compteur de visite

Catégories

23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 21:41
La mise en garde reste du domaine des gens de science

Question :

 
Est-ce que la mise en garde (tahdhîr) des voies opposées à la Voie des [Pieux] Prédécesseurs est obligatoire (wâdjib) ?
 
Réponse :
 
Oui, il nous est obligatoire de mettre en garde contre les voies (manâhidj) en contradiction (mukhâlifah) avec la Voie des [Pieux] Prédécesseurs [car] cela est le conseil pour Allâh, Son Livre, Son Messager, les Imâms (guides, responsables) des musulmans et l’ensemble [de la Communauté] [1].
 
Nous [devons] mettre en garde contre les gens du mal (ahlu-chchurûr), les voies opposées à la Voie de l’Islâm [des Premiers], de clarifier les inconvénients (madâr) de ces [oppositions] aux gens et les inciter à s’attacher (tamassuk) au Livre [d’Allâh] et à la Sunnah [Prophétique] ; cela est exigé [de nous].
 
Mais ceci [reste] l’affaire des Gens de science qui leur est sommé de s’ingérer dans ces sujets et d’éclairer les gens par une méthode convenable (lâ iqah), légiférée (machrû’ah) et couronné du succès (nâdjihah) avec la Volonté d’Allâh.
 
[1] Notes :
 
-Pour Allâh : Croire en Lui et à la perfection de Ses Attributs, l’unifier reconnaître sincèrement son Unicité et l’adorer en mettant Ses Ordres à exécution et s’éloigner de Ses Interdits, rendre véridique toutes Ses Informations, rejeter le polythéisme sous toutes ses formes…
 
-Son Livre : Croire qu’il est la Parole incréé et protégée du Seigneur descendu sur Son Serviteur englobant le juste et l’utile, l’apprendre, appliquer Ses Commandements et y appeler les gens, l’enseigner, méditer sur ses paraboles, revenir à lui en cas de différents…
 
-Son Messager : Croire qu’il est le dernier Envoyé du Seigneur à l’Humanité entière, rendre véridique ce avec quoi il est venu de la part de Son Maître, appliquer Sa Sunnah et y appeler les gens, l’aimer plus que soi-même, ses proches et ses biens, honorer sa famille et Compagnons...
 
-Les responsables des musulmans (ceux qui ont un pouvoir général (roi, président, émir, sultan…) et particulier (ministres, maires, père…) : Les assister dans la vérité et se ranger derrière eux, leur obéir dans le bien et appeler les gens à cela, l’interdiction de sortir contre eux par les armes, la parole, les conseiller avec sagesse et savoir s’ils fautent et patienter en temps d’injustice tout cela pour préserver l’unité de la Communauté…
 
-L’ensemble [de la communauté, des musulmans] : Respecter les âgés des musulmans et être miséricordieux envers les petits, aimer et détester pour eux ce qu’on aime et déteste pour soi-même, leur enjoindre le bon et réprimer le répréhensible avec douceur et sincérité, leur enseigner le bien… et comme l’a dit Chaykh Al-‘Uthaymîn – qu’Allâh lui fasse miséricorde – : « … et le premier qui entre dans « l’ensemble [de la communauté, musulmans]  » c’est la personne même c’est-à-dire qu’elle se conseille [en premier] … ».
 
Ceci est un résumé et vous pouvez lire, pour avoir un meilleur aperçu, un très bon livre intitulé : « charhu-larba’îna-nnawawîyyah – l’explication des quarante [ahâdîth] de Nawâwî » qui regroupe l’explication de l’Imâm An-Nawawî, Ibn Daqîq Al-‘Îd, As-Sa’dî et Al-‘Uthaymîn. Page 70 à 76.
 

Source de la fatwah : Tiré de « al-adjwibatu-lmufîdati ‘an as ilati-lmanâhidji-ldjadîdah » page 136 et question 53.

copié de mukhlisun.com

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 19:45
Alphabet arabe à colorier (dossier)
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Langue et civilisation arabe - اللغة العربية
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 16:41
Salafiya mariée à un non salafi ?

Question :

 

Une sœur salafiyyah est mariée à un homme qui n'est pas salafi.

 

Il l'empêche de porter le jilbab légiféré et ne veut pas se conformer à son manhaj et laisser sa barbe.

 

Et il veut vivre dans les pays mécréants.

 

Quel est votre conseil pour cette sœur ?

 

Réponse :

 

Mon conseil pour son mari est qu'il se repente à Allâh عز وجل et qu'il se conforme à la vraie religion d'Allâh et qu'il impose à sa femme -du fait qu'il a l'autorité- qu'il lui impose de se conformer à la vraie religion d'Allâh.

 

Et en fait partie : la croyance authentique, se contraindre à la décence, à la pudeur et au voile.

 

Et la contraindre à autre que le voile indique la bassesse et le manque d'honneur !

 

De même que s'obstiner à vivre dans les pays mécréants, c'est à dire agréer l'humiliation et le rabaissement dans les demeures de mécréance !

 

Et je conseille à tous les Musulmans de sortir de cet avilissement dans lequel ils vivent en étant dans les pays de mécréance.

 

Si cet homme s'obstine dans sa déviation et dans son empêchement [qu'elle porte] le voile, alors je vois qu'elle doit le quitter, se défaire de lui et retourner dans sa région (ou pays) si elle le peut.

 

Soit il se repent et la louange est à Allâh, elle reste avec lui.

 

Et s'il s'obstine dans cette déviation et sa contrainte à ce qu'elle laisse le voile, alors elle a le droit -de mon point de vue- de le délaisser et lui demander le khul' et c'est son droit.

 

 Publié par 3ilmchar3i.net

السؤال : أخت سلفية متزوجة مع شخص ليس سلفيا، فيمنعها من لباس الجلباب الشرعي ولا يريد أن يلتزم في منهجه وأن يترك لحيته ويريد العيش في بلاد الكفر، فما نصيحتكم لهذه الأخت ؟

الـجــوابنصيحتي لزوجها أن يتوب إلى الله عزّ وجلّ وأن يلتزم بدين الله الحقّ وأن يُلزم زوجته -بحكم أن له القوامة- يُلزمها بالتزام دين الإسلام الحقّ، ومن ذلكم العقيدة الصحيحة والالتزام بالحشمة والحياء والحجاب

وإنّ إلزامها بغير الحجاب يدلّ على خسّة ودناءة

والإصرار على العيش في بلاد الكفر يعني رضاً بالذلّ والهوان في ديار الكفر

وأنا أنصح كل المسلمين أن يخرجوا من هذه الذِّلة التي يعيشونها وهم في بلاد الكفر، فإذا أصرّ هذا الرجل على انحرافه وعلى منعها من الحجاب، فأرى أنها تتركه وتتخلص منه وتعود إلى بلادها إن استطاعت ذلك، فإما أن يتوب فالحمد لله تبقى معه وإذا أصرّ على هذا الانحراف وعلى إجبارها على ترك الحجاب فإن لها الحقّ -في نظري- أن تخالعه وتطلب الخلع منه ولها الحقّ في ذلك

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 01:03
La variation de prix selon le client
Question : 
 
Je travaille dans un  magasin, et  mon prix de vente change d’un client à l’autre selon si ce dernier insiste ou pas pour lui baisser le prix.

Ainsi, je peux vendre une marchandise à 100 Riyals, comme la vendre ensuite à 150 Riyals selon les situations et la personne.

Est-ce que cela est considéré comme une tricherie ?
 
Réponse : 
 
Ce qui est obligatoire, c’est de ne pas augmenter le prix de vente de la marchandise connu dans le marché.

De plus, le fait que tu baisses le prix de vente connu dans le marché pour quelques clients n’a rien de mal.

Par contre, ce qui est interdit est d’augmenter le prix de vente de la marchandise, à un prix plus élevé que celui connu dans le marché, notamment si le client ignore les prix du marché ou s’il est trop naïf, ne maîtrisant pas la vente et l’achat et le marchandage alors il n’est pas permis de profiter de l’ignorance de ce genre de personne comme de leur naïveté en lui augmentant le prix de vente connu dans le marché.  
 

Tome 19 page 108
copié de fatawaislam.com

 
Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Commerce - usure et métier - تجار- رشوة -ربا و عمل
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 00:56
La vérité sur le groupe tabligh (vidéo)

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Groupes égarés - الفرق الضالة
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 00:41
Explication du hadîth : «Les femmes sont déficientes dans leur raison et leur religion»

[Le Prophète] صلى الله عليه وسلم a expliqué que la déficience dans la raison [de la femme] est du côté du manque de mémorisation, et du fait que son témoignage doit être renforcé par celui d’une autre femme, et ce pour ajuster le témoignage, car elle peut oublier et ajouter [des choses] au témoignage, ou en diminuer. [1]


Comme Allah, glorifié soit-Il, a dit :
 
وَاسْتَشْهِدُوا شَهِيدَيْنِ مِنْ رِجَالِكُمْ فَإِنْ لَمْ يَكُونَا رَجُلَيْنِ فَرَجُلٌ وَامْرَأَتَانِ مِمَّنْ تَرْضَوْنَ مِنَ الشُّهَدَاءِ أَنْ تَضِلَّ إِحْدَاهُمَا فَتُذَكِّرَ إِحْدَاهُمَا الْأُخْرَى
 
"Faites-en témoigner par deux témoins d’entre vos hommes ; et à défaut de deux hommes, un homme et deux femmes d’entre ceux que vous agréez comme témoins, en sorte que si l’une d’elles s’égare, l’autre puisse lui rappeler" [2]

Quant à la déficience dans sa religion, c’est à cause du fait que, pendant les périodes des règles et de locchies, elle abandonne la prière et le jeûne.

Puis elle ne rattrape pas la prière.

C’est ceci donc la déficience dans la religion.

Cependant, cette déficience n’est pas [une raison pour] la blâmer, mais c’est un manque établi par la Législation d’Allah .

C’est Allah qui l’a légiféré, par bienveillance et facilitation, car si elle jeûne au cours de [la période] des règles ou des locchies, cela lui nuira. (...)

Il n’est pas nécessaire que la déficience de sa raison ou de sa religion soit dans tous les domaines. Le messager d’Allah صلى الله عليه وسلم a seulement dit que la déficience de sa raison est du côté de ce qui peut l’affecter comme manque de mémorisation du témoignage, et que le manque de sa religion est du côté de ce qui peut l’affecter comme l’abandon de la prière et du jeûne en cas de menstrues ou locchies.

Cela ne veut pas dire qu’elle soit nécessairement inférieure à l’homme, en toute chose, et que l’homme lui soit supérieur en toute chose.

Certes, le sexe masculin est, dans l’ensemble, meilleur que le sexe féminin comme Allah, glorifié et Exalté soit-Il, a dit : 

الرِّجَالُ قَوَّامُونَ عَلَى النِّسَاءِ بِمَا فَضَّلَ اللَّهُ بَعْضَهُمْ عَلَى بَعْضٍ وَبِمَا أَنْفَقُوا مِنْ أَمْوَالِهِمْ

 

"Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs bien." [3]

 

Cependant, elle peut le dépasser, parfois, dans de nombreux domaines.

Combien il existe de femmes qui sont supérieures à de nombreux hommes, en leurs raison, religion et mémoire !

Ce qui a été rapporté du Prophète, c’est uniquement le fait que le sexe féminin est inférieur au sexe masculin dans la raison et la religion, du point de vue de ces deux aspects que le Prophète  صلى الله عليه وسلم a expliqués.

Il se peut [aussi] qu’elle fasse de nombreuses bonnes actions qui font qu’elle dépasse beaucoup d’hommes, dans ses bons actes, sa crainte d’Allah - glorifié et exalté soit-Il - et son rang dans l’au-delà.

Elle peut être douée dans certains domaines et ainsi mémoriser beaucoup et plus que certains hommes, dans de nombreuses questions dont elle peut s’occuper et s’efforcer d’apprendre et mémoriser pour devenir ainsi une référence dans l’histoire musulmane, ou de nombreux autres sujets.

Ceci est clair pour celui qui observe l’état des femmes à l’époque du Prophète  صلى الله عليه وسلم et les époques suivantes.

 

Ainsi, on sait que la déficience en question n’empêche pas de compter sur les narrations rapportées par une femme.
De même pour le témoignage, si c’est confirmé par une autre femme. (...)

 

Le croyant ne doit donc pas l’accuser de déficience en toute chose et de faiblesse de la religion en toute chose. C’est uniquement une faiblesse qui touche sa pratique religieuse, et qui touche sa raison en ce qui concerne la mémorisation du témoignage ou des choses semblables.

On doit donc éclaircir ceci, et expliquer les paroles du Prophète  صلى الله عليه وسلم de la meilleur manière qui soit. Et Allah est le Plus Savant.
 
[1] Note du webmaster sur l'authenticité du hadith : Sahih Al Boukhary - Livres des menstues
R.6-Sur le fait que celle qui a ses menstrues n'observe pas le jeûne
Numéro 304 - Page 234
[2] Sourate 2 : Al-Baqarah (La vache) ; v 282
[3] Sourate 4 : An-nisa’ (les femmes) ; v 34
 
Traduction : Adel Abd Allah
copié de sounna.com
 
معنى: نقص العقل والدين عند النساء
دائما نسمع الحديث الشريف ((النساء ناقصات عقل ودين)) ويأتي به بعض الرجال للإساءة للمرأة . نرجو من فضيلتكم توضيح معنى هذا الحديث؟
معنى حديث رسول الله صلى الله عليه وسلم: ((ما رأيت من ناقصات عقل ودين أغلب للب الرجل الحازم من إحداكن))، فقيل يا رسول الله ما نقصان عقلها ؟ قال: ((أليست شهادة المرأتين بشهادة رجل))؟ قيل: يا رسول الله ما نقصان دينها؟ قال: ((أليست إذا حاضت لم تصل ولم تصم))، بين عليه الصلاة والسلام أن نقصان عقلها من جهة ضعف حفظها وأن شهادتها تجبر بشهادة امرأة أخرى؛ وذلك لضبط الشهادة بسبب أنها قد تنسى فتزيد في الشهادة أو تنقصها كما قال سبحانه: وَاسْتَشْهِدُوا شَهِيدَيْنِ مِنْ رِجَالِكُمْ فَإِنْ لَمْ يَكُونَا رَجُلَيْنِ فَرَجُلٌ وَامْرَأَتَانِ مِمَّنْ تَرْضَوْنَ مِنَ الشُّهَدَاءِ أَنْ تَضِلَّ إِحْدَاهُمَا فَتُذَكِّرَ إِحْدَاهُمَا الْأُخْرَى[1] الآية، وأما نقصان دينها؛ فلأنها في حال الحيض والنفاس تدع الصلاة وتدع الصوم ولا تقضي الصلاة، فهذا من نقصان الدين، ولكن هذا النقص ليست مؤاخذة عليه، وإنما هو نقص حاصل بشرع الله عز وجل، هو الذي شرعه عز وجل رفقا بها وتيسيرا عليها لأنها إذا صامت مع وجود الحيض والنفاس يضرها ذلك، فمن رحمة الله شرع لها ترك الصيام وقت الحيض والنفاس والقضاء بعد ذلك. وأما الصلاة فإنها حال الحيض قد وجد منها ما يمنع الطهارة، فمن رحمة الله جل وعلا أن شرع لها ترك الصلاة، وهكذا في النفاس، ثم شرع لها أنها لا تقضي؛ لأن في القضاء مشقة كبيرة. لأن الصلاة تتكرر في اليوم والليلة خمس مرات، والحيض قد تكثر أيامه، فتبلغ سبعة أيام أو ثمانية أيام أو أكثر، والنفاس قد يبلغ أربعين يوما فكان من رحمة الله لها وإحسانه إليها أن أسقط عنها الصلاة أداء وقضاء، ولا يلزم من هذا أن يكون نقص عقلها في كل شيء ونقص دينها في كل شيء، وإنما بين الرسول صلى الله عليه وسلم أن نقص عقلها من جهة ما قد يحصل من عدم الضبط للشهادة، ونقص دينها من جهة ما يحصل لها من ترك الصلاة والصوم في حال الحيض والنفاس، ولا يلزم من هذا أن تكون أيضا دون الرجل في كل شيء وأن الرجل أفضل منها في كل شيء، نعم جنس الرجال أفضل من جنس النساء في الجملة لأسباب كثيرة، كما قال الله سبحانه وتعالى: الرِّجَالُ قَوَّامُونَ عَلَى النِّسَاءِ بِمَا فَضَّلَ اللَّهُ بَعْضَهُمْ عَلَى بَعْضٍ وَبِمَا أَنْفَقُوا مِنْ أَمْوَالِهِمْ[2] لكن قد تفوقه في بعض الأحيان في أشياء كثيرة، فكم لله من امرأة فوق كثير من الرجال في عقلها ودينها وضبطها، وإنما ورد عن النبي صلى الله عليه وسلم أن جنس النساء دون جنس الرجال في العقل وفي الدين من هاتين الحيثيتين اللتين بينهما النبي صلى الله عليه وسلم. 
وقد تكثر منها الأعمال الصالحات فتربو على كثير من الرجال في عملها الصالح وفي تقواها لله عز وجل وفي منزلتها في الآخرة، وقد تكون لها عناية في بعض الأمور فتضبط ضبطا كثيرا أكثر من ضبط بعض الرجال في كثير من المسائل التي تعنى بها وتجتهد في حفظها وضبطها، فتكون مرجعا في التاريخ الإسلامي وفي أمور كثيرة، وهذا واضح لمن تأمل أحوال النساء في عهد النبي صلى الله عليه وسلم وبعد ذلك، وبهذا يعلم أن هذا النقص لا يمنع من الاعتماد عليها في الرواية وهكذا في الشهادة إذ انجبرت بامرأة أخرى، ولا يمنع أيضا تقواها لله وكونها من خيرة عباد الله ومن خيرة إماء الله إذا استقامت في دينها وإن سقط عنها الصوم في الحيض والنفاس أداء لا قضاء، وإن سقطت عنها الصلاة أداء وقضاء، فإن هذا لا يلزم منه نقصها في كل شيء من جهة تقواها لله، ومن جهة قيامها بأمره، ومن جهة ضبطها لما تعتني به من الأمور، فهو نقص خاص في العقل والدين كما بينه النبي صلى الله عليه وسلم، فلا ينبغي للمؤمن أن يرميها بالنقص في كل شيء وضعف الدين في كل شيء، وإنما هو ضعف خاص بدينها، وضعف في عقلها فيما يتعلق بضبط الشهادة ونحو ذلك، فينبغي إيضاحها وحمل كلام النبي صلى الله عليه وسلم على خير المحامل وأحسنها، والله تعالى أعلم
[1] سورة البقرة الآية 282
[2] سورة النساء الآية 34
نشرت بالمجلة العربية في باب

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 23:53
Allah est avec ceux qui endurent

Question : 

 
Je me dis souvent que je vais être quelqu’un qui aura une foi solide, une croyance inébranlable et qui s’attachera fermement à la religion et aimera Allah et Son Envoyé, prière et salut d’Allah sur lui.

Mais après un certain temps, je suis démotivé, puis la motivation revient, et ainsi de suite… J’en suis alors devenu très gêné.

J’aimerai, cheikh, que vous m’indiquiez le vrai chemin à suivre pour que ma foi reste ferme.
 
Réponse : 
 
Le vrai chemin, c’est rester dans l’état qui te procure la pureté du cœur et l’amour du bien.

Ce que tu traverses arrive à d’autres également, certains endurent et persévèrent ; Allah les aide alors à prendre le dessus sur eux-mêmes.
 
Fatâwâ Islâmiyya, tome 4 page 495 et 496
copié de fatawaislam.com

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Croyance et innovations - الإيمان، العقيدة و بدع
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 18:06
Le vêtement noir durant la période de viduité
Question : 
 
Est-il permis de mettre un vêtement noir pour le deuil d’un défunt, surtout s’il s’agit de son mari ?
 
Réponse : 
 
Se vêtir de noir en cas de malheur est une habitude fausse et sans fondement, et il convient devant un malheur de faire ce qui est conforme à la Loi islamique.

Il convient de dire :

« Nous appartenons à Allah et c’est vers Lui que nous retournons ; ô Allah, récompense-moi dans mon malheur et fais-le suivre par ce qui est meilleur pour moi. »

Si la personne dit cela avec foi et en comptant sur Allah, qu’Il soit Glorifié, Allah la récompense et lui accorde mieux que ce qu’elle a perdu dans son malheur.

Par contre, mettre un vêtement particulier comme le noir ou autre est un acte sans fondement, faux et blâmable
 
Fatâwâ al-Mar’a, page 75
copié de salat-janaza.com
 
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mort et funérailles - الموت والجنازة
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 13:56
Castrer un chat et lui arracher les griffes pour l’empêcher de nuire
Question :
 
Nous avons un chat à la maison et le conservons en tant qu'animal docile dont nous nous réjouissons de la présence. Notre question porte sur l'émasculation et l'extraction des griffes des animaux...

Nous est-il permis d'éliminer les griffes avant du chat afin de protéger les membres de la famille et les meubles contre le grattage qu'il pourrait faire avec ses griffes ?

Est-il permis de le soumettre à une opération chirurgicale pour l'empêcher de procréer (sans lui ôter la possibilité d'accomplir l'acte sexuel) ? 

Le vétérinaire nous a informé que si on ne le soumet pas à une opération d'émasculation, il est probable qu'il continue d'uriner sur les meubles et en divers autres endroits de la maison. 

Réponse :
 
Louange à Allah 
 
Premièrement, il n'y a aucun mal - s'il plaît à Allah - à arracher les griffes du chat sans lui faire mal, et de nombreuses méthodes médicales le permettent.

Et il est interdit de porter préjudice aux bêtes. 
 
Deuxièmement, empêcher votre chat de procréer revient à freiner son épanouissement selon la nature dont Allah l'a doté. 
 
Il est certes vrai que les animaux sont beaucoup moins importants que les humains.

Mais cela ne signifie point qu'il est permis d'agresser la créature d'Allah le Très Haut.
 
Si l'opération est préjudiciable au chat ou lui cause des complications, elle est alors interdite.

Car l'interdiction de porter préjudice à autrui s'applique aussi bien aux humains qu'aux bêtes.

Voici quelques hadith qui l'attestent :
 
D'après Ibn Omar, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) :

« une femme n'entrera au paradis à cause d'un chat ; elle l'a attaché et ne lui a pas donné à manger ni laissé se nourrir des bestioles de la terre ».
 
Par « bestioles de la terre », on entend les rats et les insectes... (rapporté par al-Boukhari, 3140 et par Mouslim, 2242 ; les deux ont rapporté un hadith d'Abou Hourayra abondant dans le même sens. 
 
D'après Djabir, un âne marqué au visage passa près du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) et celui-ci dit :

« Puisse Allah maudire celui qui lui a appliqué cette marque »
(rapporté par Mouslim, 2217).
 
Il y a eu une divergence de vue au sein des ulémas à propos de l'émasculation des animaux.

Les hanafites disent qu'il n'y a aucun mal à le faire étant donné son utilité aussi bien pour les bêtes que pour les hommes.

Les malékites permettent l'émasculation des animaux consommables à cause de la contribution de l'opération à l'amélioration de la qualité de la viande.

Les Chafiites établissent une distinction entre le consommable et le non consommable, le premier peut subir l'opération quand il est tout petit.

On ne la lui fait pas après cet âge.

Selon eux, il ne faut pas que l'opération risque d'être mortelle.

Pour les hanbalites, l'émasculation du mouton est permise en raison de sa contribution à l'amélioration de la viande.

Un autre avis réprouve l'opération pour le mouton comme elle l'est pour le cheval et pour d'autres animaux. 
 
L'imam Ahmad a dit :

« Je préfère que l'on n'émascule rien ».

Sa désapprobation repose sur l'interdiction de faire souffrir un animal (illégalement).

Voir al-madjmou, 6/155 ; al-adaab ach. Chariyya, 3/144-145 et al-Fatawa al-hindiyya, 5/358.
 
Cet ouvrage apporte, à propos de l'émasculation du chat, ces précisions : « Il n'y a pas de mal à émasculer le chat si cela est utile et ne comporte aucune nuisance ».
 
C'est identique à ce qui est dit dans al-Koubra ». al-Fawakih ad-dawani, 2/346.
 
C'est pourquoi nous disons : si l'émasculation du chat est utile et ne risque pas de lui être fatale, il est permis de le faire. 
 
Cheikh ibn Outhaymine (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit :

« Si les chats sont nombreux et agressifs et que l'opération ne leur soit pas fatale, il n'y a aucun mal à la mener puisque c'est mieux que de les tuer. Si les chats sont inoffensifs, peut-être serait-il mieux de les laisser se reproduire ».
 
Voir Fatawa islamiyya, 4/448. Allah le sait mieux.
copié de darwa.com
 
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Animaux - الحيوانات
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 00:59
Les jouets avec des yeux
Question :
 
Les opinions et les jugements concernant les jouets des enfants sont devenues nombreuses.

Quel est le jugement en ce qui concerne les poupées et les animaux tri-dimensionnels [les jouets] ?

Ils y en a qui jugent que leur possession est permise avec la condition qu'ils soient déconsidérés, et que l'on ne leur donne pas d'importance ni d'attention.

Puis il y a ceux qui jugent que cela est totalement interdit.

Quel est le jugement correct ?

Egalement, quel est le jugement concernant l'utilisation de ces cartes imagées utilisées pour enseigner aux enfants les lettres de l'alphabet, les chiffres, et les manières de faire l'ablution et la prière ?

Puissiez-vous m'informer et qu'Allâh vous récompense ! 
 
Réponse : 
 
L'acquisition d'images de ce qui a une âme [dhawat al-arwah] n'est pas permis, excepté ces images qui sont gardées par nécessité comme les images des hafidhat an-noufouss [les cartes d'identités et les permis de conduire].

Les autres images en dehors de cela ne sont pas permises d'être conservées comme les jouets d'enfants, ni dans le but de les éduquer.

Ceci de par la généralité de l'interdiction de faire des images [taswir] et de les utiliser. 

Il y a tant de jouets d'enfants qui ne contiennent pas d'images.

Et il y a d'autres moyens de les éduquer en dehors d'utiliser les images [souwar].

Quiconque permet l'acquisition d'images pour les jouets d'enfants, son opinion est rejetée, car il s'est basé sur le hadîth mentionnant les poupées de 'A-isha (radhi Allâhou 'anha) lorsqu'elle était enfant.

Cependant ce hadîth est abrogé par le hadîth qui interdit la confection d'images. 
 
Il a également été dit que les images mentionnées dans le hadîth n'étaient pas de même forme que les images présentes de nos jours.

Plutôt, elles étaient faites de chiffons et morceaux de tissus, de bouts de bois et de brindilles connus à leur époque. Ils n'imitaient pas la forme des animaux comme ceux d'aujourd'hui.

Ceci n'est pas l'opinion correcte et Allâh est plus savant ! 

Les images connus de nos jours sont identiques aux animaux.

En fait, certaines bougent même comme le mouvement de ces animaux.

 

Silsilah Kitâb ad-Da'wah 8/23,24 - Tiré fatwa-online.com
bfgfg
Question :
 
Quel est le jugement en ce qui concerne les photos et dessins sur les vêtements d'enfants, sachant que les vêtements d'enfants ne sont souvent pas exempts d'images ? 
 
Réponse : 
 
Il n'est pas permis d'acheter des vêtements sur lesquels il y a des photos et dessins de ce qui possède une âme parmi les humains, les animaux ou oiseaux.

Ceci car prendre des photos et les utiliser est harâm [interdit], de part les nombreux ahadîth authentiques qui les interdisent et menacent d'un châtiment sévère là-dessus.

Le Prophète (sallallâhou alayhi wa salam) a maudit ceux qui faisaient des images [1] et a informé qu'ils seraient le plus sévèrement châtiés le Jour du Jugement Dernier [2]
 
Ainsi il n'est pas permis de porter un vêtement sur lequel il y a une représentation ni il est permis d'habiller un enfant avec.
 
Ce qui est OBLIGATOIRE est d'acheter des vêtements sans représentations dessus, et il y en a beaucoup.  
 
Al-mountaqa al-fatâwa, fadhilat ul-SHeikh Sâlih ibn ul-Fawzân, vol.3 p.339, fatwa n°505 - Tiré de fatawa-online.com 
bfgfg
Question : 
 
Que dites-vous quant au fait d'acheter/posséder des magazines dans lesquels il y a des images ?
Ces images font-elles parties de celles qui sont interdites ? 
 
Réponse : 
 
Acheter/posséder des magazines dans lesquels il y a des images est permis si le but de leur achat était pour ce qu'ils contiennent de connaissance bénéfique.

Et il convient pour quiconque les achète/possède d'effacer toutes photos avec de l'encre ou ce qui y est similaire.

Cependant, si le but pour l'acheter/le posséder était ce qu'il contient comme images, alors cela est interdit.

 

Fatâwa al-Lajna ad-dâ-ima lil-bouhouth al-'ilmiya wal iftah - vol.1 p.691, question 2, fatwa n°3079 - Tiré de fatawa-online.com 
bfgfg
Question : 
 
Quel est le jugement quant au fait d'accrocher des photos au mur ?
Quel est le jugement quant au fait de posséder des photos des gens ? 
 
Réponse : 
 
Il n'est pas permis d'accrocher ou de garder une photo de tout être possédant une âme. Il est obligatoire de détruire de telles images. Ceci car le Prophète (sallallâhou alayhi wa salam ) a dit à 'Alî (radhiallâhou anhou) : 
 
« Ne laisse pas une image sans l'effacer ». 
 
Il est aussi authentifié dans le hadîth de Djâbir que le Prophète (sallallâhou alayhi wa salam ) a interdit le fait d'avoir des images dans les maisons. 
 
Ainsi, toutes les photos gardées comme souvenirs doivent être déchirés et brûlés.

Cependant, les photos dont on a besoin par nécessité, comme pour des papiers officiels d'identité ou autres, peuvent être gardées. 
 
Fatâwa al-mar-â al-mouslimah - Sheikh Ibn BâZ - Tiré de fatawa-online.com 
bfgfg
Question : 
 
Le fait de prendre des photos avec un appareil est-il harâm [interdit] ou pas ? 
 
Réponse :
 
Oui, prendre des photos de tout ce qui possède une âme parmi les humains et les animaux et autres qu'eux est harâm. Et il est du devoir de celui qui a pris les photos de se repentir à Allâh et de rechercher son pardon et d'être triste de ses actions passées, et de ne jamais y revenir. 
 
Et en Allâh est le succès, et les prières et salutations d'Allâh soient sur notre Prophète (sallallâhou alayhi wa salam), sa famille et ses compagnons.

 

Fatâwa al-Lajna ad-dâ-ima lil-bouhouth al-'ilmiya wal iftah - vol.1 P.670, question 8, fatwa n°3592 - Tiré de fatâwa-online.com 
bfgfg
Question :
 
Le fait de faire dessiner [prendre des photos] de tout ce qui a une âme parmi les humains et animaux) est-il considéré un koufr majeur ou mineur, ou est-ce juste un péché ? 
 
Réponse : 
 
Cela n'est pas considéré comme étant un koufr majeur, mais cela fait en revanche fait partie des grands péchés, à cause de ce que cela contient comme sérieuse mise en garde et malédiction envers celui qui fait ces images.

En plus de cela, il est considéré comme étant complice du Shîrk akbar [grande association à Allâh]. 
 
Et en Allâh est le succès, et les prières et salutations d'Allâh soient sur notre Prophète (sallallâhou alayhi wa salam), sa famille et ses compagnons.  

 

Fatâwa al-Lajna ad-dâ-ima lil-bouhouth al-'ilmiya wal iftah - vol1 p.676, question 3 fatwa N°6541 - Tiré fatawa-online.com
 
[1] sahîh Al-Boukhârî volume 7, hadith 67 
[2] sahîh Al-Boukhârî, volume 7, hadith 64,65 

 

copié de darwa.com

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Enfants - éducation et enseignement - الأطفال