compteur de visite

Catégories

1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 18:42
La responsabilité de la parole

Serviteurs d'Allah !

 

Craignez Allah car la crainte d'Allah est le meilleur viatique dans la vie de ce monde et le jour de la résurrection (traduction rapprochée) :

 

{Le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d'aucune utilité, sauf celui qui vient à Allah avec un cœur sain} [Ach-Chou'âraa : 88-89].

 

Ô Musulmans !

 

Le fait que l'homme prête beaucoup d'attention à la perfection de sa religion, au fait que son islam soit bon et que sa foi soit correcte, est une preuve apparente et un signe évident de sa sagesse, de la droiture de son chemin et de la perfection de sa réussite.

 

Donc, la religion du musulman - serviteurs d'Allah -, est son guide vers tout bonheur dans la vie ce monde et vers toute réussite dans l'au-delà, avec tout ce qui est venu dans la religion comme explications et guidée avec lesquelles nous sommes protégés de l'égarement, nous nous éloignons des chemins du malheur, et des sentiers du regret et de la perte.

 

Et le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue), qui prêta beaucoup d'attention à indiquer le bien à sa communauté et qui était compatissant et miséricordieux envers elle, nous orienta vers une politesse complète, une qualité noble, et un bon comportement avec lesquels l'Islam de l'homme est bon et il atteint ainsi le but qui est la satisfaction d'Allah, et ceci selon le hadith rapporté par Tirmidhi, Ibn Maajah et Ibn Hibbaane, d'après Abou Houréïra (qu'Allah soit satisfait de lui) le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

 

(Le fait de ne pas se préoccuper de ce qui ne le concerne pas, fait partie du bon Islam de l'homme).

 

Et comme l'imam Al-Haafidh Ibn Abdel-Baar (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :

 

"Ce hadith fait partie des paroles concises qui contiennent beaucoup de significations majestueuses en utilisant peu de termes ; et c'est parmi les choses que personne n'a dit avant lui (qu'Allah prie sur lui et le salue), car celui dont l'Islam est bon, abandonnera ce qui ne le concerne pas parmi les paroles et les actes, étant donné que l'Islam exige l'accomplissement des devoirs religieux et l'abandon des choses interdites.

Et si l'Islam est bon, il faut alors abandonner ce qui ne nous concerne pas parmi les choses interdites, les doutes, les choses réprouvées et les surplus des choses permises ; et c'est ce qui est excédent à ce dont nous avons besoin".

 

Et le musulman n'a pas besoin de s'intéresser à ses choses si son Islam est complet et s'il a atteint le degré de la piété [Al-Ihsaane] dont le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a expliqué la réalité dans le hadith d'Omar ibn Al-Khattab (qu'Allah soit satisfait de lui) lorsque l'ange Gabriel (que la paix soit sur lui) l'interrogea au sujet de l'Islam, de la foi et d'Al-Ihssaane en disant :

 

(C'est que tu adores Allah comme si tu le voyais, car si tu ne le vois pas, Lui, certes, te voit)

Rapporté par Mouslim et d'autres.

 

Et quiconque adore Allah en étant conscient qu'il est proche de son Seigneur, ou que son Seigneur est proche de lui, son Islam sera alors bon ; et il doit donc abandonner tout ce qui ne le concerne pas dans l'Islam, et il doit se préoccuper de ce qui le concerne comme la croyance correcte, la foi complète, les bonnes œuvres, et la recherche des choses permises qui sont nécessaires à sa subsistance et sans lesquelles sa vie ne peut être stable.

 

Et ceci est le contraire de celui qui perd des heures précieuses en se préoccupant de ce qui ne le concerne pas, il utilise son cerveau dans des choses qui ne lui sont d'aucune utilité, qui ne le font pas s'élever, et qui ne le font pas atteindre les buts corrects, les intentions honorables et les rangs nobles ; et il sera, certes, voué à une perte évidente.

 

-Et parmi les choses dont l'homme se préoccupe et qui ne le concerne pas : apprendre les sciences qui ne sont pas importantes, et abandonner les sciences les plus importantes dans lesquelles se trouvent la piété de son cœur, la pureté de son âme, l'utilité pour ses frères, et l'élévation des affaires de son pays et de sa communauté.

 

-Et parmi ces choses : ne pas préserver la langue des paroles inutiles et des choses qui n'ont pas d'importance, ainsi que parler aux gens de leurs situations, de leurs biens, de leurs dépenses et de leurs achats, et leur énumérer ces choses ; et chercher à connaître les paroles qu'ils prononcent et les actes qu'ils font à l'intérieur de leurs maisons, et entre leurs familles et leurs enfants, sans aucun motif légal, mais tout simplement pour découvrir ce qui ne nous concerne pas parmi leurs affaires personnelles et leurs affaires cachées.

 

-Et parmi les choses dont l'homme se préoccupe et qui ne le concerne pas - serviteurs d'Allah - : le fait que l'homme parle de ce qu'il ne connaît pas et qu'il ne pratique pas, et à propos duquel il n'a aucune spécialisation et aucune expérience, et sans qu'on ne lui demande d'en parler ou de donner son avis, mais tout simplement pour se divertir, pour passer le temps, pour occuper une place d'honneur dans les assemblées, et pour que les regards se tournent vers lui.

 

Et il se peut qu'il parle de choses qui ne sont pas permises comme les paroles obscènes, la deion des parties intimes du corps, l'accusation des femmes chastes, croyantes et inattentives ; diffuser de mauvaises paroles ; répandre les rumeurs, les mensonges et nouvelles mensongères ; et il se peut que soient ajoutés à cela des mensonges que l'on appelle les analyses et les prévisions fondées pour la plupart sur des suppositions et des illusions.

 

Et ce sont des choses qu'il n'est permis de faire ; il ne faut pas en parler, ni s'appuyer sur ces choses, ni être trompé par ces choses, et il ne faut pas travailler selon ces choses.

 

Et parmi ce qui aide l'homme à abandonner le fait de se préoccuper de ce qui ne le concerne pas : se rappeler que les devoirs religieux sont plus nombreux que les heures, et que la vie est courte comme le messager de la guidée (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit dans le hadith rapporté par Tirmidhi, Ibn Maajah et Al-Haakim, d'après Abou Houréïra et Anass (qu'Allah soit satisfait d'eux) :

 

(La vie des gens de ma communauté est entre soixante et soixante-dix ans, et peu parmi eux dépassent cela).

 

Et cette vie qui n'est pas suffisante pour les devoirs religieux comme certains savants ont dit, suffit-elle pour les surplus et ce qui ne nous concerne pas ?

 

Et l'homme est responsable de sa vie et comment il l'a passée, comme il est mentionné dans le hadith rapporté par Tirmidhi, d'après Abou Bazrah Al-Aslami (qu'Allah soit satisfait de lui) le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

 

(L'homme ne s'en ira pas le jour du jugement avant qu'on ne l'interroge sur sa vie et comment il l'a passée ; sur sa science et ce qu'il en a fait ; sur son argent, comment il l'a gagné et comment il l'a dépensé ; et sur son corps et comment il l'a utilisé).

 

Et toutes les paroles que l'homme prononce, sont inscrites dans les pages du livre de ses actions, et il sera jugé pour ses paroles, afin qu'il sache que la parole a des responsabilités et des conséquences, comme Il a dit (qu'Il soit glorifié) (traduction rapprochée)  :

 

{Nous avons effectivement créé l'homme et Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire, quand les deux recueillants, assis à droite et à gauche, recueillent. Il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l'inscrire} [Qaaf : 16-18].

 

Et le grand savant Al-Haafidh Ibn Kathir (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit au sujet de ce verset :

 

"L'ange inscrit toutes les paroles, et ce commentaire est appuyé par la parole d'Allah (qu'Il soit glorifié) : {Il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l'inscrire} ; car ce verset englobe toute parole".

 

Et Maalik, Ahmed, Tirmidhi, An-nassaa'i et Ibn Maajah ont rapporté d'après 'Alquamah Al-Laïthi qui rapporte de Bilal ibn Al-Haarith (qu'Allah soit satisfait de lui) que le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

 

(L'homme prononce parfois une parole dont Allah (qu'Il soit exalté) est satisfait, sans penser qu'elle atteigne ce qu'elle atteint, et Allah lui écrit grâce à cette parole Sa satisfaction jusqu'au jour où il Le rencontrera ; et l'homme prononce parfois une parole qui met Allah (qu'Il soit exalté) en colère, sans penser qu'elle atteigne ce qu'elle atteint, et Allah lui écrit à cause de cette parole Sa colère jusqu'au jour où il Le rencontrera).

 

Et 'Alquamah Al-Laïthi disait :

 

"Combien de paroles le hadith de Bilal ibn Al-Haarith m'a empêché de prononcer" c'est-à-dire ce hadith et les menaces qu'il contient.

 

Et le fait d'aimer occuper la place d'honneur dans les assemblées et aimer que les gens tournent leurs regards vers soi, est une intention blâmable, une qualité méprisable, et celui qui est éprouvé par ces mauvaises qualités n'obtient que la colère d'Allah et des croyants.

 

Donc, craignez Allah - serviteurs d'Allah -, et imitez les meilleurs serviteurs du Miséricordieux en abandonnant ce qui ne vous concerne pas parmi les paroles et les actes, vous serez alors parmi ceux qui auront le succès et qui seront gagnants dans les Paradis des délices (traduction rapprochée) :

 

{Ce sont ceux-là qu'Allah a guidés et ce sont eux les doués d'intelligence !} [Az-Zoumar : 18].

 

Deuxième sermon

 

Serviteurs d'Allah !

 

Il est rapporté qu'Al-Hassan Al-Basri (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :

 

"Parmi les signes qui indiquent qu'Allah se détourne du serviteur, le fait qu'Il le fasse se préoccuper de ce qui ne le concerne pas".

 

Donc, celui qui est doué d'intelligence, qui espère obtenir la satisfaction d'Allah et le Paradis dans l'au-delà, doit se préoccuper de ses affaires, protéger sa langue, savoir ce qui ce passe à son époque, et il doit considérer que ses paroles sont parmi ses actions, car celui qui considère que ses paroles sont parmi ses actions, ne parlera que de ce qui le concerne.

 

Et ce que nous désignons le plus à propos de ce qui ne nous concerne pas, comme l'a dit le grand savant Al-haafidh Ibn Rajab (qu'Allah lui fasse miséricorde) est :

 

"la protection de la langue des paroles inutiles.

Et le fait que se préoccuper de ce qui le concerne pas, empêche l'homme d'accomplir beaucoup de biens avec lesquels il élève son rang, sa dignité et sa position, et qui lui donne une vie agréable et une fin heureuse dans l'au-delà, lui suffit comme préjudice !".

 

Donc, craignez Allah - serviteurs d'Allah -, et accomplissez ce qui vous est utile dans ce monde et dans l'au-delà.

 

copié de alharamainsermons.org

 

Cheikh Oussaamah ibn Abdillah Khayaat - الشيخ أسامة بن عبد الله خياط

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Comportement - أخلاق و آداب
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 18:19
Pour débuter... l'écoute et le silence

Muhammad Ibn an-Nadr (رحمه الله) a dit :

 

"La science débute par l'écoute et le silence,

puis la mémorisation,

puis la mise en pratique,

puis la propagation."

 

[As-Siyar (8/175)]

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 18:13
Les dix jours de dhoul-hijja (audio)

 

Sermon du vendredi de notre frère du Canada Suleiman Hayiti qui expose les mérites de ces dix jours de l'année.

 

Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mois de l'hégire et mois sacrés - الشهر
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 18:06
Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly critique Abdel Malik Ramadhani pour son minhaj dévié (vidéo)

Maintenant, ces jours-ci, ces jours-ci, ces jours-ci particulièrement - je le répète trois fois - ce terme , le terme "Al-Ghoulou" (l'extrémisme) est devenu...

 

Il est employé par celui qui veut faire fuir du Manhaj Salafi.

 

Il n'est pas employé d'un point de vue correct.

 

Il est employé par des gens semblables à 'Ali Hassan Al-Halabi et ceux qui sont avec lui.

 

Il est employé par Aboul-Hassan Al-Ma-ribi et ceux qui sont avec lui.

 

Il est employé par 'Abdul-Malik Ramadaani et ceux qui sont avec lui.

 

Tous ceux-là emploient ce terme, mais ils ne veulent pas désigner par Al-Ghoulou, ce que le messager d'Allah (Sallallahou 'Alaihi wa sallam) a désigné.

 

La réalité est qu'ils veulent uniquement parler de Ahlous-Sounnah wal-Jamaa'ah, ils veulent uniquement parler des Salafis qui combattent la Bid'ah et qui dénoncent la Bid'ah à ceux qui la font et qui condamnent ceux qui se tiennent sur la Bid'ah, ou qui invitent à la Bid'ah, ou qui la déclare bonne, ou qui défend les gens de Bid'ah et leur donne des excuses, pendant qu'eux s'excusent eux-même auprès de ces Moubtadi'ahs, qui ont quittés ce sur quoi se tenaient les gens de la Sounnah à leur époque, parmi les Ikhwans Al-Mouslimines ou les Sourouriyyines, ou ceux qui sont du même genre...

 

traducteur: Abou Hammaad Sulaiman Al-Hayiti

 

(مقطع صوتي و مفرغ)

رد العلامة محمد بن هادي المدخلي على عبد المالك رمضاني

 والآن في هذه الأيّام في هذه الأيّام في هذه الأيّام بالذّات أُكرّرها ثلاثًا أصبح هذا اللّفظ لفظ الغُلوّ يستخدمه من أراد أن يتفلّت من المنهج السّلفي، لا يُستخدم على الوجه الصّحيح يستخدمه أمثال علي حسن الحلبي ومن كان معه، يستخدمه أبو الحسن المأربي ومن كان معه، يستخدمه عبد المالك رمضاني ومن كان معه، يستخدمه كُلّ هؤلاء ولا يُريدون بالغلوّ الغُلوّ الذي عناه رسول الله –صلّى الله عليه وسلّم- وإنّما في الحقيقة يُريدون به أهل السُنّة والجماعة يُريدون به السّلفيين الذين يُحاربون البدعة ويُنكرونها على أهلها ويُنكرون على من قام بالبدعة أو دعا إليها أو حسّن أمرها أو دافع عن أصحابها أو اعتذر لهم في حين أنهم هم يعتذرون لهؤلاء المبتدعة الذين فارقوا ما كان عليه أهل السُنّة في زمانهم من بين الإخوان المُسلمين أو السروريّين أو من كان على شاكلتهم

وهنا الرابط الصوتي

 

Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Individus et réfutations - أشخاص و ردود
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 17:52
La taqwâ - التقوى : sa définition et ses fruits

Première partie

 

Louange à Allah le Seigneur de l’Univers !

Des louanges à la fois pures, bénites et comme Il les aime et agrée !

J’atteste qu’il n’y a d’autre divinité digne d’être adoré en dehors d’Allah, Seul et sans associé !

Il détient les nobles Noms !

Et j’atteste que Muhammad, est Son serviteur, Son Messager, et le Prophète élu !

Que les Prières d’Allah et Ses plus amples Salutations soient sur lui, ainsi que sur ses proches, ses Compagnons, tous ceux qui se contentent de sa tradition et qui suivent sa voie !

 

Ensuite, chers fidèles !

 

Craignez Allah عز و جل, et apprenez le sens du mot taqwâ (parfois traduit par crainte révérencielle ou piété ndt.).

 

Allah عز و جل révèle (traductions rapprochées) :

 

(Ô croyants ! Craignez Allah comme il se doit, et restez musulmans jusqu'à la mort) [1]

 

(Ô croyants ! Craignez Allah, et prononcez des paroles pertinentes, Il raffermira vos œuvres et vous pardonnera vos fautes • Celui qui obéi à Allah et à son Messager, acquerra alors un succès immense)[2]

 

(Ô croyants ! Craignez Allah, que chacun regarde ce qu’il réservé pour demain, et craignez Allah, car Il est connait parfaitement tout ce que vous faites). [3]

 

Le Seigneur a ordonné tous les hommes du premier au dernier de Le craindre en disant (traduction rapprochée) :

 

(Nous avons recommandé aux adeptes des écritures avant vous, ainsi qu’à vous de craindre Allah) [4]

 

(Ô gens ! Craignez votre Seigneur qui vous a créé d'un seul être). [5]

 

Il l’a plus particulièrement enjoint aux croyants comme vous l’avez notamment entendu dans les Versets précédents.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم n’échappa pas à la règle, en témoigne le Verset (traduction rapprochée) :

 

[Ô Prophète ! Crains Allah et n’obéis pas aux mécréants et aux hypocrites ; Allah est certes Savant et Sage]. [6]

 

La taqwâ, qui est imposé à tout le monde sans exception, est la meilleure provision dont on peut s’armer, comme nous l’informe le passage suivant (traduction rapprochée):

 

[mais la meilleure des provisions est la piété]. [7]

 

Le terme taqwâ (parfois traduit par crainte révérencielle ndt.) est un nom générique qui renferme toutes les bonnes œuvres au niveau du cœur (croyance, intention), des paroles et des actes.

 

Il touche donc aux adorations qu’elles soient apparentes ou cachées.

 

Craindre Allah, dans la relation qu’on a avec Lui en se soumettant à Ses obligations et en s’éloignant de Ses interdictions ; craindre Allah, c’est L’adorer comme si nous le voyions, car si nous ne Le voyons pas, Lui nous voit.

 

En sachant qu’Il nous voit, nous aurons plus d’entrain à faire des bonnes œuvres, et nous resterons pieux où que nous soyons.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم nous enjoint :

 

« Crains Allah où que tu sois. »

 

Autrement dit, restez pieux dans n’importe quel endroit et dans n’importe quelle situation ; aussi bien dans la difficulté que dans l’aisance.

 

Les anciens ont proposé plusieurs définitions du terme qui tournent toutes plus ou moins autour de la notion de faire les obligations en quête de la Miséricorde divine, et de renoncer aux interdictions par crainte du châtiment divin.

 

Taqwâ a également le sens de protéger contre les péchés.

 

On fait preuve de piété en s’éloignant du mal.

 

C’est ce que nous dit la Parole d’Allah عز و جل précédemment citée (traduction rapprochée) :

 

(Ô croyants ! Craignez Allah comme il se doit). [8]

 

Il s’agit pour « comme il se doit », aux yeux des anciens, d’obéir à Allah sans Lui désobéir, de l’évoquer sans L’oublier, et de Le remercier sans Le renier.

 

Il va sans dire que nul n’est à l’abri de la faute et de l’erreur.

 

C’est la raison pour laquelle, les premiers fidèles accueillirent ce Verset avec appréhension, et ils le firent savoir au meilleur des hommes en s’exclamant : « Qui d’entre eux en est capable ? »

 

Nous sommes tous sujets à l’erreur, à la faute, et à la négligence.

 

La Révélation intervint alors pour mettre la chose au clair (traduction rapprochée) :

 

[Craignez donc Allah autant que vous le pouvez]. [9]

 

Ce texte s’inscrit en explication du précédent.

 

En d’autres termes, en craignant Allah dans les limites de ses possibles, cela revient à Le craindre comme il se doit. (traduction rapprochée)

 

[Seigneur, ne nous tiens pas rigueur de nos oublis et nos erreurs]. [10]

 

Après la révélation de ce dernier Verset Allah promit : « Je consens ! » [11]

 

Allah nous a facilité les choses et nous a allégé d’un lourd fardeau.

 

Le prince des croyants ‘Alî ibn Abî Tâlib رضي الله عنه nous résume la crainte d’Allah comme il se doit :

 

« La piété, c’est crainte le Majestueux, appliquer la Révélation, et se préparer pour le départ. »

 

Elle consiste à craindre le Seigneur, mettre en pratique le Coran et la sunna, et à armer ses provisions de bonnes œuvres pour l’autre monde, exactement comme nous l’enjoint le Coran (traduction rapprochée):

 

[Armez-vous de provision, en sachant que la meilleure des provisions est la piété]. [12]

 

Par Allah !

 

C’est n’est pas l’argent qui ne fait pas le bonheur, mais bien la piété, la meilleure des provisions à faire pour l’au-delà.

 

Le Seigneur réserve aux pieux davantage.

 

Nous devons donc l’adopter comme principe immuable, sans se laisser influencer par les vicissitudes de l’existence ni par l’instabilité des gens.

 

Nous ne devons pas les imiter quand ils se laissent aller au péché, mais rester sur la même ligne de conduite.

 

Dès que nous flanchons, nous nous remettons en question en nous repentant de notre manque de vigilance.

 

La piété est le plus fidèle allié du croyant ; il la garde entre les yeux sans se soucier s’il est tout seul en entourer par des gens.

 

Dès qu’on lui somme de craindre Allah, il sent la peur monter en lui et dévorer tout son corps, contrairement au malheureux (traduction rapprochée) :

 

[et s’il lui est prié de craindre Allah, il devient plus virulent ; il aura pour rétribution la Géhenne, et quel mauvais lieu de séjour sera-t-elle !] [13]

 

Le musulman est pieux dans sa relation avec Allah et avec lui-même. Un hadîth nous trace la marche à suivre :

 

« Dis toujours la vérité, même contre toi-même. »

 

Il est pieux dans sa relation avec les gens :

 

[Quand vous témoignez, alors soyez impartial, même envers un proche parent, et soyez fidèles à vos pactes envers Allah]. [14]

 

Nous devons craindre Allah dans nos paroles, et faire en sorte qu’elles soient pertinentes et sincères, loin du mensonge, de la médisance, et de la grossièreté. Purifions nos langues en multipliant les invocations d’Allah عز و جل.

 

Refugions-nous dans la piété et le repentir.

 

Ceux parmi nous qui ont pour fonction d’arbitrer entre les litiges des citoyens doivent être nourris par la piété dans leur jugement (traduction rapprochée) :

 

[Juge donc entre eux selon ce qu’Allah t’a révélé sans ne céder à leurs passions]. [15]

 

Ils ne doivent pas se laisser influencer par les réactions des uns et des autres, rester impartiales qu’ils soient contents ou non. Leur seul souci est de plaire à Allah et de faire appliquer les textes du Coran et de la sunna.

 

Quand les temps vont mal et que les troubles s’installent, ils gardent leur langue dans leur poche, veillent à orienter les autres dans le bon sens, mais sans alimenter les dissensions.

 

Malheureusement, bon nombre de gens, surtout les hypocrites au cœur malade, sont très actifs pour réveiller des tensions latentes, en se cachant derrière une bonne image.

 

En pareille occasion, tous les musulmans, notamment les savants et étudiants en religion, ont le devoir de calmer l’atmosphère, de rester objectif, de toujours dire la vérité, et d’infuser l’optimisme dans les rangs ; ils mettent en garde contre les méfaits d’actions irréfléchies à même d’élargir la rupture entre la classe dirigeantes et les citoyens.

 

L’appel au calme est de rigueur. Le but est de protéger le sang, les biens et l’honneur des musulmans.

 

Nous devons tout mettre en œuvre pour éteindre la flamme de la dissension, pour réconcilier entre nos frères, et installer un climat de détente dans la mesure du possible.

 

Ces mesures sont valables aussi bien à grande échelle (au niveau de la société) qu’à petite échelle (au niveau des particuliers) (traduction rapprochée) :

 

[Il n’y a aucun bien dans bon nombre de leurs conversations privées, sauf lorsqu’il s’agit d’inviter à faire l’aumône, à faire le bien, ou à réconcilier entre les gens ; celui qui agit ainsi en vue de plaire à Allah, Nous le rétribuerons bientôt une grande récompense]. [16]

 

Tous autant que nous sommes, affichons la plus grande sérénité, et faisons-la régner autour de nous, surtout aujourd’hui, car nous vivons une période extrêmement difficile. Je ne vous apprends pas que nos voisins sont éprouvés par la tragédie qui fut alimentée en partie par des mauvais orateurs.

 

Certains pseudos savants notamment sèment les graines de l’anarchie et des guerres intestines. Ils marchent ainsi sur les traces de Satan qui les guide à sa guise :

 

[Ne vois-tu pas que nous avons envoyons les démons à l’assaut des infidèles pour les inciter au mal].[17]

 

Le musulman est enclin à dissiper les incompréhensions et les rancœurs qui règnent au foyer ou dans la société en général.

 

Ramener une femme vers son mari et une atmosphère saine au seing du couple ou toute initiative de ce genre (réconcilier entre des frères de sang, les membres d’une famille) est très louable.

 

En sachant que chacun doit craindre Allah dans la mesure du possible, surtout dans les situations difficiles.

 

Je cherche refuge auprès d’Allah contre Satan le lapidé (traduction rapprochée):

 

[Les élus d’Allah n’ont rien à craindre et n’éprouve aucun chagrin• Ceux qui ont cru et qui craignent Allah • Ils recevront la bonne nouvelle sur terre et dans l’au-delà ; les Paroles d’Allah sont irréversibles, ce qui est une félicité extrême]. [18]

 

Qu’Allah nous bénisse vous et moi dans le Coran illustre !

 

Qu’Il nous fasse profiter de ses éclaircissements et de ses rappels pleins de sagesse !

 

Voici mes paroles, et je demande à Allah de nous pardonner tous nos péchés à vous, et à tous les musulmans en commençant par moi !

 

Alors, invoquer Son pardon et repentez-vous à Lui, Il est certes Absoluteur et Tout-Miséricordieux !

 

Seconde partie

 

Louange à Allah pour ses faveurs et ses bienfaits !

 

Je ne serais recenser les éloges qu’Il mérite, Il est le Seul à même de faire Ses propres éloges !

 

J’atteste qu’il n’y a d’autre divinité digne d’être adoré en dehors d’Allah, Seul et sans associé, dans Sa Seigneurie, Sa divinité, Ses Noms et Attributs !

 

Et j’atteste que Muhammad est Son serviteur, Son Messager, et le meilleur de Ses créatures !

 

Que les Prières d’Allah et Ses plus amples Salutations soient sur notre Prophète Mohammed, ainsi que sur ses proches, ses Compagnons, et leurs fidèles successeurs !

 

Ensuite, chers fidèles, craignez Allah عز و جل !

 

Voici l’explication de la suite du Verset précédemment cité (traduction rapprochée) :

 

(et prononcez des paroles pertinentes). [19]

 

Le musulman doit faire attention à sa langue, car il devra rendre des comptes pour chacune de ses paroles.

 

Selon un hadîth, en effet :

 

« Que ta mère te perde, Mu’âdh ! Les gens seront-ils jetés en Enfer sur leur visage – ou bien a-t-il dit : sur leurs narines – pour une autre raison que le fruit de leur langue ? » [20]

 

C’est la raison pour laquelle Allah nous enjoint (traduction rapprochée) :

 

(et prononcez des paroles pertinentes). [21]

 

L’homme est obligé d’utiliser ses cordes vocables, alors autant le faire à bon escient, soit en prononçant des paroles pertinentes (dires de bonnes paroles qui sont utiles à soi-même et à autrui).

 

Elles sont notamment utiles à leur auteur qui multiplie l’évocation d‘Allah. selon certaines exégèses, les paroles pertinentes incarnent l’attestation de foi (lâ ilâh illâ Allah !).

 

Le musulman scrupuleux veille à répéter souvent cette phrase extraordinaire, et, en règle générale, à dire des paroles droites.

 

En parallèle, il évite toutes les paroles non pertinentes.

 

Si celles-ci, malheureusement, remplissent les assemblées, elles n’en demeurent pas moins dangereuses.

 

Elles sont capables de créer des guerres et de déstabiliser tout un pays.

 

Elles avivent les tensions entre les gouverneurs et leurs sujets ; les défis et les provocations que se lancent les uns et les autres ne sont pas sans conséquences.

 

Quand tout va mal, le sang, l’honneur et les biens n’ont plus aucune valeur.

 

Alors craignez Allah et surveillons nos paroles !

 

La suite du passage met en lumière les fruits qu’engendre la fidélité aux deux recommandations (traduction rapprochée) :

 

(Ô croyants ! Craignez Allah et prononcez des paroles pertinentes) [22]

 

Conséquences (traduction rapprochée):

 

[Il raffermira vos œuvres et vous pardonnera vos fautes). [23]

 

 

L’homme pèche le jour et la nuit, et les paroles pertinentes (glorifier et unifier Allah, se repentir, prêcher la bonne parole, etc.) attirent le pardon divin.

 

Premier résultat (traduction rapprochée) :

 

[Il raffermira vos œuvres). [24]

 

 

En ne respectant pas la seconde recommandation, on aura droit au contraire (traduction rapprochée) :

 

[car Allah ne réforme pas les œuvres des corrupteurs]. [25]

 

Les mauvaises paroles sont à même de détruire des individus et des sociétés.

 

Faisons attention, mesurons tout ce qui sort de nos bouches, et, à défaut de dire le bien, il est plus sain de se taire.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم préconise, en effet :

 

« Celui qui croit en Allah et au Jour du jugement dernier, qu’il dise du bien ou qu’il se taise. » [26]

 

L’homme est prisonnier de ses paroles ; quand il s’agit de la médisance, seul le repentir peut l’en délivrer qui réclame notamment de présenter ses excuses à sa victime en vue d’échapper à sa vengeance le Jour de la résurrection.

 

C’est pourquoi, souvent, le silence est d’or.

 

Craignez Allah (traduction rapprochée) :

 

[Il raffermira vos œuvres). [27]

 

Réconcilier entre les gens entre également dans les paroles pertinentes.

 

Second fruit en conséquence aux paroles pertinentes (traduction rapprochée) :

 

[et vous pardonnera vos fautes). [28]

 

C’est un intérêt extraordinaire, en sachant qu’Allah عز و جل ne trahit jamais Ses promesses.

 

Gardons ce Verset parmi tant d’autre entre nos yeux, et prenons-le comme ligne de conduite qui nous suivra tout au long de notre vie, et qui nous permettra d’utiliser la bonne balance dans nos relations avec les autres, mais aussi avec nous-mêmes, et avant tout avec le Seigneur de l’Univers.

 

Veillons à garder des paroles pertinentes jusqu’à notre dernier souffle ; même au moment des recommandations pré-posthumes, en partageant l’héritage avec équité (traduction rapprochée) :

 

[Que les tuteurs aient pour leurs pupilles les mêmes craintes que s’ils laissaient derrières eux des enfants sans ressources ; qu’ils craignent Allah et qu’ils disent des paroles pertinentes]. [29]

 

L’héritage est une lourde responsabilité, et tout partage inéquitable est vivement réprimandé par la religion.

 

Selon certaines annales, un homme pieux, qui, en plein agonie, est injuste dans la transmission de ses biens, sera jeté au feu pour cette dernière action.

 

Restons lucides dans nos paroles et méfions-nous des maladresses verbales, sinon nous allons droit à la chute qui n’est pas forcément provoqué par un mauvais pas !

 

Faisons attention aux morsures de serpents, car combien d’homme furent mis en tombe à cause de leur langue, et qui, pourtant, aurait fait renoncer les plus courageux d’entre nous !

 

Alors, ne perdons jamais de vue ce noble Verset.

 

Sachez que la meilleure parole est celle d’Allah, la meilleure voie est celle de Mohammed صلى الله عليه وسلم, et les pires des choses sont les innovations ; toute innovation est égarement, et tout égarement mène en Enfer.

 

Restez attachez au groupe, car :

 

« La main d’Allah est sur le groupe, celui qui s’en sépare, c’est pour aller en Enfer. » [30]

 

(traduction rapprochée)

 

[Allah et Ses anges prient sur le Prophète ; vous les croyants priez sur lui faites lui les plus amples salutations]. [31]

 

Que les Prières et le Salut d’Allah soient sur son serviteur et messager, notre Prophète Mohammed !

 

Ô Allah, agrée les khalifes et les imams bien guidés Abû Bakr, ‘Omar, ‘Uthmân, et ‘Alî, ainsi que tous les Compagnons, leurs successeurs directs, et tous leurs fidèles successeurs jusqu’à la fin du monde !

 

Ô Allah, donne le triomphe à l’Islam et ses adeptes, et rabaisse le paganisme et ses adeptes, et réunis les musulmans sur la parole de l’Islam !

 

Ô Allah, réforme notre religion qui est notre patrimoine, réforme notre vie matérielle qui nous maintient au quotidien, réforme notre au-delà ou se trouve notre demeure éternelle ! Pardonne-nous, efface nos péchés, et fais-nous miséricorde !

 

Ô Allah, réformes nos responsables de l’autorité, fais d’eux des exemples à suivre, non des mauvais exemples égarés !

 

Ô Allah, réforme leur entourage, et éloigne-les des mauvais entourages et des corrupteurs !

 

Ô Seigneur de l’Univers !

 

Ô Allah, améliore la situation des musulmans partout dans le monde, et préserve-les du mal de leurs ennemis corrupteurs, parmi les mécréants, les hypocrites, les païens !

 

Ô Seigneur de l’Univers !

 

Seigneur, accepte nos œuvres, Tu es certes l’Entendant et le Savant !

 

Serviteur d’Allah  (traduction rapprochée) :

 

[Allah ordonne la justice, la vertu, et la charité envers les proches ; comme Il interdit la perversité, la débauche, et l’animosité ; Il vous exhorte ainsi allez-vous réfléchir • Et soyez fidèles aux engagements que vous avez noués avec Allah, et ne violez pas les serments que vous avez solennellement prononcés, alors que vous avez pris Allah comme le garant de votre bonne foi, car Allah sait ce que vous faites]. [32]

 

Évoquez Allah et Il vous évoquera, et remerciez-Le pour Ses bienfaits et Il vous donnera davantage ! L’évocation d’Allah est plus grande, et Allah connait vos faits et gestes !

 

[1] La famille de ‘Imrân ; 102

[2] Les coalisés ; 70-71

[3] Le rassemblement ; 18

[4] Les femmes ; 131

[5] Les femmes ; 1

[6] Les coalisés ; 1

[7] La vache ; 197 Le hadîth sur le sujet est rapporté par el Bukhârî (1533) et Abû Dâwûd (1630).

[8] La famille de ‘Imrân ; 102

[9] La duperie mutuelle ; 16

[10] La vache ; 286

[11] Le hadîth sur le sujet est rapporté par e-Tabarî dans son tafsîr (3/154), selon ibn ‘Abbâs – qu’Allah les agrée son père et lui –.

[12] La vache ; 197 Le hadîth sur le sujet est rapporté par el Bukhârî (1533) et Abû Dâwûd (1630).

[13] La vache ; 206

[14] Le bétail ; 152

[15] Le repas céleste ; 49

[16] Les femmes ; 114

[17] Mariam ; 83

[18] Yûnas ; 62-64

[19] Les coalisés ; 70-71

[20] Rapporté par Ahmed dans el musnad (22016), e-Tirmidhî (2616), et ibn Mâja (3973), selon Mu’âdh ibn Jabal رضي الله عنه.

[21] Les coalisés ; 70

[22] Les coalisés ; 70

[23] Les coalisés ; 71

[24] Les coalisés ; 71

[25] Yûnas ; 81

[26] Rapporté par el Bukhârî (6018), et Muslim (47), selon Abû Huraïra رضي الله عنه.

[27] Les coalisés ; 71

[28] Les coalisés ; 71

[29] Les femmes ; 9

[30] Rapporté par el Hâkim dans el mustadrak (1/115), selon ‘Abd Allah ibn ‘Omar – qu’Allah les agrée son père et lui –.

[31] Les coalisés ; 56

[32] Les abeilles ; 90-91

 

copié de ramadhan.af.org.sa

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Rappels - تذكر
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 17:34
قراءة صوتية صحيح البخاري - Sahih Al-Bukhari en entier (audio)

باب بدء الأذان- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

44.0 MB 

باب صلاة الخوف- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

1.7 MB 

باب في العيدين والتجمل فيه - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

3.9 MB 

كتاب الجمعة - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

9.1 MB 

باب ما جاء في الوتر - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

1.0 MB 

باب ما جاء في الاستسقاء وخروج النبي صلى الله عليه وسلم في الاستسقاء - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

6.0 MB 

باب الصلاة في كسوف الشمس - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

5.3 MB 

باب ما جاء في سجود القرآن وسنتها - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

1.8 MB 

باب ما جاء في التقصير وكم يقيم حتى يقصر- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

4.8 MB 

باب التهجد بالليل - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

10.2 MB 

كتاب بدء الوحي- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

4.0 MB 

باب فضل الصلاة في مسجد مكة والمدينة - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

1.1 MB 

باب استعانة اليد في الصلاة إذا كان من أمر الصلاة - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

4.7 MB 

باب ما جاء في السهو إذا قام من ركعتي الفريضة - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

2.7 MB 

باب في الجنائز ومن كان آخر كلامه لا إله إلا الله - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

25.9 MB 

كتاب الزكاة - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

21.7 MB 

كتاب الحج - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

39.3 MB 

باب العمرة - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

5.3 MB 

باب المحصر وجزاء الصيد - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

9.8 MB 

كتاب فضائل المدينة - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

3.2 MB 

كتاب الصوم- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

22.8 MB 

كتاب الإيمان- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

10.1 MB 

كتاب البيوع - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

27.6 MB 

كتاب السلم - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

2.0 MB 

كتاب الشفعة - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

549.0 KB 

كتاب الإجارة - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

5.2 MB 

كتاب الحوالات - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

559.0 KB 

كتاب الكفالة - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

2.6 MB 

كتاب الوكالة - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

4.2 MB 

كتاب الحرث والمزارعة- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

5.4 MB 

كتاب الشرب والمساقاة- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

5.1 MB 

كتاب في الاستقراض وأداء الديون والحجر والتفليس- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

4.3 MB 

كتاب العلم- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

15.7 MB 

كتاب الإشخاص والخصومات - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

2.8 MB 

كتاب في اللقطة - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

3.1 MB 

كتاب في المظالم - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

8.4 MB 

كتاب الشركة - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

4.2 MB 

كتاب الرهن - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

1.3 MB 

كتاب العتق- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

6.5 MB 

كتاب المكاتَب- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

1.8 MB 

كتاب الهبة وفضلها- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

11.9 MB 

كتاب الشهادات- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

13.3 MB 

كتاب الصلح- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

5.0 MB 

كتاب الصلح- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

17.1 MB 

كتاب الشروط - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

8.8 MB 

كتاب الوصايا - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

9.8 MB 

كتاب الجهاد والسِّيَر- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

51.1 MB 

كتاب فرض الخمس - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

14.3 MB 

كتاب الجزية - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

7.2 MB 

كتاب بدء الخلق - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

20.5 MB 

كتاب أحاديث الأنبياء صلوات الله عليهم - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

38.4 MB 

كتاب المناقب- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

26.1 MB 

كتاب فضائل أصحاب النبي - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

23.4 MB 

كتاب مناقب الأنصار - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

34.9 MB 

كتاب الغسل- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

6.3 MB 

كتاب المغازي - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

99.5 MB 

كتاب التفسير - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

132.5 MB 

كتاب فضائل القرآن - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

13.9 MB 

كتاب النكاح - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

33.6 MB 

كتاب الطلاق- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

18.8 MB 

كتاب النفقات- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

4.6 MB 

كتاب الأطعمة - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

14.2 MB 

كتاب العقيقة- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

1.4 MB 

كتاب الذبائح والصيد- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

11.8 MB 

كتاب الأضاحي - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

4.5 MB 

كتاب الحيض- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

6.1 MB 

كتاب الأشربة - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

8.7 MB 

كتاب المرضى - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

6.6 MB 

كتاب الطب - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

15.5 MB 

كتاب اللباس - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

24.9 MB 

كتاب الأدب - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

40.3 MB 

كتاب الاستئذان - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

13.4 MB 

كتاب الدعوات - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

17.5 MB 

كتاب الرقاق - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

28.9 MB 

كتاب القدر - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

4.4 MB 

كتاب الأيمان والنذور - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

1.4 MB 

كتاب التيمم- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

3.9 MB 

كتاب - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

2.4 MB 

كتاب الفرائض- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

7.7 MB 

كتاب الحدود - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

3.9 MB 

كتاب المحاربين من أهل الكفر والردة- قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

11.1 MB 

كتاب الديات - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

9.7 MB 

كتاب استتابة المرتدين والمعاندين وقتالهم - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

5.2 MB 

كتاب الإكراه - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

2.7 MB 

كتاب الحيل - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

5.1 MB 

كتاب التعبير - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

13.5 MB 

كتاب الفتن - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

12.2 MB 

كتاب - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

27.4 MB 

كتاب الأحكام - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

16.1 MB 

كتاب التمني - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

3.2 MB 

كتاب أخبار الآحاد - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

3.5 MB 

كتاب الاعتصام بالكتاب والسنة - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

17.9 MB 

كتاب التوحيد - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

38.9 MB 

كتاب - قراءة من كتاب صحيح الامام البخاري

12.0 MB 

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Hadith - الأربعين النووية - مصطلح الحديث
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 17:25
Le type de tawhid qui te sera bénéfique (vidéo)

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Unicité - التوحيد
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 17:12
La nuit du destin - ليلة القدر

Louange à Allâh et que la prière et le salut soient sur le serviteur et le Messager d´Allâh. 


La nuit du destin est la meilleure nuit, et c´est durant cette nuit qu´Allâh a fait descendre le Coran, et Il (gloire et pureté à Lui) nous informe qu´elle est meilleure que mille mois, qu´elle est une nuit bénie, et que c´est durant celle-ci qu'est décidé tout ordre sage.

 

Comme a dit Allâh (gloire et pureté à Lui) dans une traduction approximative et rapprochée du sens des versets : 

 

"Ha-Mîm * Par le Livre (le Coran) explicite * Nous l´avons fait descendre dans une nuit bénie, Nous sommes en vérité Celui qui avertit, *durant laquelle est décidé tout ordre sage * c´est là un commandement venant de Nous. C´est Nous qui envoyons[les Messagers] » et Il (gloire et pureté à Lui) dit dans un traduction approximative et rapproché du sens des versets: « Nous l´avons certes,fait descendre (Le Coran) pendant la nuit du destin * Et qui te dira ce qu´est la nuit du destin * La nuit du destin est meilleur que mille mois * Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l´Esprit par permission de leur Seigneur pour tout ordre * Elle est paix et salut jusqu´à l´apparition de l´aube"

 

Et il a été authentifié du Prophète صلى الله عليه وسلم qu´il a dit :

 

"Celui qui veille la nuit du destin en prière, poussé par sa foi et espérant uniquement la récompense divine, ses péchés passés lui seront pardonnés"

Unanimement reconnu authentique. 

 

Et sa veillée (la nuit du destin) se fait à travers la prière, le rappel d´Allâh, l´invocation, la lecture du Coran, et par autre que cela parmi les bonnes pratiques.

 

Cette sourate grandiose nous indique que l´action (réalisée) durant cette nuit est meilleure que l'action (réalisée) durant mille mois en dehors d´elle.

 

Et cela est un bienfait immense et une miséricorde d´Allâh envers Ses serviteurs. 

 

Il est propre aux musulmans (durant cette nuit) qu´ils l´honorent et qu´ils la passent dans l'adoration.

 

Et le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit qu´elle se trouve durant les dix dernières (nuits) du mois de Ramadhân, et que les prières du ´witr´ des dix (dernières nuits) sont meilleures que les autres.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"On m´a montré la nuit du destin, puis on m´en a fait perdre le souvenir

- ou : J´en ai perdu le souvenir.

Cherchez-la dans la dernière décade (du mois de Ramadhân) parmi les nuits impaires. Je me suis vu me prosternant dans l´eau et la boue." 

 

Et il a été indiqué dans les ahadith authentiques du Prophète صلى الله عليه وسلم que cette nuit est mobile durant les dix (dernières nuits) et qu´elle n´a pas toujours lieu dans la même nuit.

 

Mais elle peut se trouver dans la nuit du vingt et un (mois de Ramadhân), dans la nuit du vingt-trois, dans la nuit du vingt-cinq, ou dans la nuit du vingt-sept, mais elle n´a lieu que durant une seule nuit, elle peut se trouver aussi dans la nuit du vingt-neuf, ou dans une nuit paire (de la dernière décade).

 

Et celui qui veille toutes les dix dernières nuits, avec foi en espérant la récompense divine, atteindra sans doute cette nuit, et il verra se réaliser la promesse d´Allâh.

 

Et le Prophète صلى الله عليه وسلم se consacrait entièrement à ces nuits en augmentant ses efforts comme il ne l´avait jamais fait durant les vingt premier jour.

 

´Aïcha رضي الله عنها à dit au sujet du Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

"Il œuvrait (avec efforts) durant les dix derniers (jours) comme il n´oeuvrait pas dans les autres (jours)."

 

Et elle dit :

 

"Quand les dix derniers (jours) arrivait il صلى الله عليه وسلم veillait la nuit et réveillait sa famille et serrait son izâr."

 

Et il صلى الله عليه وسلم entrait triomphant en i´tikaf (retraite pieuse) et Allâh dit dans une traduction approximative et rapprochée de ses versets :

 

"En effet,vous avez dans le Messager d´Allâh (prière et salut d´Allah sur lui) un excellent modèle (à suivre)"

 

Et ´Aicha رضي الله عنها l´a questionné:

Ô messager d´Allâh si je connais la nuit du destin, que dois-je dire durant-elle ?

Il dit :

 

"Dis : Ô Allah, Tu es certes le Tout-Pardonneur . Tu aimes le pardon, alors pardonne-moi".

 

Et les compagnons du Prophète رضي الله عنهم et certains des pieux prédécesseur, donnaient une grande importance à ces dix derniers (jours) et multipliaient leurs efforts dans les bonnes choses durant ceux-ci. 

 

L´objectif des musulmans dans tout endroit est qu´ils prennent exemple en leur Prophète صلى الله عليه وسلم, en ses nobles compagnons رضي الله عنهم et à travers les pieux prédécesseurs de cette communauté, et qu´ils passent cette nuit en prière, dans la lecture du Coran, dans les (différentes) catégories de rappels et d´adorations, poussés par leur foi et en espérant la récompense divine, jusqu´à ce qu´ils obtiennent le pardon de leur péchés et qu´ils soient déchargés de leur fardeaux.

 

Et la libération de l´enfer est un bienfait de Sa part (d'Allâh) qu´il soit glorifié, et une largesse et une noblesse (de sa part envers Ses serviteurs).

 

Et il a été prouvé dans le Livre (le Coran) et la sounnah que cette promesse immense s'applique à ceux qui évitent de commettre les grands péchés comme a dit (Allâh) qu´il soit glorifié :

 

"à ceux qui évitent de commettre les grands péchés et les turpitudes, à l’exception de quelques fautes vénielles. En vérité, ton Seigneur est d’une magnanimité sans limite"

 

Et le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Les cinq prières [quotidienne], la prière du vendredi jusqu´au vendredi suivant, le jeûne du mois de Ramadhân jusqu´au Ramadhân prochain, tous ont un effet absolutoire si on évite les grands péchés."

Rapporté par l´imam Mouslim dans son Sahih 

 

Et il n´a rien été authentifié dans les livres des gens de science, au sujet de ses signes mentionnés (concernant nuit du destin) sauf un (signe) cité dans le Sahih de l´imam Mouslim, selon Oubay bnou k´ab, il dit:

 

"Son signe distinctif est que le soleil se lève le matin suivant la nuit du destin en étant blanc sans aucun rayon."

 

Et cela est ce qu´Allâh sait, et il est Le Conciliateur, qu´il soit glorifié, par Ses noms à travers lesquels Il nous secoure, nous pardonne et nous fait miséricorde. 

 

Résumé de la parole de l´érudit Ibn Baz (qu´Allah lui fasse miséricorde) avec quelques suppressions. 

 

Traduit par Abou Haroun AbdelMalik 

source : alqayim.net

Publié par sounnah-diffusion.com

 

 

ليلة القدر هي أفضل الليالي

بمناسبة ليلة القدر نود من سماحتكم التحدث لعامة المسلمين بهذه المناسبة الكريمة؟

الحمد لله والصلاة والسلام على رسول الله أما بعد

فليلة القدر هي أفضل الليالي وقد أنزل الله فيها القرآن ، وأخبر سبحانه أنها خير من ألف شهر ، وأنها مباركة وأنه يُفْرقُ فيها كل أمر حكيم ؛ كما قال سبحانه في أول سورة الدخان

 حم* والكتاب المبين* إنا أنزلناه في ليلة مباركة إنا كنا منذرين * فيها يفرق كل أمر حكيم * أمرا من عندنا إنا كنا مرسلين * رحمة من ربك إنه هو السميع العليم

 وقال سبحانه

 إنا أنزلناه في ليلة القدر* وما أدراك ما ليلة القدر* ليلة القدر خير من ألف شهر* تنزل الملائكة والروح فيها بإذن ربهم من كل أمر* سلام هي حتى مطلع الفجر

وصح عن رسول الله صلى الله عليه وسلم أنه قال

 من قام ليلة القدر إيماناً واحتسابا غفر له ما تقدم من ذنبه

متفق عليه

وقيامها يكون بالصلاة والذكر والدعاء وقراءة القرآن وغير ذلك من وجوه الخير وقد دلت هذه السورة العظيمة أن العمل فيها خير من العمل في ألف شهر مما سواها وهذا فضل عظيم ورحمة من الله لعباده 

فجدير بالمسلمين أن يعظموها وأن يحيوها بالعبادة ، وقد أخبر النبي صلى الله عليه وسلم أنها في العشر الأواخر من رمضان وأن أوتار العشر أرجى من غيرها فقال عليه الصلاة والسلام

إني أريت ليلة القدر ثم أنسيتها أو نسيتها فالتمسوها في العشر الأواخر في الوتر وإني رأيت أني أسجد في ماء وطين

وقد دلت الأحاديث الصحيحة عن رسول الله صلى الله عليه وسلم : أن هذه الليلة متنقلة في العشر وليست في ليلة معينة منها دائماً فقد تكون في ليلة إحدى وعشرين ، وقد تكون في ليلة ثلاثة وعشرين ، وقد تكون في ليلة خمس وعشرين ، وقد تكون في ليلة سبع وعشرين وهي أحرى الليالي ، وقد تكون في ليلة تسع وعشرين وقد تكون في الأشفاع

فمن قام ليالي العشر كلها إيماناً واحتسابا أدرك هذه الليلة بلا شك وفاز بما وعد الله أهلها

وقد كان النبي صلى الله عليه وسلم يخص هذه الليالي بمزيد اجتهاد لا يفعله في العشرين الأول قالت عائشة رضي الله عنها كان النبي صلى الله عليه وسلم : يجتهد في العشر الأواخر ما لا يجتهد في غيرها

وقالت: كان إذا دخل العشر أحيا ليله وأيقظ أهله وجد وشد المئزر

وكان يعتكف فيها عليه الصلاة والسلام غالباًوقد قال الله عز وجل { لقد كان لكم في رسول الله أسوة حسنة } وسألته عائشة رضي الله عنها فقالت يا رسول الله إن وافقت ليلة القدر فما أقول فيها قال

قولي اللهم إنك عفو تحب العفو فأعفوا عني

وكان أصحاب النبي صلى الله عليه وسلم رضي الله عنهم وكان السلف بعدهم يعظمون هذه العشر ويجتهدون فيها بأنواع الخير

فالمشروع للمسلمين في كل مكان أن يتأسوا بنبيهم صلى الله عليه وسلم وبأصحابه الكرام رضي الله عنهم وبسلف هذه الأمة الأخيار فيحيوا هذه الليالي بالصلاة وقراءة القرآن وأنوع الذكر والعبادة إيماناً واحتسابا ؛ حتى يفوزوا بمغفرة الذنوب وحط الأوزار والعتق من النار فضلاً منه سبحانه وجوداً وكرماً

وقد دل الكتاب والسنة أن هذا الوعد العظيم مما يحصل باجتناب الكبائر كما قال سبحانه

 إن تجتنبوا كبائر ما تنهون عنه نكفر عنكم سيئاتكم وندخلكم مدخلاً كريماً

وقال النبي صلى الله عليه وسلم

الصلوات الخمس والجمعة إلى الجمعة ، ورمضان إلى رمضان مكفرات لما بينهن إذا اجتنبت الكبائر

أخرجه الإمام مسلم في صحيحه

ولم يصح شيء من علاماتها المذكورة في كتب أهل العلم إلا علامة واحدة مذكورة في صحيح مسلم عن أبي بن كعب قال:أمارتها أن تطلع الشمس في صبيحة يومها بيضاء لا شعاع لها

هذا والله أعلم وهو الموفق سبحانه أسأله أن يوفقنا لقيامها وان يغفر لنا ويرحمنا .مختصرة من كلمة للعلامة ابن باز مع شيء من التصرف

Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 17:10

 

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Enfants - éducation et enseignement - الأطفال
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 16:44
A propos de Tarek Al Souwaidan (vidéo)

Sans titre 1-copie-5

Cheikh Ben Baz :

 

Il n'est pas conseillé d'écouter les cassettes de Taareq As-Suwaydaan racontant la Fitna ayant lieu entre les compagnons car il s'y trouve des contusions sur les compagnons.

 

Quant aux cassettes sur l'histoire des prophètes, je ne sais pas, je ne l'ai pas écouté. 

 

 اشرطة طارق السويدان التي فيها ذكر الفتنة الحاصلة بين الصحابة لا ينبغي سماعها لأن فيها تشويشا في الصحابة ، اما أشرطة قصص الأنبياء فلا اعلم لم اسمعها . ص

 

Traduit par telegram.me/ibnbazfr

Sans titre 1-copie-5

Cheikh Salih Al Fawzan :

 

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Individus et réfutations - أشخاص و ردود