L'invocation au moment de la rupture du jeûne, permis ou pas ? (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

L'invocation au moment de la rupture du jeûne, permis ou pas ? (audio)

 

Question :

 

Au moment de la rupture du jeûne, est-il permis de prononcer l’invocation suivante :

 

« La soif s’en est allée, les veines sont alimentées et la récompense nous sera accordée inchaAllah. » 

 

Réponse :

 

Aucune invocation n’a été rapportée authentiquement à ce sujet.

 

Cependant, il n’y a pas de mal à ce qu’il invoque par cette invocation ou une autre, rien ne l’empêche d’invoquer.

 

Nous ne disons pas qu’il n’est pas permis d’invoquer à ce moment mais consacrer une invocation spécifique en des termes spécifiques ne fait pas partie de la Sunna.

 

Traduit par ramadhan.af.org.sa

السؤال: حكم تخصيص هذا الدعاء حال الإفطار : "ذهب الظمأ وابتلت العروق وثبت الأجر إن شاء الله"؟

الجواب: ما ثبت أي دعاء خاص، لكن إذا دعا به أو بغيره لا بأس، لا مانع أن يدعو، لا نقول بأنه لا يجوز أن يدعو، لكن تخصيص دعاء خاص بلفظٍ مخصوص هذا لم يثبت في السنة

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

On te traitera de fou... (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

On te traitera de fou... (audio)

Dans cet audio notre Shaykh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd qu'Allah le préserve délivre plusieurs enseignements, on y apprend par exemple que khoutbah Al-hâjah* fût la cause de guidance à l'islâm d'un chef arabe ainsi que tout son clan.

 

Egalement on voit que les surnoms méprisants qui sont donnés aux prêcheurs de la vérité n'a pour but que de détourner les gens de la voie à laquelle ces prêcheurs du tawhîd appellent.

 

*Khoutbah al-Hâjah (innal hamda lillah...) est le court sermon que prononce les imâms et les gens de science avant leurs cours ou leurs prêches.

 

 

Traduit et adapté par Sulaymân Abû-Maryam durée 13 min 06

copié de audio-sunnah.com

 

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr -  الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

Lecture du Coran pendant Ramadân

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Lecture du Coran pendant Ramadân

Abû Umama رضي الله عنه a rapporté que le prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Récitez le Qur'an, car en effet il viendra le Jour du Jugement comme un intercesseur pour les siens (ceux qui le lisent, le retiennent et le mettent en application).» [1]

 

Ce hadith indique les vertus de réciter le Qur'an, la grandeur de sa récompense et qu'il intercédera pour ses détenteurs le Jour du Jugement pour leur entrée dans le Paradis.

 

Nawas Ibn Sam'an رضي الله عنه a rapporté:

 

«J'ai entendu le messager d'Allah صلى الله عليه وسلم dire :

«Le Qur'an sera amené le Jour du Jugement comme les gens qui le mettaient en application. Sourate Al-Baqara et Al-'Imran s'approcheront alors d'eux. »

Le messager d'Allah صلى الله عليه وسلم les a assimilées à trois exemples, que je n'ai pas oublié ensuite.

Il صلى الله عليه وسلم a dit :

«Comme s'ils étaient deux nuages ou deux voiles noirs sombres avec de la lumière entre eux deux ou comme deux masses d'oiseaux tendant leurs ailes en l’air, invoquant pour celui qui les a récitées.» [2]

 

'Abdullah Ibn 'Amr رضي الله عنه a rapporté que le messager d'Allah صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Le jeûne et le Qur'an intercéderont pour le serviteur le Jour du Jugement.

Le jeûne dira : «Seigneur, je l'ai éloigné de la nourriture et de la boisson, permets-moi d'intercéder pour lui.»

Et le Qur'an dira : «Je l'ai empêché de dormir la nuit, permets-moi d'intercéder pour lui.»

Donc on leur permettra d'intercéder.» [3]

 

Donc, il est essentiel pour le jeûneur de beaucoup réciter le Qur'an pendant ces jours bénis et nuits honorables.

 

En effet, il y a une vertu spéciale dans l'abondance des récitation en ces jours, qui n'est pas trouvée un autre mois. 

 

Il doit profiter de la noblesse du temps pendant ce mois, dans lequel Allah a révélé le Qur'an.

 

Il y a un mérite spécial à la récitation du Qur'an pendant les nuits de Ramadan.

 

En effet, la nuit met fin aux occupations des affaires quotidiennes, l'enthousiasme est réveillé et le cœur et la langue plus aptes à réfléchir.

 

Et Allah est celui en qui nous cherchons l'aide.

 

Il est rapporté que Jibril عليه السلام rencontrait le prophète صلى الله عليه وسلم chaque nuit de Ramadan et ils étudiaient le Qur'an ensemble. [4]

 

Donc, si faire du dhikr (rappel d'Allah) était meilleur que le Qur'an ou égal à cela (dans ces nuits), ils l'auraient fait tout le temps ou à certains moments alors qu’ils se rencontraient constamment pour cette occasion.

 

Ainsi, ce hadith illustre la préséance d'étudier le Qur'an pendant Ramadan et de se réunir pour cette occasion, de même que de se tourner vers celui qui est plus fort dans sa mémorisation.

 

Les prédécesseurs de cet Umma récitaient constamment le Qur'an pendant Ramadan.

 

Et quand ils jeûnaient, ils s’asseyaient dans les masajid et disaient :

 

«Nous préserverons notre jeûne et ne médiront personne.»

 

Ils récitaient le Qur'an dans leur prière et en dehors.

 

'Uthman رضي الله عنه achevait la récitation du Qur'an une fois par jour.

 

Et certains Salaf l'achevaient pendant leur qiyam de Ramadan en trois nuits.

 

Certains d'entre eux le faisaient en sept jours et d’autres en dix jours.

 

As-Shafi'i achèverait le Qur'an soixante fois pendant Ramadan, en le récitant en dehors de la prière.

 

Al-Aswad récitait tout le Qur'an en deux nuits de Ramadan.

 

Qatada complétait toujours le Qur'an en sept jours.

 

Il le faisait en trois jours pendant Ramadan et pendant les dix derniers jours, il le faisait chaque nuit.

 

Leurs narrations concernant cela sont célèbres.

 

Al-Hafidh Ibn Rajab (rahimahullaah) a dit :

 

«L’interdiction de réciter le Qur'an en moins de trois jours (comme exposé dans un hadith) a seulement été mentionnée en ce qui concerne ce qui doit être fait sur une base normale.

Quant aux temps spécifiques qui sont vertueux, comme le mois de Ramadan et particulièrement les nuits dans lesquelles la nuit d'Al-Qadr est cherchée.

Ou des lieux vertueux, comme Makkah pour celui qui y vient sans y résider, alors il est recommandé de beaucoup réciter le Qur'an en ces temps et lieux, en cherchant leurs mérites.

Ceci est l'avis d'Ahmad, Abu Ishaq et d'autres savants.

Et les actions d'autres indiquent ce qui a été exposé précédemment.» [5]

 

La personne récitant le Qur'an doit observer les comportements appropriés à la récitation. Parmi lesquels :

 

faire son intention sincèrement pour Allah,

réciter en état de pureté,

employer le Siwak

et réciter en réfléchissant à sa signification et en étant totalement conscient.

 

Allah dit (traduction rapprochée) :

 

«un Livre, que Nous vous avons révélé afin que ses versets soient pesés, afin que les gens doués de compréhension se rappellent.»

 

Aussi, parmi les comportements de la récitation est que l'on n'arrête pas sa récitation pour parler à quelqu'un.

 

En effet, de nombreuses personnes assises pour réciter le Qur'an arrêtent leur récitation et parlent à leurs voisins.

 

Ce n'est pas approprié puisqu'il se détourne de la récitation sans une raison valable.

 

Et celui qui récite doit agir sur le Qur'an, rendre permis son halal et interdire son haram, pour que le Qur'an puisse être une preuve pour lui le Jour du Jugement et intercéder pour lui pour l'entrée aux jardins du bonheur.

 

[1] Sahih Muslim

[2] Rapporté par Muslim (804)

[3] Sahih Musulman (804) [

[4] Al-Bukhari (1/30) et Muslim (2308)

[5] Lata'if-ul-Ma'arif : pg. 102-103

 

Article tiré du site al-manhaj.com

Source : Ahadith As-Siyam : Ahkam wa Adab (pg.63-65)

Traducteur : Isma'il alarcon

Publié par salafs.com

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Le mérite de la recherche du mariage avant tout...

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Le mérite de la recherche du mariage avant tout...

Question : 

 

(Le fait) que la jeune fille perçoive un salaire et qu’elle a une activité professionnelle, de même la situation financière et sociale du prétendant ainsi que les études de la prétendante, tout cela engendre parfois le report du mariage, (alors) quel sens donneriez-vous à tout cela, si nous vous prions de donner (votre avis) ?

 

Réponse :

 

L’obligation de la recherche du mariage doit être une priorité (avant tout).

 

Le jeune homme ne doit pas différer le mariage à cause de ses études et la jeune fille ne doit pas prendre du retard sur le mariage pour étudier ; Car le mariage n’est en rien un empêchement.

 

Il est tout à fait possible pour le jeune de se marier pour préserver sa religion, (conserver) un bon comportement et baisser son regard, tout en continuant ses études, ceci est valable aussi pour la jeune fille, si Allâh lui a accordé son égale (Al-Kafi)*.

 

Elle (la jeune fille) doit rechercher le mariage avant tout, même si elle est encore en train d’étudier - qu’elle soit encore au lycée ou à l’Université – tout cela n’est en rien un empêchement.

 

L’obligation pour elle, est de rechercher le mariage et d’y être résolu si elle est demandée par son égale (Al-Kafi).

 

Les études n’empêchent pas le (mariage) et si elle doit rater une partie de son parcours scolaire, il n’y a aucun mal à cela.

 

Le plus important pour elle, c’est d’apprendre ce qui lui permettra de connaître sa religion, le reste n’est qu’un enrichissement complémentaire.

 

Le mariage comporte beaucoup d’intérêts, notamment en cette période et parce qu’en le retardant cela ne va qu’engendrer plus de préjudices pour des jeunes filles et jeunes garçons.

 

Donc, l’obligation de la recherche du mariage avant tout pour chaque jeune garçon et chaque jeune fille, doit être une priorité si toutefois, se présente à la femme un prétendant qui serait son égale (Al-Kafi) et que le jeune garçon parvient à trouver la bonne "candidate", alors qu’il s’engage !

 

Ceci en application des paroles du messager d’Alâh dans ce Hadith authentique :

 

«Ô jeunes gens !

Quiconque parmi vous possède la capacité au mariage, qu'il se mette en ménage.

Certes, le mariage contraint les regards lascifs et préserve la chasteté.

Quant à celui qui n'en possède pas les moyens, qu'il jeûne, car le jeûne le protègera contre la tentation.»

Unanimement authentique - Rapporté par Al Boukhari n° 5065 et Mouslim 1400

 

Cette obligation est valable pour tous les jeunes garçons et les jeunes filles, hommes ou femmes, et nullement orientée envers les hommes uniquement, tout le monde est concerné car tous éprouvent le besoin de recourir au mariage !

 

Nous implorons Allâh d’accorder la guidée à tous !

 

Note du traducteur :

* Al-Kafi : c’est à dire un mari qui est du même rang qu’elle, son équivalent...etc.

 

Majmou' Fatawas et maqalat moutanayi'a - volume 20 

مجموع فتاوى ومقالات متنوعة المجلد العشرون

Traduit par AbuKhadidja Al Djazairy

Publié par alghourabaa.com

فضل المبادرة إلى الزواج

السؤال : راتب البنت ووظيفتها والحالة المادية والاجتماعية للخاطب، ودراسة المخطوبة أيضاً، كل هذا يكون أسباباً أحياناً لتأخير الزواج، فكيف توجهون ذلك لو تكرمتم؟

الجواب : الواجب البدار بالزواج، ولا ينبغي أن يتأخر الشاب عن الزواج من أجل الدراسة، ولا ينبغي أن تتأخر الفتاة عن الزواج للدراسة؛ فالزواج لا يمنع شيئاً من ذلك، ففي الإمكان أن يتزوج الشاب، ويحفظ دينه وخلقه ويغض بصره، ومع هذا يستمر في الدراسة. وهكذا الفتاة إذا يسر الله لها الكفء، فينبغي البدار بالزواج وإن كانت في الدراسة - سواء كانت في الثانوية أو في الدراسات العليا

فالواجب البدار والموافقة على الزواج إذا خطب الكفء، والدراسة لا تمنع من ذلك. ولو قطعت من الدراسة شيئا فلا بأس. المهم أن تتعلم ما تعرف به دينها، والباقي فائدة - كل ذلك لا يمنع

والزواج فيه مصالح كثيرة، ولا سيما في هذا العصر؛ ولما في تأخيره من الضرر على الفتاة وعلى الشاب

فالواجب على كل شاب وعلى كل فتاة البدار بالزواج إذا تيسر الخاطب الكفء للمرأة. وإذا تيسرت المخطوبة الطيبة للشاب، فليبادر؛ عملا بقول الرسول الكريم عليه الصلاة والسلام فى الحديث الصحيح

يامعشر الشباب من استطاع منكم الباءة فليتزوج؛ فإنه أغض للبصر وأحصن للفرج، ومن لم يستطع فعليه بالصوم؛ فإن له وجاء

رواه البخاري في (النكاح)، باب (قول النبي صلى الله عليه وسلم: "من استطاع منكم الباءة فليتزوج ")، برقم: 5065، ومسلم في (النكاح)، باب (استحباب النكاح لمن تاقت نفسه إليه)، برقم: 1400. متفق على صحته

وهذا يعم الشباب من الرجال والفتيات من النساء، وليس خاصا بالرجال، بل يعم الجميع، وكلهم بحاجة إلى الزواج. نسأل الله للجميع الهداية

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

An-nousayriyya est une secte égarée issue des chiites (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

An-nousayriyya est une secte égarée issue des chiites (audio)

 

Question

 

Qu'Allah soit bienfaisant à votre égard, le questionneur dit:

 

"Nous entendons [certaines choses] concernant la secte des Nousayriya.

Quelle est donc la différence entre eux et la secte Ar-Râfidhah avec une clarification de leur danger sur les musulmans ?"

 

Réponse :

 

An-Nousayriya est une secte issue de Ar-Râfidhah et ils sont pires que Ar-Râfidhah. 

 

Ils ont des fausses croyances et prétendent qu'Ali (Qu'Allah soit satisfait de lui) est une divinité adorée. 

 

Ils exagèrent à son encontre et ils exagèrent à l'encontre de leurs imams et ils les adorent en dehors d'Allah.

 

An-Nousayriya est une secte égarée issue des chiites.

 

Na'am... 

 

Source: www.sahab.net

traduit par sounnah-publication.com

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Comment se préparer pour le mois de ramadan ? (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Comment se préparer pour le mois de ramadan ? (audio)

Nous allons accueillir parmi nous un invité illustre.

 

Cet invité nous est envoyé une fois par an seulement.

 

Il ne restera parmi nous qu’un nombre déterminé de jours : c’est le mois béni de Ramadan !

 

Quelques jours qui permettent d’effacer tout ce que nous avons commis par le passé !

 

Quelques jours pendant lesquels les prières sont exaucées !

 

Quelques jours pour se rapprocher de notre Créateur, Pardonneur et Miséricordieux !

 

Sulaiman Al-Hayiti nous donne quelques conseils pour se préparer à la venue de ce mois béni…

 

 

 

Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti

Partager cet article

Concernant la lecture de la sourate al-mulk (la royauté) avant de se coucher pour se sauver du supplice de la tombe

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Concernant la lecture de la sourate al-mulk (la royauté) avant de se coucher pour se sauver du supplice de la tombe

Question :

 

Au sujet de la lecture de la Sourate "As-Sajdah" (La Prosternation) et "Al-Mulk" (La Royauté) avant de se coucher, est-il vrai qu'il faut la faire assidument ? 

 

Réponse :

 

Oui, il a été rapporté que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) ne dormait pas avant d'avoir lu (traduction rapprochée) : "Alif, Lâm, Mîm. La Révélation du Livre" (sourate 32 verset 1 et 2)

la Sourate "As-Sajdah", et "Béni soit celui dans la main de qui est la royauté,"(sourate 67 verset 1) mais la chaîne de transmission (Isnâd) de ce Hadith est faible (Da`îf) comme indiqué dans "Al-Mousnad".

 

`Abd-Allah rapporte que son père leur a dit selon Aswad ibn `Amir que Hassan ibn Sâlih a rapporté selon Layth selon Abou Az-Zoubaïr, que Djâbir (Qu'Allah soit satisfait de lui) a dit :

 

"Le Messager d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) ne dormait pas avant d'avoir lu :

"Alif, Lâm, Mîm. La Révélation du Livre," la Sourate "As-Sajdah, et "Béni soit celui dans la main de qui est la royauté,"

Rapporté par At-Tirmidhî mais son Isnâd est Da`îf comme précité, parce qu'il comporte Layth ibn Abî Soulaïm qui est faible.

 

De même, on retrouve dans son Isnâd Abou Az-Zoubaïr Al-Makkî selon Djâbir qui est accusé de Tadlîss (fait de rapporter un Hadith par un narrateur directement d'un autre narrateur sans l'avoir entendu de lui). 

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons. . 

 

(Numéro de la partie: 24, Numéro de la page: 248) 

fsf

Question :

 

Quelles sont les actes, décrits dans le Livre et la Sunna, qui font échapper au supplice de la tombe, Y a-t-il des Hadiths authentiques ou des supplications spécifiques pour l'éviter, surtout que j'ai pu lire un Hadith du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) concernant la récitation quotidienne de Sourate la "Royauté" (Al-Mulk).

 

Combien de fois et à quel moment de la journée faut-il réciter cette Sourate? Merci d'avance.  

 

Réponse :

 

Les preuves du Livre et de la Sunna ayant démontré la manière d'échapper au supplice de la tombe se rapportent toutes à l'accomplissement des prescriptions d'Allah à ses serviteurs, et l'éloignement par rapport aux actes prohibés, ainsi que la multiplication des repentirs, les demandes du Pardon d'Allah et les bonnes œuvres, en plus de la demande du refuge auprès d'Allah contre le supplice de la tombe, Allah, l'Exalté dit (traduction rapprochée) :

 

"O les croyants! Craignez Allah comme Il doit être craint. Et ne mourez qu’en pleine soumission." (sourate 3 verset 102)

 

Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) demandait toujours refuge auprès d'Allah à la suite de chaque prière contre quatre choses dont le supplice de la tombe et ordonnait de le faire.

 

Par contre, concernant la récitation de Sourate "la Royauté", dans le but d'être épargné du supplice de la tombe, nous ne connaissons aucun Hadith authentique d'après le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dans ce sens.  

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que la paix et le salut soient sur notre Prophète Mohammad ainsi que sa famille et ses compagnons.  

 

La question 3 de la Fatwa numéro (8864) 

(Numéro de la partie: 3, Numéro de la page: 452) 

 

copié de alifta.net

fsf

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Partager cet article

Celui qui parle en mal d'Abou Hanifa (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Celui qui parle en mal d'Abou Hanifa (vidéo)

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Le meilleur mariage et la meilleure dot

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Le meilleur mariage et la meilleure dot

D'après Oqba Ibn Amir رضي الله عنه, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Le meilleur mariage est celui qui est le plus facile».

(Rapporté par Abou Daoud et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°3300)


عن عقبة بن عامر رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم

خير النكاح أيسره 
(رواه أبو داود و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٣٣٠٠)

 

Et dans une version qui est rapporté par Al Hakim voir Sahih Al Jami n°3279, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«La meilleure dot est celle qui est la plus facile».

 

و في رواية

خير الصداق أيسره
(رواها الحاكم و صححها الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٣٢٧٩)

Cliquez pour agrandir

 

 Publié par 3ilmchar3i.net

Partager cet article

La femme du Qadi Shurayh au moment de la nuit de noce…

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La femme du Qadi Shurayh au moment de la nuit de noce…

Il nous a été rapporté dans le sublime livre de l’Imam Adh-Dhahabi “siyaro a’lam annubala” que Asha’biy rencontra Shurayh et lui demanda comment ça se passait chez lui, et Shurayh de lui répondre :

 

« Depuis 20 ans et je n’ai jamais vu ce qui pourrait me mettre en colère chez ma femme ! »

 

Et ash-Sha’biy lui dit : «Et comment ça ?»

 

Et il lui raconta alors :

 

« Depuis la première nuit que je suis rentré, j’ai découvert une femme d’un charme séduisant et d’une beauté rare, alors je me suis dit il faut que je prie 2 rak’ats pour remercier le Seigneur, et je remarqua qu’elle pria avec ma prière et salua avec mon salam ; quand la maison se vida des proches et des amis, je me leva et dirigea ma main vers elle, alors elle dit : « Doucement ya Aba Oumeyah ! »

 

Puis elle dit : « La louange est à ALLAH, je le loue et lui demande l’aide, et je prie et je salue sur Mohamed et sa famille wa ba’d… Je suis une femme étrangère à toi, je ne connais rien de ton caractère alors dis moi ce que tu aimes pour que je le fasses et dis moi ce que tu détestes pour que je l’évite !

 

Certes il y avait dans mon “peuple” qui aurait pu me convenir et il y avait dans ton “peuple” qui aurait pu te convenir, mais lorsqu’Allah décide de quelque chose, alors c’est une chose accomplie, et tu m’as eu !

 

Alors fait ce qu’Allah t’a ordonné de faire “fa imssakun bi ma’rouf aw tassrihun bi ihssan” (càd garder son épouse avec de bonnes relations ou la libérer avec gentillesse)

 

J’ai dit ce que j’ai dit, je demande pardon à ALLAH pour moi et pour toi. »

 

« J’avoue que je me sentis gené ya Sha’biy !

 

Et elle me contraint ainsi à faire une khotbah dans ce moment !

 

Alors je dit : “Je loue Allah et je lui demande l’aide, et je prie et je salue sur le prophète et sa famille wa ba’d.

 

Tu viens de dire une parole si elle s’avère vrai alors c’est bien pour toi, et si tu l’as simulé alors ce sera une preuve contre toi !

 

Voilà moi j’aime ça et ça et je déteste ça et ça, et si tu vois un bien alors propage le et si tu vois un mal (ou un défaut) alors couvre le. »

 

Puis elle dit : « Comment vois tu les visites de ma famille ? »

 

Je dit : « Je ne veux pas que ma belle famille se lasse de moi. »

 

Et elle dit : « Qui aimes-tu de tes voisins qui rentrent chez toi, ainsi je leur permettrai de rentrer ? »

 

Je dis : « Banou untel sont des gens biens et banou untel sont mauvais. »

 

Shourayh dit : « J’ai passé avec elle la plus belle nuit, et elle est restée avec moi 20 ans et je ne lui ai jamais reproché quoique ce soit sauf une fois, mais c’est moi qui était en tort… »

 

copié de citationssalafssalih.com

Partager cet article

Le voyage et le jeûne

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Le voyage et le jeûne

Question :

 

Beaucoup de personnes jeûnent pendant le Ramadhân, ils résistent bien à la faim et la soif sans difficulté.

 

Est-il meilleur pour eux de jeûner ou bien de rompre en voyage ?

 

Réponse :

 

Pour le voyageur, rompre son jeûne est l’avis unanime des savants.

 

S’il n’a pas de difficulté à le faire, le fait de rompre est tout de même meilleur.

 

Mais s’il jeûne quand même, cela est permis pour beaucoup de savants.

 

Certains d’entre eux considèrent que ce n’est pas permis.

 

Madjmu’ Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 25/213 

Publié par manhajulhaqq.com

Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah - الشيخ الإسلام بن تيمية

Partager cet article

L'épouse peut-t-elle refuser un rapport sexuel à son mari

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

L'épouse peut-t-elle refuser un rapport sexuel à son mari

Question :

 

La femme commet-elle un péché si elle refuse le rapport sexuel à son mari quand il le lui demande à cause d’un état psychologique dépressif passager ou d’une maladie dont elle souffre ?

 

Réponse :

 

La femme doit satisfaire la demande de son mari, lorsqu’il désire avoir un rapport sexuel avec elle.

 

Toutefois, il n’est pas permis au mari de demander cela à sa femme lorsqu’elle est malade ou qu’elle est dans un état psychologique qui ne lui permet pas de le faire, car le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, a dit :

 

« Ne faites pas le mal et ne rendez pas le mal par le mal. » [1]

 

Il doit alors s’abstenir ou profiter d’elle d’une façon qui ne lui est pas nuisible.

 

[1] Rapporté par Mâlik dans son Muwatta’ dans le chapitre des jugements (p. 745).

La chaîne de rapporteurs de ce hadith est interrompue, car le Compagnon n’est pas mentionné.

Cependant, An-Nawawî dit dans son livre Les Quarante Hadiths qu’il y a plusieurs chaînes de rapporteurs pour ce hadith qui se fortifient les unes les autres.

Le sens de ce hadith est qu’il n’est pas permis au musulman de faire quoi que ce soit qui porte préjudice à son frère musulman, ni de lui rendre le mal par le mal.

 

Fatwas concernant les femmes, page 60

copié de fatawaislam.com

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

La différence entre le faqîr (فقير - nécessiteux) et le miskîn (مسكين - pauvre) (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La différence entre le faqîr (فقير - nécessiteux) et le miskîn (مسكين - pauvre) (vidéo)

Question :

 

Quelle est la différence entre le faqîr et le miskîn ?

 

Réponse de Cheikh Fawzan :

 

Lorsque ces deux termes sont cités ensembles,

 

-le faqîr désigne le pauvre qui n’a rien ou pratiquement rien en sa possession,

 

-tandis que le miskîn possède au moins la moitié de ce qu’il a besoin, voire plus.

 

Il a donc une meilleure situation que le faqîr.

 

Fatwa prise du site : mawqi’ muassat e-da’wa el khaïriya

copié de ramadhan.af.org.sa

tadjRéponse de Cheikh Ibn Bâz :

الفرق بين المسكين والفقير

من هو المسكين الذي تصرف له الزكاة ؟ وما الفرق بينه وبين الفقير ؟

المسكين هو الفقير الذي لا يجد كمال الكفاية ، والفقير أشد حاجة منه، وكلاهما من أصناف أهل الزكاة المذكورين في قوله تعالى: إِنَّمَا الصَّدَقَاتُ لِلْفُقَرَاء وَالْمَسَاكِينِ وَالْعَامِلِينَ عَلَيْهَا[1] الآية . ومن كان له دخل يكفيه للطعام والشراب والكساء وللسكن من وقف أو كسب أو وظيفة أو نحو ذلك فإنه لا يسمى فقيراً ولا مسكيناً ، ولا يجوز أن تصرف له الزكاة

[1] سورة التوبة ، الآية 60

نشر في ( جريدة المدينة ) العدد 11387 وتاريخ 25/12/1414هـ ، وفي جريدة ( الرياض ) العدد 1093 وتاريخ 4/1/1419هـ ، وفي ( كتاب الدعوة ) ج1 ص 109 - مجموع فتاوى و مقالات متنوعة الجزء الرابع عشر

tadj

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Cheikh ‘Abdel Mouhsin Ibn Hamed Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبدالمحسن بن حمد العبَّاد البدر

Partager cet article