compteur de visite

Catégories

20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 22:32
Le repentir sincère (audio)

 

Question :

 

Parlez nous du repentir et de ses conditions et quel est le sens du repentir sincère ?

 

Réponse :

 

Le repentir est le retour du péché vers l’obéissance et il est obligatoire.

 

وَتُوبُوا إِلَى اللَّهِ جَمِيعاً أَيُّهَا الْمُؤْمِنُونَ لَعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ

 

« Et repentez vous tous à Allah, ô les croyants, afin d’obtenir le succès. » [An-Nour, 31]

 

Il est donc obligatoire pour le musulman, lorsqu’il commet un péché, de s’empresser de se repentir à Allah (عز و جل).

 

Et Allah accepte le repentir de celui qui se repent.

 

وَإِنِّي لَغَفَّارٌ لِمَنْ تَابَ وَآمَنَ وَعَمِلَ صَالِحًا ثُمَّ اهْتَدَىٰ

 

« Et Je suis Grand Pardonneur à celui qui se repent, croit, fait bonne œuvre puis se met sur le droit chemin. » [Taha, 82]

 

Et ceci est une grâce d’Allah (عز و جل), Il a ordonné le repentir et a promis qu’Il l’acceptait de celui qui se repent et qu’Il lui pardonnait son péché. 

 

Cependant, le repentir ne se limite pas à la langue, il a des conditions qui doivent impérativement se concrétiser et qui sont : 

 

-La première condition 

 

Délaisser le péché et s’en écarter. Il ne doit pas dire qu’il se repent à Allah alors qu’il n’a pas abandonné le péché et ne l’a pas délaissé. 

 

-La deuxième condition

 

Qu’il prenne la résolution de ne pas le refaire une seconde fois. Ainsi, s’il se repent à Allah mais qu’il a l’intention de refaire le péché à un autre moment, alors ceci est un repentir temporaire qu’Allah (سبحانه و تعالى) n’accepte pas.

 

-La troisième condition 

 

Qu’il regrette ce qu’il s’est passé, qu’il pense à ce péché et qu’il en ait peur. Il ne doit pas dire : je me suis repenti, c’est bon. Il doit donc avoir peur de ce péché et regretter ce qu’il a commis.

 

Voici donc les conditions du repentir, si elles sont remplies alors Allah (سبحانه و تعالى) accepte le repentir comme Il l’a promis.

 

copié de forum.daralhadith-sh.com

التوبة معناها وشروطها
السؤال: حدثونا عن التوبة وما هي شروطها، وما معنى التوبة النصوح؟
الجواب: التوبة هي الرجوع من المعصية إلى الطاعة، وهي واجبة (وَتُوبُوا إِلَى اللَّهِ جَمِيعاً أَيُّهَا الْمُؤْمِنُونَ لَعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ) فيجب على المسلم، إذا أذنب ذنباً أن يبادر بالتوبة إلى الله عز وجل، والله يتوب على من تاب (وَإِنِّي لَغَفَّارٌ لِمَنْ تَابَ وَآمَنَ وَعَمِلَ صَالِحًا ثُمَّ اهْتَدَىٰ) وهذا من فضل الله عز وجل، أمر بالتوبة ووعد أنه يتوب على من تاب، ويغفر له ذنبه، ولكن التوبة ليست باللسان فقط، التوبة لها شروط لا بد أن تتحقق، وهذه الشروط هي
الشرط الأول: ترك الذنب والابتعاد عنه، ولا يقول يتوب إلى الله وهو لم يغادر الذنب ولم يتركه
الشرط الثاني: أن يعزم أن لا يعود إليهِ مرة ثانية، فإن كان يتوب إلى الله، وفي نيتهِ أن يعود إلى الذنب في وقت آخر، فهذه توبته مؤقتة، لا يقبلها الله سبحانه وتعالى
الشرط الثالث: أن يندم على ما فات، ويتصور هذا الذنب ويخاف منه، ولا يقول أنا تبت وخلاص، فليكون خائف من هذا الذنب فيكون عنده ندم على ما حصل منه
وهذه شروط التوبة، إذا توفرت تقبل الله توبة سبحانه وتعالى كما وعد

 Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Péchés et repentir - الذنوب و التوبة
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 22:31
Comment se comporter avec les enfants à la mosquée ? (audio)

 

Question :

 

Votre éminence, concernant les enfants qui n’accomplissent pas bien la prière et qui se font remarquer, ou qui s'inclinent mais ne se prosternent pas avec l'imam, est-il permis de les faire sortir du rang ou devons-nous les laisser ?

 

Réponse :

 

Si les petits enfants sont la cause de nuisances, alors sortez-les.

 

Comment doivent-ils être sortis?

 

Non pas en les réprimandant et en leur hurlant dessus, mais plutôt par l’intermédiaire de leur responsable.

 

Qu'il lui soit dit : « Ô Untel, ton fils ou ton frère nous perturbe » afin que sa suspension de la mosquée soit appliquée par son responsable.

 

Et toi tu sais que si tu corriges cet enfant il va être contrarié et risque de détester les mosquées et de s'y rendre.

 

Et il se peut que son responsable aura une dent contre toi. Si tu t'occupes d'une chose à sa source, cela est meilleur.

 

Quant à l'enfant qui n'engendre aucune nuisance, que ce soit de par ses paroles ou son comportement, il n'est pas permis de le sortir de la mosquée, ni de le changer d'endroit (du rang) en le mettant à l'arrière, même s'il se trouve dans un rang avancé.

 

Il reste à sa place, même s'il est derrière l'imam car celui qui arrive en premier est plus en droit (d'occuper cette place) que les autres.

 

"Le Prophète صلى الله عليه وسلم a  interdit à quiconque de faire lever son frère de sa place afin de s'y asseoir"

(Bukhârî 869).

 

Certains hommes de science sont d'avis qu'il faille déplacer les enfants du premier rang au second.

 

Et si un homme doué de raison arrive, alors on les déplace du second au troisième rang, et ainsi de suite jusqu'à ce que l'enfant se trouve au fond de la mosquée.

 

Ils s'appuient sur la parole du Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

« Que me suivent les hommes pubères (أولو الأحلام ) et les doués de raison (أولوالنُّهى ) parmi vous ».

 

أولو الأحلام c'est-à-dire les personnes pubères,

et أولوالنُّهى c'est-à-dire les personnes sensées.

 

Il y a matière à discuter sur le fait d'utiliser ce hadith comme argument sur cette question, car lorsque le Prophète صلى الله عليه وسلم dit :

 

« Que me suivent les hommes pubères (أولو الأحلام ) et les doués de raison (أولوالنُّهى ) parmi vous »

 

Il vise par cela à inciter ces derniers à être derrière lui صلى الله عليه وسلم.

 

Si ce qui était visé était d'éloigner les enfants du premier rang ou d'autre interprétations de ce sens, Il aurait dit : « ne se placent derrière moi QUE les pubères et les doués de raison ».

 

Si telle avait été la formulation du hadith alors nous aurions dit que cela est une interdiction pour les enfants et les possédés, de se trouver derrière l'imam, et qu'ils doivent être déplacés du rang.

 

Le fait de déplacer les enfants des premiers rangs jusqu'à les faire atteindre le dernier rang, va augmenter leur sentiment d’écœurement envers les mosquées et ses fidèles, et cela va également augmenter leurs perturbations car s'ils sont regroupés dans un seul et même rang, les troubles et le vacarme vont être plus grand, chose qui n'arriverait pas s'ils étaient placés entre les gens.

 

En effet, s'il y a deux enfants à côté de toi et que tu crains qu'ils s'amusent, alors il n'y a pas de mal à ce que tu les sépares, repoussant ainsi ce que l'on crains comme désordre.

 

copié de lamektaba.over-blog.com

   

من اداب التعامل مع الأطفال في المسجد

السؤال : فضيلة الشيخ! بالنسبة للأطفال الذين لا يحسنون الصلاة، ويتلفتون، أو يركعون ولا يسجدون مع الإمام، هل يجوز إخراجهم من الصف أو يُتركوا؟

الجواب : الأطفال الصغار إن حصل منهم أذية فإنهم يُخْرَجون؛ ..ولكن كيف يكون إخراجهم ليس بالزجر والصياح عليهم

إخراجهم إنما بأن يتصلوا بأولياء أمورهم، ويقال: يا فلان، إن ابنك أو أخاك يشوِّش علينا، حتى يكون كفُّه عن المسجد من قِبَل ولي أمره، وأنت تعلم أنك لو صحت بهذا الصبي انزعج وكره المسجد، وكره الحضور إليه، وربما يكون في قلب وليه شيء عليك؛ لكن إذا أتيت الأمر من بابه صار أحسن، أما إذا كان الصبي لا يحصل منه أذية، لا بقوله ولا بفعله، فإنه لا يجوز إخراجه من المسجد، ولا تحويله من مكانه، ولو كان في مُقَدَّم الصف إلى مكان آخر، بل يبقى في مكانه، ولو كان خلف الإمام؛ لأن من سبق إلى ما لم يسبق إليه أحد فهو أحق به، وقد (نهى النبي صلى الله عليه وسلم أن يقيم الرجل أخاه من مكانه ويجلس فيه

وقد ذهب بعض أهل العلم إلى تحويل الصغار من الصف الأول إلى الثاني، فإن جاء رجال بالغون، حولناهم من الثاني إلى الثالث، وهكذا حتى يكونوا في آخر المسجد، بناءً على قول النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم: (لِيَلِنِي منكم أولو الأحلام والنُّهى) أولو الأحلام أي: البالغين.والنُّهى أي: العقلاء

ولكن في الاستدلال بهذا الحديث على هذه المسألة نظر، لأن النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم عندما قال: (لِيَلِنِي منكم أولو الأحلام والنُّهى) يريد بذلك حث هؤلاء على التقدم حتى يَلُوا النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم، ولو كان المراد طرد الصغار من الصف الأول وما أشبه ذلك لقال: لا يَلِنِي منكم إلا أولو الأحلام والنهى، فلو كانت عبارة الحديث: لا يَلِنِي إلا أولو الأحلام، لقلنا: هذا نهي عن أن يَلِيه الصغار أو المجانين فيُحوَّلون إلى مكان آخر

ثم إن تحويل الصغار من الصفوف المقدَّمة حتى يكونوا في آخر صف إن هذا مما يزيد كراهتهم للمسجد وأهل المسجد، ومما يزيد تشويشهم أيضاً؛ وإذا كانوا صفاً واحداً كَثُر منهم التشويش واللغط، بخلاف ما إذا كانوا بين الناس

نعم لو فرضنا أنه كان إلى جانبك صبيان، وخشيتَ أن يعبثا فلا بأس أن تفرق بينهما، درءاً لِمَا يُخشى من المفسدة

Comment se comporter avec les enfants à la mosquée ? (audio)

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mosquée - appel à la prière - مسجد و الاذان
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 22:30
Attitude du musulman à l'égard de celui qui utilise un langage obscène

Question 3 :

 

J’ai un ami que je chéris beaucoup et qui fait ses prières.

 

Je l’ai conseillé à plusieurs reprises mais la seule réponse qu’il me donnait c’est : Si Allah le veut. Son grand défaut ce sont ses discussions, dans les réunions, et partout, sur les femmes, ainsi que ses galanteries.

 

A présent il m'est détestable de rester avec lui à cause de ces bavardages.

 

Alors, que faire avec lui?

 

Réponse 3 :

 

Il faut, d'abord, lui conseiller de renoncer à ceci.

 

S’il refuse, vous devez l’éviter dans le souci de vous éloigner du mal et des gens du mal, et d'éloigner votre ami des moyens qui peuvent mener au mal .

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

 موقف المسلم من الشخص الذي يكثر الكلام الفاحش

س 3: لدي صديق عزيز علي، وهو يصلي، وقد نصحته عدة مرات، وجوابه الوحيد: إن شاء الله، سواليفه في المجالس أو كل مكان عن النساء وفي المغازلة، وقد كرهت الجلوس معه من سواليفه الكريهة، فما هو الحل معه؟

ج 3 : ينصح أولاً بترك ذلك، فإن أبى وجب اعتزاله؛ بعدًا عن الشر وأهله، وردعًا له عن الشر ووسائله 

وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

(الجزء رقم : 26، الصفحة رقم: 76)

السؤال الثالث من الفتوى رقم - 6755 

 

La question 3 de la Fatwa numéro (6755)

(Numéro de la partie: 26, Numéro de la page: 76)

copié de alifta.com

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Expression - التعبير
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 14:10
Concernant la faiblesse des musulmans et ce qui est survenu dans la bande de Gaza

La vérité est claire et bénéfique, tandis que le mensonge divise et n’est pas bénéfique.

 

Comment une ombre peut elle être droit si la brindille est tordue!

 

Ils ont vu auparavant, lorsque ils ont provoqué les Juifs, comment ces derniers ont attaqué Gaza et tué des innocents.

 

Alors pourquoi les provoquent-ils à nouveau!?

 

Quand les Musulmans maudissent les divinités des mécréants, les mécréants maudissent Allah.

 

C’est pourquoi Allah a interdit de maudire les divinités des mécréants.

 

وَلَا تَسُبُّوا الَّذِينَ يَدْعُونَ مِنْ دُونِ اللَّهِ فَيَسُبُّوا اللَّهَ عَدْوًا بِغَيْرِ عِلْمٍ

 

"N’injuriez pas ceux qu’ils invoquent, en dehors d’Allah, car par agressivité, ils injurieraient Allah, dans leur ignorance." [Traduction rapprochée du sens du Verset 108 de la Sourate 6]

 

Si vous les bombardez ils tuent de nombreux Musulmans, et si ils vous bombardent, vous ne pouvez pas les empécher ni les arrêter.

 

Par conséquent, il vous convient de ne pas les bombarder ni les provoquer, afin qu’ils ne tuent pas des personnes innocentes.

 

Tout en sachant qu’ils vont vous provoquer, sachant qu’ils vont tuer des Musulmans, et sachant que vous n’avez pas la capacité contre eux, alors, c’est comme si vous étiez ceux qui veulent que les Musulmans soient tués!!

 

Sachant que le cadavre de l’enfant est revenu le vendredi, et sachant qu’ils connaissent dans quel état sont les Musulmans aujourd’hui; par conséquent, ils conçoivent un plan dans lequel vous avez coopéré!

 

الحق أبلج والباطل لجلج... كيف يستقيم الظل والعود أعوج.. هم جربوا من قبل لما تحرشوا بهم كيف ضربوا غزة وقتلوا الأبرياء... فلماذا التحرش بهم!

 

لما سب المسلمون آلهة الكفار فسب الكفارالله نهى الله عن سب آلهة الكفار ولا تسبوا الذين يدعون من دون الله فيسبوا الله عدوا بغير علم الأنعام108

 

بما أنهم إذا ضربتموهم قتلوا في المسلمين 

وبمان أنهم إذا ضربوا لا تستطيعوا كفهم

إذاعليكم الامتناع عن ضربهم والتحرش بهم حتى لا يقتلوا الأبرياء

 

بما أنكم تتحرشون بهم مع علمكم أنهم سيقتلون المسلمين.

وبما أنكم تعلمون أن لا قدرة لكم عليهم

إذا أنتم تريدون قتل المسلمين

 

بما أنهم أعطوا جثة الصبي في يوم الجمعة 

وبما أنهم يعلمون حال المسلمين في هذا اليوم

إذا هم يخططون لشيء تعاونتم معهم فيه

 

Tiré du compte Twitter officiel de Sheikh Mohammed bin Omar Bazmoul, en date du 20/07/14

 

Traduit par Abu Ubaydillah Abdel Karim ad-Dunkerki

copié de minhajsalafi.com

 

Cheikh Mouhammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Actualités - أخبار
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 17:07
Parole de Cheikh Salih Al Fawzan qui démentit la soi-disant mise en garde contre le site salafi «sahab» (audio)

 

Celui qui pose la question dit :

 

Conseillez-vous le site internet scientifique Sahab ?

 

La réponse du noble cheikh qu’Allah le préserve :

 

Par Allah !

 

Je ne connais ni Sahab ni autre !

 

Je ne connais pas les sites internet !

 

Mais (les sites) là où il y a un bien et qui aident au bien alors il n’y a pas de mal.

 

Et là où il y a un mal, alors évite-le !

 

Oui.

 

La question posée au noble savant salafi Sheikh Sâlih bin Fawzân bin ‘Abdillâh Al-Fawzân -qu’Allah le préserve- et ce en date de ce Samedi 21 du mois de Ramadan 1435 de l’Hégire correspondant au Samedi 19 juillet 2014

copié de spfbirmingham.com

 

السُّؤال:يقول السّائل: هل تنصحون بشبكة سحاب العلميَّة؟

الجواب:واللهِ ما أعرف شبكة سحاب ولا غيرها، الشّبكات ما أعرفها، لكن ما كان فيه خير ويُعين على الخير فلا بأس، وما كان فيه شرّ تجنّبه، نعم.اهـ

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Distraction - musique - image - sport et internet
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 23:56
Conseils précieux aux étudiants en sciences islamiques

Son éminence, Cheikh Sâlih El-Fawzén (membre du Conseil des Grands Oulémas et du Comité Permanant de l’Ifta') [en Arabie Saoudite] a adressé un message aux étudiants en sciences islamiques dans lequel il leurs conseille vivement de :

 

-Etudier auprès des ulémas véritablement enracinés [dans le savoir religieux], connus pour leur piété et leur jalousie de la religion d’Allâh

 

-S’appuyer dans leurs études sur Allâh, puis sur les livres authentiques basés sur le Coran, la sounnah et la voie des Pieux Prédécesseurs (as-salaf as-sâlih

 

-Intégrer le corps de l’enseignement méthodique au sein des écoles, des instituts et des facultés [des sciences islamiques] ; et auprès des cheikhs dans les mosquées

 

-Se garder absolument de fonder leur science uniquement sur les livres et la lecture anarchique, ou d’acquérir le savoir chez les savants égarés, et auprès des adeptes des idées déviantes, ou chez les profanes qui se croient savants

 

-Enfin, son éminence a recommandé aux étudiants en sciences islamiques de mettre en pratique le savoir qu’Allâh leur a octroyé ; de le diffuser et de l’enseigner aux gens ; de guider ces derniers vers le bien et la modération ; et [de les inciter] à délaisser les factions et à être avec les réformateurs parmi le Parti d’Allâh au sein d’un seul groupe et suivant une voie unique.

 

الفوزان : لطلاب العلم ... أحذروا كل الحذر أن تتلقوا العلم من المتعالمين وأصحاب الأفكار المنحرفة

وجه معالي الشيخ صالح بن فوزان الفوزان، عضو هيئة كبار العلماء واللجنة الدائمة للإفتاء، نصيحة لطلبة العلم بتلقي العلم من العلماء الراسخين في العلم المعروفين بتقوى الله والغيرة على دينه، وأن يعتمدوا في تعلّمهم على الله، ثم على الكتب الصحيحة المبيّنة على الكتاب والسنّة ومنهج السلف الصالح، وأن ينتظموا في سلك التعليم المنهجي في المدارس والمعاهد والكليات، وعلى المشايخ في المساجد، وأن يحذروا كل الحذر من تلقي العلم عن مجرد الكتب والمطالعة غير المنضبطة أو يتلقوا تعليمهم عن علماء الضلال، وأصحاب الأفكار المنحرفة أو المتعالمين، وأوصى معاليه طلاب العلم بالعمل بما علّمهم الله ونشر علمهم وتعليم الناس وتوجيههم نحو الخير والاعتدال وترك التحزبات وأن يكونوا مع حزب الله المصلحين جماعة واحدة ومنهجاً واحداً

Traduit de l'arabe par Aboû Mouhammed Farîd El–Qabê'lî

copié de ajurry.com

page divider by lithiumharddrive

conseils-aux-etudiants-en-sciences-islamiques zpsed9e378c

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 23:55
Doit-on ôter la bague lors des ablutions ?

Question :

 

Faut-il ôter la bague et la montre pendant les ablutions ?

 

Réponse :

 

Selon les jurisconsultes, la Sunna veut qu'on la fasse bouger.

 

Cependant si elle est très serrée, il faut la bouger car, autrement, l'eau ne lui passerait pas dessous.

 

Or, Allah le Puissant et Majestueux dit selon la traduction relative et rapprochée :

 

«Lavez vos visages et vos mains» (Sourate 5 verset 6). 

 

Aussi il faut laver la main entièrement de l'extrémité des doigts au coude. 

 

Extrait de Liqaa al-bab al-maftouh, n° 232
Publié par 3ilmchar3i.net

حكم تحريك الخاتم أثناء الوضوء

السؤال : فضيلة الشيخ! هل يجب تحريك الخاتم والساعة أثناء الوضوء؟

الجواب : الفقهاء قالوا: يسن تحريكه

ولكن إذا كان ضيقاً فلابد من تحريكه، لأنه إذا لم يحركه لم يصل الماء إلى ما تحته، والله عز وجل يقول

فَاغْسِلُوا وُجُوهَكُمْ وَأَيْدِيَكُمْ - المائدة:6

فلابد من غسل اليد كلها من أطراف الأصابع إلى المرفق

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Purification - طهارة
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 23:54
Prends garde à tout ce qui pourrait être la cause de l'annulation de tes oeuvres ! (audio)

 

Cheikh Salih Al Fawzan, qu’Allah le préserve, a dit :

 

« Et la religion d’Ibrahim est d’adorer Allah en lui vouant un culte exclusif, ceci est la hanifiya.

Il n’a pas seulement dit : « adorer Allah », mais il a dit : « en lui vouant un culte exculsif », c’est-à-dire : en t’écartant de l’association, car si l’association se mélange à l’adoration, elle la rend vaine.

Et l’adoration ne peut-être valide que si elle est épurée de l’association majeure et mineure. ».

VDSF.png

Annotation de Cheikh Ali Ibn Nassir Al Faqihi

 

L’association majeure, c’est que tu invoques avec Allah autre que Lui, que tu sacrifies pour autre qu’Allah, que tu fasses un serment pieux pour autre qu’Allah, que tu implores le secours d’autre qu’Allah…

 

Ce sont toutes des formes d’association majeure, si elle se mêle aux œuvres, elles les annulent.

 

Et Allah a dit dans Son Livre : 

إِنَّ اللَّهَ لاَ يَغْفِرُ أَن يُشْرَكَ بِهِ وَيَغْفِرُ مَا دُونَ ذَلِكَ لِمَن يَشَاء

 

« Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne un quelconque associé. En dehors de cela, Il pardonne à qui Il veut. » [An-Nissa, verset 48]

 

Quant à l’association mineure, les savants l’ont expliquée par l’ostentation.

 

Un homme accomplit une œuvre de manière ostentatoire pour les gens, c’est-à-dire qu’il veut que les gens disent de lui, par exemple, s’il fait des aumônes, qu’il construit des mosquées, qu’il vient en aide aux nécessiteux, il veut que les gens disent de lui qu’il est généreux, qu’il est ceci ou cela…

 

Ceci s’appelle l’ostentation.

 

L’ostentation rend vaine l’œuvre dans laquelle elle s’est produite.

 

Lorsque le Messager (صلى الله عليه و سلم) fut interrogé au sujet du combattant sur le sentier d’Allah, il a dit :

 

« C’est celui qui combat pour que la parole d’Allah soit la plus élevée. ».

 

Si un homme combat par bravoure, Allah sait ce qu’il y a dans son cœur, donc lorsqu’il dira : « J’ai combattu sur Ton sentier. »

 

Allah lui dira alors : « Tu mens, tu as combattu pour que l’on dise de toi que tu es courageux et cela a été dit. ».

 

S’il dépense de l’argent souhaitant que les gens le remercient et le complimentent, lorsqu’il dira : « Il n’y a pas un sentier parmi les sentiers de bien sans que je n’y ai dépensé (pour Toi). »

 

Allah lui dira alors : « Tu mens, tu n’as dépensé que pour que l’on dise de toi que tu es bienfaisant et cela a été dit. ».

 

C’est-à-dire que tu as obtenu ce que tu voulais. Tu as accompli une œuvre souhaitant une rétribution pour celle-ci et la rétribution que tu souhaitais dans ce bas-monde était qu’ils fassent tes éloges et te complimentent, ils ont donc fait tes éloges et t’ont complimenté et il ne te reste rien pour l’au-delà.

 

C’est pour cela que la sincérité est indispensable, il faut que l’œuvre soit accomplie sincèrement pour le Visage d’Allah (سبحانه و تعالى).

 

L’adoration doit donc être épurée de l’association majeure et mineure.

 

Nous avons vu que l’association majeure rend vaines toutes les œuvres et que l’association mineure rend vaine l’œuvre dans laquelle elle s’est produite.

 

Tu as fait une aumône de 1000 riyals, mais tu l’as faite de manière ostentatoire pour les gens, tu n’auras donc aucune récompense pour celle-ci mais tes autres œuvres ne seront pas annulées.

 

Ceci est compris ?

 

C’est l’œuvre dans laquelle l’ostentation s’est produit qui est annulée, c’est-à-dire que tu ne profiteras en rien de cette œuvre, car tu ne l’as pas accomplie pour le Visage d’Allah mais seulement pour que les gens te complimentent et te remercient et ils t’ont complimenté et remercié.

 

Quant à l’association majeure, elle rend vaines toutes les œuvres.

 

Si tu invoques autre qu’Allah, il ne te reste ni prière, ni aumône, ni pèlerinage, ni jeûne, tout est rendu vain.

 

Car Allah a dit :

إِنَّ اللَّهَ لاَ يَغْفِرُ أَن يُشْرَكَ بِهِ وَيَغْفِرُ مَا دُونَ ذَلِكَ لِمَن يَشَاء

 

« Certes Allah ne pardonne pas qu'on Lui donne un quelconque associé. En dehors de cela, Il pardonne à qui Il veut. » [An-Nissa, verset 48]

 

Si tu associes à Allah, c’est-à-dire que tu as invoqué autre que Lui, imploré le secours d’autre que Lui, sacrifié pour autre que Lui… toutes tes œuvres sont rendues vaines.

 

Il est donc obligatoire pour le musulman de préserver sa croyance plus que tout.

 

Nous sommes venus pour le pèlerinage qui fait partie des œuvres apparentes.

 

Si notre intention est de nous faire appeler par nos voisins hajj untel, hajj untel ou hajj untel lorsque l’on retournera dans notre pays, si cela est ton intention, tu n’auras de ton pèlerinage que cela.

 

Mais si tu souhaites accomplir cette obligation pour Allah (عز و جل), tu reviendras alors : « comme le jour où ta mère t’a enfanté », comme cela est mentionné dans le hadith.

 

Le pèlerin qui accomplit son pèlerinage sincèrement, avec un argent pure, ne recherchant que le Visage d’Allah (عز و جل) et se conformant à la Sunna du Prophète (صلى الله عليه و سلم), reviendra sans aucun péché comme le jour où sa mère l’a enfanté.

 

Mais si tu souhaites que les gens t’appellent hajj untel, et que tu ne souhaites que cela, tu ne récolteras alors rien d'autre de cette œuvre si n’est cela et la fatigue. 

 

J’attire ensuite l’attention de certains frères, qu’Allah les rétribue par un bien.

 

Il y a certaines personnes qui mettent leur habit de sacralisation puis se mettent dans la mosquée, devant le minaret ou sur les lieux saints des rites sur lesquels vous allez vous rendre, puis il demande à se faire photographier de cette manière.

 

Lorsqu’il retourne dans son pays, il développe cette photographie, la met dans un beau cadre et l’accroche dans son salon.

 

Lorsqu’il reçoit des visiteurs, c’est comme s’il leur disait : « Regardez ce que j’ai fait. ».

 

Je vous avertis donc contre cela car cela peut faire partie de l’ostentation.

 

L’homme doit s’écarter de ces choses qu’ils pensent insignifiantes, il doit prendre garde à ces choses qui pourraient rendre vaines ses œuvres qu’il accomplit pour le Visage d’Allah (تبارك و تعالى). 

 

Extrait des annotations de Cheikh Ali Ibn Nassir Al Faqihi, qu’Allah le préserve, sur le commentaire de Cheikh Salih Al Fawzan, qu’Allah le préserve, de l’introduction d’al qawa’id al arba’.

traduit par forum.daralhadith-sh.com

 

Cheikh 'Ali Ibn Mohamed Naçer Fiqihi -  الشيخ علي بن محمد ناصر الفقيهي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Rappels - تذكر
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 23:53
Parmi les droits des conjoints (vidéo)

-Il est du devoir du mari de se préoccuper de sa femme, et il ne doit pas l'accabler avec des ordres qui sont au-delà de sa capacité.

 

Et il se doit de la loger dans une habitation qui est digne pour quelqu'un de son statut.

 

Il doit lui apprendre ce qui va établir sa religion.

 

Il se doit d'être jaloux envers elle d'une jalousie légiférée.

 

Il se doit de la protéger d'une manière optimale et ne doit pas la trahir.

 

Il doit vivre avec elle en faisant preuve de bonté.

 

فإمساك بمعروف أو تسريح بإحسان

 

« ... c'est soit la reprise conformément à la bienséance, ou la libération avec gentillesse... » {Sourate la vache 2 verset 229}

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit:

 

استوصوا بالنساء خيرا

 

« Soyez aimable avec les femmes »

[al Boukhârî et Mouslim dans leur sahih]

 

Il a été demandé au Prophète صلى الله عليه وسلم: quels sont les droits de l'une de nos femmes? Il a dit:

 

أن تطعمها إذا طعمت وتكسوها إذا اكتسيت أو اكتسبت ولا تضرب الوجه ولا تقبح ولا تهجر إلا في البيت

 

« Tu la nourris lorsque tu te nourris et tu la vêtis lorsque tu te vêtis, tu ne frappes pas le visage, tu n'insultes pas et si tu quittes le lit conjugal, elle demeure au foyer »

[Ahmad et abou Daoud]

 

-Et parmi les droits du mari envers sa femme, c'est qu'elle lui obéit sur ce qui est bon et correct, et qu'elle le suive dans sa maison.

 

Et elle ne doit pas jeûner un jeûne surérogatoire, sauf avec sa permission.

 

Et elle ne doit pas autoriser quiconque entrer dans sa demeure sauf avec sa permission, et elle ne doit pas sortir sans sa permission.

 

Et elle doit montrer de la gratitude envers les faveurs qu'il lui a gratifié, et elle ne doit pas faire preuve d'ingratitude pour cela.

 

Et elle doit gérer sa demeure et se préparer pour lui, et lui préparer signifie ce qui mènera une vie agréable.

 

Elle doit le protéger en ce qui concerne sa religion, sa richesse, et son honneur.

 

Le Prophète صلى الله عليه وآله وسلم a dit:

 

أيما امرأة ماتت وزوجها عنها راض دخلت الجنة

 

« Toute femme qui décède alors que le mari était satisfait d'elle entrera au paradis ». 

[at Tirmidhi et al Hakim, authentique]

 

copié de minhaj sunna

 

من حقوق الأزواج على بعضهم

مستفاد من: حسن العشرة الزوجية | للشيخ: عبد الله بن عبد الرحيم البخاري

على الزوج حق أن ينفق على امرأته، ولا يكلفها من الأوامر ما لا تطيق، وأن يسكنها في بيت يصلح لمثلها، وأن يعلمها ما يقوم به دينها، وأن يغار عليها غيرة شرعية، وأن يصونها صيانة تامة، وأن لا يتخونها، وأن يعاشرها بمعروف ﴿فَإِمْسَاكٌ بِمَعْرُوفٍ أَوْ تَسْرِيحٌ بِإِحْسَانٍ﴾ قال صلى الله عليه وسلم: ((اسْتَوْصُوا بِالنِّسَاءِ خَيْرًا)) وسُئل عليه الصلاة والسلام ما حق امراة أحدنا عليه قال: ((أَنْ تُطْعِمَهَا إِذَا طَعِمْتَ وَتَكْسُوَهَا إِذَا اكْتَسَيْتَ أَوْ اكْتَسَبْتَ وَلَا تَضْرِبْ الْوَجْهَ وَلَا تُقَبِّحْ وَلَا تَهْجُرْ إِلَّا فِي الْبَيْتِ)) أخرجه الإمام أحمد وأبو داود وهو الصحيح

ومن حق الزوج على زوجته أن تطيعه في المعروف، وأن تتابعه في مسكنه، وألّا تصوم تطوعًا إلا بإذنه، وألّا تأذن لأحد في بيته إلا بإذنه، وألّا تخرج بغير إذنه، وأن تشكر نعمته التي أنعم بها عليها، ولا تكفرها، وأن تدبر منزلها، وأن تتهيأ له، وأن تهيء له أسباب المعيشة المرضية، وأن تحفظه في دينه وماله وعرضه قال صلى الله عليه وآله وسلم: ((أَيُّمَا امْرَأَةٍ مَاتَتْ وَزَوْجُهَا عَنْهَا رَاضٍ دَخَلَتْ الْجَنَّةَ)) أخرجه الترمذي والحاكم وهو حديث صحيح

Divider_for_Dark.png

Divider_for_Dark.png

Parmi les droits des conjoints (vidéo)

Cheikh Abdoullah ibn AbderRahim Al-Boukhâry - الشيخ عبدالله بن عبد الرحيم البخاري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 23:52
Se défendre contre un gouverneur injuste ?

Question :

 

Comment peut-on réunir (la compréhension) du hadîth :

 

« celui qui meurt en défendant ses biens est un martyr »

 

et du hadîth :

 

« écoute et obéit, même s'il frappe ton dos et prend tes biens » ?

 

Réponse :

 

Ceci (« écoute et obéit, même s'il frappe ton dos et prend tes biens ») concerne la relation avec les détenteurs du pouvoir.

 

-Quant à la défense de ses propres biens, cela doit être mis en pratique avec autre que les détenteurs du pouvoir.

Si une personne injuste, un voleur, un bandit ou un brigand veut te dépouiller de tes biens, alors défends-toi, et si tu te fais tuer alors tu seras martyr.

 

-Quant au gouverneur, ne te défends pas s'il s'empare de tes biens.

Patiente la dessus en repoussant le plus grand des deux maux.

 

Il y a donc une distinction à faire entre le gouverneur et un individu quelconque.

 

Explication du hadith « nous étions dans la période anté-islamique » de shaykh Sâlih Al Fawzân

copié de lamektaba.over-blog.com

 

كيف يجمع بين حديث : ( من قتل دون ماله فهو شهيد ) وحديث : ( اسمع وأطع وإن ضرب ظهرك وأخذ مالك) ؟

س : أحسن الله إليكم ؛ يقول السائل : فضيلة الشيخ : كيف يجمع بين حديث : ( من قتل دون ماله فهو شهيد ) وحديث : (اسمع وأطع وإن ضرب ظهرك وأخذ مالك فاسمع وأطع )؟

ج(اسمع وأطع وإن أخذ مالك وضرب ظهرك ) .هذا في ولي الأمر، أما المدافعة عن المال فهذا مع غير ولي الأمر

لو جاء ظالم ، أو سارق ، أو لص ، أو قاطع طريق يريد أخذ مالك ، فإنك تدافع دونه ولو قتلت ، فإن قتلت فأنت شهيد ، أما ولي الأمرفلا تدافع ، لو أخذ مالك لا تدافعه ؛ بل اصبر على ذلك دفعا لأعظم الضررين ، فرق بين ولي الأمر وبين آحاد الناس ، الظلمة من آحاد الناس

المصدر : كتاب : شرح حديث (إنا كنا في جاهلية ) للشيخ صالح الفوزان - حفظه الله تعالى -م: سحاب

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة