compteur de visite

Catégories

28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 20:06
La frappe qui visait La Mecque (audio-vidéo)

Interception d'un missile balistique lancé par les milices Houthi vers Mekka

Vendredi 1438/1/27 - 2016/10/28

 

Riyad, 27 Mouharram 1438. 28 oct. 2016 (SPA) - Le Commandement de la Coalition de soutien de la légitimité au Yémen a annoncé, aujourd'hui, jeudi 26/10/1498H, correspondant au 27/10/2016, qu'un missile balistique lancé par les milices Houthi a été intercepté à 21H00, ce soir, à partir de la province de Saada vers la région de Mekka Al Moukarrama.


Les moyens de défense aérienne ont pu l'intercepter et le détruire à une distance de 65 km de Mekka Al Moukarrama sans avoir causé de dommage, الحمد الله.

 

Ainsi les forces de la Coalition ont ciblé le site de lancement du missile.

Paroles de Cheikh 'Ali Al Haddadi حفظه الله

sur la frappe Houthi qui visait la Mecque

Le Houthi qui vise la Ka'ba des musulmans :

 

Cela car il adore les tombes il n'a pas sacralisé Allâh et Sa maison. 

Cependant les soldats saoudiens monothéistes envers Allâh sont aux aguets par la permission d'Allâh.

 

الحوثي يستهدف كعبه المسلمين

لأنه يعبد القبور فليس لله ولا لبيته حرمة عنده
ولكنّ الجيش السعودي الموحد لله له بالمرصاد بإذن الله

Le Houthi qui vise la Ka'ba des musulmans :

 

Car ses imams (exemples) sont Abraha Al Habachi (1) et AI Qarmati (2) et tout Batani (3) pernicieux qui ne donne pas d'importance au Tawhid, au Coran et à la Sounnah.

Mais Allâh va rendre vaine leur démarche.

 

(1) Roi chrétien venu du Yémen pour détruire la ka'ba.

(2) Roi du Bahreïn qui a tué des centaines de pèlerins, a retiré la pierre noire...

(3) Secte affirmant qu'il existe un sens apparent et caché des textes, désignant souvent la secte Ismaili, branche chiite.

 

الحوثي يستهدف كعبه المسلمين

لأن إمامه أبرهة الحبشي والقرمطي وكل باطني خبيث ممن لا يقيم للتوحيد والقران والسنة وزنا.
ولكن الله مخيب سعيه

Publié par tawhidfirst.fr - @TawhidFirst

Paroles de Cheikh Salih Al-Fawzan حفظه الله

sur la frappe Houthi qui visait la Mecque

 

Nous louons Allâh d’avoir rendu vaine leur ruse sur la Mosquée Sacrée, et nous invoquons contre eux, et nous invoquons contre eux, ils méritent la punition.

 

Ce ne sont pas les premiers à avoir fait cela, les Qaramitah qu’ont-ils fait avec la Maison ?

 

Et avant eux, qu’à voulu faire le roi de Habasha ?

 

Il voulait détruire la Ka’ba, mais Allâh est aux aguets.

 

(traduction rapprochée)

 

«N’as-tu pas vu comment ton Seigneur a agi envers les gens de l’Eléphant ?»

 

Il s’agit du roi de Habasha, qui est venu avec un éléphant massif pour détruire la Ka’ba, mais Allâh a repoussé leur complot, puis Il a envoyé sur eux des oiseaux par volées.

 

Chaque oiseau possédait trois pierres, une dans son bec, et une dans chacune de ses pattes.

 

Après que le peuple fit une tentative vaine de médiation, les oiseaux firent pleuvoir sur eux les pierres.

 

La pierre fracassait la tête du mécréant pour sortir de son derrière jusqu’à ce qu’Allâh les fasse périr sur leur emplacement même.

 

Aucun d’entre eux ne fut sauvé.

 

(traduction rapprochée)

 

«N’as-tu pas vu comment ton Seigneur a agi envers les gens de l’éléphant ?»

«N’a-t-Il pas rendu leur ruse complètement vaine ?»

«Et envoyé sur eux des oiseaux par volées.»

«Qui leur lançaient des pierres d’argile ?»

«Et Il les a rendus semblables à une paille mâchée.»

 

Et cette année fut appelée l’année de l’éléphant, elle coïncide avec la naissance du messager d’Allâh صلى الله عليه وسلم.

 

Il naquit durant l’année de l’éléphant.

 

De même, qu’ont fait les Qaramitah ?

 

Ils tuèrent les pèlerins à la Mosquée Sacrée, ils les tuèrent aussi à ‘Arafat.

 

Ils prirent la pierre noire pour l’emmener dans une Ka’ba qu’ils construisirent et nommèrent Kay’beh.

 

Ils y placèrent la pierre noire, elle resta ainsi plus de vingt ans jusqu’à ce qu’Allâh ne la retourne à la Ka’ba.

 

Cet acte provient des Shi’ah et des Rawafidh dans la terre sacré d’Allâh.

 

Ils sont les Shi’ah, les Houthiyins sont Shi’ah, Rawafidh.

 

Ils sont sur la lignée de leurs pères, et Allâh demeure aux aguets.

 

 

Publié par tawhidfirst.fr

Le grand savant saoudien Cheikh Al-Fawzan réagit

au missile lancé par la milice houthi

le 27 octobre 2016 en direction de la Mecque
 

Les houthis ayant lancé le missile en direction de la région de la Mecque suivent l'héritage des tyrans.


Mais Allâh le Très-Haut protège Sa Maison.

 

Ils ne font du mal qu'à eux-mêmes et se dévoilent tout seuls.

 

Ils se disent musulmans mais Allâh les a dévoilé avec ce crime horrible qui fut commis en premier par le haineux Abraha l'Abyssin.

 

Allâh Le Très-Haut les a dévoilé et a montré leur fausse appartenance à l'islam.

 

Cette Maison est sous la protection d'Allâh car c'est Sa Maison.

 

Et c'est pour ça qu'elle fut nommée la Maison Sacrée car Allâh la protège des tyrans qui lui veulent du mal.

 

Et comme il est dit : L'histoire se répète.

 

Ces gens ont donc répété l'histoire d'Abraha l'Abyssin en envoyant ce missile.

 

Ils répètent l'histoire d'Abraha et il leurs est donc arrivé ce qui arriva à Abraha.

 

Allâh Le Très-Haut a rendu leur ruse complètement vaine, Il a protégé Sa Maison Sacrée et les a dévoilé.

 

✅ Publié par arabie-saoudite.net

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Cheikh 'Ali Ibn Yahya Al-Hadâdy - الشيخ علي بن يحيى الحدادي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Voie des pieux prédécesseurs - طريق السلف الصالح
23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 09:09
Allocutions de Cheikh Mohammad Ibn Ramzân Al-Hadjiri lors de sa venue au Maroc (audio)

Temara, 23 octobre 2016

 

Fès, 24 octobre 2016

 

Tanger, 26 octobre 2016

 

Kenitra, 27 octobre 2016

 

Casablanca

 

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Mohammad Ibn Ramzân Al-Hadjiri - الشيخ محمد بن رمزان الهاجري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Savants - العلماء
20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 19:31
La prime de noël versée par la CAF en fin d'année (audio)

Questionneur :

 

Assalamu 'alaykum wa rahmatulLâhi wa barakâtuh

 

Des frères de France demandent sur ce qui est appelé chez eux la prime de Noël, c'est-à-dire que chaque fin d'année, l'état français donne à tout le monde une somme d'argent afin qu'ils puissent acheter des cadeaux pour l'événement de la fête de Noël, c'est-à-dire le fête de la naissance de Jésus fils de Marie chez les chrétiens d'après leur prétention.

 

Cette somme d'argent arrive donc directement dans le compte bancaire des gens et sachant que la commémoration de ces événements, événements propres aux non-croyants n'est pas permis, que devons-nous faire concernant cette somme ?

 

Est-il permis d'en manger ?

 

Est-il permis de construire les toilettes de notre mosquée ou un endroit pour les ablutions ou de construire une école pour les enfants ?

 

Réponse :

 

Non.

 

Il incombe de s'en débarrasser. 

 

Questionneur :

 

Peuvent-ils s'en débarrasser en construisant les toilettes de la mosquée ou en construisant une école pour les enfants ?

 

Réponse :

 

Oui.

 

 

Oui, ils s'en débarrassent dans n'importe quel endroit en dehors de ce qui est mangé et bu uniquement.

 

Ils s'en débarrassent dans vraiment n'importe quel endroit en dehors de ce qui se mange et se boit.

 

C'est comme cela, bârak Allâhou fik.

 

Questionneur :

 

Notre Cheikh, nous avons lu d'une fatwa du comité permanent des grands savants qu'on ne doit pas profiter d'un argent obtenu par des voies illicites :

 

"Et celui qui s'est repenti et qu'il possède des biens qu'il a obtenus par des voies illicites comme l'intérêt usuraire et les jeux de hasards, et la vente des denrées illicites comme le vin et le porc, alors il lui est obligatoire de se débarrasser des ces biens en les mettant dans les projets d'utilité générale comme la réparation des routes ou les toilettes, ou il les partage entre les besogneux et il ne garde rien de ces biens avec lui et ne tire aucun profit de ceux-ci; car ils sont de l'argent illicite, ils ne renferment aucun bien, et ce qui est exigé dans le fait de se repentir de ces biens est qu'il s'en débarrasse et s'en éloigne, et se tourne vers autre qu'eux parmi ce dont on tire profit."

(Fatwa numéro 19134)

 

Cette somme d'argent de l'état français pour l'occasion de la fête de Noël rentre-t-elle donc dans ces biens illicites mentionnés plus haut et à ce moment-là il ne leur serait pas permis d'en jouir comme le fait d'acheter des habits pour eux-mêmes ou pour leur enfants ?

 

Réponse :

 

Oui. 

 

Questionneur :

 

Bârak Allâhou fik notre Cheikh, me permettez-vous de propager ?

 

Réponse :

 

Oui.

       

Questionneur :

 

Pardonnez-moi notre Cheikh, j'ai certes commis une erreur dans la question.

 

Certains frères m'ont certes averti que cette somme sur laquelle je vous ai questionné n'est donnée qu'aux pauvres et nécessiteux qui remplissent les conditions en France et non à tout le monde comme je vous avais informé précédemment.

 

Et ils demandent, du fait qu'ils sont des nécessiteux, s'ils étaient en droit qu'ils s'en débarrassent pour eux-mêmes comme en payant les factures d'électricité ou de gaz ou l'essence de la voiture ou leurs dettes ou autre que cela en dehors de ce qui est mangé ou bu ?

 

Réponse du Cheikh :

 

Il n'y a pas de mal. 

 

Questionneur :

 

Bârak Allâhou fikoum.

Traduit par Mika'il Al Martiniky

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Zakarya Ibn Chou'aîb Al'Adany - الشيخ زكريا بن شعيب العدني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Fêtes en islam - vendredi et fêtes innovées
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 17:21
La dignité de l’âme

Shaqîq ibn Ibrâhim رحمه الله تعالى a dit :

 

«Allâh تعالى n’accorde pas Son assistance à Ses créatures pour six raisons : 

Distraits par les bienfaits dont ils jouissent, ils oublient d’en remercier Allâh.

Ils désirent acquérir la science mais délaissent sa mise en pratique.

Ils s’empressent de commettre des péchés mais retardent leur repentir.

Ils se mentent à eux mêmes en fréquentant les pieux, car ils ne les prennent pas comme modèle.

Ce bas-monde s’éloigne d’eux en leur tournant le dos, mais ils ne cessent de le suivre.

L’au-delà vient à eux mais ils s’en détournent.»

 

Je dis quant à moi :

 

Tout ceci est dû au manque d’amour et de crainte d’Allâh, manque qui lui-même est dû à la faiblesse de la certitude, qui elle-même est due à un manque de science, qui lui-même est dû à la médiocrité de l’âme et à sa petitesse qui échange le meilleur pour le moins bon.

 

En effet, si l’âme était noble et digne, elle n’accepterait pas le moins bon.

 

Le fondement de tout bien par la grâce d’Allâh et Sa volonté repose dans la dignité de l’âme, sa grandeur et sa noblesse.

 

Le fondement de tout mal repose dans sa médiocrité, sa bassesse et sa petitesse.

 

Allâh تعالى dit (traduction rapprochée) :

 

«A réussi, certes celui qui la purifie. Et est perdu, certes, celui qui la corrompt» (Sourate Ash-Shams verset 9-10).

 

C’est à dire que celui qui l’a ennoblie, l’a fortifiée et l’a cultivée par l’obéissance à Allâh aura réussi.

 

Quant à celui qui l’aura avilie et rabaissée par la désobéissance à Allâh, il sera perdu.

 

Les âmes nobles ne se satisfont que des choses les plus élevées, les plus méritoires, et les plus dignes de louanges.

 

Quant aux âmes médiocres, elles ne cessent de graviter autour des bassesses et s’y posent comme une mouche qui se poserait sur des ordures.

 

Ainsi l’âme noble et auguste n’accepte pas l’injustice, les turpitudes, le vol et la trahison, car elle est bien plus élevée que cela.

 

Quant à l’âme médiocre, vile et abjecte, elle en est tout l’opposé.

 

Toute âme tend vers ce qui lui correspond et lui ressemble.

 

C’est là d’ailleurs le sens de la parole d’Allâh تعالى (traduction rapprochée) : 

 

«Dis : Chacun agit selon ce qui lui correspond.» (Sourate Al Isrâ’ verset 84)

 

C’est à dire selon ce qui lui convient et ressemble.

 

Chacun agit donc selon la voie qui correspond à son comportement et sa nature.

 

Tout être humain agit en fonction de sa voie, de sa tendance et des habitudes ancrées en lui et qui font partie de sa prime nature.

 

Le dévoyé agit ainsi comme le lui dicte sa voie, à savoir opposer ses péchés aux bienfaits d’Allâh et se détourner du Bienfaiteur.

 

Alors que le croyant agit comme le lui dicte sa voie, en remerciant le Bienfaiteur, en L’aimant, en Lui faisant des éloges, en suscitant Son amour, en éprouvant de la pudeur envers Lui, en prenant conscience du fait qu’Il le surveille, en le magnifiant et en reconnaissant Son immensité.

 

Kitab al Fawa'id 

Publié par 3ilmchar3i.net

 

 

 

 

 

 

 قال شقيق بن إبراهيم - رحمه الله تعالى

أُغلق باب التوفيق عن الخلق من ستة أشياء

إشتغالهم بالنعمة عن شكرها , ورغبتهم في العلم وتركهم العمل , والمسارعة إلى الذنب وتأخير التوبة , والاغترار بصحبة الصالحين وترك الإقتداء بفعالهم , وإدبار الدنيا عنهم وهم يتبعونها , وإقبال الآخرة عليهم وهم معرضون عنها

قلت - أي الإمام ابن القيم

وأصل ذلك عدم الرغبة والرهبة وأصله ضعف اليقين وأصله ضعف البصيرة وأصله مهانة النفس ودناءتها وإستبدال الذي هو أدنى بالذي هو خير وإلا فلو كانت النفس شريفة كبيرة لم ترض بالدون فأصل الخير كله بتوفيق الله ومشيئته وشرف النفس ونبلها وكبرها وأصل الشر خستها ودناءتها وصغرها ؛ قال تعالى

{ قد أفلح من زكاها وقد خاب من دساها }

أي : أفلح من كبرها وكثرها ونماها بطاعة الله وخاب من صغرها وحقرها بمعاصي الله فالنفوس الشريفة لا ترضي من الأشياء إلا بأعلاها وأفضلها وأحمدها عاقبةوالنفوس الدنيئة تحوم حول الدناءات وتقع عليها كما يقع الذباب على الأقذار فالنفس الشريفة العلية لا ترضى بالظلم ولا بالفواحش ولا بالسرقة والخيانة لأنها أكبر من ذلك وأجل والنفس المهينة الحقيرة والخسيسة بالضد من ذلك فكل نفس تميل إلى ما يناسبها ويشاكلها وهذا معنى قوله تعالى

{ قل كل يعمل على شاكلته }

أي على ما يشاكله ويناسبه فهو يعمل على طريقته التي تناسب أخلاقه وطبيعته وكل إنسان يجري على طريقته ومذهبه وعادته التي ألفها وجبل عليها فالفاجر يعمل بما يشبه طريقته من مقابلة النعم بالمعاصي والإعراض عن النعم والمؤمن يعمل بما يشاكله من شكر النعم ومحبته والثناء عليه والتودد إليه والحياء منه والمراقبة له وتعظيمه وإجلاله

 كتاب الفوائد

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Rappels - تذكر
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 17:20
Repenti de l’idéologie des khawarij, il continue de les fréquenter

Question :

 

Comment devons nous nous comporter avec celui qui dit s’être repenti de l’idéologie des khawarij mais que nous voyons continuer de les fréquenter quelque fois de même que nous le voyons fréquenter les salafis ?

 

Réponse :

 

S’il s’était réellement repenti de l’idéologie des khawarij il ne resterait pas avec eux.

 

Ceci car si son repentir était sincère, il s’éloignerait d’eux.

 

Quant au fait qu’il demeure avec eux ceci indique qu’il reste dans son coeur une part d’égarement.

 

Il a besoin d’être conseillé et qu’on lui expose clairement quel est le jugement de la religion à leur propos, particulièrement les khawarij car leur danger est énorme et chaque jour leurs équivoques se renouvellent.

 

Celui donc qui les côtoie et continuer d’aller à leur rencontre, il y a très peu de chance qu’il soit épargné de leur mal.

 

Ce que nous te conseillons à toi mon fils, qui interroge, est de le mettre en garde contre ceux-là et de l’encourager à délaisser les gens des passions et de s’éloigner d’eux et qu’il ait de l’animosité envers eux dans son coeur et qu’il prenne ses distances avec eux physiquement, cela ne lui nuira en rien concernant sa religion et à ce moment là il sera sain et sauf avec la permission d’Allâh تبارك وتعالى et qu il se réfugie auprès des gens de la sounna et de la vérité.

 

 Traduit et publié par salafIslam.fr

 

كيف نتعامل مع من يقول أنه تاب من رأي الخوارج لكنه يستمر في مخالطتهم؟
السؤال : 
هذا يقول: كيف نتعامل مع من يقول أنه تاب من رأي الخوارِج، لكن نراه يستمرُ في مخالطتهم مرة، ونراهُ مع السلفيين
الجواب : لو كانَ تاب من رأي الخوارج ما يبقى معهم، لأنه إذا كانَ صادِقًا في توبتهِ يبتعد عن هؤلاء، أما إذا بقي معهم فهذا لا يزال في قلبهِ شيءٌ من المرض، يحتاج إلى أن يُناصَح ويُبيّن لهُ الحُكم الشرعي مع هؤلاء وخصوصًا مع الخوارِج فإنَّ خطرهُم عظيمٌ جدًا وشُبههم كُلَ يومٍ تتجدد، فمن جالسهم أو استمر في لقائه بهم فإنهُ لا يكاد يسلمُ من شرِِهِم، فالذي ننصحكَ أيها الابنُ الكريم السائل أن تُحذرهُ من ذلك، وأن تحثّهُ على تركِ أهل ِالأهواءِ ومُجانبتهِم، والابتعاد عنهم وأن يكونَ مبغضًا لهم بقلبهِ، وأن يكون مُتباعدًا عنهم بجسدهِ، فلا يضروهُ في دينهِ، ويسلم حيئنذٍ بإذن الله -تبارك وتعالى- وعليهِ أن يأوي إلى أهل السُّنةِ والحقّ

Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Groupes égarés - الفرق الضالة
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 17:19
Parmi les choses étonnantes qui indiquent la mort des cœurs

Parmi les choses étonnantes qui indiquent la mort des coeurs :

 

Tu trouves à la main de l'un d'eux une montre d'un valeur de centaines de millions, il s'en vante auprès des gens ;

Puis tu le trouves qui n'accorde aucune once de considération au temps.

 

Traduit et publié par : La da'wah des mashaykh d'Algérie en langue française - @MashaykhDZ

 

 

من غرائب الأمور الدالة على موت القلوب

 تجد الواحد منهم في يده ساعة قيمتها مئات الملايين ويتباهى بها على العباد ثم لا تجده يقيم للوقت وزنا

Cheikh Lazhar Sinîqra - الشيخ لزهر سنيقرة

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Rappels - تذكر
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 17:18
Une dureté destructrice accompagnée de dénigrement et de faux jugements...

Nous avons vu que la dureté a détruit la da'wa salafiya et a déchiré ses gens, alors que faire ? 

 

J'ai dit :

 

Ô frères, on voit le feu brûler et on le laisse brûler plus ou on vient avec des choses qui éteignent les incendies ?

 

Je suis donc contraint, c'est mon obligation et je l'ai dit avant aujourd'hui, mais je me suis concentré dessus depuis qu'on a vu cette animosité et cette catastrophe.

 

Je dis :

 

Il vous incombe la douceur,

Il vous incombe la tendresse,

Il vous incombe la fraternité,

Il vous incombe la miséricorde.

 

Car cette dureté est orientée vers les gens de la Sounna eux-mêmes.

 

Ils ont délaissé les gens de l'innovation et se sont dirigés vers les gens de la Sounna avec cette dureté destructrice qui est accompagnée de dénigrement et de faux jugements.

 

Prenez-garde puis prenez-garde à suivre cette voie qui vous détruit, qui détruit la da'wa salafiya et qui détruit ses gens.

 

جهود الشيخ ربيع المدخلي في محاربة الغلو في التبديع

✅ Publié par Groupe de traductions et rappels Cheikh Fawaz Al Madkhali

 

و قد رأينا أن الشدة أهلكت الدعوة السلفية و مزقت أهلها، فماذا نصنع؟

فقلت: -يا إخوة- لما نرى النيران تشتعل ، أنتركها تزيد اشتعالا؟ أم نأتي بهذه الأمور التي تطفيء تلكم الحرائق؟

فأنا اضطررت و هذا واجبي و أن أقولها من قبل يوم ، لكن ركزت عليها لما رأيت هذا الدمار ، و رأيت هذا البلاء

أقول: عليكم بالرفق ، عليكم باللين ، عليكم بالتآخي، عليكم بالتراحم، فإن هذه الشدة توجهت إلى أهل السنة أنفسهم،إذ قد تركوا أهلالبدع و اتجهوا إلى أهل السنة بهذه الشدة المهلكة، و تخللها الظلم و أحكام باطلة ظالمة فإياكم ثم إياكم أن تسلكوا هذا المسلك الذي يهلككم، و يهلك الدعوة السلفية، و يهلك أهلها

المصدر: كتاب جهود الشيخ ربيع بن هادي المدخلي في محابة الغلو في التبديع

صفحة رقم ١٣،١٤

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 17:17
Rejeter les injonctions religieuses en usant de la raison

Le premier à avoir rejeté une injonction religieuse en utilisant sa raison est Ibliss.

 

Allâh lui ordonna de se prosterner devant Adam - ceci est une injonction religieuse - et il la rejeta en usant de l'analogie (qiyâs - القياس) : Il prétendit être meilleur qu'Adam étant donné qu'il fut créé de feu alors qu'Adam fut créé d'argile... Comment le meilleur pourrait-il dès lors se prosterner pour celui qui est inférieur ?!

 

Il en va donc de même pour tout ceux qui rejettent les injonctions religieuses en usant de la raison, leur prédécesseur est Ibliss.

 

S'ils veulent finir comme lui, ils n'ont qu'à continuer sur ses traces.

 

Al-Hassan Al-Basrî a dit :

 

"Ibliss eu recours au raisonnement analogique et il fut le premier à le faire."

 

Et ibn Sirîn a dit :

 

"Le premier à avoir eu recours au raisonnement analogique est Ibliss et le soleil et la lune ne furent adorés qu'à cause des Qiyasiyyin (Ceux qui font des analogies.)".


 Traduit et publié par Al-Firqatou An-Najiyatou

 

أول من استعمل عقله ورد به النص الشرعي إبليس أمره الله بالسجود وهذا نص شرعي فرده بالقياس ففي زعمه هو أفضل من آدم لأنه خلق من نار وآدم خلق من طين فكيف يسجد الفاضل للمفضول ؟
وهكذا كل من يستعمل عقله لرد النصوص الشرعية يكون سلفه إبليس فإذا أحب أن يكون مصيره كمصير إبليس فليستمر على ما هو عليه
قال الحسن البصري : قاس إبليس وهو أول من قاس
وقال ابن سيرين : أول من قاس إبليس، وما عبدت الشمس والقمر إلا بالمقاييس

Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 17:16
Le repas organisé à l'occasion d'un décès

Question :

 

Si on m'invite à un repas des proches du décédé après un, deux ou trois jours de son décès, est-ce que je dois me présenter et répondre à cette invitation ? 

 

Réponse :

 

Les repas qu'on organise pour les occasions de décès font parties des choses nouvelles !

 

Il faut donc que le gens s'entraident à délaisser ceci, à s'en débarrasser et qu'ils s'avertissent les uns et les autres à ne pas faire cela.

 

Il ne faut pas se présenter dans une invitation pour l’occasion d'un décès et notamment si certaines personnes organisent ceci (le repas) avec l'argent du mort.

 

Dans certains pays ils font des repas et posent des tentes pour que le gens se rassemblent pendant des jours en mangeant dedans...

 

Ce repas pour le décès va devenir une occasion qui réjouit certains mangeurs qui aiment consommer la nourriture, et ils vont profiter de cette occasion (pour aller manger).

 

Ceci (les repas pour un mort) fait partie des innovations dont les gens doivent à tout prix se débarrasser et s'en éloigner.

 

Charh sunnan Abî Dâwud n°424

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

السؤال : إذا دعيت إلى وليمة من أقارب الميت بعد وفاته بيوم أو يومين أو ثلاثة، هل أحضر وأُلبي الدعوة؟

الجواب : الولائم التي تتخذ بمناسبة الوفاة هي من الأمور المحدثة، وعلى الناس أن يتعاونوا على تركها والتخلص منها، وأن ينبه بعضهم بعضاً على عدم فعلها، ولا ينبغي حضور الدعوة التي بمناسبة الوفاة، لاسيما وبعض الناس يفعلون هذا من مال الميت، فيصنعون أطعمة ويعملون سرادقات في بعض البلاد عدة أيام، والناس يتجمعون ويأكلون، وتصير مناسبة الموت مناسبة يفرح بها بعض الأكلة الذين يحبون أن يأكلوا الطعام، فيجدونها فرصة، فهذه من الأمور المحدثة التي على الناس أن يتخلصوا منها وأن يبتعدوا عنها

شرح سنن أبي داود 424

السؤال: إذا دعيت إلى وليمة من أقارب الميت بعد وفاته بيوم أو يومين أو ثلاثة، هل أحضر وأُلبي الدعوة؟

الجواب: الولائم التي تتخذ بمناسبة الوفاة هي من الأمور المحدثة، وعلى الناس أن يتعاونوا على تركها والتخلص منها، وأن ينبه بعضهم بعضاً على عدم فعلها، ولا ينبغي حضور الدعوة التي بمناسبة الوفاة، لاسيما وبعض الناس يفعلون هذا من مال الميت، فيصنعون أطعمة ويعملون سرادقات في بعض البلاد عدة أيام، والناس يتجمعون ويأكلون، وتصير مناسبة الموت مناسبة يفرح بها بعض الأكلة الذين يحبون أن يأكلوا الطعام، فيجدونها فرصة، فهذه من الأمور المحدثة التي على الناس أن يتخلصوا منها وأن يبتعدوا عنها 

 

Cheikh ‘Abdel Mouhsin Ibn Hamed Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبدالمحسن بن حمد العبَّاد البدر

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mort et funérailles - الموت والجنازة
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 17:14
La règle du digne de confiance (الثقات) dans les affaires mondaines (audio-vidéo)

Question :

 

Comment peut-on concilier entre accepter les informations d'une personne de confiance, et lorsque l'accusé prête serment afin de rendre vaine la parole de cette personne de confiance ?

 

Réponse :

 

Il n'y a pas de contradiction, l'information d'une personne de confiance est acceptée par défaut, sauf si elle est contestée.

 

S'il existe un certain type de dispute (en ce qui concerne ses informations), alors la narration de la personne de confiance ne doit pas être acceptée.

 

Ceci s'applique particulièrement aux litiges de ce bas-monde où les désirs de quelqu'un peuvent le tromper en opprimant une autre personne.

 

(Dans de tels cas, ses informations ne sont pas acceptées par défaut), même s'il est digne de confiance.

 

C'est dans le but de fermer les voies d'oppression entre les gens.

 

"Vous devez accepter les informations d'une personne de confiance sauf en cas de litige et de discussion, (la charge) de la preuve incombe à l'accusateur et le serment à celui qui nie l'allégation".

Rapporté par Al-Boukhâry

 

(Cela est vrai même si le demandeur) fait partie des gens les plus pieux.

 

Les Compagnons رضي الله عنهم ont refusé de témoigner quand le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit au Bédoin :

 

"Tu m'as vendu ton cheval".

 

Ce bédouin avait vendu son cheval au Prophète صلى الله عليه وسلم mais il a ensuite dit au Prophète : "Qui est témoin pour toi ?"

 

Les Compagnons ont refusé (de témoigner), même si on ne doit pas refuser dans de telles situations en ce qui concerne les droits du Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Cependant, les compagnons savaient que celui qui fait une accusation doit apporter des preuves.

 

Ainsi les compagnons se sont abstenus, jusqu'à ce que Khuzaimah ibn Thabit est venu et a témoigné que le Prophète صلى الله عليه وسلم a en effet acheté le cheval du bédouin.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit (à Khuzaimah) : 

 

"Comment ? Étais-tu présent ?"

 

Il répondit : "Non, mais nous vous tenons comme véridique en ce qui concerne les révélations du ciel, comment ne pouvons-nous pas vous tenir comme véridique au sujet d'un cheval !"

 

Alors le Prophète صلى الله عليه وسلم a considéré le témoignage, comme le témoin, qui est donné par deux personnes.

 

En outre, des disputes se produirent parmi les compagnons et ils étaient tous justes est dignes de confiance, mais le Prophète صلى الله عليه وسلم n'a pas fait de jugement, sauf en raison de preuve.

 

 Retranscrit par une sœur de l'équipe du site 3ilmchar3i.net

✅ Publié par minhaj sunna

Cheikh 'Outhman Ibn Abdallah As-Sâlimy - الشيخ عثمان بن عبدالله السالمي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية