compteur de visite

Catégories

1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 19:54
Visiter les lieux historiques de ceux qui ont subi le châtiment d'Allâh

tadj

Visiter les villes de Sâlih

 

Question 4 :

 

J'habite dans la région Nord du Royaume.

 

La famille et mes amis se rendent parfois aux (villes de Sâlih) afin de se promener et d'admirer les vestiges historiques, cet acte est-il permis ?

 

Réponse 4 :

 

Si l'affaire est telle qu'elle est citée, alors cela ne leur est pas permis, et il ne t'est pas permis d'aller avec eux.

 

Ils ne doivent entrer dans les habitations de ces châtiés qu'en pleurant, afin de ne pas subir le même sort, conformément à cette parole du Prophète صلى الله عليه وسلم qui a dit à ses compagnons en passant par les villes de Sâlih :

 

"Ne rentrez pas chez ces châtiés si ce n'est en pleurant, afin que ce qui les a frappé ne vous frappe point"

 

Qu'Allâh vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La question 4 de la Fatwa numéro (7800)

(Numéro de la partie: 26, Numéro de la page: 394)

 Publié par alifta.net

 

 الذهاب على مدائن صالح

س 4: أنا من سكان المنطقة الشمالية في المملكة ، وقد يذهب الأهل والأصدقاء إلى ( مدائن صالح ) ، وذلك بغرض النزهة بها، ومشاهدة الآثار بها، فهل هذا جائز؟

ج 4 : إذا كان الأمر كما ذكر فلا يجـوز لهـم ذلك، ولا يجـوز لك الذهاب معهم، وليس لهم الدخول على مساكن أولئك المعذبين إلا أن يكونوا باكين؛ لئلا يصيبهم ما أصابهم؛ لقوله - صلى الله عليه وسلم - لما مر على مدائن صالح قال لأصحابه:  لا تدخلوا على هؤلاء المعذبين، إلا أن تكونوا باكين؛ لئلا يصيبكم ما أصابهم

وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

السؤال الرابع من الفتوى رقم - 7800

(الجزء رقم : 26، الصفحة رقم: 394)

 الذهاب على مدائن صالح

س 4: أنا من سكان المنطقة الشمالية في المملكة ، وقد يذهب الأهل والأصدقاء إلى ( مدائن صالح ) ، وذلك بغرض النزهة بها، ومشاهدة الآثار بها، فهل هذا جائز؟

ج 4 : إذا كان الأمر كما ذكر فلا يجـوز لهـم ذلك، ولا يجـوز لك الذهاب معهم، وليس لهم الدخول على مساكن أولئك المعذبين إلا أن يكونوا باكين؛ لئلا يصيبهم ما أصابهم؛ لقوله - صلى الله عليه وسلم - لما مر على مدائن صالح قال لأصحابه:  لا تدخلوا على هؤلاء المعذبين، إلا أن تكونوا باكين؛ لئلا يصيبكم ما أصابهم

وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

السؤال الرابع من الفتوى رقم - 7800

(الجزء رقم : 26، الصفحة رقم: 394)

 الذهاب على مدائن صالح

س 4: أنا من سكان المنطقة الشمالية في المملكة ، وقد يذهب الأهل والأصدقاء إلى ( مدائن صالح ) ، وذلك بغرض النزهة بها، ومشاهدة الآثار بها، فهل هذا جائز؟

ج 4 : إذا كان الأمر كما ذكر فلا يجـوز لهـم ذلك، ولا يجـوز لك الذهاب معهم، وليس لهم الدخول على مساكن أولئك المعذبين إلا أن يكونوا باكين؛ لئلا يصيبهم ما أصابهم؛ لقوله - صلى الله عليه وسلم - لما مر على مدائن صالح قال لأصحابه:  لا تدخلوا على هؤلاء المعذبين، إلا أن تكونوا باكين؛ لئلا يصيبكم ما أصابهم

وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

السؤال الرابع من الفتوى رقم - 7800

(الجزء رقم : 26، الصفحة رقم: 394)

tadj

Les villes de Chou`ayb


Question :

 

Il existe dans la ville Al Bida`, dans la région Tabouk, des monuments anciens et des habitations creusées dans les montagnes.

 

Certains disent que ces habitations appartiennent au peuple de Chou'ayb عليه السلام.

 

Et la question est : est-il attesté que ces habitations sont celles du peuple de Chou'ayb عليه السلام, ou non?
 

Et quel est l'avis religieux de visiter ces vestiges pour ceux dont le but est d'admirer et de s'informer, et ceux dont le but est la réflexion et l'exhortation ?

 

Réponse :

 

Il est connu parmi les chroniqueurs que les habitations de (Madyan), peuple pour lequel le Prophète d'Allâh, Chou'ayb عليه الصلاة والسلام a été envoyé, étaient installées au Nord Ouest de la péninsule arabique, qui est appelée de nos jours : Al-Bida` et ses alentours. 

 

Allâh sait mieux la vérité.

 

Si telle est la réalité, il n'est pas permis de visiter ces lieux pour admirer ou s'informer ; Car lorsque le Prophète صلى الله عليه وسلم passa par Al Hijr, qui est les maisons des Thamoud, il a dit :

 

"Ne pénétrez pas les habitations de ceux qui se sont causés du tort à eux-mêmes, si ce n'est en pleurant, de peur que ne vous frappe ce qui les a frappé.

Puis il a couvert sa tête et a pressé son allure jusqu'à avoir traversé la vallée."

Rapporté par Al-Boukhârî dans son Sahîh, d'après Ibn `Omar رضي الله عنهما.

 

Et dans une variante : Le Sahîh d'Al-Boukhârî (Les lieux de batailles) (4420), Sahîh Mouslim (L'ascétisme et les indigents) (2980), le Mousnad d'Ahmad ibn Hanbal (2/117) :

 

"Ne rentrez pas chez ces châtiés si ce n'est en pleurant, de peur qu'un châtiment semblable ne vous saisisse". 

 

Ibn Al-Qayyîm رحمه الله تعالى au cours des bénéfices et jugements tirés de la conquête de Tabouk, a dit :

 

"Quiconque passe par les habitations de ceux qui ont encouru la colère d'Allâh et qui sont châtiés, ne doit pas y entrer ni y demeurer.

Mais il doit accélérer le pas, et se couvrir de ses vêtements jusqu'à ce qu'il les passe.

Et qu'il n'y entre pas, si ce n'est en pleurant et en méditant. 

C'est pourquoi, le Prophète صلى الله عليه وسلم a accéléré la marche dans la Vallée de Mouhassir qui se situe entre Mîna et Mouzdalifa, endroit où Allâh a anéanti les gens de l'Eléphant". 

(Zâd A- Ma`âd 3/560).

 

Al-Hâfizh Ibn Hadjar رحمه الله تعالى a dit dans son exégèse de ce hadith :

 

"Celui-ci concerne les habitations de Thamoud et les autres peuples parmi ceux qui leurs sont similaires, bien que la raison mentionnée soit en eux.
Ce hadith concerne les habitations de Thamoud ainsi que d'autres peuples qui leur sont similaires ; et même si la raison rapportée est à leur sujet"

(Fath Al Bârî 6/380).

 

Qu'Allâh vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La Fatwa numéro (19592)

(Numéro de la partie: 26, Numéro de la page: 395)

 Publié par alifta.net

 

مدائن شعيب

س: يوجد في مدينة ( البدع ) بمنطقة تبوك آثار قديمة ومساكن منحوتة في الجبال، ويذكر بعض الناس أن هذه مساكن قوم شعيب عليه السلام، والسؤال: هل ثبت أن هذه هي مساكن قوم شعيب عليه السلام، أم لم يثبت ذلك؟ وما حكم زيارة تلك الآثار لمن كان قصده الفرجة والاطلاع ، ولمن كان قصده الاعتبار والاتعاظ؟

ج : اشتهر عند الإخباريين: أن منازل ( مَدْين ) الذين بُعث فيهم نبي الله شعيب - عليه الصلاة والسلام - هي في الجهة الشمالية الغربية من جزيرة العرب ، والتي تسمى الآن: ( البدع ) وما حولها، والله أعلـم بحقيقة الحال، وإذا صح ذلك فإنه لا يجوز زيارة هذه الأماكن لقصد الفرجة والاطلاع؛ لأن النبي - صلى الله عليه وسلم - لما مر بالحجر - وهي: منازل ثمود - قال

 لا تدخلوا مساكن الذين ظلموا أنفسهم أن يصيبكم ما أصابهم إلا أن تكونوا باكين  ثم قنَّع رأسه وأسرع السير حتى أجاز الوادي

 رواه البخاري في (صحيحه) عن ابن عمر رضي الله عنهما

وفي رواية له أيضًا: صحيح البخاري المغازي (4420) ، صحيح مسلم الزهد والرقائق (2980) ، مسند أحمد بن حنبل2/117

لا تدخلوا على هؤلاء المعذبين إلا أن تكونوا باكين أن يصيبكم مثل ما أصابهم

قال ابن القيم رحمه الله تعالى، في أثناء ذكره للفوائد والأحكـام المستنبطة من غزوة تبوك

 ومنها: أن من مر بديار المغضوب عليهم والمعذبين لا ينبغي له أن يدخلها، ولا يقيم بها، بل يسرع السير، ويتقنع بثوبه حتى يجاوزها، ولا يدخل عليهم إلا باكيًا معتبرًا، ومن هذا إسراع النبي - صلى الله عليه وسلم - السير في وادي مُحَسِّر بين منى ومزدلفة ، فإنه المكان الذي أهلك الله فيه الفيل وأصحابه

(زاد المعاد 3 / 560)

وقـال الحـافظ ابـن حجر رحمه الله تعـالى، في صـدد شرحه للحديث السـابق

وهذا يتنـاول مساكن ثمود وغيرهـم ممـن هو كصفتهم، وإن كان السبب ورد فيهم

(فتح الباري 6 / 380)

الفتوى رقم - 19592

(الجزء رقم : 26، الصفحة رقم: 395)

tadj

Voir l'avis de Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Voyage - سفر
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 19:43
Conseils à jama’at tabligh

La pratique de la jaoula n’a aucune origine

 

Question 96  page 274 :

 

Quel est le jugement concernant la pratique des jaoulas maqamiya et intiqaliya, sachant que certains prétendent que cela a été pratiqué par le messager d’Allah صلى الله عليه وسلم et ses compagnons ?

 

Réponse :

 

Quant à affirmer que ceci à été pratiqué par le prophète صلى الله عليه وسلم et ses compagnons, je ne connais aucune preuve, donc ceux qui prétendent cela doivent apporter des preuves afin de nous y guider, et nous les accepterons et les appliquerons إن شاء الله.

gggg

Les invocations en groupe n’ont aucune origine

 

Question 102 page 282 :

 

Quel est le jugement quant au fait d’invoquer Allah en groupe après le bayan (discours) ou encore avant de sortir de la mosquée pour la jaoula ?

 

Réponse :

 

L’invocation en groupe, que ce soit après le bayan, ou avant de sortir de la mosquée pour la prêche n’a aucune origine, ceci est une forme d’innovation.

 

C’est pour cela qu’il faut diriger ceux qui pratiquent cela et leur prouver que cette pratique n’a aucune origine dans la législation, et afin que leurs actes soient en conformité avec la religion d’Allah.

gggg

La personne doit prêcher les gens qui lui sont proches

 

Question 58 page 211 :

 

Quel est le jugement quant à l’appel vers Allah des populations se trouvant à l’étranger, qu’elles soient d’origine arabe ou autre, car beaucoup de prêcheurs se consacrent à cela et  insistent fortement ?

 

Réponse :

 

Ce que je vois, c’est que la personne doit prêcher les gens proches de lui, car Allah a indiqué en premier lieu à son Messager Muhammad (traduction rapprochée) :

 

« et avertis les gens qui te sont les plus proches » sourate les poètes v : 214

 

En effet, s’il y a la possibilité dans son pays de prêcher et d’éduquer les gens, alors on ne doit pas se rendre dans un autre pays, même si celui-ci est un pays voisin.

 

Lorsque son pays connaît une constance dans la pratique d’une manière souhaité ,on peut se rendre au second pays puis au troisième.

 

Ceci car Allah a dit à son messager صلى الله عليه وسلم (traduction rapprochée) :

 

« et avertit les gens qui te sont les plus proches » et Il a dit à l’ensemble des croyants : « ô vous qui croyez !combattez ceux des mécréants qui sont près de vous. Et sachez qu’Allah est avec les pieux » sourate at tawba v :123

 

Quant au fait de se rendre en Amérique, en Russie ou ailleurs pour la prêche, ceci ne fait pas partie de la sagesse.

 

La sagesse consiste à rectifier les gens de son pays avant tout et de sa famille avant tout de chose, puis les gens les moins éloignés, et en s’éloignant de cette manière, ceci en conformité avec ce qu’Allah le Loué a indiqué à son prophète صلى الله عليه وسلم.

gggg

Limiter les sorties à des durées précises n’a aucune origine dans la sunna

 

Question 95 page 273 :

 

Quel est le jugement quant aux sorties de 3 jours ,40 jours, 4 mois avec le groupe tabligh ?

 

Réponse :

 

Limiter les sorties pour la prêche vers Allah et pour visiter ses frères, 40 jours ou une semaine pour un mois, ou pour une autre durée n’a aucune origine dans la sunna, à ce que je sais.

 

Mais quant à ceux qui prennent ce temps pour limiter et pour s’organiser tout en sachant que la période n’est pas le but voulu, mais seulement un moyen, il n’y a en cela aucun mal tant que ceci n’est pas considéré ou pris comme une adoration.

gggg

Comment la prêche peut-elle être faite sans science ?

 

Question 106 page 284 :

 

Ce qui est connu de cette jama’a, c’est avant tout son désintéressement de la science, ainsi que son rejet face à ceux qui étudient.

 

D’après leurs paroles, les compagnons ne recherchaient pas tous la science, et certains parmi eux étaient savants mais la plupart d’entre eux se préoccupaient  plutôt de la prêche sur le sentier d’Allah. 

 

Réponse :

 

Ceci fait partie de l’ignorance, et du manque d’importance donné à la science et je ne sais vraiment pas comment peut se faire leurs da’wa sans science.

 

Car la da’wa n’est valable qu’avec la science selon la parole d’Allah (traduction rapprochée) :

 

« dis : voici ma voie, j’appelle les gens (à la religion) d’Allah, moi et ceux qui me suivent, nous basant sur une preuve évidente » sourate yussuf v.108 

 

Il est impossible que la personne soit un prêcheur tant qu’elle n’est pas savante sur le sujet vers lequel elle appelle, et il est donc obligatoire à ceux qui appellent vers Allah d’apprendre avant tout puis d’appeler les gens.

gggg

Il est possible de se rendre au hajj et de prêcher en même temps

 

Question 104 page 283 :

 

Concernant le fait de donner la préséance à la sortie sur le hajj : il a été demandé à une personne, ne veux-tu pas d’abord accomplir le hajj ? ; il répondit non, car j’ai d’abord fait l’intention de sortir.

 

Quel est votre avis à ce sujet ?

 

Réponse :

 

Le fait de repousser le pèlerinage tout en ayant les moyens de l’accomplir, a été un sujet de divergence entre les savants, certains ont affirmé que l’on pouvait repousser le pèlerinage, même si l’on a les moyens de l’effectuer de suite, cet avis n’est pas authentique, car il n’est pas permis à la personne de repousser le hajj afin de sortir pour la prêche, mais le fait d’effectuer le hajj permet en même temps d’y faire da’wa vers Allah, puisque la possibilité de faire la prêche pendant le hajj est plus aisée et propice.

 

La personne douée de raison peut se rendre au hajj et y prêcher vers Allah.

gggg

L’itikaf  une fois par semaine est une innovation

 

Question 103 page 282 : 

 

Quel est le jugement concernant l’i’tikaf (retraite spirituelle) hebdomadaire, tous les jeudis dans les marakiz (centre tabligh) sachant qu’ils utilisent le hadith suivant comme preuve :

 

"celui qui pratique l’i’tikaf une nuit dans une des maisons d’Allah, Allah mettra entre lui et le feu trois fossés. Entre deux fossés, il y a la distance contenue entre les cieux et la terre."

 

Réponse :

 

L‘i’tikaf tous les jeudis, lors de la nuit du vendredi, est sans nul doute une innovation, car il n’est pas rapporté du prophète qu’il réservait  le jour du jeudi pour l’i’tikaf, mais il a effectué l’i’tikaf pendant le mois du Ramadan, au début, puis au milieu puis à la fin de ce mois ceci à la recherche de la nuit du destin.

 

Puis quand le prophète fut informé que cette nuit se trouvait dans les dix dernières nuits de Ramadan, il pratiqua l’i’tikaf jusqu’à sa mort pendant les dix dernières nuits . Il n’a jamais pratiqué l’i’tikaf hors du mois de Ramadan, sauf une année où il ne le pratiqua pas au début de Ramadan et  l’effectua pendant le mois de chawal. Il  autorisa ‘Umar ibnul Khatab à accomplir le vœu qu’il avait effectuer : celui de faire l’i’tikaf à la mosquée sacrée de la Mecque.

 

Quant au hadith cité plus haut , il n’est pas authentique.

(Rapporté par At-Tabari et Al-Bayhaqi : classé faible).

gggg

Le cheikh (rahimahullah) a dit page 271 :

 

Il y a un point les concernant qu’il faut soulever :certains d’entre eux pensent que les récompenses citées autour du jihad sur la voie d’Allah les concernent, et ceci n’est pas le cas.

 

Les versets et les ahadiths liés au sentier d’Allah concerne le jihad contre les mécréants, et non la sortie pour la prêche vers Allah : même si la prêche  est considérée comme étant sur la voie d’Allah  dans un sens large.

 

La voie d’Allah  comprend deux sens, un général  et un plus précis, et les sources (du coran et de la sunna) évoquent la récompense du martyr ,du combat et de la dépense pour le jihad, qui est le jihad des ennemis par le combat.

gggg

Le cheikh a dit page 272,273 :

 

Mais ce groupe d’après ce que je vois a besoin de science, car il m’a été rapporté que nombre de leurs adeptes négligent l’étude de la religion, et ils ne s’y consacrent pas. Ils disent que se consacrer à la science est le travail des savants, et ceci est une erreur, et c’est ce que je leur reproche.

 

Aussi il m’est parvenu que les dirigeants  de ce groupe en dehors de notre pays ( l’Arabie Saoudite) ont une croyance égarée, et si cela s’avère être vrai, alors il est obligatoire de mettre en garde contre eux, et de limiter la prêche à l’intérieur de notre pays d’une manière instituée (en conformité avec la loi), car dans notre pays il y a des savants.

 

Où a été envoyé l’islam ?

 

N’est-ce pas dans notre pays ?

 

Et la foi reviendra à Médine et c’est pour cela que le prophète a dit :

 

« sortez les juifs et les chrétiens de la péninsule arabique et dans une autre version sortez les polythéistes de la péninsule arabique. »

 

Rapporté dans la première version par ibn hajar dans Talkiçul khabir ( 4/139)  Al-Bukhari ainsi que Muslim dans la version « sortez les polythéistes de la péninsules arabique » :et dans une version de Muslim «sortez les juifs et les chrétiens de la péninsule arabique jusqu'à ce qu’il n’y reste que des musulmans»  

Pourquoi ceci est il propre à la péninsule arabique ?

 

Parce que cette région a une position importante, et pour que ne s’y mélange pas plusieurs religions, l’islam et la mécréance.

gggg

Cette explication n’est pas authentique

 

Question 101 page 279,280,281 :

 

La plupart des partisans de ce groupe (tabligh) explique la parole : « il n’y a de divinité en toute vérité qu’Allah » par : sortir du cœur les fausses certitudes dans les choses, et rentrer la vraie certitude en Allah, que c’est Allah qui créer, pourvoit à la subsistance, gère toute chose…

 

Est-ce que cette explication est juste ?

 

Si elle ne l’est pas, qu’elle est la vrai explication ?

 

Réponse :

 

Cette explication n’est pas juste, car expliquer l’attestation de foi par cette définition, ne définit que le tawhid de la seigneurie seulement.

 

Et ce qui est connu, c’est que le tawhid de la seigneurie seul ne permet pas à la personne de rentrer dans l’islam, car si il permettait de rentrer dans l’islam et donc de rendre les biens de la personne sacrées ainsi que sa personne, alors les polythéistes vers qui le prophète a été envoyé auraient été musulmans, car ils croyaient d’une foi complète et ont accepté qu’Allah était le seul créateur, Lui seul gère toute chose dans Sa création.

 

Mais le prophète صلى الله عليه وسلم a autorisé de faire couler leur sang, de prendre leurs biens, ainsi que leurs femmes et leurs enfants, et d’hériter de leurs terres.

 

Quant à la signification authentique de la parole d’unicité, elle est : Il n’y a pas d’adoré en toute vérité sauf Allah et toutes les adorations en dehors de celle d’Allah sont des adorations nulles comme a dit Allah (traduction rapprochée) :

 

« Il en est ainsi parce qu’Allah est la Vérité, et que tout ce qu’ils invoquent en dehors de Lui est faux et qu’Allah, c’est lui le Haut le Grand » sourate Luqman v.30.

 

Et les musulmans n’ont compris  de cette parole immense que cette signification, mais les polythéistes eux-mêmes ont compris cette parole immense de la vrai manière, et c’est pour cela qu’Allah a dit à leur sujet (traduction rapprochée) :

 

« quand on leur disaient (au polythéistes) point de divinité à part Allah ; ils se gonflaient d’orgueil, et disaient :Allons-nous abandonner nos divinités pour un poète fou ? » sourates les rangés v35.36

 

Ceci prouve que les polythéistes avaient mieux compris la parole d’unicité la ilaha ilalah que ceux qui l’expliquent de la manière citée au début, que c’est Allah qui crée et pourvoit à la subsistance.

 

Ceci est un point très important, et la personne doit se repentir envers Allah de cette explication fausse de la parole d’unicité, et revenir vers la vraie explication autour de laquelle les musulmans sont en accord.

 

Quant à ceux qui ne comprennent de la parole d’unicité que cette explication, ils rejoignent dans leurs compréhension les polythéistes parmi ceux qui ont combattu le prophète صلى الله عليه وسلم; la signification de cette parole immense est il n’y a d’adoré en toute vérité qu’Allah.

 

La personne qui m’a questionné doit revenir à la vérité et le tawhid seigneurie est une chose, le tawhid de la divinité en est une autre, et que l’un ne se complète pas sans l’autre.

 

Le tawhid de la seigneurie est prouvé par la parole d’Allah (traductions rapprochées) :

 

« ton Seigneur, c’est Lui vraiment le Grand Créateur, l’Omniscient » sourate al-hijr v87

 

« Louange à Allah Seigneur de l’univers » Al-fatiha v.1

 

Quant au tawhid de la divinité, il est prouvé par la parole d’Allah (traduction rapprochée) :

 

«Allah atteste, ainsi que les anges et les doués de science, qu’il n’y a point de divinité à part lui, le Mainteneur de la justice. Point de divinité à part Lui, le Puissant, le Sage ! » Al’imran v.18

 

Qu’il se repente donc envers Allah, et qu’il sache que seul Allah mérite l’adoration sans associé.

 

Nous demandons à Allah de tous nous guider ainsi que nos frères, vers la voie droite, le chemin de ceux qu’Allah a comblé de Ses bienfaits parmi les prophètes, les véridiques, les martyrs et les pieux.     

gggg

L’adoration est un ordre arrêté

 

Question 98 page 276 :

 

Je suis sorti (avec tabligh), et dans le programme il y a un moment ou nous nous divisions en petit groupe afin de réciter les dix dernières sourates du coran, ainsi que le tachahud. Quel est le jugement concernant cet acte qui est en majorité pratiqué comme un acte pour se rapprocher d’Allah (adoration).

 

Réponse :

 

L’adoration est un ordre arrêté (on ne peut y ajouter quelque chose), il est donc interdit à la personne d’instituer autre chose que ce qu’Allah et son prophète صلى الله عليه وسلم ont institué, car Allah a reproché à ceux qui ont suivi autre chose que ce que Lui et son messager صلى الله عليه وسلم ont institué, Il a dit (traduction rapprochée) :

 

« ou bien auraient-ils des associés (avec Allah) qui auraient établi pour eux des lois religieuses qu’Allah n’a jamais permises ? Or, si l’arrêt décisif n’avait pas été prononcé, Il aurait tranché entre eux » As-sura v.21

 

L’adoration est arrêtée quant à sa pratique, sa quantité, sa forme, sa période, son lieu.

 

Il faut donc que l’adoration suive la loi, quant à ce qui a été rapporté par la personne qui m’a questionné, ce programme dans la récitation, s’il a été rapporté  de notre prophète صلى الله عليه وسلم alors nous l’accepterons, autrement il y a dans ce que le prophète صلى الله عليه وسلم nous a apporté, ce dont nous avons besoin.

 

Je ne connais rien, venant du prophète, de semblable  dans le dhikr et la lecture du coran, je conseille donc aux frères qui pratiquent cela, de l’abandonner pour un acte que le prophète a réellement pratiqué, car cela est mieux pour eux.

gggg

Les six qualités auxquelles  appellent jama’at tabligh contiennent d’importantes diminutions

 

Question 100  page 278,279 :

 

L’appel du groupe tabligh, tourne autour de ce qu’ils appellent les six qualités qu’avaient les compagnons.

 

Est-ce que ces qualités ont une origine dans le coran et la sunna ?

 

Et quel est votre avis sur ces qualités ?

 

Réponse :

 

Les qualités auxquelles appellent nos frères du groupe tabligh sans aucun doute, sont de bonnes qualités, mais se ne sont pas les qualités qui regroupent les caractéristiques des prêcheurs vers Allah, ainsi que ceux qui sont appelés vers cette voie.

 

Ils ont abandonné des qualités plus importantes et plus immenses que ce à quoi ils appellent, et ceci (les 6 qualités) ne reste qu’un effort de déduction de leur part, et c’est pour cela que nous avons écrit à certaines personnes que cette manière de prêcher est diminuée, et qu’il fait partit de leur obligation de construire leur da’wa autour de ce que nous a apporté le prophète comme religion, et ceci d’après le hadith de Umar ibnul khattab qui a dit :

 

« Un jour que  nous étions assis auprès de l’envoyé d’Allah voici qu’apparut à nous un homme aux habits d’une vive blancheur, et aux cheveux d’une noirceur intense, sans trace de voyage visible sur lui, personne parmi nous ne le connaissait.

Il vint s’asseoir en face du prophète plaça ses genoux contre les siens et posa les paumes de ses deux mains sur ses deux  cuisses, il lui dit :ô Muhammad informe moi au sujet de l’islam.

L’envoyé d’Allah  lui répondit : l’islam est que tu témoignes qu’il n’est pas de divinité  si ce n’est Allah et que Muhammad est l’Envoyé d’Allah ;que tu accomplisse la salat ;verses la Zakat ; jeunes le mois de Ramadan et effectues le pèlerinage vers la Maison Sacrée si tu en as la possibilité.

Tu dis vrai ! dit l’homme.

Nous fumes pris d’étonnement de le voir, interrogeant le Prophète صلى الله عليه وسلم, et approuver.

Et l’homme de reprendre :Informe moi au sujet de la foi.

C’est répliqua le prophète صلى الله عليه وسلم de croire en Allah, en ses anges, en ses livres, en ses messagers, au Jour Dernier et de croire dans le destin imparti pour le Bien et le Mal,

Tu dis vrai, répéta l’homme qui reprit en disant : informe moi au sujet de la perfection ; c’est répondit le prophète صلى الله عليه وسلم que tu adores Allah comme si tu Le voyais, car si tu ne Le vois pas, certes, Lui te voit…".

jusqu'à la fin du hadith ou le Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم dit : "ceci est Jibril qui est venu vous enseigner votre religion. "

Rapporté par Muslim n°8.

 

Si nos frères du groupe tabligh construisez leur da’wa autour de ces règles que le prophète صلى الله عليه وسلم a nommé religion cela serait mieux et plus juste.

gggg

Le cheikh (rahimahullah) a dit dans son commentaire du livre kachfu chubuhat page 43 :

 

Il y a des gens qui explique la parole la ilaha ilallah par « sortir du cœur la certitude dans les choses, et rentrer la vraie certitude en Allah » cette explication est fausse, aussi nos pieux prédécesseurs ne la  connaissaient pas, et la signification de la ilaha ilallah ne veut pas dire avoir la certitude en Allah, et sortir la certitude en d’autres choses, car  ceci est impossible ,puisque la certitude en d’autres choses est confirmée, Allah a dit (traduction rapprochée) :

 

« vous verrez, certes, la fournaise puis, vous la verrez certes, avec l’œil de la certitude » sourate At-Takathur  v.6.7

 

Quant au fait d’avoir la certitude dans les éléments visibles cela n’annule pas le tawhid.

gggg

Le cheikh (rahimahullah) a dit dans son commentaire de l’ouvrage Riyadu salahin tome 5 page 116,117 :

 

En ce qui concerne l’explication du hadith relaté par sa’d ibnu abi waqaç où le prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

« la personne qui dépense pour entretenir la veuve et le pauvre est comme celui qui combat sur la voie d’Allah :je crois qu’il a dit : il est tel le prieur qui ne cesse de prier et tel le jeûneur qui ne rompt pas son jeune »

Rapporté par Al-Bukhari et Muslim

 

Et dans ce hadith il y a la preuve de l’ignorance de ceux qui s’en vont à droite et à gauche et abandonnent leurs familles dans leurs maisons ainsi que leurs femmes, et ils ne laissent personne pour s’occuper d’eux alors qu’ils ont besoin d’une personne qui dépensera pour eux, et les surveillera, ainsi que d’autres besoins.

 

Tu les vois se déplacer dans les villes ou dans les régions ou probablement le besoin ne se fait pas sentir, mais ce n’est qu’une chose qu’ils apportent d’eux-mêmes, en croyant que cela est mieux que de rester auprès de leurs familles, et que de s’occuper de leurs enfants, garçons et filles, ainsi que de leurs épouses et tous ceux qui sont sous leur garde :ils sortent et prétendent qu’ils guident les gens, alors qu’eux-mêmes abandonnent leurs familles qui sont prioritaires sur tous les autres pour ce qui est du bon conseil, Allah a dit (traduction rapprochée) :

 

« et avertis les gens qui te sont le plus proches » sourate Les poètes v. 214

 

Commence par tes proches avant toute autre personne, quant à ceux qui partent pour la prêche vers Allah un jours ou deux , ou autre puis reviennent vers leurs proches le plus tôt possible cela ne les affectera pas, mais nous parlons des gens qui partent quatre ou cinq mois ou un an, laissant leurs familles.

 

Sans aucun doute les actes de ces gens là viennent prouver leur manque de connaissance dans la religion d’Allah alors que le prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

« celui à qui Allah veut du bien, il le rend érudit dans la religion »

rapporté par Al-Bukhari et Muslim.

 

L’érudit dans la religion est celui qui connaît les choses et les prend en considération, et c’est celui qui sait approcher les demeures par leurs entrées, afin d’y appliquer ce qui lui est prescrit.  

Questions et Réponses tirées de l’ouvrage : sahwatul islamiya
copié de salafs.com
 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Groupes égarés - الفرق الضالة
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 19:00
Les associations, entre règle de base et exception (vidéo)

 

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 18:46
Prétendre que Bouddha était un prophète

Question 1 :

 

Quel l’avis de l’islam sur celui qui dit que (Bouddha) était un prophète ?

 

Et celui qui dit aussi du mal du vénérable compagnon `Abd-Allâh ibn `Omar (Qu’Allâh soit satisfait de lui et de son père) et qu’il ne connaissait rien de la politique.

 

En effet, dans le dialecte marocain, cette expression a une connotation péjorative, qui représente une injure pour ce compagnon.

 

Quel est donc l’avis religieux sur celui qui dit des choses comme (C'est un incroyant déshonoré), c’est à dire qu’il fut condamné à être incroyant.

 

Réponse 1 :

 

Bouddha n’est pas un prophète; c’est un philosophe incroyant, qui pratique des cultes en dehors des religions célestes.

 

Alors, quiconque croit qu’il s'agit d'un prophète sera un mécréant. Son peuple a exagéré, en croyant qu’il était divin, et l’a adoré en dehors d’Allâh.

 

Beaucoup de gens ont adopté cette religion, dans les temps passés, voire aujourd’hui.

 

Donc, le musulman doit mépriser cette religion, et mépriser ses adeptes, comme il doit les renier, et leur manifester son mépris, pour l'amour d'Allâh.

 

Quant à `Abd-Allâh ibn `Omar ibn Al-Khattâb, il s'agit d'un compagnon vénérable.

 

C'est l'un des meilleurs compagnons qui ont émigré, comme il fait partie des savants les plus honorables.

 

Il faut l’aimer, lui et tous les autres compagnons, et implorer la satisfaction d’Allâh pour eux.

 

Il ne faut ni humilier, ni injurier aucun d’entre eux, selon cette parole du Prophète صلى الله عليه وسلم :  

 

"N'injuriez pas mes compagnons; car -par celui qui détient mon âme entre Ses mains- si l'un de vous avait dépensé -en aumône- de l'or autant que le mont de 'Ohoud ; Il n'atteindra pas (le mérite) de l'un d'eux, ayant donné en aumône un Modd (poids équivalant à ce que peuvent contenir les deux mains) ou même la moitié d'un Modd."

Le Sahîh d'Al-Boukhârî (Les Hauts Faits) (3673), Sahîh Mouslim (Les Mérites des Compagnons) (2541), Sounan At-Tirmidhî (Les Hauts Faits) (3861) , Sounan Abou Dâwoud (La Sunna) (4658), Sounan Ibn Mâdja (L'Introduction) (161), le Mousnad de Ahmad ibn Hanbal (3/11).

 

Qu'Allâh vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La première question de la Fatwa numéro (21004)

(Numéro de la partie: 26, Numéro de la page: 45)

Publié par alifta.net

 دعوى أن بوذا نبي

س1: ما حكم الإسلام فيمن يقول: إن ( بوذا ) نبي؟ ويقول أيضًا في حق الصحابي الجليل عبد الله بن عمر رضي الله عنهما: إنه لا يعرف شيئًا عن السياسة ، وبلهجتنا المغربية (مجلج في السياسة) مع العلم أن هذه الكلمة فيها نبز لهذا الصحابي، وما حكم فيمن يقول في الذي يقول ذلك الكلام (إنه: زنديق ولا كرامة)، أي: حكم عليه بالزندقة

ج1 : بوذا ليس نبيًّا، بل كان كافرًا فيلسوفًا، يتنسك على غير دين سماوي، فمن اعتقد بنبوته فهو كـافر. وقد غلا فيه قومه، واعتقدوا فيه الألوهية، وعبدوه من دون الله، واعتنق هذه النحلة البوذية الوثنية كثير من البشر قديمًا وحديثًا، فالواجب على المسلم بغض هذه النحلة، وبغض أهلها، والبراءة منهم، ومعاداتهم في الله

وأما عبد الله بن عمر بن الخطاب فهو صحابي جليل من أكابر الصحابة المهاجرين وعلمائهم وفضلائهم، تجـب محبته ومحبة سائر الصحابة، والترضي عنهم، ولا يجوز تنقصهم أو تنقص أحـد منهم؛ لقول النبي صلى الله عليه وسلم

 لا تسبوا أصحابي فوالذي نفسي بيده لو أنفق أحدكم مثل أحد ذهبًا ما بلغ مد أحدهم ولا نصيفه

وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

السؤال الأول من الفتوى رقم - 21004

(الجزء رقم : 26، الصفحة رقم: 45)

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Croyance et innovations - الإيمان، العقيدة و بدع
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 18:35
Certains jouent avec la religion sous prétexte que celle-ci facilite les choses

A l'opposé de ces gens méprisables qui prétendent que notre religion droite serait une religion stricte et sévère, on trouve des gens qui jouent avec la religion en prétendant mensongèrement que la tendance à faciliter les choses qui caractérise notre religion , signifie que tous les péchés peuvent être commis et toutes les obligations religieuses négligées.

 

Ainsi, si l'on dit à l'un de ces individus : "Ceci est illicite (harâm)", comme le fait pour la femme de voyager sans mahram (1), comme la mixité (ikhtilât) hommes femmes, de rester en tête à tête (khalwah) avec un homme qui n'est pas son mahram, ou encore la médisance ou de colporter les propos des gens pour leur nuire et les brouiller (namîmah) ou encore pour une femme de sortir sans voile, si l'on affirme donc à ces gens que tout ceci est interdit, ils répliquent aussitôt : "La religion tend à faciliter les choses."

 

Si cette formule est juste, elle est prononcée ici avec de mauvaises intentions.

 

Au nom de cette formule, ils se permettent tout ce qu'ils sont en mesure de faire, considérant comme illicite uniquement ce qu'ils ne sont pas capables d'accomplir.

 

Or, cette manière de voir les choses conduit à invalider la législation islamique et revient à jouer avec la religion d'Allâh !

 

Pourtant, Allâh a ordonné de se conformer à la religion toute entière dans chacun de ses aspects.

 

Il dit (traduction rapprochée) :

 

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا ادْخُلُوا فِي السِّلْمِ كَافَّةً وَلَا تَتَّبِعُوا خُطُوَاتِ الشَّيْطَانِ ۚ إِنَّهُ لَكُمْ عَدُوٌّ مُّبِينٌ

 

"Ô vous qui croyez ! Adhérez pleinement à la religion de paix et ne suivez point les pas de Satan car il est votre ennemi déclaré." (s. al baqarah v208)

 

En réalité, lorsque l'on dit que la religion tend à faciliter les choses, cela signifie qu'Allâh n'a rien imposé aux hommes qu'ils ne puissent accomplir ou qui ne soit aisé à réaliser.

 

Il nous a, en particulier, rendu les choses faciles dans la difficulté comme nous l'avons vu pour le voyage.

 

Il faut donc bien comprendre ceci afin de ne pas jouer avec la religion d'Allâh au nom de la facilité qui caractérise la religion.

 

Et Allâh jugera les intentions les plus secrètes et Il guide vers tout le bien.

 

(1) le mahram d'une femme est l'homme -comme son frère , son fils ou son oncle- qui lui est interdit au mariage (NDT)

 

Les ruses de Satan p141-142

ثمر البستان على قول الله تعالى : يا أيها الذين آمنوا لا تتبعوا خطوات الشيطان

Retranscrit par Ummu Isma3il

 Publié par 3ilmchar3i.net


Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya - الشيخة أم عبد الله الوادعية

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Rappels - تذكر
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 18:29
Les deux pieds du serviteur ne bougeront pas de leur place jusqu'à ce que l'on lui demande environ cinq choses...

Le Messager صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Les deux pieds du serviteur ne bougeront pas de leur place jusqu'à ce que l'on lui demande environ cinq choses :

 

-de sa vie et ce qu'il en a fait,

-de sa jeunesse et comment il l'a dépensé,

-sur son savoir et ce qu'il en a fait

-et sur ses revenus, comment les a-t il obtenu

-et dans quoi il les a dépensé.»

 

لا تزول قدما ابن آدم يوم القيامة من عند ربه حتى يسأل عن خمس : عن عمره فيما أفناه و عن شبابه فيما أبلاه و ماله من أين اكتسبه و فيما أنفقه و ماذا عمل فيما علم

قال الألباني في "السلسلة الصحيحة" 2 / 666 

 

At- Tirmidh (2417) et Al-Albani l'a déclaré sahih dans “Sahih At- Targhib wat-Tarhib ' (1/126) et ' As-Silsilah as-Sahihah ' (666). 

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Paradis Enfer الجنة و جهنم و يوم القيامة
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 18:22
Offrir des cadeaux aux clients qui achètent une marchandise particulière

Question :

 

On remarque que certaines entreprises commerciales et magasins diffusent des publicités dans les médias (journaux ou autres), dans lesquelles ils proposent de donner des cadeaux à celui qui achète leurs produits.

 

Ceci incite certaines personnes à acheter une marchandise dont elles n’ont pas l’utilité, seulement pour obtenir le cadeau.

 

Nous souhaitons des éclaircissements, qu’Allah vous récompense. 

 

Réponse :

 

Cela fait partie du jeu de hasard interdit, et cela entraîne les commerçants à prendre les biens des gens illicitement, et cela pousse les ventes de leurs marchandises et ralentit les ventes des marchandises des autres commerçants qui n’ont pas utilisé ce moyen.

 

C’est la raison pour laquelle j’ai voulu mettre en garde les lecteurs contre ce travail illicite.

 

Le cadeau obtenu de cette manière est interdit car il fait partie du jeu de hasard. 

 

Par conséquent, il incombe au commerçant d’éviter ce jeu de hasard et de se contenter de ce dont se contentent les autres commerçants.

 

Allah, qu’Il soit exalté, dit (traduction rapprochée) :

 

« Ô les croyants ! Que les uns ne mangent pas les biens des autres illégalement. Mais qu’il y ait du négoce (légal), entre vous, par consentement mutuel. Et ne vous tuez pas vous-mêmes. Allah, en vérité, est Miséricordieux envers vous. * Et quiconque commet cela, par excès et par iniquité, Nous le jetterons au Feu, voilà qui est facile pour Allah. »

(Les Femmes, v. 29, 30.) 

 

Ce jeu de hasard ne fait pas partie du commerce qui se base sur la satisfaction mutuelle, mais fait plutôt partie du jeu de hasard interdit par Allah, puisqu’il s’approprie les biens des gens illicitement et crée la haine et l’inimitié entre les gens, conformément à la parole d’Allah, Glorifié (traduction rapprochée) :

 

« Ô les croyants ! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu’une abomination, oeuvre du Diable. Ecartez-vous en, afin que vous réussissiez. * Le Diable ne veut que jeter parmi vous, à travers le vin et le jeu de hasard, l’inimitié et la haine, et vous détourner d’invoquer Allah et de la prière. Allez-vous donc y mettre fin ? » (La Table Servie, v. 90, 91.)

 

Fatâwâ Contemporaines, page 54

copié de fatawaislam.com

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Commerce - usure et métier - تجار- رشوة -ربا و عمل
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 18:18
Pourquoi y a t-il autant de noms pour désigner Allah عز وجل, Son Messager صلى الله عليه وسلم ainsi que la Mecque ?

An-Nawawî:

 

«Sache que la multitude de noms pour désigner quelque chose témoigne de son importance à l’exemple des Noms d’Allah عز وجل et de ceux de Son Messager صلى الله عليه وسلم.

À notre connaissance, aucune ville ne possède plus de noms que la Mecque et Médine étant donné qu’elles sont les meilleurs endroits sur terre.»

Source: Tahdhîb el Asmâ wa el Lughât (3/157).

welcome 02

Az-Zarkashî:

 

« Celle-ci –autrement dit la Mecque – a de nombreux noms.

La sagesse qui se cache derrière cela, c’est que la multitude de noms pour désigner quelque chose témoigne de son importance. » 

Source: I’lâm el Masâjid (p. 78).

welcome 02

Le poète a dit pour sa part :

 

Nombre de noms traduit son importance

Allah la fait aimer d’eux pour la Ka’ba

 

Traduit par twitter.com/VisitedesMalade

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Croyance et innovations - الإيمان، العقيدة و بدع
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 18:10
Prier derrière un imam qui dit que Allah est partout ?!

Questionneur :

 

Qu'Allah vous bénisse Shaykh.

 

La question est :

 

Est-ce permis de prier derrière un imam qui dit que Allah est partout ?

 

Réponse :

 

Non non, ce n'est pas permis.

 

بارك الله فيكم يا شيخ السؤال هل يجوز الصلاة خلف الإمام الذي قال أن الله في كل مكان

لا لا يجوز

 

Question posée par notre frère Abdelmalik Abou Amatoullah Al-Younani du groupe Ad-dinou Al-Qayyim sur Whats app de Cheikh


Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Prière - الصلاة
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 18:05
Mon père m'interdit de porter le niqab (audio)

 

Question :

 

Mon père m'interdit de porter le niqab et me menace de me mettre dehors et il a juré par Allah qu'il ne me pardonnera pas et ne me parlera plus si je le porte et il dit cette formulation : "Ma maison t'est interdite que je sois vivant ou mort si tu portes ce niqab !"

 

Nous avons beaucoup discuté avec lui mais rien à faire. 

 

La question est : Est-ce qu'il doit y avoir une expiation pour son serment si je le porte en cachette, et si c'est le cas, est-ce que je peux le faire à sa place sans qu'il le sache ?

 

Quel est votre conseil pour moi ?

 

Baaraka Allahou fikom.

 

Réponse :

 

Assalamou alaykoum wa rahmatou Allahi wa barakatouhou.

Que la prière et le salut soit sur Muhammad et sa famille et l'ensemble de ses compagnons.

 

Qu'Allah t'aide ma fille et on implore Allah pour qu'Il te facilite pour te sortir de cela et qu'Il te facilite ici-bas et dans l'au-delà.

 

-Je te dis en premier, passe le salam à ton père de ma part et qu'il sache que le hijab est une obligation à toutes les musulmanes et les preuves sur cela sont nombreuses.

 

-Deuxièmement si tu es désespérée et qu'il n'écoute personne, donc je te conseille de patienter et faire beaucoup de douas pour qu'Allah le guide.

 

-Et finalement, je dis, il n'y a pas de mal si tu le portes en cachette et tu le mets quand tu sors et s'il accepte pas c'est lui qui aura le péché et il n'y a pas d'expiation pour cela, c'est un serment qui met en colère Allah 3azza wa jal.

 

Traduit par Umm Zayd

 

 والدها يمنعها من ارتداء النقاب وحلف ألا يكلمها إن ارتدته؛ فما نصيحتكم؟

السؤال: شيخنا هذا السؤال الأول

تقول السائلة وهي من فرنسا: والدي يمنعني من ارتداء النقاب، ويُهَدِّدني بطردي من المنزل، وحَلَفَ يمينًا ألَّا يسامحني ولا يُكَلِّمني إن ارتديته، ويقول – هكذا بهذا اللفظ-: تحرم عليك داري حيًا أو ميتًا إن ارتديتِ هذا النقاب، تحدَّثنا معه كثيرًا لكن لازال على موقفه

والسؤال: هل إن ارتديته بدون علمه عليه كفارة يمين؟ وإن كان عليه كفارة هل يمكن أن أؤديها مكانه دون علمه؟ لأن لو أخبرته ستتوتر العلاقة بيني وبينه وهذا ما لا أريده ولا أقدر عليه؛ فماذا تنصحونني؟ بارك الله فيكم

الجواب:السلام عليكم ورحمة الله وبركاته، الحمد لله، وصَلَّى الله وسَلَّم على نبينا محمد وعلى آله وصحبه أجمعين

أعانكِ الله يا بنتي، ونسأل الله ربَّ العرش الكريم أن يهيئ لكِ المخرج، وأن يجعل لكِ من أمرك كُلِّه يُسرى في الدِّين والدُّنيا والآخرة

وأقول لكِ أولًا: بَلِّغي أباكِ مِنِّي السلام، وأنَّ الحجاب هو من فرائض الله على كُلِّ مسلمة، والأدلة على هذا كثيرة جِدًّا

وأقول لكِ ثانيًا: إذا كنتِ يائسة، وأنه لا يقبل من أحدٍ أمرًا ولا نَهْيًا؛ فأوصيكِ أولًا: بالصبر عليه، والدُّعاء له بأن يَرَدَّه الله إلى الحقِّ ردًّا جميلًا

وأقول لكِ أخيرًا: لا مانع أن تُخَافيه، وتلبسين النِّقاب إذا خرجتِ، وما عليكِ منه، إن لم يقبل ويهتدِ فجُرمُه عليه، هذا لا يُكفَّر عنه، هذا يمينٌ على مَغَاضِب الله - عزَّ وجل-. نعم

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - للشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام