La mémorisation du Coran (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La mémorisation du Coran (vidéo)

 
Selon Ibn 'Omar (qu'Allah agrée le père et le fils), le Messager d'Allah (paix et bénédiction d'Allah sur lui) a dit:
 
"L'image de celui qui possède le Coran est tout à fait pareille à celle du propriétaire de chameaux.
S'il vérifie souvent leurs attaches il les garde et, s'il les lâche, ils s'en vont".
(Al-Boukhâri, Mouslim)

Partager cet article

Parmi les choses permettant d'être aimé des gens il y a le fait de ne rien leur demander

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Parmi les choses permettant d'être aimé des gens il y a le fait de ne rien leur demander

La preuve réside dans le Hadith suivant : 

 

" Un homme vint dire au messager d'Allah " Envoyé d'Allah, montre-moi une œuvre que si je l'accomplit, Allah m'aimera et les gens m'aimeront aussi".

Il lui dit : " Mène une vie de tempérance, Allah t'aimera et renonce à ce que possèdent les gens (cad leur biens etc..), les gens t'aimeront." 
Hadith rapporté par Ibn Majah notamment et authentifié par Sheikh Al Albani As-sahiha 944. 

 

Explications des termes : 

 

"Renonce à ce que possèdent les gens (cad leurs biens), les gens t'aimeront" : Comme l'explique les savants l'homme souhaitant être aimer des gens ne doit rien leur demander et ne doit pas convoiter ce qu'ils possèdent.

 

En effet la personne qui tend toujours la main aux gens (c'est à dire qui leur demande toujours quelque chose), les gens le supportent mal et finissent par la détester.

 

Autrement dit, renoncer à ce que les gens possèdent procure leur amour. 

Divider2.png

Un poète a dit ce sujet :

 

لا تسألن بني آدم حاجة *** وسل الذي أبوابه لا تغلق 
فبني آدم يغضب إن سألته *** والله يغضب إن تركت سـؤاله


Ne demande surtout pas quelque chose à l'enfant d'Adam,

demande plutôt à celui dont les portes ne se ferment pas (c'est à dire Allah).

Divider2.png

Ceci car l'enfant d'Adam se met en colère lorsque tu lui demandes, quant à Allah c'est lorsque tu ne lui demandes pas qu'il se met en colère.

Ainsi, les humains n'aiment pas faire largesse de ce qu'ils possèdent (tels que leurs biens ou richesses), donc si tu souhaites obtenir leur amour ne leur demande rien, car à force de leur demander ils finissent par mal le supporter, s'éloigneront de toi et finiront par ne pas t'aimer .

Divider2.png

Thawban rapporte : le messager d'Allah (sallallahou 'alaihi wa sallam) a dit :

 

" Qui me garantie qu'il ne demande rien aux gens et je lui garantis le paradis ? ". Je dis " Moi". 

Et effectivement il ne demandait jamais rien à personne. 

Rapporté par Abu Dawud 

Divider2.png

Awf Ibn Malik rapporte :

 

" Nous étions entre 7 et 9 personnes chez le messager d'Allah".

Il nous dit : " Ne faites vous pas acte d'allégeance au messager d'Allah?".

Or nous venions à peine de le faire.

Nous lui dimes: " Nous t'avons déjà fait acte d'allégeance, O messager de d'Allah ! à propos de quoi veux-tu que nous te fassions acte d'allégeance?".

Il dit : " Vous vous engagez à adorer Allah sans rien lui associer, à faire les 5 prières quotidiennes, à obéir à Allah.

Puis ils nous dit à voix basse : " Et à ne rien demander aux gens". 

Je vis effectivement par la suite certaines de ces personnes faire tomber leur cravache sans demander à quiconque de leur ramasser ". 

Rapporté par Mouslim 

Divider2.png

La dignité du musulman se trouve dans le fait de se passer des gens (c'est à dire de ne rien leur demander).

Divider2.png

« Djibril est venu voir le Prophète (sallallahou 'alaihi wa sallam) et lui a dit :

 

« Oh Muhammad ! Vis autant que tu veux, mais sache que tu mourras quand même.

Fais ce que tu veux, mais tu en seras rétribué.

Aime qui tu veux, mais sache que tu le quitteras quand même.

Sache que l’honneur du croyant se trouve dans ses prières nocturnes et que sa dignité réside dans le fait de se passer des gens». 

As-Sahîhah hadith 831. 

Divider2.png

Ibn 'Omar a dit : 

 

" Le messager d'Allah a dit du haut de son minbar en parlant de l'aumône et de la fierté de ne rien demander à personne : " La main supérieur est meilleure que la main inférieure. La main supérieure est celle qui donne et la main inférieure est celle qui demande." 

(Rapporté par Bukhari et Muslim). 

Divider2.png

Le messager d'Allah (sallallahou 'alaihi wa sallam) à aussi dit à la fin d'un hadith dont le début ressemble à celui que nous venons de mentionner : 

 

"...Celui qui est jaloux de sa dignité, Allah la lui préserve et celui qui se passe de l'aide des autres, Allah le met au dessus du besoin ". 

Rapporté par boukhari et Muslim. 

Divider2.png

Ibn Omar rapporte : 

 

" L'un de vous ne cesse de demander (mendier) jusqu'à ce qu'il rencontre Allah (le jour dernier) avec le visage dépourvu de toute chair".

(Bukhari et Muslim). 

Divider2.png

Abou Dhar Al-Ghifari rapporte : 

" Mon ami bien-aimé (sallallahu 'alayhi wa sallam) m'a ordonné sept choses : 

  • Il m'a ordonné d'aimer les pauvres et d'en être proche. 
  •  Il m'a ordonné de regarder ceux qui sont en-dessous de moi et de ne pas regarder ceux qui sont au-dessus de moi. 
  •  Il m'a ordonné de préserver les liens de parenté, même s'ils ont été rompus. 
  •  Il m'a ordonné de ne rien demander à personne. 
  •  Il m'a ordonné de dire la vérité même si elle est amère. 
  •  Il m'a ordonné de ne craindre le blâme de personne lorsqu'Il s'agit d'Allah.
  •  Il m'a ordonné de répéter souvent "la hawla wala qouwata ila billah (il n'y a de puissance et de force qu'en Allah) car ces paroles font parties d'un trésor sous le trône 

(et dans une autre version: elle est un trésor parmi les trésors du paradis)." 


hadith n°2166 dans silsila as sahiha du cheikh Al Albani rahimahullah 

Divider2.png

Le messager d'Allah (sallallahou 'alaihi wa sallam) a dit :

 

" La main supérieure (celle qui donne) vaut mieux que la main inférieure (celle qui reçoit) et commence (dans tes dépenses ) par ta famille.

Ta meilleure aumône est celle qui ne laisse pas ta famille dans le besoin. 

Celui qui ne se rabaisse pas à demander l'aumône, Allah lui préserve sa fierté et celui qui ne montre pas son besoin, Allah le met au-dessus du besoin." 

(Rapporté Par Al Boukhari). 

Divider2.png

Le messager d'Allah (sallallahou 'alaihi wa sallam) a dit : 

 

«Le (vrai) pauvre n'est pas celui qui s'en va quand on lui donne une datte ou deux, une bouchée ou deux. Le vrai pauvre est celui qui ne se rabaisse pas à la mendicité». 

Muslim et Boukhâri 


Dans une autre version : 

 

«Le (vrai) pauvre n'est pas celui qui fait le tour de la ville à mendier et que les gens font partir avec une ou deux bouchées, une ou deux dattes. Mais le pauvre est celui qui n'a rien pour répondre à ses besoins, mais qui cache si bien sa pauvreté que personne ne la remarque pour lui faire quelques aumônes et qui ne va pas tendre la main aux gens» 

Muslim et Boukhâri 

Divider2.png

Ibn Mass'oud rapporte : 

 

" Celui qui est touché par un besoin et qui s'adresse aux gens pour en sortir ne voit pas la satisfaction de son besoin. Mais s'il s'adresse à Allah, Allah ne tarde pas à lui octroyer une subsistance prochaine ou à venir " 

Rapporté par Abu Dawud et déclaré Bon par Sheikh Al Albani 

Divider2.png

 

Samoura Ibn Joundoub Rapporte :

 

" Le fait de demander (la mendicité) est une blessure que l'on fait à son propre visage..." 

Rapporté par tirmidhi et Authentifié par Sheikh Al Albani 

Partager cet article

Les conversations téléphoniques avec le fiancé

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les conversations téléphoniques avec le fiancé

Question :

 

Les conversations téléphoniques entre les fiancés, sont-elles permises ou pas ?

 

Réponse :

 

Il n’y a pas de mal à ce que la femme parle au téléphone avec l’homme qui la demande en mariage après l’avoir accepté, s’il s’agit de conversations pour finaliser l’entente entre les deux.

 

Cependant, ces conversations doivent se limiter à ce qui est nécessaire, sans contenir de choses pouvant conduire à la tentation ; si elles ont lieu par l’intermédiaire du tuteur de la femme, c’est encore mieux et plus éloigné de toute suspicion.

 

Par contre, les conversations téléphoniques qui ont lieu aujourd’hui entre les hommes et les femmes, et entre les filles et les garçons, sans pour autant qu’il y ait de projet de mariage entre eux, mais seulement pour faire connaissance comme ils le prétendent, celles-ci sont interdites et répréhensibles, car elles sont une cause de tentation et peuvent conduire à commettre l’adultère.

 

Allah, qu’Il soit élevé, dit (traduction rapprochée) :

 « Ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage, afin que celui dont le cœur est malade [l’hypocrite] ne vous convoite pas. Et tenez un langage décent. » [1]

 

La femme ne doit s’adresser aux hommes qu’en cas de besoin, en tenant un langage décent qui ne contient aucune suspicion et n’implique pas de tentation.

 

Les savants ont déclaré par ailleurs que la femme qui est en état de sacralisation doit répéter les formules de Talbiya [2] sans élever la voix.

 

Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, dit dans un hadith :

 « Si une chose survient dans la prière, que les hommes disent « Subhânallah » et que les femmes frappent des mains. » [3]

 

Tous ces textes sont une preuve que la femme ne doit faire entendre sa voix aux hommes que dans le cas où elle a besoin de s’adresser à eux, tout en observant la pudeur et la retenue.

 

Et Allah est le Plus Savant.

 

[1] Les Coalisés, v. 32

[2] Le fait de répéter la formule : « Labbayka Allahumma Labbayk… »

[3] Rapporté par Al-Bukhârî dans le chapitre des actes dans la prière (1218), et par Muslim dans le chapitre de la prière (421).

 

Al-Muntaqâ, volume 2 pages 163 et 164.

traduit par fatawaislam.com

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Dire al-fatiha pour le mariage

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Dire al-fatiha pour le mariage

Question :

 

Qu'en est-il de la récitation de la sourate "Al Fatiha" lors du contrat de mariage lorsqu'on sait que les gens recourent souvent à sa récitation lorsqu'il s''agit de sceller une union au point de d'entendre dire "on a fait la fatiha" en voulant dire par la qu'ils sont mariés religieusement.

 

Cela est-il légiféré ?

 

Réponse :

 

Une telle pratique n'est pas du tout légiférée.

Au contraire, elle relève de l'innovation religieuse (bida'a) introduite dans l'Islam.

 

D'ailleurs la récitation de la sourate "al Fatiha" tout comme les autres sourates du Coran ne doivent être lues que dans les circonstances qui leurs sont adéquates pour lesquelles elles ont été légiférées.

 

Les réciter dans un autre contexte que celui que leur prévoit la religion en ayant comme objectif de se rapprocher d'Allâh serait concidéré comme une innovation.

 

Et on a déjà vu beaucoup de gens réciter la fatiha dans n'importe qu'elle occasion au point d'entendre dire : "Réciter la 'Fatiha' sur le mort, sur telle ou telle chose" et j'en passe...

 

Tout cela relève donc de ces pratiques innovées qu'on a introduites dans la religion eu demeurant blâmables.

 

En tout cas, qu'il s'agisse de la sourate en question ou d'autres sourates du Coran, elles ne peuvent faire l'objet de récitation n'importe ou et n'importe quand à l'exception bien sur de ce qui est indiqué dans le Coran et dans la sunnah.

 

Sinon c'est une innovation et son auteur doit être réprimandé.

 

Le guide du mariage (en questions-réponses) p.148

Par les plus grands savants Al Albani, Al Fawzan, Al Uthaymin, Ibn Baz, Muqbil, As-Sa'di.

copié de saliha.forumactif.net

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Séparer les enfants du même lit

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Séparer les enfants du même lit

Question :

 

Nous espérons qu'on nous explique comment séparer les enfants au lit, en application du hadith du Messager صلى الله عليه وسلم.

 

S'agit-il de séparer les garçons des filles, ou les premiers les uns des autres, et les secondes les unes des autres ?

 

S'agit-il de donner à chacun ou à chacune un lit ou de mettre chaque enfant dans une chambre à part ?

 

Réponse :

 

Le hadith a une portée générale.

 

Il s'applique aussi bien aux garçons qu'aux filles.

 

Il s'agit de doter chacun et chacune d'un lit, même si elles/ils vivent dans la même chambre car le fait de coucher côte à côte peut les pousser vers la dépravation.

 

Puisse Allâh nous assister tous dans le bien. 

 

Madjmou' fatawa 25/357

Publié par saliha.forumactif.net

كيفية التفريق في المضاجع

الأخ أ. م. ص. من مراكش في المغرب يقول في سؤاله: نرجو من سماحتكم إيضاح كيفية التفريق في المضاجع الوارد في حديث الرسول صلى الله عليه وسلم، هل المقصود به التفريق بين البنين والبنات؟ أم بين البنين بعضهم بعضاً وبين البنات بعضهن بعضاً؟ وهل المقصود به التفريق بينهم في الفرش؟ أم لا بد أن يكون كل منهم في غرفة مستقلة؟ نرجو بيان الحقيقة؛ لأن هذا الأمر يهم جميع المسلمين

الحديث عام يعم البنين والبنات، والتفريق يكون بجعل كل واحد من البنين وكل واحدة من البنات في فراش مستقل ولو كانوا في غرفة واحدة؛ لأن وجود كل واحد مع الآخر في فراش واحد قد يكون وسيلة لوقوع الفاحشة، وفق الله الجميع لكل خير

 

‘Amr ibnu Chou'aib qui rapporte selon son père qui rapporte selon son grand père que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit :

 

«Ordonnez à vos enfants d’accomplir la prière à l’âge de 7 ans, et frappez-les s’ils refusent à l’âge de 10 ans, et séparez-les dans les lits.»

Hadith hassen rapporté par Abû Dawud et el Haqim
 

عن عمرو بن شعيب عن أبيه عن جده قال : قال رسول الله صلى الله عليه وسلم

مروا أولادكم بالصلاة وهم أبناء سبع سنين واضربوهم عليها وهم أبناء عشر وفرقوا بينهم في المضاجع

رواه أبو داود 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Photos anciennes de la Mecque et du hajj (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Photos anciennes de la Mecque et du hajj (vidéo)

Sans titre 1-copie-8

images.jpg

 

makkah1920.jpg

 

ancienne-photo-kaaba-charifa.jpg

 

anciennes-images-rares-kaaba-makka--2-.jpg

 

anciennes-images-rares-kaaba-makka--4-.jpg

 

kaaba-hajar-asouad.jpg

 

anciennes-images-rares-kaaba-makka.jpg

 

bir-zamzam.jpg

Sans titre 1-copie-8

Inondation autour de la ka'aba

10.jpg

 

11.jpg

 

12.jpg

 

Sans titre 1-copie-8

Partager cet article

S'asseoir en société

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

S'asseoir en société

En société,

 

Lorsqu'une personne entre dans un lieu où les gens sont assis elle doit prendre la première place vacante, sans séparer entre deux personnes assises l'une à côté de l'autre ou entre un père et son fils ou deux frères, à moins qu'ils ne lui ménagent la place pour s'asseoir.

 

Il est apprécié de ménager une place lorsque les gens sont assis ensemble.

 

Se contenter d'une place de moindre valeur est une marque de modestie.

 

Le premier arrivé à un endroit est celui qui mérite le plus tant qu'il ne l'a pas quitté sans avoir l'intention d'y revenir.

 

Kitâb Al-Jâmi dernier chapitre de Al-Kâfî fî fiqh ahl al-madîna

Le guide des bonnes manières Islamiques

 

Imam ibn 'Abd Al-Barr - الإمام ابن عبد البرّ

Partager cet article

La sorcellerie

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La sorcellerie

Premier sermon  

 

Serviteurs d'Allâh !

 

Craignez Allâh d’une crainte véritable car la crainte d’Allâh est le chemin de ceux qui obtiendront le succès, et se détourner de la crainte d’Allâh est le chemin des malheureux.

 

Ô Musulmans !

 

La guidée est un don du Généreux, et Il la donne à qui Il veut parmi Ses serviteurs ; Et Il a ordonné (le Puissant et le Haut) de protéger cette guidée des choses qui salissent sa pureté ou qui effacent sa lumière.

 

Et parmi les gens, certains ont abaissé la valeur de leur religion en n’étant pas satisfaits de ce qui leur a été écrit ou qui a été écrit à d’autres qu’eux, ne pouvant pas patienter face à ce qui a été prédestiné ; Alors, ils ont vendu leur religion aux sorciers et aux charlatans en allant les voir pour les interroger sur les choses invisibles ou pour leur demander de faire de la sorcellerie (de la magie) ou pour leur demander la réalisation de souhaits imaginaires.

 

Les individus et les sociétés ont été cautérisés par le feu des sorciers ; Et la sorcellerie rassemble des destructions dans la religion comme demander le secours des génies et des diables, la peur du cœur de ce qui est autre qu’Allâh, l’abandon de la confiance en Allâh, et la corruption de la vie des gens et de leurs intérêts.

 

Et la sorcellerie fait partie des facteurs de la destruction de la société et de ce qui sépare les familles, le prophète عليه الصلاة والسلام a dit :

 

"Evitez les sept péchés destructeurs".

Ils dirent : "Et quels sont ces péchés, Ô messager d’Allâh !".

Il dit : "Le polythéisme (associer quelque chose à Allâh), la sorcellerie, tuer la vie qu’Allâh a rendue sacrée sans raison légale, manger l’intérêt, manger l’argent de l’orphelin, fuir le jour de la bataille (devant l’ennemi), et accuser d’adultère les femmes chastes, croyantes et éloignées des actes immoraux"

Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

 

Et le diable incite le sorcier à accomplir la sorcellerie afin de nuire aux serviteurs d’Allâh, Allâh جلّ وعلا a dit (traduction rapprochée) :

 

{Ils apprennent d’eux le moyen de séparer l’homme de son épouse} [Al-Baqara : 102].

 

Et Il a dit جلّ وعلا (traduction rapprochée) :

 

{Ils apprennent ce qui leur fait du mal et ne leur fait pas du bien} [Al-Baqara : 102].

 

Et ce n’est pas toute sorcellerie qui a un effet sur la personne ensorcelée, et combien de sorciers ont fait de la sorcellerie qui n’a eu aucun effet sur la personne ensorcelée ; Allâh جلّ وعلا a dit (traduction rapprochée) :

 

{Ils ne nuisent avec cela à personne qu’avec la permission d’Allâh} [Al-Baqara : 102].

 

Et le mal et le bien se trouvent dans la main d’Allâh, le prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Et saches que si les gens de la communauté se rassemblaient pour te nuire, ils ne pourraient te nuire que selon une chose qu’Allâh a écrite contre toi"

Rapporté par Tirmidhi.

 

Ô Musulmans !

 

Le sorcier est celui qui a l’âme la plus vile, celui qui a le caractère le plus corrompu, et celui qui a le cœur le plus sombre ; Il est proche du diable, il l’adore, il s’éloigne du bien, il est rancunier envers la société, il a les qualités les plus méprisables, et il ment à celui qui va le voir avec des informations fausses, le prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"…il la met alors sur la langue du sorcier ou du devin [le diable met l’information qu’il a entendue du ciel sur la langue du sorcier ou du devin], et celui-ci ment cent mensonges avec cette information"

Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

 

Et la sorcellerie n’est accomplie pour lui qu’après que le sorcier mécroit en Allâh Le Très Grand, le prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Quiconque ensorcelle quelqu’un, sera alors polythéiste"

Rapporté par An-Nassaa’i.   

 

Il est dit dans «Fath Al-Majid» :

 

"Ceci est une preuve que le sorcier est un polythéiste, car il ne peut pas accomplir la sorcellerie sans polythéisme".

 

Le sorcier aime beaucoup l’argent et il trompe le naïf pour cela ; et lorsque Pharaon demanda aux sorciers d’affronter Moïse avec la sorcellerie, ils lui demandèrent de l’argent, Allâh جلّ وعلا a dit à leur sujet :

 

{Et les magiciens vinrent à Pharaon en disant : "Y aura-t-il vraiment une récompense pour nous, si nous sommes les vainqueurs ?". Il dit : "Oui, et vous serez certainement du nombre de mes rapprochés"} [Al-‘Aaraaf : 113-114].

 

Le sorcier trompe les autres, il les appelle au polythéisme, et il se peut qu’il ordonne à celui qui vient le voir d’égorger pour un autre qu’Allâh, ou d’accrocher une amulette en prétendant que ceci apporte le bien ou repousse le mal, et le prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Quiconque accroche une amulette, sera alors polythéiste"

Rapporté par Ahmed.

 

Et le sorcier fait croire à celui qui va le voir qu’il connaît les maladies dont il souffre afin que son cœur s’accroche à lui, et il trompe ceux qui vont le voir en mettant dans ses amulettes des versets du Coran.

 

Le mal du sorcier sur la société est évident, et ses actes sont des ténèbres qui s’entassent les unes sur les autres ; Il a fait tomber des individus de la société dans le polythéisme et il a apporté le malheur dans la société.

 

Il a désuni des familles heureuses ; Il a séparé les deux époux qui vivaient dans une bonne entente, et à cause de lui, les enfants innocents ont goûté à l’amertume de la vie, et ils ont été exposés aux causes de la déviation à cause de la séparation de leurs parents.

 

Il a apporté aux gens les soucis et les tourments ; Combien de personnes qui étaient en bonne santé, devinrent malades à cause du sorcier ; Et combien de pauvres se retrouvèrent endettés en recherchant une bonne santé que le sorcier leur a enlevé.

 

Et combien d’argent le sorcier a-t-il mangé illégalement ([illicitement) en compensation de ce qu’il prétend comme médicament ou science de l’invisible.

 

Et combien de personnes le sorcier a-t-il fait sortir de la religion à cause du fait qu’ils ont cru à une information de l’invisible que Seul Allâh connaît ; Le prophète عليه الصلاة والسلام a dit :

 

"Quiconque va voir un devin ou un magicien, et lui demande une chose, puis croit à ce qu’il dit, aura alors mécru à ce qui a été descendu sur Mohammed"

Rapporté par Ahmed.

 

Et à cause de la gravité du danger des sorciers sur les musulmans, leur jugement est venu de couper leur cous afin que les sociétés soient protégées de leurs préjudices ; Omar ibn Al-Khattab رضي الله عنه écrivit à ses gouverneurs :

 

"Tuez tous les sorciers et toutes les sorcières".

 

Et son châtiment dans l’au-delà sera l’entrée en Enfer, Allâh جلّ وعلا a dit (traduction rapprochée) :

 

{Ils ont effectivement appris que celui qui l’a acheté (au prix de son âme) n’a aucune part de bien dans l’autre monde} [Al-Baqara : 102].

 

Celui qui va voir les sorciers, a mis le Créateur en colère, a été injuste envers les créatures, et a atteint le paroxysme de la jalousie en faisant de la sorcellerie à une autre personne pour enlever un bienfait qu'Allâh a donné à un autre que lui ; Et le mal de celui qui cherche à ensorceler les autres, se retourne contre lui, Allâh جلّ وعلا a dit (traduction rapprochée) :

 

{Cependant, la manoeuvre perfide n'enveloppe que ses propres auteurs} [Le Créateur : 43].

 

Ibn Kathir رحمه الله a dit :

 

"C'est-à-dire que le mal de cela ne retourne que contre eux".

 

Mohammed ibn Kâab Al-Qouradhi a dit :

 

"Celui qui accomplit trois choses ne sera pas sauvé jusqu’à ce que ces choses se retournent contre lui : celui qui trompe les gens (ou qui ruse avec les gens), ou celui qui est injuste [qui opprime les gens], ou celui trahit son serment (son engagement), et la réalité de cette parole est dans le Livre d'Allâh".

 

Donc, ne sois pas, toi qui cherches à ensorceler les gens, parmi ceux qui tombent avec les sorciers en sortant de ta religion ; Et rappelles-toi que la vie de ce monde est courte et que tu seras enterré dans une tombe sombre ; Donc, annonce ton repentir et lave la jalousie de ton cœur en étant bienfaisant envers les autres au lieu de les ensorceler, et enlève les liens de la sorcellerie de ceux que tu as ensorcelé avant que ne te viennent des malheurs provenant du Seigneur Le Très-Grand.

 

Ô Musulmans !

 

Celui qui est ensorcelé est opprimé, et il se peut qu'Allâh lui donne au lieu du bienfait qu'on lui a envié, un bienfait beaucoup plus grand.

 

Et Allâh éprouve ceux qu'Il aime parmi Ses serviteurs pour élever leurs degrés et effacer leurs péchés, le prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Celui à qui Allah veut du bien, Il l'éprouve"

Rapporté par Al-Boukhari.

 

Donc, ne sois pas triste, toi qui as été ensorcelé, à cause de ce qui t'arrive, car Allâh éprouve Son serviteur croyant pour le rapprocher de Lui ; Et ne sois en colère à cause de ce qui t'arrive, et ne désespères pas à cause de ce qu'Allâh a écrit contre toi, car il se peut que ce soit la cause de ton bonheur, Allâh سبحانه a dit (traduction rapprochée) :

 

{Or, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu'elle est un bien pour vous. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu'elle est mauvaise pour vous} [Al-Baqara : 216].

 

Et l'invocation de l'opprimé est exaucée, le prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Trois invocations sont exaucées sans aucun doute : L'invocation de l'opprimé, l'invocation du voyageur et l'invocation du père pour son fils"

Rapporté par Tirmidhi.

 

Et si tu patientes et crains Allâh, tu auras une fin heureuse (traduction rapprochée) :

 

{Et la fin (heureuse) sera aux pieux} [Al-'Aaraaf : 128]. 

 

Et récite beaucoup l'invocation de Jonas (traduction rapprochée) :

 

"{Pas de divinité à part Toi ! Pureté à Toi ! J'ai été vraiment du nombre des injustes"}

 

Le prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Tout musulman qui invoque Allâh avec cette parole, sa demande sera exaucée"

Rapporté par Tirmidhi.

 

Ibn Al-Qayyim a dit :

 

"Et il a été prouvé par expérience que celui qui dit cette parole sept fois, Allâh fera partir le mal dont il est atteint ".

 

Et dis souvent : "Nous appartenons à Allâh et c'est vers Allâh que nous retournerons ; Ô Seigneur ! Récompense-moi pour le malheur qui m'atteint, et remplace-le moi par une chose meilleure"

 

Le prophète عليه الصلاة والسلام a dit :

 

"Celui qui dit cette parole, Allâh le récompensera pour ce malheur dont il est atteint, et Il le lui remplacera par une chose meilleure"

Rapporté par Abou Daawoud.

 

Et demande souvent pardon à Allâh, tes soucis seront dissipés et les tourments qui te font souffrir disparaîtront.

 

Et que tu ailles vers ton Seigneur, toi qui es ensorcelé, en étant opprimé est meilleur que d'aller vers Lui en étant injuste ; Donc, dirige-toi vers Allâh en L'implorant, demande-Lui souvent pardon et invoque-Le beaucoup, car le soulagement provenant d'Allâh est proche.

 

Et ne désespère pas de la miséricorde d'Allâh.

 

Et quiconque a été injuste envers lui-même en allant voir les devins et a nui aux autres (avec la sorcellerie), doit abandonner ce qui corrompt sa religion et se repentir à Allâh sincèrement de ce crime horrible, et il doit suivre le chemin de ceux qui se repentent à Allâh et se méfier du chemin des corrupteurs parmi les sorciers et les charlatans.

 

Je cherche refuge auprès d'Allâh contre satan le maudit (traduction rapprochée) :

 

{Et le magicien [le sorcier] ne réussit pas, où qu'il soit} [Ta-Ha : 69].

Deuxième sermon  

 

Ô Musulmans !

 

Celui qui est proche d'Allâh, les calamités et les préjudices s'éloignent de lui.

 

Et invoquer beaucoup Allâh fait partie des causes qui empêchent la sorcellerie d'atteindre la personne, être assidu à l'accomplissement de la prière de l'aube en congrégation est une protection contre le mal, et sourate "Al-Baqara" est une sourate bénie, le prophète عليه الصلاة والسلام a dit :

 

"Lisez sourate "Al-Baqara" car la lire est une bénédiction et l'abandonner est une perte, et les sorciers ne peuvent rien accomplir contre une personne qui lit sourate "Al-Baqara""

Rapporté par Mouslim.   

 

Et la lecture des deux sourates "Al-Falaq" et "An-Naass" au début et à la fin de la journée, repousse la sorcellerie, le prophète عليه الصلاة والسلام dit à 'Ouqbah ibn Aamir رضي الله عنه :

 

"Recherche la protection d'Allâh en lisant ces deux sourates, car personne n'a recherché la protection d'Allâh d'une meilleure façon qu'en lisant ces deux sourates"

Rapporté par Abou Daawoud.

 

Ibn Al-Qayyim a dit :

 

"Le besoin du serviteur de la recherche de la protection d'Allâh en lisant ces deux sourates, est plus grand que son besoin de respirer, de manger, de boire et de s'habiller".

 

Et celui qui lit les deux derniers versets de sourate "Al-Baqara" la nuit, elles seront une protection pour lui contre tout mal, et manger sept dattes 'Ajwah empêche la sorcellerie d'atteindre la personne, le prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Quiconque mange sept dattes 'Ajwah le matin, le poison et la sorcellerie ne lui nuiront pas ce jour-là"

Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

 

Et Méfiez-vous des péchés et de tous les genres de musique, car ils attirent les diables dans les maisons ; et lorsque le cœur du serviteur est vide parce qu'il n'invoque pas Allâh ou qu'il néglige l'adoration de son Seigneur, les diables l'attaquent et le mal l'atteint plus facilement.

 

Donc, lisez beaucoup le Coran, passez votre temps dans l'invocation d'Allâh et Son adoration, car le Coran est un remède contre les maladies, et l'invocation d'Allâh protège le serviteur contre ce qui lui nuit, de même qu'elle épanouit la poitrine et tranquillise le cœur (traduction rapprochée) :

 

{N'est-ce point par l'évocation d'Allâh que se tranquillisent les coeurs?} [Le tonnerre : 28].

 

Khotba au masjid an-nabawi du 20/3/1426

Publié par alharamain.gov.sa

جريمة السحر

الخطبة الأولى

أمّا بعد: فاتَّقوا الله ـ عبادَ الله ـ حقَّ التّقوى، فالتّقوَى طريقُ المفلحين، والإعراضُ عنها سَبيل البائِسين

أيها المسلمون، الهدايةُ مِنحَةٌ منَ الكريم، ينعِم بها على من يشاء مِن عباده، وقد أمَر جلَّ وعلا بالحِفاظ عليهَا ممّا يدنِّس صَفوَها أو يمحو نورَها، ومِنَ النّاس من أَرخَص دينَه بعدَمِ رِضاه بما كُتب له أو لغَيره جزَعًا على المقدور، فباعَ دينَه للسَّحَرة والمشعوِذين بِسؤالهم المغيَّباتِ أو طلبِ السّحر منهم أو لتحقيقِ أطماعٍ موهومة، ولَقد اكتوَى بنارِ السّحَرة الأفرادُ والمجتمعات

والسِّحر جامعٌ لمُهلكاتٍ في الدّين من الاستغاثةِ بالجنّ والشياطينِ وخوف القلبِ مِن غيرِ الله ونبذِ التوكّل على الله وإفسادِ معايش النّاسِ ومصالحهم، وهو من مَعاول هدمِ المجتمَع وممّا يفرِّق الأسَر، قال عليه الصلاة والسلام

اجتَنِبوا السبعَ الموبِقات، قالوا: وما هنَّ يا رسول الله، قال: الشركُ بالله والسّحر وقتلُ النفس التي حرَّم الله إلا بالحقّ وأكلُ الرِّبا وأكل مالِ اليتيم والتولِّي يومَ الزحف وقذفُ المحصَنات المؤمِنات الغافِلات

متفق عليه

[1]

والشّيطان يَؤزُّ السّاحرَ أزًّا ليَعملَ السّحرَ أذيّةً لعبادِ الله، قال جلّ وعلا

فَيَتَعَلَّمُونَ مِنْهُمَا مَا يُفَرِّقُونَ بِهِ بَيْنَ المَرْءِوَزَوْجِهِ - البقرة:102

 وقال جل وعلا

وَيَتَعَلَّمُونَ مَا يَضُرُّهُمْ وَلاَ يَنفَعُهُمْ - البقرة:102

. وليسَ كلّ سِحرٍ يؤثّر في المسحور، فكم من سَاحرٍ عقَد سِحْرًا ولم يؤثِّر في المسحور، قال عز وجل

وَمَا هُم بِضَارِّينَ بِهِ مِنْ أَحَدٍ إِلاَّ بِإِذْنِ اللَّهِ - البقرة:102

. والضرّ والنفع كلُّه بيدِ الله، قال النبيّ

واعلم أنّ الأمّةَ لو اجتَمعوا على أن يَضرّوك بشيءٍ لم يضرّوك إلا بشيء قد كتبَه الله عليك

رواه الترمذيّ

[2]

أيّها المسلمون، السّاحِر أخبَثُ الناس نَفسًا وأفسدُهم طَبعًا وأظلَمهم قَلبًا، قَريبٌ من الشّيطان، عابدٌ له، مدبِرٌ عن الخير، ناقِمٌ عَلى المجتمَع، متَّصِف بأحقرِ الصّفات، يَكذب على من يأتيه بالأخبارِ المزيَّفة، قالَ النبيّ

فيُلقيهَا على لسانِ السّاحر أو الكاهن، فيكذِب معها مائةَ كذبَة

متفق عليه

[3]

ولا يَتمّ له السِّحر إلاّ بعدَ الكفرِ بالله العظيم، قال عليه الصلاة والسلام

ومَن سحَر فقد أَشرَك

رَواه النسائيّ

[4]

 قال في فتحِ المجيد

"هذا نصٌّ في أنَّ الساحرَ مشرِك؛ إذ لا يتأتَّى السِّحر بدون الشّرك"

يحبّ الساحرُ المالَ حبًّا جمًّا، ويخدَع السُّذَّج لذَلك، ولمَّا طلَب فرعون من السّحَرة أن يواجِهوا موسى بالسحرِ طلَبوا منه مالاً، قال سبحانه إخبارًا عنهم

وَجَاءَ السَّحَرَةُ فِرْعَوْنَ قَالُوا إِنَّ لَنَا لأَجْرًا إِن كُنَّا نَحْنُ الغَالِبِينَ قَالَ نَعَمْ وَإِنَّكُمْ لَمِنَ المُقَرَّبِينَ - الأعراف:113-114

الساحر يمكُر بالآخرين، فيَدعوهم إلى الشّرك، فقد يَأمر من يأتيه بالذَّبح لغير الله، وقَد يأمرُه بتعليقِ تميمةٍ زاعمًا النفعَ منها ودفعَ الضرِّ بها، والنبيّ يقول

مَن تعلَّق تميمةً فقَد أشرَك

رواه أحمد

[5]

ويوهِم من أتى إلَيه بأنّه يَعرِف ما بِه من الأمرَاضِ والأسقَام ليتَعلَّق قلبُه به، ويخادِع من أتاه بإحاطةِ طَلاسِمِه بالآياتِ القُرآنيّة

السّاحِرُ ضرَرُه محضٌ على المجتَمع، وأفعالُه ظُلماتٌ متراكِبة، أوقَع أفرادًا من المجتَمع في الشّرك، وأحلَّ به الخُطوبَ، شتَّت بيوتًا سعيدَة، وفرّق بين زوجَين متآلِفَين، فذاقَ بسبَبه الأبناءُ الأبرياءُ مرارةَ الحَياة، وتعرَّضوا بفُرقةِ والدِيهم لأسبابِ الانحرَاف، جلَب للنّاسِ الهمومَ والكروب، فكم من إنسانٍ مُعافى تسبَّب الساحر في مرَضه، وكم من فقيرٍ تحمّل ديونًا طلبًا لعافيةٍ سلَبها منه السّاحر، وكم أكَل السّاحر من الأموال سُحتًا لقاءَ ما يزعمُه من الدّواء أو عِلم الغَيب، وكم من إنسانٍ أخرَجه الساحِر من الدّين لتصديقِه خَبرًا من الغيب لا يعلَمه إلا الله، قال عليه الصلاة والسلام

مَن أتى عرّافًا أو كَاهنًا فسأَله عن شيءٍ فصدَّقه فقَد كفَر بما أُنزل علَى محمّد

رواه أحمد

[6]

ولتفاقُمِ خطَر السّحَرة على المسلِمين جاء حُكمُهم بقَطعِ أعناقِهم لتسلَمَ المجتمعاتُ من شرورِهم، كتب عمرُ بن الخطاب رضي الله عنه إلى عمّاله أن اقتُلوا كلَّ ساحِر وساحرة

[7]

. وجزَاؤه في الآخِرة دخولُ النّار، قال عز وجل

وَلَقَدْ عَلِمُوا لَمَنِ اشْتَرَاهُ مَا لَهُ فِي الآخِرَةِ مِنْ خَلاقٍ - البقرة:102

ومَع ضرَرِ السّاحر المتحقِّق على المجتمع والدّين ترَى نفوسًا تفسِد دينَها بإتيانِ السّاحر مرّةً بعد أخرى

أيّها المسلمون، مَن طرَقَ بابَ ساحرٍ ليعمَل له سِحرًا فقد باعَ دينَه بدنياه، واستعَاض عن نورِ الإيمان بظلامِ القَلب، وإنَّ الراضِيَ بالفعلِ المستحبّ له كالفاعِل له، جاءَ في نواقضِ الإسلام العشَرة: "فمن فعله ـ أي: السحر ـ أو رضِيَ به فقد كفَر، قال سبحانه

وَلَقَدْ عَلِمُوا لَمَنِ اشْتَرَاهُ مَا لَهُ فِي الآخِرَةِ مِنْ خَلاقٍ - البقرة:102

الذّاهِب للسّحَرةِ أغضَب الخالقَ، وظَلَم المخلوق، وبلَغ من الحسَد غايتَه بعمَل السِّحر لغيرِه إزالةً لنِعمةٍ تفضَّل الله بها علَى غيرِه، ووَبالُ من سعَى لسحرِ غيرِه مَردود عليه، قال جلّ وعلا

وَلاَ يَحِيقُ المَكْرُ السَّيِّئُ إِلاَّ بِأَهْلِهِ - فاطر:43

قال ابنُ كثير رحمه الله

أي: وما يعودُ وبالُ ذلك إلاّ عَليهم أنفسِهم دونَ غيرهم، قال محمّد بن كعب القرظيّ: ثلاثٌ من فعَلهنّ لم ينجُ حتى تنزلَ به: مَنْ مكَر أو بغَى أو نكَث، وتصديقُها في كتاب الله عز وجلّ

[8]

فلا تكن ـ يا طالب السِّحر ـ منَ الهاوين مع السَّحَرة بالخروجِ من دينِك، وتذكَّر أنَّ الدّنيَا قصيرة، وأنّك تُوسَّد في قبرٍ مظلِم، فأعلِن توبتَك، واغسِل حسَدَ قلبِك بالإحسان إلى غيرِك عِوَضًا عَن سِحرِهم، واحلُل عُقَدَ مَنْ سحَرتَ قبل أن تدورَ عليك الدوائر من الربِّ العظيم

أيّها المسلمون، المسحورُ مظلومٌ، وقد يُعوِّضه الله عن النّعمة التي حُسِد علَيها بنعمةٍ أعظَمَ منها، والله يبتلِي من يحبّ مِن عباده رفعةً له وتكفيرًا لسيّئاته، قال النبيّ

من يُردِ الله به خيرًا يصِب منه

رواه البخاريّ

[9]

فلا تحزَن ـ أيّها المسحور ـ على ما أصابك، فالله يبتلي عبدَه المؤمِن ليقرّبَه إليه، ولا تسخَط بسبَب ما حلَّ بك، ولا تجزَع مما كتَبَه الله عليك، فقد يَكون ذلك سببَ سعادَتك، قال سبحانه

وَعَسَى أَن تَكْرَهُوا شَيْئًا وَهُوَ خَيْرٌ لَّكُمْ وَعَسَى أَن تُحِبُّوا شَيْئًا وَهُوَ شَرٌّ لَّكُمْ - البقرة:216

ودَعوة المظلوم مستجابَة، قال المصطفى

ثلاثُ دعواتٍ مستجابات لا شكَّ فيهنّ: دعوة المظلوم، ودَعوة المسافِر، ودعوةُ الوالِدِ على ولده

رواه الترمذي

[10]

. وإذا صَبرتَ واتَّقيتَ الله كانت لك العاقبةُ، قال عز وجلّ

وَالْعَاقِبَةُ لِلْمُتَّقِينَ - الأعراف:128

وأكثِر من دعوة ذي النون: "لا إله إلا الله أنت، سبحانَك إني كنت من الظالمين"، يقول النبيُّ

لم يَدعُ بها مسلِم قطّ إلاّ استجابَ له

رواه الترمذيّ

[11]

 قال ابن القيّم

وقد جُرِّب أنّ مَن قالها سَبعَ مراتٍ كشَف الله ضرَّه

[12]

واجعَل "إنّا لله وإنّا إليه راجعون، اللّهمّ أجُرني في مصيبَتي، وأخلِف لي خيرًا منها" معطَّرًا بها لسانُك، قال عليه الصلاة والسلام

مَن قالها آجرَه الله في مصيبَتِه، وأخلَف له خيرًا منها

رواه أبو داود

[13]

ولازِم الاستغفارَ تفرَج عنك الهمومُ ويُزاح ما ألمَّ بك مِن الكروب، وإنّك أن تقدمَ ـ أيّها المسحور ـ على ربّك وأنت مظلوم خيرٌ من أن تأتيَ إليه وأنت ظالم، فالجَأ إلى الله، وأكثر منَ الاستغفار والدعاءِ، ففرَجُ الله قريب، وإيّاك واليَأسَ مِن رَوح الله

ومَن أسرفَ على نفسِه بارتيادِ الكَهَنة وسوَّلَت له نفسُه الإضرارَ بالآخرِين فليقلِع عمّا يفسِد دينَه، وليُقبِل على الله بتوبةٍ نصوحةٍ من الجُرم العَظيم، وليسلُك سبيلَ التائِبين، وليحذَر طريقَ المفسِدين منَ السّحرَة والمشعوِذين

أعوذ بالله من الشيطان الرجيم

وَلاَ يُفْلِحُ السَّاحِرُ حَيْثُ أَتَى - طه:69

.بَارَك الله لي ولَكم في القرآنِ العظيم، ونفَعني الله وإيّاكم بما فيهِ مِن الآيات والذّكر الحكيم، أقول ما تَسمعون، وأستغفِر الله لي ولَكم ولجميعِ المسلمين مِن كلّ ذنب فاستغفروه، إنّه هو الغفورُ الرّحيم

الخطبة الثانية

الحمدُ لله على إحسانه، والشّكر له على توفيقِه وامتنانِه، وأشهد أن لا إلهَ إلاَّ الله وحدَه لا شريكَ له تعظيمًا لشأنه، وأشهَد أنَّ محمّدًا عبده ورسولُه، صلّى الله عليه وعلى آله وأصحَابه، وسلَّم تسليمًا مَزيدًا

أيّها المسلمون، مَن كان قَريبًا من اللهِ ابتعَدت عنه الآفاتُ والشّرور، والإكثارُ من ذِكرِ الله مِن أسبابِ مَنع وقوعِ السِّحر، والمحافظةُ على صَلاةِ الفجر جماعةً حِصنٌ مِن الشّرور، وَسورَةُ البقرة سورَةٌ مباركَة، قال عليه الصلاة والسلام

اقرَؤوا سورةَ البقَرة، فإنَّ أخذَها برَكة، وتركها حَسرة، ولا تستطيعها البَطَلة

يعني السحرَة. رواه مسلم

[14]

وقِراءةُ المعوِّذَتين في أوَّل النهار وآخرِه تدفَع السّحرَ، قال عليه الصلاة والسلام لعُقبةَ بن عامِر رضي الله عنه

تعوَّذ بهما، فما تعَوَّذ متعوِّذٌ بمثلِهما

رواه أبو داود

[15]

 قالَ ابن القيّم

حاجَةُ العبدِ إلى الاستِعاذةِ بهاتَين السّورَتين أعظمُ من حاجَتِه إلى النفَسِ والطعامِ والشّراب واللّباس

[16]

ومَن قرأ الآيتين من آخر سورةِ البقرة في ليلةٍ كفَتاه من الشّرور، وأَكلُ سبعِ تمرَات من تمرِ العجوَة تمنَع السّحر، قال المصطفى

من تصبَّح بسبعِ تمراتٍ عجوة لم يَضرَّه ذلك اليوم سمٌّ ولا سِحر

متفق عليه

[17]

واحذَروا المعَاصيَ وأنواعَ المعازِف، فإنها مِن أعظمِ ما يجلب الشياطينَ إلى البُيوت، وإذا خَلا جوفُ العبد من ذِكرِ الله أو قلّت عِبادتُه لمولاه تسلَّطَت عليه الشيَاطينُ وسهُل وُصول الضرَرِ إليه، فأكثِروا من قِراءةِ القرآن، واشغَلوا أوقاتَكم بذكرِ الله وعبادتِه، فالقرآن شفاءٌ من الأدواء، وذكرُ الله يحْرسُ العبدَ مما يؤذيه ويشرَح الصدرَ ويُطَمئِن القلب

أَلاَ بِذِكْرِ اللَّهِ تَطْمَئِنُّ القُلُوبُ - الرعد:28

ثمّ اعلَموا أنّ الله أمركم بالصلاة والسلام على نبيّه، فقال في محكَم التنزيل

إِنَّ اللَّهَ وَمَلائِكَتَهُ يُصَلُّونَ عَلَى النَّبِيِّ يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا صَلُّوا عَلَيْهِ وَسَلِّمُوا تَسْلِيمًا - الأحزاب:56

.اللّهمَّ صلِّ وسلِّم على نبيّنا محمّد، وارض اللّهمّ عن خلفائه الراشدين

 

المسجد النبوي - 20/3/1426

[1]

صحيح البخاري: كتاب الوصايا، باب: قول الله تعالى: إِنَّ الَّذِينَ يَأْكُلُونَ أَمْوَالَ الْيَتَامَى ظُلْمًا (2767)، صحيح مسلم: كتاب الإيمان، باب: بيان الكبائر وأكبرها 89

[2]

سنن الترمذي: كتاب صفة القيامة (2516) عن ابن عباس رضي الله عنهما، وأخرجه أيضا أحمد (1/293)، وقال الترمذي: "حديث حسن صحيح"، وصححه الضياء المقدسي في المخارة (10/25)، وقال ابن رجب في جامع العلوم والحكم (1/460-461): "روي هذا الحديث عن ابن عباس من طرق كثيرة... وأصح الطرق الطريق التي خرجها الترمذي"، وهو في صحيح سنن الترمذي 2043

[3]

صحيح البخاري: كتاب بدء الخلق (3210، 3288)، صحيح مسلم: كتاب السلام (2228) عن عائشة رضي الله عنها نحوه. وفي الباب عن أبي هريرة رضي الله عنه

[4]

سنن النسائي كتاب: تحريم الدم، باب: الحكم في السحرة (4079)، وكذا الطبراني في الأوسط (2/128-1469) كلاهما من طريق أبي داود الطيالسي عن عباد بن مسيرة عن الحسن عن أبي هريرة رضي الله عنه، والحسن لم يسمع من أبي هريرة. انظر: العلل لأحمد (1/144)، والمراسيل لابن أبي حاتم (1/35)، وجامع التحصيل (1/115). وضعفه المنذري في الترغيب (3/51)، والألباني في غاية المرام 288

[5]

مسند أحمد (4/156) من حديث عقبة بن عامر رضي الله عنه، وصححه الحاكم (4/219)، وقال المنذري في الترغيب (4/203) والهيثمي في المجمع (5/103): "رواة أحمد ثقات"، وصححه الألباني في السلسلة الصحيحة 492

[6]

مسند أحمد (9290، 9536)، وأخرجه أيضا أبو داود في الطب (3904)، والترمذي في الطهارة (135)، والنسائي في الكبرى (9017)، وابن ماجه في الطهارة (639)، والدارمي (1136)، وابن الجارود (107)، والحاكم (1/8)، وقال الترمذي: "ضعف محمد ـ يعني البخاري ـ هذا الحديث من قبل إسناده"، ونقل المناوي في الفيض (6/24) تضعيف البغوي وابن سيد الناس والذهبي لهذا الحديث، ووافقهم على ذلك. وله شاهد من حديث جابر رضي الله عنه، أخرجه البزار (6045 ـ كشف الأستار ـ)، وجوده المنذري في الترغيب (3/ 619)، وقال الهيثمي في المجمع (5/ 117): "رجاله رجال الصحيح خلا عقبة بن سنان وهو ضعيف"، وصححه الألباني في غاية المرام 285

[7]

أخرجه أحمد (1/191)، وأبو داود في الخراج (3043)، والبيهقي (8/136)، وصححه ابن الجارود (1105)، وأصل الحديث في البخاري في أول كتاب الجزية (3156، 3157) وليس فيه الأمر بقتل السحرة، وصححه الألباني بكامله في صحيح سنن أبي داود 2624

[8]

تفسير القرآن العظيم 3/563

[9]

صحيح البخاري: كتاب المرضى (5645) عن أبي هريرة رضي الله عنه

[10]

سنن الترمذي: كتاب الدعوات، باب: ما ذكر في دعوة المسافر (3448) عن أبي هريرة رضي الله عنه، وأخرجه أيضا أحمد (2/258، 348، 478، 517، 523)، وأبو داود في الصلاة، باب: الدعاء بظهر الغيب (1536)، وابن ماجه في الدعاء، باب: دعوة الوالد (3862)، وحسنه الترمذي، وصححه ابن حبان (2699)، والقرطبي في تفسيره (13/223)، وهو في صحيح سنن ابن ماجه 3115

[11]

سنن الترمذي: كتاب الدعوات (3505) من حديث سعد بن أبي وقاص رضي الله عنه، وأخرجه أيضا أحمد (3/65-66) (1462)، وصححه الحاكم (1/505)، ووافقه الذهبي، وهو في صحيح الترغيب1644

[12]

الفوائد ص201

[13]

أخرجه مسلم في الجنائز (918) عن أم سلمة رضي الله عنها

[14]

صحيح مسلم: كتاب صلاة المسافرين، باب: فضل قراءة القرآن وسورة البقرة (804) من حديث أبي أمامة الباهلي رضي الله عنه

[15]

سنن أبي داود: كتاب الصلاة (1463) من حديث عقبة بن عامر رضي الله عنه، وأخرجه أيضا الحميدي (851)، وابن أبي شيبة (6/78)، والدارمي في فضائل القرآن (3440)، والنسائي في الاستعاذة (5438)، والطبراني في الكبير (17/345)، والبيهقي في الشعب (2564)، وهو في صحيح سنن أبي داود 1299

[16]

بدائع الفوائد 2/426

[17]

صحيح البخاري: كتاب الطب (5768، 5769، 5779)،صحيح مسلم: كتاب الأشربة (2047) عن سعد بن أبي وقاص رضي الله عنه

Cheikh 'Abd Al-Mouhsine Al-Qassim - الشيخ عبد المحسن بن محمد القاسم

Partager cet article

Définition du mot «savoir»

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Définition du mot «savoir»

Le savoir est défini par les docteurs en sciences fondamentales de la jurisprudence - usûliyyûn (أصوليين ) - comme étant la connaissance catégorique (d'une chose) d'une connaissance conforme (à la réalité).

En effet :

 

-ne pas connaître est de l'ignorance

 

-ne pas être catégorique sur la connaissance (d'une chose), c'est du doute - shakk (شك) -

 

-et d'être sûr de connaître (une chose) sans que cette connaissance ne soit conforme (à la réalité) est de la double ignorance - jahlun muakkab (جاهلون موكب) -


Si on demande à quelqu'un en quelle année a eu lieu la bataille de Badr* et qu'il répond:

"Peut-être la deuxième ou la troisième année de l'hégire", il s'agit-là d'un doute - shakk (شك) -.

S'il répond : "La cinquième année de l'hégire", il s'agit-là d'une double ignorance - jahlun murakkab (جاهلون موكب) -.


La bataille de Badr à eu lieu la deuxième année de l'hégire.

["Commentaire du verset al-Kursî (le Trône) et des sourates...", de Cheikh Ibn Al 'Uthaymîn, Edition Almadina, pp. 75-76. ]

copié de rappel01.fr

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

A propos de la rencontre annuelle du Bourget organisée par les ikhwans mouslimins

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

A propos de la rencontre annuelle du Bourget organisée par les ikhwans mouslimins

Question :

 

Et ce questionneur de France demande et dit : Le quatrième mois du calendrier grégorien (avril) de chaque année a lieu un rassemblement des musulmans de France organisé par le conseil des musulmans de France et y sont présents des personnes qui prétendent faire partie des gens de science comme 'Abdoullah Basfar le récitateur saoudien, 'Amrou Khaled, Al-Qardaoui et autres.

 

Il y a des femmes et des hommes dans une seule salle, et ils chantent des anachid dans lesquels il y a des instruments de musique.

 

Quel est le jugement concernant la participation à un tel colloque et concernant ceux qui y entrent pour y vendre des livres salafis ?

 

Nous espérons de vous, ya walidana, que vous nous orientiez et que vous nous conseilliez, ainsi que vos enfants. 

 

Réponse :

 

Les responsables d'un tel rassemblement font partie des innovateurs et des ikhwan mouslimine selon les apparences.

 

Et il vous incombe de le boycotter.

 

Allah vous le remplacera par quelque chose d'autre.

 

Et si vous voulez vendre quelques livres, alors asseyez-vous en dehors de la salle et vendez les livres salafis, ainsi peut-être qu'Allah fera que cela soit utile (pour des gens).

 

Quant au fait de rentrer dans la salle, cela sera un encouragement de votre part pour ce faux, et vous ne devez pas l'encourager. 

 

Publié par avertissement.over-blog.net

Cheikh Ahmad Ibn Yahya An-Najmi - الشيخ أحمد بن يحيى النجمي

Partager cet article

Est-ce que la chaussette doit obligatoirement couvrir la cheville ?

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Est-ce que la chaussette doit obligatoirement couvrir la cheville ?

Ibn taymiyya a dit 

 

"Il est permi de faire le mash sur tous ce qui est chausette - que le gens mettent et marchent avec - et tous ce qui y ressemble et qui recouvrent les deux pieds, et elle (la chaussette) ne doit pas obligatoirement recouvrir la cheville,..." 
(el Majmou': 19/242) 

 

Cet avis est aussi celui de sheykh el 'Utheymîn dans son majmou' (11/166), il explique que les textes concernant ce sujet sont de portées générales, et celui qui vint les rendrent particulières doit venir avec une preuve de sa particularité. 

 

C'est à dire : les chaussettes qui ne recouvrent pas les chevilles font parties de ce que les gens mettent et apellent communément : "chaussette", celui qui dit : "le mash ne passe pas dessus car elle ne recouvre pas les chevilles" doit ramener une preuve appuyant sa parole. 

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah - الشيخ الإسلام بن تيمية

Partager cet article

La prédication réformiste dite « wahhabisme » est innocente du terrorisme

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La prédication réformiste dite « wahhabisme » est innocente du terrorisme

الوهابية بريئة من الإهاب
 

La louange est à Allah. Que la prière et le salut soient sur notre Prophète Muhammad, sur sa famille, et tous ces compagnons.

 

La grâce qu’Allah a accordée à ce pays, l’Arabie Saoudite, en particulier, et aux musulmans en général à travers la prédication de Sheikh Muhammad Ibn Abdul Wahhab, qu’Allah lui accorde sa miséricorde, avec l’assistance de la famille Sa’oud, qu’Allah les protège, est connue de chacun, où qu’il soit.

 

Par cette prédication, Allah a restitué à la croyance sa pureté originelle, et l’a débarrassée de toute forme de polythéisme. Il a rendu à la religion sa vigueur, et l’a purifiée de l’innovation.

 

Il a restauré le règne de la loi islamique chez les hommes, et a banni les lois préislamiques, ce qui a réjoui et consolé les croyants.

 

Ce pays vit depuis, qu’Allah soit loué, dans la sécurité et la stabilité.

 

Il s’y est développé un mouvement scientifique béni, puisant sa source dans le livre d’Allah, et dans la sunna de Son Envoyé – qu’Allah prie sur lui et le salue -.

 

Cependant, cette prédication exaspère : elle irrite les ennemis de la religion parmi les mécréants, et les hypocrites, ainsi que les ennemis de la sunna parmi les innovateurs, et les fabulateurs.

 

Ils n’ont cessé de ruser contre cette prédication, usant de différentes sortes de stratagèmes et d’astuces pour la contrecarrer et l’anéantir.

 

Parfois ce sont les armes et la guerre, et d’autres fois, ils emploient la machination et le mensonge.

 

Tous ces efforts, cependant, ne font qu’augmenter la force, l’épanouissement, la consolidation, la clarté, l’extension, et l’expansion de cette prédication.

 

Comme Allah dit (traduction rapprochée) : 

 

« Ils veulent éteindre avec leurs bouches la lumière d’Allah, alors qu’Allah ne veut que parachever Sa lumière, quelque répulsion qu’en aient les mécréants » (Le repentir, verset : 32).

 

Parmi les ruses qu’ils emploient contre cette prédication bénie, voici la plus courante : dire qu’elle est la cinquième école de jurisprudence, qu’elle est dans la voie des kharidjites, et dans cette optique, ses détracteurs l’ont nommée « wahhabisme », afin de mieux la relier au Sheikh Muhammad ibn Abdul Wahhab qui est le pionnier de cette réforme.

 

Ils veulent ainsi créer la confusion, et faire croire aux gens que cette prédication est une école jurisprudentielle indépendante des quatre écoles orthodoxes ; qu’elle est une voie contraire au salafisme qui repose sur le livre d’Allah, la sunna et la compréhension des vertueux prédécesseurs de cette communauté.

 

Aujourd’hui, ils la qualifient de prédication terroriste et lui imputent les attaques commises contre des personnes, les destructions, et les explosions que commettent certains individus ou certains groupes suspects.

 

Ceux qui ont imputé ces actes criminels à la prédication veulent tout simplement la dénaturer, et éloigner les gens d’elle.

 

Ils prétendent que les auteurs de ces actes criminels sont des wahhabites !

 

Certaines personnes se sont, en effet, imprégnées de cette idée et se sont mises à prendre le nom wahhabisme en aversion, sans pour autant connaître les intentions sous-jacentes des ennemis de cette prédication bénie, ils se sont dressés contre elle, alors qu’elle désavoue complètement le terrorisme, et la destruction, et n’est pas non plus, loin de là, une invitation à répandre la corruption sur terre.

 

Si sous le nom de wahhabisme, l'on veut désigner ceux qui suivent le Sheikh Muhammad Ibn Abdul Wahhab dans sa méthodologie de prédication à la lumière du Coran et de la sunna, et de la compréhension de nos vertueux prédécesseurs, c’est alors un nom que n’entache aucune souillure ; bien plus, c’est un honneur d’être sur cette voie et de la suivre.

 

Mais l’objectif de cette appellation est d’insinuer que la prédication du Sheikh constitue la cinquième école, qu’elle est terroriste, et s’écarte de la voie des sunnites (Ahl As Sounna oua Al Jama’a), ce ne sont là que mensonges, et cette rumeur ne saurait nous nuire car elle est une pure calomnie, et une accusation non fondée.

 

Allah est le détenteur de la grâce, et Il nous suffit, et Il est notre Meilleur garant !

 Que la prière et les bénédictions soient sur notre Prophète Muhammad, sa famille et tous ses compagnons. 

 

Article paru dans le magazine Da’awa (sept 2002). 

Son excellence le Sheikh Dr Saleh Al Fawzân (hafidhahou Allah), Membre du comité des grands savants et membre du comité permanent des fatwas du Royaume d’Arabie Saoudite.

copié de alghourabaa.free.fr

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

La viande de requin

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La viande de requin

Question :

 

Qu'en est-il de la consommation de viande de requin en Islam ?

 

J'ai trouvé le hadith où il est mentionné que les animaux pourvus de crocs sont interdits mais je ne sais pas si le requin est concerné.

 

Ceci concerne un grand nombre de musulmans dans les pays du maghreb et de l'océan indien. Barakallahufik. 

 

Bismi Allah el Rahman el Rahim 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux 
Louange à Allah ; c’est Lui que nous louons et dont nous implorons l’aide et le pardon.

Et nous recherchons refuge auprès d’Allah contre la méchanceté de nos âmes et contre nos mauvaises actions.

 

Le Qadi de la ville de Joubail en Arabie Saoudite (qu’Allah le préserve) répond :

 

D’aprés le hadith authentique rapporté par Abu Hourayra (qu’Allah soit satisfait de lui) dans le musnad de l’imam Ahmed et d’autres, le Prophète (paix et bénédictions d’Allah) dit : 

 

« à propos de l’eau de la mer "son eau est pure et ses morts sont licites" (هُوَ الطَّهُورُ مَاؤُهُ الْحِلُّ مَيْتَتُهُ) ».

 

Ce hadith est une règle globale qui nous enseigne que tout ce qui vit à l’intérieur de l’eau de la mer est autorisé à la consommation sans exception.

 

Donc il est permis de manger de la viande de requin.

 

[Abdelmalik Abou Adam al-firansi le 28/04/1431 – 13/04/2010 Joubail – Arabie Saoudite]

copié de dourouss-abdelmalik.com

 

Cheikh Fayssal al-Fawzan - الشيخ فيصل الفوزان

Partager cet article