compteur de visite

Catégories

1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 17:08
«Al-Jalîl - الجليل» et «Ar-Rachîd - الرشيد» ne sont pas des Noms d'Allah

Questionneur :

 

Assalam 'alaikoum wa rahmatouLLahi wa bârakatouh noble Cheikh, qu’Allah vous récompense par le bien.

Est-ce que "Al-Jalîl - الجليل" est un nom parmi les Noms d'Allah Le Très-haut ?

 

Réponse :

 

Wa 'alaikoum salam wa rahmatouLlahi wa bârakatouh.

Non.

Non, ce n'est pas vrai.

 

Questionneur :

 

Assalam 'alaikoum wa rahmatouLLahi wa bârakatouh noble Cheikh, qu’Allah vous récompense par le bien.

Est-ce que "Ar-Rachîd - الراشد et الرشيد" est un nom parmi les Noms d'Allah Le Très-haut ?

 

Réponse :

 

Wa 'alaikoum salam wa rahmatouLlahi wa bârakatouh.

Non, il n'est pas parmi Ses Noms.

 

السلام عليكم فضيلة الشيخ أحسن الله إليكم هل الجليل اسم من أسماء الله تعالى؟

وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته لا لا يصح

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته فضيلة الشيخ أحسن الله إليكم هل الراشد و الرشيد اسم من أسماء الله تعالى؟

وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته لا ليسا من أسمائه

 

Question posée par notre frère Abdelmalik Abou Amatoullah Al-Younani du groupe Ad-dinou Al-Qayyim sur Whats app de Cheikh
 

Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Unicité - التوحيد
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 16:53
Biographie du Cheikh Mouhammad ibn Salih al 'Outhaymine

-Son ascendance et ses origines

 

Son nom est abou 'Abdillah Muhammad ibn Salih ibn Muhammad ibn 'Outheymine al Wahaybi at-Tamimi.

 

-Sa naissance

 

Il est né dans la ville de ‘Ounayza le 27 du mois du Ramadhan béni de l’année 1347 H (1926). 

 

-Son enfance

 

Il a apprit et étudié le Saint Coran de son grand-père maternel, le cheikh ‘Abdour-Rahmane ibn Souleyman Âl Dâmigh -qu’Allah lui fasse miséricorde-.

 

Ensuite il est parti à la recherche de la science, a apprit l’art de l’écriture et du calcul et d’autres matières

 

-Ses maîtres (professeurs) et ses études

 

•  Cheikh ‘Abdour-Rahmane as-Sa’di-qu’Allah lui fasse miséricorde- avait deux de ses étudiants à qui il donna la responsabilité d’enseigner aux enfants : le premier est le cheikh ‘Ali as-Sâlihi et le deuxième le cheikh Mouhammad ibn ‘Abdil’Aziz al Moutawoui’-qu’Allah leur fasse miséricorde-. Il étudia chez le second le résumé de al ‘Aqidah al Wassitiya du Cheikh ‘Abdour-Rahmane as-Sa’di, et Minahij as-Salikin dans le Fiqh toujours du cheikh as-Sa’di et al Ajroumiyah et al alfiya. 

 

•  Il a étudié chez cheikh ‘Abdour-Rahmane ibn ‘Ali ibn ‘Aoudan la science de l’héritage et le Fiqh. 

 

•  Il apprit avec Cheikh ‘Abdour-Rahmane ibn Naçir as-Sa’di, celui qui est considéré comme son premier professeur, il apprit de lui le Tawhid, le Tafsir, le Hadith, le Fiqh, les bases du Fiqh, la science de l’héritage, les sciences du Hadith, la grammaire et la conjugaison. 

Il avait une grande place auprès de son cheikh -qu’Allah lui fasse miséricorde-  et lorsque le père de Mouhammad ibn ‘Outhtaymine -qu’Allah lui fasse miséricorde- a déménagé à Riyadh, et voulait l’emmener avec lui, le cheikh ‘Abdour-Rahmane as-Sa’di -qu’Allah lui fasse miséricorde- lui a écrit : « Ce n’est pas possible ! Nous voudrions que Mouhammad reste ici jusqu’à ce qu’il apprenne bien ». 

 

•  Et le cheikh -qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit : « J’ai beaucoup pris dans la façon d’enseigner la science et de la présenter aux étudiants avec des exemples, et de la même façon j’ai beaucoup profité de lui en ce qui concerne le comportement (Akhlaq) car le cheikh ‘Abdour-Rahmane -qu’Allah lui fasse miséricorde- avait de très bons caractères, il avait beaucoup de science et d’adoration, il s’amusait avec le petit et il riait avec le grand, Il est l’un de ceux qui avait le meilleur comportement que j’ai vu ».  

 

•  Il a étudié chez le cheikh ‘Abdoul’Aziz ibn ‘Abdillah ibn Bâz -qu’Allah lui fasse miséricorde-, qui est considéré comme son deuxième professeur, en commençant par Sahih al Boukhari, ainsi que quelques ouvrages de cheikh al Islam ibn Taymiya ainsi que quelques livres de Fiqh.

Cheikh al ‘Outhaymine a dit : « J’ai pris beaucoup de cheikh ’Abdoul’Aziz ibn Bâz dans le domaine du Hadith, ainsi que dans le domaine des bonnes mœurs et du comportement (Akhlaq) et il était accessible aux gens ». 

 

•  Il a étudié chez beaucoup de Macha-ikh de la ville de ‘Ounayza et de Ryadh parmi ses professeurs –en plus de ceux qu’on a cité précédemment- il y a le cheikh Mouhammad Amine ach-Chinquiti qui est mort en 1393 h (1972), un exégète connu et grand connaisseur de la langue arabe, auteur du grand Tafsir connu Adwa al Bayan fi Idah al Qor-an bil Qor-an.

Cheikh al ‘Outhaymine a étudié chez lui lorsqu’il était à l’institut et dit : 

« Nous étions étudiant dans l’institut, nous étions assis en classe et un cheikh est entré. Si tu le voyais tu te serais dit : « Celui là c’est un bédouin parmi les nomades, et il n’a aucune science et ne fait pas attention à sa personne ! » Lorsqu’on la vu, on l’a méprisé et je me suis souvenu de cheikh ‘Abdour-Rahmane as-Sa’di en me disant : « Je l’ai laissé et me suis assis devant ce bédouin ! » Mais lorsqu’il a commencé son cours, ont a vu beaucoup de science sortir de lui et nous avons su que nous étions devant un grand savant et nous avons beaucoup profiter de sa science, de son comportement, de son délaissement de ce bas monde »…. 

 

-Ses fonctions

 

•  En 1371h il a pris place pour enseigner à la mosquée et lorsque les instituts scientifiques de Riyad ont ouvert en l’an 1372H, il s’y est inscrit.

Le cheikh a dit : « Je suis entré à l’institut scientifique en deuxième année après avoir demandé conseil à cheikh ‘Ali as-Sâlihi et après avoir reçu l’autorisation de cheikh ‘Abdour-Rahmane as-Sa’di -qu’Allah lui fasse miséricorde-. L’institut à cette époque se divisait en deux, particulier et général, et moi j’étais dans le groupe particulier. 

Et il y avait aussi à cette époque la possibilité de « sauter une classe » c’est à dire qu’on étudiait les cours de l’année suivante pendant les vacances, ensuite on passait les examens à la rentrée, et si on y parvenait, on accédait à l’année suivante, et c’est comme cela que j’ai pu gagner des années ».  

 

•  Après deux années, il en est sortit et à été nommé professeur à l’institut scientifique de ’Ounayza tout en continuant d’étudier par correspondance à la faculté de Chari’a ainsi que l’apprentissage de la science auprès de cheikh ‘Abdour-Rahmane as-Sa’di. 

 

•  Lorsque son Cheikh ‘Abdour-Rahmane as-Sa’di -qu’Allah lui fasse miséricorde- est mort on lui confia l’Imamat général de ‘Ounayza, ainsi que l’enseignement dans la bibliothèque Nationale de ‘Ounayza.

Ensuite, il est partit enseigner à la faculté de Chari’a et Oussoul ad-Dine, annexe de l’université islamique Mouhammad ibn Sa’oud à Qassim, tout en étant membre du conseil des grands savants du Royaume d’Arabie Saoudite.

Le cheikh a fait un grand effort dans la prêche à Allah et dans les recommandations aux prêcheurs de tout lieu. 

 

•  Et il est digne de mentionner que son excellence le cheikh Mouhammad ibn Ibrâhim -qu’Allah lui fasse miséricorde- l’a sollicité et a insisté pour qu’il prenne le poste de juge.

Mais le cheikh (al ‘Outhaymine -qu’Allah lui fasse miséricorde-)  n’a pas accepté cette décision en ce qui concerne sa nomination comme président du tribunal religieux d’al Ahsa-a, il lui a demandé de le pardonner.

Et ce n’est qu’après plusieurs reprises et plusieurs correspondances personnelles que le cheikh (Mouhammad ibn Ibrâhim Âli cheikh -qu’Allah lui fasse miséricorde-) a accepté son refus en ce qui concerne sa nomination au poste de juge. 

 

-Sa maladie

 

Cheikh al ‘Outhaymine a été admis dans l’hôpital spécialisé du Roi Faissal de Jeddah où il recevait un traitement depuis ces 12 derniers jours.

 

Il a été traité par une équipe de spécialistes… Il a été mis sous équipement respiratoire huit jours à l'unité de soins intensifs.

 

Quand il a été admis à l'hôpital, il a été mis sur la liste de ceux à qui il ne sera pas pratiqué de réanimation cardiaque.

 

De plus, il était trop en retard dans le traitement lorsqu’il est venu.

 

La maladie s'était étendue dans son rein, son colon et un de ses poumons.

 

Il a été dit qu’il a souffert ses derniers jours de douleurs sévères à la suite de quoi il ne pouvait plus parler.

 

Il était aussi rapporté qu’il a refusé de prendre le traitement chimique.

 

Il avait été aux États-Unis pour son traitement et après son retour, il a continué à recevoir des soins médicaux.

 

Mais, le cheikh qui savait que sa maladie était en phase terminale, a choisi de mourir à un endroit près du Haram Sacré à Makkah.

 

En dépit de son état de santé, il a continué à donner ses cours habituels dans les différentes villes et places.

 

-Son décès

 

Cheikh al ‘Outhaymine est mort à l’âge de 74 ans, laissant un héritage de connaissance, son engagement sincère et sa lutte au service de l’Islam.

 

Il était un modèle de savant bien informé, de droiture, d’honnêteté, d’engagement et de service désintéressé pour la cause d'Allah.

 

Un grand nombre de musulmans incluant Savants et étudiants ont assisté à la Salât Janaza qui a été faite à la mosquée sacrée à Makkah après la prière du ’Asr, jeudi. 500 000 personnes assistent à la Janaza de Cheikh al ‘Outhaymine …

 

Qu’Allah lui accorde une vaste miséricorde, qu’il le place dans le haut firdaws, et qu’il le réssucite avec les prophètes, les véridiques, les martyrs et les pieux.

 

copié de salafway.free.fr

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Savants - العلماء
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 16:17
Jugement des discussions entre hommes et femmes sur internet et au téléphone (audio)

 

Question :

 

M’est-il permis de parler avec des femmes étrangères sur internet, nous nous voyons, mais il y a entre nous une très longue distance ?

 

Réponse :

 

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit :

 

« L’œil fornique et sa fornication est le regard, le pied fornique et sa fornication est la marche, la main fornique et sa fornication est le toucher et c’est le sexe qui vient confirmer cela ou l’infirmer. »

 

Il n’est pas permis que tu discutes avec une femme étrangère, que ce soit au téléphone, sur internet ou en s’isolant d’une quelconque manière, car ceci est la clé des péchés et des turpitudes.

 

Il ne t’est en aucun cas permis de discuter avec une femme étrangère que ce soit sur internet, au téléphone ou par n’importe quel autre moyen.

 

Ceci est interdit car cette femme est étrangère à toi, il ne t’est donc pas permis de profiter de sa parole, ni de parler avec elle, même s’il n’y a que le son !

 

Même s’il n’y a que le son de sa voix seulement et que tu ne la vois pas, car sa voix dans cette situation est une ‘awra.

 

Nous ne disons pas que c’est une ‘awra dans l’absolu, il est permis à la femme d’interroger les étudiants en science sans isolement et de leur parler, elle peut également parler à ceux dont elle a besoin sans isolement.

 

Mais s’il parle avec elle isolément, au téléphone ou sur internet, alors ceci est de l’isolement de la même manière.

 

Écarte-toi donc de ça, Ô serviteur d’Allah, et fais des efforts pour t’écarter de toutes les clés du mal et des pièges du diable.

 

Écarte-toi de tous les pièges du diable.

 

Et ceci fait partie des pièges du diable.

 

Même si tu souhaites la demander en mariage, il ne t’est pas permis de lui parler dans le dos de sa famille, cela n’est plutôt permis qu’en présence de sa famille et qu’elle soit voilée.

 

Quant à ce que tu te mettes d’accord avec elle en premier lieu pour ensuite parler à sa famille, ou que tu la prennes comme copine pour un temps comme cela arrive malheureusement dans certains pays musulmans, ils ont imité les mécréants dans cela, ils prennent des copines et les femmes prennent des copains, ceci est de l’anarchie et le refuge est auprès d’Allah.

 

Et qui confierai au loup des moutons ?

 

Est-il possible que tu laisses un loup avec une brebis dans une seule pièce ?

 

Confierais-tu une brebis ou un mouton à un loup ?

 

De la même manière, il n’y a pas un homme qui s’isole avec une femme sans que le diable ne soit le troisième d’entre eux.

 

Fais donc attention, crains ton Seigneur, écarte-toi des pièges du mal.

 

Et saches que cela commence par un regard, puis un clin d’œil, puis un murmure, puis un rire, puis un regard, puis un toucher, puis aussitôt la fornication.

 

Fais donc attention et prend garde !

 

Prend garde, ô serviteur d’Allah, à la voie du mal quelle qu’elle soit.

 

traduit par daralhadith-sh.com

 

Cheikh Salih Ibn Sa'ad As-Souhaimy - الشيخ صالح بن سعد السحيمي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Distraction - musique - image - sport et internet
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 14:37
Les erreurs dans la prière (vidéo en arabe)

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Prière - الصلاة
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 13:23
Etudiez avec Cheikh Khâlid Abderrahman (d'Egypte) !

Questionneur :

 

Que la paix la miséricorde d Allah et ses bénédictions soient sur vous

 

Quel est le cas de Shaykh Khalid Abderrahman ?

 

Est-il Salafi ?

 

Réponse :

 

Que la paix la miséricorde d Allah et ses bénédictions soient sur vous.

 

Il est un très bon Salafi (jeyyid).

 

Etudie avec.

 

Question posée par notre frère Abdelmalik Abou Amatoullah Al-Younani du groupe Ad-dinou Al-Qayyim sur Whats app de Cheikh

 

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته ما هو حال شبخ خالد عبدالرحمن ؟ هو سلفي ؟

وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته سلفي جيد ادرس عنده

 
Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Savants - العلماء
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 12:52
Ne pas mettre sa ceinture (vidéo)

Question :

 

Il y a de nombreuses personnes qui conduisent et voyagent sans attacher leur ceinture.

 

Lorsqu'ils se prononcent à ce sujet, ils disent :

 

"nous nous fions et placons notre confiance en Allah (de nous accorder la sécurité)".

 

Pouvez-vous nous aiguiller à ce sujet?

 

Réponse :

 

Allah vous a-t-il ordonné de délaisser la ceinture?

 

Il ne l'a pas fait.

 

Il vous a ordonné de prendre des précautions.

 

La ceinture est une mesure de sécurité, un moyen d'être en sécurité, par la permission d'Allah.

 

Na'am.

 

copié de minhaj sunna

 

 

separatorr

 

D'après Anas (qu'Allah l'agrée), un homme a demandé au Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) s'il devait laisser sa chamelle libre puis rentrer à la mosquée en faisant confiance à Allah.

 

Le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) lui a dit:

 

« Attache la et fais confiance à Allah ».

(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2517 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

 

عن أنس بن مالك

قال رجل يا رسول الله أعقلها وأتوكل أو أطلقها وأتوكل؟

قال: اعقلها وتوكل

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Actualités - أخبار
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 12:52
Waswâs : Signe d'hypocrisie ou de faiblesse de foi ? (vidéo)

Question :

 

Cette lettre émane d’une personne qui écoute le programme.

 

Il dit :

 

Noble Skaykh, qu’Allah vous préserve.

 

Est-ce que le waswas dans le coeur présume de l’hypocrisie ?

 

Est-ce que cela prouve la faiblesse de Foi de cette personne vu qu’il n’est pas endurant face à cela et le waswas hante constamment son esprit, particulièrement lorsqu’il a l’intention d’accomplir des oeuvres pieuses ?

 

Réponse :

 

Le waswas dans le coeur n’est pas une hypocrisie ni une preuve de faiblesse de la Foi.

 

Mais, au contraire, il est preuve de force de la Foi, sauf qu’il est obligatoire à l’homme de les rectifier.

 

Les compagnons - qu’Allah les agrée - se sont plaints de ces insufflations au Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم.

 

"Il dit صلى الله عليه وسلم « Trouvez vous cela (en vous) ? ».

Ils répondirent : «  Oui ».  

Il dit : «  Ceci est la Foi pure », c’est à dire la sincérité de la Foi."

 

Ensuite, il صلى الله عليه وسلم ordonna à celui qui trouve cela (en lui) de chercher Refuge en Allah contre satan le lapidé, et qu’il cesse (d’y penser).

 

Ainsi, lorsque le musulman ressent ces insufflations que satan jette (dans son coeur), alors il doit chercher Refuge en Allah contre satan le lapidé et il doit cesser (d’y penser).

 

Il sera assisté et cela disparaîtra par la Permission d’Allah Ta’âlà. Ainsi, elles ne sont pas une preuve d’hypocrisie ni de faiblesse de la Foi.

 

Et il ne fait aucun doute que c’est la sincérité de la Foi.

 

Certes, satan ne se rend pas vers un coeur vide afin de le corrompre, car il est déjà corrompu.

 

Il ne se rend que vers les coeurs sains, sincères, afin d’en corrompre Religion et certitude.

 

Ibn Mas’oud - ou Ibn Abbas - a mentionné que les juifs disaient :

 

«  Nous ne sommes pas perturbés par les insufflations dans nos prières », se sentant fiers de cela.

Il répondit : «  Ils ont dit vrai ! Et que ferait satan d’un coeur vide ? ».

 

Satan ne viendrait pas à un coeur vide puisqu’il est déjà vide.

 

Mais, que celui qui est éprouvé par ces insufflations, cherche Refuge en Allah contre satan le lapidé, et qu’il ne leur accorde aucune importance.

 

Et qu’il redouble d’efforts dans ses oeuvres, qu’elles soient de ce bas monde ou de l’au-delà.

 

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Croyance et innovations - الإيمان، العقيدة و بدع
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 12:52
Puis-je médire si je ne mentionne pas leur nom ? (audio)

 

Question :

 

Qu’Allah soit Bienfaisant envers-vous Ô noble Cheykh, le questionneur demande :

 

Quel est le jugement sur le fait de médire sur une personne inconnue, tel que le fait que je médise sur une personne en compagnie de gens qui ne la connaisse pas, et que je ne mentionne pas son nom ?

 

Réponse de Cheykh Salih Al-Fawzan :

 

Même si tel est le cas, n’habitue pas ta langue à cela.

 

Et tu devras rendre des comptes sur ton intention et ton but, tu devras rendre des comptes sur ton intention et ton but.

 

Donc ne t’engage jamais là-dedans.

 

Et quelle est le bénéfice dans cette action ?

 

La médisance est permise parfois, en cas de nécessité.

 

Comme dans le cas où une personne se plaint à un juge, disant que tel oppresseur a pris mon droit.

 

Il fait cela dans le but qu’il le laisse tranquille.

 

Il n’y a pas de problème dans ce cas.

 

C’est de la médisance mais elle est nécessaire, il parle de lui par nécessité.

 

Ou (elle est permise) dans le cas où on signale un criminel aux autorités, ou à la police religieuse ; en le signalant on permet qu’il soit appréhendé et que soit mis un terme à son mal.

 

C’est de la médisance, mais le bénéfice est plus grand.

 

Le bénéfice étant de mettre un terme à son mal, et de préserver les gens de son mal.

hsg

Cheykh Al-‘Outheymine a dit :

 

Leur parole : Il n'y a pas de médisance lorsque la personne est inconnue.

 

« C'est correct avec la condition que si l'inconnu est recherché, on ne le connaisse pas ».

 

(Cela signifie que si on recherche la personne dont il est question, on ne puisse pas le trouver).

 

ويقول الشيخ ابن عثيمين رحمه الله

قولهم لا غيبة لمجهول : صحيح بشرط أن يكون هذا المجهول لو بحث عنه لم يعلم به " انتهى

شرح الأربعين النووية " ( الشريط الأخير ) ، ونحوه في "ثمرات التدوين من مسائل ابن عثيمين"  مسألة رقم/551

traduction de l'anglais : AbderRahman abou Maryam


Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Comportement - أخلاق و آداب
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 12:52
La caravane de lumière (vidéo)

azer

يا بائعا نفسه بيع الهوان لو استرجعت *** ذا البيع قبل الفوات لم تخب

 

Ô toi qui vends ton âme à vil prix !

Si tu récupérais ton âme avant qu'il ne soit trop tard, tu ne serais pas perdant

 

وبائع طيب عيش ماله *** خطر بطيف عيش من الالام منتهب

 

ô toi qui troque une vie sereine aucun danger

Pour une vie éphémère remplie de douleurs :

 

غبنت والله غبنا فاحشا ولد ى *** يوم التغابن تلقى غاية الحرب

 

Tu as été gravement trompé et le jour dernier

C'est la guerre qui te sera déclarée.

 

وواردا صفو عيش كله كدر *** أمامك الورد حقا ليس بالكذ ب

 

Toi qui t'abreuves à une source d'eau trouble pensant qu'elle est claire

La source d'eau claire est pourtant devant toi, en toute vérité !

 

وحاطب الليل فى الظلماء منتصبا *** لكل داهية تدنى من العطب

 

Le fagotier qui travaille dans la nuit noire

S'expose à ramasser des objets qui le mettent en danger de mort.

 

ترجو الشفاء بأحداق بها مرض *** فهل سمعت ببرء جاء من عطب

 

Tu espères guérir en regardant l'objet de ton désir qui est la cause même de ta maladie

Or as-tu déjà vu une guérison venant de ce qui est mortel ?

 

ومفنيا نفسه فى إثر أقبحهم *** وصفا للطخ جمال فيه مستلب

 

Toi qui épuises ton âme en cherchant les plus vils plaisirs

Et en cherchant à contempler la beauté physique par des regards discrets.

 

وواهبا نفسه من مثل ذا سفها *** لو كنت تعلم قدر النفس لم تهب

 

Toi qui as cédé ton âme pour ce genre de pratiques par idiotie

Si tu connaissais la valeur de ton âme, tu ne l'aurais pas cédée ainsi.

 

شاب الصبا والتصابى بعد لم يشب *** وضاع وقتك بين اللهو واللعب

 

L'amour juvénile et la frivolité ont pris de l'âge alors qu'ils étaient pleins de vigueur

Et tu passes ton temps dans le jeu et l'amusement.

 

وشمس عمرك قد حان الغروب لها *** والفىء فى الأفق الشرقى لم يغب

 

Le soleil de ta vie est à son crépuscule

Mais la lueur de l'horizon oriental n'a pas disparu.

 

وفاز بالوصل من قد جد وانقشعت *** عن أفقه ظلمات الليل والسحب

 

Celui qui a redoublé d'efforts a récolté l'amour de son Bien Aimé

Et son horizon s'est dégagé de l'obscurité nocturne recouverte de nuages.

 

كم ذا التخلف والدنيا قد ارتحلت *** ورسل ربك قد وافتك فى الطلب

 

Jusqu'à quand prendras-tu encore du retard alors que ce bas monde s'éloigne de toi

Et que les messagers de ton Seigneur frappent à ta porte ?

 

ما فى الديار وقد سارت ركائب من *** تهواه للصب من شكر ولا أرب

 

Il n'y a en toi ni reconnaissance ni désir pour l'Être Aimé

Alors que les caravanes se sont ébranlées pour se diriger vers Lui.

 

فافرش الخد ذياك التراب وقل *** *ما قاله صاحب الأشواق والحقب

 

Pose donc ta joue contre le sol et aie le même discours

Que cet homme épris d'amour depuis toujours:

 

ما ربع مية محفوفا يطيف به *** غيلان أشهى من ربعك الخرب

 

«  La demeure imaginaire de Mayyah que se figure Ghaylân

Ne m'est pas plus désirable que ta demeure inhabitée. »

 

منازلا كان يهواها ويألفها *** أيام كان منال الوصل عن كثب

Des demeures qu'il désirait et aimait

Du temps où l'objet de son amour se trouvait à une distance d'une dune.

 

ولا الخدود ولو أدمين من ضرج  ***  أشهى إلى ناظري من ربعك الخرب

 

« Et toutes les autres joues, mêmes si des larmes de sang devaient y couler,

Ne me sont pas plus désirables que tes joues, mêmes recouvertes de poussière. »>

 

وكلما جليت تلك الربوع له *** يهوى إليها هوى الماء فى الصبب

 

Toutes les fois que ces demeures apparaissent à ses yeux

Il s'y rend précipitamment comme l'eau se déverse de la jarre

 

أحيا له الشوق تذكار العهود بها *** فلو دعى القلب للسلوان لم يجب

 

L'amour lui a rappelé les promesses faites par le passé

Et si le cœur de l'homme heureux était appelé, il ne répondrait pas.

 

هذا وكم منزل فى الأرض يألفه *** وماله فى سواها الدهر من رغب

 

Nombreuses sont les régions auxquelles l'on peut s'habituer

Mais lui n'a aucun autre désir que d'habiter dans la région de son Bien-Aimé.

 

ما فى الخيام أخو وجد يريحك إن *** بثثته بعض شأن الحب فاغترب

 

Il n'y a aucun ami chaleureux dans les tentes à qui tu puisses

Te confier concernant ton amour. Quitte donc les lieux !

 

واسر فى غمرات اليل مهتديا *** بنفحة الطيب لا بالعود والحطب

 

Chemine de nuit en ayant pour guide

Le parfum du bien aimé et non l'encens ou le bois mort.

 

وعاد كل أخى جبن ومعجزة *** وحارب النفس لا تلقيك فى الحرب

 

Considère tout lâche et incapable comme ton ennemi

Et combats ton âme afin qu'elle ne te mène pas à la perdition.

 

وخذ لنفسك نورا تستضىء به *** يوم اقتسام الورى الأنوار والرتب

 

Prends pour ton âme une lumière qui éclairera ta route

Le jour où les créatures se partageront les lumières en fonction de leur rang.

 

إن كان يوجب ضري رحمتي فرضى ***  بسوص حالي وحل للضنا بدني

 

Si ma patience engendrera Ta miséricorde à mon égard, j'accepte alors

De vivre dans une situation difficile et je suis prêt à supporter la maladie.

 

منحتلش الروح لا أبغي بها ثمنا ***  إلآ رضاك ووا فقري إلى الثمن

 

Je Te donne mon âme et je ne demande rien en échange

Si ce n'est Ta satisfaction dont j'ai ô combien besoin.

 

أحن بأطراف النهار صبابة *** وبالليل يدعوني الهوى فأجيب

 

De jour, je soupire de désir

Et la nuit, la passion m'appelle et je lui réponds.

 

واذا لم يكن من العشق بد *** فمن العجزعشق غير الجميل

 

Si l'amour passionnel est inéluctable

Quelle bêtise d'aimer ce qui n'est pas beau !

 

فلو أن ما أسعى لعيش معجل*** كفاني منه بعض ما أنا فيه

 

Si je cherchais à profiter d'une vie éphémère

Je me contenterai d'une partie de la vie que je mène.

 

ولكنما أسعى لملك مخلد *** فوا أسفا إن لم أكن بملاقيه

 

Mais je cherche à atteindre le royaume éternel,

Et quel malheur si je ne parviens pas à l'atteindre !

azer

Extrait du livre الفوائد  « les méditations », chapitre 53 : la caravane de lumière

 Traduit par minhaj sunna

azer

 Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Poèmes islamiques - قصائد الإسلامي
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 12:52
La roqiya légiférée

Question :

 

De nos jours, les maladies occultes se sont répandues, parmi elles : les attaques de djinns (صرع), la sorcellerie (سحر) ou le mauvais œil (عين).

 

De même qu’a augmenté le nombre de personne traitant ces maladies, chaqu’un d’eux utilisant sa propre méthode et ses livres pour réaliser la roqiya.

 

Parmi ces pratiques certaines sont légiférées et d’autres innovées.

 

Quelle est donc la roqiya légiférée ?

 

Et quelles sont ses conditions ?

 

Quelles sont les caractéristiques que doit réunir la personne qui fait la roqiya (الراقي) ?

 

Quel est le devoir pour celui qui demande la roqiya ?

 

Est-il meilleur qu’il demande la roqiya ou qu’il patiente et attende la récompense afin de ne pas sortir de soixante-dix mille qui entreront au paradis sans jugement?

 

Et quels sont les livres que vous conseillez de lire dans ce domaine ?

 

Réponse :

 

La roqiya est légiférée lorsqu’elle regroupe trois conditions :

 

-La première: Qu’elle soit réalisée avec des versets du Coran ou des invocations licites.

-La deuxième: Qu’elle soit faite en langue arabe et prononcée de façon compréhensible.

-Et la troisième: Avoir la ferme croyance que la roqiya est une cause mais que la guérison se trouve entre les mains d’Allah. La roqiya légiférée consiste à crachoter sur la malade en lisant des versets et des invocations. La crachotement est un souffle avec un petit peu de salive. Et il est moindre que le crachat.

 

Concernant les conditions qu’il est obligatoire de regrouper la personne qui effectue la roqiya :

 

-Il faut qu’il soit musulman, qu’il effectue la roqiya avec des invocations légiférées ou licites, ou avec des versets du Coran et non pas avec des incantations ou des formules non reconnu.

-Il faut qu’il est la ferme croyance que la roqiya est une cause et que celui qui guérit est Allah.

 

Pour ce qui concerne le malade, le mieux est qu’il se fasse lui-même roqiya ou qu’il se soigne avec des médicaments licite, et qu’il ne cherche pas à ce que quelqu’un d’autre lui fasse.

 

Cela afin d’entrer dans la description des soixante-dix mille qui entreront au paradis sans jugement :

 

Ce sont ceux qui ne demandent à ce qu’on leur fasse roqiya, qui ne croient pas aux augures, qui ne pratiquent pas la cautérisation, et qui s’en remettent à leur Seigneur.

 

Mais si une personne dans le besoin demande à ce qu’on lui fasse la roqiya il n’y a pas de mal, car le prophète صلى الله عليه وسلم a fait roqiya et on lui a fait roqiya.

 

Quant à ce que nous conseillons de lire, ce sont les livres de Tawhîd, comme le livre de l’unicité (كتاب التوحيد) de l’imam, le revificateur cheikh Mohammed bin ‘AbdelWahâb رحمه الله, et ce qui a été écrit qui traite de la roqiya par les gens de science et de clairvoyance, en prenant garde de ce qui à été écrit par les rapporteurs de légendes, les charlatans, les menteurs et les sorciers.

 

Qu’Allah accorde à tous la paix et la bonne santé, et qu’Il nous réunisse sur la bonne guidée.

 

Traduit par l’équipe de Sounnah-Diffusion

 

الرقية الشرعية

كثرت في هذه الأيام الأمراض النفسية " كالصرع والسحر والعين" وكثر كذلك المعالجين منها ولكل واحد منهم طريقة يتبعها، وكتب يستعين بها في رقيته، فمنها ما هو شرعي، ومنها ما هو بدعي، فما هي الرقية الشرعية ؟ وما شروطها ؟ وما هي الشروط التي يجب توافرها في الراقي ؟ وما الواجب على طالب الرقية ؟ وهل الأفضل أن يطلب الرقية أم يصبر ويحتسب حتى لا يخرج من السبعين ألفا الذين يدخلون الجنة بلا حساب ؟ وما هي الكتب التي تنصحون بقراءتها في هذا المجال ؟

الرقية الشرعية ما جمعت ثلاثة شروط. 

أحدها: أن تكون الرقية بآيات من القرآن أو أدعية مباحة. 

الثاني: أن تكون باللغة العربية وبلسان عربي مفهوم. 

والثالث: أن يعتقد أنها سبب والشفاء بيد الله تعالى، والرقية الشرعية هي النفث على المريض بالآيات أو الأدعية التي يقرأها، والنفث هو نفخ مع ريق خفيف، والنفث دون التفل. 

وأما الشروط التي يجب توافرها في الراقي فهي أن يكون مسلما وأن يرقي بأدعية شرعيةأو مباحة أو بآيات من القرآن، لا بطلاسم ولا بكلام غير مفهوم، وأن يعتقد أن الرقية سبب والشافي هو الله. 

وأما المريض فالأفضل له أن يرقي نفسه أو يتعالج بالأدوية والعقاقير المباحة وأن لا يطلب من غيره أن يرقيه ليدخل في وصف السبعين ألفا الذين يدخلون الجنة بغير حساب، وَهُمْ الَّذِينَ  لا يَسْتَرْقُونَ ولا يَتَطَيَّرُونَ ولا يَكْتَوُونَ وَعَلَى رَبِّهِمْ يَتَوَكَّلُونَ  وإن دعت الحاجة إلى طلب الرقية فلا بأس لأن النبي صلى الله عليه وسلم  رَقَى ورقي. 

وأما التي ننصح بقراءتها فهي كتب التوحيد، ككتاب التوحيد للإمام المجدد الشيخ محمد بن عبد الوهاب -رحمه الله - وما كتب في الرقية من المؤلفين أهل العلم والبصيرة، مع الحذر مما كتبه المخرفون والمشعوذون وأهل الدجل والكذب والسحر والطلاسم، رزق الله الجميع السلامة والعافية وثبت الله الجميع على الهدى

Cheikh ‘Abdel‘Azîz Bnou ‘Abdillah Ar-Râjihî - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله الراجحي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي