Les coupeurs de route ! (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Les coupeurs de route ! (audio)

Question :

 

Certains de nos frères salafiyyin ont acquis un peu de science et propagent cela parmi les gens, en privé et en publique - qu'Allah fasse qu'ils soient bénéfiques -.

 

Particulièrement en ce qui concerne le tawhîd et ce qui l'annule ou la sounnah et ce qui s'y oppose.

 

Mais ils doivent faire face à des groupes de frères qui leur disent : «Occupez-vous de vos propres personnes... Cette époque est une époque de troubles... Celui qui parle ne doit le faire qu'à contre cœur et il doit s'en tenir au stricte minimum dans la prédication...».

 

De par leur attitude et leur parole, ils les accusent d'avoir du tasaddour (1), de se démarquer des pieux prédécesseurs, qui eux optaient pour la préservation du cœur et préféraient ne pas se montrer. 

 

Quelle est donc votre orientation concernant cela ?

 

Je dis :

 

Celui qui affirme ce genre de propos n'a pas vu juste.

 

Quand quelqu'un voit que les gens profitent d'un étudiant en science - en particulier dans les chapitres du tawhid et de sa concrétisation, ou du chirk et de son interdiction, ou de l'innovation et de sa dénonciation, ou de la sounnah et de l'appel à celle-ci, à la fermeté sur celle-ci et à sa propagation parmi les gens - il doit obligatoirement épauler son frère, le soutenir, l'aider, l'encourager et le renforcer.

 

Et non pas chercher à le briser en disant ce genre de choses.

 

S'il n'est pas capable de faire cela, alors le minimum est qu'il se taise, s'il fait preuve de faiblesse, qu'il laisse donc d'autres le faire.

 

Et il lui incombe, dans cette situation, de craindre Allah et de ne pas obstruer la voie du bien aux gens.

 

Car certes ses frères transmettent aux gens le bien le plus éminent.

 

En particulier si l'affaire est telle que l'a décrite l'individu qui a posé la question : le chapitre du tawhid, qui est la plus grande des obligations, la première chose qu'Allah a faite obligatoire aux serviteurs et qu'Il leur a imposé.

 

Ensuite la mise en garde contre ce qui s'y oppose et c'est le chirk, ensuite ce qui suit cela et c'est l'appel des gens à la sounnah et la mise en garde contre son opposé et c’est l'innovation.

 

C'est la base de l'islâm, il ne t'est pas permis de chercher à casser le prédicateur qui appelle à cela, qui l'enseigne aux gens et qui propage ceci parmi eux.

 

Plutôt, il est obligatoire que tu te réjouisses du bien qui parvient à tes frères musulmans et il est obligatoire également que tu le soutiennes.

 

Si tu ne le fais pas, le minimum et que tu le laisses en paix et ne que tu ne t'occupes pas de ses affaires, garde le silence si tu ne te sens pas capable.

 

Par contre que tu l'attaques avec ce genre des propos fallacieux ; alors c'est pour toi qu'il faut craindre, car c'est toi qui commet un péché en coupant la route qui permet au bien de parvenir aux gens - et nous cherchons refuge après d'Allah contre cela -.

 

Et mon conseil à ceux qui rencontrent cela est de persévérer, de placer leur confiance en Allah et de continuer l'appel à Allah sans relâche, et d’enseigner le tawhid aux gens, de le propager parmi eux, de leur apprendre la sounnah, de la propager parmi eux et de mettre en garde contre l'innovation.

 

Et ne prêtez pas attention à ceux qui disent ce genre de paroles, ils ne pourront alors vous nuire sans la permission d'Allah - ‎جل وعلا -, (celui qui fait ça) ne se fera du tord qu'à lui même. 

 

(1) Tassadour vient du verbe Tassadara qui veut dire se mettre en avant, le sens voulu ici est de s’avancer précocement dans le domaine de la prédication.

Cheikh ici parle des accusations gratuites et dénuées de preuves, qui provoquent la discorde entre les salafiyyin et ternissent l'image de la da'wah salafiyyah.

 

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah

Publié par la page L'Islam c'est la Sounnah et la Sounnah c'est l'Islam

Cheikh Mohammad Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

Sages conseils concernant la fitnah actuelle entre les salafis (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Sages conseils concernant la fitnah actuelle entre les salafis (audio)

Et une autre recommandation que je formule : Personne ne s’immisce dans les problèmes.

 

C’est bon, il y a des mashaykh kibâr qui abordent l’affaire.

 

Personne ne façonne de clarifications/communiqués, personne ne dit : «Moi je suis avec untel ou untel», personne ne dit : «Moi je soutiens tel Cheikh ou tel autre».

 

Laissez les savants à leur propre sort, ils régleront les choses.

 

Quant à ce que chaque jour et celui qui le suit - comme pour le problème en cours - chaque jour et celui qui le suit, un communiqué apparaît par-ci : «Nous soutenons untel» et un communiqué par-là : «Nous soutenons untel» et encore un autre : «Nous soutenons untel»

 

Non, ceci est une erreur !

 

Ceci est une erreur.

 

Laissez les mashaykh régler cela entre eux, ainsi l’affaire sera close, tirée au clair et résolue.

 

Quant à ce que tu fasses telle ou telle chose, tu ne fais par là qu’attiser le feu, le feu de la fitnah.

 

Observez le silence, observez le calme, restez judicieux, soyez doux et laissez les savants résoudre le problème.

 

Les savants sont en train de résoudre le problème, nul besoin à ce que tu rôdes : «Ô Cheikh, ils ont parlé sur untel ! Ô Cheikh, juste une parole concernant untel ! Ô Cheikh ils ont parlé sur untel ! Ô Cheikh, juste une parole concernant untel !».

 

Celui-là se rend chez celui qu’il aime parmi les mashaykh, voulant telle chose !

 

Et cet autre va chez celui qu’il aime parmi les savants, voulant telle chose !

 

Puis les choses sont à nouveau exaltées.

 

Non, abandonnez cela.

 

Quelqu’un est venu me parler en me disant : «Chez nous, tel Cheikh… Le journal quotidien a écrit» - il me l’a montré, qu’est-ce que dit le journal ? - : «Cinquante savants réprouvent ce qu’a fait tel Cheikh».

 

Quelle en est la cause, cinquante savants ?

 

Ce sont ces communiqués, ces communiqués… Ces communiqués sont une erreur !

 

C’est bon, il y a des savants qui ont évoqué l’affaire, l’affaire est finie, ne t’immisce pas ! 

 

Et ne va pas te figurer que c’est parce que toi, tu as de la jalousie pour ta religion.

 

Contente-toi d’alerter ta propre personne mon frère, afin de ne pas t’égarer.

 

Chacun s’interpelle lui-même.

 

Moi je fais attention à ma propre personne et toi à la tienne.

 

Ne vas pas t’imaginer que c’est parce que toi, tu as de la jalousie pour la religion.

 

Non, non.

 

Garde ta jalousie pour ta religion en toi, et délaisse les choses.

 

Les mashaykh - in shâ’a Llâh - vont les résoudre. 

 

Et eux - in shâ’a Llâh - sont plus sensés, plus sagaces, plus savants et plus avertis que nous.

 

Par Allâh, moi jusqu’à présent, je te le dis, ce problème, je ne sais rien de sa réalité.

 

Je ne connais rien de l’affaire.

 

Et je ne souhaite pas parler du sujet avec ignorance.

 

Je ne le souhaite pas.

 

Ceci n’est pas mon affaire, cela ne me concerne pas.

 

Je ne sais rien du sujet, qu’est-ce qui me rend apte à m’y mêler ?

 

C’est bon, il y a des mashaykh kibâr, et c’est eux - in shâ’a Llâh - qui vont traiter le sujet et le solutionner.

 

Un quelconque mouvement de la part des étudiants aux quatre coins du monde musulman autour du sujet, tu constateras qu’il ne fait que l’attiser et ne l’éteint aucunement. 

 

Le journal n’a déclaré cela qu’à travers les communiqués.

 

Il a réuni les communiqués et comptabilisé les individus puis a proclamé : cinquante savants.

 

Qu’est-ce que ceci ?

 

Vous en êtes la cause.

 

Vous en êtes la cause !

 

Ne vous immiscez pas.

 

Laissez les choses et bi idhni llâh elles s’achèveront sur un bien. 

 

Mais tant qu’il y aura là des gens qui s’agitent au nom de la jalousie pour la religion et pour tel Cheikh, et d’autres qui s’agitent au nom de la jalousie pour la religion et pour tel Cheikh, tu verras les choses mener à un schisme entre les étudiants.

 

Ceux-là sont les suiveurs de tel Cheikh et ceux-là de tel autre.

 

Et c’est le vœu le plus cher des ennemis de la salafiyyah !

 

La survenue de la division, le morcellement et l’éclatement des groupes salafis.

 

C’est cela leur vœu, c’est cela leur souhait.

 

Alors ne leur donne pas les moyens (d’y arriver), mon frère.

 

Shaytân t’ouvre 99 portes du bien pour te faire tomber dans une porte (du mal).

 

Il s’introduit par la porte de la jalousie pour la religion, la jalousie pour tel Cheikh, la jalousie pour le manhaj salafi, que c’est parce que, ceux-là sont réellement des adeptes du Faux…

 

Parfois, les choses n’apparaissent pas comme elles le sont vraiment.

 

Tu crois qu’elles vont à droite mais en fait, elles vont à gauche.

 

Toi tu n’en es pas conscient. Toi, tu ne connais pas la trajectoire des choses.

 

In shâ’a LLâh, les savants kibâr qui, eux, se chargent des problèmes fondamentaux, ont davantage connaissance du sujet. 

 

Donc mon conseil à votre intention, le conseil d‘un frère plein de pitié à l’égard de ses frères : éloignez-vous !!!

 

Et laissez chacun se préoccuper de sa jalousie pour sa religion et pour lui en lui-même.

 

Toi, préoccupe-toi de ta religion et de ta personne pour toi-même.

 

Laisse cela aux mashaykh et c’est eux qui sont alertes et qui savent.

 

Mais que les choses prennent une telle tournure, ceci n’est pas une chose correcte, ce n’est pas une bonne chose.

 

Et nous, in shâ’a Llâh, nous sommes grandement confiants dans le fait que ce sont les mashaykh qui vont solutionner l’affaire.

 

Et celle-ci se terminera - in shâ’a Llâh - sur un bien.

 

Elle se terminera - in shâ’a Llâh - sur un bien.

 

Source : facebook.com/mohammadbazmool - A partir de la 2ième minute.

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Partager cet article

Parmi les conséquences des péchés

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Parmi les conséquences des péchés

Fudhayl Bin 3iyâdh رحمه اللّٰه a dit :

 

"Le peu de réussite, la corruption de l'opinion, et la quête du bas-monde en usant des œuvres de l'au-delà, proviennent de la multitude de péchés."

 

Shou3ab al-imân d'Al-Bayhaqiy (6532)

Traduit par Oum Oumayr

 Publié par 3ilmchar3i.net

من آثار الذنوب

قال الفضيل بن عياض رحمه الله: "قلة التوفيق، وفساد الرأي، وطلب الدنيا بعمل الآخرة من كثرة الذنوب"

شعب الإيمان للبيهقي - 6532

Partager cet article

Respecter les autres opinions malgré leurs faussetés (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Respecter les autres opinions malgré leurs faussetés (audio)

Question :

 

Qu'Allah soit Bienfaisant envers votre éminence.

 

Voici un questionneur qui dit :

 

Un homme vient d'écrire un article dans lequel il dit : "Les savants sont unanimes sur le fait de respecter l'autre opinion !"

 

Est-ce que cette parole est exacte et est-ce que cette unanimité a été prise en considération ?

 

Réponse :

 

Ceci est son unanimité à lui, ceci est son unanimité à lui !

 

Par contre les savant n'ont pas été unanimes (sur ceci).

 

Ils ont été unanimes sur le fait de respecter la vérité, ceci est un mensonge à l'encontre des savants.

 

Les savants ont été unanimes sur le fait de respecter la vérité comme elle s'est présentée dans les arguments.

 

Par contre, tout ce qui a contré les arguments devra être rejeté même si c'est une autre opinion.

 

Voilà.

 

Publié par 3ilmchar3i.net

أحسن الله إليكم صاحب الفضيلة ، هذا سائل يقول : لقد كتب رجلٌ مقالاً فقال : أجمع العلماء على احترام الرأي الآخر، فهل هذا القول صحيح ، وهل الإجماع معتبر؟

هذا إجماعه هو ، هذا إجماعه هو ، أما العلماء ما أجمعوا ، هذا كذب على العلماء ، أجمعوا على احترام الحق ، العلماء أجمعوا على احترام الحق كما قام عليه الدليل ، أما ماخالف الدليل فإنه مرفوض ولو كان رأياً آخر . نعم

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Celui-ci suit Cheikh untel, celui-là suit Cheikh untel (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Celui-ci suit Cheikh untel, celui-là suit Cheikh untel (audio)

Question :

 

Noble Cheikh, nous vous questionnons sur certains hommes de religion à notre époque, les jeunes qui ont emprunté la voie de la droiture, ils s'opposent les uns aux autres dans la religion, celui-ci suit cheikh untel, et celui-là suit cheikh untel, quel est votre avis concernant cette affaire - qu'Allâh تعالى - vous accorde la réussite ?

 

Réponse :

 

Mon opinion en résumé - et Allâh est le plus Savant - et que le fanatisme ne doit se faire que pour la personne du Messager d'Allâh (éloge et salut d'Allâh sur lui) car il est infaillible (traduction rapprochée) :

 

"Et il ne parle pas sous l'effet des passions" (sourate 53 verset 3)

 

Quant au fanatisme pour les individus de manière l'absolue, dans l'erreur comme dans le vrai, ceci ne convient pas à un étudiant en science religieuse.

 

D'autre part, il convient d'analyser qui est cheikh untel et cheikh untel, qui est sur la voie droite et qui chemine sur les traces des pieux prédécesseurs ?

 

Celui-là, nous déposons nos mains dans les siennes, non pas par suivi aveugle, mais parce qu’il est sur la vérité.

 

Donc nous nous accordons avec lui sur la vérité et nous marchons ensemble sur une voie unique, par soumission à la parole d'Allâh عز وجل (traduction rapprochée) :

 

"Dis : «Ceci ma voie, j'appelle les gens à Allâh, moi et ceux qui me suivent, nous basant sur une preuve évidente Gloire à Allâh ! Et je ne suis point du nombre des associateurs.»" (sourate 12 verset 108)

 

Quant à celui qui prend des chouyoukh, des leaders, des meneurs, et est d'accord avec eux dans le faux comme dans le vrai, dans le sens où ils ne sortent jamais de leurs avis, qu'ils aient tort ou raison, ceux-là sont certes ceux qui ont fait du tort à leurs propres personnes et à autrui.

 

Et s'ils ne se repentent pas, ils méritent le blâme.

 

L'affaire - la louange toute entière appartient à Allâh - est claire, il ne faut pas que l'Homme soit dans la confusion.

 

Celui qui chemine sur la voie, nous sommes avec lui et nous cheminons sur une voie unique.

 

Allâh nous l'a ordonnée et notre Messager appela à celle-ci (éloge et salut d'Allâh sur lui).

 

Quant à ceux qui se trompent de voie, ou qui font des erreurs dans beaucoup de leurs affaires ou dans certaines d'entre-elles.

 

Nous ne les suivons pas et nous ne courrons pas derrière eux, sous prétexte qu'ils soient des chouyoukh, des prédicateurs, des leaders ou des meneurs dans la prédication.

 

En effet, ne doit être suivi dans toute chose que le Messager d'Allâh (éloge et salut d'Allâh sur lui).

 

Quant au reste des gens, ils peuvent voir juste ou se tromper.

 

Et toi, tu es avec les adeptes de la méthodologie des pieux prédécesseurs, qui cheminent sur ce qui est correcte, avec une science authentique et une compréhension authentique.

 

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah

Publié par L’islam c’est la sounnah et la sounnah c’est l’islam

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Ibn Hâdy Al Madkhali - الشيخ زيد بن محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

Parmi les mérites de la science (13) : Allâh élève les gens de science dans l'au-delà et dans le bas-monde

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Parmi les mérites de la science (13) : Allâh élève les gens de science dans l'au-delà et dans le bas-monde

Il y a qu'Allâh élève les gens de science dans l'au-delà et dans le bas-monde.

 

Concernant l'au-delà, Allâh les élèvera en degrés selon ce qu'ils auront assumé de l'appel à Allâh عز وجل, et la mise en pratique de ce qu'ils auront appris ; et concernant le bas-monde, Allâh les élève parmi Ses serviteurs selon ce qu'ils en assument.

 

Allâh تعالى dit (traduction approximative) :

 

"Allâh élèvera en degrés ceux d'entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir" (sourate Al-Mudjâdila, verset 11)

 

Madjmou3 Al-Fatâwâ (25/26)

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3lmchar3i.net

من فضائل العلم

أن الله يرفع أهل العلم في الآخرة وفي الدنيا. أما في الآخرة فإن الله يرفعهم درجات. بحسب ما قاموا به من الدعوة إلى الله- عز وجل- والعمل بما علموا وفي الدنيا يرفعهم الله بين عباده بحسب ما قاموا به قال الله تعالى

يَرْفَعِ اللَّهُ الَّذِينَ آَمَنُوا مِنْكُمْ وَالَّذِينَ أُوتُوا الْعِلْمَ دَرَجَاتٍ
 

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Parmi les mérites de la science (12) : La science est une lumière avec laquelle les gens se guident

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Parmi les mérites de la science (12) : La science est une lumière avec laquelle les gens se guident

Il y a que la science est une lumière avec laquelle les gens se guident dans leurs affaires religieuses et mondaines.

 

Et peu de gens ignorent l'histoire de l'homme, qui fait partie des fils d'Isrâ'îl, lorsqu'il tua 99 personnes.

 

Ayant demandé après le plus savants des habitants de la terre, on lui indiqua un homme dévot. Il lui demanda s'il y avait un repentir possible ?

 

Et comme si le dévot jugea l'affaire gravissime, il répondit "non".

 

Il le tua donc, complétant ainsi à 100.

 

Puis il se rendit auprès d'un savant et l'interrogea, ce dernier l'informa que le repentir lui était possible, et que rien ne s'interposait entre lui et le repentir.

 

Il lui indiqua alors une contrée dont les habitants sont pieux, afin de s'y rendre.

 

Alors qu'il s'y rendait, la mort le surprit en chemin.

 

Et l'histoire est célèbre. Regarde donc la différence entre le savant et l'ignorant.

 

Madjmou3 Al-Fatâwâ (24/26)

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3lmchar3i.net

من فضائل العلم

أن العالم نور يهتدي به الناس في أمور دينهم ودنياهم، ولا يخفى على كثير منَّا قصَّة الرجل الذي من بني إسرائيل حيث قتل تسعا وتسعين نفساً، فسأل عن أعلم أهل الأرض فدُلَّ على رجل عابد، فسأله هل له من توبة؟ فكأنَّ العابد استعظم الأمر فقال: لا، فقتله. فأتم به المئة، ثم ذهب إلى عالم فسأله، فأخبره أن له توبة، وأنه لا شيء يحول بينه وبين التوبة، ثم دلَّه على بلد أهله صالحون ليخرج إليها، فخرج فأتاه الموت في أثناء الطريق. والقصة مشهورة. فانظر الفرق بين العالم والجاهل

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Parmi les mérites de la science (11) : La science est une lumière avec laquelle le serviteur s'éclaire

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Parmi les mérites de la science (11) : La science est une lumière avec laquelle le serviteur s'éclaire

Il y a le fait que la science est une lumière avec laquelle le serviteur s'éclaire.

 

Il sait alors comment adorer son Seigneur, et comment se comporter avec Ses serviteurs.

 

Son cheminement en cela s'effectuera donc avec science, et clairvoyance.

 

Madjmou3 Al-Fatâwâ (25/26)

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3lmchar3i.net

من فضائل العلم

أن العلم نور يستضيء به العبد، فيعرف كيف يعبد ربه وكيف يعامل عباده فتكون مسيرته في ذلك على علم وبصيرة

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Parmi les mérites de la science (10) : La compréhension de la religion

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Parmi les mérites de la science (10) : La compréhension de la religion

Il y a ce qui est rapporté dans le hadith de Mou3âwiya رضي الله عنه, le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Celui à qui Allâh veut du bien, il lui accorde la compréhension de la religion".

 

C'est-à-dire : Il le rend faqîh dans la religion d'Allâh عز وجل.

 

Le but visé par la compréhension dans la religion n'est pas seulement la compréhension pointilleuse des jugements particuliers relatifs aux actes chez les gens de science, mais le sens visé est la science du tawhid et les fondements de la religion, ainsi que ce qui a trait à la législation d'Allâh عز وجل.

 

Et s'il n'y avait parmi les Textes du Livre et de la Sunna que ce hadith abordant le mérite de la science, il aurait suffi pour inciter à la quête de la science de la législation, et sa compréhension minutieuse.

 

Madjmou3 Al-Fatâwâ (24/26)

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3lmchar3i.net

من فضائل العلم

- ما جاء في حديث معاوية- رضي الله عنه - قال: قال رسول الله - صلى الله عليه وسلم

"من يُرِد الله به خيرًا يفقهه في الدين"

. أي: يجعله فقيها في دين الله- عز وجل- والفقه في الدين ليس المقصود به فقه الأحكام العملية المخصوصة عند أهل العلم بعلم الفقه فقط، ولكن المقصود به هو علم التوحيد وأصول الدين، وما يتعلق بشريعة الله عز وجل ولو لم يكن من نصوص الكتاب والسنة إلا هذا الحديث في فضل العلم لكان كافياً في الحث على طلب علم الشريعة والفقه فيها

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Parmi les mérites de la science (9) : Elle constitue la voie menant au Paradis

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Parmi les mérites de la science (9) : Elle constitue la voie menant au Paradis

Il y a le fait qu'elle constitue la voie menant au Paradis, comme l'a indiqué le hadith d'Abî Hurayra - qu'Allâh l'agrée - le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Quiconque emprunte un chemin sur lequel il recherche une science, Allâh lui facilitera un chemin vers le Paradis."

 

Madjmou3 Al-Fatâwâ (24/26)

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3lmchar3i.net

من فضائل العلم

أنه طريق الجنة كما دل على ذلك حديث أبى هريرة- رضي الله عنه- أن رسول الله - صلى الله عليه وسلم - قال

"ومن سلك طريقًا يلتمس فيه علمًا سهَّل الله له به طريقًا إلى الجنة"

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

70 portes du bien

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

70 portes du bien

Shaytân ordonne l'ouverture de 70 portes du bien pour qu'il parvienne à travers elles à une seule porte du mal ou bien pour qu'échappe (au serviteur) par leur biais un bien plus grand, plus éminent et meilleur encore que ces 70 portes.

 

Ibn AlQayyim Badâ'i3 AlFawâ'id (2/261)

 

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

الشيطان يأمر بسبعين بابا من أبواب الخير إما ليتوصل بها إلى باب واحد من الشر وإما ليفوت بها خيرا أعظم من تلك السبعين بابا وأجل وأفضل

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Le bas-monde (dunyâ) n'est, en réalité, pas à blâmer...

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le bas-monde (dunyâ) n'est, en réalité, pas à blâmer...

La dunyâ (le bas-monde) n'est, en réalité, pas à blâmer, mais le blâme est plutôt à adresser à ce que le serviteur y fait.

 

Elle est un pont et un lieu de passage (menant) au Paradis ou au Feu.

 

Mais, à partir du moment où y ont prédominé les passions, l'insouciance et le détournement d'Allah et de la Demeure Dernière, cela (le blâme) I'a emporté sur ses gens et ce qu'elle contient, de même qu'il I'a emporté sur son nom.

 

Il lui est désormais attribué le nom du blâme à son évocation.

 

Mais sinon, elle est le lieu de construction de la Demeure Dernière et son champ de plantation, et c'est d'elle que proviennent les provisions pour le Paradis, et c'est en son sein que les âmes ont acquis la Foi, la connaissance d’Allah, Son amour, Son évocation, à la recherche de Son agrément.

 

Et la meilleure vie que les gens du Paradis ont acquis au Paradis n'est dû qu'à ce qu'ils y ont semé.

 

Et lui suffit pour éloge et mérite, ce qui s'y trouve en faveur des alliés d'Allah comme réjouissance pour les yeux, ravissement des coeurs, félicité des âmes, plaisir des esprits et délice auquel ne ressemble aucun autre délice, à travers Son évocation, Sa connaissance, Son amour, Son adoration, la confiance placée en Lui, le retour vers Lui (le repentir), Sa compagnie, le bonheur suscité par Sa proximité et le rabaissement pour Lui, le plaisir de Le supplier et de se tourner vers Lui, de se préoccuper de Lui sans d'autre distraction.

 

En outre, il y a dans (la dunyâ) Sa parole, Sa révélation, Son guide, Son esprit provenant de Son ordre et par lequel Il a choisi qui Il a voulu parmi Serviteurs (le Qur'an).

 

عدة الصابرين وذخيرة الشاكرين - ص ٣٣١

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

À la fin des temps, les gens demeureront tels des bêtes féroces

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

À la fin des temps, les gens demeureront tels des bêtes féroces

D’après Abî Mûsa رضي الله عنه, le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم a dit :

 

لاتقوم الساعة حتى يقتل الرجل جاره وأخاه وأباه

 

"L'heure ne sera pas établie jusqu'à ce que l’homme tue son voisin, son frère et son père."

Hadith hasan rapporté par Al-Bukhâri dans Al-Adab Al-Mufrad

Commentaire de ce hadith :

 

Dans ce hadith, il y a la démonstration d'un miracle du Prophète صلى الله عليه وسلم en ce qu'il a informé de la survenance de choses qui se produiront à la fin des temps.

 

Réside également, dans ce hadith, la preuve de l’immondicité que constitue le meurtre par iniquité et excès, tout particulièrement le meurtre du proche parent et du voisin.

 

De même, il contient la preuve que la miséricorde sera retirée des cœurs à la fin des temps ; les gens demeureront ainsi telles des bêtes féroces, se dévorant les uns les autres.

 

Explication de "Al-Adab Al-Mufrad" d'Al-Bukhâri (vol. 1 p.144)

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

شرح الأدب المفرد

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Ibn Hâdy Al Madkhali - الشيخ زيد بن محمد بن هادي المدخلي

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

N’eusse été le Faux, le Vrai ne se serait pas manifestement éclairci...

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

N’eusse été le Faux, le Vrai ne se serait pas manifestement éclairci...

وَلَعَلَّكُمۡ تَہۡتَدُونَ

 

(traduction rapprochée)

 

{... Et afin que vous soyez bien guidés} (Sourate Al-Baqarah verset 150)

C'est-à-dire que vous connaissiez la vérité et oeuvriez avec.

 

Ainsi, Allah تبارك وتعالى, du fait de Sa miséricorde envers les serviteurs, leur a remarquablement facilité les causes de la guidée, les a incités à emprunter ses voies, et l'a pleinement clarifiée à leur intention.

 

Si bien que, parmi ceci, Il a destiné au Vrai des récalcitrants qui disputent à son sujet et, de cette manière, la vérité s'éclaircit et ses signes et ses indices se révèlent, de même que la fausseté du Faux devient plus claire, ainsi que le fait qu'il n'a aucune substance.

 

Et s'il (le faux) ne s'était pas dressé face au Vrai, son sort n'aurait peut-être pas semblé évident à la majeure partie des créatures.

 

C'est avec leurs contraires que les choses se clarifient.

 

Ainsi, n'eusse été la nuit, la faveur du jour n'aurait pas été connue ; et n'eusse été la laideur, la faveur de la beauté n'aurait pas été connue ; et n'eusse été la pénombre, la commodité de la lumière n'aurait pas été connue.

 

Et n'eusse été le Faux, le Vrai ne se serait pas manifestement éclairci.

 

Toutes les louanges appartiennent à Allah pour cela.

 

Tafsîr As-Sa'di - Sourate Al-Baqarah verset 150

Traduit par Oum Suhayl 

✅ Publié par 3ilmchar3i.net

( وَلَعَلَّكُمْ تَهْتَدُونَ )

أي: تعلمون الحق, وتعملون به، فالله تبارك وتعالى - من رحمته - بالعباد, قد يسر لهم أسباب الهداية غاية التيسير, ونبههم على سلوك طرقها, وبينها لهم أتم تبيين، حتى إن من جملة ذلك أنه يقيض للحق, المعاندين له فيجادلون فيه, فيتضح بذلك الحق, وتظهر آياته وأعلامه, ويتضح بطلان الباطل, وأنه لا حقيقة له، ولولا قيامه في مقابلة الحق, لربما لم يتبين حاله لأكثر الخلق، وبضدها تتبين الأشياء، فلولا الليل, ما عرف فضل النهار، ولولا القبيح, ما عرف فضل الحسن، ولولا الظلمة ما عرف منفعة النور، ولولا الباطل ما اتضح الحق اتضاحا ظاهرا، فلله الحمد على ذلك

Cheikh Abu 'Abdellah Abder-Rahman ibn Nasr as-Sa'di - الشيخ عبد الرحمن بن ناصر السعدي

Partager cet article

Acheter aux enfants des vêtements qui ressemblent à ceux des mécréants, troués/déchirés et très peu couvrants

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Acheter aux enfants des vêtements qui ressemblent à ceux des mécréants, troués/déchirés et très peu couvrants

Question :

 

Nous espérons un conseil de votre part, au sujet du laxisme dont font preuve beaucoup de musulmans en ce qui concerne l’achat de vêtement pour leurs enfants.

 

Des vêtements qui ressemblent à ceux des mécréants, troués/déchirés et très peu couvrants.

 

Lorsqu’ils sont conseillés, ils trouvent comme excuse que leurs enfants sont encore petits.

 

Réponse :

 

La vérité est que cela fait partie des choses au sujet desquelles nous avons parlé lors de cette conférence.

 

Ceci relève du droit des enfants sur leurs parents : la bonne éducation, l’éducation juste basée sur d’honorables comportements et de bonnes moralités.

 

Et parmi cela : l’habillement.

 

Il est donc strictement obligatoire aux gens de la vérité d’accorder à leurs enfants une importance considérable, ils sont un morceau de leur chair et ils sont ceux qui porteront leur passé après leur mort.

 

Il incombe obligatoirement au père ainsi qu’à la mère, de veiller à inculquer à leurs enfants une conduite correcte et de bonnes mœurs.

 

Quant au fait que les enfants en bas-âge portent des vêtements troués, ou non-couvrants, nous disons alors qu’il y a en cela un manquement selon deux aspects :

 

- Premièrement 

 

Venant des pères et mères, car il y a en cela une preuve de délaissement.

 

Et d’un manque de conservation de leur part au fait que leurs enfants perçoivent une éducation saine et vertueuse.

 

Ainsi, les parents doivent veiller à éduquer parfaitement leurs enfants.

 

Et nous avons cité le hadith rapporté dans les deux authentiques :

 

«Chacun d’entre vous est gardien, et chacun d’entre vous est responsable de son troupeau.»

 

- Deuxièmement

 

Le fait que les parents éduquent leurs enfants avec ce genre de vêtements au cours de leur enfance, a des conséquences négatives en grandissant -sauf si Allah en décide autrement-

 

Et nous allons démontrer cela en disant : quelle sera la réaction de ces parents lorsque leur enfant va grandir avec ces vêtements là ?

 

Et lorsque les ramener vers la droiture deviendra très compliqué voir impossible ?

 

Et lorsque la mère ou le père voudra les en interdire ?

 

Et qu’ils continueront à s’habiller ainsi?

 

Ils (les enfants) leur crieront au visage : C’est vous qui êtes la cause de cela !

 

Que leur répondront-ils ? «Vous étiez petits» ?

 

Ne savent-ils pas que fait partie de la guidée du prophète صلى الله عليه وسلم d’apprendre au petit avant qu’il grandisse ?

 

Ne savent-ils pas que le prophète صلى الله عليه وسلم a veillé à éduquer les petits de la même façon que les grands ?

 

Ne savent-ils pas que lorsque le prophète صلى الله عليه وسلم a vu Al Hassan ramper lorsqu’il était petit, puis mettre dans sa bouche une datte de Medine, il lui a dit :

 

«Kikh kikh ! Ne sais tu pas que nous ne mangeons pas de sadaqah ?»

 

Alors qu’il était petit et non soumis aux obligations religieuses !

 

Ceci est son éducation !

 

Et l’éducation de ceux qui l’ont succédé صلى الله عليه وسلم.

 

Et de ceux qui ont vécu auprès de lui parmi ses compagnons رضي الله عنهم .

 

‎فعلى كل حال نسأل الله أن يهدي الجميع سواء السبيل ، وإلا فالفتن عمياء بكماء صماء ، نسأل الله الهداية والسلامة

 

‎رسالة بعنوان"حقوق اﻷولاد على اﻵباء واﻷمهات"

 Publié par la Chaîne Telegram منهاج السالكات - MinhaajAsSaalikaat

سؤال : نرجو منكم نصيحة حول تهاون الكثير من المسلمين في شراء ألبسة أبنائهم الصغار التي فيها تشبه بالكفار بل تفسخ في الستر,فإذا ما نوصحوا اعتذروا بأنهم صغار

الجواب : الحقيقة هذا من الأمور التى تكلمنا عنها في هذه المحاضرة وهي من حقوق الأولاد على الأباء,التربية الحسنة,التربية القويمةعلى مكارم الأخلاق ومحاسنها,ومن ذالك: اللباس,فيجب وجوباعلى أهل الحق أن يعتنوابأبنائهم عناية فائقة,فهؤلاء فلذات أكبادهم,وهم من يحملون خبرهم بعد وفاته,الواجب أن يحرص الأب وأن تحرص الأم على أن يسلكا بأولادهما المسلك الحسن القويم النافع.
أماكون الأولاد صغار فيلبسون اللباس المتفسخ,أو اللباس غير الساتر,فنقول:هذا فيه منقصة من وجهين:
أولا:في حق الأباء والأمهات,لأن هذافيه دليل على التهاون,وعلى عدم الحرص على التنشئة الحسسنة الصالحة المصلحة,إذالواجب على الأم وعلى الأب أن يحرصا على تنشئة الأولاد تنشئة تامة خيرة ناصحة,وفد مرمعنا الحديث المتفق عليه:<كلكم راع ,وكلكم مسؤل عن رعيته>الحديث.
ثانيا:تربية الأباء أولادهم على مثل هذه الألبسة في حال صغرهم,له أثر السلبي عليهم فى حال حال الكبر_إلا ان يشاء الله تعالى أمرا_وبيانه بأن نقول:ترى كيف سيكون حال الأبوين إذا ماكبر هذا الشاب أو هذه الشابة على هذا اللباس واشتد عودهماويبس وأرادت الأم أو الأب أن يمنعه,أو أن يثنيه عن لبس هذا,فصاح في وجهه أو صاحت,قائلا أو قائلة:أنتما كنتما السبب في هذا؟
ماذاسيقولان جوابا لهم:كنتم صغار؟
ألا يعلم أن من هدي النبي _عليه الصلاة والسلام_تعليم الصغير قبل الكبير.
أما يعلم أن النبي _عليه الصلاة والسلام_حرص على الصغار والكبار على السواء في التربية؟
أما يعلم هؤلاء أن النبي _عليه الصلاة والسلام_لما رأى الحسن يحبو وهو صغير ,فوضع فى فمه من تمر الصدقة,قال :<كخ,كخ,أو :كخ,كخ,ألا تعلم أنا لانأكل الصدقة>متفق عليه
وهو صغير غير مكلف؟
هذه تربية,تربية لمن يأتي بعده_عليه الصلاة والسلام_بل ولمن عاصره من أصحابه رضي الله عنهم,فعلى كل حال نسأل الله أن يهدي الجميع سواء السبيل,وإلا فالفتن عمياء بكماء صماء,نسأل الله الهداية والسلامة

نقلا من رسالة حقوق الأولاد على الأباء والأمهات للشيخ عبد الله البخاري

Cheikh Abdoullah ibn AbderRahim Al-Boukhâry - الشيخ عبدالله بن عبد الرحيم البخاري

Partager cet article

La bonne pensée sur Allâh (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La bonne pensée sur Allâh (audio-vidéo)

Question :

 

Cette interrogatrice demande : "Expliquez-nous ce qu’est la bonne pensée sur Allâh."

 

Réponse :

 

La bonne pensée sur Allâh est que lorsqu’une personne accomplit une bonne action, elle bonifie sa pensée sur son Seigneur, pensant qu’Il acceptera d’elle.

 

Que lorsqu’elle invoque Allâh عز وجل, elle bonifie sa pensée sur Allâh, pensant qu’Il acceptera son invocation et l’exaucera.

 

Que lorsqu’elle commet un péché, puis revient repentant à Allâh et se repent de ce péché, elle bonifie sa pensée sur Allâh, pensant qu’Il acceptera son repentir.

 

Que lorsqu’Allâh تعالى fait que des calamités surviennent dans l’univers, la personne bonifie sa pensée sur Allâh, pensant qu’Il جل وعلا n’a fait survenir de telles tragédies que pour une sagesse grandiose et extrême.

 

L’Homme bonifie sa pensée sur Allâh, dans tout ce qu’Allâh عز وجل a décrété dans cet univers, ainsi que dans tout ce qu’Allâh تعالى a légiféré et transmis par Son Messager صلى الله عليه وسلم, que c’est un bien et un avantage pour la créature - et ce même si certaines personnes ne perçoivent pas la teneur de cet intérêt ni ne perçoivent la sagesse de ce qu’Il a légiféré.

 

Mais, nous nous devons tous nous soumettre aux décrets religieux et universels d’Allâh تعالى et bonifier notre pensée sur Lui, puisqu’Il سبحانه وتعالى est le digne détenteur d’éloges et de gloire.

 

Traduit et publié par cerclesciences.fr

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Une perle rare

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Une perle rare

Cheikh AbdelHamîd Ibn Bâdîs - qu'Allâh lui fasse miséricorde - a dit :

 

"Quant à vous les calomniateurs, dites donc ce que vous voulez à notre sujet, la caravane cheminera assurément, la vérité vaincra forcément, et la science triomphera immanquablement.

 

Nous ne mentirons pas avec un menteur !

 

Et nous ne ferons pas preuve d'effronterie avec un effronté.

 

Accusez-nous autant que vous le voulez, par Allâh nous avons certes déjà entendu énormément d'éloges.

 

Cela nous réjouit donc que d'entendre le blâme afin de savoir que nous œuvrons certes pour Allâh.

 

Aucun compliment ne nous fera aller de l'avant, et aucun blâme ne nous fera rester à l'arrière.

 

Et au vu de la certitude basée sur la réalité, nous n'aurions pas su cela de nous-mêmes sans votre blâme", fin de citation.

 

(cf sahîfatu an-nadjâh année 1933g)

 

Al-Makki dit :

 

Que les calomniateurs partisans de la calomnie disent ce qu'ils veulent, la vérité vaincra le faux, aujourd'hui, demain, ou après-demain, la poussière se dissipera et le véridique se distinguera clairement du menteur.

 

Mais que tout le monde prépare la réponse dans les arènes de la Résurrection, lors de la station debout devant Celui qui contraint les cieux et la terre.

 

Allâh y reprendra alors à titre de talion le droit à la brebis à cornes, en faveur de la brebis sans cornes.

 

Et Allâh nous suffit et quel meilleur Garant contre tous les oppresseurs calomnieurs.

 

L'érudit As-Shawkâniy - qu'Allâh lui fasse miséricorde - a dit :

 

"Si le faux éclipse la vérité dans certains cas, et la domine, Allâh l'anéantira certainement et le rendra caduc.

 

Et Il accordera la fin heureuse à la vérité et ses adeptes", fin de citation.

 

(cf Fath Al-Qadîr 75/3)

 

Sur la chaîne telegram de Cheikh - @aalmakki

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

 دُرَّةٌ عَزِيزَةٌ 

قَـالَ الشَّيْخُ عَبْدُ الحَمِيدِ بنُ بَادِيس - رَحِمَهُ اللَّهُ

 أمَّا أَنْتُم أَيُّهَا المُتَقَوِّلُونَ فقُولُوا عَنَّا مَا شِئْتُمْ ، فَالقَافِلَةُ لَا بُدَّ أَنْ تَسِيرَ ، وَالحَقُّ لَا بُدَّ أَنْ يَتَغَلَّب َ، وَالعِلْمُ لَا بُدَّ أَنْ يَنْتَصِرَ لَنْ نَكْذِبَ مَعَ كاذِبٍ! وَلَنْ نَتَسَفَّهَ مَعَ سَفِيهٍ

 اتَّهِمُونَا مَا شِئْتُمْ ، فَقَدْ ـ وَاللَّهِ - سَمِعْنَا المَدْحَ كَثِيرًا ، فَرَاقَ لَنَا أَنْ نَسْمَعَ الذَّمَّ لنَعْرِفَ أَنَّنَا نَعْمَلُ لِلَّهِ ؛ لَا يُقَدِّمُنَا مَدْحٌ وَلَا يُؤَخِّرنَا ذَمٌ ، وَلَوْلَا ذَّمُّكُم مَا عَرَفْنَا هَذَا مِنْ أنْفُسِنَا بِاليَقِينِ المُسْتَنِدِ لِلواقِعِ ...  اﻫـ

 المصدر : صَحِيفَةُ النَّجَاحِ - ١٩٣٣م

 قال المكي

فليقُلْ المُتقَوِّلُونَ أهلُ البُهتان ما شَآءوا ، فَالحَقُّ لابدَّ أن يَعْلوَ البَاطل ، اليومَ ، أو غداً ، أو بعد غدٍ وسينجلي الغُبار وَيتبيَّن المُحِقْ مِنَ المُبْطِل ؛ لكنْ فَليعد الجميع الجوَاب في عرصاتِ القيامة عند الوقوف بين يديَّ جَبَّار السمواتِ والأرض فيَقتص الله فيه من الشَّاةِ القَرْنَاءِ للشَّاةِ الجَلْحَاءِ ، وحسبُنا اللهُ ونِعمَ الوَكِيل في كلِّ الظَّلمةِ المُفتَرِينَ

 قال العلاَّمةُ الشوكاني - رَحِمَہُ اللهُ تَعَالــﮯَ

 ‏إن الباطل وإن ظهر على الحق في بعض الأحوال وعلاه فإن الله سيمحقه ويبطله ، ‏ويجعل العاقبة للحق وأهله  اﻫـ

 انظر : فتح القدير - ٣/٧٥

عصر الخميس - التاريخ : ١٤٣٩/٩/١٥ﻫـ

 

 

Cheikh Abou 'Abd-Rahmân El-Mekki - الشيخ أبي عبد الرحمن المكي الليبي

Partager cet article