compteur de visite

Catégories

2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 21:18
Se justifier en disant : «Qu'Allah me guide» ?

Question :

 

Que pouvons nous dire à une personne que nous appelons à se repentir à Allah et qui dit :

«Ce n’était pas mon destin qu’Allah me guide», et une autre qui dit : «Allah guide qui Il veut»?

 

Réponse :

 

-Pour ce qui est de celui qui dit : « Ce n’était pas mon destin qu’Allah me guide »

Nous disons tout simplement : « As-tu connaissance de l’invisible ou bien as-tu un pacte avec Allah ? »

S’il dit : « Oui ».

Alors nous disons : « Eh bien, tu viens de renier la foi, car tu prétends connaître la science de l’invisible. »

Et s’il dit : « Non ».

Alors nous lui disons : « Tu n’es pas cohérent car si tu n’as pas connaissance qu’Allah t’a destiné à être guidé, alors dirige-toi vers le bon chemin. 

Certes, Allah ne t’a pas interdit d’être bien guidé, mais bien au contraire, Il t’y a appelé et t’y a encouragé, puis Il t’a également mis en garde contre l’égarement et te l’a défendu. »

 

De plus, Allah n’a jamais voulu laisser son serviteur dans l’égarement, car Allah dit :

 

يُرِيدُ ٱللَّهُ لِيُبَيِّنَ لَكُمۡ وَيَہۡدِيَڪُمۡ سُنَنَ ٱلَّذِينَ مِن قَبۡلِڪُمۡ وَيَتُوبَ عَلَيۡكُمۡ ۗ وَٱللَّهُ عَلِيمٌ حَكِيمٌ۬ 

 

« Allah veut vous éclairer sur ce qui licite et illicite, vous montrer les voies des hommes d’avant vous, et aussi accueillir votre repentir. Et Allah est Omniscient et Sage. » [Les Femmes,  v. 26.]

 

Alors repens-toi, et Allah est plus heureux de ton repentir qu’un homme qui aurait égaré sa monture portant tous ses vivres et ayant désespéré de la retrouver, se serait assoupi en dessous d’un arbre en attendant la mort.

Puis, en se réveillant, il constate que la bride de son chameau est accroché à l’arbre ; il s’empare alors de la bride de son chameau et dit :

 

« Ô Allah, Tu es mon serviteur et je suis ton Seigneur. »

[Al-Bukhârî dans le chapitre des invocations (6309) et Muslim dans le chapitre du repentir (2747).]

 

se trompant à cause de son immense joie, alors qu’il voulait dire : « Ô Allah, Tu es mon Seigneur et je suis Ton serviteur. »

 

-En ce qui concerne le second qui dit : « Certes, Allah guide qui Il veut », si tu crois vraiment qu’Allah guide qui Il veut, alors c’est un argument contre toi.

 

Dirige-toi donc vers le bon chemin afin que tu sois parmi ceux qu’Allah a voulu guider.

 

En vérité, cette réponse venant de la part d’une personne qui commet des péchés est afin d’éviter la discussion avec nous, mais elle ne lui sera d’aucune utilité auprès d’Allah, car Allah a dit :

 

سَيَقُولُ ٱلَّذِينَ أَشۡرَكُواْ لَوۡ شَآءَ ٱللَّهُ مَآ أَشۡرَڪۡنَا وَلَآ ءَابَآؤُنَا وَلَا حَرَّمۡنَا مِن شَىۡءٍ۬ ۚ ڪَذَٲلِكَ كَذَّبَ ٱلَّذِينَ مِن قَبۡلِهِمۡ حَتَّىٰ ذَاقُواْ بَأۡسَنَا ۗ قُلۡ هَلۡ عِندَڪُم مِّنۡ عِلۡمٍ۬ فَتُخۡرِجُوهُ لَنَآ ۖ إِن تَتَّبِعُونَ إِلَّا ٱلظَّنَّ وَإِنۡ أَنتُمۡ إِلَّا تَخۡرُصُونَ

« Ceux qui ont associé diront : ‘Si Allah avait voulu, nous ne lui aurions pas donné des associés, nos ancêtres non plus, et nous n’aurons rien déclaré d’interdit’. Ainsi leurs Prédécesseurs traitaient de menteur (les messagers) jusqu’à ce qu’ils eurent goûté notre rigueur. Dis : ‘Avez-vous quelques science à nous produire ? Vous ne suivez que la conjecture et ne faites que mentir’. » [Les Bestiaux, v. 148.]

 

Tome 1 page 54.

copié de fatawaislam.com

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Expression - التعبير