Lire le coran avec ou sans tafsir pendant ramadan ? (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Lire le coran avec ou sans tafsir pendant ramadan ? (audio-vidéo)

Question :

 

Qu'est-ce qui est préférable pour une personne, est-ce de terminer de lire le Qur'an plusieurs fois ou bien le lire attentivement avec son explication (Tafsir) une ou deux fois durant le mois de Ramadhan?

 

Réponse :

 

Par Allah, si tu le lis une fois avec son explication et compréhension, ce sera alors meilleur que de le lire rapidement, dans la hâte.

 

Et 'abd Allah ibn Mas'oud (qu'Allah l'agrée), lorsqu'un homme vint a lui, lui dire:

 

"Certes la nuit dernière j'ai lu quatre parties du Qur'an (de sourate Qaf à la fin du Qur'an, an nass)"
Il a dit: "je l'ai lu la nuit dernière"
Ibn Mas'oud lui a répondu: "Ceci est tel la lecture hâtive d'un poète".

 

Par conséquent, c'est plus bénéfique pour une personne de lire le Qur'an et de réfléchir sur Son sens.

 

Ceci est meilleur pour lui de le lire avec son tafsir et prendre son temps en réfléchissant dessus et s'aider pour y réfléchir par ce quoi on lit dans le tafsir,

 

Na'aam.

 

Traduit et publié par minhaj sunna

Cheikh Ahmad Ibn Yahya An-Najmi - الشيخ أحمد بن يحيى النجمي

Partager cet article

Orienter l'agonisant vers la qibla

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Orienter l'agonisant vers la qibla

Question :

 

Est-il légiféré d'orienter la face de l'agonisant vers la direction de la Qibla ?  

 

Réponse :

 

Oui, il est préférable de le faire comme l'ont indiqué les Oulémas, car le Prophète (que la Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit :  

 

"La Ka`ba est votre Qibla mort ou vivant."

 

(Numéro de la partie: 13, Numéro de la page: 101)

222

Question :

 

Comment oriente-t-on une personne agonisante vers la Qibla ?

 

Réponse :

 

Il doit la faire coucher sur le coté droit, le visage face à la Qibla comme lors de l'inhumation.

 

copié de alifta.net

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Avis religieux sur le fait d'arracher les dents en or de la bouche du défunt

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Avis religieux sur le fait d'arracher les dents en or de la bouche du défunt

Question :

 

Si une personne meurt ayant des dents en or doit-on les arracher, afin de rembourser ses dettes même si cela est difficile à faire ?

 

Ou bien doit-on les laisser si le défunt n'a pas de dettes ?  

 

Réponse :

 

Quand une personne ayant des dents en or ou en argent meurt, il n'y a pas de mal à les laisser si les dents sont difficiles à arracher, que celle-ci soit endettée ou non.

 

Il est possible pour les héritiers de l'exhumer et de récupérer les dents plus tard, pour l'héritage ou bien pour rembourser les dettes.

 

D'autre part, si l'arrachage est facile, ils doivent l'enlever car ces dents sont en or et ont une valeur.

 

Il ne faut pas les abandonner alors qu'il y a possibilité de les récupérer.

 

(Numéro de la partie: 13, Numéro de la page: 115)

copié de alifta.net

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Partager cet article

Le linceul de la femme

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Le linceul de la femme

Il y a une divergence des savants sur le fait qu'il comporte 5 pièces ou 3 pièces

 

Avis pour linceul de 5 pièces (femme)

 

-Shaykh Ibn Bâz [Traduction du livre : « el-douroussou’l mouhimma liâmmati’loummah » du Shaykh Ibn-Bâz

 

-Il est préférable de couvrir l’homme avec trois pièces de tissus blanc sans chemise (ou tunique) ni turban, comme il a été fait avec le prophète et on enroule ces pièces autour de lui, il n’y a pas de mal aussi si on lui met une chemise, un vêtement en dessous de la ceinture ‘Izâr’ et on le couvre d’un linceul.

 

-Quant à la femme, le linceul est de cinq pièces: une chemise, un voile, un vêtement en dessous de la ceinture et deux draps qu’on enroule autour d’elle.

 

-Le linceul de l’enfant mâle se compose d’une à trois pièces.

 

-L’enfant femelle aura une chemise et deux draps.

 

A noter que ce qui est obligatoire pour tous est l’utilisation d’un seul drap qui couvre tout le corps.

 

-Shaykh Al Fawzan [Tiré du livre : مختصر أحكام الجنائز ]

 

L’obligation tissu qui couvre entièrement le mort, et il est préférable d'envelopper l'hommes dans trois morceaux de linceul , et le linceul de la femme est de cinq morceaux de tissus : izar, khimar,qamis ,deux longues parties. le garçon dans un seul morceau, autorisé trois et le linceul de la Fille est d'un qamis et deux longues parties.

Il est aussi bien de parfum le linceul en aspergent à l’eau de rose et bo7our

 

rtytr

Avis pour linceul de 3 pièces (femme)

 

-Shaykh al-Otheimine &Shaykh Al-Albâni [tiré du livre : « les rites funéraires et leurs innovations »]

 

Il est préférable que le linceul soit composé de 3 étoffes : Le minimum est un seul vêtement, et le mieux est 3.

 

La preuve est le hadith de Aicha (رضي الله عنها) qui dit :

 

« Le prophète صلى الله عليه وسلم a été mis dans son linceul composé de 3 étoffes, de tissus yéménites, de couleur blanche, en coton. Il n’y avait ni qamis ni imama (le vêtement qui recouvre la tête). »

(rapporté par Al Boukhari)

 

Donc le prophète a été mis dans son linceul par ‘Ali et Ibn ‘Abbas (رضي الله عنهما).

 

On déduit de ce hadith que le prophète صلى الله عليه وسلم a été lavé par ‘Ali dans ses vêtements et les compagnons lui on mit son linceul sans qamis ni himama.

 

(Donc sa qamis a été enlevée pour le mettre dans son linceul)

 

Ce jugement est valable pour l’homme comme pour la femme

 

Et le hadith qui stipule qu’une des filles du prophète صلى الله عليه وسلم a été mis dans un linceul constitué de 5 étoffes est faible.

 

-Cheikh Al ‘Outheimin la rendu faible et c’est le seul hadith qu’utilisent certains savants pour dire que la femme doit utiliser 5 étoffes et non 3 comme pour l’homme.

 

copié de lavage-mortuaire-islamique.over-blog.com

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Divergence sur la femme enceinte et celle qui allaite en période de jeûne

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Divergence sur la femme enceinte et celle qui allaite en période de jeûne

Les savants ont divergé concernant la femme enceinte et celle qui allaite, si elle craint pour l’enfant qu’elle porte ou qu’elle allaite, et du fait qu’elle rompt le jeûne.

 

Doit-elle s’acquitter d’une compensation ou non ?

 

-Les deux imâms - Ach-Châfi’î et Ahmad - sont d’avis pour l’obligation de la compensation sur la base de ce qu’on rapporte de Ibn ‘Abbâs dans le commentaire de la Parole d’Allâh – Ta’âla (traduction rapprochée):

 

« Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter (qu’avec grande difficulté), il y a une compensation : nourrir un pauvre. » [1]

 

Il dit :

 

« Ce verset a été révélé pour l’homme et la femme âgés qui ne peuvent jeûner, et doivent donc rompre le jeûne et nourrir, en lieu et place, chaque jour un pauvre, de même pour la femme enceinte et celle qui allaite, s’ils elles craignent… »

 

Abû Dâwoud dit :

 

« C’est-à-dire, pour leurs enfants. »

 

SHeikh al-Albânî dit que c’est un récit authentique.

 

-Les Hanafîtes et Malikites ont été d’avis qu’elles devraient rattraper les jours manqués et non nourrir un pauvre, ce qui est l’avis de al-Hassân, ‘Atâ, an-Nakha’î, az-Zouhrî, et c’est également l’avis adopté par al-Awzâ’î et as-Soufyân ath-Thawrî.

 

Mais on ne trouve aucun texte qui soutienne cette obligation, et le principe de base est la dispense de toute obligation.

 

-Mais il est authentifié que Ibn Abbâs et Ibn ‘Oumar ont jugé concernant la femme enceinte et celle qui allaite, lorsqu’elles craignent pour elles ou leurs enfants, de rompre le jeûne et de nourrir un pauvre, car elles entrent sous le coup du verset, et on ne connaît aucun Compagnon qui se soit opposé à eux.

 

Ibn al-Qayyîm a dit :

 

« Ce fut l’avis adopté de Ibn ‘Abbâs et d’autres : nourrir en lieu et place du jeûne. »

 

-SHeikh Taqî ad-Dîn dit :

 

« Elles rompent et elles compensent ; nourrir pour chaque jour de jeûne non jeûné de ce que les gens mangent.

Et cela est l’avis de la majorité des dogmes de pensées qui disent : Le jugement de base reste le fait de nourrir (en compensation) pour qui n’a pas la capacité de jeûner. »

 

-At-Tirmidhî dit :

 

« Ce qui doit être fait selon les Gens de science, elles rompent et elles nourrissent en compensation. » [2]

 

-L’imâm ach-Chawkânî dit à propos du hadith dispensant du jeûne la femme enceinte et celle qui allaite :

 

« Ce hadith indique que la femme enceinte et celle qui allaite sont autorisées à ne pas jeûner.

C’est ce que les jurisconsultes soutiennent au cas où celle qui allaite craint pour le nourrisson et celle qui est enceinte pour son enfant ; elles doivent s’abstenir de jeûner.

Abû Tâlib a dit : il n’y a pas de divergence sur sa permission. » [3]

 

[1] Coran, 2/184

[2] Tawdhîh ul-Ahkâm min Bouloûgh al-Marâm du SHeikh ‘Abdullâh al-Bassâm, 3/569-570

[3] Nayl al-Awtâr min Asrâr Mountaqa al-Akhbâr de ach-Chawkânî, 8/368

 

copié de manhajulhaqq.com

Partager cet article

Elle dit que le niqab l'étouffe...

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Elle dit que le niqab l'étouffe...

Question :

 

Je me suis présenté pour la demande en mariage d´une femme, je lui ai mis comme condition qu´elle mette le niqab.

 

Elle a refusé car elle dit qu´il l´étouffe et qu´elle ne peut pas le mettre.

 

Comment agir et qu´elle est votre conseil ?

 

Réponse :

 

-Si tu es de ceux qui adoptent l´obligation pour la femme de couvrir son visage ne te maries pas avec elle et cherches-en une autre.

 

-Et si tu es de ceux qui sont d´avis qu´il est plutôt recommandé, alors la decision te reviens.

 

Et Allâh est plus Savant.

 

 Traduit et publié par le site officiel de Cheikh : alqayim.net/fr

 

Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - للشيخ أبو الحسن علي الرملي

Partager cet article

«…et ses épouses sont leurs mères» - «وَأَزۡوَٲجُهُ أُمَّهَـٰتُہُمۡ‌» (audio-dossier)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

«…et ses épouses sont leurs mères» - «وَأَزۡوَٲجُهُ أُمَّهَـٰتُہُمۡ‌» (audio-dossier)

تأملات في قوله تعالى وأزواجه أمهاتهم

 

Méditation sur la parole d'Allah :

 

 وَأَزۡوَٲجُهُ ۥۤ أُمَّهَـٰتُہُمۡ‌

(traduction rapprochée)

 

"…et ses épouses sont leurs mères" sourate Al-Ahzab verset 6

 

Voici une nouvelle série qui a pour but de montrer les mérites des épouses du Prophète صلى الله عليه وسلم, les mères des croyants.

 

Dans cette série vous allez retrouver comme points essentiels :

 

- le réel sens de la qualification : « mères des croyants »

- Les différentes questions relatives à cette appellation

- une biographie concise des femmes du Prophète (paix et bénédictions d'Allah sur lui)

- les mères des croyants (leurs noms, l'ordre chronologique de leur mariage respectif avec le Prophète, les vertus majeures pour chacune d’elles, etc.)

- en quoi se résume notre devoir envers les mères des croyants

- une mise en garde contre ceux qui ont adopté une position irrespectueuse envers les mères des croyants...

 

Cette série est d'autant plus importante qu'elle a trait à la croyance en notre prophète (sur lui la paix) donc nous invitons tout musulman sincère à s'empresser d'écouter ce que renferme cette belle recherche basée sur l'écrit concis de Sheikh Abderrazaq Al-Abbad, professeur de l'université islamique de Médine.

 

Cours n°1

53 min : 13

 

- Le réel sens de la qualification : « mères des croyants ».

 

- Remarque utile dans l’annexion usitée dans les épouses du prophète صلى الله عليه وسلم et les mères des croyants.

 

- Comment expliquer ce statut de mère ?…

 

Cours n°2 

33 min : 31

 

- Est-ce que le prophète صلى الله عليه وسلم est le père des croyants ?

 

- Mère des croyants et des croyantes ?

 

- Peut-on en dédier que les frères des mères des croyants sont nos oncles ?

 

- Et leurs fils nos frères ?

 

- Les esclaves du prophète صلى الله عليه وسلم sont-elles nos mères aussi ?...

 

Cours n°3 

38 min : 35

 

Brèves biographies :

 

- Khadija Bint Khouwaylid (qu’Allah l’agrée)

 

- Sawda Bint Zoum’a (qu’Allah l’agrée)…

 

Cours n°4 

45 min: 19

 

 Brèves biographies :

 

- Aïcha (qu’Allah l’agrée)

 

- Hafsa Bint Omar (qu’Allah l’agrée)

 

- Zeyneb Bint Khouzeymah (qu’Allah l’agrée)

 

- Oummou Salamah (qu’Allah l’agrée)…

 

Cours n°5 

37 min : 20

 

 Brèves biographies :

 

- Zeyneb Bint Jahch (qu’Allah l’agrée)

 

- Jouwayriya Bint Al-Harith (qu’Allah l’agrée)

 

- Oummou Habibah (qu’Allah l’agrée)

 

- Safiya Bint Houyey (qu’Allah l’agrée)

 

- Maymouna Bint Al-Harith (qu’Allah l’agrée)…

 

Cours n°6

51min : 13

 

- Mention de leurs mérites communs

 

- Notre devoir envers elles

 

- La sagesse de la polygamie du Prophète صلى الله عليه وسلم

 

- Mise en garde contre toute déviance les concernant...

 

 

Sources : L'écrit concis de Sheikh Abderrazaq Al-Abbad (qu'Allah le préserve), intitulé : "Méditation de la parole d’Allah - Le Trés Haut (traduction rapprochée) : « …et ses épouses sont leurs mères. » [Sourate Al-Ahzab – v 06 ]

 

copié de dourouss-abdelmalik.com

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق العباد البدر

Partager cet article

Travailler au milieu de mécréants

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Travailler au milieu de mécréants

Question :

 

Cheikh : Que conseilles-tu à une personne qui travaille au milieu de mécréants ?

 

Réponse :

 

Je conseille à ce frère qui travaille au milieu de mécréants de chercher du travail où il n'y a pas d'ennemis d'Allah et de Son messager, qui ont une autre religion que l'islam.

 

Si cela lui est possible, c'est ce qu'il faut faire. 

 

Sinon, il n'y a pas de mal pour lui car il est dans son travail et ils sont dans le leur, mais à condition qu'il n'y ait pas dans son cœur d'affection ni d'amour et de volonté d'alliance avec eux.

 

Et qu'il s'efforce de mette en pratique ce que la chari3a (la loi d'Allah) lui impose en ce qui concerne le fait de leur passer et leur rendre les salutations avec ce que cela implique. 

 

Et de la même façon, il ne suit pas leurs convois funéraires, ni ne participe à leurs enterrements. 

 

Il ne participe pas à leurs fêtes, ni ne les félicite à ces occasions tout en dépensant son énergie, dans la mesure de ses possibilités, à les appeler à l'islam.

 

Fatawi arkan al islam (Chapître : Fatawi al 3aqiida, question 96, page 185)

Traduction : Abu Abdillah

copié de sounna.com

 
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Voyager pour faire des études et vivre avec les mécréants

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Voyager pour faire des études et vivre avec les mécréants

Question :

 

Est-il permis de voyager pour l'Amérique pour étudier ?

 

Réponse :

 

Il ne vous est permis d'étudier que chez les gens dignes de confiance, notamment en ce qui concerne les sciences religieuses et arabes.

 

Louange à Allah, ceci est disponible dans les pays islamiques, car il ne vous est pas permis d'aller dans les pays mécréants pour y étudier, sauf si ce vous voulez étudier ne peut être enseigné par des enseignants musulmans dans les pays musulmans, notamment les sciences relatives à la vie, comme la médecine et l'architecture, etc.., et qu'on n'ait pas pu faire venir dans les Etats islamiques des gens dignes de confiance, spécialistes en sciences de la vie pour enseigner les étudiants musulmans, et que votre communauté ait besoin de ces sciences.

 

Une fois que les étudiants musulmans auront pris leurs diplômes, la communauté musulmane pourra compter sur eux pour combler le manque, ce qui lui évitera de faire appel aux étrangers.

 

Si votre religion et culture islamique sont immunisées, vous n'avez rien à craindre des tentations lors de votre séjour pour études dans un pays mécréant, il vous est donc permis de voyager pour étudier au sein des pays mécréants, que ce soit l'Amérique ou un autre pays mécréant.

 

السفر للدراسة والسكن مع الكفار

س1: هل يجوز السفر إلى بلاد أمريكا للدراسة؟

ج1: لا يجوز لك أن تأخذ العلم إلا عن أهله الثقات المأمونين، وخاصة العلوم الدينية والعربية، وذلك متوفر بحمد الله في الدول الإسلامية، فلا يجوز لك السفر إلى الدول الكافرة

للدراسة بها، إلا فيما لا يتيسر لك دراسته على المسلمين في البلاد الإسلامية من العلوم الدنيوية، كالطب والهندسة ونحوهما، ولم يتيسر استقدام من يُضطر إليه من المتخصصين الأمناء في العلوم الكونية إلى الدولة الإسلامية؛ للقيام بتدريسها للطلاب المسلمين، وكانت أمتك مضطرة إلى هذه العلوم، لتكتفي بأبنائها بعد التخرج في القيام بما تحتاج إليه عن استقدام كفار يقومون به، وكنت في نفسك مُحَصَّنًا في دينك بالثقافة الإسلامية، لا يخشى عليك من الفتن أيام دراستك في بلاد الكفار، وإقامتك مدة الدراسة بين أظهرهم، فيجوز لك حينئذ أن تسافر للدراسة في بلاد الكفار، وأمريكا ونحوها في ذلك سواء

(الجزء رقم : 12، الصفحة رقم: 138)

السؤال الأول والثاني من الفتوى رقم - 2358

 

Les questions 1 et 2 de la Fatwa numéro ( 2358 )

(Numéro de la partie: 12, Numéro de la page: 138)

copié de alifta.net

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Partager cet article

Apprendre les langues étrangères

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Apprendre les langues étrangères

Question :

 

Est-il licite ou illicite d'apprendre la langue anglaise ? 

 

Réponse :

 

Dans le cas où il y aurait un besoin, en religion ou dans la vie, d'apprendre la langue anglaise ou une autre langue étrangère, il n'est pas interdit de l'apprendre.

 

Cependant, si aucun besoin n'est éprouvé, il est répréhensible de l'apprendre.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La question 3 de la Fatwa numéro ( 4967 )

copié de alifta.net

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Partager cet article

La compensation des jours de jeûne manqués du ramadan (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La compensation des jours de jeûne manqués du ramadan (audio)

 

Question :

 

Qu'Allah vous soit bienfaisant, votre éminence, celle qui pose la question dit qu'elle est nouvellement repentie, et qu'elle a délaissé le jeûne obligatoire de Ramadhan depuis quatre années environ, par ignorance.

Elle dit :

"et je ne connais pas le nombre exact de ces jours (non-jeûnés) et je jeûne les lundis et les jeudis volontairement ; est-ce que cela suffit pour ma compensation de ces jours (non-jeûnés)" ?

 

Réponse :

 

-Si en même temps qu'elle a délaissé le jeûne obligatoire elle a délaissé la prière ; elle n'a ni jeûne ni accomplit la prière, alors celle-ci n'est pas une musulmane, malgré les jours qu'elle va jeûner pour compenser son jeûne manqué.

 

-En revanche, si elle est assidue dans l'accomplissement de la prière, mais qu'elle délaisse le jeûne obligatoire, et qu'ensuite elle se repent, elle doit compenser (les jours de jeûne obligatoire qu'elle a délaissés).

 

Il lui incombe de les compenser.

 

Et si elle ne connaît pas le nombre (de jours manqués), elle les calcule ; elle fait un effort pour les estimer, ensuite elle (les) jeûne.

 

En outre, le jeûne du lundi et du jeudi ne tient pas lieu de compensation (de ces jours non-jeûnés).

 

copié de sounna-traduction.forums-actifs.net

 

السؤال:أحسن الله إليكم, سماحة الوالد, تقول السائلة : إنها امرأة تابت قريبا , و منذ قرابة أربع سنوات كانت تترك الصيام في رمضان و لا تقضيه بعده جهلا منها, تقول : و لا أعرف عدد هذه الأيام و أصوم الاثنين و الخميس تطوعا, فهل تكفي هذه قضائي تلك الأيام ؟ 

الجواب: إذا كانت مع تركها للصيام تترك الصلاة لا تصوم و لا تصلي فهذه ليست مسلمة حتى لو صامت ما يجزيها الصيام أما إذا كانت –لا- محافظة على الصلاة و لكنها تترك الصيام ثم تابت فعليها القضاء يجب عليها القضاء و إذا كانت لا تعرف الأيام تقدرها و تجتهد في تقديرها و تصوم و لا يجزئ صوم الاثنين و الخميس عن القضاء

   و الله تعالى أعلم و صلى الله على نبينا محمد

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Les meilleurs trésors

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les meilleurs trésors

D'après Abou Oumama (qu'Allah l'agrée),

 

«le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit :

 

-Un coeur qui remercie,

-une langue qui fait du dhikr,

-et une épouse pieuse qui va t'aider pour ta religion et ta vie d'ici-bas,

 

sont les meilleurs trésors que les gens puissent avoir».

 

(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°4409)

 

عن أبي أمامة رضي الله عنه قال

النبي صلى الله عليه و سلم

قلب شاكر

ولسان ذاكر

وزوجة صالحة تعينك على أمر دنياك و دينك

خير ما أكتنز الناس

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Les colliers d'ambre

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les colliers d'ambre

Question :

 

(La soeur qui questionne a apporté un collier d'ambre pour que le Cheikh le voit)

 

La première fois que vous êtes venu, je vous ai posé une question sur le collier d'ambre, vous avez dit que c'est du shirk.

 

Beaucoup de personnes ont dit que je vous ai manipulé dans ma question.

 

Je vais vous la reposer d'une autre façon :

 

Beaucoup de personnes portent des colliers d'ambre et soutiennent selon des spécialistes que cette pierre portée a un effet d'appaisement sur les douleurs aux dents et autres douleurs.

Pensez vous qu'on peut se fier à ces spécialistes ou alors c'est une amulette ?

 

Réponse :

 

On peut porter ce collier si c'est dans la niya qu'il soit une parure, parce qu'il est joli.

 

Mais si on met la niya (intention) qu'il soigne ou apaise, alors c'est interdit de le porter.

 

Question posée par Daniela Oum Ayoub de Grenoble le 07/06/2012 à Grenoble

 

Cheikh Mohammed Ibn Ramzane Al-Hadjiri - الشيخ محمد رمزان الهاجري

Partager cet article