compteur de visite

Catégories

14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 21:06
La femme peut-elle donner sa zakat à son mari pauvre ? (vidéo)
 

Cheikh Abou ‘Abdir-Rahman Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i - الشيخ مقبل بن هادي الوادعي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Aumône - الصدقات و الزكاة
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 20:31
Le jugement concernant la polygamie en islam

Allâh – Ta’âla - dit dans Son Saint Livre (traduction rapprochée) :

 

« Et si vous craignez de n’ être pas justes envers les orphelins,... Il est permis d’ épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n’ être pas justes avec celles-ci alors une seule » [1]

 

Sur la base de ce verset – SHeikh Ibn Sa’dî (rahimahullâh) – dit qu’il y a une permission pour celui qui le souhaite de se marier avec une deuxième, une troisième ou une quatrième femme sans aller au-delà.

 

Mais la condition est d’être juste et équitable avec elles [2]

 

Ce texte autorise la polygamie.

 

Le noble verset l’a autorisée et indiqué que l’homme peut épouser une ou deux ou trois ou quatre femmes en même temps et ne peut pas dépasser quatre épouses.

 

C’est l’explication que l’exégète et les jurisconsultes ont fait des versets et leur avis a fait l’objet d’un consensus unanime des musulmans.

 

La permission en Islâm de la polygamie est basée sur deux conditions :

 

-Premièrement : l’équité prescrite par la parole d’Allâh – Ta’âla - citée plus haut.

 

Ce verset indique que l’équité est une condition pour l’autorisation de la polygamie.

 

Si l’on craint de ne pas être équitable à l’égard des épouses en cas de polygamie, on doit se contenter d’une seule épouse.

 

L’équité requise consiste à assurer le même traitement à ses épouses par rapport aux dépenses, à l’habillement, à la cohabitation et à d’autres affaires matérielles que l’on peut maîtriser. S’agissant de l’équité dans l’amour et les sentiments du coeur, on n’est pas tenu de l’appliquer.

 

On ne la lui demande pas parce qu’il n’en est pas capable.

 

C’est la signification de la parole d’Allâh – Ta’âla (traduction rapprochée) :

 

« Vous ne pourrez jamais être équitables entre vos femmes, même si vous en êtes soucieux. » [3].

 

-Deuxièmement : la capacité d’assurer la prise en charge vitale des épouses.

 

Il n’est pas permis d’accorder dans la Législation une chose à une épouse sans l’accorder aux autres [4].

 

Aussi, celui qui craint d’être injuste comme indiqué dans le verset (traduction rapprochée) :

 

« mais, si vous craignez de n’ être pas justes avec celles-ci alors une seule »

 

ne doit pas ajouter d’épouse.

 

Ibn Kathîr (rahimahullâh) a expliqué cela dans son commentaire [5] du verset et appuie le verset à cela : « Vous ne pourrez jamais être équitable entre vos femmes, même si vous en êtes soucieux. » [6]

 

Les savants de Lajnah ad-Dâ-ima disent que le fait d’être juste et équitable entre les épouses est obligatoire, et cela s’applique sur les vêtements, la nourriture, la cohabitation et autres.

 

Et cela est un fondement et il faut craindre Allâh – Ta’âla – sur cela et être juste avec elle [7]

 

[1] Coran, 4/3

[2] Tayssir ul-Karîm al-Rahmân fî tafsîr Kallâm al-Manân du SHeikh Ibn Sa’dî, 1/275

[3] Coran, 4/129

[4] Al-Fiqh al-islâmî wa Adillatuh, 9/6669-6670

[5] Tafsîr al-Qor’ân al-‘Adhîm de Ibn Kathîr, 2/212

[6] Coran, 4/129

[7] Fatâwa Al-Lajnah Ad-Dâ-ima lil-Bouhouth Al-’Ilmiyyah wal-Iftâ, 19/180

 

copié de manhajulhaqq.com

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 18:55
Le repentir d'Abou Hurayrah رضي الله عنه pour sa fatwa au sujet d'une femme adultère (vidéo)
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Compagnons et tabi'un - صحابة و التابعون
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 18:26
Mon mari m’humilie souvent devant mes enfants

Question :

 

Je suis mariée depuis près de vingt-cinq ans et mère de plusieurs enfants, garçons et filles.

 

J’ai beaucoup de problèmes avec mon mari qui m’humilie souvent devant mes enfants ou devant des personnes proches ou éloignées et ne me respecte jamais, sans raison.

 

Je ne suis tranquille que lorsqu’il est absent de la maison.

 

Cet homme me fait subir tout ceci sachant qu’il fait la prière et qu’il craint Allah.

 

Je vous prie de me montrer la bonne voie à suivre, qu’Allah vous récompense.

 

Réponse :

 

Vous devez patienter et conseiller votre mari de la meilleure manière et lui rappeler Allah et le Jour du Jugement.

 

Il se peut qu’il réagisse favorablement et qu’il revienne à la raison en délaissant ses mauvais comportements.

 

S’il ne le fait pas, c’est lui qui devra supporter le péché, et vous aurez une grande récompense pour votre patience et pour avoir supporté le tort qu’il vous a causé.

 

Par ailleurs, il vous est permis d’invoquer Allah dans votre prière afin qu’Il le fasse revenir à la raison, qu’Il lui donne un bon comportement, et qu’Il vous protège de son mal et du mal d’autres personnes. 

 

Vous devez aussi respecter scrupuleusement la religion, vous jugez vous-même et vous repentir à Allah l’Exalté pour les péchés que vous avez peut-être commis ou des fautes que vous auriez faites envers Allah, votre mari, ou une autre personne.

 

Il se peut que ce mari soit une épreuve pour vous à cause des péchés que vous avez commis, car Allah l’Exalté dit (traduction rapprochée) : 

 

« Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup. » [1] 

 

Par ailleurs, vous pouvez demander aux parents de votre mari, à ses grands frères ou à une personne qu’il respecte parmi les proches ou les voisins de le conseiller et lui recommander de bien se comporter avec vous.

 

Ce sera en application du verset (traduction rapprochée) : 

 

« Et comportez-vous convenablement avec elles. » [2] 

 

et du verset (traduction rapprochée) :

 

« Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance. Mais les hommes ont cependant une prédominance sur elles. » [3] 

 

Qu’Allah améliore votre situation, aide votre mari et le fasse revenir à la raison et qu’Il vous réunisse dans le bien et la guidée.

 

Il est certes Généreux et Bienfaisant. 

 

[1] La Consultation, v. 30.

[2] Les Femmes, v. 19.

[3] La Vache, v. 228

 

Fatwas concernant les femmes, page 64 

copié de fatawaislam.com

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Famille - أهل
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 18:15
Utiliser le calendrier grégorien est-il considéré comme une alliance aux chrétiens ?

Question :

 

Est ce que le fait d’utiliser le calendrier grégorien est considéré comme une alliance avec les chrétiens ?

 

Réponse :

 

Ce n’est pas considéré comme une alliance mais c’est une manière de leur ressembler.

 

Le calendrier grégorien était présent à l’époque des compagnons, qu’Allah les agrée, mais ils ne l’ont pas utilisé.

 

Au contraire, ils l’ont remplacé par le calendrier hégirien.

 

Ils ont donc instauré le calendrier hégirien et n’ont pas utilisé le calendrier grégorien alors qu’il était présent à leur époque.

 

Ceci est une preuve qu’il est obligatoire pour les musulmans de s’éloigner des coutumes des mécréants et de leurs traditions.

 

Surtout que le calendrier grégorien est un symbole de leur religion.

 

En effet il symbolise la vénération de la naissance du Messie (‘Issa) ainsi que sa célébration en début d’année.

 

Ceci est une innovation des chrétiens.

 

Nous ne devons pas contribuer à cela avec eux, ni les encourager.

 

Si nous prenons en considération leur calendrier, cela veut dire que nous nous assimilons à eux.

 

Louange à Allah, nous avons le calendrier hégirien, que le commandeur des croyants, le calife bien guidé, Omar Ibn Al Khattab, qu’Allah l’agrée, nous a instauré en présence des Emigrés et des Ansars.

 

Ce calendrier nous suffit amplement.

 

Al Mountaqa min Fatawa n°269

 Traduit et publié par an-nassiha.com

 

هل التأريخ بالتاريخ الميلادي يعتبر من موالاة الكفار ؟

لا يعتبر موالاة ، لكن يعتبر تشبهاً بهم
والصحابة رضي الله عنهم كان التاريخ الميلادي موجوداً في عصرهم ، ولم يستعملوه ، بل عدلوا عنه إلى التاريخ الهجري
وضعوا التاريخ الهجري ولم يستعملوا التاريخ الميلادي مع أنه كان موجوداً في عهدهم ، هذا دليل على أن المسلمين يجب أن يستقلوا عن عادات الكفار وتقاليد الكفار ، لاسيما وأن التاريخ الميلادي رمز على دينهم ، لأنه يرمز إلى تعظيم ميلاد المسيح والاحتفال به على رأس السنة ، وهذه بدعة ابتدعها النصارى ، فنحن لا نشاركهم ولا نشجعهم على هذا الشيء . وإذا أرّخنا بتاريخهم فمعناه أننا نتشبه بهم
وعندنا والحمد لله التاريخ الهجري الذي وضعه لنا أمير المؤمنين عمر بن الخطاب رضي الله عنه الخليفة الراشد بحضرة المهاجرين والأنصار ، هذا يغنينا . انتهى

كتاب المنتقى1/269

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mois de l'hégire et mois sacrés - الشهر
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 18:13
Le taux élevé de divorce dans la communauté ! (vidéo)

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 18:12
Le siwak durant les ablutions

D'après Ali Ibn Abi Talib (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit :

 

« Si je ne craignais pas de mettre ma communauté dans la gêne, je leur aurais ordonné le siwak avec chaque ablution ».

(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°206)

 

عن علي بن أبي طالب ، قال النبي صلى الله عليه و سلم

لولا أن أشق على أمتي لأمرتهم بالسواك مع كل وضوء

 

-Cheikh Otheimine a dit dans Fatawa Salat vol 1 p 607 :

 

« Il convient que la personne utilise le siwak à chaque prière et à chaque ablution également, et son endroit durant les ablutions est au moment de laver la bouche ».

 

-Cheikh Saleh Al Fawzan a dit dans Al Moulakhas Al Fiqhi vol 1 p 36 :

 

« Le hadith montre que l'utilisation du siwak au moment des ablutions est fortement recommandé et ceci doit être au moment de laver la bouche afin que ce soit plus efficace pour la purifier et la nettoyer ».

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Purification - طهارة
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 18:11
Conditions pour vivre parmi les mécréants

Question :

 

Quelles sont les conditions pour vivre parmi ceux qui donnent des associés à Allah (Mushrikun) ?

 

Réponse :

 

Allah, le Puissant et Majestueux dit dans Son Noble Livre (traduction rapprochée) :

 

« Ceux qui ont fait du tort à eux mêmes, les Anges enlèveront leurs âmes en disant : “Où en étiez-vous ? ” (à propos de votre religion) - “Nous étions impuissants sur terre”, dirent-ils. Alors les Anges diront : “La terre d’Allah n’était-elle pas assez vaste pour vous permettre d’émigrer ? ” Voilà bien ceux dont le refuge et l’Enfer. Et quelle mauvaise destination ! A l’exception des impuissants : hommes, femmes et enfants, incapables de se débrouiller, et qui ne trouvent aucune voie : A ceux-là, il se peut qu’Allah donne le pardon. Allah est Clément et Pardonneur »  [Sourate An-Nisa :97-99]

 

Ainsi si la personne est capable d'établir sa religion (Din Al-Islam) en ce lieu et qu’il peut protéger ses enfants et sa famille, alors il n’y a aucun mal en cela.

 

Cependant, je pense qu'il ne sera pas capable de protéger ses enfants, parce qu'il doit les emmener aux écoles des Chrétiens.

 

Et si l'enfant s’enfuit de son père, le gouvernement le prendra et son père n'aura aucune autorité sur lui et de même pour la femme (c'est-à-dire sa femme).

 

Donc je pense qu'il n'est pas permis de vivre dans ces pays, sauf par grande nécessité, ou pour les appeler (da’wa) à Allah, le Glorifié.

 

Et (avec cela) il doit se protéger de la fitna (épreuves, mauvaises tentations), la fitna des femmes et la fitna de dunya (des choses temporelles).

 

En effet, quelqu'un qui est allé en Belgique m'a informé quand il est revenu et c’est quelqu'un duquel les gens ont profité (c'est-à-dire de sa science).

Je lui ai dit : « Pourquoi n'es-tu pas restés avec eux (c'est-à-dire les musulmans en Belgique) pour qu'ils puissent profiter de toi ? »

Il a dit : « Fitna. »

Donc j'ai dit : « Prends ta famille (c'est-à-dire ta femme) avec toi. »

Il a dit : « C'est non seulement la fitna des femmes, mais aussi la fitna de dunya et beaucoup d'autres fitna aussi. »

 

Ainsi, si la personne craint pour lui en raison de la fitna, il lui est obligatoire de fuir avec sa religion (c'est-à-dire vers les pays musulmans). »

 

Source : Tuhfatul-Mujib 'an As'ilatil-Hadhir wal-Gharib, question n°26.

Traduit par Abu Sumaya

copié de salaf.com

 

Cheikh Abou ‘Abdir-Rahman Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i - الشيخ مقبل بن هادي الوادعي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Emigration - الهجرة
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 18:10
La sincérité et l'amour des compliments sont inconciliables

La sincérité du cœur d’une part, et l’amour des éloges, des compliments et la convoitise à l’égard de ce que possèdent les autres d’autre part, sont aussi inconciliables que l’eau et le feu, ou le lézard et la baleine.

 

Si tu te décide à être sincère, saisis toi alors de la convoitise à l’égard de ce que les gens possèdent et sacrifie la à l’aide du couteau du désespoir à l’égard de leurs biens.

 

Occupe-toi ensuite des éloges et des compliments et renonces y avec autant de mépris que les amoureux de ce bas monde renoncent à l’au delà.

 

Si tu arrives à sacrifier la convoitise et à renoncer aux éloges et aux compliments, la sincérité te sera alors facile.

 

Si tu me demandes : Qu’est ce qui pourrait m’aider à sacrifier la convoitise et à renoncer aux éloges et aux compliments ? 

 

Je te réponds : Concernant le sacrifice de la convoitise, cela te sera facile dès lors que tu sauras avec certitude que quelle que soit la chose que tu convoites, les clés y menant son détenues par Allah ta’ala , personne d’autre que Lui ne les possède, et personne ne peut les octroyer au serviteur si ce n’est Lui.

 

Quant au fait de renoncer aux éloges et aux compliments, cela te sera facile dès lors que tu sauras que seules les éloges d’Allah sont bénéfiques et valorisantes et que seules Ses blâmes sont néfastes et avilissants, comme lorsqu’un bédouin dit au prophète sallallahu ‘alayhi wa sallam :

 

«Sache que mes éloges embellissent leur destinataire mais que mes diatribes l’avilissent.

Le prophète صلى الله عليه وسلم déclara : Ceci est une caractéristiques d’Allah seul.»

 

Renonce donc aux éloges de ceux dont les éloges ne te valoriseront en rien, et aux blâmes de ceux dont les blâmes ne pourront t’avilir.

 

Recherche en revanche les éloges de Celui dont toute valorisation se retrouve dans les éloges qu’Il prodigue, et dont tout avilissement se retrouve dans les blâmes qu’Il prononce.

 

Cependant, tout ceci ne peut se réaliser que par la patience et la certitude.

 

Si tu te délestes de la patience et de la certitude, tu seras alors comparable à celui qui désire voguer en mer sans embarcation.

 

Allah ta’ala dit (traduction rapprochée) :

 

 فَاصْبِرْ إِنَّ وَعْدَ اللَّهِ حَقٌّ وَلَا يَسْتَخِفَّنَّكَ الَّذِينَ لَا يُوقِنُونَ

 

« Sois donc patient, car la promesse d’Allah est vérité. Et que ceux qui n’ont pas la certitude ne t’ébranlent pas ! » (Sourate Ar Rûm verset 60)

 

 وَجَعَلْنَا مِنْهُمْ أَئِمَّةً يَهْدُونَ بِأَمْرِنَا لَمَّا صَبَرُوا وَكَانُوا بِآيَاتِنَا يُوقِنُونَ    

 

« Et Nous avons désigné parmi eux des guides qui orientaient les gens par Notre ordre aussi longtemps qu’ils patientaient et croyaient avec certitude en nos versets. » (Sourate As Sajdah verset 24).

 

Kitâb Al-Fawâ’id

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

الإخلاص وحب الثناء لا يجتمعان

لا يجتمع الإخلاص في القلب ومحبة المدح والثناء والطمع فيما عند الناس إلا كما يجتمع الماء والنار والضب والحوت . فإذا حدثتك نفسك بطلب الإخلاص فأقبل على الطمع أولا فاذبحه بسكين اليأس، وأقبل على المدح والثناء فازهد فيهما زهد عشاق الدنيا في الآخرة، فإذا استقام لك ذبح الطمع والزهد في الثناء والمدح سهل عليك الإخلاص

فإن قلت : وما الذي يسهل علي ذبح الطمع ، والزهد في الثناء والمدح ؟ قلت : أما ذبح الطمع فيسهله عليك علمك يقينا أنه ليس من شيء يطمع فيه إلا وبيد الله وحده خزائنه لا يملكها غيره ولا يؤتي العبد منها شيئا سواه . وأما الزهد في الثناء والمدح فيسهله عليك علمك أنه ليس أحد ينفع مدحه ويزين ويضر ذمه ويشين إلا الله وحده، كما قال ذلك الأعرابي للنبي صلى الله عليه وسلم

إن مدحي زين وذمي شَيْن، فقال : ذلك الله عز وجل

فازهد في مدح من لا يزينك مدحه وفي ذم من لا يشينك ذمه، وارغب في مدح من كل الزين في مدحه وكل الشين في ذمه ، ولن يقدر على ذلك إلا بالصبر واليقين فمتى فقدت الصبر واليقين كنت كمن أراد السفر في البحر في غير مركب . قال تعالى

« فاصبر إن وعد الله حق ولا يستخفنك الذين لا يوقنون »

سورة الروم

الآية رقم : 60 ، وقال تعالى

« وجعلنا منهم أئمة يهدون بأمرنا لما صبروا وكانوا بآياتنا يوقنون »

السجدة : الآية رقم : 24

 
Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Rappels - تذكر
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 17:33
Quelle est la Sunna lors de la nuit de noce ? (audio)

 

Question :

 

Quelle est la règle dans la Sunna lorsque le mari entre auprès de son épouse la nuit de noce ?

 

Car cela pose problème à beaucoup de gens, certains lisent sourate al-baqara, d’autres accomplissent la prière, et ces habitudes sont présentes chez beaucoup de gens.

 

Réponse :

 

Lorsque le mari entre auprès de son épouse pour la première fois, il commence par mettre sa main sur son front en disant :

 

اللَّهُمَّ إِنِّي أَسْأَلُكَ مِنْ خَيْرِهَا وَخَيْرِ مَا جبلتها عَلَيْهِ، وَأَعُوذُ بِكَ مِنْ شَرِّهَا وَشَرِّ مَا جبلتها عَلَيْهِ

 

« Ô Allah, je Te demande son bien et le bien sur lequel Tu l’as prédisposée, et je cherche refuge auprès de Toi contre son mal et le mal sur lequel Tu l’as prédisposée. »

 

Mais s’il craint que la femme soit incommodée s’il pose sa main sur son front et prononce cette invocation, il lui est alors possible de mettre sa main sur son front en faisant comme s’il voulait l’embrasser par exemple, puis il prononce ce rappel en lui-même sans qu’elle ne l’entende.

 

Il le prononce avec sa langue sans qu’elle ne l’entende afin qu’elle ne soit pas incommodée.

 

Cependant, si c’est une femme étudiante en science qui sait que ceci est légiféré, il n’y a pas de mal qu’il lui fasse entendre.

 

Quant aux deux unités de prières lorsqu’il entre dans la pièce où se trouve son épouse, il est rapporté que certains salafs l’ont fait.

 

Donc s’il le fait c’est une bonne chose, et s’il ne le fait pas, il n’y a pas de reproche à lui faire.

 

Quant à la lecture de sourate al-baqara ou d’autres sourates, je ne connais aucune source à cela.

 

Traduit et publié par an-nassiha.com

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق