219 articles avec apprentissage - طلب العلم

Sommaire : طلب العلم - Apprentissage

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

الْعِلْمُ قَبْلَ الْقَوْلِ وَالْعَمَلِ

La science avant la parole et l'action

 

 

 

Les mérites de l'apprentissage de la science islamique

C’est ainsi que tu seras lorsque tu auras goûté au plaisir de la science... (audio-vidéo)

Il n'y a pas dans la science, de chose insignifiante !

Parmi les mérites de la science (1) : Elle est l'héritage des prophètes

Parmi les mérites de la science (2) : Elle perdure alors que les biens périssent

Parmi les mérites de la science (3) : Elle est gardée dans le cœur, préservée dans l'âme

Parmi les mérites de la science (4) : L'individu finit par être parmi les témoins de la vérité

Parmi les mérites de la science (5) : Les gens de science sont une des catégories de détenteur du commandement

Parmi les mérites de la science (6) : Les gens de science sont ceux qui se tiennent sur la religion d'Allâh تعالى

Parmi les mérites de la science (7) : La quête de la science et son application

Parmi les mérites de la science (8) : La science est à l'image de la pluie abondante

Parmi les mérites de la science (9) : Elle constitue la voie menant au Paradis

Parmi les mérites de la science (10) : La compréhension de la religion

Parmi les mérites de la science (11) : La science est une lumière avec laquelle le serviteur s'éclaire

Parmi les mérites de la science (12) : La science est une lumière avec laquelle les gens se guident

Parmi les mérites de la science (13) : Allâh élève les gens de science dans l'au-delà et dans le bas-monde

La science bénéfique est celle qui te ôte le doute et la souillure du cœur

Les 6 causes de la privation de la science

Des diables sont sur le point d'apparaître et siégeront dans vos assises !

Recevoir la bénédiction des assises de science en les suivant à travers internet ou la radio

Laquelle des deux est la meilleure : La prière nocturne ou la quête de la science ?

La science se compose de six degrés

La science est semblable à un arbre

Les quatre signes par lesquels tu reconnais un savoir bénéfique (chez quelqu’un) d’un savoir qui ne l’est pas

L'objectif dans l'apprentissage de la science (audio-vidéo)

Est-il possible de réunir entre la vie de ce bas-monde et l’étude de la science ? (audio)

Enseignement des sourds-muets

La compréhension saine de la religion

«Par Allah ! Cette assise est meilleur que tous les biens de ce bas-monde !» (vidéo)

La purification et l’éducation - التصفية و التربية و حاجة المسليمين إليهما

Le coeur est une terre fertile...

La première porte de la science est le silence…

Un long chemin...

Le délice du savoir et la nuit de noces

La science est un honneur pour son compagnon

Le savoir : son statut et ses mérites

«Rien n’équivaut à la science, si elle est recherchée avec une bonne intention» (audio)

La meilleure chose que les âmes et les coeurs puissent obtenir

Les trésors les plus précieux

L’importance du savoir

Lire 16 heures par jour... (audio)

Définition du mot "savoir"

Les vertus de l'apprentissage de la science islamique

Parole sur l'étude de la science

La vertu de la compréhension de la religion

La science et les savants tant aimés par nos anciens pieux

Explication d’un hadith sur l’invocation et la science

Il y a deux personnes qui ne seront jamais rassasiées

Qu’est-ce qui est préférable ?

La plus grande des sciences (vidéo-audio)

La clé des sciences (dossier)

Fonder la recherche de la science (audio)

Qu’est-ce que la science en islam ?

Le mérite de la science (vidéo)

Quelques hadiths sur la science

الفِقهُ في الدين- La compréhension de la religion

Partager cet article

Sommaire : La femme et la science

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

Partager cet article

Sommaire : Conseils à l'étudiant en science

Publié le par 3ilm.char3i - La science legiferee

 

 Apprends la science pour la mettre en pratique

Conseil à l'étudiant en science concernant la perte de temps

Rester ignorant pour être excusé lorsque l'on tombe dans un interdit ?! (audio)

Conseil à celui qui oublie la science (audio-vidéo)

Dois-je délaisser l'étude de la science pour subvenir aux besoins de ma famille ? (audio)

Conseils à celles et ceux éprouvés par le manque de concentration et l’excès de dispersion (audio-vidéo)

Rechercher la science est un travail de longue haleine

Les trois plus graves maux affectant les étudiants en science

La personne qui a de la science se fatigue moins, oeuvre moins et obtient plus de récompenses

Quelle est ton excuse auprès d'Allâh ?

La quête du leadership est une maladie très répandue parmi les étudiants en science

Quelques moyens d'acquérir la science bénéfique

La science est facilitée pour quiconque purifie son intention pour Allâh تعالى

Certains étudiants en sciences sont plus indifférents que les bédouins... !

La vanité chez les étudiants en science (audio-vidéo)

Recommandation à l’étudiant en science

Deux types de personnes qui n’obtiendront jamais la science (audio-vidéo)

La privation de la science

Réviser les bénéfices religieux (الفوائد)

Repousser la demande de la science en raison d'excuses futiles et non recevables (audio)

Il n'est jamais trop tard ! (audio-vidéo)

La recherche de la science pour un but mondain (audio)

Ceux qui aiment la science sont nombreux mais peu sont ses étudiants

Les gens se soucient de la science mais pas du bon comportement ! (audio-vidéo)

L'étudiant en science et sa femme - طالب العلم وزوجته (audio)

Apprenez le bon comportement avant d'apprendre la science... - تعلم الأدب قبل طلب العلم

Conseil sur le fait de commencer par la mémorisation du Coran avant les épîtres islamiques (moutoun)

Parmi les signes de la science bénéfique

L’homme qui enseigne aux femmes derrière un écran (vidéo)

Apprendre sa religion sur : «Whatsapp», «Viber» et internet (audio-vidéo)

Si l’homme a commencé à rechercher la science à un âge tardif, par quoi commence-t-il ? (audio)

Faire lever une personne de sa place

La meilleure chose entre : Lire le Coran et l’étude de la science

Quel est le remède au manque d'ambition dans l'étude de la science ? (audio)

Le bon comportement de l'étudiant en science

L'intention... l'intention Ô demandeur de science !

Se vanter de sa science

L'importance de la révision pour l'étudiant (audio)

Remèdes pour celui qui trouve une faiblesse dans la demande de la science et dans sa volonté (audio)

Les causes qui aident les jeunes à persévérer dans l'enthousiasme religieux (audio-vidéo)

Parmi les moyens d'acquérir la science : la clarification du but à atteindre (audio-vidéo)

L'importance de commencer par les bases

L'importance d'apprendre les mutun (textes) (vidéo)

Conseils précieux aux étudiants en sciences islamiques

Et combien porte une science et il ne la comprend pas ! (vidéo)

Ecartes toi de la polémique pour acquérir la science ! (audio-vidéo)

A chaque fois que j'étudie une science, je l'oublie (audio)

Prendre la science auprès des petits

L’étudiant en sciences doit s’écarter de l’amusement, des paroles inutiles... (vidéo)

Conseils pour les étudiants en science

Comment étudier le fiqh ?

Il n'y a pas de gens de la sunna dans mon pays, m'est-il permis d'étudier avec les innovateurs ? (audio)

Le manque de sincérité dans la recherche de la science (vidéo)

Conseil à ceux qui somnolent beaucoup pendant les cours (audio)

La sincérité, bénédiction du savoir et secret de la réussite

Mes parents refusent que je voyage pour étudier la science

L'importance de la sincérité dans la recherche de la science (audio)

Pour les débutants en science religieuse (vidéo)

Combien de personnes ont mémorisé le coran et sont plus égarées qu'un âne ! (vidéo)

A 40 ans, je commence à apprendre la science...

Conseil indispensable pour l’étudiant en science

Je collectionne les livres sans les lire

De par ton comportement, tu comprendras la science...

Se détourner des sciences utiles

Les causes de la droiture (audio-vidéo)

La recherche du savoir repose sur la sincérité

La patience dans la recherche de la science

La prédominance de l'apprentissage du coran sur les autres sciences

Pour débuter... l'écoute et le silence

Lorsque tu ne tires aucun profit de la science, elle te nuit !

La méthode pour maîtriser ce que l’on a appris consiste en la répétition

Conseil à tous ceux qui disposent d'une petite part dans la science

Lire seul

Prendre la science chez les gens de la sounnah (dossier)

Conseil en or aux étudiants en science (vidéo)

شرح كتاب حلية طالب العلم (audio en arabe)

Le comportement du demandeur de science (audio)

Soyez comme l'abeille ! (vidéo)

Est-ce que les étudiants en science religieuse rentrent dans l'expression "les gens de science - أهل العلم" ? (vidéo-audio)

Fait partie des freins dans la recherche de la science la mise en avant des petits, des nouveaux...

En quoi ma science est-elle bénéfique ?

L'importance du coran pour l'étudiant en science religieuse (vidéo)

Méthodes pour renforcer sa mémoire

Le comportement et son impact sur la science

10 conseils pour le talib el-'ilm

Réciter des hadiths ainsi que des invocations avec les règles de récitation du coran (vidéo)

Parmi les causes aidant à l'étude de la science

Il y a six étapes à la connaissance

Comment aborder les livres de science ?

Ne sème pas des buissons alors que tu pourrais avoir des palmiers ou des oliviers

Commencez par l’étude des principes de base d'ahl sunna wal-jama'a

Quelles personnes sont talib al 3ilm ?

Commencer par ce qui est le plus important

Renforcer sa volonté dans la quête du savoir

Comment lire ? (audio-vidéo)

Qu’en est-il d’étudier auprès d’un seul savant ?

Les dix bases pour une [bonne] acquisition scientifique (dossier)

L'endurance pour apprendre la science

Consacrer une partie de son temps à l'étude des livres de répliques

Les versets "sans équivoque" et ceux qui "peuvent prêter à d'interprétations diverses"

Il y a deux voies permettant d'acquérir la science

Conseils aux jeunes débutants

Le remède à la maladie de l’ignorance est le fait de poser des questions aux savants

Partager cet article

Sommaire : Programmes d'apprentissage des sciences islamiques

Publié le par 3ilm char3i-La science legiferee

 

Partager cet article

Apprends la science pour la mettre en pratique

Publié le par 3ilm.char3i

Apprends la science pour la mettre en pratique

Mâlik Ibn Dînâr a dit :

 

"Si le serviteur apprend la science pour la mettre en pratique, elle lui apporte l'humilité ;

mais s'il l'apprend pour autre que sa mise en pratique, elle ne fait qu'augmenter son orgueil."

 

Al-Hilyah 2/372

Publié par 3ilmchar3i.net

Cliquez pour agrandir

 

Partager cet article

La femme doit-elle aller étudier la science ? De quelle manière ?

Publié le par 3ilm.char3i

La femme doit-elle aller étudier la science ? De quelle manière ?

Oui, il est légiféré ou même plutôt obligatoire à la femme d’apprendre :

 

en écoutant la science par le biais de la radio ou bien la radio du Qur’an

ou en visitant des femmes enseignantes

en assistant à des assises de sciences où elle peut être présente en étant cachée tout en entendant les bénéfices et la science

questionner les personnes de sciences par téléphone ou en leur écrivant

 

tout cela est considéré comme la recherche de la science.

 

Le prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

«Celui à qui Allâh veut du bien, il lui accorde la compréhension de la religion»

 

Ainsi, s’il y a une femme qui enseigne aux femmes, il devient alors obligatoire d’aller s’asseoir chez elle avec d’autres femmes pour y étudier et comprendre la religion.

 

Également, s’il y a des assises de science pour les hommes et qu’une assise pour les femmes soit disponible, une assise spécialement réservée aux femmes où elles peuvent y entendre la science ; alors qu’elle y aille, qu’elle écoute la science tout en étant cachée et préservée loin des causes menant à la fitnah.

 

Et ensuite qu’elle questionne les gens de science au téléphone ou en écrivant au sujet de ce qui lui a posé problème au niveau de la compréhension.

 

Tout cela fait partie des causes de l’acquisition de la religion.

 

Allâh عز وجل dit dans son noble Qur’an (traduction rapprochée) :

 

«Et craignez Allâh comme vous pouvez» (Sourate At Taghabun Verset 16)

 

 Publié par la Chaîne منهاج السالكات - MinhaajAsSaalikaat

حكم طلب العلم للمرأة وكيفية ذلك

السؤال : يا سماحة الشيخ! هذه السائلة تقول: هل للمرأة أن تذهب لطلب العلم، وما هي المواد الشرعية التي تنصحون بدراستها ؟

الجواب : نعم، يشرع لها بل يجب عليها أن تتعلم لسماع العلم من طريق الإذاعة، من طريق إذاعة القرآن، من طريق زيارة النساء المعلمات، حضور مجالس العلم التي تستطيع حضورها مع التستر حتى تسمع الفائدة والعلم، سؤال أهل العلم بالتلفون، أو بالمكاتبة، كل هذا من طلب العلم، النبي صلى الله عليه وسلم يقول

من يرد الله به خيرًا يفقهه في الدين

فإذا كان هناك امرأة تعلم النساء وجب عليها أن تذهب إليها مع النساء للتعلم، والتفقه في الدين، وإذا كان هناك حلقات علم للرجال، وحولها مجالس للنساء، محلات نساء خاصة يسمعن العلم تذهب تسمع العلم مع التستر والتحفظ، والبعد عن أسباب الفتنة، وإذا سألت من طريق الهاتف، من طريق التلفون أو المكاتبة تسأل أهل العلم عما أشكل عليها كل هذا من أسباب تحصيل العلم، والله يقول جل وعلا في كتابه العظيم

 فَاتَّقُوا اللَّهَ مَا اسْتَطَعْتُمْ - تغابن:16

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Partager cet article

Conseil à l'étudiant en science concernant la perte de temps

Publié le par 3ilm.char3i

Conseil à l'étudiant en science concernant la perte de temps

Question :

 

Quelle orientation adresseriez-vous concernant le fait d'exploiter le temps et de se garder de le gaspiller ? 

 

Réponse :

 

L'étudiant en science doit veiller à ne pas perdre son temps.

 

Et la perte de temps est de divers aspects :

 

Le premier est qu'il abandonne la remise en mémoire et la révision de ce qu'il a étudié 

 

Le deuxième est qu'il s'assoit avec ses amis, se racontant des parlotes sans nul intérêt

 

Le troisième, étant le plus néfaste pour l'étudiant en science, est qu'il n'ait pour seule préoccupation que de traquer les paroles des gens : "qu'a-t'on dit, qu'a-t-il dit", "que s'est-il passé, que se passe-t-il" dans une affaire par laquelle il n'est pas concerné.

 

Il va sans dire que cela résulte d'une faiblesse dans son islam, car le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

 

"Fait partie du bel islam de l'homme qu'il délaisse ce qui ne le concerne pas".

 

Se préoccuper des on-dit et l'excès de question, constituent une perte de temps.

 

Et cela en réalité est une maladie qui, si elle se répand en l'individu - et nous demandons à Allâh la préservation - deviendra son plus grand souci.

 

Il se peut même qu'il montre de l'hostilité à celui qui ne le mérite pas, ou qu'il s'allie avec celui qui ne le mérite pas, en raison de l'intérêt qu'il porte à ces choses qui le détournent de la quête de la science, sous prétexte que cela relève du triomphe la vérité. 

 

Mais si l'information te parvient sans que tu ne l'aies raflée, et sans que tu ne l'aies cherchée, alors chaque individu reçoit des informations. 

 

Mais il ne doit pas s'en affairer, ni en faire sa plus grande préoccupation, car cela absorbe l'étudiant en science, cause l'insuccès de sa situation, et ouvre la porte du sectarisme dans la communauté, amenant ainsi la communauté à se diviser. 

 

نصيحة لطالب العلم مجموع الفتاوى لابن عثيمين رحمه اللّٰه ١٢٧/٢٦

Madjmou3 Al-fatâwâ 127/26 (question n°37)

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

Cliquez pour agrandir

 

Cheikh Mohammad Ibn Salih Al-’Outheymine - الشيخ محمد بن صالح العثيمين

Partager cet article

C’est ainsi que tu seras lorsque tu auras goûté au plaisir de la science... (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

C’est ainsi que tu seras lorsque tu auras goûté au plaisir de la science... (audio-vidéo)

Lorsque le cœur se remplit du plaisir de la science, le plaisir des habitudes disparaît, l’homme ne s’en préoccupe plus.

 

Par exemple, le plaisir que l’on éprouve lors des regroupements avec les gens et l’écoute de leurs paroles, ceci est un plaisir.

 

Les gens aiment cela.

 

Mais si le plaisir de la science prends de la place dans le cœur, l’homme n’a plus besoin de cela !

 

C’est ainsi qu’un homme a dit à Abdullah ibn al Mubarak :

 

«Ô Aba Abdirrahman ! Pourquoi ne t’assieds-tu pas avec nous ?»

Il répondit : «Je m’assois chez moi avec le Prophète صلى الله عليه وسلم et ses compagnons.»

L’homme dit : «Te moques-tu de moi ?»

Abdullah ibn al Mubarak dit alors : «Non, mais je regarde dans mes livres et c’est comme si j’étais assis avec eux.»

 

Le plaisir de s’asseoir avec les gens avait disparu de son cœur, le plaisir de la science était plus important.

 

Également, un homme que j’ai rencontré une fois m’a raconté qu’il travaillait pour le Cheikh Hafidh al Hakami رحمه الله pendant une période, il me dit que lorsque sa famille l’appelait pour manger le repas qui était prêt, il disait :

 

«Laissez-moi un peu je termine de lire mon livre».

L’homme me dit : «Alors que j’espérais que le Cheikh mange afin que je puisse moi aussi manger, la quantité de nourriture était moindre, et le Cheikh restait assis lisait, lisait, lisait jusqu’à ce que la nourriture refroidisse ! Puis je lui disait : «Ô Cheikh ! La nourriture !»»

Et il répondait : «Je n’en ai pas envie. Mange toi, moi je n’en veux pas.»

 

Cet homme, le plaisir de la science avait pris le dessus dans son cœur.

 

Jusqu’au besoin de se nourrir, il n’en avait plus besoin.

 

Il s’en passait.

 

Il mangeait à peine afin de reprendre des forces.

 

Celui qui éprouve le plaisir de la science dans son cœur, ne prête plus attention aux plaisirs auxquels se sont habitués les gens, il ne les regarde plus, cela ne lui fait plus rien.

 

Ainsi tu peux le voir acheter un livre, un seul tome à 10 000 riyals alors que les gens achètent une montre à 10 000 riyals !

 

Et ils disent : «Un livre à 10 000 riyals ? Pourquoi ? C’est de la perte d’argent !»

 

Et une montre n’est-ce pas de la perte d’argent ?

 

Ceci car les gens aiment ces plaisirs-là.

 

Les plaisirs de la beauté extérieure.

 

Et celui qui aime la science lui, voit que la science qui se trouve dans ce livre vaut les 10 000 riyals, alors il les paie afin d’acquérir la science de ce livre profitable.

 

Il se peut même que la douleur devienne un plaisir.

 

‘Ikrimah رضي الله عنه rapporte dans sahih Al-Bukhari que ibn ‘Abbas رضي الله عنه attachait à ses pieds des câbles et des cordes, il lui apprenait le Qur’an et les obligations (الفرائض).

 

C’est-à-dire qu’il trouvait ceci profitable pour lui, en lui attachant les pieds, car il persistait ainsi dans l’apprentissage de la science, il faisait ceci et n’y voyait aucun mal.

 

Car ibn ‘Abbas était son Cheikh.

 

Il voyait que ceci était un bien, un plaisir.

 

Beaucoup voyaient que le fait que le Cheikh frappe, attache, s’énerve... augmentait le plaisir de la science, ils voyaient en cela qu’ils concrétisaient l’apprentissage de la science.

 

Ils ne prêtaient donc pas attention si le Cheikh les tapait ou s’énervait car ils savaient que ceci était pour leur propre bien dans la science, ils y voyaient donc un plaisir et revenaient encore afin d’apprendre la science chez ce Cheikh .

 

Et nous aujourd’hui si un Cheikh dit à son élève : «Assieds toi correctement !»

Il dira : «Ce Cheikh est dur, pourquoi ne me laisse-t-il pas m’asseoir comme je veux ?»

 

C’est ainsi que les gens ont commencé à réfléchir lorsqu’a diminué leur connaissance de ce qui leur est profitable.

 

Traduit et publié par منهاج السالكات - @MinhaajAsSaalikaat

Cheikh Salih Ibn Abdillah Ibn Hamadin Al Oussaymy - الشيخ صالح بن عبدالله بن حمد العصيمي

Partager cet article

Il n'y a pas dans la science, de chose insignifiante !

Publié le par 3ilm.char3i

Il n'y a pas dans la science, de chose insignifiante !

(L'Imâm) Mâlik fut interrogé sur une affaire et il répondit : "Je ne sais pas".

 

Celui qui l'avait interrogé dit alors : "Il s'agit d'une chose insignifiante et simple dont je veux informer l'émir".

 

Le questionneur était un homme important.

 

Mâlik se mit en colère et dit :

 

"Une chose insignifiante et simple !

 

Il n'y a pas dans la science, de chose insignifiante.

 

N'as-tu pas entendu la Parole d'Allâh تعالى (traduction rapprochée) :

 

"Nous allons te révéler des paroles lourdes (très importantes)"

 

Ainsi donc, toute la science est lourde et particulièrement ce au sujet de quoi on sera questionné le Jour de la Résurrection."

 

ترتيب المدارك وتقريب المسالك - 1/72

 Traduit et publié par la chaîne Telegram Cercle des Sciences - @Cercle_des_Sciences

 سئل مالك عن مسألة فقال: لا أدري

فقال له السائل: إنها مسألة خفيفة سهلة، وإنما أردت أن أعلم بها الأمير

وكان السائل ذا قدر، فغضب مالك وقال: مسألة خفيفة سهلة؟ ليس في العلم شيء خفيف، أما سمعت قول الله تعالى

إِنَّا سَنُلْقِي عَلَيْكَ قَوْلًا ثَقِيلًا - المزمل 5

فالعلم كله ثقيل وبخاصة ما يسأل عنه يوم القيامة

ترتيب المدارك وتقريب المسالك - 1/72

 

Cliquez pour agrandir

 

Cliquez pour agrandir

 

Partager cet article

Rester ignorant pour être excusé lorsque l'on tombe dans un interdit ?! (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

Rester ignorant pour être excusé lorsque l'on tombe dans un interdit ?! (audio)

Question :

 

Étant donné que l'homme est excusé de par son ignorance, n'est-il pas mieux que je reste ignorant avec que je sois excusé par celle-ci lorsque je tombe dans un acte interdit ?

 

Réponse :

 

Ce que tu dis indique que tu es effectivement un ignorant.

 

La science est une obligation individuelle (ndt : obligatoire pour chacun).

 

Ainsi, si l'homme délaisse (l'apprentissage de) la science, il commet un péché.

 

Apprendre ce sans quoi la religion ne peut s'établir est obligatoire pour chacun, homme ou femme.

 

Et celui qui feinte l'ignorance et cherche à le rester volontairement n'est pas excusé.

 

S'il se détourne de l'apprentissage en disant par exemple : «Laissez-nous dans notre ignorance !», celui-là n'est pas excusé.

 

De plus, se rassembleront en lui deux calamités :

 

Le fait qu'il délaisse ce qui lui est obligatoire, à savoir l'apprentissage de la science.

 

Le fait qu'il ne soit même pas excusé pour son ignorance (ndt : lorsqu'il commet une erreur).

 

À partir d'un extrait enregistré

Traduit et annoté par Islem Abou Ouweys

Publié sur la chaîne Telegram Rappels et exhortations - @IslemAbouOuweys

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Conseil à celui qui oublie la science (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

Conseil à celui qui oublie la science (audio-vidéo)

Question :

 

Qu'Allâh soit bienfaisant envers vous, qu'IL vous élève en degrés, et qu'IL nous fasse profiter de votre science, ce questionneur demande :

 

Honorable Cheikh, je désire ardemment rechercher la science et être bénéfique aux autres, mais mon problème est que si j'écoute la science je l'oublie, et il n'en subsiste rien dans ma mémoire, que me conseillez-vous ?

 

Qu'Allâh vous récompense en biens.

 

Réponse :

 

Toutes les louanges reviennent à Allâh, ceci dit :

 

Les gens diffèrent dans la quête de la science, tout individu recherchant la science n'en arrive pas forcément à mémoriser tout ce qu'il entend, mais il en mémorisera quelque chose.

 

La science se puise petit à petit.

 

S'il répète, alors il mémorisera.

 

Je lui conseille de s'efforcer dans la mémorisation du Qur'ân.

 

Car le fait de mémoriser est un instinct qui augmente, et se renforce par la mémorisation et par la répétition de la mémorisation.

 

Et quiconque en a fait l'expérience, constatera que le chemin menant à l'ouverture de la mémoire, réside dans la mémorisation du Qur'ân.

 

Si le questionneur n'a donc pas mémorisé le Qur'ân, alors qu'il s'efforce à le faire.

 

C'est pour cela qu'un groupe de gens de science, s'il leur venait - durant les temps anciens, celui qui recherchait la science se rendait à la mosquée, et restait avec les mashaykh chaque jour - s'il venait en recherchant la science alors qu'il n'avait pas mémorisé le Qur'ân, ils disaient :

 

"Non, mémorise le Qur'ân en premier, ensuite viens".

 

Car mémoriser le Qur'ân permet de fendre la mémoire.

 

C'est pour cela que tu peux voir chez celui qui a vécu la mémorisation du Qur'ân, durant les dix premiers chapitres, tu le verras s'y atteler par exemple une heure pour 1/8e de ceux-ci, une heure durant, pendant laquelle il le mémorise, puis il a besoin de répéter.

 

Mais après cela, dans les vingt chapitres suivants, tout se facilite, tout se facilite au point où il mémorisera peut-être 3/8e, ou 4/8e, ou la moitié du chapitre, en une assise entre al-maghreb et l'3icha, ou après al-fajr.

 

Et cela est réel.

 

Ainsi, en exerçant et en utilisant la mémoire, celle-ci augmente.

 

Je lui recommande par conséquent de mémoriser le Qur'ân, et de s'efforcer dans la science, en effet, la science augmente de cette façon.

 

Traduit par la chaîne Telegram غيث القلوب - @ghaithqolob

 Publié par 3ilmchar3i.net

س : فضيلة الشيخ: أنا لي رغبة في طلبة العلم وإفادة غيري؛ ولكن مشكلتي أني إذا سمعت العلم أنساه ولا يبقى في ذاكرتي منه شيء، وبماذا تنصحونني؟ وجزاكم الله خيرا

ج : الحمد لله وبعد
الناس يتفاوتون في طلب العلم، ليس كل من طلب العلم صار حافظا لكل ما يسمع؛ لكن سيحفظ شيئا، والعلم يؤخذ شيئا فشيئا، فإذا كرر حفظ، وأنا أوصيه بأن يجتهد في حفظ القرآن؛ لأن الحفظ غريزة، وبالحفظ وتكرار الحفظ تزداد، وتقوى ومن جرب وجد أن حفظ القرآن به يبدأ الطريق في انفتاح الحافظة، السائل إذا كان أنه لم يحفظ القرآن، فليجتهد في حفظ القرآن
لذلك كان جمع من أهل العلم يعني في الزمن القديم لما كان طالب العلم يأتي للمسجد ويلازم المشايخ في كل اليوم، إذا أتى يريد العلم وهو لم يحفظ القرآن قالوا

لا احفظ القرآن أولا ثم إيتِ

لأن حفظ القرآن يفتق الحافظة
لهذا من حفظ، جرب حفظ القرآن يجد مثلا أن أول عشرة أجزاء تجد يجلس في الثمن ساعة يحفظ فيه يحفظه، ثم يحتاج إلى تكرار؛ لكن بعد ذلك في العشرين جزء الثانية يسهل يسهل حتى ربما حفظ ثلاثة أثمان أربع نصف جزء في جلسة بين المغرب والعشاء أو بعد الفجر، وهذا واقع
فإن الحافظة مع ممارستها واستعمالها تزيد، لذلك أصيه بحفظ القرآن والاجتهاد في اعلم فإن العلم يزداد بإذن اله تعالى، والحفظ يأتي إن شاء الله تعالى

Cheikh Sâlih Ibn ‘Abdel-‘Azîz Âli Ash-Cheikh - الشيخ صالح بن عبد العزيز بن محمد بن إبراهيم آل الشيخ

Partager cet article

Conseils à celles et ceux éprouvés par le manque de concentration et l’excès de dispersion (audio-vidéo)

Publié le par 3ilm.char3i

Conseils à celles et ceux éprouvés par le manque de concentration et l’excès de dispersion (audio-vidéo)

Question :

 

Qu’Allâh soit bienfaisant envers vous, ce questionneur dit :

 

Quel est votre conseil envers celui qui est éprouvé par le manque de concentration et l’excès de dispersion de l’esprit ?

 

Réponse :

 

Cette affaire a une cause abstraite et des causes perceptibles.

 

Concernant la cause abstraite, il s’agit de shaytân.

 

Parmi les plus importantes choses pesant sur shaytân, il y a les assises de science.

 

Et il est soucieusement ardent à en détourner les gens.

 

Celui que shaytân peut chasser avant qu’il n’y parvienne, alors il en est satisfait.

 

Et celui qu’il ne parvient pas à chasser avant qu’il ne prenne place dans l’assise de science, alors il l’en détourne en le préoccupant.

 

La dispersion et le manque de concentration peuvent donc être causés par les insufflations de shaytân.

 

Shaytân insuffle alors à la personne afin de détourner son esprit.

 

Et cela requiert combat, patience et recherche de protection auprès d’Allâh contre shaytân.

 

A chaque fois que l’esprit s’échappe, son propriétaire doit le ramener aussitôt.

 

Son remède réside donc dans l’évocation d’Allâh et la demande de protection à Allâh contre shaytân, ainsi que le combat et la patience.

 

Quant aux causes perceptibles, elles peuvent revenir au fait que l’esprit s’y soit habitué, ou à des choses liées à des faveurs qui ont été octroyées.

 

Et il est possible de s’en défaire par l’entraînement, l’exercice, le combat et la patience.

 

Et parmi les plus grandes, et même la plus grande chose, qui profite à l’esprit dans ce domaine, c’est la lecture du Qur’ân.

 

C’est un lustrage pour l’esprit SobhânaLlâh, un renforcement pour l’esprit, et d’autant plus avec la mémorisation.

 

C’est la plus grande chose dont profite l’étudiant en science afin qu’il se concentre.

 

Les gens de science ont mentionné certaines nourritures aidant à renforcer l’esprit, la mémoire et la concentration, comme la consommation de raisin sec ou d’autres choses du genre comme les fruits secs, le poisson.

 

Et l’expérience l’a prouvé.

 

Cela profitera in shâ’a Allâh, tout en invoquant abondamment.

 

Prends garde à avoir besoin de quelque chose sans la demander à Allâh !

 

Fais attention !

 

Si tu as besoin de quelque chose, alors demande-la à Allâh.

 

Et abonde en invocations, supplie avec insistance : «Yâ Rabbî yâ Rabbî», tout en étant convaincu que tu seras exaucé.

 

Traduit et publié par cerclesciences.fr

Cheikh Souleyman Ben Salîm Allâh Ar-Ruheylî - الشيخ سليمان بن سليم الله الرحيلي

Partager cet article

Dois-je délaisser l'étude de la science pour subvenir aux besoins de ma famille ? (audio)

Publié le par 3ilm.char3i

Dois-je délaisser l'étude de la science pour subvenir aux besoins de ma famille ? (audio)

Question :

 

Je suis un étudiant en science et la situation financière de ma famille est critique.

 

Ainsi, est-ce que rechercher la subsistance, subvenir à leurs besoins, et les aider est meilleur que la recherche de la science et assister aux cours ?

 

Réponse : 

 

Oui.

 

Si l'affaire est telle qu'elle est décrite, alors subvenir à tes besoins et à ceux de ta famille est meilleur qu'assister aux cours.

 

Néanmoins, si tu peux combiner entre les deux alors fais-le.

 

Travaille et assiste aux cours, puis retourne travailler.

 

Combine entre les deux. 

 

Publié par sounnah-publication.blogspot.com

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Partager cet article

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>