Les jeunes de cette époque ont besoin de votre clémence ô gens de bien (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

Les jeunes de cette époque ont besoin de votre clémence ô gens de bien (audio-vidéo)

Hadîth :

 

"Un jeune homme est venu voir le Prophète صلى الله عليه وسلم et lui dit : "Permets-moi la fornication." 

Les gens se sont alors retournés et lui ont crié dessus.

Le Prophète صلى الله عليه وسلم lui dit : "Approche", il s’approcha, puis il lui dit : "Assieds-toi".

Puis il lui dit : "Voudrais-tu cela pour ta mère ?"

Il dit : "Non, par Allâh qui accepterait cela pour sa mère."

Il dit : "Voudrais-tu cela pour ta fille ?"

Il dit : "Non, par Allâh qui accepterait cela pour sa fille."

Il dit : "Voudrais-tu cela pour ta sœur ?"

Il dit : "Non, par Allâh qui accepterait cela pour sa sœur."

Il dit : "Voudrais-tu cela pour ta tante maternelle ?"

Il dit : "Non, par Allâh qui accepterait cela pour sa tante maternelle."

Il dit : "Voudrais-tu cela pour ta tante paternelle ?"

Il dit : "Von, par Allâh qui accepterait cela pour sa tante paternelle."

Puis le Prophète صلى الله عليه وسلم posa sa main sur lui et dit : "Ô Allâh, pardonne son péché, purifie son cœur et préserve son sexe". 

Abu Umama dit : Après cela, ce jeune ne se détournait plus."

Cheikh AbderRazzâq Al Abbâd :

 

Puis, le loyal conseilleur صلى الله عليه وسلم, envoyé comme miséricorde à l’univers, posa sa main sur la poitrine de ce jeune homme et dit :

 

اللَّهُمَّ اغْفِرْ ذَنْبَهُ ، وَطَهِّرْ قَلْبَهُ ، وَحَصِّنْ فَرْجَهُ

 

"Ô Allâh, pardonne son péché, purifie son cœur et préserve son sexe". 

 

Voici trois invocations, notez les, apprenez les, accordez leur grand intérêt :

 

"Ô Allâh, pardonne son péché, purifie son cœur et préserve son sexe". 

 

Je dis de les noter et de les mémoriser car les jeunes d’aujourd’hui sont dans une époque de tentation. 

 

Je ne pense pas que ce jeune homme qui était à l’époque du Prophète صلى الله عليه وسلم se soit trouvé face à des tentations similaires à celles que les jeunes rencontrent en cette époque.

 

C’est pourquoi, le jeune a besoin en cette époque que les gens de bien soient miséricordieux à son égard, qu’ils soient bienveillants, qu’ils soient compatissants envers lui, qu’ils invoquent sincèrement en sa faveur, une invocation émanant du cœur, l’invocation du père envers son enfant est exaucée, l’invocation de la mère envers son enfant est exaucée.

 

Qu’un père ne dise pas contre son enfant : "Qu’Allâh l’avilisse ou qu’Allâh l’enlaidisse ou qu’Allâh le maudisse".

 

Qu’il n’aide pas satan contre son enfant.

 

Les jeunes ont besoin de clémence, celle du père, de la mère, des proches, des camarades, des amis.

 

Les jeunes ont besoin de ces invocations sincères, émanant de cœurs sincères, espérant ce qu’il y a auprès d’Allâh سبحانه وتعالى :

 

"pardonne son péché, purifie son cœur et préserve son sexe". 

 

Ce jeune, à l’époque du Prophète صلى الله عليه وسلم, suite à ce conseil, à cette clémence, à cette invocation émanant de lui صلى الله عليه وسلم, se releva et il n’avait plus rien dans son cœur.

 

Le désir avait disparu de son cœur.

 

Il se releva et il se trouvait plus dans son cœur la moindre envie pour cette chose à laquelle les cœurs s’accrochent et pour laquelle grande est la fascination.

 

Il se releva n’ayant plus rien dans son cœur.

 

Trois choses que sont la clémence, la bonne façon de prodiguer le conseil et la sincérité dans l’invocation, et dont les fruits sont vraiment grandioses.

 

Par Allâh, les jeunes ont besoin de personnes qui soient douces avec eux, qui soient sincères dans les invocations faites pour eux, qui soient bonnes dans la manière de leur prodiguer le conseil et de les éclairer, qui n’aident pas satan contre eux.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم, dans un cas similaire, avait dit : "N’aidez pas satan contre votre frère", lorsqu’il avait été dit : "qu’Allâh l’avilisse, qu’Allâh le maudisse".

 

Il avait dit : "N’aidez pas satan contre votre frère" : il avait orienté vers le fait de dire "qu’Allâh te fasse miséricorde, qu’Allâh te pardonne".

 

Il avait orienté vers le fait d’invoquer pour lui.

 

En conclusion, ces sens que le Prophète صلى الله عليه وسلم a largement exposés, poussent le cœur à se réveiller.

 

"Voudrais-tu cela pour ta mère. Voudrais-tu cela pour ta fille ? Voudrais-tu cela pour ta sœur ?" etc, cela éveille fortement le cœur.

 

Si l’éclaircissement est accompagné d’un conseil prodigué de la bonne manière, d’une invocation sincère à Allâh سبحانه وتعالى alors des fruits sensationnels et bénis en émergeront.

 

La réussite, la droiture des cœurs et la purification de l’âme sont entre les mains d’Allâh سبحانه وتعالى, Il سبحانه وتعالى guide qui Il veut vers un chemin droit.

 

Traduit et publié par cerclesciences.fr

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

Déclarer la rupture des liens de parenté... ?! (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

Déclarer la rupture des liens de parenté... ?! (audio)

Il est stupéfiant de voir une fratrie, des frères et soeurs, dont les parents représentaient la colonne vertébrale assurant la cohésion de cette famille et un socle inébranlable auprès duquel les enfants se réfugiaient ;

Dès l'instant où le père ou la mère décède, les voir se quereller impudemment, élever l'étendard de satan, déclarer la rupture des liens de parenté, se combattre, éprouver de l'animosité les uns envers les autres, se jalouser, peut-être même pour les vanités de ce bas-monde... 

 

Par Allâh, comme c'est étonnant alors que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"La forme de bienfaisance la plus éminente est que la personne entretienne les liens avec ceux que son père affectionne."

 

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh 'Aziz Ibn Farhan Al-Anazi - الشيخ عزيز بن فرحان العنزي

Publié dans Famille - أهل

Partager cet article

Il me vient à l'idée de ne plus fréquenter les gens... Qu'en penses-tu ?

Publié le par 3ilm.char3i

Il me vient à l'idée de ne plus fréquenter les gens... Qu'en penses-tu ?

lbn Abî Dunya a rapporté d‘après ‘Abd Al-Wahhâb ben Al-Ward qui a dit :

 

Un homme vint trouver Wahb ben Mounabbih et dit :

 

"Il me vient à l'idée de ne plus fréquenter les gens. Qu'en penses-tu ?"

 

"N'agis pas ainsi. Les gens ne peuvent pas se passer de toi et tu ne peux pas te passer d'eux.

Tu as besoin d'eux et ils ont besoin de toi.

Cependant, sois parmi eux sourd et entendant, aveugle et voyant, silencieux et disert".

 

La finesse dans les rapports avec les gens (Page 21)

Traduit par عبد المالك الحامدي - @abouimrane7

 Publié par 3ilmchar3i.net

  عن الوهاب بن الورد ، قال : جاء رجل إلى وهب بن منبه فقال

إني قد حدثت نفسي أن لا أخالط الناس ، فما ترى ؟

قال : لا تفعل ; إنه لا بد لك من الناس ، ولا بد لهم منك ، ولهم إليك حوائج ولك نحوها ; ولكن كن فيهم أصم سميعا ، أعمى بصيرا ، سكوتا نطوقا

مداراة الناس

Ibn Abî Dunya - عبد الله محمد عبيد البغدادي أبو بكر ابن أبي الدنيا

Partager cet article

C’est vers Allâh que tu te diriges, que ce soit aujourd’hui ou demain (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

C’est vers Allâh que tu te diriges, que ce soit aujourd’hui ou demain (audio-vidéo)

C’est vers Allâh que toi, tu te diriges.

 

Que ce soit aujourd’hui ou demain.

 

Tu descendras dans ta tombe.

 

Dès que tu y descendras, les anges se présenteront à toi et ils t’interrogeront.

 

Quelles réponses as-tu donc préparées ?

 

Tu dois te soucier de cette affaire, vivre dessus, mourir dessus, t’y attacher.

 

Et c’est une affaire aisée pour celui à qui Allâh la facilite.

 

Il s’agit d’une affaire très importante.

 

Nous devons nous tous, tous les musulmans doivent se préoccuper de cette croyance et se la recommander les uns les autres, l’inculquer à leurs enfants, à leurs petits enfants ou aux enfants des musulmans.


Traduit et publié par la chaîne Telegram Cercle des Sciences - t.me/Cercle_des_Sciences

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

L’interdiction de jurer en utilisant les expressions : «حق الله - haqq Allâh» et «حق ربي - haqq Rabbî» (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

L’interdiction de jurer en utilisant les expressions : «حق الله - haqq Allâh» et «حق ربي - haqq Rabbî» (audio)

Question :

 

Quel est le jugement relatif au fait de jurer en ces termes, c’est-à-dire en disant : "بحق الله - bi haqqillâh" (par le droit d’Allâh) ?

 

Est-ce que cette manière de jurer revient à attribuer un associé à Allâh même si celui qui en est à l’origine ne vise pas cela ?

 

Réponse :

 

Qu’il ne jure pas par le droit d’Allâh (بحق الله - bi haqqillâh).

 

Qu’il jure plutôt par Allâh en disant :

 

- Par Allâh (والله - wallâh),

- par La Puissance d’Allâh (وعزة الله - wa ʿizzatillâh),

- par l’Infini et Très Miséricordieux (والرحمن الرحيم - wa El-Raḥmên El-Raḥîm),

- par L’infini Puissant (والقادر على كل شيء - wa El Qâdir ʿalâ kulli chay'),

- par Le Seigneur Souverain des mondes (ورب العالمين - wa Rabb el ʿâlamîn),

- ou par Celui entre Les Mains de qui est mon âme (والذي نفسي بيده - walladhî nafsî bi yadih).

 

Par contre, on ne jure pas par le droit d’Allâh, car le droit qu’Allâh a sur nous est de Le vénérer et de Lui obéir.

 

Or, cette vénération et cette obéissance relèvent de nos actes, c’est-à-dire des actes des créatures.

 

Le droit qu’Allâh a sur nous est que nous L’adorions exclusivement, que nous Lui obéissions et que nous Le vénérions ; or tout cela relève de nos actes et nos actes sont créés.

 

Jurer par le droit d’Allâh revient à jurer par Ses créatures, c’est pour cela que c’est incorrect.

 

Jurer ne doit se faire que par Allâh Seul, ou par Ses Noms et Attributs.

 

Sur le site officiel de Cheikh

Traduit par ʿAbd El-Rahmên Colo

Publié par la chaîne Telegram Cours et exhortations - @cours_exhortations

حكم الحلف بحق الله

السؤال : ما حكم الحلف بهذا اللفظ أي بحق الله هل هذا الحلف يعتبر شركًا بالله ولو لم يقصده؟

الجواب : لا، لا يحلف بحق الله، يحلف بالله والله، بعزة الله والرحمن الرحيم والقادر على كل شيء ورب العالمين والذي نفسي بيده

ولا يحلف بحق الله لأن حق الله علينا تعظيمه وطاعته وتعظيمه وطاعته من أفعالنا من أفعال المخلوقين حقه علينا توحيده وطاعته وتعظيمه وتوحيدنا له وتعظيمنا له وطاعته من أفعالنا وأفعالنا مخلوقة، ومعناه الحلف بمخلوقاته فلا يصح؛ الحلف لا يكون إلا بالله وحده أو بأسمائه وصفاته جل وعلا

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

La distance que doit obligatoirement respecter celui qui désire passer devant celui qui prie (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

La distance que doit obligatoirement respecter celui qui désire passer devant celui qui prie (audio)

Question :

 

Quelle est la distance que doit obligatoirement respecter celui qui désire passer devant celui qui prie, afin qu'il ne soit pas considéré de ceux qui passent devant le prieur ?

 

Réponse :

 

Il y a deux situations dans lesquelles le prieur peut se trouver :

 

1- Soit il a mis une soutrah devant lui, il ne convient dans ce cas à personne de passer entre lui et sa soutrah.

 

2- Soit il n'en a pas mise.

 

Et la meilleure chose qui fut dite dans ce cas est qu'il estime plus ou moins 3 coudées au-delà des pieds du prieur.

 

Au-delà de trois coudées, passer ne lui causera aucun tort.

 

Et l'argument qu'ils avancèrent dans cela est que lorsque le prophète صلى الله عليه وسلم pria dans la ka'bah, il mis entre lui et le mur la distance de trois coudées.

 

Ils dirent : "ceci prouve que la soutrah se dépose à une distance de trois coudées."

 

Ceci concerne uniquement le cas de celui qui prie seul.

 

Quant à celui qui prie derrière l'imâm, rien ne coupe sa prière.

 

L'imâm est en effet une soutrah pour lui.

 

Le fidèle priant derrière l'imâm n'a pas besoin de soutrah.

 

Même si une femme, un âne ou un chien venait à passer devant lui, ceci n’interromprait pas sa prière. 

 

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah

Publié par L’islam c’est la sounnah et la sounnah c’est l’islam

قدر المسافة بين يدي المصلي والسترة

ما المسافة التي يجب على مَن يريد المرور من أمام شخصٍ يُصلي أن يتركها؛ ليكون بذلك خارجًا من المرور بين يدي المُصلي؟

الشيخ: المُصلي له حالان
أحدهما: أن يكون قد وضع سترةً، فليس لأحدٍ أن يمرَّ بينه وبين السُّترة
الثاني: أن يكون ما وضع سترةً، فأحسن ما قيل في هذا أنه يقدر بثلاثة أذرع من قدمه، فإذا كان فوق ثلاثة أذرع لم يضرّ المرور، واحتجُّوا على هذا بأنه ﷺ لما صلَّى في الكعبة جعل بينه وبين الجدار ثلاثة أذرع، بين قدمه والجدار ثلاثة أذرع، قالوا: هذا يدل على أنَّ السترة تكون بهذه المسافة
هذا كله في حقِّ مَن يُصلي وحده، أما الذي يُصلي خلف الإمام فلا يقطع صلاته شيء، فالإمام سترةٌ له، فالمأموم ليس بحاجةٍ إلى سترةٍ، ولو مرَّ بين يديه امرأةٌ أو حمارٌ أو كلبٌ أو غير ذلك لم يقطع صلاتَه

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article

«Alimlerin Sözleri» : Rappels islamiques en langue turque !

Publié le par 3ilm.char3i

«Alimlerin Sözleri» : Rappels islamiques en langue turque !

La page «Alimlerin Sözleri» est une page :

 

Qui propage des rappels islamiques en langue turque

qui suit la voie des pieux prédécesseurs.

 

C’est une ni’ma (bienfait) pour tout les turcs.

 

Propagez cette page bénéfique à tous les turcs autour de vous !

 

Cette page est supervisée par Cheikh Ibrahīm At-Turky حفظه الله qui est l’élève de Cheikh Muqbil رحمه الله.

«Alimlerin Sözleri» est actif sur Youtube, Telegram; Twitter et Facebook wAl hamdoulillâh. 

 

‎Youtube :

 

https://www.youtube.com/channel/UCoikSYH2DbOrHo4RvOyGxhA 

 

‎Telegram :

 

https://t.me/AlimlerinSozleri

 

‎Twitter : ⁦‪

 

https://twitter.com/AlimlerSozleri

 

‎Facebook : ⁦‪

 

https://www.facebook.com/Alimlerin-S%C3%B6zleri-654907738282796/

Markaz Hadis Ehli Kayseri

 

https://hadisehli-kayseri.com/

Partager cet article

Un voile sur une belle fin

Publié le par 3ilm.char3i

Un voile sur une belle fin

Les salafs craignaient que les péchés constituent un voile entre eux et la belle fin.

 

Al-dâ' wa al-dawâ' - page 391

Publié par 3ilmchar3i.net

خاف السلف من الذنوب أن تكون حجابا بينهم وبين الخاتمة بالحسنى

الداء والدواء ص ٣٩١

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Partager cet article

Ces gens-là considèrent la sunna comme étant innovation, et l'innovation comme étant sunna

Publié le par 3ilm.char3i

Ces gens-là considèrent la sunna comme étant innovation, et l'innovation comme étant sunna

C'est-à-dire que malheureusement, est-ce que notre religion serait devenue un jeu ?

 

Un coup il amène ci, un coup il amène ça, un coup il gagne, un coup il perd.

 

Qu'est-ce donc cela ô mes frères ?

 

C'est une calamité, un trouble, par Allâh !

 

C'est une impudence !

 

Et malheureusement, hélas !

 

De tels gens sont mis en avant, sont recommandés, on prend leur défense, et on dénigre les savants, il n'y a de divinités dignes d'adoration en dehors d'Allâh quant à ces dissensions répandues.

 

Tu vois les salafis être dénigrés :

 

Le Cheikh, l'érudit Ferkous est dénigré ! 

Le Cheikh, l'érudit Mohammad Bin Hadiy est dénigré ! 

Le Cheikh, l'érudit Abdelmadjîd Djom3a est dénigré ! 

 

Le cheikh, l'érudit untel, untel et untel est dénigré, et plusieurs et nombreuses choses ! 

 

Les mashaykh du Koweït : Cheikh Ahmad Subay3iy, Cheikh Mohammad Andjariy, Cheikh Adel Mansoûr, Cheikh Khaled AbdeRahmân ! 

 

Par Allâh !

 

Des mashaykh !

 

Si l'un d'entre eux était qualifié de savantissime, alors il le mériterait, car il est grand de par la sunna sur laquelle il est.

 

Ils dénigrent ces savants-là alors que, et toutes les louanges reviennent à Allâh, leurs paroles de vérité sont nombreuses et limpides, et ceux qui les dénigrent n'ont pu apporter d'erreurs à leur sujet.

 

Au contraire, ce qu'ils propagent comme erreurs provenant d'eux, sont dans la majorité des cas des exactitudes.

 

Mais ces gens-là considèrent la sunna comme étant innovation, puis ils sont vantés.

 

Ces gens-là, qui se trompent dans des sujets clairs, évidents, sont recommandés, présentés aux gens, et sont positionnés comme étant des référents.

 

Qu'est-ce donc que ce fléau !? 

 

Qu'est-ce donc que ce fléau ? 

 

On dénigre Cheikh Al-Abbâd - qu'Allâh تعالى le préserve - Cheikh Abdelmohssin Al-Abbâd, on le dénigre !! 

 

Qu'est-ce que cette calamité ?! 

 

Et Cheikh Mohammad Bâzmoûl aussi ! 

 

On dénigre Cheikh Sulaymân Rouhaylî ! Un dénigrement dissimulé ! 

 

Nous ne disons pas que le savant ne se trompe pas, il peut se tromper.

 

Mais ces savants-là sont mis en garde durant les assises occultes, secrètes.

 

On parle sur eux afin de les supplanter, alors qu'ils sont des gens de la sunna, des savants méritoires !

 

Qu'est-ce donc cette calamité ?

 

Pourquoi !?

 

Parce que ces gens-là, comme nous en a informés Ibn Mass3oûd - qu'Allâh l'agrée - ces gens-là considèrent la sunna comme étant innovation, et l'innovation comme étant sunna. 

 

Cheikh Muqbil - qu'Allâh lui fasse miséricorde - un des éminents étendards de la sunna, et un nabot vient l'assaillir et mettre en garde contre lui, ou le qualifie par des qualificatifs infectes ; Al-Albâniy un des éminents étendards de la sunna, et des sots viennent les dénigrer, ils dénigrent des grands savants, et ils défendent ces feinteurs de science.

 

Nous recherchons donc protection auprès d'Allâh, contre les dissensions apparentes et cachées. 

 

Extrait de la conférence : Explication du athâr d'Ibn Mass3oûd : "Comment seriez-vous si la fitna vous recouvrait..." (33'55")

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

الصارم المسلول على الحدادية المقنعة والفلول 

يعني للأسف هل هو يعني ديننا أصبح لعبة مرة نجيب كده ومره ينجيب كده ، مرة يصيب ومرة يخيب ماهذا يا إخواني هذا بلاء هذه فتنة والله ، هذه جرأة و للأسف وللأسف أن يصدر مثل هؤلاء وأن يزكوا وأن يدافع عنهم وأن يطعن في العلماء فلا إله إلا الله من فتنة شعواء تجد الطعن في السلفيين

الطعن في الشيخ العلامة فركوس
الطعن في الشيخ العلامة محمد بن هادي
الطعن في الشيخ العلامة عبد المجيد جمعة
الطعن في الشيخ العلامة فلان وفلان وفلان

عدة أشياء كثيرة مشايخ الكويت ؛ الشيخ أحمد السبيعي ، الشيخ محمد العنجري ، الشيخ عادل منصور ، الشيخ خالد عبد الرحمان
مشايخ والله ولو وُصف الواحد منهم بالعلامة لاستحق لأنه كبير بالسنة التي هو عليها يطعنون في هؤلاء و الحمد لله إصابتهم للحق كثيرة وواضحة وما استطاع من يطعن فيهم أن يأتي بأخطاء بل ما ينشرونه من خطإ عنهم غالبا ما تجده أنه صواب وإنما هؤلاء اعتبروا السنة بدعة ثم يُمدح هؤلاء الذين يخطؤون في مسائل واضحة ظاهرة ويزكون ويقدمون للناس ويجعلون مرجعا ما هذا البلاء
ما هذا البلاء يطعن في الشيخ العباد - حفظه الله تعالى - الشيخ عبد المحسن العباد يطعن فيه
ماهذا البلاء الشيخ محمد بازمول أيضا
يطعن فيه الشيخ سليمان الرحيلي

طعنا مبطنا نحن لا نقول لا يخطئ العالم ، قد يخطئ ولكن هؤلاء يحذر منهم في المجالس الخفية السرية هؤلاء يُتكلم فيهم إسقاطا لهم وهم أهل سنة و علماء فضلاء ما هذا البلاء لماذا ؟ لأن هؤلاء كما أخبر ابن مسعود - رضي الله عنه وأرضاه - هؤلاء يعتبرون السنة بدعة والبدعة سنة

 الشيخ مقبل - رحمه الله تعالى - علم من أعلام السنة ويأتي قزم و يحذر منه أو يصفه بأوصاف رذيئة ، الألباني علم من أعلام السنة ويأتي سفهاء ويطعنون فيهم علماء كبار يطعنون فيهم ، ويُدافعون عن هؤلاء المتعالمين فنعوذ بالله من الفتن ما ظهر منها وما بطن

من المحاضرة النافعة الماتعة : شرح أثر ابن مسعود : كيف بكم إذا ألبستكم الفتنة

Cheikh Ahmad Ibn 'Umar Bâzmoul - الشيخ أحمد بن عمر بازمول

Partager cet article

Glorifier Allâh ou implorer Son Pardon ?

Publié le par 3ilm.char3i

Glorifier Allâh ou implorer Son Pardon ?

On a demandé à Ibn Al-Jawzî :

 

"Est-il meilleur de faire at-tasbih (glorifier Allâh) ou al-istighfar (implorer le pardon d'Allâh) ?"

Il répondit : "Le vêtement sale a plus besoin de savon que de parfum."

 

Rapporté par Ibn Hajar dans Fath al-Bârî

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Imam Ibn Hadjar al-’Asqalânî -  الإمام ابن حجر العسقلاني

Partager cet article

Conseil et orientation mettant en garde contre les manifestations et les marches

Publié le par 3ilm.char3i

Conseil et orientation mettant en garde contre les manifestations et les marches

Au Nom d'Allâh, Le Tout-Miséricordieux, Le Très-Miséricordieux

 

Toute les Louanges appartiennent à Allâh qui a dit dans la Révélation explicite "Quand leur parvient une nouvelle rassurante ou alarmante, ils la diffusent. S’ils la rapportaient au Messager et aux détenteurs du commandement parmi eux, ceux d’entre eux qui cherchent à être éclairés, auraient appris la vérité." An-Nicê’ (Les Femmes), v. 83.

 

Et que la prière et le salut soient sur le Prophète de la guidée, qui a dit :

 

«Vous suivrez certes la voie de ceux qui étaient avant vous, de la manière la plus identique, au point que s’ils entreront dans le trou d’un lézard, vous les suivrez !»

(El Boukhârî, n° 732 ; et Mouslim, n° 2285).

 

Cela étant dit, partant de la parole de notre Prophète -sur lui la prière et le salut- :

 

«La religion, c’est le conseil.»

(Mouslim, n° 55),

 

nous estimons qu’il est utile d’adresser ce conseil pur à l’ensemble de nos frères, espérons qu’il leur soit profitable et leur fera éviter les troubles.

 

Et cela est en fait une obligation que notre religion nous incombe, celle-ci même qui recouvre la concrétisation de tous intérêts des gens, et dont fait tout justement partie la sécurité dans les pays.

 

De ce fait, il y a très certainement dans l’appel tendancieux de certains instigateurs aux manifestations et aux marches, qu’ils prétendent être pacifiques, une excitation des troubles, une division sûre de la Nation et une aubaine pour les ennemis qui nous guettent de s’y infiltrer. 

 

Or, il y a pourtant dans l’état de nos voisins et nos frères une leçon à prendre, pour ceux qui apprennent les leçons, parmi nos frères qui sont déchirés par ces dissensions (troubles) de toute part, puisse Allâh nous en préserver !

 

Et, les ennemis qui guettent notre Algérie ont tellement tenté par de malheureuses tentatives pour donner du feu à la mèche des séditions (dissensions) et parvenir à l’incendier ; mais, cela a été mis à l’échec par la Grâce et la Faveur d’Allâh -Tout-Puissant et Très-Haut- en premier, puis par les conseillers sincères qui ont accompli leur obligation à ce sujet, et par aussi la réaction favorable de l’ensemble de la Nation à leur action.

 

Et tel que nous l’avons déjà évoqué au début de ce conseil ou de ce communiqué : la Nation est vivement appelée à suivre son Prophète et à revenir à ses grands hommes dans ces affaires survenues, desquelles dépendent la destruction et la réforme des pays.

 

Au fait, les savants de l’islam ont stipulé que de telles méthodes (marches, manifestations), par lesquelles on proteste et réclame le changement, sont inventées et suivies par les ennemis de cette religion, quitte à ce qu’ils les nomment par de brillants noms ou à ce qu’ils les considèrent tels des moyens hautement civilisés, selon leurs présomptions bien entendu !

 

En effet, la conduite de notre Prophète -sur lui la prière et le salut- nous oblige de contrarier la conduite des autres parmi les juifs et les chrétiens, et de ne jamais se faire ressembler à eux ou de suivre leur méthode.

 

Car il est un fondement parmi les fondements des Gens de la Sounna de contrarier les juifs et les chrétiens ; et, ne pas se faire ressembler à eux fait partie de la Sounna de notre bien-aimé -sur lui la prière et le salut- ; voire, la Sounna a décidément ainsi tranché pour ce sujet.

 

De plus, nous avons dans notre charia, ô suiveurs du Prophète Elu ! -prière et salut d’Allâh sur lui-, ce qui nous suffit parfaitement dans toutes les affaires de notre vie.

 

Et notre Prophète -sur lui la prière et le salut- nous a appris la méthode légale de changement du mal et d’ajustement des torsions des gouverneurs -s’il y en a- ; et ce par ce qui est parvenu dans la Sounna épurée en leur prodiguant des conseils bénéfiques, et en leur démontrant la vérité par la sagesse et la bonne exhortation.

 

Dans ce rapport, il a authentiquement été rapporté de notre Prophète -sur la prière et le salut- qu’il ait dit :

 

«Quiconque voudra conseiller un détenteur d’autorité, qu’il ne le fasse pas en public (solennellement) ; mais qu’il prenne sa main et le retire en privé ; ainsi, s’il accepte, c’en est ce qui est voulu, et s’il s’y refuse, le conseiller aura fait ce qu’il lui appartient de faire.»

(As-Sounna d’Ibn Abî ‘Âsim, n° 1096 ; et c’est un hadith authentifié par El Albênî).

 

De même que sa parole -qu’Allâh prie sur lui et le salue- :

 

«Il surviendra de l’égoïsme et des choses que vous condamnerez.

Les compagnons ont ainsi dit : Ô Messager d’Allâh, alors que nous ordonnes-tu de faire ?

Il dit : Vous accomplissez l’obligation qui vous incombe, et vous demandez à Allâh votre droit !»

(El Boukhârî, n° 3603 ; et Mouslim, n° 1843).

 

Ainsi que ce qui est aussi parvenu dans le hadith d’Ibn ‘Abbês -qu’Allâh les agrée- concernant la parole du Prophète -qu’Allâh prie sur lui et le salue- :

 

«Quiconque détestera une chose venant de son gouverneur, qu’il patiente ; car celui qui sort de l’Autorité, ne serait-ce que la mesure d’un empan, mourra d’une mort de l’époque antéislamique !»

(El Boukhara, n° 7053 ; et Mouslim, n° 1849).

 

Voilà la méthode prophétique, qui comporte l’extrême sagesse et la vaste miséricorde ; méthode par laquelle on réalisera les intérêts tous entiers et on repoussera toutes les nuisances.

 

Quant aux autres procédures de contestation, il n’y a dans elles que l’attisement des troubles et l’expansion du chaos, avec en plus ce qui va de soi comme maux énormes et nuisances grandissimes, tels que l’insulte et l’injure, la mixité entre hommes et femmes et le pillage et la corruption qui amènent à violer l’honneur des gens et à l’effusion de sang.

 

Sachant notamment que la majorité de ces manifestations et marches sont actionnées par des cercles secrets qui exploitent les afflictions des gens et leurs difficultés, afin de répandre leur poison et concrétiser leurs intérêts et leurs requêtes.

 

Craignez donc Allâh, ô prôneurs de la manifestaille et de l’agitation !

 

Craignez Allâh au sujet de cette Nation ; car, les dissensions, quand leurs vents souffleront et leurs feux s’attiseront, elles n’épargneront jamais plus rien.

 

Ô nos frères et nos enfants ! que les appels tendancieux et les slogans mensongers ne vous excitent pas ; ne soyez pas des suiveurs de tout criard, mais soyez de meilleurs successeurs à de meilleurs prédécesseurs ; préservez le dépôt légué par ceux que nous estimons être les martyrs de ce pays, parmi ceux qui ont donné de ce qui est très précieux, afin que nous profitions des richesses de ce pays et que nous vivions en son sein, sécurisé et paisibles ; accoutumez-vous à la foi sincère et au suivi pur du Prophète -sur lui le salut- et ne vous déviez point de sa conduite ; ne vous détournez pas des orientations de vos savants, en raison qu’elles contiennent le bien et la piété ; et soyez toujours et à jamais derrière eux, vous marcherez suivant leurs orientations, et vous demanderez leurs conseils, car ils ont certes prodigué des conseils purs et sincères pour leurs frères et ont voulu le bien pour eux "Et craignez une calamité qui n’affligera pas exclusivement les injustes d’entre vous. Et sachez qu’Allâh est dur en punition." El Anfêl (Le butin), v. 25.

 

Et, le Prophète -qu’Allâh prie sur lui et le salue- a dit :

 

«Certes, Allâh donne à travers la douceur ce qu’Il ne donne pas à travers l’agressivité ; et, certainement, la douceur n’est jamais émise dans une chose sans que celle-ci ne soit embellie, et, elle n’est jamais ôtée d’une chose sans que celle-ci ne soit enlaidie !»

(El Boukhârî, n° 6927 ; et Mouslim, n° 2593).

 

Et qu’Allâh prie et salue notre Prophète Mouhammed, sa famille et tous ses compagnons.

 

Mardi 15 djoumêda ath-thêniya 1440 H.

Correspondant au 19 février 2019 G.

Traduit de l’arabe par Aboû Fahîma ‘Abd Ar-Rahmên Ayad

Publié par kabyliesounna.com

نصيحة وتوجيه في التحذير من المظاهرات والمسيرات

الحمد لله القائل في محكم التنزيل

وَإِذَا جَاۤءَهُمۡ أَمۡرࣱ مِّنَ ٱلۡأَمۡنِ أَوِ ٱلۡخَوۡفِ أَذَاعُوا۟ بِهِۦۖ وَلَوۡ رَدُّوهُ إِلَى ٱلرَّسُولِ وَإِلَىٰۤ أُو۟لِی ٱلۡأَمۡرِ مِنۡهُمۡ لَعَلِمَهُ ٱلَّذِینَ یَسۡتَنۢبِطُونَهُۥ مِنۡهُمۡۗ - النساء:73

، والصلاة والسلام على نبي الهدى القائل

لَتَتْبَعُنَّ سَنَنَ مَن كانَ قَبْلَكُمْ، حذو القذة بالقذة، حتَّى لو دَخَلُوا جُحْرَ ضَبٍّ تَبِعْتُمُوهُمْ

[البخاري (٧٣٢٠)، ومسلم (2285)]

وانطلاقا من قول نبينا -عليه الصلاة والسلام-: «الدين النصيحة» [مسلم (55)] ارتأينا أن نتوجه بهذه النصيحة الخالصة لكافة إخواننا عسى أن تنفعهم وتعصمهم من الفتن، وهذا واجب يفرضه علينا ديننا الذي فيه تحقيق مصالح العباد كلها والتي من أعظمها أمن الأوطان

وإنَّ ما يدعو إليه بعض المغرضين من الخروج في مظاهرات ومسيرات -زعموا أنها سلمية- لتأجيج الفتن وتفريق الأمة وإتاحة الفرصة للأعداء الذين يتربصون بنا، ولنا في جيراننا وأشقَّائنا عبرة للمعتبرين ممن مزقتهم هذه الفتن كل ممزَّق -نسأل الله العفو والعافية
ولطالما كان تربص المتربصين بجزائرنا في محاولات بائسةٍ لإشعال فتيل الفتنة فيها وتأجيج نارها، لولا فضل الله -جل وعلا- ومنته أولا ثم قيام الناصحين المخلصين فيها بواجبهم، واستجابة عموم الأمة لهم
وكما أسلفنا في بداية هذه النصيحة أو هذا البيان من أنَّ الأمة مطالبة باتباع هدي نبيها والرجوع إلى كبارها في مثل هذه المسائل المدلهمة التي يتوقف عليها خراب الأوطان أوإصلاحها

وقد ذكر علماء الإسلام أن مثل هذه الأساليب في الإنكار والتغيير مما أحدثه أعداء هذه الملة وساروا عليه وإن سمَّوه بأسماءٍ برَّاقة وجعلوه من الأساليب الحضارية الرَّاقية بزعمهم. فهدي نبينا -عليه الصلاة والسلام- يفرض علينا أن نخالف ما عليه غيرنا من اليهود و النصارى والتشبه بهم والسير على طريقتهم، فأصل من أصول السنة عندنا أنَّ مخالفة اليهود والنَّصارى وعدم التشبه بهم من سنَّة حبيبنا -عليه الصلاة والسلام- بل السنة قاضية بذلك

ولنا في شرعنا معاشر أتباع المصطفى -عليه الصلاة والسلام- الغُنية والكفاية في كل شؤون حياتنا، وقد علَّمنا نبينا -عليه الصلاة والسلام- الطريقة الشرعية في تغيير المنكر وتقويم اعوجاج الحكَّام -إن وُجِد- بما ورد في السنَّة المطهرة من حسن مناصحتهم وبيان الحقِّ لهم بالحكمة والموعظة الحسنة

فقد صح عن نبينا -عليه الصلاة والسلام- أنه قال

مَنْ أَرَادَ أَنْ يَنْصَحَ لِذِي سُلْطَانٍ فَلَا يُبْدِهِ عَلَانِيَةً، وَلَكِنْ يَأْخُذْ بِيَدِهِ، فَيَخْلُو بِهِ، فَإِنْ قَبِلَ مِنْهُ فَذَاكَ، وَإِلَّا كَانَ قَدْ أَدَّى الَّذِي عَلَيْهِ

[السنة لابن أبي عاصم (1096) وصححه الألباني]

وقوله ﷺ:

سَتَكُونُ أَثَرَةٌ وَأُمُورٌ تُنْكِرُونَهَا» قَالُوا: يَا رَسُولَ اللَّهِ فَمَا تَأْمُرُنَا؟ قَالَ: «تُؤَدُّونَ الحَقَّ الَّذِي عَلَيْكُمْ، وَتَسْأَلُونَ اللَّهَ الَّذِي لَكُمْ

[البخاري (3603) ومسلم (1843)]

وما جاء في حديث ابن عباس -رضي الله تعالى عنهما– من قوله ﷺ

«مَنْ كَرِهَ مِنْ أَمِيرِهِ شَيْئًا فَلْيَصْبِرْ، فَإِنَّهُ مَنْ خَرَجَ مِنَ السُّلْطَانِ شِبْرًا مَاتَ مِيتَةً جَاهِلِيَّةً»

[البخاري (7053) ومسلم (1849)]

فهذه الطريقة النبوية التي تحمل في طيَّاتها الحكمة البالغة والرَّحمة الواسعة والتي بها تتحقق المصالح كلُّها وتُدرءُ المفاسد جميعها.

أما غيرها من أساليب الإنكار هذه فليس فيها إلا تأجيج الفتن، وإثارة الفوضى، مع ما يصحبها من المنكرات العظام والمفاسد الجسام كالسَّب والشَّتم واختلاطِ الرِّجال بالنِّساء والتَّخريب والفَساد الذي يؤدي إلى انتهاكِ الأَعراض وسفكِ الدِّماء

خاصَّة أن غالب هذه المظاهرات والمسيرات إنما تحركها جهات خفيَّة تستغلُّ مآسيَ غيرها وجراحهم في بثِّ سمومها وتحقيق مصالحها ومآربها

فاتقوا الله يا دعاة التظاهر والفوضى في هذه الأمة فإن الفتن إذا عصفت رياحها وتأججت نارها فإنها لا تفرق بين الأخضر واليابس ولا بين الصالح والفاسد

ويا إخواننا وأبناءنا لا تستَهوِينَّكم الدَّعوات المغرِضة، ولا تستفزَّنَّكم الشِّعارَات الكاذبة، ولا تكُونوا أتبَاعًا لكل ناعق، وكونوا خير خلف لخير سلف، وحافظوا على ما استأمنكم عليه ممن نحسبهم من شهداء هذا البلد ممن قدَّموا الغالي والنفيس لننعم بخيرات هذا البلد ونعيش في كنفِه آمنين مطمئِنِّين. ووطِّنوا أنفسكم على الإيمان الصادق والاتِّباع الخالص ولا تحيدوا عن هدي نبيِّكم ولا تُعرضُوا عن توجيهات علماءِكم ففيها الخير والصلاح، وكونوا دائما وأبدًا وراءهم تسيرون بتوجيهاتهم وتستنصحون بنصائحهم فإنهم قد أخلصوا النصيحة لإخوانهم وقد أرادوا الخير لهم

وَاتَّقُوا فِتْنَةً لَا تُصِيبَنَّ الَّذِينَ ظَلَمُوا مِنْكُمْ خَاصَّةً وَاعْلَمُوا أَنَّ اللَّهَ شَدِيدُ الْعِقَابِ - الأنفال:25

وقال ﷺ

إنَّ الله يُعطِي فِي الرِّفقِ مَا لا يُعطِي عَلَى العُنف وإنَّ الرِّفْقَ لا يَكونُ في شيءٍ إلَّا زانَهُ، ولا يُنْزَعُ مِن شيءٍ إلَّا شانَهُ

البخاري (6927)، ومسلم (2593

وصلى الله على نبينا محمد وعلى آله وصحبه أجمعين

الثلاثاء 15 جمادى الثانية 1440 هـ

الموافق لـ: 19 فبراير 2019 م

 

Cheikh Azhar Sinîqra - الشيخ أزهر سنيقرة

Partager cet article

Conseil et orientation au sujet des manifestations

Publié le par 3ilm.char3i

Conseil et orientation au sujet des manifestations

Question :

 

Notre cheikh, qu’Allâh soit Bienfaisant envers vous, quel conseil donnerez-vous à vos frères et enfants au sujet de ce que l’on appelle les manifestations du 22 février ?

 

Et, permettrez-vous de diffuser votre conseil ?

 

Puisse Allâh vous récompenser en bien !

 

Réponse :

 

Je les conseille de craindre pieusement Allâh -Très-Haut-, en secret et en public, et de prendre soin de suivre Sa charia lors des troubles et des calamités ; de même que de revenir aux gens du Rappel et de science concernant les affaires importantes et les crises qui surviennent.

 

Car ce sont eux qui évaluent les intérêts des gens, qui veillent à réaliser la sécurité du pays et qui s’évertuent à repousser la nuisance contre lui.

 

Je les conseille également de ne pas tendre l’oreille aux prôneurs des dissensions (fitèn), notamment ceux qui ont dressé des tribunes d’outre-mer, et de ne pas se laisser trainer derrière les moyens religieusement illégaux dont les manifestations et les marches, celles-là même qui de plus ont été la cause de l’insurrection et de tout ce qui s’en est suivi comme corruption et effusion de sang, tel que nous l’observons ; et l’homme heureux est celui qui tire leçon des autres.

 

D’ailleurs, le peuple algérien a longuement souffert de pareilles méthodes.

 

Et il a vécu une décennie noire et des années maigres, ce qui devrait tout naturellement le porter à l’éveil pour qu’il ne revive pas le même calvaire, sachant aussi qu’il est dégoûté et désespéré de ces méthodes.

 

Enfin, j’adresse mon propos à toute personne capable de conseiller les jeunes, de les orienter et de les mettre en garde, afin qu’ils ne soient pas exploités ni mis au service de ceux qui tendent à réaliser leurs objectifs et leurs projets.

 

La veille du jeudi 16 djoumêda el êkhira 1440 - 21 février 2019

Traduit de l’arabe par Aboû Fahîma ‘Abd Ar-Rahmên Ayad

Publié par kabyliesounna.com

السّؤال : شيخنا، أحسن الله إليكم: هل من نصيحة تقدّمونها لإخوانكم وأبنائكم حول ما يسمّونه مظاهرات 22 فيفري؛ وإذا تسمحون بنشرها، جزاكم الله خيرا

الجواب : أنصحهم بتقوى الله تعالى في السّرّ والعلن وفي مراعاة شرعه في الفتن والمحن، والرّجوع إلى أهل الذّكر والعلم في الأمور المهمّة والنّوازل المدلهمّة؛ الذين يقدّرون مصالح العباد ويسهرون في تحقيق أمن البلاد ويجتهدون في درء عنه الفساد، وألّا يكون أذنا لدعاة الفتين؛ لا سيّما الذين اتّخذوا منابر من وراء البحار، ولا ينجرّوا وراء الوسائل غير المشروعة من مظاهرات ومسيرات؛ والتي كانت سببا في الخروج وما ترتّب عنه من فساد وإراقة الدّماء كما هو مشاهد، والسّعيد من اعتبر بغيره

وقد اكتوى الشّعب الجزائريّ بمثل هذه الأساليب، ومرّت عليه عشريّة سوداء وسنون عجاف؛ فلا تعاد عليه الكرّة، سِيَما وقد ملّ وسئم منها

وأوجّه كلمتي إلى كلّ من بيده حيلة أن يسعى في نصح الشّباب وتوجيههم وتحذيرهم من أن يستغلّهم ويوظّفهم من يسعى لتحقيق أهدافه ومآربه

ليلة الخميس: 16جمادى الآخرة 1440

21 فيفري 2019

Cheikh Abdel Madjid Djema’a - الشيخ عبد المجيد جمعة

Partager cet article