compteur de visite

Catégories

22 juillet 2015 3 22 /07 /juillet /2015 13:44
Utiliser l'argent du chômage pour l'étude de la science religieuse et la hijra (audio)

Question posée le lundi 20 juillet 2015 à Cheikh Âdil Mansour (traduction rapprochée) :

 

Il y a ici en France un organisme étant responsable des chômeurs de France, et qui donne à ces chômeurs une somme mensuelle avec des conditions et parmi les conditions les plus importantes ce qui suit : 

 

1- Il est obligatoire au chômeur de faire des efforts dans sa recherche d'emploi. 

2- Il est obligatoire au chômeur d'accepter ce que l'organisme lui propose comme travail si elle en a trouvé un pour lui. 

3- Le chômeur à le droit à 5 semaine de vacances soit 35 jours dans l'année et il lui est obligatoire de prévenir l'organisme lorsqu'il prend ces vacances, sachant que s'il en prend plus sans en informé l'organisme il sera radié de la liste des demandeurs d'emploi et donc, ne percevra plus cette somme mensuelle .

4- Il est obligatoire au chômeur de remplir un formulaire chaque mois par le biais du site internet de l'organisme pour actualiser sa demande d'emploi en répondant à quelques questions lui étant posé pour être sûre qu'il soit toujours à la recherche d'un emploi et respecte les conditions. 

 

Ma question cheikh, beaucoup de frères et soeurs partent étudier dans des pays arabes sans en informer l'organisme et d'autres font la hijra en utilisant et vivant de cette somme mensuelle sans droit et sans respecter les conditions.

 

Quel est le jugement de ceci ainsi que votre conseil ? 

 

Qu'Allah vous préserve. 

 

Réponse :

 

Les musulmans sont ceux qui respectent leurs conditions.


Il est obligatoire d'être fidèle aux engagements et aux contrats.

 

Le mensonge, ainsi que la fraude envers eux dans le but de toucher cet argent ne sont donc pas permis.

 

Celui qui questionne :

 

Qu'Allah vous récompense de la meilleure façon, Ô notre cheikh. 

 

Est-ce que cet argent est licite ? 

 

Réponse :

 

Tout bien (argent) qu'une personne a pris sans motif valable religieusement ou pour une raison interdite par la religion est haram (interdit) et non halal (licite). 

 

Celui qui questionne :

 

Qu'Allah vous préserve. 

 

بسم الله الرحمن الرحيم

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته أحسن الله إليكم
 فضيلة الشيخ, توجد في فرنسا منظمة، و هي مسؤولة عن معطلي فرنسا. فتعطي لهؤلاء المعطلين مبلغا شهريا، لكن بشروط و أهمها ما يلي
1)

يجب على المعطل أن يجتهد في البحث عن العمل
2 )

 يجب على المعطل أن يقبل ما تعرض له المنظمة من العمل إن وجدت عملا
3 )
يستحق المعطل خمسة أسابيع من عطلة (أي 35 يوما) في السنة. و يجب عليه أن يبلغ المنظمة حينما يريد أن يأخذ هذه العطلة، علما بأن إذا أخذ المعطل أكثر من خمسة أسابيع دون أن يبلغ المنظمة، يستحق أن يلغى من قائمة المعطلين الذين يستحقون مبلغا شهريا
4 )
  يجب عليه تعبئة استمارة كل شهر عبر موقع إنترنت المنظمة، مبينا أنه ما زال يبحث عن عمل و يجيب على بعض الأسئلة المطروحة له، كي تتأكد المنظمة أن المعطل يلتزم بالشروط
فالسؤال شيخنا: كثير من الإخوة و الأخوات يذهبون لطلب العلم في البلدان العربية دون إخبار المنظمة و آخرون يهاجرون آخذين هذا المبلغ الشهري بغير حق، دون أن يحترموا هذه الشروط
فما حكم ذلك؟ و ما نصيحتكم لهؤلاء؟
بارك الله فيكم

الشيخ : وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته المسلمون عند شروطهم ويجب الوفاء بالعهود والعقود  ولا يجوز الكذب عليهم والاحتيال لاخذ الاموال
السائل : جزاكم الله خير الجزاء يا شيخنا و هل هذا المال حلال؟
الشيخ : كل مال اخذه الانسان من غير حق شرعي وكان منهيا عنه فهو محرم غير حلال
السائل : حفظكم الله

 

   

 

Question posée le mardi 21 juillet 2015 à Cheikh Badr Ibn Mohamed Al-Badr Al-'Anzy (Traduction rapprochée) :

 

Il y a ici en France un organisme étant responsable des chômeurs de France, et qui donne à ces chômeurs une somme mensuelle avec des conditions et parmi les conditions les plus importantes ce qui suit : 

 

1- Il est obligatoire au chômeur de faire des efforts dans sa recherche d'emploi. 

2- Il est obligatoire au chômeur d'accepter ce que l'organisme lui propose comme travail si elle en a trouvé un pour lui. 

3- Le chômeur à le droit à 5 semaine de vacances soit 35 jours dans l'année et il lui est obligatoire de prévenir l'organisme lorsqu'il prend ces vacances, sachant que s'il en prend plus sans en informé l'organisme il sera radié de la liste des demandeurs d'emploi et donc, ne percevra plus cette somme mensuelle .

4- Il est obligatoire au chômeur de remplir un formulaire chaque mois par le biais du site internet de l'organisme pour actualiser sa demande d'emploi en répondant à quelques questions lui étant posé pour être sûre qu'il soit toujours à la recherche d'un emploi et respecte les conditions. 

 

Ma question cheikh, beaucoup de frères et soeurs partent étudier dans des pays arabes sans en informer l'organisme et d'autres font la hijra en utilisant et vivant de cette somme mensuelle sans droit et sans respecter les conditions.

 

Quel est le jugement de ceci ainsi que votre conseil ? 

 

Qu'Allah vous préserve. 

 

Réponse :

 

و عليكم السلام و رحمة الله و بركاته

 

Nul doute qu'il ne convient pas au musulman de prendre de l'argent sans droit, surtout si cet argent est basé sur le mensonge, la tromperie et la triche.

 

Ainsi il convient au musulman d'être véridique dans ses transactions, qu'il recherche de l'argent licite et s'éloigne de l'argent illicite.

 

Celui qui questionne :

 

بارك الله فيكم و في علمكم

 

   

Par le frère Ja3far Abu Salih, qu'Allah le préserve, étudiant à l'université Um al-Qura de Mekkah. 

 

Cheikh Abou Abbâss Âdil Mansour - الشيخ أبي العباس عادل منصور

Cheikh Badr Ibn Mohamed Al-Badr Al-'Anzy - الشيخ بدر بن محمد البدر العنزي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
22 juillet 2015 3 22 /07 /juillet /2015 13:43
Est-il permis d’interrompre la prière si mon bébé crie ? (audio)

 

Question :

 

Est-il permis que j’interrompe ma prière si mon bébé crie ?

 

Réponse :

 

Ce n’est pas permis pour le seul motif qu’il crie, n’interrompt pas ta prière.

 

Cependant tu peux te reculer ou t’avancer pour le prendre avec toi et le porter en l’enveloppant dans ton vêtement.

 

Le prophète صلى الله عليه و سلم priait alors qu’il portait Oumama, la fille de sa fille.

 

Et il n’y a pas de mal à ce que tu réduises la durée de ta prière.

 

Effectivement le messager صلى الله عليه و سلم a dit :

 

«Je débute la prière en ayant l’intention de la rallonger puis je la raccourcis en entendant le nourisson pleurer en voulant sa mère» ou dans un sens équivalent.

 

N’interrompt pas ta prière sauf si par exemple tu vois un serpent aller dans sa direction, où qu’il va tomber et risquer de de se casser quelque chose ou qu’il soit touché par un mal, alors il n’y a pas de mal à ce que tu recules ou avance ou que tu fasses quelques pas sur ta droite ou à ta gauche pour te saisir de lui même s’il y a une certaine distance entre toi et lui.

 

WaLlâh’ul musta’ane.

 

 Traduit par SalafIslam.fr

 

هل يجوز أن أقطع الصلاة إذا كان طفلي يصيح ؟

نص الإجابة : لا يجوز لمجرد الصياح ، لا تقطع الصلاة ، لكن يمكن أن تتأخري أو تتقدمي وتحمليه عندك ، ويمكن أن تعطيه ثديك فإن النبي - صلى الله عليه وعلى آله وسلم - كان يصلي وهو حامل أمامة بنت أبنته

ولا بأس أن تعجلين بالصلاة ، فالرسول - صلى الله عليه وعلى آله وسلم - يقول

"إني لأدخل في الصلاة وأريد أن أطيل فأتجوز فيها لما أسمع من بكاء الصبي شفقة على أمه"

أو بهذا المعنى ، ولا تقطعي الصلاة إلا أذا رأيتِ ثعباناً مقبل عليه ، أو يسقط ويتكسر ، أو يحدث له مرض فلا بأس حتى ولو كان بينك وبينه أمتار ممكن أن تتأخري أو تتقدمي أو تمشي عن يمينك أو عن يسارك وتأخذي طفلك والله المستعان
من شريط :  أسئلة نساء لحج

Cheikh Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i - الشيخ أبي عبد الرحمن مقبل بن هادي الوادعي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Prière - الصلاة
22 juillet 2015 3 22 /07 /juillet /2015 13:42
Les âmes des morts se rencontrent-elles dans le barzâkh ? (vidéo)

Question :

 

Le questionneur du Yémen résidant à Jeddah dit dans cette question : 

 

Donnez-nous une fatwa sur : Est-ce que les morts dont les âmes sont dans le barzakh se rencontrent les unes les autres et font-elles connaissance entre elles ?

 

Réponse :

 

Rien de clair n’est venu sur cela, c’est-à-dire qui soit concluant.

 

Mais il est dit qu’il y a des moments où les âmes se rencontrent.

 

Mais, nous ne connaissons rien dans les ahadtihs authentiques qui prouverait cela.

 

Il a été authentifié (du Prophète صلى الله عليه وسلم) qu’il a dit :

 

«Certes les âmes des croyants sont au paradis, des oiseaux accrochés aux arbres du Paradis.

Et les âmes des martyrs est dans le gosier d’oiseaux verts, volants dans le Paradis où ils veulent puis il s’en vont vers des lampes accrochés sous le Trône (d’Allah) » 

 

Cela est confirmé de lui.

 

Quant à la rencontre dans la dounia, et la rencontre de l’âme du mort avec celui qui dort : cela, je n’en connais rien d’athentique.

 

Mais, Ibn Al Qayyim a mentionné -ainsi que d’autres- que cela arrive et que les âmes se rencontrent.

 

Les gens disent beaucoup de choses sur ces rencontres, ce qui montre que cela existe.

 

Et Allah Jalla wa’Alâ est sur toute chose Capable Soubhânahou wa Ta’âla.

 

L’affaire de l’âme est une affaire extraordinaire et une affaire spécifique.

 

Et il est possible qu’elles se regroupent au Paradis, et qu’elles rencontrent d’autres âmes.

 

Et beaucoup de gens nous ont raconté sur les survenues et événements montrant la rencontre.

 

Une personne m’a racontée que son père avait une dette envers untel.

 

Il vit dans son sommeil une autre personne lui dire : «La dette de ton père est comme ceci et comme cela, envers untel ceci et cela, et untel ceci et cela». 

 

L’enfant les interrogea alors et ils lui répondirent qu’effectivement, tout était vrai.

 

Ce qui est visé est que des choses se produisent que l’on ne peut remettre en cause, montrant qu’il y a des rencontres.

 

Et Allah Jalla wa ‘Ala est Le Plus Savant, Soubhânahou.

 

Retranscription Umm Ubay

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mort et funérailles - الموت والجنازة
22 juillet 2015 3 22 /07 /juillet /2015 13:41
Il s’est converti à l’islam mais il possède de l’argent illicitement acquis

Question 1 :

 

Celui qui se convertit à l'Islam, mais qui a des biens illicites acquis avant sa conversion que doit-il en faire : Les dépenser en tant qu'aumône ou bien il lui est permis de les exploiter dans un investissement ?

 

Suite à cela, ces richesses deviennent-elles licites ?

 

Eclairez-nous dans les plus brefs délais.

 

Qu'Allah vous rétribue pleinement !

 

Réponse 1 :

 

Celui qui se convertit à l'islam tout en ayant des biens acquis illicitement, cet argent lui appartient sans être obligé de s'en débarrasser, parce que l'islam efface tout ce qui le précède.

 

Par contre, si ces richesses comportent des droits d'autrui, il doit les restituer à leurs propriétaires.

 

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

(Numéro de la partie: 24, Numéro de la page: 367)

La première question de la Fatwa numéro 17983

traduit par alifta .net

 

أسلم ولديه أموال كثيرة من الحرام ماذا يعمل

س1: من أسلم ولديه أموال حرام قبل إسلامه ، فما العمل بالمال: هل يتصدق بها، وهل يجوز له أن يستثمرها، بعد استثمارها تكون له حلالاً أو حرامًا؟ أفيدونا في أقرب وقت ممكن، جزاكم الله عنا خير الجزاء

ج1: من أسلم ولديه أموال من كسب حرام فإنها ملك له، ولا يجب عليه التخلص منها؛ لأن الإسلام يجب ما قبله، وأما ما كان من هذه الأموال من حقوق الآدمين، فإنه يجب إعادتها
لأصحابها
وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

(الجزء رقم : 24، الصفحة رقم: 367)

السؤال الأول من الفتوى رقم - 17983

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

السؤال الأول من الفتوى رقم ( 17983 )
Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Reconverti(e) - للداخلين في الإسلام
22 juillet 2015 3 22 /07 /juillet /2015 13:40
Utiliser les phrases : «Je dis...», «J'ai dis...», «Je fais primer...», alors que l'on est ni savant ni étudiant (audio)

 

Question :

 

Je ne suis pas un étudiant en science connu et je n'ai pas de tazkiya (recommandation), et je ne n'ai pas voyage pour demander la science auprés des savants ; Mais j'écoute les cours des savants par le biais de quelques moyens (exemples : Les cassettes et l'internet et les livres et j‘assiste à certains cours d'étudiants en science dans notre pays.)

 

Maintenant, j‘écris dans certains sujets et je rassemble dedans les paroles des gens de sciences et j'utilise Ia 1ère personne dans certaines phrases : "Je dis, j'ai dis, je fais primer"

 

Est-ce que utiliser ces phrases dans les discours est spécifique aux savants et les étudiants en sciences connus ou méme moi ou ceux qui sont comme moi (à mon niveau) ?

 

Réponse :

 

Je vois que tu dises :  "Je fais primer la parole de tel shaykh, je vois la parole de tel shaykh c'est la plus correcte, je dis la parole de shaykh untel"... ceci est meilleur !

 

Quant à ta parole : "Je fais primer ceci..." 

 

ll ne faut pas que cela provient de toi ! 

 

Et tu ne dis pas : "Je vois ceci..." !

 

Non !

 

C'est-à-dire, dis : "Je vois tel 'alim, sa parole m'apaise".

 

Ceci, si Allah le veut, il n'y a pas de mal.

 

Puisse Allah te bénir.

 

Traduit par une soeur de l’équipe du site 3ilmchar3i.net

 

Cheikh Sâlim Abou Anwâr Bâmahriz - الشيخ سالم أبو أنوار بامحرز

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية
21 juillet 2015 2 21 /07 /juillet /2015 22:44
La controverse, la polémique et la querelle ne sont pas des caractéristiques des gens de la sunna

Question :

 

Sur Twitter il y a un homme qui est rentré en islam depuis 3 ans.

 

Et il connait le minhaj salafi depuis 11 mois et il débats avec les takfiri et les insultes et il se dit être un étudiant en science mais il ne comprend pas la langue arabe et ne la parle pas.

 

Et il dit que connaître la langue arabe n'est pas une obligation dans la da'wa et il a dit que Sayid Qotb avait la connaissance de la langue arabe mais il était un innovateur.

 

Réponse :

 

Premièrement

 

Il incombe au muslim de ne pas entrer dans les lieux de troubles, bien au contraire il lui incombe de s'en éloigner et d'en avertir les gens, et qu'il ne se montrer pas audacieux.

 

Deuxièmement 

 

La controverse, la polémique et la querelle ne sont pas des caractéristiques des gens de la sunna, mais elles sont des attributs des gens des passions, ce qui est voulu par le débat c'est le soutien de la religion, son éclaircissement, la répression de l'innovation et ceci est pour celui qui tire profit du débat, et ce n'est pas à tout le monde de débattre, c'est à celui qui a de la clairvoyance dans la religion et qui a la capacité de la transmettre aux gens. 

 

Troisièmement 

 

Allâh تعالى dit (dans une traduction rapprochée du sens) :

 

{N'injuriez pas ceux qu'ils invoquent, en dehors d'Allâh, car par agressivité, ils injurieraient Allâh, dans leur ignorance}

 

(ndt : rajout d'un oubli d'un mot dans le verset par Sheikh fawaz)

 

Alors il ne convient pas d'inciter les gens des passions à agir contre les gens de la sunna par l'insulte et le dénigrement, il se doit de leur répondre par la science. 

 

Quatrièmement 

 

Les gens des passions sont attentifs à la langue arabe, cela ne veut pas dire que les gens de la sunna ne se soucient pas de la langue arabe, car elle est la langue du Noble Qur'ân et la langue de notre Prophète صلى الله عليه وسلم, les gens de l'innovation se sont égarés dès lors qu'ils ont fait de la langue arabe la gouvernante, et non pas le Qur'ân et la sunna et la législation, ils veulent dissimuler l'invocation par la voie de la langue. 

 

Cinquièmement

 

Il incombe au débutant d'apprendre sa religion de vérité avant toute chose et qu'il ne se précipite pas et ne se hâte pas, et qu'il n'explique pas tout ce qu'il désire comme étant la salafiya au contraire il doit suivre la vérité même si elle diverge de ses passions, et le but est qu'il se préserve par la sunna et qu'il le demande Allâh تعالى afin que l'ambiguïté ne l'atteigne pas. 

 

Il a beaucoup de points à aborder mais l'endroit n'est pas approprié pour les évoquer avec preuves.

 

Traduit par une soeur de l’équipe du site 3ilmchar3i.net

 

  

 

Cheikh Fawaz Al-'Awadi - الشيخ فواز العوضي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Méthodologie - المنهجية
5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 23:56
Les bonnes actions se surpassent-elles les unes par rapport aux autres ? (audio)

 

Question :

 

Les bonnes actions se surpassent-elles les unes par rapport aux autres ?

 

C’est à dire si nous nous trouvons face à deux actes d’adoration dont l’un des deux est plus pénible que l’autre à accomplir, et que le même nombre de bonnes actions est imparti aux deux, est ce que le musulman est récompensé de la même manière pour ces deux actes ?

 

Réponse :

 

La récompense n’est pas en fonction de la pénibilité, la récompense est en fonction de l’intention et la sincérité envers Allah عز و جل, du fait de vouer exclusivement l’oeuvre pour Allah peu importe qu’il y ait une pénibilité à l’accomplir ou non.

 

L’individu doit être sincère et que l’intention soit vouée à Allah عز و جل, c’est en fonction de cela que s’obtient la récompense.

 

traduit par SalafIslam.fr

 

هل الحسنات تتفاوت فيما بينها
السؤال : هل الحسنات تتفاوت فيما بينها ، يعني إذا كان لدينا عبادتان إحداهما أشق من الأخرى وثبت لهما نفس عدد الحسنات فهل يؤجر عليهما المسلم في ذلك؟

الجواب : الأجر ليس على المشقّة ، الأجر على النية والإخلاص لله عز وجل ، أن يخلص لله في العمل سواء كان شاقًّا أو غير شاق ، عليه أن يخلص النية لله عز وجل هذا الذي فيه الأجر

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Rappels - تذكر
5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 23:55
Explication de ce qu’est «la mousalla - المصلى» pour le jour de l’aid (audio-vidéo)

 

Questionneur :

 

Notre seconde question, qui de même n'est pas de moi.

 

Fait-il partie des conditions de la mousalla de l'Aïd qu'elle soit en dehors de la ville, c'est à dire aux limites de la ville ou est-il possible de prendre en compte tous champs vides, comme certains parcs dans les grandes villes et terrain de foot afin d'y établir la prière des 2 Aid, ainsi que ce qui y ressemble en terme de prières que l'on fait dans la mussala ?

 

Cheikh Al Albani :

 

Qu'a-t-il dit concernant le foot ?

 

Questionneur :

 

C'est-à-dire par exemple il y a un grand stade, un grand lieu pour jouer au foot.

 

Cheikh :

 

C'est la première partie de la question, elle concerne les parcs et l'affaire concerne le foot.

 

Qu'en est-il concernant le foot?

 

Questionneur :

 

C'est à dire nous est-il permis de prendre comme mousalla de l'aid un terrain de foot?

 

Cheikh :

 

La base dans la mousalla de l'Aïd est qu'elle soit en dehors de la ville, c'est cela la Sunna.

 

Donc, si cela a été facilité, alors très bien et quel bienfait !

 

Et si cela n'est pas facile, alors établissez la prière dans un champ parmi les champs spacieux, au point que ce champ soit spacieux pour accueillir tous les prieurs qui sont habituellement disséminés dans les mosquées.

 

Cela est préférable à leur dissémination dans les mosquées.

 

La réponse est claire?

 

Questionneur :

 

Oui.

 

Cheikh :

 

La base est que la prière du Aid soit priée en dehors de la ville, en dehors des limites de la ville, si cela est facilité.

 

Et si cela n'est pas facile, alors qu'ils prient dans un champ parmi les champs spacieux, au point que ce champ soit spacieux pour accueillir tous les prieurs qui sont habituellement disséminés pour la prière en commun et la prière du vendredi dans leurs mosquées.

 

Et s'il manque/ n'existe pas le champ hors de la ville et qu'il existe un champs dans la ville pouvant accueillir chacun d'eux, alors il est permis de prier en ce lieu.

 

Quant à ce qui est lié au terrain de jeux, au stade de foot, alors s'il n'y a pas dans cette aire de mal apparent, qu'il ne s'y trouve pas ce dont nous avons été parfois témoins comme l'affichage dans certains stades internationaux en termes de panneaux et de photos et autres.

 

Si les images ne sont pas apparentes ni affichées dans le stade et que l'aire est exempte de toutes oppositions à la shariah, il est autorisé de le prendre comme mousalla, sinon non.

 

Traduit par Abdoullaah Abu Edem

copié de cheikhalalbani.com

 

السائل : سؤالنا الثاني ، كذلك ليس مني هل من شروط مصلى العيد أن يكون خارج المدينة ، حتى حدود المدينة أم إنه هو يمكن اعتبار أي ساحة فارغة من العمران كبعض الحدائق في المدن الكبيرة و ملاعب الكرة ، تقام فيه صلاة العيدين وما نحوها من صلوات التي تؤدى في المصلى ؟

الشيخ : ايش اللي يتعلق بالكرة ايش يقول ؟
السائل : يعني مثلا يكون مكان مدرج كبير ، و يعني مكان ملعب لكرة القدم
الشيخ : هذا هو الشطر الأول من السؤال هو فيه يتعلق بالحدائق وقضية تتعلق بالكرة ، ايش اللي يتعلق بالكرة ؟
السائل : يعني هل يجوز لنا أن نتخذ ملعب للكرة كمصلى للعيد ؟
الشيخ : الأصل في مصلى العيد أن يكون خارج البلد هذا هو السنة ، فإن تيسر ذلك فبها ونعمت فإن لم يتيسر فأداء الصلاة في ساحة من الساحات بحيث تسع هذه الساحة لكل المصلين الذين يتفرقون عادة في المساجد فهو أولى من تفرقهم في المساجد ،واضح الجواب، الأصل أن تصلى صلاة العيد خارج البلد ، خارج حدود البلد إن تيسر ذلك ، فإن لم يتيسر يصلون في ساحة من الساحات الواسعة التي تتسع لجميع المصلين الذين من عادتهم أنهم يتفرقون في صلاة الجماعة ، والجمعة في مساجدهم ، فإذا كانت هناك ساحة بعد فقدانها خارج البلد إن وجدت ساحة داخل البلد تتسع لهم جميعا ، فيجوز أن يصلوا في هذا المكان ، أما ما يتعلق بالملاعب ، ملاعب كرة القدم فإذا لم يكن هناك في هذه الملاعب منكر ظاهر لم يكن ما نشاهده أحيانا في بعض ما يعرض من الملاعب الدولية حيث توضع لافتات وفيها صور وما شابه ذلك ، فإذا كانت هذه الصور ليست ثابتة ومستقرة في الملعب وكان الملعب خاليا من أي مخالفة شرعية جاز اتخاذه مصلى ، و إلا فلا

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Fêtes en islam - vendredi et fêtes innovées
5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 23:54
La femme est comme la fleur

Il dit :

 

"Ma femme... Et ma femme... Et elle ne fait pas... Et elle est négligente".

 

Alors je lui ai dit :

 

Ô mon frère !

 

La femme est comme la fleur : Tu la sens et tu profites de son parfum et de sa beauté. 

Et ne la froisse pas...

Car si tu la froisse son parfum partira et sa beauté disparaîtra.

 

Ô mon frère !

 

Allâh l'a créé sur ces caractéristiques.

Sa beauté est dans ses manquements et faiblesses.

Alors ne lui demande pas ce qui va à l'encontre de sa nature.

 

Jouis d'elle comme elle est !

 

Traduit par assalafiyat.blogspot.fr et résivé par Oum Omayr

Publié par 3ilmchar3i.net

 

قال : زوجتي ... وزوجتي ... و لا تفعل ... و تقصر في

فقلت له : يا أخي المرأة كالزهرة تشمها وتستمع بعبيرها وبجمالها ... و لا تفركها .. فإنك إن فركتها أذهبت ريحها ... وزال جمالها
يا أخي ربي خلقها على هذه الصفة ؛ جمالها في نقصها وضعفها ... فلا تطلب منها ما يخالف طبيعتها .. فاستمتع بها كما هي

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
5 juillet 2015 7 05 /07 /juillet /2015 23:53
Jeûner en hiver et en été, même récompense ? (audio)

 

Question :

 

Qu'Allâh soit bienfaisant envers vous wa BârakaAllâh fîkoum,!

 

Noble Cheykh, cette soeur demande :

 

Est-ce que le jeûne effectué en hiver, par exemple et le jeûne effectué en été ont la même récompense ?

 

Réponse :

 

Il n'y a aucun doute que le jeûne possède une récompense, qu'il soit effectué en hiver ou en été tant que le jeûneur a une bonne intention et que sa sincérité est vouée à Allâh عز وجل.

 

Néanmoins, s'il ressent une quelconque difficulté dans (l'accomplissement) du jeûne, telles que la soif, la faim ou l'intensité de la chaleur, la récompense sera plus grande car il aura fait preuve de patience dans l'accomplissement d'un acte d'obéissance et il aura fait preuve de patience face à la difficulté.

 

Sa récompense sera par conséquent plus grande !

 

Na'am...

 

Traduit et publié par sounnah-publication.blogspot.com

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Jeûne - ramadan - رمضان و الصيام