compteur de visite

Catégories

1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 08:33
تأملات في سورة الغاشية (dossier-vidéo)

Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 08:26
هم السبب في تحريض الشباب على التفجير (dossier)

Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Terrorisme - الإرهاب
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 07:56
ﻣﺘﻦ ﻋﻤﺪة اﻷﺣــــﻜﺎم (dossier)

Hadiths de jurisprudence compilés par le savant du hadith, le hafith Taqiyu Ad-dine Abu Mohammed Abdelghani al-maqdissi (rahimahou Allah).

 

Les hadiths du livre sont rapportés par les deux Sheikhs (Al-Boukhari et Mouslim). 

Imam 'Abd Al-Ghany Ibn 'Abd Al-Wahab Al-Maqdissy - الإمام عبد الغني بن عبد الواحد المقدسي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Hadith - الأربعين النووية - مصطلح الحديث
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 07:38
معاوية بن أبي سفيان في قلوب أهل السنة والحديث (dossier)

Cheikh Abdul Qadir Al-Junayd - الشيخ عبد القادر بن محمد الجنيد

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Compagnons et tabi'un - صحابة و التابعون
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 07:15
Conseil à ceux qui plaisantent avec des paroles vulgaires (audio)

 

Question :

 

Il y a des gens qui parlent avec de paroles vulgaires, je leur ai conseillé de délaisser cela, mais ils disent : ceci est de la plaisanterie !!

 

Que dois-je donc leur dire ?

 

Réponse :

 

Dis-leur qu'il n'est pas permis de plaisanter avec des paroles interdites.

 

La plaisanterie doit obligatoirement se faire avec des paroles permises et il ne faut pas trop plaisanter.

 

Quant à plaisanter avec la malédiction, les insultes, les injures et le mensonge, ceci n'est pas permis.

 

Le Prophète  صلى الله عليه وسلم a dit :

 

« Malheur à celui qui parle en mentant pour faire rire les gens, malheur à lui, malheur à lui. »

 

Et il a dit  صلى الله عليه وسلم:

 

« maudire le croyant est comme le tuer. »

 

Ceci est une grande menace.

 

Et il a dit صلى الله عليه وسلم :

 

« insulter le musulman est une perversité et le combattre est une mécréance. »

 

Donc les injures, les insultes et la malédiction envers son frère qui ne le mérite pas font partie des grands péchés .

 

copié de forum.daralhadith-sh.com

 

حكم المزاح بالكلام الفاحش

هناك أناس يتكلمون بالكلام الفاحش، وأنا نصحتهم بتركه، ولكنهم يقولون: هذا مزح!! فماذا نقول لهم؟

تقول لهم إنه لا يجوز المزح بالكلام المحرم، والواجب أن يكون بالكلام المباح بشيء مباح مع القلة، مع قلة في المزح ، أما أن يمزح باللعن أو بالشتم والسب أو بالكذب فلا يجوز يقول النبي - صلى الله عليه وسلم- : (ويل للذي يحدث فيكذب ليضحك به القوم ، ويل له ثم ويل له). ويقول النبي - صلى الله عليه وسلم-: (لعن المؤمن كقتله ). وهذا وعيد شديد ، ويقول - صلى الله عليه وسلم - : (سباب المسلم فسوق وقتاله كفر). فالسب والشتم واللعن من الكبائر لأخيه الذي لا يستحق ذلك

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Expression - التعبير
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 06:47
Les femmes qui visitent les cimetières

Question :

 

Quel est le statut des femmes qui visitent les cimetières ?

 

Réponse :

 

Les femmes sont les égales des hommes, ce qui est permis aux hommes leur est permis.

 

Il en va de même pour ce qui est recommandé, sauf s'il y a une preuve particulière établissant une exception. 

 

Pour ce qui est de la visite des cimetières, par les femmes, il n'y a aucune preuve spécifique interdisant un tel acte, de manière générale.

 

Bien au contraire, dans le Sahih Muslim, un hadith relate l'histoire de 'Aisha radhi Allahou 3anha avec le Prophète Salla Allahu 'alayhi wa Salam lorsque celui-ci s'éclipsa hors de son lit.

 

Il s'en alla à Al-Baqî' pour saluer les défunts.

Elle sortit en le suivant.

Lorsqu'il s'en retourna, elle en fit de même.

Quand il pressa le pas, alors elle se hâta également pour réintégrer sa couche.

Il l'a rejoignit alors qu'elle haletait. - « Que t'arrive-t-il, ô 'Aish ? », lui demanda-t-il.

Ensuite, il ajouta : « Pensais-tu qu'Allah et Son Messager allaient être injustes envers toi ! Jibrîl est venu me voir tout à l'heure et m'a dit : « Ton Seigneur te salue et t'enjoint de te rendre à Al-Baqî' afin de demander pardon pour les défunts. »

 

Dans une variante, rapporté dans un autre ouvrage que le sahih, 'Aisha dit :

 

« Je doutais de toi, alors que tu pensais à autre chose, ô Messager d'Allah ! »

 

Elle poursuivit, comme rapporté dans le sahih :

 

« Ô Messager d'Allah ! Que dois-je réciter quand je visite les cimetières ? »

Il répondit : « Dis ... » et mentionna la salutation que l'on connaît. 

 

Quant au hadith :

 

« Qu'Allah maudisse les femmes qui visitent souvent les cimetières ! », il remonte à l'époque mecquoise.

 

En effet, le célèbre hadith :

 

« Je vous avais interdit de visiter les cimetières, vous pouvez le faire désormais. » laisse entendre que la prohibition avait été prononcée, non pas à Médine, mais à La Mecque.

 

Elle ne pouvait pas dater de l'époque médinoise parce que les compagnons venaient à peine de sortir de l'état de polythéisme. 

 

Quant à la parole du Prophète Salla Allahu 'alayhi wa Salam : « Vous pouvez le faire désormais. », elle peut correspondre à la période mecquoise.

 

Quoi qu'il en soit, l'autorisation a suivi l'interdiction formulée à La Mecque.

 

Ceci résulte en une chose importante par rapport au hadith de 'Aisha susmentionné.

 

Si on admet que le Prophète Salla Allahu 'alayhi wa Salam a dit : « Je vous avez interdit ... » après le hadith de 'Aisha, il est possible que ce dernier soit abrogé.

 

Mais ceci est très peu probable.

 

L'avis prépondérant est que c'est à La Mecque qu'il leur a défendu de visiter les cimetières.

 

Puis, à la fin de la période mecquoise ou au début de l'ère médinoise, il leur a dit : « Vous pouvez le faire désormais. »

 

Apres cette introduction, il est évident que l'interdiction s'étendait aux hommes aussi bien qu'aux femmes.

 

Il en va de même pour l'autorisation.

 

Ceci étant, quand le hadith : « Qu'Allah maudisse les femmes qui visitent souvent les cimetières ! » a-t-il été prononcé ?

 

Si c'est après l'autorisation qui leur a été donnée, cela signifiera que l'abrogation a été formulée à deux reprises par rapport aux femmes.

 

Or, c'est là une chose que nous n'avons jamais rencontrée dans les lois abrogées. 

 

En dernier lieu : imaginons un instant que le Prophète Salla Allahu 'alayhi wa Salam dise : « Qu'Allah maudisse les femmes qui visitent souvent ...» après qu'il leur a donné l'autorisation en même temps que les hommes.

 

Quelle sera la position du hadith de 'Aisha dans lequel il lui accorde la permission, suite à une sollicitation de sa part ? Était-ce avant ou après avoir dit : « Qu'Allah maudisse ... » ?

 

Si on répond « avant », ce qui à notre avis est le plus vraisemblable, nous ajouterons que c'est une interdiction spécifique faite aux femmes de visiter les cimetières d'une manière particulière.

 

Il s'agit de faire des visites exagérées, répétées et fréquentes. 

 

Par ailleurs, comment la visite des cimetières par les femmes pourrait-elle être interdite, alors que 'Aisha n'a cessé de s'y rendre, même après la mort du Prophète Salla Allahu 'alayhi wa Salam ?

 

Extrait du livre de Fatwa contemporaines de Shaykh Al-Albani RahimahuLlah page 361/363.

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mort et funérailles - الموت والجنازة
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 01:00
Conseil de Cheikh Oubeyd Al-Djabiri à l’occasion de la mort de Cheikh Zayd al-Madkhali (audio)

 

Question :

 

Le questionneur dit : nos condoléances pour al ‘Allamah Cheykh Zayd ibn Mouhammad ibn Hâdi Al-Madkhali, qu’Allah lui fasse miséricorde.

 

Nous voudrions de vous un conseil concernant la position de l’étudiant en science en ce qui concerne la mort des savants, c'est à dire, les savants de la Sounnah, qu'Allah vous préserve.

 

Réponse :

 

Tout d’abord, nous disons : Toutes les louanges appartiennent à Allah pour Son Décret et Sa Prédestination, à Lui donc appartient -Gloire à Lui- ce qu’Il donne et ce qu’Il enlève.

 

Car, comme Lui revient, Soubhanahou wa Ta’ala, toute La Royauté, Lui revient également toute La Domination. 

 

Ensuite, il n’a rien d’étrange dans le fait qu’en tout temps et en tout lieu les savants meurent.

 

Ceci parce que, premièrement, la plus grande calamité qui ait touchée les musulmans, fut la mort de Mouhammad (sallallaahou ‘alayhi wa sallam) ; puis ses compagnons sont partis après lui, puis sont partis les imams.

 

Deuxièmement, parce que Le Prophète (sallallaahou ‘alayhi wa sallam) nous a informé à ce sujet dans ce qui a été rapporté authentiquement dans le hadith, le hadith de ‘AbdouLah ibn ‘Amr (Qu’Allah soit satisfait de lui) : 

 

« Allah ne retire pas la science en l’enlevant aux gens, mais par la mort des savants.

Lorsqu’il ne restera aucun savant, les gens prendront alors des ignorants qui seront questionnés et donneront des Fatawas sans science, ainsi ils s’égareront et égareront » 

Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

 

Ce hadith, d'un autre point de vue, fait qu’il est obligatoire de se tourner et de s'accrocher à ceux qui restent parmi les savants sur la Sounnah et de prendre d'eux, de les honorer et de les respecter.

 

Il rend également obligatoire d’invoquer pour ceux qui sont mort sur la Sounnah, pour qu'Allah leur pardonne, leur fasse miséricorde et les récompense pour  l'Islam et la Sounnah, de la récompense la plus grande.

 

iobo

 

Question :

 

Qu’Allah soit Bienfaisant envers vous, que la Bénédiction d’Allah soit sur vous.

 

Le questionneur dit : La parole du Prophète (sallallaahou ‘alayhi wa sallam) : 

 

« Allah ne retire pas la science en l’enlevant aux gens, mais par la mort des savants.

Lorsqu’il ne restera aucun savant,…(Jusqu’à la fin du Hadith)

 

Et sa parole, (sallallaahou ‘alayhi wa sallam) : 

 

« لَا تَزَال طَائِفَة مِنْ أُمَّتِي ظَاهِرِينَ عَلَى الْحَقّ لَا يَضُرّهُمْ مَنْ خَذَلَهُمْ حَتَّى يَأْتِي أَمْر اللَّه وَهُمْ كَذَلِكَ »

 

« Il y aura toujours un groupe issu de ma communauté pour rendre la Vérité manifeste.

Ceux qui les auront délaissés ne pourront pas leur nuire, jusqu’à ce que s’accomplisse Le Commandement d’Allah, car ils sont ainsi ».

 

Cela signifie-t-il, qu’Allah vous préserve, que dans ce groupe il n’y aura pas de savant ?

 

Réponse :

 

Ils auront de la science.

 

Ils auront de la science.

 

Ceux qui restent, le groupe qui reste -qui est le groupe éminent, victorieux- son explication supporte deux interprétations.

 

On l’interprète comme s’agissant des savants sur qui la preuve est établie, jusqu’à ce que s’accomplisse Le Commandement d’Allah – Tabaraka wa Ta’ala – comme nous en a informé Le Prophète (sallallaahou ‘alayhi wa sallam).

 

Quant au « Commandement d’Allah », il est authentiquement rapporté du Prophète (sallallaahou ‘alayhi wa sallam) qu’il s’agit d’un vent qui souffle de l’Est, dont la sensation est comme la sensation de la soie, et son parfum est le musc.

 

Il n’épargnera aucun croyant ou croyante sans qu’il prenne son âme. 

 

On l’interprète aussi selon le fait qu’ils auront assez de science avec laquelle ils établiront la preuve d’Allah contre La Création, même s’il n’y a pas de savants, c’est-à-dire des savants qui ont atteint le niveau de ceux qui sont fermement ancrés dans la science, tels que les que les imams des Tabi’ines et ceux qui les ont suivis.

 

Peut-être auront-ils une certaine science, et qu’il leur en manquera.

 

Cependant, ils ont assez d’expertise pour établir la preuve d’Allah contre La Création.

 

De ce fait, vous voyez qu’il n’y a pas de contradiction entre les deux Hadiths. 

 

traduction de l'anglais : AbderRahman abou Maryam

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - للشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Savants - العلماء
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 00:42
Méthodologie à suivre pour l’étude des moutoun (audio en arabe)

هذا تسجيل لمحاضرة الشيخ أبو يوسف مصطفى مبرم حفظه الله موجهة لطلبة معهد علوم التأصيل

المنهجية في شرح المتون وفهمها

 

 

Cheikh Mostafa Mabram - للشيخ أبي يوسف مصطفى مبرم

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 00:33
Ratiba avant et après le dhohr le jour du vendredi pour la femme qui prie (le dhohr) chez elle ?

Question :

 

Assalâmou alaykoum.

 

Y a t il une ratiba avant et après le dhohr le jour du vendredi pour la femme qui prie (le dhohr) chez elle?

 

Réponse :

 

La ratiba avant et après pour celui qui prie le dhohr le jour du vendredi est (à faire) comme tous les autres jours.

 

Et ceci vaut pour la femme ainsi que pour celui qui a une excuse (légiférée) l'empêchant d'assister au joumou'a et aux prières en commun.

 

Questionneur :

 

Qu'Allâh soit Bienfaisant envers vous et qu'Il vous bénisse.

 

NdT: Ce qui n'est pas le cas de celui et celle qui assiste au joumou'a, car il n'y a pas de ratiba avant la prière du vendredi. (voir Ici)

 

 السلام عليكم. هل رتبة قبل الظهر و بعده يوم الجمعة للمرأة و هي تصلي في بيتها؟

الراتبه ليوم الجمعه القبلية والبعدية  لمن صلى  ظهراً كغيره من الأيام وهذاللمرأة والمعذور في حضور الجمعة والجماعه 

 أحسن الله إليكم و بارك الله فيكم

 

Question posée sur le compte twitter du Cheikh, le 10 Joumada Al-Awwal 1435 correspondant au 12 Mars 2014    
copié de twitter.com/draltayyar


Cheikh Doctor 'Abd Allah ibn Mohamed ibn Ahmad At-Tayâr - الشيخ أ.د.عبدالله بن أحمد الطيار

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Fêtes en islam - vendredi et fêtes innovées
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 00:29
Les prières surérogatoires liées à la prière du vendredi (audio-vidéo)

 

Question :

 

Qu'Allah soit bienfaisant envers vous, y a-t-il une prière surérogatoire (ratiba) recommandée de quatre unités à accomplir avant la prière du vendredi? 

 

Réponse :

 

Il n'y a pas de prière ratiba avant la prière du vendredi.

 

Il prie seulement ce qui lui est facilité.

 

Sa prière ratiba s'accomplit après elle, elle d'au moins deux unités de prière, et au maximum de quatre, ou de six d'après certaines narrations, qui s'accomplissent deux par deux avec leurs salutations.

 

traduit par forum.daralhadith-sh.com

 

هل يصلى الرواتب الأربع قبل الجمعة؟

222

La prière ratiba de la prière du vendredi

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Fêtes en islam - vendredi et fêtes innovées