La première des dix dernières nuits

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La première des dix dernières nuits

Ne t’occupe pas de savoir dans quel jour se trouve la nuit du destin !

 

Elle n’a été dissimulée que pour que tu fasses des efforts dans l’ensemble des dix dernières nuits.

 

Mais occupe-toi plutôt en faisant des efforts dans toute cette dizaine et tu l’atteindras inchaa a Allah.

 

Et rappelle toi la parole du Prophète ‎صلى الله عليه وسلم :

 

 

من قام ليلة القدر إيماناً واحتساباً غفر له ما تقدم من ذنبه

 

«Celui qui prie la nuit du destin, avec foi et espoir de la récompense, ses péchés antérieurs lui seront pardonnés.»

Rapporté par Bukhârî et Mouslim

 

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah

Publié par L’islam c’est la sounnah et la sounnah c’est l’islam

 

Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Partager cet article

Le musulman doit multiplier la récitation du Coran en ce mois

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le musulman doit multiplier la récitation du Coran en ce mois

Le musulman doit multiplier la récitation du Qur'ân en ce mois, que ce soit une lecture de mémoire, ou depuis le moshaf.

 

Et la lecture depuis le moshaf est meilleure que la récitation de mémoire, et ce même s'il l'avait mémorisé.

 

كلمات رمضانية 18- رمضان-1439 هـ

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

معالي الشيخ د. صالح الفوزان

على المسلم أن يُكثر من تلاوة القرآن في هذا الشهر، سواء قرأه عن ظهر قلب -حفظا-، أو قرأه من المصحف والقراءة من المصحف أفضل من تلاوته عن ظهر قلب حتى ولو كان يحفظه

كلمات رمضانية 18- رمضان-1439 هـ

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Parmi les particularités de ce mois

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Parmi les particularités de ce mois

Parmi les particularités de ce mois, il y'a le fait qu'Allâh y révéla le Qur'ân, il est donc le mois du Qur'ân, dans le sens où les musulmans s'évertuent à réciter le Qur'ân en ce mois, que leur lecture soit fluide ou saccadée.

 

كلمات رمضانية 18- رمضان-1439 هـ

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

معالي الشيخ د. صالح الفوزان

من خصائص هذا الشهر أن الله أنزل فيه القرآن، فهو شهر القرآن، بمعنى أن المسلمين يُقبلون على تلاوة القرآن في هذا الشهر، سواء كانوا يجيدون القراءة أو يتهجونها

كلمات رمضانية 18- رمضان-1439 هـ

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Quelques-uns des bienfaits de la polygamie (التعدد)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Quelques-uns des bienfaits de la polygamie (التعدد)

(1) La polygamie permet d’augmenter le nombre de descendants.

 

Or le Prophète Muhammad صلى الله عليه وسلام a dit :

 

«Mariez-vous, ayez beaucoup d’enfants, car j’aimerais être fier d’avoir la Communauté la plus nombreuse parmi toutes les autres communautés.»

 

(2) Une femme peut être stérile et ne pas avoir d’enfants.

 

Quelle est alors la meilleure solution : Quel l’époux divorce d’elle ou bien qu’il la garde tout en épousant une seconde épouse ?

 

Quelle est donc la meilleure solution : Qu’il reste ainsi sans enfants ou bien qu’il prenne une seconde femme ?

 

Réponse : la meilleure solution est qu’il garde l’épouse stérile et épouse une seconde femme.

 

(3) Durant la période de menstrues et de lochies de la femme, il se peut que le mari ne puisse résister (à la tentation sexuelle), ce qui le poussera à commettre un acte illicite.

 

La solution à ce problème est la polygamie.

 

(4) La femme peut présenter quelques défauts.

 

La meilleure solution est donc que le mari prenne une seconde femme sans divorcer de la première.

 

(5) La femme peut tomber souvent malade.

 

Il est donc préférable pour l’homme d’épouser une autre femme sans divorcer de la première.

 

Dans le meilleure des cas, l’homme peut patienter face à la maladie de son épouse, mais rien ne dit qu’il ne cédera pas à la tentation sexuelle illicite.

 

(6) La polygamie crée des liens entres des familles dispersées

 

Comme l’a dit Allah تعالى (dans le sens de la traduction de la Parole d’Allah) :

 

«Et c’est Lui qui de l’eau à créé une espèce humaine qu’IL unit par des liens de la parenté et de l’alliance. Et ton Seigneur demeure Omnipotent.» (Sourate al Furqân Verset 54)

 

(7) En règle générale, la femme a besoin d'une personne qui s'occupe d'elle en termes de dépenses et autres.

 

La polygamie permet à un époux de prendre en charge financièrement plusieurs femmes.

 

Et la science infuse appartient à Allah.

 

نصيحتي للنساء - Conseils aux femmes Musulmanes - Chapitre «la jalousie des femmes» - page 118

Retranscrit par Oum AbdrRahman pour le site de 3ilmchar3i.net

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya - الشيخة أم عبد الله الوادعية

Partager cet article

Le Coran élimine donc les maladies engendrant les volontés corrompues

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le Coran élimine donc les maladies engendrant les volontés corrompues

Le Qur'ân élimine donc les maladies engendrant les volontés corrompues, jusqu'à ce que le cœur se rectifie et ainsi sa volonté se rectifie, et il revient à sa saine nature sur laquelle il a été créé, tel que le corps revient à son état naturel.

 

Le cœur se nourrit de la foi et du Qur'ân avec ce qui le purifie et le soutient, tout comme le corps se nourrit de ce qui l'épanouit et le renforce.

 

Ainsi, la purification du cœur est à l'image de l'épanouissement du corps.

 

Madjmou' Al Fatâwâ 96/10

Traduit par Oum Oumayr

 Publié par 3ilmchar3i.net

فالقرآن مزيل للأمراض الموجبة للإرادات الفاسدة حتى يصلح القلب فتصلح إرادته ويعود إلى فطرته التي فطر عليها كما يعود البدن إلى الحال الطبيعي. ويغتذي القلب من الإيمان والقرآن بما يزكيه ويؤيده كما يغتذي البدن بما ينميه ويقومه فإن زكاة القلب مثل نماء البدن
 

 

Cheikh Ul-Islam Taqiyud-din Ibn Taymiyyah - الشيخ الإسلام بن تيمية

Partager cet article

Le fanatisme pour les mashaykh est une caractéristique répréhensible

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le fanatisme pour les mashaykh est une caractéristique répréhensible

Le fanatisme pour les mashaykh est une caractéristique répréhensible.

 

Elle conduit au mensonge.

 

Un groupe s'était fanatisé pour As-Shâfi3iy et Abî Hanîfa, ils ont alors menti au sujet du Prophète صلى الله عليه وسلم en inventant des ahâdith mensongers sur le mérite des deux imams.

 

Prenez donc garde.

 

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

التعصب للمشايخ صفة ذميمة، تؤدي إلى الكذب
تعصب قوم للشافعي وأبي حنيفة فكذبوا على النبي صلى الله عليه وسلم ووضعوا أحاديث في فضلهما، فاحذروا

Cheikh Abou Al-Hassan 'Ali Al-Ramly - الشيخ أبو الحسن علي الرملي

Partager cet article

Ses péchés seront pardonnés même s'ils sont aussi nombreux que l'écume de la mer

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Ses péchés seront pardonnés même s'ils sont aussi nombreux que l'écume de la mer

D'après Abou Houreira رضي الله عنه, le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit :

 

«Celui qui dit après chaque prière :

 

سبحان الله - sobhanallah - 33 fois,

الحمد لله - al hamdoulilah - 33 fois

et الله أكبر - Allahou akbar - 33 fois.

Ceci fait 99, puis il dit pour compléter 100 : لا إله إلا الله وحده لا شريك له له الملك وله الحمد وهو على كل شيء قدير - La ilaha illa Allah wahdahou la charika lah lahoul moulk wa lahou al hamd wa houwa 'ala kouli chay in qadir -.

 

Alors ses péchés seront pardonnés même s'ils sont aussi nombreux que l'écume de la mer».

 

(Rapporté par Mouslim dans son sahih n°597)

Publié par 3ilmchar3i.net

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم

من سبح الله في دبر كل صلاة ثلاثا وثلاثين وحمد الله ثلاثا وثلاثين وكبر الله ثلاثا وثلاثين فتلك تسعة وتسعون وقال تمام المائة : لا إله إلا الله وحده لا شريك له له الملك وله الحمد وهو على كل شيء قدير غفرت خطاياه وإن كانت مثل زبد البحر 

رواه مسلم في صحيحه رقم ٥٩٧

Partager cet article

Salât l'3îd : une démonstration immense de l'islam

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Salât l'3îd : une démonstration immense de l'islam

Parmi ce qu'Allâh a légiféré en clôture de ce mois, il y a la prière de l'3îd.

 

Elle une législation et un rite immense parmi les rites apparents de l'islam.

 

Les musulmans s'y rendent dans les vastes étendues, proches des contrées.

 

Et s'il n'y a pas de vastes étendues, alors ils l'accomplissent dans les mosquées.

 

Et de même, si le jour de l'3îd tombe en période de pluie ou en période de froid, alors ils l'accomplissent dans les mosquées.

 

Mais chaque fois qu'ils se manifestent à leur Seigneur dans une vaste étendue, cela est meilleur.

 

À tel point que même la femme ayant ses menstrues sort pour la prière de l'3îd, mais elle s'isole du lieu de prière, et ce afin qu'elle soit témoin de la da3wa des musulmans.

 

Elle représente donc une démonstration très importante parmi les démonstrations de l'islam, et un rite grandiose parmi les rites apparents de l'islam.

 

Ne la négligez donc pas qu'Allâh vous accorde la réussite, elle en effet très importante auprès d'Allâh سبحانه وتعالى.

 

Et elle constitue la clôture de cet immense mois.

 

Elle suit aussitôt l'accomplissement d'un des piliers de l'islam, qui est le jeûne, par remerciement envers Allâh سبحانه وتعالى pour ce bienfait.

 

Extrait de la khotba

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

مما شرع الله في ختام هذا الشهر صلاة العيد، وهي شريعة وشعيرة عظيمة من شعائر الإسلام، يخرج لها المسلمون في صحراء قريباً من البلد، وإذا لم يكن هناك صحراء فإنهم يصلونها في المساجد وكذا لو صادف يوم العيد وقت المطر أو وقت البرد، فإنهم يصلونها في الجوامع؛ ولكن كل ما برزوا لربهم في صحراء فهو أفضل حتى الحيض تخرج لصلاة العيد لكنها تعتزل المصلى، وذلك لأجل أن تشهد دعوة المسلمين، فهي مظهر عظيم من مظاهر الإسلام، و شعيرة عظيمة من شعائر الإسلام، لا تفرطوا فيها، وفقكم الله، فإنها عظيمة عند الله سبحانه وتعالى، وهي ختام هذا الشهر العظيم، تأتي بعد أداء ركن من أركان الإسلام وهو الصيام شكراً لله سبحانه وتعالى على هذه النعمة

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Cheikh Mohamed bin Hadi Al-Madkhali prendra des hassanettes à tous ceux qui parlent sur lui (en mal)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Cheikh Mohamed bin Hadi Al-Madkhali prendra des hassanettes à tous ceux qui parlent sur lui (en mal)

Mon conseil est qu'ils craignent Allâh et que chacun soit responsable de lui-même et de sa langue.

 

Et Cheikh Mohammad prendra des hasanat de quiconque parle sur lui.

 

Et ceci par Allâh est la perte et la ruine dans le sens où le serviteur gagne des hasanat en oeuvrant, en priant, par le jeûne, par l’aumône et c'est quelqu’un d'autre qui lui les prend.

 

Combien est perdant ce serviteur qui ne sait pas protéger sa langue et son coeur.

 

Et plus perdant que lui encore, celui pour qui on prend des sayyiât d’autre que lui pour les mettre sur lui, car il a été injuste envers les serviteurs et n’a pas de hasanah, on prend donc des sayyiât de celui envers qui II a été injuste et on les met sur lui et il est châtié.

 

Ma recommandatlon est donc qu’ils craignent Allâh pour eux-même et Allâh est celui qui accorde le succès salâm.

 

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah

 Publié par la Page L'Islam c'est la Sounnah et la Sounnah c'est l'Islam

 

Cheikh 'Abd Ar-Rahman Salih Mohy Ad-Din - الشيخ عبدالرحمن بن صالح محي الدين

Partager cet article

Faire instruire sa fille de 9 ans et plus dans les écoles mixtes (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Faire instruire sa fille de 9 ans et plus dans les écoles mixtes (audio-vidéo)

Cette question dit :

 

Je vous aime en Allâh ! (je dis : qu'Allâh, Celui pour Qui tu m'aimes, t'aime).

 

Il dit : est-il permis de faire instruire la fille après l'âge de 9 ans, dans les écoles mixtes, sachant que dans notre pays il n'y a pas d'écoles qui séparent entre les garçons et les filles ?

 

Réponse :

 

Je lui dis non !

 

La préservation du capital est à prioriser sur l'obtention du bénéfice.

 

Si la fille atteint l'âge de 9 ans, alors il incombe à son tuteur de l'initier au hijab, à la pudeur, à la chasteté, à la préservation.

 

Donc s'il n'y en a pas (ndlt : des écoles non mixtes), alors c'est à lui, ainsi qu'à sa mère à elle, de s'en occuper à la maison.

 

Ils lui font ainsi mémoriser le Livre d'Allâh تبارك وتعالى, ils lui font apprendre quelques sciences bénéfiques, et cela lui sera bien plus utile auprès d'Allâh in châ'Allâh, tout en la préservant, en la protégeant, et en l'éloignant des lieux de tentations, desquels te viendra probablement ce que tu regretteras tout au long de ta vie, et ce dont tu souhaiterais être sous terre. 

 

Et il n'est pas permis à l'individu d'être tolérant à ce sujet, naam.

 

Les femmes diffèrent en effet.

 

Elle peut avoir déjà 9 ans et avec le physique formé, apte au mariage (rapports intimes), même si elle n'a pas encore de menstrues, elle serait proche de la puberté.

 

Il y a des femmes chez qui les menstrues débutent alors qu'elles sont âgées de 12 ans, 11 ans, ou 13 ans et ainsi de suite.

 

N'est-ce pas ?

 

L'âge de 9 ans est donc celui dans lequel la fille s'approche de la puberté, particulièrement chez celle dont le physique est formé, c'est-à-dire son corps, et sur laquelle apparaissent les signes de l'approche imminente de l'arrivée de la puberté.

 

Il t'incombe donc Ô musulman, de craindre Allâh concernant cette fille qui est un dépôt accroché à ton cou.

 

Traduit par Oum Oumayr

 Publié par 3ilmchar3i.net

السؤال : وهذا سؤالٌ يقول إني أحبكم في الله [ أقول له أحبك الله الذي أحببتنا فيه] يقول هل يجوز تدريس البنت بعد سن التاسعة في المدارس المختلطة علمًا أنه لا يوجد في بلدنا مدارس تفصل بين الأولاد والبنات؟
الجواب : أقول له لا, سلامة رأس المال أوجب من تحصيل الربح والبنت إذا بلغت تسع سنين فإنه ينبغي لوليها أن يدربها على الحجاب والاحتشام والعفة والحصانة فإذا لم يوجد اعتنى بها هو وأمها في البيت فيحفظونها كتاب الله - تبارك وتعالى- ويحفظونها من العلوم النافعة وهذا أنفع لها عند الله إن شاء الله مع سلامتها وحفظها والبعد بها عن مواطن الفتن التى ربما جاءك منها ماتندم عليه طيلة حياتك وتتمنى أن لو كنت تحت التراب ولا يجوز للإنسان أن يتساهل في هذا الباب نعم، فإن النساء يختلفن فقد تكون تسع سنين وهي مكتملة البنية صالحة لأن تفتض ولو لم تحض بعد تكون قريبة من الاحتلام فمن النساء من يحضن وعمرهن اثنى عشر أو إحدى عشر أو ثلاثة عشر أو نحو ذلك أليس كذلك فالتاسعة تكون فيها البنت مقاربة للاحتلام لا سيما عند من اكتملت بنيتها يعني جسمها وظهرت عليها آثار المناهزة فينبغي لك أيها المسلم أن تتقي الله في هذه البنت التى هي أمانة في عنقك

Cheikh Mohammad Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

Préservez le rang des savants de la sounnah ! (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Préservez le rang des savants de la sounnah ! (audio)

Certains frères m'envoient parfois des mots : «Pourquoi ne déclares-tu pas innovateur untel comme untel le déclare innovateur ?»

 

Subhâna Llah !

 

Si tu désires la science alors pourquoi ne me dis-tu pas : «Pourquoi ne rends-tu pas innovateur untel» ou : «Pourquoi untel n'est pas innovateur ?».

 

Je t'apprendrai dans ce cas, si vraiment je ne le rends pas innovateur.

 

Et la pluspart de ceux sur qui on m'interroge, à savoir pourquoi je ne les rends pas innovateurs, je ne les connais même pas !

 

Je n'ai pas d'avis sur eux et il n'est permis en aucun cas de dire que mon avis est opposé à l'avis d'untel.

 

En revanche, de manière générale, ce que je dis mes frères, c'est que dans cette question, l'équité est obligatoire.

 

Mais l'équité n'est pas chose aisée, il se peut que personne ne reste de ton côté.

 

Il se peut que personne ne reste de ton côté, car tu ne pencheras pour personne.

 

Tu défends tout adepte de la sounnah avec la sounnah, tu ne transgresses pas, tu ne mens pas, tu n'inventes rien, et tu protèges le rang de la sounnah, tu défends la vérité selon ce que tu possèdes en science et tu ne prétends pas que ce que tu connais est ce qu'il faille obligatoirement suivre, mais c'est ta connaissance.

 

Voilà ce qui est obligatoire.

 

Et je dis aux frères, Ô mes frères !... Préservez le rang des savants de la sounnah, reconnaissez leur mérite, et ne faites de personne une preuve par lui même, et prenez garde à cette innovation récente qui dit en substance : trois ou quatre se sont réunis et forment un «consensus» car par Allah ce n'est pas un consensus !

 

Et suivre cela n'est pas obligatoire.

 

En revanche, la question est de savoir que la vérité doit être suivie où qu'elle se trouve.

 

Et sache que même si tu es en sécurité aujourd'hui, demain tu seras interrogé entre les Mains d'Allah.

 

Prends garde à ne pas transgresser envers qui que ce soit !

 

Prends garde à ne pas transgresser dans le jugement !

 

Prends garde à ne pas diverger des fondements des pieux prédécesseurs -qu'Allah les agrée-.

 

Et prends de la vérité ce qui t’apparaît comme étant vrai.

 

Et si celui qui contredit la vérité compte parmi les savants connus alors reconnais son mérite, et fais ses éloges, je ne dis pas de retenir ta langue le concernant, mais je dis fais ses éloges même si tu ne partages pas son avis.

 

Et qu'il fasse partie de ta science et de ta certitude, que si le savant salafi et sounni se met à parler durement, c'est par jalousie pour la sounnah et la religion et c'est un effort de sa part dans la lutte sur le sentier d'Allah.

 

Et s'il s'était tu, peut-être que plus que cela se serait produit.

 

Il lutte dans le sentier d'Allah, toutefois ceci n'implique pas forcément qu'il ait vu juste.

 

Il se peut qu'il parvienne à la vérité comme il est probable qu'il se trompe.

 

En revanche il est récompensé dans les deux cas, s'il parvient à la vérité, il est récompensé pour son effort de réflexion et le fait qu'il soit parvenu à la vérité, et s'il se trompe, il est récompensé pour son effort de réflexion et sa lutte dans le sentier d'Allah.

 

Mais ce qui incombe au musulman est de suivre la vérité, et si la vérité lui apparaît confuse, qu'il la recherche auprès d'un savant éducateur, qui n'est pas impliqué dans la question.

 

C'est-à-dire, si moi et un Cheikh parmi les Cheikhs méritants divergeons dans une question, sur le jugement concernant une personne, tu as entendu ma parole et sa parole, et il t’apparaît que la parole du Cheikh est meilleure que ma parole, ce n'est pas de l'émotion ni du fanatisme, mais sa parole et ses preuves sont évidentes, et mes preuves sont déficientes, alors prends sa parole.

 

Mais si tu vois que ma parole est secourue alors prends ma parole.

 

Et si l'affaire t'apparaît confuse, va chez un savant externe aux deux partis.

 

Car certains de nos frères -qu'Allah les guide- divergent sur les paroles de deux savants et imposent à leurs frères de se rendre chez un des deux savants qui divergent, ils disent «Qu'as-tu, par Allah nous allons chez untel !».

 

Ceci n'est pas un arbitrage, c'est imposer.

 

En revanche, mettez-vous d'accord sur un savant éducateur externe aux deux partis dont ne connaît rien de lui dans la question, allez chez lui et interrogez-le sans citer de nom (en disant) : «Ô cheikh nous divergeons sur un individu, notre frère dit qu'il est innovateur pour ça, ça et ça, et moi je dis qu'il n'est pas innovateur parce-que ça, ça et ça. Nous voulons donc votre avis Ô Cheikh, d'après ce que tu as entendu, et si tu as quelque chose, dont nous pouvons tirer profit dans cette question, en dehors de ce que nous avons dit», et ainsi de suite.

 

Et moi je dis, Ô adeptes de la sounnah soyez doux et modestes entre vous !

 

Et je parle ici des adeptes de la sounnah véritables et sincères, pas de ceux qui sont plein de prétentions, mais je ne parle que de ceux dont les fondements sont ceux des adeptes de la sounnah, leur façon d'agir celle des adeptes de la sounnah, leur souffle est celui des adeptes de la sounnah, leurs efforts sont avec les adeptes de la sounnah.

 

Vous êtes peu nombreux et la communauté a grand besoin de vous.

 

Ne vous détruisez pas au point de vous diviser d'une manière non légiférée.

 

Je demande à Allah par Ses plus beaux Noms et Ses attributs Élevés de préserver les savants de la Sounnah et qu'Il leur accorde d'unifier leurs paroles.

 

Et qu'Il accorde aux étudiants en science la justice, la science, et qu'Il ôte la haine des poitrines, ainsi que la rancœur et l'animosité.

 

Et qu'Il rassemble les cœurs, sur la vérité, la guidée, le tawhid et la sounnah pure.

 

Et Allah est Le plus Savant, et qu'Allah éloge et salue Mohammad.

 

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah à partir d'une séquence audio

 Publié par la page L'Islam c'est la Sounnah et la Sounnah c'est l'Islam

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî  - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Parmi les mérites de la science (3) : Elle est gardée dans le cœur, préservée dans l'âme

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Parmi les mérites de la science (3) : Elle est gardée dans le cœur, préservée dans l'âme

Son détenteur ne se fatigue pas à monter la garde, car si Allâh t'octroie une science, porte-la donc dans le cœur, elle n'a pas besoin de coffres, de clés ou autre que cela.

 

Elle est gardée dans le cœur, préservée dans l'âme.

 

Et elle est en même temps un gardien pour toi, car elle te protège du danger par la permission d'Allâh عز وجل.

 

Ainsi, la science te préserve.

 

Mais les biens, c'est toi qui en montes la garde, et les places dans des coffres derrière des verrous.

 

Et malgré cela tu n'es pas tranquille à leur sujet.

 

Madjmou3 Al-Fatâwâ (21/26)

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

من فضائل العلم

أنه لا يتعب صاحبه في الحراسة؛ لأنه إذا رزقك اللّٰه علماً فحمله في القلب لا يحتاج إلى صناديق أو مفاتيح أو غيرها هو في القلب محروس، وفي النفس محروس وفي الوقت نفسه هو حارس لك؛ لأنه يحميك من الخطر بإذن اللّٰه - عز وجل -؛ فالعلم يحرسك، ولكن المال أنت تحرسه تجعله في صناديق وراء الأغلاق ومع ذلك تكون غير مطمئن عليه

 

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Il est obligatoire de faire prédominer la vérité (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Il est obligatoire de faire prédominer la vérité (audio)

Quand la vérité et la sunna apparaissent, ainsi il est obligatoire au musulman de s'y soumettre, et il ne dit pas : "Je ne sais pas... Ceci contredit ceci et cela retournons aux kibar (les grands savants), malgré l'apparition de la vérité." 

 

Nous respectons les kibar, mais la vérité est plus grande que les kibar, la vérité a prédominance sur les kibar. 

 

Lorsque l'on fait prévaloir les kibar sur la vérité, nous nous égarons.

 

Et si ceci se produit inintentionnellement et par ignorance, alors nous commettons une erreur.

 

Il est obligatoire de faire prédominer la vérité.

 

Allah عز وجل a fait l'éloge de ceux qui répondent à son appel et à la sunnah du Prophète -prière et salut d'Allah sur lui-.

 

Il سبحانه dit :

 

"Et quiconque obéit à Allah et à Son messager, et craint Allah et Le redoute... alors, voilà ceux qui récoltent le succès." (sourate 24 verset 52) 

 

Tu es dans le besoin de la piété. 

 

Combien et combien de jeunes savent que la vérité est avec untel mais ils la délaissent, et ils en deviennent hostile tandis qu'ils savent que la vérité est avec lui, mais ils ne craignent pas Allah plutôt les gens.

 

"et n'ayez pas peur d'eux mais ayez peur de moi" (sourate 3 verset 175)

 

Il nous est obligatoire de craindre Allah عز وجل qu'on sache qu'Il سبحانه وتعالى nous surveille dans nos paroles et nos actes, prenons pour leçons ces versets

 

 Publié par la page Fawaid

Cheikh Ahmad Ibn 'Umar Bâzmoul - الشيخ أحمد بن عمر بازمول

Partager cet article

Une subtilité remarquable !

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Une subtilité remarquable !

Et prête ici attention à une remarquable subtilité dans ce verset de la sourate Al-Baqara mais également présente dans d’autres sourates ; Allâh Ta’âlã a dit {ils t’interrogent} et Il le fait suivre par Sa Parole {dis} leur ceci puisque le Prophète ‎صلى الله عليه وسلم est un intermédiaire dans la transmission de la religion.

 

{ils t’interrogent sur les nouvelles lunes - dis : « elles servent aux gens pour compter le temps}

 

{et ils t’interrogent sur la menstruation des femmes. - Dis : «C’est un mal}

 

{et ils t’interrogent au sujet des orphelins. Dis : «Leur faire du bien est la meilleure action}

 

Ainsi que d’autres versets.

 

Dans ce verset-ci, Il a dit {quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi...} et Il n’a pas ajouté {dis}, il n’y a pas de {dis} ici :

 

{quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche}

 

Car se diriger vers Allâh est un rapprochement sans intermédiaire.

 

Où que tu te trouves dans ce monde et que tu éprouves un besoin alors demande à Allâh sans passer par des intermédiaires, ne recherche pas après des intermédiaires.

 

Oriente toi directement vers Allâh, demande Lui directement, lève tes mains où que tu sois sur cette terre et ce même si tu étais dans une grotte obscure, et dans un endroit sombre bloqué par un rocher, tourne toi vers Lui.

 

Le Seigneur des mondes te voit et te regarde, Il ôtera ton affliction et dissipera ton angoisse.

 

Et Il t’octroiera de là où tu ne t’y attends même pas.

 

Les choses sont dans Sa Main, le Royaume Lui appartient et les créatures sont siennes تبارك وتعالى.

 

*En trad relative et approché du sens des versets.

 

Explication des : « 4 règles »

Sur la chaîne Telegram -@Fw_bdr

Traduit et publié par cerclesciences.fr

‎ التوجه إلی الله توجه بلا واسطة

‎ وهنا انتبه إلى لطيفة عجيبة في هذه الآية في سورة البقرة وسور أخرى، يقول الله تعالى:﴿يَسْأَلُونَكَ﴾ ويُتبع ذلك بقوله ﴿قُلْ﴾ لهم كذا، لأنَّه عَلَيْهِ الصَّلَاةُ وَالسَّلَامْ واسطة في إبلاغ الدِّين

‎يَسْأَلُونَك عَنِ الْأَهِلَّةِ ۖ قُلْ هِيَ مَوَاقِيتُ لِلنَّاسِ
وَيَسْأَلُونَكَ عَنِ الْمَحِيضِ ۖ قُلْ هُوَ أَذًى
وَيَسْأَلُونَكَ عَنِ الْيَتَامَىٰ ۖ قُلْ إِصْلَاحٌ لَهُمْ خَيْرٌ

 إلى غير ذلك من الآيات

‎هنا في هذه الآية قال: ﴿وَإِذَا سَأَلَكَ عِبَادِي عَنِّي﴾ لم يقل: (قل)، لا توجد هنا (قل)، ﴿وَإِذَا سَأَلَكَ عِبَادِي عَنِّي فَإِنِّي قَرِيبٌ﴾ لأنَّ التَّوجُّه إلى الله توجُّه بلا واسطة

‎أينما تكون في الدُّنيا واحتجت إلى حاجة سل الله بدون واسطة، لا تبحث عن وسطاء، مباشرة اتَّجه إلى الله، اسأله مباشرة، ارفع يديك أينما كنت في الدُّنيا، حتَّى لو كنت في كهف مظلم، وفي صخرة مُطْبقة عليك في مكان مظلم توجَّه إليه، يراك ربُّ العالمين ويطَّلع عليك ويكشف كربتك ويزيل همَّك، ويرزقك من حيث لا تحتسب، الأمور بيده والملك ملكه والخَلْق خَلْقه -تَبَارَكَ وَتَعَالَى

‎المصدر : الشَّريط الثَّاني من شرح القواعد الأربع

‎الشَّيخ عبد الرَّزَّاق بن عبد المحسن العبَّاد حفظه الله

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr -  الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Partager cet article

Souciez-vous de passer la nuit en prière, ...

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Souciez-vous de passer la nuit en prière, ...

Souciez-vous de passer la nuit en prière, en évoquant Allâh, en lisant le Qur'ân, en préservant les regards et les parties intimes de ce qu'Allâh a interdit, et bien plus, notre Prophète صلى الله عليه وسلم resserrait même son izâr devant ce qu'Allâh lui a permis.

 

كلمة تذكيرية حول فضل العشر الأواخر من رمضان 21 رمضان 1439ه

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

عليكم بالحرص على الليل، في الصلاة، وذكر الله وقراءة القرآن وحفظ الأبصار والفروج عما حرم الله جل وعلا، بل نبينا ﷺ شد مئزره عما أحل الله له

كلمة تذكيرية حول فضل العشر الأواخر من رمضان 21 رمضان 1439ه

Cheikh Mohammad Ibn Hady Al Madkhaly - الشيخ محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article