compteur de visite

Catégories

1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 09:45
Réponses aux questions fréquentes sur les tablighs et leur méthodologie

Voici quelques fatawas des savants de la Sounnah qui nous éclairent sur les pratiques et les motivations du groupe at-tabligh.

dffq

Leur darwa

 

Elle ne repose sur aucune des deux conditions fondamentales pour que la da'wa soit acceptée à savoir : al ikhlass( la sincérité) et al moutaba3a ( le suivi du prophète عليه الصلاة والسلام).

 

Leur programme, afin de ramener les gens vers l'islam, n'est tiré d'aucunes sources.

 

Leur méthodologie est issue d'un rêve du fondateur Mohammed Ilyes.

 

-Eclaircissement des savants au sujet de la da3wa :  Comment réussir l’appel vers Allah (La Da`wa)

dffq

Leurs pratiques

 

-La djaoula (la tournée, promenade au quartier)

 

Cela consiste à ce qu'un groupe sorte à l'extérieur pour faire darwaa , au même moment un autre groupe lit sourate Ya-sin à la mosquée.

 

Ils affirment que cela est une assurance de réussite pour ceux qui font Jaoula, alors qu'il n'est mentionné aucuns hadiths relatifs à cette pratique.

 

-Pendant le khouroudj (la sortie)

 

Fait partie du programme, le fait de réciter les dix dernières sourates par paire de 2, l'un récitant et l'autre corrigeant, sachant que celui qui corrige n'a pas forcément les capacités pour cela, ce qui est très dangereux.

 

Cette pratique n'a pas de fondement , elle est tirée de l'imagination !

 

Le plus grave est qu'ils attribuent à ces pratiques des bienfaits alors qu'aucuns hadiths ne les rapportent.

 

Eclaircissement de Cheikh Mouhammad ibn Salih al 'Outhaymine (Voir la biographie de Cheikh) à ce propos :

Un repenti du groupe at-tabligh explique un point important :

 

Certes en apparence la djaoula peut paraître une bonne initiative mais la réalité de cette pratique est toute autre et très dangereuse.

 

Lorsque on sort pour la djaoula on commence par le taghrib (motivation) comme ils disent, c'est à dire, un petit discours généralement après le 'asar pour conditionner leur prêche et expliquer les règles à suivre.

 

Il y a un moutakalim (celui qui parle) puis un dalil (celui qui est le guide) et enfin un qui restera dans le dhikr, l'istighfar et l'évocation et aucun n'a le droit de parler sauf le moutakalim.

 

D'autre part deux ou plus restent à la mosquée pour lire sourate Yasin précisément, et un ou plus dans le dikhr.

 

Un jour j'ai assisté à une scène, on était donc deux à la mosquée l'un récitait sourate Yasin et l'autre était dans le dikhr puis on commençait à s'amuser avec le chapelet, nous étions distrait (Voir l'avis des savants sur le chapelet Ici et Ici).

 

Puis voilà que le groupe revint sans aucun jeune puis nous voyant parler, l'un d'eux nous dit textuellement : ''c'est à cause de vous qu'on a ramener personne car si vous aviez bien lu le Coran et bien fait le dikhr on aurait ramener des jeunes''.

 

Par cette parole ils ont mis en relation les deux évenements, prennant ainsi un intermédiaire entre eux et Allah تعالى, c'est purement du chirk et ce n'est qu'un exemple...

 

D'autres prétendent que parfois des compagnons juste après avoir embrasser l'islam on directement précher et ils en font une raison pour justifier ce qu'ils font, pourquoi compare t'il l'imcomparable ?

 

Les compagnons étaient sous la directive du prophète صلى الله عليه وسلم, et avant que la prière ne soit rendue obligatoire, ils ont appris et enseigner le tawhid pendant 13 ans.

 

Pour finir voici une parole moufida de l'iman al boukhari رحمه الله :

 

العلم قبل القول والعمل 

(La science précède la parole et l'action )

 

dffq

Conseil cité d'après shaykh Muh'ammad Taqiyy ad-Dîn al-Hilâliy al-Marrâkishiy رحمه الله 

 

"Ô gens du tablîgh, craignez Allah et pensez au jour où vous serez devant Lui.

 

Si cette siyâh'ah [(alias "khouroûdj')] avec laquelle vous avez tourmenté les gens, rompu les liens de parenté, abandonné enfants et parents que vous deviez assister, n'était pas issue de la religions des Brahmas, elle aurait été une des bid'ah les plus détestables, et un des pires égarements.

 

Que dire alors lorsqu'on sait que c'est le pillier principal de la religions des adorateurs des idôles en Inde, ou que c'est plutôt tout dans cette religion, alors vous en avez fait tout dans l'islam.

 

Ne craignez-vous pas Allah vers qui vous serez réunis [après votre résurrection]?"

 

copié de salafispublicationcastres.over-blog.com

Partager cet article

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Groupes égarés - الفرق الضالة