compteur de visite

Catégories

1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 15:04
Se repentir de l’innovation

L’innovation est la religion de celui qui commande ce qui n’est pas légiféré par Allâh et Son Messager.

 

Et celui qui adopte une religion qui commande ce qui n’est pas légiféré par Allâh et Son Messager est innovateur en cela.

 

Et ceci est le sens de la Parole d’Allâh – Ta’âla (traduction rapprochée) :

 

« Ou bien auraient-ils des associés [à Allâh] qui auraient établi pour eux des lois religieuses qu’Allâh n’a jamais permises ? » [1] [2]

 

De même, les imâms de l’Islâm tels que Soufyân ath-Thawrî (rahimahullâh) et d’autres que lui ont dit : 

 

« L’innovation est plus aimée par Satan que le péché. Car on se repent du péché mais on ne se repent pas de l’innovation. » 

 

Leur parole : « on ne se repent pas de l’innovation » signifie que celui qui prend une religion que ni Allâh et ni Son Messager n’ont légiférée, son mauvais acte lui a été embelli et il l’a considéré bon.

 

Il ne s’en repent pas tant qu’il le considère bon, parce que le premier pas du repentir est la connaissance du fait que son acte est mauvais pour qu’il s’en repente, ou qu’il a délaissé une bonne chose qui lui a été commandée de manière obligatoire ou recommandée, qu’il s’en repente et l’accomplisse.

 

Tant qu’il considère son acte comme bon alors qu’il est mauvais en réalité, il ne se repent pas.

 

Cependant, le repentir d’une innovation est possible et effective, de sorte qu’Allâh le guide et l’oriente de manière à ce que lui apparaisse la vérité, comme Allâh – Subhânahu wa Ta’âla – a guidé des mécréants, hypocrites et des groupes parmi les gens de l’innovation et de l’égarement.

 

Ceci de sorte que la personne suive ce qu’elle sait de la vérité, et celui qui met en application ce qu’il sait, Allâh lui fera bénéficier d’une science qu’il n’a pas. [3]

 

Les gens de l’innovation sont pires que les gens qui s’adonnent aux péchés charnels selon la Sounnah et la majorité des savants.

 

Le Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a ordonné que soient combattus les Khawâridjs et a interdit de combattre les imâms injustes.

 

Pour ce qui est des gens qui s’adonnent aux péchés, leurs péchés consistent à commettre certaines choses qui leur ont été interdites, comme le vol, la fornication, la boisson alcoolisée ou de manger des biens illégalement.

 

Alors que les innovateurs, leur péché est d’avoir délaissé ce qui leur a été ordonné comme suivi de la Sounnah et du groupe des croyants. [4]

 

Parmi les défectuosités des gens de l’innovation, il y a le fait qu’ils se rendent mécréants les uns les autres.

 

Et parmi les qualités louables des gens de science, est qu’ils commettent des erreurs et ne se rendent pas pour autant mécréant. [5]

 

[1] Coran, 42/21

[2] Al-Istiqâmah de Ibn Taymiyyah, p.36

[3] Madjmu’ al-Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 10/8

[4] Madjmu’ al-Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 20/102-103

[5] Minhâj as-Sounnat an-Nabawiyyah de Ibn Taymiyyah, 5/251

 

copié de manhajulhaqq.com

 

Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah - الشيخ الإسلام بن تيمية

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Péchés et repentir - الذنوب و التوبة