compteur de visite

Catégories

4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 23:00
La femme dans les piscines, clubs ou saunas
Question : 
 
Nous habitions dans un quartier résidentiel qui dispose d'un club féminin équipé d'une piscine et de bains (sauna).

Comment juger l'entrée des femmes dans ce club ?

Quel est le devoir de leur mari ?

Nous avons donné des conseils à certains hommes, mais ils nous ont dit que la partie du corps de la femme qui doit être cachée se limite à la région allant du nombril aux genoux. 

Nos femmes s'habillent selon les recommandations de la religion quand elles vont à la piscine.

Pourtant cette tenue épouse les contours des parties honteuses de la femme (une fois sortie de l'eau). 
 
Nous espérons que votre éminence donnera à notre question une réponse étayée par des arguments religieux. Puisse Allah vous préserver. 
 
Réponse : 
 
Louange à Allah 
 
Mon conseil à mes frères est de ne pas permettre à leurs femmes de fréquenter les piscines et les clubs sportifs. 
 
Car le Prophète صلى الله عليه وسلم a exhorté la femme à rester dans son foyer.
 
Evoquant la présence des femmes à la mosquée et aux Lieux de culte et aux séances d'enseignement religieux, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

« N'interdisez pas aux esclaves d'Allah l'accès aux mosquées d'Allah. Leurs foyers sont (cependant) meilleurs pour elles. ».

Ceci est une confirmation de la parole du Très Haut (traduction rapprochée) :

« restez dans vos foyers »

En outre, quand une femme prend l'habitude (d'aller à la piscine), elle finit par s'y accrocher parce que poussée par de puissants sentiments.

Dans ce cas, la fréquentation de la piscine la détourne d'autres occupations religieuses et profanes et finira par dominer son discours public et privé. 

Par ailleurs, quand la femme en arrive là, elle se débarrasse (progressivement) de la pudeur.

Or privée de celle-ci, elle est exposée à une mauvaise fin, à moins qu'Allah la ramène à la droiture et lui restitue sa pudeur naturelle. 
 
En concluant ma réponse, je répète mon conseil pour mes frères croyants : qu'ils interdisent à leurs épouses, à leurs filles, à leurs soeurs et aux autres femmes placées sous leur tutelle de fréquenter ces clubs
 
Je demande à Allah d'accorder Sa grâce à tous et de les assister et de les protéger contre les épreuves qui entraînent l'égarement.
 
Il est certes capable de tout. Louange à Allah, le Maître de l'Univers.

Puisse Allah bénir et saluer notre Prophète Muhammad, sa famille et tous ses compagnons.
 
Extrait des fatawa de Cheikh Muhammad ibn Sahih al-Uthaymine publiés dans la revue Dawa 1765/54.

السؤال : نحن نسكن في حي سكني في إحدى المدن ويوجد في هذا السكن ناد نسائي ويوجد في هذا النادي مسبح للنساء وحمام بخار (سونا) ، فما حكم ذهاب النساء لهذا النادي وما الواجب على أزواجهن ولقد نصحنا بعض الرجال فقالوا لنا عورة المرأة من السرة إلى الركبة ونساؤنا يلبسن اللباس الشرعي عند مزاولة السباحة علماً يا شيخ أن هذا اللباس يجسم عورة المرأة نأمل من فضيلتكم الإجابة على هذا السؤال مع الأدلة الشرعية حفظكم الله ؟
الجواب : الحمد لله 
نصيحتي لإخواني ألا يمكنوا نساءهم من دخول نوادي السباحة والألعاب الرياضية لأن النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم حث المرأة أن تبقى في بيتها فقال وهو يتحدث عن حضور النساء للمساجد وهي أماكن العبادة والعلم الشرعي : لا تمنعوا إماء الله مساجد الله وبيوتهن خير لهن وذلك تحقيقاً لقوله تعالى : (وقرن في بيوتكن) ثم إن المرأة إذا اعتادت ذلك تعلقت به تعلقاً كبيراً لقوة عاطفتها وحينئذ تنشغل به عن مهماتها الدينية والدنيوية ويكون حديث نفسها ولسانها في المجالس . ثم إن المرأة إذا قامت بمثل ذلك كان سبباً في نزع الحياء منها وإذا نزع الحياء من المرأة فلا تسأل عن سوء عاقبتها إلا أن يمن الله عليها باستقامة تعيد إليها حياءها الذي جبلت عليه
وإني حين أختم جوابي هذا أكرر النصيحة لإخواني المؤمنين أن يمنعوا نساءهم من بنات أو أخوات أو زوجات أو غيرهن ممن لهم الولاية عليهن من دخول هذه النوادي ، وأسأل الله تعالى أن يمن على الجميع بالتوفيق والحماية من مضلات الفتن إنه على كل شيء قدير والحمد لله رب العالمين وصلى الله وسلم على نبينا محمد وعلى آله وصحبه أجمعين 
من فتاوى الشيخ محمد بن صالح العثيمين لمجلة الدعوة العدد 1765 / 54

 Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Distraction - musique - image - sport et internet
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 22:00
Hadith Nawawi 7 : La religion c'est le bon conseil (audio)

D'après Abû Rouqayya Tamîm ibn Aws ad-Darî رَضِيَ اللهُ عَنْهُ, le Prophète صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ a dit :

 

-"La religion est le bon conseil."

-"Pour qui ? Demanda-t-on au Prophète."

-"Pour Allâh, répondit-il, pour Son Livre, pour Son Prophète, pour les imâms et pour l'ensemble des musulmans."

Hadith sahih, rapporté par Muslim (1/74) 

الدِّينُ النَّصِيحَةُ

عَن أبِي رُقَيَّةَ تَمِيمِ بْنِ أَوْسٍ الدَّارِيِّ رَضِيَ اللهُ عَنْهُ أَنَّ النَّبِيِّ صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ قَالَ

" الدِّينُ النَّصِيحَةُ. " قُلْنَا : لِمَنْ ? قَالَ : " لِلَّهِ , وَ لِكِتَابِهِ , وَ لِرَسُولِهِ , وَ لِأَئِمَّةِ المُسْلِمِينَ وَ عَامَّتِهِم

رَوَاهُ  مُسْلِمٌ

 Publié par 3ilmchar3i.net

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Hadith - الأربعين النووية - مصطلح الحديث
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 22:00
L'ornement précieux des époux vertueux (audio)

Cette série de cours donnés par notre frère Abou Adam concerne la jurisprudence liée à la famille musulmane.


Cette jurisprudence doit être connue et mise en pratique pour que la famille soit fondée sur des relations empreintes d'amour et de respect.

C'est à la fois des sentiments sincères et respectueux envers les parents, des relations tendres entre époux, une affection profonde envers les enfants.

Abou Adam tentera au fil des conférences d’éclaircir la valeur du mariage et les relations entre époux qui reposent sur la tendresse et l'entraide. Aussi, il démontrera que le bon comportement des parents détermine le développement psychologique harmonieux de l'enfant dès sa naissance.

L'un des devoirs des parents est d'assurer l'éducation des enfants ; la famille est la structure primaire où l'enfant, adulte de demain, va se développer et s'épanouir.

Des bases solides d'éducation, un environnement prévenant et affectueux ne peuvent qu'aider un esprit jeune et avide comme l'est celui d'un enfant à atteindre sa pleine maturité.

Bonne écoute et faites-le en famille ! 

bugvu

Audios à télécharger

 

-Cours 1 : La valeur du mariage/Incitation au mariage/La valeur de l'épouse et son rôle/Le mariage est une adoration...

-Cours 2 : Les questions que peuvent se poser les futurs époux/Définition de l'amour en Islam/Mise en garde contre l'amour illicite/Le récit de Moussa et du vieil homme...

-Cours 3 : Ce qu'il faut faire avant de se marier/Comment choisir sa future épouse/La concordance concernant le mariage...

-Cours 4 : Les règles du mariage/Les conditions de l'acte et ses piliers/Explication des deux conditions : l'autorisation du tuteur et l'accord de la future mariée...

-Cours 5 : Avec qui nous ne devons pas nous marier/Comment ne pas se fier aux apparences/Conseils aux tuteurs/Le statut du planning familial en islam...

-Cours 6 : Les méfaits des mariages forcés/Les règles de la dot/Le mérite de la dot modeste...

-Cours 7 : Les règles concernant l'acte du mariage et tout ce qui lui est lié...

-Cours 8 : Suite des règles de la dot/Explication des deux dernières conditions du mariage/Mention de l'innovation dite « la Fatiha »/Le mérite du discours prononcé pendant les nobles occasions (khoutbatoul-hajah)...

-Cours 9 : Les différentes conditions du mariage/ Le statut juridique du mariage avec une juive ou une chrétienne/ Les règles de l'annonce du mariage et l'interdiction d'utiliser les instruments de musique/ Les règles du repas de noces...

-Cours 10 : Le statut juridique du mariage avec l'intention de divorcer/ Explication des invocations durant le mariage et le repas de noces/ Les invocations interdites/ Se faire beau chez l'homme et la femme...

-Cours 11 : La beauté : parole d'ibn Al-Qayim à ce sujet/ La beauté d'Allah/ La beauté intérieure/ La beauté extérieure...

-Cours 12 : Les défauts qui permettent de choisir entre le mariage et le divorce/ Le mariage interdit : Achighâr et Almouhalil/ les actes recommandés avant la nuit de noces...

-Cours 13 : Tout ce qui concerne les rapports sexuels entre l'homme et la femme : ce qui est autorisé et ce qui est interdit...

-Cours 14 : Les préliminaires durant le rapport sexuel dans la sunna/ Points portant sur l'acte sexuel/ Le statut juridique du 'azl (éjaculation hors vagin)/ La purification après l'acte sexuel...

-Cours 15 : Les droits des époux/ premièrement : le droit de l'époux...

-Cours 16 : Suite des droits de l'époux/ L'épouse doit préserver les biens et l'honneur de son mari/ Comment doit rendre l'épouse service à son mari/ Exemples d'épouses de compagnons...

-Cours 17 : Droit de l'épouse/ Sa grande importance/ L'époux doit apprendre les enseignements de l'islam à son épouse/ La meilleure pédagogie/ Le droit de la subsistance : L'habillement, nourriture, subvenir à ses besoins...

-Cours 18 : Suite des droits de l'épouse/ Ce qu'on entend par nourriture et l'habillement, le logement/ Exhortations et dissuasions tirées des hadiths prophétiques au sujet du devoir du mari de subvenir aux besoins de sa femme/ L'importance de la bonne intention/ Comment résoudre un problème conjugal...

-Cours 19 : Le devoir de vivre en harmonie/ L'intention et les actes : l'interpellation, la demande, le dialogue, le désaccord conjugal et la discorde/ L'importance du bon comportement/ Exemples de la Sounna prophétique...

-Cours 20 : Les erreurs des époux : le mauvais comportement envers leurs parents respectifs/ Les moyens de préserver les liens de parenté/ Mise en garde de la suspicion au sein du couple/ Mise en garde du manque d'attention (exigence)...

-Cours 21 : Les erreurs commises par les époux/Dépenser l'argent de sa femme impunément/Décourager son épouse/Le mauvais comportement/Heurter les bienséances du rapport sexuel/Divulguer ses secrets les plus intimes/La punition sans excuse valable/Les remèdes aux révoltes de l'épouse...

-Cours 22 : Manquer au devoir d'équité entre ses femmes/Manque d'assouvissement de ses envies/Moyens par lesquels on assouvit complètement ses envies avec son épouse/Les erreurs des épouses : exagérer en demandant toujours...

-Cours 23 : Les droits de l'enfant/Avant sa naissance, opter pour la meilleure mère, invoquer Allah avant le rapport, choisir un beau prénom.../Dix règles pour bien nommer son enfant...

-Cours 24 : Suite des droits de l'enfant.../Les prénoms interdits, recommandés et permis...

-Cours 25 : Après la naissance de l'enfant : Le statut de l'adhan dans l'oreille droite/Le tahnik (frotter une datte sur son palais)/Immoler une bête à cette occasion : son statut, ses règles et ses bienfaits...

-Cours 26 : Suite du cours 25/Raser les cheveux du nouveau-né/Les règles de la circoncision/Les enfants sont une épreuve...

-Cours 27 : Comment éduquer ses enfants/L'éducation spirituelle/L'importance de la croyance et la prière...

-Cours 28 : Apprendre aux enfants le bon comportement/Leur enseigner le droit de la mère/Leur enseigner la sincérité et la véracité/Leur enseigner la loyauté, la bonne parole, l'alliance et le désaveu/ Ne pas imiter les non-musulmans...

-Cours 29 : L'équité (concrète et abstraite) entre les enfants/L'affection (explication de hadiths relatifs à ce sujet)/La punition comme moyen d'éduquer, ses conditions...

-Cours 30 : Les moyens les plus utiles dans l'éducation : l'invocation et le bon exemple/Le droit des liens de parenté/L'obligation et le mérite de consolider les liens de parenté/Le châtiment de celui qui défait ses liens de parenté/Le droit des parents des époux/Clôture de la série de l'ornement précieux...

 

 

  Abdelmalik Abou Adam Al-Firansi
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 00:57
Avis religieux sur le jeûne de certains jours du mois de radjab

Question :

 
Il est des journées au cours du mois de Radjab où l'on observe un jeûne surérogatoire. 
 
Est-ce qu'elles sont au début, au milieu ou à la fin de ce mois ?


Réponse :
 

Il n'existe pas de hadiths de transmission confirmée traitant du mérite du jeûne surérogatoire pendant le mois de Radjab, sauf ce qu'a été transmis par An-Nasâ'i et par 'Abou Dâwoud et authentifié par Ibn Khozayma d'après le hadith de 'Ossâma qui a dit : J'ai dis : 
 
"Ô Messager d’Allâh !
Je ne t’ai pas vu jeûner en aucun mois plus que tu ne jeûnes à celui de Cha’bân ?
Il صلى الله عليه وسلم répondit :
"C’est un mois auquel les gens ne font pas attention entre le mois de Radjab et celui de Ramadân et où les œuvres s’élèvent auprès d’Allâh, le Seigneur de l'univers et j’aimerais que les miennes soient élevées alors que je suis en jeûne".
 
Il est, cependant, des hadiths qui incitent en général à jeûner pendant 3 jours de chaque mois, ainsi que les "jours blancs" de chaque mois lunaire, qui correspondent au 13ème, 14ème et 15ème jours du mois.
 
Il est également des hadiths incitant à observer le jeûne (de quelques jours) durant les Mois Sacrés, à jeûner les lundis et les jeudis et Radjab y est compris.
 
Si vous tenez donc à observer le jeûne pendant certains jours de chaque mois, choisissez donc les trois "jours blancs", ou bien les lundis et les jeudis.
 
Sinon, vous aurez l'embarras du choix.
 
Quant au fait d'observer le jeûne de certains jours en particulier pendant le mois de Radjab, nous ne trouvons pas des preuves le confirmant dans la charia.

 

Qu'Allâh vous accorde la réussite et que la paix et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La première question de la Fatwa numéro (2608)

(Numéro de la partie: 2, Numéro de la page: 509)

 Publié par alifta.net

 

حكم صوم أيام مخصوصة من شهر رجب

س1 : هناك أيام تصام تطوعًا في شهر رجب ، فهل تكون في أوله أو وسطه أو آخره ؟

ج1 : لم تثبت أحاديث خاصة بفضيلة الصوم في شهر رجب سوى ما أخرجه النسائي وأبو داود وصححه ابن خزيمة من حديث أسامة قال : قلت : أحمد (5 / 201)، والنسائي في [المجتبى] (4 / 201)، وابن أبي شيبة (3 / 103)، وأبو يعلى، وابن زنجويه، وابن أبي عاصم، والبارودي، وسعيد بن منصور كما في [كنز العمال] (8 / 655). يا رسول الله ، لم أرك تصوم من شهر من الشهور ما تصوم من شعبان ، قال : ذلك شهر يغفل عنه الناس بين رجب ورمضان ، وهو شهر ترفع فيه الأعمال إلى رب العالمين فأحب أن يرفع عملي وأنا صائم  وإنما وردت أحاديث عامة في الحث على صيام ثلاثة أيام من كل شهر  والحث على صوم أيام البيض من كل شهر وهو الثالث عشر والرابع عشر والخامس عشر  والحث على صوم الأشهر الحرم ، وصوم يوم الاثنين والخميس ، ويدخل رجب في عموم ذلك ، فإن كنت حريصًا على اختيار أيام من الشهر فاختر أيام البيض الثلاث أو يوم الاثنين والخميس وإلا فالأمر واسع ، أما تخصيص أيام من رجب بالصوم فلا نعلم له أصلاً في الشرع
وبالله التوفيق . وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

السؤال الأول من الفتوى رقم - 2608

(الجزء رقم : 2، الصفحة رقم: 509)

 
Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Mois de l'hégire et mois sacrés - الشهر
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 22:00
Hadith Nawawi 6 : Le licite et l'illicite (audio)

Abû ‘abd Allâh an-Nu’mân ibn Bashîr رَضِيَ الله عَنْهُ a dit : J’ai entendu l’Envoyé d'Allâh صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمْ dire : 

 

«Les choses licites sont bien évidentes et les choses illicites sont bien évidentes.

 

Entre les deux, il y a des choses équivoques que beaucoup de gens ignorent.

 

Ainsi quiconque se met à l’abri des choses équivoques, préserve sa religion et son honneur.

 

Et quiconque s’est laissé tomber dans les choses équivoques tombera dans les choses illicites, comme le berger qui fait paître son troupeau autour d’un enclos réservé, risquant à tout moment de l’empiéter.

 

Or, chaque souverain a un domaine réservé : Celui d'Allâh est l’ensemble de Ses interdits.

 

N’est-ce pas qu’il y a dans le corps humain un morceau de chair -mudgha- qui, s’il est bon, tout le corps le sera et s’il est corrompu, tout le corps le sera ?

 

N’est-ce pas que c’est le cœur ?». 

Rapporté par al Bukhâri (n°52), Muslim (n°1599), Abû Dâwûd (n°3329), at-Tirmidhî (n°1205), an-Nasâ’î (7/241) 

الحَلاَل بين و الحَرَام بين

عَنْ أَبِي عَبْدِ الله النُّعْمَانِ بْنِ بَشِيرٍ رَضِيَ الله عَنْهُمَا قَالَ : سَمِعْتُ رَسُولَ الله ( صَلَّى الله عَلَيْهِ وَ سَلَّمْ ) يَقُولُ

  إِنَّ الحَلاَلَ بَيِّنٌ , وَ إِنَّ الْحَرَامَ بَيِّنٌ , وَ بَيْنَهُمَا أُمُورٌ مُشْتَبِهَاتٌ لاَ يَعْلَمُهُنَّ كَثِيرٌ مِنَ النَّاسِ . فَمَنْ اتَّقَى الشُّبُهَاتِ فَقَدْ اسْتَبْرَأ لِدِينِهِ وَ عِرْضِهِ وَ مَنْ  وَقَعَ فِي الشُّبُهَاتِ وَقَعَ فِي الحَرَامِ , كَالرَّاعِي يَرْعَى حَوْلَ الحِمَى يُوشِكُ أَنْ يَرْتَعَ فِيهِ . أَلاَ وَإِنَّ لِكُلِّ مَلِكٍ حِمًى , أَلاَ وَإِنَّ حِمَى اللهِ مَحَارِ مُهُ . أَلاَ وَإِنَّ فِي الجَسَدِ مُضْغَةً , إِذَا صَلَحَتْ صَلَحَ الجَسَدُ كُلُّهُ , وَ إِذَا فَسَدَتْ فَسَدَ الجَسَدُ كُلُّهُ , أَلاَ وَ فِي القَلْبُ

 رَوَاهُ الْبُخَارِيُّ وَ مُسْلِمٌ

 Publié par 3ilmchar3i.net

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Hadith - الأربعين النووية - مصطلح الحديث
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 22:00
Aimer et détester la même personne (audio)

 

" ne vous détestez pas les uns les autres"

 
Ceci concerne les croyants.

Il n'est pas permis à l'homme de détester son frère et cela car c'est son frère.

Cependant, si ce frère fait partie des désobéissants, des pervers, il ne t'est pas permis de le détester d'une manière absolue, mais déteste le pour ce qu'il a comme désobéissance et aime le pour ce qu'il a comme foi.

Il est connu que si nous trouvons un musulman qui boit de l'alcool, qui fume la cigarette etc.. nous le détesterons pas comme nous détestons le mécréant.

Et celui qui le déteste comme il déteste le mécréant a certes inversé la fitra.

Comment peux tu mettre au même niveau un musulman désobéissant pervers et un kaffir.

Ceci est une énorme faute.
Le croyant, peu importe dans quel état il se trouve, est meilleur que le kafir.
 
Et si tu dis :
comment peut se réunir amour et haine dans une même chose ?

Nous disons :
Oui, cela est possible.
Prends comme exemple le médecin qui te prescrit un médicament amer et à l'odeur désagréable mais malgré cela il te dit " bois et tu guériras avec la permission d'Allah".

Aimeras tu ce médicament d'une manière absolue ?
Non, car il est amer et d'une mauvaise odeur.

Mais tu l'aimeras car il est une cause de ta guérison.
Et tu le détesteras du point de vue de sa mauvaise odeur et de son goût amer. 
 
Il en est ainsi du croyant désobéissant : aime le pour ce qu'il a comme foi et déteste le pour ce qu'il commet comme désobéissance. 
 
charh de ryad salihin

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 22:00
« Toute ma communauté entrera au paradis sauf celui qui refuse »

Al-Bukhârî rapporte que Abû Hurayrah (radhiallâhu 'anhu) a dit : 

l'Envoyé d'Allâh (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit : 
 
« Toute ma Communauté entrera au Paradis sauf celui qui refuse. » 
On lui demanda : « Qui peut refuser ? » 
Il dit : « Celui qui m'obéit entrera au Paradis, et celui qui me désobéit aura refusé. »
 
Il y a dans ces termes une attention particulière, il dit : « sauf celui qui refuse. » 
Il soulève ainsi ses propos, et on lui a demandé : « Qui peut refuser ? » ce qui veut dire : Qui peut être celui qui refuse ? 
 
Cela provient du Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) qui indique une affaire importante, qui est le fait qu'il n'est pas possible d'entrer en Islâm si ce n'est avec l'obéissance à l'Envoyé (sallallahu 'alayhi wa sallam). 
 
Quant à celui qui n'obéit pas à l'Envoyé (sallallahu 'alayhi wa sallam) et ne s'accroche pas à sa Sounnah, celui-là n'entrera pas dans l'Islâm de manière complète, alors qu'Allâh - Djalla wa 'Ala - a ordonné d'y entrer de manière complète, Il dit (traduction rapprochée) :
 
« O vous les croyants ! Entrez pleinement dans l'Islâm, et ne suivez point les pas du diable, car il est certes pour vous un ennemi déclaré. » [Coran, 2/208]
 
Ce qui veut dire : Entre dans l'Islâm dans tout son ensemble, ainsi que l'ordre d'obéir à l'Envoyé (sallallahu 'alayhi wa sallam).
 
Ce hadîth nous informe que celui qui obéit à l'Envoyé, il lui promet l'entrée au Paradis,« Toute ma Communauté entrera au Paradis sauf celui qui refuse. » 

Il y a en cela la glorification de l'obéissance à l'Envoyé d'Allâh (sallallahu 'alayhi wa sallam).

Certes, les savants ont indiqué que l'obéissance à l'Envoyé (sallallahu 'alayhi wa sallam) est un ordre qui figure dans plus de trente endroits dans le Qor'ân.

Et dans tout cela, il y a l'ordre ferme d'obéir au Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) ainsi que l'indigence dans le fait de le contredire.

Allâh - Djalla wa 'Ala - dit (traduction rapprochée) :


« Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Allâh. » [Coran, 4/80]

 
Et Il dit - Djalla wa 'Ala (traduction rapprochée) :
 
« Accomplissez la Salat, acquittez la Zakat et obéissez au messager, afin que vous ayez la miséricorde. » [Coran, 24/56]
 
Et (traduction rapprochée) :
 
« Ne considérez pas l'appel du messager comme un appel que vous vous adresseriez les uns aux autres.
Allâh connaît certes ceux des vôtres qui s'en vont secrètement en s'entre cachant.
Que ceux, donc, qui s'opposent à son commandement prennent garde qu'une épreuve ne les atteigne, ou que ne les atteigne un châtiment douloureux. »
 [Coran, 24/63]
 
Il y a d'autres versets similaires encore.

Et cela y figure plus de trente fois.

L'Imâm Ahmed a écrit un ouvrage étonnant qu'il a nommé : « L'obéissance au Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) », et il y mentionne tous les versets dans lesquels Allâh - Djalla wa 'Ala - ordonne l'obéissance à l'Envoyé, un livre rare parmi les recueils, et dispersé dans bon nombre de livres tels que : « Massâ-îl al-Imâm Ahmed », semblable encore au sujet : « Badâ-î' al-Fawâ-îd » de Ibn al-Qayyîm, de paroles de Ibn Taymiyyah, et encore : « I'lâm al-Mouwaqi'în » [de Ibn al-Qayyîm] et d'autres que ceux là.
 
Le but visé par les savants dans leur grand intérêt à cela est l'obéissance à l'Envoyé (sallallahu 'alayhi wa sallam), et que cela constitue le summum dans l'accroche à l'Islâm.

L'entrée dans l'Islâm ne peut se réaliser qu'avec l'obéissance à l'Envoyé d'Allâh (sallallahu 'alayhi wa sallam).
 
Le Prophète dit : , qu'est-il entendu par Communauté ici ?

La Communauté à laquelle il est fait référence ici, est la Communauté du prêche.

Ce qui est entendu en d'autres termes, est qu'il n'y a pas d'entrée au Paradis si ce n'est pour celui qui est dans l'Islâm, c'est-à-dire : Toute ma Communauté pour qui j'ai été envoyé entrera au Paradis, sauf celui qui refuse de m'obéir.  


Charh kitâb « Fadhl ul-Islâm » du Sheikh Sâlih Âli ash-SHeikh, p.74-76
copié de manhajulhaqq.com

 

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh - الشيخ صالح بن عبد العزيز بن إبراهيم آل الشيخ

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Voie des pieux prédécesseurs - طريق السلف الصالح
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 21:00
Avant les vacances

La louange est à Allah et que les éloges et le salut d'Allah soient sur le Messager d'Allah, sa famille et ceux qui le suivent. 

Ceci dit : 

 

A l'occasion du début des vacances, je me réjouis de pouvoir conseiller aux musulmans et aux jeunes en particulier de craindre Allah où qu'ils soient et de mettre à profit ces vacances dans ce qui amène l'agrément d'Allah et les aidera à atteindre le salut et le succès.

 

Ceci, en révisant pendant les vacances les cours précédents avec leurs camarades afin qu'ils les maîtrisent et en tirent profit que ce soit dans la croyance, le comportement ou la mise en pratique.

 

De même, je conseille à tous les jeunes de lire beaucoup le Coran pendant les vacances, en le méditant et en l'apprenant autant que possible, car ce Livre éminent est la base du succès pour tous les musulmans, il fait jaillir le bien et est la source de la droiture.

 

Allah l'a révélé comme un exposé clair de chaque chose, guidée, miséricorde et bonne annonce pour les musulmans.

 

Il en a fait un guide vers ce qu'il y a de plus droit, et Il a encouragé Ses serviteurs à le lire et à le méditer, comme dans Sa Parole (traduction rapprochée) :

 

« Ne méditent-ils pas sur le Coran ? Ou y a-t-il des cadenas sur leurs coeurs ? » (Muhammad, v.24)

 

ou encore (traduction rapprochée) :

 

« Voici un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu'ils méditent sur ses versets et que les doués d'intelligence réfléchissent ! » (Sâd, v.29)

 

Et Il dit (traduction rapprochée) :

 

« Certes, ce Coran guide vers ce qu'il y a de plus droit, et il annonce aux croyants qui font de bonnes œuvres qu'ils auront une grande récompense » (Al-Isrâ, v.9)

 

Mon conseil aux jeunes et à l'ensemble des musulmans est qu'ils multiplient la lecture et la méditation sur les sens du Coran et qu'ils l'étudient entre eux, afin d'en tirer connaissance et profits et le mettre en pratique où qu'ils soient. 

 

De même que je conseille aux jeunes et à l'ensemble des musulmans d'accorder une grande importance à la sunna du Messager d'Allah (salallahu' alayhi wasalam), en l'apprenant autant possible, surtout pendant cette période vacances, et en mettant en pratique ce qu'elle implique.

 

Ceci, car elle est la deuxième révélation et la deuxième base de la Législation. 

 

De même que je conseille aux jeunes de prendre de garde de voyager vers des pays non musulmans en raison du danger que cela représente pour leur croyance et leur comportement.

 

De plus, les pays musulmans ont grandement besoin que [ces jeunes] restent parmi eux afin de se conseiller et s'entraider dans le bien et la piété par la vérité et la patience sur cela. 

 

Je conseille à tous les enseignants d'organiser, à l'occasion de ces vacances, des assises de science dans les mosquées, ainsi que des conférences, en raison du grand besoin de cela.

 

De même que je leur conseille de se rendre dans tous les pays qui ont besoin de l'appel à Allah, en fonction de leur capacité, de visiter les centres islamiques et les minorités islamiques à l'étranger.

 

Ceci, afin de les appeler à Allah et les guider, enseigner aux musulmans ce qu'ils ignorent de leur religion et les encourager à s'entraider et à se conseiller la vérité et la patience.

 

Également afin d'encourager les étudiants [en sciences religieuses] présents là-bas à s'accrocher à leur religion et à prendre garde aux causes d'égarement.

 

En leur conseillant d'accorder une grande importance à la lecture, l'apprentissage et la méditation et la mise en pratique du Coran, de même pour l'apprentissage, la révision et la mise en pratique de la Sunna authentique. 

 

Je demande à Allah qu'Il accorde aux musulmans : vieux, jeunes, enseignants, étudiants ou savants, tout ce qui contient la rectitude, le succès et le salut dans ce monde et dans l'autre, Il est certes Généreux.

 

Et que les éloges et le salut d'Allah soient sur Son serviteur et la meilleure de Ses créatures, notre prophète Muhammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

traduit par salafis de l'est

 

الشباب والإجازة
الحمد لله، والصلاة والسلام على رسول الله، وعلى آله وأصحابه ومن اهتدى بهداه. أما بعد فبمناسبة الإجازة الحالية فإنه يسرني أن أوصي الشباب خاصة والمسلمين عامة بتقوى الله عز وجل أينما كانوا واستغلال هذه الإجازة فيما يرضي الله عنهم ويعينهم على أسباب السعادة والنجاة، ومن ذلك شغل هذه الإجازة بمراجعة الدروس الماضية والمذاكرة فيها مع الزملاء لتثبيتها والاستفادة منها في العقيدة والأخلاق والعمل، كما أوصي جميع الشباب بشغل هذه الإجازة بالاستكثار من قراءة القرآن الكريم بالتدبر والتعقل وحفظ ما تيسر منه؛ لأن هذا الكتاب العظيم هو أصل السعادة لجميع المسلمين، وهو ينبوع الخير ومنبع الهدى، أنزله الله سبحانه تبيانا لكل شيء وهدى ورحمة وبشرى للمسلمين، وجعله سبحانه هاديا للتي هي أقوم ورغب عباده في تلاوته وتدبر معانيه كما قال سبحانه

{أَفَلا يَتَدَبَّرُونَ الْقُرْآنَ أَمْ عَلَى قُلُوبٍ أَقْفَالُهَا}

[سورة محمد الآية 24]

وقال تعالى

{كِتَابٌ أَنْزَلْنَاهُ إِلَيْكَ مُبَارَكٌ لِيَدَّبَّرُوا آيَاتِهِ وَلِيَتَذَكَّرَ أُولُو الْأَلْبَابِ}

[سورة ص الآية 29]

وقال عز وجل

{إِنَّ هَذَا الْقُرْآنَ يَهْدِي لِلَّتِي هِيَ أَقْوَمُ}

[سورة الإسراء الآية 9]

، فنصيحتي للشباب ولجميع المسلمين أن يكثروا من تلاوته وتدبر معانيه، وأن يتدارسوه بينهم للعلم والاستفادة، وأن يعملوا به أينما كانوا، كما أوصي الشباب وجميع المسلمين بالعناية بسنة رسول الله صلى الله عليه وسلم وحفظ ما تيسر منها ولا سيما في هذه الإجازة مع العمل بمقتضاها؛ لأنها الوحي الثاني والأصل الثاني من أصول الشريعة. كما أوصي جميع الشباب بالحذر من السفر إلى بلاد غير المسلمين لما في ذلك من الخطر على عقيدتهم وأخلاقهم، ولأن بلاد المسلمين في أشد الحاجة إلى بقائهم فيها للتوجيه والإرشاد والتناصح والتعاون على البر والتقوى والتواصي بينهم بالحق والصبر عليه. وأوصي جميع المدرسين في هذه الإجازة باستغلالها في إقامة الحلقات العلمية في المساجد والمحاضرات والندوات لشدة الحاجة إلى ذلك، كما أوصيهم جميعا بالتجول للدعوة إلى الله في البلدان المحتاجة لذلك حسب الإمكان، وزيارة المراكز الإسلامية والأقليات الإسلامية في الخارج للدعوة والتوجيه، وتعليم المسلمين ما يجهلون من دينهم وتشجيعهم على التعاون فيما بينهم والتواصي بالحق والصبر عليه، وتشجيع الطلبة الموجودين هناك على التمسك بدينهم والعناية بما ابتعثوا من أجله والحذر من أسباب الانحراف، مع وصيتهم بالعناية بالقرآن الكريم حفظا وتلاوة وتدبرا، وعملا بالسنة المطهرة حفظا ومذاكرة وعملا بمقتضاها
وأسأل الله أن يوفق المسلمين شيبا وشبابا وأساتذة وطلابا وعلماء وعامة لكل ما فيه صلاحهم وسعادتهم ونجاتهم في الدنيا والآخرة إنه جواد كريم. وصلى الله وسلم على عبده ورسوله وصفوته من خلقه نبينا محمد وآله وصحبه

سورة محمد الآية 24

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Actualités - أخبار
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 15:16
L'exagération des khawarijs
Question : 
 
Quel doit être notre position vis-à-vis de ceux qui rendent mécréant tous les gouverneurs [actuels] des musulmans...sont-ils des Khawaridj ?
 
Conseillez-nous, Barak Allah ou fikoum oua jazakoum [Allah] kheyra.
 
Réponse :
 
Ceux qui rendent mécréants la plupart des musulmans, ceux là sont plus acharnés que les Khawaridj, ils sont pires que les Khawaridj.

Car ils n'ont pas fait d'exception [distinctions entres les musulmans] et ont jugé que tous les gouverneurs [sans distinctions] étaient des mécréants...
 
Ceci est pire que le madhab des Khawaridj parce qu'ils ont généralisé [cette mécréance à tous].
 
[Fin de la réponse du Sheikh] 
 
Traduction rapprochée : Ibn Hamza
Source : maslak.free.fr
copié de alminhadj.fr
 
Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Groupes égarés - الفرق الضالة
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 22:00
Hadith Nawawi 30 : Les droits d'Allâh (audio)

D'après Aboû Thalaba El-Khouchanî Djourthoûm ben Nâchir رضي الله عنه -, l’Envoyé d’Allah صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Certes, Allâh, Le Trés Haut, a fixé des obligations canoniques, ne les négligez pas ; Il a déterminé des limites, ne les transgressez pas; il a interdit certaines choses, n'en usez pas ; Il s'est tu à propos d'autres, par miséricorde à votre égard, non par oubli, n'en scrutez donc pas les raisons.» 

Hasan par At-Tirmidhi

حقوق الله تعالى

عن أبي ثعلبة الخشني جرثوم بن ناشر رضي الله عنه ، عن رسول الله صلي الله عليه وسلم ، قال

إن الله تعالى فرض فرائض فلا تضيعوها ، وحد حدودًا فلا  تعتدوها ، وحرم أشياء فلا تنتهكوها ، وسكت عن أشياء رحمة لكم غير نسيان فلا تبحثوا عنها

حديث حسن ، رواه الدارقطني [(في سننه) 4/ 184 ] ، وغيره

 Publié par 3ilmchar3i.net

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Hadith - الأربعين النووية - مصطلح الحديث