compteur de visite

Catégories

30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 22:00
Accouchement à la maternité et par un homme ?
Question :
 
Quel est le verdict concernant le fait qu'un homme assiste une femme lors de son accouchement ?
 
Réponse :
 
En principe, il n'est pas permis de dire que l'admission de la femme à l'hôpital pour donner naissance est complètement permise, plutôt il est impératif de définir les contraintes ( qui rendent celà permis ).
 
Ainsi si la femme medecin pense, selon ses connaissances, que cette femme enceinte n'aura pas un accouchement naturel et qu'il se pourrait qu'elle recours à une césarienne, dans ce cas elle doit être transférée à l'hopital.
 
Quant aux naissances naturelles, alors il ne lui est pas permis de quitter sa maison et être admise à l'hôpital simplement pour un accouchement naturel.
 
Si la femme a un (véritable) besoin d'être admise à l'hôpital, à ce moment là, il est obligatoire qu'un medecin homme ne soit pas appelé pour l'assister pendant l'acouchement. 
 
Néanmoins, si une femme medecin n'est pas présente, alors il n'y a pas de mal, ou plutôt, si elle est en danger et qu'une femme medecin n'est pas présente, alors il est obligatoire qu'un medecin homme l'assiste ( pendant son accouchement ).
 
Et cette réponse provient de 2 principes parmi les principes d' Usoul al-fiqh, qui sont :
 
  1. Les necessités permettent "l'interdit".
  2. Une necessité est évaluée conformément à son étendue. 
 
Donc si une femme est capable de donner naissance dans sa maison, alors il ne lui est pas permis d'aller à l'hopital; (et) si il y a besoin - tel le fait qu'il n'y ait personne pour l'aider à accoucher - et bien une femme medecin peut-etre appelée, et si aucune n'est présente, alors un medecin homme peut-etre sollicité ( à sa place ).
 
Ainsi en principe, il n'est pas permis à une femme de quitter sa maison sauf par necessité, tel qu'il est mentionné dans Sahih Al-Boukhari, lorsque fut révélée la déclaration ( suivante ) d'ALlah (traduction rapprochée) :
 
"Restez dans vos foyers ; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes d'avant l'Islam (jahiliyah)." sourate Al-Ahzaab-verset 33
 
Et il a dit:
 
" Et ALlah vous autorise, vous les femmes, à sortir satisfaire vos besoins ".
Sahih Al-Boukhari -vol 1-hadith 40; Sahih Mouslim-vol 4-hadith 1709

 

Source : Fatâwa Muhimmah li-Nisaa. Al Ummah-page 240
Abou Firdaws
Modérateur du site Al Ghourabaa
copié de alghourabaa.free.fr

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 22:00
Le prieur doit-il faire obligatoirement les ablutions à sec (التيمم) à chaque prière ?
Question :
 
Est-il obligatoire pour l'homme d’effectuer les ablutions à sec (At-Tayammoum) à chaque prière, ou alors il a la possibilité d’accomplir le nombre de prières obligatoires et surérogatoires qu’il désire, tant qu’il n’annule pas ses ablutions suite aux ablutions à sec ?

Conseillez-nous à ce propos, Allah vous en récompensera (jazakoum Allah kheyran) !


Réponse de Cheikh Ibn Bâz :

Il est autorisé à tout musulman, suite à l’ablution légiférée pour les ablutions à sec (At-Tayammoum), de prier de la sorte, le nombre qu’il désire de prières obligatoires ou surérogatoires tant qu’il y a absence d’eau ou dans l’impossibilité d’en faire usage, ceci autant qu’il n’annule pas ses ablutions ou parvient à [l’usage] de l’eau : selon le plus juste des avis sur lesquels les savants ont divergés, d’après la Parole d’Allah, à Lui la Gloire (traduction rapprochée) :

« …et que vous ne trouviez pas d'eau, alors recourez à la terre pure, passez-en sur vos visages et vos mains. Allah ne veut pas vous imposer quelque gêne, mais Il veut vous purifier et parfaire sur vous Son bienfait. Peut-être serez-vous reconnaissants. » [Sourate Al Maïda –verset 06]
 
Et selon la parole du prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) qui dit :

« …Toute la terre m'a été offerte comme moyen de purification et un lieu de prière. Tout homme donc, surpris n'importe où par l'heure de prière, peut l'accomplir où est-ce qu'il se trouve. »
[Rapporté par Al Boukhari et Mouslim]

et il (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit aussi :

« Le sol pur est un moyen de purification pour le musulman, même si l'eau lui fait défaut pendant dix ans. Donc qu’il craint Allah, s’il accède à l’eau pour s’en passer sur la peau. »
[Rapporté par An-Nassai et Ibn Hibban]

Les récits à ce sujet abondent, et Allah est le garant du succès.

 

هل يلزم المصلي التيمم لكل صلاة؟
الأخ (ح.ص.ح) من بريدة يقول في سؤاله: هل يلزم الإنسان التيمم لكل صلاة، أم يجوز له أن يصلي ما شاء من الفروض والنوافل ما دام لم يحدث بعد التيمم؟ أفتونا جزاكم الله خيراً.
يجوز للمسلم إذا تيمم التيمم الشرعي أن يصلي بذلك ما شاء من فرض أو نفل ما دام عادماً للماء أو عاجزاً عن استعماله ما لم يحدث أو يجد الماء في أصح أقوال العلماء؛ لقول الله سبحانه: فَلَمْ تَجِدُوا مَاءً فَتَيَمَّمُوا صَعِيدًا طَيِّبًا فَامْسَحُوا بِوُجُوهِكُمْ وَأَيْدِيكُمْ مِنْهُ مَا يُرِيدُ اللَّهُ لِيَجْعَلَ عَلَيْكُمْ مِنْ حَرَجٍ وَلَكِنْ يُرِيدُ لِيُطَهِّرَكُمْ وَلِيُتِمَّ نِعْمَتَهُ عَلَيْكُمْ لَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ[1]، ولقول النبي صلى الله عليه وسلم: ((جعلت لي الأرض مسجداً وطهوراً، فأيما رجل من أمتي أدركته الصلاة فعنده مسجده وطهوره))، وقوله صلى الله عليه وسلم: ((الصعيد وضوء المسلم وإن لم يجد الماء عشر سنين فإذا وجد الماء فليتق الله وليمسه بشرته)) والأحاديث في ذلك كثيرة، والله الموفق
[1] سورة المائدة الآية 6
من ضمن الأسئلة الموجهة من المجلة العربية - مجموع فتاوى ومقالات متنوعة المجلد العاشر
 
Majmou’ Fatawa Sheikh Ibn ‘Abd Al ‘Aziz Ibn Baz (rahimahou Allah). 
Traduction rapprochée : Ibn Hamza Al Djazairy
 
azer
La question tourne autour des ablutions à sec (At-Tayammoum) :

Est-il obligatoire pour le musulman d’effectuer les ablutions à sec (At-Tayammoum) à chaque prière même si elles ne sont pas encore annulées ? 

Réponse de Cheikh Al-Outhemine :

Non, il n’est pas dans l’obligation d’effectuer les ablutions à sec (At-Tayammoum) à chaque prière, si ses ablutions ne sont pas encore annulées d’ailleurs elles ne peuvent s’annuler qu’à partir du moment ou il y a présence d’eau ; dés que le musulman peut utiliser l’eau [pour les ablutions], alors il se trouve dans l’obligation d’en faire usage pour ses petites ablutions [Al-Woudhou]. 
 
Les ablutions à sec s’annulent également à la suite de la guérison d’une plaie ou d’une cause similaire, laquelle il effectuait les ablutions à sec (At-Tayammoum).

Donc, s’il est guéri et souhaite prier, il doit faire avant tout ses ablutions pour qu’arrive à échéance cette dispense et l’essentiel est que l’annulation des ablutions à sec (At-Tayammoum) devient effective qu’à échéance de la dispense pour laquelle elles ont été légalisés, que ce soit à cause d’une absence d’eau puis de son retour ou à cause d’une maladie puis de sa guérison.
 
Aussi, les ablutions à sec (At-Tayammoum) s’annulent par ce qui annule les petites ablutions [Al-Woudhou], s’il s’agit des petites et de la même manière, par ce qui annule les grandes ablutions [Al-Ghousl] s’il s’agit des grandes.

Par contre, l’écoulement du temps de la prière n’invalide pas les ablutions à sec (At-Tayammoum), à l’exemple de la personne qui effectue ses ablutions à sec (At-Tayammoum) pour la prière du Dhohr (midi) et reste purifié ainsi jusqu'à l’entrée de l’heure d’Al-‘Asr (après-midi), c'est-à-dire qu’il demeure encore purifié et il n’y a aucun inconvénient à cela car Allah, gloire et pureté à Lui, a fait en sorte que les ablutions à sec (At-Tayammoum) soit une purification en le rappelant dans cette parole (traduction rapprochée) :

« …Allah ne veut pas vous imposer quelque gêne, mais Il veut vous purifier et parfaire sur vous Son bienfait. Peut-être serez-vous reconnaissants. » [Sourate Al Maïda –verset 06]

Le messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a désigné la terre comme étant un moyen de purification et tout ce qui est un moyen de purification est par conséquent purificateur, il a donc dit :

« …Toute la terre m'a été offerte comme moyen de purification et un lieu de prière. »
[Rapporté par Al Boukhari et Mouslim]

La terre est de ce fait, un moyen de purification analogue à l’eau ; de la même manière que l’eau nettoie, la terre purifie lorsque les conditions pour cette dispense sont réunies. 

Et dans le récit suivant, le messager d’Allah (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) a dit aussi :

« Le sol pur est un moyen de purification pour le musulman, même si l'eau lui fait défaut pendant dix ans. »
[Rapporté par An-Nassai et Ibn Hibban]. 

Le messager l’a [de nouveau] appelé un moyen de purification et certes, ce genre d’ablutions n’est qu’un moyen avec lequel on se purifie d’une souillure ; donc les ablutions à sec (At -Tayammoum) purifie d’une la souillure et par conséquent si cette gêne est retirée, elle ne peut revenir que par les causes d’annulation des ablutions qui sont bien connues.

Source : ibnothaimeen.com
Fatawa Sheikh Muhammad Ibn Salih Al ‘Outhaymine (rahimahou Allah).
Traduction rapprochée : Ibn Hamza Al Djazairy
copié de alghourabaa.free.fr

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Purification - طهارة
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 22:00
Télécharger et écouter des roqyas (audio)


Roqya récité par de nombreux récitateurs

 

 

Roqya récité par Saad El Ghamidi

 

 

Roqya récité par Khaled El Qahtani
 
 
Roqya récité par Khaled El Qahtani

 

Roqya récité par Ahmed 'Ajmi
 
 
Roqya récité par Tawfiq Esawegh 1

 

 

Roqya récité par Tawfiq Esawegh 2
 

 

copié de sounna.over-blog.org

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 22:00
Comment éduquer nos enfants ? (dossier)

Sommaire


-De l'éducation de nos enfants et les bases de leur formation (Sheikh Ferkous)

-L'éducation des enfants (Sheykha Umm 'Abdillaah Al-Wadi'iya)

-Recommandations de Loqmân le sage à son fils (Sheikh Rabi')

-Les méfaits de l'école (Sheikh Mouqbil)

-Fatwas diverses

Cheikh Abou Abdil-Mou'iz Mouhammad 'Ali Farkouss - الشيخ أبي عبد المعزّ محمد علي فركوس

Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya - الشيخة أم عبد الله الوادعية
 Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي
Cheikh Abou ‘Abdir-Rahman Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i - الشيخ مقبل بن هادي الوادعي
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Enfants - éducation et enseignement - الأطفال
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 22:00
Partager son estomac en trois : nourriture, boisson et air

D'après Al Miqdam (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit:

 

«Un humain n'a jamais rempli un récipient plus mauvais que le ventre.
 

Il suffit au fils d'Adam de quelques bouchées afin qu'il tienne son dos droit et s'il ne peut se contenter de cela alors :

 

le tiers pour la nourriture,

le tiers pour sa boisson

et le tiers pour sa respiration (*)».

 

(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2380 qui l'a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

 

(*) C'est à dire que après avoir terminé de manger, il reste un tiers de l'estomac qui est vide.

 

عن المقدام رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم

 ما ملأ آدمي وعاء شرا من بطن بحسب ابن آدم أكيلات يقمن صلبه فإن كان لا محالة فثلث لطعامه وثلث لشرابه وثلث لنفسه

(رواه الترمذي في سننه رقم ٢٣٨٠ و صححه و صححه أيضاً الشيخ الألباني في تحقيق سنن الترمذي)

 

 Publié par 3ilmchar3i.net

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Aliments et boissons - الأطعمة والأشربة
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 22:00
Le baromètre du vêtement de la femme

Question :


Parmi les conditions de l’habit de la femme musulmane, il y a le fait qu’il ne ressemble pas aux vêtements des mécréantes, mais ici tout vêtement acheté, nous l’achetons chez les mécréants, en somme, nous portons les mêmes vêtements que les mécréantes.

Quel est donc le baromètre quant à cette condition ?
 
Réponse  :
 
Le vêtement qui est le vêtement de l’Islam est celui qui couvre la femme, oui, qui ne laisse rien apparaître lorsqu’elle sort comme vous avez entendu le Hadith du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- :
 
« La femme est ‘Awra alors dès qu’elle sort le chaytan se met aux aguets (Istachrafa)» [1]
 
D’après Oussama ibn Zayd, le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit:
 
« Je n’ai laissé après moi une tentation pire pour les hommes que les femmes » [2]
 
Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- dit également :
 
« La plus grande Fitna des Bani Israïl fut la vie d’ici bas et les femmes »
 
Le Hadith va dans ce sens.
 
Allah -'Azza wa Jal- a dit dans Son Livre saint au sujet des femmes du Prophète qui ont des cœurs plus purs que ceux de nos femmes, et en parlant des Sahabas qui ont des cœurs plus purs que les nôtres:
 
Traduction relative et rapprochée:
 
« Et si vous leur demandez quelque objet, demandez-le leur derrière un rideau : C’est plus pure pour vos cœurs et leurs cœurs » S33 V53
 
Oui, et Allah vous bénisse, quoi d’autre au sujet des femmes : Allah a dit:
 
Traduction relative et rapprochée:
 
« Et qu’elles rabattent leurs voiles sur leurs poitrines et qu’elles ne montrent pas leurs atours… » S24 V31
 
Et Allah a dit en parlant des femmes du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-:
 
Traduction relative et rapprochée:
 
« Ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage, afin que celui dont le cœur est malade ne vous convoite pas » S33 V32
 
Les femmes musulmanes doivent acheter des machines à coudre, ou que l’une d’entre elles apprenne la couture et coud des vêtements qui cachent la nudité, et il faut qu’elles s’encouragent dans le bien et en soient les pionnières, car le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit :
 
« Celui qui apporte une bonne tradition (Sounnah Hassana) en Islam en aura sa récompense et la récompense de celui qui la met en pratique après lui, sans qu'aucun ne soit lésé dans sa récompense.
 
Et celui qui apporte une mauvaise tradition (Sounnah Sayi-a) en portera le fardeau et celui de ceux qui la mettent en pratique après lui, sans qu'aucun d'eux ne soient déchargés de leur fardeau » [3]
 
Il faut donc que la femme courageuse et forte s’habille avec son vêtement Islamique et qu’elle sorte à sa mosquée si son mari lui autorise.

Ainsi elle apportera aux autres une bonne Sounnah (tradition), et il incombe aux autres de s’encourager dans cela, oui, oui, nous qui sommes dans un pays musulman, si nous devions prendre en compte les opinions de beaucoup de musulmans nous n’aurions pas pu mettre en application de nombreuses Sounnah, et nous n’aurions pas prié comme priait le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-, et nous n’aurions pas revêtis le vêtement Islamique, ni nos femmes, ces gens-là critiquent et se moquent de ceux qui s’accrochent à leur religion mais ceux-là sont des débris, ce sont des débris, il ne faut pas y prêter attention et ne pas délaisser les Sounnah pour eux.

Allah nous a certes informé quant à leur sujet:
 
Traduction relative et rapprochée:
 
« Les pires bêtes auprès d’Allah sont ceux qui ont mécrus (dans le passé) et qui ne croient donc point (actuellement) » S8 V55
 
Donc, ne prêtez pas attention aux mécréants ni -qu’Allah vous bénisse- aux musulmans qui ne sont pas intègres dans leur religion, car beaucoup de musulmans en Amérique, en Angleterre et autres sont un déshonneur pour l’Islam.
 
D’autant plus lorsque leur parviennent des Fatawa extravagantes émises par des savants mauvais sur qui s’applique la parole du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-:
 
« J’ai peur pour ma communauté des guides qui égarent.. » [4]
 
Et ce, comme Youssouf al Qardawi, ‘AbdoulMajid az-Zandani, Hassan at-Tourabi, et d’autres savants mauvais.

Alors faites des efforts et suivez le Livre d’Allah et la Sounnah du Messager d’Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- et veillez à faire revivre de bonnes Sounnah Islamiques et c’est à Allah que nous implorons l’aide.
Question :

Parmi les conditions du jilbab de la femme est qu’il ne soit pas une parure en lui-même.

Quel est le baromètre de cette condition ?est-ce que cela revient à la coutume ou à l’intention de la femme ? 
 
Réponse du cheikh :
 
Lorsqu’elle sort, le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- dit lorsqu’il leur permit de sortir pour al ‘Icha :
 
« Qu’elles sortent Tafilette [5] »
 
Mais lorsqu’elle est avec son mari il lui est permis de s’embellir par ce qui lui plairait à lui, comme vêtement Islamique, car Allah a dit dans Son Livre :
 
Traduction relative et rapprochée : 

« Quoi ! Cet être élevé au milieu des parures et qui, dans la dispute est incapable de se défendre par une argumentation claire et convaincante ? » S43 V18
 
C’est à dire les femmes ;
 
Et le Poète a dit :
 
« Et les bijoux ne sont qu’une parure,
Provenant de personnes incomplètes,
Par lesquelles elles complètent le beau,
Quand le beau vient à être incomplet !
Mais lorsque la beauté est là,
Alors ta beauté n’a pas besoin d’être complétée. »
 
En effet, nous ne disons pas que cela revient à la coutume car les coutumes là-bas sont mécréantes, mais nous disons plutôt que cela revient aux coutumes des musulmans droits.. !
 
Mais le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a bien montré que la femme était ‘Awra, par conséquent elle ne doit pas mettre des vêtements qui détournent les regards et tentent les gens, et peut-être qu ils la tenteront et lui apporteront du mal, car nos cœurs ne sont pas entre nos mains mais entre Les Mains d’Allah comme le dit le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- :
 
« Les cœurs des gens sont entre deux doigts des doigts du Très Miséricordieux, Il les tourne comme Il veut »
 
Et Allah nous a ordonné à tous de baisser le regard car Il sait que les deux sexes peuvent se tenter mutuellement, Allah a dit:
 
Traduction relative et rapprochée:
 
« Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C’est plus pur pour eux, Allah est certes Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, et de garder leur chasteté. » S24 V30 &31
 
Et dans les deux authentiques, d’après abou Houreïra -Qu'Allah l'agrée-, le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit:
 
« Il a été inscrit à chaque fils d’Adam sa part d’adultère, qu’il commettra forcement, les yeux par le regard, les oreilles par l’ouïe et la main par le toucher, le pied par le pas, et le cœur envie ou espère, et les parties intimes confirment ou démentent tout cela » [6]
 
Comme je vous conseille de vous éloigner de ce qu’inspirent les frères Mouflissoun, comme les photos ayant une âme, dans votre revue! Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a maudit celui qui crée (al Mousawwir) comme il est rapporté dans le Hadith d’abi Jouhayfa, et aussi le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- dit également :
 
«Les anges n’entrent pas une maison où se trouve un chien ou une image »
 
Dans un Hadith d’abou Talha, le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- dit au sujet des images:
 
« Sortira de l’enfer un personnage ayant des yeux, et des oreilles par lesquelles il entendra et une langue qui parlera et dira j’ai été chargé de trois catégories: De tout rebelle déclare, et celui qui aura associé une autre divinité à Allah, et les créateurs » [7]
 
Alors n’utilisez pas les photos dans la revue, et gare à la vidéo ou la télévision, et la parabole. Et autre chose que peuvent inspirer les frères Mouflissoun et qu’ont apporté les ennemies de l’Islam, et qu’ont embelli les frères Mouflissoun, et j’entends par les Mouflissoun ceux qui se font appeler les frères Musulmans, mais en fait, ils sont Mouflissoun, pauvres dans la politique et pauvres dans la religion, nous demandons à Allah qu’Il les ramène à la vérité de la meilleure façon 
 
[1] Istachrafa : C’est à dire : se dresser pour observer quelque chose, choisir minutieusement sa proie ;Hadith rapporté par Tirmidhi
[2] Rapporté par Boukhari et Mouslim
[3] Rapporté par Mouslim, chapitre de la Zakât.
[4] Rapporté par abou Dawoud
[5] Tafilette : c’est à dire insouciante, la traductrice.
[6] Rapporté par Boukhari et Mouslim
[7] Rapporté par Boukhari et Mouslim

copié de al.baida.online.fr
 

Cheikh Abou ‘Abdir-Rahman Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i - الشيخ مقبل بن هادي الوادعي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 22:00
Que faire lorsque l’on découvre que notre épouse n’est pas vierge
Question : 
 
Si un homme s’est mariée avec une fille vierge et découvre qu’elle n’est pas vierge. Doit-il la couvrir ou sinon que doit-il faire ?
 
Réponse : 
 
Cette question est très bonne et très importante.

Pourquoi, O mes frères !

Parce que les gens suivent souvent des coutumes d’ignorances à ce sujet.

Il est donc important de savoir que les savants ont mentionnés des causes, de même que les médecins eux-mêmes ont mentionnés des causes pour la perte de la virginité.

Il se peut que la fille s’assoie ou qu’elle soit frappée dans le dos et qu’elle perde sa virginité.

Ou bien à cause de ses menstruations et ainsi de suite.

Il peut y avoir de nombreuses raisons pour la perte de la virginité.

Il se peut aussi qu’elle joue à des jeux avec des enfants quand elle est petite et qu’elle n’a pas encore sa puberté.

Donc si un homme épouse une femme vierge et trouve qu’elle n’est pas vierge, il est devant plusieurs possibilités.

Si c’est un homme compréhensif et qu’il est capable de se contrôler et de lui trouver des excuses, cela est une possibilité.

Sinon, il est obligatoire pour lui de la couvrir.

Le prophète  صلى الله عليه وسلم a dit :

« Celui qui couvre un croyant, Allah le couvrira »

Et c’est Haram pour lui !
 
C’est Haram pour lui !
 
De divulguer publiquement et de dire aux gens qu’elle a perdu sa virginité.

Car sa virginité a pu être perdue pour une raison autre que le Zina (la fornication).

Il se peut que se soit à cause d’un viol, d’une contrainte ou pour d’autres raisons que vous connaissez.

 
Ijaabatous-Saa’il ‘ala Aham Al-Masaa’il, question 295, page 537
Traduit par le frere Abou Hammaad Sulaiman Al-Hayiti, dimanche 8 juin 2008
 

Cheikh Abou ‘Abdir-Rahman Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i - الشيخ مقبل بن هادي الوادعي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 22:00
Tricher aux examens

Question :
 

Quelle est la règle concernant le fait de tricher pendant les examens, en sachant que je vois beaucoup d’étudiants le faire, mais quand je les conseille, ils me répondent : «  Il n’y a rien de mal à ça » ?  
 
Réponse : 
 
La tricherie, que ce soit aux examens, dans les adorations ou dans le comportement, est interdite d’après la parole du Prophète, qu’Allah prie sur lui et le salue :
 
« Celui qui nous trompe n’est pas des nôtres. » (1)
 
En raison des nombreux préjudices qui en résultent dans la vie ici-bas et dans l’au-delà, c’est une obligation de s’en écarter et de recommander aux autres de ne pas le faire.

(1) Muslim dans le chapitre de la foi (101).

 

Kitâb ud-Da’wa, page 157.

copié de fatawaislam.com

 
Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Comportement - أخلاق و آداب
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 22:00
Bracelets en cuivre

Que la paix, la miséricorde et les bénédictions d'Allah soient sur vous. Ensuite:


J'ai reçu votre message, et j'ai bien étudié les papiers joints sur les caractéristiques bienfaisantes des bracelets en cuivre pour le rhumatisme.

 

Je vous informe que j'ai réfléchi profondément à ce sujet et je l'ai examiné avec un nombre de professeurs universitaires.

 

Nos opinions ont été diverses.

 

Certains trouvent que c'est admis vu les qualités de cet objet, d'autres l'ont refusé à cause de sa ressemblance aux amulettes et aux anneaux portés par les Arabes à l'époque préislamique et qui croyaient en leur pouvoir de guérison et de protection du mauvais œil.

 

Dans ce sens, on cite le hadith selon `Oqbâ ibn `Amir (que la satisfaction d'Allah soit sur lui), le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) :

 

"Qu'Allah ne mène jamais à bon terme les affaires de quiconque porte une amulette.

Qu'Allah n'accorde jamais Sa protection à quiconque porte une amulette en forme de coquillage"

 

Et dans une autre version:  

 

"Celui qui porte une amulette, commet un acte de polythéisme"

 

Et d'après `Imrân ibn Husayn (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père):  

 

"Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) vit un homme portant un bracelet en cuivre, il lui dit : "Pourquoi tu portes ce bracelet?".

Il répondit: "A cause de la fatigue".

Le Prophète lui ordonna : "Enlève-le, car il ne fait qu'accroître ta fatigue.

Si tu meurs en portant ce bracelet, tu ne réussiras point"." 

 

Et dans un autre hadith,  

 

"Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dans l'un de ses voyages envoya quelqu'un vérifier les montures et déchirer tout ce qu'on a pu suspendre dessus comme amulettes, car les gens de la période préislamique croyaient que ces dernières protégeaient leurs bestiaux et leur étaient bénéfiques."

 

Ces hadiths et leurs semblables nous incitent à délaisser tout objet, qui ressemble aux anneaux et aux amulettes ou autres, portés dans l'objectif de se protéger du mal.

 

Je vois, dans cette question, qu'il ne faut pas porter ni employer ce bracelet, afin d'éviter un acte de polythéisme et ôter toute tentation par ce bracelet ou attachement à lui.

 

Mon désir est que le cœur du musulman se tourne, exclusivement vers Allah, Gloire à Lui, qu'il ait confiance en Lui et qu'il se contente, d'autre part, de prendre les moyens autorisés.

 

Ce qu'Allah a autorisé et a subjugué pour l'exploitation de l'homme est beaucoup plus riche que l'interdit et le suspect.

 

Ainsi, le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit:  

 

"Celui qui se garde de l'équivoque purifie sa foi et son honneur, mais celui qui y tombe, tombe dans ce qui est défendu : il est semblable au pâtre qui mène ses troupeaux aux alentours d'un territoire gardé, et alors, bien vite il y fera paître son troupeau et le Prophète, (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit aussi:  

"Laisse ce qui provoque en vous le doute, pour ce qui ne provoque en vous aucun doute"".


Sans doute, porter le bracelet en question correspond à ce que portaient les Arabes à l'époque préislamique.

 

On peut le classifier parmi les choses interdites qui relèvent du polythéisme ou parmi l'un de ses moyens.

 

Le moindre qu'on puisse dire est qu'il fait partie des choses douteuses que le musulman doit éviter.

 

Ce qui est prioritaire et plus rassurant pour le Musulman est de s'éloigner de ce genre de choses, et de se contenter d'adopter les traitements dont l'admission est incontestable.

 

Voici ce que le groupe des Cheikhs, des professeurs et moi-même, avons conclu.

 

Nous prions Allah de nous guider vers ce qui Le satisfait et de nous accorder la compréhension de Sa religion et l'éloignement de tout ce qui contredit Sa Charia.

Allah est Puissant sur toute chose.

Qu'Allah vous protège et que Sa paix soit sur vous.

 

(Numéro de la page: 200-201)

traduit par alifta.net

 

سلام عليكم ورحمة الله وبركاته وبعد
فقد وصلني كتابكم الكريم وصلكم الله برضاه ، وأشرفت على الأوراق المرفقة المتضمنة بيان خصائص الأسورة النحاسية التي حدثت أخيرا لمكافحة (الروماتيزم) ، وأفيدكم أني درست موضوعها كثيرا ، وعرضت ذلك على جماعة كثيرة من أساتذة الجامعة ومدرسيها ، وتبادلنا جميعا وجهات النظر في حكمها ، فاختلف الرأي ، فمنهم من رأى جوازها ؛ لما اشتملت عليه من الخصائص المضادة لمرض (الروماتيزم) ، ومنهم من رأى تركها ؛ لأن تعليقها يشبه ما كان عليه أهل الجاهلية ، من اعتيادهم تعليق الودع والتمائم والحلقات من الصفر ، وغير ذلك من التعليقات التي يتعاطونها ، ويعتقدون أنها علاج لكثير من الأمراض ، وأنها من أسباب سلامة المعلق عليه من العين ، ومن ذلك ما ورد عن عقبة بن عامر رضي الله عنه قال : قال رسول الله صلى الله عليه وسلم :  من تعلق تميمة فلا أتم الله له ، ومن تعلق ودعة فلا ودع الله له  وفي رواية  من تعلق تميمة فقد أشرك  وعن عمران بن حصين رضي الله عنهما ،  أن النبي صلى الله عليه وسلم رأى رجلا في يده حلقة من صفر فقال "ما هذا؟" قال من الواهنة ، فقال النبي صلى الله عليه وسلم : انزعها فإنها لا تزيدك إلا وهنا ، فإنك لو مت وهي عليك ما أفلحت أبدا  وفي حديث آخر  عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه في بعض أسفاره أرسل رسولا يتفقد إبل الركب ويقطع كل ما علق عليها من قلائد الأوتار التي كان يظن أهل الجاهلية أنها تنفع إبلهم وتصونها  فهذه الأحاديث وأشباهها يؤخذ منها أنه لا ينبغي أن يعلق شيئا من التمائم أو الودع أو الحلقات ، أو الأوتار أو أشباه ذلك من الحروز كالعظام والخرز ونحو ذلك لدفع البلاء أو رفعه

والذي أرى في هذه المسألة هو ترك الأسورة المذكورة ، وعدم استعمالها سدا لذريعة الشرك ، وحسما لمادة الفتنة بها والميل إليها ، وتعلق النفوس بها ، ورغبة في توجيه المسلم بقلبه إلى الله سبحانه ثقة به ، واعتمادا عليه واكتفاء بالأسباب المشروعة المعلومة إباحتها بلا شك ، وفيما أباح الله ويسر لعباده غنية عما حرم عليهم ، وعما اشتبه أمره وقد ثبت عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه قال :  من اتقى الشبهات فقد استبرأ لدينه وعرضه ، ومن وقع في الشبهات وقع في الحرام كالراعي يرعى حول الحمى يوشك أن يرتع فيه  وقال صلى الله عليه وسلم

 دع ما يريبك إلى ما لا يريبك

ولا ريب أن تعليق الأسورة المذكورة يشبه ما تفعله الجاهلية في سابق الزمان ، فهو إما من الأمور المحرمة الشركية ، أو من وسائلها ، وأقل ما يقال فيه : إنه من المشتبهات
فالأولى بالمسلم والأحوط له أن يترفع بنفسه عن ذلك ، وأن يكتفي بالعلاج الواضح الإباحة ، البعيد عن الشبهة ، هذا ما ظهر لي ولجماعة من المشايخ والمدرسين
وأسأل الله عز وجل أن يوفقنا وإياكم لما فيه رضاه ، وأن يمن علينا جميعا بالفقه في دينه والسلامة مما يخالف شرعه ، إنه على كل شيء قدير ، والله يحفظكم والسلام

(الصفحة رقم: 201)

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Médecine prophétique - Exorcisme الطب النبوي
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 22:00
L’amalgame
Il est important de signaler que le mouvement sioniste tente de masquer la présence de la vraie mosquée Al-Aqsa en diffusant des photos qui montrent plutôt le Dôme du Rocher.

Le but de cette mystification est clair : alors que la mosquée al-Aqsa est menacée de destruction, ils prétendent qu’il n’en est rien, puisque le Dôme du Rocher est toujours là.

Alors, nous avons écrit ce petit article pour qu’enfin disparaisse l’amalgame :

La mosquée Al aqsa

La mosquée « Masjid al-Aqsa » constitue le troisième lieu saint de l’islam car, lors du voyage nocturne, le Prophète (que la prière et le salut soient sur lui), a été conduit d’abord de la Mosquée Sacrée de La Mecque jusqu’à la Mosquée al-Aqsa de Jérusalem.

Elle était également la première direction des musulmans dans leurs prières avant d’être remplacée par la Kaaba.

Elle est mentionnée dans ce verset (traduction rapprochée) :

« Gloire et Pureté à Celui qui, de nuit, fit voyager Son serviteur (Muhammad), du « Masjid al-Haram » au « Masjid al-Aqsa » dont Nous avons béni les alentours, afin de lui faire voir certaines de Nos merveilles. » (Sourate 17 : le voyage nocturne -verset 1)

Le dôme du rocher

Le dôme du Rocher ou la Coupole du Rocher (en arabe Qubbat As-Sakhrah), appelé parfois mosquée d'Omar, contrairement a ce qui est répandu n’est pas le troisième lieu saint de l'islam (comme on peut lire sur certaine encyclopédie connue).

Il a été construit, comme cela est noté dans l'une des inscriptions en arabe dans l’édifice, en l'an 72 de l'hégire, c’est-à-dire 692 du calendrier grégorien, sous le règne du calife Abd al-Malik ben Marwan.
 

copié

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mosquée - appel à la prière - مسجد و الاذان