compteur de visite

Catégories

1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 13:42
Sur le point d'accoucher... A quel moment la femme arrête de prier (et jeûner) ?

Question :

 

Voici une femme qui constate un écoulement de sang pendant sa grossesse et à 5 jours de son accouchement au cours du mois de Ramadan.

 

Est-ce que ce sang relève des menstrues ou est lié à l’accouchement ?

 

Que doit-elle faire ? 

 

Réponse du Comité permanent de l'Ifta :

 

Louange à Allah, 

 

Si elle constate un écoulement de sang à 5 jours de l’accouchement et ne voit aucun signe habituel indiquant l’imminence du travail, elle doit savoir que ce sang n’est ni celui des menstrues ni celui lié à des couches, mais c’est un sang avarié [fasad].

 

Cela étant, elle ne doit pas abandonner la pratique rituelle notamment la prière et le jeûne. 

 

Si l’apparition du sang s’accompagne d’un signe de l’imminence du travail, le sang est lié à l’accouchement et justifie l’abandon de la prière et du jeûne.

 

Elle rattrapera le jeûne sans la prière après l’accouchement, une fois sa propreté recouverte. 

Questions posée au Cheikh Abu 'Abdellah Abder-Rahman ibn Nasr as-Sa'di

 

إذا رأت النفساء الدم قبل الولادة بأكثر من ثلاثة أيام فما حكمه ؟ 

صريح كلام الفقهاء رحمهم الله أن ما رأته النفساء قبل الولادة بأكثر من ثلاثة أيام فهو دم فساد لا يثبت له حكم النفاس ولو مع وجود الأمارة وفي هذا نظر , فإن مبنى كلامهم يرجع إلى ما عرف واعتيد , وليس تحديد الثلاثة منصوصا عليه لا شرعا ولا عرفا , بل إذا نظرت إلي حد النفاس وأنه الدم الخارج بسبب الولادة المحتبس في مدة الحمل عرفت أن مقدمات الولادة قد تزيد على ثلاثة أيام كما هو الواقع فالرجوع إلى الحد الذي ذكروه للنفاس وإلى العرف أولى من التقيد بما لا دليل عليه . والله أعلم 

 

سئلت اللجنة الدائمة للإفتاء امرأة جاءها دم أثناء الحمل قبل نفاسها بخمسة أيام في شهر رمضان هل يكون دم حيض أو نفاس وما يجب عليه ؟ 

إذا كان الأمر كما ذكر من رؤيتها الدم وهي حامل قبل الولادة بخمسة أيام فإن لم تر علامة على قرب الوضع كالمخاض وهو الطلق فليس بدم حيض ولا نفاس , بل دم فساد على الصحيح , وعلى ذلك لا تترك العبادات بل تصوم وتصلي , وإن كان مع هذا الدم أمارة من أمارات قرب وضع الحمل من الطلق ونحوه فهو دم نفاس تدع من أجله الصلاة والصوم ثم إذا طهرت منه بعد الولادة قضت الصوم دون الصلاة

Question 12 :

 

Quel est le jugement d'une femme qui a rompu le jeûne, un ou deux jours avant d'accouché à cause d'écoulements sanguin? 

 

Réponse de Cheikh Abou ‘Abdir-Rahman Mouqbil :

 

S'il y a des écoulements sanguin, cela est assimilé au sang des lochies, et elle doit les rattrapés. (les jours non jeûnés).

 

السؤال الحادي عشر : وما الحكم إذا أفطرت قبل الولادة بيوم أو يومين بسبب خروج بعض الدم ؟

جواب : إذا كان خرج بعض الدم فهو يعتبر دم نفاس ، ويجب عليها القضاء

 

Question :

 

Une soeur dit :

 

J'étais enceinte, et j'ai perdu le bouchon muqueux, et celui-ci était blanc avec un peu de rougeurs, c'est à dire qu'il contenait une très petite quantité de sang, et après cela les contractions ont comencé, et 23 heures apres cela j'ai accouché, et lorsque j'ai perdu le bouchon muqeux je me suis arrétée de prier.

 

Fallait-il que je fasse cela?

 

Et dois-je rattraper ce que j'ai délaissé? (au moment de la perte du bouchon). 

 

Réponse de Cheikh Mohammed Ibn Ramzane Al-Hadjiri :

 

Non... Non

 

Ce sont les lochies ! 

 

Question :

 

Ne doit-elle pas les prier ?

 

Réponse :

 

Ce sont les lochies !! 

 

Question :

 

Elle ne doit donc pas prier ce qu'elle a délaissé !

 

Réponse :

 

La reponse est claire ! 

 

Qu'Allah vous recompense

 

Dimanche 11/11/2007 à 14H00

Question 22 :

 

Si la femme enceinte constate des saignements un ou deux jours avant son accouchement, doit-elle suspendre son jeûne et ses prières à cause de cela ?

 

Réponse de Cheikh Ibn ’Outheymine :

 

Si la femme enceinte voit du sang accompagné de douleurs et de contractions, il s’agit alors de lochies.

 

Elle doit à cet instant suspendre son jeûne et ses prières.

 

Si le sang n’est pas accompagné de douleurs, il ne s’agit que d'un saignement anormal qui ne doit pas être considéré et n’empêche pas l’accomplissement du jeûne et des prières.

 

60 interrogations sur les menstrues

Conclusion

 

Selon le madhab Hanafi on ne considère comme sang des nifas, que le sang qui est sorti une fois qu'une partie du bébé est sorti de l'uterus, et aussi selon le madhab Shafi'i une fois que l'uterus est vide, c'est à dire que le bébé est sorti entierement et non en partie le sang sorti avant est considéré comme sang des menstrues.

 

Pour l'école Maliki le sang qui sort avant l'accouchement est considéré comme du sang des menstrues et seul le sang qui s'écoule durant et après l'accouchement est considéré comme sang des lochies. 

 

L'avis le plus juste semble être l'avis de l'école hanbali selon lequel le sang qui sort 2/3 jours avant l'accouchement est considéré comme sang des lochies si celui-ci est accompagné de douleurs et de contractions, au même titre que le sang qui s'écoule pendant et après l'accouchement, ainsi la femme ne rattrape pas les prieres manquées, mais elle rattrape le jeûne manqué (si c'est pendant ramadan). 

 

Et Allah sait bien mieux. 

 

copié oummietmoi.net

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Cheikh Abu 'Abdellah Abder-Rahman ibn Nasr as-Sa'di - الشيخ عبد الرحمن بن ناصر السعدي

Cheikh Abou ‘Abdir-Rahman Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i - الشيخ مقبل بن هادي الوادعي

Cheikh Mohammed Ibn Ramzane Al-Hadjiri - الشيخ محمد رمزان الهاجري

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام