Par qui commencer lorsque l'on verse le thé ou le café ?

Publié le par 3ilm.char3i

Par qui commencer lorsque l'on verse le thé ou le café ?

Question :

 

Par qui commencer lorsque l'on verse le thé ou le café ?

 

Réponse :

 

Par le plus âgé ensuite par celui qui est à sa droite, c'est à dire à la droite de celui qui est plus âgé.

 

Question :

 

Si le père est dans sa maison ?

 

Réponse :

 

On commence par lui, il est la tête de l'assise.

 

Question :

 

Si on veut servir celui qui est à gauche, doit-on demander l'autorisation à tous ceux qui sont à droite ou au premier seulement ?

 

Réponse :

 

Le premier seulement comme dans le hadith :

 

"Me donne-tu l'autorisation de servir les plus anciens ?"

Rapporté par Mouslim n°5345

 

Interrogations de l'Imam Ibn Bâz - 2/132

Traduit par عبد المالك بن إبراهيم الحامدي - @abouimrane7

 Publié par 3ilmchar3i.net

صب القهوة والشاي بمن يبدء

سئل اﻹمام ابن باز ، صب القهوة والشاي بمن يبدء ؟

فأجاب باﻷكبر ثم من على يمينه، أي يمين اﻷكبر

وسئل الوالد إن كان في منزله ؟

فأجاب يقدم فهو رئيس المجلس

وسئل إن أراد الصب لمن كان على اليسار هل يستأذن كل من على اليمين أو اﻷول فقط ؟

فأجاب اﻷول فقط كما في الحديث

أتأذن لي أن أعطي اﻷشياخ

(صحيح المسلم 5345)

مسائل اﻹمام ابن باز - 123/2

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Mon pays est printemps...

Publié le par 3ilm.char3i

Mon pays est printemps...

مقالهمُ : المصايفُ في فرنسا

Leur parole : "C'est en France que se trouvent les villégiatures d'été"

 

أو النمسا يطيب بها المُقام

Ou bien : "En Autriche, il fait bon séjourner"

 

 وتأبى النفسُ مكثي في بلادٍ

Alors même que mon âme récuse l'idée que je puisse habiter un pays

 

لأهل الكفر زينتُها الحُطام

D'adeptes de la mécréance dont le décor est fait de débris

 

بلادي معْ حرارتها ربيعٌ

Mon pays, en dépit de sa chaleur, est printemps

 

تزُيِّنها المآذنُ والكرامُ

Les minarets et les gens honorables participent à son embellissement

 

فريح ٌ في جوانبها غبارٌ

Un vent le traversant fait s'élever une poussière

 

كطيب العود يَرشحه العظامُ

Aussi agréable que la fragrance qu'exhalent les fiers

 

Poésie arabe

Sur le compte Twitter de Cheikh - @Osaimi0543 

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Salih Ibn Abdillah Ibn Hamadin Al Oussaymy - الشيخ صالح بن عبدالله بن حمد العصيمي

Partager cet article

L'invocation en faveur des enfants

Publié le par 3ilm.char3i

L'invocation en faveur des enfants

D'après Saïd Ibn Djoubaïr - qu'Allâh lui fasse miséricorde - il dit :

 

"Certes, j'augmente mes prières en faveur de mon enfant"

(Al-huliya d'Ibn Nou3aïm 297/4)

Comme les enfants en cette époque n'ont-ils tant besoin de cette miséricorde paternelle, sincère, en prolongeant la prière, en invoquant Allâh avec imploration afin qu'IL réforme leur cœur, purifie leur âme, les préserve des troubles, et les raffermisse sur la religion !

 

Et particulièrement avec la multitude de déviances, de détournements et de tentations qui dévastent les jeunes, les happant et les précipitant dans un abîme très profond.

 

Qu'Allâh, de par Sa grâce et Sa munificence, préserve nos enfants, les guide, et les réforme.

 

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

الدعاء للأبناء

عن سعيد بن جبير رحمه الله، قال

«إني لأزيد في صلاتي لولدي»

الحلية لأبي نعيم 4/297

ألا ما أحوج الأبناء في هذا الزمن إلى هذه الرحمة الأبوية الصادقة إطالة في الصلاة وإلحاحا على الله بالدعاء أن يصلح قلوبهم ويطهر نفوسهم ويعيذهم من الفتن ويثبتهم على الدين وبخاصة مع كثرة العواصف والصوارف والفتن التي تعصف بالشباب فتخطفهم وتهوي بهم في مكان سحيق، حفظ الله أبناءنا وهداهم وأصلحهم بمنه وكرمه.

 

Cliquez pour agrandir

 

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

Que prononcer lors du sacrifice ?

Publié le par 3ilm.char3i

Que prononcer lors du sacrifice ?

Question :

 

À quel moment prononcer la tasmiyyah lors du sacrifice ?

 

Quelle en est sa formulation ?

 

Et ce que font les gens - à savoir : passer la main sur le dos du sacrifice lors de la tasmiyah - possède-t-il une origine dans la sounna ou dans la parole des gens de science ?

 

Réponse :

 

La prononciation de la tasmiyah lors du sacrifice s'effectue lorsque l'on allonge la bête.

 

Et sa formulation est de dire :

 

بسم الله، والله أكبر، اللهم هذا منك ولك، اللهم هذا عن فلان

«Bismillah, wallâhou akbar, allâhoumma hadha minka wa lak, allâhoumma hadha 3an foulaan»

 

traduction approximative :

 

"Au nom d'Allâh, et Allâh est le Plus Grand.

Ô Allah, ceci est de Ta part et est pour Toi. Ô Allâh, ceci est d'untel."

 

Quant à ce que font les gens, à savoir passer la main sur le dos (de la bête), alors je ne connais pas d'origine à cela : ni dans la sounna, ni dans la parole des gens de science.

 

Majmou3 al fataawaa, 25/56.

 Traduit et publié par l'équipe al Miirath - @al_miirath

س ٤٨: سئل فضيلة الشيخ- رحمه الله-: ما وقت التسمية في الأضحية؟ وما صفتها؟ وهل ما يفعله الناس من المسح على ظهر الأضحية عند تسميتها له أصل من السنة أو من كلام أهل العلم؟

فأجاب بقوله : وقت التسمية عند الذبح إذا أضجع الذبيحة وصفتها أن يقول

بسم الله، والله أكبر، اللهم هذا منك ولك، اللهم هذا عن فلان

‎*أما ما يفعله الناس من المسح على الظهر فلا أعلم له أصلا في السنة، ولا في كلام أهل العلم

‎مجموع الفتاوى ج25 ص56

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Celui qui va pratiquer le sacrifice du 'aid et qui a un besoin de couper de ses poils, de ses ongles et de sa peau

Publié le par 3ilm.char3i

Celui qui va pratiquer le sacrifice du 'aid et qui a un besoin de couper de ses poils, de ses ongles et de sa peau

Rien ne pèse sur celui qui a eu besoin de prendre de ses poils, de ses ongles et de sa peau et qui l’a fait (*).

 

Par exemple :

 

S’il a une blessure et qu’il a besoin d’enlever les poils qu’il y a dessus.

Ou que son ongle se casse, le faisant souffrir alors il coupe ce qui le gêne.

Ou qu’un bout de peau pendouille qui le gêne alors il le coupe.

Ainsi, il n’y rien de mal à tout cela.

 

(*) ndT : Durant le mois de dhou l-hijja, concernant la personne devant sacrifier ou ayant mandaté ce sacrifice.

 

Traduit et publié par la chaîne Telegram Cercle des Sciences - @Cercle_des_Sciences

‏قال العلامة ⁧ محمد بن صالح العثيمين⁩ رحمه الله

‏‌من احتاج إلى أخذ الشعر والظفر والبشرة فأخذها فلا حرج عليه مثل: ‏أن يكون به جرح، فيحتاج إلى قص الشعر عنه ‏أو ينكسر ظفره، فيؤذيه فيقص مايتأذى به ‏أوتتدلى قشرة من جلده، فتؤذيه فيقصها ‏فلا حرج عليه في ذلك كله

‏مجموع الفتاوى ٢٥/١٦١

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Les 10 jours de Dhou-l-Hidjja

Publié le par 3ilm.char3i

Les 10 jours de Dhou-l-Hidjja

Je conseille vivement à mes frères musulmans de saisir et de profiter de cette grande occasion (que sont les dix premiers jours de Dhou-l-Hidjja).

 

Qu'ils multiplient durant ces 10 jours de Dhou-l-Hidjja les bonnes actions telles que la lecture du Coran, le dhikr (rappel d'Allâh) de ses diverses formes.

 

Parmi elles :

 

le Tekbir (Allâhou Akbar),

le Tehlil (la ilaha illa Llâh),

le Tehmid (elhamdouliLlâh),

l'aumône,

le jeûne,

ainsi que toutes les bonnes actions.

 

Qu'ils fournissent des efforts sur celles-ci.

 

Majmou' fatawa sheikh 12/73

Traduit par Umm Talha

Publié par la chaîne Telegram - دروس السلفية - @dourousssalafiyatt

يقول الشيخ ابن عثيمين

فإني أحث إخواني المسلمين على اغتنام هذه الفرصة العظيمة ، وأن يكثروا في عشر ذي الحجة من الأعمال الصالحة ؛ كقراءة القرآن ، والذكر بأنواعه من تكبير وتهليل وتحميد وتسبيح ، والصدقة ، والصيام ، وكل الأعمال الصالحة اجتهد فيها

مجموع فتاوى الشيخ ٢١ / ٣٧

 

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Est-ce que la femme peut égorger elle-même le sacrifice du 'aid ?

Publié le par 3ilm.char3i

Est-ce que la femme peut égorger elle-même le sacrifice du 'aid ?

Question :

 

Est-ce que la femme peut égorger elle-même le sacrifice du 'aid ?

 

Réponse :

 

Oui, il est permis à la femme d'égorger le sacrifice (du 'aid) et autre (que cela) car la règle stipule qu'hommes et femmes sont concernés par les mêmes adorations, et autres que celles-là, jusqu'à preuve du contraire.

 

De plus, il a été rapporté, dans l'histoire de la servante faisant paître des moutons à Sal3 (ndt : montagne se trouvant à Médine), que l'un d'entre eux fut blessé par un loup ; elle (la servante) prit alors une pierre et l'égorgea.

 

Et ceci se produisit à l'époque du Prophète صلى الله عليه وسلم qui leur avait ordonné de le manger.

Rapporté par al Boukhariy

 

Majmou3 al fataawaa, 25/81

 Traduit et publié par l'équipe al Miirath - @al_miirath

س ٦٤: سئل فضيلة الشيخ-رحمه الله-: هل يجوز أن تقوم المرأة بذبح الأضحية ؟

فأجاب بقوله : نعم المرأة يجوز أن تذبح الأضحية وغيرها؛ لأن الأصل تشارك الرجال والنساء في العبادات وغيرها، إلا بدليل، على أنه قد ثبت في قصة الجارية التي كانت ترع غنما بسلع* فأصاب الذئب منها شاة، فأخذت حجرا فذبحتها، وذلك في عهد النبي - صلى الله عليه وسلم - فأمرهم النبي بأكلها

‎ رواه البخاري

* سلع: جبل في المدينة

‎مجموع الفتاوى ج٢٥ ص٨١

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Des clarifications de petits s’immisçant dans les affaires des grands (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

Des clarifications de petits s’immisçant dans les affaires des grands (audio-vidéo)

Question :

 

Ô Shaykh, ceux qui extraient des paroles de savants, les enchaînant les uns à la suite des autres, tentant ainsi de résoudre les problèmes existants entre les savants…

 

Réponse :

 

Regarde !

 

Par Allâh, j’estime que les petits n’ont pas à se mêler de ces affaires, que ce soit par conciliation ou autre !

 

Qui sont-ils au point de s’immiscer entre les savants ?

 

Mâ shâ’a Allâh, un de 30 ans ou 25 ans se prétend vouloir réformer ?

 

Cela n’est pas leur rôle et cela ne convient guère !

 

Les petits n’ont pas à s’immiscer !

 

Et je les qualifie de « petits » et ce n’est pas un affront : il s’agit de leur position et de leur âge.

 

Nous étions tous des petits et nous ne cessons de l’être au regard de notre position devant les grands savants.

 

Mais je dis que ces petits s’immiscent et écrivent prétendant ainsi réformer ou secourir la vérité etc. : ceux-là ne font qu’ajouter de l’huile sur le feu et ne font qu’ajouter du mal au mal !

 

Je dis donc que nous devons nous abstenir devant toutes ces choses et nous devons laisser l’affaire aux savants et aux doués de raison, que ce soit en secret ou en public.

 

Il se peut qu’Allâh place du bien dans leurs efforts.

 

Traduit et publié par cerclesciences.fr

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Monter les bien-aimés les uns contre les autres

Publié le par 3ilm.char3i

Monter les bien-aimés les uns contre les autres

Ibn 'Abd al-Barr Al maliki رحمه الله a dit :

 

"Le fait de monter un animal contre un autre est une chose détestable, et monter un humain envers un autre est un grand péché.

 

Et parmi les créatures les plus détestés auprès d'Allâh et les plus éloignés du Prophète صلى الله عليه وسلم il y a :

 

ceux qui colportent les médisances

ceux qui séparent les bien-aimés

ceux qui cherchent les faux pas des gens du bien"

 

 الكَافِي : ١١٤٤/٢

Traduit par Muhammad Abou Maher

 Publié par paroles des gens de science أهل السنة والجماعة - OomeditationoO

التَّحْرِيشُ بَيْنَ الأَحِبَّةِ

قَــــالَ ابِنُ عَبْدِالبرِّ المَالِكِي -رَحِمَهُ اللَّهُ

وَالتَّحْرِيشُ بَيْنَ البَهَائِمِ مَكْرُوهٌ، وَالتَّحْرِيشُ بَيْنَ الآدَمِيِّينَ حَوبٌ كَبِيرٌ، وَأَبْغَضُ الخَلْقِ إِلَى اللَّهِ وَأَبْعَدُهُمْ مِنْ رَسُولِ صلى الله عليه وسلم ؛
 المَشَّاؤُونَ بِالنَمِيمَةِ
 المُفَرِّقُونَ بَيْنَ الأحِبَّةِ
 المُلتَمِسُونَ لِأَهْلِ البِرِّ العَثَرات

الكَافِي : ١١٤٤/٢

Cliquez pour agrandir

 

Partager cet article

La tombe est certes la première des stations de l'au-delà

Publié le par 3ilm.char3i

La tombe est certes la première des stations de l'au-delà

D'après AbdiLlâh Ibn Bahîr, qui a entendu Hâni' - l'esclave de Othmân, dire :

 

"Lorsque Othmân se tenait près d'une tombe, il pleurait au point que sa barbe se mouille.

 

On lui dit alors : "le Paradis et l'Enfer son mentionnés et tu ne pleures pas, tandis que tu pleures à cause de cela ?".

 

Il répondit alors : "le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم a certes dit : la tombe est certes la première des stations de l'au-delà.

S'il en est sauvé, alors ce qui vient après est plus facile ; et s'il n'en est pas sauvé, alors ce qui vient après est pire".

 

Et le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم a dit : "je n'ai jamais vu de scène abominable sans que celle de la tombe soit extrêmement plus abominable qu'elle"."

 

Jugé hassan gharîb par Cheikh Al-Albâniy رحمه اللّٰه (Sahîh sunan Tirmidhi 2308)

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

عن هانىء مولى عثمان بن عفان قال :

كان عثمان رضي الله عنه إذا وقف على قبر يبكي حتى يبل لحيته
فقيل له : تذكر الجنة والنار فلا تبكي وتذكر القبر فتبكي ؟
فقال: إنّي سمعت رسول الله صلّى الله عليه وسلّم يقول : القبر أوّل منزل من منازل الآخرة فإن نجا منه فما بعده أيسر وإن لم ينج منه فما بعده أشد

رواه الترمذي في سننه رقم ٢٣٠٨ و حسنه و حسنه أيضاً الشيخ الألباني في تحقيق سنن الترمذي

Cliquez pour agrandir

 

Cliquez pour agrandir

 

Partager cet article

Est-ce une condition de désigner le nom de la personne lors du sacrifice ?

Publié le par 3ilm.char3i

Est-ce une condition de désigner le nom de la personne lors du sacrifice ?

S'il désigne «untel» pour le sacrifice, cela est meilleur.

 

En effet, le Prophète صلى الله عليه وسلم disait :

 

«Ô Allah, ceci est de Ta part et est pour Toi.

Ô Allâh, ceci est de Muhammad et de la communauté de Muhammad»

rapporté par Ahmed

 

Et s'il ne le désigne pas, l’intention lui suffira; sauf que désigner (le nom) reste meilleur [...]

 

Majmou3 al fataawaa, 25/59

 Traduit et publié par l'équipe al Miirath - @al_miirath

‎هل يشترط أن يذكر عند ذبح الأضحية أنها عن فلان ؟

‎إن ذكر أنها عن فلان فهو أفضل، فإن النبي - صلى الله عليه وسلم - كان يقول

اللهم هذا منك ولك، اللهم هذا عن محمد وآل محمد - رواه أحمد

 وإن لم يذكره كفت النية، ولكن الأفضل الذكر

‎مجموع فتاوى الشيخ ابن عثيمين رحمه الله ج25 ص59

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Nos bêtes sacrifiées, dans nos maisons, pour nos vivants…

Publié le par 3ilm.char3i

Nos bêtes sacrifiées, dans nos maisons, pour nos vivants…

La bête sacrifiée : C’est celle qui est sacrifiée pour Allâh parmi les bestiaux lors des jours de la fête d’Al-Adha.

 

Elle fait partie des rites de l’Islam.

 

Al-Haqq exalté soit-il dit (traduction rapprochée) :

 

«Accomplis la Ṣalāt pour ton Seigneur et sacrifie»

 

Et dans les deux recueils Sahih,

 

"le prophète صلى الله عليه وسلم a sacrifié deux béliers blancs avec un peu de noir, il صلى الله عليه وسلم les a sacrifié avec ces deux honorables mains, il صلى الله عليه وسلم a évoqué le nom d’Allâh et l’a glorifié (Allâhu Akbar), et il صلى الله عليه وسلم a mis son pied sur le flanc des deux bêtes.

Et comme Ibn ‘Umar -qu’Allâh les agrée- évoque, le prophète صلى الله عليه وسلم était installé à Médine pendant dix années à égorger."

Al-Tirmidhi dit que c’est un hadith bon.

 

Les sacrifices se font après la prière du ‘Aid, le prophète صلى الله عليه وسلم dit : 

 

«Celui qui sacrifie après la prière a certes parfait son rite et a atteint la tradition des musulmans» 

Rapporté par Al-Bukhary et Muslim

 

Il est obligatoire que la bête sacrifiée par le musulman soit dénuée de tout défaut, comme le fait d’être borgne, malade de manière apparente, qu’elle boite de manière apparente, ou qu’elle soit anorexique.

 

Ces défauts empêchent le bon accomplissement du sacrifice.

 

Et l’on peut rajouter à ces défauts, des défauts similaires ou pire encore comme le fait qu’elle soit aveugle.

 

Le sacrifice est un rapprochement vers Allâh -exalté soit-il-, c’est une Sounnah confirmée d’après le prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Le prophète صلى الله عليه وسلم a sacrifié dans son pays, au sein de sa famille et ses compagnons.

 

Quant à l’appel que beaucoup d’associations et d’organismes bienfaisants font, celui d’amasser l’argent des gens pour sacrifier les bêtes dans les pays musulmans, c’est la voie et le moyen de détruire ce rite et de le dissimuler aux musulmans, parmi eux la famille et les enfants.

 

Celui qui paie la valeur des bêtes à sacrifier à ces organismes :

 

- a empêché l’apparition de ce rite

 

- est passé à coté de sa bête, c’est la Sounnah du prophète صلى الله عليه وسلم, il sacrifiait sa bête de sa propre main

 

- il passe également à coté de la Sounnah qui est de manger de ce sacrifice : Allâh -exalté soit-il- dit (traduction rapprochée) :

 

«Mangez-en vous-mêmes et faites-en manger le besogneux misérable»

 

Certes, le fait de manger de la bête sacrifiée est un rapprochement vers Allâh -exalté soit-il- et un acte d’adoration envers Lui.

 

Et certes, le prophète صلى الله عليه وسلم a ordonné de manger de la bête sacrifiée.

 

Oui, la procuration est autorisée.

 

Comme le prophète صلى الله عليه وسلم a confié a ‘Ali Ibn Abi Talib, mais la bête sacrifiée doit être dans sa maison, ou dans son pays, afin qu’il l’a voit et qu’il mange de cette bête.

 

Le but de ces sacrifices n’est pas seulement une question de viandes et d’offrandes aux pauvres, Allâh dit (traduction rapprochée) :

 

«Ni leurs chairs ni leurs sangs n’atteindront Allâh, mais ce qui L’atteint de votre part c’est la piété»

 

Donc, si l’homme fait l’aumône de 100 chameaux sans les égorger (lui même), cela n’est pas suffisant (pour être accepté) à l’unanimité.

 

Et cela indique que qu’on se rapproche d’Allâh en égorgeant les bêtes avant même de porter l’attention sur les avantages que l’on peut tirer de leurs viandes.

 

Les bêtes sacrifiés sont pour les vivants, non pour les morts.

 

Le prophète صلى الله عليه وسلم n’a pas sacrifié pour son oncle Hamza -Qu’Allâh l’agrée- alors qu’il fait parti de ses proches.

 

Nous demandons à Allâh -exalté soit-il- d’accepter de notre part nos bonnes oeuvres, celles qui sont conformes a ce sur quoi étaient le prophète صلى الله عليه وسلم et ses compagnons.

 

Article publié dans le journal Koweitien Al-Qabas daté du 10/02/2003

Traduit par Anas Abou Malik Al-Maimouni

Publié par anasaboumalik.fr

أضاحينا في بيوتنا ﻷ‌حيائنا

بقلم الشيخ / محمد عثمان العنجري حفظه الله

اﻻ‌ضحية هي ما يذبح لله من بهيمة اﻻ‌نعام ايام عيد اﻻ‌ضحى، وهي من شعائر اﻻ‌سﻼ‌م فقد قال الحق تعالى

‘فصل لربك وانحر’

.وفي الصحيحين

ان النبي، ﷺ، ضحى بكبشين املحين ذبحهما بيده الشريفة وسمى وكبر، ووضع رجله على صفاحهما وكما اخبر ابن عمر، رضي الله عنهما، ان النبي، ﷺ، اقام في المدينة عشر سنين يضحي، وقال الترمذي

(حديث حسن)

.واﻻ‌ضحية تكون بعد صﻼ‌ة العيد، قال ﷺ

‘من ذبح بعد الصﻼ‌ة فقد تم نسكه واصاب سنة المسلمين’

رواه البخاري ومسلم.ويجب ان تكون اضحية المسلم خالية من العيوب كالعور او المرض البين او العرج البين او الهزال، فهذه العيوب مانعة من اجراء اﻻ‌ضحية ويلحق بهذه العيوب ما كان مثلها او اشد منها كالعمى.واﻻ‌ضحية قربى الى الله جل وعﻼ‌ وهي سنة مؤكدة عن النبي ﷺ، فالنبي ﷺ ذبح اضحيته في بلده وبين اهله واصحابه،اما الدعوة التي تدعو اليها الكثير من الجمعيات والهيئات الخيرية بأخذ اﻻ‌موال من الناس لذبح اضاحيهم في بلدان المسلمين انما هي سبيل وطريق لتحطيم هذه الشعيرة واخفائها عن المسلمين بمن فيهم اﻻ‌هل واﻻ‌بناء، فمن دفع قيمة اﻻ‌ضاحي لهذه اللجان منع من اظهار هذه الشعيرة، وفوت على نفسه مباشرة اضحيته، وهي سنة النبي ﷺ، فقد كان يذبح، عليه الصﻼ‌ة والسﻼ‌م، اضحيته بيده الشريفة، ويفوته كذلك سنية اﻻ‌كل منها فقد قال الله تعالى

‘فكلوا منها واطعموا البائس الفقير’

، فإن اﻻ‌كل من اﻻ‌ضحية قربى الى الله عز وجل وعبودية لهِ وقد امر النبي، ﷺ، باﻻ‌كل من اﻻ‌ضاحيِ نعم يجوز التوكيل، كما وكل النبي ﷺ علي بن ابي طالب، ولكن لتكن التضحية عنده في بيته او في بلده ليشاهدها، ويأكل منها، فليس المقصود من اﻻ‌ضاحي اللحم وتوزيعه على الفقراء، فقد قال الله تعالى

‘لن ينال الله لحومها ودماءها ولكن يناله التقوى منكم’

فلو تصدق اﻻ‌نسان بلحم مائة بعير دون ان ينحرها، وانما اشتراها من بائع اللحم، فإن ذلك ﻻ‌ يجزئه باﻻ‌تفاق، وهذا يدل على ان باﻻ‌ضحية يتقرب الى الله تعالى بذبحها قبل ان ينظر الى منفعة لحمها.واﻻ‌ضحية للحي ﻻ‌ للميت فلم يصح النبي ﷺ عن عمه حمزة، رضي الله عنه، وهو المقرب له، فنسأل الله عز وجل ان يتقبل منا ومنكم صالح العمل على ما كان عليه النبي ﷺ واصحابه

بقلم الشيخ / محمد عثمان العنجري حفظه الله مقال منشور في جريدة القبس بتاريخ 10/02/2003

Cliquez pour agrandir

 

Cheikh Mohammad Outhmân Al-'Anjari - الشيخ محمد عثمان العنجري

Partager cet article

Se raser la barbe tout au long de l'année

Publié le par 3ilm.char3i

Se raser la barbe tout au long de l'année

Se raser la barbe tout au long de l'année est un péché plus grave que de se couper les cheveux ou les ongles lors des 10 de dhul hijja, pour celui qui a un sacrifice à faire.

 

Sur le compte Tweeter de Cheikh - @AlSheikhAlRajhi

Traduit par Abdelmalik - @Abdelmaleek57

Publié par 3ilmchar3i.net

حلق اللحية خلال العام أعظم معصية من الأخذ من الشعر أو الأظفار أيام العشر، وبلغ الأمر ببعضهم أنه قد لا يضحي لهذا السبب، وعلى كل حال لو أخذ من شعره، أو أظفاره فهذا لا يمنع من الأضحية، والأضحية صحيحة

Cheikh ‘Abdel‘Azîz Bnou ‘Abdillah Ar-Râjihî - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله الراجحي

Partager cet article