108 articles avec aliments et boissons - الأطعمة والأشربة

Que dire après avoir roté ? (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Que dire après avoir roté ? (audio-vidéo)

Il y a une menace sur celui qui rote après le repas

 

Le hadith suivant le prouve:

 

تجشأ رجل عند النبي صلى الله عليه وسلم فقال كف عنا جشاءك فإن أكثرهم شبعا في الدنيا أطولهم جوعا يوم القيامة

 

Un homme a éructé (roté) en présence du Messager d'Allah (salla'Allahu alayhi wa sallam) qui lui a dit : 

 

"Epargne-nous tes rots car ceux qui en ce monde sont les plus repus, seront le jour du jugement les plus longuement tiraillés par la faim". 

Source: Sunan d'At -Tirmidi, t 4 p 649

L'imam Ibn Mouflih Al Hanbali a dit :

 

«Nous ne connaissons aucun hadith dans la Sunna concernant ce qu'on doit dire quand on fait un rot ou ce qu’on doit lui dire.

Tout ce qui existe dans ce sujet n’est autre qu’une habitude étrangère à notre religion.»

 

Dans son livre "les conduites légales"

 

 

Question :

 

Quel est le jugement sur alisti3aadha (le fait de dire a3ooudhou bi Llahi mina shaytan arrajiim) quand on baille et le fait de dire alhamdou li Llah quand on rote ?

 

Réponse de Cheikh Al-’Outheymine :

 

Il ne convient pas de dire a3oudhou bi Llahi mina shaytan arrajiim lors du bâillement car le Prophète صلى الله عليه وسلم a ordonné lors du bâillement de se retenir un maximum et si on y arrive pas alors de mettre sa main sur sa bouche.

 

Et il n’a pas dit qu’on doit dire a3oudhou bi Llahi mina ashaytan arrajiim.

 

Quant à la Parole d’Allah (traduction rapprochée) :

 

«Et si jamais le Diable t’incite (à agir autrement), alors cherche refuge auprès Dieu; c’est Lui, vraiment l’Audient, l’Omniscient.»  [Sourate al-'araf, V.200]

 

L'incitation du diable dans ce verset concerne l’ordre de désobéir [à Allah] ou délaisser l’obéissance.

 

Quant au fait de dire « alhamdou li Llah » après avoir roter, cela aussi n’est pas légiférer.

 

Car le rot est connu , c’est une habitude humaine, et le Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم n’a pas dit : si l’un de vous rote qu’il Loue Allah.

 

Lors de l’éternuement il صلى الله عليه وسلم  a dit :

 

"celui qui éternue qu’Il Loue Allah (en disant alhamdou li Llah)"

 

Mais en ce qui concerne le rot il n’a pas dit cela ! [...]

 

Silsila liqaa albaab almaftoouh, cassette n°89a

 

حكم التعوذ عند التثاؤب والحمدلة عند التجشؤ

السؤال : فضيلة الشيخ! ما حكم قول: (أعوذ بالله من الشيطان الرجيم) عند التثاؤب، و (الحمد لله) عند التجشؤ؟

الجواب : لا يسن للإنسان إذا تثاءب أن يقول: أعوذ بالله من الشيطان الرجيم؛ لأن النبي صلى الله عليه وعلى آله وسلم أمر عند التثاؤب بأن يكتم الإنسان ما استطاع، فإن لم يستطع يضع يده على فيه، ولم يرشد الأمة إلى أن يقولوا: أعوذ بالله من الشيطان الرجيم

وأما قوله تعالى

{وَإِمَّا يَنْزَغَنَّكَ مِنَ الشَّيْطَانِ نَزْغٌ فَاسْتَعِذْ بِاللَّهِ} - [الأعراف:200]

فالمراد بنزغ الشيطان هنا الأمر بالمعصية أو ترك الطاعة

وأما الحمد عند التجشؤ فهذا أيضاً ليس بمشروع؛ لأن الجشاء معروف أنه طبيعة بشرية، ولم يقل النبي عليه الصلاة والسلام: إذا تجشأ أحدكم فليحمد الله

أما في العطاس فقد قال

(إذا عطس فليحمد الله)

وفي الجشاء لم يقلها

نعم لو فرض أن الإنسان مريض بكونه لا يتجشأ فأحس بأنه قدر على هذا الجشاء فهنا يحمد الله؛ لأنها نعمة متجددة

 

Question :

 

Voici une personne qui demande : Noble Sheikh !

 

Quel est le jugement concernant celui qui loue Allah après avoir rôté ?


Car la plupart du temps celui d'entre nous qui rôte loue Allah, nous souhaitons donc savoir qu'Allah vous preserve, s'il existe une preuve a ce sujet ? 
 
Et une autre personne demande : Nous entendons parfois celui qui rôte dire "Astaghfirou Allah", Qu'est-ce qui est le plus authentique dire "Al Hamdulilah "ou "Astaghfirou Allah" ? 


Réponse de Cheikh Cheikh ‘Abdel Mouhsin Al 'Abbâd Al Badr :


Je ne connais aucune preuve prouvant qu'il faille dire une de ces deux formules après avoir rôté. 

Sharh Sunane At-tirmdhi du Sheikh Al Abbad K7 n°269 57 Min 37 sec environs. 

 Publié par al-bayan.fr

Imam Zayn ud-Deen Ibn Rajab al-Hanbali - الإمام زين الدين ابن رجب الحنبلي

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Cheikh ‘Abdel Mouhsin Ibn Hamed Al 'Abbâd Al Badr - الشيخ عبدالمحسن بن حمد العبَّاد البدر

Partager cet article

Manger et boire debout (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Manger et boire debout (audio-vidéo)

Résumé de la question :

 

Est-il permis de manger et boire debout ? 

 

Réponse de Cheikh Al-Albany:

 

Je dis, il n’y a pas de texte sur l’interdiction de manger debout comme il existe le texte interdisant de boire debout.

 

Mais il y a une narration de Anas ibn Malik رضي الله عنه qui quand il a raconté à ceux autour de lui dans une assemblée que le Prophète صلى الله عليه وسلم a interdit de boire debout, quelqu’un lui a dit :

 

«Qu’en est il de manger (en position debout) ?»

Il répondit : «C’est pire».

 

Je dis ici, nous devrions suivre ce compagnon parce que nous n’avons rien qui nous permet de le contredire.

 

Mais quelle est la différence entre manger debout et manger en marchant ?

 

Manger en marchant est autorisé, car il y a un texte indiquant clairement qu’ils avaient l’habitude de manger tout en marchant à l’époque du Prophète صلى الله عليه وسلم .

 

Quant à manger debout, il n’existe aucun texte du Prophète صلى الله عليه وسلم concernant cela, ni négatif, ni positif.

 

Tout ce que nous avons, c’est cette narration authentique d’après Anas ibn Malik رضي الله عنه et c’est selon cela que nous devons agir.

 

Par ailleurs, peut-être certains d’entre vous ont remarqué qu’en ce moment c’est devenu une mode pour les mécréants de manger debout, bien qu’il y ait des chaises, mais ils ne s’assoient pas sur elles par arrogance.

 

Alors, la décision précédente augmente en force.

 

Je le dis, nous sommes avec le récit de Anas رضي الله عنه, car Anas savait ce que nous ne savons pas, et parce que de nos jours les mécréants et les musulmans qui les imitent en mangeant debout, donc nous devrions être différent d’eux. 

 

Retranscription par Amatulhaqq - Katia (@chaboulix) رحمها الله

 Publié par minhaj sunna

Cheikh 'Outheymine dit (Résumé de traduction) :

 
La meilleure manière dans la nourriture et la boisson, car ceci est la guidée du Prophète صلى الله عليه وسلم, c'est que la personne le fasse assis et qu'elle ne mange ni ne boit debout.
 
Quant au fait de boire debout, cela a été authentifié que le Prophète صلى الله عليه وسلم a interdit cela. 
 
Anas Ibn Malik رضي الله عنه a été questionné sur le fait de manger debout et il a dit :
 
 قال : ذاك أشر وأخبث
 
«C'est pire (ou c'est plus mauvais !)»

C'est à dire, que si c'est interdit de boire debout, à plus forte raison, le fait de manger debout l'est aussi.
 
Reste que dans le hadith de Ibn 'Omar رضي الله عنه que At-Tirmidhi a rapporté et authentifié où il dit :
 
كنّا نأكل على عهد رسول الله - صلى الله عليه وسلم - ونحن نمشي ونشرب ونحن قيام

«A l'époque du Prophète صلى الله عليه وسلم nous mangions en marchant, et nous buvions debout.»
 
Cela prouve que l'interdiction n'est pas du degré du haram, mais c'est parce qu'il a délaissé la meilleure manière, c'est à dire de manger ou de boire assis.  
 
(...)
 
 Publié par 3ilmchar3i.net
 
فأجاب الشيخ : محمد بن صالح العثيمين - رحمه الله - بإجابة واضحة بينة فقال : فالأفضل في الأكل والشرب أن يكون الإنسان قاعدا ؛ لأن هذا هو هدي النبي - صلى الله عليه وسلم - ، ولا يأكل وهو قائم ولا يشرب وهو قائم

أما الشرب وهو قائم فإنه صح عن النبي - صلى الله عليه وسلم - أنه نهى عن ذلك

. وسئل أنس بن مالك عن الأكل قال : ذاك أشر وأخبث

، يعني معناه أنه إذا نهى عن الشرب قائما فالأكل قائما من باب أولي
لكن في حديث ابن عمر الذي أخرجه الترمذي وصححه قال

(( كنا في عهد النبي - صلى الله عليه وسلم - نأكل ونحن نمشي ، ونشرب ونحن قيام ))

. فهذا يدل على أن النهي ليس للتحريم ولكنه لترك الأولى ، بمعنى أن الأحسن والأكمل أن يشرب الإنسان وهو قاعد وأن يأكل وهو قاعد ولكن لا بأس أن يشرب وهو قائم وأن يأكل وهو قائم ، والدليل على ذلك حديث عبد الله بن عباس - رضي الله عنهما - قال

(( سقيت النبي - صلى الله عليه وعلى أله وسلم - من زمزم فشرب وهو قائم ))

فالحاصل أن الأكمل والأفضل أن يشرب الإنسان وهو قاعد ويجوز الشرب قائما ، وقد شرب علي بن أبي طالب - رضي الله عنه - قائما ، وقال

(( إن النبي - صلى الله عليه وسلم - فعل كما رأيتموني فعلت ))

، فدل ذلك على أن الشرب قائما لا بأس به ، لكن الأفضل أن يشرب قاعدا
بقي أن يقال : إذا كانت البرادة في المسجد ودخل الإنسان المسجد ، فهل يجلس ويشرب أو يشرب قائما ؟ لأنه إن جلس خالف قول النبي - صلى الله عليه وسلم

(( إذا دخل أحدكم المسجد فلا يجلس حتى يصلي ركعتين ))

، وإن شرب قائما ترك الأفضل . فنقول الأفضل أن يشرب قائما ؛ لأن الجلوس قبل صلاة الركعتين حرام عند بعض العلماء بخلاف الشرب قائما فهو أهون ، وعلى هذا فيشرب قائما ثم يذهب ويصلي تحية المسجد )) انتهى

شرح رياض الصالحين من كلام سيد المرسلين لفضيلة الشيخ : محمد بن صالح العثيمين / ج : 2 / ص 606 - 610

 

Question : 

 

Qu’Allâh soit bienfaisant envers.

 

Un questionneur demande : Quel est le jugement de boire et de manger debout, car j'ai entendu que certains savants interdisent cela ?

 

Réponse de Cheikh Zayd Al Madkhali :

 

Quant au fait de boire debout, le plus que l’on puisse dire est que cela est déconseillé mais n’est pas interdit.

 

En effet, le Prophète صلى الله عليه وسلم a bu en étant debout.

 

Ceci prouve la permission et le mieux est de boire en étant assis si cela lui est possible.

 

Cependant, s’il ne peut pas, il n’y a pas de mal à ce qu’il boive debout ou qu’il mange debout, il n’a pas de péché et il n’y a pas de gêne.

 

Quant à l’interdiction, il n’y a aucune preuve soutenant cela.

 

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Cheikh Zayd Ibn Mohammed Al Madkhali - الشيخ زيد بن محمد بن هادي المدخلي

Partager cet article

S’asseoir dans un café ?! (audio)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

S’asseoir dans un café ?! (audio)

 

Question :

 

As salamu ‘alaykoum wa rahmatou-llah wa barakatouhou,

Notre shaykh généreux, il est apparu une chose nouvelle entre la cohabitation des salafiyiines, beaucoup d’entre nous s’assoient dans les cafés à l’intérieur ou à l’extérieur ; Or dans ces cafés, il y a des musulmans de la masse qui fument la cigarette ou encore des feuilletons télévisés qui diffusent des poisons.

 

On attend de vous que vous nous répondez sur le jugement de s’asseoir dans ces cafés ?

 

Qu’Allah vous récompenses de la meilleur des récompenses

 

Réponse :

 

Dans ces cafés, si il y a de l’alcool, alors il y a aucun doute sur l’interdiction de rester dans ces endroits ou l’ont sert de l’alcool, donc ceci est interdit.

 

Et si dedans il y a des Chichas et endroits pour fumer, il ne leur convient pas, qu’ils s’assoient avec ces gens, seulement si c’est dans le but de conseiller.

 

Par contre, si il y a dans ces cafés une télévision et que dans ces télévisions les femmes sont exposées, ceci est également interdit car il est obligatoire au musulman qu’il baisse son regard car Allah a dit (traduction rapprochée) :

 

« Et dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leurs chasteté» (Sourate la Lumière verset 30)

 

Et je conseille ces frères et autres qu’eux, parmi ceux qui écoutent notre parole et qui s’assoient peut-être dans ces cafés-là, qu’ils s’éloignent de ces cafés, sauf en cas de besoin, comme tu as entendu (précédemment), c’est-à-dire pour la Da’wah ou un besoin de nécessité.

 

Exemple : il a eu besoin d’aller boire un thé ou autre, ou bien il n’ y a pas d’endroit pour qu’il mange, si ce n’est dans cette endroit, possible qu’il soit voyageur ou qu’il soit dans une ville où il n’a pas de logement proche.

 

Tous ceci c’est dans le besoin et la nécessité et dès lors qu’il a mangé ce qu’il veut ou a bu, ou autre que cela il faut qu’il parte et quitte ce genre de recueillement, et Allah a dit (traduction rapprochée):

 

« Ceux qui ne donnent pas de faux témoignages ; et qui, lorsqu’ils passent auprès de frivolité, s’en écartent noblement » (Sourate le discernement verset 72.) 

 

Il convient d’éviter ce genre de mauvaises assises, wa Allah al Mousta3en !

 

Et il doit être conseillé (celui qui reste dans les cafés) si il (le conseilleur) en est capable en public, mais il est possible qu’ils ne prêtent pas attention aux conseils et Allahu al Mousta’en !

 

Réponse du shaykh ‘Othmane fils de ‘abd Allah As-Salimy, à propos de cette question, lors de son cours quotidien le samedi 27 du mois de Cha’bane 1431 de l’hégire 

Traduit par mohamed salih

 Publié par 3ilmchar3i.net

 

السلام عليكم ورحمة الله و بركاته شيخنا الكريم لقد تفشت ظاهرة جديدة بيننا معاشر السلفيين حيث صار الكثير منا يجلس في المقاهي داخلها أو خارجها بحيث أن هناك عوام يشربون الدخان أو شاشات التلفاز التي تبث السموم ؟

نرجوا من فضيلتكم أن تجيبونا عن حكم الجلوس فيها

و جزاكم الله خير الجزاء

هذه إجابة فضيلة الشيخ عثمان بن عبد الله السالمي عن هذا السؤال في درسه اليومي ليوم السبت 27 شعبان 1431هـ

هذه المقاهي

إن كان فيها خَمْر؛ فلا شَكَّ في تحريم البَقاء في هذه الأَمَاكِن الَّتي يُدَار فيها الخمر ، هَذَا مُحَرَّم

وَإن كَانَ فِيها الشِّيشَات والدَّخاخِين ؛ فَهَذَا لَا يَنبغي لهُم أن يجلِسوا مع هَؤُلاءِ القَوْم ، إلَّا مِنْ باب النُّصْح

أمَّا إذا كان هناكَ تِلْفازٌ ، وفي هَذِه التِّلفَازَات عَرْضُ نِسَاء ؛ فَهَذَا لايَجُوزُ – أيضا - . لِأَنَّ الْمُسلِم وَاجِبٌ علَيه أن يَغُضَّ طرْفَه ، قال الله - عَزَّوَجَلَّ

{قُلْ لِلْمُؤْمِنِينَ يَغُضُّوا مِنْ أَبْصَارِهِمْ وَيَحْفَظُوا فُرُوجَهُمْ} [النور : 30]

فأنْصَحُ هَؤُلَاءِ الإخْوَةَ وغيرَهُم مِمَّنْ يسمعُ كَلَامَنَا مِمَّنْ قَدْ يبقى عِنْدَ هذِهِ المقاهي أن يَبْتَعِدَ عَنْهَا إلَّا عِنْدَ الحَاجَة - كما سَمِعْتَ - : لِلدَّعْوَةِ ، أَوْ للحَاجَةِ الضَّرُوريَّةِ ، مَثَلًا : احْتَاجَ أنْ يَذْهَبَ لِشَايٍ أو نحْوِهِ ، أَوْ مَا هُناك مكانٌ يأكُلُ فيهِ إلَّا هَذَا المَكَان ، قَدْ يكونُ مُسافِرًا ، أَوْ يكونُ في مدينةٍ ما عِندَه سَكَنٌ قَرِيبٌ .. للحَاجَةِ والضَّرُورة . إذَا أَكَلَ ما يُرِيدُ ، أو شَرِبَ أو نَحْوَ ذلك ؛ عَلَيه أن ينصرفَ ويفارِقَ هذهِ المجالِسَ . والله - عز وجل - يقولُ

{وَالَّذِينَ لَا يَشْهَدُونَ الزُّورَ وَإِذَا مَرُّوا بِاللَّغْوِ مَرُّوا كِرَامًا} [الفرقان : 72]

فَيَنْبغي الإعراضُ عن هذه المجالِسِ القَبِيحَة ، واللهُ المُسْتَعَانُ

وَيُنْصَحُ - إن اسْتُطِيعَ - لِلْعَامَّة ؛ لَكِن - يُمْكِن - ما يُبَالُون بالنصائِح . والله المُسْتَعان

المصدر: شبكة المنهاج السلفية

Cheikh 'Outhman Ibn Abdallah As-Sâlimy - الشيخ عثمان بن عبدالله السالمي

Partager cet article

Le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم n'a jamais dit du mal d'un repas

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم n'a jamais dit du mal d'un repas

Parmi les Sunanes délaissées de nos jours il y a le fait de ne dire aucun mal du repas :

 

"Le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم n'a jamais dit du mal d'un repas.

S'il lui plaisait, il mangeait, sinon, il le laissait."

Rapporté par l'Imam Al-Bukhari et Muslim 

 

Tel était le comportement du meilleur des hommes, lorsqu'un repas lui plaisait il le mangeait et faisait son éloge, sinon, il le laissait. 

Parmi les enseignements à tirer de ce hadith :

 

- Le Prophète صلى الله عليه وسلم n’a jamais critiqué une nourriture licite, par contre lorsqu’il s’agissait d’une nourriture illicite il n’hésitait pas à la critiquer. 

 

- Ce récit prouve l'excellent comportement du Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم et témoigne également de sa bonté à l'égard de ses femmes ; En effet, le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم n'a jamais critiqué un de leur repas. 

 

- Le fait de ne pas dénigrer le repas, concerne également la boisson.

 

- Il ne faut pas critiquer le repas, car comme l'explique Ibn Hajar cela peut casser le coeur de celui ou celle qui l'a fait, parce que un repas peut ne pas te plaire mais plaire à une autre.


- Mais également comme l'explique Cheikh Othaimine (dans son Charh ar-ryad as-salihine) le repas est un bienfait qu'Allah t'a octroyé, il ne convient donc pas de critiquer ce bienfait qu'Allah t'a donné. 

 

- L'imam An-Nnawawi et Cheikh Ar-Rajihi dans son Charh Muslim, explique que le fait de critiquer le repas c'est le fait de dire des choses tels que : "Le repas est trop salé", "Il manque de sel", "Il est piquant", "Il n'est pas mûr", "Il n'est pas cuit comme il le faudrait", et d'autres paroles de ce genre. 

 

- Lorsqu'un repas nous plaît, il fait partie de la sunnah de le louer.

La preuve est le hadith de Djabir rapporté par Muslim n°2052 

 Publié par 3ilmchar3i.net

Partager cet article

Faire la grève de la faim (vidéo)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Faire la grève de la faim (vidéo)

Questionneur :

 

Est-il permis aux gens de protester par le biais de la grève de la faim, devant le palais du gouverneur dans l’espoir d’obtenir certaines de leurs demandes ?

 

Réponse :

 

S’abstenir de nourriture ?

 

Questionneur :

 

S’abstenir de nourriture en protestation et rester en dehors des palais jusqu’à…

 

Réponse :

 

Non, ceci est la méthodologie des mécréants.

 

Il n’est pas permis à un musulman de prendre de cela (de cette méthodologie) comme un moyen afin de montrer son mécontentement à l’égard des choses acquises du gouvernement (augmentation des salaires, etc..).

 

Retranscription par Amatulhaqq - Katia (@chaboulix) رحمها الله

 Publié par minhaj sunna

Cheikh Mouhammad Nacer-dine Al-Albany - الشيخ محمد ناصر الدين الألباني

Partager cet article

Manger avec trois doigts (le pouce, l'index et le majeur)

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Manger avec trois doigts (le pouce, l'index et le majeur)

-748. Selon Ibn 'Abbas (radiallahou ‘anhou), le Messager d’Allah (paix et bénédiction d’Allah sur Lui) a dit:

«Quand l'un de vous mange, qu'il ne s'essuie pas les doigts avant de les avoir léchés ou de les faire lécher»

[Al-Boukhari & Mouslim]. 

 

- 749. Ka'b Ibn Malik a dit:

"J'ai vu le Messager d’Allah (paix et bénédiction d’Allah sur Lui) manger avec trois doigts.

Une fois qu'il avait fini de manger, il les léchait"

[Mouslim]. 

 

-750. Selon Jabir (radiallahou ‘anhou), le Messager d’Allah (paix et bénédiction d’Allah sur Lui) a ordonné de se lécher les doigts et de lécher le plat.

Il disait:

«Vous ne savez pas dans quelle partie de votre manger se trouve la bénédiction d’Allah»

[Mouslim]. 

 

-751. Encore selon lui, le Messager d’Allah (paix et bénédiction d’Allah sur Lui) a dit:

«Quand l'un de vous laisse tomber une bouchée, qu'il la ramasse, l'essuie et la mange sans la laisser au Diable.

Qu'il ne s'essuie pas les doigts à la serviette avant de les avoir léchés car il ne sait pas dans quelle partie du manger se trouve la bénédiction d’Allah»

[Mouslim]. 

 

-752. Toujours selon lui, le Messager d’Allah (paix et bénédiction d’Allah sur Lui) a dit:

«Le Diable ne cesse d'épier l'un de vous dans tout ce qu'il fait jusqu'à ce qu'il se trouve à ses côtés quand il mange.

Quand l'un de vous laisse tomber une bouchée, qu'il la ramasse, l'essuie et la mange sans la laisser au Diable.

Une fois qu'il a fini de manger, qu'il se lèche les doigts car il ne sait pas dans quelle partie du manger se trouve la bénédiction d’Allah»

[Mouslim]. 

 

-753. Anas rapporte que le Messager d’Allah (paix et bénédiction d’Allah sur Lui), une fois qu'il avait mangé quelque chose, se léchait les trois doigts et disait:

«Quand l'un de vous laisse tomber une bouchée, qu'il la ramasse, l'essuie et la mange sans la laisser au Diable».

Il leur a ordonné de racler le fond du plateau en leur disant: «Vous ne savez pas dans quelle partie du manger se trouve la bénédiction d’Allah»

[Mouslim]. 

 

-754. Sa'id Ibn Al Hareth rapporte qu'il a interrogé Jabir (radiallahou ‘anhou) sur la nécessité de refaire ses ablutions après avoir mangé un aliment cuit au feu.

Il lui dit:

"Cela n'est pas nécessaire.

Du temps du Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur Lui), nous ne trouvions que rarement ces repas cuits.

Quand nous en trouvions nous n'avions pour serviette que les paumes de nos mains, nos avant-bras et nos pieds.

Juste après nous faisions la prière sans pour cela refaire nos ablutions"

[Al Boukhari].

Explications

 

-L’homme doit manger avec 3 doigts car ceci prouve qu’il n’y a pas de gourmandise et montre de la modestie.

 

Il y a une exception à cette règle lorsque le repas nécessite plus que trois doigts comme par exemple le riz.

 

-La recommandation de se lécher les doigts à la fin du repas avant de s’essuyer sur une serviette.

 

Cet acte peut être fait par soit même ou par une autre personne, dans le cas où il y a un lien d’affection entre les personnes, comme par exemple : une femme pour son mari, ou une mère pour son enfants.

 

-La recommandation de lécher le plat ou l’assiette.

 

En effet on ne sait pas où se trouve la baraka.

Mais malheureusement, les gens quittent le repas sans s’acquitter de cette sounnah.

La cause de ceci est l’ignorance de cette sounnah.

 

-Si une bouchée tombe au sol, il faut la prendre, la nettoyer, et la manger, car le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur Lui) a dit :

 

« Ne la laisse pas à Shaytan. »

 

Par tous les moyens, shaytan tente de participer au repas avec l’homme comme Allah dit (traduction rapprochée) :

 

{Excite, par ta voix, ceux d'entre eux que tu pourras, rassemble contre eux ta cavalerie et ton infanterie, associe-toi à eux dans leurs biens et leurs enfants et fais-leur des promesses". Or, le Diable ne leur fait des promesses qu'en tromperie.} [Sourate 17, verset 64]

 

Donc même si l’on dit « Bismillah » au début du repas, shaytan attend qu’une bouchée tombe pour la manger.

 

-Les ablutions après un repas cuit.

 

La question est : Doit-on faire les ablutions après avoir mangé quelque chose de cuit ?

Beaucoup de savants ont dit que « oui » car le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur Lui)  a ordonné cela après avoir mangé quelque chose de cuit sur le feu.

Cependant, ceci n’est pas obligatoire, car le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur Lui) a délaissé cette pratique.

Cela reste donc une sounnah.

Il a été demandé au Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur Lui) :

« Doit-on faire les ablutions après avoir mangé de la viande de chameau ? »

Il répondit : « oui. » (car elle annule l’ablution)

« Et doit-on refaire les ablution après avoir mangé une autre viande ? »

Il répondit : « Si tu veux. »

 

Charh Riyadh as-Salihin

 Publié par el-ilm.net

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Manger de la main droite et manger ce qui est devant soit

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Manger de la main droite et manger ce qui est devant soit

Hadith 740 : Oumar bin abi Salama (qu’Allah l’agrée) a rapporte :

 

« J’étais un enfant à la charge de l’Envoyé d’Allah (salla llahou alayhi wa salam) .

Quand je prenais mon repas, je laissais ma main se promenerdans le plat.

Il (salla llahou alayhi wa salam) me dit : « Jeune homme (avant de commencer manger) invoque le nom d’Allah, mange de la main droite, et prend ce qui se trouve devant toi. »

(rapporté par al Boukhari et Mouslim)

 

-Explication

 

Boire et manger de la main droite est une obligation.

Utiliser la main gauche est interdit, et celui qui le fait a désobéi à Allah et Son Prophète.

Il est pécheur, ressemble à Shaytan et à ses alliés.

 

Cependant, lorsqu’un homme a une bonne raison, comme le bras droit paralysé, alors il n’y a pas de mal à ce qu’il mange de sa main gauche.

 

Le Prophète a enseigné à cet enfants 3 sounnah :

dire Bismillah

manger avec la main droite

manger ce qui est devant soit

 

Donc les gens doivent, à chaque moment, propager la sounnah du Prophète, même si on n’est pas un savant.

En effet le hadith « transmettez de moi ne serait-ce qu’un verset » le prouve.

Or même si on n’est pas un savant, on possède tout de même quelques sciences à répendre, comme celle de ce hadith.

Hadith 741 : Salama Bin Al-Akwa’ (qu’Allah l’agrée) rapporte qu’un homme prit son repas chez l’Envoyé d’Allah (salla llahou alayhi wa salam) en se servant de sa main gauche.

« Mange de la main droite, lui dit-il. Je ne peux pas, répondit l’homme.

L’Envoyé d’Allah lui dit alors : « (J’invoque Allah pour que) tu ne puisses plus le faire. »

Le rapporteur ajouta : « Désormais l’homme ne pu plus porter sa main à la bouche, car c’était l’orgueil qui l’en avait empéché. »

(rapporté par Mouslim)

 

-Explication

 

Le Prophète nous a informé qu’il mangeait et buvait avec la main droit et que Shaytan lui mange et boit avec sa main gauche. Donc quel chemin choisi-t-on ? 

Ne pas obéir au Prophète signifie également désobéir à Allah.

 

Charh Riyadh as-Salihin
 Publié par el-ilm.net


Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

La façon de s’asseoir lors des repas

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

La façon de s’asseoir lors des repas

Où il est déconseillé de manger adossé à quelque chose ou étendu sur le côté 

 

- 746. Selon Wahb Ibn 'Abdullah (qu’allah l’agrée), le Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم a dit :

«Je ne mange pas adossé à quelque chose ou étendu sur le côté»

[Al-Boukhari]. 

 

- 747. Anas (qu’allah l’agrée) rapporte:

"J'ai vu le Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم accroupi et mangeant des dattes"

[Mouslim].

Explications

 

Il y a deux manières de s’asseoir :

 

La première est interdite : elle ne fait pas partie de la sounnah du Prophète صلى الله عليه وسلم.

C’est le fait de manger appuyé soit sur la main droite, soit sur la main gauche, car cela montre de l’orgueil et de l’arrogance.

De plus, si une personne mange ainsi, cela peut lui être nuisible car il est penché et non droit.

C’est pourquoi le Prophète (Salla llahou alayhi wa salam) a dit : « Je ne mange pas adossé. »

 

Cette position est donc interdite pour 2 raisons : 

la première concerne le « nefs » (l’âme) = c’est-à-dire entraine l’orgueil et l’arrogance.

la deuxième concerne le corps = c’est-à-dire entraine une nuisance.

 

La deuxième est autorisée : c’est le fait de se mettre accroupi.

Il s’agit de relever les pieds et de s’asseoir sur les talons.

Le Prophète a mangé ainsi pour éviter de s’installer confortablement et donc pour ne pas trop manger.

En effet, lorsque l’on s’accroupi, on est mal à l’aise.

 

En dehors de la première façon de s’asseoir (qui est interdite), toutes les autres façons sont autorisées.

 

Sharh Riyadh as-Salihin
 Publié par el-ilm.net


Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Ne pas déprécier un mets, mais plutôt en faire l’éloge

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Ne pas déprécier un mets, mais plutôt en faire l’éloge

-736- Abou Houraira (qu’allah l’agrée) rapporte que l’Envoyé d’Allah (Salla llahou alayhi wa salam) n’a jamais déprécié un mets quelconque, s’il le désirait, il le prenait, et s’il lui déplaisait, il le laissait.

(rapporté pour Mouslim)

 

-737- Djaber (qu’allah l’agrée) rapporte que le Prophète (Salla llahou alayhi wa salam), après qu’on lui ait rapporté le pain, demanda à ses épouses s’il y a encore de la sauce (ou autre mets), elles lui répondirent :

 

« Il n’y a que le vinaigre. »

il le fit apporter, en mangea et dit : « Le vinaigre est le bonne sauce, le vinaigre est la bonne sauce. »

(rapporté par Mouslim.)

Explications

 

-«طعام - Ta’am » : c’est ce dont on se nourrit comme aliment et boisson.

 

-736- On doit remercier Allah pour ce qu’Il nous donne à manger, et il ne faut pas critiquer.

Si le repas nous plait on en mange sinon on le laisse, comme le faisait le prophète (Salla llahou alayhi wa salam).

Mais il ne faut jamais en dire du mal.

 

-737- Il est même bon de louer le repas.

En effet le Prophète a fait des éloges de ce qu’il avait mangé, donc cela fait partie de la sounnah.

 

Charh Riyadh as-Salihin 
 Publié par el-ilm.net


Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

L’interdiction de manger les dattes 2 par 2 sans le consentement des convives

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

L’interdiction de manger les dattes 2 par 2 sans le consentement des convives

L'interdiction, lorsqu'on est en groupe de manger en rassemblant deux dattes, et ce qui s'apparente à cela, d'une seule poignée, sauf avec la permission de son compagnon.

 

Selon Ibn 'Omar رحمه الله, il dit :

 

«Le Prophète صلى الله عليه وسلم a interdit de réunir deux dattes à la fois, sans demander la permission à son compagnon.»

Sahih al-Boukhari 2489

Sahih Mouslim 2045

Explication

 

Si tu te trouves en compagnie d'un groupe, alors ne mange pas deux dattes à la fois.

 

Car ceci peut porter préjudice aux frères présents avec toi.

 

Ne mange pas plus qu'eux sauf si tu leur as demandé la permission en disant : «Me permettez-vous de manger deux dattes en une seule poignée ?» s'ils acceptent alors il n'y a pas de mal. 

 

Il en va de même pour tout ce qu'on mange généralement à l'unité.

 

Comme certains petits fruits que les gens saisissent grain par grain pour ensuite les manger.

 

Il ne convient pas à l'individu d'en manger plusieurs à la fois, si ce n'est avec l'autorisation de ceux qui l'accompagnent.

 

Craignant, par cela, de manger plus que son compagnon.

 

Par contre si l'individu se trouve seul, il n'y a pas de mal à ce qu'il mange deux dattes à la fois ou bien deux grains de ce qui se mange habituellement à l'unité.

 

Sauf s'il craint un mal pour lui même, comme de s'étouffer ou d'avaler de travers.

 

Charh Riyâd as-Salihin volume 3, 217 et 218

Traduit par Abdoullah Abou Khouzaymah

Publié par la page Al-Firqatou An-Najiyatou

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Manger du bord du plat avant son centre

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Manger du bord du plat avant son centre

-Entre dans ce chapitre la recommandation du Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

«Mange de ton côté»

[Al-Boukhari & Mouslim]. 

 

-744. Selon Ibn 'Abbas (radiallahou ‘anhou), le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit:

 

«La bénédiction (d’Allah) descend au milieu du manger. Mangez donc de ses bords et ne mangez pas de son milieu»

[Abou Dawoud et Attirmidi]. 

 

-745. 'Abdullah Ibn Bousr (radiallahou ‘anhou) rapporte:

 

"Le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur Lui) avait un plateau surnommé "le blanc à la blancheur éclatante".

Il fallait quatre hommes pour le soulever.

Une fois que le soleil se leva et dépassa nettement la ligne de l'horizon et qu'ils firent la prière du Doha, on apporta ce plateau (sans doute plein de panade).

Les gens se groupèrent autour de lui. Comme ils étaient bien nombreux, le Messager d’Allah (paix et bénédiction d’Allah sur Lui) s'accroupit sur ses genoux.

Un Bédouin lui dit: "Quelle est cette façon de t'asseoir?".

Le Messager d’Allah (paix et bénédiction d’Allah sur Lui)lui dit: «Allah a fait de moi un esclave généreux et n'a pas fait de moi un tyran despotique».

Puis il ajouta: «Mangez des bords du plateau et laissez-en le sommet afin que votre repas vous soit béni»

[Abou Dawoud].

Explications

 

-C’est un chapitre qui reprend ce qui a été dit précédemment (au hadith 743) concernant l’interdiction de commencer un plat par son centre et l’obligation de commencer par les bords.

Lorsque l’on mange en commençant par le milieu ou par le dessus, cela a pour effet de retirer la bénédiction du plat.

Il y a cependant une exception lorsque le repas est diversifié, et ceci d’après l’exemple du Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur Lui) qui recherchait les courgettes dans le plat.

 

-Le hadith 745, prouve la recommandation des rak’ats du Doha (prière surérogatoire).

Le temps prescrit pour cette prière débute un quart d’heure après le levé du soleil jusqu’à 10 minutes avant la salat Dohr (salat de midi).

C’est une prière sounnah dont il faut prendre soin.

 

-Dans le hadith il est précisé que le Prophète (paix et bénédiction d’Allah sur Lui) s’est agenouillé.

 

C’est une preuve qu’il faut manger agenouillé pour ne pas trop manger et ainsi suivre les recommandations du Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

« L’estomac se divise en trois partie, un tiers pour la nourriture, un tiers pour l’eau et un tiers pour l’air. »

 

Cependant il n’y a pas de mal à avoir l’estomac rempli, car un jour le Prophète صلى الله عليه وسلم, ayant servi du lait a Abou Hourayra, lui dit :

 

« Bois, bois, bois. »

Abou Hourayra fini par répondre :

« Par Allah, je n’ai plus de place. »

Et le Prophète ne l’a pas réprimandé pour cela.

 

Charh Riyadh as-Salihin

 Publié par el-ilm.net

 

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

Les degrés de l’alimentation

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

Les degrés de l’alimentation

Les degrés de l'alimentation sont au nombre de trois :

 

- Le degré du besoin

- Le degré de la suffisance

- Le degré de l'excédent.

 

Le Prophète (sallallahu 'alayhi wa salam) nous a informé que quelques bouchées suffisaient à se maintenir, pour que la force ne chute pas et ne diminue pas.

 

Si on dépasse cela, il faut manger en remplissant le tiers de son ventre, et laisser l'autre tiers à l'eau et le dernier tiers à l'air.

 

C'est c qui est le plus utile au corps et au coeur, car si le ventre est plein de nourriture, il n'aura plus la place pour la boison, et si on y ajoute de la boisson, il n'aura plus de place pour l'air, et ainsi on s'expose à la peine et la fatigue, et on sera comme celui qui porte un lourd fardeau.

 

Cela provoque en plus corruption du coeur, paresse des organes face aux actes d'obéissance et leur penchant vers les désirs qu'implique la satiété.

 

Ainsi, remplir le ventre de nourriture nuit au coeur et au corps. [1]

 

C'est le cas si cela se produit continuellement ou fréquement, mais si cela ne se produit que quelques fois, il n'y a aucun mal en cela.

 

Abû Hurayrah (qu'Allah l'agrée) but, en présence du Prophète (sallallahu 'alayhi wa salam), du lait jusqu'à dire :

 

"Par Celui qui t'a envoyé avec la vérité, je n'ai plus la place [d'en boire plus]."

 

Les compagnons ont mangé plusieurs fois en sa présence , jusqu'à être rassasiés.

 

La satiété exagérée affaiblit donc les forces et le corps, même si elle l'enrichit, car le corps ne se renforce qu'en fonction de la nourriture qu'il accepte, et non se son abondance.

 

[1] L'Imam ash-Shafi`i a dit :

"Depuis seize ans, je n'ai pas été repu, à l'exception d'une seule fois que j'ai vomi par la suite; car la satiété alourdit le corps, durcit le coeur, fait disparaître le dicernement, provoque le sommeil et affaiblit face aux adorations."

Rapporté par Ibn Abi Hâtim dans Adab ash-Shafi`i p.106

 

L'authentique de la Médecine Prophétique d'Ibn al Qayyim  page 28

copié de oumsalih.wordpress.com

 

Imam Muhammad Ibn Qayyîm al-jawziya - الإمام محمد بن أبي بكر ابن قيم الجوزية

Partager cet article

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>