compteur de visite

Catégories

3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 12:15
L’exhortation à la sagesse et à l’harmonie dans la da’wa (vidéo)

Dans le passé j'ai voyagé au Soudan, y a-t-il des gens du Soudan ici ?

J'ai voyagé à Port-Soudan; et les jeunes des Ansār as-Sunnah m'y ont reçu – qu'Allāh vous bénisse.

Ils dirent : « Ô Cheikh, nous aimerions portez quelque chose à votre attention. »

J'ai dit : « Dites-moi. »

Ils dirent : « Dites ce que vous voulez, dites Allāh a dit, le Messager d'Allāh (sallAllāhu ‘alayhi wa sallam) a dit... Qu'Allāh vous bénisse.

Et réfutez ce que voulez comme innovations et comme égarement qu'ils ont.

Le fait d'invoquer autre qu'Allāh, de sacrifier pour, de jurer par, et d'appeler à autre qu'Allāh, etc.

Mais ne dites pas : « Telle et telle secte » ou « Tel et tel Cheikh».

Ne dites pas « La secte Tijāniyyah », « La secte Burhāniyyah », ou [le nom] d'un de leur chefs.

Enseignez-leur simplement la bonne ‘Aqīdah.

Et vous verrez qu'ils accepteront de vous la vérité venant de vous.»

Alors j'ai dit « d'accord » et j'ai suivi cette méthode.

Et j'ai vu qu'ils acceptaient de moi la vérité.

 

(traduction rapprochée)

{ N'injuriez pas ceux qu'ils invoquent en dehors d'Allāh, car par agressivité, ils injurieraient Allah, dans leur ignorance. } (al-An'ām, verset 108)

 

Quand vous insultez leur cheikh, ou dites qu'il est égaré, ou critiquez tel et tel groupe, vous les faites fuir. Ils vous fuirons, et vous aurez un péché, parce que vous avez fait fuir les gens.

 

Quand le Messager d'Allāh (sallallāhu ‘alayhi wa sallam) a envoyé Mu’ādh et Abū Mūsā, il leur a dit :

 

« Rendez les choses faciles, et ne les rendez pas difficiles. Annoncez de bonnes nouvelles, et ne faites pas fuir les gens. »

 

Cela (la méthode dont nous parlons) fait donc parti des méthodes qui comportent aise et bonnes nouvelles; et cela ne fait pas fuir les gens.

Par Allāh, je ne suis pas entré dans une mosquée sans y voir les gens avec des visages souriants.

De même que je ne pouvais pas quitter une mosquée sans que les gens ne se réunissent autour de moi, et m'invitent chez eux.

 

Alors les chefs Soufis, ces chayātīn, virent le danger [que représentait pour eux] cette façon de faire, ce Manhaj et cette Da’wah.

Ils se réunirent donc et préparèrent un discours pour me réfuter.

Ils annoncèrent que le jour suivant, il y aurait un discours que je donnerai dans un grand terrain.

Nous nous y sommes donc rassemblés et j'ai tenu la conférence.

 

Quand j'eus fini, leur chef se leva et [répondit] à ce que j'avais dit.

Il dit qu'il était permis d'invoquer autre qu'Allāh, de prendre des intermédiaires pour intercéder entre soi et Allāh.

Il nia les Attributs d'Allāh, etc., et il renforça ses faussetés par des interprétations erronées.

Quand il eut fini, il n'avait pas vraiment apporté de preuve.

Tout ce dont il s'était servi, c'était des hadiths faibles et fabriqués, et des paroles de gens égarés.

 

Alors je me suis levé et j'ai dit : « Quant à moi, vous m'avez entendu dire : « Allāh a dit... », « le Messager d'Allāh (sallAllāhu ‘alayhi wa sallam) a dit... », et je vous ai rapporté les paroles des savants réputés et respectés. »

Quant à cet homme... l'avez-vous entendu utilisé cela ?

L'avez-vous entendu dire « Allāh a dit... », lorsqu'il a dit qu'il était permis d'invoquer autre qu'Allāh ?!

Vous a-t-il donné la parole des grands imāms comme l'Imām Mālik?

Non.

Tout ce que vous avez entendu ce sont des hadiths faibles et fabriqués, et les paroles de gens qui sont connus pour être superstitieux.

 

De toute façon, il s'est levé et a commencé à me maudire et à m'insulter.

Alors je lui ai souri et ne l'ai pas insulté.

J'ai dit : « Qu'Allāh vous bénisse » et « Qu'Allāh vous récompense », et je suis parti.

 

Par Allāh en dehors de qui nul ne mérite adoration, le jour suivant les gens de cette ville disaient, dans leurs mosquées et dans leurs marchés : « Le Soufisme a été vaincu ! Le Soufisme a été vaincu ! »

 

 

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Appel à la religion - الدعوة الإسلامية