L'heure ne surviendra pas avant que...

Publié le par 3ilm.char3i

L'heure ne surviendra pas avant que...

D'après Abî Hurayra qui a dit, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"L'heure ne surviendra pas avant

 

que la science ne disparaisse,

que les séismes ne se multiplient,

que le temps ne se contracte,

que les troubles n'apparaissent,

que le hardj n'augmente, et celui-ci est le meurtre le meurtre,

et que les biens n'abondent parmi vous, foisonnant par conséquent."

 

Sahîh Al-Boukhâriy (989)

 

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

عن أبي هريرة قال قال النبي صلى الله عليه وسلم

لا تقوم الساعة حتى يقبض العلم وتكثر الزلازل ويتقارب الزمان وتظهر الفتن ويكثر الهرج وهو القتل القتل حتى يكثر فيكم المال فيفيض

صحيح البخاري - 989

Partager cet article

«C'est comme si le Cheikh رحمه الله commentait ce qui s'est passé comme tuerie de musulmans dans ce pays mécréant...»

Publié le par 3ilm.char3i

«C'est comme si le Cheikh رحمه الله commentait ce qui s'est passé comme tuerie de musulmans dans ce pays mécréant...»

Cheikh Mohammad Bâzmoul :

 

Voici un commentaire qui m'a plu.

 

C'est comme si le Cheikh رحمه الله commentait ce qui s'est passé comme tuerie de musulmans dans ce pays mécréant.

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine a dit رحمه الله تعالى :

 

Ne sois pas étonné si Allâh donne aux mécréants la domination sur les croyants, s'ils les tuent, les brûlent et attentent à leur honneur.

 

N'en sois pas étonné !

 

Car il y a, en cela, une sagesse d’Allâh.

 

Les victimes parmi les croyants, leur récompense auprès d'Allâh est énorme.

 

Et ces mécréants, Allâh leur accorde un délai et les conduit graduellement vers leur perte par des voies qu'ils ignorent.

 

Et il y a, pour les musulmans survivants, une leçon et une exhortation dans ce qui est arrivé à leurs frères.

 

Par exemple, nous entendons ce qui se produit comme violations graves : attentats à l’honneur, pillages de biens, affamement d’enfants et de personnes âgées...

 

Nous entendons des choses à faire pleurer, puis nous disons : "SubhânaLlâh ! Qu'est-ce que cette domination qu'Allâh a accordée sur ces croyants ?" 

 

Nous disons :

 

Ô mon frère, ne t’étonne pas, Allâh nous a donné des exemples dans ceux qui nous ont précédés, ils brûlent les croyants par le feu !

 

Ainsi, ceux à qui l'on a donné la domination sur nos frères dans les pays musulmans, il s'agit là d’une élévation des degrés des victimes et d'une expiation de leurs méfaits, et une leçon pour les survivants.

 

C'est aussi un leurre pour ces mécréants de sorte qu’ils aient la domination puis qu’Allâh les saisisse de la saisie d’un Puissant Omnipotent.

 

Tafsîr Sourate Al-Burûj

 

Sur la page Facebook de Cheikh - @mohammadbazmool - Le 16 mars 2019

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

تعليق أعجبني

وكأن الشيخ رحمه الله يعلق على ما حصل من قتل المسلمين في تلك البلاد الكافرة

قال العلّامة/ محمد بن صالح العثيمين -رحمه اللّٰه تعالىٰ

"لا تستغرب إذا سلَّط اللّٰه -عز وجل- الكفَّار علىٰ المؤمنين، وقتلوهم وحرًّقوهم وانتهكوا أعراضهم، لا تستغرب فللّٰه تعالىٰ في هذا حكمة؛ المصابون من المؤمنين أجرهم عند اللّٰه عظيم؛ وهؤلاء الكفَّار المعتدون أملىٰ لهم اللّٰه -سبحانه وتعالىٰ- ويستدرجهم من حيث لا يعلمون، والمسلمون الباقون لهم عبرة وعظة فيما يحصل لهم ولإخوانهم

فنحن نسمع ما يحصل من الإنتهاكات العظيمة، إنتهاك الأعراض، وإتلاف الأموال، وتجويع الصغار والعجائز، نسمع أشياء تبكّي

فنقول: سبحان اللّٰه ما هذا التسلَّيط الذي سلَّطه اللّٰه علىٰ المؤمنين؟؟؟

فنقول: يا أخي لا تستغرب فاللّٰه -سبحانه وتعالىٰ- ضرب لنا أمثالاً فيما سبق يحرقون المؤمنون بالنار، فهؤلاء الذين سلطوا علىٰ إخواننا في بلاد المسلمين، هذا رفع درجات للمصابين وتكفير السيئات، وهو عبرة للباقين، وهو أيضاً إغراء لهؤلاء الكافرين حتىٰ يتسلطوا فيأخذهم اللّٰه -عز وجل- أخذ عزيز مقتدر

 المصدر : تفسير جزء عم ص: ١٠٩ - ١١٠

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Tu vis à présent dans un délai...

Publié le par 3ilm.char3i

Tu vis à présent dans un délai...

Tu vis à présent dans un délai :

 

Profite de ton temps et consacre quotidiennement (pour ta personne) un chapitre au Livre d'Allâh exalté soit-Il.

 

Consacre à ta personne un temps spécifique pour les bonnes oeuvres.

 

Lève-toi la dernière partie de la nuit ne serait-ce qu'une demi-heure, avant l'aube, implore ton Seigneur, invoque-Le, car Il descend au premier ciel (de ce bas-monde) et dit :

 

"qui M'invoque pour que Je l'exauce, qui Me réclame pour que Je lui accorde, qui Me demande pardon pour que Je lui pardonne."

 

Sharh Al Kafiyah Ash Shafiyah ~ Tome 4, p.380

Traduit par Umm 'Umar - Dourouss As Salafiyatt

Publié par 3ilmchar3i.net

Cliquez pour agrandir

 

 

D'après Abou Houreira رضي الله عنه, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : 

 

"Notre Seigneur descend chaque nuit vers le ciel de l'ici-bas lorsqu'il ne reste que le dernier tiers de la nuit et il dit : Qui m'invoque que je l'exauce, qui me demande que je lui donne et qui me demande pardon que je le pardonne".

Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°1145 et Mouslim dans son Sahih n°758
 


عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم

ينزل ربنا تبارك وتعالى كل ليلة إلى السماء الدنيا حين يبقى ثلث الليل الآخر ، يقول : من يدعوني فأستجيب له من يسألني فأعطيه من يستغفرني فأغفر له 

رواه البخاري في صحيحه رقم ١١٤٥ و مسلم في صحيحه رقم ٧٥٨

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Méfiez-vous de qui vous prenez votre religion !

Publié le par 3ilm.char3i

Méfiez-vous de qui vous prenez votre religion !

Et parmi l’ensemble des recommandations des Salafs adressées aux jeunes :

 

Ce qui est parvenu d’après Hammed Ibn Zayd qui a dit : 

 

"Nous entrâmes auprès d’Anas ibn Sirin au cours de sa maladie, il nous lança :

Craignez Allâh ô vous les jeunes et observez bien de qui vous prenez ces ahadiths car ils représentent votre religion."

Al Khatib Al Baghdadi, Al Jami’ Li Akhlaqi Ar Rawi Wa Adaab As Sami’ n°139.

 

C’est une recommandation inestimable.

 

Elle exprime le fait qu’il est primordial pour l’étudiant en science qui s’attelle à la recherche du hadith qu’il l’obtienne auprès des gens de science encrés dans celle ci, ceux qui se tiennent fermes dessus, ceux doués de la bonne compréhension et de la clairvoyance, les plus avancés dans la science et ne pas la prendre du premier venu.

 

La science ne se prend qu’auprès d’un partisan de la Sounna connu pour être ferme sur cette voie. 

 

Et d’après Ibn Shawdhab qui a dit : 

 

"Compte parmi les bienfaits d’Allâh تعالى octroyés au jeune, le fait qu’on lui accorde la compagnie d’un partisan de la Sounna qui le fera cheminer sur celle-ci."

 

Et d’après ‘Amr Ibn Qays Al Malla’i qui a dit : 

 

"Si tu vois un jeune dans les débuts de son apprentissage en compagnie des gens de la Sounna et du consensus, ais bon espoir le concernant,

et si tu le vois avec les gens de l’innovation, alors désespère à son sujet car le jeune chemine sur la voie qu’il a connu dans ses débuts."

 

Et d’après lui encore : 

 

"Certes le jeune évolue rapidement, s’il est influencé par les assises avec les gens de science, il y a bon espoir qu’il soit sauvé.

S’ils penche vers autres qu’eux, il y a raison de penser qu’il périra."

 

Les athars ci dessus sont rapportés par Ibn Batta dans Al Ibana Al Koubra n°32 à 34.

 

Min Wassaya As Salaf Li Shabab - من وصايا السلف للشباب / p.8 – 9.

Traduit et publié par SalafIslam.fr

 

 

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

Les manifestations sont une pratique de dévastation

Publié le par 3ilm.char3i

Les manifestations sont une pratique de dévastation

Les manifestations sont une pratique de dévastation, un appel à la destruction et un mirage.

 

Elles ne font en rien partie de l'Islâm, ni même (des us) de la personne douée de raison d'aucune manière que ce soit.

 

Alors méfie-toi, vraiment méfie-toi !

 

Et que leur éclat à première vue ne te trompe pas car en-dessous se trouve un volcan de lave contre lequel les gens n'auront aucune résistance.

 

Sur le compte Twitter de Cheikh - @D_ghaith

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

المظاهرات سنة خراب، ودعوة تباب، وماء سراب، ليست من الإسلام في شيء، ولا من العاقل في طريق، فاحذر ثم احذر، ولا يغرنك لمعان أولها، فتحته بركان حمم لا قِبل للناس بها

Cheikh Mohammed Ibn Ghayth - الشيخ محمد بن غيث

Partager cet article

La réforme de l’âme entraîne la réforme de l’individu...

Publié le par 3ilm.char3i

La réforme de l’âme entraîne la réforme de l’individu...

L’éminent savant Ibn Bâdîs رحمه الله a dit :

 

«La réforme de l’âme entraîne la réforme de l’individu, et la réforme de l’individu entraîne celle de l’ensemble de la communauté.

 

L’attention accordée par la religion à l’individu se réduit particulièrement à la réforme de son intérieur, que ce soit d’une façon directe ou indirecte.

 

C’est ainsi qu’il n’est pas de chose prescrite par Allâh عزَّ وجلَّ à Ses créatures, parmi les préceptes relatifs à la vérité, au bien, à la justice et à la bienfaisance sans que son adoption n’ait de conséquence positive sur l’âme en élevant ses qualités.

 

Par contre, il n’y a pas de chose qu’Allâh n’ait interdite, étant contraire à la vérité ou étant mal, injuste ou mauvaise, sans que son adoption n’entraîne de fâcheuses conséquences à l’âme.

 

L’acheminement de l’âme humaine vers la perfection est le but ultime de la révélation des Livres saints, l’envoi des Prophètes et l’établissement des législations (par Allâh عزَّ وجلَّ).»

 

Ibn Bâdîs, Hayâtouh Wa Âthârouh (1/233).

Cité par Cheikh Ferkous dans son article : La réforme de l’âme vectrice de la réforme de la nation - الإصلاح النفسيُّ للفرد أساسُ استقامتِه وصلاحِ أمَّتِه

Traduit et publié par ferkous.com

قال الشيخ العلَّامة ابن باديس رحمه الله

«فصلاحُ النَّفْسِ هو صلاحُ الفَرْدِ، وصلاحُ الفردِ هو صلاحُ المجموعِ، والعنايةُ الشرعيَّةُ متوجِّهةٌ كُلُّهَا إلى إصلاحِ النفوسِ؛ إِمَّا مباشرةً وإمَّا بواسطةٍ، فما مِنْ شَيْءٍ مِمَّا شَرعَهُ اللهُ تعالى لعبادِه من الحقِّ والخيرِ والعدلِ والإحسانِ، إلَّا وهو راجعٌ عليها بالصَّلاح، وما من شيءٍ نهى اللهُ تعالى عنه من الباطلِ والشَّرِّ والظُّلْمِ والسُّوءِ، إلَّا وهو عائدٌ عليها بالفساد؛ فتكميل النَّفْسِ الإنسانيَّةِ هو أعظمُ المقصودِ من إنزالِ الكتبِ وإرسالِ الرُّسلِ، وشرع الشَّرَائِعِ

ابن باديس: حياته وآثاره - ١/ ٢٣٣

Cheikh 'Abd al-Hamîd ibn Bâdîs - الشيخ العلامة عبد الحميد بن باديس

Partager cet article

«Certes Allâh aime ceux qui se repentent»

Publié le par 3ilm.char3i

«Certes Allâh aime ceux qui se repentent»

 إِنَّ ٱللَّهَ يُحِبُّ ٱلتَّوَّٲبِينَ

سُوۡرَةُ البَقَرَة - ٢٢٢

 

 

«Certes Allâh aime ceux qui se repentent»

(Traduction rapprochée d'une partie de la sourate Al-Baqarah verset 222)

 

 

 Publié par 3ilmchar3i.net

Partager cet article

Lire un tiers du Coran dans la nuit

Publié le par 3ilm.char3i

Lire un tiers du Coran dans la nuit

D'après Abou Darda رضي الله عنه, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«L'un de vous n'est-il pas capable de lire le tiers du Coran dans une nuit ?».

 

Ils ont dit : Et comment peut-il lire le tiers du Coran ?

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : « -قُلْ هُوَ اللهُ أَحَدٌ - Qoul Houwa Allâhou Ahad - (*) équivaut au tiers du Coran ».

 

(*) Il s'agit de la sourate Al Ikhlas n°112

 

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5015 et Mouslim dans son Sahih n°811 et les termes sont ceux de Mouslim)

 

 Publié par 3ilmchar3i.net

عن أبي الدرداء رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم

أيعجز أحدكم أن يقرأ في ليلة ثلث القرآن ؟
قالوا : وكيف يقرأ ثُلُثَ القرآنِ ؟
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم :
قُلْ هُوَ اللهُ أَحَدٌ يعدِلُ ثُلُثَ القرآنِ

(رواه البخاري في صحيحه رقم ٥٠١٥ و مسلم في صحيحه رقم ٨١١ و اللفظ لمسلم)

 

Partager cet article

Conseil à celui qui oublie la science (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

Conseil à celui qui oublie la science (audio-vidéo)

Question :

 

Qu'Allâh soit bienfaisant envers vous, qu'IL vous élève en degrés, et qu'IL nous fasse profiter de votre science, ce questionneur demande :

 

Honorable Cheikh, je désire ardemment rechercher la science et être bénéfique aux autres, mais mon problème est que si j'écoute la science je l'oublie, et il n'en subsiste rien dans ma mémoire, que me conseillez-vous ?

 

Qu'Allâh vous récompense en biens.

 

Réponse :

 

Toutes les louanges reviennent à Allâh, ceci dit :

 

Les gens diffèrent dans la quête de la science, tout individu recherchant la science n'en arrive pas forcément à mémoriser tout ce qu'il entend, mais il en mémorisera quelque chose.

 

La science se puise petit à petit.

 

S'il répète, alors il mémorisera.

 

Je lui conseille de s'efforcer dans la mémorisation du Qur'ân.

 

Car le fait de mémoriser est un instinct qui augmente, et se renforce par la mémorisation et par la répétition de la mémorisation.

 

Et quiconque en a fait l'expérience, constatera que le chemin menant à l'ouverture de la mémoire, réside dans la mémorisation du Qur'ân.

 

Si le questionneur n'a donc pas mémorisé le Qur'ân, alors qu'il s'efforce à le faire.

 

C'est pour cela qu'un groupe de gens de science, s'il leur venait - durant les temps anciens, celui qui recherchait la science se rendait à la mosquée, et restait avec les mashaykh chaque jour - s'il venait en recherchant la science alors qu'il n'avait pas mémorisé le Qur'ân, ils disaient :

 

"Non, mémorise le Qur'ân en premier, ensuite viens".

 

Car mémoriser le Qur'ân permet de fendre la mémoire.

 

C'est pour cela que tu peux voir chez celui qui a vécu la mémorisation du Qur'ân, durant les dix premiers chapitres, tu le verras s'y atteler par exemple une heure pour 1/8e de ceux-ci, une heure durant, pendant laquelle il le mémorise, puis il a besoin de répéter.

 

Mais après cela, dans les vingt chapitres suivants, tout se facilite, tout se facilite au point où il mémorisera peut-être 3/8e, ou 4/8e, ou la moitié du chapitre, en une assise entre al-maghreb et l'3icha, ou après al-fajr.

 

Et cela est réel.

 

Ainsi, en exerçant et en utilisant la mémoire, celle-ci augmente.

 

Je lui recommande par conséquent de mémoriser le Qur'ân, et de s'efforcer dans la science, en effet, la science augmente de cette façon.

 

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

س : فضيلة الشيخ: أنا لي رغبة في طلبة العلم وإفادة غيري؛ ولكن مشكلتي أني إذا سمعت العلم أنساه ولا يبقى في ذاكرتي منه شيء، وبماذا تنصحونني؟ وجزاكم الله خيرا

ج : الحمد لله وبعد
الناس يتفاوتون في طلب العلم، ليس كل من طلب العلم صار حافظا لكل ما يسمع؛ لكن سيحفظ شيئا، والعلم يؤخذ شيئا فشيئا، فإذا كرر حفظ، وأنا أوصيه بأن يجتهد في حفظ القرآن؛ لأن الحفظ غريزة، وبالحفظ وتكرار الحفظ تزداد، وتقوى ومن جرب وجد أن حفظ القرآن به يبدأ الطريق في انفتاح الحافظة، السائل إذا كان أنه لم يحفظ القرآن، فليجتهد في حفظ القرآن
لذلك كان جمع من أهل العلم يعني في الزمن القديم لما كان طالب العلم يأتي للمسجد ويلازم المشايخ في كل اليوم، إذا أتى يريد العلم وهو لم يحفظ القرآن قالوا

لا احفظ القرآن أولا ثم إيتِ

لأن حفظ القرآن يفتق الحافظة
لهذا من حفظ، جرب حفظ القرآن يجد مثلا أن أول عشرة أجزاء تجد يجلس في الثمن ساعة يحفظ فيه يحفظه، ثم يحتاج إلى تكرار؛ لكن بعد ذلك في العشرين جزء الثانية يسهل يسهل حتى ربما حفظ ثلاثة أثمان أربع نصف جزء في جلسة بين المغرب والعشاء أو بعد الفجر، وهذا واقع
فإن الحافظة مع ممارستها واستعمالها تزيد، لذلك أصيه بحفظ القرآن والاجتهاد في اعلم فإن العلم يزداد بإذن اله تعالى، والحفظ يأتي إن شاء الله تعالى

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh - الشيخ صالح بن عبد العزيز بن محمد بن إبراهيم آل الشيخ

Partager cet article

Le silence n’est pas une faiblesse !

Publié le par 3ilm.char3i

Le silence n’est pas une faiblesse !

Il n'est pas nécessaire de répondre à chaque fausseté et de la réfuter.

 

Parfois, le fait que tu saches que ceci est une fausseté et que tu y prennes garde tout en gardant le silence suffit en guise réfutation.

 

Aujourd'hui, le musulman va perdre son temps s'il se charge de répondre à chaque fausseté.

 

Ceci, car les oppositions (au vrai) sont trop nombreuses à notre époque -et c'est à Allâh qu'on demande le secours-. 

 

Sur la page Facebook de Cheikh - facebook.com/mohammadbazmool

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah

Publié par L’islam c’est la sounnah et la sounnah c’est l’islam

ليس كل باطل يحتاج إلى رد وجواب
أحيانا معرفتك أن هذا باطل وحذرك منه ، ولزومك الصمت يكفيان في الرد
والمسلم يضيع وقته إذا أشغل اليوم نفسه بالرد على كل باطل. وذلك لكثرة المخالفات اليوم، والله المستعان

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Partager cet article

Orientations concernant l’apprentissage du tawhid aux enfants (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

Orientations concernant l’apprentissage du tawhid aux enfants (audio)

Nos savants et nos shouyoukh fournissaient de grands efforts dans l’apprentissage du tawhid aux enfants, il incombe donc aux étudiants en science dans chaque pays qu’ils s’efforcent d’expliquer le tawhid aux enfants.

 

La méthodologie des salaf -ô mes frères- dans l’enseignement des sciences aux enfants, est qu’ils commençaient brièvement afin de leur donner envie.

 

Ils commençaient brièvement pour les attirer puis ensuite ils expliquaient plus en détail.

 

Il convient donc que nous faisions aimer le tawhid à nos enfants, que nous leur enseignons le tawhid, d’abord d’une manière générale et globale puis par la suite nous leur expliquons les détails.

 

Les savants enseignaient le tawhid aux enfants, ils leur disaient : qui est ton Seigneur ? comment as-tu connu ton Seigneur? qui est ton prophète ? quelle est ta religion? Des questions similaires à cela.

 

La meilleure des façons est d’utiliser une enseignement global afin de les attirer, de leur faire aimer et ensuite on enseigne les détails aux enfants selon leur capacité.

 

L’important -ô mes frères- est que l’enseignement ne soit pas vide de sens, que ce ne soit pas uniquement du par cœur. L’enseignement par cœur ne fructifie que la connaissance, la science. Mais il convient que cet enseignement soit éducatif, on apprend à l’enfant, et on lui explique la chose de façon à ce qu’elle soit gravée dans son cœur. 

 

الشريط رقم [٠٦] من شرح كتاب التوحيد - السؤال الأول 

 Publié par la Chaîne منهاج السالكات - @MinhaajAsSaalikaat

علماؤنا وشيوخنا كانوا يجتهدون في تعليم الصبيان التوحيد فينبغي على طلاب العلم في كل بلد أن يجتهدوا في تقريب التوحيد للصبيان، في مؤلفات موجودة، ويمكن -الحمد لله- أن تستخدم الآن التقنية الموجودة لتقريب التوحيد للصبيان

منهج السلف -يا إخوة- في تعليم العلوم أنهم يبدؤون بالإجمال والترغيب -أي للصبيان-، يبدؤون بالإجمال والترغيب ثم التفصيل

فينبغي أن نحبّب التوحيد إلى صبياننا وأن نُعلّمهم التوحيد على سبيل الإجمال والكليات ثم بعد ذلك نعلّمهم التفصيل

وقد كان العلماء يُعلّمون الصبيان التوحيد، في قولهم: من ربك؟ كيف عرفت ربك؟ بأي شيء عرفت ربك؟ من نبيك؟ ما دينك؟ ونحو ذلك
فأحسن شيء أن يستعمل الإجمال والترغيب والتحبيب ثم يعلم الصبية بحسب ما يطيقون تفصيل التوحيد

المهم -يا إخوة- أن لا يكون الأمر تلقينا مجردا، التلقين المجرد لا يثمر إلا المعرفة -العلم-؛ لكن ينبغي أن يكون تعليماً، فيعلّم ويقرب الشيء إليه حتى يقر في قلبه

الشريط رقم [٠٦] من شرح كتاب التوحيد

السؤال الأول

[۱۸- ۱۱ -۱٤۳٧ هـ]

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Quiconque atteint 40 ans... (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

Quiconque atteint 40 ans... (audio-vidéo)

Un conseil adressé aux personnes âgées...

 

40, 50, 60 ans...

 

Certains salaf (prédécesseurs) disaient :

 

"Quiconque atteint la quarantaine, il lui est exigé de se consacrer à l'obéissance à Allâh سبحانه وتعالى."

 

Que dire alors de celui qui a la cinquantaine ou la soixantaine ou bien qui est plus âgé encore ?!

 

Un conseil à ceux-là : qu'ils craignent Allâh عز وجل et qu'ils prennent cet aspect en considération, à savoir le fait qu‘Allâh leur ait imparti le délai de cet âge
avancé.

 

Qu'ils se tournent donc vers Allâh سبحانه وتعالى et qu'ils emploient leur temps à obéir à Allâh عز وجل.

 

Si même les personnes âgées ne s'adonnent pas à l'obéissance à Allâh عز وجل, qui donc s'y adonnera ?!

 

Et si les personnes âgées tombent dans la désobéissance à Allâh عز وجل, alors comme est funeste leur situation, mauvaise leur destination et malheureux ce à quoi ils sont parvenus... !

 

C‘est pourquoi il est fiablement rapporté du Prophète صلى الله عليه وسلم qu'il a mentionné parmi les gens du Feu :

 

"Une personne grisonnante qui fornique".

 

Quelle est la différence entre le jeune et la personne grisonnante ?

 

Lejeune, lui, est encore dans son euphorie, sa jeunesse, l'avènement de sa passion et sa fougue.

 

Quant à celui qui a des cheveux blancs, qui a atteint un certain âge et s'est rapproché de la tombe, que cherche-t-il au juste dans la désobéissance à
Allâh عز وجل ?!

 

Et les personnes âgées sont généralement éprouvées par l'insouciance, par le manque cruel d'évocation d'Allâh سبحانه وتعالى, sauf celui à qui Allâh عز وجل a fait miséricorde et a voulu pour lui la réussite, le bonheur et la guidée.

 

Ainsi, ils doivent prêter attention à cet aspect et occuper leur temps par l'obéissance à Allâh عز وجل, en se hâtant vers les prières, en ayant une part de veillée nocturne (dans l'adoration), en ayant une part de lecture et récitation du Qur'an, en multipliant l'évocation d‘Allâh سبحانه وتعالى.

 

Comme sont étonnantes les personnes âgées qui recherchent le bonheur dans des assises, dans un bar ou autre, à parler sur l'honneur des gens !

 

Et si elles ne parlent pas sur l'honneur des gens, elles parlent de choses permises auxquelles le croyant ne doit pas s‘abaisser, car elles ne lui sont écrites ni en bien, ni en mal.

 

Et Allâh تبارك وتعالى a dit au sujet de ses serviteurs croyants bienheureux (traduction relative du sens) :

 

"Bienheureux sont certes les croyants, ceux qui sont humbles dans leur Salât, qui se détournent des futilités" (sourate Al-Mu‘minûn, versets 1 à 3) 

 

Et les futilités signifient les paroles dénuées d’intérêt, ils sont donc, a fortiori, plus éloignés encore de celles comportant un méfait.

 

Comme sont étonnants ces individus-là !

 

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh 'Abdas Salam Ibn Barjass - الشيخ عبد السلام بن برجس آل عبد الكريم

Partager cet article

Le mort est heureux lorsque sa famille le visite (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

Le mort est heureux lorsque sa famille le visite (audio)

Question : 

 

Ô noble Cheykh, qu’Allâh vous accorde le succès.

 

Y a-t-il une quelconque preuve que le mort est heureux lorsque sa famille le visite ?

 

Réponse : 

 

Oui, cela le réjouit et il en est conscient ; et il est heureux des invocations faites pour lui. 

 

Traduit et publié par la chaîne Telegram Radio El Houda - t.me/radioelhouda

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article