Le fait de repousser la nuisance est prioritaire au fait d'obtenir un profit

Publié le par 3ilm.char3i

Le fait de repousser la nuisance est prioritaire au fait d'obtenir un profit

Le salaam dans la législation islamique s'effectue oralement.

 

Quant au serrage de mains, c'est une bienfaisance supplémentaire.

 

Et la bienfaisance aujourd’hui est de délaisser le serrage de mains car le fait de repousser la nuisance est prioritaire au fait d'obtenir un profit.

 

T'incite donc tous les musulmans à se contenter du salaam oralement, de délaisser le serrage de mains, de diminuer les sorties de la maison et les rassemblements non indispensables.

 

Ainsi que de porter une attention particulière à la propreté et au fait de placer sa confiance en Allâh en tout temps. 

 

Sur le compte Twitter de Cheikh - @ solyman24 - datant du 19/07/1441 - 14/03/2020

Publié par la chaîne Telegram - Fawaa’id Cheikh Souleymane Arrouhayli -qu’Allah le préserve- @FawaidChSArrouhayli

السلام شرعًاباللسان ،والمصافحةزيادة إحسان ومن الإحسان اليوم ترك المصافحة فإن درءالمفاسدمقدم على جلب المصالح فأحث جميع المسلمين على الاكتفاء بالسلام باللسان وترك المصافحةوتقليل الخروج من البيوت وتقليل الاجتماعات غير اللازمة والحرص الشديد على النظافة والتوكل على الله من قبل ومن بعد

Cliquez pour agrandir

 

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Lorsque les mosquées ont été fermées et la prière du vendredi annulée pour besoin impérieux

Publié le par 3ilm.char3i

Lorsque les mosquées ont été fermées et la prière du vendredi annulée pour besoin impérieux

Concernant les musulmans vivants dans les pays où les mosquées ont été fermées et la prière du vendredi annulée pour besoin impérieux, il est imposé à chacun d’eux de prier chez lui le dhohr en 4 rakaas et il obtiendra la récompense du vendredi en congrégation.

 

Et lancer un appel mutuel à réunir à certain nombre de personnes dans une même maison afin d’accomplir la prière du vendredi n’est pas permis; et il n’est pas permis qu’un homme dirige, à la maison, la prière du vendredi avec sa famille.

 

Qu’Allâh préserve les pays et les serviteurs et qu’Il fasse disparaître ce fléau.

 

 Traduit et publié par la chaîne Telegram - Cercle des Sciences - @Cercle_des_Sciences

Cliquez pour agrandir

 

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Soignez vos malades avec l'aumône

Publié le par 3ilm.char3i

Soignez vos malades avec l'aumône

D'après Abou Oumama Al Bahili رضي الله, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Soignez vos malades avec l'aumône».
Rapporté par Abou Cheikh et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Jami n°3358

عن أبي أمامة الباهلي رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم

داووا مرضاكم بالصدقة

رواه أبو الشيخ و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٣٣٥٨

 Publié par hadithdujour.com

Partager cet article

Ne nous étonnons pas que les troubles déferlent aujourd’hui sur les musulmans ! (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

Ne nous étonnons pas que les troubles déferlent aujourd’hui sur les musulmans ! (audio-vidéo)

Le questionneur dit :

 

Qu'Allâh vous protège.

 

Quel est votre conseil face à ces épreuves que vit l'être humain en ce moment et devant tous ces événements se produisant dans le monde entier ?

 

Et quel est le comportement à adopter par l'étudiant en science face à tout cela ?

 

Réponse :

 

Tous ces événements ne disparaîtront pas et ils ne feront que s'accentuer tant que les musulmans ne reviendront pas à leur religion d'un retour authentique.

 

Et s'ils ne le font pas ces événements s'accentueront et Allâh fera que les ennemis des musulmans prennent le dessus sur eux.

 

Ô mes frères, lorsqu'une faute fut commise par certains compagnons, cela pendant la bataille d'Ouhoud, une seule faute commise par certains compagnons : 

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم leur avait ordonné de rester sur la montagne ceci afin de veiller à protéger les arrières des musulmans face aux mécréants, pour que les mécréants ne puissent  pas venir depuis l'arrière des musulmans ; Lorsque les musulmans prirent l'avantage dès le début de la bataille, puis qu'ils commencèrent à amasser le butin, le Prophète leur ordonna de ne pas quitter la montagne cela en cas de victoire comme en cas de défaite.

 

Cependant lorsqu'ils virent les musulmans amasser le butin ils crurent que la bataille était terminée, puis ils dirent : "Nous allons descendre aider nos frères et participer avec eux à l'amassage du butin."

 

Leur commandant s'adressa à eux et leur dit : "Le Prophète صلى الله عليه وسلم ne vous avait-il pas dit de ne surtout pas quitter la montage, ceci en cas de victoire comme en cas de défaite ?"

 

Ils n'ont pas pris en considération la parole de leur commandant et sont donc descendus et ne resta sur la montagne que le commandant et quelques archers, ces derniers moururent en martyr qu'Allâh les agrées. 

 

Les associateurs profitèrent de l'occasion et venir par l'arrière.

 

Ils gravirent la montagne et arrivèrent dans le dos des musulmans qui ne s'aperçurent de rien, ils se croyaient en sécurité pensant que leurs arrières était protégés.

 

Les musulmans se retrouvèrent encerclés par les mécréants, derrière eux et devant eux.

 

La bataille reprise de nouveau et il arriva aux musulmans ce qui leur arriva comme maux.

 

Et il y'a beaucoup de morts chez les musulmans, tout ceci à cause d'une faute, au point même où le Prophète صلى الله عليه وسلم fût touché lors de cette bataille, car lorsque le châtiment vient il touche le monde.

 

Il touche tout le monde, le pieux comme le mauvais.

 

Au point même où le Prophète fût atteint tout comme ils furent atteint.

 

Une de ses dents de devant fût cassée, son casque se cassa sur sa tête صلى الله عليه وسلم et ses pommettes furent entaillées, et son sang coula صلى الله عليه وسلم.

 

Tout cela à cause d'une seule désobéissance.

 

Ils désobéirent à un ordre venant du Prophète صلى الله عليه وسلم (traduction rapprochée) :

 

"Et certes, Allâh a tenu sa promesse envers vous, quand par sa permission vous les combattiez sans relâche, jusqu'au moment où vous avez fléchi, où vous vous êtes disputés à propos de l'ordre donné, et vous avez désobéi après qu'il vous eut montré (la victoire) que vous aimez. Il en était parmi vous qui désiraient la vie d'ici bas et il en était parmi vous qui désiraient l'au-delà. Puis il vous a fait reculer devant eux, afin de vous éprouver." (Sourate 3 verset 152).

 

Cependant Allâh les a rassuré.

 

Allâh a dit (traduction rapprochée) : "Et certes il vous a pardonné", Il les a rassuré sur le fait qu'Il ne les châtiera pas.

 

Ceci est un exemple prouvant que même si les meilleurs personnes commettent une faute, ils risquent de recevoir le châtiment.

 

Alors qu'en n'est-il de la situation de beaucoup de musulmans de nos jours qui se suffisent uniquement de l'appellation du mot Islam et ne l'appliquent pas ?

 

Ils n'appliquent pas l'Islam.

 

Ils ne fondent pas leur jugement sur les préceptes de l'Islam.

 

Ils ne fondent pas leur croyance sur la croyance de l'Islam.

 

Ils n'appliquent pas les sanctions.

 

Ils n'ordonnent pas le bien et n'interdisent pas le blâmable, alors ne nous étonnons pas que les troubles déferlent aujourd’hui sur les musulmans.

 

Et il n'y a aucune issue à ces troubles pour eux à l'exception du retour au livre d'Allâh et à la sounna du Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم.

 

Traduit par Amine abou Jabir

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Optimisme et confiance en Allâh, sans laxisme ni faux-semblant

Publié le par 3ilm.char3i

Optimisme et confiance en Allâh, sans laxisme ni faux-semblant

Les mots d'ordre sont :

 

l’optimisme (التفاؤل - el-tafâ'ul), mais sans laxisme,

ainsi que la confiance en Allâh comme il se doit (التوكل - el-tawakkul), mais sans faux-semblant.

 

Soyons donc optimistes en espérant de notre Seigneur qu’Il écarte de nous le mal et fléau qui se répand ces jours-ci.

 

C’est certes Lui Seul qui sauve de toute calamité.

 

Et méfions-nous de prendre l'épidémie actuelle à la légère.

 

Confions-nous donc entièrement en Allâh, car Il est celui qui nous suffit, et méfions-nous des faux-semblants.

 

Nous devons en effet avoir recours aux causes matérielles que l’État préconise, et ne pas manquer aux invocations à prononcer quotidiennement avant de dormir, ainsi qu’en arrivant au matin et au soir.

 

Enfin, invoquons abondamment Allâh.

 

Sur le compte Twitter de Cheikh - @solyman24 - datant du 19/07/1441 - 14/03/2020

Traduit par ʿAbd El-Raḥmēn Colo

 Publié par la chaîne Telegram - Cours et exhortations - @cours_exhortations

التفاؤل لاالتساهل والتوكل لاالتواكل فلنتفاءل ونرجو من ربنا أن يدفع عنا الداء والكرب فإنه المنجي من كل كرب ولنحذر التساهل بهذا الداء ولنتوكل على الله فهو حسبنا ولنحذر التواكل ولنفعل الأسباب الحسية التي توجه بها الدولة ولنلزم الأوراد الشرعية عندالنوم وفي الصباح والمساء ولنكثرالدعاء

Cliquez pour agrandir

 

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Saisir cette occasion en multipliant le jeûne

Publié le par 3ilm.char3i

Saisir cette occasion en multipliant le jeûne

L’arrêt du travail et le fait de rester chez soi est une occasion à saisir afin de multiplier le jeûne.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Accroche-toi au jeûne car il n'a pas de semblable."

 

J'enjoins mes frères ainsi que moi-même à saisir cette occasion en multipliant le jeûne et en incitant nos familles à cela.

 

Surtout le jeûne du jeudi et lundi.

 

Qu’Allâh nous préserve tous, et nous place sous Sa protection et Sa citadelle.

 

Sur le compte Twitter de Cheikh - @solyman24 - datant du 23/07/1441 - 18/03/2020

 Publié par la chaîne Telegram - Fawaa’id Cheikh Souleymane Arrouhayli -qu’Allah le préserve- @FawaidChSArrouhayli

الانقطاع عن الأعمال والبقاءفي البيوت فرصة للإكثارمن الصوم وقد قال النبي صلى الله عليه وسلم

(عليك بالصوم فإنه لا عدل له)

فوصيتي لنفسي وإخواني أن نغتنم هذه الفرصة في الإكثار من الصوم وحث أهلينا على ذلك ولاسيما صيام الخميس والإثنين حمانا الله وإياكم وجعلنا في ذمته وحصنه وتحت كنفه

Cliquez pour agrandir

 

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Ceux qui pleurent de la fermeture des mosquées, ce sont des larmes de crocodiles ! (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

Ceux qui pleurent de la fermeture des mosquées, ce sont des larmes de crocodiles ! (audio-vidéo)

Toutes les louanges sont pour Allâh et que la Paix et les Bénédictions -d'Allâh- soient sur celui qui a été envoyé comme Miséricorde à l'Humanité, à sa famille et à ses compagnons. 

 

Serviteurs d'Allâh, ce qui a été mis en place par le Royaume d'Arabie Saoudite en fermant les portes de la 'Omra et en stérilisant le Masjid al-Harâm, empêchant -ainsi- les Tawâf (circ-ambulations) et le Sa'î (parcours entre Safa et Marwa), et la fermeture des portes de la Mosquée -Sacrée- pour autre que les heures de prière ;

 

Ceci est quelque chose dont ils devraient -au contraire- être remerciés, car cela est sur la Tradition Prophétique (Sounnati an-Nabawîyah) comme nous l'avons mentionné précédemment. 

 

-En effet-, Le Prophète صلى الله عليه وسلم a ordonné de ne pas quitter le pays affligé par la peste et de ne pas y entrer également. 

 

En cela, il y a un avantage pour tout le monde, -dans le fait- de protéger les gens contre les maladies.

 

On y met sa confiance en Allâh, en prenant les moyens que nous avons reçu (dans le Coran et la Sounnah).

 

Méfiez-vous, ô serviteurs d'Allâh, des fausses informations qui avaient pour but de mettre la peur dans le cœur des gens et de semer le doute dans leur cœur envers leurs dirigeants.

 

Ce qui incombe aux citoyens, c'est de prendre les informations de sources de confiance auprès du gouvernement et d'éviter les mauvaises rumeurs.

 

Et ceux qui «pleurent» sur la fermeture du Matâf et du Mas’â et sur la fermeture des portes -des Masâjid- en dehors des heures de prière (obligatoire), ne sont que des larmes de crocodile ainsi que des larmes de loups prédateurs et de vautours.

 

Méfiez-vous d'eux et ne les écoutez pas et de même, ne les croyez pas !

 

Croyez (sens non-adoratif) en vos dirigeants -qu'Allâh vous bénisse- car en effet, ils agissent au profit de l'Islâm et des musulmans et pour la protection des droits des habitants dans cette vie d'ici bas et dans la Dernière Demeure.

 

Je demande -donc- à Allâh de leur assurer le succès et la stabilité, de les guider vers tout le bien et de les protéger de tout mal.

 

Deuxième partie de sa Khôtbah intitulée "Pause avec le Coronavirus - وقفة مع كورونا"

 Joumou'a du 19 Rajab 1441 h, correspondant au Vendredi 13 mars 2020.

Traduit par Nader de l'équipe TijaaraAlharamaiin

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Ahmad Ibn 'Umar Bâzmoul - الشيخ أحمد بن عمر بازمول

Partager cet article

Ceux qui prient dans les mosquées malgré l'interdiction, sont des désobéissants ! (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

Ceux qui prient dans les mosquées malgré l'interdiction, sont des désobéissants ! (audio)

Le questionneur :

 

Qu'Allâh te préserve, quelques fidèles dans nos pays ont été interdits par l'État d'effectuer la prière en groupe ainsi que la prière du vendredi.

 

Cependant, ils se réunissent parfois à l'extérieur de la mosquée (pour prier en groupe).

 

Réponse :

 

Cela ne convient pas !

 

Cela ne convient pas !

 

Ils prient chez eux, dans leur maison.

 

Nous avons déjà émis et publié un tweet clair (à ce sujet).

 

Et ceux qui prient dans les mosquées (malgré cette interdiction) sont des désobéissants.

 

 Traduit et publié par la chaîne Telegram - Le bien et la piété البر والتقوى Albirrou wa attaqwa - @tAlbirrou_wa_attaqwa

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

En période de calamité

Publié le par 3ilm.char3i

En période de calamité

Nous avons besoin, en cette période, de revenir à Allâh en se repentant et en Lui demandant pardon, et de multiplier les prières durant la nuit, de s'humilier en invoquant dans la prosternation, de multiplier les actes d'obéissance et de s'éloigner des désobéissances et des péchés.

 

Et n'imitons pas les autres dans les chansons, les railleries et diverses sortes de corruption, et éloignons-nous des conflits, de l'égoïsme et l'amour-propre ; et nous avons besoin d'être une seule main en nous entraidant dans les bonnes actions et la piété, et dans ce qui est bénéfique aux pays et aux serviteurs.

 

Et si tu ne peux être utile aux autres, alors abstiens-toi de faire du mal aux gens.

 

Je demande à Allâh de nous soulager et de dissiper la calamité, et de faire revenir à Lui les gens, de faire de ce qui les affecte une cause de leur retour, leur repentir et leur rapprochement vers Lui.

 

Publié sur sa chaîne Telegram de Cheikh le 16/03/2020

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

نحن في هذا الوقت بحاجة إلى الرجوع إلى الله بالتوبة والاستغفار، ونكثر من الصلاة في الليل والتضرع بالدعاء في السجود والإكثار من الطاعات والبعد عن المعاصي والذنوب، ولا نقلد غيرنا في الأغاني والسخرية وأنواع الفساد ونبتعد عن النزاعات والأنانية وحب النفس
وبحاجة إلى أن نكون يدا واحدة نتعاون على البر والتقوى وما فيه نفع للبلاد والعباد، وإذا لم تستطع أن تنفع غيرك فكف شرك عن الناس
أسأل الله أن يفرج عنا ويرفع البلاء وأن يرد الناس إليه ويجعل ما أصابهم سببا في رجوعهم وتوبتهم وقربهم منه

Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Le virus corona n'est pas venu tuer et exterminer, mais plutôt pour faire vivre

Publié le par 3ilm.char3i

Le virus corona n'est pas venu tuer et exterminer, mais plutôt pour faire vivre

Le virus corona n'est pas venu tuer et exterminer, mais plutôt pour faire vivre...

 

Exactement !

 

Faire retrouver la conscience de la nation, nous réveiller de notre insouciance, nous montrer notre petitesse car nous avons été incapables de voir un microbe qui a menacé l'univers tout entier malgré sa taille quasiment imperceptible.

 

Il est venu nous dire qu'il y a un Seigneur à propos duquel nous sommes inattentifs quant à son évocation alors qu'il est capable de nous substituer entre un soir et un matin.

 

Un atome presque invisible à l'oeil nu a fait lever le monde entier sans le laisser s’asseoir à nouveau, a paralysé les fondations des pays et des nations.

 

Les plateformes du monde entier ont vibrées, en son nom des organisations et associations se sont mobilisées.

 

Le couinement des plumes des écrivains et des philosophes s'est fait entendre.

 

On pensait que c'était un virus qui a éprouvé des gens qui ne connaissent pas la foi, l'immunisation et la confiance en Allâh.

 

On répétait : "Ils se sont rués sur la minorité musulmane dans leur pays et Allâh leur a déployé une parmi ses nombreuses armées qu'il ne connait véritablement que lui."

 

Soudainement leurs écoles, lieux ode culte et usines ont suspendu leurs activités.

 

Quant à nous, que nous est-il arrivé ?

 

Le virus corona a interrompu les actions dans les lieux les plus saints, la terre la plus pure quant à son déroulement depuis très longtemps.

 

C'est une catastrophe colossale qui laisse les coeurs trembler et les chairs frissonner.

 

Avons-nous pris conscience de l’étendu de celle-ci ?

 

Si ce virus avait interrompu le tawaf pendant quelques heures uniquement, ceci aurait été suffisant comme douleur.

 

Malgré cela nos yeux n'ont pas versé de larmes et nos remords ne se sont pas véritablement manifestés.

 

Nous avons passe la soirée à transmettre les informations sur la fermeture des deux saintes mosquées, la suspension ou tawaf, des visites, de "rawda" (entre la chaire et la demeure du Messager صلى الله عليه وسلم) comme si on parlait d'un centre commercial pour une urgence pendant quelques heures et que ça allait rouvrir.

 

Corona n'est pas une épidémie sur cette terre, par Allâh nous sommes l'épidémie sur celle-ci, si nous n'implorons pas le pardon et ne nous repentons pas à Allâh.

 

Il va nous substituer avec un peuple qui demande le pardon et se repent à lui.

 

Si corona ne nous ranime pas de notre insouciance et notre distraction quant à notre religion, par Allâh, nous nous réveillerons sur un très grand malheur alors que notre religion et nos principes nous ont été arrachés.

 

Il s'agit juste d'un virus qui nous a horrifiés et nous a fait lever terrifiés de nos lits, que dire du Seigneur de ce virus ?

 

Ne mérite t'Il pas qu'on le craigne et qu'on l'implore pour qu'Il fasse clémence à notre faiblesse.

 

Si corona s'en va et la nation n'a pas repris conscience... Soyez sûrs que nous sommes l'épidémie sur cette terre !

 

Tirez en leçon ô vous qui êtes doués de clairvoyance.

 

Traduit par Bachir de Mulhouse

Publié par 3ilmchar3i.net

Cliquez pour agrandir

 

كورونا لم تأت لتقتل، كورونا جائت لتحيي

نعم جائت لتحي ضمير اﻷمة ، جائت لتوقظنا من غفلتنا ، جائت لترينا صغر حجمنا ﻷننا عجزنا أن نرى جرثومة أستطاعت أن تهدد الكون بأكمله رغم صغر حجمها التي تكاد لا تذكر ، جائت لتقول لنا أن هناك رباً غفلنا عن ذكره وهو القادر على إستبدالنا في عشية وضحاها ذرة لا تكاد ترى بالعين المجردة أوقفت العالم بأسره ولم تقعده، شلت أركان المعمورة وأهتز زعماء دول وأمم ، أهتزت لها منصات العالم ، وتحركت بإسمها منظمات وجمعيات. كنا نظنها مجرد فايروس أبتلي به أقوام لم يعرفو اﻹيمان والتحصين والتوكل على الله ، كنا نردد تسلطو على اﻷقلية المسلمة في بلادهم فسلط الله عليهم جندا من جنوده ، الذي لا يعلمها إلا هو ، أوقفت على إثرها مدارسهم و معابدهم ومصانعهم ، أما نحن ماذا حل بنا ؟ فقد أوقفت كورونا أقدس مقدساتنا عن بكرة أبيها، أوقفت أطهر بقاع اﻷرض عن السنة التي فطرها الله عليها ، والله إنه لمصاب جلل ، تهتز له القلوب وتقشعر له اﻷبدان هل أدركنا عظم مصابنا ؟ لو كان لكورونا فقط أنها أوقفت الطواف لساعات لكفى بنا من ألم ، مع كل هذا لم تدمع أعيننا ولم تهتز مشاعرنا ، أمسينا ونحن نتبادل اﻷخبار عن إغلاق الحرمين وإيقاف الطواف والزيارة في الروضة وكأننا نتحدث عن إغلاق مول تجاري ﻷمر طارئ ساعات وسيتم فتحة ، كورونا ليست وباء للبشرية ، والله لنحن الوباء على هذه اﻷرض إن لم نستغفر ونتوب إلى الله ، والله سيستبدلنا وسيأتي بأقوام يستغفرون ويتوبون إليه إن لم نستغفر ونتوب إلى الله ، كورونا إن لم توقظنا من غفلتنا ولهونا عن ديننا ، والله سنستيقظ على ويل شديد ، نستيقظ وقد سلبت منا ديننا وقيمنا ، هو مجرد فايروس أخافنا وأرعبنا وضج مضاجعنا ، فكيف برب هذا الفايروس ؟ ألا يستحق أن نخافه ونتضرع إليه وتضجع مضاجعنا ليرحم ضعفنا كورونا إذا ذهبت ولم توقظ ضمير اﻷمة ! فتأكدوا أننا نحن الوباء على هذه اﻷرض

( فاعتبروا يا أولي اﻷلباب لعلكم تتقون)ً..

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

 

Cheikh 'Abd Ar-Rahman Salih Mohy Ad-Din - الشيخ عبدالرحمن بن صالح محي الدين

Partager cet article

10 recommandations afin de se prémunir de l'épidémie - عشر وصايا للوقاية من الوباء (dossier)

Publié le par 3ilm.char3i

10 recommandations afin de se prémunir de l'épidémie - عشر وصايا للوقاية من الوباء (dossier)

Les louanges appartiennent à Allâh qui répond à l’angoissé quand il L’invoque, à l’anxieux lorsqu’il L’appelle.

 

Il enlève le mal et dissipe les difficultés.

 

Les coeurs ne vivent sans Son rappel et aucune chose ne se produit sans Sa permission.

 

On ne se défait d’un malheur que par Sa miséricorde et on ne préserve une chose que par Sa protection, les espérances ne sont atteintes que par Sa facilité et le bonheur ne s’obtient que par Son obéissance.

 

Et je témoigne que nul divinité n’est digne d’adoration si ce n’est Allâh et que Mohamed صلى الله عليه وسلم est Son serviteur et messager.

 

Voici des recommandations bénéfiques que je rappelle suite à la crainte ces derniers jours de l'épidémie qui se nomme coronavirus.

 

1 . Ce qui se dit avant l'arrivée du malheur


‘Othmân ibn ‘Affân dit :

 

"J'ai entendu le Prophète صلى الله عليه وسلم dire :

"Quiconque dit : "Au nom d’Allâh, tel qu’en compagnie de Son Nom rien sur Terre ni au ciel ne peut nuire, Lui l’Audient, l’Omniscient. "

trois fois, rien ne lui nuira jusqu’au matin quant à celui qui la récitera le matin rien ne lui nuira jusqu’au soir."

rapporté par Abou Daoud et autres

 

2 . La multiplication de la parole :

"Pas de divinité à part Toi ! Pureté à Toi ! J'ai vraiment été du nombre des injustes."

 

Allâh -Le Majestueux- dit (traduction rapprochée) :

 

"Et Dhun-Nun (Yûnus (Jonas)) quand il parti, irrité. Il pensa que Nous N'allions pas l'éprouver. Puis il fit, dans les ténèbres, l'appel que voici : "Nul n'est digne d'être adoré en dehors d'Allâh ! Pureté à Toi ! J'ai été vraiment du nombre des injustes." ; "Nous l'exauçâmes et le sauvâmes de son angoisse. Et c'est ainsi que Nous sauvons les croyants" (Sourate Al-Anbiya versets 87-88)


Ibn Kathir رحمه الله commenta dans son Tafsir (exégése) la parole d’Allâh : "Et c'est ainsi que Nous sauvons les croyants". 

Il dit : "c’est-à-dire s’ils sont dans la difficulté et nous invoquent repentants, plus particulièrement s’ils invoquent à l'aide de cette invocation au moment du malheur."


Puis il cita un hadith du Prophète صلى الله عليه وسلم qui dit :

 

"L’invocation de Dhun-Nun (Yûnus) lorsqu’il invoqua son Seigneur depuis le ventre de la baleine :

"Pas de divinité à part Toi ! Pureté à Toi ! J'ai vraiment été du nombre des injustes."

Il n’est pas de serviteur invoquant par cette invocation sans qu’il ne soit exaucé."

rapporté par l’Imam Ahmad et At-Tirmidhi

 

Le savantissime Ibn Al-Qayyim رحمه الله dit dans son livre "Les Méditations" :

 

"Rien n’est plus efficace que l'unicité d’Allâh afin de repousser les difficultés de ce bas-monde.

C’est la raison pour laquelle l'invocation afin de repousser la peine consiste (à se rappeler) de l'unicité d’Allâh, et ce fut également l'invocation de Dhun-Nun (Yûnus).

Or personne ne fait cette invocation basée sur l'unicité d’Allâh face à la difficulté sans qu’Allâh - Le Majestueux - ne dissipe cette difficulté.

Rien ne plonge dans la peine profonde si ce n’est le polythéisme, et rien n'en sauve si ce n’est l'unicité d’Allâh.

C’est pourquoi elle est la citadelle, le refuge, l'abri et le secours de la création.

Et c’est Allâh qui accorde le succès."

 

3. Demander le refuge d'Allâh contre les assauts du malheur

 

Abou Houreyra dit :

 

"L’envoyé d’Allâh se réfugiait auprès d’Allâh contre les assauts du malheur, l'âpreté de la misère, la malchance et le fait de procurer une mauvaise joie aux ennemis."

 

D’aprés Abou Houreyra, le Prophète صلى الله عليه وسلم dit :

 

"Demandez le refuge d’Allâh contre les assauts du malheur, l'âpreté de la misère, la malchance et le fait de procurer une mauvaise joie aux ennemis."

rapporté par Al-Boukhâri

 

4. Être assidu à l'invocation lorsque l'on sort de la maison

 

D’aprés Anas ibn Malik, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Lorsqu'un homme sort de chez lui et dit : "Au nom d’Allâh, je place ma confiance en Allâh. Il n’y a de puissance ni de force qu’en Allâh."

Il dit : - il lui est dit à ce moment : "tu as été guidé, tu as été suffi, tu as été protégé, et les diables s’écartent de lui".

Un autre diable lui dit : "Que peux-tu contre un homme qui a été guidé, suffit et protégé ?"

rapporté par Abou Daoud

 

5. Demander à Allâh le salut le matin et le soir

 

‘Abdullah ibn Omar a dit :

 

"Le Messager d’Allâh ne délaissait jamais ces invocations, arrivé au soir ou au matin :

"Ô Allah ! Je te demande le salut dans cette vie et dans l’au-delà.

Ô Allah ! Je Te demande le pardon et le salut dans ma religion, ma vie, ma famille et mes biens.

Ô Allah ! Cache mes défauts et mets-moi à l’abri de toutes mes craintes.

Ô Allah ! Protège-moi par devant, par derrière, sur ma droite, sur ma gauche et au-dessus de moi.

Je me mets sous la protection de Ta grandeur pour ne pas être enseveli."

rapporté par Ahmad et autres]

 

6. Multiplier les invocations

 

D’après ‘Abdullah ibn Omar, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Celui d’entre vous à qui a été ouverte la porte de l'invocation, lui ont été ouverte les portes de la miséricorde, et Allâh n’a pas été invoqué pour une chose plus aimé auprès de Lui que la demande de salut."

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Certes l’invocation est bénéfique pour ce qui est descendu et pour ce qui n’est pas descendu ainsi vous devez invoquez Ô serviteurs d’Allâh. "

rapporté par At-Tirmidhi et autres

 

7. Ne pas se rendre aux endroits où se trouve l'épidémie

 

‘Abdullah ibn ‘Âmir rapporte que ‘Omar se rendit en Syrie.

En arrivant à Sargh, il apprit que la peste régnait en Syrie.

Alors ‘Abd Ar-Rahmân ibn ‘Awf lui raconta que l’envoyé d’Allâh صلى الله عليه وسلم avait dit :

 

"Lorsque vous apprenez qu’elle existe dans un pays n’y allez pas ; mais, si elle éclate dans le pays où vous êtes, ne quittez point ce pays pour la fuir."

 

D’après Abou Houreyra, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"On n’amène pas un chameau malade auprès d’un chameau sain."

rapporté par Al-Boukhari et Mouslim

 

8. Faire le bien et être bienfaisant

 

D’après Anas ibn Malik, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Les bonnes actions protègent des malheurs, des maladies, ainsi que de la perdition, et les gens du bien dans cette vie d’ici-bas sont les gens du bien dans l’au-delà."

rapporté par Al-Hakim

 

Ibn Al-Qayyim رحمه الله dit :

 

"Parmi les plus immenses remèdes contre les maladies : les bonnes actions et les actes de bienfaisance.

L’évocation, l’invocation, les supplications, l’imploration d’Allâh, ainsi que le repentir.

Ces actions ont une incidence sur l'éloignement du mal et la guérison.

Ces actions ont une plus grande incidence que les remèdes naturels, ceci en fonction de la préparation de la personne, son acceptation, et sa croyance en ce qui concerne ces actions ainsi que leurs bénéfices."

Zâd al-m'âd

 

9. La prière de la nuit

 

D’après Bilal, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Je vous recommande la prière de nuit.
Elle était l'habitude des personnes pieuses avant vous, et elle est pour vous un rapprochement vers votre Seigneur, une préservation des péchés, une dissipation des mauvaises actions, ainsi qu’un éloignement des maux du corps."

rapporté par At-Tirmidhi et autres

 

10. Recouvrir les récipients et nouer les outres

 

Jabir ibn ‘Abd Allâh a dit :

 

"J ’ai entendu le Messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم dire :

"Recouvrez le récipient et nouez l’outre !

Car, durant l’année, il y a une nuit où une épidémie descend.

Elle ne passe pas par un récipient sans couvercle ni une outre dont l'orifice n’est pas noué sans qu’une partie de cette épidémie  descende".

rapporté par Mouslim

 

Ibn Al-Qayyim رحمه اللهa dit :

 

"Et ceci fait partie des choses que la science des médecins ainsi que leurs connaissances ne peut cerner".

Zâd al-m'âd

 

Conclusion

 

 Pour conclure, il convient au serviteur de confier son sort à Allâh - Le Majestueux - tout en espérant Ses bienfaits, en convoitant Ses faveurs, en plaçant sa confiance en Lui.

 

Cela car toutes les affaires sont entre Ses mains et sous la volonté de Son administration ainsi que Sa gérance.

 

Et que le serviteur s’efforce d’accueillir ce qui le touche comme malheur avec patience et espoir, car Allâh a promis à ceux qui patientent et espèrent la rétribution une récompense abondante.

 

Allah - Le Très-Haut - dit :

 

"les endurants auront leur pleine récompense sans compter."

 

‘Aisha questionna le Messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم au sujet de la peste, il dit :

 

"C’était un châtiment qu’Allâh infligeait à qui Il voulait, mais qu’Il en avait fait un moyen de miséricorde à l'égard des Croyants.

Tout fidèle qui se résigne à rester dans son pays lorsque la peste éclate avec la certitude qu’il ne sera atteint que des événements qu’Allâh a prévu, il ne manquera pas d’avoir une récompense égale à celle du
martyr"

rapporté par Al-Boukhari

 

Je demande à Allâh de nous accorder la réussite dans ce qu’Il aime et agrée comme actions vertueuses et belles paroles.

Il est certes Celui qui dit la vérité et guide (l'Homme) vers la bonne direction. 

عشر وصايا للوقاية من الوباء

الحمدُ لله يُجِيبُ المُضْطَـرَّ إذا دعاهُ، ويُغِيثُ المَلهُوفَ إذا ناداهُ، ويَـكْشِفُ السُّوءَ، aويُـفَـرِّجُ الكُرُبات، لا تحيا القلوب إلا بذكره، ولا يقع أمر إلا بإذنه، ولا يُـتَخَلَّصُ مِنْ مَكْروهٍ إلا برحمتِهِ، ولا يُحْفَظُ شيءٌ إلا بكلاءَتِه، ولا يُدْرَكُ مأمولٌ إلا بتَـيْسِيرِهِ، ولا تُنالُ سَعَادَةٌ إلا بطاعتِهِ
وأَشْهَدُ أن لا إله إلا الله، وَحْدَهُ لا شريكَ له، رَبُّ العالمين، وإِلـهُ الأوَّلين والآخرين، وقَـيُّومُ السَّماوات والأَرضين
وأَشْهَدُ أنَّ مُحَمَّدًا عبدُهُ ورسولُهُ، المَبْعوثُ بالكتابِ الـمُـبـيـنِ، والصِّراطِ الـقَوِيم، صلَّى اللهُ وسَلَّمَ عليه، وعلى آله وصَحْبِه أجمعين
أما بعد
فهذه وصايا نافعة أُذَكِّـرُ بها بمُناسَبَـةِ مَخاوِفِ الـنَّـاسِ فـي هـذه الأيام مِـنَ الـوَباءِ الـمُسَمَّى: كورونا
نسألُ الله عز وجل أن يـرفعَ عنَّا وعن المسلمين أينَما كانوا كُلَّ ضرٍّ وبلاء، وأن يكشِفَ عنَّا الشِّدَّةَ واللَّأْواءِ، وأن يحفظنا أجمعين بما يَحْفَظُ به عبادَه الصالحين، إنَّه وليُّ ذلك والقادرُ عليه

1- ما يُـقال قبل نزول البلاء

عن عثمانَ بنِ عفَّانَ رضي الله عنه قال: سَمِعْتُ رسولَ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم يقولُ

«مَنْ قالَ: «بِسْمِ اللَّهِ الذي لا يَـضُرُّ مع اسْمِهِ شَيءٌ في الأرضِ ولا في السَّماءِ وهُوَ السَّميعُ العَليمُ

ثلاثَ مَرَّاتٍ لمْ تُصِبْـهُ فَجْأَةُ بلاءٍ حَتَّى يُصْبِحَ، ومَنْ قالها حِينَ يُصْبِحُ ثلاثَ مَرَّاتٍ لَمْ تُصِبـهُ فَجْأَةُ بلاءٍ حَتَّى يُمْسِيَ

[رواه أبو داود وغيره]

2- الإكْثار من قولِ: لاإله إلا أنت سُبحانكَ إنِّي كُنتُ من الظالمين

قال الله عز وجل

وَذَا النُّونِ إِذْ ذَهَبَ مُغَاضِبًا فَظَنَّ أَنْ لَنْ نَقْدِرَ عَلَيْهِ فَنَادَى فِي الظُّلُمَاتِ أَنْ لَا إِلَهَ إِلَّا أَنْتَ سُبْحَانَكَ إِنِّي كُنْتُ مِنَ الظَّالِمِينَ (87) فَاسْتَجَبْنَا لَهُ وَنَجَّيْنَاهُ مِنَ الْغَمِّ وَكَذَلِكَ نُنْجِي الْمُؤْمِنِينَ - الأنبياء:88

قال الحافظ ابنُ كثير رحمه الله في «تفسيره» عند قوله تعالى: وَكَذَلِكَ نُنْجِي الْمُؤْمِنِينَ

«أي: إذا كانـوا في الشدائِـدِ ودعونا مُنِـيـبـيـن إلينا، ولا سيَّما إذا دَعَوا بهذا الدعاءِ في حالِ البلاء»

ثمَّ أوردَ حديثًا عن النَّبيِّ صلى الله عليه وسلم قال

دعوةُ ذي النُّون إِذْ دَعا بها وهو في بَطْنِ الحُوتِ: «لا إله إلا أنت سبحانك إني كنتُ من الظالمينَ»، لَم يَـدْعُ بها رجلٌ في شيءٍ قطُّ إلا استجابَ اللهُ له

[أخرجه الإمام أحمد والترمذي]

قـال العلامةُ ابنُ القيِّم رحمه الله في «الفوائد

فما دُفِـعَتْ شدائِد الدُّنيا بِمثل التَّوْحِيد، ولذلك كان دُعاء الكَرْبِ بِالتَّوحِيـدِ، ودعوةُ ذِي النُّون التي ما دعا بها مَكْرُوب إِلَّا فَـرَّج الله كَرْبَهُ بِالتَّوْحِيدِ
فلا يُلْـقِي في الكُـرَبِ العِظام إِلَّا الشِّرك، ولا يُنْجي مِنها إِلَّا التَّوْحِيد، فَهُوَ مَفْـزَعُ الخَلِيقةِ ومَلْجَؤُها وحِصْنُها وغِياثُها، وباللَّهِ التَّوْفِيق

3- التَّعوذُ مِن جَهْدِ البلاءِ

عن أبِي هُرَيرَةَ رضي الله عنه: «كان رَسُولُ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم يَـتَـعَـوَّذُ مِنْ جَهْدِ البلاءِ، ودَرَكِ الشَّقاءِ، وَسُوءِ القضاءِ، وشَماتَةِ الأَعدَاءِ
وعن أبي هُرَيرَةَ رضي الله عنه، عن النَّبِيِّ صلى الله عليه وسلم قَالَ: «تَعَوَّذُوا بِاللَّهِ مِنْ جَهْدِ الـبَـلاءِ، ودَرَكِ الشَّقَاءِ، وَسُوءِ القَضَاءِ، وشَماتَـةِ الأعداءِ 

[رواهما البخاري]

4- المُحافظةُ على دُعاءِ الخُروج من المَنزل

عن أَنسِ بنِ مالِكٍ رضي الله عنه أَنَّ النَّبِيَّ صلى الله عليه وسلم قال

 إِذا خَرَجَ الرَّجُلُ مِنْ بَـيْـتِـهِ فقالَ: «بِسْمِ اللَّهِ، تَـوكَّلْتُ على اللَّهِ، لا حوْلَ ولا قُوَّةَ إِلا بِاللَّهِ» -قـال:- يُـقـالُ حِـيـنَــئِـذٍ: هُدِيتَ، وَكُـفِيتَ، وَوُقِيتَ، فتَـتَـنَحَّى لَهُ الشَّيَاطِـينُ، فَـيقُولُ لَهُ شيـطانٌ آخَـرُ: كيفَ لك بِرَجُلٍ قَـدْ هُـدِيَ وكُـفِـيَ ووُقِـيَ؟

 [رواه أبو داود]

5- سُؤالُ الله العَافيةَ عِند الصَّباحِ والمسَاء

عن عبدِ اللهِ بن عُمَرَ رضي الله عنهما قال

«لَمْ يَـكُنْ رَسُولُ اللهِ صلى الله عليه وسلم يَدَعُ هَؤُلاءِ الدَّعواتِ حِينَ يُصْبِحُ وحِين يُمْسِي: اللَّهُمَّ إِنِّي أَسْأَلُكَ العافِيَـةَ فـي الدُّنيا والآخِرَةِ، اللَّهُمَّ إِنِّي أَسْأَلُكَ العَفْوَ والعافِيَـةَ فـي دِيني ودُنْـيايَ وأَهْلِي ومالِي، اللَّهُمَّ اسْتُـرْ عَوْراتِي، وآمِنْ رَوْعاتِي، اللَّهُمَّ احْفَظْنِـي مِنْ بَـيْنِ يَدَيَّ، ومِنْ خَلْفِي، وعَنْ يَمِيـنِـي، وعَنْ شِمالِي، ومِنْ فَوْقِي، وأَعُوذُ بِعَظَمَـتِكَ أَنْ أُغْتالَ مِنْ تَحْتِـي»

 [رواه أحمد وغيره]

6- كَـثْـرَةُ الـدُّعَـاءِ

عن ابنِ عُمَرَ رضي الله عنهما قال: قال رسولُ اللهِ صلى الله عليه وسلم

 «مَنْ فُـتِـحَ له مِنـكُمْ بابُ الدُّعاءِ فُـتِحَتْ لـه أَبـوابُ الرَّحْمَةِ، وما سُئِـلَ اللَّهُ شَيْـئًا - يعني: أَحَبَّ إِليـهِ - مِن أَنْ يُسْأَلَ العافِـيَـةَ»

وقالَ رَسُولُ اللهِ صلى الله عليه وسلم

 «إِنَّ الدُّعاءَ يَـنْـفَعُ مِمَّا نَـزَلَ ومِمَّا لمْ يَنْزِلْ، فَـعَـلَـيكُم عِبادَ اللهِ بالدُّعاءِ»

 [رواه الترمذي وغيره]
 

7- توقِّي المَواضِعَ التي فيها الوَباء

عن عبد الله بن عامر رضي الله عنهما

«أنَّ عُمَرَ رضي الله عنه خَرجَ إلى الشامِ، فلمَّا كان بِسَرْغَ بَـلَغَهُ أنَّ الوباءَ قد وَقَعَ بالشامِ، فأخبـرَهُ عبدُ الرحمن ابن عَوف: أنَّ رسولَ الله صلى الله عليه وسلم قال

«إِذا سَمِعْـتُم به بأَرْضٍ فلا تَـقْدَمُوا عليه، وإذا وَقَعَ بأَرضٍ وأنتُم بها، فلا تَخْرُجوا فِـرارًا منه»

وعن أبي هريرَةَ رضي الله عنه أَنَّ رسولَ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم قال

«لا يُـورِدُ المُمْرِضُ على المُـصِحِّ»

 [رواهما البخاري ومسلم]

8- صَنائعُ المَعروف وبذلُ الإحْسانِ

عَنْ أَنسِ رضي الله عنه قالَ: قال رسولُ اللهِ صلى الله عليه وسلم

«صنائعُ المعرُوفِ تقي مَصارِعَ السُّوءِ، والآفاتِ، والهَلَكَاتِ، وأَهْلُ المعرُوفِ في الدُّنيا هُمْ أَهلُ المعرُوفِ في الآخِرَةِ»

[رواه الحاكم]

قال ابنُ القَـيِّم رحمه الله

«ومِنْ أَعْظَمِ عِلاجات المرضِ: فِعْلُ الخيرِ والإِحسان، والذِّكْـرُ، والدُّعاءُ، والتَّـضَرُّعُ، والابتهالُ إلى الله، والتَّوبةُ، ولهذه الأمور تأثيرٌ في دَفْعِ العِلَل، وحُصُولِ الشِّفاءِ؛ أعظمُ مِنَ الأدوية الطَّبِيعِيَّـةِ، ولكن بحَسَبِ استعدادِ النَّـفْس، وقَـبُولِها، وعَقِيدتها في ذلك ونفعِه»

[زاد المعاد]

9- قِـيَـاُم اللَّـيْـلِ

عن بِلالٍ رضي الله عنه أَنَّ رَسُولَ اللهِ صلى الله عليه وسلم قال

«عليكُمْ بِقيامِ اللَّـيْـلِ؛ فإِنَّـهُ دَأبُ الصَّالِحينَ قَبلكُم، وإِنَّ قِيامَ اللَّيلِ قُربَـةٌ إلى اللهِ، ومَنْهاةٌ عنِ الإِثْمِ، وتكفِيرٌ للسَّيِّـئاتِ، ومَطْرَدَةٌ لِلدَّاءِ عنِ الجَسَدِ»

[رواه الترمذي وغيره]

10- تغطيةُ الإِناء وإِيكاءُ السِّقاء

عن جابرِ بنِ عبدِ اللَّهِ رضي الله عنهما قال: سَمِعْتُ رَسُولَ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم يَـقُولُ

 «غَطُّوا الإِناءَ، وأَوكُـوا السِّقاءَ، فإِنَّ في السَّنَـةِ لَـيْـلَـةً يَـنْزِلُ فيها وبـاءٌ؛ لا يَـمُـرُّ بـإِناءٍ ليسَ عليـهِ غِطاءٌ، أو سِقـاءٍ ليس عليه وِكاءٌ إِلا نَـزَلَ فيه مِنْ ذلك الوَباءِ»

[رواه مسلم]

قال ابن القيم رحمه الله

«وهذا مِمَّا لا تَنالُـهُ علومُ الأَطِبَّاء ومعارِفُهُم»

[زاد المعاد]

وخِتامًا فإنَّ على كُلِّ مسلمٍ أن يُفَوِّضَ أُمورهَ إلى الله عز وجل ، راجِيًا فضْلَه، وطامِعًا في نَوالِـهِ، ومتوكِّلًا عليه، فالأمورُ كلُّها بيدِه وطَوْعُ تدبيره وتَسْخِـيره
وأن يجتهدَ في تلقِّي ما يَحِلُّ به من المصائبِ بالصَّبر والاحتِساب، فإنَّ الله عز وجل وَعَدَ مَنْ صَبَـرَ واحتَسَبَ بالثَّواب والأجر الجزيل، فقال عز وجل

إِنَّمَا يُوَفَّى الصَّابِرُونَ أَجْرَهُمْ بِغَيْرِ حِسَابٍ - الزمر:10

وعن عائشةَ رضي الله عنها أنها سألت النبيَّ صلى الله عليه وسلم عن الطَّاعون، فقال

«إنَّه كان عذابًا يَـبْـعَـثُـهُ اللهُ على مَن يشاءُ، فجَعَلَهُ اللهُ رحمةً للمُؤمنينَ، فليس مِنْ عبدٍ يَـقَعُ الطاعون، فـيَمْكُثُ في بلدِه صابرًا، يَعْلَمُ أنَّه لن يصيبَهُ إلا ما كَـتَبَ اللهُ له، إلا كان له مِثْـلُ أَجْرِ الشَّهيدِ»

[أخرجه البخاري]

وأسألُ اللهَ أن يوفِّـقَنا أجمعين لما يحبُّهُ ويرضاه من العمل الصالح، والقول الجميل، فإنه يقول الحق وهو يهدي السبيل
والحمدُ لله وَحْدَه، وصلَّى الله على نبيِّنا محمد وآله وصحبه وسلم

Cliquez pour agrandir

 

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

Celui qui a oublié de jeûner un jour du Ramadân passé (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Celui qui a oublié de jeûner un jour du Ramadân passé (audio)

Question :

 

Le questionneur demande : votre Éminence, quel est le jugement de celui qui a oublié de jeûner un jour du Ramadân passé ?

 

Réponse :

 

Il le jeûne après le Ramadân actuel car s'il l'avait jeûné (le jour de jeûne oublié) avant l'entrée de ce mois cela aurait été meilleur. Cependant si le mois est entré, il jeûne le mois actuel puis il jeûne les jours qu'il doit du Ramadân passé après la fin du Ramadân (actuel).

 

Traduit et publié par La chaine Telegram -Paroles Précieuses - @parolesprecieuses

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

La volonté de prendre soin des personnes handicapées

Publié le par 3ilm.char3i

La volonté de prendre soin des personnes handicapées

Et soyez bienveillants à leur égard (les personnes souffrant d'un handicap) à travers vos expressions faciales lorsque vous les rencontrez et rendez-leur service.

 

Rappelez-vous qu'Allâh a reproché à son Prophète صلى الله عليه وسلم de s'être renfrogné face à l'aveugle, alors même que ce dernier ne voit pas ce renfrognement.

 

Allâh تعالى a dit (traduction rapprochée) :

 

"Il s'est renfrogné et il s'est détourné

parce que l'aveugle est venu à lui." (Sourate 'Abasa versets 1 et 2)

 

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

 وأحسنوا إليهم بتعابير وجوهكم عند اللقاء بهم وتقديم الخدمة لهم وتذكروا أن الله عاتب نبيه ﷺ لما عبس في جه الأعمى والأعمى لا يرى ذلك العبوس فقال تعالى

عبس وتولى أن جاءه الأعمى

Cheikh 'Ali Ibn Yahya Al-Hadâdy - الشيخ علي بن يحيى الحدادي

Partager cet article

La visite des malades (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

La visite des malades (audio)

Ce que l'on entend par la visite des malades, c'est le malade qui ne peut sortir, immobilisé chez lui.

 

Quant à la maladie bénigne qui n'empêche pas de sortir, elle ne nécessite pas de visite.

 

Il n'y a par ailleurs pas de différence entre la maladie physique et psychologique.

 

On le visite, de quelque nature que soit la maladie, car cela lui procure du bonheur et apporte au visiteur une récompense énorme.

 

شرح كتاب الجنائز-01

25ème minutes env

Traduit par Oum Suhayl

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Quelques remarques et directives à propos du Coronavirus (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

Quelques remarques et directives à propos du Coronavirus (audio)

Fait très certainement partie de la sagesse d’Allâh envers Ses serviteurs que de les éprouver par les épidémies et maladies contagieuses à certains moments et en certains lieux, afin qu’elles soient un signe de Sa force et de Sa puissance, ainsi que de l’exécution de Son décret et de Son destin sur ceux qu’Il veut d’entre Ses serviteurs.

 

Afin également qu’elles soient un rappel pour les gens, leur remémorant leur faiblesse, leur impuissance, leur indigence et leur besoin de leur Seigneur.

 

Afin qu’elles soient en outre discriminantes, permettant de distinguer entre les adeptes du monothéisme pur qui se réfugient vers Allâh seul dans la prospérité comme l’adversité, la facilité comme la difficulté, et (entre) les adeptes du polythéisme qui invoquent leurs divinités dans le bonheur et vouent leur invocation exclusivement à Allâh dans le malheur et l’adversité, ceux à propos desquels Allâh a dit (traduction rapprochée) :

 

"Quand ils montent en bateau, ils invoquent Allâh Lui vouant exclusivement leur culte. Une fois qu'Il les a sauvés [des dangers de la mer en les ramenant] sur la terre ferme, voilà qu'ils [Lui] donnent des associés. Qu'ils nient ce que nous leur avons donné et jouissent des biens de ce monde ! Ils sauront bientôt !" (Sourate Al-‘Ankabût versets 65-66)

 

Et afin qu’apparaisse clairement le cas de ceux qui sont encore plus ancrés dans la mécréance qu’eux, dont le cœur est plus dur encore, l’ignorance plus sévère et le polythéisme plus abject, à savoir ceux qui ne se réfugient jamais auprès d’Allâh, pas même lorsque s’abattent les tourments, mais cherchent plutôt protection, refuge et secours auprès de leurs divinités parmi les tombes, sépultures et autre mausolées, et leurs imams qui sont décédés et qui ne possèdent la faculté de faire ni le mal ni le bien pour eux-mêmes ou pour autrui.

 

Par ailleurs, parmi la sagesse des ces épidémies, il y a qu’elles peuvent être un châtiment infligé par Allâh à Ses ennemis, en guise de sanction imminente en plus de ce qu’Il leur réserve dans l’au-delà comme châtiment immense.

 

Et parmi la sagesse de ces épidémies, il y a qu’elles peuvent être une miséricorde pour les croyants, une expiation de leurs péchés, une élévation de leurs degrés, et une mort en martyr auprès de leur Seigneur.

 

Ainsi, c’est à Allâh que revient la sagesse de ce qu’Il décide et décrète, que l’on en perçoive une partie ou qu’elle nous échappe.

 

Frères en Islâm, avec cette fameuse épidémie actuelle nommée Coronavirus, nous rappelons à nous-même ainsi qu’à vous autres quelques points essentiels.

 

Premièrement :

 

Le musulman doit avoir une foi forte en le destin et le décret, étant intimement convaincu que ce qui l’a manqué ne devait pas l’atteindre et que ce qui l’a touché ne devait pas le rater, et que le terme de l’existence est délimité, les respirations décomptées, et qu’aucune âme ne mourra tant qu'elle n'a pas complété sa subsistance et son terme de vie.

 

Dès lors, si le musulman est atteint par quelque chose, qu’il ne dise pas, en se lamentant et en s’opposant au destin et au décret : "Si j’étais resté chez moi et que je n’avais pas voyagé, rien ne me serait arrivé" ou "Si je n’avais pas fréquenté untel, je n’aurais pas été contaminé".

 

En réalité, ce propos est de l’ignorance de la part de celui qui le tient et il tombe dans ce qu’a interdit Allâh dans Sa parole (traduction rapprochée) :

 

"Ô les croyants ! Ne soyez pas comme ces mécréants qui dirent à propos de leurs frères partis en voyage ou pour combattre : «S'ils étaient chez nous, ils ne seraient pas morts, et ils n'auraient pas été tués.» Allâh en fit un sujet de regret dans leurs cœurs. C'est Allâh qui donne la vie et la mort. Et Allâh observe bien ce que vous faites." (Sourate Âl-‘Imrân verset 156)

 

Deuxièmement :

 

Le musulman doit savoir que ces virus, ces épidémies et ces maladies ne se meuvent, ne se transmettent, ni ne nuisent qui que ce soit, que par la décision d’Allâh et Son décret.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Il n’y a ni contagion, ni augure."

 

C’est-à-dire que les maladies ne sont pas contagieuses en elles-mêmes, mais qu’elles se transmettent par la décision d’Allâh et Son décret, Il en frappe qui Il veut et les écarte de qui Il veut.

 

C’est pourquoi tu vois un groupe d’individus sous le même toit, celui-ci est atteint tandis que cet autre est indemne.

 

Troisièmement :

 

Le musulman doit entreprendre les causes du salut et de la préservation, aussi bien religieuses que thérapeutiques, parmi lesquelles : éviter de voyager vers le pays foyer de l’épidémie ou de le quitter, en vertu de Sa parole صلى الله عليه وسلم :

 

"La peste est un châtiment infligé aux Enfants d'Israël ou à vos prédécesseurs.

Quand vous l'entendez sévir dans un territoire, ne vous vous y rendez pas.

Si elle se déclare dans le territoire où vous vous trouvez, n'en sortez pas pour vous enfuir."

 

Et Il صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Le malade ne doit pas être amené à celui qui est en bonne santé"

 

(ndt : ou selon une autre interprétation dans le même sens : "celui qui possède des chameaux malades ne doit pas les mêler à ceux en bonne santé").

 

Quatrièmement :

 

Les citoyens et résidents de tout pays doivent observer les mesures prises par les Etats en vue d’éradiquer l’épidémie et contenir ses effets pernicieux, tant qu’elles n’induisent pas de désobéissance (à Allâh), car s’y plier aura un impact louable et des résultats souhaitables sur l’intérêt individuel et collectif.

 

Cinquièmement :

 

L’ensemble des musulmans doivent se montrer compréhensifs vis-à-vis des mesures prises par le gouvernement du serviteur des deux lieux sacrés – qu’Allâh lui accorde la réussite – à travers la suspension de l’entrée au Royaume pour l’accomplissement de la ‘Omrah et la visite de la Mosquée Prophétique, et ce de manière provisoire jusqu’à ce que qu’il n’y ait plus d’entrave, afin de préserver leur âme, leur vie et leur santé.

 

Ils doivent accueillir cette décision favorablement et s’y conformer, car le contraire conduirait à d’importants maux et de graves nuisances.

 

Craignez Allâh, et placez votre confiance en Lui.

 

Placer sa confiance en Lui suppose d’entreprendre les causes légiférées et permises, afin de se préserver des maladies avant leur apparition et de se rétablir et de retrouver la santé après en avoir été touché.

 

Parmi les causes religieuses : être assidu aux formules d’évocation du matin et du soir, lorsque l’on fait une halte quelque part, avant de dormir, boire et manger les aliments que le Prophète صلى الله عليه وسلم a incité de consommer et à propos desquels il a indiqué qu’ils comportaient une guérison de divers maux et maladies ainsi qu’une protection contre les poisons entre autres bénéfices.

 

Parmi les causes thérapeutiques : maintenir une bonne hygiène, prendre les médicaments autorisés, se faire diagnostiquer précocement en cas de doute, et d’autres choses encore préconisées par les autorités compétentes.

 

NB : L'allocution d'introduction et la conclusion du sermon (composée principalement d'invocations) n'ont pas été traduites.

 

Sur le site de Cheikh - http://www.haddady.com/19026-2/

Traduit par Oum Suhayl

 Publié par 3ilmchar3i.net

حول فيروس كورونا تنبيهات وتوجيهات خطبة مكتوبة

إن الحمد لله نحمده ونستعينه ونستغفره ونعوذ بالله من شرور أنفسنا ومن سيئات أعمالنا من يهده الله فلا مضل له ومن يضلل فلا هادي له وأشهد أن لا إله إلا الله وحده لا شريك له وأشهد أن محمداً عبده ورسوله صلى الله عليه وعلى آله وصحبه وسلم تسليماً

أما بعد: فاتقوا الله عباد الله وتوبوا إليه واعتصموا به وتوكلوا عليه

 إِنَّ اللَّهَ يُحِبُّ الْمُتَوَكِّلِينَ

إخوة الإيمان :  إن من حكمة الله تعالى في عباده أن يبتليهم بالطواعين والأوبئة العامة في بعض الأزمنة والأمكنة  لتكون آية على قوته وقدرته، وعلى نفوذ قضائه وقدره فيمن شاء من عباده، ولتكون تذكرة للناس تذكرهم بضعفهم وعجزهم وفقرهم وحاجتهم إلى ربهم، ولتكون ممحصة مميزة بين أهل التوحيد الخالص الذين لا يفزعون إلا إلى الله في رخائهم وشدتهم وعسرهم ويسرهم وبين أهل الشرك الذين يدعون آلهتهم في الرخاء ويخلصون الدعاء لله في البأساء والضراء، الذين قال فيهم

فَإِذَا رَكِبُوا فِي الْفُلْكِ دَعَوُا اللَّهَ مُخْلِصِينَ لَهُ الدِّينَ فَلَمَّا نَجَّاهُمْ إِلَى الْبَرِّ إِذَا هُمْ يُشْرِكُونَ (65) لِيَكْفُرُوا بِمَا آتَيْنَاهُمْ وَلِيَتَمَتَّعُوا فَسَوْفَ يَعْلَمُونَ

، ولتبين حال من هو أغلظُ منهم كفرا وأقسى منهم قلبا وأعمقُ منهم جهلا وأخبث منهم شركاً وهم أولئك الذين لا يلجؤون إلى الله حتى عند نزول الكربات وإنما يعوذون ويلوذون ويستغيثون بآلهتهم من قبورٍ وأضرحةٍ ومشاهدَ، وأئمةٍ لهم قد ماتوا، لا يملكون لأنفسهم ولا لغيرهم ضراً ولا نفعاً

ومن حكمة هذه الأوبئة أنها قد تكون رجزاً وعذاباً يسلطه الله على أعدائه، عقوبةً معجلة مع ما يدّخره لهم في الآخرة من العذاب العظيم، ومن حكمة هذه الطواعين أنها قد تكون رحمة للمؤمنين وكفارة لذنوبهم ورفعة لدرجاتهم وشهادة لهم عند ربهم. فلله في كل ما يقضي ويقدر الحكمة البالغة علمنا شيئاً من تلك الحكم أم جهلناه

إخوة  الإسلام: مع هذا الوباء المعروف اليوم باسم كورونا نذكر أنفسنا وإياكم ببعض المسائل المهمة وهي كما يلي

أولا: على المسلم أن يكون عظيم الإيمان بالقضاء والقدر موقناً بأن ما أخطأه لم يكن ليصيبه وما أصابه لم يكن ليخطئه وأن الآجال محدودة والأنفاس معدودة ولن تموت نفس حتى تستكمل رزقها وأجلها فإن أصيب المسلم بشيئ فلا يقل متحسرا معترضا على القضاء والقدر لو أني قعدت في بيتي ولم أسافر لم يصبني شيء، أو لو أني لم أخالط فلاناً لم ينتقل إلي هذا المرض،  وهذا في الحقيقة جهل من قائله ووقوع فيما نهى الله عنه في قوله تعالى

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَكُونُوا كَالَّذِينَ كَفَرُوا وَقَالُوا لِإِخْوَانِهِمْ إِذَا ضَرَبُوا فِي الْأَرْضِ أَوْ كَانُوا غُزًّى لَوْ كَانُوا عِنْدَنَا مَا مَاتُوا وَمَا قُتِلُوا لِيَجْعَلَ اللَّهُ ذَلِكَ حَسْرَةً فِي قُلُوبِهِمْ وَاللَّهُ يُحْيِي وَيُمِيتُ وَاللَّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ بَصِيرٌ

ثانياً على المسلم أن يعلم أن هذه الفيروسات والأوبئة والأمراض لا تتحرك ولا تنتقل ولا تؤذي أحداً إلا بقضاء الله وقدره قال ﷺ

لا عدوى ولا طيرة

أي أن الأمراض لا تعدي بنفسها وإنما تنتقل بقضاء الله وقدره فيصيب بها من يشاء ويصرفها عمن يشاء ولذلك ترى الجماعة في البيت الواحد وهذا مصاب وهذا معافى

ثالثاً: على المسلم أن يأخذ بأسباب السلامة والوقاية الشرعية والطبية فمن ذلك اجتناب السفر إلى بلد الوباء وكذلك اجتناب المغادرة منه لقوله ﷺ في الطاعون

الطَّاعُونُ رِجْسٌ أُرْسِلَ عَلَى طَائِفَةٍ مِنْ بَنِي إِسْرَائِيلَ، أَوْ عَلَى مَنْ كَانَ قَبْلَكُمْ، فَإِذَا سَمِعْتُمْ بِهِ بِأَرْضٍ، فَلاَ تَقْدَمُوا عَلَيْهِ، وَإِذَا وَقَعَ بِأَرْضٍ، وَأَنْتُمْ بِهَا فَلاَ تَخْرُجُوا، فِرَارًا مِنْهُ» متفق عليه

وقال ﷺ

لا يُوْرِدُ مُمْرِضٌ على مُصِح

رواه مسلم

رابعاً: على المواطنين والمقيمين في أي بلد أن يلتزموا بالإجراءات التي تتخذها الدول لمكافحة هذا الوباء وتقليص أضراره لما في التزامهم بها _ما لم تكن معصية_ من الآثار الحميدة والنتائج المرجوة لمصلحة الفرد والمجتمع

خامساً: على المسلمين جميعا أن يتفهموا الإجراءات التي اتخذتها حكومة خادم الحرمين الشريفين وفقه الله بتعليق الدخول إلى المملكة للعمرة وزيارة المسجد النبوي مؤقتاً حتى يزول العارض، حفاظاً على أرواحهم وحياتهم وصحتهم، وأن يتقبلوها بمشاعر طيبة، وأن يلتزموا بها لما في عدم الالتزام بها من المفاسد الكبيرة والأضرار الوخيمة

بارك الله لي ولكم في القرآن العظيم ونفعني وإياكم بهدي سيد المرسلين أقول هذا القول وأستغفر الله لي ولكم من كل ذنب فاستغفروه إنه هو الغفور الرحيم

الخطبة الثانية

الحمد لله على إحسانه والشكر له على توفيقه وامتنانه وأشهد أن لا إله إلا الله وحده لا شريك له وأشهد أن محمداً عبده ورسوله الداعي إلى رضوانه صلى الله عليه وعلى آله وصحبه ومن تبعهم بإحسان إلى يوم الدين أما بعد

فاتقوا الله عباد الله وتوكلوا عليه ومن التوكل عليه الأخذ بالأسباب المشروعة والمباحة للوقاية من الأمراض قبل وقوعها والأخذ بأسباب الشفاء والعافية بعد الإصابة بها

فمن الأسباب الشرعية المحافظةُ على أذكار الصباح والمساء والذكرِ عند النزول في مكانٍ ما، والأذكار ِالمشروعة عند النوم

وتناولُ الأطعمة والأشربة التي رغب فيها النبي ﷺ وأخبر أن فيها الشفاء من الأدواء والأمراض، والوقايةِ من السموم وغيرِ ذلك من الفوائد

ومن الأسباب الطبيّة المحافظةُ على النظافة، وتناول الأدوية المباحة، والكشف المبكر عند الاشتباه. إلى غير ذلك مما تعلن عنه الجهات المختصة

نسأل الله أن يرفع الوباء عن المسلمين وعمن في رفعه عنهم مصلحة للإسلام وأهله، كما نسأله سبحانه أن يحفظ هذه البلاد بحفظه وأن يكلأها برعايته وسائر بلاد المسلمين

اللهم أعز الإسلام والمسلمين وأذل الشرك والمشركين. اللهم آمنا في دورنا وأصلح أئمتنا وولاة أمورنا اللهم وفق إمامنا خادم الحرمين الشريفين وولي عهده الأمين إلى ما تحب وترضى وخذ بنواصيهم للبر والتقوى. اللهم منزل الكتاب ومجري السحاب وهازم الأحزاب اللهم عليك بالحوثيين وإيران اللهم اهزمهم وانصرنا عليهم إنك أنت القوي العزيز، ربنا آتنا في الدنيا حسنة وفي الآخرة حسنة وقنا عذاب النار. اللهم صلّ وسلم وبارك على نبينا محمد وعلى آله وصحبه أجمعين

Cheikh 'Ali Ibn Yahya Al-Hadâdy - الشيخ علي بن يحيى الحدادي

Partager cet article