compteur de visite

Catégories

1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 20:09
Réplique tranchante à l'innovation du mawlid

"La première chose par laquelle nous commençons ce jour (de fête) est que nous prions."

 

Notre prophète صلى الله عليه وسلم a dit cela en ce qui concerne nos fêtes.

 

Ainsi nos jours de fêtes légiférées que notre Seigneur a agréé pour nous, débutent par la prière.

 

Et donc n'importe quelle fête ne contenant pas de prière, ne fait pas partie de nos fêtes.

 

Traduit et publié par TawhidFirst - @Tawhid_First 

 

 

إن أول ما نبدأ به يومنا هذا أن نصلي

قال نبينا في أعيادنا، فأعيادنا المشروعة التي ارتضاها لنا ربنا أولها صلاة وأي عيد لا صلاة فيه ليس عيدنا

Cheikh Lazhar Sinîqra - الشيخ لزهر سنيقرة

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Fêtes en islam - vendredi et fêtes innovées
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 19:23
Le positionnement du mu'adzzin derrière l'imâm

Questionneur :

 

Assalâmu alaykum wa rahmatullahi wa barakâtuh.

 

Ô notre cher Cheikh, qu'Allâh vous pardonne, est-il mentionné dans la sounnah qu'il est demandé au mu'adzzin que sa position doit être précisément juste derrière la place de l'imam et en alignement avec la place de l'imam, c'est-à-dire non décalée ?

 

BârakAllâhu fikum.

 

Réponse de Cheikh Fawaz Al 'Awadi :

 

Wa alaykumu-ssalâmu wa rahmatullahi wa barakâtuh.

 

Questionneur :

 

C'est-à-dire lorsqu'il fait l'appel à la prière (adzan).

 

Réponse :

 

Rien n'est mentionné dans la sounnah.

 

Et Allâh est plus savant.

 

Questionneur :

 

Qu'Allâh vous récompense en bien et qu'Allâh vous augmente en science.

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته. يا شيخنا الفاضل. عفا الله عنكم.  هل ورد في السنة أن يطلب من المؤذن أن مكانه يكون بالضبط وراء مقعد الإمام و متراصف مع مقعد الإمام يعني غير منحاز؟ بارك الله فيكم

وعليكم السلام و رحمة الله و بركاته 

يعني لما يأذن

 لم يرد شيء في السنة
والله اعلم

جزاكم الله خيرا و زادكم علما

 

 

Questionneur :

 

Assalâmu alaykum wa rahmatullahi wa barakâtuh.

 

Ô notre cher Cheikh, qu'Allâh vous pardonne, est-il mentionné dans la sounnah qu'il est demandé au mu'adzzin que sa position doit être précisément juste derrière la place de l'imam et en alignement avec la place de l'imam, c'est-à-dire non décalée ?

 

BârakAllâhu fikum.

 

C'est-à-dire lorsqu'il fait l'appel à la prière (adzan).

 

Réponse de Cheikh Âdil Mansour :

 

Au moment de l'appel à la prière, il ne se trouve pas dans la sounnah de preuve qu'il doit être exactement derrière l'imam.

 

Plutôt, à l'époque prophétique, le mu'adzzin était en dehors de la mosquée et non à l'intérieur jusqu'à ce que viennent les hauts-parleurs.

 

Les gens ont donc commencé à appeler à la prière depuis l'intérieur de la mosquée car il propage mieux la transmission du son, c'est-à-dire le haut-parleur.

 

Et Allâh est plus savant.

 

Questionneur :

 

Qu'Allâh vous récompense en bien et qu'Allâh vous augmente en science.

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته. يا شيخنا الفاضل. عفا الله عنكم.  هل ورد في السنة أن يطلب من المؤذن أن مكانه يكون بالضبط وراء مقعد الإمام و متراصف مع مقعد الإمام يعني غير منحاز؟ بارك الله فيكم
يعني لما يأذن
وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته
وقت الاذان لا يوجد في السنة دليل انه لا بد ان يكون خلف الامام تماما بل كان المؤذن في العهد النبوي خارج المسجد لا داخله حتى جاءت مكبرات الصوت فصار الناس يؤذنون من داخل المسجد لانه ابلع في وصول الصوت  اعني المكبر والله اعلم
جزاكم الله خيرا و زادكم علما
 
 
 

Traduit par Mika'il Al Martiniky

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Fawaz Al-'Awadi - الشيخ فواز العوضي

Cheikh Abou Al-Abbâss Âdil Mansour - الشيخ أبي العباس عادل منصور

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mosquée - appel à la prière - مسجد و الاذان
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 18:36
A ceux qui critiquent Cheikh Dr. Ahmad Bazmoul

Question :

 

Assalam 'Alaykum Wa RahmatuLlah Wa Barakatu,

Qu'Allâh vous récompense en bien.

 

Il y a certaines personnes qui m'envoient la critique à l'encontre du Chaykh de mérite Ahmad Bazmoul ; Doit on le défendre selon notre connaissance de la vérité avec preuves et certitude ou ne doit-on pas patauger dans cette Fitnah ?

 

Nous craignons d'être parmi les traîtres, mous ne savons pas ce que nous devons faire.

 

Qu'Allâh vous récompense en bien.

 

Réponse :

 

Wa 'Alaykum Assalam Wa RahmatuLlah Wa Baraktuh,


Les paroles des gens de science doivent être transmises concernant son mérite, comme (la parole) de Chaykh Rabi' et autres.

 

Et il sera demandé à ceux qui le critiquent, preuves et arguments car ceci fait parti de ce qu'Allâh nous a rendu obligatoire.

 

Ce n'est pas une chose préférable, je vise par là la défense véridique de l'honneur du musulman, la demande de la preuve et d'arguments.

 

Et c'est Allâh Seul qui accorde la réussite.

 

Traduit par Anas Abou Malik Al-MaimouniSource en Arabe

Publié par attamyiz.blogspot.com

جواب الشيخ احمد السبيعي على سؤال 
عمن يتكلم بالشيخ احمدبازمول
السلام عليكم ورحمة الله وبركاته ، أحسن 
الله إليكم 
هناك من يرسلي الجرح في الشيخ الفاضل أحمد بازمول ، فهل ندافع عنه بما نعرف من الحق بالحجة و اليقين ،أم لا نخوض في الفتنة نخشى أن نكون من المخذلين ، لا ندري ماذا علينا ? 
و جزاكم الله خيرا

وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته ينقل كلام اَهلُ العلم في تزكيته كالشيخ ربيع وغيره ويطالب من يجرحه بالحجة والبينة فإن هذا مما أوجبه الله عز وجل وليس أمرا مستحبا اعني الذب عن عرض المسلم بالحق والمطالبة بالبينة والبرهان والله الموفق

Cheikh Ahmed As-Subay'i - الشيخ أحمد السبيعي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Savants - العلماء
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 18:25
Un type de polythéisme qui t'échappe Ô musulman

Il est plus éminent que tu acceptes le jugement et ce même si tu n'en connais pas la sagesse car le fait que la personne n'accepte le jugement que si elle connaît sa sagesse contient un type de polythéisme et (ce type de polythéisme) c'est l'adoration des passions.

 

Lorsqu'une chose concorde avec sa passion et qu'elle en comprend la sagesse alors elle l'accepte, s'en tranquillise et en est satisfaite.

 

Sinon, elle commence à hésiter. 


Celui qui observe aujourd'hui les gens verra que la plupart d'entre eux demande la raison logique (du jugement), au point que lorsque tu leur dis : "Allâh a dit et Son Messager a dit", ils demandent : "Et quelle est la sagesse ?".

 

Si seulement ces gens-là se rendaient compte qu'ils ont ordre, s'ils étaient croyants, de prendre pour sagesse la Parole d'Allâh et de Son Messager. 

 

Traduit et publié par telegram.me/cercle_sciences

‎نوع من الشرك قد يخفى عليك أيها المسلم

‎ قال العلامة ابن عثيمين - رحمه الله تعالى

فكونك تقبل الحكم وإن لم تعرف حكمته هذا أبلغ؛ لأن كون الإنسان لا يقبل الحكم إلا إذا علم حكمته فيه نوع من الشرك، وهو عبادة الهوى، وأنه إذا وافق الشيء هواه و أدرك حكمته قَبِله واطمأن إليه ورضي به، وإن لم يكن صار عنده فيه تردد
‎والناظر إلى الناس اليوم يجد أن أكثرهم يطلبون العِلَّة العقلية، حتى إن بعضهم إذا قُلتَ له : قال الله وقال رسوله. يقول : وما الحكمة ؟ فهلَّا علم هؤلاء أنهم مأمورون إن كانوا مؤمنين أن تكون الحكمة عندهم قول الله ورسوله

‎ شرح العقيدة السّفارينية /٤٩

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Unicité - التوحيد
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 18:14
Le groupe Daesh fait partie du parti du diable ! (audio-vidéo)

Le groupe Daesh et les autres, tout ceux-là ont déviés du droit chemin et font partie du parti du Diable, que ça soit parmi les khawarij ou autre parmi les prédicateurs de l'égarement.

 

Et on ne doit les opposer que par la science bénéfique.

 

Ils font partie de ceux au sujet desquels Allâh dit (traduction rapprochée) :

 

"Lutte contre les mécréants et les hypocrites" (sourate Tawbah verset 73)

 

Et sont comptés comme faisant partie du rang des hypocrites, car ils prétendent l'islâm et mettent en applications certains de ses préceptes, tandis qu'ils sont des prédicateurs de l'égarement. 

 

On ne doit s'opposer à eux que par la science bénéfique et la réfutation à leurs ambiguïtés et faussetés.

 

Et il ne faut vous rassembler tous ensemble que sous la bannière du gouverneur des musulmans...

 

(traduction rapprochée)

 

"Et cramponnez-vous tous autour de la corde d'Allâh et ne vous divisez pas" (sourate Al-'Imran verset 103)

 

Ne vous divisez pas en plusieurs groupes, chacun prétendant que ses adeptes sont les vrais adeptes de l'islâm et que leur chef est celui dont l'obéissance est obligatoire.

 

Tout ceci -et le refuge est auprès d'Allâh- n'est qu’infamie.

 

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah

Publié par la page Al-Firqatou An-Najiyatou

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Terrorisme - الإرهاب
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 18:13
Partir à l'aventure dans un pays mécréant (audio)

L'appelant :

 

Il existe, dans un pays européen, un frère qui organise des excursions, pour les familles [notamment].

 

Nous voudrons un conseil relatif aux écueils à éviter dans ce genre de situations, comme la mixité entre l'organisateur (ou les organisateurs) et les jeunes impubères ou entre les deux genres.

 

Le Shaykh :

 

Quel est le but de ces excursions ?

 

L'appelant :

 

Ils disent que c'est le divertissement (de la famille), le changement d'air et la promenade.

 

Mais, Ô shaykh, je pense qu'il y ait, parmi les dangers, le fait que la personne risque d'aimer cette terre européenne [actuellement terre de mécréance], surtout qu'il y vit déjà !

 

Le Shaykh :

 

Il procède ainsi pour de l'argent ?

 

L'appelant :

 

Oui.

 

...

 

Le Shaykh :

 

Je vois que l'étudiant en science cherche un autre travail.

 

Il y a à la fois que c'est une terre européenne, la mixité entre hommes et femmes sans voiles...

 

Qu'est-ce que c'est donc ?!

 

Les étudiants en science s'éloignent de ces choses.

 

L'appelant :

 

Il ne s'agit pas d'une mixité où il y aurait plusieurs ménages.

 

Il (l'organisateur) accompagne une famille par exemple...

 

Or les cœurs des fils d'Adam sont faibles.

 

Le Shaykh :

 

... Qu'il cherche un autre métier.

 

Ce serait meilleur pour lui.

 

L'appelant :

 

Qu'Allah vous récompense par le bien, vous accorde le succès et vous protège notre shaykh.

 

Le Shaykh :

 

As-salâmou 'alaykoum.

 

L'appelant :

 

Wa 'alaykoum as-salâm.

 

Traduit par  Abou Rabi' 'Issam 

 Publié par telegram.me/manhajsalafi_fr

 

Cheikh 'Abd Allâh An-Najmy - الشيخ عبدالله النجمي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Voyage - سفر
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 18:07
Faire un Qunût pour nos frères en Syrie (audio-vidéo)

Une personne de Libye pose cette question :

 

Nulle personne n'ignore ce qui se passe en Syrie et son peuple, et aux musulmans (en ce qui concerne) les meurtres, violation de l'honneur, destructions de maisons et mosquées, par l'administration de Bashar Al-Assad le nussayri, le ba'thi, le rafidhi (Chiite) ; Pouvons-nous faire l'invocation du Qunût et invoquer pour eux durant les prières obligatoires sachant que le ministre des affaires religieuses a autorisé aux Imams des mosquées d'effectuer le Qunût ?

 

Réponse :

 

Vous avez demandé et l'affaire est faite, mon cher enfant.

 

L'affaire est faite !

 

Le ministre des affaires religieuses a donné la permission et il a agi selon la décision du gouverneur pour (autoriser) le Qunût... Et en faveur de vos frères croyants, ceux qui sont faibles et oppressés en Syrie.

 

Faîtes donc le Qunût.

 

Si quelqu'un parmi vous veut faire le Qunût chez soi, même si le gouverneur n'a pas autorisé le Qunût, il peut tout de même (le faire chez lui).

 

Mais je vous conseille,

 

Premièrement :

 

Spécifier les croyants (dans vos invocations) et non pour toute la nation, car il y en a parmi eux qui sont ba'this (socialiste/communiste) ; Et parmi eux qui sont orientés vers la démocratie, la laïcité, spécifiez donc les croyants.

 

Deuxièmement :

 

Adoptez le juste milieu dans vos invocations, ne les prolongez pas, faites court.

 

Ce que certains Imams font au début du Qunût du Witr, il se peut qu'ils disent : "Ô Allâh, donne-nous de la pluie ?" ou (parfois) ils invoquent pour les musulmans en général.

 

Ceci n'a pas été transmis de la part du prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Ce qui a été transmis de la part du Prophète صلى الله عليه وسلم dans les deux sahih (Boukhâry et Mouslim) et autres, est qu'il faut spécifier ceci pour ceux qui sont faibles et oppressés parmi les croyants, hommes et femmes.

 

Publié par la chaîne : Les gens du athar

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - الشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Actualités - أخبار
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 17:39
L’invocation qu’Allâh a promis d’exaucer (audio-vidéo)

J’aimerai attirer ici l’attention sur une affaire sur laquelle beaucoup de musulmans sont inattentifs : Il existe une cause grandiose pour l’exaucement de l’invocation.

 

Et mon frère ou ma soeur, elle est une chose aisée.

 

Lorsque tu veux dormir, alors fais tes ablutions puis dors en état d’ablutions.

 

Et si tu te réveilles au cours de ton sommeil dans la nuit, dis alors :


‎لا إلهَ إلاّ اللّهُ وَحْـدَهُ لا شَـريكَ له، لهُ المُلـكُ ولهُ الحَمـد، وهوَ على كلّ شيءٍ قدير، الحمْـدُ لله ،و سُـبْحانَ اللهِ،  ولا إلهَ إلاّ اللهُ واللهُ أكبَر، وَلا حَولَ وَلا قوّة إلاّ باللّهِ

 

Puis tu dis:

 

‎ اللهم اغْفرْ لي

Ou demande ce que tu veux.

 

Car il t’a été promis qu’Allâh exaucera ton invocation, et (cette promesse est parvenue) du Messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم.

 

Il est authentifié dans al Boukhârî que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit:

 

«Celui qui se réveille de son sommeil (cf explications des savants sur le terme تعار) et dit :

«Il n’y a pas de divinité digne d’adoration si ce n’est Allâh l’Unique sans associé, à Lui la royauté et à Lui la louange et Il est capable de toute chose. Toutes les louanges appartiennent à Allâh et Gloire et pureté à Allâh,et il n’y a nulle divinité digne d’être adorée si ce n’est Allâh et Allâh est le Plus Grand et il n’y a de puissance ni de force qu’en Allâh »

Puis qui dit : 

«Ô Seigneur pardonne-moi»

Ou invoque alors il sera exaucé.

Et s’il fait ses ablutions et prie, sa prière sera acceptée ».

 

Ou dans le sens de ce qu’il صلى الله عليه وسلم a dit.

 

Traduit et publié par cerclesciences.fr

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Invocation دعاء - Evocation ذكر الله
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 17:36
Si tu es incapable de secourir les adeptes de la sounnah, tais-toi et ne les trahis pas ! (audio)

La croyance de la faction sauvée : C'est-à-dire leur dogme, ce qu'ils ont pris comme religion, ce en quoi ils croient et ce à quoi ils ont accroché leur cœur solidement.

 

Ils n'éprouvent point de doute à son sujet, ni d'hésitation dans l'éclaircissement de ces points dogmatiques. 

 

Ceci est donc la croyance de la faction sauvée et victorieuse.

 

Le mot «faction» désigne ici un groupe de gens et al-jamâ'ah (le groupe) plus particulièrement.

 

Et ces deux qualificatifs  que sont «sauvée» et «victorieuse» ont été donnés par le Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

En ce qui concerne le qualificatif «sauvée», ceci provient du hadith rapporté par voie de Mou'âwiyah, lorsque le Prophète صلى الله عليه وسلم évoque la division en disant :

 

«Ma communauté va se diviser en 73 factions, elles sont toutes au feu sauf une seule.»

Il lui fut demandé : «Quelle sera t-elle Ô envoyé d'Allâh ?»

Et il répondit «Al-jamâ 'ah».

 

Et dans certaines versions, il dit :

 

«Ceux qui seront sur la même voie que moi et mes compagnons». 

 

C'est à partir de cela que cette faction fut désignée comme étant «sauvée», car elle est sauvée du feu et de cette menace. 

 

Et sa caractéristique «victorieuse» vient du hadith, rapporté dans les deux authentiques, où le Prophète صلى الله عليه وسلم dit :

 

«Une partie de ma communauté ne cessera d'être sur la vérité apparente (victorieuse dans une autre version), ne lui nuiront en rien ceux qui les trahissent, ni même ceux qui s'opposent à eux, jusqu'à ce que vienne l'ordre d'Allâh.»

 

Et ce qui est voulu par l'ordre d'Allâh est la fin des temps, lorsqu'un vent saisira l'âme des croyants.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a décrit cette faction sauvée comme étant victorieuse.

 

Et la victoire ici vient en réponse à deux choses :

 

-Victorieuse contre ceux qui s'opposent à eux.

-Et victorieuse contre ceux qui les trahissent.

 

Nous savons donc que ceux qui forment un rang contre les adeptes de la sounnah, contre les salafiyyin, sont ceux qui divergent d'eux dans leur croyance.

 

Ils n'ont pas cru en ce en quoi eux ont cru.

 

Et ceci englobe les adeptes de l'innovation et des passions, ainsi que les mécréants et autre qu'eux.

 

Ils n'ont pas cru en ce en quoi ont cru les adeptes de la sounnah et du consensus dans les points dogmatiques.

 

Et ils ne s'affilient pas au dogme des adeptes de la sounnah et du consensus. 

 

Et le deuxième groupe sont ceux qui les trahissent et le terme «trahir» indique qu'il était de leur devoir de les secourir et qu'il bénéficiait avant cela du bon soupçon, mais ils ont - devant le bon soupçon dont il bénéficiait et le devoir de secours qu'il leur incombait - choisit de les abandonner.

 

Et ceci englobe celui qui fait partie des adeptes de la sounnah et qui quand a lieu la réfutation des adeptes des passions, de l'innovation et des déviations, abandonne les adeptes de la sounnah et ne se tient pas à leur côté.

 

Plutôt il commence à mettre en garde contre eux, à parler sur eux et se range du côté de leurs ennemis, il trahit la vérité et la rend confuse pour la faire apparaître sous une forme tronquée.

 

Ceux-là sont ceux qui contribuent au délaissement de la vérité et qui trahissent ses adeptes.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a décrit ici cette faction sauvée comme étant victorieuse contre ses opposants et les traîtres, et il a expliqué aussi que la bonne fin appartenait aux pieux.  

 

Nous pouvons donc en tirer comme leçon qu'il faut se méfier des opposants et des traîtres et qu'il faut être vigilant face à ce genre de conduites. 

 

Et plus un individu dissimule ce qu'il est vraiment et s'affilie en apparence aux adeptes de la sounnah - puis trahit les adeptes de la sounnah et du consensus en les abandonnant - plus sa nuisance est néfaste.

 

C'est pour cela que les grands imâm de l'islam ont énoncé que plus un innovateur est proche de la sounnah, plus le danger qu'il représente est grand.

 

Car l'ennemi externe, apparent et déclaré, inspire autant de méfiance à l'être intelligent qu'à celui qui l'est moins.

 

Il est donc reconnu par le savant et l'ignorant, celui-ci est juif, celui-ci est chrétien, celui-ci est jahmite, mou'tazili etc...

 

Mais plus il est proche des adeptes de la sounnah et invite à l'égarement, plus le danger qu'il représente est grand.

 

C'est pour cela que le danger des acha'irah pour les adeptes de la sounnah, est plus grand que le danger que représente par exemple : Les mou'tazilah, les jahmiyyah de la première génération, même si les acha'irah sont issus des jahmiyyah. 

 

Pourquoi cela ?

 

Parce que - comme l'ont dit Cheikh al-Islâm Ibn Taymiyyah et d'autres que lui - ils ont réussi à vendre leur égarement et à propager leur doctrine en prétendant qu'elle était celle de l'imâm Ahmad, qu'Allâh lui fasse miséricorde -. 

 

C'est pour cela que tu peux voir, parmi les ruses, les déviances et les tromperies des adeptes de l'innovation, il y a qu'ils essaient de s'affilier aux adeptes de la sounnah afin de s'introduire dans les rangs des adeptes de la sounnah et de les diviser. 

 

Beaucoup aujourd'hui, parmi ceux que nous entendons s'affilier à l'imam Ahmad alors que l'imam Ahmad est innocent d'eux, pratiquent le soufisme et appellent au culte des tombes et au polythéisme.

 

Si tu lui demandes : «Quelle est ta doctrine ?»

Il te répondra : «Je suis hanbalite»...

 

Mais les hanbalites, l'imam Ahmad et les adeptes de la sounnah sont innocents de lui et de sa doctrine.

 

Il en est de même pour certains individus, qui prétendent être salafî ou sunnî, puis tu t’aperçois que leur plus grande préoccupation est de combattre les savants de la sounnah, de les trahir et de ne pas les secourir. 

 

Comme il fut rapporté de nos grands imâms.

 

'Ouqbah ibn 'Alqamah vint à ArTât ibn Moundhir et lui dit :

 

«Il y a auprès de nous un homme qui lorsqu'on évoque les adeptes de l'innovation dit «laissez-les, ne les mentionnez pas»» ...

 

(Sois bien attentif à sa parole : «Il y a auprès de nous».

S'agit-il ici d'un innovateur ou bien d'un homme faisant partie de leur rang et restant avec ceux-ci ?

Il les fréquente).

 

ArTât ibn Moundhir répondit alors : 

 

«Il est avec eux (les adeptes de l'innovation), ne soyez pas trompés à son sujet.»

 

'Ouqbah dit alors :

 

«Sa réponse me laissa dubitatif, je suis donc parti voir al-Awza'î qui était expert dans ce genre d'affaires et je lui raconta que m'avait dit ArTât...

Al-Awzâ'î répondit alors «La parole juste est celle de ArTât, il est avec eux et ne soyez pas trompés à son sujet.»»

 

Et il en va de même aujourd'hui avec celui qui s'affilie à la sounnah et à la salafiyyah, alors que tu vois qu'il n'en qu'après les adeptes de la sounnah, il les décrit comme étant des exagérateurs, il dit : «Ils n’épargnent personne, laissez-nous tranquilles avec les mises en garde, nos cœurs sont morts... vous n'avez épargné personne».

 

Et ces expressions sont similaires à celles employée par l'homme dont ArTât dit  :

 

«Il est avec eux et ne soyez pas trompés à son sujet.» 

 

Et elles sont incluses dans le sens de la parole du Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

«Ne lui nuiront en rien ceux qui les trahissent».

 

C'est une trahison envers les adeptes de la sounnah et du consensus.

 

Quand bien même tu n'es pas capable de secourir les adeptes de la sounnah, il ne t'est pas permis pour autant de les trahir, tais-toi donc.

 

Plutôt, supporter les gens de la sounnah est une obligation individuelle qui t'incombe.

 

Comme le dit Ibn Al-Qayyim dans an-noûniyyah :

 

هذا ونصر الدين فرض لازم*** لا للكفاية بل على الأعيان

 

Et secourir la religion est une obligation ... non pas communautaire, mais individuelle


بيد وأما باللسان فان عجز***ت فبالتوجه والدعاء بحنان

 

Par la main ou par la langue et si tu n'en es incapable ... en te tournant vers Allâh et en l'invoquant

 

Et non pas si tu en es incapable, en réfutant les adeptes de la sounnah, en diabolisant leur doctrine et leurs paroles et en les qualifiant par toutes sortes de mauvais adjectifs.

 

Ceci est une trahison.

 

La preuve est que la faction victorieuse est le groupe sauvé et que tout ceci sont des qualificatifs pour désigner un seul et même groupe : Les adeptes du hadith, les adeptes de la sounnah, les salafiyyin, les adeptes du athar, à travers les époques.

 

Ce sont ceux qui ont demeuré sur cette doctrine, la croyance des adeptes de la sounnah, et qui n'ont pas déviés...

 

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah

Publié par la page Al-Firqatou An-Najiyatou

Cheikh Khâlid Ibn Dahwî Al-Dhafayrî - الشيخ خالد بن ضحوي الظفيري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Voie des pieux prédécesseurs - طريق السلف الصالح
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 17:04
J'ai acquis certains objets de manières illicite et m'en suis repenti à Allâh, il m'est cependant impossible de retrouver les propriétaires de ces affaires (audio)

Question :

 

Dans mon passé j'ai acquis certains objets de manière illicite et m'en suis repenti à Allâh, il m'est cependant impossible de retrouver les propriétaires de ces affaires. 


Puis-je donner l'équivalent en argent a ma mère malade qui est dans le besoin en ayant l'intention de me délivrer de ces dettes ?

 

Anis de France. 

 

Réponse :

 

Le frère Anis de France qu'Allâh تعالى te préserve.

 

Ces biens que que tu as pris sans droit légal, il est obligatoire pour toi que tu les rendes à son propriétaire si c'est simple ; Mais si cela est difficile pour toi, alors donne-la en aumône aux pauvres et indigents.

 

Il ne t'est pas permis de les donner à ta mère ni à ton père, car dépenser pour tes parents est déjà une obligation ; Elle n'est pas pour eux (l'aumône).

 

Elle est pour les pauvres et les indigents.


Bâraka Llâhu fik wa ahsana Llâh ilayk.

 

Groupe de traduction et rappels L'Appel de la Sunnah


السؤال  : شيخنا كنت قديما قد أخذت ممتلكات لأشخاص بطريقة غير شرعية، والآن بعد أن من الله علي بالتوبة، لا أستطيع أن أرد المظالم لأهلها، فهل يصح أن أعطي قيمة هذه الممتلكات مالا لوالدتي المريضة، فتكون كفارة لي عمت سبق

وجزاكم الله خيرا

الأخ أنيس من فرنسا

Cheikh Sâlim Abou Anwâr Bâmahriz - الشيخ سالم أبو أنوار بامحرز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Péchés et repentir - الذنوب و التوبة