compteur de visite

Catégories

31 août 2016 3 31 /08 /août /2016 23:59
Conseil et comportement à adopter de la part de nos frères prècheurs et étudiants (audio-vidéo)

 

Question :

 

Nous vous prions de donner un conseil pour beaucoup parmi la jeunesse et les étudiants en science qui sont engagés dans le suivi et la recherche des erreurs des prècheurs et interprétent leurs paroles de la manière la plus laide possible, ce qui a conduit à la jubilation d'ahlou al-bida' et à la souffrance d'ahlou as-sunna wal jama'a.

 

Réponse :

 

Il s'agit de clarifier les erreurs qui contiennent un défaut.

 

S'il y a une erreur concernant la science ou des questions ayant trait à la science, elles doivent être éclaircies mais avec de la sagesse dans la façon de faire, avec douceur envers celui qui a fait l'erreur et sans le blesser

 

L'erreur doit être clarifiée ; Encore une fois l'erreur doit être clarifiée !

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"La religion est le conseil sincère"

Ils demandèrent : "Le conseil envers qui ?" 

Il répondit : "A Allâh, Son Livre et Son Messager."

 

Si quelqu'un fait une erreur dans l'interprétation d'un verset est-il permis pour nous de garder le silence à ce sujet ?

 

Si quelqu'un fait une erreur dans les hadith du Messager صلى الله عليه وسلم et lui attribue ce qu'il n'a pas dit, ou il déclare un hadith comme étant authentique alors qu'il est inventé ou faible.

 

Faut-il garder le silence à ce sujet, au sujet de la Sunna du Messager صلى الله عليه وسلم ?

 

Et si quelqu'un fait une erreur dans la aqidah, nous est-il permis de garder le silence ?

 

Nous clarifions, mais nous ne lui faisons pas une critique particulière et le diffusons.

 

Nous clarifions seulement l'erreur, cela est une obligation et fait partie du conseil sincère et cela ne blesse pas les savants, ni celui qui a commis l'erreur. 

 

Ca ne lui fait pas du mal.

 

Il va retourner à ce qui est correct, et celui qui retourne à ce qui est juste, c'est un honneur pour lui.

 

Et s'il ne retourne pas à ce qui est à juste alors au moins vous avez mis en évidence la vérité, sans lui faire une critique ou en le faisant en public.

 

Jusqu'à aujourd'hui, les savants se répliquent mutellement aux erreurs des uns des autres, depuis les temps anciens.

 

En dépit de cela, cela n'a pas apporté de haine ni n'a génèré de l'inimitié entre eux, car à cette époque il n'y avait pas des gens qui montaient les uns contre les autres.

 

Il n'y avait pas des gens qui montaient et creusaient dans ces questions afin de les rendre public. 

 

Ceci n'est constaté qu'à l'époque actuelle, ceux qui creusent, incitent, enregistrent, puis propagent.

 

Les gens n'ont rien à voir avec cela.

 

C'est quelque chose entre les savants !

 

Mais de copier ces réfutations et les diffuser à la masse des gens ignorants... qu'ont-ils à voir avec cela ?

 

Ceci est une erreur !

 

Cette démarche s'inscrit dans le sens du verset (traduction rapprochée) :

 

"Ceux qui aiment que l'inconvenance se répand parmi ceux qui croient".

 

Na'am.

 

Publié par minhaj sunna

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية
31 août 2016 3 31 /08 /août /2016 23:38
Compter le nombre de tasbih avec les doigts est plus complet et a plus de mérite (audio)

 

Question :

 

Je questionne sur le jugement des anneaux/bagues qu'on met à l'index et qui comportent des chiffres numériques, notre but est d'occuper le temps dans le tasbih.

 

Quel est le jugement légiféré dans ceci ?

 

Qu'Allâh vous raffermisse.

 

Réponse :

 

C'est permis, mais compter le nombre de tasbih et de takbir et de tahmid avec les doigts est plus complet et a plus de mérite, ils sont responsables et les interrogés (le jour de la résurrection).

 

 Traduit par la page Fawaid ala-l manhaj as-salafi

التسبيح بالأصابع أكمل وأفضل

السؤال : أسأل عن الخواتم التي توضع في السبابة ولها أرقام عددية الغرض منا استغلال الوقت في التسبيح ما حكم الشرع في هذا أثابكم الله

الجواب :  قد يكون جائز لكن عدد التسبيح والتكبير والتحميد بالأصابع أكمل وأفضل فأنها مسئولة مستنطقه

Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn Abdellah Âl Ach-Cheikh - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله آل الشيخ

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Invocation دعاء - Evocation ذكر الله
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 13:59
L'architecture dite «islamique» l'est-elle vraiment ?

Certes les rois espagnols ont veillé à effacer tout ce qui rappelle l’islam et n’ont vu aucun mal à laisser ce qui est en rapport avec ce bas-monde (comme l’architecture prétendue islamique) vis-à-vis de quoi le musulman et le mécréant partagent la création, l’admiration et la curiosité.

 

Car les ennemis de l’islam ont compris qu’il n’y avait aucun rapport entre ces traces architecturales et la Révélation divine ou avec la compréhension de celle-ci (1) .

 

Chose que n’ont pas compris la majorité des musulmans en l’appelant «islamique» après qu’ils aient ignoré la différence entre la révélation et la pensée humaine, entre la religieux et le mondain, entre l’adoration et la tradition, entre l’islam et les musulmans.

 

Comme Allâh n’a pas enseigné la poésie à Son messager et ne l’a pas souhaité pour lui, il n’a pas légiféré dans Sa religion les autres arts, et il ne convient pas de calomnier sur la religion.

 

Les plus connues des figures architecturales calomnieusement (2) désignées «islamiques» (comme les arcades, les dômes, les gravures, les chapiteaux, les sanctuaires circulaires, les minarets pyramidaux et le signe du croissant) sont inspirées de l’architecture églantine (en particulier byzantine) ou idolâtre, et ont été édifiées par des mains habiles du Cham et d’Espagne catholique (après que les musulmans y aient gouverné), qu’elles soient celles des convertis à l’islam ou de ceux qui ont conservé la religion de leurs ascendants, ou celles des hindous ou des perses.

 

Notes du traducteur :

 

(1) Pourtant, durant ce qu’ils ont appelé la "Reconqista", il fut fait bien plus que de reprendre aux Musulmans le pouvoir dans la péninsule Ibérique. Plutôt, ils ce sont livré à de nombreuses injustices.

(2) En effet, ces choses sont nommées "islamiques" alors qu’elles sont étrangères à l’islam. Que dire quand ce sont des choses explicitement interdites qui sont nommées ainsi.

 

 Traduit par l’association Sunna de Denain - salafidenainetdailleurs.com

 

فلقد حرص ملوك أسبانيا على محو كل ما له صلة بالإسلام، ولميروا بأساً ببقاء الآثار المادية الدنيوية التي اشترك في إيجادها والإعجاب بهاوالرغبة في بقائها المسلم والكافر، إذا أدرك أعداء الإسلام آلاّ صلة لهذه الآثاربالوحي ولا بالفقه فيه، وإن لم يدرك ذلك أكثر متأخري المسلمين فوصفوها بالإسلامية،بعد أن فقدوا القدرة على التمييز بين وحي الله وفكر البشر، وبين الدين والدنيا،وبين العبادة والعادة، وبين المسلمين والإسلام

وكما أن الله تعالىلم يعلم رسوله (صلى الله عليه وسلم وبارك عليه وعلى آله وصحبه ومتبعي سنة) الشعرولم يبتغ له، فلم يحتضر شرع الله للإسلام شيئاً من الفنون الأخرى وما ينبغي أنتفتري عليه، وأبرز مظاهر ما وصف بالعمارة الإسلامية افتراء على الإسلام (مثلالأقواس والقباب والنقوش وتيجان الأعمدة واستدارة المحاريب وهرمية المآذن والرمزبالأهلة) مأخوذ من العمارة الكنسية (وبخاصة البيزنطية) أو الوثنية، ومبني بأيديالمهرة من بلاد الشام أو أسبانيا النصرانية (بعد أن حكمها المسلمون) سواء منهم منأسلم أو بقي على دين آبائه وأجداده، أو المهرة من الهند وفارس

 

Cheikh Sa'ad Ibn 'Abd ArRahman Al-Huçeîn - الشيخ سعد بن عبد الرحمن الحصين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Actualités - أخبار
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 13:58
Lis le Coran afin de croire et d'oeuvrer !

Et toi, lorsque tu lis le Qur'ân, ne le lis pas pour la bénédiction Ô mon frère !

 

Lis afin de croire et d'œuvrer !

 

Lis le Qur'ân afin de croire et d'œuvrer, car les compagnons de Mohammad صلى الله عليه وسلم étaient ainsi, et c'est pour cela que le Qur'ân leur a été révélé fractionné, et le Messager صلى الله عليه وسلم leur enseignait les versets 10 par 10, ils mémorisaient, mettaient en pratique et croyaient.

 

C'est ainsi que doit être l'éducation, actuellement quelqu'un peut lire le Qur'ân jusque sa fin mais il ne connaît pas quel est son sens, sans compréhension ni connaissance, et il peut comprendre et il n'applique pas.

 

Le Qur'ân requiert de la compréhension, il requiert la mise en pratique, il requiert l'acte.

 

Par Allâh !

 

Ne nous a causé du tort que les allégations futiles, l'excès de bavardage et la parole futile.

 

Beaucoup d'entre nous s'expriment au sujet de la taqwa, et Allâh est plus Savant de leur état.

 

Il est donc obligatoire Ô mes frères que nos paroles concordent avec nos actes.

 

Cela ne peut se faire sans la sincérité pour Allâh تبارك وتعالى dans chaque parole et acte, et sous la surveillance d'Allâh عز وجل en toutes situations :

 

- dans ta prière, 
- dans ton magasin, 
- dans ta mosquée, 
- dans ton école, 
- dans ta voiture,
- où que tu sois !

 

Il est obligé que tu réalises qu'il y a au-dessus de toi un Seigneur parfaitement observateur, témoin et protecteur, Il connaît les frémissements de ton âme, ce par quoi tes lèvres bougent, et ce que tu te dis en toi-même.

 

"Nous avons effectivement créé l'homme et Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire" (traduction rapprochée du sens sourate Qaf verset 16)

 

Al Madjmou3 ar-râ'iq, p.23-24

 Publié par la page Fawaid ala-l manhaj as-salafi

 

 قَـالَ العَلّامـَة رَبِيـع المَدْخَـلِي -حـَفِظهُ الله

 وأنت حينما تقـرأ القــرآن لا تقرأ للبركة يا أخي اقرأ لتعتقد وتعمل

اقرأ القرآن لـتعتقد وتعمل؛ لأنَّ أصحـاب محمد -ﷺ- كانوا هكذا، ولهذا كان ينزل عليهم القرآن منجَّمًا، ويعلِّمهم الرسول -ﷺ- عشر آيات ، عشر آيات يحفظون ويعملون ويعتقدون
⇦ هكذا تكون التربية ، الآن الواحد يقرأ القرآن إلى آخره لكن لا يدري ما معناه ، لا فهمًا ولا فقهًا ، وقد يفقه ولا يعمل
↢ القرآن يحتاج إلى فقه ، ويحتاج إلى تطبيق ، يحتاج إلى عمل ، والله ما ضرَّنا إلا الادِّعاءات الفارغة ، وكثرة الثَّرثرة والكلام الفارغ
↫ وكثيـرٌ منا يتحدَّث عن الـتَّقوى والله أعلم بحـاله؛ فيجب يا أخوة أن تطابق أقوالنا أفعالنا
 ولا يكون ذلك إلا بالإخلاص لله -تبارك وتعالى- في كلِّ قولٍ وعمل ، ومراقبة الله -عزَّ وجل- في كلِّ حال من الأحوال

 في صلاتك
 وفي دكانك
 في مسجدك
 في مدرستك
 في سيارتك
 في أيَّ مكان تكون

يجب أن ترى أنَّ عليك ربًا رقيبًا شهيدًا وكيلًا ، يعلمُ خلجاتَ نفسِك ، وما تتحرَّك بهِ شفتُك ، وما تُحدِّثُ به نفسَكَ

وَلَقَدْ خَلَقْنَا الْإِنسَانَ وَنَعْلَمُ مَا تُوَسْوِسُ بِهِ نَفْسُهُ ۖ وَنَحْنُ أَقْرَبُ إِلَيْهِ مِنْ حَبْلِ الْوَرِيدِ - ق: 16

المجموع الرائق صـ ٢٣-٢٤

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Coran - القرآن الكريم
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 13:57
Poser la main sur sa poitrine lors de la salutation (audio-vidéo)

 

Question :

 

Qu'Allâh vous récompense et vous traite en bien.

 

Quel est le statut de poser la main sur le cœur lors de la poignée de main ?

 

Réponse :

 

C'est une habitude qui n'est pas blâmable mais qui n'est pas affiliable à la législation.

 

Ce qui est légiférée est la poignée de main.

 

Ô les frères, dans les salutations il y a des adorations et il y a des habitudes.

 

Il ne faut donc pas mélanger ces deux choses. 

 

La poignée de main c'est une adoration.

 

Et quant à ce que font certains personnes parmi les formes de salutations, comme l'accolade en dehors de celui qui arrive de voyage, ceci fait partie des habitudes des gens.

 

La manière dont ils se donnent l'accolade ceci fait partie des habitudes des gens.

 

Certaines personnes, lorsqu'ils se serrent la main, la posent sur leur poitrine comme marque d'affection.

 

Il rassemble donc le salut par la poignée de main et la marque d'affection par le geste c'est une habitude parmi les habitudes des gens. 

 

Elle n'est ni blâmable ni prescrite (dans la législation).

 

Si ceci est présent dans les habitudes des gens alors nous ne le blâmons pas, mais nous ne l'affilions pas à la législation, ni ne le considérons comme bon et ni ne disons que c'est meilleur.

 

Traduit et publié par "La science avant la parole et l'acte"

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 13:56
Fait partie des plus grandes calamités de l'homme...

Al-Bayhaqiy (décédé en 458h) rapporte dans As-Shou3ab (Les Branches) (867), par la voie d'Al-Hussein, il dit :

 

Ibn Al-Mubârak a dit :

 

"Fait partie des plus grandes calamités de l'homme, qu'il ait connaissance d'un manquement en lui-même, puis il ne s'en soucie pas, et il ne s'en attriste pas".

 

أخرج البيهقيّ (ت: ٤٥٨ هـ) في الشعب (٨٦٧) من طريق الْحُسَيْنَ يَقُولُ

قَالَ ابْنُ الْمُبَارَكِ

"مِنْ أَعْظَمِ الْمَصَائِبِ لِلرَّجُلِ أَنْ يَعْلَمَ مِنْ نَفْسِهِ تَقْصِيرًا، ثُمَّ لَا يُبَالِي، وَلَا يَحْزَنُ عَلَيْهِ"

 

Traduit par Oum Omayr

Publié par 3ilmchar3i.net

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Comportement - أخلاق و آداب
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 13:55
Celui qui sort (à la recherche de sa subsistance) pour ses enfants, pour ses parents, pour sa propre personne, alors c'est dans le sentier d'Allâh (في سبيل الله) (audio)

 

Demander aux gens est une chose interdite sauf en cas de nécessité contraignante, la main haute est meilleure que la main basse.

 

La main basse : Celle qui prend.

 

Il est obligatoire de laisser les enfants comme l'a dit le prophète Muhammad صلى الله عليه وسلم, à qui ?

 

Au compagnon qui donnait tout son argent dans le sentier d'Allâh, Il dit, laisse les riches ! (c'est à dire les enfants).

 

C'est pour cela qu'un homme passa devant les compagnons, il était le détenteur d'une haute motivation. ils dirent, si seulement cela était dans le sentier d'Allâh.

 

Il était le détenteur de motivation, de conviction et de sérieux dans son avancement.

 

Les compagnons dirent alors, si seulement cela était dans le sentier d'Allâh.

 

Qu'a dit Muhammad صلى الله عليه وسلم ?

 

Si celui-là est sorti (à la recherche de la subsistance) pour ses enfants, alors c'est dans le sentier d'Allâh, et si celui-là est sorti pour ses parents, alors c'est dans le sentier d'Allâh, et si celui-là est sorti pour sa propre personne, afin de se passer des gens (ne pas avoir besoin d'eux), alors c'est dans le sentier d'Allâh, et si celui-là est sorti pour se vanter et s'enorgueillir, alors c'est dans le sentier du Shaytan.

 

Observe ce hadith, là il y a la compréhension prophétique.

 

Si celui-là est sortir pour les enfants, parcourir la terre, avec sérieux, afin d'acquérir le pain pour ces enfants, par Allâh Muhammad صلى الله عليه وسلم l'a dit : C'est dans le sentier d'Allâh !

 

"Il suffit comme péché, pour l'homme, que de délaisser son foyer"

(hadith authentique)

 

Traduit par Anas Abou Malik Al-Maimouni

Publié par attamyiz.blogspot.com 

Cheikh Mohammad Outhmân Al-'Anjari - الشيخ محمد عثمان العنجري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Rappels - تذكر
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 13:54
Une solution pour que les adorations deviennent faciles à accomplir (vidéo)

Et ceci est également un immense fruit parmi les fruits de l’évocation (d’Allâh), elle aide à l'obéissance (d’Allâh) et cela adoucit l’adoration.

 

Chaque fois que tu multiplies l’évocation d’Allâh, ceci sera est une cause pour adoucir l’adoration et cela sera facile pour toi. 

 

Un homme est venu au prophète صلى الله عليه وسلم et cet homme faisait des efforts pour accomplir les actes légiférés, c’est-à-dire qu’il fournissait des efforts et ressentait de la fatigue dans l’accomplissement des oeuvres, des adorations et des obligations de l’islam, les rites de l’islam étaient devenus excessifs pour lui ; "Conseille-moi".

 

Lorsque cet homme est venu au Prophète صلى الله عليه وسلم et lui a mentionné que les rites de l’islam étaient devenus excessifs pour lui, qu’est-ce qu’il souhaitait ?

 

Est-ce qu’il souhaitait qu’on lui allège les oeuvres ? 

 

Ou est ce qu’il souhaitait quelque chose qui l’aidera et lui facilitera les oeuvres ? 

 

Lequel des deux ? 

 

Est-ce que lorsqu’il a dit : "Ils sont devenus excessifs pour moi" voulait-il que le prophète صلى الله عليه وسلم lui dise : "C’est bon, toi tu peux délaisser quelques prières" ou par exemple : "Tu peux délaisser quelques jeûnes du Ramadan"

 

Est-ce que cet homme voulait cela par sa question ? 

 

Est-ce qu’il voulait que lui soient allégées les oeuvres, c'est-à-dire en enlevant une partie d’elles ? 

 

La réponse est non !

 

Il veut quelque chose qui lui adoucisse les oeuvres et qui les lui facilite, il (le Prophète صلى الله عليه وسلم) l’a orienté vers l’abondance de l’évocation (d’Allâh).

 

Il صلى الله عليه وسلم lui a dit :

 

لا يزال لسانك رطبا من ذكر الله

 

"Que ta langue ne cesse d'être humide par l'évocation d’Allâh".

 

C’est-à-dire que si tu multiplies l’évocation d‘Allâh, la prière sera tendre pour toi ainsi que le jeûne et la totalité des actes de bien.

 

Gloire à Allâh ! 

 

Ainsi parmi les immenses bénéfices de l’évocation, il y a le fait qu’elle adoucit l’acte d’obéissance et le rend facile. 

 

Pour certains individus, l’obéissance et l’adoration sont une chose lourde pour lui, s’il y a l’appel à la prière, il se lève mais il ressent une lourdeur.

 

Et observe dans cette situation la lourdeur de la prière pour les hypocrites, Allâh les a décrits comme n’évoquant Allâh que très peu, la prière est lourde pour eux, et les plus lourdes des prières pour les hypocrites sont la prière du fajr et la prière de l’isha, elles sont très lourdes et ils ne se lèvent pour celles-ci qu’avec grande difficulté. 

 

Elles sont très lourdes pour lui, ils n’évoquent Allâh que très peu.

 

Mais l’individu qui évoque abondamment Allâh, le fajr et les autres prières sont douces et faciles pour lui.

 

Ainsi cela est un immense et précieux bénéfice parmi les bénéfices de l’évocation. 

 

Traduit par sahihofislam

✅ Retranscrit par Oum Zakarya

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Invocation دعاء - Evocation ذكر الله
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 13:53
La quantité de nourriture pour l'expiation du serment (audio)

 

Question :

 

Quelle est la manière de nourrir ou d’habiller dix pauvres ?

 

Doivent-ils nécessairement être de foyers différents ou du même foyer ?

 

Est-il possible de donner de l’argent à la place de la nourriture ou des vêtements ?

 

Réponse :

 

Allâh - glorifié et élevé soit-Il - a établi que l’expiation du serment consiste à nourrir dix pauvres ou leur donner un vêtement ou affranchir un esclave.

 

Et Il a dit - glorifié et élevé soit-Il - dans la sourate de la Table Servie :

 

«Allâh ne vous sanctionne pas pour la frivolité dans vos serments, mais Il vous sanctionne pour les serments que vous avez l'intention d'exécuter. L'expiation en sera de nourrir dix pauvres, de ce dont vous nourrissez normalement vos familles, ou de les habiller, ou de libérer un esclave. Quiconque n'en trouve pas les moyens devra jeûner trois jours. Voilà l'expiation pour vos serments, lorsque vous avez juré. Et tenez à vos serments.» (Sourate 5, La Table Service - Al Maaida, verset 89)

 

Ainsi si la personne a juré de ne pas faire ceci ou de faire cela, ou de ne pas adresser la parole à untel puis qu’il n’a pas tenu son serment, il donne de la nourriture en expiation.


S’il a dit : «Par Allâh ! Je ne rendrai pas visite à untel» puis il lui a rendu visite…


S’il a dit : «Par Allâh ! Je ne voyagerai pas» puis il a voyagé…


Ou une parole semblable, alors il est redevable de cette expiation :

 

nourrir dix pauvres

ou leur donner un vêtement

ou affranchir un esclave.

 

Il a le choix entre les trois.


Pour la nourriture, il s’agit d’un demi sâ’ chacun soit un kilogramme et demi chacun de la denrée du pays : des dattes, du riz, du blé, de l’épeautre ou de l’orge… parmi les denrées du pays.

 

Un demi sâ’ soit un kilogramme et demi pour chacun qu’ils soient du même foyer ou de foyers différents.

 

S’il y a dans un seul et même foyer dix pauvres : une femme et ses enfants ou un homme et ses enfants, dix c’est suffisant.

 

Ou bien deux foyers constitués chacun de cinq pauvres.

 

S’il leur donne de la nourriture à tous c’est suffisant ou alors il les habille d’une tenue : chacun reçoit un izâr et un ridâ ou un qamîs.


Et il en est de même pour l’affranchissement d’un esclave, si cela est possible, affranchir un esclave suffit.


Et s’il est incapable de faire quoi que ce soit de ces trois choses là, alors il doit jeûner trois jours et le mieux et que ces trois jours se suivent.

 

 Traduit par Al Bounyane et publié par zakat.albounyane.com

 

 مقدار الإطعام في كفارة اليمين

ما كيفية إطعام أو كسوة عشرة مساكين؟ وهل يشترط أن يكونوا من بيوت متفرقة أو من بيت واحد؟ وهل من الممكن أن تقام النقود مكان الإطعام أو الكسوة؟

الله جل وعلا جعل كفارة اليمين إطعام عشرة مساكين، أو كسوتهم أو تحرير رقبة، قال جل وعلا في سورة المائدة

لاَ يُؤَاخِذُكُمُ اللّهُ بِاللَّغْوِ فِي أَيْمَانِكُمْ وَلَكِن يُؤَاخِذُكُم بِمَا عَقَّدتُّمُ الأَيْمَانَ فَكَفَّارَتُهُ إِطْعَامُ عَشَرَةِ مَسَاكِينَ مِنْ أَوْسَطِ مَا تُطْعِمُونَ أَهْلِيكُمْ أَوْ كِسْوَتُهُمْ أَوْ تَحْرِيرُ رَقَبَةٍ فَمَن لَّمْ يَجِدْ فَصِيَامُ ثَلاَثَةِ أَيَّامٍ ذَلِكَ كَفَّارَةُ أَيْمَانِكُمْ إِذَا حَلَفْتُمْ وَاحْفَظُواْ أَيْمَانَكُمْ

الآية (89) سورة المائدة

فإذا حلف الإنسان يميناً أنه ما يفعل كذا أو أنه يفعل كذا، أو أنه لا يكلم فلان ثم حنث يطعم هذه الكفارة، إذا قال: والله ما أزور فلان ثم زاره، قال: والله ما أسافر ثم سافر، أو ما أشبه هذا، عليه هذه الكفارة، إطعام عشرة مساكين أو كسوتهم أو تحرير رقبة، مخير بين الثلاث، والإطعام يكون نصف صاع لكل واحد، كيلو ونص، من قوت البلد، من تمر أو رز أو حنطة أو شعير، من قوت البلد، نص صاع، كيلو ونصف، لكل واحد، سواء كانوا في بيتٍ واحد أو في أبيات، لو كان في بيتٍ واحد عشرة فقراء، امرأة وأولادها فقراء أو رجل وأولاده فقراء عشرة كفى، أو بيتين كل بيت وفيها خمسة وأعطاهم كفى، أو كساهم كسوة، كل واحد يعطى إزار ورداء أو قميص كفى. وهكذا عتق الرقبة إذا تيسر عتق رقبة كفى، فإن لم يستطع هذا ولا هذا ولا هذا صام ثلاثة أيام، والأفضل أن تكون متتابعة هذه الأيام

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Péchés et repentir - الذنوب و التوبة
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 13:52
Parmi les causes de l'atteinte de l'enfant par le djinn

Ce que font certaines personnes des gens de la masse (gens ignorants, à l'esprit simple) sur leurs enfants, les effrayant et leur faisant peur par des choses tel que : "Untel va venir pour toi (Le loup va venir te chercher ou le monstre, etc)"

 

L'enfant devient alors effrayé et cette frayeur s'ancre dans son cœur et s'aggrave, l'enfant devient toujours apeuré et angoissé. 

 

Cela est un crime du père envers son enfant et un crime de la mère envers son fils ou sa fille, et parmi les ignorants certains ont rapporté que si l'enfant commet une faute, ils l'enferment dans une chambre seul et l'enfant se met à pleurer, crier et à hurler et le parent ne lui accorde aucune miséricorde et ne lui ouvre pas la porte et cela fait partie des causes de l'atteinte de l'enfant par les djinns. 

 

Comme un djinn a dit par le biais d'une personne : "Je suis entrée en lui quand son père l'a enfermé dans une pièce seul et qu'il se mit à hurler", alors le djinn a pris possession de son corps. 

 

Donc il faut prendre des précautions concernant les causes qui apporte cette peur, cette frayeur et peuvent être une cause menant à cette catastrophe (possession du djinn) qui touche beaucoup de personnes à notre époque et qui en plus sont de fausses histoires qui sont imaginaires et non existantes.

 

Alors placez votre confiance en Allâh et remettez vous-en en Allâh pour vous éloigner de ces mauvaises choses qui peuvent être la cause de ces frayeurs.

 

بيان حقيقة صرع الجن للإنس

 Publié par la page Bayna Akhawât

 

من أسباب تسلط الجن على الطفل

أما السبب الخامس: فهو ما يفعله بعض الناس الجهلاء البسطاء في أولادهم الصغار حيث يخوفونهم ويرهبونهم بأشياء جاءك كذا جاءك كذا فيبقى الصبي خائفاً ويبقى هذا الخوف والذعر في قلبه وينطبع في قلبه ويكون دائماً في ذعر وخوف وقلق وهذا تكون جناية من الأب على ابنه ومن الأم على ابنها وبنتها بل من السفهاء من قيل لنا إنه إذا أخطأ الصبي حبسه في الحجرة وحده وأغلق عليه الباب وصار الصبي يصرخ ويصيح ولكن لا يرحمه ولا يفتح له الباب وهذا من أسباب تسلط الجن عليه كما نطق بذلك بعض الجن في المصروعين وقال إنه دخل فيه حين أغلق عليه أبوه الباب وجعل يصيح ويصرخ فتلبس به الجني إذاً يجب أن نحذر الأسباب التي تكون سبباً لهذه الفاجعة التي استولت على كثير من الناس اليوم وليس ذلك عن أمر واقع حقيقة أي ليس كثير منه عن أمر واقع حقيقة وإنما هي أوهام وخيالات فاعتمدوا على الله توكلوا على الله افعلوا ما هو سبب لدرء هذه الشرور واستعينوا بالله عز وجل

بيان حقيقة صرع الجن للإنس - مواعظ عامة ومواضيع متفرقة للشيخ محمد بن صالح العثيمين رحمه الله تعالى

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Enfants - éducation et enseignement - الأطفال