compteur de visite

Catégories

30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 13:59
Couvrez vos pieds !

Question :

 

Beaucoup de femmes se rendent à la mosquée et prient sans chaussettes.

Réponse :

Qu'elles aillent à la mosquée ou qu'elles restent chez elles en priant sans chaussettes, alors la prière n'est pas valide.
ugui

Question :

Même à la maison ?

Réponse : 

Même à la maison, alors que dire de la mosquée !

ugui

Question :

Et si elles prient (sans chaussettes) mais en couvrant leur pieds ?

Réponse :

Tu me donnes un exemple, et là la prière est valide. (Dans le premier cas), les pieds étaient découverts, mais s'ils ont couverts par une tunique (robe) longue et ample (sans chaussettes), la prière est valable à la maison ou à la mosquée. Malheureusement on ne trouve plus ces vêtements longs chez les femmes.

ugui

Question :

Les chaussettes (suffisent) pour cacher la 'awra ?

Réponse : 

 
Elles cachent et en même temps elles ne cachent pas.
 
Elles cachent la couleur de la peau, mais elles ne cachent pas la forme du membre.
 
Et fait partie des conditions du vêtement pour les hommes et les femmes, qu'il ne soit pas transparent et ne soit pas moulant.
 
Le vêtement est autorisé seulement s'il réunit ces deux conditions.

ugui

Question :
 

Les chaussettes montrent la forme du corps, alors comment peut-on dire que la femme doit obligatoirement porter des chaussettes dans la prière ?


Réponse :
 

Je n'ai pas dit cela, je dis qu'elle doit couvrir ses pieds avec un voile (tunique) ample et large, et quant aux chaussettes elles cachent et ne cachent pas, ma parole est claire

ugui

Question : 

Porter des chaussettes est meilleur ?

Réponse :

 

Si le vêtement est long et ample et qu'il couvre les pieds, la prière est valable qu'elle porte ou non des chaussettes.
 
Et le corps n'est vraiment caché que si on ne voit ni la forme du membre, ni la couleur de la peau.
 
Les chaussettes, portées seules sans habit au-dessus, montrent la forme du corps mais cachent la couleur de la peau, et cela ne suffit pas, le vêtement doit obligatoirement cacher la forme du membre et la couleur de la peau.

ugui

Question : 

Concernant le fait que la prière ne soit pas valide (si on ne couvre pas les pieds), (la plupart des femmes ne le savent pas.

Réponse :

 

Celui qui n'a pas de science doit apprendre.
 
Mais si elles l'apprennent et négligent cela par la suite, la prière n'est pas valide.


Shaikh Al-Albani précise à d'autres endroits qu'il n'est pas grave que la paume des pieds apparaisse lors de la prosternation.


ugui

Les preuves sont nombreuses, du Qur'an et de la sunna


-Allah dit (traduction rapprochée): 

« Qu'elles ne frappent pas le sol afin que l'on sache ce qu'elles cachent comme parure » (An-Nur : 31)

 

Dans les tafasirdu Qur'an on trouve à l'explication de ce verset qu'il est une preuve montrant l'obligation pour la femme de couvrir ses pieds, sinon il leur aurait été permis de montrer ce qu'elles cachaient comme parure, c'est-à-dire les bracelets de chevilles (khalkhal).

 

Shaikh Al-Albani explique également que frapper le sol de cette manière était l'habitude des mécréantes, donc elles cachaient elles aussi leurs pieds par de longues robes.

 

-On trouve aussi dans la sunna de nombreux hadiths, dont celui rapporté par Ibn 'Umar, le prophète (salallahu' alayhi wasalam) a dit :

 

عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال النبي صلى الله عليه و سلم

من جر ثوبه خيلاء لم ينظر الله إليه يوم القيامة

فقالت أم سلمة رضي الله عنها : فكيف يصنع النساء بذيولهن ؟

قال : يرخين شبرا

فقالت : إذا تنكشف أقدامهن

قال : فيرخينه ذراعا ، لا يزدن عليه 

(رواه الترمذي في سننه رقم ١٧٣١ و صححه و صححه أيضاً الشيخ الألباني في تحقيق سنن الترمذي)


« Celui qui laisse traîner son vêtement par orgueil, Allah ne le regardera pas au Jour de la Résurrection ».
Umm Salama dit : « Comment doivent faire les femmes avec leurs robes ? »
il dit : « qu'elles laissent dépasser d'un empan (la distance entre le pouce et l'auriculaire (petit doigt) lorsque la main est écartée),
elle dit : « alors on verra leurs pieds »,
il dit : « Qu'elles laissent dépasser d'une coudée et n'ajoutent rien à cela »
 

(Rapporté par Al-Bukhari et Tirmidhi dans ses Sounan n°1731 qui l'a authentifié et il a été également authentifié par cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)


-Ainsi lorsqu'on interrogeait Umm Salam sur le vêtement de la femme dans la prière, elle disait :

« Elle doit prier avec un khimar (ce qui couvre les cheveux, le cou et la poitrine) et une robe (dir') ample qui couvrira le dos de ses pieds. »
(rapporté par l'imam Malik dans Al-Muwata 1/142)

-On a également demandé à l'imam Ahmad : dans combien de vêtements la femme doit elle prier ?

Il dit : « Au minimum une robe et un khimar et elle doit couvrir ses pieds, la robe doit être large et couvrir ses pieds. »
(Masa'il Al-Imam Ahmad 286).

copié de salafs.com

 

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 12:46
Se faire belle devant d’autres femmes

Question :

 
Au sujet de la femme qui utilise du maquillage de couleur rouge et autre... 
 
Est-ce que son utilisation devant les amies est permis ? 
 
Réponse :
 
Il n'y a pas de péché (haradj) à s'embellir (tadjmîl) entre les femmes, auprès de son mari et de ses mahârim [en ayant recours] au kuhl [pour les yeux] et tout ce qui peut y ressembler mais il faut faire attention à cela devant les étrangers (adjânib) ainsi qu l'exhibition des charmes (tabarrudj) mais [pour ce qui est de se faire belle] entre les femmes, auprès du mari et des mahârim, il n'y a pas de mal [en cela].
 
copié de mukhlisun.over-blog.com
 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 21:17
Les mérites de glorifier Allah

Question

Invocation

La preuve de la sounnah

 

 

 

Veux-tu voir tes fautes effacées fussent-elles l'écume de la mer ?

سُبْحَانَ اللهِ وَبِحَمْدِهِ

Subhâna l-lâhi wa bi-hamdihi. (100 fois)

254 - "Le Prophète (sallallahou alaihi wa sallam) a dit : Quiconque répète "Gloire, pureté et Louange à Allah", cent fois pendant la journée, verra ses fautes effacées, fussent-elles comme l'écume de la mer."

 

 

 

Veux-tu te voir attribuer la même récompense que celui qui aura affranchi quatre esclaves parmi les enfants d'Ismâïl ?

لَا إِلهَ إِلَّا اللهُ

وَحْدَهُ لَا شَرِيكَ لَهُ،

لَهُ المُلْكُ وَلَهُ الحَمْدُ

وهُوَ عَلى كُلِّ شَيءٍ قَديرٌ

 

Lâ ilâha illâ l-lâhu, wahdahu lâ sharîka lahu,
lahu-l-mulku wa lahu-l-hamdu,
wa huwa calâ kulli shay'in qadîr.

(10 fois)

255 - "Quiconque répète "Il n'y a d'autre divinité qu'Allah Unique, sans associé. A Lui la royauté, à Lui la louange et Il est capable de toute chose" à dix reprises, se verra attribuer la même récompense que celui qui aura affranchi quatre esclaves parmi les enfants d'Ismâïl."

 

 

 

Veux-tu deux paroles lourdes dans la balance et très appréciées du tout Miséricordieux ?

سُبْحانَ اللهِ وَبِحَمْدِهِ

  وسُبْحَانَ اللهِ العَظِيمِ

 

Subhâna l-lâhi wa bi-hamdihi. Subhâna l-lâhi-l-cazîm.

256 - "Le Prophète (sallallahou alaihi wa sallam) a dit : "Ne vous indiquerais-je point deux paroles à la fois faciles à prononcer, lourdes dans la balance et très appréciées du Tout Miséricordieux ? "Gloire et pureté à Allah ainsi que louange, et gloire à Allah le Tout Puissant."

 

 

 

Connais-tu les paroles qui dépassent tout ce sur quoi le soleil se lève chaque jour ?

سُبْحَانَ اللهِ، والحَمْدُ للهِ،

 لَا إِلَهَ إلَّا اللهُ واللهُ أَكْبَرُ

 

Subhâna l-lâhi, wa-l-hamdu li-l-lâhi, wa lâ ilâha illâ l-lâhu, wa l-lâhu akbar.

257 - "Dire : "Gloire et pureté à Allah, la louange est à Allah, il n'y a de divinité qu'Allah et Allah est le Plus Grand", dépasse pour moi tout ce sur quoi le soleil se lève chaque jour."

 

 

 

Veux-tu qu'il te soit inscrit 1000 bonnes actions et effacé 1000 péchés chaque jour ?

سُبْحَانَ اللهِ

 

Subhâna l-lâhi.

(100 fois)

258 - "Le Prophète (sallallahou alaihi wa sallam) a dit : "L'un de vous pense-t-il qu'il lui serait difficile d'accomplir mille bonnes actions chaque jour ?". Une personne dans l'assistance dit alors : "Et comment serait-il possible à l'un d'entre nous de parvenir à cela ?" Et le Prophète (sallallahou alaihi wa sallam) de répondre : Il lui suffit de proclamer une centaine de fois la gloire d'Allah pour qu'on lui inscrive mille bonnes actions et qu'on lui efface mille péchés."

 

 

 

Veux-tu voir un palmier planté pour toi au paradis ?

سُبْحَانَ اللهِ العَظِيمِ وبِحَمْدِهِ

 

Subhâna l-lâhi-l-cazîmi wa bi-hamdihi.

259 - "Quiconque dit : "Gloire et pureté à Allah le Tout Puissant, ainsi que Louange." verra un palmier lui être planté au Paradis."

 

 

 

Veux-tu un des trésors du paradis ?

لَا حَوٍلَ وَلَا قُوَّةَ إِلَّا باللهِ

 

Lâ hawla wa lâ quwwata illâ bi-l-lâhi.

260 - "Un compagnon raconte : "Le Prophète (sallallahou alaihi wa sallam) me dit : Ô Abdallah Ibn Qays ! Ne t'indiquerais-je point ce qui constitue l'un des trésors du Paradis ? Je lui dis : "Bien sûr, ô Messager d'Allah             !" Et lui de me dire : "Dis : Il n'y a de force ni de puissance qu'en Allah."

 

 

 

Veux-tu connaitre les paroles les plus appréciées auprès d'Allah ?

سُبْحَانَ اللهِ، والحَمْدُ للهِ،

ولَا إِلَهَ إِلاَّ اللهُ واللهُ أَكْبَرُ

 

Subhâna l-lâhi, wa-l-hamdu li-l-lâhi, wa lâ ilâha illâ l-lâhu, wa l-lâhu akbar.

261 - "Les paroles les plus appréciées auprès d'Allah sont au nombre de quatre : "Gloire et pureté à Allah, louange à Allah, il n'y a d'autre divinité qu'Allah, Allah est le Plus Grand." [et peu importe par laquelle de ces propositions on commence]"

 

 

 

Veux-tu connaître la plus méritoire des invocations ?

الْحَمْدُ للهِ.لَا إِلَه إِلَّا اللهُ

 

Al hamdu li-l-lâh.

Lâ ilâha illâ l-lâh.

264 - "La plus méritoire des invocations est certes : "La louange est à Allah" et la meilleure des formules de rappel est : "Nulle divinité n'est digne d'être adorée en dehors d'Allah"."

 

 

 

Veux-tu faire des oeuvres pieuses et durables ?

سُبْحَانَ اللهِ، والْحَمْدُ للهِ،

 لَا إِلَهَ إَلَّا اللهُ واللهُ أَكْبَرُوَلَا حَوْلَ وَلَا قُوَّةَ إلَّا باللهِ

 

Subhâna l-lâhi,

wa-l-hamdu li-l-lâhi,

wa lâ ilâha illâ l-lâhu,

wa l-lâhu akbaru,wa lâhawla wa lâ quwwata illâ bi-l-lâhi.

265 - "Le Prophète (sallallahou alaihi wa sallam) a dit : "(Vous indiquerais-je ce que sont) les oeuvres pieuses et durables ? : "Gloire et pureté à Allah, la louange est à Allah, il n'y a de divinité qu'Allah, Allah est le Plus Grand et il n'y a de puissance ni de force qu'en Allah."

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Invocation دعاء - Evocation ذكر الله
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 20:46
Le mercredi, il y a un moment où l'invocation est exaucée
D'après Djabîr, c'est à dire Ibn 'AbdAllâh رضي الله عنه rapporte que :
 
"Le Prophète صلى الله عليه وسلم, invoqua Allâh dans la mosquée Al Fath et ce durant trois jours (lundi, mardi et mercredi) .
 
Son invocation fut exaucée le mercredi entre les deux prières («entre les deux prières» vise les prières du dhor et du 'asr), la bonne nouvelle se voyait sur son visage.

Djabîr رضي الله عنه dit :

"Ainsi, il n' y a pas une situation grave qui se présente à moi si ce n'est que j' attendais ce moment pour invoquer Allâh et je savais que mon invocation était exaucée." 
 
Rapporté par Ahmed, Al Bazzar et d'autres, la chaîne de transmission d'Ahmed est bonne. 
Chaykh Al-Albani a jugé ce hadith bon dans le livre "sahih at targhib wa at tarhib" (2/143) numéro (1185).

 

عن جابر يعني ابن عبد الله رضي الله عنهما

أن النبي صلى الله عليه وسلم دعا في مسجد الفتح ثلاثا يوم الاثنين ويوم الثلاثاء ويوم الأربعاء فاستُجيب له يوم الأربعاء بين الصلاتين فعرف البشر في وجهه
قال جابر: فلم ينزل بي أمر مهمٌّ غليظ إِلاّ توخَّيْتُ تلك الساعة فأدعو فيها فأعرف الإجابة

رواه أحمد والبزار وغيرهما وإسناد أحمد جيد

و حسنه الشيخ الألباني رحمه الله في صحيح الترغيب (2/ 143) رقم 1185

D'après Djabîr 'AbdAllâh رضي الله عنه a dit :
 
"L'envoyé d'Allâh invoqua Allâh dans cette mosquée (la mosquée d' Al Fath) : Le lundi, le mardi et le mercredi, son invocation fut exaucée entre les deux prières du jour, le mercredi."
 
Djabîr رضي الله عنه dit :
 
"Et il n' y a pas une situation grave qui se présente à moi si ce n'est que j' attendais ce moment pour invoquer Allâh, j'invoquais Allâh entre ces deux prières le mercredi à ce moment et je savais que mon invocation était exaucée." 
 
Chaykh Al-AlBani l'a jugé bon dans "sahih al adab al moufrad" (1/246) numéro (704) 

 

عن جابر بن عبد الله قال
(( دعا رسول الله صلى الله عليه وسلم في هذا المسجد؛ مسجد الفتح ، يومَ الاثنين ويومَ الثلاثاء ويومَ الأربعاء، فاستُجيب له بين الصلاتين مِنْ يوم الأربعاء
قال جابر: ولم ينزل بي أمر مهمٌّ غائظ إِلاّ توخَّيْتُ تلك الساعة؛ فدعوتُ الله فيه بين الصلاتين يومَ الأربعاء في تلك الساعة، إِلاّ عرفْتُ الإِجابة

 حسنه الشيخ الألباني رحمه الله في صحيح الأدب المفرد (1/246) رقم: 704

 
 Publié par 3ilmchar3i.net
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Invocation دعاء - Evocation ذكر الله
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 20:15
Les attentats suicides dans la balance de la loi islamique (vidéo)

Question :

 

Il a été rapporté que vous ne sanctionnez pas les missions suicides.

Nous cherchons donc de vous une clarification de la question.

 

Réponse : 

 

Il est unanimement connu parmi les savants qu'il n'est pas permis à un musulman de se suicider pour se délivrer d'une calamité - financière, maladie douloureuse en phase terminale ou toute autre chose qui lui arrive.

 

Le suicide pour se délivrer de ces types de difficulté est sans aucun doute  Haram.

 

Il y a des hadiths rapportés dans Sahih Al-Bukhari et Sahih Muslim qui expriment qu'une personne prenant sa propre vie en consommant du poison ou par tout autre moyen (qui aboutit à sa mort) sera puni par ce même mode de mort jusqu'au Jour de la Résurrection.

 

Certains savants ont compris que la personne qui se suicide meurt comme un Kafir ou un mécréant car celui qui commet un tel acte a de la malveillance et du dédain pour son Seigneur à cause des désastres auxquels il a fait face sans patience.

 

Sans aucun doute, (un vrai) musulman ne pourrait jamais atteindre ce niveau auquel il envisage un acte si atroce, sans parler du fait de prendre sa propre vie. Dans la plupart des cas l'individu qui prend sa propre vie n'est pas un Mu'min - un vrai croyant.

 

Néanmoins, il est imaginable qu'un musulman puisse être affecté par une idéologie mauvaise et contagieuse qui peut le pousser à se suicider. Il est imaginable qu'un tel acte puisse avoir lieu.

 

C'est pourquoi, nous disons avec pleine conviction et certitude qu'il (celui qui se suicide) n'est pas un vrai croyant.

 

Cela est semblable à celui qui abandonne la prière par  Juhud (le rejet têtu) de sa législation.

 

Mais si on sait qu'il refusait/reniait la prière alors il ne doit pas être enterré dans le cimetière musulman.

 

De même (conditions et verdict) pour celui qui se suicide et dont on sait que son suicide est dû sa malveillance et son dédain pour son Seigneur à cause des désastres auxquels il a fait face.

 

Nous tournons maintenant notre attention vers les missions suicides.

 

Ces missions suicides sont devenues infâmement connues (dans le monde entier) à cause de la pratique japonaise des Kamikazes.

 

Un homme lançait son avion de guerre vers un navire américain, mourrant ainsi dans l'avion et tuant autant de soldats ennemis qu'il pouvait rassembler.

 

Toutes les missions suicides de notre époque sont des actes impunis qui doivent tous être considérés comme haram (illicite)

 

Les missions suicides peuvent être de celles qui amènent celui qui le fait éternellement dans le Feu ou le mettre parmi ceux qui ne résideront pas éternellement dans le Feu, comme je viens de l'expliquer.

 

Mais voir ces missions suicides comme un moyen de se rapprocher d'Allah (acte d'adoration digne d'éloges) en se tuant aujourd'hui pour sa terre ou son pays alors nous ne disons non ! (ce n'est pas un acte digne d'éloges).

 

Ces missions suicides ne sont pas islamiques !

 

En fait je dis aujourd'hui ce qui représente la réalité islamique - pas la réalité recherchée par une minorité de musulmans excessivement (incorrectement) actifs - qu'il n'y a aucun Jihad dans les pays islamiques.

 

Sûrement, il y a des combats dans de nombreux pays musulmans, mais il n'y a aucun Jihad qui soit établi (uniquement)sous une bannière islamique et qui soit établi sur des règles islamiques.

 

Parmi ces règles (absentes) est que l'on ne permet pas à un soldat d'agir (individuellement et singulièrement) comme bon lui semble.

 

On ne lui permet pas de décider ce qu'il doit faire. Plutôt il doit nécessairement être lié à l'ordre d'un commandant.

 

À son tour ce commandant n'est pas un individu qui revendique sa position (de commandement) pour lui et s'institue commandant.

 

Plutôt l'autorité du commandant est déléguée du Khalifa des musulmans.

 

Ainsi où est le Khalifa pour les musulmans aujourd'hui ? Où est le Khalifah, ou dans ce cas un dirigeant qui lève (uniquement) la bannière de l'islam et appelle les musulmans à se rapprocher de lui et à exécuter le Jihad sur la voie d'Allah (seul) ?

 

Tant que (nous affirmons) que le Jihad, selon l'islam, doit préalablement se placer (uniquement) sous la bannière de l'islam et (nous constatons que) cette bannière n'a pas de commandant (à cette époque), alors nous disons qu'un suicide islamique n'est pas permis (comme il est exécuté aujourd'hui).

 

Je suis bien conscient du fait que l'on a connu le suicide dans les générations passées d'entre ceux qui se sont battus avec des lances, des épées et des flèches. Certaines des formes de cette guerre ont ressemblé au suicide (le duel à mort).

 

Par exemple lorsqu'un un individu déferlait et faisait face à un grand contingent de mécréants et de polythéistes - les frappant de droite et de gauche - et (sachant) que peu échapperaient saufs de cette fâcheuse situation.

 

Donc, cette action est-elle permise ?

 

Nous répondons qu'à certains moments elle serait permise et en d'autres temps elle ne le serait pas.

 

Si le commandant de l'armée est le messager d'Allah (Prières et bénédictions d'Allah sur lui) et qu'il  donne la permission à cet individu, donc on le permet pour lui.

 

Mais que cet individu décide pour lui-même alors on ne le permet pas parce cela est considéré comme périlleux, action dangereuse (tout au moins) pour ne pas dire risquée (aussi).

 

(Donc) cet acte n'est pas permis sans l'ordre explicite du gouverneur musulman ou du Khalifa des musulmans.

 

Pourquoi ?

 

Ce qui doit être fait, est que le gouverneur ou le Khalifa doit évaluer la situation avec grand soin.

Il est celui qui sait quand il est approprié d'attaquer l'ennemi - 100 musulmans faisant face 1000 (plus ou moins) ennemis.

 

Il est celui qui ordonne d'avancer, sachant que parmi eux, des dizaines peuvent mourir et sachant que la victoire éventuelle est pour les musulmans.

 

Donc quand le commandant de l'armée des musulmans - investi de ce devoir par le Khalifa des musulmans - ordonne à un simple soldat d'employer une action particulière des moyens contemporains de suicide (des missions pendant la bataille) alors cela doit être considéré comme un Jihad sur la voie d'Allah.

 

Mais qu'un jeune homme, aveugle (aux faits et complexités de la guerre) décide seul, - comme nous l'entendons souvent - d'escalader une montagne et d'entrer dans un emplacement fortifié utilisé par les juifs et qu'il tue certains d'entre eux et soit tué par la même occasion...quel est l'avantage d'un tel acte ?

 

Ce sont seulement des actes individuels qui n'ont pas de résultats positifs qui puissent profiter à l'Appel Islamique.

 

Donc nous disons aux jeunes musulmans, "Protégez vos vies, à condition que vous l'employez à l'étude de votre Din et de votre Islam. Soyez bien conscient de cela et agissez au mieux de vos capacités."

 

Ce type d'action et d'actes, lents et ennuyeux comme il peut paraître, est l'acte qui portera le fruit désiré qui est recherché par tous les musulmans, indépendamment de leurs différentes idéologies et méthodologies. Tous sont d'accord que l'islam doit être ce que (nous employons) pour gouverner, mais ils divergent dans le chemin à emprunter (vers cet objectif).

 

Certes la meilleure guidée est la guidée de Muhammad.

 

"Al-Masjid Al-Aqsa - le Chemin vers sa libération"

Traducteur : Al-manhaj.com

Chapitre : Fatwa du Muhadith

copié de salafs.com

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Terrorisme - الإرهاب
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 10:58
«Evitez les sept turpitudes !»

D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui), le Prophète (paix et bénédictions d'Allah sur lui) a dit :


"Evitez les sept turpitudes !"

- "Quelles sont-elles, ô Envoyé d'Allah?", demandèrent les fidèles.


- "Ce sont, répondit-il :

 

-le polythéisme,

-la magie,

-le meurtre qu'Allah a interdit sauf à bon droit

-l'usurpation des biens de l'orphelin,

-l'usure,

-la fuite du front au jour du djihad et

-la fausse accusation (de fornication) des femmes vertueuses, chastes et croyantes".

 

Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 129

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Comportement - أخلاق و آداب
28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 09:27
Teindre la barbe au henné
Une anecdote de Sheikh Mohammed Ibn Jamil Zinou hafidhahuLlah sur Sheikh ibn baz rahimahuLlah :
 
Pour la teinture de la barbe Cheikh Ibn Baz rahimahullah ne considérait pas que cela était une obligation mais plutot que cela était préferable.

Et à l'époque Cheikh rahimahullah ne se teignait pas la barbe ni les cheveux, et Cheikh Mohammed Ibn Jamil Zinou est partie conseiller Cheikh ibn baz rahimahullah en lui disant "O Cheikh toi tu es un imam dans la religion les gens te voient te prennent pour exemple teint toi la barbe et les cheveux avec du henné suit la sounna du Prophète sallallahou alayhi wa salam"!
 
Et Cheikh Mohammed Ibn Jamil Zinou hafidhaullah rapporte que le lendemain Sheikh Ib Baz rahimahullah est venu avec la barbe teinte...
 
Cheikh Ibn Baz rahimahullah ne considérait pas que celà était obligatoire mais a pris le conseil de Cheikh Mohammed Ibn Jamil Zinou hafidhaullah et l'a mis en pratique!
 
Et pourquoi Cheikh Ibn Baz rahimahullah a fait cela?
 
Tout simplement car il a vu que les gens le prennait pour exemple, et que tous les moyens pour propager la sounna du Prophète sallallahou alayhi wa salam devait etre fait et le lendemain Sheikh Ibn Baz rahimahullah à teint sa barbe.
 
Allahou Akbar ! 
 
Cela montre encore une fois l'importance que nos savants donnent à la sounna de notre Prophète sallallahou alayhi salam! Ya'ni le fait qu'il est teint sa barbe sachant que les gens le suivait afin de propager une sounna rahimahullah...

Et il a fait masha'Allah ! SubhannAllah !
 
Qu'Allah tabaraka wa ta'ala fasse miséricorde à nos savants décédés et qu'Il Azawajel préservent ceux qui sont encorent vivants .
Amine 

copié de alminhadj.fr
 
Cheikh Muhammad Ibn Jamil Zinou - الشيخ محمد بن جميل زينو
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Homme musulman - رجل مسلم
28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 09:21
Conditions, obligations et sunnans des ablutions

Conditions des ablutions
 
-L'intention
 
La preuve est la parole du Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam : 
 
"Les actes ne valent que par leurs intentions" 

Rapporté par Boukhari et Mouslim.
 
nb: Il n'est pas légiféré de prononcer l'intention à voix haute car cela n'a pas été rapporté par le Prophète. Elle est donc dans le coeur, et ne se prononce pas par la langue (les savants disent que c'est une innovation), et ce, dans aucun acte d'adoration. 

 

-At tasmya (dire bismillah)
 
La preuve est le hadith du Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam qui dit : 
 
"Il n'y a pas de prière pour celui qui n'a pas ses ablutions, et pas d'ablutions pour celui qui n'a pas prononcé le nom d'Allah avant."
Hadith sahih rapporté par Abou Daoud et Ibn Maja 
 
-Faire al woudhou en une seule fois : laver les membres les uns après les autres
 
La preuve est le hadith de khalid ibn mi'lad qui dit que :
"le Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam a vu un homme prier et sur le dessus de cet homme, il y avait une partie de la taille d'une pièce d'un dirham qui n'était pas atteint par l'eau. Le prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam lui a ordonné de recommencer l'woudhou et de recommencer sa prière."
Hadith authentique rapporté par Abou Daoud
Obligations des ablutions

 

1• laver le visage (laver la bouche et le nez)
2• laver les mains jusqu'aux coudes
3• essuyer la totalité de la tete et les oreilles font partie de la tete
4• laver les pieds jusqu'aux chevilles
 
La preuve de ces quatre premières conditions réside dans la parole d'Allah lorsqu'Il dit (ce qui signifie) (traduction rapprochée) :
 
"Ô les croyants! Lorsque vous vous levez pour la Salāt, lavez vos visages et vos mains jusqu'aux coudes; passez les mains mouillées sur vos têtes; et lavez-vous les pieds jusqu'aux chevilles." sourate al ma'ida, verset 6
 
-laver le visage, la bouche, et le nez
 
a. preuve qu'il faut laver le visage:
 
la parole d'Allah (traduction rapprochée)
 "lavez vos visages "
 
b. preuves que la bouche et le nez font partie du visage
 
Et il a été aussi rapporté l'obligation de ces deux choses dans la parole du Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam : 
 
"Lorsque l'un d'entre vous fait ses ablutions, qu'il introduise de l'eau dans son nez puis qu'il la ressorte." 
hadith authentique rapporté par ibn Maja et Abou Daoud
 
et aussi la parole du Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam , lorsqu'il a ordonné à l'un de ses compagnons, il lui a dit : 
 
"accentue dans al istinshaq (inspirer l'eau par le nez), sauf lorsque tu jeunes." de peur que l'eau ne traverse la gorge."
hadith sahih, Abou Daoud
 

et aussi un autre hadith : 

 
"lorsque tu fais tes ablutions, lave ta bouche". 
hadith authentique, Abou Daoud.

 

Dans toutes les descriptions des ablutions du Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam, il est indiqué qu'il a lavé sa bouche et son nez.
 
-laver les mains jusqu'aux coudes, avec les coudes
 
Pour preuve, la parole d'Allah (traduction rapprochée) : 
"lavez [...] vos mains jusqu'aux coudes"
 
en arabe, "jusqu'aux" est écrit: "illa".
et "illa"[i] signifie: [i]"jusqu'à"
mais dans ce verset, il prend le sens de "maha", qui signifie "avec".


- essuyer la totalité de la tete et les oreilles font partie de la tête
 

  • preuve qu'il faut essuyer la tête

 

La parole d'Allah : "Essuyez vos têtes"
 
Et la preuve est aussi ce qui a été rapporté par al boukhari et mouslim, que le Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam lorsqu'il essuyait sa tete, il essuyait la totalité de sa tête.
 
Il faut essuyer la totalité de la tête, comme cela est rapporté dans les ahadiths, et celui qui essuie sa tête a le choix entre trois choses :
 
-s'il a le choix d'essuyer sa tête, qu'il essuie la totalité de sa tête
-s'il porte un turban, d'essuyer sur la totalité de son turban
-ou bien d'essuyer sur le devant de la tête et ensuit de compléter sur le turban.
 
  • preuve que les oreilles font partie de la tête


La preuve est la parole du Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam : 


"Les oreilles font parti de la tête" 
hadith authentique rapporté par ibnou majal.


laver les pieds jusqu'aux chevilles, avec les chevilles


La preuve est la parole d'Allah (traduction rapprochée) :

 

"lavez-vous les pieds jusqu'aux chevilles."

idem que pour les bras jusqu'aux coudes : ici, illa prend le sens de ma'a (avec)


frictionner la barbe (divergence)
 

La preuve est le hadith d'Anas ibnou Malik 
 
"Le prophète, lorsqu'il faisait ses ablution, prenait une poignée d'eau et la faisait rentrer au niveau de son menton et ensuite fricotionnait la barbe. "
 
il commencait par le bas: il prenait une poignée d'eau, la mettait au niveau de son menton, et frictionnait sa barbe et disait :
 "C'est ainsi que m'a ordonné Allah 3azawajal."
 
Mais la plupart des savants disent que le fait de frictionner la barbe est préférable et non obligatoire. 
 
Ou bien ils disent: lorsque la barbe est épaisse (ne laisse pas apparaitre la couleur de la peau), il est obligatoire de la frictionner, et l'orsqu'elle est fine (laisse apparaitre la couleur de la peau), cela n'est pas obligatoire, mais préférable. 
C'est l'avis du cheikh Uthaymine, Ibnou Baz, al fawzan et al 'Abbad. 
Al Albani considère que c'est une obligation.
 
Ibnou Uthaymine explique qu'il faut la frictionner au moment du lavage du visage. 
 
Mais lors du ghousl, ils disent que c'est une obligation. 
C'est l'avis de cheikh Ibnou Uthaymine et de cheikh Fawzan.


laver entre les doigts et les orteils
 

La preuve est la parole du Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam lorsqu'il dit à l'un de ses compagnons : 
 
" Accompli tes ablutions et lave entre les doigts et les orteils, et accentue dans al istinshaq sauf lorsque tu es en état de jeune." 
hadith sahih
Sunans des ablutions

 

-as siwak
 
La preuve est le hadith d'Abou Horeira qui a dit: le Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam a dit : 
 
"Si ce n'était une contrainte pour la communauté, je leur aurait ordonné d'utiliser le siwak pendant chaque ablution".
 
Les savants disent que le siwak s'utilise pendant al madhmadha (le lavage de la bouche)
 
-laver trois fois les mains au début des ablutions
 
C'est pour ne pas rendre l'eau impure.
 
Le Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam a dit : 
 
"Lorsque l'un de vous se reveille, et qu'il veut faire ses ablutions, qu'il lave trois fois ses mains, car il ne sait pas où sa main a passé la nuit." 

Et Uthman rapporte dans son hadith que le Prophète a lavé ses mains trois fois.
 
-le fait de rassembler al madhmadha et al istinshaq en une poignée, et trois fois de suite
 
Il faut diviser la poignée en deux : l'une pour al madhmadha, et l'autre pour al istinshaq.

Dans aucun hadith, il n'a été rapporté que le Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam a fait une poignée d'eau pour la bouche, puis une poignée d'eau pour le nez.

 
Néanmoins, le cheikh al uthaymine a dit: al madhmadha et al istinshaq se font avec une seule poignée d'eau, sauf pour celui qui éprouve une difficulté à faire cela, dans ce cas, il lui est autorisé de laver sa bouche avec une poignée, puis son nez avec une autre poignée.
 
C'est aussi l'avis de cheikh al 'Abbad hafidha'ou Allah.
 
Al Madhmadha est le lavage de la bouche, et al istinshaq le fait d'introduire de l'eau dans le nez.
 
-le fait d'accentuer dans al instinshaq (introduire l'eau dans le nez)
 
Le Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam a dit: 
 
"Et accentue dans al instinshaq, sauf si tu es en état de jeune". 
 
Donc il est préférable d'inspirer au maximum l'eau qu'on introduit dans le nez, sans que cela ne fasse du mal à la personne, car le Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam a dit: 
 
"Ne faites pas de mal à autrui, et n'en faites pas à vous-même".
 
-commencer par le membre droit avant le membre gauche
 
La preuve est le hadith de Aicha radhia Allahou 3anha qui a dit: 
 
"le Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam aimait le coté droit lorsqu'il se chaussait, lorsqu'il se peignait, dans sa purification, et dans toutes ses situations". 
 
Il commencait donc à chausser son pied droit, il peignait d'abord le coté droit de sa tête, puis le coté gauche.

Et la purification englobe les ablutions mineures et majeures, et il commencait à laver les membres droits, puis les gauches. La preuve est ce hadith là.

 
Les savants ont dit : il ne faut pas prendre "toutes ses situations" dans leur globalité, car il y a des hadiths dans lesquels le Prophète commencait par la gauche. 
 
Par ex: rentrer dans les toilettes par le pied gauche.
 
Les choses par lesquelles le Prophète commencait par la droite sont celles: lorsqu'il mangeait, lorsqu'il buvait, lorsqu'il donnait, lorsqu'il prenait, lorsqu'il rentrait à la mosquéen lorsqu'il entrait chez lui.
 
Parmi les preuves que dans les ablutions, il est préférable de commencer par la droite avant la gauche, il y a la description des ablutions de Uthman radhia Allahou han, qui a commencé par laver son bras droite, ensuite par le gauche, pareil pour les pieds : il a commencé par son pied droit, puis par son pied gauche.
 
Concernant as siwak, il y a trois avis, car le siwak est fait pour purifier la bouche, donc pour enlever la saleté, et la saleté s'enlève avec la gauche. mais il y a un autre hadith qui dit: 
 
"c'est une purification pour la bouche, mais c'est une satisfaction pour Allah". 
Donc c'est une adoration, et Allah en est satisfait.
 
il y a donc trois avis :
 
-il faut utiliser la main gauche, car on purifie la bouche
-d'autre disent non, car c'est une adoration, donc il se fait avec la droite
-et d'autres savants précisent, et c'est l'avis le plus juste incha Allah : lorsque tu utilises le siwak pour te purifier, fais le avec la main gauche.

Lorsque tu utilises le siwak pour suivre le Prophète et pour appliquer sa sunna lorsqu'il conseille d'utiliser le siwak pendant les ablutions et avant la prière, fais le avec la main droite. 
 
C'est pour ca que les savants disent qu'al istinshaq se fait avec la main droite, et al istinfar (sortir les saletés du nez), se fait avec la main gauche.
 
-ad dalk, cad le fait de passer la main sur le membre avec de l'eau
 
La preuve est le hadith de 'Abdoullah ibnou Zaid qui dit qu'on a rapporté au Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam 2/3 d'un moud d'eau (la quantité qui équivaut au fait de rassembler ses deux mains et de prendre la chose) pour faire ses ablutions.
 
Les savants disent : c'est la plus petite quantité d'eau qui a été rapportée dans les ablutions du Prophète.
 
Après qu'on lui ait apporté ces 2/3 de moud, le prophète a fait ses ablutions et il passait (essuyait) sa main sur ses bras. 
 
Al Albani rahima3oullah dit que concernant l'eau, le moud d'eau est un moud et demi.

Car le moud qui est connu dans l'islam est uniquement en rapport avec la matière solide et non la matière liquide.

Car prendre une poignée de lentilles n'est pas la même qu'une poignée d'eau.

Donc il faut prendre un moud et demi pour être sur qu'il y ait un moud.
Un sa' équivaut à 4 amdad.

Sheikh al fawzan dit qu'un sa' équivaut à 3kgs. Donc al moud correspond à 750g.
 
Les savants utilisent beaucoup ce hadith pour montrer que le musulman se doit d'être économe dans l'eau qu'il utilise pour faire ses ablutions. Et que si le Prophète a reussi à faire ses ablutions avec 2/3 de moud, nous aussi on peut le faire.
Et le Prophète faisait son ghousl avec un sa', trois litres d'eau.
Et si vous voyez les statistiques des autorités françaises ou autre, une personne qui prend une douche utilise 70L d'eau, et nabi utilisait 3L.

C'est une obligation d'être économe pour les ablutions ou autre.

Et le gaspillage est interdit en islam, même si on fait les ablutions au pied d'une rivière ou au pied d'un fleuve.

 
Que l'eau soit en petite ou en grande quantité, il est interdit d'utiliser plus que nécessaire.
 
-le fait de laver chaque membres trois fois
 
La preuve est le hadith de 'uthman qui dit que le Prophète a lavé chaque membre trois fois, dans un autre, une fois, et encore dans un autre, deux fois.
 
De même qu'il est préférable de temps en temps d'essuyer sa tête plus d'une fois. Cela a été rapporté par 'uthman, qui a essuyé sa tête trois fois, puis il a dit: j'ai vu le Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam faire ses ablutions ainsi.
 
copié de alminhadj.fr
Conditions, obligations et sunnans des ablutions
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Purification - طهارة
28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 09:05
الفِقهُ في الدين - La compréhension de la religion
« Celui à qui Allah veut du bien, Il lui accorde la compréhension de la religion » 
(Al-Bukhâri (71), Muslim (98))
 
Ce hadith démontre l'importance de la recherche de la science et qu'Allah n'accorde la compréhension de cette religion qu'à celui à qui il veut du bien.

Il démontre également que celui à qui il ne veut pas du bien, il ne lui octroie pas la compréhension de cette religion. 
 
Comprendre la religion consiste à apprendre les fondements de l'Islam, connaitre le Halal et le Haram [d'après les preuves] tirés du coran et de la Sunnah. 
 
الفِقهُ في الدين 
تَعَلُّم قَوَاعِد الإِسْلاَم وَ مَعْرِفَة الحَلاَلِ وَ الحرَامِ مِنَ الكتَابِ والسنَّة
 
Sharh Bulugh al-Maram du sheikh Ar-rajahi  
 
Cheikh ‘Abdel‘Azîz Bnou ‘Abdillah Ar-Râjihî - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله الراجحي
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Apprentissage - طلب العلم
28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 07:09
L'importance de réviser constamment at-tawhid (l'unicité d'Allah) (vidéo)

Cheikh Al Islam Mohamed Ibn Abdelwahab était assis avec ses élèves.

 

Après avoir terminer l'enseignement de son livre Kitab Tawhid, Cheikh Al Islam voulait recommencer une troisième ou une quatrième fois l'étude de ce livre.


Alors ses élèves lui dirent :

 

O Cheikh nous souhaitons étudier un autre livre, un livre dans le Fiqh ou le hadith.


Le Cheikh rétorqua :

 

Pourquoi [souhaitez vous un autre livre] ?


Ses élèves :

 

En effet nous avons compris At-tawhid, nous voulons une autre science.


Le Cheikh :

 

Attendez donc, je vais réfléchir à cette question.


Quelques jours après, le Cheikh arriva en cours avec un visage trés troublé.
Remarquant cela ses élèves lui demandèrent la raison.


Le Cheikh leur expliqua :

 

Il m'est parvenue une chose qui m'a irrité.


Les élèves :

 

Quelle est cette chose ?


Le Cheikh :

 

Il m'est parvenu que des habitants d'une maison ont sacrifiés un coq [pour un djinn] devant leur portes. J'ai envoyé une personne afin de nous confirmer cette affaire.


Quelques temps après, ses élèves lui demandèrent concernant l'affaire qu'il leur avait mentionnés.


Le Cheikh leur répondit :

 

" En Fait les habitants de cette maison n'ont pas sacrifiés pour autre qu'Allah, mais il s'agit d'untel qui a forniqué avec sa mère. "


Choqués, Ses élèves s'écrièrent :

 

" Nous cherchons refuge auprès d'Allah !!! Il a forniqué avec sa mère ?! Nous cherchons refuge auprès d'Allah !!! Il a forniqué avec sa mère..."


Après avoir mentionné cette histoire Cheikh Salih Al Cheikh, explique que Cheikh Al Islam raconta cette histoire afin de leur montrer que le fait de dire " Nous avons compris At-tawhid " est de l'ignorance et c'est l'une des plus grandes ruses du Diable.

gggg

En effet, ils ont rendu plus grave un grand péché [qui est de forniquer avec sa propre mère] que le polythéisme faisant sortir de l'islam.


En effet, leur coeur ne s'est pas irrité lorsque fut mentionné le chirk faisant sortir de l'islam.

Et ceci arrive également de nos jours, lorsque certains ignorants voient des grands péchés....s'énervent etc...mais quand ils entendent du chirk akbar, ou voient des gens commêtre du chirk comme sacrifier pour autres qu'Allah etc.. cela ne fait pas trembler leur coeurs.


Cela prouve leur ignorance.
Cela prouve qu'ils n'ont pas compris At-tawhid.


d'après une recherche de notre frère Abû Hudhayfah Al-Qamarî
copié de ahloulhadith.typepad.com

 

 

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh - الشيخ صالح بن عبد العزيز بن إبراهيم آل الشيخ

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Unicité - التوحيد