compteur de visite

Catégories

1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 16:48
Explication des quatre règles (audio-dossier)

Méthodologie suivie dans cette série de cours

 

L’explication de l’épître ''Les quatre règles'' de Cheikh Al-Islâm Mohammad bin 'Abdil-Wahhâb -qu'Allah lui fasse miséricorde- par le noble savant salafi Cheikh 'Abdoullâh bin 'Abdir-Rahîm Al-Boukhârî - qu'Allah le préserve- et nous suivrons in châa Allah la méthodologie suivante dans cette série de cours:

 

1- Biographie succincte (ou détaillée en fonction du temps) de Cheikh Al-Islâm Mohammad bin 'Abdil-Wahhâb qu'Allah lui fasse miséricorde

 

2- Biographie succincte (ou détaillée en fonction du temps) de Cheikh 'Abdoullâh bin 'Abdir-Rahîm Al-Boukhârî qu'Allah le préserve

 

3- Lecture d'une recommandation récente du grand savant Cheikh 'Oubayd Al-Jâbirî -qu'Allah le préserve- pour Cheikh 'Abdoullâh bin 'Abdir-Rahîm Al-Boukhârî -qu'Allah le préserve- qui contient une classification des différents types de personnes qui attaquent Cheikh 'Abdoullâh bin 'Abdir-Rahîm Al-Boukhârî qu'Allah le préserve

 

4- L'explication de l'épître intitulée ''Les quatre règles'' de Cheikh AlIslâm Mohammad bin 'Abdil-Wahhâb -qu'Allah lui fasse miséricorde par le noble savant salafi Cheikh 'Abdoullâh bin 'Abdir-Rahîm AlBoukhârî qu'Allah le préserve

 Publié par spfbirmingham.com

 

Cheikh Abdoullah ibn AbderRahim Al-Boukhâry - الشيخ عبدالله بن عبد الرحيم البخاري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Unicité - التوحيد
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 16:21
Parler sur celui qui commet la fornication, ou délaisse la prière, ou rompt son jeûne pendant le mois de ramadân (audio)

 

Question :

 

Est-ce que le fait de parler sur celui qui commet la fornication, ou délaisse la prière, ou rompt son jeûne pendant le mois de ramadân, est considéré comme de la médisance ?

 

Réponse :

 

Il n'y a pas de médisance envers celui qui commet un péché ouvertement.

 

Il est obligatoire de réprimander celui qui ne prie pas, on l'évoque par son manquement, on met en garde contre lui, on le boycott, on ne répond pas à son invitation et on ne le visite pas, on ne va pas le voir non plus lorsqu'il tombe malade jusqu'à ce qu'il se repente à Allâh عز وجل.

 

Il en est de même avec celui qui commet ouvertement la turpitude au sein des gens, en s'adonnant à la fornication, en consommant de l'alcool.

 

Tout ces péchés apparents justifient que l'on blâme le coupable, qu'on s'éloigne de lui et qu'on l'éduque.

 

Et le pire de ceux-ci est le délaissement de la prière, c'est de la mécréance : De la mécréance majeure, même si l'individu ne renie pas son caractère obligatoire, selon l'avis le plus authentique des savants, en raison de la parole du Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

«Le pacte qu'il y a entre eux (les polythéistes) et nous est la prière, celui qui la délaisse à mécru.»

 

Mais s'il la renie, alors il est mécréant à l'unanimité des musulmans.

 

Les savants ont expliqué que celui qui s'adonne aux péchés ouvertement mérite le boycottage,.

 

Et certes le Prophète صلى الله عليه وسلم a boycotté trois compagnons qui s'étaient absentés du champs de bataille sans motif valable, le Prophète صلى الله عليه وسلم les a donc boycottés, ainsi que le reste des compagnons, et cela pendant cinquante nuits, jusqu'à ce qu'ils se repentent et qu'Allâh accepte leur repentir.

 

Il n'est pas permis aux musulmans d'être laxistes vis-à-vis de celui qui délaisse la prière, ils doivent obligatoirement le boycotter et faire tout leur possible pour qu'il soit guidé et qu'il se réforme.

 

S'il ne se corrige pas, le gouverneur devra impérativement le sommer de se repentir et s'il ne se repent pas il sera exécuté après être passé devant un tribunal (ou l'entité qui représente la justice à la place), il est invité au repentir pourvu qu'il se réforme.

 

Il n'est pas permis de fermer les yeux sur des gens qui sont connus pour avoir délaissé la prière alors qu'ils prétendent l'islâm.

 

Il en est de même pour ceux qui s'adonnent ouvertement aux péchés, comme la consommation d'alcool, l'intérêt usuraire, les jeux de hasard, et tout ce qui s'apparente à cela parmi les péchés apparents qu'il faut obligatoirement réprimer, et pour lesquels il faut appliquer une sentence lorsque le péché en contient une, comme l'alcool.

 

Sinon on l'éduque et on le blâme de façon à le faire cesser lorsque le péché n’entraîne pas de sentence, comme les jeux de hasard, l'intérêt usuraire, etc.

 

Car ceci fait partie des causes permettant la réforme des musulmans, la réforme de la société, la dissimulation des actes répréhensibles et la propagation des actes méritoires.

 

Mais si les gens les laissent sans les empêcher, le blâmable va se répandre, le mal devenir apparent et la société sera corrompue.

 

Et il n'y a de force et de puissance qu'en Allâh, nous Lui demandons qu'Il nous protège et nous préserve.

 

 Traduit par la page AlFirqatou An-Najiyatou 

 

من أظهر المعاصي لا غيبة له

هل الكلام في عرض الشخص الذي يزني، أو يترك الصلاة، أو يفطر في رمضان، يكون من الغيبية أم لا؟

من أظهر المعاصي لا غيبة له, من لا يصلي يجب أن ينكر عليه ويذكر بعيبه ويحذر منه, ويهجر ولا تجاب دعوته ولا يزار, ولا يعاد إذا مرض حتى يتوب إلى الله- عز وجل-, وهكذا من أظهر الفواحش بين الناس, بالزنا جهرة بين الناس, أو شرب الخمر كل هذه المعاصي الظاهرة يستحق صاحبها الهجر, والإنكار, والتأديب, وأعظمها ترك الصلاة فإنه كفر وكفر أكبر وإن لم يجحد وجوبها فهو كفر أكبر في أصح قولي العلماء لقول النبي - صلى الله عليه وسلم

(العهد الذي بيننا وبينهم الصلاة فمن تركها فقد كفر)

أما إن جحد الوجوب كفر بإجماع المسلمين, وبين أهل العلم أن من تجاهر بالمعاصي يستحق الهجر, وقد هجر النبي - صلى الله عليه وسلم - ثلاثة من الصحابة تخلفوا عن الغزو بغير عذر شرعي, فهجرهم النبي - صلى الله عليه وسلم - وهجرهم الصحابة خمسين ليلة حتى تابوا وتاب الله عليهم, فلا يجوز للمسلمين أن يتساهلوا مع تارك الصلاة بل يجب أن يهجروه ويجتهدوا في أسباب هدايته فإن اهتدى وإلا وجب على ولي الأمر أن يستتيبه فإن تاب وإلا قتل عن طريق المحكمة الشرعية وما يقوم مقامها استتابته لعله يرجع لعله يتوب, ولا يجوز إهمال الناس إذا عرفوا بأنهم قد تركوا الصلاة وهم يدعون الإسلام, وهكذا من تظاهر بالمعاصي في شرب الخمر, أو الربا, أو القمار أو ما أشبه هذا من المعاصي الظاهرة يجب أن يمنع من ذلك, وأن يقام عليه الحد إذا كانت المعصية فيها حد كالخمر, أو يؤدب ويعزر بما يردعه إذا كانت المعصية لا حد فيها, كالقمار, والربا ونحو ذلك؛ لأن هذا من أسباب صلاح المسلمين, ومن أسباب صلاح المجتمع, ومن أسباب اختفاء الرذائل وظهور الفضائل, وإذا ترك الناس من غير ردع انتشرت المنكرات وظهرت الشرور, وفسد المجتمع ولا حول ولا قوة إلا بالله ونسأل الله السلامة والعافية. بارك الله فيكم

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Comportement - أخلاق و آداب
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 16:08
Tu seras testé, éprouvé par le bien et le mal (audio)

Voici la modeste traduction d'une belle parole du Shaykh 'Abd.er.Razzâq Al 'Abbâd qu'Allâh le préserve au sujet des épreuves, le noble shaykh met en lumière que l'épreuve peut très bien être dans le bien ou dans le mal, par la richesse ou la pauvreté, la maladie ou la bonne santé, et que dans chacun des cas le croyant se doit d'adopter le comportement adéquat.

 

A écouter d'urgence in châ a Allâh !

 

Traduction et préparation : votre frère Sulaymân Abou-Maryam (qu'Allâh nous accorde à tous la guidance et la stabilité sur la voie droite)

Langues : Arabe/français

Durée totale : 37 minutes environ

Récitation Coranique : Shaykh Mouhammed Ayyoub qu'Allâh lui fasse grandement miséricorde.

 

 Publié par audio-sunnah.com

 

Cheikh 'Abder Razzâq Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبد الرزاق بن عبد المحسن العباد البدر

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Rappels - تذكر
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 16:00
Le jugement de regrouper deux prières à cause de la scolarité (audio)

 

Question :

 

Je suis étudiant à l'université et je manque parfois la prière du dhohr ainsi que la sounnah du Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم (ndt : les rawatibs).

 

M'est-il alors permis de prier le dhohr avec le 3asr sans (accomplir) la sounnah ?

 

Ou devrais-je plutôt prier le dhohr et la sounnah en les regroupant avec le 3asr ?

 

Réponse : 

 

Il ne t'est pas permis de regrouper, il t'est plutôt obligatoire de prier le dhohr en son heure.

 

Et tu n'as pas à le retarder jusqu'au 3asr.

 

Et la scolarité n'est pas une excuse pour cela. 

 

Il t'incombe plutôt de prier le dhohr en son temps et il t'est également légiféré de prier la sounnah qui se résume à quatre unités (Ndt : 2 x 2 unités) avant dhohr et deux après, tout comme le faisait le Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

C'est-à-dire qu'il en priait quatre avant le dhohr et deux après sachant que ces dernières sont des (prières) surérogatoires.

 

Et ce qui est important, c'est (la prière) obligatoire. 

 

C'est un devoir pour toi d'accomplir la prière obligatoire en son temps qui est de quatre unités (ndt: ici, le dhohr) pour le résident, et de deux pour le voyageur comme cela est connu. 

 

Tu n'as donc pas à la retarder jusqu'au 3asr alors que tu es résident.

 

Mais il n'y a pas de mal pour le voyageur et le malade à retarder. 

 

Par contre, utiliser la scolarité en tant que prétexte, c'est non.

 

Source : Fataawaa nour 3alaa addarb 7/22

 Traduit par l'équipe al Miirath - @al_miirath

 

حكم الجمع بين الصلاتين من أجل الدراسة

س: أنا طالب جامعي، وفي بعض الأحيان تفوتني صلاة الظهر بما فيها سنة رسول الله صلى الله عليه وسلم، فهل يجوز أن أؤدي صلاة الظهر مع صلاة العصر وبدون السنة، أم أصلي صلاة الظهر بما فيها السنة مع صلاة العصر جمعا؟

ج: لا يجوز لك الجمع؛ بل يجب عليك أن تصلي الظهر في وقتها، وليس لك تأخيرها إلى العصر، وليست الدراسة عذرا في ذلك؛ بل يجب عليك أن تصلي الظهر في وقتها، ويشرع لك فعل السنة، وهي أربع قبل الظهر وثنتان بعدها، كما كان النبي يفعل عليه السلام، يصلي أربعا قبل الظهر وثنتين بعدها، وهذه نافلة والمهم الفريضة، والواجب عليك أن تصلي الفريضة في وقتها، وهي أربع في حق المقيم وركعتان في حق المسافر كما هو معلوم، وليس لك أن تؤخرها إلى العصر وأنت مقيم، أما المسافر فلا بأس له التأخير، والمريض كذلك، أما الاحتجاج بالدراسة فلا

فتاوى نور على الدرب للشيخ ابن باز رحمه الله ٧/٢٢

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Prière - الصلاة
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 15:57
Qu'aucun d'entre vous ne pointe une arme vers son frère

D'après Abou Houreira رضي الله عنه le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : 

 

«Qu'aucun d'entre vous ne pointe une arme vers son frère car il ne sait pas si Chaytan va la faire tomber de sa main et ainsi il va tomber dans un trou de feu (*)».

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°7072 et Mouslim dans son Sahih n°2617)

 

(*) C'est à dire qu'il aurait alors commis le péché du meurtre qui va le conduire au feu.

(Minnatoul Moun'im Fi Charh Sahih Mouslim)

 

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم

لا يشير أحدكم إلى أخيه بالسلاح فإنه لا يدري لعل الشيطان ينزع في يده فيقع في حفرة من النار

(رواه البخاري في صحيحه رقم ٧٠٧٢ و مسلم في صحيحه رقم ٢٦١٧)

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Comportement - أخلاق و آداب
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 15:44
Ce qu'il faut faire lorsque l'on nous impose de montrer le sang de l'hymen après la nuit de noces

Question :

 

Dans certains pays, les gens apprécient la vue du sang de l'hymen [*] sur le vêtement afin d'annoncer (cette nouvelle) durant la journée.

 

Mais dans le cas où l'homme s'apercevrait que son épouse n'a pas d'hymen, et qu'il voudrait ainsi la préserver, on l'oblige à l'abandonner.

 

(Et c'est ainsi) qu'il la répudie.

 

Doivent-ils (ndt: la famille de la femme) donc lui rendre son argent (i.d: à l'homme) ?

 

Réponse : 

 

Si c'est vraiment nécessaire, il lui est alors possible de faire cela autrement, comme mettre un autre sang que celui de l'hymen (de la femme) sur le vêtement. 

 

Si cela est nécessaire, c'est-à-dire qu'il est impératif chez eux - dans leurs coutumes - de montrer cela sinon quoi ils l'accuseraient (ndt: la femme) de fornication, il peut alors mettre un autre sang sur le vêtement pour ne dévoiler personne. 

 

Certes, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit: 

 

«Celui qui s'abstient de dévoiler un musulman, Allah ne le dévoilera pas ici-bas et dans l'au-delà».

Rapporté par Mouslim

 

[*] : Membrane qui sépare le vagin de la vulve et qui se rompt lors des premiers rapports. . 

 

Majmou3 al fataawaa, 20/288

 Traduit et publié par l'équipe al Miirath - twitter.com/al_miirath

 

من وجد زوجته غير بكرا فليسترها

في بعض البلدان يحبون أن يروا دم البكارة في الثوب، فيعلنونها في النهار، وإذا وجد رجل امرأته ليس فيها البكارة وأراد أن يسترها كلفوه بتركها وطلقها، هل لهم أن يردوا عليه ماله؟

ج: هذا إذا كان ضروريا، يمكن أن يفعل هذا بشيء آخر، يمكن أن يجعل دما من غير البكارة، إذا كان ضروريا أنه لا بد من إظهار شيء عندهم، في عاداتهم وإذا لم يفعل قد يرمونها بالزنا، في إمكانه أن يضع شيئا من دم آخر، ويجعله على الثوب من باب الستر على الناس، والنبي صلى الله عليه وسلم يقول

«من ستر مسلما ستره الله في الدنيا والآخرة»
رواه مسلم
مجموع فتاوى الشيخ ابن باز رحمه الله 20/288

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 15:32
Ses parents lui demandent de leur acheter de l’alcool, du porc, ou des cigarettes ? (audio)

 

Question :

 

Est-ce que si l’un des deux parents demande à l’enfant de leur acheter de l’alcool ou du porc ou des cigarettes, doit-il leur obéir ?

 

Réponse :

 

Il ne leur obéit pas dans ce cas là, ceci car le prophète صلى الله عليه و سلم a dit :  

 

«Qu’Allâh maudisse l’alcool, celui qui le transporte, celui vers qui on l’achemine , celui qui le vend ainsi que celui qui l’achète» 

 

Il ne leur obéit donc pas à ce sujet.

 

Site officiel de Cheikh

 Traduit et publié par SalafIslam.fr

 

نص السؤال : هل إذا طلب أحد الوالدين أن يشتري لهم خمراً أو لحم خنزير أو الدخان فهل له أن يطيعهما ؟

نص الإجابة : لا يطيعهما ، لأن النبي -صلى الله عليه وعلى آله وسلم- يقول

 لعن الله الخمر ، وحاملها ، والمحمولة إليه ، وبائعها، ومشتريها
فلا يطعهما في هذا
من شريط : الجواهر السنية على الأسئلة الفرنسية

Cheikh Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i - الشيخ أبي عبد الرحمن مقبل بن هادي الوادعي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Famille - أهل
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 15:10
Cimetière des compagnons رضي الله عنهم al-baqi' à Médine - مقبرة البقيع (vidéo)
Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Compagnons et tabi'un - صحابة و التابعون
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 14:57
Comment connaitre la vérité lors des divergences d'opinions ? (audio)

(A partir de 3mn05 jusqu'à 4mn50)

 

La connaissance de la vérité lors des divergences passe par le biais du Livre et de la Sounnah avec la compréhension des pieux prédécesseurs, et si après cela, des points restent ambigus, reviens aux grands savants comme, parmi ceux qui sont décédés :

 

Shaykh Nasser Ad-dine Al-Albany,

Shaykh Ibn Baz.

 

Ils ont sûrement éclairci le point qui t'est ambiguë par le biais de leurs ouvrages et leurs livres.

 

Ceux-ci sont parmi les morts.

 

Quant aux vivants, il y a, par exemple :

 

Shaykh Ibn Al'Uthaymeen,

Shaykh Abdel-Aziz AlShaykh,

Shaykh Al-Fawzan,

Shaykh Rabi' Ibn Hadi

et Shaykh Mouqbil.

 

Ceux là, il convient de revenir à eux, s'appuyant sur la parole d'Allah (traduction rapprochée) :

 

"Demandez donc aux gens du rappel si vous ne savez pas".

 

Voici la preuve de notre réponse.

 

Traduit par Anas Abou Malik Al-Maimouni

 Publié par attamyiz.blogspot.fr

 

Cheikh Mohammad Outhmân Al-'Anjari - الشيخ محمد عثمان العنجري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 14:51
Celui qui oublie de mentionner Allâh au début de son repas

D'après 'AbdAllâh Ibn Mas'oud (qu'Allâh l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allâh et Son salut soient sur lui) a dit :

 

«Celui qui oublie de mentionner Allâh au début de son repas (1) qu'il dise lorsqu'il s'en rappelle :

 

 بِسْمِ اللهِ فِي أَوَّلِهِ وَ آخِرِهِ

Bismillah Fi Awalihi Wa Akhirihi

 

lorsqu'il se rappelle ainsi il va commencer un nouveau repas et va priver le mauvais (2) de ce qu'il prenait de son repas». 

(Rapporté par Ibn Hibban et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°198)

 

(1) C'est à dire qu'il oublie de dire "Bismillah"

(2) C'est à dire Chaytan.

 

عن عبدالله بن مسعود رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم

 من نسيَ أن يذكرَ اللهَ في أولِ طعامِه فليقل حين يذكرُ : بسمِ اللهِ في أولِه و آخرِه ، فإنَّهُ يستقبلُ طعامًا جديدًا و يمنعُ الخبيثَ ما كان يُصيبُ منهُ

(رواه ابن حبان و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٩٨)

 

Publié par 3ilmchar3i.net

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Aliments et boissons - الأطعمة والأشربة