compteur de visite

Catégories

1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 20:34
Y a-t-il une différence entre la révolte contre un dirigeant juste et un injuste ? (dossier)

Question : 

 

Quel est votre opinion au sujet de celui qui dit :

« Les Khawaarijs se révoltent contre le dirigeant qui est juste seulement. Tandis que ceux qui se révoltent contre le dirigeant qui est injuste, il ne fait pas parti des Khawaarijs » ?

 

Réponse :

 

‘Abdul-Malik Ibn Marwaan était un dirigeant injuste, il a tué ‘Abdullah Ibn Zoubair et son ministre a détruit la Ka’bah.

 

Et malgré tout ‘Abdullah Ibn ‘Omar lui a donné la Bay’ah (l’allégeance) après tout cela.

 

Et les Sahaabahs qui étaient présent lui ont donné la Bay’ah également.

 

Par Allah!

 

Il était un injuste!

 

Qu’Allah lui fasse miséricorde!

 

Il a fait beaucoup de bien, il a également des bonnes œuvres, de nombreuses conquêtes et il a fait le Jihad.

 

Mais par Allah, c’était un homme injuste!

 

Tyrannique!

 

Et le messager d’Allah (SallAllahou ‘Alaihi wa sallam) a enseigné et enseigné et enseigné, comme cela est dans les textes des deux recueils authentiques de Hadiths (Al-Boukhari et Mouslim), ainsi que dans d’autres recueils :

 

« Obéissez-leur tant qu'ils font établir la Salat parmi vous»

« vous allez approuver et condamner (leur œuvres) »

« Obéissez-leur tant qu'ils font établir la Salat parmi vous»

(ne devons-nous pas les combattre?« NON. Tant qu’ils font la Salat! ») 

 

Il décrit des dirigeants injustes et malgré cela le messager (SallAllahou ‘Alaihi wa sallam) ordonne d’être patient par rapport à eux et il ne permet pas la révolte contre eux.

 

Celui qui casse le bâton de leur autorité (en se rebellant contre le dirigeant), casse le bâton de l’unité des musulmans et il est obligatoire de le tuer.

 

Même lorsque le dirigeant au pouvoir est un dirigeant injuste. 

 

C’est le Fiqh (la compréhension) des Khawaarijs qui dit :

 

«Une personne n’est pas du nombre des Khawaarijs excepté s’il se révolte contre un dirigeant qui est juste.»

 

Alors qu’eux considèrent que ‘Ali (RadiyAllahou ‘Anhou) n’est pas juste et que ‘Outhmaan (RadiyAllahou ‘Anhou) n’est pas juste!

 

Et ceux qui vénèrent Sayyid Qoutb considèrent que ‘Outhmaan n’est pas juste, même s’ils le camouflent!

 

Sinon comment pouvez-vous vénérer celui qui s’en prend à l’intégrité de ‘Outhmaan et qui supprime le Khilaafah de ‘Outmaan (de la liste des Khoulafas biens-guidés).

 

Il le supprime uniquement pour (ce qu’il considère être) le Koufr, car Sayyid Qoutb est un Takfiri!

 

C’est la tête des Takfiris!

 

Mais il n’a pas été capable de déclarer ‘Outhmaan comme étant Kafir de manière explicite avec les Rafidahs. Il a rassemblé la pensée des Khawaarijs et des Rafidahs.

 

Et il a porté la bannière des Khawaarijs, des Rafidahs et plein d’autres bannières qu’il a rassemblées.

 

Et il fait de ‘Outmaan (RadiyAllahou ‘Anhou) un dirigeant injuste contre lequel on se revolte et de ‘Ali (RadiyAllahou ‘Anhou) un dirigeant injuste contre lequel on se révolte et ainsi de suite.

 

Avez-vous vu comment Dhoul-Khouwaysirah (1) a attaqué l’intégrité du messager d’Allah (SAllahou ‘Alaihi wa sallam).

 

Donc cette distinction (entre le juste et l’injuste) n’est pas une référence! Juste pour toi, mais pas juste pour celui qui se revolte contre lui!

 
Donc dans ce cas la solution est (de dire) que du moment que le dirigeant est à l’intérieur des limites de l’Islam… l’affaire est telle que le messager d’Allah l’a réglementé.

 

C'est-à-dire que même si ce dirigeant est pervers et injuste, tant qu’il reste à l’intérieur des limites de l’Islam, tant qu’il établit la Salat, il n’est pas permis de se révolter contre lui.

 

Vous avez compris?

 

Voilà le verdict d’Allah et le verdict de son messager (SallAllahou ‘Alaihi wa sallam).

 

Non pas le verdict des faibles d’esprit !

 

(1) C’est le père des Khawaarijs! Celui qui est venu au prophète (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam) lors de la distribution du butin en disant : « Ô Mohammad sois juste, car tu n’as pas été juste! »

 

Traduit par Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti.

Jeudi le 3 février 2011, Montréal, Québec, Canada. 

ما رأيكم فيمن يقول: إنّ الخوارج هم الذين يخرجون على الحاكم العادل فقط, أمّا من يخرج على الحاكم الظالم فليس من الخوارج؟
 الجواب : عبد الملك بن مروان كان حاكما ظالما وقتل عبد الله بن الزبير, وأميره هدم الكعبة وعبد الله بن عمر يبايعه بعد هذا كلّه والصحابة الموجودون يبايعونه, - والله - ظالم, الله يرحمه, عنده خيرات, وله حسنات وله فتوحات وله جهاد ولكن والله ظالم جائر والرسول صلى الله عليه وسلم علّم وعلّم وعلّم؛ نصوصٌ في الصحيحين وغيرهما

"أطيعوهم ما أقاموا فيكم الصلاة"، "تعرفون وتنكرون" قال: "أطيعوهم ما أقاموا فيكم الصلاة"، ألا ننابذهم بسيوفنا؟ قال: "لا, ما صلوا
حكّام جور ومع هذا الرسول صلى الله عليه وسلم يأمر بالصبر عليهم ولا يجيز الخروج عليهم والذي يشق عصاهم شق عصا المسلمين يجب قتله ولو كان حاكما جائرا
هذا فقه الخوارج يقول: ما يكون خارجي إلاّ إذا خرج على الحاكم العدل؛ هم يرون عليّا رضي الله عنه ليس بعادل, عثمان رضي الله عنه ليس بعادل
 والذين يقدسون سيد قطب يرون عثمان ليس بعادل ولو تستروا وإلاّ كيف تقدسون سيد قطب الذي يطعن في عدالة عثمان ويسقط خلافته وهو لا يسقط إلاّ بالكفر لأنّه تكفيري؛ رئيس التكفيريين ؟!، فما يستطيع يجهر بتكفير عثمان، والروافض، وهو جمع بين فكر الخوارج والروافض وحمل راية الخوارج وراية الروافض ورايات أخرى جمعها فيجعل عثمان رضي الله عنه جائرا نخرج عليه وعليّ جائرا نخرج عليه وهكذا
وذو الخويصرة رأيتم كيف طعن في عدالة الرسول صلى الله عليه وسلم, فتكون المسألة ليس لها ميزان, عادل عندك ليس بعادل عند الذي يخرج عليه!
 إذن الحلّ أنّ الحاكم مادام في دائرة الإسلام, والأمر ضبطه الرسول صلى الله عليه وسلم ولو كان هذا الحاكم فاجراً ظالما، مادام في دائرة الإسلام, مادام يقيم الصلاة, لا يجوز الخروج عليه، عرفتم هذا، هذا حكم الله وحكم رسوله عليه الصلاة والسلام وليس حكم السفهاء
[فتاوى في العقيدة والمنهج الحلقة الثانية]

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة