Sommaire : الموت والجنازة - Mort et funérailles

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La mort

Le rappel de la mort (audio-vidéo)

A ceux qui ont perdu un être cher (audio-vidéo)

Le temps passé à leurs côtés est court...

Les cheveux blancs sont l’avertisseur de la mort

Se rappeler la mort afin de préparer l'au-delà

Lorsque l’individu se trouve à l’article de la mort, nous lui faisons dire « Lâ ilâha illa Llâh » (audio)

Quand allons-nous nous réveiller ? (audio-vidéo)

Ce qui sort de la langue en provenance du coeur au moment de la mort (audio-vidéo)

Investis ta vie dans ce qui t'est profitable !

Demandons à Allâh l’affermissement au moment de la mort (audio-vidéo)

C’est vers Allâh que tu te diriges, que ce soit aujourd’hui ou demain (audio-vidéo)

Ce pour quoi le serviteur doit réellement se préparer !

Ce qui est pris en compte est ce sur quoi meurt la personne (audio-vidéo)

Le jugement du monothéiste décédé alors qu’il s’adonnait fréquemment à un grand péché

A la fin des temps, les morts subites augmenteront (audio)

De ce qui rend triste...

Tu ressusciteras dans l'état dans lequel tu quitteras ce bas-monde (audio)

Celui qui meurt dans le carambolage des voitures ou son retournement, on espère pour lui le martyr (audio)

Le jugement d'invoquer la mort pour soi-même

Se réjouir de la mort de l'innovateur (audio-vidéo)

La mauvaise fin a pour cause un secret dissimulé que les gens ne voient pas

Est-ce que mourir en souriant est un signe de bonne fin ? (audio)

Les affres de la mort et la maladie qui précède la mort (audio-vidéo)

L'oeil pleure, le coeur est triste, mais nous ne disons que ce qui plaît à notre Seigneur

Le croyant et la crainte de la mort

Celui qui meurt en étant alcoolique...

Les étapes de la mort (vidéo)

La mort n'arrive pas qu'aux autres... (vidéo)

Une femme peut-elle invoquer pour mourir martyr ?

Le foetus mort-né mènera sa mère au paradis par le cordon ombilical

La mort est un honneur pour tout musulman qui répond à Allah tout en étant sur la sunna !

Mourir un vendredi (vidéo)

Embrasser le mort

Se souhaiter la mort (vidéo)

Souhaiter la mort

Souhaiter la mort pour préserver sa religion

Meurs si tu veux !

Si seulement il était mort dans un autre endroit que son lieu de naissance

Je l'entendais pleurer...

La suggestion insidieuse du démon

Orienter l'agonisant vers la qibla

Réplique au démon quant au sort de l'homme dans l'au-delà

Message au suicidaire ! (L'interdiction du suicide dans la sounna du Prophète صلى الله عليه وسلم)

Celui qui se suicide est-il éternellement en enfer ?

Évoquer ses bonnes oeuvres pour se réconforter

Haïr la mort

La profession de foi à l'agonie

Fléchir devant la mort

Celui qui meurt sur le chirk, sans qu’il sache que cela est du chirk

Les signes d’une bonne fin - علامة على حسن الخاتمة

Quand vient la mort

L'ange de la mort ne s'appelle pas 'Azarâ-il

Les croyants les plus intelligents

Si on meurt pendant Ramadan, entre-t-on au paradis sans questionnement ?

La mort pendant le mois de Ramadan a-t-elle un mérite particulier ? (audio)

La mort et le repentir (vidéo)

La mort n’arrive pas qu’aux autres !

Paroles des anciens sur la mort

Le décès d’un enfant

Partager cet article

Sommaire : Le lavage mortuaire - les funérailles

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Après la mort

Où va l'âme après la mort ? (audio)

Invoquer Allâh en faveur du défunt près de la tombe de ce dernier et le tenir informé des nouvelles de ce bas-monde ? (audio)

La zakât ou le hadj du défunt négligent

La veuve endeuillée avant et après l'islâm (audio)

Honorer l'ami de l'individu après sa mort

Qu'Allâh fasse miséricorde à nos défunts et apaise les coeurs chagrinés par la séparation...

Réconforter un affectueux lors de la perte d'un être qui lui est cher (audio-vidéo)

Observer une minute de silence en mémoire des morts

Rétribution de la patience face à la perte d'un enfant

Les morts tirent profit des aumônes des vivants

L'âme du mort revient-elle ? (vidéo)

8 choses permettent de remédier à la tristesse issue de la perte d'un être cher

Réciter du Coran après l’enterrement d’une personne

La récitation du Coran atteint les morts ?! (audio-vidéo)

Le deuil de la femme dont le mari est mort

Ce que doit accomplir la femme en deuil

Se rassembler chez la famille du défunt

Organiser un repas le 40ème jour après la mort d'une personne

Toujours rêver d'une personne décédée

Le vêtement noir durant la période de viduité

L'interdiction à la femme de s’interdire de se marier, après le décès de son époux

Les âmes se rencontrent-elles après la mort ? (audio-vidéo)

Les âmes des morts se rencontrent-elles dans le barzâkh ? (audio-vidéo)

Est-on châtié pour les pleurs lors d’un décès ou lors d’une épreuve ? (audio)

 La manière légale de dissiper la tristesse quand on a perdu un être cher

Le repas organisé à l'occasion d'un décès

Certaines traditions concernant le deuil ne sont pas valables et sont dépourvues de tout fondement

Réciter le Coran dans les cimetières (audio)

Les repas servis dans la maison du défunt (audio)

Dédier la récompense des rappels en aumône pour le mort ? (audio-vidéo)

Le mort est heureux lorsque sa famille le visite (audio)

Attitude de la femme lors du décès de son mari

La visite des cimetières par les femmes (sujet à divergence des savants)

Les femmes qui visitent les cimetières

La visite des cimetières par les femmes

Partager cet article

A ceux qui ont perdu un être cher (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

A ceux qui ont perdu un être cher (audio-vidéo)

Al-hamdu li Llâh.

 

L'épreuve, c'est Allâh سبحانه وتعالى qui la décrète.

 

Et lorsque l'épreuve s'abat sur lui, le croyant - et j'ai certes, mentionné quelque aspect de ceci pendant la conférence - se remémore alors plusieurs choses.

 

La première chose : Celui qui a fait s'abattre l'épreuve, c'est Allâh سبحانه وتعالى.

 

Et Allâh est Sage et Omniscient, Il n'est pas interrogé sur ce qu'Il fait.

 

Et celui sur qui l'épreuve s'est abattue est un serviteur d'Allâh سبحانه وتعالى.

 

Il se rappelle également qu'Allâh عز وجل qui a éprouvé par cette épreuve, a gratifié du restant des bienfaits.

 

Ainsi, si la mort saisit un bien-aimé, c'est bien Allâh qui nous a accordé les bien-aimés. 

 

Pareillement, il se souvient qu'Allâh عز وجل n'éprouve le serviteur que pour son bien, dans son intérêt.

 

Et cet intérêt tient à trois aspects : - Premièrement : l'éveiller d'une distraction.

 

Ainsi, combien de serviteurs ont été distraits de l'obéissance à Allâh et se sont éloignés de Sa porte سبحانه وتعالى , puis Allâh a fait descendre sur eux une épreuve telle que la mort d'un enfant, d'un être cher ou d'un proche, alors ils se sont souvenus, sont revenus vers Allâh عز وجل et ont compté parmi les serviteurs vertueux d'Allâh.  

 

Deuxièmement : il y a, dans l'épreuve, l'expiation des méfaits.

 

Le croyant et la croyante ne cessent d’être soumis à l’épreuve jusqu’à ce qu’ils marchent sur terre sans avoir aucun péché.

 

Troisièmement : il y a, dans l'endurance face à l'épreuve, une élévation du rang au Paradis.

 

Il se peut qu'Allâh veuille pour Son serviteur un certain degré au Paradis qu'il ne peut atteindre par ses oeuvres, alors Il l'éprouve par de multiples épreuves et le fait endurer, son rang s'élèvant ainsi au Paradis.

 

En outre, celui qui est touché par la mort d'un être cher se fait une bonne opinion d'Allâh.

 

Il est ordonné au croyant lui-même d'avoir une bonne opinion d'Allâh au moment de la mort.

 

Et lorsque la mort s'empare de son bien-aimé, il se fait donc une bonne opinion d'Allâh et espère que son défunt ait en ce moment même reçu la bonne nouvelle et qu'il soit en train de dire "avancez-moi, avancez-moi jusqu'à ma tombe !".

 

Et l'on espère qu'il soit de ceux qui ont reçu la bonne nouvelle et sont comblés de bienfaits dans leur tombe, par bonne opinion envers Allâh سبحانه وتعالى.

 

Nous implorons Allâh عز وجل de faire miséricorde aux défunts musulmans.

 

Et il nous incombe, ô mes biens-aimés, de nous rappeler, à travers nos morts ainsi que les morts parmi les Musulmans, que nous allons mourir à notre tour.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Certes je vous avais interdit de visiter les tombes, maintenant visitez-les car elles vous rappellent la mort."

 

Nous devons nous souvenir que nous allons mourir.

 

Ce défunt est certes décédé, ses proches lui ont été bienveillants, ils ont soigné son enveloppement dans le linceul et sa préparation funéraire, ils prient sur lui.

 

Et demain, ce sera à nous de mourir.

 

Et Allâh sait mieux quand nous mourrons.

 

Et nous serons portés tout comme ce défunt a été porté, et nous serons amenés à notre tombe.

 

Nous devons faire de ce rappel une cause de notre investissement dans les actes d'obéissance et notre prompt repentir vis-à-vis de nos désobéissances.

 

Car si nous examinions notre âme, nous constaterions que nous persistons dans les péchés et tous les Fils d'Adâm commettent des erreurs.

 

Et l'espérance nous fait repousser le repentir.

 

On se dit "demain ou après-demain".

 

Mais lorsque nous nous rappelons la mort et nous figurons que nous allons mourir, nous nous hâtons de nous repentir à Allâh et de mettre un terme aux péchés.

 

J'implore Allâh de faire miséricorde au défunt qui a été porté à cette mosquée, de lui pardonner, d'en faire un habitant du Paradis et de pardonner aux morts parmi les Musulmans.

 

Traduit par la chaîne Telegram - Farâ'id Al-Fawâ'id - @faraidfawaidfr

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

La désobéissance mène à la désobéissance, et l'obéissance mène à l'obéissance

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La désobéissance mène à la désobéissance, et l'obéissance mène à l'obéissance

La rétribution est du même genre que l'œuvre "Puis quand ils dévièrent, Allâh fit dévier leurs cœurs" (1).

 

Ils dévièrent de la vérité, alors Allâh les rétribua en leur rajoutant en fourvoiement.

 

Prenons donc garde à cela, car la déviation des cœurs conduit à l'étroitesse des cœurs, et peut même conduire à la mécréance.

 

La désobéissance mène à la désobéissance, et l'obéissance mène à l'obéissance.

 

C'est pour cela qu'il est rapporté dans le hadith "qu'Allâh maudisse le voleur qui vole un armet puis se fait couper la main, et qui vole une corde puis se fait couper la main" (2), car il trouva l'affaire insignifiante, alors son âme perpétra cette chose, puis il s'avance progressivement et augmente en cela, ce qui le conduit à l'amputation de sa main.

 

Nous devons alors mettre en garde contre le fait de tomber dans les péchés, les innovations et les perversités, car shaytân leurre progressivement l'individu, petit à petit, du péché mineur au péché majeur, puis jusque plus grave que cela, et il peut le mener à la mécréance.

 

Et il en est de même pour l'innovation mineure, elle mène à l'innovation majeure, et l'innovation est dérivée de la mécréance, et constitue un moyen y menant.

 

(1) Traduction rapprochée du sens As-Saf, v5

(2) Al-Boukhâri (livre des peines légales/chapitre : maudire le voleur s'il n'est pas expressément nommé (640)), Muslim (livre des peines légales/chapitre : la peine légale du vol, et leurs quotités respectives (4503)), d'après Abî Hurayra qu'Allâh l'agrée

 

Marâtib al-hidâya - mafâsid al-kadhib, p.20-21 (selon édition)

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

Publié par 3ilmchar3i.net

والجزاء من جنس العمل

{ فَلَمَّا زَاغُوا أَزَاغَ اللَّهُ قُلُوبَهُمْ }

زاغوا عن الحق فجازاهم الله أن زادهم غيا. ولنحذر من هذا، لأن زيغ القلوب يؤدي إلى ضيق القلوب بل قد يؤدي إلى الكفر. والمعصية تجر إلى المعصية، والطاعة تجر إلى الطاعة. ولهذا جاء في الحديث

لعن الله السارق يسرق البيضة فتقطع يده ويسرق الحبل فتقطع يده

، لأنه وجد الأمر هينا ففعلت نفسه هذا الشيء ثم يتدرج ويزيد في ذلك فيؤدي به إلى قطع يده. فعلينا أن نحذر من الوقوع في المعاصي والبدع والفواحش، لأن الشيطان يستدرج الإنسان درجة درجة، من الصغيرة إلى الكبيرة إلى الأكبر منها، وقد يجره إلى الكفر. وهكذا البدعة الخفيفة تجر إلى البدعة الكبيرة، والبدعة مشتقة من الكفر وآلية إليه

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

Trois immenses causes permettant l'absolution des péchés

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Trois immenses causes permettant l'absolution des péchés

At-Tirmidhi rapporte, d'après Anas bin Mâlik - qu'Allâh l'agrée - qui a dit : j'ai entendu le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم dire : Allâh تبارك وتعالى a dit :

 

"Ô fils d'Adam !

Tant que tu M'invoques et places tes espoirs en Moi, Je te pardonne ce qu'il y a en toi sans en tenir rigueur ;

ô fils d'Adam !

Si tes péchés atteignent le firmament, puis tu Me demandes pardon, Je te pardonne sans en tenir rigueur ;

ô fils d'Adam !

Si tu viens avec l'équivalent de ce que contient la terre, en péchés, puis tu Me rencontres sans rien M'associer, Je te rencontrerais avec son équivalent rempli de pardon" (1).

[...]

Trois causes immenses permettant l'absolution des péchés, sont réunies dans le hadith d'Anas susmentionné :

 

La première : lorsque le serviteur perpètre un péché, il n'espère de personne d'autre que son Seigneur l'absolution de celui-ci, et il sait que nul autre que Lui ne pardonne les péchés et ne châtie à cause d'eux.
 

Dans l'authentique, d'après le Prophète صلى الله عليه وسلم qui a dit :

 

"un serviteur commet un péché, il dit alors : ô Allâh pardonne-moi mon péché !

Alors IL تبارك وتعالى dit : Mon serviteur a commis un péché, il sait alors qu'il a un Seigneur qui pardonne le péché et châtie à cause du péché ; puis il récidiva dans le péché et dit : Seigneur pardonne-moi mon péché.

Il تبارك وتعالى dit : Mon serviteur a commis un péché, il sait alors qu'il a un Seigneur qui pardonne le péché et châtie à cause du péché ; puis il recidiva dans le péché et dit : Seigneur pardonne-moi mon péché. Il تبارك وتعالى dit : Mon serviteur a commis un péché, il sait alors qu'il a un Seigneur qui pardonne le péché et châtie à cause du péché, fais donc ce que tu veux, Je t'ai certes pardonné" (2).

 

La deuxième : l'istighfâr

 

Et ce même si les péchés deviennent immenses, et que leur abondance atteint le firmament : il s'agit des nuage, et il fut dit qu'il s'agit de là où la vision prend fin :

 

"par Celui qui détient l'âme de Mohammad dans Sa Main, si vous commettriez des péchés au point que ceux-ci emplissent l'espace situé entre le ciel est la terre, puis que vous demandiez pardon à Allâh, alors IL vous pardonnera assurément" (3).

 

Et l'istighfâr signifie l'imploration du pardon.

 

Le pardon comprend la préservation contre le mal des péchés, combinée à la dissimulation de ceux-ci (par Allâh).

 

Et si la demande de pardon est conjointe au repentir, alors la demande de pardon consiste ici à implorer le pardon avec la langue, et le repentir consiste à délaisser les péchés avec le cœur et les membres.

 

La troisième : le tawhîd, qui constitue la plus grande cause.

 

Quiconque en qui il fait défaut, aura manqué l'absolution.

 

Et quiconque vient avec, sera certes venu avec la plus grande des causes d'absolution.

 

IL تعالى a dit (trad approx) :

 

"Certes Allâh ne pardonne pas qu'on Lui donne quelqu'associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut" (an-nissâ', v48)

 

(1) rapporte par At-Tirmidhi (3540), et jugé bon par Al-Albâniy dans Silsila As-Sahîhah (127)

(2) rapporté par Al-Boukhâriy (7507) et Muslim (2758)

(3) rapporté par Ahmad (13493), et juge bon par Al-Albâniy dans Silsila As-Sahîhah (1951)

 

Maqâlât Ramadhâniyya, p.83-84

Hadith d'Anas cité en p.79-80

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cliquer pour agrandir

 

Cliquer pour agrandir

 

Cliquer pour agrandir

 

 

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr -  الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

Propager tout ce qui nous parvient (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Propager tout ce qui nous parvient (audio)

Voici une question, (le questionneur) dit :

 

Quel est votre conseil pour celui qui propage sur les réseaux tout ce qui lui parvient ?

 

Réponse :

 

Ceci n'est pas permis, il ne lui est pas permis de propager tout ce qui lui parvient.

 

Mais il doit propager la vérité, ce qui est bénéfique aux gens.

 

Et il doit réfuter le faux, ce qui nuit aux gens.

 

Il doit faire la distinction entre ceci et cela.

 

Et dans le cas où celui-ci n'en a pas la capacité, alors qu'il fasse parvenir cela à ceux qui ont la capacité de le rectifier.

 

(traduction rapprochée)

 

"Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes oeuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et la transgression" (sourate la table servie - verset 2)

 

Publié par la chaine Telegram - Le bien et la piété - @Albirrou_wa_attaqwa

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Le rappel de la mort (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le rappel de la mort (audio-vidéo)

Comme ce qu'a dit Abou Darda (qu'Allâh l’agrée) :

 

"Considérez-vous comme faisant partie des morts"

 

Cela fait partie des choses les plus grandes aidant le serviteur à la purification de sa personne et à sa réforme.

 

Ainsi que Said ibn Joubayr, qu'Allâh lui fasse miséricorde, qui dit une parole dont le sens est :

 

"Si mon cœur devenait insouciant quant au rappel de la mort, j'aurais craint que celui-ci ne périsse ou ne se détériore."

 

Donc le rappel de la mort est un bien pour le serviteur.

 

Le rappel de la mort et rappeler sa personne quant à celle-ci est un bien pour lui (le serviteur), par la permission d'Allâh سبحانه وتعالى.

 

Un homme parmi les pieux prédécesseurs voulut exhorter un homme parmi les désobéissants.

 

"Il l'emmena auprès des tombes (au cimetière), et dit : "Regarde ! Si tu étais à la place de ces gens qu'aurais-tu espéré ?"

L’homme répondit : "J'aurais espéré qu'Allâh me fasse revenir à la vie de ce bas-monde, afin que je puisse œuvrer d'une manière autre que ma manière d’œuvrer actuelle."

Il lui dit alors : « Tu es actuellement dans ce que tu espères, alors œuvre » avant que cela ne devienne que simple espérance."

 

Abou Darda (qu'Allâh soit satisfait de lui) dit :

 

"Considérez-vous comme faisant partie des morts."

 

Rappelez-vous du destructeur des plaisirs (la mort) !

 

Multipliez le rappel du destructeur des plaisirs !

 

Lorsque tu arrives au soir n'attends pas le matin.

 

Traduit par Silly abou 'Abdillah pour Nour Traductions

Publié par la chaine Telegram - Le bien et la piété - @Albirrou_wa_attaqwa

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

Le peu de jalousie de l'époux à l'égard de l'épouse (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

Le peu de jalousie de l'époux à l'égard de l'épouse (audio-vidéo)

Parmi les erreurs des époux : le peu de jalousie à l'égard de l'épouse.

 

La jalousie est un sentiment éminent et fait partie des sentiments de l'amour vrai.

 

Elle incite l'époux à préserver son épouse et vice versa.

 

Elle compte parmi les nobles caractères des hommes.

 

Il n'est en aucun cas permis qu'elle faiblisse chez l'homme, quand bien même il n'aimerait plus sa femme.

 

Il doit éprouver de la jalousie pour elle tant qu'elle demeure sous son autorité.

 

La jalousie fait sentir aux époux l'amour et l'affection qu'ils se portent, les encourage à le renouveler, le faire grandir et en prendre soin.

 

C'est ainsi que jusqu'à nos jours, certains hommes sont jaloux à la seule idée d'évoquer le nom de leur femme en présence d'autrui.

 

[...]

 

A ce propos, Al-Bahâ'a Zuhayr (un poète) a dit :

 

J'élève ton nom du fait que ses lettres soient publiquement énoncées

Jaloux que je suis qu'il ne parvienne aux oreilles des présents

Je dis alors par allusion "certains gens" sans te nommer

Par peur des calomniateurs alors même que tu es à mes yeux l'ensemble des gens

 

Traduit par la chaîne Telegram - Farâ'id Al-Fawâ'id - @faraidfawaidfr

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Muhammad Sa’îd Raslân - الشيخ محمد سعيد رسلان

Partager cet article

Le pourquoi du comment ! (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le pourquoi du comment ! (audio-vidéo)

Pourquoi as-tu pris la parole ?

Pourquoi as-tu œuvré ?

Comment as-tu pris la parole ?

Et comment as-tu œuvré ?

 

Tout adorateur comparaissant devant son Seigneur ne pourra disposer, qu’après avoir été interrogé suivant deux grands axes :

Pourquoi ? Et comment ?

Pourquoi as-tu œuvré ?

Et pourquoi as-tu pris la parole ?

Pour Allâh ou pour les gens ?

Pour Allâh ou pour des intérêts personnels ?

Pour Allâh ou pour des buts malsains ?

Pourquoi as-tu pris la parole ?

Aussi, pourquoi as-tu gardé le silence ?

 

Car s’abstenir de faire quelque chose, c’est finalement une action ; comme l’expliquent les savants des Oussoûl.

 

Tes œuvres doivent être pour Allâh !

Tes absentions doivent être pour Allâh !

Ta croyance doit être pour Allâh !

Tes paroles doivent être pour Allâh !

Ton silence doit être pour Allâh !

Tu te lèves pour Allâh !

Tu t’assieds pour Allâh !

Tu marches pour Allâh !

Tu cours pour Allâh !

Tu dors pour Allâh !

Tu te déplaces pour Allâh !

Tu ne te déplaces pas pour Allâh !

Tu demandes constamment l’aide d’Allâh !

Tu es constamment avec Allâh !

Tu appartiens à Allâh !

Et vers Allâh sera ton retour !

 

Sinon, c’est le châtiment… Bien entendu, Allâh n’accepte les œuvres que des personnes sincères, des personnes pieuses, des bonnes personnes !

 

Et personne ne peut espérer être auprès d’Allâh au Paradis, mise à part celui qui est totalement bon et pur !

 

C’est pourquoi les demeures de l’au-delà sont au nombre de trois :

 

La demeure de celui qui est absolument mauvais.

La demeure de celui qui est absolument bon et pur.

Et la demeure de celui qui est bon, mais présente des souillures…

 

Pour ce qui est de la demeure de celui qui est absolument mauvais, elle n’est autre que l’Enfer réservé aux mécréants. Ils y séjourneront éternellement et jamais ils n’en sortiront !

 

Quant à la demeure de celui qui est absolument bon, elle n’est autre que le Paradis : la demeure des bons dans laquelle ils séjourneront auprès du Seigneur des Mondes.

 

Quant à la demeure de celui qui s’est entaché de souillures, elle n’est autre que l’Enfer réservé aux Mouwahhidîne (monothéistes purs). Ils y seront châtiés afin qu’ils soient purifiés.

 

En effet, il est inconvenable que quelqu’un puisse entrer au Paradis alors qu’il n’est pas pur et bon à tout point de vue !

 

Le bon qui présente des souillures ne pourrait accéder au Paradis tant qu’il n’a pas été purifié et épuré, que ce soit à travers l’ intercession de ceux qui y seront habilités, ou par pure miséricorde divine !

 

Par contre, si Allâh décide de ne pas lui faire miséricorde, alors Il le châtiera jusqu’à ce qu’il soit pur !

 

Ainsi, il pourra sortir de l’Enfer, sera totalement pur, et pourra rejoindre le Paradis auprès d’Allâh – le Seigneur des Mondes, l’infiniment Bon – dans la demeure des bons. 

 

 Traduit et publié par la chaîne Telegram - Ceci est notre croyance - @ceci_est_notre_croyance

Cheikh Muhammad Sa’îd Raslân - الشيخ محمد سعيد رسلان

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

La véritable «bonne vie» (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La véritable «bonne vie» (audio-vidéo)

Quel est le sens de la « bonne vie » ?

Est-ce que la bonne vie consiste à ce que tu sois dans une atmosphère fraîche ?

Agréable ?

Dans laquelle se trouvent des fleurs ?

Que tu aies, auprès de toi, de belles femmes ?

Que tu aies de l'argent ?

Et que tu sois en bonne santé ?

Est-ce cela le concept de la bonne vie ?

 

La véritable bonne vie est de vivre avec la satisfaction du décret (d'Allâh) qu’il (ce qui en découle) soit bon ou mauvais.

 

Tu trouves chez les pauvres qui croient au décret (d'Allâh) un bonheur, que ne trouvent ni les princes (gens de haut rang) ni ceux qui ont obtenu des choses semblables à des fantasmes pour les pauvres, mais cela car celui-ci (le pauvre) est croyant.

 

Et c’est pour cela que vous trouvez beaucoup de célébrités de ce monde, parmi les mécréants, qui atteignent le sommet de leur notoriété, ils sont retrouvés dans un endroit alors qu’ils se sont suicidés, ils se sont donnés la mort.

 

Toutes ces choses qu'un grand nombre de personnes espère posséder leur ont été accordées, mais il n’y a en cela, ni repos ni sérénité.

 

Cela ne peut s'obtenir qu'avec la satisfaction du décret (d'Allâh), la foi, la soumission et ce qu’elle implique.

 

(Selon le sens des versets) :

 

« Alors Nous lui ferons vivre une bonne vie ».

 

A contrario, celui qui n'œuvre pas avec piété et ne croit pas en Allâh, Nous ne lui ferons pas vivre une bonne vie, il ne vivra pas une bonne vie.

 

Et il se peut que l'homme joigne entre richesse, célébrité, connaissance, et la foi et la proximité d'Allâh le Tout Puissant ; Allâh a rassemblé pour lui toutes ces choses, ceci est un don d'Allâh.

 

(Selon le sens des versets) :

 

« Telle est la grâce d’Allâh qu’Il donne à qui Il veut. »

 

Mais ne pense pas que celui qui ne possède pas ces choses, dont ont été pourvus ces gens, a été privé.

 

Par Allâh, qu'il n’y a pas de plus grande privation que celle de celui qui a été privé de la foi et des actes pieux, ceci est la plus grande privation.

 

Traduit par Silly abou 'Abdillah pour Nour Traductions

Publié par la chaine Telegram - Le bien et la piété - @Albirrou_wa_attaqwa

Cheikh Mohammad Ibn Ramzân Al-Hadjiri - الشيخ محمد بن رمزان الهاجري

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Est-il permis de tuer les fourmis avec un insecticide ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Est-il permis de tuer les fourmis avec un insecticide ? (audio)

Question :

 

Un individu a dans sa maison des fourmis, lui est-il permis de les tuer avec un insecticide ?

 

Réponse :

 

Concernant les fourmis dans la maison, de deux choses l’une :

 

- Soit elles ne sont pas nuisibles

 

elles ne portent pas préjudice aux récipients, aux enfants, etc. – auquel cas, il n’est pas permis de les tuer, ni avec un insecticide ni avec autre chose.

 

Car elles forment une communauté qui glorifie Allâh.

 

- Soit elles sont nuisibles

 

elles causent du tort aux enfants, tombent dans les récipients, la nourriture, etc.

 

Pour celles-là, nous conseillons premièrement – ô frères – de les sommer de partir de la maison.

 

Et si l’on récitait âyat-ul-kursiy et les deux sourates protectrices, ce serait alors une bonne chose.

 

Car, d’après notre expérience, parfois si elles sont ainsi mises en garde, elles quittent les lieux.

 

Il peut en effet s’agir de djinns.

 

Aussi, si on les somme (de partir), tu les vois sortir de la maison.

 

Je l’ai su par moi-même et une personne de confiance m’a par ailleurs raconté que leur maison a soudainement été envahie par des fourmis de façon spectaculaire.

 

Cette personne a dit qu’ils leur avaient d’abord lancé un ultimatum, avant de réciter sur elles, et il ne s’est écoulé qu’une heure à peine avant qu’elles ne disparaissent totalement.

 

Ainsi, on leur signifie (de quitter les lieux) dans un premier temps ; après quoi, si elles ne sortent toujours pas, il est permis de les tuer sans user du feu.

 

Avec un insecticide ou de la poudre (anti-fourmis), mais pas avec le feu.

 

Traduit par la chaîne Telegram - Farâ'id Al-Fawâ'id - @faraidfawaidfr

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Prends garde à ces trois paroles ! (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Prends garde à ces trois paroles ! (audio-vidéo)

Prenez garde à la tyrannie qui se trouve dans : Le "je", le "à moi" et le "j'ai".

 

Effectivement, c'est par ces trois expressions qu'Ibliss, Pharaon et Qâroûn ont été éprouvés.

 

  • "Je suis meilleur que lui" (Al-A'râf : 12) pour Ibliss.
  • "Le royaume d'Égypte ne m'appartient-il pas" (Az-Zoukhrouf : 51) pour Pharaon
  • "Ce que j'ai obtenu, c'est par science" (Al-Qassas : 78) pour Qâroûn.

 

Et le meilleur contexte dans lequel le "Je" puisse être utilisé est lorsque le serviteur dit :

"Je suis le serviteur pécheur, le coupable, celui qui demande pardon, celui qui reconnaît ses torts, ..."


Quant au "à moi " :

"C'est à moi que revient le péché. C'est à moi que revient la faute, à moi la défaillance. C'est moi qui suis dans le besoin, à moi l'avilissement."


Quant au "j'ai" :

"Pardonne-moi ses états de sérieux et de plaisanterie, ainsi que mes erreurs, qu'elles soient intentionnelles ou pas ; car tout cela provient de moi !"

 

En fait, les bienfaits sont des épreuves de la part d'Allah et des tests à travers lesquels la gratitude ou l'ingratitude des gens se manifestent.

 

Quant aux calamités, ce sont des épreuves de Sa part سبحانه وتعالى.

 

Il سبحانه وتعالى éprouve donc avec des bienfaits, comme Il éprouve avec des malheurs.

 

Il سبحانه وتعالى dit (traduction rapprochée) :

 

"Quand, pour éprouver l'homme, son Seigneur lui accorde des richesses et le comble de bienfaits, il dit : "Mon Seigneur m'a honoré (car je le mérite) !"

Mais lorsqu'il l'épreuve en limitant drastiquement sa subsistance, il dit : "Mon Seigneur m'a avili !"
Il n'en est pourtant pas ainsi !"
[Al-Fajr : 15-17]"

 

C'est -à-dire : Lorsque Je comble quelqu'un de Mes faveurs, de Mes bienfaits ou de richesses, ce n'est pas forcément une faveur ou une bienveillance de Ma part !

 

De même, lorsque Je limite drastiquement la subsistance de quelqu'un et le soumet aux épreuves, ce n'est pas forcément un affront de Ma part !

 

Endure toute épreuve !

 

Supporte !

 

Sache que l'homme n'est pas éternel !

 

Ne vois-tu pas que les épreuves sont abondantes ?

 

Ne vois-tu pas que la mort est aux aguets !

 

Connais-tu quelqu'un qui n'est pas éprouvé ?

 

C'est un passage obligé !

 

Tu n'es donc pas seul !

 

Et lorsqu'une épreuve te touche et que tu t'affliges, rappelle-toi alors ton malheur en rapport avec (la mort du) Prophète Mohamed, qu'Allah le couvre d'éloges et le salue, lui et tous ceux qui l'ont suivi !

 

 Traduit et publié par la chaîne Telegram - Ceci est notre croyance - @ceci_est_notre_croyance

Cheikh Muhammad Sa’îd Raslân - الشيخ محمد سعيد رسلان

Partager cet article

La meilleure manière d’invoquer Allâh

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La meilleure manière d’invoquer Allâh

La meilleure manière d’invoquer Allah, est de l’invoquer avec son nom : ar Rabb

 

Les gens de science disent :

 

"Celui qui dit : «ya rabb,ya rabb » cinq fois, son invocation est exaucée s’il n’y a aucune barrière à l’exaucement de cette invocation."

 

Et ils s’argumentèrent de la fin de surat Aal Imran où les doués de raisons invoquèrent en répétant cinq fois «ar Rabb», puis Allah dit :

 

﴾Leur Seigneur les exauça alors‏﴿

 

(traduction rapprochée du verset 195 de surat Aal Imran) :

 

شرح المنظومة الميمية في الآداب الشرعية

 Publié par la Chaîne Telegram منهاج السالكات - @minhaj_as_salikaat

وأولى ما يدعى به الله -جل وعلا- بهذا الاسم يا رب، وأهل العلم يقولون

"من قال: يا رب يا رب خمس مرات أجيبت دعوته"

إذا لم يكن ثم مانع، واستدلوا بما جاء في آخر آل عمران، ربنا ربنا ربنا

{فَاسْتَجَابَ لَهُمْ رَبُّهُمْ}

[(195) سورة آل عمران]

 

 

Cheikh Abdelkarim ibn Abdellah al Khudeyr -  الشيخ عبد الكريم الخضير

Partager cet article

Le jugement de citer les bénéfices mondains des adorations

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le jugement de citer les bénéfices mondains des adorations

Remarque : Lorsque certaines personnes parlent des bénéfices des adorations, elles les transforment en bénéfices mondains.

 

Par exemple, elles disent :

 

«Dans la prière, se trouve une activité sportive et un bénéfice pour les nerfs.

Dans le jeûne, se trouve un bénéfice éliminant la rétention d'eau et permettant d'ordonner les repas».

 

Alors que ce qui incombe est de ne pas considérer les bénéfices mondains comme une base.

 

En effet, Allâh n'a pas mentionné cela dans Son Livre.

 

Il a plutôt mentionné que la prière préserve de la turpitude et du blâmable et que le jeûne est une des causes de piété.

 

Donc, les bénéfices religieux découlant des adorations sont la base tandis que les mondains ne sont que secondaires.

 

Mais lorsque nous échangeons avec les gens de la masse :

 

nous devons leur citer les aspects religieux

 

et lorsque nous nous adressons à celui qui ne peut être convaincu que par une chose concrète, nous lui citerons les aspects religieux et mondains.

 

Et à chaque circonstance un langage approprié.

 

Source : al qawlou l moufiid, tome 2, page 138.

Traduit et publié par l'équipe al Miirath - @al_miirath

قال الشيخ ابن عثيمين رحمه الله: ملاحظة

بعض الناس عندما يتكلمون على فوائد العبادات، يحولونها إلى فوائد دنيوية

  فمثلا يقولون: في الصلاة رياضة، وإفادة للأعصاب

 وفي الصيام فائدة إزالة الرطوبة وترتيب الوجبات

والمفروض ألا نجعل الفوائد الدنيوية هي الأصل; لأن الله لم يذكر ذلك في كتابه، بل ذكر أن الصلاة تنهى عن الفحشاء والمنكر. وعن الصوم أنه سبب للتقوى; فالفوائد الدينية في العبادات هي الأصل والدنيوية ثانوية، كن عندما نتكلم عند عامة الناس

1- فإننا نخاطبهم بالنواحي الدينية

2- وعندما نتكلم عند من لا يقتنع إلا بشيء مادي; فإننا نخاطبه بالنواحي الدينية والدنيوية، ولكل مقام مقال

القول المفيد 2-138

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Conseil aux parents concernant leur préoccupation envers la scolarité de leur enfant, et leur négligence dans leur instruction religieuse (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Conseil aux parents concernant leur préoccupation envers la scolarité de leur enfant, et leur négligence dans leur instruction religieuse (audio)

L'année scolaire a débuté actuellement, et les parents se préoccupent de faire rentrer leurs enfants dans les écoles, au point que le père escorte son enfant à l'école avec sa voiture, ou lui met à disposition un chauffeur qui le conduit à l'école, ou lui achète une voiture avec laquelle il s'y rend.

 

Il ne l'abandonne pas d'un point de vue mondain, il ne le délaisse pas.

 

Mais se préoccupe-t-il de lui quant à ce qu'il aille à la mosquée ?

 

L'inspecte-t-il lorsqu'il arrive en retard à la mosquée ?

 

Se préoccupe-t-il de lui enseigner les cours scientifiques bénéfiques, par lui-même ou auprès de gens pieux ?

 

Se préoccupe-t-il de le faire assister aux assises de rappel ?

 

Mais sa seule préoccupation est qu'il aille à l'école.

 

Et ce qui lui importe, c'est qu'il réussisse dans ses études.

 

Cela est une bonne chose, nul grief à cela !

 

Mais qu'il ne s'en contente pas.

 

Il y a ce qui est plus important et plus obligatoire que cela, à savoir de l'emmener dans les mosquées, de l'emmener dans les cours de science, le préservant des mauvaises compagnies.

 

Les idéologies pernicieuses sont actuellement propagées parmi vous, les drogues et les substance enivrantes sont répandues, ouvertement et en secret.

 

Où en êtes-vous donc de vos enfants et vos pays ?

 

Vos pays sont ravagés et dévastés, éthiquement, religieusement et idéologiquement, alors que vous êtes spectateurs de cela, ou que vous rejetez la responsabilité sur les autres.

 

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Mise en garde contre les amulettes (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Mise en garde contre les amulettes (audio-vidéo)

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî dit :

 

Toute la louange appartient à Allâh, Le Seul, L’Unique, Le Tout Puissant, Le Digne de louanges, Le Fort, Le Protecteur, Celui qui soigne, qui fait ce qu’Il veut.

Son droit sur Ses serviteurs (est de) L’adorer Lui uniquement, et le droit qu’Il s’est attribué (est de) ne pas châtier ceux qui mettent pleinement en pratique le Tawhid parmi Ses serviteurs.

Et j’atteste que nulle divinité est digne d’être adorée si ce n’est Allâh, la personne qui dit cette parole venant sincèrement du cœur aura Le Paradis et ce qui est en plus.

Et j’atteste que notre maître Muhammad est Son serviteur et Son messager, le plus honorable des Prophètes et le meilleur serviteur.

Qui a appelé au Tawhid depuis qu’Allâh l’a envoyé jusqu’à ce qu’il retourne vers Le Doux, Celui qui est digne de louange.

Que les louanges et la paix soient sur lui.

Et Il le ressuscitera au rang méritoire le jour des comptes, de la grande menace.

Qu’Allâh soit satisfait de sa famille ainsi que de ses compagnons, ceux qui ont mis en pratique le Tawhid et qui ont fait des actions pieuses.

 

Ceci étant (dit) ô serviteurs d’Allâh !

 

Craignez Allâh d’une crainte véridique, et saisissez fermement le nœud le plus solide qui ne peut se défaire de l’Islam et restez droit dans votre religion.

 

Celui qui fait cela ne s’égarera pas et ne sera pas malheureux.

 

Ô vous qui croyez !

 

Craignez Allâh d’une crainte véridique, et ne mourrez pas sur autre chose que la totale soumission à Allâh.

 

Serviteurs d’Allâh !

 

Allâh a créé les hommes pour Son Tawhid.

 

Notre Seigneur, loin de Lui tout manque et imperfection, Le Très Haut, a dit (traduction rapprochée des sens) :

 

«Je n’ai créé les jinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent.» S51, V56.

 

Et Il a envoyé les Messagers pour qu’ils ordonnent la pratique du Tawhid, et il n’y a pas, parmi les messagers qui ont été envoyés, autre que des messagers qui ont ordonné à leurs communautés la pratique du Tawhid et qui leur ont interdit le polythéisme.

 

Notre Seigneur, loin de Lui tout manque et imperfection, Le Très Haut, a dit (traduction rapprochée des sens) :

 

«[Par Allâh !] Nous avons envoyé dans chaque communauté un messager, pour leur dire : «Adorez Allâh et écartez-vous de tout ce qui est adoré en dehors d’Allâh !»» S16, V36.

 

Et notre Prophète صلى الله عليه وسلم nous a certainement appris tout ce qu’il y avait à apprendre sur le Tawhid et nous a ordonné de le mettre en pratique, et il a mis la lumière sur ce qu’était le polythéisme (afin que l’on sache), que ce soit le grand ou le petit, l’apparent ou le caché, il nous l’a interdit et a invalidé cela auprès des gens de l’époque pré-islamique et du polythéisme.

 

Et en cette époque, Serviteurs d’Allâh !

 

Les gens de l’époque pré-islamique accrochaient des amulettes faites de ficelles, de perles, de coquillages et d’écritures qu’ils attachaient sur les corps et les enfants, sur les maisons et les animaux, afin de repousser le mal avant qu’il ne se produise ou ôter le mal une fois qu’il s’est produit.

 

Puis, lorsque qu’Allâh envoya notre Prophète صلى الله عليه وسلم avec le Tawhid, il a rendu cette coutume polythéiste d’ignorant complètement vaine.

 

Puis, il a dit صلى الله عليه وسلم :

 

«Certes, les amulettes de protection font partie du polythéisme.»

 

Puis, un groupe de dix personnes est venu au Prophète صلى الله عليه وسلم depuis un endroit lointain pour prêter serment et allégeance à l’Islam.

 

Il a accepté le serment de neuf personnes et a retenu le serment de l’un d’entre eux, ils l’interrogèrent صلى الله عليه وسلم :

«Pourquoi son serment n’est-il pas accepté ?»

Le Prophète صلى الله عليه وسلم répliqua :

«Il a un talisman sur lui.»

Il introduit alors sa main dans son vêtement, puis sectionna le talisman.

Le Prophète صلى الله عليه وسلم accepta alors son allégeance puis dit :

«Celui qui accroche une amulette a certes associé à Allâh.»

 

Celui qui accroche une amulette - ô serviteurs dAllâh - tout en croyant que cette amulette a la faculté de repousser un mal, aura certainement commis un acte de polythéisme majeur qui le fait sortir de la religion de l’Islam.

 

Quant à celui qui en accroche une tout en croyant que cette dernière n’est qu’une cause (de préservation du mal) aura commis un acte de polythéisme mineur.

 

Et le polythéisme, quel qu'il soit, est une abomination, qu’il soit grand ou petit.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم vit également un homme avec un anneau en laiton (cuivre jaune) sur le bras, il demanda alors :

 

«Qu’est-ce que ceci ?»

L’homme lui répondit :

«C’est un anneau pour me prémunir d'al-waahina.» (al-waahina : maladie qui touche les articulations du bras).

Le Prophète صلى الله عليه وسلم répliqua :

«Arrache le car il ne te rajoutera en rien si ce n’est qu’il augmentera ta maladie, et si tu mourrais avec cette anneau sur toi, tu n’aurais jamais atteint la réussite.»

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم était un jour en voyage avec ses compagnons.

Il envoya alors un messager afin de leur dire :

 

«Qu’il ne reste autour du cou des chameaux aucun collier sans que celui-ci ne soit coupé.»

 

Et c’est ainsi, serviteurs d'Allâh, que notre Prophète صلى الله عليه وسلم a rendu vaine cette coutume de l’époque antéislamique.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Celui qui accroche une amulette, qu’Allâh ne lui donne pas la réussite dans ses affaires, et celui qui accroche un coquillage, qu’Allâh ne le laisse pas.»

 

Allâhou akbar serviteurs d'Allâh !

 

Notre Prophète صلى الله عليه وسلم invoque contre celui qui accroche une amulette avec l’intention que cette dernière le protège du mal et des nuisances en disant :

 

«Qu’Allâh ne lui conclut pas ses affaires et qu’Il lui accorde le contraire de ce qu’il espérait (la préservation du mal).»

 

Et celui qui accroche "al-wada3a" qui est le coquillage de mer, qu’Allâh ne le laisse pas.

 

C’est-à-dire, qu’Allâh ne le laisse pas dans le repos, l’apaisement et le bonheur.

 

Dis moi ô serviteur d'Allâh !

 

Dis moi ô toi qui suis le messager d'Allâh !

 

Comment peut s’apaiser une âme musulmane qui accroche une amulette après avoir entendu cela du messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم ?

 

Serviteurs d'Allâh, les amulettes qui sont accrochées afin de repousser un mal, et tout particulièrement le mauvais œil, qu’elles soient faite de ficelles, de fer, de perles, de talisman ou encore un dessin représenté dans la voiture ou la maison.

 

À l’exemple de ceux qui dessinent un œil, une main ou qui écrivent le chiffre 5 ou qui répètent le mot 5, etc., en visant par cela le fait de repousser le mauvais œil, tout ceci rentre dans cette coutume sans fondement pleine de pratiques polythéistes.

 

Ne craignez-vous donc pas Allâh, serviteurs d’Allâh ?

 

Et ayez la ferme conviction que personne ne détient le bien si ce n’est Allâh, comme personne ne détient l'éloignement du mal si ce n’est Allâh, et ceci même s’il en déplaît aux associateurs.

 

Et accrochez vos cœurs à votre Seigneur, loin de Lui tout manque et imperfection, Le Très Haut.

 

Et débarrassez vos personnes, vos enfants, vos maisons et vos voitures de ces pratiques polythéistes, puissiez-vous réussir !

 

Je suis en train de dire ce que vous entendez, et je demande à Allâh l’Immense de me pardonner tout péché ainsi qu’à vous, demandez-Lui pardon !

 

Il est très certainement Le Pardonneur, Le Miséricordieux.

 

Deuxième partie :

 

Toute la louange appartient à Allâh Seul, ainsi que la paix et le salut à celui dont il n'y aura pas de Prophète après lui. Ceci dit ô serviteurs d'Allâh !

 

Certes, le fait d'accrocher des talismans est une perte dans cette vie d'ici-bas, et Allâh punira celui qui fait cela par le contraire de l’objectif désiré, c'est pour cela que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Il ne te rajoutera rien d’autre que de la faiblesse.»

 

Et c’est une perte pour la réussite de l’au-delà, et c'est pour cela que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Si tu meurs et que (le talisman) il est sur toi, tu ne réussiras jamais.»

 

Et au-dessus de cela ô serviteur d'Allâh, c’est une absurdité (de croire que cette chose te protégera).

 

Comment un être doté de raison peut-il penser qu'une chose faible, qui a été fabriquée, chose qui est incapable de repousser le mal pour lui-même... ?

 

Si quelqu’un souhaiterait le couper il le couperait, et si quelqu’un souhaiterait le déchirer il le déchirerait, et si quelqu’un souhaiterait le brûler il le brûlerait, et s’il se perd, il ne pourrait se protéger.

 

Comment un être doté de raison peut-il penser qu'une chose faible et fabriquée, puisse repousser de lui un mal ?

 

Et le refuge contre la mauvaise croyance est auprès d'Allâh.

 

Ne craignez-vous donc pas Allâh serviteurs d'Allâh ?

 

Et accrochez-vous au Tawhid.

 

Il n'y a pas de bien, de sécurité ni de force pour vous si ce n'est par le Tawhid de votre Seigneur, ô serviteurs d'Allâh !

 

Serviteurs d’Allâh !

 

Ceux qui encouragent ces coutumes polythéistes infondées le font avec des histoires mensongères et des paroles inventées et je jure par Allâh, puis je jure encore par Allâh !

 

Et je jure par Allâh puis je jure encore par Allâh !

 

S'ils mentionnaient un million d'histoires, nous les ferions sauter avec un seul hadith authentique de notre Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Il est le véridique incontestable, le conseiller digne de confiance, celui qui ne prononce rien sous l’emprise de [ses] passions :

 

«Ce n’est qu’une révélation qui lui est faite.» S53, V4

 

Et accrochez-vous à ses traces, puissiez-vous atteindre la réussite.

 

Et ensuite sachez, qu'Allâh me fasse miséricorde ainsi qu'à vous, qu'Allâh nous a ordonné quelque chose d’immensément important, Il a commencé par Lui-même, ensuite L’a fait répéter par Ses anges, et Il (exalté soit-Il) a dit parmi Ses paroles :

 

«Allâh et Ses anges font les éloges du Prophète. Ô vous qui croyez ! Invoquez [Allâh] en sa faveur et adressez-lui vos salutations.» S33, V56

 

Et le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Celui qui invoque [Allâh] une fois en ma faveur, Allâh lui fera ses éloges dix fois.»

 

Ô Allâh, couvre d’éloges et fais les salutations de Ton serviteur et Ton Prophète, notre tendre aimé Muhammad, qu’Allâh soit satisfait de tous ses compagnons.

 

Traduit par l'équipe Nour Traductions

Publié par la chaine Telegram - Le bien et la piété - @Albirrou_wa_attaqwa

L’éminent savant, l’honorable Cheikh Abdul-Aziz ibn Baz -Qu’Allah lui fasse miséricorde - a dit :

 

Quant aux amulettes [Tama’im] il s’agit de ce que l’on accroche sur les enfants et les malades comme anneaux, coquillages, morceaux de tissus et autres feuilles sur lesquelles sont inscrits des symboles ou des écritures inconnues.

 

Y entre de même ce sur quoi sont écrits des versets coraniques, selon la parole correcte des ulémas.

 

Tout ceci est appelé amulette [Tama’im], ou Hourouz ou Jawami3 [porte bonheur, gri-gri, talismans] est interdit dans son intégralité, et fait même partie du polythéisme mineur. ‎

 

مجموع الفتاوى (٤٥٢/٩)

Traduit par l’équipe de la chaîne telegram dédiée à la Femme Musulmane - @kounisalafiya

Cliquer pour agrandir

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Sommaire : أخبار - Actualités

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Mise en garde contre le canal d'information : Al-Jazeera

Al-Jazeera, 25 ans de trahison

Al-jazeera network (vidéo)

Autres actualités

À ceux qui insultent l'année 2020...

Où sont donc ceux qui invitent, par le moyen des formations énergétiques... (audio-dossier)

Arrêter d'imiter l'Occident et ses coutumes détestables !

Pourquoi le Sphinx n’a pas été détruit lorsque les musulmans sont entrés en Egypte ? (audio)

Au sujet de la loi du talion

Pour faire avorter les complots des ennemis de l'islam

La personne qui a fait des études mondaines, qui a de la culture générale, quelqu'un qu'on décrit aujourd'hui comme étant intelligent et éduqué...

L'architecture dite «islamique» l'est-elle vraiment ?

Causes de la faiblesse des musulmans face à leurs ennemis et moyens d'y remédier

La fatwa mensongère du cannibalisme

La statue de cheval de Jizaan

Prendre les aides financières d'un pays de mécréance

Prétendre que le retard des musulmans est dû à leur attachement à la religion

Couper des têtes puis les afficher comme des trophées ?!

Comment regagner un bien injustement pris

L’habitat équilibré de nos pieux prédécesseurs

Conseil aux jeunes (audio-vidéo)

La déviance des jeunes

Les mécréants sont-ils vraiment allés sur la lune ? (vidéo)

Rappel en cette période de grand froid

Richesses d'hiver (audio-vidéo)

Les prévisions météo

Croire en la météo touche-t-il à la croyance (aquida) ? (audio)

J'ai trouvé de l'argent dans la rue

Objet trouvé : Que faire ?

Croire que le soleil est immobile est une mécréance

Le soleil tourne autour de la terre

La terre est-elle ronde ? (audio-vidéo)

La croyance des astronomes que la terre tourne autour du soleil (audio-vidéo)

Du fait de travailler dans une imprimerie dépendante de la banque

Moderniser l'islam

À qui la faute ?

Fin du monde en 2012 (vidéo)

La théorie de l'évolution

Réfutation de la théorie présumant que l'homme est à l'origine un singe

Interpréter le coran au moyen de théories scientifiques ?

Attitude à adopter face l’ignorance de certaines femmes mouslimas dévergondées

Déposer de l'argent dans les banques

L’achat d’un appartement au moyen de la banque

L'exploration des autres planètes

Décret concernant le non-respect du code de la route

Brûler un feu rouge et les autres infractions au code de la route

Ne pas mettre sa ceinture (vidéo)

Quel est le jugement de ceux qui roulent à très grande vitesse ? (vidéo)

Avant les vacances

صيحة نذير إلى أمة الغضب اليهود (dossier)

Partager cet article