193 articles avec actualites - أخبار

Les manifestations en islam (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les manifestations en islam (audio-vidéo)

Question :

 

Les manifestations, Cheikh, est-ce que cela fait partie du jihad ?

 

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz :

 

Comment ?

 

Questionneur :

 

Est-ce que manifester et assiéger des établissements fait partie du jihad ?

 

Cheikh :

 

Non, non, c'est une erreur, ce sont des troubles (fiten).

 

Cela est mauvais et n'aide pas à améliorer les choses.

 

Question :

 

Qu'Allâh vous récompense par le bien.

 

Un questionneur demande : Est-ce que les manifestations d'hommes et de femmes contre les dirigeants font partie des moyens de prêcher ?

 

Et est-ce que celui qui se fait tuer (au cours d'une manifestation) et considérer martyr ou dans le sentier d'Allah ?

 

Réponse :

 

Je ne considère pas les manifestations d'hommes et de femmes comme un remède mais plutôt comme une source de troubles (fiten), une cause de mal, une occasion pendant laquelle certains nuisent aux autres sans aucun droit.

 

Cependant, les moyens légiférés de conseiller se font par l'écriture (envoi d'une lettre), par le bon conseil et par l'appel au bien en employant des manières saines.

 

Ceci est la voie empruntée par les gens de science, par les compagnons du prophète صلى الله عليه وسلم et par ceux qui les ont suivi à la perfection.

 

Il conseille en employant la meilleure manière, en écrivant à celui qui a commis une faute, au gouverneur ou au dirigeant.

 

Ils le contactent, le conseillent de la meilleure façon, lui écrivent, et cela sans faire de dénonciation sur les chaires (minbar) en disant untel a fait telle chose et il a fait du mal, etc...

Question :

 

Est-ce que le fait de faire des manifestations et des assassinats dans les pays musulmans ou dans les pays mécréants est une cause pour l'amélioration de la communauté musulmane ?

 

Réponse de Cheikh Oubeyd Al-Djabiri :

 

Le sounni fait ce qu'il peut pour améliorer l'environnement (dans lequel il vit) en conformité avec les textes de la révélation.

 

Et parmi cela, il y a le fait de porter conseil au dirigeant, l'appel à se réunir autour de lui, l'appel à ce que les cœurs qui le détestaient retournent à lui ainsi qu'appeler au bien et empêcher le mal, conformément à ce qui est obligatoire dans la législation.

 

Et les gens de l'innovation et des passions veulent entraver l'Etat et le diviser, et cela c'est ce que font les khawarij.

 

Et le fruit de cela est du sang qui coule, des honneurs bafoués, des pillages, des saccages, l'insécurité sur les routes, la propagation du désordre, la fin de la sécurité et le désaccord.

 

Donc la sounnah est le bienfait d'Allâh sur Sa création et ni les affaires religieuses ni les affaires du pays ne se règlent sans elle.

 

Comme Wahb ibn Kaythar qui ne quittait pas son assise avant de dire à ses compagnons, et parmi eux l'Imam Malik qui rapporte ce récit :

 

"Sachez que rien n'arrangera le cas des derniers de cette communauté si ce n'est ce qui l'a arrangée au tout début".

 

Quelqu'un dit a Malik : "Qu'entend-il par là ?"

 

Il répondit : "Il veut dire le début de la religion ou alors la piété."

 

Le deuxième point : L'appel de la sounnah, l'appel des gens de la sounnah et du consensus (ahlou sounnah wal jama'ah) c'est-à-dire ceux qui suivent les pieux prédécesseurs, autrement dit le groupe sauvé et la partie victorieuse.

 

Et l'appel (da'wah) se fait avec douceur et gentillesse, et avec la bonne politique, la sagesse et on ne doit appeler que de la meilleure manière.

 

Mais les manifestations et les assassinats c'est le contraire : C'est de la violence ! 

 

Et les attentats font partie des actes des khawarij et de la sabaiyya avant eux (la secte du juif hypocrite Abdoullâh ibn Saba) et autres gens des passions et cela fait même partie des actes des mécréants.

 

Et si jamais quelqu'un argumente avec l'exemple de l'ordre du prophète d'assassiner Ka'b ibn Achraf (un ennemi des musulmans que le prophète صلى الله عليه وسلم a fait assassiner par un sahhabi pendant son sommeil) on dira cela est l'acte du dirigeant des musulmans le plus grand des dirigeants, le prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Tout à fait, si on trouve un dirigeant faisant l'unanimité -le dirigeant du pays, celui qui détient l'autorité- qui donne l'ordre d'anéantir un individu qui propage le mal sur terre et l'ordre de le faire conformément au jugement légiféré, alors il est de son droit de trouver quelqu'un pour le tuer.

 

S'il craint de lui quelque chose, ou qu'il n'arrive pas à l'arrêter alors c'est de son droit.

 

Mais les groupes qui font cela, ce sont des groupes khawarij, et nous les mettons en garde, eux et leurs semblables avec ce qu'a dit le prophète صلى الله عليه وسلم.

 

"Les gens qu'Allâh déteste le plus sont au nombre de trois :
Celui qui veut ramener en Islam une tradition de l'époque antéislamique et cela (les assassinats et manifestations) en fait partie
Et un égaré (moulhid) dans les lieux saints
Et celui qui demande le sang d'un musulman pour le faire couler sans droit"

 

Et la seconde parole :

 

"Le sang d'un individu musulman n'est permis que dans trois cas :
Une âme pour une âme
Le marié qui fait l'adultère
Celui qui lâche sa religion, qui se sépare de la communauté"

 

Donc ces choses sont venues pour corriger les injustes et ceux qui propagent le vice sur la Terre comme ceux qui combattent (les musulmans) et qui dévalisent les gens sur la route cela est l'affaire du dirigeant des musulmans et pas d'untel et untel.

 

Ensuite, ces choses (assassinats et manifestations) sont consécutives du takfir (rendre mécréant) ; Ces gens-là ne font ces choses que du fait qu'ils rendent mécréant les dirigeants des musulmans et ceux qui s'associent à eux.

 

Alors vous, tous les musulmans et les jeunes de l'islam en particulier, prenez garde de ces conceptions erronées de l'islam et de leur voies empruntées pour cela.

Question :

 

Dans les pays occidentaux, il est permis aux musulmans de manifester et des fois même des chrétiens et des juifs s’associent dans cela (aux musulmans), sachant que les gouvernements l’acceptent et que cela mène parfois à obtenir son droit.

 

Réponse de Cheikh Salih Al Fawzan :

 

Les musulmans doivent se différencier des autres avec le comportement de l’islam.

 

Et les manifestations ne font partie du comportement de l’islam.

 

Mais (dans l’islam) il y a la demande de ses droits par des voie légiférées.

 

La demande de ses droits par des voie légiférées.

 

Mais les manifestations ne font pas partie de la guidée de l’islam.

 

Il faut que les musulmans se fassent remarquer à l’intérieur (des pays musulmans) et à l’étranger par le comportement islamique.

 

Et ils ne doivent pas rejoindre les mécréants dans leurs habitudes ni dans ce qu’ils font ni dans ce qui ne fait pas partie du comportement en l’islam.

 

Na’am.

Cheikh Ahmad Ibn Yahya An-Najmi :

 

Si nous recherchons vraiment la vérité, alors il faut que nous craignons Allâh et que nous œuvrions selon la Sunna du Prophète صلى الله عليه وسلم, et aussi selon la compréhension des Compagnons et des Tabi’ins, les gens du hadith et les grands Imams de la Guidée.

 

Tels que par exemple, Soufiane At-Thawri, Soufiane Ibn ‘Ouyayna, Hammad Ibn Zayd, Hammad Ibn Salama, ‘Abdoullah Ibn Moubarak, Ahmad Ibn Hanbal, Ash-Shafi’i, Malik et d’autres parmi les imams de la Guidée.

 

Nous devrions suivre les pieux prédecesseurs et suivre leurs méthodes.

 

وَمَن يُشَاقِقِ ٱلرَّسُولَ مِنۢ بَعْدِ مَا تَبَيَّنَ لَهُ ٱلْهُدَىٰ وَيَتَّبِعْ غَيْرَ سَبِيلِ ٱلْمُؤْمِنِينَ نُوَلِّهِۦ مَا تَوَلَّىٰ وَنُصْلِهِۦ جَهَنَّمَ ۖ وَسَآءَتْ مَصِيرًا

 

(traduction rapprochée)

 

"Et quiconque fait scission d’avec le Messager, après que le droit chemin lui est apparu et suit un sentier autre que celui des croyants, alors Nous le laisserons comme il s‘est détourné et le brûlerons dans l‘Enfer. Et quelle mauvaise destination !" An-Nissa, v.115.

 

Et le Prophète صلى الله عليه وسلم, dans le  hadith concernant la division de la communauté, lorsqu'il صلى الله عليه وسلم a été interrogé sur le groupe sauvé, il صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Ô Messager d’Allâh , qui est-il ?»

Il صلى الله عليه وسلم répondit : «sont ceux qui suivent ma voie et celle de mes compagnons.»

 

Par Allâh, l’islam n’est pas venu avec la tromperie, ni avec la trahison, ni avec les assassinats, ni avec les manifestations... Mais ces phénomènes viennent des mécréants !

 

Aujourd’hui, les gens des passions tuent les mouahhîdines et prétendent qu’ils sont combattants dans le sentier d’Allâh !

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh :

 

Donc, ce qui a pu être dit comme quoi la fin justifie les moyens, ceci est faux et n'existe pas dans la législation.

 

Mais ce qui existe dans la législation, c'est que les moyens dépendent des intentions à condition que ces moyens soient autorisés.

 

Mais si le moyen est interdit comme celui qui boit de l'alcool par exemple pour se soigner, alors même si cette boisson fermentée contient un remède, cela est interdit.

 

Donc ce n'est pas tout moyen qui permet d'arriver au but voulu qui a le même statut que le but en lui-même mais la condition est que ce moyen soit permis.

 

Une fois cela admis, alors pour ce qui concerne l'appel à Allâh (da'wah), tous les moyens ne sont pas bons mais il faut impérativement que le moyen (ou la forme) utilisé soit autorisé.

 

Autrement dit, même si la personne pense que sa méthode réussit et même s'il est vérifié qu'elle réussit à l'application - elle n'est pas toujours permise.

 

Un exemple de cela, les manifestations.

 

Si un grand nombre de gens vient et dit : "Si nous faisons une manifestation, cela fera pression sur le gouverneur et cela le corrigera en bien. Et c'est une bonne chose que le dirigeant s'améliore, et de plus la fin justifie les moyens".

 

Nous disons : "Ceci est faux ! Car le moyen est à la base interdit. donc ce moyen, même s'il permet d'arriver à une fin positive, il n'est pas permis, tout comme il est interdit de se soigner avec une chose illicite pour obtenir la guérison.

 

Donc il y a une multitude de moyens qui peuvent venir à l'esprit des gens et qui font que l'on justifie les moyens pour le but désiré.

 

Et cela n'est pas bon, et cela est faux car il est impératif que le moyen utilisé soit à la base autorisé puis on jugera ce moyen en fonction du but, (c'est-à-dire que) si le but est préférable (moustahab) alors le moyen est préférable, s'il est obligatoire alors son moyen l'est aussi, et ainsi de suite.

Retranscrit par une sœur de l'équipe du site 3ilmchar3i.net

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Cheikh Oubeyd Bin Abdoullah Bin Souleymane Al-Djabiri - الشيخ عبيد بن عبد الله الجابري

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Cheikh Ahmad Ibn Yahya An-Najmi - الشيخ أحمد بن يحيى النجمي

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh - الشيخ صالح بن عبد العزيز بن إبراهيم آل الشيخ

Partager cet article

Les manifestations en islam

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les manifestations en islam

Question :

 
Est-ce que les manifestations sont un moyen (solution, procédé) (efficace) de faire la da'wah (dans le but) de résoudre un problème de la communauté islamique ? 

 

Réponse :
 
Notre religion n'est pas une religion (appelant à l') anarchie.
 
Notre religion est une religion (basée sur la) discipline, une religion ordonnée, flegmatique, sereine.

Les manifestations ne font pas partie des actes des musulmans et les (premiers) musulmans ne les connaissaient pas.
 
L'islâm est une religion pacifique, miséricordieuse et disciplinaire.

Elle n'est pas anarchique, perturbatrice et incitant aux troubles : C'est cela la (réelle image de la) religion islamique.

Quant aux droits, pour y parvenir, (la solution, reste) la demande légiférée ainsi que les manières légiférées (car) les manifestions engendrent l'effusion de sang ainsi que la destruction des biens.

(Par conséquent) ces choses-là, ne sont pas autorisées !


الفتاوى الشرعية في القضايا العصرية 
Traduit et publié par mukhlisun.com

 

السؤال : هل من وسائل الدعوة القيام بالمظاهرات لحل مشاكل الأمة الإسلامية؟

الجواب : ديننا ليس دين فوضى ديننا دين انضباط ودين نظام وهدوء وسكينة ، والمظاهرات ليست من أعمال المسلمين وماكان المسلمون يعرفونها ، ودين الإسلام دين هدوء ودين رحمة ودين انضباط لا فوضى ولا تشويش ولا إثارة فتن، هذا هو دين الإسلام والحقوق يتوصل إليها بالمطالبة الشرعية والطرق الشرعية والمظاهرات تحدث سفك دماء وتحدث تخريب أموال . فلا تجوز هذه الأمور

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

S'en prendre à quelqu'un parcequ'il ne boycott pas

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

S'en prendre à quelqu'un parcequ'il ne boycott pas

Question :


Qu'Allah vous accorde ses bienfaits éminent Cheikh.
 
Celui qui pose la question dit que certains frères pratiquant lui ont donné tort quant au fait d'acheter certains produits américains et dit : leur réfutation envers moi au sujet de l'obligation du boycotte c'est fait d'une façon très rude.

J'aimerais un éclaircissement sur cette affaire qu'Allah vous récompense en bien.

Réponse :

Le licite ne s'interdit pas.

Il n'est permis à personne d'interdire ce quAllah a rendu licite
 
Les marchandise sont permises wa lillahi al hamd que ce soit des états-unis ou d'un autre endroit cela fait partie du domaine du licite et il n'est permis à personne de l'interdire.
 
Mais s'il émane un décret religieux(fatwa) du côté du comité des savants(al ifta) et que, celui qui est à la tête du pays voit qu'il faut boycotter certains pays, dans les intérêts des musulmans, si celui qui gouverne le pays voit qu'il faut boycotter et qu'ils émanent des savants une fatwa dans ce sens, alors on boycotte. 
 
Mais que quelqu'un tout seul, fasse des décrets religieux (fatwa) et qu'il interdise aux gens ce qu'Allah leur a rendu licite, alors ça, ce n'est pas permis.

Cela fait partie du mensonge sur celui qui gouverne.

source : alfawzan.ws
 
Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzanالشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

La terre est-elle ronde ? (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La terre est-elle ronde ? (audio-vidéo)

Introduction : 

 

La lettre suivante est arrivée (à l'émission) du Kenya, envoyée par notre frère, l'étudiant, Ibrahim Muhammad Al-Awwal.

 

Le frère dit :

 

«J'ai écouté le programme Nurun 'alad-Darb (une Lumière sur le Chemin) et j'en ai énormément profité.

Donc, j'ai voulu vous envoyer ces questions parce que leurs sujets me rendent très perplexes.

La première est : La terre est-elle ronde  (kourawiya) ou plate (tathiya) ?»

 

Cheikh :

 

D'après les gens de science (les savants de l'islam) la terre est ronde, en effet Ibn Hazim et un groupe d'autres savants ont mentionné qu'il y a un consensus (accord unanime,  Ijma') parmi les gens de science qu'elle est ronde.

 

Cela signifie que tout est relié ensemble, faisant de la forme de la planète entière une boule.

 

Cependant, Allâh a aplani la surface pour nous et Il y a placé des montagnes fermes et y a placé les animaux et les mers comme une miséricorde pour nous.

 

Pour cette raison, Allâh a dit (traduction rapprochée) : 

 

«et (ne regardent-ils pas) la terre comment elle est nivelée (Sutihat) ?» (sourate Al-Ghashiya verset 20)

 

Donc, la Terre a été aplanie pour nous en ce qui concerne sa surface, pour que les gens puissent y vivre et pour que les gens puissent y être à l'aise.

 

Le fait qu'elle soit ronde n'empêche pas sa surface d'être plate.

 

Ceci parce que quelque chose qui est rond et très grand, s'il est aplani (sa surface), alors sa surface deviendra très vaste ou large (c'est-à-dire d'apparence plate).

 

Oui. 

 

Programme radio Nurun 'alad-Darb

Publié par salafs.com

 الأرض كروية أم سطحية ؟

هل الأرض كروية أم سطحية ؟

الأرض كروية عند أهل العلم، قد حكى ابن حزم وجماعة آخرون إجماع أهل العلم على أنها كروية، يعني أنها منضمٌ بعضها إلى بعض مدرمحة، كالكرة، لكن الله بسط أعلاها لنا فجعل فيها الجبال الرواسي، وجعل فيها الحيوان والبحار رحمةً بنا، ولهذا قال

وَإِلَى الْأَرْضِ كَيْفَ سُطِحَتْ - (20) سورة الغاشية

. فهي مسطوحة الظاهر لنا ليعيش عليها الناس ويطمئن عليها الناس، فكونها كروية لا يمنع تسطيح ظاهرها ؛ لأن الشيء الكبير العظيم إذا سُطح صار له ظهرٌ واسع

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Montrer en photo les tueries que subissent les musulmans ?

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Montrer en photo les tueries que subissent les musulmans ?

Question :

 

Certaines expositions (salons) sont montées pour montrer les tueries que subissent les musulmans en Palestine ou autre et il s'y trouve des photos de blessés ou de tués et parfois ils l'exposent au moyen de la vidéo.

 

Et le but dans cela, c'est d'inciter les musulmans à faire des dons pour leurs frères.

 

Est-ce que cela est permis ?

 

Réponse :

 

Cette façon de faire n'est pas appropriée !

 

Il n'est pas permis de montrer des photos de blessés.

 

Mais on demande aux musulmans de leur faire des dons et leur faire savoir que leurs frères sont dans le besoin et ce qu'ils subissent de la part des juifs, mais sans pour autant exposer (montrer) de photos ni de blessés.

 

Car il y a dedans le fait d'utiliser des photos et aussi exagérer sur ce dont Allâh ne nous a pas commandé.

 

Et il y a aussi le fait de désunir les musulmans, car lorsque tu montres aux gens la photo d'un musulman mutilé ou coupé de ses membres, ceci effraie les musulmans et les exactions de l'ennemi leur font peur.

 

Et ce que doivent faire les musulmans, c'est de ne montrer ni faiblesse ni blessures et qu'ils n'exposent pas (dans le sens de montrer) ce genre de choses, mais qu'ils les cachent pour que les musulmans ne soient pas divisés.

 

 Publié par 3ilmchar3i.net

 
صور الجرحى والقتلى
سؤال : بعض المعارض تقام لبيان جراحات المسلمين في فلسطين وغيرها يكون فيها صور الجرحى والقتلى وأحيانا تعرض عن طريق الفيديو والقصد من ذلك حث المسلمين على التبرع لإخوانهم فهل هذا العمل جائز ؟
الجواب : هذا العمل غير مناسب لا يجوز إقامة الصور للجرحى ، لكن يدعى المسلمون للتصدق على إخوانهم ويبلغون أن إخوانهم مضايقون وأنهم يجري عليهم ما يجري من فعل اليهود بدون أنهم يعرضون صور ويعرضون جرحى لأن هذا فيه استعمال للتصوير وأيضا في هذا تكلف ما أمر الله تعالى به وفيه أيضا تفتيت لعضد المسلمين لأنك لما تعرض أمام الناس صور مسلم ممثل به أو مقطع الأعضاء فهذا مما يرعب المسلمين ويرهب المسلمين من فعل الأعداء والواجب أن المسلمين لا يظهرون الضعف ولا يظهرون الإصابات ولا يظهرون هذه الأمور بل يكتمونها حتى لا يفتوا في عضد المسلمين
 من محاضرة : التوحيد مفتاح السعادة في الدنيا والآخرة للشيخ صالح الفوزان
بواسطة كتاب الإجابات المهمة في المشاكل الملمة  2/105

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Les savants de lajnah sur la Palestine, éclaircissement de nos savants sur la situation…

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les savants de lajnah sur la Palestine, éclaircissement de nos savants sur la situation…

Les savants de « Lajnah Ad-Dâ-ima lil-Bouhouth Al-'Ilmiyyah wal-Iftâ » se sont exprimés suite à la tristesse et la douleur de nos frères palestiniens et en particulier dans la bande de Gaza, où les agressions et homicides sont faits sur des femmes, des enfants et des personnes âgées, ainsi que la violation du caractère sacré dans la destruction des habitations, établissements et institutions. 

 
Il n'y a pas de doute, nous disent les savants, que cela constitue un crime et une injustice à l'égard du peuple palestinien. 
 
Cet évènement fait qu'il est obligatoire pour les musulmans de se lever pour leurs frères palestiniens, de les aider et de les secourir en s'efforçant d'agir afin de lever l'injustice qui les touche dans la mesure du possible, par les différents moyens fraternels et de leur association à la foi. 


Allâh - Ta'âla - dit (traduction rapprochée) :

 
« Les croyants ne sont que des frères. » [Coran, 49/10]
 
Et le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit : 
 
« Le musulman est pour le musulman comme sont entre eux les matériaux d'une construction qui se renforcent les uns les autres. » 
[Rapporté par al-Bukhârî et Muslim
 
Et aussi : 
 
« Les musulmans sont, dans la bonté, l'affection et la sympathie qui existent entre eux comme un corps qui, lorsqu'un de ses membres souffre, voit tout le reste de ses membres partager avec lui l'insomnie et la fièvre. » 
[Rapporté par al-Bukhârî et Muslim] 
 
Et : 
« Le musulman est le frère du musulman, il ne l'opprime pas, et ne le livre pas (à ses ennemis). » 
[Rapporté par Muslim]
 
Les savants de Lajnah disent que le secours (envers nos frères) englobe beaucoup de choses possibles - en prenant en compte les conditions nécessaires - que ce soit matériel ou moral.
 
Et si l'ensemble des musulmans avec de l'argent, de la nourriture, des médicaments, des vêtements et autres que cela, ou que les pays arabes et musulmans agissent dans l'entraide leur facilitant l'accès humanitaire, et que l'on agisse pour eux à travers les forums, les associations, les conférences internationales et locales, tout cela contribue à entraider dans la piété et les bonnes œuvres comme Allâh - Ta'âla - le dit (traduction rapprochée) :
 
« Entraidez-vous dans l'accomplissement des bonnes œuvres et de la piété » [Coran, 5/2]
 
Et à cela encore, il est bon de leur transmettre le meilleur conseil, ainsi que les preuves nécessaires à leur bien être et à leur amélioration. 
 
Et de ce qui est le plus grand à faire sur cela, c'est d'invoquer pour eux à toute heure afin de lever leur souffrance et de dévoiler leur peine, d'améliorer leur situation, et de conserver leur rectitude dans leurs actions et paroles. 
 
Et c'est pour cela que nous conseillons nos frères palestiniens de craindre Allâh - Subhânahu - et de revenir vers Lui, comme nous leurs conseillons d'être unis sur la vérité et de délaisser les divisions et les polémiques, en laissant ainsi l'opportunité aux ennemis de profiter de cela afin de les atténuer et de les affaiblir.
 
Nous exhortons nos frères à tirer les raisons nécessaires permettant de lever les agressions sur leur terre par le biais des actions sincères à Allâh - Ta'âla - et la recherche de Sa satisfaction, de rechercher le secours dans la patience et la prière, et de consulter les gens de science, de raison et de sagesse dans l'ensemble de leurs affaires.
 
Il y a certes dans cela, la réussite et une libération (à leur situation).
 
Comme nous appelons les doués de raison dans le monde ainsi que la communauté internationale dans son ensemble, à prendre en considération cette catastrophe avec raison et équité, dans le but d'accorder au peuple palestinien leurs droits, et de lever l'injustice qu'ils subissent pour pouvoir vivre une vie décente. 
 
Dans le même temps, nous remercions tous ceux qui ont contribué et assisté (les palestiniens) parmi les pays et les personnes. 

 

Tiré de alriyadh.com

copié de manhajulhaqq

 
Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Partager cet article

<< < 10 11 12