compteur de visite

Catégories

1 septembre 2016 4 01 /09 /septembre /2016 12:01
Jeûner le jour de 'achourâ' et agir contrairement aux gens du Livre

Question :

 

Il est rapporté dans un Hadith que :  

 

"Lorsque le Prophète صلى الله عليه وسلم arriva à Médine, il constata que les juifs jeûnaient le jour de 'Achoura. Ainsi, il le jeûna et ordonna à ses compagnons d'en faire autant."

 

Comment ce hadith peut-il être en accord avec l'ordre qu'il a donné de se différencier des gens du Livre en de nombreux points ?

 

Réponse :

 

Les premiers temps, à l'arrivée du Prophète صلى الله عليه وسلم à Médine, il aimait être en accord avec les gens des Ecritures sur les choses au sujet desquelles rien ne lui avait été révélé puis Allâh lui révéla qu'il devait se différencier d'eux. Ainsi il donna ordre à sa communauté d'observer ce commandement.

 

Parmi cela, le jeûne du jour de 'Achoura. Il est affirmé de façon sure que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit:  

 

"Certes, si je reste en vie l'année prochaine, je jeûnerai le neuvième jour de Mouharram."

 

C'est-à-dire avec le dixième jour.

 

De même, il est rapporté qu'il صلى الله عليه وسلم a dit :  

 

"Distinguez-vous des juifs ; Jeûnez un jour avant ou un jour après."

 

Qu'Allâh vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La Fatwa numéro (20746)

(Numéro de la partie: 9, Numéro de la page: 311)

 

صيام يوم عاشوراء ومخالفة أهل الكتاب

س: جاء في الحديث

أن النبي صلى الله عليه وسلم حين قدم المدينة وجد اليهود يصومون عاشوراء فصامه وأمر بصيامه

 فيكف يتفق هذا مع أمره بمخالفة أهل الكتاب في أمور كثيرة؟
ج: كان النبي صلى الله عليه وسلم أول ما قدم المدينة يحب موافقة أهل الكتاب فيما لم ينزل عليه فيه شيء، ثم شرع الله له مخالفتهم، فأمر أمته بذلك، ومن ذلك صوم يوم عاشوراء ، فقد ثبت عنه صلى الله عليه وسلم أنه قال

لئن عشت إلى قابل لأصومن التاسع

 يعني مع العاشر، وروي عنه صلى الله عليه وسلم أنه قال

خالفوا اليهود صوموا يومًا قبله أو يومًا بعده

وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

الفتوى رقم - 20746

(الجزء رقم : 9، الصفحة رقم: 311)

Question 2 :

 

Le jeûne du jour de 'Achoura : Est-il le neuvième et dixième jour ou le dixième et le onzième ou les trois jours ensemble ?

 

Réponse 2 :

 

Le jeûne du jour de 'Achourâ' qui tombe le dixième jour du mois d'Al-Mouharram est une Sunna dite "Mou'akkada" (avérée) et il est préférable de jeûner un jour avant ou un jour après, tel que l'a indiqué le Prophète صلى الله عليه وسلم, afin de se distinguer des juifs.

 

Néanmoins, si l'on observe le jeûne de ces trois jours cela sera plus parfait comme l'a mentionné l'Imam Ibn Al-Qayyim dans son ouvrage "Zâd `Al-Mi`âd" .
 

Qu'Allâh vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La question 2 de la Fatwa numéro (18547)

(Numéro de la partie: 9, Numéro de la page: 310)

 

س2: صيام يوم عاشوراء هل التاسع والعاشر أو العاشر والحادي عشر، أو الثلاثة معًا ؟
ج2: صوم يوم عاشوراء وهو اليوم العاشر من شهر المحرم سنة مؤكدة والأفضل أن يصوم يومًا قبله أو يومًا بعده كما أرشد إلى ذلك النبي صلى الله عليه وسلم؛ مخالفة لليهود ، وإن صام الثلاثة كلها فهو أكمل كما ذكر ذلك الإمام ابن القيم في زاد المعاد
وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

السؤال الثاني من الفتوى رقم - 18547

(الجزء رقم : 9، الصفحة رقم: 310)

السؤال الثاني من الفتوى رقم ( 18547 )

 Publié par alifta.net

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
1 septembre 2016 4 01 /09 /septembre /2016 12:01
Une erreur commise par les parents ayant des enfants intelligents (audio)

 

Parmi les erreurs communes commise par certains éducateurs ou parents dans l’éducation de leurs enfants : Si ils découvrent que leur fils est intelligent, ils le dirigent vers l'acquisition des nouvelles sciences mondaines.

 

Ils disent : "Mon fils est intelligent, donc il ne lui convient pas que je l'inscrive autre part que dans une université de médecine ou d'ingénierie"... comme si la science légiférée avait un statut moindre comparé à la médecine ou à l’ingénierie.

 

Et c'est incorrect !

 

Si tu vois que ton fils est intelligent alors dirige-le vers ce qui est le meilleur pour lui et pour la communauté musulmane.

 

Et il n'y a de bien pour la oummah que par le biais de la science légiférée.

 

Et il n'y a pas d’amélioration chez les croyants excepté par le biais des savants.

 

Nous voulons donc informer les gens car de nos jours ils pensent que ceux qui étudient la médecine, l’ingénierie et les autres sciences mondaines ont un statut plus élevé que ceux qui étudient la science légiférée.

 

Et cet état d'esprit s'est propagé chez les musulmans afin de détourner nos enfants de la science légiférée. 

 

Oui, on a besoin des sciences mondaines mais pas autant que de la science légiférée.

 

 يَرْفَعِ اللَّهُ الَّذِينَ آمَنُوا مِنكُمْ وَالَّذِينَ أُوتُوا الْعِلْمَ دَرَجَاتٍ

 

(traduction rapprochée)

 

{Allâh élèvera de plusieurs rangs ceux d'entre vous qui ont la foi et qui ont reçu la science.} 

 

هَلْ يَسْتَوِي الَّذِينَ يَعْلَمُونَ وَالَّذِينَ لَا يَعْلَمُونَ
 

(traduction rapprochée)

 

{Sont-ils égaux, ceux qui ont reçu la science et ceux qui ne l'ont point reçue?}

 

Le besoin de la oummah pour ce qui va rectifier son cœur est plus important que le besoin de la oummah pour ce qui va réparer son corps, ses routes et ses maisons. 

 

Il y a une différence entre ce qui réparent les cœurs des gens et ce qui traitent la maladie du corps.

 

Ces sciences nouvelles sont demandées ; Nous ne disons pas que c'est blâmable, plutôt, c'est une obligation pour la communauté (fard kifâya).

 

Mais la recherche de la science est une obligation propre à tout individu (fard 'ayn).

 

Translated by Rasheed ibn Estes Barbee 

Traduit de l'anglais par assalafiyat.blogspot.fr

Cheikh Abdullah Ibn Salfîq Al-Dhufayri  - الشيخ عبدالله بن صلفيق القاسمي الظفيري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Enfants - éducation et enseignement - الأطفال
1 septembre 2016 4 01 /09 /septembre /2016 11:11
Le jeûne et le maintien de l'état de pureté d'une femme qui a fait pénétrer son doigt ou un autre objet dans son vagin

Question 5 :

 

Quand une femme introduit son doigt dans ses parties intimes pour les laver ou pour mettre une pommade curative, ou un autre médicament ou suite à un examen gynécologique, quand le médecin introduit sa main, ou l'outil d'osculation, est-ce que cela implique le bain rituel (al-ghousl) de la femme ?

 

Et, quand cela a lieu durant une journée de Ramadân, doit-elle rompre son jeûne et rattraper plus tard ?

 

Réponse 5 :

 

Si le cas est tel que vous l'avez indiqué, cela n'implique pas de faire le bain rituel, ni rompt le jeûne.

 

Qu'Allâh vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La question 5 de la Fatwa numéro (9881)

(Numéro de la partie: 10, Numéro de la page: 174)

Publié par alifta.net


صوم وطهارة المرأة إذا أدخلت أصبعها أو شيئا آخر في فرجها

س5: إذا أدخلت المرأة أصبعها للاستنجاء في الفرج، أو لإدخال مرهم أو قرص لعلاج أو بعد كشف أمراض النساء حيث تدخل الطبيبة يدها أو جهاز الكشف، هل يجب على المرأة الغسل؟ وإن كان هذا في نهار رمضان هل تفطر ويجب عليها القضاء؟

ج5: إذا حصل ما ذكر فلا يجب غسل جنابة ولا يفسد به الصوم

وبالله التوفيق وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

السؤال الخامس من الفتوى رقم - 9881

(الجزء رقم : 10، الصفحة رقم: 174)

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام
1 septembre 2016 4 01 /09 /septembre /2016 11:03
Celui qui dit que Cheikh Mohamed Ibn Hady Al Madkhaly n’a pas tenu sa langue concernant l’honneur des gens de la sounnah en les critiquant et en mettant en garde contre eux... (audio)

 

Question :

 

Quel est votre avis concernant celui qui dit que Cheikh Muhammed Ibn Hadi Al Madkhali n’a pas tenu sa langue concernant l’honneur des gens de la sounnah en les critiquant et en mettant en garde contre eux ?

 

Réponse :

 

Selon ce que je sais et selon ce que j’ai entendu, le Cheikh Muhammed Ibn Hadi Al Madkhali -حفظه الله- ne tient pas sa langue concernant les gens de l’innovation et les gens de l’égarement, ceci par nassiha pour l’islam ainsi que pour les musulmans et afin de s’acquitter de son devoir.

 

Et n’eût été la grâce d’Allâh سبحانه وتعالى envers l’islam et les musulmans par la cause de ces conseillers, la vérité ne serait pas apparue aux gens de même qu’ils n’auraient pu distinguer la voie menant vers la guidée, et ils n’auraient pu prendre garde à la voie menant à l’égarement.

 

Ceux donc à l’exemple de Cheikh Rabi’, Cheikh ‘Ubayd et le Cheikh Muhammed Ibn Hadi et leurs semblables parmi leurs frères et étudiants qui se chargent de cette tâche, qu’Allâh les récompense en bien pour ce qu’ils apportent comme bon conseil, donnant d’excellents fruits que les gens récoltent. 

 

Ces actions doivent être mentionnées et reconnues.

 

De même qu’il convient qu’il soit salué, lui ainsi que ses frères, ses chouyoukhs et ses élèves qui cheminent sur cette excellente voie.

 

Et je demande à Allâh سبحانه وتعالى qu’il accorde à Cheikh Muhammed Ibn Hadi ainsi qu’aux grands savants de la Sounnah tels que Cheikh Rabi’, Cheikh Saleh Al-Fawzan et les autres parmi les grands gens de science ainsi qu’à nous la fermeté sur sa religion et une bonne fin, ainsi que la santé et qu’il fasse d’eux des épines dans les gorges des gens de l’innovation et de l’égarement, et que par leur cause ils portent secours à l’islam et aux musulmans.

 

Qu’Il les rétribue de la meilleure des récompenses en échange de ce qu’ils ont donné comme conseil et leur défense de l’islam et des musulmans et pour avoir dévoilé les gens de l’innovation et les avoir mis à nus ainsi que d’avoir dévoilé les gens de l’égarement et avoir mis en garde contre eux.

 

Et nous demandons à Allâh pour nous ainsi que pour eux qu’il nous accorde son aide et la réussite ainsi que la guidée, la droiture et la rectitude. 

 

Tiré du site officiel / Al Liqa Al Maftouh du 5 mouharram 1436.
 
Traduit et publié par salafislam.fr

 

سؤال حول الشيخ محمد بن هادي المدخلي

السؤال : ما رأيكم فيمن يقول: إن الشيخ محمد بن هادي المدخلي أطال لسانه في أعراض أهل السنة طعناً وتحذيراً؟

الجواب : حسب ما علمت وحسب ما سمعت: بل الشيخ محمد بن هادي المدخلي -حفظه الله- أطال لسانه في أهل البدع وأهل الضلال نصحيةً للإسلام ونصيحةً للمسلمين وإبراءً للذمة، ولو لا فضل الله سبحانه وتعالى على الإسلام والمسلمين بمثل هؤلاء الناصحين لما استبان للناس الحق، ولما عرفوا طريق الهداية، ولما حذروا طريق الغواية. فمثل الشيخ ربيع، والشيخ عبيد، والشيخ محمد بن هادي وأمثالهم وإخوانهم وطلابهم الذين يقومون بمثل هذه الأمور -جزاهم الله خيرا- يصنعون بذلك جميلاً من النصيحة، ويقدمونها عليهم غرمها وللناس غنمها. فمثل هذه الأعمال ينبغي أن تذكر وتشكر، وينبغي أن يشاد به وبإخوانه وبمشايخه وبتلاميذه الذين يقومون ويمشون على هذه الجادة. وأنا أسال الله سبحانه وتعالى أن يرزق الشيخ محمد بن هادي ومشايخ السنة الكبار أمثال الشيخ ربيع والشيخ صالح الفوزان وغيرهم من أهل العلم الكبار نسأل الله لنا ولهم الثبات، وحسن الختام، والصحة والعافية، وأن يجعلهم حسكة في حلوق أهل البدع وأهل الضلال، وأن ينصر بهم الإسلام والمسلمين، وأن يجزيهم خير الجزاء كفاء ما قاموا به من النصيحة ومن الذب عن الإسلام والمسلمين وكشف أهل البدع وفضحهم وكشف أهل الضلال والتحذير منهم، ونسأل الله لنا ولهم العون والتوفيق والهدى والرشاد والسداد

مصدر المادة الصوتية : اللقاء المفتوح الذي عقد يوم الأربعاء 5 محرم 1436هـ للإجابة على الأسئلة الواردة عبر

موقع الشيخ

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Savants - العلماء
1 septembre 2016 4 01 /09 /septembre /2016 08:38
Un attribut de beauté de la femme

"Le fait que la femme baisse son regard fait partie de ses attributs de beauté..."

 

...كون المرأة قاصرة الطرف من صفاتها الجميلة

الأضواء /313/6

 

Cheikh Mohammad Al Âmîn Ach Chanqitî - الشيخ محمد الأمين الشنقيطي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
31 août 2016 3 31 /08 /août /2016 23:59
Conseil et comportement à adopter de la part de nos frères prècheurs et étudiants (audio-vidéo)

 

Question :

 

Nous vous prions de donner un conseil pour beaucoup parmi la jeunesse et les étudiants en science qui sont engagés dans le suivi et la recherche des erreurs des prècheurs et interprétent leurs paroles de la manière la plus laide possible, ce qui a conduit à la jubilation d'ahlou al-bida' et à la souffrance d'ahlou as-sunna wal jama'a.

 

Réponse :

 

Il s'agit de clarifier les erreurs qui contiennent un défaut.

 

S'il y a une erreur concernant la science ou des questions ayant trait à la science, elles doivent être éclaircies mais avec de la sagesse dans la façon de faire, avec douceur envers celui qui a fait l'erreur et sans le blesser

 

L'erreur doit être clarifiée ; Encore une fois l'erreur doit être clarifiée !

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"La religion est le conseil sincère"

Ils demandèrent : "Le conseil envers qui ?" 

Il répondit : "A Allâh, Son Livre et Son Messager."

 

Si quelqu'un fait une erreur dans l'interprétation d'un verset est-il permis pour nous de garder le silence à ce sujet ?

 

Si quelqu'un fait une erreur dans les hadith du Messager صلى الله عليه وسلم et lui attribue ce qu'il n'a pas dit, ou il déclare un hadith comme étant authentique alors qu'il est inventé ou faible.

 

Faut-il garder le silence à ce sujet, au sujet de la Sunna du Messager صلى الله عليه وسلم ?

 

Et si quelqu'un fait une erreur dans la aqidah, nous est-il permis de garder le silence ?

 

Nous clarifions, mais nous ne lui faisons pas une critique particulière et le diffusons.

 

Nous clarifions seulement l'erreur, cela est une obligation et fait partie du conseil sincère et cela ne blesse pas les savants, ni celui qui a commis l'erreur. 

 

Ca ne lui fait pas du mal.

 

Il va retourner à ce qui est correct, et celui qui retourne à ce qui est juste, c'est un honneur pour lui.

 

Et s'il ne retourne pas à ce qui est à juste alors au moins vous avez mis en évidence la vérité, sans lui faire une critique ou en le faisant en public.

 

Jusqu'à aujourd'hui, les savants se répliquent mutellement aux erreurs des uns des autres, depuis les temps anciens.

 

En dépit de cela, cela n'a pas apporté de haine ni n'a génèré de l'inimitié entre eux, car à cette époque il n'y avait pas des gens qui montaient les uns contre les autres.

 

Il n'y avait pas des gens qui montaient et creusaient dans ces questions afin de les rendre public. 

 

Ceci n'est constaté qu'à l'époque actuelle, ceux qui creusent, incitent, enregistrent, puis propagent.

 

Les gens n'ont rien à voir avec cela.

 

C'est quelque chose entre les savants !

 

Mais de copier ces réfutations et les diffuser à la masse des gens ignorants... qu'ont-ils à voir avec cela ?

 

Ceci est une erreur !

 

Cette démarche s'inscrit dans le sens du verset (traduction rapprochée) :

 

"Ceux qui aiment que l'inconvenance se répand parmi ceux qui croient".

 

Na'am.

 

Publié par minhaj sunna

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية
31 août 2016 3 31 /08 /août /2016 23:38
Compter le nombre de tasbih avec les doigts est plus complet et a plus de mérite (audio)

 

Question :

 

Je questionne sur le jugement des anneaux/bagues qu'on met à l'index et qui comportent des chiffres numériques, notre but est d'occuper le temps dans le tasbih.

 

Quel est le jugement légiféré dans ceci ?

 

Qu'Allâh vous raffermisse.

 

Réponse :

 

C'est permis, mais compter le nombre de tasbih et de takbir et de tahmid avec les doigts est plus complet et a plus de mérite, ils sont responsables et les interrogés (le jour de la résurrection).

 

 Traduit par la page Fawaid ala-l manhaj as-salafi

التسبيح بالأصابع أكمل وأفضل

السؤال : أسأل عن الخواتم التي توضع في السبابة ولها أرقام عددية الغرض منا استغلال الوقت في التسبيح ما حكم الشرع في هذا أثابكم الله

الجواب :  قد يكون جائز لكن عدد التسبيح والتكبير والتحميد بالأصابع أكمل وأفضل فأنها مسئولة مستنطقه

Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn Abdellah Âl Ach-Cheikh - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله آل الشيخ

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Invocation دعاء - Evocation ذكر الله
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 13:59
L'architecture dite «islamique» l'est-elle vraiment ?

Certes les rois espagnols ont veillé à effacer tout ce qui rappelle l’islam et n’ont vu aucun mal à laisser ce qui est en rapport avec ce bas-monde (comme l’architecture prétendue islamique) vis-à-vis de quoi le musulman et le mécréant partagent la création, l’admiration et la curiosité.

 

Car les ennemis de l’islam ont compris qu’il n’y avait aucun rapport entre ces traces architecturales et la Révélation divine ou avec la compréhension de celle-ci (1) .

 

Chose que n’ont pas compris la majorité des musulmans en l’appelant «islamique» après qu’ils aient ignoré la différence entre la révélation et la pensée humaine, entre la religieux et le mondain, entre l’adoration et la tradition, entre l’islam et les musulmans.

 

Comme Allâh n’a pas enseigné la poésie à Son messager et ne l’a pas souhaité pour lui, il n’a pas légiféré dans Sa religion les autres arts, et il ne convient pas de calomnier sur la religion.

 

Les plus connues des figures architecturales calomnieusement (2) désignées «islamiques» (comme les arcades, les dômes, les gravures, les chapiteaux, les sanctuaires circulaires, les minarets pyramidaux et le signe du croissant) sont inspirées de l’architecture églantine (en particulier byzantine) ou idolâtre, et ont été édifiées par des mains habiles du Cham et d’Espagne catholique (après que les musulmans y aient gouverné), qu’elles soient celles des convertis à l’islam ou de ceux qui ont conservé la religion de leurs ascendants, ou celles des hindous ou des perses.

 

Notes du traducteur :

 

(1) Pourtant, durant ce qu’ils ont appelé la "Reconqista", il fut fait bien plus que de reprendre aux Musulmans le pouvoir dans la péninsule Ibérique. Plutôt, ils ce sont livré à de nombreuses injustices.

(2) En effet, ces choses sont nommées "islamiques" alors qu’elles sont étrangères à l’islam. Que dire quand ce sont des choses explicitement interdites qui sont nommées ainsi.

 

 Traduit par l’association Sunna de Denain - salafidenainetdailleurs.com

 

فلقد حرص ملوك أسبانيا على محو كل ما له صلة بالإسلام، ولميروا بأساً ببقاء الآثار المادية الدنيوية التي اشترك في إيجادها والإعجاب بهاوالرغبة في بقائها المسلم والكافر، إذا أدرك أعداء الإسلام آلاّ صلة لهذه الآثاربالوحي ولا بالفقه فيه، وإن لم يدرك ذلك أكثر متأخري المسلمين فوصفوها بالإسلامية،بعد أن فقدوا القدرة على التمييز بين وحي الله وفكر البشر، وبين الدين والدنيا،وبين العبادة والعادة، وبين المسلمين والإسلام

وكما أن الله تعالىلم يعلم رسوله (صلى الله عليه وسلم وبارك عليه وعلى آله وصحبه ومتبعي سنة) الشعرولم يبتغ له، فلم يحتضر شرع الله للإسلام شيئاً من الفنون الأخرى وما ينبغي أنتفتري عليه، وأبرز مظاهر ما وصف بالعمارة الإسلامية افتراء على الإسلام (مثلالأقواس والقباب والنقوش وتيجان الأعمدة واستدارة المحاريب وهرمية المآذن والرمزبالأهلة) مأخوذ من العمارة الكنسية (وبخاصة البيزنطية) أو الوثنية، ومبني بأيديالمهرة من بلاد الشام أو أسبانيا النصرانية (بعد أن حكمها المسلمون) سواء منهم منأسلم أو بقي على دين آبائه وأجداده، أو المهرة من الهند وفارس

 

Cheikh Sa'ad Ibn 'Abd ArRahman Al-Huçeîn - الشيخ سعد بن عبد الرحمن الحصين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Actualités - أخبار
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 13:58
Lis le Coran afin de croire et d'oeuvrer !

Et toi, lorsque tu lis le Qur'ân, ne le lis pas pour la bénédiction Ô mon frère !

 

Lis afin de croire et d'œuvrer !

 

Lis le Qur'ân afin de croire et d'œuvrer, car les compagnons de Mohammad صلى الله عليه وسلم étaient ainsi, et c'est pour cela que le Qur'ân leur a été révélé fractionné, et le Messager صلى الله عليه وسلم leur enseignait les versets 10 par 10, ils mémorisaient, mettaient en pratique et croyaient.

 

C'est ainsi que doit être l'éducation, actuellement quelqu'un peut lire le Qur'ân jusque sa fin mais il ne connaît pas quel est son sens, sans compréhension ni connaissance, et il peut comprendre et il n'applique pas.

 

Le Qur'ân requiert de la compréhension, il requiert la mise en pratique, il requiert l'acte.

 

Par Allâh !

 

Ne nous a causé du tort que les allégations futiles, l'excès de bavardage et la parole futile.

 

Beaucoup d'entre nous s'expriment au sujet de la taqwa, et Allâh est plus Savant de leur état.

 

Il est donc obligatoire Ô mes frères que nos paroles concordent avec nos actes.

 

Cela ne peut se faire sans la sincérité pour Allâh تبارك وتعالى dans chaque parole et acte, et sous la surveillance d'Allâh عز وجل en toutes situations :

 

- dans ta prière, 
- dans ton magasin, 
- dans ta mosquée, 
- dans ton école, 
- dans ta voiture,
- où que tu sois !

 

Il est obligé que tu réalises qu'il y a au-dessus de toi un Seigneur parfaitement observateur, témoin et protecteur, Il connaît les frémissements de ton âme, ce par quoi tes lèvres bougent, et ce que tu te dis en toi-même.

 

"Nous avons effectivement créé l'homme et Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire" (traduction rapprochée du sens sourate Qaf verset 16)

 

Al Madjmou3 ar-râ'iq, p.23-24

 Publié par la page Fawaid ala-l manhaj as-salafi

 

 قَـالَ العَلّامـَة رَبِيـع المَدْخَـلِي -حـَفِظهُ الله

 وأنت حينما تقـرأ القــرآن لا تقرأ للبركة يا أخي اقرأ لتعتقد وتعمل

اقرأ القرآن لـتعتقد وتعمل؛ لأنَّ أصحـاب محمد -ﷺ- كانوا هكذا، ولهذا كان ينزل عليهم القرآن منجَّمًا، ويعلِّمهم الرسول -ﷺ- عشر آيات ، عشر آيات يحفظون ويعملون ويعتقدون
⇦ هكذا تكون التربية ، الآن الواحد يقرأ القرآن إلى آخره لكن لا يدري ما معناه ، لا فهمًا ولا فقهًا ، وقد يفقه ولا يعمل
↢ القرآن يحتاج إلى فقه ، ويحتاج إلى تطبيق ، يحتاج إلى عمل ، والله ما ضرَّنا إلا الادِّعاءات الفارغة ، وكثرة الثَّرثرة والكلام الفارغ
↫ وكثيـرٌ منا يتحدَّث عن الـتَّقوى والله أعلم بحـاله؛ فيجب يا أخوة أن تطابق أقوالنا أفعالنا
 ولا يكون ذلك إلا بالإخلاص لله -تبارك وتعالى- في كلِّ قولٍ وعمل ، ومراقبة الله -عزَّ وجل- في كلِّ حال من الأحوال

 في صلاتك
 وفي دكانك
 في مسجدك
 في مدرستك
 في سيارتك
 في أيَّ مكان تكون

يجب أن ترى أنَّ عليك ربًا رقيبًا شهيدًا وكيلًا ، يعلمُ خلجاتَ نفسِك ، وما تتحرَّك بهِ شفتُك ، وما تُحدِّثُ به نفسَكَ

وَلَقَدْ خَلَقْنَا الْإِنسَانَ وَنَعْلَمُ مَا تُوَسْوِسُ بِهِ نَفْسُهُ ۖ وَنَحْنُ أَقْرَبُ إِلَيْهِ مِنْ حَبْلِ الْوَرِيدِ - ق: 16

المجموع الرائق صـ ٢٣-٢٤

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 13:57
Poser la main sur sa poitrine lors de la salutation (audio-vidéo)

 

Question :

 

Qu'Allâh vous récompense et vous traite en bien.

 

Quel est le statut de poser la main sur le cœur lors de la poignée de main ?

 

Réponse :

 

C'est une habitude qui n'est pas blâmable mais qui n'est pas affiliable à la législation.

 

Ce qui est légiférée est la poignée de main.

 

Ô les frères, dans les salutations il y a des adorations et il y a des habitudes.

 

Il ne faut donc pas mélanger ces deux choses. 

 

La poignée de main c'est une adoration.

 

Et quant à ce que font certains personnes parmi les formes de salutations, comme l'accolade en dehors de celui qui arrive de voyage, ceci fait partie des habitudes des gens.

 

La manière dont ils se donnent l'accolade ceci fait partie des habitudes des gens.

 

Certaines personnes, lorsqu'ils se serrent la main, la posent sur leur poitrine comme marque d'affection.

 

Il rassemble donc le salut par la poignée de main et la marque d'affection par le geste c'est une habitude parmi les habitudes des gens. 

 

Elle n'est ni blâmable ni prescrite (dans la législation).

 

Si ceci est présent dans les habitudes des gens alors nous ne le blâmons pas, mais nous ne l'affilions pas à la législation, ni ne le considérons comme bon et ni ne disons que c'est meilleur.

 

Traduit et publié par "La science avant la parole et l'acte"

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة