compteur de visite

Catégories

31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 23:04
Un très grand menteur

Abou Hourayra رضي الله عنه a dit :


"Le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم m'a confié la garde des aumônes du mois du jeûne (Ramadan).
 
Un voleur vint en prendre quelque chose.
Je mis la main sur lui et lui dis : "Je vais certainement te livrer a la justice du Messager d'Allah  صلى الله عليه وسلم".

Il dit : "Je suis dans le besoin, j'ai une famille a nourrir et je souffre d'une grande indigence".

Je le laissai partir et le lendemain matin le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم me dit : "O Abou Hourayra! Qu'a fait hier ton prisonnier?"
 
Je lui dis: "O Messager d'Allah ! Il s'est plaint d'une grande indigence et d'une famille à sa charge, si bien que j'eus pitié de lui et le laissai partir".
 
Il dit : "En réalité il t'a menti et il reviendra".

Je sus de l'affirmation du Messager de Dieu 
صلى الله عليه وسلم qu'il allait effectivement revenir.

Je me suis mis aux aguets et il vint encore une fois voler de la nourriture"

Je lui dis: "Cette fois je vais certainement te soumettre à la justice du Messager
 d'Allah
 صلى الله عليه وسلم".

Il me dit: "Laisse-moi en liberté car je suis dans le besoin et j'ai une famille a nourrir. Je te promets de ne plus revenir".

J'eus pitié de lui et le laissai partir.

Le lendemain matin le Messager 
d'Allah
 صلى الله عليه وسلم me dit "O Abou Hourayra! Qu'a fait hier ton prisonnier?"

Je dis: "O Messager
 d'Allah 
! Il s'est plaint d'un grand besoin et d'une famille a nourrir. J'eus pitie de lui et le laissai partir".

Il dit: "Il t'a menti et il reviendra".

Je me mis pour la troisième fois aux aguets et il revint voler de la nourriture.

Je le saisis et lui dis: "Cette fois je vais bien te livrer à la justice du Messager
 d'Allah
 صلى الله عليه وسلم.  C'est la troisième fois que je t'y prends. A chaque fois tu promets de ne plus revenir et tu reviens !".

Il dit : "Laisse-moi partir cette fois encore et je t'apprendrai des paroles qui t'attirent la bonté
 d'Allah
".

Je lui dis: "Que sont donc ces paroles?"

Il dit: "Quand tu entres dans ton lit, récite le
 verset "du repose-pied" (Chapitre 2 - verset 255). Ce verset ne cessera pas de te protéger par ordre 
 d'Allah
 et le Diable ne t'approchera pas jusqu'au lendemain matin".

Je le lachai comme convenu et le lendemain matin le Messager 
 d'Allah
 صلى الله عليه وسلم me dit: "Qu'a fait hier ton prisonnier?".

Je dis: "O Messager 
 d'Allah 
! Il a pretendu m'apprendre des paroles qui m'attirent la bonté 
 d'Allah 
 et je le lachai". 

Il dit : "Et que sont ces paroles ?"

Je dis: "Il m'a dit: "Quand tu entres dans ton lit recite le verset du repose-pied du début à la fin et il ajouta: "Ce verset ne cessera pas de te proteger par ordre de Dieu et le Diable ne t'approchera pas jusqu'au matin".

Le Prophete 
صلى الله عليه وسلم dit : "Il t'a effectivement dit la verité bien que ce soit un très grand menteur. Sais-tu, o Abou Hourayra !, a qui tu avais affaire durant ces trois nuits?".

Je dis: "Non".

Il dit: "Cet homme est un demon".


(Rapporté par Al Boukhari)

Riyad as-Salihin (Les Jardins des vertueux)
de l'Imam Mohieddine Annawawi 631 - 676
Hadith : Chapitre du devoir de recommander la lecture des sourates et des versets précis.

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Rappels - تذكر