compteur de visite

Catégories

1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 17:25
La tentation des femmes

De la même facon, la femme est comparable au diable car elle est une source de tentation pour l'homme :

 

L'imam Muslim (2/1021) a dit : [...]

 

Jâbir rapporte que le Prophète صلى الله عليه وسلم vit une femme.

 

Il se rendit alors auprès de son épouse Zaynab tandis qu'elle tannait une peau lui appartenant.

 

Il eut des rapports intimes avec elle, sortit ensuite et dit à ses compagnons :

 

«La femme se présente sous la forme d'un démon et s'en va sous la forme d'un démon».

Si l'un de vous voit une femme, qu'il approche son épouse : cela éloignera de son esprit les mauvaises pensées.»

 

Concernant le propos du Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

«La femme se présente sous la forme d'un démon et s'en va sous la forme d'un démon»

 

An Nawawî a dit dans son commentaire du recueil de Muslim (9/187):

 

«Les savants ont dit : cela signifie que la femme éveille le désir, et suscite le trouble en raison du penchant naturel pour les femmes qu'Allah a établi dans l'esprit des hommes.

 

Ainsi, ils prennent plaisir à les regarder et tout ce qui à trait à elles.

 

Elles ont donc un point commun avec le démon en ce sens que celui-ci invite au mal par ses inffluations et sa façon d'embellir ce qui est maléfique.

 

On déduit donc de cela qu'il convient à la femme de ne pas se mêler aux hommes sauf en cas de nécessité.

 

Il convient aussi aux hommes de baisser le regard [lorsqu'une femme passe] et de s'occuper d'autre chose.» 

 

Conseils aux femmes musulmanes page 86

Retranscrit par Sarah Umm Ayoub

 

 

 
Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya - الشيخة أم عبد الله الوادعية

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Femme en islam - المرأة في الإسلام
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 16:44
Personnifier les compagnons du Prophète صلى الله عليه وسلم

Question 3 :

 

Quel est l'avis religieux concernant:

 

Le fait de personnifier les compagnons du Prophète صلى الله عليه وسلم, qu'Allah soit satisfait d'eux, aux auditoriums des écoles?

 

Réponse 3 :

 

Le Comité des Grands Oulémas a déjà promulgué, une décision à ce sujet, dans ce qui suit le contenu du texte :

 

1 - Allah, qu'Il soit Exalté, a fait l'éloge des compagnons du Prophète صلى الله عليه وسلم et a montré leur rang élevé et leur degré suprême. 

 

Le fait de mettre en scène la biographie de l'un d'eux, sur scène ou au cinéma, va à l'encontre de cet éloge fait par Allah aux compagnons et est une dérogation au rang éminent qu'Allah leur a accordé.

 

2 - Le fait de personnifier un des compagnons du Prophète صلى الله عليه وسلم suscitera la dérision et le ricanement. 

 

De plus, et d'habitude, ceux qui vont jouer ces pièces, mènent, pour la plupart, un train de vie où il n'y a pas de place pour la pitié, la droiture et les hautes moralités.

 

Sans oublier le but très souvent lucratif visé par les propriétaires des salles de théâtre.

 

Quoi qu'il en soit des réserves prises, cela n'empêchera pas le mensonge et la médisance.

 

En outre, la personnification des compagnons, à eux la satisfaction d'Allah, déforme leur image aux yeux du public.

 

Ceci fera chanceler la confiance qu'ont les gens en les compagnons du Prophète صلى الله عليه وسلم ; Les spectateurs musulmans commenceront ainsi à voir dissiper cette aura de révérence entourant ces personnages et la porte sera alors grande ouverte devant les musulmans pour mettre en cause leur religion et susciter des polémiques sur les compagnons de Mohammad, que la bénédiction et la paix d'Allah soient sur lui.

 

La personnification exige que l'un des acteurs joue le rôle d'Abou Djahl et ses semblables qui insultent Bilâl , le Prophète صلى الله عليه وسلم, ainsi que l'Islam qu'il prêche.

 

Certes, ces actes sont jugés blâmables.

 

Ceci sert également à semer la discorde entre les musulmans et les fait douter de leur dogme, du livre de leur Seigneur et de la Sunna de leur Messager Mohammad, que la bénédiction et la paix d'Allah soient sur lui.

 

3 - Prétendre que l'objectif de la production de ces films est de mettre l'accent sur la haute moralité et les bonnes mœurs, tout en scrutant et vérifiant le moindre détail de ces biographies, en vue d'en tirer la morale et la leçon n'est qu'une présomption.

 

Ceux qui connaissent bien le mode de vie des acteurs et leurs visées, découvrent que leur travail est réfuté par les musulmans et les pionniers du cinéma.


4 - Parmi les règles de la Charia, tout méfait confirmé ou probable est interdit.

 

Considérant que la personnification des Compagnons du Prophète comporte un certain intérêt, le méfait qui en découle, l'emporte, par contre, sur cet intérêt.

 

Il faut donc interdire ces actes afin de sauvegarder la dignité et l'honneur des compagnons de Mohammad, que la bénédiction et la paix d'Allah soient sur lui.


Qu'Allah vous aide à remporter le succès et que la Prière et la Bénédiction d'Allah soient sur son Messager, sa famille et ses compagnons.

 

(Numéro de la partie: 26, Numéro de la page: 263-264)

La question 3 de la Fatwa numéro (2442)

 Traduit et publié par alifta.net

 

 تمثيل الصحابة رضي الله عنهم

س 3: ما حكم تمثيل الصحابة رضي الله عنهم على مسارح المدارس؟
ج 3: سبق أن نظر مجلس هيئة كبار العلماء في ذلك وأصدر قرارًا فيه، وفيما يلي نص مضمونه
1 - إن الله سبحانه أثنى على الصحابة وبين منزلتهم العالية، ومكانتهم الرفيعة، وفي إخراج حياة أي واحد منهم على شكل مسرحية أو فيلم سينمائي منافاة لهذا الثناء الذي أثنى الله عليهم به، وتنزيل لهم من المكانة العالية التي جعلها الله لهم وأكرمهم بها
2 - أن تمثيل أي واحد منهم سيكون موضعًا للسخرية والاستهزاء به، ويتولاه أناس غالبًا ليس للصلاح والتقوى مكان في حياتهم العامة، والأخلاق السامية، مع ما يقصده أرباب المسارح من جعل ذلك وسيلة إلى الكسب المادي، وأنه مهما حصل من التحفظ فسيشتمل على الكذب والغيبة، كما يضع تمثيل الصحابة رضوان الله عليهم في أنفس الناس وضعًا مزريًا، فتتزعزع الثقة بأصحاب الرسول صلى الله عليه وسلم، وتخف الهيبة التي في نفوس المسلمين من المشاهدين، وينفتح باب التشكيك على المسلمين في دينهم، والجدل والمناقشة في أصحاب محمد صلى الله عليه وسلم، ويتضمن ضرورة أن يقف أحد الممثلين موقف أبي جهل وأمثاله، ويجري على لسانه سب بلال وسب الرسول صلى الله عليه وسلم، وما جاء به من الإسلام، ولا شك أن هذا منكر، كما يتخذ هدفًا لبلبلة أفكار المسلمين نحو عقيدتهم وكتاب ربهم وسنة نبيهم محمد صلى الله عليه وسلم
3 - ما يقال من وجود مصلحة، وهي إظهار مكارم الأخلاق ومحاسن الآداب، مع التحري للحقيقة، وضبط السيرة وعدم الإخلال بشيء من ذلك بوجه من الوجوه؛ رغبة في العبرة والاتعاظ - فهذا مجرد فرض وتقدير، فإن من عرف حال الممثلين وما يهدفون إليه عرف أن هذا النوع من التمثيل يأباه واقع المسلمين ورواد التمثيل، وما هو شأنهم في حياتهم وأعمالهم
4 - من القواعد المقررة في الشريعة أن ما كان مفسدة محضة أو راجحة فإنه محرم، وتمثيل الصحابة على تقدير وجود مصلحة فيه، فمفسدته راجحة. فرعاية للمصلحة وسدًّا للذريعة، وحفاظًا على كرامة أصحاب محمد صلى الله عليه وسلم يجب منع ذلك
وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

(الجزء رقم : 26، الصفحة رقم: 263)
السؤال الثالث من الفتوى رقم - 2442

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

(الجزء رقم : 26، الصفحة رقم: 263)
السؤال الثالث من الفتوى رقم ( 2442 )
Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Compagnons et tabi'un - صحابة و التابعون
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 16:27
Se rendre au cinéma

Question :

 

Quel est l'avis religieux sur le fait de se rendre aux cinémas ?

 

Réponse :

 

Le fait de se rendre aux cinémas est illicite.

 

Ces derniers présentent de badinage interdit qui suscite les tentations, gaspille le temps et fait occuper les temps des loisirs sans intérêt légal.

 

Le musulman a nécessairement besoin d'occuper son temps par ce qui est bénéfique pour soi-même, pour sa famille, sa Oumma.

 

En outre, ces cinémas repoussent de l'évocation d'Allâh et de l'accomplissement des actes obligatoires.

 

Ils renferment des actes corrompus dont le fait de se mêler hommes et femmes.

 

Qu'Allâh vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

(Numéro de la partie: 26, Numéro de la page: 278)

La Fatwa numéro (4120)

 Publié par alifta.net

 

 ارتياد دور السينما
س: ما حكم ارتياد دور السينما؟
ج : ارتياد السينما حرام؛ لأن أغلب ما يعرض فيها من الملاهي المحرمة التي تثير الفتنة، ولأنها مضيعة للوقت، وشغل للفراغ بلا فائدة شرعية، في حال أن المسلم في أشد الحاجة إلى شغله بما يعود عليه وعلى أسرته وأمته بالنفع العظيم، ولأنها تصد عن ذكر الله وأداء الواجب، ولما فيها من اختلاط الرجال بالنساء... إلى غير ذلك من المفاسد
وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

(الجزء رقم : 26، الصفحة رقم: 278)
الفتوى رقم - 4120

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Distraction - musique - image - sport et internet
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 16:13
De quelle manière conseiller son mari ? (audio-vidéo)

 

Question :

 

Ceci est la soixante-septième question cheikh.

 

[La questionneuse] dit qu’elle souhaite conseiller son mari et l’encourager dans les œuvres de bien de façon à ce qu’il ne ressente pas que c’est un conseil.

 

C’est-à-dire pour ne pas qu’il pense qu’elle le méprise ou par exemple qu’elle déprécie son rang ?

 

Réponse :

 

Qu’Allah t’accorde la réussite, Ô ma fille.

 

Ce que tu as fait en conseillant ton mari de cette bonne façon qui ne laisse pas apparaître d’arrogance ou mépris de ta part vis-à-vis de lui, nous te soutenons dans cela et nous demandons à Allah (سبحانه وتعالى) qu’Il augmente pour toi la récompense et qu’Il accorde à ton mari la droiture dans son affaire.

 

Je dis : conseille-le d’une bonne façon, d’une belle manière, afin qu’il ne ressente pas que tu es arrogante envers lui, ni que tu déprécies sa valeur.

 

traduit par miraath.fr

 

طريقة نصح الزوج دون تنقّصٍ منه

 

السؤال : هذا السؤال السابع والستون يا شيخ,هي تقول أنَّها تريد أن تنصح زوجها، وتحثّه على أعمال الخير، بطريقة لا يشعر فيها أن هذه النصيحة  - يعني - أنَّ هي تحتقره، أو أن هي مثلًا تُنقص من مكانته
الجواب : وفقك الله يا بنتي، ما صَنعتِهِ مع زوجك من النصيحة، بالأسلوب الجيِّد الذي لا يُظْهِرُ ترَفُّعَكِ عليه واحتقاركِ له؛ هذا نؤيِّدُكِ عليه, ونسأل الله - سبحانه وتعالى - أن يُعْظِمَ لكِ المثوبة، وأن يُهَيِّئ لزوجك الرُّشد من أمره
أقول: انصحيه بطريقةٍ جيِّدة، بأسلوب جميل، لا يشعر أنَّكِ تترفعين عليه وتُنْقِصِينَ قدره

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - الشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mariage - divorce - الزواج و الطلاق
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 15:53
Le mérite du jeûne de ‘achoura

Au Nom d’Allah, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux. Louange à Allah, le Très-Haut, le Très-Grand, le Seul détenteur de la création et la gestion [de l’univers], Celui qui a fortifié Ses alliés par Son soutien et a avili Ses ennemis en les abandonnant.

Quel Excellent Maître est notre Seigneur !

Et quel Excellent Soutien !

J’atteste qu’il n’y a de divinité [en droit d’être adorée] qu’Allah, Seul sans associé, à Lui la royauté, à Lui la louange et Il est capable de toute chose ; et j’atteste que Muhammad est Son serviteur et Son messager, l’annonciateur et avertisseur et comme la lampe éclairante.

Que les éloges et le salut d’Allah soient sur lui ainsi que sur sa famille, ses compagnons et tous ceux qui les suivent de la meilleure manière jusqu’au jour de la résurrection.

Ceci dit :

 

C’est certes durant ce mois, le mois de muharram, que Moussa (عليه الصلاة والسلام) ainsi que son peuple furent secourus des ennemis d’Allah : Pharaon et son armée.

 

Et par Allah, ceci est vraiment un grand bienfait qui réclame de la reconnaissance envers Allah (عز وجل).

 

De ce fait, lorsque le Prophète (صلى الله عليه وسلم) arrivé à Médine, il trouva que les juifs jeûnaient le dixième jour de ce mois.

 

Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) dit alors :

 

« Je suis plus digne de Moussa que vous. ».

 

Puis il jeûna [ce jour] et ordonna de le jeûner.

 

Il fut également était interrogé sur le mérite du jeûne de ce jour, il (صلى الله عليه وسلم) répondit alors :

 

« J’espère d’Allah qu’il expie [les péchés] de l’année qui le précède. ».

 

Cependant, Il (صلى الله عليه وسلم) ordonna après cela de se différencier des juifs en jeûnant le dix ainsi qu’un jour avant, c’est à dire le neuf, ou un jour après, c’est à dire le onze.

 

Par conséquent, le mieux est de jeûner le dix et d’y ajouter un jour avant ou un jour après, et l’ajout du neuvième jour est meilleur que le onzième.

 

Il te convient donc – Ô mon frère musulman – que tu jeûnes le jour de ‘achoura ainsi que le neuvième jour, afin de s’opposer aux juifs comme l’a ordonné le Messager (صلى الله عليه وسلم).

 

Qu’Allah m’accorde ainsi qu’à vous la réussite pour être reconnaissants de Ses bienfaits et l’adorer de la meilleure manière.

 

Qu’Il nous préserve du mal de nos personnes par sa protection, il est certes Donateur et Généreux.

 

Je ne vois pas d’objection à la propagation [de cet écrit].

 

Source : majmou’ al-fatawa wa ar-rassail, 20/39-40.

traduit par miraath.fr

 

كلمة في فضل صيام يوم عاشوراء

بسم الله الرحمن الرحيم
الحمد لله العلي الكبير، المتفرد بالخلق والتدبير، الذي أعز أولياءه بنصره، وأذل أعداءه بخذله، فنعم المولى ربنا ونعم النصير، وأشهد أن لا إله إلا الله وحده لا شريك له، له الملك وله الحمد وهو على كل شيء قدير، وأشهد أن محمداً عبده ورسوله البشير النذير والسراج المنير، صلى الله عليه وعلى آله وأصحابه والتابعين لهم بإحسان إلى يوم الدين وسلم تسليماً
أما بعد، فإن في هذا الشهر شهر المحرم كانت نجاة موسى عليه الصلاة والسلام وقومه من عدو الله فرعون وجنوده. وإنها والله لنعمة كبرى تستوجب الشكر لله عز وجل، ولهذا لما قدم النبي صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ المدينة وجد اليهود يصومون اليوم العاشر من هذا الشهر، فقال النبي صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ: «أنا أحق بموسى منكم» فصامه وأمر بصيامه، وسئل عن فضل صيامه فقال صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ: «أحتسب على الله أن يكفر السنة التي قبله»، إلا أنه صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ أمر بعد ذلك بمخالفة اليهود بأن يصام العاشر ويوماً قبله وهو التاسع، أو يوماً بعده وهو الحادي عشر. وعليه فالأفضل أن يصوم يوم العاشر ويضيف إليه يوماً قبله، أو يوماً بعده. وإضافة اليوم التاسع إليه أفضل منالحادي عشر
فينبغي لك أخي المسلم أن تصوم يوم عاشوراء، وكذلك اليوم التاسع لتحصل بذلك مخالفة اليهود التي أمر الرسول صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ بها
وفقني الله وإياكم لشكر نعمته، وحسن عبادته، وحمانا من شرور أنفسنا برعايته إنه جواد كريم
لا مانع عندي من نشره
كتبه: محمد الصالح العثيمين. 12/21/1409 هـ
المصدر : مجموع فتاوى ورسائل العثيمين -
20 / 39-40

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mois de l'hégire et mois sacrés - الشهر
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 15:52
La Mosquée Al-'Aqsa de Jérusalem

Question :

 

Est-ce que la Mosquée Al-'Aqsa de Jérusalem est un lieu sacré pareil à la Mosquée Sacrée (Al-Masdjîd Al-Harâm) et à la Mosquée du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam)?

 

Autre question : Qui l'a construite?

 

Réponse :

 

Premièrement :

 

Il n'y a pas, à notre connaissance, un texte dans la Charia qui prouve que la Mosquée Al-'Aqsa de Jérusalem est un lieu sacré à l'instar de la Mosquée Al-Harâm et de la Mosquée du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam).

 

Oui, c'est vrai qu'il y a un hadith qui indique qu'il est permis d'entreprendre un voyage dans le but de visiter cette mosquée et le mérite de la prière dans cette dernière, où le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit:  

 

"Qu'on n'entreprend pas de voyage pour la prière qu'autres vers ces trois mosquées :

la mosquée Al-Haram (mosquée sacrée de la Mecque),

la mosquée du Prophète (à Médine)

et la mosquée Al-Aqsa (à Jérusalem)."

Rapporté par Mâlik, Al-Boukhârî et Mouslim d'après Abou Hourayra (Qu'Allah soit satisfait de lui). Cette formule est celle de Mouslim .


Quant à la preuve sur le mérite d'accomplir la prière à la Mosquée Al-'Aqsa, on trouve le hadith rapporté par Al-Bayhaqî dans Cho`ab Al-Imân d'après Djâbir (Qu'Allah soit satisfait de lui), celui-ci a mentionné que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit:  

 

"La récompense d'une prière accomplie dans la Mosquée Sacrée [de La Mecque] est égale à la récompense de cent mille prières faites ailleurs.

La récompense d'une prière accomplie dans ma Mosquée [à Médine] est égale à la récompense de mille prières accomplies ailleurs.

La récompense d'une prière accomplie dans la Mosquée Al-Aqsa [Bayt Al-Maqdis] est égale à la récompense de cinq cents prières faites ailleurs."


Deuxièmement :

 

Pour votre question : "Qui l'a construite?" Ce sujet fait l'objet de divergences.

 

Certains disent que c'est le Prophète d'Allah Ya`qoub fils d'Isaac, fils d'Ibrahim.

 

Selon d'autres, il s'agit de Soulaymân (Salomon).

 

Cependant, il parait plus correct que ce qu'avait fait Soulaymân n'était qu'une restauration de la mosquée déjà fondée parce qu'il y a une longue époque, plus que 40 ans, entre lui et Ibrahim.

 

Cette version a été énoncée par l'érudit Ibn Kathîr, (Qu'Allah lui fasse miséricorde).

 

L'Imam Mouslim a rapporté dans son Sahîh d'après Abou Dharr (Qu'Allah soit satisfait de lui) celui-ci a dit:  

 

"J'ai demandé à l’Envoyé d’Allah, quelle était la première mosquée bâtie sur la terre?

Alors, il m'a répondu: " la Mosquée Sacrée (Al-Masdjîd Al-Harâm)".

-"Et ensuite?", lui ai-je demandé.

"La Mosquée Al-'Aqsa de Jérusalem" a-t-il répondu.

- Quel intervalle les sépare-t-il?, ai-je dit.

- "Quarante ans", a-t-il répondu.

Puis il a ajouté : "Où que tu sois, quand c'est l’heure de la prière, fais-la car la terre entière est pour toi un lieu de prière." .

 

Selon un autre hadith rapporté par Abou Kâmil :  

 

"N'importe où, quand l'heure de la prière arrive, accomplis-la, car la terre (entière) est pour toi un lieu de prière."


L'Imam An-Nasâ'î a rapporté selon une chaîne de transmission authentique d'après `Abd-Allah Ibn `Amr (Qu'Allah soit satisfait de lui et de son père), le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit:  

 

"Lorsque Soulaymân, fils de Dâwoud a construit Bayt Al-Maqdis (Jérusalem), il avait demandé a Allah de lui accorder trois choses à savoir; un grand pouvoir surnaturel, Allah le lui a donné, un royaume tel que nul après lui n'aura de pareil, Il le lui a donné aussi, et lorsqu'il a fini la construction de la mosquée, il a demandé à Allah qu'Il efface tous les péchés de toute personne qui entreprend un voyage vers cette mosquée juste pour y accomplir la prière, et redevient comme le jour où sa mère l'a mis au monde."


Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

 

La Fatwa numéro (5387)

(Numéro de la partie: 6, Numéro de la page: 228 - 229)

traduit par alifta.com

 

المسجد الأقصى

س: هل المسجد الأقصى حرم مثل المسجد الحرام والمسجد النبوي الشريف ومن الذي بناه؟
جـ: أولاً: لا نعلم دليلاً يدل أن المسجد الأقصى حرم مثل المسجد الحرام والمسجد النبوي الشريف ، نعم ثبتت شرعية شد الرحل إليه وفضل الصلاة فيه، والذي يدل على ذلك قوله صلى الله عليه وسلم:  لا تشد الرحال إلا إلى ثلاثة مساجد: مسجدي هذا، ومسجد الحرام، ومسجد الأقصى  خرجه مالك والبخاري ومسلم من حديث أبي هريرة رضي الله عنه، وهذا لفظ مسلم
وأما الدليل على فضل الصلاة فيه فما أخرجه البيهقي في شعب الإيمان عن جابر رضي الله عنه قال: قال رسول الله صلى الله عليه وسلم: صلاة في المسجد الحرام بمائة ألف صلاة وصلاة في مسجدي بألف صلاة وفي بيت المقدس خمسمائة صلاة
ثانيًا: اختلف في من بنى المسجد الأقصى ، فقيل: نبي الله يعقوب بن إسحاق بن إبراهيم وهو أشبه، وقيل: سليمان، والصحيح: أن بناء سليمان تجديد لا تأسيس؛ لأن بينه وبين إبراهيم أزمان كثيرة أكثر من أربعين؛ كما ذكر ذلك الحافظ ابن كثير رحمه الله، وقد روى مسلم في صحيحه من حديث أبي ذر رضي الله عنه قال: صحيح البخاري أحاديث الأنبياء (3366) ، صحيح مسلم المساجد ومواضع الصلاة (520) ، سنن النسائي المساجد (690) ، سنن ابن ماجه المساجد والجماعات (753) ، مسند أحمد بن حنبل (5/156). قلت: يا رسول الله أي مسجد وضع في أرض أولاً؟ قال: المسجد الحرام ، قلت: ثم أي؟ قال: المسجد الأقصى ، قلت: كم بينهما؟ قال: أربعون سنة، وأينما أدركتك الصلاة فصل فهو مسجد  . وفي حديث أبي كامل :  ثم حيثما أدركتك الصلاة فصله فإنه مسجد
وأخرج النسائي بإسناد صحيح من حديث عبد الله بن عمرو رضي الله عنهما، عن النبي صلى الله عليه وسلم:  أن سليمان بن داود عليه السلام لما بنى بيت المقدس سأل الله خلالاً ثلاثة: سأل الله حكمًا يصادف حكمه فأوتيه، وسأل الله عز وجل ملكًا لا ينبغي لأحد من بعده فأوتيه، وسأل الله عز وجل حين فرغ من بناء المسجد ألا يأتيه أحد لا ينهزه إلا الصلاة فيه أن يخرجه من خطيئته كيوم ولدته أمه
وبالله التوفيق وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم

(الجزء رقم : 6، الصفحة رقم: 228 - 229)

الفتوى رقم - 5387

 

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

الفتوى رقم ( 5387 )
Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mosquée - appel à la prière - مسجد و الاذان
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 15:40
Jeûner le samedi (audio-vidéo)

 

Question :

 

Notre Cheikh, qu'Allah vous donne le bien; ce samedi coïncide avec le 10 Muharam.

 

Le questionneur demande : Devons nous jeûner?

 

Et pour ceux qui considèrent que le jeûne du samedi, à l'exception du jeûne obligatoire est interdit, ont-ils raison de critiquer ceux qui jeûnent ?

 

Réponse :

 

Tout d'abord, je dis :

 

L'interdiction du jeûne du samedi est faible.

 

Il n'est pas authentique selon la plupart des savants. 

 

Et si il est authentique alors l'interdiction est pour celui qui veut ce jour, il a l'intention de jeûner le samedi parce que c'est samedi.

 

Et ici il y a une incitation à jeûner le jour d'Arafat et le jour de Achoura, et trois jours de chaque mois, et ces jours-ci tomberont samedi...

 

Ces jours-ci ne se fera pas sans tomber samedi, il est inévitable qu'ils (éventuellement) tombent le samedi. 

 

Par exemple, l'intervenant a indiqué que samedi prochain sera le 10 Muharam, selon le calendrier, cette question arrivera bientôt et le jour de Arafat peut coïncider avec samedi et un des trois jours que le musulman  jeûne dans les trois jours du mois peut coïncider avec samedi.

 

Et le hadith d'Aïsha du Messager d'Allah, prière et paix soient sur lui, est authentique.

 

"Il n'avait pas l'esprit quels jours de ce mois qu'il allait jeûner."

 

Et ceci est général.

 

Et il est aussi authentique qu'il, la prière et la paix soient sur lui, durant le premier mois jeûnait le samedi, le dimanche et le lundi et pendant le second mois, il jeûnait mardi, mercredi et jeudi.

 

Et dans le hadith d'Abou Hourayra, qu'Allah soit satisfait de lui :

 

"Le Messager d'Allah, prière et paix soient sur lui, interdisait de jeûner le vendredi, sauf (si la personne jeûne) le jour avant ou le jour après."

 

Par conséquent, quel est le jour avant lui ?

 

Le jour avant est le jeudi et le lendemain c'est samedi.

 

Ainsi, celui qui jeûne le vendredi et jeune le samedi, il n'y a pas de problème avec cela.

 

Ceci est le rapprochement entre les preuves montrant l'interdiction de jeûner le samedi, pour la personne qui a l'intention de jeuner samedi, parce que c'est samedi.

 

La question reste : Maintenant, allez-vous agir avec le calendrier ou par l'observation de la lune ?

 

Dans le sens qu'aujourd'hui, c'est le deuxième jour du mois, sur la base du calendrier ou de la lune?

 

Si c'est basé sur le calendrier, le calendrier n'est pas pris en considération quand il s'agit d'adoration.

 

Le calendrier est pris en considération pour les transactions officielles dans les départements, il n'y a aucun problème dans cela. 

 

En ce qui concerne l'adoration, alors si cela vous arrive que le mois a débuté le jeudi, alors samedi sera le 10.

 

Et si cela ne vous est pas parvenu,alors complétez le mois de Dhul Hija à trente jours, et le mois de Muharam débutera le vendredi.

 

traduit par minhaj sunna

 

ما حكم صيام يوم عاشوراء إذا وافق يوم السبت؟
السؤال :
 شيخنا أحسن الله إليكم؛ يوم السبت القادم يوافق 10 محرم، يقول السائل: هل نصومه ومن يرىٰ حرمة صوم السبت إِلَّا في الفريضة هل لهُ أن يُنكِر علىٰ من يصوم؟
الجواب : أقول: أوَّلًا: النهي عن صوم يوم السبت فيهِ مَقال؛ لم يصح عند كثيرٍ من أهلِ العلم، وعلىٰ القولِ بصحَّتِه فهُوَ في حقِّ من يتقصَّدُه لذاته يتقصَّد صيام يوم السبت لذاتِه، وقد جاء الحضُّ عَلىٰ صومِ يوم عرفة وصومِ عاشوراء وصوم ثلاثة أيام من كلِّ شهر وفيها يوم السَّبت في هٰذه ما تَخلو من يوم سبت لابد يكون فيها يوم سبت، يعني مثلًا السائل ذَكَرَ أَنَّ السَّبت بعد القادم هو العاشر من مُحرَّم، هٰذا علىٰ التقويم، هٰذه القضية ستأتي بعد قليل، وقد يكون يوافق عرفة يوم السبت وقد يُوافق أحد الأيَّام التي يصومها المسلم الثَّلاث أيام من كل شهر يوم سبت
وصَحَّ من حديثِ عائِشة عن النَّبي - صَلَّىٰ اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ –: ((لَمْ يَكُنْ يُبَالِي مِنْ أَيِّ أَيَّامِ الشَّهْرِ يَصُومُ)) هٰذا عام، وكذٰلك صَحَّ أَنَّه - صَلَّىٰ اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ - كانَ في الشَّهر الأوَّل يصوم السَّبت والأحد والاثنين، والثَّاني يصوم الثُّلاثاء والأَربعاء والخميس
وفي حديثِ أبي هريرة - رَضِيَ الله عنه - ((نَهَى رَسُولُ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ عَنْ صَوْمِ يَوْمِ الْجُمُعَةِ إِلَّا بِيَوْمٍ قَبْلَهُ أَوْ يَوْمٍ بَعْدَهُ)) فما الذي قبله؟ قبله الخميس والذي بعده السَّبت، إذًا من صام يوم الجمعة وصامَ السَّبت فَلَا بأس، هٰذا الجمع بين الأدلة النهي عن صوم يوم السبت في حقِّ مَن تقصَّدَهُ لذاتِه
بقيت مسألة
أنتم الآن علىٰ التقويم أو علىٰ الهِلال؟، يعني اليوم هو الثاني من الشهر علىٰ أو علىٰ الهِلال؟ على التقويم فالتقويم لا يُعتد به في العبادات، التَّقويم يُعتد بهِ في المعاملات الرَّسمية – الدوائر – لا بأس، أَمَّا العبادات فإذا بلغكَ أنَّ شهر المحرَّم دخلَ يوم الخميس فالسَّبت هو العاشر، وإذَا لم يبلغك فأكمل ذي الحجة ثلاثين يوم، شهر مُحرَّم يدخل يوم الجمعة

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - الشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Mois de l'hégire et mois sacrés - الشهر
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 14:53
Les qualités d’un responsable d’association (audio)

 

Question :

 

Nous voulons – bi idhni Allah - mettre en place une association au Maroc dont le but sera l’appel au Coran et à la Sounna selon la compréhension des pieux prédécesseurs, se désavouant du sectarisme et des sectaires ainsi que de toutes les erreurs dont nos savants salafis nous ont mis en garde.


Sachant que nous voulons que cette association soit organisée dans toutes ses spécificités et activités, l’un d’entre nous sera chargé des affaires officielles [administratives] tandis qu’un autre sera chargé de la trésorerie et ainsi de suite, la question – qu’Allah vous préserve – est : quelle sont la façon et la manière de nommer et choisir les responsables de l’association ?

 

Réponse :

 

Premièrement,

 

je ne connais pas assez les marocains pour choisir ceux qui participeront avec vous à gérer cette association.

 

Ma connaissance des gens du Maroc est faible bien que la plupart de ceux que nous connaissons soient des gens de bien.

 

Mais je ne connais rien de leurs capacités de gestion et je n’ai pas les moyens d’en savoir plus sur ce qui les entoure et leurs parcours scientifiques.
 

Deuxièmement,

 

je vois que vous décrivez le plan sur lequel sera basée cette association y compris la liste des membres et notamment de la direction.
 

Troisièmement,

 

exposer ce plan à quelqu’un dont vous avez confiance en la pratique religieuse et la fiabilité parmi ceux qui sont auprès de vous où à l’étranger comme dans le royaume (Arabie Saoudite) par exemple.

 

Et de mon côté, rien ne m’empêche d’étudier cela avec ceux que vous choisirez.
 

Quatrièmement,

 

l’accord des autorités.

 

Le Maroc est un pays musulman dont le gouverneur est musulman in cha Allah et il y a sous son autorité des gens musulmans eux aussi et respectables.

 

Il est donc indispensable d’obtenir l’accord des autorités pour cette association.
 

Et Allah est le garant du succès !

 

Traduit par l'équipe d'Al Bounyane

diffusion.albounyane.com

 

ما هي الطريقة لاختيار المسيرين لجمعية هدفها الدعوة على الطريقة السلفية؟
السؤال : 
السؤال التاسع من المغرب يقول السائل
نود بإذن الله القيام بتأسيس جمعية بالمغرب هدفها الدعوة إلى الكتاب والسنة على فهم السلف الصالح مع البراءة من الحزبية وأهلها وكل المخالفات التي يحذرنا منها مشايخنا السلفيون ، والسؤال حفظكم الله بما أننا نريد أن تكون هذه الجمعية منظمة لكل اختصاصاتها ومهامها فواحد منا يتكلف بالأمور الرسمية والآخر بأمانة المال وهكذا فما هي الطريقة والكيفية لانتداب واختيار المسيرين للجمعية؟

الجواب : أولا: أنا لا أعرف أهل المغرب معرفة تامة تمكنني من اختيار رجال يسهمون معكم في تسيير أعمال هذه الجمعية فمعرفتي بالرجال المغاربة قليلة وإن كان الكثير مما نعرفهم فضلاء ، لكن لا أدري عن خبرتهم الإدارية ولا أتمكن من التعمق في نواحيهم أو مسالكهم العلمية
ثانيا: أرى أن تضعوا المنهج الذي تسير عليه هذه الجمعية وضمنه اختيار الموظفين ومنهم الإداريون
ثالثا: عرض هذا المنهج على من تثقون بدينه وأمانته عندكم أو في أقطار أخرى كالمملكة مثلا ولا مانع لدي من النظر مع من تختارون
رابعا: إقرار ولي الأمر فالمغرب دولة مسلمة وحاكمها مسلم إن شاء الله وهناك رجال أيضا تحت إمرته أيضا مسلمون وفضلاء فلابد من موافقة ولي الأمر على هذه الجمعية والله الموفق

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - الشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Communauté musulmane - أُمَّة
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 14:37
Recommandation des savants envers Cheikh Sâlim Abou Anwâr Bâmahriz (audio)

Tazkîya de Cheikh Obayd Al-Jabiri pour Cheikh Sâlim Bâmahriz

 

[...]

Ceci dit :

 

Le vertueux frère en Allah le Shaykh Saalem Ibn Abdallah Baamahrez de Hadhramawt au Yémen, est connu auprès de nous pour sa bonne conduite, et la droiture sur la Sunnah, et le dynamisme dans la daعwa sur le Kitaab [Coran] et la Sunnah et selon la compréhension des pieux prédécesseurs, et nous le considérons comme une personne de confiance, et nous ne connaissons de lui jusqu'à aujourd'hui que du bien, nous le considérons comme cela et c'est Allah qui le jugera.

[...]

 

Votre frère en Allah 

Obayd Ibn Abdallah Al Jaabiri 

Ancien professeur à l'université Islamique 

La nuit du dimanche 

27 Ramadaan 1436

À Médine 

 

Signature :

Obayd Al Jaabiri

 

Groupe de traduction et rappels L'Appel de la Sunnah

 

Tazkîya de Cheikh Hâny Bourayk pour Cheikh Sâlim Bâmahriz

هذه تزكية الشيخ الفاضل أبا علي هاني بن بريك حفظه الله تعالى لأخيه الشيخ سالم بامحرز حفظه الله تعالى

 

 

Le questionneur :

 

Je vous demande notre Shaykh, un éclaircissement sur le cas de Shaykh Saalem Baamahrez, car il y a des frères qui ne le connaissent pas ; Et donc il ne prenne pas de lui.

 

Cheikh Hâny :

 

Il ne prenne pas de qui ?

 

Le questionneur :

 

De Shaykh Saalem Baamahrez, ils disent nous n’avons pas de recommandation [de savants envers lui].

 

Cheikh Hâny :

 

Shaykh Saalem, comment ça nous n'avons pas de recommandation ?!

 

Shaykh fait partie de nos mashayikh, c’est un Shaykh honorable et âgé. 

 

Le questionneur :

 

Auriez-vous l’honorabilité de nous rappeler...

 

Cheikh Hâny :

 

C’est un homme dans la daعwa salafiyyah... 

 

Ô mon frère !  

 

Prends de moi, écoute ma parole qu’Allah te bénisse [ne m’interromps pas]...

 

Le questionneur :

 

Très bien.

 

Cheikh Hâny :

 

Shaykh Saalem baaraka Llahu fik fait parti des mashayikh, prêcheur dans la salafiyyah connu.

 

il est connu des Mashaykh [comme] Shaykh Rabîع ainsi que Shaykh Obayd et Shaykh Muhammad Ibn Haadi et également chez Shaykh Muqbil qu’Allah lui fasse miséricorde.

 

Shaykh Saalem est une personnalité connue !

 

Baaraka Llahu fik 

 

Le questionneur :

 

Jazaakumu Llah kheyra kheir Shaykhana 

 

Cheikh Hâny :

 

Et il fait partie des honorables Shaykh salafi.

 

Il est connu comme étant une personne ferme lors des troubles (fitna) : Egalement connu ma sha-a Llah pour prendre des grand savants.

 

Le questionneur :

 

Jazaakumu Llahu kheyra. 

 

Cheikh Hâny :

 

Tu m’entends mon frère ?...

 

Baaraka Llahu fik...

 

Passe le salam à mes frères, baaraka Llahu fik.

 

Jazaaka Llahu kheyra 

 

Le questionneur :

 

Hayaaka Llah.

 

Traduit par Yassine Abou Yunus Al Maghribi @abou_yunus

Tazkîya de Cheikh Yâssin Al-'Adani pour Cheikh Sâlim Bâmahriz

هذه تزكية الشيخ الفاضل أبا العباس ياسين العدني حفظه الله تعالى لأخيه الشيخ سالم بامحرز حفظه الله تعالى

 

 

Le questionneur :

 

BismiLlah, louange à Allah que la prière et le salut soit sur le messager d’Allah صلى الله عليه وسلم, Shaykhana Yassine qu’Allah vous préserve de tout mal et de tout ce qui est détesté.

 

Je voudrais de vous Shaykhana... c’est-à-dire il y a certaines personnes qui doutent de l’honorable Shaykh bien-aimé Abu Anwar Saalem Baamahrez qu’Allah le préserve ; Je voudrais de vous une parole, une recommandation pour ces perturbateurs qu’Allah vous préserve.

 

Réponse :

 

BismiLlaahi, que la prière et le salut soit sur le prophète d’Allah sa famille, ses compagnons et ceux qui les ont suivi.

Ceci dit.

 

Baaraka Llahu fikoum, le Shaykh Saalem Baamahrez Al Hadhrami fait partie des mashayikh honorables, connus, au Yémen mais également en dehors du Yémen ; Dans le Royaume [d'Arabie Saoudite]. 

 

Il fait partie de l’époque de Shaykh Muqbil Al Waadiعi qu’Allah le Très-Haut lui fasse miséricorde.

 

Il était connu, quand il venait à Dammaj à l’époque de Shaykh Muqbil qu’Allah le Très-Haut lui fasse miséricorde, Shaykh  Muqbil le laissait prendre la parole sur son propre siège.

 

Et il est également connu auprès des savants du Yémen, connu chez Shaykh Al Wusaabi et d’autres... et je ne connais de lui que du bien !

 

Et celui qui le dénigre il doit nous amener la preuve avec la parole des gens de sciences, et il ne trouvera pas de chemin à cela [n'y arrivera sûrement pas], et je pense que celui qui le dénigre n'est autre que Abderrahman Ibn Morعi et ceux qui se sectarisent pour lui.

 

Et cela est la situation des gens du faux, en tout lieu et toute époque : celui qui est avec eux, ils l'élogent même s'il est inconnu !

 

Et celui qui parle sur eux, les dénigre alors [les gens du faux] parleront sur lui et le dénigreront et même s'il fait partie des grands gens de science et la louange est au Seigneur de l’univers.

 

Le questionneur :

 

Jazaaka Llahu kheyra Shaykhana Yassine et qu’Allah vous protège de tout mal et de tout ce qui est détestable et qu’il inscrive  [votre parole] dans la balance de vos bonne actions et si vous le permettez Shaykhana rappelez nous la date de cet appel.

 

Réponse :

 

Amin baaraka Llahu fik Hayaaka Llah 

 

Le questionneur :

 

Shaykh Yassine..

 

Réponse :

 

Naعam 

 

Le questionneur :

 

La date... qu’Allah vous protège, la date. 

 

Réponse :

 

La date d’aujourd’hui est le jeudi 16 Rabîع Thaani de l’année 1436

 

Le questionneur :

 

Qu’Allah vous protège de tout mal Shaykhana et baaraka Llahu fikoum. 

 

Réponse :

 

Amin, barakaLlaahou fik.

Passe le salam à mes frères de chez vous. 

 

Le questionneur :

 

Je le ferai Shaykhana.

Baaraka Llahu fik.

As-salaam aleykoum wa rahmatu Llah Wa barakaatuh. 

 

Réponse :

 

Wa aleykoum as-salaam wa rahmatu Llah Wa barakaatuh 

 

Traduit par Yassine Abou Yunus Al Maghribi @abou_yunus

Tazkîya de Cheikh 'Abbas Al-Joûnat pour Cheikh Sâlim Bâmahriz

تزكية من الشيخ عباس الجونة إلى الشيخ الفاضل سالم ابو أنوار بامحرز حفظهما الله تعالى

 

Questionneur :

 

Cheikh عabess, pour celui qui ne connaît pas le Cheikh, le père, Saalem Baamahrez qu’Allah le préserve.

 

Est-il possible d'avoir de vous un conseil pour les personnes le dénigrant [Cheikh Saalem Baamahrez], barakalaahou fik.

 

Réponse :

 

Cheikh Saalem Baamahrez est un cheikh honorable !

 

Et lorsqu'il venait à Dammaj à l’époque de Cheikh Muqbil qu’Allah lui fasse miséricorde, il [Cheikh Muqbil] le laissait prendre place [Cheikh Bamahriz] sur son siège pour donner une parole.  

 

Et en plus de cela, il nous devance dans l'âge et dans l'apprentissage de la science !

 

Seul un Malade peut le dénigrer !

 

Le questionneur :

 

Allahou Akbar !

 

Est il possible après votre autorisation que je publie cette parole ? 

 

Réponse : 

 

Naعam.

 

Traduit par Yassine Abou Yunus Al Maghribi @abou_yunus

 

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - الشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Cheikh Hâny Ibn Bourayk - الشيخ هاني بن علي بن بريك

Cheikh Yâssin Al-'Adani - الشيخ أبا العباس ياسين العدني

Cheikh Aby 'Omar 'Abbas Al-Joûnat -  الشيخ أبي عمار عباس الجونة

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Savants - العلماء
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 14:31
Partager des ahadiths sur internet ou par téléphone sans vérifier l’authenticité (audio)

 

Question :

 

Est- il permis de propager des ahadiths du prophète صلى الله عليه و سلم par le biais des moyens de communications sans vérifier au préalable leur authenticité ?

 

Réponse :

 

Non ce n’est pas permis, que tu propages un hadith alors que tu ne t’es pas assuré de son authenticité en revenant aux livres de sounans pour savoir qui l’a rapporté parmi les imams, de voir si le livre duquel il est rapporté fait partie des livres authentiques ou non.

 

Il est obligatoire d’éclaircir cela, ne trompe pas les gens.

 

traduit par SalafIslam.fr

 

هل يجوز نشر أحاديث النبي في وسائل الاتصال؟

السؤال : هل يجوز نشر أحاديث النبي صلى الله عليه وسلم في وسائل الاتصال دون التحقق من صحة الحديث؟

الجواب : لا ما يجوز أنك تنشر حديث إلا وتحققت من صحته في الرجوع إلى دواوين السنة معرفة من رواه من الأئمة، والكتاب الذي هو فيه من الصحاح أو من دون الصحاح لازم تبين هذا ما تغش الناس

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Hadith - الأربعين النووية - مصطلح الحديث