L'inimitié se changera en alliance et en amitié...

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L'inimitié se changera en alliance et en amitié...

Et toute personne en contact avec les gens sera éprouvé obligatoirement par quelque peu de mal provenant d'eux.

 

La position qu'il doit avoir vis à vis de ce mal est qu'il "pardonne et absolve" et qu'il sache d'une science certaine qu'avec son pardon, son absolution et sa rétribution du mal par la bienfaisance que l'inimitié entre lui et son frère se changera en alliance et en amitié.

 

Allâh تعالى dit (traduction rapprochée) :

 

"La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est meilleur, et voilà que celui avec qui tu avais une hostilité devient tel un ami chaleureux." (Sourate Les Versets détaillés verset 34)

 

Qu'est ce qui est donc meilleur, la mauvaise action ou la bonne ?

 

La bonne action.

 

Et méditez, oh vous qui connaissez la langue arabe, comment le résultat est venu, il est venu avec (idha) el fajaaiya (ce qui marque le caractère soudain), ceci indique que le résultat se produira instantanément.

 

(traduction rapprochée) :

 

"Et voilà que celui avec qui tu avais une hostilité devient tel un ami chaleureux."

 

Mais est-ce que toute personne aura la réussite dans cela ? 

 

Non.

 

Allâh تعالى dit :

 

"Mais (ce privilège) n'est accordé qu'à ceux qui endurent et il n'est accordé qu'au détenteur d'une part immense". (Sourate Les Versets détaillés verset 35)

 

Le livre de la science (p264)

Traduit par Ahlsunnahtraduction - @Ahlsunnahtradu1

Publié par 3ilmchar3i.net

قــال الشيخ العلامة محمد بن صالح العثيمين -رحمه الله

وكل إنسان يتصل بالناس فلابد أن يجد من الناس شيئًا من الإساءة، فموقفه من هذه الإساءة أن « يعفو ويصفح » وليعلم علم اليقين أنه بعفوه وصفحه ومجازاته بالحسنى سوف تنقلب العداوة بينه وبين أخيه إلى ولاية وصداقة . قال الله تعالى

 وَلَا تَسْتَوِي الْحَسَنَةُ وَلَا السَّيِّئَةُ ادْفَعْ بِالَّتِي هِيَ أَحْسَنُ فَإِذَا الَّذِي بَيْنَكَ وَبَيْنَهُ عَدَاوَةٌ كَأَنَّهُ وَلِيٌّ حَمِيمٌ  - فصلت:٣٤

فما هو الأحسن، السيئة أم الحسنة ؟ الحسنة . وتأملوا أيها العارفون باللغة العربية كيف جاءت النتيجة بـ ( إذا ) الفجائية تدل على الحدث الفوري في نتيجتها

 فَإِذَا الَّذِي بَيْنَكَ وَبَيْنَهُ عَدَاوَةٌ كَأَنَّهُ وَلِيٌّ حَمِيمٌ

، ولكن هل كل أحد يوفق إلى ذلك ؟ لا

 وَمَا يُلَقَّاهَا إِلَّا الَّذِينَ صَبَرُوا وَمَا يُلَقَّاهَا إِلَّا ذُو حَظٍّ عَظِيمٍ  - فصلا:٣٥

كتاب العلم، صفحة ٢٦٤

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Nos fardeaux accablent nos dos mais c'est comme si ne nous portions rien ! (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Nos fardeaux accablent nos dos mais c'est comme si ne nous portions rien ! (audio-vidéo)

وَوَضَعۡنَا عَنكَ وِزۡرَكَ

 

traduction rapprochée :

 

"Et ne t'avons-Nous pas déchargé de ton fardeau ?" (sourate 94 verset 2)

 

"Nous avons déchargé", c'est-à-dire ôté, pardonné et absous ton fardeau ; ce qui veut dire ton péché qui accablait ton dos, le sens de cela est qu'Allâh تعالى a pardonné les péchés et fautes du Prophète - éloges et saluts d'Allâh sur lui - à tel point qu'il resta dans cette situation de salvation de ses péchés, en conséquent, Allâh pureté à Lui, Il est élevé, a déchargé les péchés de Mohamed - éloges et saluts d'Allâh sur lui - et Il a clarifié que ses péchés accablaient son dos; c'est-à-dire au point de l'inquiéter et de le fatiguer et si le fardeau du Messager - éloges et saluts d'Allâh sur lui - est comme tel alors quand est-il des fardeaux d'autrui ?

 

Nos péchés accablent nos dos et les fatiguent mais c'est comme si nous ne portions rien, ceci à cause de notre faible foi et clairvoyance et notre grande insouciance, je demande à Allâh qu'Il nous pardonne.

 

Il a été évoqué dans certains récits prophétiques que lorsque le croyant commet un péché, il le voit comme une montagne au dessus de sa tête et que l'hypocrite lorsqu'il commet un péché, le voit comme une mouche qui se pose sur son nez et qu'il chasse s'un simple coup de main, c'est-à-dire qu'il ne lui donne pas d'importance.

 

Certes, le croyant se soucie de ses péchés, il est touché d'une affliction jusqu'à ce qu'il se débarrasse de ce péché par le repentir, la demande de pardon ou par d'imposantes bonnes actions qui effacent les traces de ce péché, en ce qui te concerne, si tu vois une insouciance de la part de ton coeur vis-à-vis de tes péchés, alors sache que ton coeur est malade, car certes le coeur vivant ne peut agréer la maladie, et la maladie des coeurs sont les péchés comme 'AbdAllâh Ibn Al-Moubârak, qu'Allâh lui fasse miséricorde, a dit :

 

رأيتُ الذنوبَ تميتُ القلوبَ

 

J'ai vu que les péchés meurtrissent les coeurs

 

ويُتْبِعُهـا الــذُّلَّ إدمَانُهــا

 

Il se peut même que la dépendance aux péchés procure l'humiliation

 

وتركُ الذنوبِ حياة ُ القلوبِ

 

par contre le délaissement des péchés constitue la vie des coeurs

 

وخيرٌ لنفسكَ عصيانُها

 

et il est meilleur pour toi de désobéir à ta propre âme

 

En tout cas, je dis qu'il nous est obligatoire, et j'adresse cette parole à moi-même avant vous, et je demande l'aide d'Allâh pour nous tous ; Il nous est obligatoire de nous soucier de nos propres personnes et de nous juger.

 

Et si les commerçants ne dorment pas tant qu'il n'ont pas revu le bilan de leurs commerces, tant qu'ils n'ont pas revu ce qu'ils ont dépensé et gagné, alors certes, il convient aux commerçants de l'au-delà de donner plus 'importance à leurs commerces car il est plus important.

 

Traduit par Ahlsunnahtraduction - @Ahlsunnahtradu1

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Combien ton père a-t-il supporté pour toi ?! (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Combien ton père a-t-il supporté pour toi ?! (audio-vidéo)

Je voudrais faire référence à un sujet auquel peu de gens prêtent attention dans le chapitre des moralités et plus particulièrement celui des interactions du petit (jeune) avec le grand (plus âgé) ou bien l'enfant avec le parent.

 

Il ne vous aura pas échappé, surtout à notre époque, la multitude de maladies ayant des répercussions sur le comportement.

 

Par exemple, la baisse du (taux de) sucre, ou son augmentation, ou encore la pression sanguine, ou bien les carences en vitamines dans le corps.

 

Ces choses-là, lorsque la personne en est éprouvée et affectée, elles impactent son comportement parce qu'elle est en elle-même éreintée par la maladie.

 

Sa maladie lui cause contrariété et anxiété.

 

La moindre chose la fait s'irriter hâtivement et s'emporter facilement.

 

Cela n'est pas dû à un caractère intrinsèque mais c‘est à cause des effets de la maladie dont elle souffre.

 

Dès lors, si l'enfant n'applique pas une telle chose, qu‘il ne fait pas miséricorde à son parent concernant sa maladie, sa souffrance et ce dont il pâtit...

 

Il se peut que son parent s'énerve et que sa colère soit exacerbée à cause de son état de santé et des médicaments qu'il prend.

 

Et il peut manquer de concentration dans l'interaction.

 

Si son enfant ne lui fait pas miséricorde et qu'il ne se montre pas clément et affectueux envers lui de façon à désamorcer la situation afin que son parent se calme et s'apaise.

 

Auprès de qui le parent va-t-il obtenir ce traitement si même son propre enfant, la prunelle de ses yeux, ne le lui accorde pas ?

 

Auprès de qui d'autre va-t-il le trouver ?

 

Et beaucoup d'enfants sont inattentifs à cet aspect.

 

Car chez certains parents, en particulier lors de la vieillesse, cet aspect-la s'ébranle chez eux, l'aspect comportemental, en raison de la vieillesse, de la faiblesse, des maladies.

 

Il est en souffrance.

 

Alors parfois, il devient rude, dur, brutal dans ses propos.

 

C'est pour cela que dans les textes (la révélation), l'injonction (du bon traitement) envers les parents porte sur le stade de la vieillesse, laquelle est un état bien particulier.

 

(traduction rapprochée)

 

"Si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis point : "Fi !"" (sourate Al-isrâ' verset 23)

 

Car l'Homme, lorsque ses parents atteindront la vieillesse, verra des choses qui relèvent de l'incidence de la vieillesse, de la maladie, de la fatigue.

 

Qu'il ne maugrée donc pas, et qu'il ne rechigne pas non plus.

 

Plutôt, il traite son parent noblement.

 

Qu'est-ce qui l'y aidera ?

 

Le fait de regarder l'historique favorable, la bienfaisance considérable et l'obligeance antérieure.

 

Il regarde ces antécédents et ne regarde pas cet instant durant lequel son parent, souffrant de l'intensité de la vieillesse, la maladie et la faiblesse, fait preuve de dureté à l'égard de son enfant qui ne le supporte.

 

Ceci est une grave erreur.

 

Dans pareil cas, l'enfant est alors éprouvé par la désobéissance filiale, le délaissement de ses parents et de la bienfaisance envers eux durant leur vieillesse.

 

Et certains disent : "Moi je ne supporte pas mon père."

 

Comment cela tu ne supportes pas ?!

 

Combien ton père a-t-il supporté pour toi ?

 

Et combien ta mère a-t-elle supporté pour toi ?

 

Ainsi, ceci fait également partie de la piété et de la bienfaisance, et parmi les moyens pouvant aider, le fait que la personne regarde l'historique et les nombreux mérites puis les fasse intercéder (en faveur de son père).

 

Sur le site de Cheikh (autour de 25')

Traduit par la chaîne Telegram - Farâ'id Al-Fawâ'id - @faraidfawaidfr

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Publié dans Famille - أهل

Partager cet article

L'interdiction de laisser entrer le jeune garçon impubère auprès des femmes (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L'interdiction de laisser entrer le jeune garçon impubère auprès des femmes (audio-vidéo)

Question :

 

L'interdiction de laisser entrer le très jeune garçon auprès des femmes, concerne-t-elle le moment de la puberté, ou est-ce dès lors qu'il prend connaissance des parties cachées des femmes ?

 

Réponse :

 

L'interdiction de laisser entrer le très jeune garçon, même s'il n'est pas pubère, est effective dès lors qu'il connaît les parties cachées des femmes, en vertu de Sa Parole جل وعلا (trad approx) :

 

"ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes" (Sourate An-Noûr, verset 31).

 

Si le jeune garçon est au courant des parties cachées des femmes, et comme ils le sont aujourd'hui mâ châ' Allâh, il a dix ans et il est déjà au courant de ce que beaucoup de grands sont incapables de savoir.

 

Alors à ce moment là, celui-là on lui interdit d'entrer auprès des femmes.

 

Quant à celui qui n'est pas ainsi, on le lui interdit quand même en raison de l'approche de la puberté.

 

Car s'il en approche, c'est qu'en général il en a connaissance.

 

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

نص السؤال : وهذا يقول من جدة هل منع دخول الصبي على النساء يكون عند البلوغ أو عندما يعرف عورات النساء؟

الجواب : المانع من دخول الصبي لو لم يبلغ أن يعرف عورات النساء لقوله - جل وعلا

(أَوِ الطِّفْلِ الَّذِينَ لَمْ يَظْهَرُوا عَلَىٰ عَوْرَاتِ النِّسَاءِ)

فإذا كان الطفل يعرف عورات النساء وهم اليوم ما شاء الله يكون في العاشرة ويعرف من الأخبار ما يعجز عنه الكثير من الكبار فحينئذٍ هذا يمنع من الدخول على النساء ، وأما من لم يكن كذلك فإنه يمنع لمناهزة الإحتلام لأنه إذا ناهز يكون في الغالب عارفاً

Cheikh Mohammad Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

Sommaire : صحابة والتابعون - Compagnons et tabi'un

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La mort d'Al-Farouq ('Umar ibn al Khattab - عمر بن الخطاب) (audio)

Liste de noms de sahaba et sahabiyat

Si une personne mémorise cette phrase, elle se rappellera les mères des croyants ! (audio)

Ils prétendent aimer l'enfant (Fâtima) et haïssent la mère de l'enfant ('Aîsha) رضي الله عنهما ?!

Petit mémo technique pour retenir les 10 compagnons promis au Paradis

Cimetière des compagnons رضي الله عنهم al-baqi' à Médine - مقبرة البقيع (vidéo)

Existe-t-il meilleur que les compagnons رضي الله عنهم après eux ?

عقيدة أهل السُّنَّة والجماعة في الصحابة الكرام رضي الله عنهم وأرضاهم (dossier)

Personnifier les compagnons du Prophète صلى الله عليه وسلم

Le mérite de la Mère des croyants ‘Aïcha رضي الله عنها

Clarification de Cheikh Oubeyd Al-Djabiri vis-à-vis du noble compagnon Ka'b ibnou Malik رضي الله عنه (vidéo)

Celui pour qui le trône a bougé...

Personne ne peut être meilleur que les compagnons رضي الله عنم  (audio)

Omar رضي الله عنه a-t-il enterré sa fille vivante dans la période antéislamique ?

«Décris 'Ali pour moi...»

La première femme de cette communauté à croire en Allâh et en Son messager...

Le rire de 'Aisha رضي الله عنها

Nos obligations envers les sahabas (audio-vidéo)

Le mariage de 'Aisha رضي الله عنها (audio-vidéo)

Ce que 'Ali رضي الله عنه pensait de ceux qui le mettaient au-dessus de Abu Bakr et ‘Umar رضي الله عنهم

Sur ceux qui représentent les compagnons du Prophète صلى الله عليه وسلم (audio)

«…et ses épouses sont leurs mères» - «وَأَزۡوَٲجُهُ أُمَّهَـٰتُہُمۡ‌ » (audio-dossier)

La base sur laquelle est fondé le groupe (الجماعة) ce sont les compagnons du prophète Mohammed صلى الله عليه وسلم

A ceux qui disent que Fatima n'a jamais eu de menstrues (vidéo)

La grande place qu'occupait le tawhîd dans le cœur des sahabas (dossier)

J'étais en train de cueillir de l'arak

Hassan Al-Basri : la description d'un croyant (dossier)

Avoir le degré de foi des compagnons

Les dix compagnons promus au paradis - العشرة المبشرون بالجنة

Les paroles des sahabas font parti de la sunna

Le rang élevé des combattants de Badr

Notre croyance vis-à-vis des compagnons (audio)

الإصابة‏ في تمييز الصحابة (dossier en arabe)

Les compagnons ayant rapporté le plus de hadith

Les compagnons du prophète صلى الله عليه وسلم aimaient la saison d'hiver

La croyance des ahl sounna au sujet des compagnons

Les anciens sont meilleurs que les contemporains

Les sahabas

Oum Soulaym رضي الله عنها un exemple pour nos soeurs

Les mérites de 'AbduLlah ibn Mas'ud رضي الله عنه (vidéo)

Abou Hourayra رضي الله عنه

L'entrée en islam de la mère d'Abou Houreira

Abû Hurayrah رضي الله عنه et le petit chat

Le repentir d'Abou Hurayrah رضي الله عنه pour sa fatwa au sujet d'une femme adultère (vidéo)

Le Calife (Al-khalîfah) ’Umar bin Abdil Aziz - الخليفة عمر بن عبد العزيز

معاوية بن أبي سفيان في قلوب أهل السنة والحديث (dossier)

Partager cet article

La mort d'Al-Farouq ('Umar ibn al Khattab - عمر بن الخطاب) (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La mort d'Al-Farouq ('Umar ibn al Khattab - عمر بن الخطاب) (audio)

Alors Abou Bakr رضي الله عنه mourut et il fût enterré à côté du Prophète صلى الله عليه وسلم et la mère des croyants ('Aicha) et elle garda la place dans cette chambre (la sienne) pour elle même (afin d'être enterrée) mais elle y a préféré Al Farooq ('Umar) رضي الله عنه, lorsqu'il lui demanda la permission d'être enterré aux côtés de ses deux compagnons et elle رضي الله عنها est celle qui connaissait la parole du Prophète صلى الله عليه وسلم son époux, quand il صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"J'étais avec Abou Bakr et 'Umar..."
"J'ai fais avec Abou Bakr et 'Umar..."
"Je suis parti avec Abou Bakr et 'Umar..."

Bukhari - 3677

 

...Et qu'Allâh humilie ceux qu'ils les haïssent et les dénigrent et quand 'Umar رضي الله عنه mourut comme un martyr, il demanda (sur son lit de mort), à la mère des croyants رضي الله عنها la permission d'être enterré aux côtés de ses deux compagnons.

 

Elle donna sa permission et dit : "Je voulais cette place pour moi", mais de son amour, de son estime, et de son respect pour 'Umar et du fait qu'elle connaissait son statut, elle lui donna la préférence.

 

Traduit par MinhajSunna

Retranscrit par l'équipe Dourouss As Salafiyatt

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Salih Ibn Sa'ad As-Souhaimy - الشيخ صالح بن سعد السحيمي

Partager cet article

Si tu peux ne pas contredire la sunna ne serait-ce que d’un pas, alors fais-le…

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Si tu peux ne pas contredire la sunna ne serait-ce que d’un pas, alors fais-le…

Shaykh AbderRazzâq Al Abbâd rapporte :

 

Il est mentionné qu’une personne interrogea Shaykh Ibn Bâz en lui disant :

 

«Si ma seconde chaussure se trouve à un ou deux pas de moi, puis-je m’en rapprocher ne portant qu’une seule chaussure ?»

 

Shaykh répondit :

 

«Si tu peux ne pas contredire la sunna ne serait-ce que d’un pas, alors fais-le». 

 

من كلام الشيخ عبدالرزاق بن عبدالمحسن البدر في كتابه  شرح شمائل النبي صلى الله عليه وسلم - ص121

Traduit et publié par cerclesciences.fr

 

 

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

Pourquoi l'enfer est il peuplé en majorité de femmes ? (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Pourquoi l'enfer est il peuplé en majorité de femmes ? (audio-vidéo)

Il a صلى الله عليه وسلم dit :

 

"J'ai vu l'enfer et j'ai vu que la majorité de ses habitants étaient des femmes."

 

Ceci à cause de ce qui est présent chez beaucoup de femmes comme manquements et prédominance des passions, aussi comme lutte dans les divertissements et vers la parure et les assurances de cette vie mondaine.

 

Certes la femme est plus prisonnière (de ses tentations) que d'autres à cause de leur faiblesse et leur négligence et c'est pour cela que certains parmi les gens de sciences ont dit au sujet du sens de ce hadith :

 

"En effet, des femmes sur la population la moins représentée au paradis à cause de ce qui prédomine en elles comme passions et attirance vers la parure pressante de la vie mondaine et leur détournement vis-à-vis de l'au-delà, cela à cause de leur manque de raison et du fait qu'elles sont rapidement dupées."

 

Cela a été évoqué par Al Qourtobi رحمه الله تعالى.

 

Traduit par Ahlsunnahtraduction - @Ahlsunnahtradu1

Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

Une parole lourde sur la balance

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Une parole lourde sur la balance

Il y a certaines personnes dont le diable distrait de la parole : "Il n'y a de divinité en droit d'être adorée si ce n'est Allâh", il ne la dit donc que rarement et en conséquences il n'évoque Allâh avec cette parole que peu et ne la répète pas assez souvent, alors que cette parole est lourde dans la balance.

 

Certes c'est une immense parole mais peu de gens y portent attention s'en souviennent et habituent leurs langues à la prononcer et la répéter sauf celui à qui Allâh سبحانه وتعالى accorde la réussite.

 

L'exégèse de la parole de l'unicité page 77

Traduit par Ahlsunnahtraduction - @Ahlsunnahtradu1

Publié par 3ilmchar3i.net

قال الشيخ العلامة صالح الفوزان -حفظه الله تعالى

ومن الناس من يغفله الشيطان عن قول : (لا إله إلا الله) ، فلا يقولها إلا نادرا ، ولا يذكر الله بها إلا قليلا ولا يكررها مع أنها ثقيلة في الميزان

 فهي كلمة عظيمة ، ولكن قل من يتنبه لها ويستحضرها ، ويعود لسانه على النطق بها وتكرارها ، إلا من وفقه الله سبحانه وتعالى

شرح رسائل اﻹمام المجدد | تفسير كلمة التوحيد ص 77

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Le croyant redoute de commettre l'association (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le croyant redoute de commettre l'association (audio-vidéo)

Qu'implique cette peur de commettre l’association (le shirk) ?

 

Que suppose cette peur de succomber dans l'association ?

 

Elle implique l'apprentissage (de la science légiférée).

 

Elle implique la connaissance de l'association et ses types, des entrées par lesquelles le shaytân s'installe pour corrompre les cœurs par cette association.

 

L'homme (doit) apprendre les types d'association, ses moyens, les entrées du shaytân afin de corrompre les cœurs par le biais de cette association.

 

Donc il s’instruit (dans la religion), il apprend l’unicité, les moyens menant vers l'association, les entrées du shaytân et les manières (de ce dernier) afin de faire tomber la personne dans l'association !

 

C’est pourquoi Shaykh Al-Fawzân حفظه لله dans son livre : «...الإرشاد» dit :

 

«Le bien-aimé privilégié (Ibrahim) عليه السلام dit :

 

{Ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu sûr, et préserve-moi ainsi que mes enfants de l'adoration des idoles. Ô mon Seigneur, elles (les idoles) ont égarés beaucoup de gens.} (Ibrâhîm : 35-36)»

 

Le Shaykh (Sâlih al-Fawzân) dit :

 

«Ceci rend obligatoire de ressentir une peur accrue envers l'association, de la connaître…»

 

Ici réside le témoin argumentatif : «de la connaître», que tu apprenne et étudies.

 

Toutes les louanges reviennent à Allâh تعالى, les livres sont disponibles.

 

Tu étudies : les moyens (menant) à l'association,  ses voies et ses types.

 

Il dit :

 

«Ceci rend obligatoire de ressentir une peur accrue envers l'association, de la connaître, afin que le musulman puisse l’éviter».

 

Il s'ensuit que le musulman ne saurait éviter l'association sauf s'il connaît quelles sont ses voies et s'il connaît ses types.

 

Retranscrit par Oum Adam bint Abdallâh

Traduit et publié par La da'wah des mashaykh d'Algérie en langue française - @MashaykhDZ

 

Cheikh Hassan Aït Aljat - الشيخ حسن أيت علجت

Partager cet article

Les causes pour rester ferme sur la Sounna (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Les causes pour rester ferme sur la Sounna (audio-vidéo)

Question :

 

Quels sont les moyens de fermeté sur la Sounnah, notamment à cette époque ?

 

Réponse :

 

→ Le premier moyen est la science légiférée, l'apprentissage de la Sounnah.

 

→ Le deuxième moyen est la mettre en pratique.

 

En effet la science et sa mise en pratique engendrent la fermeté (traduction rapprochée) :

 

{S'ils avaient fait ce dont on les exhortait, cela aurait été certainement meilleur pour eux, et plus raffermissant.} [An-Nisâ : 66]

 

{S'ils  avaient fait ce dont on les exhortait} ; que veut dire {ce dont on les exhortait} ?

 

C’est-à-dire ce dont ils sont ordonnés, ce qu'Allâh عز وجل et Son Messager عالية الصلاة والسلام leur enjoignent (traduction rapprochée) :

 

{(…) cela aurait été certainement meilleur pour eux, et plus raffermissant. Alors nous leur aurions donné certainement , de notre part, une grande récompense, et nous les aurions guidés certes vers un droit chemin.} [An-Nisâ : 66 à 68]

 

La troisième affaire est l'invocation.

 

L'homme doit multiplier les invocations ;

 

«Ô Allâh, Toi qui fait changer les cœurs, raffermis mon cœur sur Ta religion».

 

Donc, [il s'agit  de] La Science, l'Action et l'Invocation.

 

Retranscrit par Oum Adam bint Abdallah

 Traduit par La da'wah des mashaykh d'Algérie en langue française - @MashaykhDZ

 

Cheikh Hassan Aït Aljat -  الشيخ حسن أيت علجت

Partager cet article

Les différents degrés du jeûne de 'Achoura

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Les différents degrés du jeûne de 'Achoura

Il est rapporté au sujet du jeûne de 'Achoura trois degrés :

 

Le plus bas degré : Que le jour de 'Achoura soit jeûné seul.

 

Le second degré : Et celui-ci est meilleur que le premier, que soit jeûné (avec le jour de 'Achoura) un jour avant ou un jour après et le meilleur est que ce soit le neuvième (c'est-à-dire un jour avant) car le prophète صلى الله عليه وسلم a exprimé la volonté de le jeûner puis il mourut sans l'atteindre, le meilleur est donc que ce soit le neuvième (jour de Al-Mouharram).

 

Il est venu dans Al-Mousnad, Al-Mousnad de l'imam Ahmed :

 

"jeûnez un jour avant celui-ci et un jour après" ceci est le troisième degré parmi les degrés de ce jeûne et il est le degré le plus élevé comme le dit Al-Hafizh Ibn Hajar et c'est (à l'origine) la parole de Ibn Al-Qayim que Al-Hafizh a rapporté sans l'affirmer.

 

Et la vérité est que le hadith de ce degré est faible : "jeûnez un jour avant celui-ci et un jour après" c'est-à-dire que nous jeûnions 'Achoura et le fassions précéder d'un jour et suivre d'un jour mais ce hadith est faible il ne fais pas office de preuve. 

 

Ce qui est juste dans cela est de jeûner 'Achoura et de jeûner avec lui un seul jour :

 

soit avant lui : Ce qui est le neuvième et ceci est le meilleur car le prophète صلى الله عليه وسلم en a exprimé la volonté,

 

soit après c'est-à-dire le onzième et ceci est autorisé et à Allah est la louange.

 

Traduit par خضر أبو عبد الله - Khadir Abou AbdiLlah

Publié sur la chaîne Telegram - @surlavoiedessalafs

مراتب صِيام عاشوراء

ورد في مراتب صيام عاشوراء ثلاث مراتب

أدنى مرتبة: أن يُصام عاشوراء مُنفردًا

والمرتبة الثانية: وهي أفضل منها، أن يصُامَ يومًا قبله أو يومًا بعده والأحسن أن يكون التاسع لأنّ النبي –صلى الله عليه وسلّم- هَمّ به فمات ولم يبلغه فالأحسن أن يكون التاسع

وجاء في المُسنَد – مسند الإمام أحمد

 صُومُوا يَوْمًا قَبْلَهُ ويَوْمًا بَعْدَهُ

 هذه المرتبة الثالثة من مراتب الصيام وهي أعلى المراتب كما يقول الحافظ ابن حجر وهو كلام ابن القيّم نقله الحافظ ولم يعزِم

والحق أنّ هذه المرتبة حديثها ضعيف 

 صُومُوا يَوْمًا قَبْلَهُ ويَوْمًا بَعْدَهُ

يعني نصوم ثلاثة أيام عاشوراء ونسبقه بيوم ونُلحِقه بيوم ولكن هذا الحديث ضعيف لا تقوم به حُجّة، والصحيح في ذلك أنّه يُصام عاشوراء ويُصام معه يومٌ واحد إمّا أن يكون قبله وهو التاسع وهو الأحسن لأنّ النبي – صلى الله عليه وسلّم- همّ به، وإمّا أن يكون بعده وهو العاشر وهو جائز ولله الحمد

الشيخ : محمد بن هادي المدخلي

الوسوم : الفوائد

Cheikh Mohammad Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

Utiliser les faux cils pour s'embellir pour l'époux (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Utiliser les faux cils pour s'embellir pour l'époux (audio)

Question :

 

À votre avis, quel est le jugement de la Législation quant à l'utilisation des cils artificiels concernant la femme, et cela afin de s'embellir pour son époux ?

 

Réponse :

 

Cela fait partie de la tromperie, de la mystification, et cela n'est pas permis.

 

Et celle qui s'embellit par le biais de ce qui ne lui a pas été donné, tombe également sous le coup de la menace : 

 

"celui qui feinte d'avoir ce qui ne lui a pas été donné, est comme celui qui porte deux vêtements mensongers", comme dans le hadith.

 

Qu'elle remédie à cela par un remède légiféré, un remède médical, autorisé.

 

Quant à ce qu'elle réalise des extensions de cheveux sur sa tête, ou qu'elle pose des cils, ou des choses n'étant pas réelles, cela est une chose qui ne lui est pas permise.

 

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Si le délégué a vendu plus cher ce que le délégant lui a confié de vendre alors ce surplus revient au délégant

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Si le délégué a vendu plus cher ce que le délégant lui a confié de vendre alors ce surplus revient au délégant

L’imam Ash Shawkānī a dit رحمه الله :

 

 وإذا باعَ الوكيلُ بزيادةٍ على ما رسمَهُ موكِلُه كانت الزيادةُ للموكِل

 

«Et si le délégué a vendu plus cher ce que le délégant lui a confié de vendre alors ce surplus revient au délégant.»

 

Le Sheykh Zayd Al Madkhali رحمه الله a dit en explication de ce passage :

 

Si une personne fut déléguée d’acheter ou vendre une chose, et qu’elle fît plus que ce que le déléguant lui ordonna, du fait qu’il l’envoya pour acheter une chose coûtant 1000 riyals et qu’elle l’eût finalement acheté pour moins que cela alors ce qu’il reste revient au déléguant.

 

Si elle fut envoyée pour vendre un produit à 1000 riyals et qu’elle l’eût vendu à un prix supérieur, alors le surplus revient également au déléguant sauf si celui-ci décide de bon gré de lui donner le surplus alors cela est valable.

 

شرح الدرر البهية في المسائل الفقهية صـ٦١٨

 Publié par la Chaîne Telegram منهاج السالكات - MinhaajAsSaalikaat

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Ibn Hâdy Al Madkhali - الشيخ زيد بن محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

Le diable peut venir sous l'apparence d’un bon conseiller (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le diable peut venir sous l'apparence d’un bon conseiller (audio-vidéo)

De même pour nous chers frères, le diable circule dans les veines du fils d'Adam comme le sang et ne pense pas que le diable vient toujours à l'individu pour le faire tomber directement dans la désobéissance mais comme a dit Ibn Al-Qayyim, qu'Allâh lui fasse miséricorde, il (res)sent le cœur du serviteur, il observe le cœur du serviteur, ce qu’il considère comme étant (le moyen) le plus rapide pour le tenter, il le prend.

 

S'il voit que L’homme aime la désobéissance, il l'appelle directement à la désobéissance, s’il voit de lui l’amour de la fornication, qu'Allâh nous en préserve, il l'appelle à la fornication.

 

S'il voit de lui l'amour de la médisance, il l'appelle à la médisance, s’il voit de lui l’amour du mensonge, il l'appelle au mensonge.

 

Et s’il ne voit pas de lui l'amour de la désobéissance,  il le trompe et il vient sous l'apparence d’un conseiller. 

 

Iblis (Satan) peut ordonner à l'individu de veiller en prière la nuit, en effet.

 

Et la veillée en prière de nuit est la meilleure des prières après la prière obligatoire, cependant Iblis (satan) ne veut pas du musulman qu’il veille en prière la nuit pour obtenir le mérite.

 

Mais s'il sait de lui, que s'il veille en prière la nuit, il dormira lors de la prière obligatoire, ainsi il l'appellera à la veillée en prière de nuit, pour lui faire manquer la prière (obligatoire) d’Al-Fajr et si la prière obligatoire est manquée, il sera tombé dans quelque chose d'immense.

 

Ainsi chers frères, le diable peut venir sous l'apparence d'un conseiller.

 

Il peut venir à un individu et lui dire : «Prête attention, tu accomplis les ablutions actuellement, et les ablutions sont la clé de la prière et celui dont les ablutions ne sont pas valides, ainsi ajoute dans les ablutions».

 

Ainsi il ajoute et tombe dans la transgression car le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : 

 

«Ce sont les ablutions, ainsi quiconque ajoute a mal agit, a transgressé et a été injuste ».

 

Quant à la version (qui contient) : «ou qui diminue», elle comporte une anomalie «Ainsi quiconque ajoute a mal agi, a transgressé et a été injuste».

 

Puis il (Iblis) le conduit aux insufflation, ainsi lorsqu’il va au toilette, il lui dit : «Prête attention, il te reste encore de l'urine, et le sujet concerne la prière, retourne.»

 

Ainsi s'il retourne et termine ce qu'il a terminé et qu'il sort, il (Iblis) dit : «Il n'y a de force et de puissance qu'en Allâh, comment  peux-tu être négligent dans la purification, retourne», et il lui donne des conseils.

 

Et il veut lui faire rater par exemple la prière en groupe ou il veux lui faire rater le temps (de la prière) ou il veut lui rendre lourde l'obéissance.

 

C’est pourquoi chers frères, celui qui a beaucoup de doutes dans les ablutions, qu'il sache que cela fait partie des ruses du diable et que cela ne fait pas partie de la précaution des adeptes de la foi.

 

Et qu'il recherche protection auprès d'Allâh contre le diable et qu'il s'arrête.

 

Lorsqu’il lave le membre des ablutions trois fois, qu'il se contente (de cela) et s'il se nettoie lors de ses besoins comme se nettoient les gens, qu'il prenne de l'eau et en met sur ses vêtements, et qu'il sort et s'arrête, et qu'il ne vérifie pas et qu'il ne cherche pas, car ceci fait partie des ruses du diable.

 

Retranscrit par Oum Adam bint Abdallah

 Publié par sahih of islam

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Celui dont le péché réside dans le désir...

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Celui dont le péché réside dans le désir...

Sufiyân Ibn 3uyayna - qu'Allâh lui fasse miséricorde - a dit :

 

"Celui dont le péché réside dans le désir, j'espère alors le repentir pour lui, en effet Âdam désobéit par désir, puis il fut pardonné.

 

Et celui dont le péché réside dans l'orgueil, alors je crains la malédiction sur lui, en effet iblîs désobéit par orgueil, il fut donc maudit".

 

Tahdhîb al-kamâl d'Al-Hâfidz Al-Mizziy (191/11) 

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

قال الإمام سفيان بن عيينة - رحمه الله

 من كانت معصيته في الشّهوة فَأرجُ له التّوبة فإنّ آدم عصى مشتهيا فغُفر له
و من كانت معصيته في الكِبْر فَاخْش عليه اللّعنة فإن إبليس عصى مستكبراً فلُعن

 تهذيب الكمال للحافظ المِزِّي ج١١- ص١٩١

Cliquez pour agrandir

 

Partager cet article

Exhortation sur le mawlid an-nabawî (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Exhortation sur le mawlid an-nabawî (audio-vidéo)

بسم الله الرحمن الرحيم و الصلاة و السلام على أشرف المرسلين

 

Les savants disent que ce mawlid an-nabawî (l'anniversaire prophétique) est une innovation (religieuse).

 

Que veulent-ils dire par «bid'a (innovation)» ?

 

Ils visent par cela que le Prophète صلى الله عليه وسلم  n'a pas recommandé que : «à ma mort faites pour moi cela (al-mawlid)».

 

Deuxièmement : Quelle est la preuve qu'il n'y a rien de cela (en islam) ?

 

Nous, par fausse prétention, nous aimons le Prophète صلى الله عليه وسلم plus que l'ont aimé les compagnons ?!

 

Plus que l'ont aimé ceux qui les ont connus et ceux venus après eux ?!

 

Jamais !

 

Il n'y a aucun parmi les compagnons رضي الله تعالى عنهم qui a fêté le mawlid (l'anniversaire) du Prophète صلى الله وعليه وسلم.

 

Ce mawlid débuta à la période des chiites, fatimides.

 

Ils l'ont fait 300 ou 400 ans après le Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Si la personne aime vraiment le Prophète صلى الله عليه وسلم il se doit de faire ce qu' il a ordonné et ne pas faire ce qu'il a interdit. 

 

Et il a interdit que nous fêtions les anniversaires de quiconque parmi les gens !

 

«L'anniversaire», à la base, provient des chrétiens,  pas de nous (Les musulmans) !

 

C'est eux qui ont «l'anniversaire».

 

Les musulmans, à la base, n'ont aucune fête d'anniversaire.

 

Celui qui aime d’un véritable amour le Prophète صلى الله عليه وسلم il le suit dans ses ordres, il s'habille comme lui, il met en pratique sa législation, il se comporte de ses comportements, il jeûne le lundi et le jeudi…

 

Comme cela !

 

Et ce n'est pas une fois dans l'année, qu' il se met à préparer à manger, il ramène des pétards, il allume des bougies et il dit : «Ceci prouve que j'aime le Prophète صلى الله عليه وسلم  !».

 

Au contraire !

 

Que tu fasse cela une seule fois dans l'année, prouve que tu ne l'aime pas véritablement.

 

Tu te souviens donc de lui une seul fois dans l'année, tu viens allumer des bougies et tu prépares la rechta (plat algérien) ou du couscous, une fois par an.

 

Si tu l’aimais vraiment, tu le prendrais comme exemple !

 

Et tu aurais médité : Comment se fait-il que les compagnons رضي الله عنهم ne l'ont pas fait (le mawlid) et nous, nous le faisons ?!

 

Comment se fait-il que les grand imams : L'imam Mâlik, l'imam Ash-shâfi'î, l'imam Ahmed et l'imam  Hanifa, aucun de ces grands savants n’a dit qu’il y avait le mawlid !

 

Et nous, par prétention (en faisant ce mawlid), nous l’aimons plus que ces gens-là,  plus que les savants, plus que les pieux prédécesseurs et plus que les compagnons.

 

Ce n’est pas vrai !

 

Il y autre chose, il dit (pour justifier cela) que tout le monde le fait.

 

Sauve ta propre personne du feu de l'enfer !

 

Ne regarde pas ce que font les gens mais regarde plutôt  ce que le Seigneur سبحانه وتعالى a dit et ce que le Messager صلى الله عليه وسلم a dit.

 

C’est ça qui doit être important pour toi !

 

Et si tu suis les gens, ils t’emmèneront au feux de l'enfer !

 

Le Seigneur سبحانه وتعالى a dit dans le Coran (traduction rapprochée du sens) :

 

"Si tu obéis à la majorité des terriens, ils t'égareront du sentier d'Allâh." (sourate Al-An'âm verset 116)

 

Donc si tu suis cette majorité parmi les gens ils t’égareront complètement du sentier et tu ne seras plus sur le sentier du Seigneur سبحانه وتعالى.

 

Que m'importe si les gens veulent aller en Enfer ?

 

Moi je ne les suis pas !

 

Et si, demain, tout le monde se décident à boire de l'alcool, je les suis ?

 

Et si, demain, tout le monde se décident de délaisser la prière, je les suis ?

 

Je ne les suis pas !

 

Moi je suis les savants !

 

Comme l'a dit le Seigneur سبحانه وتعالى (traduction rapprochée du sens) : 

 

"Demander donc au savants, si vous ne savez pas." (sourate Al-Anbiyâ verset 7)

 

Je ne suis pas les gens, je suis les savants, les prophètes, le Coran, la Sounnah.

 

Voilà ce dont j'ai besoin.

 

Moi je ne suis pas les gens.

 

Retranscrit par Oum Adam bint Abdallah

 Traduit par La da'wah des mashaykh d'Algérie en langue française - @MashaykhDZ

Cheikh Abou Abdillah Mohamed Tchalabi Al Djazairy - الشيخ أبو عبد الله محمد تشلابي

Partager cet article