Mise en garde à l’attention des épouses

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Mise en garde à l’attention des épouses

L’épouse vertueuse et bénie :

 

Craint que son époux soit en colère contre elle, car elle sait que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Il y a trois personnes dont la prière ne dépasse les oreilles : l’esclave en fuite, jusqu’à ce qu’il revienne, ainsi qu’une femme qui passe la nuit alors que son époux est en colère contre elle et un imam qui dirige la prière de gens qui le détestent».

 

La femme bénie, lorsqu’elle est en colère contre son époux ne se détourne pas de lui, ni en aucun cas ne délaisse le lit de son époux, quand bien même elle est énervée.

 

Ceci car elle a connaissance que son Prophète, le véridique et digne d’être cru صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Lorsque la femme passe la nuit en délaissant le lit de son époux les anges la maudissent jusqu’à ce qu’elle arrive au matin».

 

• Où sont donc les femmes par rapport à cela ?

 

• Où sont les femmes de cette époque ?

 

• Où sont certaines femmes dont l’une d’elle lorsqu’elle est en colère prend sa valise et s’en va au domicile de ses parents et y reste pour des jours, et dont les parents s’en prennent à son époux et le privent de son droit, qui n’incitent pas leur fille à retourner auprès de lui, ne la corrigent pas ni ne lui prodiguent enseignement !

 

Cette dernière n’est-elle pas en position de celle qui délaisse le lit de son époux ?!

 

Elle est certes -par Allâh- en cette position de celle qui délaisse le lit de son époux, alors que son Prophète صلى الله عليه وسلم l’a informée que :

 

«Lorsque la femme passe la nuit en délaissant le lit de son époux les anges la maudissent jusqu’à ce qu’elle arrive au matin ».

 

حَق الزَّوجين (٣٣-٣٤)

Publié par la chaîne Telegram قناة كونـي سلفيّة على الجادة - @kounisalafiya

 تنبيه وتحذير للزوجات

قال الشَّيخ سليمان الرحِيلي -حفظه الله

الزَّوجة الصَّالحة المباركة
 تهابُ أن يسخط عليها زوجها؛ لأنها تعلم أن النبي -ﷺ- قال

"ثلاثة لا تُجاوز صلاتهم آذانهم: العبد الآبق حتى يرجع، وامرأة باتت وزوجها عليها ساخط، وإمام أمّ قومًا وهم له كارهون"

المَرأة المُباركة إذا غضِبت من زوجِها، لا تهجره، ولا تهجر فِراش زوجها أبدًا، ولو كانت غاضِبة؛ لأنها تعلم أن نبيّها الصَّادق المصدُوق -ﷺ- قال:

"إِذَا بَاتَتِ المَرْأَةُ هَاجِرَةً فِرَاشَ زَوْجهَا لَعنتْهَا المَلائِكَةُ حَتَّى تُصْبِحَ"

• فأين النِّساء مِن هذا؟!
• أين نساء هَذا الزمان؟!‏ أين بعض النِّساء التي إذا
• غضبت إحداهنَّ، أخذت حقيبتها، وذهبت إلى بيتِ أهلها، وبقيت في بيتِ أهلها أيامًا، وأهلها يتصدّون لزوجها، يمنعونه حقَّه، ولا يحثّونها على الرُّجوع إليه، ولا يُأدّبونها، ولا يُعلّمونها!

 أليسَت هذه مهاجِرة لفراش زوجها؟!‏

إنها -والله- لزوجة، وإنها لمهاجرة فراش زوجها، ونبيّنا -ﷺ- أخبرها

"أنّ المَرْأة إِذَا بَاتَتِ هَاجِرَةً فِرَاشَ زَوْجهَا لَعنتْهَا المَلائِكَةُ حَتَّى تُصْبِحَ"

حَق الزَّوجين (٣٣-٣٤)

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Y a-t-il un moyen d’éducation plus grandiose que la science ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Y a-t-il un moyen d’éducation plus grandiose que la science ? (audio)

Question :

 

Quelle orientation de votre éminence à celui qui voit que l’apprentissage de la science n’est pas adapté aux enfants et aux jeunes en s’appuyant sur le fait que l’apprentissage de la science est moins important que l’éducation, et que par conséquent la science s’apprend par la suite.

 

Réponse :

 

Y a-t-il un moyen d’éducation plus grandiose que la science ?

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم dit à Ibn ‘Abbas :

 

«Ô jeune enfant, je vais t’apprendre quelques mots, observe les commandements d’Allâh,

Il te protégera.

Observe les commandements d’Allâh, tu Le trouveras devant toi.

Si tu demandes quelque chose, demande-le à Allâh.

Si tu recherches de l’aide, recherche l’aide d’Allâh»

(jusqu’à la fin du hadith)

 

Il y a ici deux points :

 

Le premier, dans sa parole صلى الله عليه وسلم : «Je vais t’enseigner»

 

Ainsi l’éducation des enfants et des jeunes doit se faire avec l’enseignement qui convient à leur niveau et avec une méthode qui leur plait et qu’ils aiment.

 

Ceci est la méthode correcte.

 

Ceci est la méthode prophétique.

 

Ceci est la méthode salafiyyah qu’appliquaient les pieux prédécesseurs.

 

Cependant cela ne veut pas dire que nous prenons un enfant de neuf ou dix ans en lui disant étudie ce livre puis explique-le, tout dépend des aptitudes et des compétences de chacun.

 

Mais l’apprentissage est le moyen menant à l’éducation.

 

Puis il صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Observe les commandements d’Allâh, Il te protégera.

Observe les commandements d’Allâh, tu Le trouveras devant toi.

Si tu demandes quelque chose, demande-le à Allâh.

Et si tu recherches de l’aide, recherche l’aide d’Allâh»

 

Ceci est l’enseignement de quoi ?

 

De l’unicité d’Allâh.

 

Il n’y a pas de piété et de droiture dans l’éducation sans l’enseignement et plus particulièrement l’enseignement de l’unicité d’Allâh, et de ce qui mène les âmes à la droiture.

 

Mais la méthode, à savoir comment enseigner, comment faire comprendre ces enseignements aux gens, cela dépend de chacun, de ses aptitudes, ses prédispositions, du temps et de l’endroit.

 

 Publié par la Chaîne Telegram منهاج السالكات - MinhaajAsSaalikaat

السؤال : ما توجيه فضيلتكم لمن لا يرى طلب العلم للناشئة بحجة أن طلب العلم ليس بأهم من التربية وأن طلب العلم يأتي بعد ذلك ؟

الجواب : وهل ثم وسيلة للتربية أعظم من العلم ؟ ابن عباس – رضي الله عنه قال له النبي عليه الصلاة والسلام

(( يا غلام إني أعلمك كلمات : احفظ الله يحفظك ، احفظ الله تجده تجاهك ، إذا سألت فاسأل الله وإذا استعنت فاستعن بالله ))

إلى آخر الحديث وهنا وقفتان جوابًا على السؤال الأولى الحظ قوله (( أعلمك )) فتربية الغلمان ، تربية الشباب بالتعليم الذي يناسب مستواهم وبالطريقة المحببة إلى أنفسهم هذه هي الطريقة الصحيحة وهي الطريقة النبوية وهي السلفية التي عملها السلف الصالح ، لكن ليس معناه أنك تأخذ أبو تسع سنين وعشر سنين تقول له : أدرس كتاب وأشرحه . هذا بحسب اختلافات الناس واستعداداتهم لكن التعليم هو وسيلة التربية . ثم قال

(( إذا سألت فاسأل الله وإذا استعنت فاستعن بالله ))

  احفظ الله يحفظك ، أحفظ الله تجده تجاهك هذا تعليم لإيش لتوحيد الله –جل وعلا – فإذًا لا صلاح في التربية إلا بالتعليم وخاصة تعليم التوحيد وما به صلاح النفوس لكن الوسيلة كيف تعلم ؟  كيف توصل هذه المعاني إلى النفس ؟ هذه تختلف باختلاف الناس والاستعدادات والزمان والمكان

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh - الشيخ صالح بن عبد العزيز بن محمد بن إبراهيم آل الشيخ

Partager cet article

Comment protège-t-on les enfants du mauvais oeil ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Comment protège-t-on les enfants du mauvais oeil ? (audio)

Question :

 

Ce questionneur demande: votre Éminence, comment protège-t-on les enfants du mauvais oeil (3ayn) qu'Allâh vous préserve ?

 

Réponse :

 

Au moyen de l'invocation.

 

Tu dis à l'enfant :

 

أُعِيذُكَ بِكَلِماتِ اللهِ التَّامَّاتِ مِنْ شَرِّ ما خَلَقَ
Ou3îdhouka bikalimâti Llahi t-tâmmâti min charrî ma khalaqa
"Je cherche pour toi la protection auprès des paroles parfaites d’Allâh contre le mal qu'Il a créé"

 

Trois fois avant de dormir, ou la journée, ou même à n'importe quel moment, tu cherches la protection auprès d'Allâh pour lui.

 

Le Prophète عليه الصلاة والسلام cherchait la protection auprès d'Allâh pour Al Hasan et Al Houssayn, il disait :

 

أُعِيذُكُما بِكَلِماتِ اللهِ التّاماتِ مِنْ كُلِّ شَيْطانٍ وَهامَّةٍ، وَمِنْ كُلِّ عَيْنٍ لامَة
Ou3îdhoukoumâ bikalimâti Llahi t-tâmmâti min koulli chaytânin wa hâmmah, wa min koulli 3aynin lâmah
"Je cherche pour vous la protection auprès des paroles parfaites d’Allâh contre tout démon, contre tout bête (ou toute chose) nuisible et contre tout mauvais oeil."

 

Toi tu dis pareil, tu dis à l'enfant : "Je cherche pour toi la protection...", et si c'est un groupe d'enfants tu dis :

 

أُعِيذُكُمْ بِكَلِماتِ اللهِ التّاماتِ مِنْ كُلِّ شَيْطانٍ وَهامَّةٍ، وَمِنْ كُلِّ عَيْنٍ لامَة
Ou3îdhoukoum bikalimâti Llahi t-tâmmâti min koulli chaytânin wa hâmmah, wa min koulli 3aynin lâmah
"Je cherche pour vous la protection auprès des paroles parfaites d’Allâh contre tout démon, contre tout bête (ou toute chose) nuisible et contre tout mauvais oeil."

 

Publié par la chaîne Telegram - Paroles Précieuses فوائد - @parolesprecieuses

كيفية وقاية الأطفال من العين

 السؤال: هذا السائل يقول: سماحة الشيخ كيف نقي الأطفال من العين حفظكم الله؟

نص الإجابة: بالدعاء تقول للطفل: أعيذك بكلمات الله التامات من شر ما خلق

أعيذك بكلمات الله التامات من شر ما خلق

ثلاث مرات، عند نومه، أو في النهار، أو في أي وقت، الدعاء، تعويذه بالله، كان النبي يعوذ الحسن والحسين عليه الصلاة والسلام يقول

أعيذكما بكلمات الله التامة من كل شيطان وهامة، ومن كل عين لامة

هكذا أنت تقول، تقول للطفل

أعيذك، كان جماعة تقول: أعيذكم بكلمات الله التامة، من كل شيطان وهامة، ومن كل عين لامة

نعم

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Sens du hadith : « Le mort est châtié dans sa tombe à cause des pleurs des siens sur lui » (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Sens du hadith : « Le mort est châtié dans sa tombe à cause des pleurs des siens sur lui » (audio)

Le lecteur :

 

Et sa parole صلى الله عليه وسلم  : « Le mort est châtié dans sa tombe à cause des pleurs des siens sur lui », c'est-à-dire qu'il a mal et souffre.

 

Commentaire du Cheikh :

 

Ce hadîth figure dans le Sahîh : « Le mort est châtié dans sa tombe à cause des lamentations qui sont faites sur lui » ou : « à cause des pleurs des siens sur lui ».

 

Ils ont dit : comment se-fait-il qu'il soit châtié alors qu'il ne s'agit pas d'un acte qu'il a commis ? Et Allâh عز وجل dit : 《 personne ne portera le fardeau (responsabilité) d'autrui. 》

 

Ils y ont apporté deux réponses.

 

Première réponse : ce qui est sous-entendu, c'est celui qui recommande aux siens de se lamenter sur lui. Avant de mourir, il leur fait cette recommandation. Il l'a donc agréé et le leur a recommandé. "Si je meurs, alors pleure-moi tel que je le mérite, et frappe-toi les joues pour moi ô Oum Ma'bad" (ndt : vers de poésie). Il en est venu à le recommander, le fait de se frapper les joues, etc. Donc, c'est ce que le hadîth laisserait entendre et Allâh est plus savant.

 

Et le deuxième avis, lequel est correct : ce qu'il a mentionné ici. A savoir : ce qui est voulu, ce n'est pas le châtiment par le feu, mais le châtiment par la douleur, c'est-à-dire qu'il souffre quand ils pleurent et se lamentent sur lui, il souffre de leur acte, il en souffre psychologiquement, cette chose le tourmente tandis qu'il est dans sa tombe et ne l'agrée pas.

 

Traduit par la chaîne Telegram - Farâ'id Al-Fawâ'id - @faraidfawaidfr

Publié par 3ilmchar3i.net

D'après 'Omar Ibn Al Khattab (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit :

 

« Le mort est châtié dans sa tombe à cause des lamentations qui sont faites sur lui ».

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°1292 et par Mouslim dans son Sahih n°927)

 

عن عمر بن الخطاب رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم

الميت يعذب في قبره بما نيح عليه

(رواه البخاري في صحيحه رقم ١٢٩٢ و مسلم في صحيحه رقم ٩٢٧)

 

Publié par hadithdujour.com

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Plus importantes que la respiration ! (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Plus importantes que la respiration ! (audio-vidéo)

C'est toi qui es à blâmer !

 

Si tu es atteint de quoi que ce soit de désagréable, et bien ne blâme que ta propre personne !

 

Les formules d’évocation du matin et du soir, par exemple, sont plus importantes que la respiration !

 

Elles se doivent d’être une règle à laquelle on ne déroge pas !

 

Plus importantes que la respiration !

 

Prends garde à ne pas les négliger !

 

Car si tel est le cas, et bien tu te seras engagé dans la bataille sans aucune arme !

 

Poitrine découverte !

 

Et tu auras fait de toi une cible pour un ennemi qui ne te fera aucune pitié !

 

 Traduit et publié par la chaîne Telegram - Ceci est notre croyance - @ceci_est_notre_croyance

Cheikh Muhammad Sa’îd Raslân - الشيخ محمد سعيد رسلان

Partager cet article

L'attisement politique des jeunes (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L'attisement politique des jeunes (audio)

Dans le passé, lorsqu'un enseignant donnait cours ou une conférence, les questions portaient sur le dogme, les jugements, les transactions, les questions étaient toutes religieuses et scientifiques.

 

Alors qu'aujourd'hui, des questions politiques te parvenant, indiquent que les jeunes sont politiquement attisés, et cet attisement les détourne de la science.

 

Me croyez-vous si je dis que parmi les questions que je reçois, un individu m'a récemment demandé - je préfère ne pas mentionner la ville où cette question fut posée - il m'a demandé : "yâ cheikh, nous voudrions que tu nous clarifies les conditions pour se révolter contre les dirigeants ?".

 

Écoutez cette question subtile : "clarifie-nous les conditions pour se révolter contre les dirigeants ?", en ces termes.

 

Je suis resté confus, "les conditions pour se révolter" !

 

Il n'a pas interrogé au sujet des conditions de la prière, ou des conditions des ablutions, ou des règles de vente - les ventes caduques et autre que cela - "les conditions pour se révolter contre les dirigeants" !

 

J'ai dit tel que dans la réponse :

 

Je ne sais pas comment l'individu qui vit dans cette société a pu penser à la révolte, au point d'interroger sur les conditions pour se révolter ?

Et existe-t-il ici un facteur nécessitant de se révolter contre les dirigeants ?

Quel est-il ?

Quelles sont les choses qui t'ont agité et t'ont attisé au point que tu interroges au sujet des conditions pour se révolter contre les dirigeants ?

Et qu'est-ce qui t'a amené à discuter de ce sujet ?

 

Ce n'est pas lui qui est à blâmer.

 

C'est plutôt nous, les étudiants en science, qui sommes à blâmer, car nous avons abandonné les jeunes et l'attisement politique depuis longtemps, nos jeunes sont attisés depuis longtemps, des attiseurs les attisent de l'intérieur, et ceux qui attisent de l'intérieur sont eux-mêmes attisés de l'extérieur, ils ont été attisés, devenant ainsi frénétiques et ont attisé à leur tour.

 

C'est ce qui s'est passé, telle est la réalité.

 

Nos jeunes aujourd'hui, qui sont devenus des docteurs, des savants et des prédicateurs, sont attisés par des attiseurs parmi ceux qui les envient de ce bienfait : le bienfait de la sécurité et de la stabilité, le bienfait de la croyance saine, le bienfait de la gouvernance islamique.

 

Des gens qui les ont enviés et les ont attisés contre ce pays.

 

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

Publié par 3ilmchar3i.net

فيما مضى إذا درّس المدرس أو ألقى محاضرة، تأتي الأسئلة: أسئلة في العقيدة، أسئلة في الأحكام، أسئلة في المعاملات؛ أسئلة كلها دينية وعلمية، أما اليوم تأتيك أسئلة سياسية، تدل على أن الشباب هُيِّجوا تهييجًا سياسيًّا، وهذا التهييج شغلهم عن العلم

هل تصدقوا إذا قلت: من ضمن الأسئلة التي تردني، سألني سائل قريبًا -لا أستحسن أن أذكر المدينة التي سئلت فيها- قال السائل: «يا شيخ، نريد أن تبيّن لنا شروط الخروج على الحكام؟». استمعوا إلى هذا السؤال اللطيف: «بيّن لنا شروط الخروج على الحكام؟» بهذه العبارة! وقفتُ حائرًا، «شروط الخروج»! لم يسأل عن شروط الصلاة، أو شروط الوضوء، أو عن أحكام البيع -البيوع الفاسدة وغيرها-، «شروط الخروج على الحكام»!

قلتُ فيما قلت في الجواب: الإنسان الذي يعيش في هذا المجتمع، لست أدري كيف فكَّر في الخروج، حتى يسأل عن شروط الخروج؟! وهل هنا ما يوجب الخروج على الحكام؟ ما هو؟ ما هي الأشياء التي حرَّكتكَ وهيَّجتك حتى تسأل عن شروط الخروج على الحكام؟ وما الذي جعلك تخوض في هذا المعنى؟

ليس هو الذي يعاتَب، بل يجب أن نعاتَب نحن طلاب العلم؛ لأننا تركنا الشباب والتهييج السياسي فترة طويلة، يهيَّج شبابُنا من فترة طويلة، يهيِّجهم المهيِّجون من الداخل، والذين يهيِّجون من الداخل هيِّجوا هم من الخارج، هُيِّجوا فتهَيَّجوا فهَيَّجوا. هذا الذي وقع، هذا الواقع؛ شبابنا الذين أصبحوا دكاترة اليوم وعلماء ودعاة هيَّجهم من هيَّجهم من الذين حسدوهم على هذه النعمة: على نعمة الأمن والاستقرار، ونعمة سلامة العقيدة، ونعمة الحكم الإسلامي، أناس حسدوهم وهيَّجوهم ضد هذا البلد

Cheikh Mohammad Âman bnou 'Alî Al-Jâmî - الشيخ محمد أمان بن علي الجامي

Partager cet article

Le hijab de ta fille n'est pas une liberté individuelle

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le hijab de ta fille n'est pas une liberté individuelle

Le hijab de ta fille n'est pas une liberté individuelle pour elle, ni pour toi.

 

Il s'agit plutôt d'un devoir religieux qui lui incombe et qui t'incombe de lui imposer.

 

C'est en effet un droit d'Allâh, en lequel l'individu ne détient nulle liberté, et toi tu es responsable de ta famille le Jour de la Résurrection devant Allâh.

 

Tel est le dogme du musulman.

 

La liberté individuelle, et l'absence d'autorité du père sur ses enfants, sont le dogme du libéral qui ne croit pas en sa servitude envers son Seigneur, prends donc garde !

 

Publié sur son compte Twitter en date du 21 rabi3 el-akhir 1443h (correspondant au 26 novembre 2021)

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

Publié par 3ilmchar3i.net

حجاب ابنتك ليس حرية شخصية لها ولا لك، بل هو واجب شرعي عليها وواجب عليك أن تلزمها به؛ فهذا حق لله لا حرية للشخص فيه، وأنت مسؤول عن أهل بيتك يوم القيامة بين يدي الله. هذه عقيدة المسلم، والحرية الشخصية وعدم سلطة الأب على أبنائه عقيدة الليبرالي الذي لا يؤمن بعبوديته لربه فتنبه

Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Partager cet article

Le jugement de toucher le moushaf sans ablutions

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le jugement de toucher le moushaf sans ablutions

Il n'est pas permis au Musulman de toucher le moushaf sans ablutions et ce, selon la majorité des gens de science.

 

Et c'est ce sur quoi sont les quatre imams [...].

 

Par contre, s'il le touche ou le transporte à travers autre chose à l'instar d'une étoffe, d'un étui ou d'une pochette, il n'y aura pas de mal [...].

 

Quant à la récitation, il n'y a alors pas de mal à ce qu'il le récite en état d'impureté mais de tête [...].

 

Et pour ce qui est du jounoub, qui est celui qui est en état de grande impureté, qu'il ne le récite pas car il fut authentiquement rapporté que rien n'empêchait le Prophète صلى الله عليه وسلم de réciter si ce n'est la janaabah.

 

Publié par la chaîne Telegram - Alhekmah - https://t.me/Alhekmahfr

قال الشيخ ابن باز رحمه الله: "لا يجوز للمسلم مس المصحف وهو على غير وضوء عند جمهور أهل العلم وهو الذي عليه الأئمة الأربعة... لكن إذا كان مسه أو نقله بواسطة كأن يأخذه في لفافة أو في جرابة أو بعلاقته فلا بأس... وأما القراءة فلا بأس أن يقرأ وهو محدث عن ظهر قلب... لكن الجنب صاحب الحدث الأكبر لا يقرأ، لأنه ثبت عن النبي ﷺ أنه كان لا يحجبه شيء عن القراءة إلا الجنابة".

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

L'Islâm s'érige sur trois fondations

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L'Islâm s'érige sur trois fondations

Ainsi, l'Islâm s'érige sur trois fondations dont l'application incombe au musulman :

 

1/ être soumis de gré à Allâh par l'unicité (at-tawhîd)

2/ Lui être assujetti par l'obéissance

3/ se désavouer du polythéisme et de ses adeptes

 

Se désavouer du polythéisme et de ses adeptes constitue un des deux piliers de l'unicité sur lequel celui-ci se fonde, dans la mesure où l'unicité s'érige sur deux piliers, l'unicité ne se concrétisant que par ceux-ci et le serviteur n'étant monothéiste qu'en les réunissant ensemble, et il s'agit du reniement et de l'affirmation.

 

Quiconque en perd un des deux, aura perdu l'unicité. Tu renies donc l'adoration à autre qu'Allâh, et tu affirmes l'adoration à Allâh seul.

 

IL سبحانه a dit, en informant au sujet d'Ibrâhîm - que le salut soit sur lui - et en ordonnant de le prendre pour modèle (trad approx) :

 

"Et lorsqu’Ibrâhîm dit à son père et à son peuple : "Je désavoue totalement ce que vous adorez" (1)

 

ceci est donc le premier pilier consistant à se désavouer du polythéisme et de ses adeptes.

 

Et Sa Parole تعالى dans la suite (trad approx) :

 

"à l’exception de Celui qui m’a créé" (2)

 

ceci est l'affirmation et elle constitue le deuxième pilier.

 

Et tout comme Sa Parole تعالى (trad approx) :

 

"Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement. Donc, quiconque mécroit au Tâghoût*" (3)

 

ceci est le désaveu, à savoir la négation, "tandis qu’il croit en Allâh" (3) et ceci est l'affirmation.

 

Ndlt :

(1) az-zukhruf, v26

(2) az-zukhruf, v27

(3) al-baqara, v256

* définition du tâghoût d'après Ibn Al-Qayyim : tout ce qui est pris comme divinité, ou qui est suivi, ou qui est obéi, et par lesquels le serviteur transgresse ses limites

 

Explications des trois fondements, p.116

Traduit par la chaîne Telegram - غيث القلوب - @ghaithqolob

Publié par 3ilmchar3i.net

cliquer pour agrandir

 

Cheikh 'Abd Al-Mouhsin Al-Qassim - الشيخ عبد المحسن بن محمد القاسم

Partager cet article

Patienter sur la maladie (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Patienter sur la maladie (audio)

Question :

 

Est-ce que le malade obtient une récompense s'il patiente ? Comment doit être la patience sur la maladie ?

 

Réponse :

 

Il obtient une énorme récompense s'il patiente et espère obtenir la récompense.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم dit :

 

"L'affaire du croyant est étonnante, son affaire n'est certes que du bien : si un mal le touche il patiente et c'est un bien pour lui, et si un bien le touche il est reconnaissant et c'est un bien pour lui".

 

La patience, c'est que la personne lors de la maladie ne fasse pas ce qui contredit la Législation : elle ne déchire pas ses habits ni elle ne se lamente ni elle ne fait ce qu'Allah lui a interdit, mais plutôt elle patiente et espère obtenir la récompense, elle emploie de bonnes paroles, tout cela fait partie de la patience.

 

Quant au fait de se plaindre aux gens : "Je suis comme ceci, je suis comme cela", ceci est l'opposé de la patience.

 

Cependant, si c'est dit seulement à titre d'information au sujet de sa maladie il n'y a pas de mal en cela d'informer qu'elle est touchée de telle et telle chose sans se plaindre aux gens, ou d'informer le médecin afin qu'il la soigne il n'y a pas de mal.

 

Quant à faire ce qu'Allah a interdit comme cris, lamentations, se déchirer les habits, se frapper les joues, s'arracher les cheveux etc, tout cela n'est pas permis.

 

Publié par la chaîne Telegram - Paroles Précieuses فوائد - @parolesprecieuses

جزاء الصابرين على المرض وكيفية الصبر عليه

 س: السائلة (ر. ع. ع) من الزلفي تقول: هل للمريض أجر إذا صبر؟ وما هي كيفية الصبر على المرض؟

ج: له أجر عظيم إذا صبر واحتسب، يقول النبي ﷺ: عجبًا لأمر المؤمن إن أمره كله له خير:

إن أصابته ضراء صبر فكان خيرًا له، وإن أصابته سراء شكر فكان

خيرًا له فالصبر كون الإنسان عند المرض لا يفعل ما يخالف الشرع: لا يشق ثوبًا، ولا ينوح، ولا يفعل ما حرمه الله، بل يصبر ويحتسب، ويتكلم بالكلام الطيب، هذا من الصبر، أما كونه يتشكى للناس: أنا كذا، أنا كذا، هذا خلاف الصبر، لكن ......... مجرد الخبر عن مرضه لا بأس به، كونه يخبر أنه أصابه كذا وأصابه كذا من غير شكوى للناس، أو يخبر الطبيب حتى يعالجه لا بأس، أما أن يفعل ما حرم الله من الصياح والنياحة أو شق الثوب أو لطم الخد أو نتف الشعر أو ما أشبه ذلك، هذا لا يجوز، نعم.

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Soyez indulgents et compatissants envers vos enfants ! (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Soyez indulgents et compatissants envers vos enfants ! (audio-vidéo)

Mes frères et soeurs qui se trouvent dans les pays occidentaux, je leur recommande d'être bons avec leurs enfants, cléments à leur égard, et donc de ne pas les brusquer, afin qu'ils ne s'échappent pas d'entre leurs mains pour se rendre aux tribunaux mécréants et que ces derniers les leur arrachent des mains, les prennent sous leur garde et les utilisent ensuite comme armes contre les musulmans.

 

Soyez indulgents et compatissants envers vos enfants.

 

Comportez-vous avec eux de la meilleure des manières, enseignez-leur de la façon la meilleure.

 

Marquez-leur votre affection, chérissez-les afin qu'ils vous aiment et s'attachent à vous.

 

Ainsi, ils vous écouteront, vous obéiront, et ne vous fuiront pas.

 

La douceur n'a jamais été présente dans une chose sans qu'elle ne l'ait embellie et la dureté n'a jamais été présente dans une chose sans qu'elle ne l'ait enlaidie.

 

Et certes Allâh est doux et aime la douceur en toute chose.

 

Il donne pour la douceur ce qu’Il ne donne pas pour la violence ni pour aucune autre qualité.

 

(Craignez) Allâh, (craignez) Allâh, ô mes frères, en veillant à cet aspect, celui de se cramponner à l'islam – fondements et branches –, de respecter ses conduites et ses moralités, et de prendre soin de vos enfants et de la jeunesse musulmane dans ces pays.

 

Traduit par la chaîne Telegram - Farâ'id Al-Fawâ'id - @faraidfawaidfr

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mohammad Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

En réalité, ils n'appellent qu'à eux-mêmes ou à leur parti !

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

En réalité, ils n'appellent qu'à eux-mêmes ou à leur parti !

Un de ceux qui twittent surveille le nombre de ses abonnés dans l'espoir qu'il augmente et un de ceux qui le connaissent le surveille par affliction.

 

Le premier s'attriste de leur faible nombre et le second s'attriste de leur grand nombre.

 

Mais tous deux attribuent leur façon d'agir à l'appel à Allâh.

 

Alors qu'en réalité, ils n'appellent qu'à eux-mêmes ou à leur parti (hizb).

 

Ceci est une maladie subtile qui se manifeste au travers des lapsus de la langue et sur les réseaux sociaux.

 

Sur le compte Twitter officiel du Cheikh - 21/06/2021 - @Osaimi0543

Traduit par 'Abdillah Abi Khouzaymah

Publié par la chaine Telegram - Sounnah-trad - @lasounnah

يراقب بعض المغردين عدد متابعيه تكثُّرًا، ويراقبه بعض من يعرفه تكدُّرا، فيُغمُّ الأوَّل بقلَّتهم، ويُغمُّ الآخر بكثرتهم، وهما ينسبان أنفسهما وعملهما إلى الدعوة إلى الله، وحقيقة الأمر أنَّهما يدعوان لأنفسهما أو حزبهما، وهذا داءٌ خفيٌّ يبدو على فلتات الألسنة وفي جنبات مواقع التواصل

Cheikh Salih Ibn Abdillah Ibn Hamadin Al Oussaymy - الشيخ صالح بن عبدالله بن حمد العصيمي

Partager cet article

La durée des règles

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La durée des règles

Question :

 

Mes menstrues durent entre neuf et dix jours.

 

A la suite des travaux ménagers, bien que je m'en sois purifiée, le sang recoule à intervalles irréguliers.

 

Je me trouve alors dans l'embarras.

 

Informez-moi de la durée reconnue de la menstruation.

 

Si elle survient de nouveau après l'écoulement de la durée qui lui est établie par la Charia, pourrai-je jeûner, prier, aller au Haram (Maison Sacrée) pour accomplir le petit pèlerinage [La `Omra] ?

 

Puis-je avoir recours aux pilules pour ajourner les règles durant le mois de Ramadan ?

 

Cela est-il interdit ou permis ?

 

Réponse :

 

Louange à Allah et prière et salut sur le Prophète, sa famille et ses compagnons.

Après ce préambule :

 

Premièrement : La durée de vos menstrues est définie par la période que dure habituellement votre écoulement, et elle est comprise entre neuf et dix jours.

 

Une fois que vous constatez l'interruption de l'écoulement du sang suite aux neuf ou aux dix jours, prenez le bain rituel, faites la prière, le jeûne et les circumambulations autour de la Ka`ba, que ce soit pour le petit ou le grand pèlerinage ou même à titre surérogatoire ; de même, il est autorisé à votre mari d'avoir des rapports conjugaux avec vous.

 

Si vous constatez à nouveau un écoulement de sang malgré l'écoulement de la période reconnue, dû à un effort ou à une autre activité, il ne s'agit pas de menstruation dans ce cas, mais d'un sang impur, qui n'interdit pas les actes rituels : prière, jeûne, circumambulation ou autre.

 

Lavez-vous de ce sang, comme vous le faites pour toute autre substance impure, puis accomplissez les ablutions pour chaque prière, priez, faites les circumambulations autour de la Ka`ba et récitez le Coran.

 

Deuxièmement : Il vous est autorisé de prendre des pilules pour ne pas avoir de menstrues durant le mois de Ramadan, tant que ceci n'affecte pas votre santé en général ou votre fertilité ou ne provoque un désordre dans votre menstruation, sachant que ces médicaments peuvent causer un saignement continuel.

 

Le cas échéant, il est interdit de les consommer.

 

Pour s'assurer de cela, il vaut mieux consulter les experts parmi les médecins fiables.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La Fatwa numéro 2176

Publié par alifta.gov.sa

مدة الحيض

س: إنني عندما تجيني العادة الشهرية تكون مرة تسعة أيام ومرة عشرة أيام، وعندما أطهر منها وأقوم بعمل المنزل تعاودني مرة أخرى على فترات متقطعة، وإني حيرانة منها، فأرشدوني كم مدة العادة الشهرية، وهل إذا عاودتني العادة بعد المدة المقررة لها شرعًا يجوز لي صوم وصلاة وطلوع إلى الحرم للعمرة؟ وهل يجوز استعمال الحبوب لإيقاف العادة في شهر رمضان، فهل هذا حرام أو جائز؟

جـ: الحمد لله وحده، والصلاة والسلام على رسوله وآله وصحبه.. وبعد : أولاً: مدة الحيض بالنسبة لك هي المدة التي جرت عادتك أن يأتيك فيها الحيض، وهي عشرة أيام أو تسعة، فإذا انقطع الدم بعد تسعة أو عشرة فاغتسلي وصلي وصومي وطوفي بالكعبة في حج أو عمرة أو تطوعًا، ويحل لزوجك الاتصال بك، وما عاودك من الدم بعد مدة العادة من أجل مزاولة عمل أو طارئ آخر - فليس بدم حيض، بل دم علة وفساد، فلا يمنعك من الصلاة ولا الصوم ولا الطواف ونحوها من القربات، بل اغسليه عنك كسائرالنجاسات، ثم توضئي لكل صلاة، وصلي وطوفي بالكعبة واقرئي القرآن. ثانيًا: يجوز لك استعمال الحبوب لمنع العادة في شهر رمضان إذا كان استعمالها لا يضر بصحتك العامة، ولا يحدث عقمًا ولا يحدث اضطرابًا في العادة الشهرية، فإن الحبوب قد تنتهي إلى نزيف مستمر وإلا حرم، ويعرف ذلك بسؤال أهل الخبرة من الأطباء المهرة المأمونين. وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

الفتوى رقم ( 2176 )

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Partager cet article

Sais-tu quoi répondre si on te demande pourquoi les chrétiens et juifs ne peuvent épouser une musulmane ?

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Sais-tu quoi répondre si on te demande pourquoi les chrétiens et juifs ne peuvent épouser une musulmane ?

L'imam abou bakr al bâqalâni رحمه الله, rencontra un moine qui lui dit :

 

"Vous les mouslims vous avez du sectarisme."

 

Il lui demanda : "Pourquoi ?".

 

Il dit :

 

"Vous vous permettez d'épouser nos femmes ainsi que les juives mais vous interdisez aux autres d'épouser vos filles."

 

Il lui répondit :

 

"Nous croyons en Mousâ (Moïse) عليه السلام donc nous pouvons épouser les juives.

Nous croyons en 'Issâ (Jésus) عليه السلام donc nous pouvons épouser les chrétiennes.

Lorsque vous croirez en Mohammed صلى الله عليه وسلم vous pourrez épouser nos filles."

 

تاريج بغداد للمخطيب

Publié par la chaîne Telegram - Fawaid Islamyia (فوائد إسلامية) - @Fawaidislamya

Cliquer pour agrandir

 

Partager cet article