193 articles avec actualites - أخبار

Les manifestations pacifiques ! (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Les manifestations pacifiques ! (audio)

Question :

 

Il s'est propagé de certains prêcheurs la permission des manifestations pacifique.

 

Ils prétendent que c'est un moyen pour exprimer son point de vue et un moyen parmi les moyens de changement à cette époque.

 

Réponse de Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Âl Ach-Cheikh :

 

Tout ceci est une erreur, toutes les manifestations sont mauvaises, elles ne sont pas pacifiques, elles sont toutes vaines, elles sont toutes des insignes de l'ignorance, et des divisions de la communauté.

 

Tout ceci est pour détourner la communauté.

 

Donc ce que nous croyons, c'est qu'il n'y a aucun bien dans ces manifestations.

 

Il est possible à la personne d'obtenir son droit et d'obtenir son objectif sans ce désordre. 

Question : 

 

Qu’Allâh soit bienfaisant envers vous.

 

Ce questionneur dit : Noble cheikh, est-il permis d’organiser des manifestations pacifiques si la loi du pays l’autorise ?

 

Réponse de Cheikh Salih Al Fawzan :

 

Ceci ne fait pas partie de la religion de l’Islam.

 

Les manifestations ne font pas partie de la religion de l’Islam car c’est du désordre et de la destruction.

 

Dans la religion de l’Islam il y a l’entente, le conseil et la communication avec les gouverneurs en les appelant, leur écrivant ou en envoyant quelqu’un qui les informera.

 

Quant aux manifestations, elles ne font pas partie de la guidée de l’Islam, car elles sont désordre et stupidité et qu’elles proviennent des mécréants.

 Traduit et publié par an-nassiha.com 

 

Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ibn Abdellah Âl Ach-Cheikh - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله آل الشيخ

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Eclaircissement aux évènements de la Bande de Gaza

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Eclaircissement aux évènements de la Bande de Gaza

SHeikh ‘Abdel-‘Azîz ar-Râdjihî (qu’Allâh le préserve) a expliqué que la situation que nos frères musulmans dans la bande de Gaza vivent depuis ces deux dernières années, comme le blocus économique, est bien connue de tous.

 

Et voilà maintenant deux jours que les nuages de la tromperie se sont dissipés, et que le mal est apparu au grand jour, par l’invasion destructrice que subissent nos frères opprimés et affaiblis dans la bande de Gaza, commis par l’état juif, avec la complicité et l’entente des états infidèles et leurs collaborateurs.

 

Est-il encore possible d’appeler à la paix avec ces agresseurs injustes ?

 

SHeikh dit que ceci est une énorme calamité au sujet de laquelle il n’est permis à aucun musulman de se taire, ni d’abandonner ces frères.

 

Certes, les musulmans sont comme un seul corps.

 

Il est obligatoire pour tout un chacun d’être joyeux lorsque son frère est joyeux, et de s’attrister lorsqu’il est triste.

 

Et il est obligatoire au musulman de venir en aide à son frère musulman et de le soutenir dans son épreuve.

 

Dans cette situation calamiteuse – nous dit SHeikh - nous recommandons à nos frères musulmans de Gaza de s’armer de patience et de piété, car (traduction rapprochée) :

 

« Certes Allâh est avec ceux qui le craignent et ceux qui sont bienfaisants » [Coran, 16/ 128].

 

Et celui avec qui Allâh est, alors la manigance de l’ennemi ne lui nuira point. Allâh – Ta’âla - dit (traduction rapprochée) :

 

« Mais si vous êtes endurants et pieux, leur manigance ne vous causera aucun mal. » [Coran, 3/120]

 

Et parmi les fruits de la patience et de la crainte : il y a la remise confiance totale en Allâh et le fait de s’en remettre à Lui en toute affaire, l’acquisition de Son aide et le fait de rechercher refuge auprès de Lui par les invocations, suivant son ordre (traduction rapprochée) :

 

« Invoquez-Moi, et Je vous exaucerai » [Coran, 40/60]

 

En prenant aussi comme modèle le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) qui a dit :

 

« Ô Allâh, celui qui a révélé le Qor’ân, qui fait voguer les nuages, qui met en déroute les différents groupes ennemis, détruits-les et donne-nous la victoire sur eux. »

 

Tout comme nous nous adressons à l’ensemble de nos frères musulmans – dit SHeikh - en leur rappelant les devoirs de la fraternité musulmane.

 

Allâh – Ta’âla - dit (traduction rapprochée) :

 

« Certes les croyants sont des frères » [Coran, 49/10].

 

Et le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit :

 

« L’exemple des croyants dans leur amitié [leur affection], leur compassion réciproque et leur sympathie, est comme le corps, si un de ses membres souffre, le corps entier souffrira aussi en restant éveillé et fiévreux. »

 

Donc, parmi les droits qu’ils ont sur nous, il y a le fait de leur apporter secours et de déployer tout ce qui est en notre pouvoir afin de mettre fin à l’injustice qu’ils subissent, notamment en implorant Allâh par des invocations, ceci faisant parti des causes les plus importantes.

 

Et leur apporter du soutien se fait en les aidant matériellement et moralement, chacun selon ses moyens.

 

Donc les gouvernements doivent déployer le maximum en ce qui concerne l’obligation de leur venir en aide, car le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit :

 

« Aide ton frère, qu’il soit injuste ou opprimé. »

 

SHeikh (qu’Allâh le préserve) dit qu’il faut que les musulmans, les gouvernements comme les peuples prennent garde contre le fait d’abandonner leurs frères, opprimés et faibles, car le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit :

 

« Il n’y a point de Musulman qui ne trahisse un autre Musulman dont la dignité est bafouée, sans qu’Allâh ne l’abandonne dans une situation où il aurait vraiment besoin d’être soutenu… »

Rapporté par l’imâm Ahmad et Abû Dâwoud.

 

Il ne suffit pas de les soutenir en s’attristant et en condamnant – nous dit SHeikh - mais il faut impérativement des actes qui viennent prouver la sincérité de ce soutien, tel le fait que le gouvernement Egyptien se doit d’ouvrir le passage à « Rafah » de manière ininterrompue, car le fait de le laisser enfermer dans ce genre de situation difficile est considéré comme de l’abandon ainsi qu’une mise en application des objectifs de l’ennemi.

 

Nous demandons à Allâh de mettre fin à l’épreuve et au calamité qui touche les gens de Gaza ainsi que tous les opprimés, et qu’Il fasse descendre une affliction sur le peuple criminel, tout comme nous Lui demandons d’améliorer la situation de l’ensemble des musulmans, car Il est le seul à pouvoir accomplir cela.

 

Que la prière, la paix et la bénédiction soit sur notre Prophète, sa famille et l’ensemble de ses compagnons. 

 

Tiré du site shrajhi.com

copié de manhajulhaqq.com

 

Cheikh ‘Abdel‘Azîz Bnou ‘Abdillah Ar-Râjihî - الشيخ عبد العزيز بن عبد الله الراجحي

Partager cet article

Doit-on manifester dans la rue ?

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Doit-on manifester dans la rue ?

Dans le cadre d’une conférence – le grand savant et président du grand tribunal d’Arabie saoudite – SHeikh Sâlih al-Luhaydân (qu’Allâh le préserve) a condamné le fait que les gens dans les pays arabes sortent dans la rue afin de manifester contre l’offensive israélienne dans la bande de Gaza.

 

Le Sheikh a appelé cela « Créer du désordre sur la terre ».

 

Car dans le cadre de ces manifestations, il y a beaucoup de mal qui se produit entre ceux qui cassent et saccagent les magasins, et ceux qui par leur comportement, alimentent la violence et les agressions.

 

Le SHeikh dit que même si ces manifestations n’engendraient pas ces dégâts, Allâh – Ta’âla – n’a pas légiféré d’agir de la sorte, en plus du fait de se demander à quoi véritablement ces manifestations aident.

 

Ainsi, le SHeikh a insisté sur le fait qu’il est important d’invoquer pour nos frères palestiniens et de pratiquer l’invocation dite du « Qounoût » dans les mosquées.

 

Tiré de sahab.net

copié de manhajulhaqq.com

 

Cheikh Saleh Ibn Muhammad Al Louhaydane - الشيخ صالح اللحيدان

Partager cet article

Est-il permis de manifester pour la cause de l'islam ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Est-il permis de manifester pour la cause de l'islam ? (audio)

 

Question : 

 

[Un questionneur] d’Angleterre dit :

 

Y-a-t-il une preuve concernant les manifestations qui se déroulent dans les rues pour la cause de l’Islam ?

 

Et avez-vous un conseil à donner aux frères qui font cela ?

 

Réponse :

 

Les manifestations ne font pas partie des actes de l’Islam, ni des attributs de ceux qui luttent dans le sentier de l’Islam.

 

Les manifestations sont un phénomène occidental, elles sont venues des pays mécréants, puis elles ont été acceptées par ceux ayant peu de science dans les pays musulmans.

 

Ils font ce qu’ils appellent des manifestations, ce qu'ils appellent des sit-in, ce qu’ils appellent des grèves, et toutes ces affaires ne font en aucun cas partie des enseignements de l’Islam.

 

Nous mettons donc en garde contre les manifestations, contre ce qui est appelé sit-in et contre ce qui est appelé grève de la faim.

 

Même si cela est pour la cause de l’Islam, on met en garde contre cela, car cela ne fait pas partie des voies de la lutte.

 

Traduit et publié par an-nassiha.com​

 

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali - الشيخ زيد بن محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

Le jugement des manifestations (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Le jugement des manifestations (vidéo)

Questionneur :

 

Qu'Allah vous récompense et vous pardonne, Cheikh.

 

Un gouverneur ne gouvernant pas avec ce qu'Allah a fait descendre s'il autorise à certaine personne de faire des manifestations, encadrées par des règles posées par ce gouverneur, les gens appliquent cela.

 

Et lorsque l'on réfute leurs actions (c'est à dire, les manifestations), ils répondent que nous n'avons pas désobéit au gouverneur, au contraire, nous ne faisons qu'appliquer ses lois.

 

Est-il permis de faire cela, en contradiction avec les textes religieux ?

 

Réponse :

 

Tu dois suivre les salafs.

 

Si ce la existait chez les salafs, alors il s'agit d'un bien.

 

Et s'il n'existait pas chez eux, alors il s'agit d'un mal.

 

Sans doute que les manifestations sont un mal car elles amènent le chaos, causés soit par les manifestants soit par les autres.

 

Il est possible d'u trouver des transgressions d'honneurs, de richesses ou sur les personnes elles-même car les gens, pendant le chaos, sont comme ivres ; Et la personne ivre ne sait ni ce qu'il dit, ni ce qu'il fait.

 

Les manifestations ne sont que du mal.

 

Peu importe si le gouverneur l'autorise ou non.

 

Et même si certain gouverneur l'autorise, ne n'est que dans le but de la propagande car si tu regardes son coeur, tu trouveras qu'ils les détestent énormément (c'est à dire, les manifestations).

 

Mais il peur se montrer démocratique et qu'il ouvre la porte de la liberté aux gens.

 

Et cela (c'est à dire, les manifestations) ne fait pas partie de la voie des salafs.

 

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

L’avis fraternel et intime sur l’évènement douloureux de Gaza

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L’avis fraternel et intime sur l’évènement douloureux de Gaza

Louange à Allah, Maître des Mondes; et paix et salut sur celui qu'Allah a envoyé comme miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection. Ceci dit :

 

Les malheurs terribles et les évènements tragiques que subissent – actuellement – la bande de « Gaza » et les territoires palestiniens ne sont, certes, qu’une série d’interminables complicités et complots tramés par les sionistes, pour répandre l’anarchie et le trouble, et créer la divergence entre le peuple palestinien, son autorité et les pays voisins ; voire entre tous les musulmans.

 

Ceci est suivi de terrorisme idéologique et militaire nourri par les pays puissants, qui apportent leur soutien dans l’application de ces complots dans le but d’affaiblir les musulmans, diviser les palestiniens, briser leur volonté et désagréger leur cause.

 

Ceci dit, l’administration du site web du cheikh Abou Abd El-Mou`iz Mohamed Ali Ferkous – qu’Allah le protège – suit – en toute douleur et mélancolie – ce que nos frères, dans les territoires palestiniens et la bande de « Gaza », ont subi et subissent encore ; à savoir les peines et les calamités auxquelles ils sont confrontés ; meurtres et expulsions, explosions et destructions et autres actes parmi les dispositions agressives et les complots terroristes juifs, et ceux que leurs frères dans l’égarement leur fournissent, entre autre l’apport matériel, humain et psychologique ; ce qui reflète, certes, la haine dissimulée que voue l’ensemble des mécréants aux musulmans.

 

Partant du devoir que dicte la fraternité en religion, il y a lieu de dire que les musulmans doivent, de par la position religieuse, être aux côtés de leurs frères palestiniens dans l’adversité et la détresse et au moment du combat, conformément au verset où Allah  dit :

 

إِنَّمَا الْمُؤْمِنُونَ إِخْوَةٌ - الحجرات : 10

 

Le sens du verset :

 

« Les croyants ne sont que des frères » [El-Houdjourate (Les Appartements) : 10].                                

 

Le musulman doit également aimer pour eux ce qu’il aime pour lui-même, et doit détester qu’ils soient atteints par un mal comme il le déteste pour lui-même, conformément au hadith où le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

« Nul n'est vraiment croyant que lorsqu'il aime pour son frère ce qu'il aime pour lui-même » [1].

 

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit aussi :

 

« Les croyants, dans leur affection, leur clémence et leur assistance mutuelle qu’ils portent, sont comparables à un seul corps, lorsqu’un membre est affecté, c’est l’ensemble du corps qui ressent la douleur et s’enfièvre » [2].

 

Il صلى الله عليه وسلم a dit aussi :

 

« Le croyant est à un autre croyant tel que les pierres d’un édifice sont les unes aux autres, elles se maintiennent les unes les autres » [3].

 

Egalement, la position religieuse requiert qu’on s’entraide afin de les soutenir – avec sincérité et véracité – en vue d’écarter ce mal, de repousser cette agression, cette injustice et cette tyrannie ; chacun selon sa capacité, que ce soit matériellement pour leur survie en leur apportant nourriture et médicaments et ou en renforçant leur puissance, ou psychologiquement en étant solidaires avec eux et en supportant leur cause au niveau local ou international ; que ce soit dans les conférences et les enceintes internationales ou continentales, régionales ou populaires.

 

On peut également leur apporter l’aide : en invoquant Allah  d’apaiser leur douleur, leur affliction et leur désastre, de les soulager de leur calamité et malheur, d’ améliorer leur situation et de réaliser leurs vœux, de les réunir et de leur donner la pertinence dans leur parole et de faire que leur actions soient vouées à la satisfaction d’Allah  ; car s’en remettre à Allah, avec sincérité, véracité et piété, et chercher secours dans l'endurance et la prière, tout en se préparant matériellement et en consultant les gens du savoir et de la bonne conduite, sont parmi les plus grandes raisons qui permettent de triompher, d’obtenir la miséricorde, de soulager sa peine, de prendre la bonne voie et d’atteindre la pertinence.

 

Enfin, nous conseillons nos frères en Palestine de s’accorder sur la parole de la vérité, de s’unir, de conjuguer leurs efforts et de trier leurs rangs afin de distinguer l’ami de l’ennemi, le bon du mauvais, et afin de s’aligner solidement contre l’ennemi défiant, qui les attend pour un revers de fortune, et afin de déjouer ses complots meurtriers et ses projets agressifs.

 

Nous demandons à Allah, L’Exalté, Le Très Haut et L’Omnipotent, d’améliorer la situation des musulmans en Palestine, en Irak et dans tous les pays musulmans, et de les réunir autour du Tawhîd (monothéisme islamique), de la piété et de la religion.

 

Nous implorons Allah  également d’apaiser leur malheur, de les bien guider et de les triompher des ennemis de l’Islam et des musulmans.

 

ÔAllah !

 

Fais que les complots de Tes ennemis se tournent contre eux ; et Nous Te demandons de nous protéger de leurs maux.      

        

Notre dernière invocation est qu'Allah, Seigneur des Mondes, soit Loué, et que prière et salut soient sur notre Prophète, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.

 

[1] Rapporté par El-Boukhâri, chapitre de « La foi », concernant le fait qu’il est de la foi d’aimer pour son prochain ce que l’on aime pour soi-même (hadith 13), et Mouslim, chapitre de « La foi » (hadith 170) par l’intermédiaire d’Anas .    

[2] Rapporté par El-Boukhâri, chapitre de « La bienséance », concernant la clémence à observer envers les humains et les bêtes (hadith 5665), et Mouslim, chapitre du « Bien et du lien » (hadith 6586) par l’intermédiaire d’Ennou`mâne Ibn Bachîr .

[3] Rapporté par El-Boukhâri, chapitre des « Injustices », concernant le soutien de l’opprimé (hadith 2314), et Mouslim, chapitre du « Bien et du lien » (hadith 6585) par l’intermédiaire d’Abou Moussa El-Ach`ari .   

 

البيان الأخوي الحميم على حدث غزة الأليم

الحمد لله ربِّ العالمين، والصلاة والسلام على مَن أرْسله الله رحمةً للعالمين، وعلى آله وصحبه وإخوانه إلى يوم الدين، أمّا بعد

فإنّ المآسي المحزنةَ والأحداثَ الداميةَ المؤْلمةَ التي يُعايِشهَا قِطاع «غَزَّةَ» والأراضِي الفلسطينية -حاليًا- ما هي إلاّ حلقَةٌ متواصلةٌ من سلسلةِ المؤامراتِ الصهيونيةِ ومخططاتها المدمِّرةِ لإشاعةِ الفوضَى، وإثارةِ الفتنِ، والوقيعةِ بين الشعبِ الفلسطيني ودولتِه وشعوبِ المنطقةِ، بل مع عامةِ المسلمينَ مصحوبًا بالإرهابِ الفكريِّ والعسكريِّ بتأييدِ الدولِ القويةِ، وتعزيزهَا في تنفيذِ مخططاتها الهادِفَةِ إلى إضعافِ شوكةِ المسلمينَ، وتشتِيتِ صفِّ الفلسطينيينَ، وكسرِ إرادةِ شعبهمْ وتمييعِ قضيتهِمْ.

هَذَا، وإِنَّ إدارةَ موقعِ الشيخِ محمدِ علي فركوس -حفظه الله- تتتبع -بكلِّ ألمٍ وأسَى- ما حصلَ ويحصلُ لإخواننَا المسلمينَ في الأراضِي الفلسطينيةِ وفي قطاعِ «غَزَّةَ» منْ غمَّةٍ ونكبةٍ، وتقتيلٍ وتشريدٍ، وتفجيرٍ وتدميرٍ، وغيرِ ذلكَ من تنفيذٍ للتدبيراتِ العدوانيةِ والمخططاتِ الإرهابيةِ اليهوديةِ، وما يمدهَا به إخوانها في الغيِّ من طاقةٍ ماديةٍ وبشريةٍ ومعنويةٍ، فإنها تعكسُ الحقدَ الدفينَ الذي يُكنّهُ عمومُ الكفَّارِ للمسلمينَ.

وانطلاقًا منْ واجبِ الأخوَّةِ الإيمانيةِ، فإنَّ الموقفَ الشرعيَّ يُوجبُ على المسلمينَ الوقُوفَ معَ إخوانهمْ الفِلسطينيينَ في البأساءِ والضراءِ، وحينَ البأسِ، عملاً بقولهِ تعالى: ﴿إِنَّمَا الْمُؤْمِنُونَ إِخْوَةٌ﴾ [الحجرات: 10] وأنْ يُحبَّ لهم ما يُحبُّ لنفسهِ، ويَكرهَ لهم ما يَكرهُ لنفسهِ لقوله صلى الله عليه وآله وسلم: «لاَ يُؤْمِنُ أَحَدُكُمْ حَتَّى يُحِبَّ لأَخِيهِ مَا يُحِبُّ لِنَفْسِهِ» (١) ولقولهِ صلى الله عليه وآله وسلم: «مَثَلُ الْمُؤْمِنِينَ فِي تَوَادِّهِمْ وَتَرَاحُمِهِمْ وَتَعَاطُفِهِمْ، مَثَلُ الْجَسَدِ إِذَا اشْتَكَىٰ مِنْهُ عُضْوٌ، تَدَاعَى لَهُ سَائِرُ الْجَسَدِ بِالسَّهَرِ وَالْحُمَّى» (٢) وقولهِ صلى الله عليه وآله وسلم: «المؤمنُ للمؤمنِ كالبُنيانِ يشُدُّ بعضُهُ بعضاً» (٣)

كما يدعُو الموقفُ الشرعيُّ التعاونَ على نصرتهمْ -بصدقٍ وإخلاصٍ- لإزالةِ العدوانِ ورفعِ الظلمِ والأذَى والطغيانِ، كُلٌّ بحسبِ قدْرتهِ، وحجْمِ استطاعتِهِ، سواء بالتعاونِ المادِّي لقوامِ أبدانهمْ بالتغذيةِ والتداوِي، وتقويةِ شوكتهمْ، أوْ بالتعاونِ المعنويِّ، والتآزرِ معهمْ بنصرةِ قضيتهِمْ على نِطاقٍ خاصٍّ أو عامٍّ، سواء في المؤتمراتِ والمحافلِ الدوليةِ، أو القاريةِ، أو الإقليميةِ، أو الشعبيةِ، ومنَ الدّعم المعنويِّ: التوجهُ إلى الله تعالى بالدعاءِ لهمْ بكشفِ غمّةِ آلامهمْ، ومحنتهمْ، ومأساتهمْ، ورفعِ بليتهمْ وشدتهمْ، وإصلاحِ أحوالهمْ وتحقيقِ آمالهمْ، ولمّ شملهمْ، وترشيدِ أقوالهم، وتسديدِ أعمالهمْ لما يحبُّه الله ويرضى، فإنّ الرجوعَ إلى الله تعالى بإخلاصٍ وصدقٍ وتقوى، والاستعانةَ بالصبرِ والصلاةِ، مع إعدادِ العُدَّةِ الماديةِ، ومشاورةِ أهلِ العلمِ والرشادِ، لهو منْ أعظمِ أسبابِ النصرِ، ونزولِ الرحمةِ، وكشفِ الغُمّةِ، والتوفيقِ والسدادِ.

هَذَا، وأخيرًا نُوصِي إخوانَنَا المسلمينَ في فِلسطينَ أنْ يجمعُوا كلمتهمْ على الحقِ، ويلمُّوا شملهمْ وشعثهمْ، وأنْ يوحِّدُوا جهودهمْ، ويفرزُوا صفوفهمْ، ليميزُوا بين الصديقِ والعدوِ، والخبيثِ والطيّبِ، ليكونُوا صفًّا منيعًا ضدَّ تحدِّي عدوهمْ الذي يتربصُّ بهم الدوائرَ، ليفوِّتُوا عليهِ مخططَهُ الإجرامِيَّ، ومشاريعَهُ العدوانيةَ

نسألُ الله تعَالى العَليَّ القديرَ أنْ يُصلحَ أحوالَ المسلمينَ في فلسطينَ والعراقِ، وسائرَ بلادِ المسلمينَ، وأنْ يجمعَ كلمتهُمْ على التوحيدِ والتقوَى والدِّينِ، وأنْ يَكشفَ محنتهُمْ ويُسدِّدَ خُطاهمْ، وينصرهُم على أعداءِ الإسلامِ والمسلمينَ، اللّهمَّ اجعَل كيدَ أعدائِكَ في نحورهِمْ، ونعوذُ بكَ اللَّهمَّ منْ شرورِهِمْ

وآخر دعوانَا أنِ الحمدُ لله ربِّ العالمينَ، وصلَّى الله عَلَى محمَّدٍ وعلَى آلهِ وصحبهِ وإخوانِهِ إلى يومِ الدِّينِ

الجزائر في: 06 المحرم 1430ﻫ,الموافق ﻟ: 03 جانفي 2009م

١- أخرجه البخاري كتاب الإيمان، باب من الإيمان أن يحب لأخيه ما يحب لنفسه: (13)، ومسلم كتاب الإيمان: (170)، من حديث أنس رضي الله عنه

٢- أخرجه البخاري كتاب الأدب، باب رحمة الناس والبهائم: (5665)، ومسلم كتاب البر والصلة: (6586)،  من حديث النعمان بن بشير رضي الله عنه.

٣- أخرجه البخاري كتاب المظالم، باب نصر المظلوم: (2314)، ومسلم كتاب البر والصلة: (6585)،  من حديث أبي موسى الأشعري رضي الله عنه

 

Alger, le 06 El-Mouharram 1431H, Correspondant au 03 Janvier 2009G

copié de ferkous.com

 

Cheikh Abou Abdil-Mou'az Mouhammad 'Ali Farkouss - الشيخ أبي عبد المعزّ محمد علي فركوس

Partager cet article

صيحة نذير إلى أمة الغضب اليهود (dossier)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

صيحة نذير إلى أمة الغضب اليهود (dossier)

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

Placer des caisses de don dans les mosquées (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Placer des caisses de don dans les mosquées (audio-vidéo)

 

Question :

 

Qu’Allah soit Bienfaisant envers vous, cette question parvient par la voie d’Internet des Etats-Unis, la question est : quel est le jugement sur le fait de placer des caisses de don dans la mosquée dans le but de collecter de l’argent pour couvrir les dépenses de la mosquée ; en gardant à l’esprit que les musulmans en Amérique ne reçoivent pas d’aide financière du gouvernement plutôt ils ne dépendent que d’Allah et de l’argent qu’ils recueillent ?

 

Réponse de Cheikh Salih Al Fawzan :

 

La porte du don est vaste, s’il y a un besoin en don pour la mosquée pour des rénovations de la mosquée ou la construction d’une mosquée ou ces choses qui profitent à la mosquée et qu’il n’y a pas suffisamment de fonds pour couvrir les dépenses sauf par la voie de dons, alors il n’y a rien de mal à cela.

 

Et cela relève de l’entraide dans le bien et la piété.  

 

traduction de l'anglais : AbderRahman abou Maryam

 

" حكم وضع صناديق التبرعات في المساجد "
للشيخ العلاّمة المجاهد ربيع بن هادي المدخلي – حفظه الله
السائل : ماحكم وضع صندوق التبرعات في المسجد؟
الشيخ : من يضعه في المسجد و ما الهدف من هذا الصندوق .(كلمة غير مفهومة) هل الصندوق دائما في المسجد أو يوم الجمعة أو متى؟
السائل : دائما
الشيخ : هذه طريقة الحزبين وليست طريقة أهل السنة , والسؤال محرم ولا يجوز إلا في حالة الضرورة بارك الله فيكم , السؤال أصله محرم والذي يكثر من السؤال يأتي يوم القيامة وليس علي وجهه قطعة لحم فهمتم؟؟؟ فهذه طريقة الحزبين بارك الله فيكم , فالذي يريد أن يتبرع للمسجد بلا صندوق فليتفضل أما الشحت لا
حياكم الله

 

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Cheikh Rabi’ ibn Hadi ‘Oumayr al-Madkhali - الشيخ ربيع بن هادي المدخلي

Partager cet article

Peut-on être musulman et libéral ?

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Peut-on être musulman et libéral ?

Question :

 

Quel est l’avis de votre éminence sur l’appel à l’idéologie libérale dans les pays musulmans ?

 

Le libéralisme étant l’idéologie qui prône une liberté sans limites si ce n’est celles des lois positivistes.

 

Dès lors, le musulman et le mécréant sont mis sur un même pied d’égalité sous prétexte de pluralité ; tout homme jouit d’une liberté individuelle affranchie des mesures imposées par la charia ; et les jugements de l’islam contredisant cette idéologie tel : les jugements concernant la femme, les relations avec les mécréants, la condamnation du mal, le djihad, etc. sont écartés.

 

Aussi, est-il permis au musulman de -déclarer : « je suis un musulman libéral » ?

 

Quel est votre conseil à une telle personne et à ses semblables ?

 

Réponse :

 

Le vrai musulman est celui qui se soumet à Allâh par l’unicité (tawhîd), qui Lui est servile par l’obéissance (tâ3a), et qui désavoue l’association (shirk) et ses adeptes

 

Celui qui veut, donc, une liberté n’ayant pour limites que les lois positivistes (NDT écrites par des hommes) est insoumis au jugement (shar3) d’Allâh, et lui préfère le jugement de la djâhiliyya (paganisme) et du tâghoût.

 

Cette personne ne sera, alors, pas musulmane.

 

Et, quiconque renie ce qui est nécessairement connu en islam comme la différence entre le musulman et le mécréant, veut une liberté insubordonnée aux préceptes de la charia, rejette les jugements islamiques concertant la femme, l’injonction du bien et la condamnation du mal, et la légalité du djihâd dans le sentier d’Allâh, aura commis nombre d’actes annulatifs de l’islam, qu’Allâh nous en protège.

 

Enfin, l’individu se déclarant musulman-libéral se contredit s’il désigne par le libéralisme ce qui a été décrit (plus haut). Il doit, de ce fait, se repentir auprès d’Allâh de ces idées pour qu’il puisse être un vrai musulman. 

 

فتوى الليبرالية
بسم الله الرحمن الرحيم
المكرم فضيلة الشيخ: صالح بن فوزان الفوزان حفظه الله
السلام عليكم ورحمة الله وبركاته
ما قول فضيلتكم في الدعوة إلى الفكر الليبرالي في البلاد الإسلامية؟ وهو الفكر الذي يدعو إلى الحرية التي لا ضابط لها إلا القانون الوضعي، فيساوي بين المسلم والكافر بدعوى التعددية، ويجعل لكل فرد حريته الشخصية التي لا تخضع لقيود الشريعة كما زعموا، ويحاد بعض الأحكام الشرعية التي تناقضه؛ كالأحكام المتعلقة بالمرأة، أو بالعلاقة مع الكفار، أو بإنكار المنكر، أو أحكام الجهاد .. الخ الأحكام التي يرى فيها مناقضة لليبرالية. وهل يجوز للمسلم أن يقول:(انا مسلم ليبرالي) ؟ وما نصيحتكم له ولأمثاله؟
(محبكم سليمان الخراشي)
الجواب: وعليكم السلام ورحمة الله وبركاته وبعد : فان المسلم هو المسلم لله بالتوحيد المنقاد له بالطاعة المبرئ من الشرك وأهله. فالذي يريد الحرية التي لا ضابط لها إلا القانون الوضعي هذا متمرد على شرع الله يريد حكم الجاهلية وحكم الطاغوت فلا يكون مسلماً والذي ينكر ما علم من الدين بالضرورة من الفرق بين المسلم والكافر ويريد الحرية التي لا تخضع لقيود الشريعة وينكر الأحكام الشرعية من الأحكام الشرعية الخاصة بالمرأه والأمر بالمعروف والنهي عن المنكر ومشروعية الجهاد في سبيل الله. هذا قد ارتكب عدة نواقض من نواقض الإسلام، نسال الله العافية
والذي يقول: (انه مسلم ليبرالي) متناقض إذا أريد بالليبرالية ما ذكر فعليه أن يتوب إلى الله من هذه الأفكار ليكون مسلماً حقا
صالح بن فوزان الفوزان
عضو هيئة كبار العلماء
 
 

Traduit de l'arabe par Aboû Mouhammed Farîd El-Qabê'ili

copié de ajurry.com
 
Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

L’habitat équilibré de nos pieux prédécesseurs

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

L’habitat équilibré de nos pieux prédécesseurs

Etant conscient qu’il n’est que de passage, que ce monde est une station comme la station où s’arrête le voyageur, où il y séjournera un certain temps, puis passera à la station de l’au-delà.

 

Le prophète صلى الله عليه وسلم, tout comme ses compagnons et leurs pieux successeurs, n’avaient pas pour habitude de s’intéresser aux maisons, de les édifier, de les décorer et de les agrandir.

 

Leurs maisons étaient des maisons qui convenaient parfaitement à un voyageur.

 

Elles avaient les caractéristiques suivantes :

 

elles protégeaient du chaud et du froid

elles étaient discrètes et elles protégeaient du regard

elles empêchaient les bestioles d’y pénétrer

elles n’étaient pas exposées au risque d’écroulement comme le cas des maisons lourdes

elles n’étaient pas trop vastes, empêchant ainsi les bêtes venimeuses de pouvoir se nicher dans plusieurs espaces

elles n’étaient pas hautes, ce qui les exposerait à des vents violents et à un air insalubre

elles n’étaient ni souterraines, ce qui incommoderait leurs habitants, ni extrêmement élevées. Mais elles étaient d’une hauteur moyenne.

 

Ces caractéristiques font d’elles les maisons les plus équilibrées et les plus utiles, les moins chaudes et les moins froides.

 

Elles étaient des maisons qui n’étaient pas étroites au point de réduire leurs mouvements à l’intérieur et en même temps elles n’étaient pas très vastes avec des espaces inhabités et inutiles qui servaient de refuge pour les bêtes venimeuses.

 

Elles ne contenaient pas de lieux d’aisances qui nuirait à leurs habitants par leurs mauvaises odeurs.

 

En y entrant, on sentait une bonne odeur comme le cas de la maison du prophète صلى الله عليه وسلم qui aimait le bon parfum et le portrait toujours avec lui.

 

Le prophète صلى الله عليه وسلم sentait bon de même que sa sueur.

 

Dans sa maison, il n’y avait pas de lieu d’aisance.

 

Nul doute que ces demeures sont les plus équilibrées, les plus utiles et les plus convenables pour le bien-être du corps et de sa santé.

 

Médecine prophétique

 

Imam Muhammad Ibn Abî Bakr Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Partager cet article

Ne pas mettre sa ceinture (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Ne pas mettre sa ceinture (vidéo)

Question :

 

Il y a de nombreuses personnes qui conduisent et voyagent sans attacher leur ceinture.

 

Lorsqu'ils se prononcent à ce sujet, ils disent :

 

"nous nous fions et placons notre confiance en Allah (de nous accorder la sécurité)".

 

Pouvez-vous nous aiguiller à ce sujet?

 

Réponse :

 

Allah vous a-t-il ordonné de délaisser la ceinture?

 

Il ne l'a pas fait.

 

Il vous a ordonné de prendre des précautions.

 

La ceinture est une mesure de sécurité, un moyen d'être en sécurité, par la permission d'Allah.

 

Na'am.

 

copié de minhaj sunna

 

 

separatorr

 

D'après Anas (qu'Allah l'agrée), un homme a demandé au Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) s'il devait laisser sa chamelle libre puis rentrer à la mosquée en faisant confiance à Allah.

 

Le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) lui a dit:

 

« Attache la et fais confiance à Allah ».

(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2517 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

 

عن أنس بن مالك

قال رجل يا رسول الله أعقلها وأتوكل أو أطلقها وأتوكل؟

قال: اعقلها وتوكل

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Quel est le jugement de ceux qui roulent à très grande vitesse ? (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Quel est le jugement de ceux qui roulent à très grande vitesse ? (vidéo)

Question :

 

Noble cheikh, certains roulent à très grande vitesse sur les voies rapides puis il découle de cela des accidents, des dommages, et des dégradations.

 

Quel est donc le jugement de cet acte, le jugement de cette vitesse folle à laquelle roulent certaines personnes ?

 

Et cela est-il considéré comme jeter ses propres mains dans la destruction ?

 

Réponse :

 

Ceci est interdit, causer sa propre mort, la mort des gens, la destruction des biens, tout ceci est interdit et illicite.

 

Celui qui fait cela est pécheur et il lui est obligatoire de rembourser ce qu'il a détruit.

 

Il lui est également obligatoire de se repentir à Allah, de ne plus revenir à cet acte et de prendre en charge les âmes à qui il a causé la perte, et les biens qu'il a détruit. 

 

Il doit également être réprimandé par le gouverneur, il doit être réprimandé pour cet acte qui est une cause de nuisance pour sa personne et pour les autres. 

 

Traduit par forum.daralhadith-sh.com

 

 

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Quand la Palestine reviendra-t-elle à nous ? - متى تعود إلينا فلسطين؟ (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Quand la Palestine reviendra-t-elle à nous ? - متى تعود إلينا فلسطين؟ (audio-vidéo)

Lorsqu’un Musulman à travers le monde demande : «Quand la Palestine reviendra-t-elle à nous?»

 

La réponse est : «Lorsque tu reviendras à Allah (avec une rectitude dans la croyance, des actions méritoires, l’obéissance etc.) la Palestine reviendra à toi.»

 

Cette réponse est dérivée du propos du Messager (Prières et bénédictions d’Allah sur lui) rapporté par l’imam Ahmad et Abou Daoud sous l’autorité de Thawban (qu’Allah l’agrée) :

 

« Les Nations seront appelés contre vous, comme sont appelés les gens pour manger dans un grand plat.

Ils demandèrent : Ô Messager d’Allah, serons-nous si peu nombreux à cette époque?

Il répondit (Prières et bénédictions d’Allah sur lui) : Non, vous serez nombreux à cette époque, mais vous serez telle l’écume de la mer. Et Allah retirera des coeurs des ennemis la crainte qu’ils avaient pour vous et placera le wahn [faiblesse] dans vos coeurs.

Ils dirent : « Et qu’est que le wahn Ô Messager d’Allah?

Il dit (Prières et bénédictions d’Allah sur lui) : L’amour de ce bas-monde et la détestation de la mort.»

(rapporté par Ahmad, n°21897 et Abou Daoud, n°2497, authentifié par Al Albani dans As Sahîha, n°8183).

 

Si nous revenons à Allah (avec une ‘aqîda correcte, des actions méritoires, l’obéissance etc.), ce qui nous a été enlevé reviendra à nous.

 

Si nous restons distants d’Allah (c’est-à-dire distants dans l’affaire de la croyance, les actions méritoires, l’obéissance etc.) nous perdrons alors ce qui est dans nos mains.

 

Et en effet Allah le Très-Haut a émis ce jugement dans son Livre Glorieux, et Il dit :

 

"Et lorsque votre Seigneur proclama : "Si vous êtes reconnaissants, très certainement J’augmenterai [Mes bienfaits] pour vous. Mais si vous êtes ingrats , Mon châtiment sera terrible" (Coran, 14/7, traduction française dans le sens du verset)

 

Le Très-Haut nous informe que le fait d’être ingrat pour les bénédictions qu’il a répandu sur nous causera leur privation…

 

Nos savants disent :

 

« Les bénédictions sont une proie et le fait d’être reconnaissant pour ces dernières est la chose qui les fait demeurer ».

 

(…)

 

Lorsqu’Allah répand ses bénédictions sur un serviteur et qu’il souhaite que ces bénédictions perdurent et ne cessent point, alors il lui est impératif d’être reconnaissant envers Allah (Le Très-Haut, le Majestueux) pour ces dernières.

 

Cependant s’il est négligeant en cela, ces bénédictions seront retirées et viendront alors sur lui l’humiliation et le rabaissement.

 

C’est ce qu’Allah a décrété et établi comme façon de traiter sa création dans Son univers.

 

Et il n’y a de puissance ni de force qu’avec Allah (l’Exalté, le Magnificient).

 

Quand la Palestine reviendra-t-elle à nous?

 

Lorsque nous reviendrons à Allah (dans la rectitude de la ‘aqida, les actions méritoires, l’obéissance etc.) la Palestine reviendra à nous.

 

En effet, le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) nous informa également que l’humiliation s’abattra sur la oumma et que l’avilissement encerclera ses enfants (c’est-à-dire les fils et les filles de cette oumma) lorsqu’ils transgresseront la religion de leur Seigneur et qu’ils seront isolés du suivi de la Sunna du Prophète de cette oumma.

 

Il dit (prières et bénédictions d’Allah sur lui) :

 

« Si vous pratiquez la ‘îynâ (type de vente avec usure), et que vous vous accrochez aux queues des vaches et que vous demeurez satisfaits de l’agriculture, et que vous délaissez l’effort dans la voie d’Allah, Allah permettra votre humiliation et Il ne retirera point cet état de vous jusqu’à ce que vous retourniez à votre religion »

(rapporté par Abou Daoud sous l’autorité de Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée tous deux), hadith n°3462, authentifié par Al Albani dans As Sahiha, n°11).

 

Par conséquent, il n’y a pas de retour à l’honneur excepté par la voie du retour vers Allah – le Seigneur de toute chose.

 

Il dit (paix et bénédictions d’Allah sur lui) : « jusqu’à ce que vous retourniez à votre religion » – la religion avec laquelle Muhammad (paix et bénédictions d’Allah sur lui) est venu et la voie à laquelle il a guidé.

 

En effet, ce qui se passe aujourd’hui à Gaza n’est pas (seulement) une affaire de soutien humanitaire et ce n’est pas une affaire uniquement reliée aux humains.

 

Ce n’est pas une affaire liée à l’accomplissement d’actes de bienfaisance ou de charité.

 

L’affaire n’est pas seulement une affaire de bonté mais plutôt une affaire de croyance (‘aqîda).

 

C’est une affaire en relation avec la croyance dans ses racines et la religion dans sa colonne vertébrale.

 

Ce n’est pas une affaire suscitée par les mécréants avant l’apparition des Musulmans de cette oumma, car en effet l’excitation/émotionnalisme qui remplit le monde ne peut profiter en rien.

 

Ce ne sont pas les moyens qui mèneront à ce qui est recherché.

 

Les moyens sont clairs pour celui doué de clairvoyance et de discernement.

 

Ceci parce que l’emotionnalisme/excitation ne fait ni partie des moyens légiférés de la législation islamique dans l’atteinte des buts ni dans la guidée vers laquelle le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui) nous a dirigé.

Traduction anglaise abrégée de Matâ ta’oudou ilaynâ Falastin, p.7-10 par Abou Mou’âwiya ‘AbduLlah, « abridged: when will Palestine be returned to us – shaikh Raslan », salaficentre.com, 21 et 22 novembre 2012, Ici et Ici
Traduction française via Salem Abou AbdrRahman
Publié par 3ilmchar3i.net
 
 

Cheikh Muhammad Sa’îd Raslân - الشيخ محمد سعيد رسلان

Partager cet article

Richesses d'hiver (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Richesses d'hiver (audio-vidéo)

(Premier sermon)

 

Louange à Allah جل جلاله, nous Le louons, implorons Son aide et Son pardon.

 

C’est auprès d’Allah جل جلاله que nous cherchons protection contre les maux de nos âmes et les méfaits de nos actions. 

 

Celui qu’Allah guide, nul ne peut l’égarer, et celui qu’Il égare, nul ne peut le guider.

 

Et j’atteste que nulle divinité ne mérite d’être adorée si ce n'est Allah, Unique, sans associé et que Muhammad est Son serviteur et messager, qu'Allah lui accorde Ses éloges et le salue, ainsi que ses compagnons et ceux qui l'auront suivi, et ce jusqu'au jour de la Rétribution. 

 

Ceci dit, chers serviteurs d'Allah… La saison de l'hiver est arrivée ! 

 

Cette même saison durant laquelle les yeux sont éblouis par la vision de la terre après qu'Allah l'ait fait revivre par l'eau et qu'elle ait remué, se soit gonflée, et ait fait pousser toutes sortes de splendides couples de végétaux. 

 

C'est aussi une saison que les gens attendent afin de se délivrer de la chaleur de l'été et de l'ardeur de son soleil. 

 

Cette saison -chers serviteurs d'Allah- est bénie, et le musulman l'accueille à bras ouverts, et ce car Allah y a facilité l'accomplissement de certaines adorations qu'il est plus contraignant de pratiquer en d'autres saisons, de même qu'Il y a multiplié la récompense liée aux adorations dont la pratique y est plus pénible. 

 

L'imam Ahmad et d'autres ont rapporté d'Abu Sa'id Al Khudri رضي الله عنه que le prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«L'hiver est le printemps du croyant». 

 

Quant à Al Bayhaqi et un autre groupe de ulémas, ils ont rapporté ces propos dans les termes suivants : 

 

«L'hiver est le printemps du croyant : sa nuit est plus longue et il y prie, et son jour est plus court et il y jeûne». 

 

Ce hadith a été considéré comme bon, entre autres, par Al Haythami. 

 

Et la raison de cela, c'est que l'hiver est une occasion pour le croyant de festoyer sur la place des bonnes œuvres, de s'évader dans de multiples adorations, et d'apaiser son cœur par des œuvres qui lui sont rendues accessibles. 

 

Ainsi le musulman peut, sans contrainte, y jeûner le jour, sans être confronté à la faim ni à la soif, car ces journées sont courtes et fraîches. 

 

Et lorsqu'Abu Hurayra رضي الله عنه dit à ses compagnons : 

 

- Voulez-vous que je vous informe au sujet de la richesse froide? 

- Bien sûr, répondirent-ils. 

- C'est le jeûne en hiver. 

 

Et ces propos ont également été attribués au prophète صلى الله عليه وسلم, sans que cela ne soit pour autant authentique. 

 

Également, l'hiver est une saison au cours de laquelle le musulman a facilement la possibilité de prier la nuit tout en donnant à son âme son droit complet en terme de repos, contrairement aux nuits estivales qui sont courtes et chaudes, et qui alourdissent ainsi le sommeil et rendent difficile le fait d'y prier, car cela nécessite de grands efforts.

 

Il a été rapporté qu'Ibn Mas'ud رضي الله عنه disait, lorsque l'hiver arrivait :

 

«L'hiver vous est venu, c'est une saison bénie, ses nuits sont longues et on y prie, tandis que ses journées sont courtes et on y jeûne». 

 

Et dans ce sens, Al Hasan Al Basri -qu'Allah lui fasse miséricorde- disait :

 

«Quelle bonne période que l'hiver pour le croyant, ses nuits sont longues et il y prie, tandis que ses journées sont courtes et il y jeûne». 

 

Et il a été rapporté que 'Ubeyd Ibn 'Umeyr -qu'Allah lui fasse miséricorde- disait :

 

«Ô adeptes du Coran, vos nuits se sont allongées pour que vous puissiez l'y réciter, récitez le donc; et vos journées se sont raccourcies pour que vous les jeûniez, jeûnez donc». 

 

Il convient donc que le musulman profite de cette occasion bénie, et qu'il réserve certains moments, parmi ces nuits hivernales, pour se retrouver seul avec son Seigneur جل جلاله, en espérant qu'ainsi, une difficulté soit allégée, un péché pardonné, une épreuve levée, ou un degré élevé. 

 

En effet la prière de la nuit fait s'accroitre la foi du croyant, et augmente le rang du musulman en le faisant atteindre la récompense cachée mentionnée dans la parole d'Allah : 

 

  السجدة: 17 - فَلَا تَعْلَمُ نَفْسٌ مَّا أُخْفِيَ لَهُم مِّن قُرَّةِ أَعْيُنٍ جَزَاءً بِمَا كَانُوا يَعْمَلُونَ

 

"Aucun être ne sait ce qu'on a réservé pour eux comme réjouissance pour les yeux, en récompense de ce qu'ils œuvraient!" [La prosternation, verset 17] 

 

Serviteurs d'Allah, il nous a été légiféré de repousser ce froid à l'aide de vêtements et autres moyens, et Allah s'est certes vanté, auprès de Ses serviteurs, de ce qu'Il a créé et mis à leur disposition comme divers types de laine issus des bestiaux, par lesquels ils peuvent se réchauffer, Allah a dit : 

 

 النحل: 5 -وَالْأَنْعَامَ خَلَقَهَا ۗ لَكُمْ فِيهَا دِفْءٌ وَمَنَافِعُ وَمِنْهَا تَأْكُلُونَ

 

"Et les bestiaux, Il les a créés pour vous; vous en retirez des [vêtements] chauds ainsi que d'autres profits. Et vous en mangez aussi" [Les abeilles, verset 5] 

 

Il a également dit : 

 

النحل: 80 - وَمِنْ أَصْوَافِهَا وَأَوْبَارِهَا وَأَشْعَارِهَا أَثَاثًا وَمَتَاعًا إِلَىٰ حِينٍ

 

"De leur laine, de leur poil et de leur crin [Il vous a procuré] des effets et des objets dont vous jouissez pour un certain temps" [Les abeilles, verset 80]

 

Il convient donc que le musulman repousse le froid et la chaleur, car leur intensité compte parmi les ennemis des enfants d'Adam, que le croyant se rappelle donc, lors des grands froids, la Géhenne, et qu'il demande donc protection contre elle, car ce que vous rencontrez comme froid provient d'elle, comme l'a dit le prophète صلى الله عليه وسلم :

 

«Certes la Géhenne a deux souffles : un pendant l'hiver, et l'autre pendant l'été; ainsi le froid le plus glacial que vous subissez provient de son grand froid et le chaleur la plus torride que vous rencontrez provient de sa chaleur intense». 

 

Qu'Allah fasse, pour nous ainsi que pour vous, du Grandiose Coran, une source de bénédiction, et qu'Il nous fasse tous bénéficier de ce qu'Il contient comme versets et sage rappel.

 

Et après avoir dit cela, je demande pardon à Allah Le Grand, Le Majestueux, de tout péché, pour moi, vous et l'ensemble des musulmans.

 

Demandez-Lui donc également pardon et repentez-vous à Lui, Il est certes Celui qui pardonne et fait miséricorde. 

 

(Deuxième sermon)

 

Louange à Allah pour Sa bienfaisance; à Lui la reconnaissance pour Son aide et Ses dons; et j'atteste que nulle divinité ne mérite d'être adorée si ce n'est Allah, Seul, sans associé, en proclamant Son immensité, et j'atteste que notre prophète est Muhammad, qu'Allah lui accorde Ses éloges et le salue ainsi qu'à ses adeptes et compagnons, et ce jusqu'au jour de la Rétribution, ceci dit : 

 

Serviteurs d'Allah, 

 

Ibn Al Mubarak a rapporté de Suleym Ibn 'Amir Al Khaba°iri -qu'Allah lui fasse miséricorde-, qu'il a dit :

 

«'Umar Ibn Al Khattab رضي الله عنه surveillait l'arrivée de l'hiver, et écrivait [à ses connaissances] la recommandation suivante : L'hiver est certes arrivé, et c'est un ennemi pour vous, protégez-vous en donc par la laine, les chaussons et les chaussettes, et faites de la laine votre vêtement et votre symbole, car le froid est un ennemi qui arrive vite et qui est lent à s'en aller». 

 

Il incombe donc au musulman de prendre en compte la recommandation d'Al Faruq (1) رضي الله عنه, et qu'il craigne ce froid et qu'il se prépare à l'affronter, surtout lorsqu'il arrive, car c'est à ce moment-là qu'il est le plus nuisible. 

 

Enfin sachez, chers serviteurs d'Allah, qu'Allah جل جلاله vous a donné un ordre, en le débutant par Son propre Être, et le faisant suivre par Ses anges, et enfin par vous-même chers croyants, en effet Il a dit : 

 

 

  أْلحزاب : 56 -إِنَّ اللَّـهَ وَمَلَائِكَتَهُ يُصَلُّونَ عَلَى النَّبِيِّ ۚ يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا صَلُّوا عَلَيْهِ وَسَلِّمُوا تَسْلِيمًا

 

"Certes, Allah et Ses anges font les éloges du prophète; ô vous qui croyez, invoquez pour lui et adressez lui vos salutations" [Les coalisés, verset 56] 

 

Ô Allah, adresse Tes éloges, Ton salut et Ta bénédiction à notre prophète Muhammad, et agrée, ô Allah, les quatre califes et imams monothéistes : Abu Bakr, 'Umar, 'Uthman et 'Ali ainsi que l'ensemble des compagnons de Ton prophète, et agrée nous également par Ta miséricorde, Ta générosité et Ta bienfaisance, ô Toi Le Plus Généreux des généreux. 

Ô Allah, accorde la puissance à l'Islam et aux musulmans, et anéantis les ennemis de l'Islam et secours tes serviteurs monothéistes. 

Ô Allah, accorde à ce pays la sécurité et la stabilité, ainsi qu'à l'ensemble des pays musulmans. 

Ô Allah, accorde nous la sûreté dans nos contrées, et réforme nos imams et ceux qui sont chargés de nos affaires, ô Toi Le Doué de Majesté et de Générosité. 

Seigneur, accorde nous belle part ici-bas, et belle part dans l'au-delà; et protège-nous du châtiment du Feu! 

Serviteurs d'Allah, certes, Allah commande l'équité, la bienfaisance et l'assistance aux proches. 

Et Il interdit la turpitude, le blâmable et l'oppression. Il vous exhorte afin que vous vous rappeliez. Évoquez donc Allah Le Grand et Majestueux, Il fera mention de vous, et soyez Lui reconnaissant pour l'ensemble de Ses bienfaits, Il vous les augmentera, et le rappel d'Allah est plus grand encore, et Allah sait parfaitement ce que vous faites. 

 

(1) C'est-à-dire 'Umar رضي الله عنه.

 

Traduit par 'Abdu-Rahman Colo 

À Médine, le 12/02/1434, et révisé le 02/02/1435 à Montpellier 

Publié par sounnah-publication.com

Cliquez pour agrandir

 

Cheikh 'Abdas Salam Ibn Barjass - الشيخ عبد السلام بن برجس آل عبد الكريم

Partager cet article

Pourquoi des pays musulmans sont touchés par des tremblements de terre et pas les pays mécréants ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Pourquoi des pays musulmans sont touchés par des tremblements de terre et pas les pays mécréants ? (audio)

Question :

 

Nous voyons que certains pays musulmans sont touchés par de nombreuses inondations, des tremblements de terre et autres parmi les sinistres.

 

Alors que nous voyons les pays mécréants, comme certains pays d'occident qui ne sont pas touchés par ce qui est arrivé à certains pays musulmans.

 

Quelle est donc la sagesse dans cela ?

 

Réponse :

 

La sagesse est apparente, le croyant subit des malheurs pour se faire purifier des péchés, pour être mis à l'épreuve, et également pour qu'il s’éveille et se repente.

 

Quant au mécréant, Allâh lui accorde un délai pour que ses péchés et sa mécréance augmentent, de sorte à ce que son châtiment soit plus dur, et le refuge est auprès d'Allâh.

 

Allâh a dit :

 

 وَلَا يَحْسَبَنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا أَنَّمَا نُمْلِي لَهُمْ خَيْرٌ لِأَنْفُسِهِمْ إِنَّمَا نُمْلِي لَهُمْ لِيَزْدَادُوا إِثْمًا وَلَهُمْ عَذَابٌ مُهِينٌ

 

«Que ceux qui n'ont pas cru ne comptent pas que ce délai que Nous leur accordons soit à leur avantage. Si Nous leur accordons un délai, c'est seulement pour qu'ils augmentent leurs péchés. Et pour eux un châtiment avilissant.» (sourate Âl-'Imran verset 178)

 

Donc Allâh a mentionné la sagesse dans cela.

 

✅ Traduit par an-nassiha.com

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

Cheikh Mouqbil rit de ses épreuves au Yémen (vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Cheikh Mouqbil rit de ses épreuves au Yémen (vidéo)

Cheikh Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i - الشيخ أبي عبد الرحمن مقبل بن هادي الوادعي

Partager cet article

À propos de ce qui arrive aux gens de la sounna à Dammâj... (audio)

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

À propos de ce qui arrive aux gens de la sounna à Dammâj... (audio)

 

Question :

 

Qu'Allah prolonge votre bienfaisance, la personne demande :

 

« Quel est votre conseil à propos de ce qui arrive aux gens de la Sounna ces jours-ci à Dammâj avec les Râfidites (Ar-Rawafidh) et l’agression qu’ils mènent contre eux ? »

 

Réponse :

 

Il ne fait aucun doute que cela fait partie des méfaits qui sont graves et dont il n’est pas permis aux musulmans qui en ont la capacité de se taire à ce sujet.

 

Et ce qui est encore plus étonnant, c’est que les gens du Yémen renferment (en eux) cette ardeur arabe, tu t’étonnes comment (il est possible que) les tribus arabes yéménites puissent se taire au sujet de ces gens-là qui ne font que mettre en application les volontés de l’Iran et (tous) ceux qui sont sur la voie de l’Iran tels que les Rafidites (rafidah) en Irak et le parti de Shaytan au Liban.

 

Néanmoins, nous implorons Allah – Exalté Soit-Il, Le Très Haut – de mettre en place (à leur tête) un secoureur qui les soutiendra et fera triompher la vérité et ses partisans, et qu’Il (Allah) efface toute trace des Rafidites (rafidah) ou celle de la secte des douze du Yémen !

 

Certes, cette présence de la secte des douze, ils sont présents depuis longtemps au Yémen, sauf qu’il n’y avait pas de raison pour que l’on parle d’eux et on ne les mentionnait pas.

 

Les Jaroudites (Jaroudiyya) qui font partie des Zaydites (Zaydiya), sont proches de la secte des douze ; Ils (les adeptes de cette secte dissidente Al-Jaroudiyya) font preuve d’exagération et de dureté sur ce quoi ils étaient alors que le reste (de ceux) qui sont sur le madhab des Zaydites prennent pour argument ce qui est rapporté par Al-Boukhari, Mouslim, Abou Daoud, At-Tirmidhi, An-Nassai, Ibn Madjah pami les savants qui font partie des imams du Hadith, quand bien même il y a certaines divergences entres-eux et entre les gens de la Sounna.

 

Par contre les Rafidites (rafidah), ces gens-là en réalité on ne peut pas dire d’eux qu’ils sont musulmans ;

 

car celui qui dit : le Coran est falsifié, alors qu’Allah dit (traduction rapprochée) :

 

« En vérité c'est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c'est Nous qui en sommes gardien. » [S15. v09]

 

celui qui dit : ‘Aicha est une fornicatrice et (on trouve) cela dans leurs livres, alors qu’Allah dit (traduction rapprochée ) :

 

« Ceux-là sont innocents de ce que les autres disent » [S24. V26]

 

Les gens de la Sounna disent formellement que les meilleurs d’entre les compagnons sont : ‘Abou Bakr, ‘Omar, ‘Uthman et ‘Ali, alors que c’est gens-là disent que Abou Bakr et ‘Omar sont les gens les plus mécréants qu’il soit.

 

Et (on trouve) dans leurs livres, lorsque leur imam (Ndt : appelé faussement et injustement le Mehdi attendu) fera son apparition - bien qu’il n’apparaitra pas, mais ils l’attendent quand même – seront ressuscités ‘Abou Bakr, ‘Omar et ‘Uthman pour qu'ils soient crucifiés !

 

Et ‘Aicha sera (elle aussi) ressuscité afin qu’il applique sur elle la peine prévue pour la fornication - Que la malédiction d'Allah soit sur eux !

 

* Lire aussi les paroles de Sheikh Salih Al-Fawzan Ibn Abdillah Al-Fawzan (Qu'Allah le préserve) sur: Conseil aux gens de la Sounna au Yémen [blocus de Dammaj] ...

      

السّؤال : أحسن الله إليكم؛ يقول: ما نصيحَتُكُم في الذي يجري هذه الأيّام لأهل السُّنّة في دمّاج مع الرّوافض واعتدائهم عليهم؟ 

الجواب : لا شكّ أنّ هذا من المُنكرات الخطيرَة؛ والتي لا يجوزُ للمُسلِمين القادرينَ أن يسكُتُوا عليها 

ومن العجبِ أيضًا: أهل اليمن عندَهُم نخوةٌ عربيّة، تتعجّب كيف القبائل العربيّة اليمنيّة تسكت على هؤلاء الذينَ إنّما يُنفّذون رغبات إيران ومن يَكُون على منهج إيران مثل الرّافضة في العراق وحزب الشّيطان في لُبْنان

وإنّما نسألُ الله -جلّ وعلا- أن يُهيِّئ لهم ناصرًا ينصُرُهم وينصُرُ الحقّ وأهلَهُ، وأن يمحو أثر الرّافضة أو الطّائفة الاثني عشريّة من اليَمَن، فإنّ وجود الاثنَيْ عشريّة موجودون في اليَمَن من زمن قديم؛ لكنّهُم ما كان لَهُم ذكرٌ يُذكَر ولا يُتحدّث بهم، قد تقرب منهم من الاثنَيْ عشريّة الطّائفة الجاروديّة من الزّيديّة؛ فقد كان عندَهُم غلوّ وتشدّد فيما هُمْ عليهِ، وبقيّة المذهب الزّيديّ يحتجّ بما يرويه البُخاريّ ومُسلِم وأبو داود والتّرمذيّ والنّسائي وابن ماجة والعُلَماء من أئمّة الحديث وإن كان هناك بعض الخلافات بينَهُم وبين أهل السُّنّة

لكن الرّافضة هؤُلاء حقيقةً: لا يُقال عنهُم بأنّهُم مُسلِمون، لأنّ من يقول إنّ القرآن مُحرّف والله يقول:

﴿إِنَّا نَحْنُ نَزَّلْنَا الذِّكْرَ وَإِنَّا لَهُ لَحَافِظُونَ﴾

، الذي يقول: إنّ عائشة زانية وهذا في كُتُبهم والله يقول:

﴿أُوْلَئِكَ مُبَرَّءُونَ مِمَّا يَقُولُونَ﴾

أهل السُّنّة يقولون إنّ أفضل الصّحابة على الإطلاق: أبو بكرٍ وعُمَر وعُثْمان وعليّ، وهؤلاء يقولون: إنّ أبا بكرٍ وعُمَر أكفر النّاس!

وفي كُتُبِهم أنّه إذا قام قائمهم -وهُوَ لن يقوم لكنّهم ينتظرون!-: يُحْيَا لَهُ أبو بكر وعُمَر وعثمان حتّى يصلبَهُم! وتُحْيَا عائشة حتّى يُقيم عليها حدّ الزّنا! -لَعْنَةُ اللهِ عليهِم-.اهـ (1

فرّغه:/ أبو عبد الرحمن أسامة

01 / مُحرّم / 1435هـ

(للاستماع وللتحميل)

(1) من درس معالي الشّيخ العلاّمة: صالح بن مُحمّد اللُّحَيْدان -حفظهُ اللهُ- لـ: "شرح صحيح مسلم للمنذري" / الدّرس 27 / بتاريخ: 01 - مُحرّم - 1435هـ

Questions/réponses - Cours n°27 de Sharh Sahih Mouslim d'Al-Moundhiri par Sheikh Saleh Ibn Muhammad Al Louhaydane (Qu'Allah le préserve) - 01 / 01 / 1435 de l’Hégire.

Traduction adaptée & rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy

 

Cheikh Saleh Ibn Muhammad Al Louhaydane - الشيخ صالح اللحيدان

Partager cet article

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>