Le remède à la détresse profonde

Publié le par 3ilm.char3i

Le remède à la détresse profonde

Question :

 

Quel est le traitement le plus adapté pour l'épanouissement du cœur sachant que je vis dans une détresse profonde ?

 

Aiguillez-moi, puissiez-vous en être récompensé. 

 

Réponse :

 

Le traitement convenable consiste à multiplier l'évocation d'Allâh.

 

Allâh تعالى a dit (traduction rapprochée) : 

 

«Certes, c’est par l’évocation d’Allâh que se tranquillisent les cœurs» (Sourate arra3d, v.28)

 

Et fait partie du traitement, le fait que la personne ne prête pas attention aux choses mondaines et qu'elle n'ait pas un souci autre que celui de l'au-delà.

 

Et fait partie du traitement, le fait que la personne dépense de ses biens dans le convenable soit en déboursant de l'argent, soit en fournissant le bien, soit en aidant physiquement ses frères ou soit en intervenant par le biais de son statut car, certes, tout cela a pour conséquence l'épanouissement de la poitrine. 

 

Qu'elle multiplie également cette invocation: ô Seigneur, épanouie ma poitrine et facilite mon affaire.

 

Fatâwâ nour 3alâ addarb, tome 24, page 2. 
 Traduit et publié par l'équipe al Miirath - @al_miirath

‎ما العلاج المناسب لانشراح الصدر حيث أنني أعيش في ضيق شديد وجهوني مأجورين

‎فأجاب رحمه الله تعالى: العلاج المناسب كثرة ذكر الله عز وجل قال الله تعالى

(أَلا بِذِكْرِ اللَّهِ تَطْمَئِنُّ الْقُلُوبُ) (الرعد: من الآية٢٨)

ومن العلاج ألا يهتم الإنسان بأمور الدنيا وألا يكون له هم إلا الآخرة ومن العلاج أن يكون الإنسان باذلاً لمعروفه سواء ببذل المال أو ببذل المنافع وبذل البدن يساعد إخوانه أو ببذل الجاه فإن هذا يوجب انشراح الصدر وليكثر أيضاً من هذا الدعاء ربي اشرح لي صدري ويسر لي أمري

‎فتاوى نور على الدرب ج24 ص2

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

L’embellissement de l’homme pour son épouse (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

L’embellissement de l’homme pour son épouse (audio-vidéo)

En relation avec le fiqh de la cohabitation dans la maison quant à l’époux, nous avons que l’homme s’embellisse pour son épouse, en usant de ce qui convient aux hommes en termes de beaux vêtements et de bonnes effluves.

 

Que l’homme s’évertue donc à être dans sa maison porteur de bonnes senteurs, à utiliser le siwâk en entrant chez lui, à se laver s’il sent émaner de son corps des odeurs désagréables, à porter de beaux vêtements dans sa demeure.

 

Chourayh dit avoir demandé à Aïcha, qu’Allâh l’agrée, par quelle chose le Messager d’Allâh débutait en entrant chez lui.

Elle répondit : «le siwâk»,

rapporté par Muslim.

 

Ainsi, le Prophète صلى الله عليه وسلم, en entrant chez lui, débutait par le siwâk.

 

Il embaumait sa bouche alors que sa bouche est suave صلى الله عليه وسلم.

 

Il faut donc que l’époux examine avec soin l’odeur de sa bouche, tout particulièrement devant les variations d’état, s’il a mangé ou est resté silencieux un long moment ou a beaucoup parlé.

 

Qu’il utilise donc le siwâk.

 

Ibn Abbâs, qu’Allâh les agrée, a dit :

 

«Je m’embellis pour mon épouse tout comme je m’embellis pour mon Seigneur».

 

Il est demandé au croyant de s’embellir lorsqu’il veut prier (traduction relative) :

 

{prenez votre parure dans chaque lieu de prière}, c’est à dire lors de chaque prière.

 

Ce qui est voulu par lieu de prière n’est pas l’endroit mais plutôt ce qui est voulu par lieu de prière est l’acte, la prosternation.

 

Ainsi pour toute prière, même si tu es chez toi, il t’est recommandé de porter tes meilleurs vêtements lorsque tu veux prier.

 

Certains voulant se rendre à la mosquée s’embellissent ; alors que priant chez eux, ils le font en T-shirt et pantalon.

 

Cela est permis tant que sont couvertes les parties à couvrir mais cela ne fait pas partie de la perfection.

 

Quand tu veux te tenir devant Allâh, la perfection consiste à t’embellir et à prendre ta parure, et ce même si c’est au fin fond de ta chambre à coucher.

 

Ibn Abbâs, qu’Allâh les agrée, a dit :

 

«Je m’embellis pour mon épouse et porte alors pour elle de beaux vêtements, me rapprochant d’Allâh à travers cela, tout comme je m’embellis pour mon Seigneur».

 

Traduit et publié par cerclesciences.fr

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Le jugement concernant le fait d'interrompre sa prière si un événement important se produit

Publié le par 3ilm.char3i

Le jugement concernant le fait d'interrompre sa prière si un événement important se produit

Question :

 

Si je suis entrain de prier et que l'on sonne à la porte alors qu'il n'y a que moi à la maison, que dois-je faire ? Si je sors de la prière ai-je un péché ?

 

Réponse :

 

Si c'est une prière surérogatoire les options sont moins restreintes, il n'y a rien qui empêche de l'interrompre pour savoir qui toque à la porte.

 

En revanche, en ce qui concerne la prière obligatoire, il n'est pas permis de l'interrompre, sauf s'il y a vraiment quelque chose d'important que l'on craint de manquer.

 

Mais, s'il est possible d'attirer l'attention en disant «soubhâna Allâh»* pour les hommes ou en tapant des mains pour les femme, afin que celui qui est derrière la porte sache que l'habitant de la maison est occupé par la prière, alors ceci permet de ne pas avoir à interrompre la prière.

 

Suivant la parole du Prophète (salla Allâh 'alayhi wa sallama) :

 

«Lorsqu'il arrive une chose à l'individu lors de sa prière, que les hommes fasse le tasbih* et que les femmes tapent des mains.»

[Moutaffaqoun 'alayhi]

 

Donc, s'il est possible de faire en sorte que celui qui frappe à la porte se rende compte que l'habitant de la maison est occupé par la prière, en tapant des mains pour la femme et en disant «soubhâna Allâh» pour les hommes, alors c'est ce qu'il faut faire et ceci dispense d'avoir à interrompre la prière.

 

Mais si ceci ne fonctionne pas en raison de la distance ou du fait qu'il n'entende pas, alors il n'y a pas de mal à interrompre la prière, particulièrement pour la prière surérogatoire.

 

Quant à la prière obligatoire, si la chose est très importante ou absolument nécessaire, et que l'on craint de la manquer, alors il n'y a pas non plus de mal à l'interrompre et à la recommencer ensuite du début.

 

Et la louange toute entière appartient à Allâh.

 

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah

 Publié par la page L'Islam c'est la Sounnah et la Sounnah c'est l'Islam

حكم قطع الصلاة عند حدوث أمر مهم

س : إذا كنت أصلي وجرس الباب يدق ولم يوجد في البيت غيري. فماذا أفعل؟ وإذا خرجت من الصلاة فهل علي إثم؟

ج : الصلاة إن كانت نافلة فالأمر أوسع لا مانع من قطعها لمعرفة من يدق الباب، أما الفريضة فلا يجوز قطعها إلا إذا كان هناك شيء مهم يخشى فواته، وإذا أمكن التنبيه بالتسبيح في حق الرجل والتصفيق في حق المرأة حتى يعلم الذي عند الباب أن صاحب البيت مشغول بالصلاة؛ كفى ذلك عن قطع الصلاة؛ لقول النبي ﷺ

 من نابه شيء في صلاته فليسبح الرجال ولتصفق النساء [1] متفق عليه

فإذا أمكن إشعار من يدق الباب أن صاحب البيت مشغول بالصلاة بالتصفيق في حق المرأة، والتسبيح في حق الرجل في الصلاة؛ فعل ذلك واستغنى به عن القطع، وإن كان هذا لا ينفع لبعد أو عدم سماعه لذلك فلا بأس أن يقطعها للحاجة في النافلة خصوصا، أما الفرض فإن كان الشيء مهما أو ضروريا يخشى فواته فلا بأس أيضا بالقطع ثم يعيدها من أولها، والحمد لله

[1]

رواه الإمام أحمد في (باقي مسند الأنصار) برقم (21778) و (21793)، ورواه الإمام مسلم في (الصلاة) برقم (639) والدارمي في (الصلاة) برقم (1330)

[2]

من برنامج نور على الدرب، الشريط رقم (11). (مجموع فتاوى ومقالات الشيخ ابن باز: 11/108- 109

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Vous êtes des loups ignorants, vous ne savez pas comment vous conduire !

Publié le par 3ilm.char3i

Vous êtes des loups ignorants, vous ne savez pas comment vous conduire !

Prends donc garde - qu'Allâh te bénisse - à porter assistance à la tyrannie, l'oppression, la jalousie et la transgression.

 

Et parfois la jalousie provient de certains étudiants en science envers leurs frères, fort malheureusement !

 

Alors ils œuvrent à les supplanter.

 

Ils n'ont laissé personne !

 

Ils ont supplanté énormément de savants et d'étudiants en science, et se sont maintenus eux-mêmes.

 

Très bien !

 

Vous qui avez subsisté, vous n'êtes que des loups, sauf celui à qui Allâh a fait miséricorde, et cependant ils sont rares.

 

Vous êtes des loups ignorants, vous ne savez pas comment vous conduire, et comment traiter les sujets de la science.

 

Que dites-vous à ces gens qui écoutent vos paroles et assistent à vos cours ?

 

Je crains que vous ne leur attestiez les croyances de la soufiyya, les croyances de la jahmiyya, et les croyances des mu3tazila et des ashâ3ira, sans même vous en rendre compte, pensant de vous-mêmes que vous attestez les sujets salafis.

 

Par Allâh cela s'est produit !

 

Par Allâh cela s'est produit chez certains salafis hélas !

 

Extrait de la conférence "compréhension du hadith (deux loups affamés)" (67'57") juillet 2018

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

فاحذر! - بارك الله فيك - أن تكون عونًا للبغيِ والعدوانِ والحسد والطغيان وأحيانًا يقع الحسد من بعضِ طلبةِ العلم للأسفِ الشديد لإخوانهم فيسعون لإسقاطهم ما تركوا أحدًا ، فأسقطوا كثيرًا من العلماء وطلاب العلم وأبقوا أنفسهم ، - طيب - أنتم الذين بقيتم إنما أنتم ذئاب إلا من رحم الله وقليلٌ ما هم ، أنتم ذئاب جهلة ما تعرفون كيف تتصرفون وكيف تتناولون مسائل العلم ، هؤلاء الذين يسمعون كلامكم ويحضرون دروسكم ماذا تقولون لهم ؟
أخشى أن تقرروا لهم عقائد الصوفية وعقائد الجهمية وعقائد المعتزلة والأشاعرة وأنتم لا تشعرون تظنون أنفسكم أنكم تقررون المسائل السلفية ، والله وقع هذا ، والله وقع هذا من بعض السلفيين للأسف

 محاضرة من فقه حديث - ما ذئبان جائعان
 معهد الميراث النبوي

Cheikh Ahmad Ibn 'Umar Bâzmoul - الشيخ أحمد بن عمر بازمول

Partager cet article

Ô Allâh, nous implorons Ta mansuétude à l'égard des peuples et des contrées !

Publié le par 3ilm.char3i

Ô Allâh, nous implorons Ta mansuétude à l'égard des peuples et des contrées !

Celui que l'alcool des fitan (séditions) a enivré ne recouvre pas ses esprits.

 

Plutôt, il perçoit la dévastation comme étant de la civilisation, l'embrasement des pays comme étant une flamme d'illumination, et le flot du sang comme étant un printemps et des fleurs.

 

Ô Allâh, nous implorons Ta mansuétude à l'égard des peuples et des contrées.

 

Sur le compte Twitter de Cheikh - @D_ghaith

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

من أسكرته خمرة الفتن لا يفيق، بل يرى الخراب حضارة، وحريق البلاد شعلة إضاءة، وجريان الدماء ربيع وورود

اللهم لطفك بالعباد والبلاد

Cheikh Mohammed Ibn Ghayth - الشيخ محمد بن غيث

Partager cet article

Qui sont les moufaridouns ?

Publié le par 3ilm.char3i

Qui sont les moufaridouns ?

D'après Abou Houreira رضي الله عنه, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"«Les moufaridouns ont dépassés les autres».

Les compagnons ont dit : Ô Messager d'Allâh, qui sont les moufaridouns ?

Le Prophète (que la prière d'Allâh et Son salut soient sur lui) a dit : «Ceux qui font beaucoup de dhikr, hommes et femmes»."

(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°2676)
 

 Publié par 3ilmchar3i.net

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم

سبق المفردون
قالوا : وما المفردون ؟ يا رسول الله
قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : الذاكرون الله كثيرا والذاكرات

(رواه مسلم في صحيحه رقم ٢٦٧٦)

 

Partager cet article

Séries de leçons d'apprentissage de la croyance authentique pour les petits enfants

Publié le par 3ilm.char3i

Séries de leçons d'apprentissage de la croyance authentique pour les petits enfants

Supervisé par Cheikh 'Abd-AtTawab al Jamali Al-joudah (Recommandé par Cheikh 'Abd Alwahab al Bana , Cheikh Tal'عat Zahran et Cheikh 'Ābdelhadi al Djazairi حفظهم الله)

 

Sur la chaîne Telegram :

 

https://t.me/Aqeedah2018

 

Sur la chaîne Youtube :

 

https://www.youtube.com/channel/UCbrNXlLjZCn_qkCUE0ybsNQ

Partager cet article

Conseil au peuple algérien ! (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

Conseil au peuple algérien ! (audio)

C'est pour cela que j'alerte d'une chose, à savoir : la tentative de faire tomber les salafis durant ces jours-ci, et durant les années passées, ne fut que dans le but de renverser les détenteurs du pouvoir, et afin de permettre le succès de l'automne arabe comme on l'appelle, ou plutôt hébraïque, c'est sa description exacte. 

 

Donc - qu'Allâh vous bénisse - à partir de là, j'adresse mon conseil à mes frères et nos proches en Algérie, ainsi qu'à quiconque m'entend parmi nos frères en Algérie, qu'ils craignent Allâh عز وجل, et qu'ils sachent qu'il n'existe aucune chose se nommant manifestations pacifiques, ni de protestations pacifiques.

 

Et il n'est pas permis de se soulever contre les détenteurs du commandement, et il n'est pas permis de contester le détenteur du pouvoir.

 

Il est obligatoire de patienter jusqu'à ce qu'Allâh parachève un ordre qui devra être exécuté. 

 

Assez ô peuple d'Algérie des tueries, morts, et égorgements ! 

 

Les français vous ont certes harassés, puis Allâh vous a accordés le victoire contre eux.

 

Ensuite, les maquisards parmi les terroristes khawâridj vous ont exténués, puis Allâh vous a accordés la victoire contre eux. 

 

Puis à présent vous-mêmes, par ces actions si vous sortez dans des manifestations, des grèves, des sit-ins, et dans des choses similaires, alors vous vous attirez vous-mêmes, et vous conduisez la communauté vers une fitna violente dont Allâh est Le plus savant de son aboutissement. 

 

Elle aboutira à l'effusion de sang, elle aboutira au meurtre, elle aboutira au vol et pillage, elle aboutira à l'attentat à l'honneur, elle aboutira à l'accès au pouvoir des adeptes du mal et de la corruption. 

 

Alors méfiez-vous !

 

Prenez garde aux fitan !

 

Faites attention !

 

Le bien-heureux, comme l'a dit le Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

"Certes le bien-heureux est assurément celui qui a été préservé des troubles".

 

Éloignez-vous donc des troubles - qu'Allâh vous bénisse - empêchez votre sang de couler, et patientez. 

 

Par Allâh !

 

Certes, ceux qui se sont révoltés contre leurs détenteurs du pouvoir, vivent aujourd'hui sous les explosions, sous la peur et la panique, sous les campements, et sous la domination des ennemis.

 

Par Allâh ils n'ont concrétisé aucune victoire !

 

Par Allâh ils n'ont réalisé aucun bien !

 

Par Allâh, dans la mesure où le mal qu'il y a, et qui découla de leur agissement, est bien pire que le mal qu'ils pensaient pouvoir éliminer. 

 

On ne connaît donc aucun clan s'étant révolté contre le dirigeant, pour qui la sécurité et l'affaire se soient stabilisées, ni même pour qui la situation se soit rectifiée après cela.

 

Et comment leur situation pourrait-elle se rectifier alors qu'ils contreviennent aux sunan attestées rapportées du Prophète صلى الله عليه وسلم, et ils contreviennent à l'ordre d'Allâh عز وجل, ordonnant la patience, l'écoute et l'obéissance aux détenteurs du pouvoir, en dehors de la désobéissance à Allâh. 

 

Ceux qui soutiennent en effet ces gens-là, et même certaines associations qui leur portent secours, sont un groupe de ceux qui se trouvent à Medine, qui sèment la corruption sur terre, et qui ne réforment pas.

 

Ils ont soutenu les manifestations, et cela est une preuve qu'ils ont une main dans le printemps hébraïque, ou l'automne hébraïque, et ce qui s'y assimile, dans lequel il n'y a que la corruption.

 

Et ils ont un lien avec cela.

 

Alors attention !

 

Attention mes frères en Algérie.

 

Qu'Allâh vous bénisse !

 

Je demande à Allâh عز وجل d'apaiser les troubles, de rectifier nos situations, ainsi que les vôtres, de vous préserver de l'effusion de sang, de la peur, du meurtre, et de vous accorder la victoire contre celui qui veut diviser votre parole, et disperser votre union. 

 

Dans la série "Jusqu'à quand !" - 27 djoumâdâ al-akhira 1440h/4 mars 2019

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

 ولذلك أنا أنبه على أمر وهو أن محاولة إسقاط السلفيين في هذه الأيام وخلال السنوات الماضية هو إنما مُحاولةٌ لإسقاط ولاة الأمر ولإنجاح الخريف العربي كما يسمى أو العبري كما هو وصفه الدقيق

 فبارك الله فيكم ومن هنا أوجه نصيحتي لإخواني في الجزائر وأهالينا في الجزائر وكل من يسمعني من إخواننا في الجزائر أن يتقوا الله - عز وجل - وأن يعلموا أنه لا يوجد شيء اسمه مظاهرات سلمية ولا احتجاجات سلمية ولا يجوز الخروج على ولاة الأمر ولا يجوز مُنازعة وليِّ الأمر والواجب الصبر حتى يقضيَّ الله أمرًا كان مفعولا

كفاكم يا أهل الجزائر قتلًا وموتًا وتذبيحًا فقد أنهككم الفرنسيون ثم نصركم الله عليهم

ثم أنهككم أهل الجبال من الإرهابيين الخوارج ثم نصركم الله عليهم

 ثم الآن أنتم بهذه الفِعلة لو خرجتم في مظاهرات وفي إضرابات وفي اعتصامات وفي مثل هذه الأمور فإنما تجرون أنفسكم وتقودون الأمة لفتنةٍ هوجاء الله أعلم بماذا تنتهي ؛تنتهي بإراقة الدماء تنتهي بالقتل تنتهي بالسرقة والنهب تنتهي بالاعتداء على الأعراض تنتهي بتولي أهل الشر والفساد

 فإياكم إياكم و الفتن احذروا إن السعيد كما قال النبي صلى الله عليه وسلم

( إنَّ السَّعيدَ لَمَنْ جُنِّبَ الفِتَن َ)

فتجنبوا الفتن - بارك الله فيكم - واحقِنوا دمائكم واصبروا

فوالله إن الذين خرجوا على ولاة أمرهم يعيشون اليوم تحت التفجيرات وتحت الخوف والذعر وتحت المخيمات وتحت تسلُّط الأعداء ، والله ما حققوا نصرا ، والله ما حققوا خيرا والله لما كان وترتب من عملهم شرٌّ أشر من الشر الذي كانوا يظنون أنهم يزيلوه

فلا يُعرف بطائفةٍ خرجت على الحاكم أنه استقر لها الأمن والأمر ولا أنه صلح حالهم بعد ذلك ؛ وكيف يصلح حالهم وهم يخالفون السنن الثابتة عن النبي – صلى الله عليه وسلم – ويخالفون أمر الله – عز وجل - بالصبر والسمع والطاعة لولاة الأمر في غير معصية الله

وإن الذين يؤيدونهم هؤلاء حتى بعضُ الجمعيات الذين ينصرونهم الجماعة الذين في المدينة ؛ يفسدون في الأرض ولا يصلحون أيّدوا المظاهرات وهذا دليل على أن لهم يدًا في الربيع العبري أو الخريف العبري و نحو ذلك الذي ما فيه إلا الفساد ولهم علاقة بذلك ، فالحذر الحذر إخواني في الجزائر - بارك الله فيكم - وأسأل الله - عز وجل - أن يخمد الفتن وأن يصلح أحوالنا وأحوالكم وأن يجنبكم الدماء والخوف والقتل وأن ينصركم على من أراد أن يُفرِّق كلمتكم ويشتت شملكم

 المصدر : ضمن سلسلة إلــــــــــى متـــــــى 
بتاريخ  الإثنين 27  جمادى الآخرة 1440هـ  ‌الموافق: لـ 4  مارس2019م

Cheikh Ahmad Ibn 'Umar Bâzmoul - الشيخ أحمد بن عمر بازمول

Partager cet article

Réciter à voix haute ou basse durant le witr et qiyâm leyl ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

Réciter à voix haute ou basse durant le witr et qiyâm leyl ? (audio)

Question : 

 

Est-il correct d'élever la voix lors de la récitation d'al-fâtiha et de la sourat qui la suit, durant la prière d'al-witr ? 

 

Réponse :

 

La sunna est d'élever la voix.

 

La sunna durant la prière nocturne, est d'élever la voix, concernant le witr et autre, la sunna est d'élever la voix.

 

Et quiconque récite à voix basse, il n'y a pas de mal.

 

Et s'il récite à voix haute durant le witr, durant sa prière nocturne, cela est meilleur.

 

Tout comme on récite à voix haute durant la première et deuxième (rak3a) de l'3ichâ', et durant la première et deuxième de maghreb.

 

Tout cela est sunna et légiféré.

 

Le Prophète عليه الصلاة والسلام et les compagnons récitaient à voix haute.

 

Il n'y a aucun mal à cela.

 

Mais la récitation à voix haute ne doit causer du tort à personne.

 

S'il y a autour de lui des prieurs, ou des gens qui dorment, qu'il ne leur cause pas du tort.

 

Mais plutôt qu'il récite d'une voix haute ne nuisant à personne.

 

Si réciter à voix basse permet à son cœur plus d'humilité et est plus propice à l'impacter par sa récitation, alors il récite à voix basse.

 

Et si réciter à voix haute permet à son cœur plus d'humilité et lui est plus bénéfique, alors il récite à voix haute. 

 

Quoi qu'il en soit, réciter à voix haute est légiféré, et réciter à voix basse est permis.

 

Mais à condition qu'il ne nuise à personne dans la récitation à voix haute.

 

Naam. 

 

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

السؤال : أيضًا يقول: هل يصح أن يجهر بقراءة الفاتحة، وسورة بعدها في صلاة الوتر؟ 

الجواب : السنة الجهر، السنة في صلاة الليل الجهر، في الوتر وغيره، السنة الجهر، ومن أسر فلا حرج، فإذا جهر في الوتر، في تهجده بالليل، كان ذلك أفضل، كما يجهر في الأولى والثانية في العشاء، في الأولى والثانية من المغرب، كل هذا مسنون مشروع، وإذا تهجد بالليل، كان النبي يجهر عليه الصلاة والسلام، وكان الصحابة يجهرون، فلا حرج في ذلك، لكن يكون جهرًا لا يؤذي أحدًا، إذا كان حوله مصلون، أو حوله نيام، لا يؤذيهم، بل يجهر جهرًا لا يؤذي أحدًا، وإذا كان سره أخشع لقلبه، وأقرب إلى تأثره بقراءته؛ أسر، وإذا كان جهره أخشع لقلبه، وأنفع له؛ جهر، وبكل حال فالجهر مشروع، والسر جائز، ولكن بشرط أن لا يؤذي أحدًا في الجهر. نعم

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

Remédier à la dureté du cœur (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

Remédier à la dureté du cœur (audio)

Question :

 

Si l'individu a une dureté dans son cœur, quelles sont les choses permettant d'attendrir le cœur ?

 

Réponse :

 

Il n'y a pas meilleur ni plus impératif que le noble Qur'ân.

 

Il est ce qui attendrit les cœurs.

 

Allâh جل وعلا a dit (traduction rapprochée) :

 

"ceux qui ont cru, et dont les cœurs se tranquillisent à l'évocation d'Allâh ». Certes, c'est par l'évocation d'Allâh que les cœurs se tranquillisent" (1)

 

Ce qui attendrit donc les cœurs, c'est le Qur'ân, celui que si Allâh l'avait fait descendre  (traduction rapprochée) :

 

"sur une montagne, tu l'aurais vu s'humilier et se fendre par crainte d'Allâh" (2)

 

Et de même concernant la fréquentation des vertueux, l'écoute du Qur'ân, l'écoute d'exhortations et de rappels, cela fait partie de ce qui attendrit les cœurs.

 

Ndlt :
(1) Ar-Ra3d, v28
(2) Al-Hashr, v21

 

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

السؤال : اذا كان الانسان عنده قسوة في قلبه.. فأي الأمور التي تلين من قسوة القلب؟

الاحابة : الجواب: لا أحسن ولا ألزم من القرآن الكريم هو الذي يلين القلوب قال الله جل وعلا

الَّذِينَ آمَنُوا وَتَطْمَئِنُّ قُلُوبُهُمْ بِذِكْرِ اللَّهِ أَلا بِذِكْرِ اللَّهِ تَطْمَئِنُّ الْقُلُوبُ

فالذي يلين القلوب هو القرآن الذي لو أنزله الله

عَلَى جَبَلٍ لَرَأَيْتَهُ خَاشِعاً مُتَصَدِّعاً مِنْ خَشْيَةِ اللَّهِ

، وكذلك مجالسة الصالحين والاستماع للقرآن والاستماع للوعظ والتذكير هذا مما يلين القلوب

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié dans Rappels - تذكر

Partager cet article

Le jugement de poser le Coran sur le sol

Publié le par 3ilm.char3i

Le jugement de poser le Coran sur le sol

Question :

 

Quel est le jugement de poser le noble qur'an sur le sol que ce soit pour une courte ou longue durée ?

 

Et est-il obligatoire de le placer à un endroit surélevé d'au minimum un empan par rapport au sol ?

 

Réponse :

 

Le poser à un endroit surélevé est meilleur ; à l'instar de la chaise, de l'étagère murale ou d'une autre chose semblable à cela parmi ce qui le rehaussera par rapport au sol.

 

Et si elle (la personne) l'a posé à même le sol par nécessité et non pas par mépris, et sur une terre pure, il n'y aura alors pas de mal in châa Allâh ; à l'exemple du cas où elle prierait sans avoir à sa proximité un endroit surélevé, ou du cas où elle effectuerait une prosternation de récitation : je ne vois pas de mal en cela. 

 

Il est cependant plus prudent de le poser sur une chaise, un oreiller ou une autre chose semblable à cela, ou (même) sur une étagère.

 

En effet, il a été rapporté que, lorsque les Juifs avaient renié la lapidation, le Prophète صلى الله عليه وسلم avait réclamé la Thora et une chaise sur laquelle fut posée la Thora.

 

Il صلى الله عليه وسلم ordonna de feuilleter la Thora jusqu'à ce qu'ils trouvèrent le verset prouvant (l'existence de) la lapidation et, donc, le mensonge des Juifs. 

 

Par conséquent, si poser la Thora sur une chaise est légiféré pour ce qu'elle contient comme paroles d'Allâh, alors le qur'an est plus à même d'être placé sur une chaise car il a plus de mérite que la Thora. 

 

En conclusion : Poser le qur'an à un endroit surélevé, à l'instar d'une chaise, d'un bicht [1] - rassemblé et enroulé sur lequel il serait placé, d'une étagère ou d'un renfoncement mural, est meilleur ; et c'est ce qui est convenable.

 

Il y a (certes) par cela une élévation et un anoblissement du qur'an, et un respect de la parole d'Allâh.

 

Et nous ne connaissons pas de preuves interdisant le fait de poser le qur'an sur un sol pur et bon en cas de besoin. 

 

[1] : vêtement, semblable à une cape, porté par les hommes. 

 

Majmou3 al fatâwâ, 9/288. 

 Traduit et publié par l'équipe al Miirath - @al_miirath

س : ما حكم وضع القرآن الكريم على الأرض لفترة قصيرة أو طويلة، وهل يجب وضعه في مكان مرتقع عن الأرض بمقدار شبر على الأقل؟

ج : وضعه على محل مرتفع أفضل مثل الكرسي أو الرف في الجدار ونحو ذلك مما يكون مرفوعا به عن الأرض وإن وضعه على الأرض للحاجة لا لقصد الامتهان على أرض طاهرة بسبب الحاجة لذلك ككونه يصلي وليس عنده محل مرتفع أو أراد السجود للتلاوة فلا حرج في ذلك إن شاء الله ولا أعلم بأسا في ذلك، لكنه إذا وضعه على كرسي أو على وسادة ونحو ذلك أو في رف كان ذلك أحوط، فقد ثبت عنه صلى الله عليه وسلم عندما طلب التوراة لمراجعتها بسبب إنكار اليهود حد الرجم طلب التوراة وطلب كرسيا ووضعت التوراة عليه وأمر من يراجع التوراة حتى وجدوا الآية الدالة على الرجم وعلى كذب اليهود، فإذا كانت التوراة يشرع وضعها على كرسي لما فيها من كلام الله سبحانه فالقرآن أولى بأن يوضع على الكرسي لأنه أفضل من التوراة.
والخلاصة: أن وضع القرآن على محل مرتفع ككرسي، أو بشت مجموع ملفوف يوضع فوقه، أو رف في جدار أو فرجة هو الأولى والذي ينبغي، وفيه رفع للقرآن وتعظيم له واحترام لكلام الله، ولا نعلم دليلا يمنع من وضع القرآن فوق الأرض الطاهرة الطيبة عند الحاجة لذلك

مجموع فتاوى الشيخ ابن باز رحمه الله ج٩ ص٢٨٨

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Si seulement je n'avais pas pris untel pour ami ! (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

Si seulement je n'avais pas pris untel pour ami ! (audio)

وَيَوۡمَ يَعَضُّ ٱلظَّالِمُ عَلَىٰ يَدَيۡهِ يَقُولُ يَـٰلَيۡتَنِى ٱتَّخَذۡتُ مَعَ ٱلرَّسُولِ سَبِيلاً۬ (٢٧

 يَـٰوَيۡلَتَىٰ لَيۡتَنِى لَمۡ أَتَّخِذۡ فُلَانًا خَلِيلاً۬ (٢٨

 لَّقَدۡ أَضَلَّنِى عَنِ ٱلذِّڪۡرِ بَعۡدَ إِذۡ جَآءَنِى‌ۗ وَڪَانَ ٱلشَّيۡطَـٰنُ لِلۡإِنسَـٰنِ خَذُولاً۬ (٢٩

سُوۡرَةُ الفُرقان

 

(traduction rapprochée)

 

"Le jour où l'injuste se mordra les deux mains et dira: «[Hélas pour moi!] Si seulement j'avais suivi chemin avec le Messager!... * Malheur à moi! Hélas! Si seulement je n'avais pas pris «un tel» pour ami!... * Il m'a, en effet, égaré loin du rappel [le Coran], après qu'il me soit parvenu». Et le Diable déserte l'homme (après l'avoir tenté)." (sourate Al-Furqân versets 27 à 29)

Le vil camarade, le mauvais ami et compagnon, est un fléau et une calamité pour celui qui le fréquente.

 

Et l'individu regrettera amèrement le Jour de la Résurrection d'avoir côtoyé ces mauvaises fréquentations et vils compagnons.

 

Et autrefois, le mauvais compagnon était un camarade que tu voyais en personne en face de toi, il te tenait compagnie, discutait avec toi et t'attirait vers ce qu'il avait.

 

Tandis que de nos jours, nous constatons une chose nouvelle qui n'existait pas dans l'histoire antérieure de l'humanité : la fréquentation des appareils modernes.

 

Cette compagnie n'existait pas auparavant. 

 

Ô combien de gens regretteront d'avoir eu pour compagnie ces appareils et de les avoir côtoyés !

 

J'entends par là : ceux à qui la réussite n'a pas été accordée d'utiliser ces appareils dans le bien et l'intérêt et qui se sont mis, à travers ces derniers, à consulter les sites du mal, de la dépravation, de la vilenie, de la turpitude, des passions illicites et des débauches.

 

Et ils contiennent des vallées et des dédales fort périlleux par lesquels ont péri maintes et maintes gens.

 

Certaines personnes ont apostasié, certaines ont dévié dans leur croyance, leur conduite, leur moralité, leur interaction, à cause de la compagnie de cet appareil et leur assiduité à regarder et écouter ce qu'elles renferment comme mal et corruption.

 

Quant à celui à qui Allâh a accordé la réussite de l'employer dans le bien, alors il s'agit là d'une grâce d'Allâh.

 

Il s'agit d'un bienfait dont Allâh l'a gratifié, que d'avoir préservé sa vue, son ouïe et son esprit du fait qu'y adhère un quelconque mal contenu dans ces appareils qui en comportent beaucoup.

 

J'implore Allâh en cette heure bénie par Ses plus beaux noms et Ses attributs les plus éminents, Lui Allâh en dehors Duquel nulle divinité ne mérite d'être adorée, de me préserver ainsi que vous et nos descendances du mal et de la dépravation contenus dans ces appareils.

 

Car Il est certes, Celui qui entend bien l'invocation et le plus digne d'espérance. Il nous suffit assurément et est Notre meilleur garant.

 

"Malheur à moi ! Hélas ! Si seulement je n'avais pas pris «un tel» pour ami !... Il m'a, en effet, égaré loin du rappel [le Coran], après qu'il me soit parvenu»."

 

Je reviens une fois encore à la souffrance des coeurs infligée par ces appareils.

 

Combien diront cette parole : "Il m'a, en effet, égaré loin du rappel [le Coran], après qu'il me soit parvenu" ?

 

Combien ces appareils font-ils manquer de prières, d'obéissances, d'obligations, de devoirs, de droits considérable ?

 

Combien ont-ils fait périr de personnes et les ont détournées du rappel d'Allâh et les ont occupées dans des divertissements illicites, des distractions futiles et des attachements factices qui ont gravement nui aux gens ?

 

"Il m'a, en effet, égaré loin du rappel [le Coran], après qu'il me soit parvenu». Et le Diable déserte l'homme (après l'avoir tenté)."

 

Derrière tout cela, il y a Shaytân qu'Allâh nous en protège ainsi que nos descendances.

 

Il éloigne activement les gens et a trouvé dans ces appareils un grand objectif pour lui.

 

Et combien a-t-il détourné par leur biais de créatures de la religion d'Allâh et les en a écartées ?

 

[... ndt : Passage non traduit mais résumé :

Cheikh explique que dans le verset, l'ami en question n'a pas été désigné nommément pour englober les personnalités diverses et variées susceptibles d'être suivies.

$Puis il reprend :]

 

Et est inclus dans "untel"... ? Finissez (la phrase) [ndt : shaykh s'adresse aux étudiants présents].

 

Les appareils !

 

Tout particulièrement les portes du mal qu'ils renferment.

 

Sharh ar-risâlah at-tabûkiyyah - شرح الرسالة التبوكية - Cours 7 - 15e min env.

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article