القائمـة - Catégories

divider--23-.png

Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

divider (23)

 

Médecine prophétique et autres remèdes naturels

 

L'exorcisme légiféré - الرقية الشرعية

 

divider (23)

 

La paralysie du sommeil : Al-jâthoum - الجاثوم  (vidéo)

Les erreurs médicales

La purification et la prière du malade (dossier)

La manière de patienter face à la maladie ! (audio)

La médecine traditionnelle chinoise

Faire don de son rein (vidéo)

La visite des malades

La personne anesthésiée doit faire les prières ratées

Lorsque le serviteur tombe malade

Le jeûne thérapeutique

L’hygiène bucco-dentaire

La vitamine D

Que faire pendant la visite du malade ?

La cure de l'épilepsie

Est-il permis aux femmes de se faire soigner par un dentiste homme ? (vidéo)

Le jugement concernant la transplantation du rein d’un individu sain sur le corps d’un malade (la greffe de rein)

Eviter la jalousie et en protéger sa famille

Conseils pour l’hiver

Se faire soigner

Le mérite de la visite des malades

Don du sang

Don du sang aux mécréants (vidéo)

"...La terre de notre pays et la salive de l'un de nous, guériront notre malade..."

Le remède pratiqué par le Prophète صلى الله عليه وسلم pour la maladie se présente sous trois formes

Les tristesses des malades

Bonne annonce aux malades

Le traitement de la colère

La cure de la migraine

Le sommeil et l'éveil

L'épreuve de la maladie (vidéo)

L'épreuve de la maladie (dossier)

La contagion

« Allah n’a pas fait descendre une maladie sans avoir descendu son remède »

Est-il permis de rendre visite à un chrétien s’il est malade ?

La manière de patienter face à la maladie (audio)

Acheter des fleurs pour les offrir aux malades

Ô fils d'Adam ! Je suis tombé malade et tu ne m'as pas rendu visite...

Le malheur qui touche l'homme dans sa propre personne

La dissection des cadavres par les étudiants en médecine

La vaccination avant la maladie 

Le recours à l’euthanasie pour abréger les souffrances d’un malade incurable

Etudes de gynécologie pour des hommes

 

Tristesse, angoisse, dépression et autres troubles psychologique

 

Le croyant peut-il avoir des troubles psychologiques ?

Comment la personne peut se débarrasser d'un état de tristesse et d'angoisse continu et très ancien ? (audio)

Le remède pour l'inquiétude, la tristesse, l'angoisse et le stress (audio)

La dépression

 

Le mauvais oeil - العين

 

Mentir pour se protéger contre le mauvais œil ou l'envie

Le remède au mauvais oeil (vidéo)

La différence entre le mauvais œil et l'envie

Comment soigner celui qui a de l’envie dans son coeur ?

Comment chercher refuge contre le mauvais œil pour les enfants ? (audio)

Contre la sorcellerie, la possession et le mauvais oeil (audio)

Le mauvais oeil

Les causes et les effets réels du mauvais œil

La vérité de l'oeil envieux

Le traitement du mauvais oeil pour les objets et les animaux ? (audio)

 

Avertissements contre la magie, la sorcellerie et les charlatans

 

La sorcellerie de désunion - سحر التفريق

Questions-réponses au sujet de la magie (vidéo)

Parmi les signes permettant de reconnaître un sorcier !

La peur de la sorcellerie est-elle une manière de s’opposer au décret d’Allah ? (vidéo)

La sorcellerie - السحر - as sihr (vidéo)

Détruire un talisman

Mise en garde contre la sorcellerie - التحذير من السحر (audio)

L’illusionniste

Solliciter l'assistance des djinns pour diagnostiquer une maladie

L'existence réelle de la sorcellerie

L'hypnotisme et la parole : « Par le droit d’untel »

La sorcellerie

La magie et ses différentes sortes en islam

La sorcellerie (vidéo)

La sorcellerie et les charlatans - السحر (vidéo)

L’interdiction absolue de se rendre chez les sorciers... même sous prétexte de se défaire d’un sort !

La ruse du sorcier - كيد ساحر  (vidéo)

 

Mises en garde et avertissements

 

Les soins de la mer morte (audio)

Mise en garde contre Ben Halima Abderraouf le charlatan et ses semblables (vidéo)

Les colliers d'ambre

Bracelets en cuivre

Traitement par la drogue

Docteur Al Hashemi (audio-vidéo)

Par 3ilm char3i-La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

divider (23)

 

Se soigner avec la cautérisation par le feu (audio)

Les bienfaits du thé vert

Le pollen de palmier - طلع النخيل

Safran, l'or rouge (زعفران )

Les feuilles de séné (sana maki - سنا مكي)

Les dattes « al ‘Ajwa » - تمر عجوة المدينة

Préservation de la santé par le parfum

La fleur de henné - زهرة الحناء

L'encens - اللبان

La figue

Le curcuma

Le beurre

Le cumin - الكمون

Le ghassoul - الغسول

Pleurer en raison de la maladie

Les bienfaits du henné

L'eau de mer

Le gingembre - زنجبيل

Le vidage par le vomissement

La banane

L’importance de la croyance dans la guérison

La médecine prophétique

Le remède efficace contre la sorcellerie et le moyen de la combattre

L'urine de chameau

L'huile d'olive dans le coran

La préservation de la santé de l'oeil - الكحل

Déjeuner le matin avec sept dattes

La consommation de l’huile d’olive

Les vertus de l’eau de « Zamzam » !

Les conseils des sages

 

Le miel -  العسل

 

Le miel a de nombreux avantages

Miel et botulisme

Les vertus du miel (vidéo)

 

Le siwak - السواك

 

Se frotter les dents avec le siwak lors de l’agonie...

Quelle main pour le siwak ?

Le siwak - السواك

Comment récolte-t-on le siwak ? (en photos)

Pas d'épluchures dans la religion ou le siwak

L’utilisation du siwak 

 

La graine de nigelle - الحبة سوداء

 

Les bienfaits de la graine de nigelle - الحبة سوداء  - al-habba sawda (vidéo)

L'histoire de la graine noire : al habba as-sawda (audio-vidéo)

الْحَبَّةِ السَّوْدَاءِ - la graine de nigelle

 

La hijama - الحجامة

 

Faire sortir un djinn par la hijâma (audio)

Eclaircissements au sujet des sources francophones sur la question de la hijama ou cupping therapy

Approche scientifique de la hijama

Notion de point récurrent et de hijama préventive

La hijama, une thérapeutique remarquable

Al-hijâmah (الحجامة)

Le salaire de celui qui pratique la hijama

Al Hijama (vidéo)

Traiter la sorcellerie par la hijama (audio)

Le salaire du praticien

Conseils aux praticiens

 

Le costus - القسط

 

Le costus maritime ou bois indien - القسط البحري / العود الهندي

Le costus (القسط - al qist)

Le costus

Par 3ilm char3i-La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

divider (23)

L’exorcisme légiféré - الرقية الشرعية

 

Les conditions à l’application de l’exorcisme

Est-il permis de faire roqya à un groupe de femmes ? (vidéo)

L'encens dans la rouqiya (audio)

La roqiya légiférée

Recourir à une ruqya par un enregistrement audio ?

Frapper et étrangler pendant l'exorcisme (audio)

Suis-je ensorcelé ? Qui m’a ensorcelé ? Où se trouve le sort ? (vidéo)

Interroger le djinn lors d'une séance de roqya (audio)

La méthode pour soigner une personne possédée par un djinn (audio en arabe)

La rouqya à travers une cassette (vidéo)

Mettre en marche des cassettes de récitation du coran auprès du malade

Est-ce que écouter un enregistrement de la sourate Al-Baqara suffit pour empêcher satan de rentrer dans la maison (selon le hadith) ?

L'ouverture de cliniques spécialisées dans la roqiya (audio)

La roqya business (vidéo)

Celui qui fait de la roqiya son métier est un innovateur, ne te rend pas chez lui ! (audio)

Recevoir une récompense pour la récitation du coran à la faveur des malades

Conseils avant de se rendre chez une personne pour une séance de roquia

Lire du coran sur de l'eau pour lutter contre les douleurs physiques

Les expérimentations ont-elles une place dans la roqia ?

La roqiya par téléphone ?

La rouqya contredit-elle le fait de s’en remettre à Allah (التوكل على الله -  at-tawakul) ?

Rouqya et salaire

Protéger et exorciser ses enfants

L'eau coranisée dans les lieux d'aisances

La méthode qui permet de traiter la magie

Est-il possible de faire rouqiya sur une personne qui ne prie pas ?

La lecture du coran dans un verre d'eau

Roqya, a-t-on le droit de taper le malade lors de la séance ?

Le remède de tous les maux par la « rouqiya » divine

La différence entre la conjuration interdite et la licite

Questions importantes autour de la rouqya (dossier)

Brûler la femme possédée ?

La rouqya char3ia (L’exorcisme légiféré) et le traitement par le coran 

Exorciser en usant du sel

Le gros sel et la pierre d’alun comme remède contre la sorcellerie, la possession, le mauvais oeil (audio)

 

La pratique de la rouqya légiférée

 

Roqya islamique pour éloigner les démons et la sorcellerie (dossier)

Traitement par la rouqya, versets et invocations à réciter - آيــات و دعاء الــرقـية الشـرعـية (dossier-audio)

Invocations pour la rouqya (français, arabe, phonétique)

Rouqiya selon le coran et la sounna pour toi et ta famille (dossier)

Rouqyas adaptées à chaque situation (audio)

Télécharger et écouter des roqyas (audio)

La guérison de celui qui est victime d'un sort qui le rend impuissant lors des rapports intimes

Par 3ilm char3i-La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

TU6YU.png Question :

 

(une sœur dit) :

 

Beaucoup de ce dont je souffre comme maladie est du Jathoum (الجاثوم paralysie du sommeil) et j’ai entendu beaucoup de gens de nombreuses fois mentionner qu’ils souffrent de cette maladie.

 

Quelle est donc l’origine de cette maladie ?

 

Est-ce une maladie physique ou psychologique ou cela vient-il d’un djinn ?

 

Quel est le moyen de s’en débarrasser ?

 

Qu’Allâh vous rétribue par un bien.

 

Réponse de Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz :

 

Sur ce sujet, je ne connais pas quoi que ce soit de clair, hormis que je conseille, en allant dormir, de pratiquer les invocations légiférées pour la recherche de Refuge (en Allâh).

 

Une personne si elle pratique le Dhikr légiféré en allant dormir :

 

اللَّهُ لَا إِلَهَ إِلَّا هُوَ الْحَيُّ الْقَيُّومُ

(آية الكرسي)

 

et il lit 

 

قُلْ هُوَ اللهُ أحَدٌ

 

et les المعوذتين (sourates al falaq et an nas)

 

trois fois en allant dormir.

 

Il sera à l’abri de cela ine shaa’a Allâh.

 

Et à partir de cela, il dit :

 

أعوذ بكلمات الله التامّات من شر ما خلق, trois fois en allant dormir et au début de la nuit

 

et  ;

 

بِسْم الله الذي لا يضر مع اسمه شيء في الأرض و لا في السماء و هو السميع العليم  trois fois au début de la nuit et allant dormir.

 

Tout ceci est une protection parmi les moyens de protection contre le jâthoum.

 

La plupart du temps, et Allâh sait mieux, cela provient de l’action des démons (shayâtîn).

 

Cependant, ces Rappels ( Adhkar) et ces invocations de refuge le supprime et l’empêche.

 

Toutes les Louanges sont à Allâh.

 

Question :

 

Notre sœur mentionne, noble Cheikh, qu’elle est assidue aux Rappels du matin et du soir ?

 

Cheikh :

 

Quand elle est véridique, ce mal partira.

 

Quand elle est véridique en cela et vient avec cela avec science, certitude et Ikhlas, alors Allâh la protégera de ce mal.

 

copié de دورة العلوم - Les cercle des sciences

 

 

divider 11

 

Question 1 :

 

Un groupe de djinns vient à moi dans mon sommeil presque chaque nuit et tous les membres de mon corps sont ligotés.

 

Cela dure à peu près trois minutes ou moins.

 

J'ai appris de certains frères que cela s'appelle : (possession)

 

J'aimerais que son éminence m'explique comment se débarrasser de cette possession.

 

Cela m'entraîne également dans beaucoup d'obsessions sur l'entité d'Allah (Exalté soit-Il)

 

Réponse 1 du Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ') :

 

Ce que vous avez mentionné au sujet de ce qui vous arrive dans votre sommeil a un traitement indiqué par le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam).

 

Il consiste à réciter le verset du Trône une fois,  Dis: "Il est Allah, Unique." et  Dis: "Je cherche protection auprès du Seigneur de l’aube naissante", et  Dis: "Je cherche protection auprès du Seigneur des hommes". trois fois.

 

Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit que quiconque récite le verset du Trône au moment de se coucher une seule fois bénéficie d'un protecteur de la part d'Allah et aucun démon ne peut l'approcher jusqu'à ce qu'il se retrouve au matin.

 

Il est authentiquement narré d'après le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) qu'il enseigna à certains de ses compagnons de réciter les trois sourates susmentionnées au moment de se coucher et ajouta:

 

" ... cela te préservera de tout mal."


Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

 علاج تسلط الجن عند النوم

س 1: يأتيني كل ليلة تقريبا عند منامي طائف من الجن، ويحدث لي تكتيفًا لجميع أعضاء جسمي ، ويبقى هذا فترة ثلاث دقائق تقريبًا أو أقل، فعلمت من بعض الإخوة أن هذا يسمى: (المس من الجن)، ولكني لا أعرف كيف أتخلص منه

فأرجو من سماحتكم توضيح التخلص من هذا المس، وهذا أيضا يسبب كثرة الوساوس في ذات الله عز وجل

ج 1 : ما ذكرته مما يصيبك عند النوم فإن علاجه ما أرشد إليه النبي صلى الله عليه وسلم من قراءة (آية الكرسي) مرة واحدة، و  قُلْ هُوَ اللَّهُ أَحَدٌ  ، و  قُلْ أَعُوذُ بِرَبِّ الْفَلَقِ ، و  قُلْ أَعُوذُ بِرَبِّ النَّاسِ  ثلاث مرات، فقد أخبر النبي صلى الله عليه وسلم أن من قرأ آية الكرسي عند النوم مرة واحدة، فإنه لا يزال عليه من الله حافظ، ولا يقربه شيطان حتى يصبح، وصح عنه صلى الله عليه وسلم أنه أرشد بعض أصحابه إلى قراءة السور الثلاث المذكورة عند النوم، وقال:  إنها تكفيك من كل شيء

وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

السؤال الأول من الفتوى رقم - 16063

( الجزء رقم : 1، الصفحة رقم: 80)

 

La première question de la Fatwa numéro (16063)

(Numéro de la partie: 1, Numéro de la page: 80)

copié de aliftaweb.org

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

GRG.png La question :


Allah عزّ وجلّ dit :

 

فَاسْأَلُوا أَهْلَ الذِّكْرِ إِنْ كُنْتُمْ لاَ تَعْلَمُونََ - النحل: 43


Traduction du sens du verset :


﴾Demandez donc aux gens du rappel si vous ne savez pas﴿ [En-Nahl (Les Abeilles) : 43]


Je suis une de vos sœurs en Allah, et je travaille comme une infirmière à l’hôpital, service de pédiatrie.

 

Il m’est arrivé un cas où l’on a hospitalisé un enfant dans le service susmentionné.

 

On m’avait chargée de lui apporter les premiers soins.

 

Alors, je suis allée à lui et pris l’ordonnance médicale qui était accrochée sur son lit, et je lui ai demandé si l’ordonnance lui appartenait.

 

L’enfant acquiesça.


Sur ce, je lui ai donné le médicament prescrit dans l’ordonnance.

 

Mais après quelques minutes, l’état de l’enfant avait changé et malgré l’intervention du médecin, l’enfant n’a pas pu tenir et il mourut.


Après avoir fait les analyses, il s’est avéré que l’enfant souffrait d’une maladie cardiaque, et que le médicament qu’il avait pris ne convenait pas à son cas.

 

Aussi, après avoir relu l’ordonnance, on a découvert que le médicament prescrit était destiné à un autre enfant, et du coup j’ai senti que c’était moi qui lui avais causé la mort.


La question :

 

Peut-on considérer ce cas comme un homicide involontaire ?

 

Et quelles sont les conséquences que la Charia prévoit (jeûne ou quoi…) ?


Ayez l’obligeance de délivrer une fatwa qui correspond à ma question.

 

Qu’Allah vous rétribue abondamment et vous accorde davantage de savoir et de piété.                

 

La réponse :


Louange à Allah, Maître des Mondes; et paix et salut sur celui qu'Allah عزّ وجلّ a envoyé en miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection. Ceci dit :


Sachez que les jurisconsultes sont unanimes à dire que le médecin ou celui qui le seconde, à savoir les auxiliaires médicaux, ne sont aucunement responsables si leur travail cause des résultats négatifs sur le malade ; à condition qu’ils aient l’intention que les soins qu’ils donnent bénéficieront au malade et que leur travail soit conforme aux règles conventionnelles de la médecine, et à condition aussi que le malade ou son substitut, tel que le tuteur, leur donne la permission.

 

Tout cela s’étabit dans le cas où l’erreur n’est pas grave et flagrante, de sorte que la gravité de cette erreur ne soit approuvée ni par les règles de l’art médical ni par les spécialistes de la médecine.

 

Cela apparaît par l’usage manifestement incorrect des instruments sains utilisés dans le soin.

 

Un usage qui démontre une ignorance ou une négligence abusive et claire qui ne peuvent pas être admissibles de sa part, tel que le fait de faire un diagnostic avec empressement et par la suite prescrire le remède avec frivolité ou nonchalance sans s’appuyer sur les règles et les méthodes médicales nécessaires pour former l’opinion adéquate.


Ayant dit cela, je considère que cette infirmière n’assumera rien puisqu’elle a trouvé l’ordonnance accrochée sur le lit du malade, ce qui indique logiquement qu’elle était la sienne.

 

De plus, elle s’était assurée davantage après que le malade lui avait confirmé qu’elle lui appartenait, même si en réalité l’ordonnance ne lui appartenait pas.

 

En outre, il est établi dans les règles jurisprudentielles que ce qui est permis par la Charia contredit la garantie ;

 

La règle dit :

 

« Lorsqu’une chose est placée à bon droit, puis une personne en est lésé, celui qui l’a placée ne doit rien garantir ».


En partant de ce qui a été dit, nous déduisons que la responsabilité et la garantie ne peuvent être établies du point de vue de la Charia qu’au cas où  l’erreur est grave ; ce qui n’est pas le cas dans cette question.

 

Et du moment qu’il est en général obligatoire de faire des soins ;

 

La règle donc dit :

 

« Ce qui est obligatoire n’est pas restreint par la condition de la sûreté ».


Le savoir parfait appartient à Allah عزّ وجلّ, et notre dernière invocation est qu'Allah, Seigneur des Mondes, soit Loué et que paix et salut soient sur notre Prophète Mohammed, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.

       

الأخـطاء الطبيـة

السؤال: قال الله تعالى: ﴿ فَاسْأَلُوا أَهْلَ الذِّكْرِ ِإن كُنتُمْ لاَ تَعْلَمُونََ﴾ [النحل: 43

أختك في الله تعمل في المستشفى كممرضة بمصلحة الأطفال وقد تعرضت لحالة حيث تم إسعاف طفل لدى المصلحة المذكورة آنفًا، و قد كلفت بتقديم الإسعافات الأولية حيث أقبلت على أحدهما و سألته بعد تناول الوصفة الطبية المعلقة على السرير هل هذه الوصفة لك ؟ فأجاب بنعم، و على هذا الأساس قدمت له الدواء المذكور بالوصفة و بعد دقائق تغير حاله ورغم تدخل الطبيب فقد مات الطفل و بعد إجراء التحاليل تبين أن الطفل مريض بداء القلب والدواء المقدم له غير مناسب، و بعد إعادة قراءة الوصفة تبين أن الدواء كان موجها إلى طفل آخر ، فأحسست أني كنت سببًا في موته.

  فالسؤال : هل يعتبر هذا قتل شبه الخطأ، أو الخطأ و ما يترتب عليه من آثار شرعية (صيام أو ماذا ...) ؟ 

أفتونا في سؤالنا جزاكم الله خيرا وزادكم علما و تقوى 

الجواب: الحمد لله رب العالمين و الصلاة و السلام على من لا نبي بعده و على آله و صحبه والتابعين لهم بإحسان، أمّا بعد

 فاعلمي أن الفقهاء أجمعوا على أن الطبيب أو من يقوم مقامه من الملحقين به تنتفي عنهم المسؤولية إذا ما أدى عملهم إلى نتائج ضارة بالمريض، شريطة أن يقصد بعمله نفع المريض و يعمل وفق الأصول الطبية المتبعة، و أن يأذن له المريض أو من يقوم مقامه كالولي، هذا كله إذا لم يكن الخطأ فاحشا أو جسيما، والمراد بالخطأ الفاحش هو مالا تقره أصول فن الطب و لا يقره أهل العلم بفن الطب ويظهر ذلك بمخالفة الوسائل العلاجية السليمة مخالفة واضحة تدل على جهل أو إهمال مفرط وجلي لا يصح صدورهما منه، كالتسرع في تشخيص المرض وتقرير العلاج برعونة أو إهمال دون الاستعانة بالأصول والطرق الطبية الضرورية لتكوين الرأي السديد. وعليه فإنّ في تقديري أن لا ضمان على هذه الممرضة التي وجدت الوصفة الطبية معلقة على سرير المريض فقرينة ظنية على أنها وصفته الطبية، وزادها تأكدا عند إقراره بها، و إن لم تكن هذه الوصفة تابعة له في الواقع ونفس الأمر، و ينتفي الضمان لأنّ الجواز الشرعي ينافيه كما تقرر في القواعد وأصل القاعدة:  كلّ موضوع بحقّ إذا عطب به إنسان فلا ضمان على واضعه

ومن هذا فإن تقرير المسؤولية والضمان من الوجهة الشرعية لا يترتب إلا على خطئها الفاحش و قد انتفى، و إذا كان عموما التطبيب واجبا، فالقاعدة  أن الواجب لا يتقيد بشرط السلامة

والعلم عند الله؛ و آخر دعوانا أن الحمد لله رب العالمين؛ و صلى الله على محمد وعلى آله و صحبه و التابعين لهم بإحسان و سلم تسليما

الفتوى رقم: 14

الصنف: فتاوى طبية

الجزائر في : 24 رمضان 1417ﻫ

الموافق ﻟ :  02 فيفري 1997م

 

Alger, le 24 Ramdan 1417 H

Correspondant au 2 février 1997 G

copié de ferkous.com

 

Cheikh Abou Abdil-Mou'az Mouhammad 'Ali Farkouss - الشيخ أبي عبد المعزّ محمد علي فركوس

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

GSG.jpg Le ministre et savant, SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh (qu’Allâh le préserve), a expliqué dans les conditions à respecter pour l’application de l’exorcisme, trois conditions :

 

BUL036 La première : que ceci (l’exorcisme) soit sur la base des Noms et Attributs d’Allâh – Djalla wa ‘Ala, ce qui veut dire, que la recherche de protection se face par Allâh – Djalla wa ‘Ala - et que le moyen intermédiaire (employé) soit par les Noms et Attributs d’Allâh – Djalla wa ‘Ala.

 

BUL036 La deuxième : que cela soit fait en langue arabe.

Et si la personne ne connait pas le sens des versets, que cela soit fait en une autre langue que l’arabe.

 

BUL036 La troisième : que le guérisseur, comme la personne malade, croit que cet exorcisme (Rouqiah) n’est qu’une cause parmi les causes.

Et le bénéfice de ces causes ne dépend que de la volonté d’Allâh – Djalla wa ‘Ala. Que cela peut, comme il peut ne pas être bénéfique (pour la personne) si ce n’est par la volonté d’Allâh – Djalla wa ‘Ala – en Ses Noms sanctifiés.

 

Celui qui bénéficie du bienfait véritablement, celui qui profite du bienfait par le biais de ce moyen, n’y bénéficie que par Celui qui est le responsable de ce moyen, qui est Allâh – Djalla Djalaluh, Celui qui détient toutes choses entre Ses mains [1].

 

SHeikh Muhammad Ibn ‘Uthaymîn (rahimahullâh) dit sur le cas du guérisseur, qu’il ne voit pas comme condition que la personne soit parmi les gens de science.

 

Lorsqu’elle connait le Qor’ân, qu’elle est connue pour sa piété et son intégrité, et qu’elle ne récite que le Qor’ân (sur le malade) ou ce qui a été rapporté du Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam), il n’y a pas de mal à cela, car il n’est pas conditionné que la personne soit savante.

 

Certains savants sont certes savants (dans la science), mais ils peuvent être moins bons dans la récitation que d’autres [2].

 

Pour ce qui est du guérisseur et des femmes, SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh (qu’Allâh le préserve) ajoute que le guérisseur se doit d’être vigilent face aux erreurs et aux tentations (dans sa pratique).

 

Cela, particulièrement à l’égard des femmes dans l’exorcisme, certes Satan peut entrer en la personne pendant l’exorcisme lorsque la personne se retrouve seule avec la femme, ou lorsqu’elle pose sa main sur la femme et d’autres choses de ce genre interdites dans la législation.

 

Il est obligatoire pour le guérisseur de prendre garde aux ruses de Satan parmi les chemins qui mènent aux tentations qui peuvent être des causes de corruption dans la religion – qu’Allâh nous en préserve [3].

 

Ce qui est obligatoire pour l’ensemble, c’est de prendre ce qui est légiféré et de délaisser et de prendre garde aux exorcismes innovés et touchés de polythéisme.

 

Car cela ne cause que préjudice sur les gens.

 

Certes, le polythéisme annule les actions - qu’Allâh nous en préserve – la personne veut le bonheur et ensuite perd tout bienfait dans ce bas-monde et l’au-delà - qu’Allâh nous en préserve [4].

 

[1] Ar-Rouqiyyah wa Ahkâmahâ du SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh, p.13

[2] Fatâwa ’Oulémâ al-Balad al-Harâm, p.1721

[3] Ar-Rouqiah wa Ahkâmahâ du SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh, p.25

[4] Ar-Rouqiah wa Ahkâmahâ du SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh, p.23

 

copié de manhajulhaqq.com

 

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh - الشيخ صالح بن عبد العزيز بن محمد بن إبراهيم آل الشيخ

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

efe.png Parmi les sorcelleries les plus utilisées, il y a sans aucun doute la sorcellerie de désunion, qui peut provoquer des ravages au sein des familles touchées, puisse Allah عز و جل nous en préserver et éloigner de nos demeures tous ceux qui peuvent nous nuire parmi les êtres humains et les djinns.

 

separador zpse3894d3b

La magie de la désunion

 

Allah تعالى dit dans la sourate baqara (La Vache) (traduction rapprochée) :

 

"Et ils suivirent ce que les diables racontent contre le règne de Soulayman.

Alors que Soulayman n'a jamais été mécréant mais bien les diables ; ils enseignent aux gens la magie (sihr) ainsi que ce qui est descendu aux deux anges Harout et Marout, à Babylone ; mais ceux-ci n'enseignaient rien à personne, qu'ils n'aient dit d'abord : "Nous ne sommes qu'une tentation : ne soit pas mécréant ; ils apprennent auprès d'eux ce qui sème la désunion entre l'homme et son épouse.

Or, ils ne sont capables de nuire à personne qu'avec la permission d'Allah. (...)" (Sourate 2 Verset 102)

 

separador zpse3894d3b

Définition de la magie de la désunion

 

La magie de la désunion a pour but de séparer deux personnes ou de semer la haine entre deux amis ou proches.

 

On peut en référencer 5 sortes :

 

Point Black La désunion entre l'homme et sa mère

Point Black La désunion entre l'homme et son père

Point Black La désunion entre l'homme et son frère

Point Black La désunion entre l'homme et son associé en commerce

Point Black La désunion entre l'homme et sa femme, ce qui est le cas le plus fréquent et le plus dangereux.

 

separador zpse3894d3b

Il existe deux façons de dénouer une sorcellerie

 

Il existe selon Ibn Al Qayyim deux façons de dénouer une sorcellerie :

 

Point Black La première consiste à dénouer une sorcellerie par une autre sorcellerie et ceci est la pratique des sorciers et elle est interdite.  

 

Point Black La seconde est tout simplement la roqia shar'iya qui se pratique par la lecture du Coran et les invocations et celle-ci est autorisée.  

 

separador zpse3894d3b

Les symptômes de la magie de la désunion 

 

Point Black Un bouleversement du comportement et des sentiments de façon brusque. On passe d'un amour profond à une haine viscérale.

Point Black Le soupçon quant aux agissements de l'autre.

Point Black Le refus des excuses.

Point Black Le fait d'aggraver les raisons d'un désaccord même si elles sont minimes.

Point Black Le dégoût de l'autre à sa vue.

Point Black Dégoût des actes de l'autre, haine de tout ce que l'autre peut faire.

 

La Guérison de celui qui est victime d'un sort qui le rend impuissant lors des rapports intimes avec sa conjointe.

 

Cela représente le plus dur des actes sataniques de la sorcellerie, le plus pénible et le plus tourmentant.

 

Qu'Allah  nous en préserve tous.

 

separador zpse3894d3b

Comment se faire guérir de cet acte satanique ?

 

Point Black "On doit prendre 7 feuilles vertes de jujubier (Al Sidr) et les écraser par une pierre ou quelque chose de ce genre.

Puis, on met la poudre dans un pot et on y verse une quantité d'eau suffisante pour se laver le corps entier.

Ensuite, on y récite :

le verset dut Trône "Ayat Kursy",

la Sourate "Les Infidèles",

les "Muwawizhaytan", les Sourates (Falak : l'Aube naissante, et An-Nas : Les Hommes),

la Sourate le Monothéisme Pur "Al Ikhlas". 

 

Point Black On récite également les versets coraniques de la Sourate Al-Araf concernant la Magie (traduction rapprochée) : 


"Et nous révélâmes à Moïse : "Jette ton Bâton".

Et voila que Celui ci se mit à engloutir ce qu'ils avaient fabriqué.

Ainsi la vérité se manifesta et ce qu'ils firent fut vain. Ainsi ils furent battus et se trouvèrent humiliés.

Et les magiciens se jetèrent prosternés.

Ils dirent : "Nous croyons au Seigneur de l'Univers, au Seigneur de Moïse et d'Aaron". (Sourate 7 : 116-122)

 

Point Black On y ajoute ces versets de la Sourate Yunus (traduction rapprochée) :

 

" Et Pharaon dit : "Amenez-moi tout magicien savant ! "

Puis, lorsque vinrent les magiciens, Moïse leur dit : "Ce que vous avez produit est magie ! Allah l'annulera.

Car Allah ne fait pas prospérer ce que font le fauteurs de désordre.

Et par ses paroles, Allah fera triompher la Vérité, quelque répulsion qu'en aient les criminels". (Sourate 7 : 79-82)

 

Point Black On y ajoute également ces versets de la Sourate Taha (traduction rapprochée) :

 

"Ils dirent : "Ô Moïse, ou tu jettes (le premier ton bâton) ou que nous soyons les premiers à jeter ?".

Il dit : "Jetez plutôt".

Et voilà que leurs cordes et leurs bâtons lui parurent ramper par l'effet de leur magie. Moïse ressentit quelque peur en lui même.

Nous lui dîme : "N'aie pas peur, c'est toi qui auras le dessus. Jette ce qu'il y a dans ta main droite ; cela dévorera ce qu'ils ont fabriqué.

Ce qu'ils ont fabriqué n'est qu'une ruse de magicien, et le magicien ne réussit pas, où qu'il soit". (Sourate 20 : 65-69)

 

Point Black A l'issue de la récitation de ces versets coraniques sur de l'eau, le malade doit en boire et se laver par le reste.

Ainsi, il sera guéri, par la grâce d'Allah.

En cas de nécessité, on peut faire la même chose une deuxième fois et même plusieurs fois jusqu'à sa guérison complète.

 

Fatwas du Traitement par le Coran et la Sunna, op. Cit. page 24-26. 

copié de el-ilm.net

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

FGEFG.jpg

icone_audio.gif Ecouter le Cheikh

 

Question :

 

Conseillez-vous de me rendre chez les exorcistes légiférés si je suis atteint de possession ou de sorcellerie ?

 

Réponse :

 

Le Prophète -صلى الله عليه و سلم- a autorisé la rouqia et a dit :

 

« celui qui peut être profitable à son frère qu'il le fasse. »

 

et il a dit :

 

« Il n'y a pas de mal dans la rouqia tant qu'elle ne contient pas de polythéisme. »

 

Et je profite de l'occasion pour dire :

 

faire de la rouqia un métier n'est pas authentifié dans l'islam, ni d'aucun parmi les compagnons, et le Prophète -صلى الله عليه و سلم- ne l'a pas accepté. 

 

En réalité ceux qui sont réellement sincères s'enfuient de cette chose à cause du scrupule qu'ils ressentent dans cela.

 

Quant à ceux qui remplissent des citernes, lisent dedans puis vendent des bouteilles en échange de dirhams, ceux-là sont des charlatans, écarte-toi d'eux.

 

Celui qui fait de la rouqia son métier est un innovateur, ne te rend pas chez lui. 

 

Par contre celui qui libère une partie de son temps afin d'être bénéfique aux musulmans sans faire de cela un métier, il n'y a pas de mal en cela, mais il ne faut pas que cela te fasse s'accrocher à lui. 

 

Prends donc garde à ceux qui font de cela un métier.

 

Rends-toi donc chez un étudiant en science ou un musulman chez qui tu vois du bien et de la piété afin qu'il pratique sur toi la rouqia. 

 

Quant à ces charlatans qui mangent l'argent des gens dans le faux, il est obligatoire de s'en écarter et de prendre garde à eux, car en général ce sont des devins se cachant derrière la rouqia. 

 

Ensuite, il n'est pas légiféré d'en faire un métier, c'est pour cela que certains sont arrivés au point de souffler sur les gens un seul soufflement pour ensuite dire : « voilà, ceci est la rouqia » 

 

Tous ces actes sont des innovations.

 

Question :

 

S'il dit : « la meilleure chose sur laquelle vous prenez un salaire est le livre d'Allah. »

 

Quel est donc le jugement de cela?

 

Réponse :

 

S'il lui donne sans que cela ne soit conditionné auparavant et sans en faire un métier, ceci est permis d'après le hadith de Abou Sa'id al khudry lorsque le Prophète -صلى الله عليه و سلم- lui a autorisé de prendre un salaire des gens qui ont refusé de les inviter. 

 

Quant à l'élargissement dans cela, ce n'est pas authentifié des salafs, et si l'un des salafs l'avait fait, cela nous aurait été transmis par de nombreuses voies.

 

Mais les gens exagèrent dans ce genre de chose, ouvrent des cabinets, y rassemblent des millions de bouteilles d'huiles sous prétexte d'avoir lu dedans.

 

Il est même possible qu'il remplisse une citerne d'eau et y pratique une rouqia de groupe, ou qu'il se serve de cela pour tromper  les gens.

 

Nous devons donc être sur nos gardes, car faire de la rouqia un métier n'est pas connu des salafs.

 

Sois bénéfique à ton frère sans faire de cela un métier et une profession par laquelle tu gagnes de l'argent. 

 

copié de forum.daralhadith-sh.com

 

Cheikh Salih Ibn Sa'ad As-Souhaimy - الشيخ صالح بن سعد السحيمي

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

poster-malade-miniature.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

icone_texte.gif Dossier à télécharger

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

GRQ.png Question :

 

Un frère étudiant en science pratique la roqiya et demande : est-il permis de faire roqiya à un groupe de femmes sans la présence de leurs mahrams ?

 

Car faire roqiya à chaque femme en présence de son mahram lui est difficile et prend beaucoup de temps.

 

Réponse :

 

Si une femme malade vient avec son mahram, couverte d’un voile conforme à la législation, le lecteur peut réciter sur elle s’il est digne de confiance.

 

Quant au fait de lire sur un groupe de femmes, ceci n’est pas connu.  

 

La lecture doit être faite sur le malade seulement et il peut crachoter sur lui, même en étant éloigné.

 

Le lecteur doit être séparé de la femme par son mahram.

 

Il ne doit pas s’approcher d’elle, ni sentir son odeur.

 

Il intercède en faveur du malade par cette lecture, il doit donc être digne de confiance.

 

Car celui qui est digne de confiance, on espère que ses invocations soient acceptées par la volonté d’Allah.

 

copié de daralhadith-sh.com

 

 

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali - الشيخ زيد بن محمد بن هادي المدخلي

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

TGUMINH.png Question :

 

Il dit : Celui qui transforme les choses comme faire (ressembler) des feuilles à des animaux et ce qui ressemble à cela : est-il considéré comme un magicien?

 

Et le magicien peut il se repentir ou est-il tué à titre d’apostasie ?

 

Réponse :

 

Ceux qui se moquent des gens par ces moyens, en revendiquant le fait de modifier les choses sous autre que leur réalité, ils sont alors de deux sortes : une partie étant réelle, la magie est réelle.

 

La magie est de deux sortes : réelle et imaginaire.

 

Quelque fois, il peut entrer dans l’imaginaire, à l’instar de celui ci.

 

Quant aux traces (de la magie) comme les maladies, la séparation entre l’homme et son épouse et vice versa : alors il ne fait aucun doute que cette magie n’est pas imaginaire.

 

Mais qu’elle est réelle, et même ayant des traces par la Permission d’Allâh. Comme Allâh Jalla wa ‘Alla a dit (traduction rapprochée) :

 

« Or, ils ne sont capables de nuire à personne qu'avec la permission d'Allâh »

 

Et l’apprentissage de la magie est une mécréance, au regard du Livre d’Allâh .

 

Allâh a dit (traduction rapprochée) :

 

« mais ceux-ci n'enseignaient rien à personne, qu'ils n'aient dit d'abord : "Nous ne sommes rien qu'une tentation : ne soit pas mécréant" »

 

Et avant cela, Il a dit (traduction rapprochée) :

 

«Alors que Soulayman n'a jamais été mécréant mais bien les diables : ils enseignent aux gens la magie».

 

Donc son apprentissage est une mécréance car d’origine, il ne réussirait pas (dans cette voie) si ce n’est que par la mécréance.

 

Et la mécréance est pour tous une mécréance : lorsque ses partisans travaillent avec qui ?

 

Avec des diables!

 

Et les diables leur demandent d’adorer autre qu’Allâh ou de faire une chose dans laquelle se trouve une mécréance comme offenser le mushaf (le Livre d’Allâh) ou le jeter à la poubelleou uriner dessus ou se prosterner pour autre qu’Allâh, ou s’approcher d’une chose pour autre qu’Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà.

 

Et ils trompent les gens : ils font croire aux gens qu’ils font parti de ceux ayant mémorisé le Qur’ân.

 

Ils ont mémorisé le Qur’ân mais juste par l’acte.

 

Il y en a qui lise le Qu’rân mais cela ne dépasse pas leurs gosiers.

 

« Viendra de ma communauté (ou il adviendra de ma communauté) des gens qui lisent le Qur'ân. Ils sortiront de la religion comme le ferait la flèche de sa cible.

Il ne dépasse pas leur gosiers»

(hadîth).

 

Donc prends garde aux sorciers.

 

Et attention à ne pas interagir avec eux quel qu'en soit la manière !

 

Ne serait-ce que te faire soigner chez eux.

 

La fin ne justifie pas les moyens.

 

Fais attention Ô serviteur d’Allâh !

 

Allâh n’a pas donné de remède pour cette communauté dans ce qu’Il lui a interdit !

 

Donc fais attention Ô serviteur d’Allâh ! 

 

Et fais attention à ne pas suivre les fatâwas isolées dans ce chapitre.

 

Celui qui a autorisé par fatwa à se faire soigner chez un sorcier pour remédier à la magie par la magie, il a alors rendu permis l’apprentissage de la magie alors que son apprentissage est une mécréance.

 

(traduction rapprochée)


«mais ceux-ci n'enseignaient rien à personne, qu'ils n'aient dit d'abord : "Nous ne sommes rien qu'une tentation : ne soit pas mécréant"».

 

Il est obligatoire de le tuer pour mécréance (NdT : cela revient à qui de droit), à moins qu’il ne se repente d’un repentir sincère.

 

Et l’avis authentique est que son repentir est accepté, même si certains gens de science voient que son repentir n’est pas accepté quant à ce qui est entre lui et les gens.

 

Quant à son repentir envers Son Seigneur, alors son affaire revient à Son Seigneur.

 

Mais l’avis authentique est que la porte du repentir est ouverte et que le repentir du sorcier est accepté, et que son Islâm est accepté.

 

Et l’Islâm efface ce qui lui est antérieur.

 

Et le repentir efface ce qui lui est antérieur.

 

Donc prends garde à cela Ô serviteur d’Allâh.

 

copié de دورة العلوم - Les cercle des sciences


 

Cheikh Salih Ibn Sa'ad As-Souhaimy - الشيخ صالح بن سعد السحيمي

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

DTO.png

icone_audio.gif Ecouter le Cheikh

 

Question :


Quel est le jugement d’encenser une personne tout en récitant les deux protectrices en même temps ? 

 

Réponse :

 

Ceci n’a pas été rapporté, ceci fait partie du shirk.

 

L’encens dans une roqiya est une forme de shirk.

 

Il n’est pas permis d’utiliser de l’encens, de la fumée.

 

Et ceci est, en général, une façon de faire des sorciers aussi.

 

Il se contente de la lecture du Coran, et de postillonner sur lui (sur le malade), faire la roqiya avec du Coran, et des invocations.

 

Sans encens, sans fumée, naam. 

 

copié
Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان
Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

L8H8oP4P9m.jpg

icone_audio.gif Ecouter le Cheikh

 

Question :


Est-il autorisé de se soigner avec la cautérisation par le feu (al kayy) ? 


Et quelles sont les situations permettant d’utiliser al kayy ? 

 

Réponse de Cheikh Ibn Bâz :


Oui, il est permis de se soigner avec la cautérisation par le feu, selon la parole du Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

« la guérison se trouve dans les trois suivantes : l’application des ventouses, une gorgée de miel, et la cautérisation par le feu »

 

Et il dit عليه الصلاة و السلام :

 

« je n’aime pas me faire cautériser ».

 

Mais si le besoin d’une cautérisation par le feu se fait ressentir, alors il n’y a pas de mal.

 

Un groupe de compagnons s’est fait cautériser par le feu.

 

S’il y a besoin de la cautérisation par le feu, il n’y a pas d’interdiction en cela, mais, délaisser la cautérisation par le feu est meilleur si d’autres remèdes ou traitements sont disponibles, car elle est une sorte de souffrance physique.

 

Ainsi, son délaissement est meilleur sauf en cas de besoins.

 

حكم التداوي بالكي

هل يجوز التداوي بالكي، وما هي الأحوال التي يجوز أن أستخدم فيها الكي؟

نعم، يجوز التداوي بالكي؛ لقول النبي -صلى الله عليه وسلم

: (الشفاء في ثلاث: (شرطة محجم، وشربة عسل، وكية نار)، قال: (ما أحب أن أكتوي) عليه الصلاة والسلام. لكن إذا دعت الحاجة إلى الكي فلا بأس، وقد كوى جماعة من الصحابة، فإذا احتيج إلى الكي فلا حرج في ذلك، ولكن ترك الكي أولى إذا تيسر دواءٌ آخر وعلاج آخر؛ لأنه نوع من التعذيب فتركه أولى إلا عند الحاجة

 

clipart_fleches_0198.pngOriginal en arabe

 

divider (2)

Question :

 

J'ai, en consultant quelques ouvrages religieux, constaté que la cautérisation, utilisée par certains pour soigner leur malade, est une chose détestable, sans pour cela faire mention des arguments qui étaieraient ce point de vue, d'autant plus que l'expérience a prouvé que ce moyen thérapeutique est bénéfique, par la permission d'Allah, aux malades.

 

Je souhaite que vous renseigniez à ce sujet en me donnant les preuves afférentes?


Réponse du Comité permanent [des savants] de l'Ifta :

 

La cautérisation est une sorte de thérapie citée textuellement dans un hadith.

 

Ce remède, par la permission d'Allah, est bénéfique s'il est appliqué comme il convient sur l'endroit du mal, cependant, le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) l'a mentionné et a dit qu'il détestait cette pratique et l'a défendu à sa communauté à cause de la hideur de cette médication qui ressemble plus au châtiment par le feu, même si cette dernière n'est pas utilisée pour torturer mais pour soigner.

 

C'est pour cette raison qu'il a été dit : la cautérisation est détestable, car Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) la réprouvait notamment lorsqu'un autre moyen thérapeutique existait et l'a défendue à sa communauté.

 

Il a été consigné par Al-Boukhârî selon ce qui a été rapporté par Ibn `Abbâs (Qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit:  

 

"La guérison réside en trois choses : Une gorgée de miel, une ligne de saignée, et une brûlure avec le feu. Mais je déteste me faire brûler (Pratique de la cautérisation)."

 

Il a été rapporté par Al-Boukhârî et Mouslim que Djâbir ibn `Abd-Allah (Qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) a dit avoir entendu le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dire:

 

"Si, il y a quelque chose de véritablement guérissant parmi toutes vos médications, ce sont les scarifications du ventouse (mouhjim) ou la boisson du miel ou une légère piqûre du feu appliquée à l'endroit du mal et je n'aime pas être cautérisé".


Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

العلاج بالكي

س: وجدت في بعض الكتب الدينية أن الكي الذي يعالج به بعض الناس مريضهم مكروه، ولم يذكروا دليلاً على كراهته، مع أن التجربة أثبتت أنه مفيد بإذن الله للمرضى، فأرجو إفادتي عن ذلك مع الدليل

ج : الكي نوع من العلاج بنص الحديث، وهو بإذن الله مفيد إذا أصاب الداء، إلا أن النبي - صلى الله عليه وسلم - ذكر أنه يكرهه، ونهى عنه أمته لبشاعته، ولأنه شبيه بالتعذيب بالنار، وإن لم يُقصد به التعذيب، وإنما قصد به العلاج، ولذا قيل: إنه مكروه لكراهة النبي - صلى الله عليه وسلم - إياه إذا وجد غيره من أنواع العلاج ونهيه أمته عنه، روى البخاري من طريق ابن عباس - رضي الله عنهما -، أن النبي - صلى الله عليه وسلم - قال:  الشفاء في ثلاثة: شربة عسل، وشرطة محجم، وكية نار، وأنهى أمتي عن الكي  وروى البخاري ومسلم من طريق جابر بن عبد الله - رضي الله عنهما -، أنه سمع النبي - صلى الله عليه وسلم - يقول:  إن كان في شيء من أدويتكم أو يكون في شيء من أدويتكم خير ففي شرطة محجم، أو شربة عسل، أو لذعةٍ بنار، توافق الداء، وما أحب أن أكتوي 

وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

الفتوى رقم - 328

(الجزء رقم : 25، الصفحة رقم: 6)

 

La Fatwa numéro ( 328 ) 

( Numéro de la partie: 25, Numéro de la page: 6)

copié de alifta.net

 

divider (2)

Question :

 

Eminent cheikh, je souhaite que vous me délivriez une fatwa au sujet des soins par cautérisation.

 

Cela est-il permis ou interdit?

 

Car je suis un vieil homme, je soigne les gens en les cautérisant par le feu et je ne sais pas si je ce que fais est correct ou pas.

 

Je souhaite que vous délivriez une fatwa à ce sujet, sachant que je ne prends pas de salaire pour cela.

 

Qu'Allah vous garde et qu'Il vous rende utile à la communauté de l'Islam!

 

Réponse du Comité permanent [des savants] de l'Ifta :

 

Les soins par cautérisation sont permis pour traiter certaines maladies.

 

Il a été affirmé que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit:  

 

"Si dans vos traitements se trouvent quelque chose de bon, il se trouve alors dans la saignée ou dans la boisson d'une gorgée de miel ou dans une cautérisation par le feu et je n'aime pas être cautérisé."

 

Ainsi, Sa`d (Qu'Allah soit satisfait de lui) a été cautérisé, lorsqu'il a été touché par une flèche à la cheville.

 

Mais il est préférable de renoncer à la cautérisation, conformément à cette parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam):  "Mais je déteste me faire cautériser."


Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

الذي يتولى الكي هل يؤجر

س: سماحة الشيخ: أرجو فتواي في العلاج بالكي، هل هو حلال أم حرام؟ حيث إنني رجل كبير في السن وأعالج الناس بالكي، ولا أعلم هل أنا على صواب أو على خطأ، أرجو إفتائي عن ذلك، حيث إنني لا آخذ أجرة على ذلك، والله يرعاكم وينفع بكم أمة الإسلام

ج: العلاج بالكي للتسبب به للشفاء من بعض الأمراض جائز، وقد ثبت أن النبي - صلى الله عليه وسلم - قال:  إن كان في شيء من أدويتكم خير ففي شرطة محجم، أو شربة من عسل، أو لذعة بنار، وما أحب أن أكتوي  ، وقد كوى سعدًا - رضـي الله عنه - لما أصيب في أك

(الجزء رقم : 25، الصفحة رقم: 9)

الفتوى رقم - 13690

 

La Fatwa numéro ( 13690 )

( Numéro de la partie: 25, Numéro de la page: 9)

copié de alifta.net

divider (2)

Question :

 

Je vous informe qu'en 1936 H, j'étais avec ma mère dans une région désertique où personne ne vit.

 

Il n'y avait personne avec nous et ma mère était gravement malade au point où elle avait perdu connaissance.

 

Elle m'avait demandé de la cautériser avec le feu mais j'ai refusé.

 

Le lendemain, elle renouvela sa demande mais j'ai également refusé mais le troisième jour j'ai répondu favorablement à sa demande et je l'ai cautérisée plus de trente fois avec le feu.

 

Je souhaite que votre Eminence me renseigne si je suis coupable pour ce que j'ai fais et si je dois faire une expiation ou pas?

 

Ma mère est en bonne santé depuis ce jour.

 

Renseignez-moi!

 

Réponse du Comité permanent [des savants] de l'Ifta :

 

Si la réalité est telle qu'elle est citée, et que sa mère était gravement malade et qu'elle lui a demandé de la cautériser, alors elle n'est coupable, pour cela, de rien, (Si Allah le veut) et elle n'a aucune expiation à faire, car les soins par cautérisation sont mentionnés dans la Législation Purifiée, lorsque le malade en a besoin.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

كي الوالدة

س: أفيدكم أنه في عام 1369 هـ كنت أنا ووالدتي في أرض خالية من السكان، ولم يوجد عندنا أحد، ومرضت والدتي مرضًا شديدًا أوصلها على الغيبوبة، وطلبت مني أن أكويها بالنار، فأبيت، وفي اليوم الثاني طلبت مني ذلك فأبيت، وفي اليوم الثالث طلبت مني

أن أكويها، فكويتها أكثر من ثلاثين كية بالنار، فأرجو من فضيلتكم إفادتي هل علي من ذلك إزر، وهل علي كفارة أم لا؟ ووالدتي لا زالت بصحة جيدة من ذلك العام حتى الآن، أرجو إفادتي.

ج: إذا كان الواقع ما ذكر من مرض والدتها مرضًا شديدًا وطلب والدتها منها أن تكويها فلا إثم عليها في ذلك إن شاء الله ولا كفارة، لورود التداوي بالكي في الشرع المطهر وحاجة المريضـة للتداوي به.

وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

الفتوى رقم - 3487

(الجزء رقم : 25، الصفحة رقم: 10)

 

La Fatwa numéro ( 3487 )

(Numéro de la partie: 25, Numéro de la page: 10)

copié de alifta.net

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

GIP.png

icone_audio.gif Ecouter le Cheikh

 

Question :

 

Une femme demande :

 

Il y a, chez des vendeurs d’épices, un mélange nommé « le mélange du romain » (khaltatou ar-roumiy), composé de jujubier, de gros sel et d’alun.

 

Ils disent qu’il a été testé dans le traitement de la possession, la sorcellerie, et du mauvais œil et que beaucoup ont trouvé guérison avec.

 

Quel est donc le jugement de cela ? 

 

Réponse :

 

BUL023 Premièrement

 

Il vous incombe, Ô peuples musulmans parmi les hommes et les femmes, aussitôt que vous touche une telle épreuve, comme la possession ou sorcellerie, de vous exiler auprès d’Allâh avec les invocations, et de surveiller attentivement les temps bénis, et parmi eux : entre l’appel à la prière et l’iqâma, dans le dernier tiers de la nuit, dans la dernière heure du vendredi, lorsque la pluie tombe, entre le tashahhud et le salâm ,avec sincérité dans l’invocation et la certitude dans la réponse, sans aucune lassitude. 

 

BUL023 Deuxièmement

 

La roqiya légiférée, que celui qui a la capacité de lire sur lui-même, qu’il fasse dont.

Si non, que lui fasse roqiya un homme vertueux, connu pour sa loyauté en apparence.

Il n’y a pas d’interdiction à ce qu’un homme fasse roqiya à une femme si elle ne trouve pas de femme forte et audacieuse, et tout cela disparaitra in châ’Allâh تعالى. 


BUL023 Quant à ce qui a été évoqué ici,

 

C’est par expérience, expérience personnelle, et les expériences personnelles ne sont pas prises en compte dans la médecine.

 

Il se peut qu’elles soient utiles tout comme il se peut qu’elles ne le soient pas, elles peuvent être bénéfiques avec certaines personnes comme elles peuvent ne pas l’être avec d’autres.

 

La médecine ne se base pas sur des expériences, la médecine se base sur des recherches approfondies.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم indiqua aussi les types de médecine telle que la hijâma, testée sur des cas de sorcellerie, car elle extrait les mauvais mélanges du corps par voie sanguine, de même la cautérisation par le feu (al kayy), le Prophète صلى الله عليه وسلم indiqua cela, et le miel.

 

Ceci est une médecine légiférée.

 

Personnellement, je ne connais pas le lien de l’alun, le sel et le jujubier avec ces choses-là, naam. 


Il y a également l’eau de Zam-Zam.

 

Si il a été postillonné dedans (ndlr : c’est-à-dire réciter dedans puis postillonner), et que le musulman atteint en boit, et se lave avec, tout ceci fait partie de la guérison légale.

 

Aussi, manger sept dattes ‘ajwa chaque matin, les dattes de Médine.

 

Si on en trouve pas, alors d’autres dattes, car dans certains ahâdith al ‘ajwa est mentionnée, et dans certains ahâdith sont mentionnées des dattes quelconques, prises par sept.

 

Les gens de science disent, en réunissant entre les ahâdith, les ‘ajwa sont exigées, et si tu n’en trouves pas, alors prends sept dattes autres que les ‘ajwa, naam. 

 

ما حكم استعمال الخلطات لعلاج المس والسحر والعين ؟

السؤال: وهذه أخرى تسأل وتقول: يوجد عند العطار خلطة تسمى خلطة الرومي مكونة من سدر وملح خشن وشب ويقولون إنها مجربة في علاج المس والسحر والعين وقد شفي بها الكثير وقد شفي، نعم وقد شفي بها الكثيرون فما حكم، فما حكم هذا ؟

الجواب:أولًا: ينبغي لكم يا معاشر المسلمين من الرجال والنساء حالما تصيبكم مصيبة مثل هذا مس، مس أوسحر اللجوء إلى الله بالدعاء وأن تتحينوا الأوقات المباركة الفاضلة ومنها بين الأذان والإقامة، وفي آخر الليل وفي آخر ساعة من الجمعة، وحال نزول المطر وبين التشهد والسلام مع الإخلاص في الدعاء واليقين بالإجابة وعدم الملل

 ثانيًا: الرقية الشرعية من استطاع أن يرقي نفسه فعل، وإلا رقاه صالح معروف عنه الصلاح في الظاهر، ولا مانع أن يرقي امرأة رجلٌ صالح إن لم توجد امرأة قوية جريئة فسيذهب هذا إن شاء الله تعالى.

أما ما ذكر من هذا فهو تجربة، تجربة شخصية، والتجارب الشخصية لا يعول عليها في الطب قد تفيد وقد لا تفيد وقد تنفع مع بعض الناس ولا تنفع مع الآخرين، فالطب لا يقوم على التجارب الطب يقوم على الأبحاث المستفيضة والنبي - صلى الله عليه وسلم - أرشد أيضًا إلى أنواع من الطب كالحجامة مجربة في السحر لأنها تخرج الأخلاط الرديئة في الجسم عن طريق الدم، وكذلك الكي أرشد النبي - صلى الله عليه وسلم - إلى هذا والعسل هذا طب شرعي طب شرعي أنا ما أدري ما علاقة الشب والملح والسدر بهذه الأشياء، نعم

كذلك ماء زمزم لو نفث فيه وشرب المسلم المبتلى و اغتسل كل ذلك من الأشفية المشروعة وكذلك التصبح بسبع تمرات عجوة من تمر المدينة فإن لم يجد فتمرات أخرى لأنه بعض الأحاديث ذكرت عجوة و بعض الأحاديث ذكرت ذو هكذا أطلق سبعًا قال بعض أهل العلم جمعًا بين الأحاديث تطلب العجوة فإن لم توجد فسبع تمرات أخرى، نعم

 

clipart_fleches_0198.pngOriginal en arabe

 

Traductions : Oum Oumayr

 

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - للشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي

TRE

icone_audio.gif Ecouter le Cheikh

 

Question :

 

Le malade a-t-il une récompense s'il fait preuve de patience et quelle est la manière de patienter face à la maladie ?

 

Réponse :

 

Il aura une énorme récompense s'il fait preuve de patience et espère la récompense [d'Allah].

 

Le Prophète (Paix et Salut d'Allah sur Lui) a dit:

 

"Comme est étonnante l'affaire du musulman !

Son affaire toute entière est un bien pour lui; si un malheur le frappe, il fait preuve de patience et c'est un bien pour lui et quand  un bonheur le touche, il fait preuve de gratitude et c'est un bien pour lui"

[Rapporté par l'imâm Mouslim, Hadîth n° 5318]

 

La patience est le fait que l'homme durant la maladie n'accomplisse pas ce qui est en contradiction avec La Législation, qu'il ne déchire pas ses vêtements, qu'il ne se lamente pas, qu'il ne commette pas ce qu'Allah a interdit.

 

Au contraire, il fait preuve de patience et espère la récompense [d'Allah], il prononce de bonnes paroles.

 

Ceci fait partie de la patience.

 

Cependant, le fait qu'il se plaigne auprès des gens : "moi ceci... moi cela...", ceci est en contradiction avec la patience.

 

Par contre, il n' y a pas de problème d'informer sur sa maladie.

 

Le fait qu'il informe qu'il est touché par telle chose ou par telle chose sans se plaindre aux gens ou le fait d'informer le médecin jusqu'à ce qu'il le soigne, il n'y a [dans cela] aucun mal.

 

Mais de commettre ce qu'Allah a interdit comme le fait de vociférer, de se lamenter, de déchirer ses vêtements, de se frapper le visage, de s'arracher les cheveux et tout ce qui y ressemble, ceci est interdit !

 

كيفية الصبر على المرض

هل للمريض أجر إذا صبر, وما هي كيفية الصبر على المرض؟

له أجر عظيم، إذا صبر واحتسب، يقول النبي - صلى الله عليه وسلم-: (عجباً لأمر المؤمن، إن أمره كله له خير، إذا أصابته ضراء صبر فكان خيراً له، وإن أصابته سراء شكر فكان خيراً له). فالصبر كون الإنسان عند المرض لا يفعل ما يخالف الشرع، لا يشق ثوباً ، ولا ينوح، ولا يفعل ما حرمه الله، بل يصبر ويحتسب ، ويتكلم بالكلام الطيب، فهذا من الصبر، أما كونه يتشكى للناس : أنا كذا، أنا كذا، هذا خلاف الصبر ، لكن مجرد الخبر عن مرضه، لا بأس به ، كونه يخبر أنه أصابه كذا ، وأصابه كذا، من غير شكوى للناس، أو يخبر الطبيب حتى يعالجه لا بأس، أما أن يفعل ما حرم الله من الصياح ، والنياحة ، وشق الثوب ، أو لطم الخد ، أو نتف الشعر، أو ما أشبه ذلك هذا لا يجوز

 

clipart_fleches_0198.pngOriginal en arabe

 

copié de sounnah-publication.com

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés