Et ce qui est étonnant c'est que les gens ne prêtent aucune attention à ces dix jours...

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Et ce qui est étonnant c'est que les gens ne prêtent aucune attention à ces dix jours...

Les dix jours de dhi-l-hijjah débutent dés l'entrée du mois de dhi-l-hijjah et prennent fin avec la fête du sacrifice.

 

Et le Messager d'Allâh صلى الله عليه وسلم a dit concernant les actions durant cette période :

 

"Il n'y a pas de jours dans lesquels les bonnes actions sont plus aimées par Allâh que ces jours.

 

Ils ont dit : Ô Messager d'Allâh ! Pas même le djihad dans le sentier d'Allâh ?

 

Il صلى الله عليه وسلم a dit : "Pas même le djihad dans le sentier d'Allâh, sauf un homme qui est sorti avec sa propre personne et son argent et n'est revenu avec rien de cela".

 

Ainsi, j‘encourage mes frères musulmans à saisir cette occasion immense et à multiplier durant les dix jours de dhi-l-hijjah les oeuvres pieuses telles que :

 

la lecture du Qur'én,

 

l'évocation (dhikr) dans toutes ses formes :

 

takbir (le fait de dire Allâhu akbar),

tahlil (le fait de dire la ilâha illa Llâh),

tahmid (le fait de dire al hamdu li Llâh),

tasbin (le faire de dire subhâna Llâh),

 

ainsi que l'aumône,

 

le jeûne,

 

et toute oeuvre pie.

 

Et ce qui est étonnant c'est que les gens ne prêtent aucune attention à ces dix jours.

 

Pendant les dix (derniers) jours de ramadhân, tu les vols fournir beaucoup d'efforts dens les actes (d'adoration) mais dans les dix (premiers) jours de dhi-l-hijjah, tu manquerais presque de ne trouver personne faisant la différence entre ces jours-la et les autres jours de l'année.

 

Mais si l‘homme oeuvre en bien durant ces dix jours dans le but de faire revivre ce vers quoi le Prophéte صلى الله عليه وسلم nous a guidé comme oeuvres pieuses alors il est certes sur un énorme bien.

 

Majmû3 al fatâwâ (vol.21, p37-38)

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Ces 10 jours bénis ont une importance considérable !

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Ces 10 jours bénis ont une importance considérable !

Ces 10 jours bénis ont une importance considérable.

 

Il incombe donc au musulman de les accueillir avec entrain, allégresse et réjouissance de leur venue ainsi que de les employer dans ce qu'Allâh y a légiféré afin qu'ils soient pour lui un profit auprès d'Allâh qu'il trouvera le jour où il comparaîtra devant Allâh.

 

خطبة: فضل العشر من ذي الحجة

Sur le compte Twitter - @DrSFawzan

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

معالي الشيخ د. صالح الفوزان

هذه العشر المباركة لها شأن عظيم، فينبغي للمسلم أن يستقبلها بالبشر والفرح والسرور بمقدمها، وأن يستغلها فيما شرع الله فيها، حتى تكون كسبا له عند الله سبحانه وتعالى، يجده يوم يقدم على الله سبحانه وتعالى

خطبة: فضل العشر من ذي الحجة

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Et parmi ce qui s'impose au musulman et ce qui lui incombe de faire durant ces jours méritoires et illustres...

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Et parmi ce qui s'impose au musulman et ce qui lui incombe de faire durant ces jours méritoires et illustres...

Et parmi ce qui s'impose au musulman et ce qui lui incombe de faire durant ces jours méritoires et illustres, les dix premiers de dhil hijjah : qu'il veille consciencieusement à ce que lui-même ainsi que les gens de sa maison et ceux qui l'entourent comme pères, mères, garçons et filles, frères et soeurs, soient de ceux qui y multiplient Ies oeuvres pies et y concourent.

 

Ainsi, il leur rappelle leur mérite et les incite a travers l'effort qu'il consent, et il est un modèle pour eux en terme de diligence et d'application.

 

Et que l'on prenne garde à ce que Shaytân nous entrave et que nous soyons alors parmi les paresseux qui ne saisissent pas les opportunités ni les occasions éminentes.

 

Les dix jours ne sont qu'une poignée de jours mais dont les récompenses sont grandioses et le départ prompt.

 

Celui qui a été privé de leur bien et de leur bénédiction et de ce qu'ils contiennent comme récompense et multiplication des bonnes oeuvres a certes été privé d'un immense bien.

 

Sur le site de Cheikh

Traduit par Oum Suhayl 

 Publié par 3ilmchar3i.net

إنَّ مما يجدر بالمسلم وينبغي له ويتأكد عليه في هذه الأيَّام الفاضلة المعظَّمة أيَّام عشر ذي الحِجة الأُوَلِ أنْ يحرص غاية الحرص على نفسه، وعلى أهل بيته، وعلى مَن حوله مِن أباء وأمهات، وأبناء وبنات، وإخوان وأخوات

أنْ يكونوا مِن المكثرين فيها مِن الأعمال الصالحة، والمسارعين إليها

فيُذَكِّرَهم بفضلها، ويُرغِّبهم بالاجتهاد فيها، ويكون قدوة لهم في الجِدِّ والاجتهاد

ولنَحذر أنْ يُثبِّطنا الشيطان، فنكون مِن المتكاسلين، الذين لا يغتنمون الفُرص، ولا يهتمون بالأيام الفاضلة، والمواسم المعظَّمة، فإن أيَّام العشر أيَّام قليلة، لكنها عظيمة الأجور، سريعة الرحيل، مَن حُرم خيرها وبركتها وما فيها مِن أجْر ومضاعفة حسنات فقد حُرِم خيرًا كثيرًا

Cheikh Abdul Qadir Al-Junayd - الشيخ عبد القادر بن محمد الجنيد

Partager cet article

Quelles œuvres accomplir durant les dix de dhî l-hidjdja ? (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Quelles œuvres accomplir durant les dix de dhî l-hidjdja ? (audio-vidéo)

Question :

 

Quelles sont les meilleures œuvres durant les dix de dhî l-hidjdja ?

 

Et est-ce que le jeûne de Arafat incombe au pèlerin ? 

 

Réponse : 

 

Il صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Il n'y a pas de jours durant lesquels les œuvres sont meilleures et les plus aimées à Allâh, que durant ces dix"

 

et il n'a pas délimité de sortes précises d'œuvres pieuses.

 

Le musulman s'efforce donc dans les œuvres pieuses, dont le takbir qui constitue un rite de ces jours-là,

 

(Traduction rapprochée)

 

"Et invoquez Allâh pendant un nombre de jours déterminés"

 

et il s'agit des dix de dhî l-hidjdja, et ce par le takbir, le tahlil, le tasbih (1), il multiplie cela.

 

Et il y a également le jeûne, il jeûne les dix de dhî l-hidjdja.

 

Il en est de même pour toutes les autres obéissances.

 

Il fait des efforts durant ces jours, car ils sont des jours bénis.

 

Et œuvrer en ces jours comporte un énorme mérite et une grande rétribution.

 

Ce sont donc des jours méritoires et bénis.

 

Quant au jour de Arafat, il n'est pas recommandé au pèlerin de jeûner le jour de Arafat, afin qu'il puisse se renforcer lors de la station.

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم y était en station sans être en état de jeûne, et a bu du lait, tandis que les gens le regardaient afin de constater qu'il ne jeûne pas.

 

Mais le jeûne ne concerne que celui qui n'est pas en station à Arafat. 

 

Ndlt : (1) takbir : Allâhou Akbar - tahlil : lâ ilâha illâ Allâh - tasbih : subhânaLlâh Allâh 

 

Sur le site de Cheikh - alfawzan.af.org.sa

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

الاعمال الصالحة في عشر ذي الحجة وصيام عرفه للحاج

في العشر من ذي الحجة ما هي أفضل الأعمال ؟ وهل صيام عرفة يجب على الحاج ؟

الجواب:ـ قال: صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ

مَا مِنْ أَيَامٍ الْعَمَل خَير وَأحَبُ إلى الله مِنْ هذِهِ العشر

ولم يُحدد نوعاً مُعينًا من الأعمال الصالحة فيجتهد المُسلم في الأعمال الصالحة من تكبير وهذا شعار هذه الأيام

(وَاذْكُرُوا اللَّهَ فِي أَيَّامٍ مَعْدُودَاتٍ)

هي عشر ذي الحجة وذلك بالتكبير والتهليل والتسبيح ويكثر من هذا، وكذلك الصيام يصوم عشر ذي الحجة وكذلك سائر الطاعات يجتهد في هذه الأيام ،لأنها أيامٌ مباركة والعمل فيها فيهِ فضلٌ عظيم وأجرٌ كبير فهي أيامٌ فاضلة ومُباركة وأما يوم عرفة فالحاج لا يستحب لهُ أن يصوم يوم عرفة من أجل أن يتقوى على الوقوف والنَبَّي-صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ- وقف مُفْطرًا وشرب اللبن والناس ينظرون إليه ليعلموا أنه ليس بصائم، وإنما الصيام على غير الواقف بعرفة

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

La sounna est de prononcer le tekbîr durant les dix jours, à partir de la première nuit du mois de dhoul hijja

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

La sounna est de prononcer le tekbîr durant les dix jours, à partir de la première nuit du mois de dhoul hijja

L'honorable savant Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr- qu'Allah le préserve - a dit :

 

Ce sont donc des jours consacrés à l'évocation d'Allah - تبارك وتعالى.

 

Et c'est pour cette raison qu'il est légiféré, durant ceux-ci, de faire le tekbiir inconditionné, ne dépendant pas d'un temps particulier.

 

La personne y prononcera et multipliera alors le tekbiir selon la formulation rapportée des Compagnons : 

 

اللَّهُ أَكْبَرُ اللَّهُ أَكْبَرُ، لا إِلَهَ إِلا اللَّهُ ، وَاللَّهُ أَكْبَرُ ، اللَّهُ أَكْبَرُ وَلِلَّهِ الْحَمْدُ

 

«Allahou akbar, Allahou akbar, laa ilaaha illa llah,

wallahou akbar, Allahou akbar, wa lillehi l-hamd»

 

Elle répétera ce tekbiir durant ces jours. 

 

Et le tekbiir inconditionné débute du premier jour du mois de Dhoul Hijjah jusqu'à la fin des jours de techriiq (1)

 

Quant au tekbiir conditionné - celui qui est réalisé spécifiquement après les prières, il sera prononcé le jour du 3iid et les jours de techriiq.

 

Il débutera donc au matin du jour du 3iid - le jour du sacrifice - et s'achèvera à la prière du 3asr du troisième jour de techriiq.

 

Il est ainsi légiféré aux Musulmans, hommes et femmes, de prononcer le tekbiir conditionné après les prières ; l'homme élèvera sa voix lors de ses tekbiir tandis que la femme prononcera le tekbiir chez elle, dans son foyer et sa maison, à voix basse». 

 

(1) : les jours de techriiq sont les 11, 12 et 13 du mois de Dhoul Hijjah.

 

Sur le site de Cheikh - al-badr.net

 Traduit et publié par l'équipe al Miirath - @al_miirath

‎قال الشيخ عبد الرزاق البدر حفظه الله

‎فهي أيام ذكرٍ لله تبارك وتعالى، ولهذا يشرع فيها التكبير المطلق غير المقيَّد بوقت ، يكبِّر الإنسان ويكثر فيها من التكبير بالصيغة المأثورة عن الصحابة رضي الله عنهم

اللَّهُ أَكْبَرُ اللَّهُ أَكْبَرُ، لا إِلَهَ إِلا اللَّهُ ، وَاللَّهُ أَكْبَرُ ، اللَّهُ أَكْبَرُ وَلِلَّهِ الْحَمْدُ

يكرر هذا التكبير في هذه الأيام ، ويبدأ التكبير المطلق من أول يومٍ من أيام شهر ذي الحجة إلى نهاية أيام التشريق الثلاثة . أما التكبير المقيد الذي يقيَّد بأدبار الصلوات فهذا في يوم العيد وأيام التشريق ؛ يبدأ من صبيحة يوم العيد - يوم النحر - وينتهي في صلاة العصر من اليوم الثالث من أيام التشريق ، يشرع للمسلمين رجالاً ونساءً أن يكبِّروا تكبيرا مقيداً أدبار الصلوات ، الرجل يرفع صوته بتكبيراته والمرأة تكبِّر في بيتها وفي مقرها وفي منزلها بصوت خافت

‎مقتطفات من محاضرة مفرغة - فضل عشر ذي الحجة

Et l'honorable savant Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn Bâz - qu'Allah lui fasse miséricorde - a dit :

 

Lors de la fête du sacrifice, la sounna est de prononcer le tekbiir durant les dix jours débutant à l'entrée du mois ; et ce, à partir de la première nuit du mois de dhoul hijja. 

 

Sur le site - https://binbaz.org.sa/old/31218

 Traduit et publié par l'équipe al Miirath - @al_miirath

‎قال الشيخ ابن باز رحمه الله
‎في عيد الأضحى السنة التكبير في الأيام العشر من دخول الشهر، من أول ليلة من شهر ذي الحجة

 

Question :

 

Quelle est la description du takbir absolu, et du takbir restreint ? 

 

Réponse de Cheikh Ibn Utheymin :

 

La description du takbir est :

 

Allâhou Akbar Allâhou Akbar, lâ ilâha illâ Allâh, Allâhou Akbar Allâhou Akbar, wa liLlâhi al-hamd.

 

Ou il répète le takbir trois fois :

 

Allâhou Akbar Allâhou Akbar Allâhou Akbar. 

 

Le (takbir) absolu correspond à celui qui est recommandé en tout temps, et le (takbir) restreint correspond à celui qui est recommandé après les prières obligatoires.

 

Les savants - qu'Allâh leur fasse miséricorde - ont en effet mentionné que le restreint ne concerne que le takbir durant l'3id al-adhâ uniquement, dès la prière de fajr du jour de Arafat, jusqu'au 3aśr du dernier jour de tachrîq.

 

Quant à l'absolu, il est recommandé durant 3id al-fitr, et durant les dix de dhî l-hidjdja. 

 

Et ce qui est correct, c'est que l'absolu subsiste durant l'3id al-adhâ, jusqu'au dernier jour de tachrîq, et sa durée est donc de treize jours. 

 

La sunna consiste à l'accomplir à voix haute, sauf les femmes, elles ne l'accomplissent pas à voix haute. 

 

Madjmou3 Al-Fatâwâ 262/16

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

١٣٨٥- سئل فضيلة الشيخ - رحمه الله تعالى - ما صفة التكبير المطلق ، والتكبير المقيد ؟ أفيدونا أفادكم الله؟ 

فأجاب فضيلته بقوله : صفة التكبير : الله أكبر الله أكبر، لا إله إلا الله، الله أكبر الله أكبر، ولله الحمد. أو يكرر التكبير ثلاث مرات : الله أكبر الله أكبر الله أكبر

والمطلق هو يسن في كل وقت، والمقيد هو الذي يسن أدبار الصلوات المكتوبة. وقد ذكر العلماء - رحمهم الله - أن المقيد إنما يختص بالتكبير في عيد الأضحى فقط، من صلاة الفجر يوم عرفة إلى عصر آخر أيام التشريق. وأما المطلق فيسن في عيد الفطر، وفي عشر ذي الحجة

والصحيح أن المطلق يستمر في عيد الأضحى إلى آخر أيام التشريق، وتكون مدته ثلاثة عشر يوما

والسنة أن يجهر بذلك، إلا النساء فإنهن لا يجهرن

Cheikh 'Abder Razzâq Ibn Abdelmohsin Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Celui qui délègue son sacrifice pour l'3id al-adhâ doit éviter de couper ses poils, ses ongles et sa peau

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Celui qui délègue son sacrifice pour l'3id al-adhâ doit éviter de couper ses poils, ses ongles et sa peau

Question :

 

Si l'épouse veut accomplir le sacrifice de l'3id al-adhâ et qu'elle mandate, lui est-il permis de se rogner les ongles et se couper les poils ?

 

Réponse :

 

Ce n'est pas permis.

 

Car le jugement est lié au propriétaire du sacrifice.

 

Donc, si cette femme mandate par exemple son époux, alors il lui est interdit à elle, de diminuer quoi que ce soit de ses poils, ses ongles, ou sa peau.

 

Madjmou3 Al-Fatâwâ 152-153/25 (question n°128)

س128 : سئل فضيلة الشيخ- رحمه الله-: الزوجة إذا أرادت أن تضحي ووكلت، فهل يحل لها تقليم الأظافر وقص الشعر؟

فأجاب بقوله : لا يجوز، لأن الحكم يتعلق بصاحب الأضحية، فإذا وكلت هذه المرأة زوجها مثلاً فإنه يحرم عليها أن تأخذ شيئًا من شعرها، أو ظفرها، أو بشرتها


Question :

 

Incombe-t-il au mandataire ce qui incombe au mandant (propriétaire du sacrifice de l'3id al-adhâ) concernant le fait d'éviter de couper les poils, les ongles, et la peau ?

 

Réponse :

 

Les règles du sacrifices de l'3id al-adhâ sont liées au mandant, dans le sens où si l'individu mandate une personne pour égorger sa bête à sacrifier, alors les règles du sacrifice seront liées au mandant et non pas au mandataire.

 

Il n'incombe donc pas au mandataire d'éviter de se couper les poils, les ongles et la peau.

 

Madjmou3 Al-Fatâwâ 155/25 (question n°132)

س132: سئل فضيلة الشيخ- رحمه الله-: هل يلزم الوكيل ما يلزم الموكل (صاحب الأضحية) من تجنب الأخذ من الشعر والظفر والبشرة؟

فأجاب- رحمه الله- بقوله: أحكام الأضحية تتعلق بالموكِّل بمعنى أن الإنسان إذا وكل شخصا يذبح أضحيته فإن أحكام الضحية تكون متعلقة بالموكل لا بالوكيل، فلا يلزم الوكيل تجنب الأخذ من الشعر والظفر والبشرة

Ndlt : le poil au sens large du terme : cheveux, poils pubiens, poils axillaires, ou moustache

 

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

S'endetter pour pouvoir sacrifier

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

S'endetter pour pouvoir sacrifier

Question :

 

Est-il légiféré au pauvre de s'endetter pour (pouvoir) sacrifier ?

 

Réponse : 

 

Le pauvre ne possédant rien lorsque la fête du sacrifice arrive mais espère avoir les moyens, à l'instar d'une personne percevant un salaire mensuel, a le droit de s’endetter, sacrifier puis rembourser. 

 

Mais s'il ne peut assurer le remboursement dans un avenir proche, alors nous ne lui recommandons pas de s’endetter pour sacrifier car sa conscience restera préoccupée par cette dette et car cela pousserait les gens à lui faire une faveur alors qu'il ne sait pas s'il pourra s'en acquitter ou non. 

 

Majmou' al fatâwâ, 25/109

 Traduit et publié par l'équipe al Miirath - @al_miirath

س٨٨: سئل فضيلة الشيخ-رحمه الله: هل يشرع للفقير أن يستدين لكي يضحي؟

‎أ-الفقير الذي ليس بيده شيء عند حلول عيد الأضحى لكنه يأمل أن يحصل كإنسان له راتب شهري فهذا له أن يستقرض ويضحي ثم يوفي
‎ب-أما إذا كان لا يأمل الوفاء عن قريب فلا نستحب له أن يستقرض ليضحي لأن هذا
‎يستلزم إشغال ذمته بالدين ‎ومنّ الناس عليه، ولا يدري هل يستطيع الوفاء أو لا يستطيع

‎مجموع فتاوى الشيخ ابن عثيمين رحمه الله ج٢٥ ص١٠٩

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Si tu peux faire en sorte qu’on ne te connaisse pas, fais-le !

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Si tu peux faire en sorte qu’on ne te connaisse pas, fais-le !

L’Imâm Al-Foudheil Ibn ‘Iyâdh رحمه الله a dit :

 
«Si tu peux faire en sorte qu’on ne te connaisse pas, fais-le.

Que perds-tu si on ne te connaît pas ?

Que perds-tu si on ne te rend pas hommage ?

Que perds-tu si les gens te dénigrent alors qu’Allâh عز وجل te trouve louable ?»

 

At tawadu' wal khumul d'ibn abi Dunia, page 110 - n°17

Traduit par عيسى أبو اسماعيل

Publié par 3ilmchar3i.net


قال الفضيل بن عياض رحمه الله

 إن قدرت أن لا تُعرف فافعل

وما عليك ألا تعرف ؟

وما عليك ألا يثنى عليك ؟

وما عليك أن تكون مذموما عند الناس إذا كنت محمودا عند الله عز وجل ؟

التواضع والخمول

 

Partager cet article

Ô vous les salafî ! Soyez doux entre vous, celui qui se trompe, aidez-le à se corriger, ne le détruisez pas, vous êtes peu...

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Ô vous les salafî ! Soyez doux entre vous, celui qui se trompe, aidez-le à se corriger, ne le détruisez pas, vous êtes peu...

Je l'ai dit avant ce jour, mais je me suis concentré sur ça lorsque j'ai vu cette dévastation, ce fléau !

 

Je dis donc : Soyez doux, soyez cléments, ayez de la fraternité, soyez miséricordieux.

 

Certes, cette dureté s'est dirigée vers les gens de la Sunnah eux-mêmes, ils ont délaissé les gens de l'innovation et ils se sont dirigés vers les gens de la Sunnah avec cette dureté destructrice.

 

Comportant de l'injustice et des faux jugements injustes.

 

Prenez garde !

 

Encore une fois prenez garde à ne pas emprunter cette voie qui vous détruira et détruira la Daʾwah Salafiyyah ainsi que ses adeptes. 

 

Majmūʾ Kutoub wa Rasāʾil wa Fatāwah - tome 1 page 475

 

 

Je dis aux frères, celui qui faiblit, il ne convient pas qu'on le fasse tomber ou qu'on le détruise.

 

Celui qui se trompe parmi nous, nous ne le détruisons pas, qu'Allâh vous bénisse, mais nous l'aidons à remédier à son erreur avec douceur et sagesse.

 

Nous lui accordons de l'amour, de l'affection ainsi que le reste des bons comportements tout en lui faisant une bonne exhortation afin qu'il revienne (à ce qui est juste), s'il reste en lui de la faiblesse, nous ne nous précipitons pas sur lui, sinon je jure par Allâh personne ne restera !

 

Personne ne restera !

 

En ce moment, certaines personnes sont à la poursuite des salafî, au point où elles ont atteint les savants, elles les appellent Mumayyiʿīn (**).

 

En ce moment, il ne reste presque plus un savant sur la sphère, sans qu'ils ne le dénigrent et dénigrent à travers lui.

 

Naturellement, ceci est la voie des frères musulmans, la voie des gens de l'innovation.

 

Certes, parmi les armes des gens de l'innovation, c'est de commencer par faire tomber les savants. Je dirai même que c'est la voie des juifs francs-maçons.

 

S'ils veulent détruire une pensée, ils font tomber ses savants ou leurs personnalités.

 

Éloignez-vous de ce mauvais héritage, respectez les savants. 

 

** Qui contredisent et combattent les fondements de l'Islam, qui apportent des bases qui détruisent la Daʾwah Salafiyyah et ses membres, qui font preuve de laxisme.

 

Majmūʾ Kutoub wa Rasāʾil wa Fatāwah -  tome 1 page 481, 482

 

 

Je sais que vous n'êtes pas infaillibles, les savants ne sont pas infaillibles, nous pouvons nous tromper, à moins que la personne rentre dans le rafd ou dans l'Iʾtizāl ou le Tajahhum, ou dans une secte parmi les sectes présentes, voilà celui qui est banni.

 

Quant au salafî qui s'allie aux salafî, qui aime le manhaj salafî, qu'Allâh vous bénisse, qui déteste les sectes, les innovations et leurs adeptes ainsi que celui qui présente d'autres signes parmi les signes du manhaj salafî, si après cela, il faiblit dans certains points, nous nous montrons doux envers lui.

 

Nous ne l'abandonnons pas, plutôt, nous lui donnons conseil, nous le tirons, nous patientons avec lui, nous le soignons, qu'Allâh vous bénisse.

 

Quant au fait de dire "Celui qui se trompe périt", si on se base sur cela, personne ne restera !

 

C'est pourquoi tu vois que lorsqu'ils ont fini avec les jeunes, ils commencent avec les savants.

 

Ils les font tomber, ceci est la voie des frères musulmans. 

 

Majmūʾ Kutoub wa Rasāʾil wa Fatāwah - tome 1 page 482, 483

 


 

مجموع كتب ورسائل وفتاوى العلامة المجاهد الشيخ ربيع بن هادي عمير المدخلي 

 

Traduit par Muhammad Wora sur sa chaîne Telegram - @muhammadwora

Publié par 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

Ne va pas au travail !

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Ne va pas au travail !

Je lui ai demandé : "Pourquoi tu ne pries pas ?"

Il m'a répondu : "Invoque Allâh afin qu'il me guide."

Je lui ai dit : "Ne va pas au travail !"

Il m'a dit : "Pourquoi ?"

J'ai répondu : "J'invoquerai Allâh afin qu'il t'accorde ta subsistance..."

 

Fa'ida rapportée par Cheikh sur son compte Twitter - @momalbaz

Traduit par Moussa Abou Soukayna‏ - @moussaabouassya

Publié par 3ilmchar3i.net

من تويتر ... عظماء في التاريخ

سألته : لِمَ لا تصلي ؟

فأجابني : أدعُ الله لي بالهدايه

فقلت له : لا تذهب لعملك

قال : لماذا ؟؟

قلت : سأدعو الله لك بالرزق

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Publié dans Prière - الصلاة

Partager cet article