compteur de visite

Catégories

1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 14:07
Dire à un non-musulman : «Ô mon frère !» (audio-vidéo)

Question :

 

La question est posée par un prêcheur :

 

En occident, et plus précisément en Amérique et il dit : Lorsque j'invite les non-musulmans à l'islam, je les appelle parfois en disant : "Ô mes frères !" Ou alors : "Ô chers frères !"

 

Et c, en raison de notre fraternité en humanité, afin d'attirer leurs coeurs et pour qu'ils écoutent mon invitation à l'islam.

 

Y a-t-il un mal à cela ?

 

Réponse :

 

Il ne fait aucun doute qu'il n'est pas permis d'interpeller un mécréant en lui disant : "Ô mon frère !"

 

Car Allâh dit (traduction rapprochée) :

 

"Certes, les croyants sont des frères." (sourate Al-Hujurât verset 10)

 

La fraternité réside dans la foi.

 

Si c'est son frère de sang, il n'y a pas de mal car Allâh dit (traduction rapprochée) :

 

"Nous envoyâmes aux hommes de 'Ad leur frère Hûd" (Sourate Hûd verset 52)

 

"Et aux Madyan, leur frère Chuaïb" (Sourate Al-A'râf verset 85)

 

Il n'y a aucun mal quand il s'agit de la fraternité familiale.

 

Quant à la fraternité religieuse, il n'est en aucun cas ton frère.

 

Allâh a dit à Nuh au sujet de son propre fils ;

 

"Il ne fait pas partie de ta famille" (Sourate Hûd verset 46)

 

Néanmoins, il se peut que nous trouvions une alternative en disant : "Ô frère !" 

 

En estimant qu'il est le frère de son vrai frère de sang.

 

Il ne dit pas : "Ô mon frère !" ; Mais il peut dire : "Ô frère !", en désignant sa fraternité familiale ou les gens qui ont la même religion que lui.

 

Il réussira ainsi à l'approcher et l'attirer sans pour autant s'affilier à lui en tant que frère.

 

Et l'insinuation est une alternative eu mensonge.

 

Le présentateur :

 

N'est-ce pas que tous les hommes sont frères car l'ancêtre commun est Âdam ?

 

N'est-ce pas suffisant ?

 

Cheikh :

 

Cela n'est pas suffisant.

 

Le présentateur :

 

Ne sont-ils pas tous des êtres humains ?

 

Cheikh :

 

Ce sont tous des descendants d'Âdam, c'est certain.

 

Mais on ne dit pas : "C'est mon frère" à un mécréant, en pensant à la fraternité en humanité.

 

On ne peut le dire que dans le cadre familial et/ou religieux.

 

Retranscrit par une sœur de l'équipe du site 3ilmchar3i.net

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Croyance et innovations - الإيمان، العقيدة و بدع
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 14:04
La privation de la science

As-Safârîny a dit رحمه الله :

 

La privation de la science est sous six aspect :

 

Le premier : Le fait de ne pas poser de question (aux gens de science).

 

Le deuxième : Le fait de ne pas se taire lorsque le savant parle et de ne pas lui prêter oreille.

 

Le troisième : La mauvaise compréhension.

 

Le quatrième : La mauvaise mémorisation.

 

Le cinquième : Le fait de ne pas propager et ne pas enseigner cette science (ce que tu connais).

Car celui qui garde la science (pour lui seul) sans la transmettre, Allâh lui fera oublier cette science comme rétribution équitable جزاء وفاقاً.

 

Le sixième : Le fait de ne pas mettre en application (cette science).

Car la mise en pratique nous aide obligatoirement à la mémoriser, à la méditation et la considération que l'on porte à cette science.

Mais si la personne néglige les actes, elle oubliera cette science.

 

غذاء الألباب م1 ص 44

 Groupe de traductions et rappels Cheikh Fawaz Al Madkhali

قال السفاريني - رحمه الله

 وحرمان العلم يكون بستة أوجه

أحدها: ترك السؤال

الثاني: سوء الإنصات وعدم إلقاء السمع

الثالث: سوء الفهم

الرابع: عدم الحفظ

الخامس: عدم نشره وتعليمه ، فمن خزن علمه ولم ينشره ، ابتلاه الله بنسيانه جزاء وفاقاً

 السادس: عدم العمل به ، فإن العمل به ، يوجب تذكره ، وتدبره ، ومراعاته ، والنظر فيه ، فإذا أهمل العمل به نسيه

غذاء الألباب م1 ص 44

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 13:54
Mise en garde contre le haddadi khabith, Abdel-Hay Abou Ishaq (audio)

Louange à Allâh, le Seigneur des mondes.

Que les éloges et le salut soient sur Son Messager le digne de confiance, Muhammed ainsi que sur sa famille et l'ensemble de ses compagnons.

Ceci dit :

 

Le dénommé Abdel-Hay Abou Ishaq qui fait l'apologie des innovateurs, tels que les qutbis et les autres (groupes d'égarement), et qui diffame Cheikh Rabee en le décrivant comme étant un murji ; Cet individu n'est qu'un haddadi khabith !

 

Il fait mettre en garde contre lui, car c'est un égaré égareur !

 

Traduit par Adam Ibn Adam

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh 'Ali Redâ Ibn 'Abd Allah Al-Madany - الشيخ علي رضا بن عبدالله المدني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Individus et réfutations - أشخاص و ردود
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 13:39
La prière attachée au mariage

Question :

 

Ils disent qu'il y a une prière attachée au mariage et ils la nomment sunna ou sunna du mariage.

 

Elle se fait avant la consommation, c'est à dire avant le coït.

 

Et ils disent que tu pries 2 rakâs et après elles, il y a le rapport.

 

Soyez-nous bénéfiques.

 

Réponse :

 

Il est rapporté à ce sujet certains récits de certains compagnons, une prière de deux rakâs avant le rapport.

 

Mais il n'y a pas d'information authentique sur laquelle s'appuyer.

 

Donc s'il prie deux rakâs comme l'ont fait certains salafs alors il n'y a pas de mal.

 

Et s'il ne le fait pas alors il n'y a pas de mal.

 

L'affaire à ce sujet est large.

 

Et je n'y connais pas de sunna authentique sur laquelle s'appuyer. 

 

Traduit et publié par telegram.me/cercle_sciences

 ما هي الصلاة التي تؤدى يوم الزواج قبل الدخول ويسمونها سنة الزواج

يقولون إن للزواج صلاة ويسمونها سنة أو سنة الزواج، وهي قبل الدخول: أي قبل المجامعة ويقولون: تصلى ركعتين أو تصلي ركعتين، ومن بعدها الدخول أفيدونا مشكورين؟

يروى في ذلك بعض الآثار عن بعض الصحابة صلاة ركعتين قبل الدخول ولكن ليس فيها خبر يعتمد عليه من جهة الصحة، فإذا صلى ركعتين كما فعل بعض السلف فلا بأس وإن لم يفعل فلا بأس، والأمر في هذا واسع، ولا أعلم في هذا سنةً صحيحة يعتمد عليها

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 13:05
Sur l'introduction ou non de publicités ou de logos ou annonces publicitaires à l'intérieur de la mosquée, comme les horloges ou calendrier qui y sont accrochés ou les dépliants... (audio)

Question :

 

Qu'Allâh soit bienfaisant envers vous.

 

Celui qui interroge dit : Certains calendriers et certaines horloges portent les noms des entreprises qui les exportent.

 

Leur introduction dans la mosquée est-il alors considéré comme de la publicité ?

 

Réponse de Cheikh Salih Al Fawzan :

 

Il n'est pas permis de faire entrer dans la mosquée de la publicité pour des choses mondaines.

 

S'il s'y trouve (sur ces produits) de la publicité mondaine, il n'est alors pas permis de les faire entrer à la mosquée.

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine a dit :

 

Il n'est pas permis d'accrocher à l'intérieur de la mosquée des publicités/annonces pour le hajj et la omra.

 

Car la plupart de ceux qui organisent ces voyages visent le profit pécuniaire et cela est donc un sorte de commerce.

 

Au lieu d'être à l'intérieur de la mosquée, qu'elles soient à la porte de la mosquée, à l'extérieur.

‎وسئل الشيخ ابن عثيمين رحمه الله

لا يجوز أن تعلق الإعلانات للحج والعمرة داخل المسجد ؛ لأن غالب الذين يأخذون هذه الرحلات يقصدون الكسب المالي ، فيكون هذا نوعاً من التجارة ، لكن بدلاً من أن تكون في المسجد تكون عند باب المسجد من الخارج " انتهى

لقاءات الباب المفتوح - لقاء رقم 151، سؤال رقم 10

Le Messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم a ordonné dans sa parole :

 

«Si vous voyez quelqu’un vendre ou acheter dans la mosquée, dites :

«Qu’Allâh n’accorde aucune réussite à ton commerce.»

Et si vous voyez quelqu’un demander à haute voix après sa bête perdue, dites :

«Qu’Allâh ne te la rende pas.»»

 

Rapporté par At-Tirmidhi (1/248)

 Traduit par t.me/cercle_sciences

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mosquée - appel à la prière - مسجد و الاذان
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 12:56
Retarder constamment la prière du fajr jusqu'au lever du soleil

Question :

 

Quel est le jugement de retarder la prière du fajr jusqu'au lever du soleil constamment ?

 

Et à certains moment volontairement ?

 

Nous souhaitons par cela une orientation ?

 

Réponse :

 

Ceci est interdit, jusqu'à certains gens de science disent : Celui qui délaisse une prière obligatoire volontairement jusqu'à la sortie de son heure il est un mécréant et le refuge est auprès d'Allâh.

 

Et quand il la retarde volontairement jusqu'à la sortie de son heure elle n'est pas acceptée de lui, même s'il la prie 100 fois.

 

Selon la parole du prophète صلى الله عليه وسلم :

 

"Quiconque accompli un acte dans lequel il n'y a pas notre ordre est rejeté."

Sahih Mouslim 1718

 

C'est-à-dire rejeté contre lui.

 

Il incombe à l'homme qu'il craigne Allâh عز وجل en lui même, et qu'il ne délaisse pas la prière et entre dans sa parole تعالى (traduction rapprochée) :

 

"leur succédèrent des générations qui délaissèrent la prière et suivirent leurs passions. Ils se trouveront en perdition, (60) sauf celui qui se repent, croit et fait le bien: ceux-là entreront dans le Paradis et ne seront point lésés" (Sourate Maryam verset 19)

 

Fatawa nour 'ala-l darb cassette numéro 367/ la prière/ les conditions de la prière/ le temps et le rattrapage des prières manqués

Publié par la page Fawaid ala-l manhaj as-salafi

 سُئل الشيخ ابن عثيمين رحمه الله تعالى : ما حكم تأخير صلاة الفجر حتى تطلع الشمس دائماً ؟ وفي بعض الأوقات عمداً ، نرجو بذلك توجيه ؟

 فأجاب : ذلك محرم ، حتى إن بعض أهل العلم يقول
" من ترك صلاةً مفروضة عمداً حتى خرج وقتها فهو كافر والعياذ بالله، وإذا أخرها عمداً حتى خرج وقتها لم تقبل منه ولو صلى ألف مرة "

 لقول النبي صلى الله عليه وسلم
« من عملَ عملا ليسَ عليهِ أمرُنا فهو ردٌّ »

(صحيح مسلم/ 1718)

 أي مردودٌ عليه ؛ فعلى المرء أن يتقي الله عز وجل في نفسه، وأن لا يضيع الصلاة فيدخل في قوله تعالى

﴿ فَخَلَفَ مِن بَعْدِهِمْ خَلْفٌ أَضَاعُوا الصَّلَاةَ وَاتَّبَعُوا الشَّهَوَاتِ ۖ فَسَوْفَ يَلْقَوْنَ غَيًّا (٥٩) إِلَّا مَن تَابَ وَآمَنَ وَعَمِلَ صَالِحًا فَأُولَٰئِكَ يَدْخُلُونَ الْجَنَّةَ وَلَا يُظْلَمُونَ شَيْئًا (٦٠) ﴾. ( سورة مريم)

( #فتاوى نور على الدرب / الشريط رقم [367]
الصلاة / شروط الصلاة / الوقت وقضاء الفوائت )

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Prière - الصلاة
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 12:52
Ne méprise pas le désobéissant qui a succombé à sa pulsion...!

Ne méprise pas le désobéissant qui a succombé à sa pulsion.

 

Il se peut que tu t'endormes épris de fierté par ton obéissance pendant qu'il s'endormira les larmes sur son oreiller pris par le remord d'avoir négligé le droit d'Allâh.

 

Allâh acceptera alors son repentir et pas le tien en raison de ton assurance trompeuse.

 

Traduit par le compte officiel de Cheikh Mohamed Ibn Ramzân Al Hâjirî en langue française - @IbnRamzan

Publié par الدعوة السلفية - @al_ghouraba_

نصيحة

لا تحتقر عاصياً
ضعف أمام شهوته
فقد تنام مغتراً بطاعتك
بينما ينام ودمعه على خده ندماً
على ما فرط في جنب الله
فيقبله الله وتحرم بغرورك

Cheikh Mohammed Ibn Ramzane Al-Hadjiri - الشيخ محمد رمزان الهاجري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Péchés et repentir - الذنوب و التوبة
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 12:30
L’intelligence de certaines femmes

«sans aucun doute qu’il y a parmi les femmes, celles qui sont plus intelligentes que beaucoup d’hommes.»

 

‎الفتاوى - 6/447

Traduit et publié par cerclesciences.fr

‎قَال شيْخ الإسلام ابن تيْميّة رحمَه الله تعالى

‎لا َرَيب أنّ فِي النّـسَـاء مَـن هِـي  أَعقَل بِـكـثـيرٍ مِـن الرِّجَـال

‎الفتاوى - 6/447

Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah - الشيخ الإسلام بن تيمية

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 12:05
Réfutation aux suiveurs de Muhammad Al-Imâm

Des personnes ont répondu lors de l'épreuve* (de l'imam Ahmad) et ont demandé qu'on leur donne des excuses alors qu'ils avaient un haut rang dans la communauté, cependant l`imam Ahmad n'a pas agréé cela, plutôt ils les a boycotté.

 

Si seulement ceux-là savaient que leur excuse, (qu'ils donnent) à celui qui a signé le document, est purement caduque.

 

* L'épreuve où les mou'tazilites forçaient les gens à dirent que le Quran est créé sous menace de châtiment corporel voire d'exécution.

 

Le Sheykh حفظه الله vise ici Muhammad Al-Imâm et ceux qui le défendent et cherchent à lui donner des excuses par rapport au pacte qu'il a signé avec les Houthis.

 

Sur la chaîne telegram de Cheikh - @mbrm1430

Traduit par عبد الرحمن بن بُتحي - @abu_abdiLlah_1

Publié par 3ilmchar3i.net

أجاب في المحنة أقوام طلبوا المعاذير لأنفسهم وهم مقدمون في الأمة ولم يرض الإمام أحمد بل هجرهم فليت البعض يعلم أن عذرهم لكاتب الوثيقة باطل محض

Cheikh Mostafa Mabram - الشيخ أبي يوسف مصطفى مبرم

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Individus et réfutations - أشخاص و ردود
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 11:57
Dire «Qu’Allâh te récompense en bien - JazâkaLlâhou khayra» ou dire «Qu’Allâh te récompense par 1000 biens - JazâkaLlâhou alfa khayri» (audio-vidéo)

Question :

 

Quel est le meilleur : Dire «Qu’Allâh te récompense en bien - JazâkaLlâhou khayra» ou dire «Qu’Allâh te récompense par 1000 biens - JazâkaLlâhou alfa khayri» ?

 

Réponse :

 

La parole «Qu’Allâh te récompense en bien» et la parole «Qu’Allâh te récompense par 1000 biens» sont toutes deux des invocations.

 

Mais dire «Qu’Allâh te récompense en bien» est plus abouti que de la confiner à une limite.

 

Lorsque donc tu dis «Qu’Allâh te récompense en bien», cela comprend tout le bien : il comprend le bien d’ici-bas et de l’au-delà, sans mesure ni limite.

 

Mais lorsque tu dis «Qu’Allâh te récompense par 1000 biens» ou ce qui y ressemble alors cela est une délimitation du bien que tu demandes (à Allâh) pour celui concerné par l’invocation.

 

Ainsi, la généralisation dans des sujets tels que celui-ci est meilleure que la délimitation.

 

Traduit et publié par cerclesciences.fr

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Expression - التعبير