compteur de visite

Catégories

1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 15:15
Soit avec ta femme, un homme comme il se doit ! (vidéo)

La troisième catégorie : La manière d'agir avec sa femme.

 

Allah عز و جل a imposé des droits à l'homme semblables à ce qu'Il a imposé à la femme.

 

Allah عز و جل  dit (traduction rapprochée) :

 

"Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance. Mais les hommes ont cependant une prédominance sur elles." (sourate al-baqara verset 228)

ist2 6333360-decorative-dividers

-Allah عز و جل a fait des droits de l'homme, une prééminence, mais Il a donné les droits de la femme juste après qu’Il ait donné les droits de l'homme

 

Allah عز و جل a dit dans ce verset (traduction rapprochée) :

 

"Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance." (sourate al-baqara verset 228)

 

Le prophète صلى الله عليه وسلم a donné de nombreux conseils concernant les femmes.

 

Il y a des gens qui se marient et ils n'apprennent pas les règles concernant les interactions sociales avec la femme.

 

Comment doit-il lui parler ?

 

Comment doit-il demander de ses nouvelles ?

 

Quelles sont les obligations que la femme doit effectuer ?

 

Au contraire, il agit seulement avec comme base des désirs abruptes.

 

Il la traite selon ses désirs et, parfois, basé sur sa virilité et sur sa force.

 

Et il ne remplit pas ses obligations légales.

 

Il n'apprend pas les règles législatives concernant la manière sociale d'agir et de se comporter avec la femme.

 

Et comment est belle la parole d'Ibn Abbass رضي الله عنه au sujet de ce verset !

 

Il dit au sujet de la parole d'Allahعز و جل   (traduction rapprochée) :

 

"Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance." (sourate al-baqara verset 228)

 

Il dit (Ibn Abbass رضي الله عنه) :

 

"En vérité, je n'aime pas exiger tous mes droits de ma femme au point que cela devienne obligatoire pour moi de lui donner tous ses droits qu'elle m'a demandé."

 

Et aussi il avait l'habitude d'ordonner l'embellissement ; Ce qui signifie que l'homme s'embellisse pour sa femme.

 

Et Il a dit (traduction rapprochée) :

 

"Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance." (sourate al-baqara verset 228)

 

Par conséquent, si l'homme demande que sa femme s'embellisse pour lui, et qu'elle enlève n'importe quelle odeur fétide et qu'elle soit belle quand elle est avec lui, alors il en va de même, il lui est obligatoire d'agir avec elle avec ce qu'Allahعز و جل   a rendu obligatoire.

 

Regardez le comportement du prophète صلى الله عليه وسلم quand elles demandent de s'entretenir avec lui.

 

Il صلى الله عليه وسلم leur disait des paroles douces qui les occupait pour une période de temps jusqu'à ce qu'Allah عز و جل révèlent les versets concernant cela dans la sourate al-Ahzab.

 

Dans de nombreux cas, l'agissement de l'homme avec sa femme est fait selon ses désirs et selon ses désirs de virilité.

 

Mais certaines personnes font preuve d'assiduité lors de l'interaction avec leur famille, conformément à la législation appropriée et c'est ce qui est obligatoire et c'est ce que nous voulions faire remarquer car c'est un type de comportement dont beaucoup de gens sont dépourvus.

 

A l'autre extrême en ce qui concerne l'interaction avec les femmes, certaines personnes croient que le comportement est de donner libre cours à sa femme (dans tout).

 

Et il remplit tous les désirs que la femme a sans chercher à savoir si ce qu'elle a demandé est licite ou illicite, et sans chercher à savoir si c'est quelque chose qu'elle a le droit de faire ou non, si c'est quelque chose qui sera bon pour elle ou est-ce quelque chose qui ne sera pas bon pour elle ? 

 

Y-a-t-il un avantage pour elle ou pas ?

 

(Les hommes) font preuve de négligence dans cette affaire, dans la mesure où les femmes se conduisent librement comme si elles étaient des hommes.

 

Nul doute que ce sont deux images qui sont aux extrémités.

 

Celui qui est dur et cruel.

 

Celui qui donne libre cours à son épouse et c'est comme si sa femme était devenue l'homme.

 

et la solution pour cela, est plutôt l'équilibre et les directives pour la personne de s'efforcer d’être avec sa femme selon les préceptes de la législation.

 

Allah عز و جل a ordonné que les femmes doivent obtenir leurs droits comme Il a ordonné que l'homme doit obtenir ses droits.

 

Et le prophète صلى الله عليه وسلم durant son dernier sermon qu'il a donné au cours de sa vie, a conseillé concernant les droits de la femme.

 

Au cours de son sermon le jour de Arafat, lors de son sermon extraordinaire où il صلى الله عليه وسلم a dit adieu au peuple.

 

Il صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Soyez bons pour les femmes parce qu’elles sont en vérité (dans le sens) vos captives".

 

Mais cela ne signifie pas qu'il la laisse dans ses affaires et qu'elle fasse ce qu'elle veut, et cela ne signifie pas que la personne soit négligente concernant les ordres d'Allah, mais plutôt qu'il doit être en conformité avec ce qu'Allah عز و جل veut.

 

L'homme exige des choses de sa femme, mais il est normal que ses actions avec son épouse soit en conformité avec la parole d'Ibn Abbass رضي الله عنه :

 

"je n'aime pas exiger tous mes droits de ma femme au point que cela devienne obligatoire pour moi de lui donner tous ses droits qu'elle m'a demandé."

 

-D'autre part, il y a la manière d'agir de la femme envers son mari

 

Allah عز و جل a donné à l'homme un degré supérieur à celui de la femme.

 

Il dit (traduction rapprochée) :

 

"Mais les hommes ont cependant une prédominance sur elles." (sourate al-baqara verset 228)

 

Allah عز و جل a donné à l'homme une préférence fondée pour lui assurer l'entretien (de sa famille).

 

Ainsi, Il lui a donné la préférence sur ce qui est spécifique à l'homme. 

 

Donc l'homme est le seul responsable pour fournir l'entretien (de sa famille) et il est chargé d'ordonner le bien et d'interdire le blâmable.

 

Et il est du devoir de la femme d'obéir à son mari dans l'obéissance à Allah.

 

Elle doit lui obéir dans ce qui est correct et elle ne doit pas désobéir.

 

De telle sorte que personne qu'il déteste n'entre dans sa maison et elle ne doit pas quitter sa maison, sauf si il est d'accord.

 

Et si la femme préserve les droits du mari, alors elle a rempli ses obligations.

 

Et il est dit dans un hadith authentique :

 

"Si la femme prie ses cinq prières quotidiennes, et jeûne (le mois de ramadan) et obéit à son mari, alors il lui sera dit "Entre au paradis par la porte de ton choix"".

 

Et il ne fait aucun doute que cela est une des obligations pour la femme, d'obéir à son mari et cela est une obligation pour elle en ce qui concerne son comportement avec son mari qu'elle doit être obéissante et agréable, et elle doit être celle qui concède et fléchi.

 

Et elle ne doit pas faire de l'homme celui qui se soumet à elle, et celui qui est docile envers elle, parce que dans ce comportement réside la corruption.

 

Et les juges ont parlé au sujet du cas du mari obéissant à sa femme et ce qui se passe lorsque certaines de ces femmes dirigent leurs maris.

 

Le résultat final est que la femme n'est pas contente de son mari, celui qui lui obéit, et a de bons agissements envers elle, plutôt elle le fait obéir dans tout ce qu'elle désire.

 

Ainsi, le résultat final, c'est qu’elle le hait, parce que la femme de par sa nature, a besoin de quelqu'un qui va prendre soin d'elle.

 

Donc, si l'homme prend ses responsabilités envers elle et agit avec elle selon les commandements d'Allah عز و جل alors tous les deux auront un bon résultat.

 

traduit par minhaj sunna

 

 

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh - الشيخ صالح بن عبد العزيز بن إبراهيم آل الشيخ

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق