compteur de visite

Catégories

1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 19:19
Se tromper par la (bonne) apparence des kharijites

Louange à Allah, et que la prière et le salut soient sur son Messager.

Et après cela :

 

Faites attention de vous tromper par l’apparence de l’innovateur, son abandon de la vie d’ici-bas, sa Salat, son jeûne, et par son appel pour appliquer la Chari’a, car notre prophète (salla llahou ‘alayhi wa sallam) nous a averti des Kharijites, même s’il a mentionné qu’ils s'efforcent dans les adorations (Bonne Salat, Bonne lecture du Coran), comme s’il nous disait : "Ne vous trompez pas de leur Salat, leur lecture du Coran et de leur abandon de la vie d’ici-bas."

 

Al-Ajurry a rapporté dans le livre Ach-chari’a : selon ibn Taous, son père a dit :

 

"Ibn ‘Abbas a été informé de l’état des kharijites quand ils lisent le Coran.

Et il (ibn Abbâs) a répondu : "ils (Kharijites) croient en ces versets qui sont sans équivoque, et ils s’égarent à cause (du malentendu) des versets qui peuvent prêter à d’interprétations diverses.

Et il (ibn Abbâs) a lu (traduction rapprochée) :

«alors que nul n’en connaît l’interprétation, à part Allah. Mais ceux qui sont bien enracinés dans la science disent : ‘’Nous y croyons’’ … ». (Sourate n° :3 Al-‘Imrane verset 7)."

 

Et selon Obaid ben Abi Yazid :

 

« J’ai entendu ibn Abbâs quand il a été informé de leurs effort et de leurs Salat, dire : ils ne sont pas plus assidûment comme les juifs et les chrétiens et ils sont égarés.»

 

Et selon Jaâfar ben Soulaymane, Al-ma’alaa ben Ziyad nous a dit :

 

"Al-Hassan a été informé qu’un Khariji est sorti en Al-khourayba, et il (Al-hassan) a dit :

"le pauvre a vu un blâmable et il l’a interdit, mais il a commis de son tour un geste blâmable.""

 

Mohammad ben Al-Houssaine Al-Ãjurry a dit :

 

"Celui qui a vu l’effort d’un Khariji dans les adorations et que ce Khariji est sorti contre un imam (quelque soit l’imam juste ou injuste), ainsi qu’il combatte les musulmans, il ne faut pas se tromper de sa lecture du Coran, ou de sa longue prière durant la nuit, ou de son jeûne, ou de sa meilleure parole en science, s’il a la façon des Kharijites."

 

Des nombreux Hadiths confirment ce que j’ai dit, ces Hadiths sont acceptés par les savants sans qu’ils s’y divergent.

 

Muslim rapporte dans son Sahih, selon Obaydillah ibn Abi Rafi’ l’esclave affranchi du Messager d’Allah :

 

"quand les Harouris (les kharijites) sortirent (contre Ali), et lui (Obaydullah) était du camp de Ali ibn Abi Taalib, ils (les Harouris) disent : "le pouvoir (justice) n’appartient qu’à Allah."

Ali répondit : "c’est une expression véridique, utilisée dans une mauvaise voie."

 

Le Messager d’Allah Salla Lahu Alaihi wa Salam a décrit des hommes, et je retrouve ces caractéristiques en ceux-là.

 

"Ils disent la vérité par leur langues mais cela ne dépasse pas là – en montrant sa gorge –

Ils sont parmi les créatures d’Allah ceux qu’Il déteste le plus, parmi eux se trouve un homme noir, l’une de ses mains est comme le trayon d’une chèvre ou comme le mamelon du sein".

Et quand Ali ibn Abi Taalib (Qu’Allah soit satisfait de lui) les eût tués, il dit : "cherchez (son cadavre)",

ils cherchèrent mais ils n’ont rien trouvé,

Ali dit : "retournez car par Allah je n’ai jamais menti, et on ne m’a jamais traité de menteur (il répéta cela deux ou trois fois)."

Ils le trouvèrent (le cadavre de l’homme noir) dans une ruine, puis l’amenèrent à Ali."

Obaydullah dit : "j’étais présent quand cela est survenu et aussi quand Ali a parlé d’eux.""

 

Younous a rajouté dans sa version : "un homme m’a rapporté qu’Ibn Hunayn a dit : "j’ai vu cet homme noir.""

 

فإياك إياك أن تخدع بظاهر حال المبتدع وزهده وصلاته وصيامه وبمطالبته بتحكيم الشريعة، فقد حذرنا النبي صلى الله عليه وسلم من الخوارج وذكر من حسن صلاتهم وقراءتهم ما ذكر وكأنه يقول لنا لا تغتروا بكثرة صلاتهم وقراءتهم وزهدهم

وأخرج الآجري في الشريعة عن ابن طاوس، عن أبيه قال: ذكر لابن عباس الخوارج وما يصيبهم عند قراءة القرآن؟ قال

 يؤمنون بمحكمه، ويضلون عن متشابهه وقرأ

{وما يعلم تأويله إلا الله والراسخون في العلم يقولون آمنا به }

وعن عبيد الله بن أبي يزيد قال: سمعت ابن عباس وذكر له الخوارج واجتهادهم وصلاتهم، قال: «ليس هم بأشد اجتهادا من اليهود والنصارى، وهم على ضلالة»

وعن جعفر بن سليمان قال: حدثنا المعلى بن زياد قال: قيل للحسن: يا أبا سعيد، خرج خارجي بالخريبة , فقال: " المسكين رأى منكرا فأنكره، فوقع

فيما هو أنكر منه 

قال محمد بن الحسين الآجري : فلا ينبغي لمن رأى اجتهاد خارجي قد خرج على إمام عدلا كان الإمام أو جائرا، فخرج وجمع جماعة وسل سيفه، واستحل قتال المسلمين، فلا ينبغي له أن يغتر بقراءته للقرآن، ولا بطول قيامه في الصلاة، ولا بدوام صيامه، ولا بحسن ألفاظه في العلم إذا كان مذهبه مذهب الخوارج، وقد روي عن رسول الله صلى الله عليه وسلم فيما قلته أخبار لا يدفعها كثير من علماء المسلمين، بل لعله لا يختلف في العلم بها جميع أئمة المسلمين

وأخرج مسلم في صحيحه عن بسر بن سعيد، عن عبيد الله بن أبي رافع، مولى رسول الله صلى الله عليه وسلم أن الحرورية لما خرجت، وهو مع علي بن أبي طالب رضي الله عنه، قالوا: لا حكم إلا لله، قال علي: كلمة حق أريد بها باطل، إن رسول الله صلى الله عليه وسلم وصف ناسا، إني لأعرف صفتهم في هؤلاء، «يقولون الحق بألسنتهم لا يجاوز هذا، منهم، - وأشار إلى حلقه - من أبغض خلق الله إليه منهم أسود، إحدى يديه طبي شاة أو حلمة ثدي» فلما قتلهم علي بن أبي طالب رضي الله عنه قال: انظروا، فنظروا فلم يجدوا شيئا، فقال: ارجعوا فوالله، ما كذبت ولا كذبت، مرتين أو ثلاثا، ثم وجدوه في خربة، فأتوا به حتى وضعوه بين يديه، قال عبيد الله: وأنا حاضر ذلك من أمرهم، وقول علي فيهم "، زاد يونس في روايته: قال بكير: وحدثني

رجل عن ابن حنين أنه، قال: رأيت ذلك الأسود . انتهى

تنبيه علامة الخوارج: تكفير المسلمين بالجملة واستباحة دمائهم

من أسمائهم اليوم : السلفية الجهادية ، أنصار الشريعة ، جماعة القاعدة ، الإخوان المسلمون ، السرورية ، القطبية ، جبهة النصرة ، دولة العراق والشام

 

 

Notes

 

-Caractéristiques des Kharijites :

 

Ils font le Takfir des musulmans, et ils font couler leurs sangs.

 

-Quelques Kharijites de nos jours :

 

Salafia Jihadiah ;

Ansaar Acha-chari’a ;

Jama’at Al-Qa’ida ;

Al-Ikhwan Al-mosslimoun ;

As-Sorouriyah ;

Al-Qotbiah ;

Jabhat An-Nusrah ;

Dawlat Al-‘iraq wa Chaam.

 

copié de alqayim.net

 

 Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Groupes égarés - الفرق الضالة
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 19:16
Invoquez dans le qounoût pour nos frères palestiniens !

Il a été demandé par notre éminence : SHeikh ‘Abdel-‘Azîz Âli ash-SHeikh (qu’Allâh le préserve) – Président du comité des grands savants et Mouftî du Royaume d’Arabie saoudite –

 

Aux imâms des mosquées, ainsi qu’aux sermonneurs du vendredi, de faire des invocations dites du « Qounoût » pour nos frères palestiniens dans la bande de Gaza, soumis aux attaques brutales des israéliens, qui ont conduit à des centaines de martyrs et de blessés, avec des maisons et demeures détruites, ainsi que des immeubles.

 

Le site « al-Moslim » informe qu’un groupe de savants, d’étudiants en science et de prêcheurs, ont demandé d’invoquer pour les palestiniens de Gaza dans leur Qounoût.

 

Tiré de www.almoslim.net, 2009

copié de manhajulhaqq.com

 

Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn Abdellah Âl Ach-Cheikh - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله آل الشيخ

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Actualités - أخبار
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 19:06
La responsabilité du traducteur

Au Nom d’Allâh ; Louange à Allâh, et Prière et Salut soient sur le Messager d’Allâh, ensuite :

 

Ceci est l’extrait d’un article écrit par le cheikh, l’érudit ‘Abd El Hamîd Ibn Badîs -qu’Allâh lui fasse miséricorde-, dans lequel il traite de la responsabilité et de l’honnêteté incombant au traducteur dans ses traductions.

 

L’article a été publié par le cheikh -qu’Allâh lui fasse miséricorde- dans la revue «Ach-Chihêb» sous le titre «La responsabilité du traducteur face à la nation et son gouvernement», au nu 156, paru le 01 Safar 1347, correspondant au 19 juillet 1928.

 

C’est un article instructif et bénéfique.

 

Nous le saisissons à notre tour pour publier et traduire cette partie, qui profitera -si Allâh le veut- à ceux qui sont intéressés par la traduction en français, et notamment la publication par son biais sur ce forum béni.

 

Nous considérons que c’est un bienfait que nous prodiguons à nos frères, et un conseil autant pour nous et pour eux. Puisse Allâh nous profiter avec.

 

C’est Lui seul qui accorde la réussite.

Le cheikh -qu’Allâh lui fasse miséricorde- a dit :

 

…Et il est connu que chaque article est telle une image personnelle ; Elle ne sera complète que par toutes ses parties et sa forme.

 

Ces parties ne sont en fait rien d’autre que les mots et les phrases qui le constituent.

 

Sa forme, quant à elle, n’est autre que le style dans lequel il est écrit.

 

Le traducteur est alors tenu de bien comprendre les mots et les phrases ; Mot par mot et phrase par phrase ; Et de bien comprendre également le style avec lequel est écrit l’article, dans lequel les phrases sont structurées au point que les unes soient bien liées aux autres.

 

Le traducteur n’accomplira certes pas son devoir que s’il conçoit tout cela, et qu’il le reproduise en langue française de façon bien claire.

 

Par contre, s’il résume les paroles, les suspend, en supprime certaines phrases ou n’assimile pas toutes leurs visées, il n’aura, bien entendu, pas accompli son devoir.

 

Bien au contraire, il aura commis un crime contre l’auteur, contre ceux desquels celui-ci rapporte, contre le journal diffuseur et contre les lecteurs pour lesquels il a traduit.

 

Nous mentionnons cela aux messieurs les traducteurs pour leur rappeler l’immensité de leur responsabilité, dont la moindre négligence, nuit à nous, l’ensemble des écrivains arabes, et de façon qui ne se limite pas seulement à nous, mais qui atteint aussi la presse et la nation. 

 

Les œuvres de ‘Abd El Hamîd Ibn Badîs, v. 5, p. 375.

Traduit par Aboû Fahîma 'Abd Ar-Rahmên El Bidjê'î

 Publié par tasfiatarbia.org

 

بسم الله والحمد لله والصلاة والسلام على رسول الله، وبعد

فهذا مقطع من مقال كتبه الشيخ العلامة عبد الحميد بن باديس -رحمه الله تعالى-، تناول فيه موضوع المسؤولية والأمانة اللتين يجب على المترجم أن يتحلى بهما في عمله؛ والمقال كان قد نشره الشيخ -عليه رحمة الله- في مجلة الشهاب بعنوان "مسؤولية المترجم أمام الأمة وحكومتها"، في العدد 156 يوم 01 صفر 1347 الموافق ل 19 جويليا 1928 للميلاد؛ وهو مقال هادف ونافع، نهتبله بدورنا لنشر وترجمة هذا الجزء منه؛ مما سينفع إن شاء الله من يهمه الترجمة إلى الفرنسية والنشر بها في هذا المنتدى المبارك، وحسبنا أنه فائدة نقدمها لإخواننا ونصيحة لنا ولهم عسى الله أن ينفع بها، والله وحده الموفق

قال الشيخ رحمه الله تعالى

..ومعلوم أن كل مقالة هي كصورة شخصية، لا تكون تامة إلا بجميع أجزائها وهيئتها. وما أجزاؤها إلا الكلمات والجمل التي تركبت منها، وما هيئتها إلا الأسلوب الذي كتبت به

فالمترجمُ إذن مسؤولٌ عن تفَهُّمِ الكلماتِ والجُملِ كلمةً كلمةً وجملةً جملةً، وعن تفهم الأسلوب الذي كُتِبت به المقالةُ، ونُسِّقت به تلك الجمل، حتى ارتبط بعضها ببعض، ولا يكون قد أدَّى أمانَتَه إلَّا إذا كان يَفهَم هذا كله وأداه باللغة الفرنسية أداءً بيِّنًا. وإذا اختصر الكلامَ أو بَتَرَه أو حذف بعض جُمَلِه أو لم يستوعب كل مقاصده، لم يكن قد أدَّى أمانته، وكان جانِيًا على الكاتب ومن كَتَب عنهم والصَّحِيفَة الناشرة، وعلى أُولِي النَّظَر الذين يترجم لهم
نذكر هذا للسادة المترجمين تذكيرا لهم بعظم مسؤوليتهم التي يضر بنا معشر الكتاب العرب -أدنى تقصير فيها- ضررا ليس قاصرا علينا بل متعديا إلى الصحافة والأمة

آثار عبد الحميد بن باديس، ج 5، ص 375

Cheikh 'Abd al-Hamîd ibn Bâdîs - الشيخ العلامة عبد الحميد بن باديس

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 18:58
Une femme bien (vidéo)

Question :

 

Noble Cheikh, qu'Allah vous accorde le succès, cette femme demande :

 

Est-il permis pour elle de demander à son mari de prendre une seconde épouse? 

 

Cheikh :

 

Hein? 

 

Question :

 

Une femme demande :

 

Est-il permis pour elle de demander à son mari qu'il prenne une seconde épouse, alors qu'il n'a pas financièrement la capacité ou autre que cela, et elle l'aidera en lui donnant de l'argent? 

 

Cheikh :

 

Cette femme est étrange; où est-elle ?

 

Quant à accepter de l'aide pour se marier, alors il n'y a aucun mal à cela, et il se doit de rester lié à elle.

 

En réalité, c'elle est une femme bien pour lui.

 

Donc il lui est obligatoire d'être bon envers elle et de s'acquitter de ses droits.

 

traduit par minhaj sunna

 

السؤال :هذه أمرأه تسأل فتقول هل يجوز لها أن تطلب من زوجها أن يتخذ زوجة ثانية مع انه ليس بقادر لا ماليا و لا غير ذلك و إنما تساعده هي بإعطائه المال ؟

فضيلة الشيخ :هذه غريبة هذه المرأة و ين توجد ؟ ما يخالف ان بغى يأخذ المساعدة و يتزوج فلا باس و ان بغى يقتصر عليها هذه الحقيقة انها جيدة معه فيجب انه يفي لها و يقوم بحقها . نعم

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 18:03
L'heure ne sera pas établie avant que...

   

 

iogh

D'après Abou Houreyra رضي الله عنه le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"L'heure ne sera pas établie avant que les hommes se rivalisent dans les édifices".

Rapporté par Al-Boukhâri dans Al-Adeb Al-moufrad n°446

Authentifié par Cheikh Al-Albany dans : صحيح الأدب المفرد للإمام البخاري

 

(حديث مرفوع)

حَدَّثَنَا إِسْمَاعِيلُ ، حَدَّثَنِي ابْنُ أَبِي الزِّنَادِ ، عَنْ أَبِيهِ ، عَنْ عَبْدِ الرَّحْمَنِ الأَعْرَجِ ، عَنْ أَبِي هُرَيْرَةَ ، عَنْ رَسُولِ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ ، قَالَ

" لا تَقُومُ السَّاعَةُ حَتَّى يَتَطَاوَلَ النَّاسُ فِي الْبُنْيَانِ "

رقم الحديث: 446

الأدب المفرد للبخاري

iogh

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Paradis Enfer الجنة و جهنم و يوم القيامة
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 17:17
Donner la zakât al-fitr en argent car les pauvres ne veulent pas de nourriture ? (audio-vidéo)

 

Question :

 

Qu’Allah soit bienfaisant envers vous.

 

Dans notre pays, zakat al fitr est donnée en argent sous prétexte que les pauvres ne veulent pas de céréales ou autres.

 

Que doit-on faire ?

 

Réponse :

 

Cette affaire ne revient pas aux pauvres.

 

C’est une adoration qui doit être accomplie comme elle a été rapportée du Prophète (صلى الله عليه و سلم) .

 

Et celui qui ne veut pas de nourriture n’est pas dans le besoin, donne-la donc à celui qui est dans le besoin qui prend la nourriture.

 

traduit par daralhadith-sh.com

السؤال : في بلادنا زكاة الفطر تُدفع مالاً بحجة أن المساكين لا يريدون حبوباً وغيرها ، فماذا نفعل ؟

الجواب : ليس الأمر للمساكين ، هذه عبادة ، تُنفذ كما جاءت عن الرسول صلى الله عليه وسلم ، والذي لا يريد الطعام هذا ليس بمحتاج أعطه للمحتاج الذي يريد الطعام

السؤال : في بلادنا زكاة الفطر تُدفع مالاً بحجة أن المساكين لا يريدون حبوباً وغيرها ، فماذا نفعل ؟

الجواب : ليس الأمر للمساكين ، هذه عبادة ، تُنفذ كما جاءت عن الرسول صلى الله عليه وسلم ، والذي لا يريد الطعام هذا ليس بمحتاج أعطه للمحتاج الذي يريد الطعام

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Aumône - الصدقات و الزكاة
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 17:15
Les 10 derniers jours de ramadan et la nuit du destin (vidéo)
Que les prières et salutations soient sur le Messager d'Allah, Notre Prophète Muhammad ainsi que Sa Famille, et Ses Compagnons.
 
Certes ces dix derniers jours du mois de Ramadhan, 10 jours bénis, et parmi ses avantages et ses mérites c'est l'espoir d'avoir la nuit du destin, celle dont Allah a fait l'éloge dans Son Livre et dont le Messager d'Allah a incité (prières et salutations sur Lui) à sa veillée (qyamiha) et Il a dit :
 
« Quiconque observe la nuit du destin par foi et quête de la récompense [d'Allah], ses péchés antérieurs lui seront pardonnés. »
[Al-Boukhary]
 
Et dans le Noble Qur'an, qu'elle est meilleure que mille mois, Allah le très-haut dit (traduction rapprochée) :
 
"La nuit d’Al-Qadr est meilleure que mille mois" (sourate la destinée 97 verset 3)
 
Les actes durant cette nuit sont meilleures que mille mois (d'actes) pour celui qu'Allah lui a donné le succès.
Et le Messager d'Allah (prières et salutations sur Lui) a dit:
celui qui veille la nuit du destin, avec foi et en espérant la récompense avec foi véridique en son mérite, et en quête de sa récompense promise
 
« Quiconque observe (la nuit du destin) par foi et quête de la récompense [d'Allah], ses péchés antérieurs lui seront pardonnés. »
[Al-Boukhary]
 
Et cette nuit Allah l'a dissimulé dans ce mois, mais le plus probable est qu'elle soit dans les dix derniers jours, et parmi les nuits impaires, la nuit du 21ème jour ou du 23ème jour ou du 25ème jour ou du 27ème jour ou du 29ème jour, c'est parmi ces nuits qu'il est le plus probable qu'elle se trouve , et la majorité des savants estiment qu'il est fort probable qu'elle soit la 27ème nuit.
 
Dans tous les cas, celui qui veille en adoration durant ces nuits, recherchant sa récompense, croyant en son mérite a obtenu un grand bien. 
 
Et Allah donne à qui Il veut (de Sa grâce).
 
Quant à celui qui veille une partie ces nuits et en délaisse une autre, rien ne lui assure qu'il est atteint la nuit du destin, car il se peut qu'elle fut dans une des nuits qu'il a délaissé.
 
Et cette nuit a beaucoup de mérite :
 
-premièrement, c'est la nuit où a été descendu le Qur'an
 
Le très-haut dit (traduction rapprochée) :
 
« Nous l’avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d’Al-Qadr. » (sourate la destinée 97 verset 1)
 
-Et le deuxième mérite, est qu'elle est meilleure que mille mois
 
-Et le troisième mérite et qu'est destinée les actes et le terme (de chacun) annuellement
 
les termes et actes et la durée de vie sont écrit dans la table préservée (al lawh mahfoudh) 50000 ans avant qu'Allah ne crée les cieux mais ceci est la prédestination générale quant à la prédestination spécifique, c'est durant la nuit du destin qui est destiné tout ce qui s'est passé durant l'année c'est pour cela fut appelée la nuit du destin.
Le très-haut dit:
 
« durant laquelle est décidé tout ordre sage » (sourate la fumée 44 verset 4)
 
-Et le quatrième mérite est que:
 
« Quiconque observe (la nuit du destin) par foi et quête de la récompense [d'Allah], ses péchés antérieurs lui seront pardonnés. »
[Al-Boukhary]
 
Des mérites énormes qui sont réunis durant cette nuit.
 
Elle est donc une nuit bénite, et une nuit méritoire, et une nuit d'une grande valeur (dhat qadrin) qui a une grande position auprès d'Allah, glorifié et très-haut.
 
Et elle nous est renouvelée à chaque fois que vient Ramadan.
 
Chaque fois que vient Ramadan, il y a la nuit du destin.
 
Ceci est une grâce venant d'Allah glorifié et très-haut.
 
Quant à celui qu'Allah lui a donné succès et qui se tient durant la nuit du destin tout les ans Allah lui a donné succès et qui se tient durant la nuit du destin tout les ans.
 
Ceci est une immense grâce et un grand bien mais est privé de bien celui qu'Allah lui en a privé.
 
Il ne lui a pas destiné les grâces.
 
Il ne lui a pas donné sa juste valeur et ne la recherche pas mais il erre dans ses insouciances et ses passions et il le regrettera bientôt ce qu'il a manqué et ce dont il a été négligent.
 
Mais il incombe au muslim qu'il s'empresse et se repente à Allah l'exalté de sa négligence.
 
Et qu'il se réforme pour ce qu'il lui reste à vivre.
 
Et Allah l'exalté accepte le repentir de celui qui se repent à Lui.
 
Et il accepte le repentir de ses serviteurs, et efface ses péchés et Il sait ce que vous faîtes.
 
Allah donne le succès à tous ceux qu'Il aime et agrée et que la prière et salutations d'Allah soient sur notre Prophète Muhammad, et Sa Famille et Tout Ses Compagnons.
 
traduit par minhaj sunna
 

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 16:52
Jeunes, n'entrez pas en conflit avec les savants ! (vidéo)

Tout ceci n'est pas une manière de da'wah [prêche], ni un des moyens de réforme.

 

C'est tout simplement l'origine des problèmes, de la confusion et de l'agitation de la jeunesse.

 

C'est ce que je dis et je l'ai dit précédemment.

 

C'est ce que je dis maintenant, et après celui qui réfute et entame des débats, c'est le cheikh [savant]... et le cheikh, et la louange appartient à Allah, est vivant.

 

Ainsi, nous conseillons à nos étudiants, de ne pas entrer dans [les conflits] entre étudiants en science et les savants.

 

Si un cheikh critique un autre cheikh, laissez alors le cheikh répondre.

 

Pourquoi te fatigues-tu?

 

Quel bénéfice vas tu en tirer de s'intercaler entre les savants?

 

Vous tomberez seulement dans la médisance, et insulter les savants et les étudiants en science.

 

Vous n'allez en aucun cas en tirer profit, vous allez plutôt vous en prendre qu'à vous même.

 

Pour cette raison, nous conseillons à nos jeunes de s'éloigner de ces questions, ce n'est pas convenable pour eux.

 

copié de minhaj sunna

 

 

Vecror-page-decor-and-text-deviders 08 zps43037687

 

Cheikh Mouhammad Âman bnou 'Alî al Jâmî - الشيخ محمد أمان بن علي الجامي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Savants - العلماء
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 16:21
La prière du Prophète صلى الله عليه وسلم durant le ramadan

 trter

Abou Salama Ibn 'Abder Rahman a interrogé 'Aicha (qu'Allah l'agrée) sur la prière du Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) durant le Ramadan. 

 Elle a répondu :

 

« Le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) ne priait pas plus de 11 unités de prières que ce soit durant le ramadan ou hors du ramadan.

Il priait 4 unités de prière, ne demande pas sur leur perfection et leurs longueurs.

Puis il priait 4 unités de prière, ne demande pas sur leur perfection et leurs longueurs. Puis il priait 3 unités de prière ».

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°1147 et Mouslim dans son Sahih n°738)

 

عَنْ أَبِي سَلَمَةَ بْنِ عَبْدِ الرَّحْمَنِ أَنَّهُ سَأَلَ عَائِشَةَ رَضِيَ اللَّهُ عَنْهَا

 كَيْفَ كَانَتْ صَلَاةُ رَسُولِ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ فِي رَمَضَانَ ؟

فَقَالَتْ : مَا كَانَ يَزِيدُ فِي رَمَضَانَ وَلَا فِي غَيْرِهِ عَلَى إِحْدَى عَشْرَةَ رَكْعَةً ، يُصَلِّي أَرْبَعًا ، فَلَا تَسَلْ عَنْ حُسْنِهِنَّ وَطُولِهِنَّ ، ثُمَّ يُصَلِّي أَرْبَعًا فَلَا تَسَلْ عَنْ حُسْنِهِنَّ وَطُولِهِنَّ ، ثُمَّ يُصَلِّي ثَلَاثًا

(رواه البخاري في صحيحه رقم ١١٤٧ و مسلم في صحيحه رقم ٧٣٨)

trter

D'après Saib Ibn Yazid,

 

"'Omar Ibn Al Khatab (qu'Allah l'agrée) a ordonné à Ubay Ibn Ka'b (qu'Allah l'agrée) et à Tamim Dari (qu'Allah l'agrée) de diriger les gens en prière en faisant 11 unités de prière.

Le lecteur lisait des centaines de versets au point où nous nous appuyions sur des bâtons à cause de la longueur de la position debout.

Nous ne terminions qu'à l'approche de l'aube."

(Rapporté par l'imam Malik dans son Mouwata n°245)

 

Ce récit a été authentifié entre autres par :

 

- L'imam Al Moubarakafouri dans Touhfatoul Ahwadhi vol 3 p 234

- Cheikh Otheymine dans Charh Riyad Salihin vol 2 p 283

- Cheikh Albani dans Salat Tarawih p 53

 

عن السائب بن يزيد قال

 أمر عمر بن الخطاب أبي بن كعب وتميما الداري أن يقوما للناس بإحدى عشرة ركعة . قال : وقد كان القارئ يقرأن بالمئين حتى كنا نعتمد على العصي من طول القيام وما كنا ننصرف إلا في بزوغ الفجر

(رواه الإمام مالك في الموطأ رقم ٢٤٥)

 

و هذا الحديث صححه

الإمام المباركفوري في تحفة الأحوذي ج ٣ ص ٢٣٤

الشيخ العثيمين في شرح رياض الصالحين ج ٢ ص ٢٨٣

الشيخ الألباني في صلاة التراويح ص ٥٣

      trter

-Remarque n°1 : Il convient de prier la prière surérogatoire « ratiba » du 'icha (voir le lien suivant : Prière surérogatoire) avant de commencer la prière du tarawih.

 

Cheikh Otheimine a dit :

 

« Lorsque l'imam termine la prière obligatoire, les gens doivent faire le rappel de leur Seigneur (dikhr) comme il leur a ordonné -Et lorsque vous avez terminé la prière mentionnez le nom d'Allah debout, assis ou couchés sur vos côtés- (*).

Puis deuxièmement les gens prient la prière ratiba du 'icha et ensuite après cela ils accomplissent la prière du tarawih.

Ceci est l'ordre qu'il convient de respecter ».

(Fatawa Nour 'Ala Darb, k7 n°735)

 

(*) Sourate Nissa verset 103

 

-Remarque n°2 : Il est légiféré de lever les mains lors de l'invocation « qounout » à la fin du witr.

 

D'après Abou 'Othman,

 

"'Omar Ibn Al Khattab (qu'Allah l'agrée) levait les mains dans le qounout" (*).

(Rapporté par l'imam Boukhari dans son ouvrage Raf' Al Yadayn Fi Salat n°162 et authentifié par l'imam Nawawi dans Al Majmou' vol 3 p 490 et par cheikh Albani dans Irwa Al Ghali vol 2 p 181)

 

(*) Invocation que fait l'imam à voix haute avant ou après l'inclinaison dans la dernière unité de prière du tarawih.

 

عن أبي عثمان قال

كان عمر ابن الخطاب رضي الله عنه يرفع يديه في القنوت

(رواه البخاري في كتابه رفع اليدين في الصلاة رقم ١٦٢ و صححه الإمام النووي في المجموع ج ٣ ص ٤٩٠ و الشيخ الألباني في إرواء الغليل ج ٢ ص ١٨١)

 

D'après Al Aswad,

 

"'Abdallah Ibn Mas'oud (qu'Allah l'agrée) récitait -Qoul Houwa Allahou Ahad- dans la dernière unité de prière du witr puis il levait ses mains et faisait le qounout avant l'inclinaison."

(Rapporté par l'imam Boukhari dans son ouvrage Raf' Al Yadayn Fi Salat n°163 et authentifié par l'imam Nawawi dans Al Majmou' vol 3 p 490. Voir Ma Saha Min Athar As Sahaba Fil Fiqh vol 1 p 413)

 

عن الأسود

أن عبدالله ابن مسعود رضي الله عنه كان يقرأ في آخر ركعة من الوتر قل هو الله أحد ثم يرفع يديه و يقنت قبل الركعة

(رواه البخاري في كتابه رفع اليدين في الصلاة رقم ١٦٣ و صححه الإمام النووي في المجموع ج ٣ ص ٤٩٠ . انظر ما صح من آثر الصحابة في الفقه ج ١ ص ٤١٣)

 

-Remarque n°3 : Il est également légiférer de dire « Amine » aux invocations de l'imam dans le « qounout ».

 

L'imam Ibn Qoudama Al Maqdisi (mort en 620) a dit :

 

« Lorsque l'imam commence à faire le qounout, ceux qui sont derrière lui disent -Amine-, nous ne connaissons pas de divergence sur cela ».

(Al Moughni vol 2 p 584)

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 16:14
Les manifestations pacifiques ! (audio)

Question :

 

Il s'est propagé de certains prêcheurs la permission des manifestations pacifique.

 

Ils prétendent que c'est un moyen pour exprimer son point de vue et un moyen parmi les moyens de changement à cette époque.

 

Réponse de Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Âl Ach-Cheikh :

 

Tout ceci est une erreur, toutes les manifestations sont mauvaises, elles ne sont pas pacifiques, elles sont toutes vaines, elles sont toutes des insignes de l'ignorance, et des divisions de la communauté.

 

Tout ceci est pour détourner la communauté.

 

Donc ce que nous croyons, c'est qu'il n'y a aucun bien dans ces manifestations.

 

Il est possible à la personne d'obtenir son droit et d'obtenir son objectif sans ce désordre. 

Question : 

 

Qu’Allâh soit bienfaisant envers vous.

 

Ce questionneur dit : Noble cheikh, est-il permis d’organiser des manifestations pacifiques si la loi du pays l’autorise ?

 

Réponse de Cheikh Salih Al Fawzan :

 

Ceci ne fait pas partie de la religion de l’Islam.

 

Les manifestations ne font pas partie de la religion de l’Islam car c’est du désordre et de la destruction.

 

Dans la religion de l’Islam il y a l’entente, le conseil et la communication avec les gouverneurs en les appelant, leur écrivant ou en envoyant quelqu’un qui les informera.

 

Quant aux manifestations, elles ne font pas partie de la guidée de l’Islam, car elles sont désordre et stupidité et qu’elles proviennent des mécréants.

 Traduit et publié par an-nassiha.com 

 

Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn Abdellah Âl Ach-Cheikh - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله آل الشيخ

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Actualités - أخبار