compteur de visite

Catégories

1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 23:49
Fait-il partie de la sounna, le port du bâton pour l'imâm ? (audio-vidéo)

 

Question :

 

Fait-il partie de la sounna que celui qui fasse le sermon manipule/porte un bâton ?

 

Quelque chose a-t-il été rapporté sur cela ?

 

Réponse : 

 

Non, cela ne fait pas partie de la sounna.

 

A moins qu'il n'en ait besoin, il l'emporte lorsqu'il marche et il s'appuie dessus pour monter et faire le sermon, alors il n'y a pas de mal.

 

Quant à avoir l'intention de manipuler/porter le bâton, alors cela ne fait pas partie de la sounna en quoi que ce soit.

 

 Traduit et publié par le Cercle des Sciences - telegram.me/cercle_sciences

 

السائل : هل من السنة أن حمل العصا للخطيب هل ورد في ذلك شيء ؟

الشيخ : لا ليس من السنة ، وإنما إن كان له حاجة بالعصا ، يحملها كلّما مشى ، ويصعد بها ويخطب فلا بأس ، أمّا أن يتقصّد حمل العصا

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mosquée - appel à la prière - مسجد و الاذان
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 23:33
Quel est le jugement des albums photos ? (audio)

 

Questionneur :

 

Quel est le jugement des photos souvenirs gardées dans un album ...? 

 

Réponse :

 

C'est à dire dans une boîte ou comme cela...

 

Nul doute que cette image tourne autour de deux jugements :

 

L'un d'eux dans la mesure où elle n'est pas affichée/apparente, alors elle -selon ma croyance- ne fait pas obstacle à l'entrée des anges mais et ceci est le second aspect, elle sera un jour une raison d'empêcher l'entrée des anges, parce que ceux qui gardent ces images, ils ne les gardent pas pour tapisser le mur, mais (ils les gardent) seulement pour y revenir lors d'un moment de nostalgie et ce qui ressemble à cela en terme de souffrance, laquelle peut parfois être bénéfique et à d'autres moments ne pas être permise.

 

Par conséquent, considérant ce que fera survenir chez lui cette image, il n'est pas permis de la conserver, surtout si elle fait partie des images prises pour de soit-disant souvenir de promenade de voyage ou de ses compagnons, ou, ou, ainsi de suite.

 

Quant à si c'est la photo du passeport, pour la carte d'identité ou ce qui ressemble à cela parmi les affaires qui peuvent nécessiter à ce qu'il se prenne en photo ou de sa famille une autre fois, alors il n' y a pas de mal à les conserver parce qu'il n'y a pas de châtiment à ce péché in shaa'a Allah.

 

Traduit par Abdoullaah Abu Edem

 Publié par cheikhalalbani.com
 

السائل : ما حكم الصور التذكارية المحفوظة في الألبوم المحفوظة ... ؟

الشيخ : يعني في صندوق أو كذا ... لاشك أن هذه الصورة يدور حولها حكمان أحدهما مادام أنها ليست ظاهرة فهي في اعتقادي لا تمنع دخول الملائكة ولكنها وهذه الصورة الثانية يوما ما ستصبح سببا لمنع دخول الملائكة ؛ لأن الذين يحتفظون بهذه الصور ما يحتفظون بها لتصبح قطعة من هذا الجدار وإنما ليرجعوا إليها عند ... عند الاشتياق وما شابه ذلك من المعاني التي قد تليق أحيانا ولا تجوز أحيانا أخرى ولذلك فباعتبار ما ستصير هذه الصورة إليه ما يجوز الاحتفاظ بها لاسيما إذا كانت من الصور التي صورت بزعم أنها ذكرى لرحلة أو لسفرة أو لصحبه أو أو إلى آخره ؛ أما إذا كانت صورة لجواز لهوية شخصية أو ما يشبه ذلك من الأمور التي قد يحتاج إلى أن يصور نفسه أو ذويه مرة أخرى فالاحتفاظ بها لا بأس فيها لأن لا عاقبة لها سيئة إن شاء الله

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Distraction - musique - image - sport et internet
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 23:07
Si l'un d'entre vous a un gaz durant sa prière

D'après 'Aicha (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit:

 

«Si l'un d'entre vous a un hadath durant sa prière (1), qu'il attrape son nez (2) puis qu'il parte».

 

Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°1114 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud

 

(1) C'est à dire qu'il y a eu une chose qui a annulé ses ablutions comme un gaz par exemple.

(2) Ainsi les gens vont penser qu'il saigne du nez. (Awn Al Ma'boud) 

 

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

عن عائشة رضي الله عنها قال رسول الله صلى الله عليه و سلم

إذا أحدث أحدكم في صلاته فليأخذ بأنفه ثم لينصرف

رواه أبو داود في سننه رقم ١١١٤ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن أبي داود

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Prière - الصلاة
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 23:04
«Cheikh Google»...?! (vidéo)

Et il n'y a de force et de puissance qu'en Allâh.

 

En effet, cet internet et autres est un bienfait et un méfait en même temps, n'est-ce pas ?

 

Il a fait que les raisons des gens se soumettent à tout ce qui est propagé et tout ce qui y est mentionné.

 

Et concernant ce Google, il y en a qui se moque, et en réalité il ne convient pas aux étudiants en sciences religieuses, et encore moins aux chouyours, de donner cette estime ou de donner comme nom à ce Google le terme de cheikh.

 

Certains se moquent et disent : "Cheikh Google", cela fait partie du mépris (dédain) envers ce noble titre.

 

Je dis qu'il s'agit d'un mépris (dédain) envers lui et il est obligatoire aux étudiants en sciences religieuses de s'éloigner de cela, de donner aux choses leurs droits et de mettre les choses à leurs places au lieu de cette moquerie et de ce mépris (dédain).

 

Quand est-ce que cela fut un cheikh ?

 

Et qui a dit de lui qu'il est un cheikh ?

 

Que contient-il ?

 

S'agit-il d'un cheikh de l'egarement ou d'un cheikh de la guidée ?

 

Celui qui recherche certaines choses religieuses, il les lui montre. N'est-ce pas ?

 

Celui qui recherche des égarements, il les lui montre.

 

Celui qui recherche des ambiguïtés, il les lui montre.

 

Celui qui recherche des passions (شهوات), il les lui montre.

 

Cela est devenu un cheikh ?

 

Est-il valide de dire de lui qu'il est un cheikh ?

 

Quel est donc ce mépris (dédain) des raisons et cette négligence des termes religieux ?

 

Qu'Allâh vous bénisse.

 

 Publié par sahihofislam

Cheikh Abdoullah ibn AbderRahim Al-Boukhâry - الشيخ عبدالله بن عبد الرحيم البخاري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Distraction - musique - image - sport et internet
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 22:54
Le danger des paroles comme : «Ceci provient d'Allâh et d'untel» et ses semblables

Les paroles du serviteur telles que :

 

«Comme ce qu'Allâh et untel ont voulu»

ou : «Si ce ne sont Allâh et untel» 

ou : «Ceci provient d'Allâh et d'untel»

 

font partie du polythéisme mineur comme cela est indiqué dans le hadith rapporté par Abou Dawoud avec une bonne chaîne de transmission : 

 

D'après Houdhayfa - qu'Allâh l'agréé - le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Ne dites pas : Comme ont voulu Allâh et untel.

Dites plutôt: comme a voulu Allâh puis a voulu untel»[*]

 

[*] NDT : Cela signifie ici que la volonté d'Allâh ne doit pas être associée à celle de la créature. En effet, la volonté d'Allâh est prioritaire face à celle de la créature.

C'est pour cela que le terme «Puis» a été employé dans le hadith afin de marquer l'ordre chronologique des volontés. 

 

Majmou3 al fataawaa, 1/45. 

 Traduit par l'équipe al Miirath - @al_miirath


قول العبد: ما شاء الله وشاء فلان، أو لولا الله وفلان، أو هذا من الله ومن فلان
هذا كله من الشرك الأصغر، كما في الحديث الذي رواه أبو داود بإسناد صحيح عن حذيفة رضي الله عنه، عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه قال

لا تقولوا ما شاء الله وشاء فلان ولكن قولوا ما شاء الله ثم شاء فلان

رواه أبو داود واحمد

مجموع فتاوى الشيخ ابن باز رحمه الله ١/٤٥

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Expression - التعبير
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 22:44
La visite des tombes en un certain jour de l'année (au premier et au dernier jour de radjab)

Question :

 

Au premier et au dernier jours du mois de Radjab, il est des gens qui fréquentent les tombes. Est-ce que c'est permis ou non ?

 

Réponse 3 :

 

Il n'est pas permis de consacrer un certain jour de l'année, - ni le jour du vendredi ni le premier ni le dernier jours de Radjab - pour aller aux cimetières, en l'absence d'une preuve sur la légitimité d'une telle visite.

 

Il est, par contre, permis de s'y rendre, quand c'est possible, sans consacrer un jour spécifique pour la visite, conformément à cette parole du Prophète صلى الله عليه وسلم

 

"Visitez les tombes, car elles vous rappellent de l'au-delà"

 

Qu'Allâh vous accorde le succès et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La question 3 de la Fatwa numéro (8818)

(Numéro de la partie: 9, Numéro de la page: 114)

Publié par alifta.net

 

زيارة القبور في يوم معين من العام

س3 : في رجب أول يوم وآخر يوم يزورون المقبرة . هل هذا جائز أم لا ؟

ج3 : لا يجوز تخصيص يوم معين من السنة لا الجمعة ولا أول يوم من رجب ، ولا آخر يوم ، في زيارة المقابر ؛ لعدم الدليل على ذلك ، وإنما المشروع أن تزار متى تيسر ذلك ، من غير
تخصيص يوم معين للزيارة ؛ لقول النبي صلى الله عليه وسلم

 زوروا القبور فإنها تذكركم الآخرة

وبالله التوفيق وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

السؤال الثالث من الفتوى رقم - 8818

(الجزء رقم : 9، الصفحة رقم: 114)

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mois de l'hégire et mois sacrés - الشهر
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 22:37
La confirmation de la jalousie

Elle n'est pas répréhensible lorsqu'elle se produit au rappel de femmes émérites, encore plus pour celles qui sont en deçà. 

 

At-Tabarî, ainsi que d'autres savants, a dit: 

 

"Les femmes sont pardonnées dans la jalousie, nulle punition à leur encontre dans cette situation, car elles sont enclines à cela. "

 

Cependant, il convient pour la femme de ne pas outrepasser les limites d'Allah عز وجل et de Son Messager صلى الله عليه وسلم à cause de cette jalousie.

 

Notes :

 

En Arabe la jalousie - الغيرة - alghayra : 

Est issue de l'irritation du coeur et l'émoi de la colère en raison de l'association dans ce qu'il y a de particulier (l'intime).

Le paroxysme de cet état est entre les époux.

(Fath al Bârî : 9/320)

 

Ibn al Athîr a dit :

"La jalousie c'est l'emportement de la fierté"

(An-Nihâya : 3/401)

 

Extrait de : "Leçons bénéfiques tirées de la vie conjugale dans la maison du prophète" de Khalid Ach-Châyi'

Publié par 3ilmchar3i.net

 

 وفيه ثبوت الغيرة وأنها غير مستنكر وقوعها من فاضلات النساء ، فضلاً عمن دونهن

قال الطبري وغيره من العلماء

"الغيرة مسامح للنساء فيها ، ولا عقوبة عليهن في تلك الحالة ، لما جبلن عليه منها"

 ولكن ينبغي أن لا تتجاوز المرأة بغيرتها تلك إلى ما حرم الله عز وجل ، ورسوله صلى الله عليه وسلم

لطائف وفوائد من الحياة الزوجية في بيت النبوة

 وفيه ثبوت الغيرة وأنها غير مستنكر وقوعها من فاضلات النساء ، فضلاً عمن دونهن

قال الطبري وغيره من العلماء

"الغيرة مسامح للنساء فيها ، ولا عقوبة عليهن في تلك الحالة ، لما جبلن عليه منها"

، ولكن ينبغي أن لا تتجاوز المرأة بغيرتها تلك إلى ما حرم الله عز وجل ، ورسوله صلى الله عليه وسلم . 

لطائف وفوائد من الحياة الزوجية في بيت النبوة

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 22:23
Le boucher musulman qui déclare sa viande halal (vidéo)

Question :

 

Il dit qu’il se produit encore chez eux en France un problème relativement aux viandes halal et non-halal, et la question (est) :

 

S’il y a un boucher musulman qui écrit sur la viande (qu’elle est) «halal», est-ce que nous mangeons sans poser de question ou sans la présence de document assurant sa licéité ?

 

Réponse :

 

Du moment qu’un musulman a écrit sur la viande que le sacrifice est islamique, alors la responsabilité lui revient.

 

Fatāwā `alā al-hawā’ – 1437/06/09

 Traduit et publié par Sawtiyyaat salafiyya - telegram.me/salafisound_fr  

Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn Abdellah Âl Ach-Cheikh - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله آل الشيخ

 

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Aliments et boissons - الأطعمة والأشربة
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 22:09
Mettre en condition de vente que la maison ne pourra être récupérée qu'après la mort du vendeur

Questionneur :

 

Assalamu 'alaykum wa rahmatuLlâhi wa barakâtuh, Ô Shaykh, qu'Allâh vous accorde la réussite.

 

Le questionneur dit :

 

Quel est le jugement de la vente d'une maison dont celle-ci est proposée à la vente pour le prix de 100.000 € si ce montant est payé comptant, ou pour un prix 30% moins cher avec pour condition que la maison ne pourra être récupérée qu'après la mort du vendeur ?


C'est-à-dire que nous lui payons 70.000 € comptant tout de suite au lieu de 100.000 € mais avec la condition qu'on le laisse y vivre jusqu'à sa mort gratuitement.


Nous aimerions de votre éminence le jugement de cette vente avec éclaircissement.


BarakAllâhu fikum.

 

Le Shaykh a répondu :

 

La base de cette vente est permise, mais va-t-il patienter sur ceci (Ndt : La mort du vendeur) ?

 

Le questionneur :

 

Donc, il n'y a pas de problème dans ceci si l'acheteur accepte de patienter ?

 

Le Shaykh :

 

Oui.

 

Traduit par Mîkâ'îl al-Martinîky

 

السائل : السلام عليكم و رحمة الله و بركاته

فضيلة الشيخ وفقكم الله، يقول السائل: ما حكم بيع بيت، معروض للبيع بـ ١٠٠ ألف يورو إذا كان نقدا، أو بسعر منخفض بـ ٣٠٪‏ لكن بشرط أن لا نستلم البيت حتى موت البائع؟
أي ندفع له ٧٠ ألف يورو نقدا بدل الـ ١٠٠ ألف لكن بشرط أن نتركه يعيش فيه حتى موته مجانا
نريد من فضيلتكم حكم هذا البيع مع التوضيح
بارك الله فيكم

أجاب فضيلة الشيخ زكريا بن شعيب العدني : أصل البيع جائز. لكن هل يصبر على هذا؟

السائل : إذن لا إشكال في هذا إذا وافق المشتري على الصبر؟

الشيخ : نعم

 

  
 

Cheikh Zakarya Ibn Chou'aîb Al'Adany - الشيخ زكريا بن شعيب العدني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Commerce - usure et métier - تجار- رشوة -ربا و عمل
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 21:54
L'oncle est un père

D'après Oum Fadl Bint Al Harith (qu'Allah l'agrée), Al 'Abbas (qu'Allah l'agrée) s'est rendu vers le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui).

 

Lorsqu'il l'a vu, le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) s'est levé vers lui, il l'a embrassé entre les deux yeux, il l'a fait asseoir à sa droite puis il a dit:

 

«Tu es mon oncle (paternel), ce qui reste de mes ancêtres et l'oncle est un père (*)».

(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1041)

 

(*) C'est à dire qu'il est comme un père au niveau de l'obligation de le respecter, de lui donner une grande importance et de l'interdiction de mal se comporter avec lui.
(Fayd Al Qadir hadith n°5722)

 

عن أم فضل بنت الحارث رضي الله عنها أن العباس رضي الله عنه أتى النبي صلى الله عليه وسلم . فلما رآه النبي صلى الله عليه وسلم قام إليه فقبل ما بين عينيه وأقعده عن يمينه ثم قال

وأنت عمي وبقية آبائي والعم والد

(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٠٤١)

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Famille - أهل