Rechercher

divider--23-.png

 

logo_elhouda.jpg 

sounnahp

banner-for-main-radio_2--1-.jpg

GRRS.png

unnamed.png

avatars-000023913300-9b8ubk-t200x200

logo_--2-.gif

القائمـة - Catégories

divider--23-.png

Groupes égarés - الفرق الضالة

Par 3ilm char3i-La science legiferee - Publié dans : Groupes égarés - الفرق الضالة

divider (23)

La haddâdiya - الحدادية‬‎

3ilmchar3i icone Qu'Allah ne fasse pas aboutir les efforts des haddadis ! (vidéo)

3ilmchar3i icone Démolition de la voie rusée des haddadis dans leurs appels aux savants (vidéo)

3ilmchar3i icone Une dureté qui ressemble à celle des haddadis et qui doit être délaissée (vidéo)

3ilmchar3i icone Le démasquage de la haddâdiyyah (audio)

3ilmchar3i icone La haddâdiyyah et de ses caractéristiques (audio)

3ilmchar3i icone Le danger de la haddâdiyyah (audio-vidéo)

3ilmchar3i icone La différence entre la Haddadiya et la Salafiya ?

3ilmchar3i icone Le dévoilement de la haddadiya (vidéo)

3ilmchar3i icone Dévoilement des haddadis francophones cachés derrière la salafiya (vidéo)

3ilmchar3i icone Mise en garde contre la haddâdiyah en Egypte (audio)

3ilmchar3i icone Cheikh Salih Al Fawzan dévoile la haddâdiya (vidéo)

3ilmchar3i icone 15 points sur la secte haddadi (vidéo)

3ilmchar3i icone Qu'est-ce que la haddadiya ? Quelle est leur méthodologie ?

3ilmchar3i icone L’excuse en raison de l’ignorance (Al-‘oudhrou biljahl - العذر بالجهل ) et al-haddâdiyyah

3ilmchar3i icone La haddâdiyyah

 

Les khawaridj - takfir - sourouri - qotbi -  الخوارج

3ilmchar3i icone Les khawârij sont de mauvaises personnes...

3ilmchar3i icone Le takfir et la clarification de son danger et les preuves de cela - التكفير وبيان خطره وأدلة ذلك (dossier)

3ilmchar3i icone Pourquoi les jeunes ont un penchant pour le takfir ? (vidéo)

3ilmchar3i icone Les khawâridjs sont les chiens de l'enfer (vidéo)

3ilmchar3i icone Se tromper par la (bonne) apparence des kharijites

3ilmchar3i icone Quelle belle réponse contre les khawâridj !

3ilmchar3i icone Les chiens de l'enfer

3ilmchar3i icone L'égarement des khawarij (vidéo)

3ilmchar3i icone Les khawaridj sont plus dangereux pour la ouma que les juifs et les chrétiens (vidéo)

3ilmchar3i icone Existe-t-il à notre époque des gens ayant l’idéologie des khawaridj ?

3ilmchar3i icone 20 points contre la secte des sourouriyyahs, ou des qoutbiyyahs (dossier)

3ilmchar3i icone Ces gens font partie des khawârij !

3ilmchar3i icone As-sourouriya, les khawârijs contemporains

3ilmchar3i icone L'exagération des khawârijs (vidéo)

3ilmchar3i icone L'exagération des khawarijs

3ilmchar3i icone Eclaircissement concernant les « khawaridjs »

3ilmchar3i icone Clarifications sur le mal des khawaridj à notre époque

3ilmchar3i icone Les salafistes «djihadistes» dont parlent les médias sont les khawarijs et takfiris (vidéo)

3ilmchar3i icone Mise en garde contre les takfiris et leurs idées révolutionnaires (vidéo)

3ilmchar3i icone Débat entre Cheikh Al-Albany et un takfiri (vidéo)

3ilmchar3i icone Les héritiers d'al-khawaridj (vidéo)

3ilmchar3i icone Mise en garde contre le fléau du takfir (dossier-vidéo)

3ilmchar3i icone Réponse aux pseudo " Ansar At-tawhid " (vidéo)

3ilmchar3i icone Les takfiris (audio)

3ilmchar3i icone Le danger du takfir

3ilmchar3i icone Questions-Réponses sur les takfiriyines (Khawaridj)

3ilmchar3i icone Les principes du takfir

3ilmchar3i icone La falsification de la parole de Cheikh Outheymine sur les gouverneurs (vidéo)

3ilmchar3i icone Réfutation générale de toutes les ambiguïtés des takfiris (dossier)

3ilmchar3i icone Communiqué du conseil des grands savants sur la gravité de déclarer hâtivement les gens mécréants (vidéo)

3ilmchar3i icone Réplique à un takfiri (vidéo)

3ilmchar3i icone Juger les gens de mécréants, organiser des attentats, et tout ce que cela entraîne comme effusion de sang et destruction d’édifices

 

Les ikhwans mouslimins - الإخوان المسلمين‬‎

3ilmchar3i icone Parmi les têtes d’égarement des ikhwan muslimin (vidéo)

3ilmchar3i icone Mise en garde contre l'organisation du Hamas (vidéo)

3ilmchar3i icone Les frères musulmans, la plus grande calamité de notre époque (vidéo)

3ilmchar3i icone La signification du symbole des frères musulmans (vidéo)

3ilmchar3i icone Le danger des frères musulmans est pire pour la communauté que le danger des juifs et des chrétiens (audio-vidéo)

3ilmchar3i icone La règle d'or des ikhwans (vidéo)

3ilmchar3i icone Les ikhwans... je souhaite qu'ils ne prennent le pouvoir d'aucun pays musulman ! (audio-vidéo)

3ilmchar3i icone A propos de la rencontre annuelle du Bourget organisée par les ikhwans mouslimins

3ilmchar3i icone Au sujet du Salon du Bourget (vidéo)

3ilmchar3i icone Les fondements des ikhwan (dossier)

3ilmchar3i icone L’union dans l’accord et l’excuse dans le désaccord

 

Les tablighs - جماعة التبليغ

3ilmchar3i icone Réponses aux questions fréquentes sur les tablighs et leur méthodologie

3ilmchar3i icone Conseils à jama’at tabligh

3ilmchar3i icone Le grand savant en hadith, Cheikh Mohammad Al-Albânî sur Jamâ`at Tablîgh (vidéo)

3ilmchar3i icone Le dernier avis de Cheikh Outheymine sur les tablighs (vidéo)

3ilmchar3i icone Le groupe des tablighs (audio)

3ilmchar3i icone Jama'at-tabligh (vidéo)

3ilmchar3i icone Sortir avec jamâ'at tabligh (vidéo)

3ilmchar3i icone La da’wa creuse et corrompue des tablighis

3ilmchar3i icone Menteur ! Il s’agit d’un grand menteur ! (audio-vidéo)

3ilmchar3i icone Les tablighs et le tawhid (vidéo)

3ilmchar3i icone Les égarements des tablighs (dossier)

3ilmchar3i icone Mise en garde contre les tablighs (vidéo)

3ilmchar3i icone Jama'at tabligh : la femme et le prêche (vidéo)

3ilmchar3i icone La vérité sur le groupe tabligh (vidéo)

3ilmchar3i icone Les tablighis ignorent les fondements primordiaux

3ilmchar3i icone Sortir avec jama'at tabligh

       

Les ahbaches -  الأحباش

3ilmchar3i icone Vérité sur l'APBIF, ahbâches - الأحباش (vidéo)

3ilmchar3i icone La secte des ahbâches (vidéo)

3ilmchar3i icone Al ahbache (dossier)

 

Al-'irja et les mourji'ah - المرجئة

3ilmchar3i icone Qu'est-ce que al-irja' et les murjiah ? (vidéo)

3ilmchar3i icone Murji'ah et ahl sunna (vidéo)

3ilmchar3i icone Saviez-vous qu'il existe des musulmans qui prétendent avoir le même niveau de foi que les anges et les prophètes ?

 

Les soufis - الصوفية

3ilmchar3i icone Les soufis reconnaissent que la vérité est du côté des salafis !

3ilmchar3i icone Le soufisme ne fait pas partie de l'islam ! (vidéo)

3ilmchar3i icone Avertissement contre la secte des barelwis (dossier)

3ilmchar3i icone La confrérie tîjâniyya

3ilmchar3i icone Les confréries soufies

3ilmchar3i icone La secte soufi al-tijaniya

3ilmchar3i icone Le soufisme dans la balance du coran et de la sounnah

3ilmchar3i icone La signification du terme : « soufisme » / « as-sûfîyyah »

3ilmchar3i icone C'est bien du shirk en dépit de ce qu'ils prétendent !

3ilmchar3i icone Le soufisme (dossier)

      

Les chiites - les rawâfidh - الشيعة

3ilmchar3i icone Comment devons-nous nous comporter avec les gens de la masse parmi les rawâfidh ?

3ilmchar3i icone Une trentaine d'égarements des chias rafida, dans les fondements, la aqida et le fiqh

3ilmchar3i icone Anecdote datant de l’époque du chah d’Iran

3ilmchar3i icone Les khomeyniyoun (vidéo)

3ilmchar3i icone Les chiites sont pires que les juifs et chrétiens

3ilmchar3i icone Le chiisme (dossier)

3ilmchar3i icone L'expression : «Qu'Allah anoblisse son visage (كَرَم الله وَجهَه - karam Allâhu wajha)» à l'égard de 'Ali (vidéo)

3ilmchar3i icone Le sens du mot «chi'a» dans le coran (audio)

3ilmchar3i icone An-nousayriyya est une secte égarée issue des chiites (audio)

3ilmchar3i icone Les shi'as ne sont pas nos frères ! (audio-vidéo)

3ilmchar3i icone Le danger des chiites - خطر الشيعة (vidéo)

3ilmchar3i icone L'Iran, un pays qui affiche un islam mais cache en réalité son aversion pour cette religion... (audio)

3ilmchar3i icone République islamique d'Iran ?!! (vidéo)

3ilmchar3i icone Quelques éclaircissements sur la secte chiite

3ilmchar3i icone Les chiites rawafidh et le coran (vidéo)

3ilmchar3i icone Exagérer sur le compte du compagnon ‘Alî

3ilmchar3i icone La doctrine chiite imamite ne fait pas partie de l’islam

3ilmchar3i icone La mise en garde contre le chiisme, leur dogme, leur voie et leurs exagérations au sujet de ’Alî et autres

3ilmchar3i icone L'union avec les chiites (vidéo)

 

Autres sectes

3ilmchar3i icone Les yassinites - al-yasiniyyûn (al`adl wa alihsan - جماعة العدل والإحسا)

3ilmchar3i icone La mécréance de la secte des black muslims (Nation of islam) des états unis (audio-vidéo)

3ilmchar3i icone La secte des coranistes - qur'aniyoun (vidéo)

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Groupes égarés - الفرق الضالة

RGRE.png

Question :

 

Qu’Allah soit bienfaisant envers vous, noble Cheikh, les questions de takfir sont claires et explicites dans le Livre d’Allah et la Sunna de Son Messager (صلى الله عليه و سلم), et dans notre programme d’apprentissage, nous parlons de la réalité de ce sujet et de son danger.

 

Malgré tout cela, des déviations sont apparues à ce sujet.

 

Quelle est la cause de cela ?

 

Réponse :

 

silver divider

Le takfir est un jugement mentionné dans le Livre et la Sunna

 

Je souhaite tout d’abord dire que le takfir est un jugement qui revient à excommunier un musulman.

 

Le takfir est mentionné dans le Livre d’Allah et dans la Sunna du Messager d’Allah (صلى الله عليه و سلم), le takfir de celui qu’Allah a déclaré mécréant ou le takfir du musulman qui a apostasié de sa religion.

 

Ce jugement est présent dans le Livre et dans la Sunna.

 

Allah a dit :

 

وَكَفَرُوا بَعْدَ إِسْلَامِهِمْ

 

« ils ont mécru après avoir été musulmans » [Sourate 9, verset 74]

 

Et Il a dit :

 

كَفَرُوا بَعْدَ إِيمَانِهِمْ

 

« ils ont mécru après avoir eu la foi » [Sourate 3, verset 90]

 

Il a également dit :

 

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا مَنْ يَرْتَدَّ مِنْكُمْ عَنْ دِينِهِ فَسَوْفَ يَأْتِي اللَّهُ بِقَوْمٍ يُحِبُّهُمْ وَيُحِبُّونَهُ

 

« Ô les croyants! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion… Allah va faire venir un peuple qu’Il aime et qui L’aime » [Sourate 5, verset 54]

 

Et le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a mentionné parmi les apostats celui qui délaisse sa religion et se sépare du groupe.

 

Le jugement du takfir est donc présent.

 

silver divider

La voie des gens de la Sunna au sujet du takfir

 

La voie des gens de la Sunna et du groupe à ce sujet, est qu’il est possible qu’apostasie un musulman qui atteste qu’il n’y a de divinité digne d’être adorée qu’Allah et que Muhammad est le Messager d’Allah, que ce soit par une parole, un acte, une croyance ou un doute.

 

Ceci est ce qui a été expliqué par les gens de science dans les livres d’exégèse, de croyance et de jurisprudence, et ce, par l’ensemble des suiveurs des écoles juridiques (madhab) islamiques.

 

Ce sujet est présent dans les livres d’exégèse, de hadiths et ses explications et dans les livres de jurisprudence.

 

Il n’y a pas une école juridique qui n’a pas réservé un chapitre à ce sujet qui est le chapitre du jugement de l’apostat.

 

silver divider

Le takfir : un sujet difficile qui ne doit-être pris en charge que par les spécialistes

 

Malgré sa grande difficulté et qu’il soit parmi les derniers chapitres de jurisprudence, débattent au sujet du takfir ceux qui ne connaissent même pas les règles de la prière en détails ni celles de la zakat.

 

C’est le plus compliqué des chapitres autant dans la compréhension que dans l’application.

 

De manière générale, le chapitre du takfir ne concerne pas toute personne.

 

En effet, si le jugement sur les questions de commerce présentes dans les livres de jurisprudence sont prises en charge par ceux qui sont spécialisés sur ce sujet, les jugements sur les sociétés par ceux qui sont spécialisés sur ce sujet, les jugements sur les dotations, les testaments et les héritages par ceux qui sont spécialisés sur ces sujets, de même que pour les crimes, qui décrète qu’untel doit être tué, qu’un autre doit payer le prix du sang, etc. ?

 

Ceux qui sont spécialisés parmi les juges et ceux qui délivrent des fatwas.

 

Alors que dire sur le jugement d’apostasie d’un musulman ?

 

Il n’y a pas de doute que c’est un des jugements les plus compliqués dans la fatwa.

 

C’est pour cette raison que ce jugement ne revient pas à tout le monde.

 

silver divider

Le takfir est un jugement réservé au juge ou au mufti qui a les capacités de juger

 

Il n’est pas demandé à chaque musulman de l’appliquer ou de juger untel ou untel en fonction de ce qu’il voit.

 

Ceci est lié à la présence de conditions, d’empêchements ainsi qu’à des règles détaillées à ce sujet. C’est pour cela que les gens de science confient les affaires de takfir aux juges seulement.

 

Elles ne sont pas confiées aux gens du commun, ni même aux étudiants en science.

 

Dire untel a apostasié, untel est sorti de la religion, untel est mécréant, ou autre, ceci est un jugement réservé au juge, c’est à lui de prononcé ce jugement, ou le mufti qui remplit les conditions pour juger, le mufti qui a les capacités de juger, de vérifier que les conditions sont réunies et l’absence d’empêchements [Voir ici].

 

C’est pour cela que nous disons que l’empressement sur ce sujet n’est pas correct.

 

silver divider

Le takfir est un jugement qu’il ne faut pas renier

 

Bien sûr, je ne suis pas de ceux qui renient ce jugement religieux.

 

Il n’y a pas de doute que c’est un danger de dire qu’il n’y a pas de chapitre intitulé chapitre de l’apostasie, qu’il n’est pas possible au musulman d’apostasier ou qu’il n’est pas permis d’excommunier.

 

Certains ont même dit : n’excommuniez pas les juifs et les chrétiens, n’excommuniez pas les non-musulmans.

 

Ceci s’oppose aux jugements d’Allah dans Son Livre ainsi qu’aux jugements du Prophète (صلى الله عليه و سلم).

 

Ce jugement est donc présent dans le Livre et la Sunna, mais par qui doit-il être pris en charge ?

 

Les gens de science ont mentionné par qui il devait être pris en charge afin que cette affaire puisse être contrôlée.

 

silver divider

Le takfir : un jugement lié à la croyance et son application à la jurisprudence

 

Ce jugement est donc présent d’un point de vue jurisprudentiel et dogmatique.

 

Il est présenté dans les livres de croyance d’un point de vue dogmatique et non du jugement, car les jugements sur des cas concrets sont liés à la jurisprudence.

 

Quant à la croyance, certaines règles du takfir auxquelles tu dois croire y sont mentionnées : qui est celui qui mécroit ?

 

Quelles sont les œuvres qui font mécroire ?

 

Quelles sont les paroles… ?

 

Quels sont les attributs… ?

 

Et ce de sorte à ce que le musulman prenne garde et croit en ce qu’Allah a dit et en ce qu’a dit Son Messager (صلى الله عليه و سلم).

 

silver divider

Le takfir : un sujet difficile pouvant mener les jeunes à l’égarement et la déviation

 

À partir de là, des erreurs sont apparues après les attentats qu’il y a eu à Riyad.

 

Après cela, au ministère des affaires islamiques, des legs, du prêche et de l’orientation, nous avons organisé plusieurs conférences et séminaires à ce sujet pour clarifier la question de l’exagération, appeler au juste milieu et clarifier les questions liées au takfir, parmi ceux-ci, le séminaire mentionné dans la question.

 

Ces séminaires ont pour objectif de clarifier les questions liées à ce sujet et de mettre en garde les jeunes afin qu’ils ne s’adonnent pas à ce sujet.

 

De par ma proximité avec un grand nombre de jeunes et d’étudiants en science depuis longtemps, j’ai remarqué que se plonger dans ce sujet plait à beaucoup de jeunes, et ceci s’oppose à ce qui est obligatoire pour eux.

 

Ce qui est obligatoire pour eux est de s’orienter et de chercher les sujets qui leur sont bénéfiques pour leur religion.

 

Quant au sujet qui sont spécifiques aux juges, aux muftis, etc., parmi les jugements difficiles, ce n’est pas une bonne chose que chaque personne s’y intéresse, il est même possible que cela mène à l’égarement et à dévier du (droit) chemin.

 

J’ai également remarqué que si les gens entrent dans ce sujet sans que des limites ne soient posées, cela les conduit à excommunier par passions.

 

Par exemple, si un individu n’a pas apprécié la conduite d’un autre, il va dire : ce comportement prouve qu’il déteste la religion, ce comportement implique ceci ou cela, il va donc le rendre mécréant par des implications.

 

Et ceci est présent dans certains pays musulmans, il y a des groupes qui excommunient par les implications, il dit par exemple : sa parole implique qu’il soit ceci ou cela…

 

Mais comme l’ont dit les gens de science parmi les oussouliyin et autres : ce qu’implique notre courant de pensée (madhab) n’en fait pas partie, et celui qui rapporte la mécréance n’est pas mécréant.

 

Il est possible qu’une personne soit blâmée pour certaines paroles mais sans que cela n’atteigne ce degré.

 

silver divider

Ignorants des règles de jurisprudence et de la croyance ils polémiquent sur ce sujet

 

Également, les polémiques sur les questions du jugement par autre que ce qu’Allah a révélé font partie de ce qui a mené à l’idéologie du takfir de manière générale.

 

Les règles détaillées concernant le jugement par autre que ce qu’Allah a révélé sont connues dans les livres des gens de science, dans les livres de croyance, de hadith, de jurisprudence et d’exégèse également depuis longtemps.

 

Ibn Abbas, qu’Allah l’agrée ainsi que son père, en a parlé ainsi que les Imams de l’Islam [Voir ici].

 

Et maintenant, nous trouvons dans certains groupes, des jeunes de quinze à vingt-cinq ans qui ne connaissent pas les règles de la jurisprudence, ni de la croyance, mais qui polémiquent sur les sujets concernant le jugement par autre que ce qu’Allah a révélé.

 

Cette question est donc devenue un moyen d’alimenter les affaires de takfir chez certains groupes.

 

Question :

 

Cheikh, pourquoi ces jeunes à cet âge délaissent les affaires claires et explicites et s’intéressent à ce genre de choses ?

 

Réponse :

 

Je pense que cela est lié à la personnalité des jeunes et il serait bien de collaborer avec les médecins spécialisés dans la psychologie pour leur demander leur avis.

 

La question est de comprendre pourquoi les jeunes ont un penchant pour les choses les plus difficiles, comme le takfir, le suicide, etc., ces questions qui mènent à la déviation et dont le délit est grave, pourquoi se penchent-ils vers celles-ci ?

 

Selon ma vision des choses et l’expérience concrète, le jeune a un besoin d’affirmer sa personnalité et d’affirmer sa jalousie pour la religion.

 

Il a besoin de dire que ce qui est juste est juste et que ce qui est faux est faux selon sa vision personnelle.

 

Son point de vue que cela est juste et cela est faux, le pousse à croire que ceci est la foi et ceci est la mécréance.

 

Le jeune souhaite s’affermir et se différencier.

 

C’est ce que nous constatons dans le comportement des jeunes de manière générale, même chez ceux qui ont des conduites passionnelles et autres, nous retrouvons cela dans leur tenue vestimentaire, leur conduite, leurs agissements, leurs positions, etc.

 

Il cherche donc à se différencier et lutte personnellement contre lui-même.

 

Il cherche donc à se différencier et à attirer l’attention.

 

Et cela se produit également au sujet de la religion, il se dirige donc vers ces sujets difficiles dans lesquels il brille, selon lui, et délaisse les sujets qui lui sont bénéfiques dans sa religion car ils ne le font pas briller et ne font pas de lui quelqu’un ayant un point de vue ou autre.

 

C’est pour ça qu’il ne parle pas sur des sujets généraux dans la croyance, comme les piliers de la foi ainsi que la prière, la purification, les règles des adorations et des transactions, les règles de la vie en communauté, les liens de parenté, les droits des parents, des proches, des gouverneurs, des savants et des musulmans.

 

Il voit que ces sujets lui imposent des choses mais ne le font pas se distinguer, c’est pour cela qu’il se penche vers une chose qui lui permettra d’affirmer l’authenticité de sa foi, de sa jalousie pour la religion, et l’authenticité de son amour pour les musulmans.

 

Il a donc un penchant pour des choses difficiles comme le takfir ou le jihad qui n’a pas rassemblé ses conditions légiférées.

 

copié de daralhadith-sh.com

 

 

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh - الشيخ صالح بن عبد العزيز بن محمد بن إبراهيم آل الشيخ

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Groupes égarés - الفرق الضالة

RHR.png Plutôt il incombe au musulman de prendre garde à toutes ces paroles là.

 

Cependant j'aimerai attirer l'attention des frères à propos de ceux qui accusent certains chuyukhs de irja ces jours-ci, faussement et mensongèrement, injustement et par animosité.

 

Je leur dis, les gens de la sunna on certes dit, les savants de la sunna tous on dit, celui qui dit, et en a eu la croyance bien sur, que la foi est une parole avec la langue, une croyance avec le cœur, un acte avec les membres, qui augmente l'obéissance, et baisse avec la désobéissance s'est certes sorti de l'affaire de l'irja, et on ne peut le qualifier d'irja .

 

Quant aux fait de nommer certains machaykhs avec des paroles bien spécifiques, dû a certaines paroles générales ( de leur part ), et de les appeler murjias, alors ceci est du mensonge, du manque de pudeur, et une parole sur ces machaykhs sans science.


Comme a dit notre Cheikh Muhammad Ibn Saleh al Othaymine رحمه الله تعالى a à propos de ceux qui accusent notre Cheikh, Cheikh Muhamad Nacerudine al Albani رحمه الله d'irja, il a dit les paroles suivantes :


"Celui qui prétend qu' al Albani est un murji est une des deux personnes suivantes :

soit il ne connaît pas la réalité de al irja, et n'a pas compris qu'est ce que al irja,

ou bien il ne connaît pas la croyance du Cheikh al Albani."

 

Et Al Albani رحمه الله dit :

 

"(celui qui dit) la foi et une parole, un acte et une croyance, il augmente avec l'obéissance et diminue avec la désobéissance s'est certes sortit de l'affaire de al irja tout entière .

Et celui qui lui colle l'irja alors a certes forgé un grand mensonge , a certes menti, et calomnié.

Et je lui dis ce qu'a dit Ibn 'Assakir رحمه الله تعالى : « Certes la viande des savants est empoisonnée, et la sunna d'Allah dans celui qui les dénigrent est bien connue »"

 

Et ces jours ci - et je vais écrire une parole contre ce menteur, qui parle sur moi sans science إن شاء الله تعالى.

 

Ce colporteur prétend, et il l'a diffusé, avec d'autres paroles des machaykhs.

 

Il pose une question, celui là est un homme trompeur, un homme trompeur, et c'est un novice parmi les petits gamins, c'est à dire, un novice parmi les novices.

 

Il a trompé avec une parole à moi qui s'est propagée ces jours ci,et j'aimerai attirer l'attention des frères qu'ils ne lui accorde aucune importance, et je vais écrire contre elle un démenti, contre cet impulsif, ce malade, cet abruti.

 

Et m'ont informé mes machaykhs à Riyadh que ceci est sa voie, il pose une question aux machaykhs, puis il dit ceci est l'avis d'untel après avoir posé sa question, sans citer de nom, et il a certes nommé certains machaykhs vertueux, voir certains grands machaykhs et leur a attribué l'irja.

 

Et il a évoqué certains sujets généraux bien spécifiques, voir il a évoqué certains sujets alors qu'il n'a pas lu ce qu'il y avait avant ni après de ce qu'a établi ces machaykhs là.


Et quand il a posé la question, et je lui ai répondu une réponse c'est à dire, vraie, qu'il n'y a pas de doute que ceci est du chirk, la prétention que les associateurs... que les adorateurs des tombes et que ceux qui s'orientent vers les tombes ne sont pas associateurs que ceci est un mensonge ce n'est pas vrai et j'ai dit : Ceci est du chirk qui fait sortir de l'islam, et nous disons ils sont associateurs, et leur acte est de l'association, cependant je m'abstiens dans un sujet, qui est leur excuse auprès de leur seigneur, je le remet à Allah azz wa jall si la preuve ne leur a pas été établie.

 

Je ne dit pas qu'ils sont excusés attention !

 

Je ne vois même pas l'excuse de l'ignorance dans le chirk.

 

Je m'abstiens, je m'abstiens dans ce sujet.

 

Je n'autorise pas qu'on transmette de moi autre que ceci !

 

Et ce menteur -qu'Allah le combatte-, a menti sur moi comme il a menti sur le reste des machaykhs en  m'attribuant que j'ai jugé certains machaykhs d'irja.

 

Et ce petit novice, ce gamin quand il rapporte ces paroles là et dupe les machaykhs.

 

Il a précedé que j'ai posé la question à mes deux Cheikhs, son éminence le mufti et son éminence notre Cheikh, Cheikh Salih al Fawzan qu'Allah les préserve, sur cette confusion, que certaines personnes posent une question sans nommer de personne, puis ils propagent ensuite que ces paroles, qu'on répondu Cheikh untel et untel parmi les grands savants, qu'elles s'appliquent sur cet homme, dont je ne sais pas ce qu'il y a entre lui et lui si ce n'est qu'il ne comprend pas le manhaj des salafs en ce qui concerne l’établissement d'un jugement sur les personnes, il ne comprend pas le manhaj des salafs en ce qui concerne l’établissement d'un jugement sur les personnes.

 

Il a donc dit sur moi ce que je n'ai pas dit comme il l'a fait précédemment sur le reste des machaykhs.


Et il a réuni une cassette de moi (mes paroles) et de certains de nos grands machaykhs qui sont en accord avec sa passion et son takfir des musulmans, il a réuni ces paroles, les a regroupé et elles sont dans divers appels téléphoniques.


Moi quand je l'ai reconnu, je lui ai dit ne transmet rien de moi tant que ceci est ta voie, car j'ai remarqué qu'il pose la question puis dès qu' il entend la réponse il dit : "Ceci est untel qui dit ceci et ceci, je l'ai donc mis en garde contre ceci."

 

Après mon avertissement, il m'a envoyé plusieurs messages parmi lesquelles il a dit : «Vous cachez certes la vérité et vous vous taisez sur le faux»

 

Et il a dit, il m'a envoyé un message disant :

 

السّاكت عن الحقّ شيطانٌ أخرس

«Celui qui se tait sur la vérité est un chaytan muet »

 

et il m'a envoyé un autre message dans lequel il y avait le hadith :

 

«Celui qui cache une science, Allah lui accrochera une bride de feu le jour de la résurrection»

 

Et j'ai gardé ces messages jusqu'à maintenant, de ce misérable, faible, qui forge des mensonges sur les machaykhs et prétend la science.

 

Et tout ceci a comme base et source, le ta'alum ( prétendre la science tout en étant ignorant) sujet sur lequel nous avons mis en garde durant deux ans quand nous expliquions le livre du Cheikh Bakr Abou Zayd رحمه الله dans la question du ta'alum ( prétendre la science tout en étant ignorant).

 

Celui ci fait parti des muta'alimins.

 

Et moi je ne lui pardonne pas ni ne lui autorise ou lui permet de mentir contre moi ou autre moi parmi les machaykhs, et j'invoquerai contre lui.

 

En tout cas,ce malade, les malades généralement leur traitement est compliqué – les malades des coeurs - à l'exemple de ce misérable.

 

J'ai questionné les grands machaykhs ils ont dit :

 

«Celui ci nous appelle constamment et nous nuis, il extrait une réponse puis l'applique sur certains machaykhs vertueux, et sur les les étudiants en science qui suivent la voie de Ahlu assunna wa al jama'a, et sur la voie des grands machaykhs. »

 

Et je demande à Allah تباركَ وتعالى qu'Il nous purifie de ces misérables, qu'Il les ramène à la voie ou qu'Il préserve les musulmans de ceux là.

إنَّهُ وليُّ ذلكَ والقادرُ عليهِ

 

11 Rabi Athaani 1435

12 Février 2014

       

العلاّمة صالح السُّحَيْمِيّ عن الإمام الأَلْبَانِيّ -رحمهُ اللهُ-:"ومن ألصق به الإرجاء فقد أعظم الفرية وقد كذَب وافترى"

وتحذيره من مقالة انْتشرت هذه الأيَّام

(كان هذا في درس الشّيخ يوم: 09 / ربيع الثاني / 1435هـ بالمسجد النّبويّ)

التّفريغُ

لكن أُحِبُّ أن أُنبِّهَ الإخوة إلى أولئكَ الذينَ يرْمُون بعضَ الشُّيوخ في هذه الأيَّام بالإرجاء زورًا وبهتانًا وظلمًا وعدوانًا؛ أقول لَهُم: لَقَد قال أهلُ السُّنّة عُلَماء السُّنّة قاطبةً أنّ من قالَ واعتقدَ طبعًا: أنّ الإيمان قولٌ باللِّسان واعتقادٌ بالقَلب وعملٌ بالجوارِح يزيدُ بالطّاعة وينقُصُ بالمعصية فَقَد خرج من عُهدة الإرجاء؛ ولا يُمكِن أن يُوصفَ بالإرجاء

أمّا إلزامُ بعض المشايخ بكلماتٍ مُعيَّنَة بسبب بعضِ الإجمالات وتَسْمِيَتُهُم بالمُرجئة فهذا افتراءٌ وقِلَّةُ حياءٍ وقولٌ على هؤلاءِ المشايخ بغيرِ علمٍ كما قال شيخنا الشّيخ مُحمّد بن صالح العُثَيْمِين –رحمهُ اللهُ تعالى- لِمَنْ يرمُونَ شيخنا الشّيخ مُحمّد ناصر الدِّين الألبانيّ –رحمهُ اللهُ- بالإرجاءِ قال ما نصّه: (من زعمَ أنّ الألبانيَّ مُرجئا فهوَ بين رجُلين إمّا أنّه لا يعرف حقيقة الإرجاء، ولم يفهم ما هُوَ الإرجاء أو أنّه لا يعرف عقيدة الشّيخ الألباني والألبانيُّ –رحمهُ اللهُ- يقول: الإيمان قولٌ وعملٌ واعتقادٌ يزيدُ بالطّاعة وينقص بالمعصية؛ فقد خرَجَ من عُهدةِ الإرجاء؛ ومَنْ ألصقَ بهِ الإرجاء فقد أعظَمَ الفِرْيَة وقد كذَبَ وافْتَرَى، وإنّني أقول لَهُ ما قالهُ ابن عساكر –رحمهُ الله تعالى-: (إنّ لحوم العلماء مسمومَة، وسُنّة الله في مُنتقصهم معلومة

وهذه الأيَّام؛ وأنا سأكتُبُ كلمةً ضدّ هذا المُفتري القائل عليَّ بغير علم -إن شاء اللهُ تعالى-؛ يزعُم هذا النّاشر ونَشَرَهُ ضمنَ مقولاتٍ أخرى للمشايخ يُوجِّهُ سؤالاً، هذا رجلٌ مُلبِّسٌ رجلٌ مُلبِّسٌ؛ وهُوَ غِرٌّ من الأطفال الصِّغار؛ يعني: غِرّ من الأغرار؛ لبَّسَ بمقالةٍ انتشرت هذه الأيَّام أُحِبّ أن أُنبِّه الإخوة أن لاَّ يُولُوها أيَّ اهتمامٍ، وأنا سأكتُبُ ضدَّهَا تكذيبًا لهذَا الموتور المريض الأَهْبَل

وقد أخبرني مشايخنا في الرِّياض أنّ هذه طريقَتُهُ؛ يطرح سؤالاً على المشايخ ثُمّ يقول: هذا قول فلان بعد أن ينتهي من طرحِ السّؤال دُون أن يُسمِّي، وقد سمَّى بعض المشايخ الطّيِّبين بل بعضَ المشايخ الكبار ونسَبَ إليهم الإرجاء، وذكرَ مسائل إجمالات مُعيَّنة، بل ذكَرَ مسائل هُوَ لم يقرأ ما قبلها وما بعدهَا ممّا قرّره أولئك المشايخ، ولمّا طرح المسألة أنا أجبتُهُ إجابةً –يعني- صحيحةً أنّ لا شكّ أنّ هذا شرك؛ دعوى أنّ عُبّاد القبور والذينَ يتوجّهون إلى القبور ليسوا بِمُشركين أنّ هذا كذب ليس بصحيح، وقلت: إنّ هذا شرك يُخرج من ملَّة الإسلام، ونحنُ نقول: إنَّهُم مُشرِكون وعملهم شرك، لكن أنا أتوقَّف في مسألة وهيَ: عُذرُهُم عند ربِّهم أَكِلُهُ إلى الله –عزّ وجلّ- إذا لم تُقَمْ عليهم الحُجّة، لا أقول بِعُذْرِهم انْتَبِهْ، أنا –حتّى- لا أقول بالعُذر بالجهل في الشِّرك؛ أنا أتوقَّف في هذه المسألة، فلا أُبيح من ينقُلُ عنِّي غَيْرَ ذلكَ

وهذا المُفتري –قاتَلَهُ اللهُ- قد افترى عليَّ كما افترَى على سائر المشايخ بأن نسبَ إليَّ أنّني –يعني- حكمتُ على بعضِ المشايخ بالإرجاء

وهذا الغِرّ الصّغير الطِّفل عندما ينقُلُ مثل هذه المقولات ويُلبِّس على المشايخ، أنا سبق أن طرحت سؤالا على شَيْخَيَّ سماحة المُفتي وسماحة شيخنا الشّيخ صالح الفوزان –حفظهما الله- هذا الإشكال: أنّ بعض النّاس يطرح سؤالاً دون أن يُسمّي شخص ثُمّ ينشر بعد ذلك أنّ هذا الكلام الذي أجاب به الشيخ فلان وفلان من الكبار ينبطق على هذا الرّجل الذي لا أدري ما الذي بينَهُ وبينَهُ إلاّ أنّه لا يفقهُ منهج السّلف في الحُكم على الأشخاص، فقال عَلَيَّ ما لَمْ أَقُل كما قال قبل ذلك على بقيّة المشايخ

وجمَعَ شريطًا لي ولبعض مشايخنا الكبار ولبعض الأشخاص الذين يُوافقونه في هواهُ وفي تكفيرِهِ للمُسلِمين؛ جَمَعَ هذه المقولات وألَّفَ بينها وهِيَ في اتّصالات مُتفرِّقة، أنا لمّا عرفتُهُ قُلتُ له: لا تنقُل عنِّي شيئًا مادامَ هذا دأْبُكَ لأنِّي لاحظتُ أنَّهُ يطرحُ السّؤال ثُمّ إذا سمع الجواب قال: هذا فلان يقول كذا وكذا؛ فحذَّرْتُهُ من ذلكَ، بعد تحذيري إيَّاه أرسلَ إليَّ عدّة رسائل منهَا أنَّهُ قال: إنّكُم تكتمون الحقّ وتسكُتُون عن الباطل

وقال؛ أرسل لي رسالة أخرى يقول: السّاكت عن الحقّ شيطانٌ أخرس

وأرسل رسالة أخرى فيها حديث: من كتم علما ألجمهُ الله بلجام من نار يوم القيامة

وأنا مُحتفِظٌ بهذه الرَّسائل إلى الآن من هذا المسكين الضّعيف الذي يفتاتُ على المشايخ ويدّعي العلم، وهذا كُلُّه نابعٌ وناتجٌ عن التّعالُم الذي حذّرنا منه طوال سنَتَيْنِ ونحنُ نشرحُ كتابَ الشّيخ بكر أبو زيد –رحمهُ اللهُ- في مسألة التّعالُمِ (*)، فهذا من المُتعالمين، وإنِّي لا أُسامِحُهُ ولا أُبيحُهُ ولا أُحِلُّهُ أن يفتريَ عليَّ أو على غيري من المشايخ وسأدْعُو عليهِ

على كُلّ حال هذا مريضٌ؛ والمرضى غالبًا علاجُهُم يصعب –مرضى القلوب- من أمثال هذا المسكين

أنا سألت المشايخ الكبار قال: هذا يتّصل بنا باستمرار وآذانا؛ يَسْتَنْزِعُ جوابا ثم يحمِلُهُ على بعض المشايخ الطّيِّبين وعلى طلبة العلم الذينَ يسيرون على منهج أهلِ السُّنّة والجماعة وعلى منهج المشايخ الكبار.

أسألُ الله تباركَ وتعالى أن يُنصفنا من أمثال هؤلاء المساكين، وأن يُردّهم إلى الجادّة أو يُخلِّص المُسلِمين منهُم إنَّهُ وليُّ ذلكَ والقادرُ عليهِ.اهـ (1

فرّغه:/ أبو عبد الرحمن أسامة

11 / ربيع الثاني / 1435هـ

 

clipart_fleches_0198.pngOriginal en arabe

 

 

Traduction : Charif Abu Salma

 

Cheikh Salih Ibn Sa'ad As-Souhaimy - الشيخ صالح بن سعد السحيمي

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Groupes égarés - الفرق الضالة

89T89.png On retrouve chez certains jeunes salafis une dureté qui ressemble à la dureté des Haddadis et c’est une chose qui doit être délaissée, car le prophète صلى الله عليه وسلم et les savants ont dit :

 

«Celui qui est dur fait fuir les autres»

 

Et le prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Facilitez et ne rendez pas les choses difficiles, annoncez (la bonne nouvelle) et ne faites pas fuir les gens»

 

TEZ

 

Je vous conseille tous de craindre Allah, et de préserver la fraternité et de rester abordables, et de vous comporter avec douceur et gentillesse.

 

Car Allah aime, certes, la douceur dans toutes les affaires.

 

Il est vrai qu’il y a des jeunes qui possèdent la caractéristique de s’adhérer à une religion.

 

Mais ils ont aussi une dureté qui est proche des agissements des Haddadis et qui ressemble à la dureté des Haddadis.

 

Et ceci est une chose qui doit être rejetée, car le prophète صلى الله عليه وسلم et les savants ont dit :

 

«Celui qui est dur fait fuir les autres»

 

Et prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Facilitez et ne rendez pas les choses difficiles, annoncez (la bonne nouvelle) et ne faites pas fuir les gens»

 

 

TEZ

 

Faites en sorte que les gens aiment cette da’wa et qu’ils y appellent.

 

Ne faites pas que les gens détestent cette da’wa.

 

Aujourd’hui on voit que les gens ont perdu l’amour pour cette da’wa et qu’ils ont cultivé une aversion envers elle à cause du comportement dur qu’on a constaté chez les salafis qui se comportent très dur entre eux.

 

Et je jure par Allah que les Haddadis ne nous laisseront pas tranquilles.

 

Par Allah, ils disent des paroles comme : « ils marchent avec les gens d’innovation, et les pervers, ils marchaient avec les gens d’innovation, et les pervers »

 

Et je crois que les Haddadis, jusqu’à ce jour, ainsi que les autres qui ont de la dureté envers le manhadj salafi, que eux tous ont de la sympathie pour les gens d’innovation et d’égarement et ils combattent Ahl El Sounna.

 

Et ici nous voyons un manque de miséricorde et de gentillesse entre les salafis.

 

Je ne dis nullement que c’est le cas pour tous les salafis.

 

Mais franchement, c’est une chose présente chez beaucoup parmi eux.

 

Il faut que vous ayez de la miséricorde entre vous ainsi que de la bonté et de la patience. 

 

TEZ

 

Il faut que la base entre vous soit la gentillesse, l’amour et la miséricorde et il faut propager entre vous tout ce qui réunit les cœurs et ce qui fait aimer les uns les autres.

 

Et éloignez-vous de toutes les causes qui mènent à la division.

 

copié 

 

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Groupes égarés - الفرق الضالة

10384313_1489522757962502_7901751877002171272_n.jpg

 

 

L'Imam Ahmed :

 

"Les khawârij sont de mauvaises personnes.

Je ne connais personne sur terre de plus mauvais qu'eux"

 

 

 

قال الإمام أحمد بن حنبل

الـــخـــوارج قـــوم ســـوء

لا أعلم في الأرض قوما شرا منهم

السنة للخلال جـ١صـ١٤٥

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Groupes égarés - الفرق الضالة

RRR.jpg

 

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Groupes égarés - الفرق الضالة

les-dangers-du-takfir-.jpg La réalité du Takfir est de juger que le musulman qui témoigne de «La ilaaha illallah et Mohammadan rasouloullah» (Rien ne mérite d’être adoré excepté Allah et Mohammad est le messager d’Allah), qui fait la Salat, qui donne la Zakat, qui fait le jeûne et qui reconnait le reste des piliers de l’Islam, est un Kafir, dont le sang et les biens sont licites.

 

Et (ce Takfir) ne se produit que lorsqu’il y a une déviance dans la pensée et un changement de la croyance.

 

Cela ne se produit pas de la part d’un Mouslim qui a une croyance propre et une pensée correcte. 

 

Car toutes les preuves Islamiques sont dressées sur le fait que celui qui témoigne de «La ilaaha illallah et Mohammadan rasouloullah» (Rien ne mérite d’être adoré excepté Allah et Mohammad est le messager d’Allah), qui croit en l’obligation des cinq Salat, en l’obligation de la Zakat et de ses limites, en l’obligation du jeûne du Ramadan et du Hajj vers la maison (la Ka’bah), qui croit en la sacralité du sang, des biens et de l’honneur du musulman, alors c’est un musulman.

 

Et nous sommes obligés de croire en la fraternité qui le lie aux musulmans et à l’entraide dans l’application des obligations, sans qu’on ne tienne compte de sa nationalité, de sa couleur, ou du fait qu’il ne soit pas de nos proches et d’un lieu d’origine différent...

 

icone_texte.gif Dossier à télécharger

 

copié de salafidemontreal.com

 

ERYZR

التكفير وخطره وأدلة ذلك

للعلامة المحدث مفتي الجنوب الشيخ أحمد بن يحيى النجمي رحمه الله

 

المبحث الأول : حقيقة التكفير

حقيقة التكفير : هي الحكم على المسلم الذي يشهد أن لا إله إلاَّ الله ، وأنَّ محمداً رسول الله ، ويصلي ، ويزكي ، ويصوم ، ويقرُّ بسائر أركان الإسلام ؛ الحكم عليه بأنَّه كافرٌ ؛ حلال الدم والمال .وهذا لايحصل إلاَّ عند انحراف الفكر ، وتحول العقيدة ، فلا يحصل ذلك من مسلمٍ سليم العقيدة ؛ صحيح الفكر ؛ ذلك لأنَّ الأدلة الإسلامية كلها منصبَّة على أنَّ من شهد أن لا إله إلاَّ الله ، وأنَّ محمداً رسول الله ، واعتقد فرضية الصلوات الخمس ، وفرضية الزكاة في أنصبتها المحددة ، وفرضية صيام رمضان ، وحج البيت ، واعتقد حرمة دم المسلم ، وماله ، وعرضه ؛ فهو المسلم الذي يجب اعتقاد أخوته للمسلمين ، وتعاونه معهم في أداء الواجبات بقطع النظر عن جنسيته ، ولونه ، وبعده في النسب وقربه .والأدلة على ذلك أكثر من أن تحصى أو تحصر ، فالله سبحانه وتعالى يقول : { وما أمروا إلاَّ ليعبدوا الله مخلصين له الدين حنفاء ويقيموا الصلاة ويؤتوا الزكاة وذلك دين القيمة }، ويقول : { إنَّما المؤمنون إخوة } .والنبي صلى الله عليه وسلم يقول : " لايحل دم امرئٍ مسلم يشهد أن لا إله إلاَّ الله ، وأنَّي رسول الله إلاَّ بإحدى ثلاث : الثيب الزاني ، والنفس بالنفس ، والتارك لدينه المفارق للجماعة " ، ويقول : " المسلم أخو المسلم لايظلمه ، ولايسلمه " .فمن كفَّر أخاه المسلم بدون ما يوجب الكفر شرعاً من شركٍ أكبر ، وكفر صريح لايحتمل التأويل ؛ من جحود فرضٍ مجمعٍ عليه أو استحلال محرَّمٍ مجمعٍ على تحريمه أو تحريم حلال مجمعٍ على حله أو إنكار ركنٍ من أركان الإيمان الستة ؛ أقول من كفَّر مسلماً بدون تعاطيه لواحدٍ من هذه المكفرات ؛ فهو تكفيري خارجي إرهابي ، ومعلومٌ لدى الجميع أنَّه لايحصل ذلك إلاَّ ممن ابتلي بمن حوَّل عقيدته وفكره من المضللين الخوارج ، وهذا مجرَّبٌ ، ومعروف

 المبحث الثاني : نشأة التكفير في عهد السلف الصالح

أمَّا نشأة التكفير في عهد السلف الصالح فأول نشأته هو ما ورد في الصحيحين عن أبي سعيد الخدري رضي الله عنه قال : " بعث علي رضي الله عنه وهو باليمن بذهبة في تربتها إلى رسول الله صلى الله عليه وسلم ، فقسمها رسول الله صلى الله عليه وسلم بين أربعـة نفر : الأقرع بن حابس الحنظلي ، وعيينة بن بدر الفزاري ، وعلقمة بن علاثة العامري ، ثم أحد بنى كـلاب ، وزيد الخير الطائي ، ثم أحد بنى نبهان ؛ قال فغضبت قريش ، فقالوا : أيعطي صناديد نجد ويدعنا ، فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم : إني إنما فعلت ذلك لأتألفهم . فجاء رجل كث اللحية مشرف الوجنتين ؛ غائر العينين ؛ ناتىء الجبين ؛ محلـوق الرأس ، فقـال : اتق الله يا محمد ؛ قال فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم : فمن يطع الله إن عصيته أيأمنني على أهل الأرض ولا تأمنوني ؟! قال : ثم أدبر الرجل فاستأذن رجل من القوم في قتله يرون أنه خالد بن الوليد ، فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم : إن من ضئضئ هذا قوما يقرأون القرآن لا يجاوز حناجرهم يقتلون أهل الإسلام ، ويدعون أهل الأوثان ؛ يمرقون من الإسلام كما يمرق السهم من الرميـة ؛ لئن أدركتهم لأقتلنهم قتل عاد " رواه البخاري ومسلم من طريق أبي سعيد .وروى البخاري برقم 1614 من طريق أبي سعيد رضي الله عنه عن النبي صلى الله عليه وسـلم قال : " يخرج ناسٌ من قبل المشرق يقرأون القرآن لايجاوز تراقيهم يمرقون من الدين مروق السهم من الرمية ، ثمَّ لايعودون فيه حتى يعود السهم إلى فوَقِه " .فهذه القصة بهذا الحديث هي أول ما ورد من أخبارهم .وقد تحقق ذلك في زمن عثمان رضي الله عنه حيث اجتمع عليه جماعة من الخوارج ، فحصروه في بيته ، ثم قتلوه .وفي عهد علي رضي الله عنه حين كان القتال بينه وبين معاوية رضي الله عنه فرفع أصحاب معاوية المصاحف وقالوا : بيننا وبينكم كتاب الله ، فأمر عليٌّ أصحابه بالاستمرار في القتال ، فأبوا ولمَّا توقف القتال سعى قومٌ بين علي ومعاوية في الصلح ، واتفقوا على أن يحكِّموا حكمـين .فقـالت الخوارج - الذين كانوا في أصحاب علي - لعلي : كفَرْتَ لأنَّك حكَّمت الرجال ، والله يقول : { إن الحكم إلاَّ لله } .فلمَّا رجعوا إلى العراق أعلنوا كفر علي ؛ فقاتلهم علي بعد أن أرسل إليهم عبد الله بن عباس رضي الله عنهما ، فناظرهم ، فرجع منهم جماعة ، وقتل منهم عددٌ كبير في موقعة النهروان .وما زالت الخوارج تخرج بين حينٍ وآخر ، فتقاتلهم الولاة وتقتلهم ، وتقوى شوكتهم أحياناً وتضعف أحياناً ؛ غير أنَّه لم تقم لهم دولة من زمن عثمان رضي الله عنه إلى الآن ، وتحقق فيهم قول النبي صلى الله عليه وسلم : " ينشأ نشءٌ يقرؤون القرآن لا يجاوز تراقيهم ؛ كلما خرج قرن قطـع " ، قال ابن عمر : سمعت رسول الله صلى الله عليه وسلم يقول : كلما خرج قرن قطع أكثر من عشرين مرة حتى يخرج في عِراضهم الدجال )) رواه ابن ماجة ، وقد حسنه الإمام الألباني رحمه الله في السلسلة الصحيحة برقم 2455

المبحث الثالث : نشأة التكفير في هذا الزمن

أمَّا نشأة التكفير في هذا الزمن ، فالذين أحيوا مذهب التكفير في هذا العصر هم جماعة الإخوان المسلمون ، وإليك ما يثبت ذلك ؛ لتكون من هذه الجماعة على حذر :فهذا سيد قطب قد كفَّر أمَّة محمدٍ صلى الله عليه وسلم كما في ج4 / 2122 من تفسيره في ظلال القرآن حيث يقول : " إنَّه ليس على وجه الأرض اليوم دولةٌ مسلمة ، ولامجتمعٌ مسلم قاعدة التعامل فيه هي شريعة الله والفقه الإسلامي " .وقال قريباً من ذلك في تفسير سورة يونس ؛ بل زعم فيها أنَّ مساجد المسلمين معابد وثنية ، وحرض على الانقلابات في تفسير سورة الأنفال وزعم أنَّ الإسلام يأمر بذلك .وقال في تفسير سورة الأنعام في ج2 / 1057 : " ولقد استدار الزمان كهيئته يوم جاء هذا الدين إلى البشرية بلا إله إلاَّ الله ؛ فقد ارتدت البشرية إلى عبادة العباد ، وإلى جور الأديان ونكصت عن لا إله إلاَّ الله ، وإن ظـل فريقٌ منها يردد على المآذن : لا إله إلاَّ الله دون أن يدرك مدلولها " .وفي ج3 / 1634 من تفسيره يقول : " إنَّ المسلمين الآن لايجاهدون ؛ ذلك أنَّ المسلمين اليوم لايوجدون ؛ إنَّ قضية وجود الإسلام ، ووجود المسلمين هي التي تحتـاج إلى علاج ".قال الشيخ عبد الله بن محمد النجمي في رسالته منبع الإرهاب المعاصر " ولقد شهد على تكفير سيـد قطب للمجتمعات الإسلاميـة كبار الإخـوان المسلمون : فهـذا يوسف القرضاوي الإخواني يقول في كتابه أولويات الحركة الإسلامية ص110 : " في هذه المرحلة ظهرت كتب سيد قطب ؛ التي تمثل المرحلة الأخيرة من تفكيره الذي ينضح بتكفير المجتمع وإعلان الجهاد على الناس كافة " .وقال فريد عبد الخالق أحد قادة الإخوان المسلمين في ميزان الحق ص115 : " إنَّ نشأة فكرة التكفير بدأت من بعض شباب الإخوان في سجن القناطر في أواخر الخمسينات وبداية الستينات ، وأنَّهم تأثروا بفكر سيد قطب وكتاباته ، وأخذوا منها أنَّ المجتمع في جاهلية ، وأنَّه قد كفر حكَّامه الذين تنكروا لحاكمية الله بعدم الحكم بما أنزل الله ومحكوميهم إذا رضوا بذلك " .اهـ قلت : وقد اعترف جماعةٌ من المفجرين الذين ظهروا على شاشة التلفاز السعودي بأنَّهم أخذوا فكرة التكفير من كتب سيد قطب ، وبالأخص كتاب في ظلال القرآن ، وهذا فيه ردٌّ على هؤلاء الذين يقولون إنَّ ما حملهم على ذلك إنَّما هو البطالة أو غير ذلك.قلت : فهل بقي شكٌّ في أنَّ نشأة التكفير في هذا العصر كانت من عند الإخوان المسلمـون ، وإن أردت أيها القارئ أو السامع أن أزيدك تأكيداً أنَّ الإخوان المسلمون هم منبع الإرهاب في هذا العصر ، فاقرأ في الجزء الأول من كتاب قافلة الإخوان المسلمون لعباس السيسي وهو واحدٌ منهم اقرأ في ص258 مقتل القاضي أحمد بك الخازندار غيلة من قبل الإخوان المسلمـون .وفي ص267 حادث نسف شركة إعلانات الشرقية .وفي ص269 والصفحة بعدها حادث السيارة الجيب .وفي ص271 محطة اللاسلكي حيث وجدت فيها ألغام زرعت من قبل أحد الإخوان المسلمين .وفي ص272 – 273 ذكر الإخوان المتهمين في قضية سيارة الجيب ، والحكم عليهم .وفي ص275 أمرٌ عسكري بحل جماعة الإخوان .وفي ص281 قرار حل جماعة الإخوان ، ونصُّ بيان القرار في صفحة 281 و282 و283 وفي ص285 محاولة نسف محكمة الإستئناف .وفي ص286 مقتل النقراشي في وزارته غيلة من أحد الإخوان المسلمين ؛ كل هذا موجودٌ في آخر الجزء الأول من قافلة الإخوان المسلمون لعباس السيسي ؛ وهو أحد معتنقي هذا المنهج ؛ وهو المسجل للوقائع ، والمعترف بها ، وكل هذا وغيره حصل في حياة حسن البنا في الأعـوام 1947 – 1948م أليس في هذا دليل واضح بأنَّ الإخوان المسلمين حزبٌ تكفيري يستعمل العنف ، والتفجير ؛ وهو الإرهاب الذي يعنيه العصر الحاضر

المبحث الرابع : حكم التكفير

أمَّا حكم التكفير للمسلم الذي لم يصنع ما يوجبه فهو حرامٌ تحريماً قطعياً ؛ للأدلة الدالة على ذلك ، فقد روى البخاري في كتاب الأدب من صحيحه الباب رقم ( 44 ) باب ما ينهى عن السباب واللعن حديث ثابت بن الضحاك - وكان من أصحاب الشجرة – حدثه أنَّ رسول الله صلى الله عليه وسلم قال : " من حلف على ملة غير الإسلام كاذباً فهو كما قال ، وليس على ابن آدم نذرٌ فيما لايملك ومن قتل نفسه بشيءٍ في الدنيا عذب به يوم القيامة ، ومن لعن مؤمناً فهو كقتله ، ومن قذف مؤمناً بكفرٍ فهو كقتله " .ومن حديث عبد الله بن بريدة حدثني يحيى بن يعمر أنَّ أبا الأسود الدِّيلي حدَّثه عن أبي ذر رضي الله عنه أنَّه سمع النبي صلى الله عليه وسلم يقول : " لايرمي رجلٌ رجلاً بالفسوق ، ولا يرميه بالكفر إلاَّ ارتدت عليه إن لم يكن صاحبه كذلك " .قال الحافظ ابن حجر : " وفي رواية للإسماعيلي : " إلاَّ حار عليه " ، وفي رواية أخرى : " إلاَّ ارتدت عليه " ، يعني رجعت عليه ، و ( حار ) بمهملتين ؛ أي رجع ، وهذا يقتضي أنَّ من قال لآخر أنت فاسقٌ أو قال له أنت كافرٌ ، فإنَّ كان ليس كما قال كان هو المستحق للوصف المذكور ..." .إلى أن قال : " ووقع في رواية مسلم بلفظ : " من دعا رجلاً بالكفر ، أو قال عدو الله وليس كذلك ؛ إلاَّ حار عليه " . ذكره في أثناء حديث في ذم من ادعى إلى غير أبيه ... " .إلى أن قال الحافظ رحمه الله : " قال النووي : اختلف في تأويل هذا الرجوع فقيل : رجع عليه الكفر إن كان مستحلاً ، وهذا بعيدٌ من سياق الخبر ، وقيل محمولٌ على الخوارج لأنَّهم يكفرون المؤمنين " .اهـ.قلت : وهذا أمرٌ مشاهدٌ في الخوارج ؛ ثابتٌ عنهم بالتواتر ؛ قديماً وحديثاً ، وإلاَّ فما الذي حملهم على قتل خيار المؤمنين ، فهم الذين قتلوا عثمان بن عفان ، وقتلوا علي بن أبي طالب رابع الخلفاء الراشدين غيلةً ، لم يفعلوا ذلك إلاَّ بعد أن حكموا عليهم بالكفر ؛ إذ إنَّ من مبدئهم التكفير بالكبيرة .وفي زمننا هذا ما قتلوا من قتلوا من المسلمين والمستأمنين إلاَّ بعد أن استحلوا سفك دمائهم وإزهاق أرواحهم ، وإتلاف أموالهم ، واستحلوا إخافة المسلمين والمستأمنين ، وإشاعة الرعب بينهم ، وشوهوا صورة الإسلام أمام الأعداء ؛ - أي أمام أعداء الإسلام- والمسلمين ؛ لم يفعلوا هذا كله إلاَّ نتيجة لتكفيرهم للمسلمين جميعاً ولاةً ورعية ؛ علماء وأميين ؛ قادةً متبوعين وتابعين .مع العلم أنَّ الخوارج في كل زمن يتبعون في تكفيرهم للمسلمين أموراً وهمية ، فهم يكفرون بالذنب وهم واقعون في نظيره ، وقد يكون الذنب الذي كفروا به غير موجود فيمن كفَّروه ؛ بل هو مختلقٌ فيه ، ومكذوبٌ عليه ، وقد يكون أنَّهم يزعمون ذنباً ما ليس بذنب ، ومكفراً ما ليس بمكفر يحملهم على ذلك الهوى ، ويسوقهم إليه الرغبة في التكفير بغير علم عندهم ولاتحقيق .فلذلك أخبر عنهم النبي صلى الله عليه وسلم أنَّهم شر الخلق والخليقة ، وأنَّهم كلاب أهل النـار وأنَّهم شرُّ قتلى تحت أديم السماء ، فهل بعد هذه الأوصاف من مقال يكون أشدَّ ذماً من هذا الذم ؟!قال شيخ الإسلام ابن تيمية في مجموع الفتاوى في ج28 / 512 – 518 : " وقد استفاض عن النبي صلى الله عليه وسلم الأحـاديث بقتـال الخـوارج ؛ وهي متواترة عند أهل العلم بالحديث ؛ قال الإمام أحمد رحمه الله : صحَّ الحـديث في الخوارج من عشرة أوجه ، وقد رواها مسلمٌ في صحيحه ، وروى البخاري منها ثلاثة أوجه : حديث علي ، وأبي سعيد الخدري وسهل بن حنيف ، وفي السنن والمسانيد طرق أخر متعددة .وقد قال النبي صلى الله عليه وسلم في صفتهم : " يحقر أحدكم صلاته مع صلاتهم ، وصيامه مع صيامهم ، وقراءته مع قراءتهم يمرقون من الإسلام مروق السهم من الرمية ؛ أين ما لقيتموهم فاقتلوهم فإنَّ في قتلهم أجرا عند الله لمن قتلهم يوم القيامة ؛ لئن أدركتهم لأقتلنَّهم قتل عاد ".وهؤلاء قاتلهم أمير المؤمنين علي بن أبي طالب بمن معه من الصحابة ، واتفق على قتلهم سلف الأمة وأئمتها لم يتنازعوا في قتالهم كما تنازعوا في قتال يوم الجمل وصفين ؛ فإنَّ الصحابة كانوا في الفتنة ثلاثة أصناف : قومٌ قاتلوا مع علي رضي الله عنه ، وقومٌ قاتلوا مع من قاتله ، وقومٌ قعدوا عن القتال لم يقاتلوا واحدةً من الطائفتين . وأمَّا الخوارج فلم يكن فيهم أحدٌ من الصحابة ، ولا نهى عن قتالهم أحدٌ من الصحابة .... " .إلى أن قال : " فإنَّ الأمة متفقون على ذم الخوارج وتضليلهم ، وإنَّما تنازعوا في تكفيرهم على قولين مشهورين في مذهب مالكٍ ، وأحمد ، وفي مذهب الشافعي أيضاً نـزاع في كفرهـم " اهـ

 المبحث الخامس : مخاطر التكفير ، وعواقبه الوخيمة

- 1 من مخاطر التكفير وعواقبه الوخيمة ما يلي

- نقض العهود ؛ والتي أخذها الولاة على رعاياهم ، فإنَّ من كفَّر الولي رأى أنَّه لايستحق الوفاء ، ونقض العهد من كبائر الذنوب قال تعالى : { والذين ينقضون عهد الله من بعد ميثاقه ويقطعون ما أمر الله به أن يوصل ويفسدون في الأرض أولئك لهم اللعنة ولهم سوء الدار } . 2

- استباحة دم الولي عند من كفَّره ، واستباحة دماء عمَّاله . 3

- استباحة منازعته ، والخروج عليه . 4

- استباحة دماء المسلمين عند من كفَّروهم ، واستباحة دماء المستأمنين من باب أولى . 5

- استباحة قتلهم ، وقتالهم ؛ ناسين أو متناسين قول الله عز وجل : { ومن يقتل مؤمناً متعمداً فجزاؤه جهنَّم خالداً فيها وغضب الله عليه ولعنه وأعدَّ له عذاباً عظيماً } . 6

- ويترتب على ذلك استباحة أعراضهم ، فيكذبون فيهم ، ويفترون عليهم ، وينسبون إليهم ما ليس فيهم . 7

- ويترتب على ذلك استباحة إتلاف أموالهم أو أخذها من هؤلاء المكفرين ؛ أي أنَّ المكفرين يأخذون أموال الذين كفروهم . 8

- نشر الفوضى في المجتمعات الإسلامية ، وإذهاب الأمن ، والثقة بينهم . 9

– زرع اختلاف الكلمة ، وغرس بذور الفرقة . 10

- امتداد أطماع الأعداء ؛ الذين هم أعداء الإسلام والمسلمين في الإستيلاء عليهـم واستغلال ثرواتهم ، ومواردهم . 11

- ومتى استولى على المسلمين أعداؤهم أذاقوهم الهوان ، والنكال ، وحكموهم بقوانينهم الكفرية . 12

- ومن هنا نعلم أنَّ الخوراج الإرهابيين أذاهم حاصلٌ على الأمة كلها القائد والمقـود والعامي والمثقف ، والذكر والأنثى ، والصغير والكبير، فلايبقى أحدٌ إلاَّ وسيصل إليه قسطه من الضرر . أرجو أن يكون هذا البيان مقنعٌ لكل عاقلٍ بأنَّ الخوارج الإرهابيين قوم ضلال وسوء ، وحزب تخريب وإفساد ، ودعاة شر ؛ تترتب على أعمالهم التخريبية مفاسد لاتحصى ، وعواقب وخيمة لاتعد ، وبالله التوفيق ، وصلى الله وسلم على نبينا محمد ، وعلى آله وصحبه وسلم

مجموع رسائل الشيخ النجمي ص96

منقول من شبكة الدين القيم للشيخ علي الرملي

 

clipart_fleches_0198.pngOriginal en arabe

 

Cheikh Ahmad Ibn Yahya An-Najmi - الشيخ أحمد بن يحيى النجمي

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Groupes égarés - الفرق الضالة

TUO.png Mohamed Ibn Wasa' a dit... et qui est Mohamed Ibn Wasa' ?


Ad-Dhahabi رحمه الله a dit de lui dans as-Siyar :


"L'imam Rabbani (qui éduque les gens), le modèle  à suivre"


Que dit-il sur sa personne ?


"Si les pêchés avaient une odeur, personne ne me fréquenterait "


Voila les paroles des salafs dans le dédain et le mépris de leur personne !


Que soit enlaidis les visages des nouveaux haddadis !

 

Ceux qui se sont parés de l'habit de la salafya, puis vont et viennent, plutôt veillent des nuits entières à critiquer les savants et à les mépriser ; Ces savants là qui, lors des troubles actuels, ont pris la position de la vérité.


Qu'Allah ne fasse pas aboutir les efforts des haddadis, leurs allés et venus et leurs veillées !


Ô vous les "petits" (ce qui est voulu ici, ce sont les gens de l'innovation), où en êtes-vous de ces bonnes paroles des salafs salih (les pieux prédécesseurs) dans l'éloge des savants qui sont les héritiers des prophètes !


copié de markazbadr.com


Cheikh 'Ali ben Abdelaziz Moussa - الشيخ علي بن عبدالعزيز موسى
Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Groupes égarés - الفرق الضالة

FEFZE.png Question :

 

La deuxième question :

 

Quel est le sens de la parole du Prophète (Salla Allah ‘aleyhi wa Sallam) selon laquelle les khawarij sont les chiens de l’Enfer (Voir le hadith) ?

 

Réponse :

 

Des chiens de l'Enfer ; il a été dit que ce sont les chiens de l'Enfer, car ils seront dans La Géhenne sous l’image de chiens.

 

Ou (on dit aussi) qu'ils seront, dans l'Enfer, transformés en chiens du fait de la dureté du châtiment.


Le questionneur :

 

Qu’Allah vous récompense, Ô Cheykh.

 

Le Cheykh :

 

Amine.

 

clipart_fleches_0198.pngVersion en anglais

 

Traduction de l'anglais : AbderRahman abou Maryam

 

 

Cheikh Abdul Qadir Al-Junayd - الشيخ عبد القادر بن محمد الجنيد

 

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Groupes égarés - الفرق الضالة

1280x720-yn3.jpg

hsg

hsg

copié de twitter.com/ClarteDeLislam

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Groupes égarés - الفرق الضالة

TYZ4Y.jpg

icone_audio.gif Ecouter le Cheikh

 

Et parmi les choses qu’il convient de savoir c’est que tous les extrémistes, et ce en tous temps, en commençant par les Jouhaymâniyyoun (1) puis la Haddâdiyyah dans son premier stade puis les suiveurs de Falîh (2) puis la Haddâdiyyah dans son deuxième stade d’aujourd’hui ; parmi les choses qui sont connues historiquement c’est que ce sont les Gens de science et de la Sunnah qui sont ceux qui font face à cet extrémisme réellement, luttant (et) combattant avec les preuves et en les encerclant.


Et à l’opposé de cela c’est que l’investissement des extrémistes dans la critique des Gens de la Sunnah est aussi une tradition ancienne chez les gens des innovations (religieuses) anciennement et récemment.


Donc cela a été commencé par ‘Abder-Rahmân ‘Abdel-Khâliq (3) lorsqu’il se servait des Jouhaymâniyyoun comme pont pour frapper les Gens de la Sunnah et les combattre.


Puis aussi Salmân Al-‘Awdah (4) qui utilisait les gens d’Al-Khoubaybiyyah comme pont pour frapper en raison de ce qu’ils (Al-Khoubaybiyyah) avaient comme extrémisme et dureté et dépassement des jugements de justice et de la Sunnah.


Et aussi lorsqu’apparurent les suiveurs de Fâlih, les Tourâthiyyoun (5) et d’autres les prirent aussi comme pont pour frapper et mettre en garde contre les Gens de la Sunnah et les combattre.

 

Et la Haddâdiyyah aujourd’hui dans son deuxième stade, l’entourage des groupes (sectaires) ont aussi pris la même voie que ceux qui les ont précédés parmi les gens de l’innovation (religieuse) dans le combat contre les Gens de la Sunnah en les dénigrant par Al-Haddâdiyyah.


Et l’entourage des groupes (sectaires) qui veut effacer de l’Histoire quelque chose qui s’impose et qui ne peut être effacé d’un coup de plume, c’est que le combat que Cheikh Mohammad Amân Al-Jâmî –qu’Allah lui fasse miséricorde- a commencé est le fruit du prêche des imams, des trois grands imams de la Sunnah.


Les fruits du prêche des trois grands imams (6) de la Sunnah se sont manifestés dans le prêche de Cheikh Mohammad Amân et de Cheikh Rabî’.


Donc l’entourage des groupes (sectaires) veut effacer complètement de l’Histoire l’affaire de Cheikh Rabî’ !

 

Et tu ne les entends dire que : Jâmiyyah (7) ! Jâmiyyah !


Et où est Cheikh Rabî’ ?


Alors que son temps de vie et ses efforts et son combat se sont beaucoup plus prolongés !

 

Mais de plus le prêche de Cheikh Mohammad Amân –qu’Allah lui fasse miséricorde- ne s’est établi et le bénéfice n’en a été réalisé que par le combat de Cheikh Rabî !


Et donc aujourd’hui l’entourage des groupes (sectaires) recommence !


Donc –Ô frères !- les organisateurs de cette allocution ont agi d’une manière excellente et sage car s’y trouve un sens religieux profond et très important.

 

Prêtez-y donc attention !


Le Noble Coran et la Sunnah du Prophète صلّى الله عليه و سلّم , en ce qui concerne le démasquage du faux et du mal ainsi que de ses ténèbres, citent les descriptions et les sens afin que le musulman qui apprend bénéficie en prenant garde lui-même aux voies du mal qui ont été décrites et aussi en même temps afin qu’il puisse appliquer ces sens généraux sur les individus spécifiques.


Car il faut obligatoirement deux voies dans la voie de mise en évidence de la vérité :


BUL015  La voie de mise en évidence des sens afin que le musulman qui est sur la Sunnah soit clairvoyant


BUL015  La voie de la spécification


Mais il est possible que l’on n’ait pas besoin de la spécification dans tous les cas.


Pourquoi ?

 

Car tu te trouves devant des groupes qui changent de couleurs et mentent et montrent en apparence la Sunnah alors que les Gens de la Sunnah sont diligents d’une diligence totale à concrétiser l’équité et au jugement conforme à l’équité et donc ils ne veulent pas qu’ils aient quelque chose sur la conscience.


Il se peut qu’ils s’empêchent de juger un individu spécifique comme étant un haddâdî car Al-Haddâdiyyah est un groupe qui a un genre d’équivoque et a un genre de taqiyyah (8) mais ils ont un signe commun, des caractéristiques.


Donc par la connaissance de ces caractéristiques, le musulman qui est sur la Sunnah peut se préserver du mal et il se peut aussi qu’il cherche la présence de ces sens spécifiques chez les individus spécifiques et que donc il soit sur ses gardes quant à eux.


Et de telle manière se doit d’être celui qui est sur la Sunnah et il ne convient pas à celui qui est sur la Sunnah d’avoir un esprit obtus ni un coeur obtus comme c’est le cas des Khawârij et de ceux qui les ont suivis parmi les genres d’extrémistes.


Le Prophète صلّى الله عليه و سلّم lorsqu’il a cité les Khawârij, il cita leurs caractéristiques parmi elles des caractéristiques comportementales en terme de dureté et des caractéristiques en terme de science comme le fait de lire le Coran de leurs langues sans qu’ils ne le comprennent de leurs coeurs.

 

Et parmi ces caractéristiques c’est que le Prophète صلّى الله عليه و سلّم les a décrits comme étant jeunes en âge.


Et c’est pour cette raison que : comment les pieux prédécesseurs –qu’Allah leur fasse miséricorde- se comportaient et bénéficiaient de ce qui a été rapporté comme caractéristiques des gens des innovations (religieuses) dans La Parole d’Allah et dans la parole du Prophète ?


Ils bénéficiaient en prenant ce qui a été rapporté dans La Parole d’Allah et dans la parole du Prophète صلّى الله عليه و سلّم , et avec leur expérience dans leur traitement des gens des innovations (religieuses) de leur époque ils trouvaient des caractéristiques et donc disaient ces paroles immortelles et que vous trouvez dispersées dans les livres de la Sunnah.


Et parmi les caractéristiques données par les pieux prédécesseurs aux gens des innovations (religieuses) à titre d’exemple leur parole –qu’Allah leur fasse miséricorde- :"Si quelqu’un qui est sur l’innovation (religieuse) te manifeste quelque chose sache que ce qu’il te cache est plus grand".

 

D’où les pieux prédécesseurs ont tiré cette parole ?


Ils l’ont tirée de leur compréhension des sens du Coran et de la Sunnah et de ce qu’ils ont trouvé comme caractéristiques de ces gens des innovations (religieuses) qu’ils ont bien connus et bien mesurés et à qui ils ont eu affaire.


Et c’est pour cela que lorsque Sabîgh bnou ‘Isl fut amené à ‘Omar alors qu’il avait parlé au sujet de ce dont il avait parlé en terme de versets qui peuvent prêter à des interprétations diverses, ‘Omar se basa littéralement sur le hadîth du Messager d’Allah صلّى الله عليه و سلّم sur la description des Khawârij comme ayant le crâne rasé et donc ‘Omar dévoila donc sa chevelure abondante afin de voir s’il avait le crâne rasé ou pas.

 

Et lorsqu’il vit qu’il n’avait pas le crâne rasé, il fut pris par la piété comme c’est toujours le cas avec les Gens de la Sunnah et du Consensus envers ceux qui s’opposent à eux et qui donc les jugent avec équité.


Lorsqu’il vit qu’il avait des cheveux sur la tête contrairement à la description faite par le Prophète صلّى الله عليه و سلّم au sujet des Khawârij comme ayant le crâne rasé, il dit : "Si j’avais trouvé ce que… je t’aurais tranché le cou !" ou comme il a dit –qu’Allah l’agrée.


Donc ce qui est entendu c’est que la mise en évidence du faux se fait par deux voies :


BUL015  Une voie générale qui comprend les sens et donc il t’est obligatoire –Ô toi qui est sur la Sunnah !- de demander à Allah qu’Il illumine ton coeur et ta clairvoyance et cela ne peut avoir lieu que si tu es sincère et véridique et implores (Allah) et t’attaches aux fondements de la Sunnah.


BUL015  La deuxième voie : la spécification mais comme je l’ai déjà dit, il se peut que les gens de science s’en empêchent pour une raison ou une autre.

Mais est-ce que cela veut dire que les gens des passions parmi les extrémistes ont le dessus et se promènent et corrompent le prêche des Gens de la Sunnah car les Gens de la Sunnah sont insouciants ou négligents ?!

Non !

 

Donc ce qui est entendu : je voudrais citer ce qui a été cité par les gens de science avant moi (9) -qu’Allah les récompense en bien- en terme de caractéristiques générales en ce qui concerne la Haddâdiyyah, résumant ce qu’ont cité les chouyoukhs avant moi afin qu’apparaisse clairement à tous leur affaire (aux Haddâdîs) -si Allah le veut.


BUL015  La première caractéristique : ils délaissent le fait de renvoyer vers les gens de science qui sont connus et de se lier à eux

BUL015  La deuxième caractéristique : Les mauvaises moeurs et la dureté dans le comportement

BUL015  La troisième caractéristique : Ils trouvent facile de s’empresser de calomnier et de réfuter

BUL015  La quatrième caractéristique : Ils se hâtent à écrire et ont de l’excès dans l’écriture à tel point que l’un d’entre eux s’il lit dans la journée deux heures, il écrit trois pages qu’il diffuse sur internet

BUL015  La cinquième caractéristique : Ils sont imbus de leur opinion et sont infatués de leurs personnes

BUL015  La sixième caractéristique : l’excentricité dans les affaires (liées à la science) et la singularité dans la poursuite de ces affaires

BUL015  La septième caractéristique : Ils dérogent à l’ordre, aux degrés des affaires scientifiques

BUL015  La huitième caractéristique : Ils ne s’abstiennent sur aucun sujet : c’est-à-dire : nous lisons de nos savants et nous trouvons que les savants, nous trouvons certains savants par exemple au sujet du jugement de la prière de l’entrée à la mosquée avant le coucher du Soleil : il a été rapporté de nos savants et de nos chouioukhs que certains d’entre eux se sont abstenus pendant dix ans, réfléchissant et méditant sur ce sujet ! Quant à ceux-là (Al-Haddâdiyyah) on ne connaît aucun sujet sur lequel ils se sont abstenus !

BUL015  La neuvième caractéristique : Ils ont entre eux des liens particuliers avec leurs compagnons et ne renvoient (autrui) que vers leurs propres personnes

BUL015  La dixième caractéristique : Ils ne se soucient pas des intérêts (10) et des dégâts (11) et ne prêtent aucune attention à ce fondement d’une grande importance sur lequel sont les Gens de la Sunnah et qui a été cité par le Prophète صلّى الله عليه و سلّم

BUL015  La onzième caractéristique : Ils ont pris les fondements de la Sunnah et du Groupe Sauvé comme cause de puissance pour eux-mêmes et pas comme moyen restrictif et d’adoration et de guidance

BUL015  La douzième caractéristique : Ils tournent autour du takfîr (12) et ne le font pas explicitement

BUL015  La treizième caractéristique : Le jugement sur les ahâdîth en termes d’authenticité ou de faiblesse par les innovations et les styles et les efforts d’interprétation qui sortent des voies des anciens


C’était donc quelques ou la majorité des caractéristiques que vous avez pu entendre dans les paroles des gens de science –qu’Allah les récompense en bien.


Et Allah est Le plus savant et que la Prière d’Allah et Sa Salutation soient sur notre Prophète Mohammad.

 

(1) N.d.t : En référence à Jouhaymân bnou Sîf Al-‘Otaybî et ses suiveurs qui ont pris en otage la mosquée sacrée de la Mecque et les gens qui y priaient après la prière du Fajr du 01 Moharram 1400h correspondant au 20 Novembre 1979. Ils prétendaient que le beau-frère de Jouhaymân du nom de Mohammad bnou ‘Abdillâh Al-Qahtânî était le Mehdî qui est attendu et ils lui ont prêté allégeance dans la Mosquée sacrée de la Mecque. L’armée saoudienne donna l’assaut après consultation des savants par le roi et la Mosquée sacrée fut reprise et libérée. Cheikh Ibn Bâz –qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit qu’ils avaient commis cet acte odieux en raison de leur ignorance et de leur mauvaise interprétation des textes. Jouhaymân fut exécuté après avoir été jugé selon la Loi Islamique.

(2) N.d.t : Fâlih bnou Nâfi’ Al-Harbî : Innovateur vivant à Médine et ayant de nombreuses déviances. De nombreuses réfutations de ses déviations ont été écrites par les gens de science, à leur tête Cheikh Rabî’ bin Hâdî Al-Madkhalî qui est le porteur de l’étendard de la science de la critique et de l’éloge à cette époque.

(3) N.d.t : ‘Abder-Rahmân ‘Abdel-Khâliq : Innovateur Koweïtien, leader de l’association sectaire et dangereuse Ihyâ At-Tourâth. De nombreux savants autres que Cheikh Rabî’ ont mis en garde contre cet innovateur, parmi eux : Cheikh Al-Albânî, Cheikh Ibn Bâz, Cheikh ‘Oubayd Al-Jâbirî, Cheikh Moqbil, Cheikh Ahmad bin Yahyâ An-Najmî et d’autres.

(4) N.d.t : Salmân Al-‘Awdah : Parmi les leaders actuels de la secte des Frères Musulmans en Arabie Saoudite. De nombreux savants ont mis en garde contre lui est ses déviances. Parmi eux Cheikh Al-‘Othaymîn et Cheikh Al-Albânî et Cheikh Moqbil et Cheikh ‘Oubayd et beaucoup d’autres.

Mise en garde contre les déviances de Salmân Al-‘Awdah - سلمان العودة     (audio)

(5) N.d.t : En référence à l’association sectaire koweïtienne Ihy☠at-Tourâth dont la figure principale est l’innovateur ‘Abder-Rahmân ‘Abdel-Khâliq. Pour lire les paroles des savants sur cette dangereuse association sectaire : voir l’excellent livre de Cheikh Ahmad bin ‘Omar bin Sâlim Bâzmoul: Siyânat As-Salafî p.613-636 aux éditions Dâr Al-Istiqâmah.

(6) N.d.t : Les trois grands savants : Cheikh Al-Albânî et Cheikh Ibn Bâz et Cheikh Al-‘Othaymîn qu’Allah leur fasse miséricorde à tous.

(7) N.d.t : C’est le nom que donne des gens des innovations (religieuses) aux Gens de la Sunnah et ce en référence au noble et grand savant Cheikh Mohammad Amân Al-Jâmî qui les a réfutés en détails.

Voir la biographie de ce noble cheikh 

(8) N.d.t : C’est-à-dire qu’ils dissimulent, qu’ils cachent.

(9) N.d.t : Cheikh Ahmad As-Soubay’î -qu’Allah le préserve- a fait cette allocution dans le cadre d’un colloque où une série de savants ont participé et ont chacun à leur tour donné une allocution sur Al-Haddâdiyyah parmi d’autres groupes. Le colloque avait pour titre : "Asnâf wa sifât ba’di al-moukhâlifîna li da’wati-lhaq" : "Catégories et caractéristiques de certains de ceux qui s’opposent au prêche de vérité". Les participants étaient : Cheikh Ahmad As-Soubay’î, Cheikh Ahmad Bâzmoul, Cheikh Khâlid Abder-Rahmân, Cheikh Âdil Mansour, Cheikh Mohammad bin Ramzân et Cheikh Mohammad Al-Anjarî –qu’Allah les préserve tous.

(10) N.d.t : Al-Masâlih.

(11) N.d.t : Al-Mafâsid.

(12) N.d.t : Juger un individu mécréant, excommunication.


فَضْحُ الفِرْقَةِ الحَدَّادِيَّةِ

طبعًا لا مزيد لما ذكره المشايخ، ولكن إعادةً لترتيب –يعني- ما ذُكِر

وممّا ينبغي أن يُعلَم أنّ كُلّ الغُلاة في كُلّ زمانٍ ابتداءً بالجهيمانيِّين ثُمّ الحدّاديّة في طورها الأوّل ثُمّ أتباع فالح ثُمّ الحدّاديّة في طورها الثّاني الآن، فمن المعلوم تأريخيًّا أنّ أهلَ العلم والسُّنّة هُمُ المُتصدِّينَ لهذا الغُلُوّ حقيقةً مُكافحةً ومُحاربةً بالحُجّة والمُحاصَرة

وعلى الضّدّ من ذلك أنّ استثمار أهل الغُلُوّ في الطّعن على أهل السُّنّة أيضًا سُنّة قديمةٌ في أهل البدع قديمًا وحديثًا

فابتدأها عبد الخالق حين كان يتّخذ من الجهيمانيِّين قنطرةً لضرب أهل السُّنّة ومُحاربتهم

ثُمّ كذلك سلمان العودة كان يتّخذ من أهل الخُبَيْبِيَّة أيضًا قنطرةً لضرب أهل السُّنّة لما فيهم من الغُلُوّ والشّدّة ومجاوزة أحكام العدل والسُّنّة

وكذلك لمّا نبغت نابغةُ أتباع فالح اتّخذ التُّراثيُّونَ وغيرهم أيضًا ذلك قنطرةً لضرب وللتّحذير من أهل السُّنّة ومُجاهدتهم

والحدّاديّة اليوم في طورها الثّاني أيضًا أخذت بطانة الجماعات نفس أنفاس من سبقها من أهل البدع في محاربة أهل السُّنّة عن طريق وصمهم بالحدّاديّة

بطانة الجماعات التي تريد أن تمسحَ من التّأريخ أمرًا مفروضًا لا يُمكِن أن يُمسَح بجرّة قلمٍ وهُوَ: أنّ جهاد الشّيخ مُحمّد أمان الجامي –رحمه الله تعالى- الذي بدأ به ثمار دعوة الأئمّة أئمّة السُّنّة الثّلاثة الكبار؛ ثمار أئمّة السُّنّة الثّلاثة الكبار تجلّت في دعوة الشّيخ مُحمّد أمان والشّيخ ربيع، فبطانة الجماعات تُريد أن تسمح مسحًا تامًّا من التّاريخ مسألة الشّيخ ربيع! فلا تجدهم إلاّ جاميّة جاميّة! وأين الشّيخ ربيع؟! وهُوَ قد امتدّ عمره وجهودُهُ وجهادُهُ أكثر بكثير؛ بل إنّ دعوة الشّيخ مُحمّد أمان الجامي –رحمه الله- لم تستَوِ على سُوقِهَا ولم يحصُل النّفع بها إلاّ بجهاد الشّيخ ربيع، فاليوم تُعيد بطانة الجماعات الكرّة

ولذلك أيُّها الإخوة: قد أحسَن القائمون على هذه الكلمَة إحسانًا بالغًا حكيمًا فيه معنًى شرعي عميق وعظيم انتبهوا له، فإنّ القرآن الكريم وسُنّة النّبيّ –صلّى الله عليه وآلِهِ وسلّم- في فضحِهما للباطل وللشّرّ وظلماتِهِ يجريَان مجرى ذكر الأوصاف والمعاني حتّى يستفيدَ المُسلِم المُتلقّي الحذَر على نفسه من مسالك الشّرّ التي وُصفَت، وكذلك في الوقت ذاته يستطيع أن يُنزِّل هذه المعاني العامّة على الأعيان

فطريقُ بيان الحقِّ لابُدّ فيه من المسلكين معًا

 مسلك: بيان المعاني حتّى يكون المُسلِم وصاحب السُّنّة على بصيرة

 ومسلك: التّعيين

لكنّ التّعيين قد لا يُتَاح في كُلّ حالٍ؛ لماذا؟ لأنّك أمام طوائف تتلوّن وتكذب وتُظهِر السُّنّة، وأهل السُّنّة حريصين كُلّ الحرص على تحقيق العدل وعلى الحُكمِ المُوافق للعدل فلا يُريدون أن يكون في ذمّتهم شيء، فقد يمتنعون عن تعيين شخصٍ ما بالحدّاديّة لأنّ الحدّاديّة فرقة فيها نوعٌ من الغموض فيها نوع من التّقية؛ لكن هُنَاك سِمَةٌ عامّة هُناك صفات؛ فبمعرفة هذه الصّفات من الممكن على المُسلِم صاحب السُّنّة أن يتوقّى الشّرّ ومن المُمكِن أيضًا أن ينظُر في وجود هذه المعاني المُعيّنة في الأشخاص المُعيّنين فيحذَروا منهم وهكذا ينبغي أن يكون صاحب السُّنّة لا ينبغي أن يكون صاحب السُّنّة بليدَ ذهنٍ وبليد قلبٍ كشأن الخوارج ومن تبعهُم من أجناس الغُلاَة

فالنّبيّ –صلّى الله عليه وآله وسلّم- حين ذكر الخوارج –صلّى الله عليه وآله وسلّم- ذكرهم بأوصاف منها: أوصافٌ سلوكيّة من الشّدّة ومنها أوصاف علميّة من قراءة ظاهر القرآن بألسنتهم دون أن يتعقّلوه بقلوبهم، ومنها: أنّه –صلّى الله عليه وسلّم- يذكرهم أيضًا بأوصاف وهي: حداثَةُ السِّنّ

ولذلك كان السّلف الصّالح –رحمهم الله تعالى-؛ كيف كانوا يتعاملون وينتفعون بما جاء من أوصاف أهل البدع في كلام الله أو كلام النّبيّ –صلّى الله عليه وسلّم-؟ كانوا ينتفعون أنّهم يأخذون ما جاء في كلام الله وكلام النّبيّ –صلّى الله عليه وسلّم؛ فبخبرتهم فيمن يعالجونه من أهل البدع في زمانهم يجدون أوصاف فيُطلقون تلكم الكلمات الخالدة التي تجدها مبثوثةً في كُتب السُّنّة من أوصاف السّلف الصّالح لأهل البدع من مثل مثلاً قولهم -رحمهم الله تعالى-:(إذا أبدى لكَ صاحبُ البدعة شيئًا فاعلم أنّ ما أخفى عنكَ أعظَم) هذه من أين أتى بها السّلف الصّالح؟ أتوا بها تفقّهًا في معاني القرآن والسُّنّة ممّا وجدوه في أوصاف هؤلاء أهل البدع الذينَ خبروهم وسبروهم وعاشروهم

ولذلك لمّا جاء صبيغ بن عِسل لمّا جيء به إلى عُمَر وكان قد تكلّم فيما تكلّم فيه من متشابه القرآن عمد عُمَر حرفيًّا وظاهريًّا -كما يُقال يعني- أعني: عمد إلى حديث رسول الله –صلّى الله عليه وسلّم- في وصف الخوارج بأنّهم محلوقين فكشف عن وفرة شعره حتّى يراه محلوقًا أو ليس بمحلوق، فلمّا لم يره محلوقًا أخذه الورع كأهل السُّنّة والجماعة دائمًا وأبدًا مع مخالفيهِم من حكمهم بالعدل فيهم، فلمّا رأى في رأسه شعرا خلافًا لوصف النّبيّ –صلّى الله عليه وسلّم- من أنّهم محلوقين قال:(لو وجدتُّ هذا الذي...لضربت عنقك) أو كما قال –رضي الله عنهُ وأرضاه-

فالمقصود: أنّ طُرق بيان الباطل طريقان

طريق عام: يتضمّن المعاني فيجبُ عليكَ يا صاحب السُّنّة أن تسأل الله تبارك وتعالى أن يُنيرَ قلبك وبصيرتك وهذا لا يتأتَّى إلاّ بأن تكون مُخلصًا صادقًا سائلاً مُتمسِّكًا بأصول السُّنّة

 والأمر الثّاني: التّعيين؛ لكن التّعيين كما قلت قد يمتنِعُ منه أهل العلم لسببٍ أو لآخر؛ فهل معنى هذا أنّ أهل الأهواء من أهل الغُلُوّ يصولون ويجولون ويُفسِدون في دعوة أهل السُّنّة لأنّ أهل السُّنّة غافلين أو متغافلين؟! لاَ

فالمقصود: أُحِبُّ –يعني- أن أسرُد ما ذكره –يعني- أهل العلم من قبلي –جزاهُمُ الله عنّا خيرًا- من بعض الصِّفات العامّة فيما يتعلّق بالحدّاديّة أُلخِّصُ فيها ما ذكره المشايخ قبلي حتّى يتّضح أمرهم –إن شاء الله تعالى- لِكُلِّ أحدٍ

 الصِّفَةُ الأولى: تركُهُم الإحالَة والارتباط بأهل العلم المعروفين

 الصِّفَة الثّانية: سُوء الأدَب وجفاء الأخلاق

 الصِّفَة الثّالثة: استِسْهال المُبادَرة في الطّعن والنّقض

 الصِّفَة الرّابعة: المُسَارعة للتّصنيف والإسراف في الكتابَة؛ حتّى أنّ أحدَهُم إذا كان يقرأ في اليوم ساعتين يكتُبُ ثلاث صفحات ينشرها في الأنترنت

 المسألةُ الخامسة: إعجابُهُم برأيِهِم واعتدادهم بأنفسهم

 الوصفُ السّادس: الشّذوذ في المسائل والإغراب في تتبُّعِهَا

 الوصفُ السّابع: الإخلال بمراتب مسائل العِلم

 الوصفُ الثّامن: أنّه ليسَ عندَهُم مسألة؛ يعني نحنُ نقرَأ للعُلَماء ونجدُ العُلَماء نجد مثلاً بعض العُلَماء في حُكمِ تحيّة المسجد عندَ الدّخول قبل الغروب؛ يُنقَل لنا عن عُلمائنا ومشايخنا أنّ بعضهُم أحجَم عشر سنين يتأمّل ويتدبّر في هذه المسألة، أمّا هؤلاء ما يعرفون مسألةً أحجمُوا عنهَا

 المسألةُ التّاسعة أو الوصفُ التّاسع: أنّهم بينَهُم وشائج خاصّة بأصحابهم ولا يُحيلونَ إلاّ على أنفسهم

المسألةُ العاشرة: عدمُ اعتدادهِم تمامًا بالمصالحِ والمفاسِد وعدم رفع الرّأس بهذا الأصل العظيم الذي عليهِ أهل السُّنّة والذي ذكره النّبيّ –صلّى الله عليه وسلّم-

 الوصفُ الحادي عشر: اتّخاذ أصول السُّنّة والطّائفة النّاجية وسيلة قُوّةٍ لأنفسهم لا وسيلة تقييدٍ وديانةٍ واهتداءٍ

 الوصفُ الثّاني عشر: أنّهُم يحُومونَ حول التّكفير وقد لا يُصرِّحُونَ بهِ

 الوصفُ الثّالِث عشر: التّصحيحُ والتّضعيفُ للأحاديث بالمُحدَثات والتّكلّفات والاجتهادات الخارجة عن سنن الأوّلين

فهذا بعضُ أوصافهم وجُلّها كما سبق وسمعتُم قد -يعني- جاءت في كلام -يعني- أهل العلم -جزاهُمُ الله خيرًا- 

هذا واللهُ أعلم، وصلّى الله وسلَّم على نبيِّنا مُحمّد.اهـ (1

وفرّغه:/ أبو عبد الرحمن أسامة

20 / جمادى الأولى / 1434هـ

(1) كلمَة للشّيخ الفاضل: أحمد بن حُسَيْن السّبيعي -حفظه الله- بعنوان:"فَضْحُ الفِرْقَةِ الحَدَّادِيَّةِ"، وذلك ضمن ندوةٍ علميّةٍ ليلة السّبت 10 / جمادى الأولى / 1434هـ بمشاركة مجموعةٍ من المشايخ الفُضلاء -وفّقهُمُ الله-

 

clipart_fleches_0198.pngOriginal en arabe

 

copié de spfbirmingham.com

 

Cheikh Ahmed Soubay’î -  الشيخ أحمد السبعي

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Groupes égarés - الفرق الضالة

EZFTZE.png

icone_audio.gif Ecouter le Cheikh

 

Moi, je remercie les chouyoukh –qu’Allah les récompense en bien- pour leur exposition et pour avoir alloué un temps plus grand pour parler de ce qui concerne la Haddâdiyyah et ce en raison de l’importance de ce sujet.


Importance qui apparaît sous deux angles :


BUL021 Le premier qui est que ceux-là (les Haddâdis) se collent à la Sunnah et aux âthâr et à la réfutation de celui qui s’oppose au prêche de vérité comme cela est connu du jihâd de nos savants et de nos pieux prédécesseurs qu’ils multilplient les efforts dans le démasquage et la mise en évidence de celui qui s’oppose au prêche de vérité parmi ceux qui sont plus proches de la Sunnah et qui affichent la Sunnah plus que d’autres et les textes rapportés d’eux à ce sujet sont connus à leur place.


BUL021 Le deuxième qui est qu’il est obligatoire de purifier et d’innocenter la Salafiyyah du groupe de la Haddâdiyyah car beaucoup de leurs actions et de leurs méthodes sont attribuées à la vraie Salafiyyah et aux Gens de la Sunnah et aux savants enracinés (dans la science) soit par ignorance de la part des transgresseurs soit par méchanceté et ruse et complot que soient attribuées leurs actions comme fut attribué (faussement aux Gens de la Sunnah) l’affaire d’Al-Jouhaymân (1) par l’action des "Frères Musulmans" qui en sont la cause et les instigateurs et malgré cela les Jouhaymâniyyoun se sont donnés le nom de "Gens du Hadîth" et de "Gens du Athar" !

Comme le fait Al-Haddâdiyyah aujourd’hui qui se donnent le nom de salafis !

Et se sont succédés les écrits des écrivains libertins journalistes ou Ikhwâniyyoun (2) et de leur racaille selon lesquels les salafis assaillent le Haram et que les Gens du Hadîth commettent ces actions ignobles.

Certains de nos savants leur ont répondu d’une sublime réponse : que l’affiliation de ceux-là (Al-Haddâdiyyah) à la Salafiyyah est soit qu’ils sont des ignorants qui ne connaissent pas la réalité du prêche salafi ou que c’est une ruse et une malveillance et un complot et une fraude de leur part afin de dénaturer ce noble nom et ce noble prêche salafi qui a été acceptée dans les régions du Monde.

Et aujourd’hui, l’Histoire se répète et la majorité des leaders de la Haddâdiyyah font partie du reste des suiveurs d’Al-Jouhaymân qui ont attaqué le Haram.

Ils ont assailli le Haram d’Allah durant le mois sacré (de Mouharram) et ont rendu licite le sang qui est sacré et cet événement de leur part fut la tragédie du siècle dès le premier jour du siècle (3).

Donc il faut concentrer les efforts afin de dévoiler la réalité de la Haddâdiyyah et l’innocence du prêche salafi quant à la Haddâdiyyah.

Ce groupe a des gens qui écrivent dans les sites de réseaux sociaux : sur Twitter, Facebook etc.

Sans compter Youtube et les autres sites internet.

Ils existent donc et apparaissent.

Ils montrent en apparence la Salafiyyah et cherchent avec ardeur à s’afficher comme étant eux Al-Jâmiyyah (4) et ils endurent dans la citation des âthâr en réfutation de beaucoup de personnes spécifiques parmi les gens des passions et des innovations (religieuses) et ceux-là si leur réalité n’est pas dévoilée et si l’innocence du prêche salafi quant à ceux-là n’est pas mise en évidence le mal de cela serait alors immense.


Et ce qui attire l’attention :


C’est que malgré leurs nombreuses situations citées par les deux cheikhs (5)- et il y en a en réalité de nombreuses qui n’ont pas été citées- que donc malgré cela tu trouveras que les Harakiyyoun insultent les crimes commis par ceux-là (les Haddâdis) les attribuant aux salafis et donc décrivent les salafis comme étant des extrémistes et se taisent sur les vrais extrémistes qui sont les Haddâdis !


Donc si nous savons qu’Al-Haddâd était un takfîrî et qu’il était l’élève de la famille de Qotb, l’élève de Mohammad Qotb (6) si je me souviens bien et d’autres choses.


Puis nous l’avons vu ardent dans le combat contre les salafis et écrivant au sujet des salafis des ouvrages et les critiquant dans les notes de bas de page des livres.


Et cela est l’un des aspects de leur danger et c’est qu’ils ont recouru aux livres de la Sunnah qui sont les références des Gens de la Sunnah Pure, ils ont recouru à ces livres et les ont sortis et en ont rempli les marges de leurs fondements corrompus et ils ont une exagération envers la personnalité de Mahmoud Al-Haddâd et ils ne voient pas d’autre savant que lui mais de plus ils le surnomment "L’imam des Gens de la Sunnah" !


Et ils ont de l’exagération en ce qui concerne le jugement de l’innovation (religieuse) que ce soit en ce qui concerne la caractérisation de l’innovation (religieuse) ou en ce qui concerne le jugement de celui qui commet une innovation (religieuse) ou en terme de différenciation car ils ne font pas la différence en terme d’application dans les jugements entre une innovation (religieuse) qui fait sortir de l’Islam et une innovation (religieuse) qui ne fait pas sortir de l’Islam.


Leur exagération réside (aussi) dans le jugement de la lecture dans les livres des gens de l’innovation (religieuse) tout en ayant une contradiction à ce sujet et donc :


Ils mélangent dans la compréhension de quels sont les livres des gens de l’innovation (religieuse) que les pieux prédécesseurs ont interdit de lire.

S’il y a un livre scientifique qui sert le hadîth et le Coran et la langue arabe et autre et que le pied de l’auteur a glissé dans un sujet ; eux considèrent que la lecture dans le livre de cet auteur et dans cet ouvrage est une lecture dans les livres des gens de l’innovation (religieuse) qui sont interdits et celui qui fait cela est un innovateur et donc ils mélangent et ne font pas la distinction entre les livres qui sont écrits pour l’innovation (religieuse) et les livres qui sont écrits afin de servir des sciences et les genres de branches de la Législation avec une glissade commise par leurs auteurs et donc eux considèrent tout cela comme faisant partie de la lecture dans les livres des gens de l’innovation (religieuse).

Et c’est pour cela que lorsqu’ils ont commis ces actions et qu’ont été rapportées d’eux les paroles sur l’obligation de brûler "Fath Al-Bârî" (7) et de le détruire et autre, se sont alors succédées les frappes des imams de la Sunnah du Châm et du Najd et du Hijâz et du Yémen mettant en évidence qu’ils sont plus en droits (de cela) –s’il est correct de dire cela !- comme le disait notre Cheikh Moqbil : "Si le châtiment par le feu était autorisé, il serait plus en droit d’être brûlé que "Fath Al-Bârî" !".

 

Donc ce qui est à retenir c’est que :


BUL021 Ils ont de l’exagération et donc considèrent ces ouvrages comme étant des livres des gens de l’innovation (religieuse) dont ont parlé les pieux prédécesseurs


BUL021 Ils considèrent que celui qui lit dans ces livres a innové


BUL021 Ils se contredisent : car après lorsqu’ils ont écrit ou cité ou ont voulu regrouper des paroles sur un sujet comme l’a fait Mahmoud Al-Haddâd en ce qui concerne de la mémorisation pour la science et comme l’a fait son beau-fils et son enfant qu’il a éduqué ‘Adil Âli Hamdân Al-Ghâmidî Al-Jeddî de Jeddah lorsqu’il a compilé "Les jugements des enfants et des enseignants et des étudiants" et donc ils compilent et ils prennent (ces paroles) de livres (dont les auteurs) sont décrits chez eux comme étant parmi les violents et les féroces parmi les gens des innovations (religieuses) !

Pourquoi n’appliquent-ils donc pas ce jugement sur leurs propres personnes et que donc en raison de cela ils sont devenus des innovateurs égarés ?!

Leur exagération en ce qui concerne certaines lectures dans les livres des gens des innovations (religieuses) comprend donc ces deux choses avec une contradiction en cela. Et ils ont de l’exagération dans d’autres aspects.

Ceux-là donc, il convient de savoir que comme ils sont de la famille des Takfîris, l’odeur de la Haddâdiyyah est qu’ils sont un groupe de Takfîris mais qui se dissimulent sous (le nom) du Athar et du Hadîth et cela n’est pas une nécessité que tous les groupes de la Haddâdiyyah et leurs catégories soient sur une même opinion !

Et que donc soit dit : "Donne-moi au sujet du Haddâdî une définition générique et restrictive sous laquelle n’entrerait qu’eux et n’en sortirait aucun d’eux !".

Car cela n’est pas correct et n’est pas concevable dans la description faite et la classification des groupes anciens et contemporains.

Car comme les Khawârij sont de nombreux groupes adverses, les Haddâdis sont de nombreux groupes adverses.

Les Khawârij ont annulé les actions en raison des grands péchés et ces Haddâdis ont annulé toutes les actions en raison de l’innovation (religieuse) commise par l’homme.

Donc pour eux, une seule innovation (religieuse) annule toutes les actions !

Comme les Khawârij avec l’annulation de toutes les actions en raison d’un grand péché !

Donc lorsque les gens des innovations (religieuses) parmi les militants qu’ils soient des Qotbis ou des Sourouris –qui sont les petits et la famille des "Frères Musulmans"- ont su que ce groupe extrémiste qui vient d’eux est l’arme la plus puissante pour frapper le prêche des Gens de la Sunnah voilà que ‘Abder-Rahmân bin ‘Abdil-Khâliq bin Yousouf (8) le père spirituel de l’association et entité "Ihy☠At-Tourâth Al-Islâmî" (9) lorsqu’il a vu ces crimes de Mahmoud Al-Haddâd alors qu’il le connaît et qu’il sait que ce sont ces paroles à lui et ces actions à lui, il les attribua aux chouioukh de la Sunnah et aux imams de la guidance comme lui-même décrivait (avant) Cheikh Rabî’ en disant : "Moi, je crois que Cheikh Rabî’ fait partie des imams de la guidance" comme ‘Abder-Rahmân ‘Abdel-Khâliq lui-même l’a écrit et propagé.

Donc, il attribue ces crimes aux chouioukh salafis à Médine !

Puis à tous ceux qui ont su comme eux (les chouioukh salafis de Médine) l’état de ces groupes sectaires !


La vérité -Ô mes frères !- est que leur localisation –oui- ils proviennent d’Arabie Saoudite dans le sens où celui qui les a institués et c’est Mahmoud Al-Haddâd et il est celui qui montrait en apparence les âthâr et qui a éduqué de petits jeunes débutants sur cela (la Haddâdiyyah) qui aujourd’hui ont la quarantaine ou la cinquantaine en âge.

Ils se trouvent en concentration à Jeddah et à At-Tâif et à Riyad en tant que ville et en dehors de Riyad et à Al-Qasîm et dans la région de l’Est : de petits oiseaux qui deviendront demain des grands si leur affaire n’est pas dévoilée car ils se déplacent et propagent ce qui est relatif à leur méthodologie et leurs paroles en secret sauf à ceux en qui ils ont confiance.


Et c’est pour cela que nous sont parvenues à leur sujet certaines informations qu’Allah a facilitées venant de ceux qui ont connu la malignité de leur méthodologie : ils testaient les gens à Râbigh et à Yanbou’ et à Médine –certains poussins de Médine- ils testaient les jeunes au sujet du jugement sur Ibn Bâz comme étant un innovateur !

 

Et s’il (le jeune) jugeait Ibn Bâz comme étant un innovateur, ils l’amenaient.


Et la première chose qu’ils manifestent –aussi et cela est une chose importante- c’est que fait partie de leurs caractéristiques : la mise en garde non pas contre les livres des gens des innovations (religieuses) avec une exagération, mais ils mettent uniquement en garde contre les livres des salafis contemporains et commencent par une ruse douce (en disant) : "Tu n’as pas besoin des livres des contemporains ! Reste avec les livres des premiers pieux prédécesseurs ! Les trois premières générations !".


Ils affichent donc en apparence l’intérêt porté aux livres des pieux prédécesseurs en termes de vérification (10) et d’étude et d’enseignement à tel point que l’un d’entre eux à At-Tâif lisait à Cheikh Ibn Bâz le livre As-Sunnah d’Ibn Abî ‘Âsim et critiquait Cheikh Ibn Bâz !

 

Et le jugeait comme étant un égaré et se moquait de lui !

 

Et lorsqu’il lui fut dit : "Pourquoi lui lis-tu (ce livre) ?".

Il répondit : "Afin d’établir les preuves contre lui !!" (11).


Et voilà un autre Haddâdî qui jurait par des serments affirmés à Jeddah disant : "Par Allah ! Ceux-là ne connaissent pas: ni Ibn Bâz ni Ibn Fawzân ni Ibn ‘Othaymîn ! Ceux-là n’ont jamais lu les livres de la Sunnah et ne les connaissent pas ! Ceux-là sont loin des livres de la Sunnah et ne les connaissent pas !".


Donc : Ils font fuir du fait de prendre des savants de la Sunnah contemporains et de prendre de leurs livres.


Toute personne que vous entendez ou que vous voyez mettre en garde contre et faire délaisser (autrui) les livres des imams de la Sunnah contemporains et les chouioukh de la Sunnah et dissimule cela en disant :


"Prends les livres des anciens imams et les livres des générations des pieux prédécesseurs passés", sache alors qu’il fait partie d’eux (des Haddâdis).


Je me suffis de cela et s’il me reste un peu de temps j’ajouterai ce qu’Allah veut…

 

(1) N.d.t : En référence à Jouhaymân bnou Sîf Al-‘Otaybî et ses suiveurs qui ont pris en otage la mosquée sacrée de la Mecque et les gens qui y priaient après la prière du Fajr du 01 Moharram 1400h correspondant au 20 Novembre 1979. Ils prétendaient que le beau-frère de Jouhaymân du nom de Mohammad bnou ‘Abdillâh Al-Qahtânî était le Mehdî qui est attendu et ils lui ont prêté allégeance dans la Mosquée sacrée de la Mecque. L’armée saoudienne donna l’assaut après consultation des savants par le roi et la Mosquée sacrée fut reprise et libérée. Cheikh Ibn Bâz –qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit qu’ils avaient commis cet acte odieux en raison de leur ignorance et de leur mauvaise interprétation des textes. Jouhaymân fut exécuté après avoir été jugé selon la Loi Islamique.

(2) N.d.t : De la secte des Frères Musulmans.

(3) N.d.t : à titre de rappel cet événement prit place le 1er jour du premier mois de l’année 1400 de l’Hégire.

(4) N.d.t : En référence au noble et savantissime cheikh salafi Cheikh Mohammad Amân Al-Jâmî qu’Allah lui fasse miséricorde. Le cheikh était connu pour son combat contre les gens de l’innovation et les sectaires qui appellent d’ailleurs la salafiyyah : Al-Jâmiyyah. Cheikh Sâlih Al-Fawzân –qu’Allah le préserve- a dit au sujet de Cheikh Mohammad Amân Al-Jâmî : ‘’Il est notre frère et notre compagnon qui est diplômé de cette université bénie et est parti à l’Université Islamique de Médine en tant qu’enseignant ainsi qu’à la Mosquée Prophétique de Médine et prédicateur appelant à Allah Le Très-Haut et nous ne connaissons de lui que le bien et il n’y a aucun groupe ayant pour nom Al-Jâmiyyah. Cela fait partie de la calomnie et de la dénaturation. Voilà ce que nous savons au sujet de Cheikh Mohammad Amân Al-Jâmî qu’Allah lui fasse miséricorde. Oui. Mais parce qu’il appelle à l’Unicité et interdit les innovations (religieuses) ainsi que les idées déviantes, ils se sont mis à le détester et à lui donner ce sobriquet. Oui".

العلامة صالح الفوزان يكشف من هم الجامية ومن هو امان الجامي : Ecouter le Cheikh

(5) N.d.t : Ceux qui ont pris la parole avant lui lors du même colloque.

(6) N.d.t : Le frère de Sayyid Qotb. Dont le groupe Al-Qotbiyyah prend le nom.

(7) N.d.t : L’explication de l’Authentique d’Al-Boukhârî par Ibn Hajar Al-‘Asqalânî !

(8) N.d.t : ‘Abder-Rahmân ‘Abdel-Khâliq : Innovateur Koweïtien (d’origine égyptienne), leader de l’association sectaire et dangereuse Ihyâ At-Tourâth. De nombreux savants autres que Cheikh Rabî’ ont mis en garde contre cet innovateur, parmi eux : Cheikh Al-Albânî, Cheikh Ibn Bâz, Cheikh ‘Oubayd Al-Jâbirî, Cheikh Moqbil, Cheikh Ahmad bin Yahyâ An-Najmî et d’autres.

(9) N.d.t : Le cheikh fait référence à l’association sectaire koweïtienne Ihy☠at-tourâth dont la figure principale est l’innovateur ‘Abder-Rahmân ‘Abdel-Khâliq. Pour lire les paroles des savants sur cette dangereuse association sectaire : voir l’excellent livre de Cheikh Ahmad bin ‘Omar bin Sâlim Bâzmoul: Siyânat As-Salafî p.613-636 aux éditions Dâr Al-Istiqâmah.

(10) N.d.t : Tahqîq.

(11) N.d.t : Ce fait a aussi été rapporté par Cheikh Jamâl bnou Fourayhân Al-Hârithî dans son Livre de compilation de questions et réponses dans le manhaj de Cheikh Sâlih Al-Fawzân : "Al-ajwibah al-moufîdah ‘an asilati al-manâhij al-jadîdah" p.184. Livre revu et préfacé et recommandé par Cheikh Sâlih Al-Fawzân.

 

فَضْحُ الفِرْقَةِ الحَدَّادِيَّةِ

أنا أشكُرُ المشايخ –جزاهُمُ اللهُ خيرًا- على بسطِهِم وإتاحة وقت أوسَع فيما يتعلّق بالحديث عن الحدّاديّة لأهمّيّة هذا الموضوع، وتظهر أهمّيّته من وجهين

 الوجه الأوّل: أنّ هؤلاء يلتصقون بالسُّنّة والآثار، والرّدّ على المُخالِف لدعوة الحقّ كما هُوَ معروف من جهاد عُلَمائنا وسلفنا الصّالِح أنّهم يجتهدونَ في كشف وبيان المُخالِف لدعوة الحقّ ممّن هُوَ أقرب إلى السُّنّة يتظاهر بها أكثر من غيرهم، والنّصوص عنهم في هذا معروفة في مواضعها

 والوجه الثّاني: أنّه يجبُ تخليصُ وتبرئة السّلفيّة من الفرقة الحدّاديّة، لأنّ كثيرًا من أفعالهم ومن طرائقهم تُنسب إلى السّلفيّة الحقّة وإلى أهل السُّنّة وإلى العُلَماء الرّاسخين؛ إمّا بجهلٍ من المخالفين وإمّا بخُبثٍ وكيدٍ وتواطئ، أن تُنسَب أفعالهم كما نُسبَت حادثة جُهَيْمَان بفعل الإخوان المُسلِمين وهُم أسبابها وهُم مُحرِّكُوها، ومع ذلك سمّى الجُهَيْمَانيُّونَ أنفُسَهم أهل الحديث! وأهل الأثر! كما يفعل الحدّاديّة اليوم! وسمّوا أنفسهم بالسّلفيِّين! وتوالَتْ كتاباتُ الكَتَبَةِ الفَجَرة من إعلاميِّين أو إخوانيِّين وأذنابهم على أنّ السّلفيِّين يقتحمون الحَرَم وأهل الحديث يفعلون تلك الأفعال الشّنيعة، فأجاب بعض علمائنا بجوابٍ عظيمٍ أنّ انتساب هؤلاء إلى السّلفيّة إمّا أنّهم جُهّال لا يعرفون حقيقة الدّعوة السّلفيّة، وإمّا أنّه كيدٌ وخُبثٌ ومكرٌ وتدليس منهم لتشويه هذا الاسم الشّريف وهذه الدّعوة الشّريفَة التي لَقَتْ قَبُولاً في بقاع الدُّنيَا

واليوم التّاريخ يُعيد نفسَه، وجُلُّ قيادات الحدّاديّة هم من بقايا أتباع جُهَيْمَان الذين اقتحموا ذلك الحرم، اقتحموا حرم الله في الشّهر الحرام واستحلّوا الدّم الحرام وحادثتهم فاجعة القرن وفي أوّل يوم منهُ

فإذن: يجبُ تكثيف الجهود لكشف حقيقة الحدّاديّة وبراءة الدّعوة السّلفيّة منها

إنّ لهذه الفرقَة كتبة في مواقع التّواصل الاجتماعيّ في تويتر الفيس بوك وما إلى ذلك فضلاً عن اليوتيوب وعن مواقع الأنترنت الأُخرَى لهُم وجود ولهم بروز، ويُظهرون أنفسهم بالسّلفيّة ويستميتون في إظهار أنفسهم أنّهم الجاميّة، ويتجلّدون في ذكر الآثار في الرّدّ على أعيانٍ كثيرين من أهل الأهواء والبدع، وهؤلاء إن لم تُكشَف حقائقهم ويُبيَّن براءة الدّعوة السّلفيّة منهُم فإنّ ضرر ذلك عظيم

والمُلفِتُ للنّظر: أنّ مع بقائعهم الكثيرة التي أفادها الشّيخان ويُوجَد في الواقع كثير ممّا لم يُذكَر، أنّهم مع ذلك تجد أنّ الحركيِّين يسبُّونَ جرائم أولئك على السّلفيِّين، فيصفون السّلفيِّين بالغُلاَة ويسكتون عن الغُلاَة الحقيقيِّين وهُم الحدّاديّة! فإذا عرفنا أنّ الحدّاد كان تكفيريًّا وأنّه كان تلميذًا لآل قطب لمحمّد فيما أذكر الآن وغير ذلك من الأمور، ثُمّ رأيناه مُتجلّدا في حربه على السّلفيِّين ويُصنِّف فيهم المُصنّفات ويطعَن فيهم في حواشي الكُتُب؛ وهذا وجه من أوجه خطورتهم أنّهم عمدوا إلى كُتُب السُّنّة التي هي مراجع لأهل السُّنّة النّقيّة عمدوا إليها فأخرجوها وحَشَوْها في حواشيها في أصولهم الفاسدة، وهم عندهم غلوٌّ في شخص محمود الحدّاد، فلا يرون عالمًا إلاّ هو! بل ويُلقِّبونه بإمام أهل السُّنّة! وعندهم غلوّ في حُكم البدعَة سواء من حيث توصيف البدعة أو من حيثُ الحُكم على من وقع في بدعة أو من حيث التّفريق لا يُفرِّقون بين بدعة مُكفِّرة عمليًّا في الأحكام وبين بدعة غير مُكفِّرة

غلوّهم في الحُكم في القراءة في كتب أهل البدع مع تناقض لهم في ذلك، فعندهم

أوّلا: خلطٌ في مفهوم ما هي كتب أهل البدع التي نهى السّلف عن قراءتها، فإذا وُجد كتابٌ علميّ يخدم الحديث والقرآن واللّغة وغير ذلك وكان مُصنِّفه قد زلّت قدمه في شيء اعتبروا القراءة في كتاب هذا المُصنِّف وفي هذا المُصنَّف قراءة في كتب أهل البدع مُحرّمة ومن فعلها فهو مُبتدع، فيُركِّبون لا يُفرِّقون بين الكُتُب التي تُصنَّف للبدعة وبين الكُتُب التي صُنِّفت لخدمة فنون وأنواع فروع الشّريعَة مع زَلَل وقع من أصحابها، فهم يعتبرون ذلك كلّه من القراءة في كتب أهل البدع

ولهذا لمّا فعلوا تلك الأفعال ونُقِلت عنهم الأقوال في وجوب إحراق فتح الباري وإتلافه ونحو ذلك توالت عليهم ضربات أئمّة السُّنّة من الشّام ونجدٍ والحجاز واليَمَن في بيان أنّهم على أولى إن صحّ لو كان كما يقول شيخنا مقبل: لو كان يجوز التّعذيب بالنّار لكان إحراقه أولى من إحراق فتح الباري

فالشّاهد أنّهم

 أوّلاً: يغلون فيَعْتَبِرُونَ هذه المُصنّفات هي كتب أهل البدع التي نصّ عليها السّلف

 ثانيًا: يعتبرون أنّ من نظر فيها فقد ابتدع

 ثالثًا: يتناقضون

فإذا بهم بعد ذلك إذا صنّفوا أو نقلوا أو كتبوا أو أرادوا أن يجمعوا في باب ما كما جمع محمود الحدّاد فيما يتعلّق بالحفظ للعلم، وكما جمع ربيبه وطفله الذي ربّاه عادل آل حمدان الغامدي الجدّي في جدّة لمّا جمع أحكام الأطفال والمُعلِّمين والمُتعلِّمين؛ فيجمعون ذلك ويأخذونه من كتب هم موصوفون عندهم بأنّهم من طُغاة وعُتاة أهل البدع! ألا نزّلوا هذا الحكم على أنفسهم وأنّهم بذلك قد صاروا مبتدعة ضُلاّلاً؟

فإذن: غلوّهم في بعض القراءة في كتب أهل البدع احتوى على هذين الأمرين مع تناقض فيه

ولهم جوانبُ أخرى من الغُلُوّ، فإذن هؤلاء ينبغي أن يُعرَف أنّهم لمّا كانوا فصيلاً من فصائل التّكفيريِّين، فإنّ رائحة الحدّاديّة أنّهم فرقة تكفيريّة لكنّها تستّرت بالأثر والحديث، وهُمْ لا يلزم أن يكون كلّ فرق الحدّاديّة وأصنافهم على قول واحد! حتّى يُقال: ائتني بالحدّاديّ بتعريفٍ جامع مانع لا يدخل فيه غيره ولا يخرج منهُ من هُوَ منه، فهذا غير صحيح وغير (كلمة لم أفهمها) حتّى في توصيف وتصنيف الفرق القديمة والحديثة، فَهُمْ فيما كما أنّ الخوارج فرق كثيرة مُتنازعَة فالحدّاديّة فرقٌ كثيرةٌ مُتنازعَة

الخوارج أحبطوا الأعمال بكبائر الذّنوب والآثام، وهؤلاء الحدّاديّة أحبطوا الأعمال كلّها بالبدعة يفعلها الرّجل، فعندهم: البدعة الواحدة مُحبطةٌ لجميع الأعمال! كالخوارج في إحباط جميع الأعمال بالكبيرة! فلمّا علمَ أهل البِدع من الحركيِّين قُطبيِّين أو سروريِّين وهم من أفراخ الإخوان المسلمين وفصائلهم؛ لمّا علموا أنّ هذه الفرقة الغاليَة التي شقّت منهم هي أقوى سلاح لضرب دعوة أهل السُّنّة، فهاهُوَ عبد الرّحمن بن عبد الخالق بن يوسف الأب الرّوحيّ لجمعية وكيان إحياء التّراث الإسلاميّ أنّه لمّا وجد هذه البقائع والجرائم من محمود الحدّاد وهو يعرفه ويعرف أنّها أقواله وأفعاله نسبها إلى أشياخ السُّنّة وأئمّة الهُدَى كما كان هُوَ يُعبِّر عن الشّيخ ربيع بقوله: إنِّي أعتقد أنّ الشّيخ ربيعا من أئمّة الهُدَى كما كتبه عبد الرّحمن عبد الخالق نفسه ونشره

فإذن: ينسب هذه الجرائم إلى المشايخ السّلفيِّين في المدينة النّبويّة! ثُمّ إلى كلّ من عرف معرفتهم بحال هذه الجماعات!

فالحقيقة أيّها الإخوة: أنّ تمركزهم –نعم- نشأوا في السّعوديّة من حيث أنّ الذي أنشأهم هو محمود الحدّاد وهو الذي تظاهر بالآثار وربّى شبابا صغارا أحداثا على ذلك اليوم هم في الأربعينيّان والخمسينيّات من أسنانهم، لهم تواجد مُكثَّفٌ في جُدّة وفي الطّائف وفي الرّياض كمدينة وفي الخرج من الرِّياض وفي القصيم وفي المنطقة الشّرقيّة لأفراخ صغار غدًا سيعودون كبارًا إن لم يُكشَف أمرهم، فإنّهم يتنقّلون وينقلون ما يتعلّق بمذهبهم وأقوالهم بسرّيّة وإلاّ من وثقوا بهِ

ولهذا وصل إلينا من أخبارهم بعض ما يسّره الله ممّن عرف خُبث طريقتهم، فكانوا يمتحنون في رابغ وفي ينبع وفي المدينة بعض أفراخ المدينة يمتحنون الشّباب بتبديع ابن باز! فإذا بدّعوا ابن باز أتوا به

وأوّل ما يتظاهرون –أيضا وهذا أمر مُهمّ- أنّ من سماتهم: التّحذير لا من كتب أهل البدع فحسب بغلوّ فيه وإنّما يُحذِّرون من كتب العصريِّين السّلفيِّين فيبدأ بحيلة لطيفة: لا حاجتك لكتب المعاصرين! ابقَ مع كتب السّلف الأوّلين! القرون الثّلاثة

فَهُمْ يتظاهرون بالعناية بكُتُبِ السّلف تحقيقًا ودراسةً وتدريسًا حتّى أنّ بعضهم في الطّائف كان يقرأ على الشّيخ ابن باز كتاب السُّنّة لابن أبي عاصم ويطعن في الشّيخ ابن باز! ويُضلِّلُهُ ويستهزأ به! فلمّا قيل له: إذًا لمَ تقرأ عليه؟ قال: ليُقيم عليه الحُجّة

وهاهُوَ حدّاديٌّ آخر كان يحلف أيمانًا مُغلّظة في جُدّة ويقول: والله ما يعرف هؤلاء المشايخ لا ابن باز ولا ابن فوزان ولا ابن عثيمين هؤلاء عمرهم ما قرؤوا كتب السُّنّة ولا يعرفونها! هؤلاء بعيدون عن كتب السُّنّة لا يعرفونها

فإذن: عندهم تنفير من الأخذ عن علماء السُّنّة المعاصرين ومن الأخذ من كتبهم والتّزهيد، فكُلّ من سمعتموه أو رأيتموه يُحذِّر ويُزهِّد في كُتُب أئمّة السُّنّة المعاصرين وأشياخها ويستُرُ ذلك بقوله: عليكَ بكتب الأئمّة المُتقدِّمين وكُتُب القرون السّلف الماضين فاعْلَم أنّ هذا منهُم

أكتفي بهذا، فإن بقيَ لِيَ وقتٌ أضفتُ إليهِ بعدُ ما يشاء الله.اهـ (1

وفرّغه:/ أبو عبد الرحمن أسامة

18 / شعبان / 1434هـ

 

clipart_fleches_0198.pngOriginal en arabe

 

copié de spfbirmingham.com

 

Cheikh Abou Abbâss Âdil Mansour - الشيخ أبي العباس عادل منصور

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Groupes égarés - الفرق الضالة

FQEF.png

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Groupes égarés - الفرق الضالة

BprumORCcAAfzWOJe n’ai rien à rajouter (1) concernant la Haddâdiyyah et ce qui a résulté d’eux si ce n’est un rajout et je le considère, en ce qui me concerne et en ce qui concerne mes frères qui ont entendu les paroles des chouioukhs, comme une leçon pratique, une mise en application dans la réalité de ce qu’ont dit les chouyoukhs et que les paroles que vous avez entendues existent réellement dans le Monde des Hommes.

 

Celui qui est mon bonheur –Abou Al-‘Abbâs ‘Âdil Mansour qu’Allah le préserve- a parlé de la Haddâdiyyah dans le Royaume (d’Arabie Saoudite) et il a cité des régions au Yémen et il a cité des personnes dans le Royaume (d’Arabie Saoudite) et la manière dont Al-Haddâdiyyah a pénétré dans certaines régions dans le Royaume (d’Arabie Saoudite) et il y a cité des régions et a cité certains individus.

 

Ce que je voudrais maintenant c’est vous citer cet ardent haddâdî égaré qui est de mon pays, qui est égyptien.


À l’heure où je vous parle il est en Egypte et je vais vous dire ce qui va établir la véracité et la réalité de ce qu’ont dit les chouioukhs en ce qui concerne les traces de la Haddâdiyyah et la manière graduelle qu’ils ont de procéder.


Nous avons en Egypte une école à la tête de laquelle se trouve l’une des têtes de la Haddâdiyyah en Egypte et c’est celui dont le nom est ‘Imâd Farrâj.


Celui-ci est un exemple réel et pratique de ce qu’ont dit les chouioukhs : Son excellence Cheikh Bin Ramzân et son excellence Cheikh Ahmad As-Soubay’î et son excellence Cheikh Ahmad Bâzmoul et son excellence Cheikh Abou Al-‘Abbâs.


Et cet homme qui est l’une des têtes de la Haddâdiyyah est celui qui fait maintenant beaucoup d’efforts pour propager le livre écrit par Mahmoud Al-Haddâd qui a pour titre "Al-Khamîs" qui donc a été écrit par Mahmoud Al-Haddâd : cet ignoble individu égyptien qui a écrit ce livre à Médine et l’avait anciennement appelé "Al-Khamîs" : c’est-à-dire : l’armée.

 

Le titre du livre est "Al-Khamîs" : c’est-à-dire : l’armée.


Et le contenu de ce livre est la critique des imams des Gens de la Sunnah et à leur tête Al-Albânî comme le dit l’imam Rabî’.


Et voici donc son fruit en Egypte actuellement lorsque cet enfant ‘Imâd Farrâj –et je n’ai jamais cité son histoire et je ne l’ai jamais diffusée jusqu’à ce que ce ‘Imâd Farrâj fasse paraître sur son site et sur les sites haddâdîs en Egypte, il fit paraître un écrit ayant pour titre "Entre Al-Albânî et Al-Haddâd"- et donc je ne l’ai jamais cité jusqu’à ce qu’il dise au sujet d’Al-Albânî et de Rabî’ qu’ils font tous deux partie des leaders de l’égarement.


Et il a dit au sujet de Rabî’ –et cela se trouve sur son site de sa voix et de sa parole- "Que la malédiction d’Allah soit sur Rabî’ et sur ceux qui l’assistent !".


Avant cela je ne l’avais jamais cité et donc lorsqu’il a écrit et a aidé Al-Haddâd cet ignoble individu égyptien –qu’Allah ne bénisse aucun des deux !- ces deux individus sont des têtes de l’ignorance en Egypte.


Et donc après qu’il ait fait cela je l’ai cité et j’ai raconté son histoire avec moi et son histoire est la suivante :


Son histoire a commencé –et comme le disent les chouioukhs cela est la méthodologie d’Al-Haddâdiyyah à leur début- lorsqu’il a commencé à diffuser les âthâr et lorsqu’il a commencé à les vérifier et à les classer en authentiques et faibles sur son site et dans ses épîtres et il était actif dans l’incitation des jeunes à (étudier) les âthâr mais de plus ce ‘Imâd Farrâj a des explications de certains livres de nos savants mais de plus il a parlé (au sujet de) et il a expliqué certaines épîtres de Cheikh Mohammad bin ‘Abdil-Wahhâb le cheikh de la da’wah et il a des explications de certaines paroles des chouioukhs dans leurs épîtres : les imams de la da’wah du Najd et ce à tel point que beaucoup de jeunes ont penché vers lui dans le Sud de l’Egypte parmi les gens d’As-Sa’îd.


Et comme à mon habitude je suis diligent quant à connaître tout sunnite qu’il soit petit ou grand.


Je me tiens au courant au sujet de ceux qui en apparence ont la voix de la Sunnah en Egypte.


Quoiqu’il en soit, j’ai commencé à me tenir au courant au sujet de cet homme qui est un jeune.


Ce que je veux dire c’est qu’un jour il m’appela (me disant) : "Je voudrais te rencontrer et j’ai demandé à untel et untel qui n’ont pas voulu me rencontrer" et je lui ai dit : "Bienvenue ! Ma demeure t’est ouverte à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit !".


Et lorsqu’il vint dans ma région alors que lui est du sud de l’Egypte alors que moi je suis du Caire à Al-Qaliyoubiyyah ; il vint à moi et je lui avais dit de venir sans rendez-vous et donc il vint et il passa la nuit chez moi et il resta chez moi jusqu’au deuxième jour et je fus surpris de sa parole au sujet d’Al-Irj☠(2) et de sa critique insinuée d’Al-Albânî alors qu’il disait sur son site : "Moi, j’atteste l’imamat des deux imams Rabî’ et Al-Albânî" et il parlait dans son site- le site de ‘Imâd Farrâj du nom de site du sud de l’Egypte- de l’imamat de Rabî’ et d’Al-Albânî mais de plus il partit chez Cheikh Rabî’ et le rencontra là-bas.


Et donc je fus surpris qu’il accusait Al-Albânî d’Irj☠et qu’il calomniait Rabî’ et Al-Albânî.


Il dormit donc (chez moi) et nous continuâmes le débat jusqu’à l’aube et ensuite je lui dis : "Repose-toi maintenant et nous finirons après que tu aies dormi" et donc après que nous priâmes la prière de l’aube nous revînmes et nous déjeunâmes et nous continuâmes le débat de la prière du Dhohr jusqu’à presque la prière du Maghrib.


Le débat prit fin et il se leva et me fit l’accolade et m’embrassa la tête et me dit : "Par Allah ! Ô mon oncle ! Cheikh !".


Et il me dit en dialecte d’As-Sa’îd : "Je ne suis pas de ton niveau !".


Et je ne cite cela que par nécessité et la sincérité est entre moi et Allah.


Quoiqu’il en soit il m’a dit : "Ô cheikh ! Je ne suis pas de ton niveau et qu’Allah te récompense en bien car j’ai appris".


Je lui dis : "Es-tu sûr ?".


Il dit : "Oui !".


Je lui dis : "Tends ta main !".


Il tendit donc sa main et je lui ai tapé la main et je lui ai dit :

"Comporte-toi bien envers les savants !

Comporte-toi bien envers les savants !

Un petit comme moi parmi les Gens de la Sunnah t’a réduit à l’impuissance !

Qu’en serait-il si tu t’asseyais avec les savants ?!

Un petit comme moi parmi les Gens de la Sunnah t’a réduit à l’impuissance !

Qu’en serait-il si tu t’asseyais avec les savants ?!".


Je dis : "Moi je vais me tenir au courant à ton sujet et je vais demander à Allah qu’Il t’accorde la vertu et ma demeure t’est ouverte" et l’homme partit et voici qu’après une année ou deux –je ne me rappelle plus avec exactitude- le voici levant le drapeau de la Haddâdiyyah et le voici maintenant qui travaille avec force à diffuser les écrits de Mahmoud Al-Haddâd l’Egyptien –qu’Allah ne le bénisse pas- qui a écrit son livre "Al-Khamîs" "L’armée nombreuse" c’est-à-dire contre Al-Albânî et l’imam Rabî’ l’a réfuté mais il (Al-Haddâd) n’a pas diffusé son livre là-bas à Médine.


Maintenant cet individu ignoble ‘Imâd Farrâj fait partie de ceux qui y travaillent ardemment jusqu’à ce qu’il dise dernièrement cette parole en raison de laquelle je crains pour lui la grande calamité car il a dit :"Que la malédiction d’Allah soit sur Rabî’ et ceux qui respectent grandement Rabî’ !".


Et il dit qu’Al-Albânî et Rabî’ sont tous deux des imams de l’égarement !


Et ceci appuie tout-à-fait ce qu’ont dit les chouioukhs lorsqu’ils ont dit comment Al-Haddâdiyyah commencent et où ils finissent.


Ils finissent par juger mécréant à tel point qu’il dit au sujet d’Al-Hâfidh ibn Hajar qu’Al-Hâfidh ibn Hajar mérite plus que le mot innovateur !


(A ce moment de l’audio on entend Cheikh Ahmad As-Soubay’î –qu’Allah le préserve- dire : As-staghfirou Allah !).


Ibn Hajar mérite plus que le mot innovateur !


De cette manière vous apparaît que les chouioukhs qui sont présents et leurs grands chouioukhs, car ils ont saisi (la réalité) de ceux-là, sont ceux qui connaissent la réalité des gens de l’innovation (religieuse) et c’est pour cela qu’il nous est obligatoire de suivre nos savants et nous demandons à Allah qu’Il nous protège tous.

 

(1) N.d.t : Cheikh Khâlid ‘Abder-Rahmân -qu’Allah le préserve- a fait cette allocution dans le cadre d’un colloque où une série de savants ont participé et ont chacun à leur tour donné une allocution sur Al-Haddâdiyyah parmi d’autres groupes. Le colloque avait pour titre : "Asnâf wa sifât ba’di al-moukhâlifîna li da’wati-lhaq" : "Catégories et caractéristiques de certains de ceux qui s’opposent au prêche de vérité". Les participants étaient : Cheikh Ahmad As-Soubay’î, Cheikh Ahmad Bâzmoul, Cheikh Khâlid Abder-Rahmân, Cheikh Âdil Mansour, Cheikh Mohammad bin Ramzân et Cheikh Mohammad Al-Anjarî –qu’Allah les préserve tous. Source pour les audios du colloque : http://annahj.com/audio/

(2) N.d.t : De faire sortir les actions de la Foi. Donc pour les Mourjites, les actions ne font pas partie de la Foi ! Voir Charh Loum’at Al-I’tiqâd de Cheikh Al-‘Othaymîn p.88.


Source : annahj.com/audio/

copié de spfbirmingham.com

 

 

Cheikh Khâlid Ibn AbderRahman Zaky al-Maçry - الشيخ خالد بن عبدالرحمن زكي المصري

Par 3ilm.char3i - La science legiferee - Publié dans : Groupes égarés - الفرق الضالة

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés