compteur de visite

Catégories

10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 17:26
Mettre une cassette de coran et ne pas y prêter attention

Question 4 :

 

Dans le cas où le Coran est récité à partir d'un radio-cassette, mais que quelques personnes qui sont à côté n'écoutent pas car ils sont occupés à parler entre eux.

 

Quel est le jugement concernant le fait qu'ils n'écoutent pas le Coran ?


Est-ce ces personnes qui commettent un pêché, ou juste celui qui a mis cette cassette ?
 
Réponse :
 
La réponse à cette question varie en fonction des différents cas où le Coran est récité à partir d'une cassette :
 
-Si c'est le cas d'une réunion de science, de rappel et de récitation du Coran, alors dans cette situation, il est obligatoire d'y prêter une totale attention.
 
Et quiconque ne le fait pas, commet un pêché car il désobéit à la parole d'Allah dans le Coran (traduction rapprochée) : 
 
"Et quand on récite le Coran prêtez-lui l'oreille attentivement et observez le silence,afin que vous obteniez la miséricorde (d'Allah)" (Al-A'raaf, 204)
 
-Et s'il ne s'agit pas d'une réunion de science, de rappel et de récitation du Coran, mais d'une réunion normale, comme lorsqu'une personne travaille, étudie ou fait des recherches chez elle, alors dans ce cas, il n'est pas permis pour cette personne d'allumer le poste et d'augmenter le volume de la récitation de manière à ce que le son atteigne les oreilles des autres gens dans la maison ou dans la réunion.
 
Car, dans ce cas, ces gens ne sont pas chargés d'écouter le Coran puisque ils ne se sont pas réunis pour cette occasion.

La personne qui devra rendre compte est celle qui augmente le volume du poste pour que tout le monde écoute, car il impose une charge à ces gens et les force à écouter le
Coran dans une situation où ils ne sont pas préparés à écouter de cette manière.
 
Le meilleur exemple que nous pouvons donner de cela est lorsque l'un d'entre nous marche dans une rue et entend les sons du marchand de beurre et de falafel (piment) en même temps que celui qui vend ces cassettes (de Coran).

Le son du
Coran est présent dans toute la rue, et où que tu ailles, tu entends ce son.

Donc, est-ce que ces gens qui marchent dans la rue -chacun sur son propre chemin- sont responsables et doivent garder le silence pour ce
Coran qui est récité ailleurs que dans le lieu où il se trouve ?!

Non, plutôt, celui qui devra rendre des comptes est celui qui impose une charge aux gens en leur faisant écouter le son du
Coran, que ce soit pour un but commercial, ou parce qu'il veut attirer l'attention des gens, ou quelque autre but matériel pour lequel il ferait cela.
 
Ainsi, d'un côté, ils considèrent le Coran comme des instruments de musique, comme il est dit dans quelques ahadith (Silsilat-ul-Ahaadeeh as-Saheehah: 979).

Ils achètent à faible prix les versets d'Allah par cette méthode, qui diffère des méthodes utilisées par les Juifs et les Chrétiens, au sujet desquels Allah a dit (traduction rapprochée) : 

"Ils troquent à vil prix les versets d'Allah (le Coran) et obstruent Son chemin. Ce qu'ils font est très mauvais ! " (at-Tawbah, 9) 

 

✅ Tiré du livre : "Comment devons nous expliquer le Noble Quran ?"

 

 السؤال : إذا كانت المسجلة مفتوحة على القرآن الكريم وبعض الحاضرين لا يستمعون بسبب أنهم مشغولون بالكلام، فما حكم عدم الاستماع؟وهل يأثم أحد من الحاضرين أو الذي فتح المسجلة؟
الجواب : الجواب عن هذه القضية يختلف باختلاف المجلس الذي يتلى فيه القرآن من المسجلة، فإن كان المجلس مجلس علم وذكر وتلاوة قرآن فيجب - والحالة هذه - الإصغاء التام، ومن لم يفعل فهو آثم لمخالفته لقول الله تبارك وتعالى في القرآن

 وإذا قرئ القرآن فاستمعوا له وانصتوا لعلكم ترحمون - الأعراف:204

أما إذا كان المجلس ليس مجلس علم ولا ذكر ولا تلاوة قرآن، وإنما مجلس عادي، كأن يكون إنسان يعمل في البيت أو يدرس أو يطالع ففي هذه الحالة لا يجوز فتح آلة التسجيل ورفع صوت التلاوة بحيث يصل إلى الآخرين الذين هم في البيت أو في المجلس، فهؤلاء في هذه الصورة ليسوا مكلفين بالسماع، لأنهم لم يجلسوا له، والمسؤول هو الذي رفع صوت المسجلة وأسمع صوتها الآخرين، لأنه يُحرِّج على الناس ويحملهم على أن يستمعوا للقرآن في حالة هم ليسوا مستعدين لهذا الاستماع
وأقرب مثال على هذا
أن أحدنا يمر في الطريق فيسمع من السمَّان، وبائع الفلافل، والذي يبيع أيضا هذه الأشرطة المسجلة ( الكاسيتات) فقد ملأ صوت القرآن الطريق، وأينما ذهبت تسمع هذا الصوت، فهل هؤلاء الذين يمشون في الطريق - كل في سبيله - هم مكلفون أن ينصتوا لهذا القرآن الذي يتلى في غير محله؟
لا، وإنما المسؤول هو هذا الذي يُحرِّج على الناس ويسمعهم صوت القرآن، إما للتجارة أو لإلفات نظر الناس، ونحو ذلك من المصالح المادية،فإذاً هم يتخذون القرآن من جهةٍ مزامير - كما جاء في بعض الأحاديث - ثم هم يشترون بآيات الله ثمنا قليلا في أسلوب آخر غير أسلوب اليهود والنصارى الذين قال الله عز وجل في حقهم هذه الآية

 اشتروا بآيات الله ثمنا قليلا - التوبة:9

كيف يجب علينا أن نفسر القرآن الكريم

Mettre une cassette de coran et ne pas y prêter attention

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm char3i - La science légiférée - dans Coran - القرآن الكريم
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 17:19
Ceci fait partie de la sounnah

-Répandre la salutation

 
Le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit : 
 
« Vous n'entrerez au paradis que lorsque vous aurez cru, et vous ne croirez que lorsque vous vous aurez aimé les uns les autres. Voulez-vous que je vous indique une œuvre telle qu'en l'accomplissant vous vous entr'aimez ? Répandez la salutation parmi vous » (1).
 
-Lorsqu'on ressent des douleurs dans son corps
 
Mets ta main sur l'endroit douloureux de ton corps et dis :
 
بسم الله
 
« Au nom d'Allah (3fois) »
 
et répète 7 fois la formule suivante : 
 
أَعُوذُ باللهِ وَقُدْرَتِهِ مَنْ شَرِّ مَا أَجِدُ وَأُحَاذِرُ
 
« Je cherche refuge en Allah et Sa puissance contre le mal dont je souffre et que je redoute » (2).
 
-Quand on a peur d'affliger a quelque chose ou quelqu'un du mauvais œil 
 
Le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-a dit : 
 
« Si vous trouvez quelque chose d'impressionnant en vous-même, ou en votre frère ou vous êtes impressionnés par un bien quelconque, envoyez donc de la bénédiction car le mauvais œil est vrai » (3) 
 
En disant par exemple:
 
اللّهُـمَّ بارِك عَلَـيه
 
« Ô Allah, bénis-le dans telle chose»
 
-Faire les prières surérogatoires habituelles à la maison 
 
Il s'agit des prières que l'on fait avant et après les prières obligatoires qu'on appelle : « Ratiba ».  
 
Le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit : « Ô gens, priez donc dans vos maisons, car la meilleure prière est celle faite à la maison sauf l'obligatoire » (4).
 
Et d'après Bousr ibn Sa'id d'après Zeid ibn Thabit d'après le Prophète -Prière et bénédiction d'Allah sur lui- qui dit: « La meilleure de vos prières est celle qui est faite dans vos maisons sauf  l'obligatoire » (5).
 
-La prière de Doha, les jeûnes surérogatoires et la prière du witr
 
D'après abou Houreirah -qu'Allah l'agrée- , qui a dit : «  Mon ami (c'est à dire le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-) m'a recommandé 3 choses que je ne délaisserai pas jusqu'à ma mort : 

 

Jeûner 3 jours chaque mois (6)
- la prière de Doha, 
et la prière du Witr avant de dormir » (7).

-L'allégement des deux rak'at sounnah avant le fajr
 
D'après 'Aïcha -qu'Allah l'agrée- qui a dit: « Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- allégeait les 2 Rak'at avant le Soubh jusqu'à me demander s'il avait lu la Fatiha »(8).

-Le Siwak (se frotter les dents avec le bâtonnet d'arak) à chaque prière
 
Le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit: « Si je ne craignais pas d'imposer à mon peuple ce qui lui est pénible, je l'aurais astreint à se nettoyer les dents à chaque prière » (9). 

-Tailler la moustache

D'après ibn 'Omar -qu'Allah l'agrée- d 'après le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- qui a dit: « Taillez les moustaches et laissez pousser les barbes » (10). 

-Ne pas délaisser la prière du witr (11) 

D'après 'Ali -qu'Allah l'agrée- qui a dit : Le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a fait la prière du Witr puis a dit: « Ô gens du Coran, faites la prière du Witr, car Allah, exalté soit-Il, est impair et Il aime l'impair » (12).

-Réciter les sourates 109 (Les mécréants) et 112 (La sincérité)


Ceci dans les 2 Rak'at Sounnah avant le Fajr (13), et dans les 2 Rak'at Sounnah après le Maghrib (14).


-L'empressement pour rompre le jeûne


Le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- dit: « Les  gens ne cesseront d'être dans le bien tant qu'ils s'empresseront de rompre le jeûne » (15)


-Dire en cas d'angoisse et de tristesse


اللّهُـمَّ إِنِّي أَعْوذُ بِكَ مِنَ الهَـمِّ وَ الْحُـزْنِ، والعًجْـزِ والكَسَلِ والبُخْـلِ والجُـبْنِ، وضَلْـعِ الـدَّيْنِ وغَلَبَـةِ الرِّجال


« Ô Allah, je me réfugie auprès de Toi contre l'angoisse et la tristesse, la faiblesse et la paresse, l'avarice et la lâcheté, le fardeau des dettes et la prééminence des hommes (16). »

 

-Invoquer Allah pour que les enfants soient protégés de tout mal


Le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- invoquait Allah pour qu'Il protège al Hassan et al Hussein en disant:  


أُعيـذُكُمـا بِكَلِـماتِ اللهِ التّـامَّة، مِنْ كُلِّ شَيْـطانٍ وَهـامَّة، وَمِنْ كُـلِّ عَـيْنٍ لامَّـة

 

« Je cherche pour vous une protection par les parfaites paroles d'Allah contre tout démon et tout insecte venimeux, et contre tout mauvais œil  (17) ».


-Prendre une Soutra (obstacle) lors de la prière


Le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- dit: « Lorsque l'un d'entre vous prie, qu'il mette devant lui quelque chose » (18), et il dit -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- : « Ne priez que devant une Soutra.... » (19). 

La Soutra dans la Salât est demandée pour l'Imam et celui qui prie seul. Et pour celui qui prie derrière l'Imam, la soutra de ce dernier en est une pour lui. 
 
-Lors de la prosternation, les pieds doivent être tenus verticalement, les coller et mettre les orteils en direction de la qibla
 
 D'après 'Aîcha -qu'Allah l'agrée- qui dit: « Une nuit, le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- n'était plus dans le lit et en le cherchant ma main a touché le plat de ses pieds alors qu'il était en prosternation et ses pieds étaient tenus verticalement » (20). Les savants ont tiré de ce Hadith qu'il faut que les pieds soient tenus verticalement lors de la prosternation. 
 
-Ne pas délaisser ce qui est tombé comme nourriture comme font les gens
 
D'après Anas -qu'Allah l'agrée- qui dit que le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- lorsqu'il finissait de manger, il léchait ses 3 doigts et il dit : « Lorsqu'une partie de la nourriture de quelqu'un tombe, qu'il la ramasse, lui enlève la saleté, qu'il la mange et qu'il ne la délaisse pas pour le diable... » (21)
 
Et pour ce qui est connu chez les gens comme quoi la nourriture tombée est léchée par le diable ou qu'il en mange une partie, et bien ceci n'a aucun fondement. 
 
-Lorsqu'un mal nous touche dire
 
الحمد لله على كل حال
 
« La louange est à Allah dans toutes les circonstances »
 
Comme disait le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-  (22)
 
Et pour ce qui est de la parole de certains :
 
الحمد لله الذي لا يحمد على مكروه سواه
 
« Louange à Allah dont nul n'est loué en dehors de Lui pour un mal »
 
Ceci est une preuve de manque de patience ou que cette patience n'est pas parfaite, comme l'a précisé le cheikh Mouhammad ibn 'Outheimine dans son commentaire du livre "Les jardins des Vertueux" (Tome 1). 
 
-Lors de l'égorgement, épargner à la bête la souffrance
 
Le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit: « Allah prescrit al-Ihsan (ici le bien faire) en toute chose. Ainsi si vous tuez, tuez convenablement et si vous égorgez faites-le avec soin: Que l'on aiguise la lame et qu'on épargne à la bête la souffrance » (23).
 
-Après le dernier tachahhoud de la salât demander la protection d'Allah contre quatre choses
 
Le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a dit: 
 
« Lorsque l'un d'entre vous a terminé le dernier Tachahhoud qu'il cherche refuge auprès d'Allah contre 4 choses : 

 

- Le supplice de l'enfer,
- le supplice de la tombe,
- la tentation de la vie et de la mort 

- et le mal du faux messie (al Massih ad-Dajjal)» (24). 


-Dire après le salam de la salât du witr 

 

سبحان الملك القدوس


« Gloire au Souverain, que Sa Sainteté soit magnifiée » (3 fois)
à la troisième élever et prolonger la voix  (25).

 


-Lorsqu'il y a du vent, dire

 

 اللهم إني أسألك خيرها وخير ما فيها وخير ما أرسلت به وأعوذ بك من شرها وشر ما فيها وشر ما أرسلت به

« Ô Allah, je te demande de m'accorder son bien et le mieux qui s'y trouve et le bien dont il est chargé, et je cherche refuge auprès de toi contre son mal, le pire qui s'y trouve et le mal dont il est chargé (26). »

 

-Dire lorsqu'on entend le chant du coq

 

اللهم إني أسألك من فضلك

« Ô Allah je te demande de Ta grâce. »


Le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- dit:  

« Lorsque vous entendez le chant du coq, demandez à Allah de Sa grâce car il a vu un ange... » (27).
 


-Dire en entrant au marché


« Il n'y a point de divinité en dehors d'Allah, Seul, Il n'a nul associé. A Lui appartient la royauté et à Lui la louange. Il donne la vie et Il fait mourir, alors qu'Il est Le Vivant qui ne meurt pas. Le bien est dans Sa main et Il est capable de toute chose. » (28) 


-Dire lors de la tombée de la pluie

 

اللهم صيبا نافعا


« Allah, fais que cette pluie soit abondante et utile » (29). 


-Dire après la descente de la pluie

 

مطرنا بفضل الله و رحمته
 

(30). 


-Dire à la prosternation de la lecture
 

سَجَـدَ وَجْهـي للَّـذي خَلَقَـهُ وَصَـوَّرَهُ وَشَقَّ سَمْـعَـهُ وَبَصَـرَهُ بِحَـوْلِـهِ وَقُـوَّتِهِ فَتَبَارَكَ اللَّهُ أَحْسَنُ الْخَالِقِين


اللّهُـمَّ اكْتُـبْ لي بِهـا عِنْـدَكَ أَجْـراً ، وَضَـعْ عَنِّـي بِهـا وِزْراً ، وَاجْعَـلها لي عِنْـدَكَ ذُخْـراً ، وَتَقَبَّـلها
 

(31). 

 

-Dire lorsqu'on entend le grondement du tonnerre

 

سُبْـحانَ الّذي يُسَبِّـحُ الـرَّعْدُ بِحَمْـدِهِ، وَالملائِكـةُ مِنْ خيـفَته


« Gloire à Celui que le tonnerre glorifie par sa louange, et aussi les anges, sous l'effet de sa crainte. » 

'Abdoullah ibn az-Zoubeir -qu'Allah l'agrée- arrêtait de parler lorsqu'il entendait le grondement du tonnerre et le disait.(32)

 

-Dire avant les relations sexuelles

 

بِسْمِ الله اللّهُـمَّ جَنِّبْنا الشَّيْـطانَ، وَجَنِّبِ الشَّـيْطانَ ما رَزَقْـتَنا


« Au nom d'Allah. Ô Allah, préserve nous du diable et éloigne-le de ce dont tu vas nous favoriser » (33).


-Lors du bâillement, essayer de le repousser tant que possible 


D'après abou Houreira -qu'Allah l'agrée- d'après le Prophète  -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-  qui dit: « Le bâillement provient du diable, c'est pourquoi que lorsque l'un d'entre-vous baille qu'il le repousse tant que possible. Et lorsque l'un d'entre-vous dit : « Ha », le diable rit » (34).  

 
-Demander la protection d'Allah contre l'aboiement du chien et le braiment de l'âne lorsqu'on les entends


« Lorsque vous entendez les aboiements des chiens et les braiments des ânes la nuit, cherchez refuge auprès d'Allah car vous ne voyez pas ce qu'ils voient » (35). 


-Dire cette invocation lors de la prière de consultation


Jabir ibn 'Abdillah -qu'Allah l'agrée- a dit: Le Messager d'Allah -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- nous apprenait à faire l'Istikharah dans toutes les affaires, comme si c'était une Sourate du Coran. Il disait: « Lorsque l'un de vous veut entreprendre une affaire, qu'il accomplisse 2 Rak'at surérogatoires et dise :


اللّهُـمَّ إِنِّـي أَسْتَخيـرُكَ بِعِاْـمِك، وَأسْتَقْـدِرُكَ بِقُـدْرَتِـك، وَأَسْـألُـكَ مِنْ فَضْـلِكَ العَظـيم، فَإِنَّـكَ تَقْـدِرُ وَلا أَقْـدِر، وَتَـعْلَـمُ وَلا أَعْلَـم، وَأَنْـتَ عَلاّمُ الغُـيوب، اللّهُـمَّ إِنْ كُنْـتَ تَعْـلَمُ أَنَّ هـذا الأمْـرَ- وَيُسَـمِّي حاجَتَـه - خَـيْرٌ لي في دينـي وَمَعـاشي وَعاقِـبَةِ أَمْـري، فَاقْـدُرْهُ لي وَيَسِّـرْهُ لي ثـمَّ بارِكْ لي فيـه، وَإِنْ كُنْـتَ تَعْـلَمُ أَنَّ هـذا الأمْـرَ شَـرٌ لي في دينـي وَمَعـاشي وَعاقِـبَةِ أَمْـري، فَاصْرِفَهُ عَنِّي وَاصْرِفْنِي عَنْهُ وَاقْـدُرْ لي الخَـيْرَ حَيْـثُ كانَ ثُـمَّ أَرْضِـني بِـه


« Ô Allah, je Te (demande de m'indiquer) le bien grâce à Ton savoir, je Te (demande de m'accorder) la puissance grâce à Ta puissance et je demande de (me faire bénéficier) de Ta grâce sublime. En vérité Tu peux tout et je ne peux rien. Tu possèdes le savoir alors que je ne le possède pas, et Tu détiens la science des mystères. Ô Allah, si Tu sais que cette affaire (ensuite il peut révéler son besoin) est un bien pour moi dans ma religion, dans ma vie et dans ma fin, alors fait qu'elle soit la mienne et facilite la et bénis-la pour moi, et si Tu sais que cette affaire est un mal pour moi dans ma religion,  dans ma vie;et dans ma fin, (ou suivant une variante : dans ma vie présente ou future), alors éloigne-la de moi (et éloigne-moi d'elle) et dirige moi au bien là où il se trouve, puis fais que j'en sois satisfait » (36)

(1) Rapporté par Mouslim et d'autres. (2) Rapporté par Mouslim. (3) Ahmad et ibn Majah. Et al Albany l'a authentifié. (4) Rapporté par al Boukhary. (5) Rapporté par atTirmidhy.(6) C'est à dire les 13, 14, et 15 de chaque mois lunaire. Le traducteur.(7) Rapporté par al Boukhary.(8) Rapporté par al Boukhary.(9) Rapporté par adDarimy.(10) Rapporté par Mouslim.(11) Le terme Witr en langue arabe veut dire: Impair. Le traducteur.(12) Rapporté par at Tirmidhy.(13) Rapporté par Mouslim et abou Dawoud.(14) Rapporté par Ahmad, an Nassa-ï et al Maqdissy. Voir la description de la Salât du Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- de Cheikh al Albany, qu'Allah le protège, p81, 85.(15) Rapporté par Mouslim.(16) Rapporté par al Boukhary.(17) Rapporté par al Boukhary.(18) Rapporté par Ahmad et ibn Khouzeima.(19) Rapporté par ibn Khouzeima, al Hakim et al Baihaqi.(20) Rapporté par Mouslim.(21) Rapporté par Ahmad.(22) Rapporté par ibn Majah et al Albany l'a authentifié.(23) Rapporté par at Tirmidhy.(24) Rapporté par Mouslim.(25) Rapporté par an-Nassa-ï, ad-daraqoutny et d'autres.(26) Rapporté par al Boukhary et Mouslim.(27) Rapporté par al Boukhary et Mouslim.(28) Rapporté par atTirmidhy et al Hakim et al Albany l'a rendu Hassan.(29) Rapporté par al Boukhary.(30) Rapporté par al Boukhary et Mouslim.(31) Rapporté par Ahmad, atTirmidhy et al Hakim.(32) Rapporté par l'imam Malik et al Albany a dit: « Sa chaîne de transmission est authentique ».(33) Rapporté par al Boukhary et Mouslim.(34) Rapporté par al Boukhary.(35) Rapporté par Ahmad et abou Dawoud. Et al Albany l'a authentifié.(36) Rapporté par al Boukhary.
 
Tiré d'un fascicule ayant pour titre : « Minas-Sounnah », publié par Dar al Qassim à Ryad.
Traduction de 'Abdoullah Attantan
copié de al.baida.online.fr
Publié par 3ilm char3i - La science légiférée - dans Invocation دعاء - Evocation ذكر الله
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 15:56
Mise au point concernant Facebook

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَـنِ الرَّحِيمِ

 الحَمدُ لله وَ الصَّلاةُ وَ السَّلامُ عَلَى نَبِيِّنا مُحَمَّد وَ عَلَى آلِهِ وَ صَحْبِهِ أَجْمَعِين وَ بَعد

السَّلامُ عَلَيكُم وَ رَحمَةُ اللهِ وَ بَرَكاتُه

 

Le site : "العِلمُ الشَّرعِي - La science légiférée" n'a aucun compte

et ne gère aucune page Facebook

 

Plusieurs comptes ont été ouverts sur Facebook : 

 

Soit sous le nom du site  

Soit en utilisant les bannières du site (anciennes ou récentes) sans nous avoir demandé l'autorisation au préalable.

 

Les responsables du site "العِلمُ الشَّرعِي - La science légiférée"

se désavouent entièrement de tout ce qui écrit sous la bannière et l'avatar du site

en ce qui concerne les commentaires, avis et illustrations non conformes à la chari3a,

qui se trouvent sur facebook.

Ecrit par l'équipe du site 3ilmchar3i.net

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Distraction - musique - image - sport et internet
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 15:18
Peut-on offrir une chose qu'on nous a offert ?
Question :
 
Cette personne pose la question suivante :

Est-il permis à celui à qui j'ai fait un cadeau de l'offrir à quelqu'un d'autre?
  
 
Réponse :
 
Oui, il est permis à celui qui se voit offrir un cadeau de l'offrir à un autre.

Donc, si Mouhammad offre un cadeau à 'Abdoullah, il est permis à 'Abdoullah de l'offrir à 'Abdourrahmane, car cela lui appartient, et il en dispose comme il le souhaite.
 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm char3i - La science légiférée - dans Comportement - أخلاق و آداب
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 13:01
La vente de chiens et de chats et islam

Bismillahi ar-rahmâni ar-rahîm


D'après Abî Zubayr : j'ai interrogé Djâbir sur l'argent (gagné) de la vente de chats et de chiens.
Il a dit : « Le Prophète a interdit cela. »
Rapporté par Muslim et an-Nassâ-î qui a ajouté : « Sauf les chiens de chasse. »
 

Le degré d'authenticité du hadîth 

 

L'ajout de an-Nassâ-î a été considéré comme faible par l'Imâm Ahmed.

 

Et an-Nassâ-î l'avait (lui-même) considéré comme mauvais.

 

Et de leur côté, an-Nawawî ainsi que as-Souyoûtî l'ont aussi considéré (cet ajout) comme faible. Il en est sorti un consensus des savants du hadîth sur cela.

 


 Les mots utilisés dans le hadîth 
 

Le chat : Qui fait référence à l'espèce animale bien connue [...]

 

Le chien : Parmi les catégories d'animaux féroces qui mordent [...]

 

Interdit : Qui fait référence au fait que le Prophète a interdit et défendu, ce qui est donc une prohibition, sous entendant l'ordre rigoureux de ne pas vendre et de ne pas profiter du gain possible de cela.


Ce qu'il y a à prendre du hadîth 

 

1) - Ce hadîth indique l'interdiction de vendre des chats et l'interdiction du bénéfice qui peut être tiré de cela, quand même il est permis d'en garder sans nécessité car il n'y a pas de preuve l'interdisant, et de ce qu'il y a dans les deux Sahîh [le permettant] qui indiquent : 
 
« Une femme est entrée en Enfer dû au fait qu'elle avait enfermé une chatte sans la nourrir, ni en la laissant se nourrir d'insectes de la terre ». 
 
La chatte est (comme le chat) une espère pure vivante, et cela est le dogme d'un groupe parmi les savants dont les hanbalites, puisque la légalité d'une vente n'est authentique que pour ce qui est considéré comme une richesse, et les chats ne sont pas considérés comme une richesse.
 
Mais il est rapporté de la majorité des savants la permission de la vente [des chats et des chiens].
 
Ils prennent le hadîth [sur l'interdiction] comme une chose qu'il faut interpréter comme une dissuasion [et non pas d'une interdiction] et que cela fait parti du bon comportement [que de respecter cela].
 
Cela est une chose qui a toujours été entre les gens qui s'offraient ces choses comme dons et prêts, mais ceci contredit le sens apparent [du hadîth]. Car la prohibition consiste à s'interdire ce qui est interdit, et c'est ce qui forme une interdiction ferme qui est plus forte qu'une simple interdiction.
 
Et l'interdiction visée ici, serait une absence d'utilité quant au fait d'en tirer profit.
 
2) - Ce hadîth indique l'interdiction de gagner un quelconque bénéfice de la vente de chiens ainsi que l'interdiction de le vendre. Par rapport à ce qui a été rapporté dans les deux Sahîh d'après Abî Mass'oûd :
 
« Le Prophète a interdit la recette faite de la vente du chien. »
 
Le texte qui indique l'interdiction de faire recette [de la vente du chien] indique forcément l'interdiction de la vente. Car les chiens sont une impureté en soi, et il n'y a pas de profit à tirer d'eux, si ce n'est pour un besoin particulier.
 
3) - Le hadîth présent dans les deux Sahîh a sens général.
 
Et ce qui a été rapporté par an-Nassâ-î - comme jugé précédemment - est considéré comme faible : 
 
« Sauf les chiens de chasse. » 
 
En raison de cet ajout, les savants ont divergé pour ce qui est de la permission de vendre [le chien]. La majorité des savants - et parmi eux les deux Imâms ach-Châfi'î et Ahmed - sont d'avis que cela est interdit, même s'il s'agit de chiens de chasse, ou pour l'agriculture ou encore pour les bergers.
 
Mais pour la garde, cela est permis si le besoin s'en fait sentir, mais sans les vendre ou tirer recette [de leur vente].
Car la base dans une prohibition est que cela constitue une interdiction arrêtée.
 
Al-Khatâbî a dit : La permission dans le profit d'une chose en cas de nécessité ne rend pas la chose permise pour la vente.
Ceci est comme la consommation de la viande morte consommée par nécessité, qui ne rend pas sa vente permise.
Selon Abû Hanîfa, il est permis de vendre [le chien] de manière générale [sans restriction], qu'il soit utilisé ou pas.
 
'Atâ Ibn Abî Rabâh et Ibrâhîm an-Nakhi'î disent : Lorsqu'il est permis d'avoir des chiens, sa vente en est permise. Et lorsque sa possession est interdite, sa vente en est aussi interdite. [1]
 

Kitâb « Tawdhîh ul-Ahkâm min Bouloûgh al-Marâm » du SHeikh 'Abdullâh al-Bassâm, 4/245-246

copié de manhajulhaqq.com

 
Cheikh ‘Abdullâh Ibn ‘Abder-Rahmân al-Bassâm - الشيخ عبد الله البسام
Publié par 3ilm char3i - La science légiférée - dans Animaux - الحيوانات
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 12:00
Mahmoud Khalil Al-Hussary fait réciter le coran entier aux enfants
Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 23:48
Les rangs dans la prière collective

Lors de l'annonce de la prière

 
Le fidèle se lève pour la prière à la vue de l'imam et cela indifféremment au début de l'iqama, en son milieu ou à sa fin, l'essentiel étant de se lever avant takbirat al ihram . 

Rien ne stipule qu'il faille se lever au moment où l'on dit " qâdaqâ qamatissalat " et surtout pas avant que l'imam ne se montre .

Le prophète ( sallahu 'alayhi wa salam ) a dit :
 
" Levez-vous pour prier lorsque vous me voyez ".
Rapporté par Al Boukhari
Sans titre 1-copie-3
L'agencement des rangs

 

Le Prophète ( sallahu 'alayhi wa salam ) ordonnait aux fidèles avant la prière de soigner leurs rangs .
 
Il ( sallahu 'alayhi wa salam ) a dit , en voyant la poitrine des hommes dépasser des rangs :
 
" Ô Serviteurs d'Allah ! Soignez vos rangs, ou alors Allah instaurera la divergence entre vous . ". 
Rapporté par Al Boukhari et Muslim
 
Une telle menace de la part du messager d'Allah ( sallahu 'alayhi wa salam )montre que l'agencement des rangs est bien plus qu'une recommandation prophétique mais en fait une obligation .
Shaykh Al Islam Ibn Taymiya rahimahullah a dit que tout le groupe se rend coupable en négligeant les rangs (al ikhtiyarat al fiqhiya) .
Sans titre 1-copie-3
L'imam doit veiller à l'alignement des rangs


Le prophète ( sallahu 'alayhi wa salam ) prenait le temps de ranger les fidèles lui-même , faisant reculer celui qui est trop en avant et avancer celui qui est trop en retrait en passant sa main sur les épaules et les poitrines d'un bout à l'autre du rang .

Sachant ce qui menace ceux qui négligent les rangs , les imams doivent se montrer patients et insister pour que les fidèles s'habituent à prier en rangs correctement alignés.

L'agencement des rangs est donc une obligation extérieure à la prière ; quand on y manque on est fautif mais cela n'annule pas la prière . Tout comme l'adhane est obligatoire avant la prière mais une prière sans adhane reste valable, bien que cela soit répréhensible.

Sans titre 1-copie-3
Des erreurs que les imams doivent éviter
 
Certains imams disent " ista'ou " alors que le rang est impeccable et ne font rien pour rectifier la rangée quand celle-ci n'est pas alignée .

D'autres disent " istaou " même s'il n' y a qu'une seule personne, pensant qu'ils appliquent ainsi une sunna, alors qu'on ne devrait le dire qu'en cas de besoin .
Sans titre 1-copie-3
Quelques règles à respecter

 L'alignement des rangs se fait par les chevilles, qui sont dans l'axe du corps plus que par les épaules car les gens ne sont pas tous de la même taille comme ils ne peuvent pas tous se tenir droits.

On ne peut pas se fier non plus à l'alignement des orteils car les pieds ne sont pas tous de la même longueur.

 Si l'imam se tient dans la même rangée que les fidèles, il ne doit pas sortir du rang , contrairement à ce qui est très souvent recommandé .

Ibn 'Abbas ( radhiallahu 'anhu ) raconte :

"Le Prophète ( sallahu 'alayhi wa salam ) m ' a pris par la tête et m ' a ramené de derrière lui vers sa droite "
Rapporté par Al bukhari

Il n'a pas mentionné qu'il l'ait mis un peu en retrait.


 Les rangées doivent être complétées les unes après les autres en partant de la première .

Le prophète ( sallahu 'alayhi wa salam ) a dit :

" Ne voudriez-vous pas vous ranger comme se rangent les anges auprès de leur Seigneur ? ".
Ils dirent :
" O Messager d'Allah ! Comment se rangent-ils auprès de leur Seigneur ? "
Il ( sallahu 'alayhi wa salam ) dit :
" Ils complètent les rangs les uns après les autres et s'alignent . "
Rapporté par Al Bukhari et muslim


 La meilleure rangée est la première .
Le prophète ( sallahu 'alayhi wa salam ) incitant les fidèles à accourir au premier rang a dit :

" si les gens savaient ce que recèlent l'adhane et le premier rang , ils se les seraient disputés ; et s'il n'y avait que le tirage au sort pour les départager, ils l'auraient fait . "
Rapporté par Al Bukhari et muslim

Cela suppose que le fidèle qui veux être au premier rang doit venir plus tôt et avancer devant.


 Le fidèle doit chercher à être le plus proche de l'imam .
Le prophète ( sallahu 'alayhi wa salam ) a dit :

" que viennent derrière moi les hommes adultes et les sages . " 
Rapporté par muslim

Car ils sont à même de corriger les éventuelles erreurs de l'imam et de le suppléer si besoin est.

Contrairement à ce que font certains qui se précipitent sur les murs du fond de la mosquée pour s' y adosser : ils se privent ainsi d'un bien certain et négligent du même coup une sunna du Prophète ( sallahu 'alayhi wa salam ) ceci tranche avec ce que nous voyons de nos jours : les gens commencent à s'aligner au deuxième rang avant que le premier soit complété.

Et quand on leur demande d'avancer ils sont surpris.

Ou encore, ils se font des politesses en se cédant mutuellement la place au premier rang, ce qui peut durer un bon moment et retarder le début de la prière .

La droite de la première rangée est préférable à sa gauche .
C'est à dire que s'il y a 10 personnes en rang centré derrière l'imam (5 à droite et 5 à gauche), la onzième personne qui arrivera se mettra à droite .

Et si une rangée contient plus d'une personne à droite qu'à gauche, elle doit être équilibrée .


 Les rangs des hommes sont devant et ceux des femmes derrière .

Le Prophète salallahu ' alayhi wa salam a dit :

" Les meilleures rangées pour les hommes sont celles de devant, les pires sont celles de derrière.
Les meilleures rangées pour les femmes sont celles de derrière et les pires celles de devant. ". 
Rapporté par Al Boukhari et Mouslim

( Remarque : et ce même s'ils sont tous de la même famille(maharim))


 Les enfants se mettent entre les rangs des hommes et les rangs des femmes.
Si les enfants regroupés ensemble perturbent la prière par leur agitation, leurs rires, leurs farces ou leurs disputes, il est préférable de les disperser dans les rangs.

 Si un enfant qui maitrise la prière et est conscient de ce qu'elle représente occupe une place au premier rang , il n'est pas souhaitable de l'en faire sortir et ce pour 3 raisons :
 
  • 1 - L'enfant risque de hair la mosquée dans laquelle on lui a fait l'affront de le sortir des rangs, surtout s'il était préparé et était venu à la mosquée heureux de bien faire.

 

  • 2 - L'enfant risque d'en vouloir à la personne adulte qui l'a humilié en le faisant sortir du rang.

 

  • 3 - Le hadith cité précedemment qui demande aux adultes de se mettre derrière le Prophète ( sallahu 'alayhi wa salam ) est une incitation pour les adultes et non une interdiction pour les enfants.

 
 Ne pas laisser de faille dans les rangs .

Le Prophète salallahu 'alayhi wa salam a dit :

" alignez-vous en rangs serrés et ne laissez pas de failles pour shaytân ( la'natoullah 'alayhi ) ". 
Rapporté par Abou dawoud.

Existe aussi dans la version authentifiée par shaykh Al Albani rahimahullah :

" dressez les rangs, rapprochez les épaules, fermez les espaces et ne laissez pas de failles pour shaytân ( la'natoullah 'alayhi ) ."


 Les rangées doivent être rapprochées entre elles, y compris la première avec la position de l'imam, car l'imam doit être proche des fidèles et non se mettre loin, laisser l'emplacement d'un rang ou deux entre lui et la première rangée, comme cela se fait dans certaines mosquées.

 La douceur et l'amabilité sont indispensables pour que l'ambiance de la prière soit favorable à la concentration (khushu') et à la dévotion.

Tirée de source : salat al jama'a
copié de as-salat.over-blog.com
 
Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين
Publié par 3ilm char3i - La science légiférée - dans Prière - الصلاة
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 22:40
Le travail permis pour la femme

Question :


Quels sont les métiers acceptables qu'une femme musulmane peut exercer sans être en contradiction avec les enseignements de sa religion ?
      

Réponse :


Les lieux de travail permis pour les femmes sont les secteurs qui sont spécifiques aux femmes.

Par exemple, elle peut travailler dans l'éducation des filles ou l'administration ou la bureaucratie.

Elle peut travailler chez elle comme tailleur pour femmes et ce qui ressemble à cela.
 

Quand à travailler dans les secteurs spécifiques aux hommes, cela n'est pas permis, car cela la mélangera avec les hommes et cela sera une grande discorde à laquelle il est obligatoire de prendre garde.

 

Et il est obligatoire de savoir ce qui a été authentifié du Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) qui a dit :

« Je n'ai laissé derrière moi aucune tentation plus néfaste pour les hommes que les femmes.

Certes, la première épreuve qui a affligé les fils d'Israël était les femmes. » 

Et certes l'homme doit éviter à sa famille et à son épouse de tomber dans de telles tentations et circonstances en toutes situations.  


Kitâb « Fatâwa al-Mar'â al-Mouslima » 2/406-407

copié de manhajulhaqq.com

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm char3i - La science légiférée - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 21:20
Que désigne «bani israël» dans le coran ?
Question :
 
Quelle est la raison de la séparation du nom des 
bani israël?
 
Tantôt ils sont appelés dans le Coran bani israël et tantôt Allah عز و جل les nomme les juifs.
 
Quelle en est la cause ?
 
Réponse :
 
Israël est le nom de ya3qob عليه السلام et de ses enfants.
 
Et les juifs ceux là : "bani israël", englobe en fait les juifs et les chrétiens, c'est général, car ils comptent parmi la descendance de ya3qob et ya3qob c'est israël.

Et c'est pourquoi les juifs ont appelé ce pays : le pays d'israël.

Et il n'est pas permis à certaines personnes de maudire israël, de maudire le pays.

Il ne faut pas faire çà, parceque c'est un nom de messager, mais on maudit les juifs.

Les juifs sont une partie de "bani israël".
Des fois Allah s'adresse aux juifs et parfois il s'adresse aux chrétiens et parfois ils s'adressent à l'ensemble et Il dit : "Yâ bani israël".

 

الســـــؤال : بسم الله الرحمن الرحيم، هذا سائل يقول: فضيلة الشيخ السلام عليكم ورحمة الله وبركاته، عليكم السلام ورحمة الله وبركاته. ما سبب التفريق في تسمية بني إسرائيل تسميتهم في القرآن بنو إسرائيل ومرة يسميهم الله -عز وجل- اليهود هل في ذلك سبب ؟
الإجـــــابة : إسرائيل اسم ليعقوب -عليه الصلاة والسلام- وهم بنوه، واليهود هذا اليهود بنو إسرائيل يشمل اليهود والنصارى هذا أعم؛ لأنهم من سلالة يعقوب يعقوب هو إسرائيل عليه الصلاة والسلام؛ ولهذا سمت هذه الدولة اليهود سموا دولة إسرائيل، ولا ينبغي بعض الناس يلعن إسرائيل يلعن الدولة، يعني لكن ما ينبغي هذا؛ لأنه اسم نبي إنما يلعن اليهود اليهود جزء من بني إسرائيل تارة الله يخاطب اليهود وتارة يخاطب النصارى وتارة يخاطب الجميع، ويقول: يا بني إسرائيل نعم
رقم الفتوى : 1340
موضوع الفتوى : سبب التفريق في تسمية بني إسرائيل واليهود
تاريخ الإضـافة : 7 / 7 / 1424 هـ - 3 / 9 / 2003 م


copié de baiyt-essalafyat.com

 

Cheikh ‘Abdel‘Azîz Bnou ‘Abdillah Ar-Râjihî - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله الراجحي
Publié par 3ilm char3i - La science légiférée - dans Coran - القرآن الكريم
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 20:47
Concernant les marques commerciales ayant un symbole spécifique (vidéo)

La question :

 

Notre honorable Cheikh, nous avons un produit turc qui est une barre de chocolat appelée «Jupiter».

 

On dit que ce nom désigne un dieu grec.

 

Est-il permis, alors, de vendre ou d'acheter ce produit ?

 

Qu'Allâh bénisse votre savoir.

 

La réponse :

 

Louange à Allâh, Maître des Mondes; et paix et salut sur celui qu'Allâh a envoyé comme miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.

Ceci dit :

 

Sachez - qu'Allâh vous fasse miséricorde - que la règle générale concernant ce genre de marque commerciale consiste à distinguer entre la simple marque commerciale et celle qui représente un certain symbole, qu'il soit un symbole religieux, ethnique, sectaire ou relatif à un parti.

 

Donc, si cette marque commerciale est établie par le propriétaire d'une usine d'un certain pays afin que son produit soit connu par sa qualité; visiblement, il n' y aurait aucune gène - si Allâh le veut - d'acheter ou de vendre ce produit.

 

Cependant, si la marque commerciale représente un certain symbole ou une certaine idéologie qui s'oppose à la Charia islamique; que ce symbole soit celui d'un principe, d'un credo, d'une civilisation, d'une secte, d'une ethnie ou d'un parti, tels que le communisme qui est symbolisé par la faucille et le marteau, ou l'étoile de David qui est l'emblème des juifs, ou la croix qui est le symbole des chrétiens; il est, alors, interdit et prohibé par la Charia de vendre, d'acheter ou de porter un produit contenant une marque de la sorte, que celle-ci soit une marque de nourriture, de boisson ou de vêtement; vu que le fait de porter une marque de ce genre démontre le soutien, le consentement et la loyauté, dans l'apparence, à l'égard des idéologies susdites; même si la personne ne les approuvent pas par son cœur, car il est interdit d'éprouver de la loyauté pour d'autres que les gens qui sont de croyance musulmane.

 

De plus, le Prophète صلى الله عليه وسلم a interdit de porter les vêtements des mécréants, étant donné qu'ils sont propres à eux.

 

Donc, ces vêtements sont, à plus forte raison, interdits s'ils portent des symboles ou représentent des idéologies qui s'opposent à la croyance musulmane.

 

Sur ce, si la marque «Jupiter» ou n’importe qu’elle autre marque - telle que «Nike» qui désigne la déesse de la victoire chez les grecs - représentent un slogan ou un credo et non pas une simple marque commerciale, elle serait interdite par la Charia, ainsi que les vêtements et les chaussures qui portent la marque de l'arbre El-Gharqad (Nitraria retusa ou nitraire à feuilles rétuses).

 

Du reste, la règle générale est celle que nous avons mentionnée au début.

 

Donc, il reste à confirmer si la marque représente ou pas un symbole, afin que le jugement soit appliqué.

 

Le savoir parfait appartient à Allâh, et notre dernière invocation est qu'Allâh, Seigneur des Mondes, soit Loué et que prière et salut soient sur notre Prophète, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.

 

Alger, le 8 Djoumâda El-Oûla 1427 H, correspondant au 4 Juin 2006 G.

 Traduit et publié par ferkous.com

في التعامل مع علامةٍ تجاريةٍ ذات شعارٍ معيَّنٍ

السؤال : شيخنا الفاضل عندنا منتوج تركي هو عبارة عن قطعة شوكولاطة اسمه

"jupiter"

 يقال: إنه  إله من آلهة الإغريق، فهل يجوز بيعه وشراؤه؟ وبارك الله في علمكم

الجواب : الحمد لله ربِّ العالمين، والصلاة والسلام على من أرسله الله رحمة للعالمين، وعلى آله وصحبه وإخوانه إلى يوم الدين، أمَّا بعد
فاعلم- رحمك الله- أن القاعدة العامة في التعامل مع مثل هذه العلامات والأسماء التجارية أنه يفرق فيها بين ما إذا كانت مجردَ علامةٍ تجارية، أو كانت تحمل شعارا معينا، سواء كانت هذه العلامة تعبّر عن شعار ديني أو عرقي أو حزبي أو طائفي
فإن كانت هذه العلامات تجارية وضعها صاحب المصنع أو البلد لتعرف سلعته وتميز جودتها عن غيرها، فالظاهر أنه لا حرج في ذلك إن شاء الله تعالى بيعا وشراء
وأما إن كانت هذه العلامة تعبِّر عن شعار أو فكر يناهض مبادئ الشريعة الإسلامية سواء كان الشعار لمبدأ معين، أو عقيدة، أو حضارة، أو طائفة، أو عرق، أو حزب، وذلك مثل شعار الشيوعية المتمثل في المِنجل والمطرقة، وشعار اليهود المتمثل في نجمة داوود، وشعار الصليب بالنسبة للنصارى، فإنه يمنع منه شرعا ولا يجوز أينما كانت  سواء في المأكولات أو المشروبات أو الملبوسات بيعا وشراء واتخاذا، وذلك لأن اتخاذه يدل على المساندة والموافقة والموالاة لتلك الأفكار ظاهرا، وإن كان لا يوافقهم بقلبه لعدم جواز الموالاة إلا لأهل الإيمان والجماعة، والنبي صلى الله عليه وسلم نهى عن ألبسة الكفار لكونها من خصوصياتهم، فمن باب أولى إذا كانت تحمل شعارا فاسدا، أو فكرا كاسدا.
وبناء على ماسبق فإن كانت علامة "jupiter" أو غيرها من العلامات مثل"nike" ترمز إلى آلهة النصر عند الإغريق فهي  تعبر عن شعار وعقيدة، لا عن علامة تجارية، فتكون ممنوعة شرعا، ومثلها الألبسة والأحذية المشتملة على علامة شجرة الغرقد
هذا، والقاعدة العامة هي ماذكرته ابتداء، ويبقى تحقيق المناط في كون العلامة شعارا أم لا؟
والعلم عند الله تعالى، وآخر دعوانا أن الحمد لله رب العالمين، وصلى الله على محمد وآله وصحبه وإخوانه إلى يوم الدين، وسلم تسليما
الجزائر في: ٨ جمادى الأولى ١٤٢٧ﻫ
الموافق ﻟ: ٤ جوان ٢٠٠٦م

الفتوى رقم: ٤٤٥
الصنف: فتاوى المعاملات المالية - البيوع

الفتوى رقم: ٤٤٥
الصنف: فتاوى المعاملات المالية - البيوع

Cheikh Abou Abdil-Mou'iz Mouhammad 'Ali Farkouss - الشيخ أبي عبد المعزّ محمد علي فركوس

Publié par 3ilm char3i - La science légiférée - dans Homme musulman - رجل مسلم