compteur de visite

Catégories

1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 14:45
Je n'arrive pas à réveiller mes enfants pour la salât al-fajr (vidéo)

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Enfants - éducation et enseignement - الأطفال
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 14:41
Le tutorat au grand père avant les frères

Question :

 

Une orpheline mariée par son grand-père en l'absence de sa mère et du frère ?

 

Réponse :

 

Le rôle de tuteur appartient au grand-père, et les frères n'ont aucun droit de tutorat sur les soeurs, qu'ils soient présents ou absents, alors que leurs grands-pères sont encore en vie.

 

Car dans ce cas le grand-père a le statut du père.


Mariage Islamique en questions-réponses par les plus grands savants:Al Albani,Al Fawzan,Al 'Uthaymin,Ibn Baz,Muqbil,As-Sa'di,Comité permanent des savants (Ifta)


Cheikh Mohamed Ibn Ibrahim Al Cheikh - الشيخ محمد بن إبراهيم آل الشيخ

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 14:41
La figue

Puisque les figues n'existaient pas dans le Hijâz et à Médine, car leur sol n'est pas propice au figuier, elles ne furent pas mentionnées dans la Sunna.

 

Mais Allah azawajel a juré par le figuier dans Son Livre, en raison de ses nombreux avantages et bienfaits. Ce qui est authentique est qu'Allah a juré par le figuier connu par les gens.

 

La figue est chaude, et on trouve deux avis sur son humidité et sécheresse.

 

Les meilleures sont les blanches à la peau mûre, elles dissipent les calculs des reins et de la vessie, et protègent contre les poisons.

 

Elles sont plus nourrissantes que tous les autres fruits, elles sont utiles contre les maux de gorge, de poitrine et d'oesophage, elles nettoient le foie et la rate, et purifient de l'humeur pituiteuse de l'estomac.

 

Elles nourissent bien le corps, cependant elles donnent des poux si on en mange beaucoup.

 

Les figues sèches sont nourrissantes et bonnes pour les nerfs, et elles sont louables avec les noix et les amandes.

 

A ce sujet, Galien dit :

 

"Si on en mange avec des noix et de la rue (arbrisseau dont les feuilles ont des vertues aromatiques et médicinale) avant de prendre un poison mortel, cela sera utile et préservera de tout tort."

 

Abu Ad-Dardâ' rapporte :

 

"On a offert au Prophète alayhi salat wa salam un plat de figues, il dit : "Mangez" et en mangea lui-même, et il dit : "Si je devais dire qu'un fruit est descendu du Paradis, je dirais celui-ci, car les fruits du Paradis n'ont pas de noyau. Mangez-en, car elles éliminent les hémorroïdes et sont utiles contre la goutte."

 

Mais l'authenticité de ce hadith est discutable.

 

La puple est ce qu'elles ont de meilleur, elles donnent soif, à ceux qui ont chaud, et apaisent la soif causée par la pituite salée.

 

Elles sont aussi utiles contre la toux chronique, elles sont diurétiques et libèrent les occlusions du foie et de la rate, et elles conviennent aux reins et à la vessie.

 

En manger à jeun est étonnement utile pour libérer les canaux de nourritures, surtout avec des amandes et des noix.

 

En manger avec des aliments lourds est très mauvais.

 

Les mûres blanches en sont très proches mais elles sont moins nourrissantes et plus nocives à l'estomac.

 

La Médecine Prophétique de Ibn Al-Qayyim, éditions Tawbah

copié de sunnah-islam.over-blog.com

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 14:36
Paroles des savants au sujet des anachids - أقوال العلماء في الأناشيد (audio)

 

Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Distraction - musique - image - sport et internet
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 14:32
Poème regroupant les règles de tadjwîd : متن نونية السخاوي في علم التجويد (dossier)

 mmm

1

يامن يَروم تلاوة القرآن

ويَرودُ شأنَ أئمةِ الإتقانِ 

2

لا تحسب التجويدَ مَدًّا مفرِطا 

أو مدَّ ما لامَدَّ فيهِ لِواني 

3

أو أن تُشَدِّدَ بعد مَدٍّ همزةً 

أو أن تلوكَ الحرفَ كالسَّكران 

4

أو أن تفُوهَ بهمزة مُتَهَوِّعًا 

فيفرّ سامعُها من الغَثَيَانِ 

5

للحرف ميزانٌ فلا تكُ طاغيًا 

فيهِ ولا تكُ مُخْسِرَ الميزَانِ 

6

فإذا همزت فَجِئْ به ِمتلطفًا 

من غير ما بُهْرٍ وغيرِ تَوَانِ 

7

وامدُدْ حروفَ المدِّ عندَ مُسَكَّنٍ 

أو همزةٍ حسنًا أخا إحْسانِ 

8

والمدُّ من قبْلِ المسَكَّن دون ما

قدْ مُدَّ للهمزاتِ باستِيقانِ

9

والهاء تَخْفَى فاجلُ في إظهارِهَا

في نحو من هاد ٍوفي بُهتان

10

وجِباهُهُمْ ووُجُوُهُمْ بَيِّن بِلا

ثِقَلٍ تزيدُ بهِ على التِّبيانِ

11

والعيْنُ والحا مظهرٌ والغين قل

والخا وحيث تقارب الحرفان

12

كالعهن ،أَفرغْ، لا تُزِغْ،يختم ولا

يختم، ولا تخشى ،وسبِّحْهُ وكالإحسانِ

13

والقافَ بَين جهرها وعُلُوَّها

والكافَ خَلِّصْها بحُسْنِ بيانِ

14

إن لم تُحقِّقْ جَهْرَ ذاك وهمسَ ذا

فَهُما لأجلِ القُربِ يختلطانِ

15

والجيمُ إنْ ضَعُفَتْ أتَتْ ممزوجةً

بالشينِ مثلَ الجيمِ في المَرجانِ

16

والعجلَ واجتَنِبُوا وأخرج شطأه

والرجز مثلُ الرِّجسِ في التبيانِ

17

والفجرِ لا تجْهَر كذاك وكاشترى

بيِّنْ تَفَشِّيهِ مع الإسكانِ

18

وكذا المُشَدَّدُ منه نحو مبشرًا

أو غيرَ ذاكَ كقولهِ في شانِ

19

واليَا وأُختاها بغير زيادةٍ

في المد كالموفون والميزان ِ

20

وبيانها إن حركت كلِسعيِها

وكبغيكُم والياءِ في العصيَانِ

21

وكمثلِ أحيينا ويَستحيي ومِث

لُ الغيِّ يتخذوهُ في الفرقان

22

لا تُشْرِبَنْها الجيم إن شَدَّدتها

فتكون معدودا من اللُّحَّان

23

في يوم مع قالوا وهم و نظير ذا

ونظير ذا لاتُدغموا يا معشر الإخوان

24

والواوُ في حتى عفوا ونظيرُه 

إدغامُه حتم ٌعلى الإنسان

25

والضَّادُ عالٍ مستطيلٌ مطبَقٌ 

جهر يكلُّ لديهِ كُلُّ لسانِ

26

حاشا لسان بالفصاحة قَيِّمٍ

ذرِبٍ لأحكامِ الحروفِ مُعانِ

27

كم رامَهُ قومٌ فما أبدوا سِوَى

لامٍ مفخَّمَةٍ بلا عرفانِ

28

مَيِّزْهُ بالإيضاحِ عن ظاء ففي

أضْللن أو في غِيضَ يَشتبهانِ

29

وكذاكَ محتضَر وناضرةٌ إلى

ولا يحضُّ وخذه ذا إذعان

30

وأبِنهُ عندَ التَّاءِ نحو أفضْتمُ

والطاءِ نحو اضْطُر غير جبان

31

والجيمُ نحو اخفض جناحك مثله

والنون نحو يحضن صُنْهُ وعان

32

والرَّا كَ:ولْيضْرِبْنَ أو لامٍ كفَضْ

لِ الله بَيِّنْ حيثُ يلْتقيانِ

33

وبيان بعض ذنوبهم واغضضوأنـ

وأغضض وأنقضَ ظهرك اعرفهُ تكنْ ذاشان

34

وكذا بيانُ الصَّادِ نحوَ حَرصْتمُ

والظاءِ في أَوَعَظْتَ للأعيان

35

إذ أظهَروهُ وأدغَموا فّرَّطْتُّ فاتْ

بَعْ في القرانِ أئمة الإتقان

36

واللامَ عند الراءِ أدغمْ مُشْبِعًا

محضًا إذِ الحرفانِ يقتربانِ

37

وفي نحو قل ربِّي وما عن نافع

فيه وعاصم امَّحَى القولان

38

وبيانه في نحو فضلنا على

رِفقٍ لكل مفضَّلٍ يقظانِ

39

وبقل تعالوا قُلْ سلامٌ قلْ نعمْ

وبمثل قلْ صدق اعْلُ في التِّبيانِ

40

والنونُ ساكنةً مع التنوينِ قدْ

شُرِحا معا في غير ما ديوان

41

وشرحت ذلك في مكان غير ذا

فأنا بذاك عن الإعادة غانِ

42

والراءَ صُنْ تشديدَهُ عنْ أنْ يُرَى

متكرِّرًا كالراءِ في الرحمنِ

43

والدالُ ساكنةٌ كدالِ حصدتمُ

أدغِمْ بغير تعسرٍّ وتوانِ

44

ولقدْ لقينا مُظهَرٌ ولقدْ رَأى

والمُدْحَضِينَ أبِنْ بكلِّ مكانِ

45

والودْق وادفع يدخلون وقد نَرى

والتَّاءَ أدغم عند طائفتان

46

وكذا أجيبَتْ واستطعْت مُبَيَّنٌ

وكنحوِ أتْقَنَ فُهْ بلا كتمانِ

47

والظَّا لدَى فاءٍ ونونٍ مُظهَرٌ

يحفَظْن أظفرَكُم بلا نسيان ِ

48

والذالُ إذ ظَّلمُوا ظَلمتم ليس في ال

قُرآنِ غيرهما فمُدَّغَمَان

49

وإذا يلاقي الراء بيِّنْهُ وذا

في نحو ذَرْ ونذَرْتُ للرحمن

50

وبمذعِنِينَ وفي أخذْنا واذكُرُوا

والثاءَ عندَ الخاءِ في الإثخان

51

بيَّنْ وأعثرْنا لبثنا تثْقَفَن َّ

هُمُ كذا وَأيُّها الثَّقلانِ

52

وصفيرُ ما فيهِ الصفيُر فَراعِهِ

كالقسطِ والصّلصالِ والميزانِ

53

والفاءَ معْ ميمٍ كتَلقَفُ ما أبِنْ

والواوَ عندَ الفاءِ في صَفْوانِ

54

والميم عند الواو والفا مظهر

هُمْ في وعندَ الواوِ في وِلْدانِ

55

لكن مع البا في إبانتها وفي

إخفائها رأيان مختلفان

56

ويُبَيِّنُ الحرفُ المشدَّدُ موضَحًا

مما يليهِ إذا التقى المِثلانِ

57

كاليَمِّ ما والحق قل ومثال ظلْ

لَلْنا لكيْ ما يظهرَ الأخوانِ

58

وإذا التقى المهموس بالمجهور أو

بالعكس بَيِّنهُ فيفتَرِقانِ

59

والهمْسُ في عشرٍ( فشخصٌ حثَّه

سكتٌ) وجهرُ سواهُ ذو استعلانِ

60

رتِّلْ ولا تسرفْ وأتقنْ واجتنبْ

نُكْراً يجيءُ به ذوو الألحان

61

وارغب إلى مولاك في تيسيره

خيرا فمنه عونُ كلِّ مُعانِ

62

أبرزتها حسناء َنَظْمُ عقودِها

در و فُصَلَ دُرُّها بجُمانِ

63

وانظر إليها وامِقًا مُتدبرًا 

فيها فقد فاقت ْبحسْنِ مَعان

64

واعلمْ بأنَّك جائرٌ في ظُلمِها

إن قستها بقصيدةِ الخاقانِي

 mmm

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Poèmes islamiques - قصائد الإسلامي
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 14:21
Prononcer la chahada sans accomplir d'actes (vidéo)
Le questionneur Moussa de France dit:

 

J’ai lu un hadith dans lequel il est dit :

 

"Qu’Allâh سبحانه fera sortir des gens du Feu qui n’ont jamais fait de bien, excepté le fait qu’ils attestent لا إله إلاّ الله (nulle divinité ne mérite l’adoration excepté Allâh)" .

 

Il dit : Est-ce que le fait de délaisser les actes dans leurs totalités sans reniement, son auteur ne mécroit-il pas ?

 

Réponse :

 

Ce hadith est porté chez les Gens de Science sur l’un des deux sens.

 

-Le premier

 

C’est qu’ils ont attesté لا إله إلاّ الله (nulle divinité ne mérite l’adoration excepté Allâh) et que Mûhammad est le Messager d’Allâh صلى الله عليه و سلم, puis Allâh leur a destiné la mort alors ils moururent.

 

Avant qu’ils accomplissent les actes.

 

Soit ils étaient dans une guerre, soit ils leur est arrivé un accident ou quoique soit d’autres.

 

Alors, vraiment celui-ci est mort sans jamais avoir accompli de bien, mis à part l’attestation (shahada), car il n’a pas eu la possibilité, la mort l’a devancé.

 

Certes, elle (shahada) leur profite.

 

-Le deuxième cas

 

Ils sont venus après l’extinction des savants, et ils ne se trouvés que parmi des gens aveugles de clairvoyance.

 

Ceux-ci divisent لا إله إلاّ الله (nulle divinité ne mérite l’adoration excepté Allâh) et ils disent nous avons trouvé nos parents dirent لا إله إلاّ الله (nulle divinité ne mérite l’adoration excepté Allâh).

 

C’est-à-dire qu’ils ont appris de leurs parents que ceci.

 

Ceci à la fin des temps.

 

Puis, Sîla a dit à Houdeyfa لا إله إلاّ الله (nulle divinité ne mérite l’adoration excepté Allâh) ne leur profitera pas. Mais il a dit si elle leur profitera, c’est-à-dire à cette époque car ils n’auront personne pour leur enseigner.

 

Il ne leur est parvenu que ce mot, alors ils le disent.

 

Ceux on pense qu’elle leur sera profitable.

 

Tandis que celui qui a connaissances des règles religieuses et qui a connu la salat et ses règles, le jeûne et ses règles, l’aumône légale et ses règles et le pélerinage.

 

Et a connu les nombreuses obligations religieuses, comme la bienfaisance envers les parents, le maintien des liens de parenté et l’appel à Allâh.

 

Et la fraternité en Allâh et ainsi de suite.

 

Et n’as rien accomplis de tout ceci, il a tout délaissé malgré la présence de la science et le maintien de la religion, et n’a rien accompli de tout ceci en se contentant des deux attestations, alors elle ne lui est profitable en rien.

 

Car il a délaissé les obligations et a délaissé les piliers et a délaissé les conditions, alors elle ne lui a pas profité, comme iblis qui a délaissé la prosternation, il a refusé et a été orgueilleux 

 

أَبَىٰ وَٱسْتَكْبَرَ وَكَانَ مِنَ ٱلْكَٰفِرِينَ

sens approximatif du verset :

 

"refusa, s’enfla d’orgueil et fut parmi les infidèles" Al-Baqârah, v.34.

 

Malgré la présence de la science il a délaissé l’acte, alors Allâh a rejeté son acceptation dénudée de l’acte.

 

Et c’est à Allâh que revient la réussite

 

 Publié par islam-nancy.com

 

Cheikh Mouhamed Ibn Abdelwahab Al-Wassabee - الشيخ محمد بن عبد الوهاب الوصابي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Croyance et innovations - الإيمان، العقيدة و بدع
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 14:02
Le henné sur les mains du marié

Question :

 

L'auditeur Othman Soudani Abdelhafidh s'interroge sur le jugement à porter au sujet de l'homme qui s'enduit du Henné lors des cérémonies du mariage.

 

Veuillez nous éclairer sur la question.

 

Réponse :

 

Il est formellement interdit à l'homme de s'enduire du Henné que ce soit lors des cérémonies de mariage ou bien lors d'autres circonstances pour la simple raison qu'une telle pratique est spécifique aux femmes.

 

En le faisant, cet homme serait inclus parmi ceux qui imitent les femmes alors que cela fait partie des grands péchés.

 

Et l'inverse est vrai car le Prophète a maudit les femmes qui imitent les hommes et les hommes qui imitent les femmes.

 

D'autant plus que mettre du "henné'" placerait l'homme dans une situation psychologique inconfortable de même que ceux qui le regardent.

 

Le moins que l'on puisse dire ici est qu'il s'agit d'une situation similaire à celle que ressent généralement la femme devant la présence d'un homme et vice versa avec tout ce que cela susciterait comme tentations aux conséquences fâcheuses.

 

En guise de conclusion je dirai qu'il est interdit à l'homme de s'enduire du "henné" que ce soit pour le mariage ou pour d'autres circonstances.

 

Bien plus, une telle pratique relève des péchés capitaux vu ce qu'elle comporte comme imitation des femmes.

 

Mariage Islamique en questions-réponses par les plus grands savants:Al Albani,Al Fawzan,Al 'Uthaymin,Ibn Baz,Muqbil,As-Sa'di,Comité permanent des savants (Ifta) 

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 13:35
Emprunter le droit chemin pour se différencier des gens de l’enfer – إقتضاء الصراط المستقيم مخالفة أصحاب الجحيم (vidéo)

Ceci est très important !

 

Car ce fondement-là engendre le fait de se différencier des gens de l’Enfer…

 

(Se différencier) de leur façon de parler et de leur manière de vivre.

 

Et aussi en ce qui concerne leurs vêtements et pire encore, leurs fêtes !

 

Et de toute chose pire que cela.

 

Ces choses-là, qu’elles soient intérieurs ou apparentes, ces choses qui font partie du droit chemin sont liées l’une à l’autre et ont des relations d’implications entres elles.

 

Car tout ce qui se passe au niveau du cœur en termes de sentiment et d’état se manifeste par un changement de l’apparence extérieure.

 

Et tout ce qui se passe au niveau de l’apparence en termes d’œuvres et d’actes apparents influence le cœur et modifie son état et ses sensations !

 

Shaykh Ibn Outheymine رحمه الله a dit :

 

«Et c’est pour cela que le Messager d’Allah صلى الله عليه و سلم a dit :

 

من تشبه بقوم فهو منهم

 

«Quiconque ressemble à un peuple en fait partie»

 

Ceci est une réalité !

 

Toi, si tu mets le même vêtement que «untel», ne ressens-tu pas que ton cœur penche vers lui ?

 

Et c’est pour cela que tu l’as imité.

 

Pareillement pour celui qui ressemble aux mécréants, il est obligatoire que son cœur penche vers eux…

 

Comme cela est visible chez un grand nombre de jeunes (mouslims).

 

Qu’est-ce qui les pousse à ressembler aux mécréants dans leur façon de se vêtir par exemple.

 

Ressembler à ces grands transgresseurs !

 

Parmi les mécréants ou autre qu’eux, tes les chanteurs, les acteurs de films, les footballeurs et tant d’autres parmi les égarés du droit chemin.

 

Qu’est-ce qui le pousse à vouloir lui ressembler ?

 

Il s’habille comme lui et il l’imite  même dans sa coupe de cheveux !

 

Et dans toutes autre chose parmi ce qui les caractérise !

 

Qu’est-ce qui le pousse à faire cela ?

 

Il est clair et obligatoire que c’est parce que son cœur penche vers celui qu’il imite !

 

Et c’est pour cette raison que le Prophète صلى الله عليه و سلم a tranché dans le fait que toute personne qui ressemble à un peuple en fait partie !

 

Et il صلى الله عليه و سلم n’a pas dit : «Il risque d’en faire partie !» .

 

Il صلى الله عليه و سلم a plutôt dit :

 

«Quiconque ressemble à un peuple en fait partie !»

 

Il n’a point dit : «Il risque d’en faire partie». !

 

Il y a même parmi ceux-là, ceux qui ressemble parfaitement aux pervers, ceci car on ne peut pas faire la différence entre un Mouslim et un mécréant si les deux se ressemblent en terme d’habillement.

 

Même au niveau du for intérieur !

 

Car il obligatoire que le cœur de l’individu penche vers ceux qu’il imite !

 

Et ceci est une chose dont l’expérience témoigne et c’est une chose connue !

 

Shaykh Ai-Islam رحمه الله a dit :

 

«En effet, Allah a envoyé Mohammed صلى الله عليه و سلم pour transmettre la sagesse qui est en même temps sa Sunna, qui est la Loi Divine ainsi que la voie (minhaj) qui lui fut légiférée».

 

Et a fait partie de cette sagesse, le fait qu’Allah lui a légiféré en terme d’actes et de paroles, des prescriptions qui se différencient de ceux qui ont encouru Sa colère (les juifs) ainsi que des égarés (les chrétiens).

 

Alors Allah a ordonné de se différencier de ces derniers (juifs et chrétiens) en termes d’apparence extérieur.

 

L’apparence extérieur d’un tel, veut dire – tout ce qui apparait du comportement ainsi que de son état apparent – ou encore tout ce qu’il fait apparaître de ses habitudes en terme d’actes et de paroles  tout comme les façons :

 

De manger, de boire, de parler, de se vêtir, de se comporter avec les autres, la façon par laquelle cet individu gère sa vie mondaine, et comment il s’exprime.

 

Quant au for intérieur, c’est ce qui est indétectable par les 5 sens, tout comme les intentions, les croyances, les façons de penser…

 

For intérieur indétectable tant que l’individu ne s’exprime pas par sa parole ou son acte.

 

Ainsi ALLAH ordonna de se différencier des égarés dans leurs apparences, même si rare sont ceux qui y voient un inconvénient, malgré cela ALLAH ordonna de s’en différencier !

 

Même au cas où on n’arrive pas à voir le mal en cela !

 

Car il se peut que quelqu’un dise :

 

«Quel mal y a-t-il si on imite les mécréants sur tels points ? Et qu’on leur ressemble en cela ?» 

 

Sachant qu’on n’y voit aucun mal apparent !

 

Le Shaykh رحمه الله dit :

 

«Allah ordonna de se différencier des mécréants et pervers en terme d’apparence, même si plusieurs personnes n’arrivent pas à voir  le mal apparent et ce pour plusieurs choses dont :

 

De la ressemblance aux pervers dans leurs apparences, résulte : une fusion et étroite liaison entre la personne et celui que celle-ci imite.

 

Ce qui mène à une sorte de ressemblance parfaite dans quelques comportements et actes, ceci est une chose évidente, connue, que l’on touche.

 

Car celui qui porte les vêtements des Gens de Science par exemple, trouve en lui un sentiment d’appartenance à ces derniers. Tout comme celui qui porte les vêtements des soldats combattants, par exemple.

 

Il trouve en lui-même une sensation d’appartenance à ces derniers et ceci se voit même sur son comportement, sauf s’il y a des choses qui empêchent cela de se faire voir.» 

 

Ceci est une chose qui relève du concret, de la réalité.

 

C’est aussi une vérité établie chez les scientifiques actuels qui exercent.

 

Ceux qu’ils appellent : «- علم النفس– la psychologie» ou encore «la sociologie» et tout autre science qui ressemble à ceux-là.

 

Or, ce que l’on trouve dans le Livre d’ALLAH et la sunna du Messager d’Allah صلى الله عليه و سلم  nous suffit largement.

 

L’état actuel des nations et peuples vient aussi témoigner pour cela.

 

Tu trouveras dans la façon de s’habiller des «européanisés» chez nous (Égypte), dans leur façon de parler, de se comporter, tu trouveras chez ces européanisés un penchant vers toutes les habitudes des européens (mécréants), aussi dans leurs disciplines, idées et croyances  et même dans leurs façon de voir les choses et c’est souvent le cas.

 

Et ils éprouvent souvent pour ces pervers : admiration et immense respect.

 

Il y a même parmi ces imitateurs qui se considèrent et considère les gens de son pays sans valeur et humilie devant eux !

 

Et sous-estime même sa communauté (mouslima) ainsi que sa religion !

 

Il se sent ainsi misérable, sans valeur devant ceux qu’il intronise et imite parmi les pervers.

 

Ceci est connu !

 

Ceux qui sont envoyés résider en pays de mécréance, reviennent avec cette immense défaillance. Ils reviennent chez eux avec un sentiment de mépris envers leur communauté, envers leur nation, envers leur religion, envers leurs habitudes et traditions !

 

Et commencent ainsi à inviter leurs proches à imiter ceux chez lesquelles ils étaient résidents, parmi ceux qu’ils imitent et intronisent (kouffars) et ceci est connu !

 

Et c’est exactement ce qui a été fait pour les groupes de gens qui furent envoyé en France.

 

Tout comme le Shaykh rifa’ At-Tahtawi - رفاع الطهطاوي -, qui était un Shaykh de Al-Azhar et qui a grandi dans un environnement modeste au plus profond du Rif (en montagne).

 

Puis,  fut transféré par la suite aux alentours d’Al-Azhar, et menait une vie rude et dure !

 

Et on l’a pris puis on l’a enfoncé  tout comme à dit le grand savant-érudit Mahmoud Chakir رحمه اللهdans son précieux ouvrages  » ouvrage sur le chemin vers notre culture», alors qu’il suivait de près cette maladie infiltrée.

 

Le shaykh rifa’ fut pris, puis enfoncé parmi la société française ! Parmi les femmes nues !! Et les parfums qui remplissent les airs ! Et les lumières et les fêtes !!

 

Chose qui fit que le shaykh est revenu maftoune - مفتون– (atteint de fitanes, de troubles) !

 

Et c’est exactement ce qui s’est passé pour Taha Hussein - طه حسين -, quand il est revenu avec une brûlure sur la nuque (c’est une expression arabe) !

 

Car à cause de son enfoncement dans la société française, il est revenu avec une épouse française (mécréante) !

 

Ils appelaient à l’époque celui qui ramène une femme de parmi les européennes mécréantes «celui qui reçu une brûlure sur  sa nuque».

 

Dans le sens où dès qu’il est présent dans un groupe puis part par la suite, les gens commencent à médire de celui, dans le sens où il le font derrière son dos, sur sa nuque, ainsi ils appelaient cela «la brûlure du derrière de la  nuque».

 

Car cette femme reste sur sa religion et donc ne peut ramener aucun biens sur la religion de son compagnon et donc elle ne peut être de confiance concernant leurs enfants !

 

Alors Taha Hussein -  – le pauvre, commença à dire : «il est obligatoire pour nous qu’on imite ceux-là (les mécréants français) tel l’imitation des singes ! Dans toutes choses, jusqu’à ce que nos excréments deviennent similaires aux leurs» 

 

Tout comme il le déclara dans son livre  «- مستقبل الثقافة في مصر– le futur de la culture en Égypte».

 

Et il sema la corruption sur Terre, qu’ALLAH lui donne ce qu’il mérite !

 

Ce de quoi a résulté l’apparition de ces nouvelles générations comme vous les voyez.

 

A tel point que même quand cela reviennent à leur religion, ils n’arrivent pas à se débarrasser  de leurs anciennes habitudes (de mécréants).

 

Ainsi, parmi ces gens-là, ceux qui se prétendent religieux, ceux qui suivent tout fleuve, ils ne sont toujours pas arrivés à se débarrasser de leurs anciens complexes, car ils n’ont toujours pas connu l’Islam pur (authentique) !

 

Et c’est exactement le but pour lequel j’ai choisi d’enseigner ce livre ainsi que les autres livres qui traitent le sujet des annulateurs du magnifique Islam.

 

Car tu ne sentiras pas la grandeur de la religion, tout comme a dit Shaykh Ai-Islam رحمه الله :

 

«Je n’ai jamais cru qu’il existera un juriste Mouslim hésitant quant à ce sujet (de l’obligation de se différencier des mécréants)» 

 

Emprunter le Chemin Droit -الصراط المستقيم– afin de se différencier des gens de l’Enfer, parmi les Gens du livre et autres que ceux-là !

 

Emprunter le chemin droit -الصراط المستقيم– !

 

Le droit Chemin rend obligatoire de se différencier des gens de l’Enfer !

 

Sinon comment pourrait-il être droit ?

 

Si celui qu’il l’emprunte imite celui qui emprunte un chemin déformé !

 

Comment ?!

 

Ceci est un sujet duquel le Shaykh dit :

 

«Je n’ai jamais pensé que cela allé devenir ainsi»

 

Pire encore, il dit qu’il n’a jamais pu penser qu’une personne ayant la foi au niveau du cœur et qui a connu l’Islam d’une connaissance pure dans son cœur et qui peut être ignorant à cette énorme affaire.

 

Et qui est l’obligation de se différencier des polythéistes !

 

Notre Oumma est une oumma qui a des valeurs !! Elle ne se disperse pas parmi les autres Nations !

 

Comme tu le vois aujourd’hui, même chez ceux qui appellent à la grandeur de l’Islam, ils s’éloignent petit à petit de ce vers quoi ils appellent (islam), même si cela fait partie de l’apparence !

 

Ils ressemblent aux polythéistes même dans leurs apparences, en ce qui concerne la façon de parler, de s’habiller, de boire, de construire les maisons et tout ce qui s’y attache en terme d’apparence !

 

Ainsi il faut savoir que :

 

Emprunter le Chemin Droit -الصراط المستقيم– afin de se différencier des gens de l’Enfer, est un énorme fondement parmi les fondements du Sublime Islam

 

Explication du livre : '' Emprunter le droit chemin pour se différencier des gens de l'enfer '' - شرح اقتضاء الصراط المستقيم لمخالفة أصحاب الجحيم- écrit par Shaykh Al-Islam Ibn Taymiya رحمه الله

traduit par islam-nancy.com

 

 

Cheikh Muhammad Sa’îd Raslân - الشيخ محمد سعيد رسلان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Croyance et innovations - الإيمان، العقيدة و بدع
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 13:20
Epouse-moi... Moi et ma copine ! (vidéo)

Question :

 

Le frère: Ahssana Allahu ilaykoum , un homme a demandé une fille au mariage et elle a posé comme condition qu'il se marie avec sa copine.

 

Que pense votre eminence de cette condition ?

 

Cheikh:

 

Quoi?... Qu'il se marie...

 

Le frère :

 

Avec sa copine

 

Cheikh:

 

Avec elle ? ou...

 

Le frère:

 

Avec elle

 

Cheikh :

 

Ya'ni les deux en même temps (rire)...

C'est bon si elles sont d'accord, il n'y aucun problème la porte est ouverte devant eux.

 

Le frère:

 

Jazaka Allahu khayran

 

Cheikh :

 

Et je me rappel que...

 

Le frère :

 

Ya des femmes qui écoute cheikh (rire)

 

Cheikh :

 

C'est vrai ?...

 

Le frère :

 

Oui

 

Cheikh :

 

Même, (rire) on doit dire la vérité (rire) que ya des femmes ou non , ...il se peut que [raghba] le désir l'aveugle et elle ne regardera pas à l'amitié...

 

Donc je dis une personne de la famille du Prophète Salla’Allahu alayhi wa sallam, des tabi'in presque (ceux qui viennent après l'époque du sahabas) s'est marié avec deux femmes en une nuit et elles ont eu un enfant en une nuit, il n'y pas d'empechement si ya une raghba [désir] dans tous cela et aussi si les deux copines sont d'accord, il n' y a aucun empêchement, comment on leur dis haram ? non

 

Le frère :

 

Jazaka Allahu khayran pour cette fois

 

Cheikh :

 

(rire)

 

copié de alminhadj.fr

 

       

Cheikh Ahmad Ibn Yahya An-Najmi - الشيخ أحمد بن يحيى النجمي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 12:59
Le mariage arrangé est interdit

Question :

 

Un homme propose à un autre de marier leurs enfants en lui disant :

 

"Je veux que tu m'accordes la maisn de ta fille pour mon fils en échange de ma fille pour ton fils à condition que chacun d'entre nous verse deux mille cinq cent rials ?"

 

Réponse :

 

Louange à Allah.

 

Lorsqu'un homme accorde la main de celle qui est placée sous son autorité qu'il s'agisse de sa fille de sa soeur, etc.

 

Sur la base d'un compromis où son vis-à-vis fera la même chose envers lui sans qu'il n'y ait de dot, ils se rendent coupables d'un mariage arrangé interdit par la religion et qui plus est en fait un mariage invalide à la base, comme en témoigne ce hadith d'Abdallah ibn Omar dans lequel il dit :

 

"Le Messager d'Allah a interdit de contracter un mariage arrangé et sans dot"

 

En revanche il n'y a pas de mal à ce que deux familles s'échangent leurs filles en mariage mais à condition qu'il y ait une dot pour chacune des deux filles de façon indépendante.

 

Une dot dont le montant ne doit pas être insignifiant ni faire l'objet de subterfuge.

 

Maintenant si le montant cité dans la question permet à chacune des deux parties de se servir de dot mais séparément, leur mariage est toutefois valable.

 

A défaut, ils se rendent coupables du mariage arrangé interdit par la religion.

 

Mariage Islamique en questions-réponses par les plus grands savants:Al Albani,Al Fawzan,Al 'Uthaymin,Ibn Baz,Muqbil,As-Sa'di,Comité permanent des savants (Ifta)

 

Cheikh Mohamed Ibn Ibrahim Al Cheikh - الشيخ محمد بن إبراهيم آل الشيخ

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق