Catégories

4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 10:56
Allah l'écrit parmi les gens du paradis

D'après Abou Said Al Khoudri (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit :

 

« 5 choses, celui qui les fait dans une journée, Allah l'écrit parmi les gens du paradis :

 

-celui qui visite un malade,

-celui qui assiste à une cérémonie funéraire,

-qui jeûne un jour,

-va au jumu'a

-et affranchit un esclave ».

 

(Rapporté par Ibn Hibban et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°686)

 

عن أبي سعيد رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم

خمس من عملهن في يوم كتبه الله من أهل الجنة من عاد مريضا وشهد جنازة وصام يوما وراح إلى الجمعة وأعتق رقبة

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Paradis Enfer الجنة و جهنم و يوم القيامة
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 10:55
Le mérite de garder le silence

L’imam Abou Hatim ibn Hibban al-Bassati a dit dans son livre “Rawdatul uqala wa nuzhatul fudhala” (p.45) :

 

« Il incombe à la personne douée de raison de garder le silence jusqu’à ce qu’elle soit obligée de parler.

 

Qu’ils sont nombreux ceux qui regrettent après avoir parlé, et peu nombreux ceux qui regrettent d’avoir gardé le silence.

 

La personne dont le malheur est le plus durable et l’épreuve est la plus grande est celle dont la langue est bavarde. »

 

[Muntaqi min kitab Rawdatul-'Uqala p.24]

 

قال ابن حبان البستي في كتابه “روضة العقلاء و نزهة الفضلاء

الواجب على العاقل أن الصمت إلى أن يلزمه التكلم فما أكثر من ندم إذا نطق وأقل من يندم إذا سكت

وأطول الناس شقاء وأعظمهم بلاء من ابتلي بلسان مطلق وفؤاد مطبق

[المنتقى من كتاب روضة العقلاء ونزهة الفضلاء  ص24]

 

copié de citationssalafssalih.com

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Comportement - أخلاق و آداب
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 10:55
Satan dit à la femme...

Hassan Ibn Salih nous dit :

 

"J'ai entendu dire que Satan a dit à la femme :

 

Tu es la moitié de mes troupes et tu es la flèche que je lance et je ne me trompe pas.

 

Tu es le lieu de mon secret et tu es également envoyée pour mes besoins"

 

Mentionné dans Talbis Ibliss - Ibn Al Jawzi - page 46

copié de alhouda.forumactif.com

 

Imam Jamal Ad-Din Abu al-Faraj Ibnoul Jawzih - الإمام أبي الفرج عبد الرحمن بنُ عليّ بن الجوزي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 10:53
«...La terre de notre pays et la salive de l'un de nous, guériront notre malade...»

Question :

 

Il est mentionné dans le Sahîh d'Al-Boukhârî d'après `A'îcha (Qu'Allah soit satisfait d'elle) que  Le Prophète (Salla Allah 'Alaihi Wa Sallam) faisait la Roqya en disant sur le patient :

 

"Au nom d'Allah... la terre de notre pays et la salive de l'un de nous, guériront notre malade, par la grâce du Seigneur".

 

La question est de savoir si sa parole "avec la salive de certains parmi nous" démontre la particularisation de certaines au détriment des autres ?

 

Je souhaite également auprès de votre éminence de bien vouloir expliquer les modalités correctes pour mettre ce hadith en pratique.

 

Réponse :

 

Ce hadith doit être saisi dans son sens propre.

 

Il s'agit pour celui qui fait la Roqya de mouiller son doigt avec sa salive, toucher la terre avec ce doigt et essuyer l'endroit de la douleur avec le même doigt en récitant cette invocation.

 

La majorité des oulémas pensent que cette manière s'applique à tout faiseur de Roqya et à toute terre.

 

D'autres pensent que cela est spécifique au Prophète d'Allah et à la terre de Médine.

 

Le premier avis est valide à cause de l'absence de ce qui le spécifie.

 

Allah est Omniscient.

 

Fatwa N° (19304)

(Numéro de la partie: 1, Numéro de la page: 78)

traduit par alifta.net

 

رقية الرسول صلى الله عليه وسلم تربة أرضنا بريقة بعضنا هل المقصود تخصيص البعض دون الآخر

س 1: ورد في (صحيح البخاري ) عن عائشة رضي الله عنها،  أن النبي صلى الله عليه وسلم كان يقول للمريض: بسم الله، تربة أرضنا، بريقة بعضنا، يشفى سقيمنا، بإذن ربنا  . والسؤال: هل قوله:  بريقة بعضنا  تدل على تخصيص البعض دون البعض الآخر؟ كما آمل من سماحتكم شرح الطريقة الصحيحة لتطبيق هذا الحديث عمليًّا

ج 1 : هذا الحديث على ظاهره، وهو أن يعمد الراقي إلى بلِّ أصبعه بريق نفسه، ثم يمس بها التراب ، ثم يمسح بأصبعه على محل الوجع قائلاً هذا الدعاء

وأكثر العلماء على أن هذه الصفة عامة لكل راقٍ ولكل أرض. وذهب بعضهم إلى أن ذلك مخصوص برسول الله وبأرض المدينة . والصحيح هو الأول لعدم المخصص. والله أعلم

(الجزء رقم : 1، الصفحة رقم: 78)

الفتوى رقم - 19304

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 10:52
La règle de base est que l'homme est injuste et ignorant

On questionna Sheikh Rabi' Ibn Hadî al Madkhalî-l'épine dans la gorge des hizbis et des gens de l'innovation comme suit :

 

Est-ce qu'à l'origine en ce qui concerne les gens ils sont sur la Sunnah ? 

 

Réponse :

 

Comment est-ce que la règle de base est que les gens sont sur la Sunnah alors que nous avons parmi nous les Rawafid, les Baatiniyah et nous avons aussi parmi nous les Communistes et nous avons parmi nous les hizbiyouns et nous avons parmi nous chaque type de groupe ? 

 

Comment est-ce que la règle de base les concernant est qu'ils sont sur la Sunnah ?

 

Qui a dit ces mots ?

 

Et Ibn Taymiya  a réfuté celui qui dit que la règle de base concernant le Muslim est qu'il est droit, juste, honnête (al 'adâlah).

 

Il dit que c'est une parole fausse car ALLAH dit concernant l'être humain qu'il est injutse et ignorant (traduction rapprochée) :

 

"Nous avions proposé aux cieux, à la terre et aux montagnes la responsabilité (de porter les charges de faire le bien et d'éviter le mal). Ils ont refusé de la porter et en ont eu peur, alors que l'homme s'en est chargé; car il est très injuste [envers lui-même] et très ignorant" (sens approché de la sourate 33 verset 72) 

 

Par conséquent, la règle de base est qu'il est injuste et ignorant celà signifie que son entrée en Islam ne lui confère pas l'integrité, l'honnêteté, la justice (العدالة - al 'adâlah) comme l'a dit Ibn taymiya.

 

Comment est-ce que la base concernant les gens qui sont dans différents endroits (villes..) où il y'a de grandes confusions et où la plupart des gens sont sur autre chose que la Sunnah, comment est ce que la règle de base sur eux est qu'ils sont sur la Sunnah. 

 

Cependant si tu connais une personne qui vient d'une école spécifique salafie (par exemple il a une place de professeur), alors il faut avoir une bonne opinion de lui ainsi nous pensons du bien de lui. 

 

Cependant quant au monde entier qui devient une place de grande confusion, et tu ne connais pas une personne d'une autre (ce sur quoi ils sont) alors vous devriez connaître la personne sur la verité.

 

Et cette pour cette raison qu'ils (Salafs) avaient l'habitude de dire :

 

" En verité, cette science est une religion, regardez donc de qui vous la prenez" 

 

Quant à l'opinion que la règle de base concernant les gens est qu'ils sont sur la Sunnah alors dans ce cas tu devrais prendre de chaque personne et de son frère (par exemple chaque Tom, Dick et Harry) 

 

Et Ibn Sirîne  dit :

 

"En verité les gens ne demandaient pas à propos de l'isnad mais quand la fitnah s'est produite, (et la fitnah n'était pas comme celle de notre époque, elle était réellement plus faible qu'elle) Ils commencèrent à dire nommez nous vos hommes.

Si il était des gens de la Sunnah ses paroles étaient acceptée et si il était parmi les gens de l'Innovation ses paroles étaient rejetées" 

 

Nous demandons à Allah qu'Il vous garantisse le succès ainsi qu'à nous et que les gens de la Sunnah augmente, cependant les déclarations qui nous sont envoyées sans aucune contrainte,il n'est pas désirable pour elles d'être repoussées"

(k7 rencontre avec les gens du Yemen pris sur salafipublications)

copié de darwa.com

 

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Comportement - أخلاق و آداب
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 10:50
La femme a besoin d’exhortations et de conférences

Question :

 

Est-il permis pour les femmes de se rendre à la mosquée et d’assister aux conférences ?

 

Réponse :

 

Oui, il est permis à la femme de se rendre à la mosquée et d’assister aux conférences, ceci dit, en étant couverte et en se tenant derrière les hommes, comme le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) l’a dit :

 

« Le meilleur rang pour les hommes est le premier et le plus mauvais est le dernier ; et le meilleur rang pour les femmes est le dernier et le plus mauvais est le premier. »

Rapporté par Muslim

 

C’est une bonne chose que les femmes se rendent aux mosquées pour assister aux conférences religieuses, en veillant à se séparer des hommes.

 

Il est demandé aux prêcheurs de réserver une exhortation spécialement aux femmes, comme le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) consacrait spécialement aux femmes une exhortation le jour de « al-‘Aîd », après avoir fait le sermon pour les hommes, il allait faire un sermon, appuyé sur bilâl, pour les femmes.

 

Il faisait donc un sermon qui était un sermon spécifique aux femmes.

 

Cela est une preuve que les femmes ont besoin d’exhortations et de conférences.

 

Il est possible d’éviter les risques en séparant d’un rideau entre l’intervenant et les participantes, afin que ce dernier ne puisse pas les voir.

 

Il lui est tout à fait possible d’écouter leur question et d’y répondre à travers ce rideau qui sert de séparation et d’obstacle. 

 

Al-Mountaqa min Fatâwa du SHeikh Sâlih al-Fawzân, 3/439

copié de manhajulhaqq.com

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 22:59
Le conseil se fait en privé

L'Imam Ach Chafi3i رحمه الله a dit :

 

"Celui qui conseille son frère en privé l'a certainement conseillé et embelli.

 

Tandis que celui qui le conseille en public l'a certainement dévoilé et enlaidi."

 

قال الشافعي رحمة الله عليه

من نصح أخاه سراً فقد نصحه وزانه

ومن نصحه علانية فقد فضحه وشانه

 

copié de les-nobles-caracteres.over-blog.com

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 13:58
Tout ce qui est bâtit sur le faux est nul !

Cheykh al Albânî fut questionné, alors qu’il était sorti de la mosquée et alla vers sa voiture.

 

Le questionneur lui demanda :

 

Quel est votre parole sur les associations ?

 

Le Cheykh al Albânî répondit :

 

Ou mettent-elles leur argent ?

 

Le questionneur répondit :

 

Dans la banque !

 

Cheykh al Albânî rahimahoullah répondit :

 

Tout ce qui est bâtit, construit sur le faux, cela est caduc, nul.

 

Ensuite il est monté dans sa voiture.

 

 رقم (792) منسلسلة الهدى والنور

وسئل – رحمه الله - ( وكان خارجًا من المسجد , وذاهبًا إلىسيارته

قال السائل : ما قولكم في الجمعيات ؟

قال الشيخ : أين تضعأموالها ؟؟

السائل : في البنك

فقال – عليه رحمة الله - : ما بني علىباطل فهو باطل

( ثم ركب سيارته)

شريط أسئلة السيارة

 

Cheykh al Albânî dit cela dans la cassette numéro 792 de silsilah al houdah wa nour. Cassette intitulé des questions dans la voiture.

Traduit par Zayd abou Leylâ al Albânî

copié de kitab-wa-sounnah.over-blog.com

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 22:54
Le jihâd de la femme

Le Jihad de la Femme est le Pélerinage (Visite Pieuse)

 

L'imam Al-Bukhary rapporte :

 

D'après 'Aïsha (radhiyaLlâhou 'anha) que cette dernière a demandé la permission au prophète (sallaLlâhou 'alayhi wa sallam) de participer au jihad et qu'il lui répondit :

 

"Votre jihad à vous les femmes, est le Pélerinage (Visite Pieuse) ".

 

Source: Tiré de "Nasihati linnisa" de umm 'abdillah al wadi'iyya.

copié de islampur.forumactif.com

 

Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya - الشيخة أم عبد الله الوادعية

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Djihâd - الجهاد في سبيل الله
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 22:39
Le récit de Isâ عليه السلام

Ibn Asâkir rapporte d'après [...] Abd Allâh Ibn Awsajah :

 

Allâh a révélé à Isâ Ibn Maryam :

 

"Fais de Moi ton souci principal dans ce bas-monde et une réserve pour toi dans ton voyage vers l'au-delà.

 

Rapproche-toi de Moi par des actes surérogatoires et Je t'aimerai et ne prends pas d'alliés en dehors de Moi, sinon Je t'abandonnerai.

 

Patiente dans l'épreuve et accepte le décret divin.

 

Cherche constamment Mon contentement, car Mon contentement est que Je sois obéi sans jamais être désobéi.

 

Sois proche de Moi et revivifie de ta langue Mon évocation.

 

Que Mon amour soit dans ton coeur.

 

Reste vigilant dans les moments d'insouciance et juge avec perspicacité.

 

Aspire à Moi et crains-Moi, domine ton coeur en Me vouant une crainte révérencielle.

 

Prie la nuit pour Me satisfaire et jeûne le jour, ce sera pour toi une réserve pour le Jour de l'abondance.

 

Rivalise avec autrui dans les oeuvres de bien et fais preuve de reconnaissance pour le bien que l'on te fait où que tu sois.

 

Transmets aux créatures Mes recommandations et juge entre Mes serviteurs avec Ma justice, car Je t'ai révélé un remède contre les insufflations maléfiques contenues dans les poitrines des maladies de l'oubli, et une lueur pour le regard devant le voile de la lassitude.

 

Ne reste pas cloîtré comme si tu étais déjà mort, alors que tu es bien vivant.

 

Ô Isâ Ibn Maryam !

 

Aucune créature ne croit en Moi sans Me craindre et aucune créature ne Me craint sans espérer Ma rétribution.

 

Je te prends à témoin que celui qui agit ainsi, Je le préserve de Mon châtiment tant qu'il ne change et ne transforme pas Mes commandements.

 

Ô Isâ fils de la vierge Maryam !

 

Pleure sur toi-même, aussi longtemps que tu vivras, comme celui qui fait ses adieux à sa famille, quitte ce bas monde laisse les plaisirs à ceux qui les recherchent, en aspire à ce qui est auprès de son Seigneur.

 

Parle avec douceur et répands le salut parmi les gens.

 

Demeure vigilant même lorsque les yeux des pieux sommeillent, devant ce qui va survenir au Jour de la Résurrection comme secousses et horreurs, avant que ni famille ni biens ne soient de quelque utilité ; Enduis tes paupières des cendres de la tristesse lorsque les insouciants rient.

 

Sois patient et espère en Ma rétribution.

 

Reçois la bonne annonce si tu atteints ce que J'ai promis aux patients.

 

Vis au jour le jour en te confiant à Allâh.

 

Vois ce que tu as perdu, en perçois-tu le goût ?

 

Et sais-tu quel plaisir te procurera ce que tu n'as pas eu ?

 

Réjouis-toi en ce monde du strict minimum et mange ce qui est fruste car tu sais où celà finit.

 

Agis en pesant tes actes, car tu seras interrogé.

 

Si tes yeux pouvaient voir ce que J'ai préparé pour Mes alliés les pieux, ton coeur se fendrait et tu rendrais l'âme."

 

قصص الانبياء - L’authentique des récits des prophètes

 Publié par 3ilmchar3i.net

رواه ابن عساكر. وروى ابن عساكر من طريق عبد الله بن بديل العقيلي، عن عبد الله بن عوسجة قال

 أوحى الله إلى عيسى بن مريم: أنزلني من نفسك كهمك، واجعلني ذخراً لك في معادك، وتقرب إليَّ بالنوافل أحبك ولا تول غيري فأخذلك، اصبر على البلاء وارض بالقضاء، وكن لمسرتي فيك، فإن مسرتي أن أطاع فلا أعصى، وكن مني قريباً وأحيي ذكري بلسانك، ولتكن مودتي في صدرك، تيقظ من ساعات الغفلة واحكم في لطيف الفطنة، وكن لي راغباً راهباً وأمت قلبك في الخشية لي، وراع الليل لحق مسرتي وأظم نهارك ليوم الري عندي، نافس في الخيرات جهدك، واعترف بالخير حيث توجهت، وقم في الخلائق بنصيحتي، واحكم في عبادي بعدلي، فقد نزلت عليك شفاء وسواس الصدور من مرض النسيان وجلاء الأبصار من غشاء الكلال ولا تكن حلماً كأنك مقبوض وأنت حي تنفس
يا عيسى بن مريم

ما آمنت بي خليقة إلا خشعت، ولا خشعت لي إلا رجت ثوابي فأشهدك أنها آمنة من عقابي ما لم تغير أو تبدل سنتي
يا عيسى بن مريم

البكر البتول.. أبك على نفسك أيام الحياة بكاء من ودع الأهل وقلا الدنيا وترك اللذات لأهلها وارتفعت رغبته فيما عند إلهه، وكن في ذلك تلين الكلام وتفشي السلام، وكن يقظان إذا نامت عيون الأبرار، حذار ما هو آت من أمر المعاد وزلزال شدائد الأهوال، قبل أن لا ينفع أهل ولا مال، وأكحل عينك بملول الحزن إذا ضحك البطالون، وكن في ذلك صابراً محتسباً، وطوبى لك إن نالك ما وعدت الصابرين، أرج من الدنيا بالله يوم يبعثون وذق مذاقة ما قد حزب منك أين طعمه، وما لم يأتك كيف لذته، فرح من الدنيا بالبلغة، وليكفك منها الخشن الجيب، وقد رأيت إليَّ ما يصير أعمل على حساب فإنك مسؤول، لو رأت عيناك ما أعددت لأوليائي الصالحين ذاب قلبك وزهقت نفسك

Imam Al-Hâfidh Abî al-Fadâ Ismâ-îl Ibn ‘Oumar Ibn Kathîr - الإمام ابن كثير

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Prophètes et messagers - الأنبياء والرسل