compteur de visite

Catégories

2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 15:14

Nous ne trahirons pas notre religion et notre pays !

Les épées de la vérité, ne les renforcent que les bras des braves !

Celui qui prêche et veut que les gens lui fasse des éloges...

Certains pays pensent que le remède contre le terrorisme réside dans l'éloignement par rapport à la religion...

La différence entre notre demande de la science et leur demande

Tu n'es pas un étudiant en science (religieuse) - لست طالب علم ! (audio-vidéo)

Certains étudiants en science sont devenus des empêcheurs sur le chemin du bien (audio-vidéo)

Aux prédicateurs qui font de la politique et qui occupent les gens par cela

La sincérité et la science

Recourir à des images floutées/estompées dans la propagation de bénéfices (religieux)

Ne le rabaisse pas et ne pousse pas les gens à s'écarter de sa science !

Deux catégories de personnes ont fait irruption dans le milieu de la science et de la prédication

Ce qui est conforme au musulman, s'il entend une fâ'ida, c'est qu'il la transmette à autrui !

Le devoir des prédicateurs face à l'accusation portée à leur encontre par les médias internationaux d'extrémisme, de terrorisme et de fondamentalisme

Comment reconnaître un prétentieux au savoir ?

Encourager les jeunes religieux et les orienter vers la douceur et la modération

Commencer à prêcher les gens aux nobles comportements ? (audio)

Les catégories de prédicateurs

Pouvons-nous empêcher certaines personnes de faire da’wa aux gens de la masse en raison de leur mauvaise méthode/technique ? (audio)

Les gens ont besoin de toi, Ô étudiant en science !

Message à ceux qui calomnient l'Association de la Mosquée Sounnah à Bordeaux (audio)

Lorsque l’étudiant en science prend les devants (dans le prêche) alors qu’il n’est pas apte à cela !

Les feinteurs dans la science (audio-vidéo)

Comment l'islam s'est propagé et est rentré dans les coeurs ?

L'éducation et la clarification (audio-vidéo)

S'abstenir de faire fuir les gens dans l'appel à Allâh (audio)

L'argent pervertit la da'wa (audio)

Celui qui instaure un bien...

Comment enseigner les questions de minhaj aux gens ?

Ceci est notre prêche - أصول دعوتنا (audio-dossier)

Prêche selon ton savoir ! (audio)

Ô enfants d’Israël, rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai comblés

Félicitations au porteur de la voie claire !

Prêches-tu en vue du visage d'Allâh ? Ou prêches-tu en direction de ta personne ?

Est-ce que la base dans le prêche à Allâh est la douceur ou la dureté ? (audio)

Pour réussir la prédication islamique

La da'wa à sa famille et aux étrangers

Quelle est ton intention dans la da'wa ? Le visage d'Allâh ou les éloges des gens ? (audio)

Appelez les gens à l'islam de la meilleure manière...

Appeler les gens avec clairvoyance (vidéo)

Les prêcheurs au double visage... (audio)

A ceux qui sont éprouvés par l’amour de la célébrité (vidéo)

Cette époque est une époque de patience, douceur et sagesse

Trop d’exhortations tuent l’exhortation !

Le mérite d'inviter les gens à Allâh

Les sentiers qui aident le prêcheur à appeler vers Allâh عز و جل (audio-vidéo)

La voie pour appeler à Allâh - منهاج الدعوة إلى الله

Le viatique du prédicateur musulman - زاد الداعية إلى الله (dossier)

La base de tout doit être la guidance des gens et les sauver de tout ce qui est faux

On te traitera de fou... (audio)

Les qualités du prédicateur efficace

Etudier les sciences religieuses et revenir dans son pays pour faire la da'wa

A propos de l’enthousiasme qui mène à l’extrémisme

Les prêcheurs qui n'ont pas étudié chez les savants ! (audio)

L'appel à Allâh تعالى  et l'enseignement du bien (citations)

Les pièces de théâtre dans le but de faire da'wa (audio-vidéo)

Explication du hadîth "La religion c'est le conseil" (الدين النصيحة - Ad-dîn un-nacîhah)

Acheter des livres et des cassettes pour les distribuer ? (audio)

Conseil à celui qui se permet d’appeler à Allâh تعالى  sans science et sans instruction ! (audio-vidéo)

Conseil destiné aux soeurs qui prêchent...

Le comportement à avoir dans le rappel aux gens

Parole bénéfique sur la patience dans la da'wa 

La connaissance avant l’invitation des gens à Allâh

La douceur dans la da'wa et ses fruits (vidéo)

L’exhortation à la sagesse et à l’harmonie dans la da’wa (vidéo)

L'enseignement (التعليم) avant les exhortations (vidéo)

La méthodologie du prêche à Allâh - منهج الدعـوة إلى الله

Paroles du coeur - كلمات من القلب (audio)

Certes Allâh défend parfois cette religion par le biais d'un homme pervers (vidéo)

Quels moyens utiliser pour appeler à l'islam ?

La meilleure manière d’ordonner le bien et de réprouver le mal

Par quoi commencer quand on appelle à l'islam ?

Savoir appeler à l’islam

Les qualités du prédicateur

Les moyens de faire le prêche à notre époque

L’exhortation à la sagesse et l’harmonie dans la da’wa et la mise en garde contre la discorde (dossier)

Secrets de la considération et du respect du prêcheur

La manière de conseiller et d’interdire le mal

L’expression « da’wa salafiya »

Prêcher sans science (vidéo)

Le mérite de la da'wa (audio)

Retourner dans mon pays en Iraq pour faire la da'wa

Mentir dans la prêche à la religion d'Allâh ?

Quel conseil peut être donné aux frères qui sont si occupés par les affaires de da'wa qu'ils négligent les droits de leur famille ?

Qui est le fondateur de la da'wa salafiya ?

La parole très connue d'Ouwayss

Etre aimable avec les mécréants pour les appeler vers l'islam

Appeler à Allâh par tous les moyens ?

Notre da’wa

Comparaison entre la da’wa salafia et la da’wa des ikhwan et des tabligh

Les caractéristiques de celui qui invite les gens à l'islam

Comment prêcher la salafiya à un musulman ordinaire ?

Ordonner le bien même si le conseiller se met en colère

Réformer le mal avec la main et celui qui doit s’en charger

Publié par 3ilm char3i-La science legiferee - dans Appel à la religion - الدعوة الإسلامية
1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 15:11
Nous ne trahirons pas notre religion et notre pays !

Et les mensonges et les allégations qui se sont répandus avec les communistes, en effet, ils disaient que : nous sommes les suppôts de l'Arabie Saoudite, puis il s'est avéré que ce sont eux les suppôts.

 

Quant à nous, nous ne sommes pas disposés à vendre notre religion, ni à vendre notre prédication, et ce même si le Yémen nous était entièrement donné.

 

En effet, la prédication chez nous est plus chère que nos propres personnes, que nos familles et nos biens, et nous sommes prêts à manger ne serait-ce que le sable mais nous ne trahirons pas notre religion et notre pays, et nous ne sommes pas versatiles.

 

La versatilité n'est pas une caractéristique des gens de la sunna.

 

Ainsi, le mécréant est un mécréant chez les gens de la sunna, aujourd’hui, demain et après-demain.

 

Al bâ'itih 'ala sharh al-hawâdith p.57

Traduit par Oum Omayr

Publié par 3ilmchar3i.net

والأكاذيب والأباطيل التي ذهبت مع الشيوعيين فقد كانوا يقولون : إننا عملاء للسعودية ، ثم اتضح أنهم العملاء ، أما نحن فلسنا مستعدين أن نبيع ديننا ولا نبيع دعوتنا ولو أعطينا اليمن كله

فالدعوة عندنا أعز من أنفسنا ومن أهلينا وأموالنا ، ومستعدون أن نأكل ولو التراب ولا نخون ديننا وبلدنا ولا نتلون ، التلون ليس من شيمة أهل السنة ، فالكافر كافر عند أهل السنة اليوم وغدًا وبعد غد

الباعث على شرح الحوادث

Cheikh Abou ‘Abdir-Rahman Mouqbil ibn Hâdi al Wâdi’i - الشيخ مقبل بن هادي الوادعي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Appel à la religion - الدعوة الإسلامية
5 avril 2017 3 05 /04 /avril /2017 10:00
Supervision du projet Jannah Télévision par le Cheikh Ali Moussa d’Egypte (audio-vidéo-dossier)

Parole de Cheikh Ali Moussa enregistrée le 11 Rajab 1438 correspondant au 8 avril 2017 :

 

Les louanges sont à Allâh et les prières et le salut sont sur le Messager d'Allâh.

Ceci dit.

 

Donc ceci est la nuit du samedi, qui correspond au 11 Rajab de l'année 1438 après l'émigration du Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

A cette bonne occasion, qui est l'attribution de la supervision des frères du site Jannah TV le fait qu’ils m’aient attribué la responsabilité de ce site béni, ce site qui est sur la voie des gens de la sounna et du consensus, je dis :

 

Allâh Gloire à Lui, Le Très-Haut a dit :

 

"Dis : «Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?»." (Sourate 39 verset 9)

 

Ibn al Qayyim a dit, comme dans "Miftah Dar As-Sa`ada" (La clé de la Maison du bonheur), dans son explication des mérites de la science et des gens de science, il dit que ceci est comme la parole d'Allâh :

 

"Ne seront pas égaux les gens du Feu et les gens du Paradis." (Sourate 59 verset 20)

 

Tout comme les gens du Feu ne sont pas égaux aux gens du Paradis, les gens du Paradis sont dans leurs bienfaits et les gens du Feu subissent leurs punitions.

 

Les gens de science, également, ne sont pas égaux aux autres.

 

Et Allâh Gloire à Lui, Le Très-Haut a dit pour clarifier la place élevée qu'Il donne aux gens de science :

 

"Allâh élèvera en degrés ceux d'entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir." (Sourate 58 verset 11)

 

Allâh leur fait des éloges et les désigne comme étant dignes de confiance.

 

Il dit :

 

"Allâh atteste, et aussi les Anges et les doués de science, qu'il n'y a point de divinité à part Lui, le Mainteneur de la justice." (Sourate 3 verset 18).

 

Ibn al Qayyim a mentionné que cela implique qu'Allâh reconnaît qu'ils sont de confiance, car le témoin doit être de confiance et qu'Il les a fait témoigner sur la plus immense des attestations, qui est Son unicité, Gloire à Lui, Le Très-Haut ainsi que Son exclusivité.

 

Il a témoigné "qu'il n'y a point de divinité (qui mérite l’adoration) à part Lui".

 

Donc Allâh a témoigné lui-même de son unicité dans l'adoration ainsi que Ses anges et les savants.

 

Et Il a lié leur témoignage avec Son témoignage et celui des anges.

 

Ceci est une reconnaissance et un éloge pour les gens de science.

 

Et Allâh Gloire à Lui, Le Très-Haut a dit :

 

"Allâh élèvera en degrés ceux d'entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir." (Sourate 58 verset 11)

 

Ali, qu'Allâh soit satisfait de lui, a dit :

 

Suffit comme honneur pour la science que s'en prétend celui qui ne l'a pas, et qu'il est heureux quand on la lui attribue.

 

Il suffit comme blâme et mocheté pour l'ignorance que s'en désavoue celui qui est dedans et qu'il se fâche quand on la lui attribue.

 

Et Allâh le Puissant, le Majestueux a mentionné que les gens de science sont les gens qui Le comprennent :

 

"Telles sont les paraboles que Nous citons aux gens ; cependant, seuls les savants les comprennent." (Sourate 29 verset 43)

 

Et les versets sur les mérites de la science et des savants sont très nombreux et connus.

 

Et en ce qui concerne la sounna, Al Boukhari a certes rapporté d’après Mou'awiyah ibn Abi Soufian, qu'Allâh soit satisfait de lui, qu'il a dit : j'ai entendu le Prophète صلى الله عليه وسلم dire :

 

"Celui à qui Allâh veut du bien, Il l'instruit dans la religion et moi je ne fais que partager (la science) et c'est Allâh qui donne".

 

Ibn al Qayyim, qu'Allâh lui fasse miséricorde, a dit, comme dans son livre "La clé de la Maison du bonheur":

 

"Et ceci démontre que celui à qui Il ne donne pas la compréhension de la religion, Allâh ne lui veut pas du bien car le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

"Celui à qui Allâh veut du bien, il l'instruit dans la religion"

et Al Boukhari a aussi rapporté d’après Abdoullah ibn Amr ibn Aas :

"Certes Allâh ne fait pas disparaître la science en l'enlevant des cœurs des serviteurs mais il la fait disparaître par la mort des savants.

Au point où lorsqu'il ne restera plus de savants les gens prendront des ignorants comme dirigeants qui seront questionnés.

Alors ils vont répondre sans science et ainsi vont s'égarer et vont égarer"."

 

Et les louanges sont à Allâh, il y a encore des savants, les héritiers des prophètes parmi nous.

 

Il faut donc saisir cette opportunité avant leurs morts, qu'Allâh les protège, il faut faire un effort et voyager pour la demande de science.

 

Et Imam Ahmed et Abou Daoud et Thirmidi et Ibn Maajah ont certes rapporté le hadith d’Abou Darda, qu'Allâh soit satisfait de lui, avec une chaîne de transmission correcte, que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit dans une partie d'un long hadith :

 

"Et certes les savants sont les héritiers des prophètes, et les prophètes n'ont laissé comme héritage ni dinars ni dirhams mais ils ont laissé comme héritage la science, celui qui la prend aura certes pris une part énorme."

 

Donc la science, Ô frères, est l'héritage de votre prophète, la science est l'héritage de votre prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Et la science élève en degrés celui qui la possède, dans la vie d'ici-bas et dans l'au-delà.

 

Abu Houraira, qui de faim, tombait sur son visage, comme dans Al Boukhari et Mouslim, au point où lorsque que le Prophète صلى الله عليه وسلم passa, Abou Houraira lui posa une question seulement afin qu'il le nourrisse, et passèrent aussi As-Sidiq (Abou Bakr) et Omar, comme dans l'histoire qui est connu.

 

Jusqu'à ce qu'il tombe sur son visage à cause de la faim, qu'Allâh soit satisfait de lui, et ce même Abou Houraira, au moment de son décès, il n’était rien d'autre que gouverneur de la ville du Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Il a purifié son intention pour Allâh, et fut surnommé le transmetteur de l'Islam.

 

Il a transmis plus de 5000 hadith du Prophète صلى الله عليه وسلم.

 

Et les hadiths sur les mérites de la science et le rang des savants sont très nombreux et connus.

 

Et on a demandé à l'imam Ahmed, qui est nommé l'imam des gens de la sounna et le consensus, "Jusqu'à quand tu vas continuer à rechercher la science ?"

 

Il répondait :

 

"De l'encrier (al mihbarah) jusqu'à la tombe."

 

C'est à dire, il n’arrête pas de rechercher la science jusqu'à la mort.

 

Donc la science est un océan profond.

 

Et par Allâh, la négligence des gens par rapport à la science est très étonnante !

 

Et le plus étonnant, c'est la négligence alors que la personne est encore jeune.

 

Il est préoccupé par la vie d'ici-bas, et le refuge est auprès d'Allâh.

 

Car la dounia, Allâh la donne à ceux qui l’aime et à ceux qui ne l'aime pas.

 

Par contre, le akhirah Il ne la donne qu’à ceux qui l’aime.

 

C'est donc très étonnant ce qu'on entend de certains jeunes musulmans, quand ils disent : "Je me contente (de ce que j'ai appris) et j'ai déjà entendu une fois l'explication de ce livre".

 

Je dis :

 

Ô mon frère, moi, Ali Moussa, j'ai entendu l'explication de certains livres cinq fois, et ceci directement des savants, pas des étudiants en science mais directement des savants.

 

J'ai entendu l'explication de Fath Al Majid de Cheikh Abdoulaziz Ar-Râjihi, et avant lui je l'avais déjà entendu de Cheikh ibn Baaz et de Cheikh Sâlih al Fawzân. Et j'ai entendu, Qourrat Ouyyoun al Mouwahidin, et cela est un résumé de Fath Al Majid, de Cheikh Saalih al Fawzân, et autre que cela.

 

Et, par Allâh, Ô frères et sœurs, à chaque fois, il y a des nouveaux points bénéfiques qui viennent de ces savants.

 

Même le savant lui-même, il peut expliquer le livre maintes fois et à chaque fois il rajoute un nouveau point bénéfique pour ses étudiants.

 

Et certaines personnes, c’est comme s’elles étaient ennuyées par la répétition des livres des pieux prédécesseurs et des explications des savants.

 

Ils disent : "Je me contente (de ce que j'ai appris)".

 

Il se peut même que les savants viennent chez eux, dans leurs pays, ils voyagent des pays musulmans voulant enseigner à ces jeunes.

 

Et ces jeunes renoncent à aller chez eux et certains ignorants et certains hadadis, les khawaarij de notre époque contre les savants, les empêchent d'aller les voir, et le refuge est auprès d'Allâh.

 

Ils ne s’assoient pas devant ces savants, en sachant qu'à la base c'est l'étudiant qui voyage vers le savant et non l’inverse.

 

Même si tu as du mérite et que tu as demandé la science auparavant, car Jibril, que la paix soit sur lui, quand il est venu auprès du Prophète صلى الله عليه وسلم pour lui poser des questions sur quelques affaires, il s'est assis devant lui et a mis ses genoux contre les genoux du Prophète صلى الله عليه وسلم ,c'est-à-dire il s'est rapproché de lui et il a posé ses mains sur ses propres cuisses et a questionné le Prophète صلى الله عليه وسلم d'une manière humble et avec un bon comportement.

 

Donc comme ça, mes frères, jusqu'à quand allons-nous dire : "Je me contente (de ce que j'ai appris)" !

 

Ne dirons-nous pas comme disait l’imam Ahmed : "De l'encrier jusqu'à la tombe" !

 

Ceci est la parole des pieux prédécesseurs !

 

Mais la parole : "On se contente de ce qu'on a, on se contente de ce qu'on a" montre l'ignorance.

 

Et ceci est l'ignorance complexe, qui est plus grave que l'ignorance simple car l'ignorance simple signifie qu'on est ignorant et qu'on sache qu’on est ignorant mais l'ignorance complexe signifie qu'on est ignorant mais qu'on pense qu’on est savant et cela est une catastrophe et le refuge est auprès d'Allâh.

 

Donc Ô hommes, et Ô femmes et Ô jeunes, précipitez-vous, baarakalLâh fikoum, car vous ne savez pas si votre santé vous permettra, un jour, de marcher jusqu’à la mosquée pour apprendre un cours, car vous ne savez pas si votre santé va vous permettre d’écouter un cours, et si un jour vous allez pouvoir quitter l’hôpital pour aller à la maison afin d’écouter un cours ?

 

Maintenant vous êtes en bonne santé, et le Prophète صلى الله عليه وسلم avait raison quand il disait :

 

"Il y a deux bienfaits à propos desquels beaucoup de gens sont lésés : la bonne santé et le temps libre"

 

"Et l'Homme cependant est de tous les êtres le plus grand disputeur" comme le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit dans la version de Boukhari quand il disait à Ali et Fatima :

 

"Ne priez-vous pas ?"

Ali disait : "Nos âmes sont dans les mains d'Allâh"

Puis le Prophète se mit à dire en frappant ses cuisses : "Et l'Homme cependant est de tous les êtres le plus grand disputeur".

 

Et voilà l’enracinement scientifique, la science vient chez vous, dans vos pays, et cela ne vous coûte rien, si ce n’est d'appuyer sur un bouton pour entendre la science.

 

Voilà notre centre d'apprentissage, le centre "Ahloul hadith wal athar" qui vient chez vous dans votre chaîne télévisée.

 

Vous réunirez-vous donc !

 

Écouterez-vous donc !

 

Et ferez-vous des examens et des tests dans ces livres ?!

 

Les livres des pieux prédécesseurs !

 

Oussoul as-sounnah de l'imam Ahmed et la Ha'iyah d'Abou Daoud et Minhaj as-Salikin d'As-Sa'di et le Tafsir du Hafidh Ibn Kathir ainsi que beaucoup d'autres, Ô frères.

 

Donc craignez Allâh le Majestueux, Le Très-Haut, craignez Allâh le Puissant, le Majestueux, craignez Allâh Gloire à Lui, Le Très-Haut avant que la mort ne vous vienne.

 

Et par Allâh, il n’y a pas plus immense, honorable, meilleur et beau que le fait que la mort te vienne alors tu es fermement ancré dans la recherche de la science.

 

Et vos pieux prédécesseurs, comme Ad-Dhahabi a mentionné dans son Siyar, plusieurs histoires. Je n’en mentionnerai qu’une seule.

 

C’'est l'histoire de l'imam Mohammed ibn Jarir at-Tabari, qu'Allâh lui fasse miséricorde, qui est connu comme le Cheikh des exégètes, celui qui a mené à l’exégèse d’Ibn Kathir, qui est un résumé de l’exégèse de Tabari.

 

Quand il était sur son lit de mort et que les gens de son époque étudiaient un sujet auprès de lui.

 

Il disait, ramenez-moi du papier et un encrier, afin qu'il note cette affaire, et ils lui répondaient : "Qu'Allâh te fasse miséricorde, tu es dans cet état (et tu souhaites noter cette affaire) ?"

 

Il répondait :

 

"Mieux vaut pour moi de rencontrer Allâh, ayant connaissance de cette affaire qu'en étant ignorant de celle-ci".

 

Et selon Mouslim, dans son Sahih, Aïcha a rapporté de notre Prophète صلى الله عليه وسلم ,avant qu'il décède de cinq, c'est- à-dire cinq nuits avant sa mort, qu'il a mis en garde contre le fait de prendre les tombes pour lieux de culte et pendant sa vie aussi il mettait en garde contre cela.

 

Et aussi pendant qu'il souffrait de l'agonie de la mort, il avait mis un bandage sur ses yeux et à chaque fois qu'il se réveillait de son agonie il disait :

 

"Que la malédiction d’Allâh soit sur les juifs et les chrétiens, ils ont pris les tombes de leurs Prophètes et de leurs saints comme lieux de culte !"

Puis Aïcha a dit : "Il mettait en garde contre ce qu'ils ont fait".

 

Et je vous dis, la science est devant vous. Maintenant, la science arrive jusqu’à chez vous dans vos foyers et la preuve d'Allâh a été établie aux gens à cette époque parce que le monde est devenu tel un petit village, la science, la vertu et le bien se sont répandus, et les louanges sont à Allâh.

 

Donc faites des efforts dans le domaine de la science et dans l’enracinement la science.

 

Mes frères, comme disait le Prophète صلى الله عليه وسلم :

 

"Certes le remède de la défaillance est la question"

 

La défaillance, c'est- à-dire l'ignorance.

 

Il est obligatoire d’apprendre et d’être clairvoyant dans la science.

 

Et il n’y a que la personne instruite qui est ancrée et ferme dans la science comme dit Allâh :

 

« L'écume s'en va, au rebut, tandis que ce qu'il est utile aux Hommes demeure sur la terre.» (Sourate 13 verset 17)

 

Et seul la science est utile aux hommes, "Allâh a dit, le Prophète a dit ; les compagnons ont dit", comme disait Ibn al Qayyim dans sa Nouniyyah :

 

"La science c’est: «Allâh a dit», «Le Messager a dit», «Les compagnons ont dit»

Ils sont les possesseurs du savoir.

Et la science ne consiste pas à ce que, avec insolence, tu mettes en opposition la parole du prophète et la parole d’untel."

 

Je dis :

 

J'ai certes permis aux frères de ce site, Jannah (TV), ce site qui est sur la voie des gens de la sounna et du consensus, de traduire mes cours et de les diffuser.

 

J'ai certes permis de diffuser mes cours et mes khotba sur leur site et autre, avec comme condition qu'ils veillent que la traduction soit correcte et qu'ils collaborent avec les frères que l'on a désignés.

 

Tant qu'ils sont sur la voie des pieux prédécesseurs, on leur permet cela pendant notre vie et après notre mort.

 

Et on demande à Allâh qu'Il nous raffermisse ainsi qu'eux sur la voie des gens de la sounna et du consensus et les salaf as-salih.  

 

Et je ne veux pas dire par "salaf as-salih" un groupe en particulier qui se fanatise, ni un groupe terroriste, takfiriste mais je veux dire avec cela "la voie des gens de la sounna et du consensus" qui est loin de la voie des khawaarij, des mu’tazilites, qaddarites et des mourji.

 

Et comme j'ai mentionné, je leur permets aussi la diffusion des cours de notre centre d'apprentissage "Ahloul hadith wal athar" et je demande à Allâh à la fin de cette parole qu'Il facilite nos frères dans ce site béni et qu'Il nous donne ainsi qu'eux le raffermissement.

 

Je dis qu'ils ne mettent rien sur ce site sans que je leur ai donné des consignes et nous nous aidons mutuellement, celui qui voit quelque chose, qu'il conseille comme dans le hadith de Abou Roqayah, Tamim bin Aws ad-Dari, qu'Allâh soit satisfait de lui, dans le Sahih de Mouslim :

 

"La religion est le bon conseil. La religion est le bon conseil."

"Pour qui ?" Demanda-t-on au Prophète.

"Pour Allâh, répondit-il, pour Son Livre, pour Son Prophète, pour les imams et pour l'ensemble des musulmans."

 

Et comme dans le hadith de Jarir ibn Abdullah Al Bajali, qu'Allâh soit satisfait de lui, qu'il faisait allégeance au Prophète صلى الله عليه وسلم de conseiller tout musulman.

 

Donc, Ô frères, délaissez les différences, les conflits et les "on a dit”.

 

Immergez-vous dans la science et faites des efforts dans la science avant que ne vienne un jour où vous ne pourrez pas fuir d’Allâh.

 

Et que les prières, le salut et la bénédiction soient sur le serviteur et l'Envoyé d'Allâh, Mohammed ainsi que sur sa famille et ses compagnons. 

 

Traduit et publié par jannahtv.fr

Cheikh 'Ali ben Abdelaziz Moussa - الشيخ علي بن عبدالعزيز موسى

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Appel à la religion - الدعوة الإسلامية
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 13:08
Les épées de la vérité, ne les renforcent que les bras des braves !

Il y en a certes parmi vous qui font fuir :

 

L'un d'entre eux prend la parole de cheikh au sujet d'untel parmi les gens, il la propage et la commente avec une parole que même le cheikh auteur de la réfutation n'a pas dite.

 

Elle contient de la sécheresse, de la sévérité et de la dureté qui peuvent être une cause dans la fuite du réfuté et même de ceux qui sont impactés par ce dernier.

 

Ô gens de la sunna !

 

Votre prédication est certes une prédication de miséricorde et de clémence envers la créature alors ne la rendez pas haïssable aux serviteurs d'Allâh, gardez le silence qu'Allâh vous fasse miséricorde et laissez l'affaire à ses gens (compétents) ; en effet, les épées de la vérité ne les renforcent que les bras des braves.

 

Ô Allâh (nous implorons) ta miséricorde !

 

Sur la page Facebook officielle de Cheikh

Traduit par Oum Omayr

 Publié par 3ilmchar3i.net

إن منكم منفّرين

 يأخذ أحدهم كلام الشيخ في فلان من الناس وينشره ويعلق عليه بكلام لم يقله حتى الشيخ صاحب الردّ، فيه من الجفاء والشدّة والقسوة ما يكون سببا في تنفير المردود عليه وحتى المتأثّرين به

 يا أهل السنة إن دعوتكم دعوة رحمة ورأفة بالخلق فلا تُبَغِّضوها إلى عباد الله، اصمتوا رحمكم الله واتركوا الأمر لأهله، فإن سيوف الحق لا تقوى عليها إلا سواعد الأبطال

فاللهم رحماك

Cheikh Abou Mou'âdh Mohamed Merâbet - الشيخ أبو معاذ محمد مرابط

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Appel à la religion - الدعوة الإسلامية
23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 14:37
Celui qui prêche et veut que les gens lui fasse des éloges...

J'ai entendu notre Cheikh Sâlih Al-Fawzan dire :

 

"Celui qui appelle (prêche) et veut que les gens lui fasse des éloges, il appelle à sa propre personne et n'appelle pas à Allâh."

 

Sur le compte witter de Cheikh - @mbrm1430

Publié par فوائد ش/مصطفى مبرم - @FawaidMbrm

سمعت شيخنا الفوزان حفظه الله مغرب ٢٦/٦١٤٣٨ يقول

الذي يدعو ويريد الناس يمدحونه هذا يدعو إلى نفسه ولا يدعو إلى الله انتهى

Cheikh Mostafa Mabram - الشيخ أبي يوسف مصطفى مبرم

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Appel à la religion - الدعوة الإسلامية
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 21:09
Certains pays pensent que le remède contre le terrorisme réside dans l'éloignement par rapport à la religion...

Ceci est une grosse erreur :

 

Que certains États pensent que le remède contre le terrorisme réside dans l'éloignement par
rapport à la religion.

 

(Pourtant) cela ravive le feu !

 

Le remède est plutôt de faire comprendre la religion (aux gens) de manière épurée de ce que les innovateurs ont inventé.

 

Sur le compte Twitter de Cheikh - @solyman24

Traduit par عيسى أبوسُلَيمان‏ - @CreationsdAllah

Publié par 3ilmchar3i.net

خطأ كبيرظن بعض الدول أن علاج الإرهاب يكون بالإبعاد عن الدين فإن هذا يزيد الناراشتعالا وانما العلاج بتفهيم الدين فهما نقيا مما أحدثه المبتدعون

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Appel à la religion - الدعوة الإسلامية
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 21:32
La femme et la prédication

La femme est une prédicatrice et elle porte sur ses épaules une lourde charge de prédication puisqu'elle prêche au sein de la maison de son époux, à travers l'éducation qu'elle inculque à ses enfants, auprès de ses voisins, de ses amies et dans la société.

 

L'univers de la femme est différent de celui de l'homme, et la société féminine comporte de nombreux aspects qui ont besoin d'orientation et d'enseignement.

 

La femme est le pilier de la société, la prédication à travers elle est donc primordiale.

 

Voici quelques points auxquels la femme doit faire attention :

 

1- Le fait que tu te charges de la prédication est une chose recommandée et une vertu supplémentaire. Ne délaisse donc pas les obligations qui t'incombent pour t'acquitter d'actes recommandés.

 

Certaines femmes délaissent leur foyer et leurs enfants, qu'elles confient à l'employée de maison, dans le but de se charger de la prédication.

 

Ceci est-il correct ?

 

Certaines femmes négligent leur mari et ne s'appliquent guère dans le traitement qu'elles leur
accordent en raison de la prédication.

 

Ceci est-il juste ?

 

2- Il est indispensable, dans la prédication, d'avoir un certain bagage de connaissances qui te rendent apte à t'en charger.

 

Sans ces connaissances, il n'y a pas de prédication possible puisque celui qui ne détient pas une chose n'est pas en mesure de la donner.

 

Il faut donc impérativement posséder un savoir religieux légiféré et authentique, fondé sur le Coran et la Sunnah, à la lumière de la compréhension des pieux prédécesseurs.

 

La prédication ne se réduit pas seulement à des réunions d'exhortations et de rappels.

 

Il s'agit également d'assises de science, d'enseignement et d'orientations.

 

3- La recherche de la science légiférée qui traite de ce dont la femme a besoin de connaître pour adorer son Seigneur jour et nuit, fait partie des obligations et entre dans le cadre de sa parole صلى الله عليه وسلم :

 

"La recherche de la science est une obligation pour chaque musulman."

 

A ce titre, il incombe à toute femme prédicatrice de se charger d'enseigner aux femmes ce qu'elles doivent obligatoirement apprendre de leur religion, et ce dont elle ont besoin de connaître dans leur vie quotidienne.

 

Enfin, prends garde, chère prédicatrice, à toute personne qui voudrait profiter de toi et de ta prédication pour te faire sortir du cadre que la législation t'a assigné.

 

Ne réponds donc pas à celui qui, au nom de la prédication, voudrait que tu agisses tel un homme et que tu manques à tes obligations.

 

Traduit par Oum Suhayl

 Publié par 3ilmchar3i.net

المرأة والدعوة

المرأة داعية، ويقع عليها من عبء الدعوة الشيء الكثير، فهي داعية في بيت زوجها، داعية في تربيتها لأولادها، داعية مع جيرانها، داعية مع صويحباتها، داعية في مجتمعها
وعالم المرأة يختلف عن الرجل، ومجتمع النساء فيه أشياء كثيرة بحاجة إلى توجيه وإرشاد وتعليم

والمرأة عماد المجتمع، فالدعوة أهم ما تكون معها، و هاهنا أمور لابد من تنبيه المرأة لها

1-

أن قيامك بالدعوة أمر مستحب وفضيلة، فلا تضيعي واجباتك من أجل تحصيل المستحبات؛ فبعض النساء تضيع بيتها وأولادها وتسلمهم للخادمة من أجل الدعوة، فهل يصح هذا؟
وبعض النساء تهمل زوجها و لا تحسن في تعاملها معه من أجل الدعوة فهل يستقيم هذا؟

2-

لابد في الدعوة من حصيلة علمية تؤهلك، وبدونها لا يكون دعوة إذ فاقد الشيء لا يعطيه، فلا بد من العلم الشرعي الصحيح، المبني على الكتاب والسنة على ضوء فهم السلف؛ فليست الدعوة جلسات وعظ وتذكير فقط، بل هي أيضاً مجالس علم وتعليم، وتوجيه وإرشاد

3-

طلب العلم الشرعي فيما تحتاجه المرأة لعبادة ربها في يومها وليلتها، من الواجبات وهي داخلة تحت قوله صلى الله عليه وسلم: "طلب العلم فريضة على كل مسلم"، ولذا على كل داعية أن تهتم بتعليم النساء ما يجب عليهن تعلمه من أمور دينهن، وما يحتجنه في حياتهن اليومية

و أخيراً احذري أيتها الداعية من كل من يريد استغلالك واستغلال دعوتك ويخرجك عن خطك الذي وضعك فيه الشرع، فلا تستجيبي لمن يريد باسم الدعوة أن يجعلك تتصرفين كالرجال، أو تضيعين الواجبات التي عليك

Cheikh Mohammad Ibn 'Omar Ibn Sâlim Bâzmoul - الشيخ محمد بن عمر بن سالم بازمول

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Appel à la religion - الدعوة الإسلامية
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 21:25
La différence entre notre demande de la science et leur demande

Assad ben Al-Fourât a dit :

 

"Nous avons frappé les aisselles des chameaux pour (aller) demander la science, nous nous sommes exilés et nous avons rencontré les savants ;

Et vient autre que nous alors qu'il a uniquement étudié la science (à l`abri) derrière la cheminée de son père et derrière le tissage de sa mère, et ils veulent nous rejoindre."

Riyad an-noufouss 267/1

 

Qu'en serait-il si Assad voyait notre époque (où) chacun se trouvant derrière son appareil (se prend pour) un savant auquel on se réfère, duquel on prend (la science), alors qu'il n'est peut-être jamais sorti de sa maison une seule fois pour étudier la science.

 

Publié sur la page Facebook de Cheikh

 Traduit par La da'wah des mashaykh d'Algérie en langue française : @MashaykhDZ

 

الفرق بين طلبنا للعلم وطلبهم

 قال أسد بن الفرات

ضربنا في طلب العلم آباط الإبل واغتربنا في البلدان ولقينا العلماء، وغيرنا إنما طلب العلم خلف كانون أبيه ووراء منسج أمه، ويريدون أن يلحقوا بنا

 رياض النفوس 1/267

 كيف لو رأى أسد زماننا، أصبح كل من وراء جهازه عالما يشار إليه ويؤخذ عنه، ولعله لم يخرج من بيته ألبتة لطلب العلم

Cheikh Reda Bouchâma - الشيخ رضا بوشامة

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Appel à la religion - الدعوة الإسلامية
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 20:44
La sincérité et la science

…Au sujet de la parole d’Allâh Le Très-Haut (traduction rapprochée) : 

 

«Dis : «Voici ma voie, j'appelle les gens à (la religion) d'Allâh, moi et ceux qui me suivent, nous basant sur une preuve évidente.» (Sourate Youssouf verset 108)

 

Sa parole (traduction rapprochée) : «sur une preuve évidente»

 

C’est-à-dire : «Une science». 

 

Cet appel englobe donc la sincérité (envers Allâh) et la science, car ce qui corrompt le plus le prêche est soit le manque de sincérité soit le manque de science. 

 

Et il n’est pas voulu par «la science» dans Sa parole (traduction rapprochée) : 

 

«sur une preuve évidente» seulement la science de la législation, mais plutôt cela englobe : 

 

- la science de la législation, 

- la connaissance de la situation de celui à qui on fait le prêche, 

- et la connaissance de la manière qui va nous faire parvenir à notre but, et c’est la sagesse. 

 

Il (le prêcheur) doit donc être clairvoyant en ce qui concerne : 

 

- le jugement de la législation, 

- la situation de celui à qui il fait le prêche, 

- et la façon d’arriver à la réalisation de ce prêche. 

 

Al-Qawl Al-Moufîd 3alâ Kitâbi At-Tawhîd. 

Groupe de traduction et rappels Cheikh Fawaz Al Madkhali

في قول الله تعال

قل هذه سبيلي أدعو إلى الله على بصيرة - يوسف: 108

قوله: على بصيرة

أي: علم، فتضمنت هذه الدعوة الإخلاص والعلم، لأن أكثر ما يفسد الدعوة عدم الإخلاص، أو عدم العلم، وليس المقصود بالعلم في قوله (على بصيرة) العلم بالشرع فقط، بل يشمل، العلم بالشرع، والعلم بحال المدعو، والعلم بالسبيل الموصل إلى المقصود، وهو الحكمة
فيكون بصيراً بحكم الشرع، وبصيراً بحال المدعو، وبصيراً بالطريق الموصلة لتحقيق الدعوة

القول المفيد على كتاب التوحيد

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Appel à la religion - الدعوة الإسلامية
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 20:32
Certains étudiants en science sont devenus des empêcheurs sur le chemin du bien (audio-vidéo)

Il ne convient pas à ce que les étudiants en science se précipitent à désavouer leurs frères jusqu’à avoir appris, c’est à dire avoir pris connaissance de cette affaire : Est-ce que cela fait partie de ce qui doit être désavoué ou non.

 

Aujourd’hui, dans certains pays, certains étudiants en science sont devenus des coupeurs de routes.

 

Il m’est venu un étudiant en science européen qui a étudié à l’université islamique et il continue d’étudier dans les établissements d’enseignement supérieur.

 

Il dit : "Je me rends auprès de mon peuple d’où je suis originaire. Ils ne sont pas musulmans et je les appelle à l’Islâm. Et je leur expose les bienfaits de l’Islâm. Certains de mes frères me blâmèrent alors. Et ils dirent : "Toi,tu veux te mettre en avant"".

 

Cela est un blocage du chemin du bien.

 

Et par Allâh que leur réprobation est blâmable et qu’il est obligatoire de réprouver leur blâme.

 

Par contre, il ne lui est pas permis (à celui-ci qui veut enseigner le bien) d’amener des choses de lui-même ou de se mettre en avant pour l’enseignement alors qu’il n’est pas qualifié (à enseigner).

 

Mais plutôt toute chose se fait avec mesure.

 

 Traduit et publié par cerclesciences.fr

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Publié par 3ilm.char3i - La science legiferee - dans Appel à la religion - الدعوة الإسلامية