Les «on-dit»

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les «on-dit»

On trouve dans les deux recueils authentiques d'après Al-Mughirah ibn Shu'bah que le Prophète a dit صلى الله عليه و سلم :

 

"Allah vous a interdit de désobéir à vos parents, d'enterrer vivantes vos filles, d'être avare et avide.

Il déteste le fait que vous vous adonniez aux on-dit, que vous posiez trop de questions et gaspilliez vos biens."

 

Concernant les on-dit, certaines femmes en abusent, d'autres le font avec parcimonie.

 

Hélas, dans ce domaine beaucoup de femmes se sont laissées aller, sauf celles à qui Allah a fait miséricorde. 

 

Concernant l'expression "les on-dit", Ibn 'Abd Al-Barr Yusuf ibn 'AbdAllah a dit dans Tamhid (21/289) : 

 

"Le sens de l'expression "les on-dit", et Allah est plus savant, est le suivant :

Parler de choses futiles rapportées par les gens, choses qui le plus souvent sont de la médisance, de la frivolité et du mensonge.

Or toute personne qui pratique les ont-dit avec les gens du peuple sombrera un jour ou l'autre dans la fausseté, la médisance et le mensonge.

Et Allah est plus savant." 

 

Extrait du livre : Conseils concernant la femme musulmane p 88

«Nassihati linissa» 

 

Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya - الشيخة أم عبد الله الوادعية

Partager cet article

Oussamah Ben Laden, lion de l'islam ou kharidji ?! (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Oussamah Ben Laden, lion de l'islam ou kharidji ?! (vidéo)

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Abd Allâh Ibn Ahmed An-Najmy - الشيخ عبدالله بن محمد النجمي

Partager cet article

Le mécréant n’est pas un frère pour le musulman

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Le mécréant n’est pas un frère pour le musulman

Question :

 

Un chrétien habite avec moi, il me dit « mon frère » et que « nous sommes frères », et mange et boit avec nous.

 

Ceci est-il permis ou non ?

 

Réponse :

 

Le mécréant n’est pas un frère pour le musulman, Allah a dit (traduction rapprochée) :

 

« Les croyants ne sont rien moins que des frères. » (1)

 

Et le Prophète a affirmé que : « Le musulman est le frère du musulman. »(2)

 

Le mécréant – juif, chrétien, païen, mazdéen, ou autre – n’est pas un frère pour le musulman, et il est interdit d’en faire un compagnon ou un ami.

 

Néanmoins, s’il lui arrive parfois de manger avec lui, tout en évitant d’en faire un camarade ou un intime, à l’occasion d’un repas collectif et occasionnel, il n’y a pas d’objection à cela.

 

Quant à en faire un compagnon [perpétuel] avec lequel on s’assoit [tout le temps] et on mange [à chaque repas], ce n’est pas permis.

 

Car Allah a rompu l’alliance et l’amour entre les musulmans et les mécréants ; Il dit dans Son illustre Livre (traduction rapprochée) :

 

« Certes, vous avez eu un bel exemple (à suivre) en Abraham et en ceux qui étaient avec lui, quand ils dirent à leur peuple : « Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d'Allah. Nous vous renions. Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah seul. » »(3)

 

Et Il dit (traduction rapprochée) :

 

« Tu ne trouveras pas de peuple croyant en Allah et au Jour Dernier, aimer ceux qui s’opposent à Allah et à Son Messager, fussent-ils leur père, leurs fils, leurs frères ou les gens de leur tribu.. » (4)

 

Il incombe donc au musulman de désavouer le polythéisme et ses adeptes, et les détester pour Allah.

 

Mais il ne doit pas leur faire de tort, ni leur nuire ou transgresser leurs droits sans raison légale, tant qu'ils ne sont pas en guerre contre nous, sans pour autant les considérer comme des amis ou des frères.

 

Et si, d’aventure, il lui arrive de manger avec eux lors de repas collectifs et occasionnels, sans éprouver à leur égard amitié, ni alliance, ni amour, alors il n'y a pas de mal.

 

Il est important pour le musulman d’avoir une bonne attitude à l’égard des mécréants, si toutefois ils ne sont pas en conflit avec les musulmans, en adoptant un comportement islamique qui se traduit par la garantie du dépôt, l’absence de fraude, d’escroquerie et de mensonge.

 

Et si un désaccord survient entre eux, il discute alors avec lui de la meilleure façon, et se conduit avec équité lors de dispute, en application de la parole d’Allah (traduction rapprochée) :

 

« Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre, sauf ceux d'entre eux qui sont injustes. »(5)

 

Il est prescrit au musulman de les inviter au Bien et de les conseiller, tout en étant patient à leur égard, en observant des actes de bon voisinage et des paroles agréables, conformément à la parole d’Allah (traduction rapprochée) :

 

« Par la sagesse et la bonne exhortation, appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. »(6)

 

Et à Son autre parole (traduction rapprochée) :

 

« … De tenir des propos bienveillants aux gens »(7)

 

Ainsi qu'au hadith du Prophète, paix et bénédiction d'Allah sur lui : 

 

« Celui qui indique un bien aura la même récompense que celui qui l’accomplit. » 

 

Les versets et les hadiths sont nombreux sur ce sujet.

 

(1) Sourate Les appartements (Al-hujurât), v.10.

(2) Unanimement reconnu authentique.

(3) Sourate L'éprouvée (Al-mumtahana), v.4.

(4) Sourate La discussion (Al-mujâdala), v.22.

(5) Sourate L'araignée (Al-‘Ankabût), v.46.

(6) Sourate Les abeilles (An-Nahl), v.125.

(7) Sourate La vache (Al-Baqara), v.83.

 

Majmû‘ fatâwa Ibn Bâz, t.3, p.1046.

copié de fatawaislam.com

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Je me repends et je refais le péché (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Je me repends et je refais le péché (audio)

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Les conséquences de l'abandon de la langue arabe

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les conséquences de l'abandon de la langue arabe

L’imam Ach-Chafi’i رحمه الله a dit :

 

«Les gens ne sont devenus ignorants et n’ont divergé entre eux, qu’en abandonnant la langue arabe en s’orientant vers la langue d’Aristote.»

 

As-Suyūṭī - صون المنطق و الكلام في فني المنطق و الكلام - p. 15

Publié par citationssalafssalih.com

قال الشافعي رحمه الله

 ما جهل الناس ولا اختلفوا إلا لتركهم لسان العرب وميلهم إلى لسان ارسطاطاليس

Partager cet article

Le marché du paradis et tout ce qu'il contient

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Le marché du paradis et tout ce qu'il contient

Selon Anas ibn Malek, l'Envoyé d'Allâh (salut et bénédiction sur lui a dit) :

 

"Dans le paradis il y a un marché auquel ses habitants se rendront tous les vendredis.

La bise souffle du nord sur leur visage et sur leurs habits, les rafraîchissant et les embellissant.

Ils retourneront vers leurs femmes.

Leur beauté s'amplifiera.

Leurs femmes diront : "Par Allâh vous êtes encore plus beaux."

Et les hommes de répondre : votre beauté s 'est également amplifiée.""

Rapporté par Mouslim.

 

Rapporté par Imam Ahmed : "Il y aura des dunes de musc. Dès qu'ils sortiront la bise soufflera pour les imprégner.''

 

Extrait : Le paradis - Hadi Al Arwah i'la bilad Al Af'rah

✅ Publié par 3ilmchar3i.net

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Partager cet article

Fais preuve de patience face aux épreuves... (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Fais preuve de patience face aux épreuves... (audio)

Allah Le Très-Haut nous dit dans la sourate Al 'ankabut (l'araignée verset 2) :


أَحَسِبَ النَّاسُ أَن يُتْرَكُوا أَن يَقُولُوا آمَنَّا وَهُمْ لَا يُفْتَنُونَ
وَلَقَدْ فَتَنَّا الَّذِينَ مِن قَبْلِهِمْ فَلَيَعْلَمَنَّ اللَّـهُ الَّذِينَ صَدَقُوا
وَلَيَعْلَمَنَّ الْكَاذِبِينَ

 

(Traduction rapprochée)
 
"Les gens pensent-ils qu'on va les laisser dire : "Nous avons la Foi" sans les éprouver ? Nous avons certes éprouvé ceux qui vécurent avant eux ainsi Allah connait les véridiques et les menteurs."

 
Ce verset met en lumière que les croyants se doivent d'être éprouvés, ceci découle des lois universelles et sages du Seigneur des cieux et de la terre.

 

L'audio ci-dessous tiré des perles du Shaykh Sâlih Al-Fawzân qu'Allah le préserve traite de ce sujet :

 

Les épreuves et comment le croyant se doit de les affronter

 

Durée totale : 32 minutes environ.

Langues : arabe/français.

Traduction et préparation : Sulaymân Abû-Maryam (qu'Allah nous préserve tous et accorde à tout muslim la rectitude et Son pardon).

Récitation Coranique : Yâssir Ad-Dawsari qu'Allah le préserve.

 

 Publié par audio-sunnah.com

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Lire sourate al-kâfiroun (سُوۡرَةُ الکافِرون) avant de dormir

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Lire sourate al-kâfiroun (سُوۡرَةُ الکافِرون) avant de dormir

Parmi les sounans délaissées par beaucoup et permettant de s'écarter du Shirk, le fait de réciter avant de dormir, sourate Al Kâfiroun.


Abou Farwah rapporte que le Messager d'Allah a dit à un homme :

 

" Lis avant de t'endormir : Qoul yâ Ayyouâ-l-Kâfiroun (Sourate Al Kâfiroun) car c'est un désaveu du Shirk"

Rapporté par Al Bayhaqî et authentifié par Sheykh Albânî (Sahîh Al Jâmi' 1161)

 

Qu'Allah nous préserve du Shirk et qu'Il nous fasse mourir monothéiste !

 

Traduction sounnah-publication.com

Partager cet article

Attitude à adopter face l’ignorance de certaines femmes musulmanes dévergondées

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Attitude à adopter face l’ignorance de certaines femmes musulmanes dévergondées

Question :

 

Nous sommes des jeunes résidents en Europe et il arrive parfois que des femmes dévergondées viennent à la mosquée, afin de nous questionner en ce qui concerne leur religion.

 

Notamment pendant le mois de Ramadan et lors des fêtes (‘Aid).

 

De là, les gens se sont mis à diverger concernant le comportement à avoir avec elles.

 

Certains optent pour la dureté, d'autres refusent de leur adresser la parole afin qu’elles puissent se rendre compte de la dépravation dans laquelle elles se trouvent, et d'autres se chargent de les conseiller.

 

Quelle est donc l'attitude appropriée à adopter face à ces femmes ?

 

Éclairez nous, qu'Allâh vous accorde la droiture.

 

Réponse :

 

Premièrement, ceci n’est que le fruit du fait de résider en terre de mécréance.

 

Les hommes s’y corrompent et les femmes s’y pervertissent.

 

Du fait de demeurer au beau milieu du laxisme, de la débauche et de la perdition manifeste en ces pays, il devient très difficile pour la femme de s’accrocher à sa religion comme il se doit.

 

C’est notamment pour cela que le Messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم rendit la hijrah obligatoire.

 

Allâh a ordonné cette émigration depuis la terre de mécréance afin que l’individu puisse appliquer sa religion, ce qui le cas échéant, peut devenir extrêmement difficile.

 

En effet, même s’il s’avère être véridique et sincère envers Allâh dans sa pratique, il lui serait difficile de pratiquer sa religion comme il se doit en terre de mécréance.

 

Comment pourrait-il en être autrement alors qu’il est faible, impuissant et malade dans sa religion ?

 

Toute cette débauche présente chez ces femmes à l’heure actuelle n’est due qu’au fait de résider dans ces pays.

 

Ces pays d’humiliation, de perversité, de bassesse, d’absence de jalousie et tout ce que l’on peut trouver comme avilissement en occident.

 

Cette absence de jalousie que l’on trouve chez les européens, et résultant de la viande de porc qu’ils consomment.

 

Cet être comptant parmi les animaux des plus abjects et vide de jalousie.

 

Ne serait-ce que le singe, le lion, ou d’autres parmi les volatiles ressentent de la jalousie envers leurs conjointes, alors que les européens, eux, sont d’une même nature que celle du porc.

 

Je ne sais pas comment quelqu’un peut vivre si indignement et dans un milieu si mauvais.

 

Ainsi, parmi les conséquences de tout cela, on voit la femme venant à la mosquée tout en étant dépravée, pleine de laisser aller.

 

S’il s’avère qu’elle fut déjà conseillée et que le jugement d’Allâh au sujet du voile légiféré lui fut clarifiée mais qu’elle persiste, alors il faut opter pour davantage de sévérité dans le conseil en lui disant:

 

«Comment peux-tu te permettre de persister à t’habiller ainsi dans cet accoutrement qui est illicite en Islam, et sachant pertinemment qu’Allâh a légiféré le hijab ?!»

 

Il faut lui enseigner que : «Celui (le Prophète صلى الله عليه وسلم) qui t’es venu avec l’Islam, t’a appris comment t’habiller, comment porter le hijab !»

 

Si elle s’avère être ignorante et ne s’obstine pas à vouloir rester dans cet état, il faut donc lui apprendre avant toute chose et faire preuve de patience avec elle.

 

Répondre à ses questions et que cela puisse lui être profitable, baraka’Llahu fikum.

 

Il incombe de la sortir de l’égarement et de l’ignorance.

 

Tiré de la cassette ' liqa maftouh 4/2/2005

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

Différentes sagesses quant à l'envoi des messagers

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Différentes sagesses quant à l'envoi des messagers

Allâh a envoyé sur terre des Messagers pour répondre à trois sagesses :

 

Établir la preuve

 

Allâh تعالى dit :

 

 

رُّسُلاً۬ مُّبَشِّرِينَ وَمُنذِرِينَ لِئَلَّا يَكُونَ لِلنَّاسِ عَلَى ٱللَّهِ حُجَّةُۢ بَعۡدَ ٱلرُّسُلِ‌

 

(traduction rapprochée)

 

"En tant que messagers, annonciateurs et avertisseurs, afin qu'après la venue des messagers, il n'y eût pour les gens point d'argument devant Allâh" (Sourate An-Nissâ verset 165)

 

Par miséricorde 

 

Et cela d'après la parole d'Allâh تعالى :

 

وَمَآ أَرۡسَلۡنَـٰكَ إِلَّا رَحۡمَةً۬ لِّلۡعَـٰلَمِينَ

 

(traduction rapprochée) 

 

"Nous ne t'avons envoyé que pour que tu sois une miséricorde pour l'univers" (Sourate Al-Anbiya verset 107)

 

Éclaircir le chemin permettant d'arriver à Allâh تعالى

 

Car l'être humain ne peut connaitre ce qu'Allâh lui a rendu obligatoire d'accomplir avec précision que par l'intermédiaire des messagers.

 

القول المفيد على كتاب التوحيد - page 27/28

 Publié par sounnah-publication.com

Cliquer pour agrandir

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Quand y a-t-il mixité dans une maison avec la belle famille ? (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Quand y a-t-il mixité dans une maison avec la belle famille ? (audio)

 

Question :

 

Une sœur de France dit qu’elle aimerait savoir quand a lieu la mixité :

 

Est-ce que cela se produit si je suis dans la maison avec le frère de mon mari d'une manière générale ou bien si je me trouve dans une pièce particulière avec lui ?

 

Réponse :

 

S'il y a dans la maison des gens qui ne font pas partie de ses mahrams et qu’il y a aussi des mahrams parmi les hommes, et que la femme est vêtue du voile légiféré dans la législation islamique, alors, il n'y a pas de mal.

 

Quant à l’isolement, c'est à dire que des étrangers s’isolent avec elles, cela n’est pas permis même si elle est vêtue du voile légiféré dans la législation islamique, et ce, conformément au hadith suivant :

 

« Il n’y a pas un homme qui s’isole avec une femme, sans que satan ne soit le troisième avec eux. »

 

Donc, l'isolement n'est pas permis, même si la femme, qui est étrangère à cette homme, est vêtue du voile. (cet homme n'est pas son mahram, c'est à dire, que cette femme n'est ni son épouse, ni sa fille, ni sa sœur, ni sa nièce, ni sa mère, ni sa tante, ni sa grand-mère)

 

Par contre, si elle porte le voile légiféré, et qu’elle a un mahram et qu'il y a un étranger dans la maison, alors, il n'y a pas de mal, à condition qu’elle ne soit pas complaisante avec lui dans la discussion et le dialogue, bien au contraire, elle préserve sa langue afin de ne pas être un chemin menant à la perversion.

1016617uipkf5lzo1 

Question :

 

Une autre sœur pose la question en disant :

 

J'aimerai savoir quand a lieu la mixité, est-ce lorsque je me trouve dans la maison avec le frère de mon mari d'une manière générale ?

 

Ou bien si je suis dans la même pièce que lui ? 

 

Réponse de Ach-Chaykh Soulaymane Ar-Rouhayli :

 

Elle veut peut-être parler de l'isolement ? 

 

Question :

 

Non, elle veut parler de la mixité. 

 

Réponse :

 

Elle veut peut-être parler de l'isolement ? 

 

Question :

 

Non, elle veut parler de la mixité. 

 

Réponse :

 

Bien. Concernant la mixité, par exemple, le fait qu'elle s'assoit avec le frère de son mari, en présence de son mari, vêtue du voile islamique et qu'elle se comporte de manière correcte, cela n'est pas de la mixité !

 

Et cela n'est pas interdit ! 

 

Ce qui est interdit, c'est qu'il (le beau-frère) s'isole avec elle, ou qu'elle s'assoit avec lui, en présence de son mari et d'autres personnes, sans être vêtue du voile islamique et de qu'elle se comporte de manière incorrecte, alors, cela rentre dans les interdits qui ne sont pas permis ! 

 

Question :

 

Barakallahou fikoum.

Chaykh, c'est à dire que si elle est vêtue du voile islamique et qu'elle se comporte de manière correcte, et qu'elle s'assoit avec son mari et le frère de son mari, cela n'est pas considéré comme de la mixité ? 

 

Réponse : 

 

Ce n'est pas de la mixité et il y a aucun mal d'un point de vue de la législation islamique.

 

Sauf dans le cas où cet homme commet quelque chose de détestable, comme par exemple le fait qu’il la regarde longuement, ou quelque chose de ce genre, c'est à dire, si une chose détestable est commise, alors, c'est autre chose. 

 

Mais, d'une manière générale, le fait que la femme s'assoit avec son mari et le frère de son mari, vêtue du voile islamique et qu’elle se comporte de manière correcte, cela n'est pas interdit par la législation islamique. 

 

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali - الشيخ زيد بن محمد بن هادي المدخلي

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî  - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Publié dans Famille - أهل

Partager cet article

Mise en garde contre le qotbî de Outhmân Khamîss (audio en arabe)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Mise en garde contre le qotbî de Outhmân Khamîss (audio en arabe)

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Hamad Ibn Ibrahim Al Outhmân - الشيخ حمد بن إبراهيم العثمان

Partager cet article

Celui qui fume et qui veut lire le coran

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Celui qui fume et qui veut lire le coran

Question :

 

Un homme consomme du Qat (c’est une drogue qu’on mâche généralement), il fume des cigarettes et la chicha.

 

Et alors qu’il fume, il veut lire le Qur’an pour avoir une récompense le temps qu’il est assis.

 

Sachant que lorsqu’il lit, il éteint la cigarette mais le Qat reste dans sa bouche.

 

Cela est-il permis ou non ?

 

Et a-t-il une récompense pour sa lecture ou commet-il un péché ?

 

Réponse :

 

La lecture du Qur’an alors que le Qat est dans sa bouche est un péché, et c’est un manque de respect envers le Qur’an, car l’ivresse (procurée) par la Qat est prouvée et il n’y a aucun doute sur cela.

 

Et tout ce qui enivre, il est interdit de le manger ou de le boire.

 

Sachant que la cigarette ou la chicha, même s’il les éteint, l’odeur reste dans la bouche, et il n’est pas permis de joindre entre le bon et le mauvais.

 

Donc, celui qui lit le Qur’an en ayant du Qat dans la bouche a manqué de respect envers le Qur’an, qu’il craigne Allah et délaisse, le Qat, la cigarette, la chicha et qu’il honore le Livre d’Allah, car c’est la Parole d’Allah et il n’est pas à l’abris qu’Allah l’humilie dans le feu (pour son acte), et le secours est auprès d’Allah.

 

Source : Fath Ar-rab Al-Wadûd (p.141-144)

copié de salafs.com

 

Cheikh Ahmad Ibn Yahya An-Najmi - الشيخ أحمد بن يحيى النجمي

Partager cet article

La coloration des sourcils par une couleur qui ressemble à celle de la peau

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La coloration des sourcils par une couleur qui ressemble à celle de la peau

Question n° 11168 :

 

Quelle est la disposition relative à la coloration des sourcils par une couleur qui ressemble à celle de la peau ?

 

Réponse de Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine :

 

Louange à Allah 

 

Il n’y a pas de mal, parce que la permisson est l’origine pour toute chose sauf s’il y’a la preuve dans le Coran et la Sunna qui l’interdit ou la désapprouve.

 

Extrait des Fatwa de son éminence cheikh ibn Outhaymine, Revue Ad- Da’wa, n° 1741, 7/2/1421 H. 36.

copié de saliha.forumactif.net

Blondir les sourcils en appliquant la couleur en haut et sous les sourcils, de façon que cela devient identique à l'épilation

 

Question :

 

Dernièrement il est devenu répandu chez les femmes, de blondir les sourcils en appliquant la couleur en haut et sous les sourcils, de façon que cela devient identique à l'épilation et la coupe des sourcils, chose qui certes est une imitation aux occidentales, sans parler du risque que représente cette substance utilisée sur les poils et les conséquences dangereuses subséquentes sur le plan médical, quel est l'avis religieux concernant cette pratique?

 

Donnez-nous une Fatwa qu'Allah vous récompense, sachant que la majorité des femmes demandent lorsque nous les conseillons de voir une fatwa rédigée et non verbale, nous souhaitons, qu'Allah vous protège, que vous délivriez une Fatwa, en implorant Allah (Exalté soit-Il) de la rendre profitable, en protégeant à cette nation sa religion, Il est responsable de ce faire et en est Seul Capable.

 

Réponse du Comité permanent [des savants] de l'Ifta :

 

Blondir le haut et le bas des sourcils de la manière citée n'est pas permise, parce que cela est de nature à changer la création d'Allah (L'Exalté), et sa ressemblance à l'épilation religieusement interdite, puisque le but recherché est le même ainsi que le sens, cette pratique est d'autant plus interdite si elle vient en guise d'imitation et de ressemblance aux mécréants, ou qu'elle cause des dégâts au corps ou aux poils, suivant cette parole d'Allah (L'Exalté) (traduction rapprochée) :  

 

"Et ne vous jetez pas par vos propres mains dans la destruction."

 

Et cette parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) :  

 

"Pas de nuisance ni de malfaisance."

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La Fatwa numéro (21778)

(Numéro de la partie: 24, Numéro de la page: 104)

traduit par alifta.net

 

س: انتشر في الآونة الأخيرة بين أوساط النساء ظاهرة تشقير الحاجبين، بحيث يكون هذا التشقير من فوق الحاجب ومن تحته بشكل يشابه بصورة المطابقة للنمص، من ترقيق الحاجبين، ولا يخفى أن هذه الظاهرة جاءت تقليدًا للغرب، وأيضًا خطورة هذه المادة المشقرة للشعر من الناحية الطبية، والضرر الحاصل له، فما حكم الشرع في مثل هذا الفعل؟ أفتونا مأجورين، علمًا بأن الأغلبية من النساء عند مناصحتها تطلب ما كتب من اللجنة وترد الفتوى الشفهية، فنرغب حفظكم الله إصدار فتوى، سائلين الله عز وجل أن ينفع بها ويحفظ لهذه الأمة دينها إنه ولي ذلك والقادر عليه
ج: تشقير أعلى الحاجبين وأسفلها بالطريقة المذكورة لا تجوز؛ لما في ذلك من تغيير خلق الله سبحانه، ولمشابهته للنمص
المحرم شرعًا، حيث إنه في معناه، ويزداد الأمر حرمة إذا كان ذلك الفعل تقليدًا وتشبهًا بالكفار، أو كان في استعماله ضرر على الجسم أو الشعر، لقول الله تعالى:  وَلاَ تُلْقُوا بِأَيْدِيكُمْ إِلَى التَّهْلُكَةِ وقوله صلى الله عليه وسلم:
 لا ضرر ولا ضرار

وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

الفتوى رقم - 21778

(الجزء رقم : 24، الصفحة رقم: 104)

 

الفتوى رقم ( 21778 )

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Partager cet article

Mise en garde contre le fléau du takfir (dossier-vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Mise en garde contre le fléau du takfir (dossier-vidéo)

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article