compteur de visite

Catégories

1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 11:24
Le curcuma

Sa racine ressemble au gingembre, sa couleur et son odeur ressemblent au safran...

 

Pourtant il n'est ni l'un ni l'autre, c'est le curcuma.

 

Le curcuma est une jolie plante vivace de la famille du gingembre et cultivé comme lui pour son rhizome.

 

Il pousse depuis plus de 2000 ans en Chine, en Inde et au Moyen-Orient où il était utilisé dans la teinture des textiles. Aujourd'hui il est présent dans toutes les régions tropicales du monde.

 

C’est une plante aux grandes feuilles et aux fleurs comme des hampes roses ou jaunes. Il se multiplie par division des rhizomes. En Inde, le rhizome, une fois déterré, est bouilli, pelé, séché et moulu. Sa poudre qui s’évente très vite sert surtout à la confection des curry. En Asie du sud-est, les rhizomes, à la chair orange vif sous une peau beige, sont consommés frais et pilés dans des pâtes épicées. En Thaïlande, on consomme les jeunes pousses comme des légumes et les feuilles sont utilisées parfois comme aromates.

 

En plus de ces qualités tinctoriales, le curcuma possède des vertus thérapeutiques.

 

De plus son parfum fort, sa saveur amère, poivrée et piquante en font un excellent adjuvant dans la gastronomie.

Sans-titre-1-copie-11.gif

Bienfaits

 

Prévient des troubles hépatiques

Prévient des troubles digestifs

Traite les blessures (antibactérien)

Prévient des parasites intestinaux

Prévient des inflammations aigües ou silencieuses

Réduit les inflammations (arthrite)

Prévient du cholestérol

Équilibre le système nerveux

Prévenir ou traiter le cancer

Stimule le système immunitaire

Antibactérien

Agit su la fluidité du sang

Sans-titre-1-copie-11.gif

Remèdes

 

Cataplasme au curcumin

Appliqué sur la peau, le curcuma soigne efficacement le psoriasis et les mycoses.

Mélangez une cuiller à café de poudre de curcuma avec un peu d'eau pour bien humidifier la poudre et qu'elle puisse adhérer à la peau.

 

Masque teint hâlé

-2 bonnes c.à soupe de curcuma

-1 à 2 c à soupe de crème fraîche

Mélangez le tout jusqu'à obtenir une crème épaisse. Etalez le masque sur le visage (en évitant le contour des yeux) et le cou et laissez sécher 20minutes.

Rincez à l'eau tiède

 

Anti-asthme

Préparer une infusion avec une cuillerée de poudre de curcuma diluée dans un quart de verre d'eau puis siroter. Ce breuvage constitue une sorte d'alarme pour anticiper et empêcher l'état avancé de l'asthme

Sans-titre-1-copie-11.gif

Contre-indications

 

Risque d'Obstructions et calculs biliaires

 

copié de hijama-specialiste.fr

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 11:06
Leur désir de l’islam est à la mesure de leur désir de la prière

L’imam Ahmad a dit :

 

« Leur désir de l’Islam est à la mesure de leur désir de la prière.

 

Connais donc ton âme ô AbdAllah !

 

Prends garde de rencontrer ton Seigneur – Tout Puissant – sans aucune part de l’islam en toi, car la part de l’islam dans ton coeur est comparable à la part de la prière dans ton coeur »

 

La Saveur de la priere de Ibn al Qayyim, editions al hadith, p.68

copié de citationssalafssalih.com

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Prière - الصلاة
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 10:52
Les prosternations de la distraction - سجود السهو (dossier)

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Prière - الصلاة
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 10:50
S'essuyer la nuque lors de l'ablution

Question :

 

Est-il autorisé de s'essuyer la nuque durant les ablutions ou que ceci n'est pas mentionner dans le livre d'Allah et la Sunna de Mohammed Paix et Prière d'Allah sur Lui ?

 

Réponse :

 

Il n'y a rien dans le livre d'Allah Le Très Haut et ni dans la Sunna du Messager -Prière et Paix d'Allah sur Lui- qui montre de s'essuyer la nuque fait partie des sunnas des ablutions !

 

Il est donc pas légiféré de le faire .

 

Et la réussite dépend d'Allah, et que la Prière et Paix d'Allah soient sur notre Prophète et Sa Famille et ses Compagnons.

 

هل يجوز مسح الرقبة عند الوضوء أم غير مذكور في كتاب الله وسنة محمد صلى الله عليه وسلم؟ 

الحمد لله وحده والصلاة والسلام على رسوله وآله وصحبه.. وبعد:

لم يثبت في كتاب الله تعالى ولا في سنة الرسول صلى الله عليه وسلم أن مسح الرقبة سنة من سنن الوضوء. فلا يشرع مسحها

 

وبالله التوفيق وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

 

Réf: Fatâwâ a_Ladjna a_Dâïma lil Bouhoùth el 3ilmiya wal iftâ , v/5 , p/254 , n° de la fatwâ/9233

 

110 F 4818228 hG01yUnNqeELaTii0mBLki4oYp68hcsE---Copie

L'imâm Cheikh Ibn Bâz (qu'Allah lui fasse miséricorde ) a dit :

 

Exact !

 

Il est ni recommandé et ni légiféré de s'essuyer la nuque !

 

Par contre il faut seulement essuyait la tête et les oreilles .

 

Comme il a été prouver dans le Livre (Coran ) et dans la Sunna..

 

نعم لا يستحب ولا يشرع مسح العنق ، وإنما المسح يكون للرأس والأذنين فقط ، كما دل على ذلك الكتاب والسنة

 

Réf:Madjmoù3 Fatâwâ Ibn Bâz , v/10 , p/102 

110 F 4818228 hG01yUnNqeELaTii0mBLki4oYp68hcsE---Copie

L'Imâm Cheikh el Fawzân ( qu'Allah le préserve ) a été questionné par la question suivante :

 

De laver ou essuyer la nuque fait partie des obligations ou des sunnas de l'ablution ou pas ?

 

Réponse :

 

De s'essuyer la nuque ne fait pas partie des sunnas des ablutions et ni de ses obligations !

 

Car Allah a déterminer les membres a laver et essuyer .

 

Allah Le très Haut Dit (Traduction rapprochée)

 

{Ô les croyants ! Lorsque vous vous levez pour la Salat, lavez vos visages et vos mains jusqu'aux coudes; passez les mains mouillées sur vos têtes; et lavez-vous les pieds jusqu'aux chevilles...}

 

Ce qu'on doit essuyer s'est la tête seulement sans (toucher ) la nuque , et il n'y a rien de mentionner , dans la sunna , sur le fait de s'essuyer la nuque !

 

Donc de l'essuyer est une innovation...

 

هل غسل أو مسح الرقبة من فروض أو من سنن الوضوء أم لا‏؟‏ 

ليس مسح الرقبة من سنن الوضوء ولا من فروضه لأن الله عين الأعضاء المغسولة والممسوحة‏.‏

قال تعالى‏:‏ ‏{‏يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ إِذَا قُمْتُمْ إِلَى الصَّلاةِ فاغْسِلُواْ وُجُوهَكُمْ وَأَيْدِيَكُمْ إِلَى الْمَرَافِقِ وَامْسَحُواْ بِرُؤُوسِكُمْ وَأَرْجُلَكُمْ إِلَى الْكَعْبَينِ‏}‏ ‏[‏سورة المائدة‏:‏ آية 6‏.‏‏]‏‏.‏

فالذي يمسح الرأس فقط دون العنق، ولم يثبت في مسح العنق عن الرسول سنة، فمسحه من البدع‏.‏

 

Réf : http://www.islamww.com/cms/node/61

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Purification - طهارة
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 10:45
Les pièces de théâtre dans le but de faire da'wa (audio-vidéo)

 

Question :

 

Quel est votre avis sur ceux qui autorisent les pièces de théâtre dans la mosquée et dans d'autres lieux dans le but de faire Da'wah ?

 

Réponse :

 

Les pièces de théâtre sont interdites; qu'elles soient faites dans la mosquée ou autre.

 

Elles ne font pas partie des actes des musulmans.

 

Elles nous ont été importées, elles nous ont été importées (et font partie des actes fait) par autres que nous et la Da'wah ne se fait pas par des représentations théâtrales !

 

La Da'wah se fait par le Livre et la Sounnah, par l'exhortation et l'intimidation comme a agit le Prophète (Paix et Salut d'Allah sur Lui) et comme ont agit les prêcheurs venus après Lui.

 

Est-ce que l'Envoyé faisait des pièces de théâtre, est-ce que les compagnons faisaient des pièces de théâtre, est-ce que ceux qui sont venus après eux parmi les savants de la Communauté et les prêcheurs véridiques ont fait des pièces de théâtre ?

 

Cet acte est vain et c'est un acte qu'on ne peut attribuer à la Da'wah !

 

Cet acte fait partie de la frivolité et la Da'wah n'accepte pas la frivolité et la Da'wah se fait par le Livre et la Sounnah et par la preuve issue du Livre et de la Sounnah et en étant un exemple à suivre également.

 

Elle se fait en étant un bon exemple à suivre et en mettant en pratique (ce vers quoi on invite).

 

Celui qui appelle à Allah, il lui est obligatoire d'être un exemple, il doit être la première personne à faire le bien et à mettre en pratique ce qu'il ordonne et (il doit être la première personne) à s'éloigner des actes qu'il interdit.

 

(traduction rapprochée)

 

{Commanderez-vous aux gens de faire le bien et vous oubliez-vous même de le faire alors que vous récitez le Livre? Etes-vous donc dépourvus de raison?} [Sourate Al-Baqarah, verset 44]

 

C'est comme cela que doit se faire la Da'wah! La Da'wah  ne se fait pas à travers les pièces de théâtre et le rire et autres.

 

Na'am...

 

copié de sounnah-publication.com

Sans titre 1-copie-8

Les sketches dans les mosquées

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Appel à la religion - الدعوة الإسلامية
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 10:23
Le testament - الوصية

222

D'après Ibn Omar (qu'Allah les agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit :

 

«Il n'appartient pas à un musulman qui a des choses à recommander de passer deux nuits sans que son testament soit auprès de lui».

 

Ibn Omar (qu'Allah les agrée) a dit :

 

«Depuis que j'ai entendu le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) dire cela, je n'ai pas passé une nuit sans avoir mon testament auprès de moi.»

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°2738 et Mouslim dans son Sahih n°1627)

 

عن بن عمر رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم

ما حق امرئ مسلم ، له شيء يوصي فيه ، يبيت ليلتين إلا ووصيته مكتوبة عنده

قال ابن عمر

ما مرت علي ليلة مذ سمعت رسول الله صلى الله عليه وسلم قال ذلك إلا وعندي وصيتي

222

Les savants ont dit que le testament (وصية - wasiya) est de trois types

 

- La wasiya obligatoire, comme montrée dans le hadith de Ibn Omar (qu'Allah les agrée) ci-dessus

 

Il s'agit de la wasiya que chaque musulman qui doit de l'argent (ou autre) à quelqu'un ou bien à qui quelqu'un doit de l'argent (ou autre) doit écrire et avoir auprès de lui.

 

- La wasiya moustahaba ou surérogatoire

 

Il s'agit la la wasiya dans laquelle un musulman veut léguer après sa mort une partie de ses biens pour un acte de piété (aumône, construction de mosquées...).

 

Par contre la valeur de cette wasiya ne peut dépasser le tiers des biens de la personne.

 

D'après Sa'd Ibn Abi Waqas (qu'Allah l'agrée), j'ai dit au Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui): 

 

«Est-ce que je peux faire une wasiya de l'ensemble de mon argent ?»

 Le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Non ».

 J'ai dit : «De la moitié alors ?»

 Le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Non ».

 J'ai dit: «Le tiers ?»

 Le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit : « Alors le tiers et le tiers c'est beaucoup. Que tu laisses tes héritiers riches vaut mieux que tu les laisses pauvres et réduits à tendre la main aux gens...».

 (Rapporté par l'imam Boukhari dans son Sahih n°2742 et l'imam Mouslim dans son Sahih n°1628)

 

عن سعد بن أبي وقاص رضي الله عنه قلت

يا رسول الله ، أوصي بمالي كله ؟ قال : - لا - قلت : فالشطر ؟ قال : - لا - قلت : الثلث ؟ قال : فالثلث والثلث كثير ، إنك إن تدع ورثتك أغنياء ، خير من أن تدعهم عالة يتكففون الناس في أيديهم

 

D'après Imran Ibn Husayn (qu'Allah l'agrée) :

 

"Un homme a libéré 6 esclaves lui appartenant au moment de sa mort et il n'avait pas d'autres biens que eux.

Lorsque cela est parvenu au Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) il s'est énervé et a dit: « J'ai certes pensé à ne pas prier sur lui ».

Puis il a appelé les esclaves, il les a divisé en trois groupes puis a tiré au sort entre eux. Il a alors libéré deux esclaves et en a gardé quatre en tant que tel."

(Rapporté par Nasai dans ses Sounan n°1958 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Nasai)

 

عن عمران بن حصين رضي الله عنه

أن رجلا أعتق ستة مملوكين له عند موته ، ولم يكن له مال غيرهم ، فبلغ ذلك النبي صلى الله عليه وسلم ، فغضب من ذلك ! وقال : لقد هممت أن لا أصلي عليه ثم دعا مملوكيه ، فجزأهم ثلاثة أجزاء ، ثم أقرع بينهم ، فأعتق اثنين ، وأرق أربعة

 

- La wasiya interdite

 

Elle peut prendre diverses formes comme par exemple faire une wasiya pour une personne qui a déjà un droit dans l'héritage, faire une wasiya pour déshériter une personne ayant un droit dans l'héritage, faire une wasiya en disant qu'on doit de l'argent à quelqu'un avec qui on s'est arrangé pour qu'il redonne la somme à un des enfants ou à une des épouses...

 

D'après Abou Oumama Al Bahili (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit :

 

« Certes Allah a donné à chacun son droit ainsi il n'y a pas de wasiya en faveur d'un héritier».

(Rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan n° 2713 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Ibn Maja)

 

عن أبي أمامة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم

إن الله قد أعطى كل ذي حق حقه فلا وصية لوارث

 

copié de hadithdujour.com

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mort et funérailles - الموت والجنازة
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 10:04
La différence entre Prophète (نبي) et Messager (رسول) (audio)

 

Question :

 

Quelle est la différence entre le prophète (nabiy) et le messager (rassoul) ?

 

Réponse :

 

Ce qui est notoire chez les savants, c'est que le prophète désigne celui à qui on a révélé une législation mais qui n'est pas tenu de transmettre aux gens... mais qui n'est pas tenu de transmettre aux gens !

 

On lui a révélé de mettre en pratique telle et telle chose, de prier comme ceci, de jeûner comme ceci mais il n'est pas tenu de transmettre.

 

On dit de lui : prophète.

 

Par contre, s'il est tenu de transmettre... de transmettre aux gens, d'avertir les gens, il sera prophète messager comme notre Prophète Mohammed (Paix et Salut d'Allah sur Lui), Moussa, 'Issâ, Nouh, Houd, Sâlih et autres qu'eux (Paix et Salut d'Allah sur Eux).

 

D'autres parmi les gens de science ont dit que le prophète désigne celui qui est envoyé avec une législation qui vient suivre une législation précédente ; qui vient suivre une législation d'un prophète venu avant lui.

 

On dit de lui que c'est un prophète.

 

Par contre, s'il est indépendant, il est prophète messager.

 

Ceux qui ont été envoyé après Moussa avec comme législation la Thora sont appelés prophètes car ils suivent la Thora.

 

Mais l'avis qui est correct est le premier avis qui est de dire que le messager est celui qui est envoyé et qui est tenu de transmettre et cela, même s'il suit celui qui le précède comme ce fut le cas pour Dawoud, Soulaymân et d'autres qu'eux parmi les prophètes venus après Moussa car ils ont appelé à ce à quoi a appelé Moussa et ils sont des prophètes et des messagers (Paix et Salut d'Allah sur Eux).

 

Ainsi le messager est celui qui est tenu de transmettre et cela, même s'il vient après un prophète qui le précède comme ceux qui étaient sur la législation de la Thora et le prophète est celui qui n'est pas tenu de transmettre ce qu'il a reçu comme [pratique] du jeûne, de la prière etc... et on ne dit pas de lui qu'il a transmis aux gens.

 

Nour (1/81)

✅ Traduit et publié par sounnah-publication.com

الفرق بين النبي والرسول

السؤال : ما هو الفرق بين النبي والرسول ؟

الإجابة : المشهور عند العلماء أن النبي هو الذي يوحى إليه بشرع، ولكن لا يؤمر بتبليغ الناس، يوحى إليه يفعل كذا ويفعل كذا، يصلي كذا ويصوم كذا، لكن لا يؤمر بالتبليغ فهذا يقال له نبي، أما إذا أمر بالتبليغ يبلغ الناس وينذر الناس صار نبياً رسولاً، كنبينا محمد - صلى الله عليه وسلم - وموسى وعيسى ونوح وهود وصالح وغيرهم، وقال قوم آخرون من أهل العلم: إن النبي هو الذي يبعث بشريعة تابعة لغيره، تابعة لنبي قبله، يقال له نبي، أما إذا كان مستقلاً فإنه يكون نبياً رسولاً، فالذين بعثوا بعد موسى بشريعة التوراة يسمون أنبياء، لأنهم تابعون للتوراة والصواب الأول، الصواب الأول أن الرسول هو الذي يبعث ويؤمر بالتبليغ وإن كان تابعاً للذي قبله، كما جرى من داود وسليمان وغيرهم من الأنبياء بعد موسى، فإنهم دعو إلى ما دعا إليه موسى وهم أنبياء ورسل عليهم الصلاة والسلام، فالرسول هو الذي يؤمر بالتبليغ مطلقاً وإن كان تابعاً لنبي قبله، كمن كان على شريعة التوراة، والنبي هو الذي لا يؤمر بالتبليغ، يوحى إليه بصيام أو بصلاة أو نحو ذلك، لكنه لا يؤمر بالتبليغ لا يقال له بلغ الناس

نور1/81

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Prophètes et messagers - الأنبياء والرسل
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 10:02
Les conséquences de la corruption sur la croyance du musulman

Question :

 

Quels sont les effets de la corruption sur la croyance du musulman ?  

 

Réponse :

 

La corruption et les autres péchés affaiblissent la foi et suscite la colère du Seigneur (Exalté soit-Il).

 

Elle provoque le fait que le diable s'abat sur le serviteur en le poussant à succomber à d'autres péchés.

 

S'il le peut, il rend le pot-de-vin au corrupteur.

 

S'il ne peut pas le faire, il donne sa valeur en aumône aux pauvres, en plus du repentir sincère, dans l'espoir d'obtenir le repentir d'Allah.

 

ما آثار الرشوة على عقيدة المسلم

س: ما هي آثار الرشوة على عقيدة المسلم؟ 

ج: الرشوة وغيرها من المعاصي تضعف الإيمان وتغضب الرب عز وجل وتسبب تسليط الشيطان على العبد في إيقاعه في معاصٍ أخرى فالواجب على كل مسلم ومسلمة الحذر من الرشوة ومن سائر المعاصي مع رد الرشوة إلى أصحابها إن تيسر له ذلك فإن لم يتيسر له ذلك تصدق بما يقابلها عن صاحبها على الفقراء مع التوبة الصادقة عسى الله أن يتوب عليه

 

copié de alifta.net

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Commerce - usure et métier - تجار- رشوة -ربا و عمل
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 09:19
Les parents s'opposent sans raisons valables, au mariage de leur enfant (audio)

 

Question :

 

Un homme désire épouser une femme qu’il connaît depuis une longue période.

 

La famille de cette femme a refusé cette union en affirmant que cet homme ne convient pas à leur fille mais aussi parce qu’il est noir, et elle blanche.

 

Est-il permis à cette femme de se marier sans leur consentement en faisant appel aux autorités compétentes, sachant qu’ils résident tous les deux dans une terre de mécréance ? 

 

Réponse :

 

Si les membres de sa famille ne sont pas musulmans, ils n’ont par conséquent aucune autorité sur elle.

 

Dans ce cas, s’il existe dans son pays une instance ou une organisation reconnue comme étant celle qui détient la gestion des affaires des musulmans,la tutelle de cette femme lui revient. 

 

Mais si ses parents sont de confession musulmane, je lui conseille de ne pas aller à l’encontre de leur volonté.

 

En effet, le fait que les enfants contredisent le point de vue de leurs parents peut être une cause menant plus tard à leur désobéir.

 

Et l’obéissance aux parents est justement une obligation, tant que ceux-ci n’ordonnent pas à leur enfant de commettre une désobéissance [à Allâh], ou ne lui empêchent pas d’accomplir un acte obligatoire. 

 

Cet homme et cette femme se doivent tous deux de tenter d’apaiser la situation.

 

Si cela n’apporte aucun résultat, ils devront renoncer l’un à l’autre, et il se peut qu’Allah octroie à chacun d’eux ce qui préservera leur avenir. 

 

Et ce, car cette femme ne réalise pas à l’heure actuelle que si elle épouse cet homme sous l’autorité d’une personne qui le lui aura permis et que cette union ne dure pas, il se peut que ses parents décident après cela de se désintéresser définitivement d’elle.

 

Elle aura ainsi été directement à l’origine de la tournure qu’auront pris les événements, tout comme l’homme qui désire l’épouser. 

 

Face à une telle situation, il faut impérativement se projeter dans l’avenir et tenter d’imaginer de quoi il pourrait être fait. 

 

Question posée à Shaykh Sâlih Al-Louhaydân au Masjid al Haram, à la Mecque, le 20 Rabî’ Ath-Thânî 1430, correspondant au 15 Avril 2009. 

 

Cheikh Saleh Ibn Muhammad Al Louhaydane - الشيخ صالح اللحيدان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 09:00
Réplique sur l'ambiguité : «Prends la vérité et délaisse le faux parmi les paroles et les livres des gens de l'innovation» (audio)

 

Et parmi les causes salutaires face aux tentations : L'éloignement des gens de passions, la méfiance et la mise en garde envers eux et cela est un fondement salafi chez les gens de science, démontré par le coran et la sounna ainsi que par les paroles de nos salafs salihs parmi les compagnons, les tabi3ines et autres.

 

Les gens de science sont unanimes du fait de mettre en quarantaine les gens de l'innovation et de ne pas regarder dans leurs livres, sauf celui qui veut les répliquer.

 

Mais en général, la personne lit et écoute les gens de science et s'éloigne des gens de passions.

 

Elle écoute les gens de la sounna et s'éloigne des gens de l'innovation.

 

Et nous ne disons pas comme ceux qui disent en ce moment cette règle innovée : "Prends le haqq (vérité) et délaisse le batil (faux)"...

 

Il n'y a pas de doute qu'il nous est imposé de prendre la vérité et de délaisser le faux !

 

Mais il ne nous est pas imposé de rechercher la vérité chez les gens de l'innovation et les gens de passion...!

 

Nous prenons le haqq d'une source pure, nous la prenons d'un endroit ou il n'y a ni ambiguité ni bid3a.

 

Traduit par Mounir abou Ismael

 

الرد على شبهة : خذ الحق واترك الباطل من اقوال وكتب اهل البدع

يرد عليها الشيخ خالد بن ضحوي الظفيري حفظه الله

وكذلك من اسباب النجاة من الفتن هو الابتعاد عن اهل الاهواء والحذر والتحذير منهم وهذا اصل سلفي عند اهل العلم دل عليه الكتاب ودلت عليه السنة ودل عليه اقوال السلف الصالح من الصحابة والتابعين وغيرهم واجمع اهل العلم على هجران اهل البدع ومجانبتهم والابتعاد عنهم ونقل هذا الاجماع اكثر من عالم اجمعوا على الابتعاد عن اهل البدع وعدم القراءة والنظر في كتبهم الا لمن اراد ان يرد عليهم اما العموم فان الانسان يقرا ويسمع لاهل العلم ويبتعد عن اهل الاهواء يسمع لاهل السنة ويبتعد عن اهل البدعة ولا نقول كما يقولون الان وهذه قاعدة ضالة مبتدعة وهي يقولون (خذ الحق واترك الباطل) لا شك اننا مامورين باخذ الحق وترك الباطل لكننا لسنا مامورين بالبحث عن الحق عند اهل البدع وعند اهل الاهواء ناخذ الحق من المعين الصافي وناخذه من المكان الذي ليس فيه شبهة ولا بدعة

مقطع صوتي ماخوذ من كلمة القاها فضيلته ليلة الاحد 2 محرم 1433 هـ

Cheikh Khâlid Ibn Dahwî Al-Dhafayrî - الشيخ خالد بن ضحوي الظفيري

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية